AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 

« Bring me » ft. Adrian

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Message posté : Mar 14 Nov 2017 - 14:49 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

avatar
Invité

Afficher le profil
14 novembre 2017, fin de matinée.

Casey contempla son reflet dans le miroir et n’aimait pas ce qu’elle y voyait.
N'aimait plus.
Cinq jours seulement, et la lumière divine lui manquait déjà. Ses mains tremblaient, ses doigts étranglaient une bouteille d’alcool qu’elle biberonnait depuis des heures. Ses yeux cernés accentuaient le rouge démoniaque de ses pupilles.
Ses cheveux roux s’insupportaient.
Cette pénombre, tout autant.
Elle détestait cet endroit.

Elle voulait détourner son regard de ce reflet qui la dégoûtait, mais elle n’y parvenait pas. Elle détaillait la moindre différence, laissa tomber la bouteille pour enfoncer ses ongles de part et d’autre du mur. La respiration saccadée, des larmes roulèrent sur ses joues.
Qu’est-ce que j’ai fait ? Pourquoi? Pourquoi maintenant?
Elle s’endormit en sanglotant.

Et dans son rêve, elle la vit encore.
Cette entité qu’elle avait touchée, durant son aventure avec Dante.
Sur le moment, elle n’avait pas osé lui donner un nom.
Mais elle savait très bien qu’il s’agissait d’elle.
Elle, vraiment elle.
Pas la manifestation de ses pulsions les plus sombres, pas la haine, la rancune, la destruction personnelle programmée.
Elle.
Avec ses qualités, ses défauts.
Une elle sereine, moins névrosée. Une elle qui acceptait d'avoir l'âme d'une héroïne et pas d'une criminelle. Une elle qui désirait ardemment aider dans cette invasion, sans se sentir coupable. Une elle qui en avait assez de se terrer dans son club, à se saouler, à pleurer sur son sort et à baiser pour oublier.
Comment tu peux m’aimer, si tu ne t’aimes déjà pas toi-même ?
Elle se servait de lui. Lui aussi, probablement.
Il ne comprendrait pas ce qu'elle s'apprêtait à faire. Personne, dans sa nouvelle vie. Elle déclencherait une nouvelle vague de haine et de rancune, par son égoïsme.
Mais c'est tout toi, ça.

Casey rouvrit les yeux et contempla longuement le plafond.
Il était temps.

***

Une heure plus tard.

Dehors, l’invasion. Pourtant, le Quartier du Front de Mer semblait étrangement épargné, protégé par la magie d’Adrian. Elle inspira, à quelques pas du Manoir Pennington. Elle s’arrêta, chercha en elle une hésitation, mais comprit vite qu’il n’y en avait aucune. Elle le savait, au fond, que tout ceci n’avait été que temporaire. Un état d’entre-deux, pour justifier sa dépression, sa folie, sa douleur, pour combler son sentiment d’abandon. Pour Chase, pour Dexter aussi, qu’elle soupçonnait de gésir mort, quelque part, probablement assassiné par Zack.
Ou elle l’imaginait ainsi.
Peut-être était-ce Lukaz.
Lukaz…
Sa gorge se serra et elle se remémora le mot, laissé en évidence sur la table de la chambre rouge du Red Night. Un mot, l’acte de propriété dont elle avait rayé son nom pour inscrire celui de Dawn, son téléphone portable aussi. Elle n’avait pas emporté grand-chose, tout tenait dans son sac à dos. Elle portait les escarpins des sept lieux offerts par Raphaël, le bracelet d’Adrian qui servait à invoquer Mister Pennington, son ours, et n’avait pu se résoudre à laisser l’anneau d’Umbra. Pas plus que le pendentif d’Alkoor, qui lui offrait l’anonymat tant recherché.
Pour le reste…

C'est mieux comme ça. Mieux...
Si Lukaz avait répondu au téléphone, peut-être... Mais elle était tombée directement sur sa messagerie. Entre le réseau inconstant et l'électricité qui fonctionnait une fois sur deux, il avait du laisser tomber l'appareil.
Entendrait-il un jour le message qu'elle lui avait laissé, en plus du mot?
Tu es lâche, Vicky. Lâche, une fois de plus.
Mais son ancien associé n'était pas blanc comme neige, dans toute cette histoire...

Elle remonta l’allée après avoir poussé la grille et sonna. Sallah lui ouvrit, mais il ne la reconnut pas immédiatement. Son regard tomba sur son sac, ses sourcils broussailleux se froncèrent. Casey ôta le fermoir du pendentif, le charme se rompit, le lien se connecta dans son cerveau.
Il la laissa entrer.
Et il appela Adrian, tout à sa précipitation.
Elle était probablement la dernière personne qu'il s'attendait à voir ici.

Elle attendit sagement dans le hall, sac sur l’épaule, ses escarpins changés en bottines, pantalon, chemisier, blazer bleu, manteau pour l’hiver, rose pâle avec une fourrure grise.
Tellement…
Victoria.
Les mains enfoncées dans ses poches pour dissimuler leur léger tremblement.
Elle inspira profondément, une fois, deux, trois, ignora ostensiblement le miroir. Puis elle releva la tête quand Adrian la rejoignit. Sans lui demander son avis, sans même attendre qu'il dise quelque chose, elle se logea dans ses bras, avec l’air d’une petite fille qui a besoin d’être réconfortée. Comme c'était elle, comme c'était eux, il resserra ses bras.

L’autre jour, tu as dit que si j’avais besoin de toi, tu m’aiderais. J’avais besoin de toi.

Elle inspira profondément son parfum, son odeur, laissa le réconfort de sa chaleur l'envahir. Puis elle souffla:

S’il te plait… Ramène-moi.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 14 Nov 2017 - 20:14 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

avatar
Légion des Etoiles

Afficher le profil
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4515
ϟ Nombre de Messages RP : 1515
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Jonas Cooper
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Âge du Personnage : 118 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Depuis sa dernière rencontre avec Victoria – ou plutôt Casey – Adrian n'avait plus vraiment eu de nouvelle de sa part. Il avait bien réussi à lui transmettre ce qu'elle lui avait demandé, mais l'Archimage l'avait quittée avec un sentiment étrange : celui de la culpabilité. Malgré tout ce qu'il avait dit, Adrian ne pouvait pas s'empêcher de se demander s'il avait fait le bon choix en la laissant partir. Oh, bien sûr, il n'en avait parlé à personne, pas même Sallah, mais cela ne l'empêchait pas de penser qu'il trahissait la vraie Victoria en la laissant dans cet état. Il aurait dû insister pour lui arracher l'autorisation de l’ausculter, ne serait-ce que pour s'assurer qu'elle avait bien choisi cette condition et que rien ne dirigeait son esprit.
Mais il ne l'avait pas fait.

Il ne se passait pas une journée sans que ses pensées n'aillent vers la jeune femme et sans que le doute ne revienne. Parfois, Adrian se réveillait au milieu de la nuit en se demandant s'il ne devrait pas contacter le Commander pour lui parler de toute cette histoire et lui demander son avis. Pourtant, il se rendormait toujours sans avoir cédé. Pourquoi ? Parce qu'il savait très bien qu'en faisant intervenir la Légion, la condition de Victoria serait connue de beaucoup de personnes et qu'un retour en arrière deviendrait certainement impossible... et aussi parce qu'il lui avait promis de la soutenir. Il ne lui mentirait plus jamais.


C'était une journée comme une autre, il travaillait sur ses cours pour Star High, se demandant si cette fois-ci ses élèves comprendraient qu'il ne suffisait pas de prétendre avoir lu les cours pour les comprendre. Sallah était dans la cuisine comme à l'accoutumée, cuisinant quelques plats qu'il prévoyait de rapporter à sa dulcinée. Une vie de famille presque normale, mais qui n'empêchait pas Adrian de se sentir d'humeur maussade à l'approche des fêtes de fin d'année. C'était toujours une période difficile pour lui, mais le fait d'avoir plus ou moins perdu Victoria lui pesait encore davantage. Elle était ce qui se rapprochait le plus d'un semblant de famille avec Dana, mais cette dernière était on ne peut plus occupée avec sa propre vie.

Ces pensées parasites furent interrompue par la venue d'un visiteur à qui Sallah s'empressa d'aller ouvrir. Adrian l'entendit passer devant le bureau de son pas traînant, quelques instants de silence passèrent, puis tout à coup la porte de la pièce s'ouvrit brusquement. L’Égyptien était blême et semblait avoir vu un fantôme, mais lorsqu'il lâcha le nom du visiteur mystère, Adrian comprit mieux sa réaction. Lunettes sur le nez, il laissa tomber ses papiers pour contourner le meuble et quitter la pièce. Victoria attendant dans le hall et il se dirigea aussitôt vers elle, le cœur battant. Son esprit ne pouvait pas s'empêcher de murmurer qu'elle venait le prévenir qu'elle coupait définitivement les ponts ou quelque chose dans ce goût-là, mais il essaya de rester aussi calme que possible.

Bien que n'était pas d'un naturel très tactile – c'était un euphémisme – il fut rassuré de la voir se lover dans ses bras et la serra avec affection. Dans ces moments-là, il avait plus que jamais l'impression de retrouver la petite Victoria encore enfant et cette vision lui réchauffait le cœur... mais pas autant que ce qu'elle annonça alors. Sur le coup, il pensait avoir mal entendu, mais sa deuxième réplique ne laissait pas le moindre doute. Le cœur du vieux mage s'emballa quelques secondes alors qu'il resserrait involontairement ses bras autour d'elle. Il lui fallut quelques secondes pour pouvoir répondre.

« Vraiment ? Oh, Victoria. » Il eut un sourire rassuré. « Je pensais que tu ne dirais jamais ça. Tu avais l'air tellement... sûre. »

Elle comprendrait qu'il faisait référence à ses paroles lors de leur précédente rencontre. Elle semblait convaincue que cette vie était celle qu'elle souhaitait, mais son comportement actuel semblait indiquer que ce n'était plus le cas. Avait-il compris qu'elle ne maîtrisait pas vraiment la situation ? Une foule de questions se bousculaient dans sa tête, mais il essayait de les laisser de côté pour le moment.

« Tu sais que je suis prêt à tout pour t'aider. Est-ce que tu veux... redevenir toi-même ? » Il espérait qu'il ne se trompait pas et qu'elle ne s'énerverait pas en voyant qu'il ne la voyait pas comme « Victoria » pour le moment. « Est-ce que tu es en danger ? Je n'imaginais pas que tu changerais d'avis, mais tu sais que si quelqu'un te veut du mal, tu peux me le dire. »

Même s'il n'était plus franchement dans la mentalité du super-héros, il restait normalement capable d'intervenir en cas de besoin et il espérait simplement que Victoria savait qu'elle pouvait lui aire confiance sur ce point.
Revenir en haut Aller en bas






I hurt myself today, To see if I still feel, I focus on the pain, The only thing that's real, The needle tears a hole, The old familiar sting, Try to kill it all away, But I remember everythingHurt


Message posté : Mar 14 Nov 2017 - 20:46 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

avatar
Invité

Afficher le profil
Elle non plus, ne pensait pas prononcer ces mots un jour.
C’était… Improbable, impensable même. Elle avait emprunté un chemin logiquement sans retour, un changement radical de vie, une porte claquée sur une existence qu’elle détestait. Pourtant, cette même vie lui manquait. Probablement qu’elle avait eu besoin de s’en rendre compte seule, par ses propres moyens. D’expérimenter, rien qu’une fois.
Non pas qu’être Noctis soit désagréable en soi.
Ce n’était juste…
Pas elle.

Je l’étais… Je le pensais.

Elle déglutit et sortit de son étreinte. Elle savait qu’il n’était pas trop à l’aise et même si cela lui procurait un bien fou, ils devaient discuter sérieusement, en se regardant droit dans les yeux. Elle devait lui expliquer clairement les raisons qui la poussaient à ce choix définitif.

Je veux redevenir Victoria, mais… Non, personne ne m’a blessée.

Le Terminus, dehors. Zack, sans doute, à sa façon. Raphaël aussi, comme en témoignaient les tremblements dans ses mains. Lukaz, dont elle s’éloignait toujours plus… Elle se mordit la lèvre inférieure.

Je ne cherche pas à fuir quelque chose. Je me suis juste rendue compte que ce n’était pas moi. Je me suis regardée dans le miroir, et j’ai compris que tout ça, toute cette année à être Noctis, ç’avait été une sorte d’expérience de vie. Une erreur nécessaire. Une façon de guérir, peut-être… Tu sais, j’allais très mal, avant.

Oui, il le savait. Elle le lui avait hurlé au visage, l’avait accusé d’abandon, vidé son sac, la dernière fois. S’ils s’étaient quittés en bons termes… Le vieux mage pensait sans doute qu’ils ne se reverraient jamais.
Sur le moment, elle aussi.

Mais je ne suis pas faite pour cette vie. J’aimais enquêter, rassembler des informations, fréquenter la pègre, créer un réseau, gérer le Red Night, mais je n’aimais pas tout… le reste. Max me manque, Tes’ me manque, Héléna me manque, Jack aussi, être moi… Je n’aurai pas dû laisser Dexter m’embrouiller la tête. J’ai commis une erreur, j’ai blessé beaucoup de gens et je vais en blesser d’autres, en prenant cette décision. C’est égoïste, mais je veux… Redevenir… Moi.

Elle avait débité toute sa tirade en le regardant droit dans les yeux, la voix vibrante d’émotions.

Et tu étais celui le plus apte à m’aider. Même si… C’est Zack, le gardien du monde des rêves. Je ne sais pas si tu pourras enlever l’essence onirique de moi, mais je ne veux plus être une ombre, je ne veux plus toucher les cauchemars. Je veux pouvoir rêver à nouveau, je veux simplement redevenir la mutante que j’étais. Je ne suis pas et ne serai jamais une créature magique. Je ne suis pas… Née pour ça. Faite pour ça. Je suis moi, je suis Victoria. Et même si Casey avait ses avantages, je ne peux pas continuer à jouer un rôle dans une vie qui ne m’appartient pas. Je dois m’aimer pour moi, je dois choisir ma propre vie.

Elle chercha la main d’Adrian et serra ses doigts.

Tu peux m’aider ? M’exorciser ? Puis pour tout le reste…

Aller voir les NG, l’aider à reconstruire sa vie.
Rien que ça.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 14 Nov 2017 - 22:42 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

avatar
Légion des Etoiles

Afficher le profil
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4515
ϟ Nombre de Messages RP : 1515
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Jonas Cooper
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Âge du Personnage : 118 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Adrian fut rassuré d'apprendre qu'elle ne s'était pas fait un ennemi mortel qui l'obligeait à retrouver son ancienne identité, mais qu'elle agissait par envie. Au cours de leur précédente discussion, il avait eu l'occasion de constater qu'elle avait souffert et il soupçonnait donc que ce volte-face n'était là que pour changer d'air en espérant trouver une meilleure vie ailleurs. Qu'elle ne se sente pas « elle-même » malgré tous les éléments positifs qu'elle avait pu citer indiquait donc clairement qu'elle comprenait que la solution n'était pas dans la fuite.
Il aurait pu en témoigner de toute manière.

Bien que son cœur se serra douloureusement en l'entendant parler de la souffrance qu'elle avait pu éprouver, il resta silencieux et l'écouta avec beaucoup d'attention, désireux qu'il était de comprendre ce qu'elle souhaitait désormais. Lorsqu'elle eut terminé, il lui offrit un sourire parfaitement sincère et serra légèrement sa main avant de répondre :

« Bien évidemment. Je parlais sérieusement lorsque je te disais que tu pouvais compter pour moi dans n'importe quelle situation. Mais je crois que certaines choses seront plus simples que tu ne le penses. » Il inspira légèrement. « Lorsque j'ai été au Brett Building comme tu me l'avais demandé, ils ont tous été rassurés de savoir que tu étais encore en vie. » Il marqua une brève pause. « Ce que j'essaye de te dire, c'est que lorsque tu aimes vraiment quelqu'un, la seule chose qui t'importe réellement, c'est de savoir que cette personne va bien. Que tu n'approuves pas ses choix devient secondaire. »

Ce qu'il cherchait à lui faire comprendre, c'était que même si Maxime et le reste de Neutron-Grey n'avaient pas été spécialement ravis qu'Adrian ne leur donne pas de détails sur ce que Victoria faisait, le simple fait de la savoir en vie avait semblé les rassurer. Tesla n'était pas née de la dernière pluie, elle devait se douter que sa cadette ne filait pas le bon coton, mais Adrian était pratiquement sûr qu'elle ne lui ferait aucune remarque si Victoria ne lançait pas le sujet d'elle-même. Au fond, au sein d'une famille les sentiments étaient souvent plus forts qu'ils n'en avaient l'air.

« Et je pense que tu as le droit d'être égoïste comme tu dis. » Il plongea ses yeux dans ceux de Victoria. « Tu es née au sein d'une famille célèbre, les gens attendaient tous énormément de choses de toi... ils avaient une idée précise de ta personnalité et de tes envies, c'est parfaitement normal que tu te sois sentie étouffée. » Il haussa légèrement les épaules. « Je crois qu'il faut que tu penses à toi avant toute chose. Que tu arrêtes de vouloir être « une Neutron-Grey » et que tu sois simplement Victoria. Alors je ne peux que t'encourager à te montrer égoïste, même si ce mot ne colle pas vraiment à la situation si tu veux mon avis. »

En quelques sortes, elle avait la chance de ne pas avoir hérité d'un rôle bien précis qui l'obligeait à suivre une route toute tracée. Même si elle appartenait à une famille célèbre, rien ne lui interdisait de tout plaquer pour se marier avec un hippie et élever des furets au fin fond du Nevada si tel était son désir ! Sauf qu'ils n'en étaient pas encore là.

« Je ne sais pas si je peux ôter toute l'essence qui t'habite, je n'ai jamais été vraiment en contact avec le royaume onirique. Si Zackary est le plus qualifier, je pense qu'il serait plus prudent de l'appeler pour qu'il nous aide. J'ai déjà mené un certain nombre d'exorcismes et je saurai comment m'y prendre, mais l'assistance d'une personne plus familière à cet univers pourrait s'avérer très utile. » Il l'observa quelques secondes. « Est-ce que tu es encore en contact avec lui depuis ? »

Inutile de préciser depuis quand ! Adrian réfléchit rapidement. Non loin de là, des bruits étaient clairement audibles et le mage soupçonnait son fils adoptif de s'occuper pour s'empêcher de débarquer à nouveau dans le hall et serrer la jeune femme dans ses bras pour s'assurer qu'elle était bien réelle.

« Allons dans le salon, ce sera plus confortable. » Il l'invita à passer devant d'un geste de la main. « Si ce n'est pas le cas, je peux toujours essayer de passer par le Commander pour le contacter. Mais personne n'est au courant de ce qui s'est passé pour toi, à moins que tu n'en aies parlé de ton côté bien évidemment. S'il y avait un moyen de le faire venir au manoir sans alerter tout le monde, ce serait plus prudent. »

À moins qu'elle ne tienne à prévenir tous les héros de Star City de ce qu'elle avait fait durant la dernière année ? Étrangement, Adrian en doutait un peu.
Revenir en haut Aller en bas






I hurt myself today, To see if I still feel, I focus on the pain, The only thing that's real, The needle tears a hole, The old familiar sting, Try to kill it all away, But I remember everythingHurt


Message posté : Mer 15 Nov 2017 - 8:09 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

avatar
Invité

Afficher le profil
Entendre Adrian valider la réflexion qui l’avait poussée à revenir ici l’ôta d’un poids. Plus tard, elle se dirait peut-être qu’il aurait accepté n’importe quoi pourvu qu’elle redevienne celle pour qui le vieux mage avait tant d’affection, mais ç’aurait été injuste de le penser. Il avait démontré, lors de leur dernière entrevue, qu’il la respectait bien plus que cela.

Tu crois ? murmura-t-elle en baissant les yeux.

Une question plus rhétorique qu’autre chose. L’ex future Neutron-Grey craignait la réaction des membres de sa famille et aurait compris qu’ils la rejettent. Après tout, elle était partie du jour au lendemain, sans donner la moindre nouvelle, leur avait causé un souci monstrueux et les avait sciemment laissé dans l’ignorance, en espérant qu’ils souffrent, pour se venger d’un affront qui n’existait même pas vraiment. Alors qu’elle aurait dû rester, dû les aider à traverser la terrible nouvelle que Zack avait laissé échapper, au sujet de Chase.
Au lieu de ça, elle avait été égoïste. Jusqu’ici, elle n’avait jamais pensé que cet adjectif lui convenait, tant elle n’hésitait pas à se mettre en danger pour autrui. Mais, visiblement, il existe une frontière bien nette entre mettre sa vie en danger et protéger son cœur.

C’est drôle… J’ai un ami, un… Bon ami, qui m’a dit quelque chose d’assez semblable.

Et elle avait beaucoup ressassé les paroles de Raphaël, qui dataient pourtant de plusieurs mois. La vérité, c’est que Casey souffrait d’une dépression sévère et de crises d’angoisse depuis le début de l’invasion, et que cet état de détresse avait permis la remise en question dont elle avait besoin. Tant qu’elle jouissait de la vie qu’elle dansait, qu’elle bossait (trop), comme à l’époque en fait, elle ne s’appesantissait pas sur la signification de son existence, sur son éventuel malaise. Si l’invasion avait eu lieu quelques mois plus tôt… Elle chassa ces considérations et s’humecta les lèvres, un peu gênée d’évoquer son ancien équipier.

Il est au courant. Mais j’ai été horrible avec lui, je lui ai fait beaucoup de mal, juste à cause de Chase, juste parce qu’il refusait de me comprendre. Au début de l’invasion, je l’ai appelé, parce que je voulais aider, et on a libéré les Docks ensemble, avec une autre fille, tu sais, Scarlet Mind ? Mais ça a été difficile pour lui… Je crois qu’il m’aime encore assez, en tant qu’ami, pour garder mon secret, parce qu’il l’a fait pendant un an. Enfin… Je ne sais pas si j’ai le droit de lui demander ça. Qu’est-ce que tu en penses ?

Adrian avait beau être l’Archimage, est-ce qu’un « simple » exorcisme suffirait ? Ne serait-il pas plus judicieux d’utiliser Zack comme focus, pour renvoyer les reliquats d’essence onirique dans le royaume des rêves, et tout bien refermer derrière eux ? S’il n’y avait pas eu les Noctâtres, Casey n’aurait probablement pas songé à cette précaution, mais ils n’avaient pas fini de régler ce problème majeur avec Dante, leur dernier voyage ayant été repoussé à cause de l’invasion Terminus. Si plus personne n’avait essayé de l’agresser (à l’exception des envahisseurs dimensionnels) cela ne signifiait pas qu’ils n’attendaient pas leur heure dans leur coin.

Elle le suivit dans le salon et laissa ses yeux couler sur la décoration rétro qu’avait toujours aimé Adrian. Elle sourit, nostalgique, se souvenant que, petite fille, elle aimait toucher à tout et n’arrêtait pas de demander « et ça, c’est quoi ? » question à laquelle il répondait avec une grande patience. Et pourtant, Victoria était obstinée et passait des heures à la poser.

Je n’ai pas envie que tout le monde soit au courant. Pour l’instant, il n’y a que toi, Zack et Scarlet Mind, mais elle l’a appris par accident, dans l’esprit de Zack. Le mien est toujours impénétrable. L’avantage d’avoir fréquenté le mentaliste le plus puissant de tous les temps, je suppose, releva-t-elle avec une certaine amertume. Je ne m’inquiète pas pour elle, je crois qu’on est… Des amies. Même si c’est bizarre, comme mot, vu les soirées qu’on a passées.

Enfin, la mission et la soirée je-me-déglingue-la-tronche-avec-de-la-vodka-pour-oublier-la-merde-dans-ma-vie.

Je préfère que personne d’autre ne soit au courant, surtout pas le Commander. Tu sais, je ne pense pas que revenir dans la Légion ce soit… Bénéfique. Enfin, soupira-t-elle en agitant la main. Chaque chose en son temps. Si je te donne le numéro de Zack, tu penses que tu peux l’appeler ? J’ai laissé mon portable en partant. Il t’a toujours admiré, tu le savais ? Si tu lui demandes toi de venir ici, il ne va même pas te laisser le temps de finir ta phrase. Ce qui serait une bonne chose, note.

Il risquait plus probablement de raccrocher sans rien dire et peut-être, avec un peu de chance, de venir tout de même. Par masochisme, sans doute… L’amitié allait-elle jusqu’à encaisser autant de douleur ?
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 15 Nov 2017 - 11:13 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

avatar
Légion des Etoiles

Afficher le profil
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4515
ϟ Nombre de Messages RP : 1515
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Jonas Cooper
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Âge du Personnage : 118 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
C'était assez rassurant de voir que la jeune femme ne s'était pas entourée que de personnes peu fréquentables ! Il était plutôt content de voir qu'elle pouvait compter sur quelques amis, même si Adrian aurait changé d'avis en apprenant l'identité du concerné.

Scarlet Mind était une autre affaire cela dit. Adrian avait aidé la jeune femme à l'époque où elle était encore liée à une certaine Susan, mais ils ne s'étaient guère recroisés depuis. Elle semblait sérieuse et capable, c'était donc une raison supplémentaire de se sentir rassuré par son entourage, mais il n'en savait pas davantage sur elle. De toute manière, c'était bien secondaire comparé aux questionnements de Victoria. Avait-elle le droit de lui demander de l'aider ? Il prit le temps de réfléchir, sérieusement, alors qu'ils se rendaient dans le salon. C'était une question assez compliquée, parce qu'Adrian avait plus ou moins été à la place de Victoria. Oh, il n'avait pas flirté avec le crime, mais disons qu'il avait abandonné les siens en les oubliant. Sauf que lui, ça avait duré plusieurs décennies, Victoria ne s'était absentée qu'un an – et pour une meilleure raison que lui. Il lui offrit finalement une réponse alors qu'elle observait les environs.

« Je pense que tu en as le droit. Il a eu le temps de réfléchir à ta situation, je suis certaine qu'il a dû comprendre. »

Lui-même avait perçu les choses sous un angle différent depuis sa dernière discussion avec elle, mais il ne pouvait pas se mettre à la place du jeune homme. Chacun avait sa manière de réagir et Adrian ne pouvait qu'émettre des hypothèses, malheureusement.

Concernant l'avenir de Victoria, elle semblait y avoir vaguement songé, mais c'était effectivement un peu trop tôt. Cela dit, il était assez d'accord avec elle : revenir au sein de la Légion ne serait pas forcément prudent. Peut-être que l'UNISON ou un travail d'indépendante lui conviendrait mieux. Mais ils n'en étaient pas encore là et le centenaire acquiesça d'un hochement de la tête lorsqu'elle lui demanda s'il voulait bien se charger d'appeler le jeune homme. Leurs routes s'étaient brièvement croisées jusqu'à ce qu'il finisse par découvrir qu'Adrian était un mage. Depuis, il n'avait plus vraiment entendu parler de lui, ou uniquement d'autres personnes qui le côtoyaient fréquemment.

« Je vais quand même lui dire que ça te concerne. Ne sous-estime pas les sentiments que les autres peuvent éprouver pour toi Victoria. » Il était sûr que Zachary accepterait. « Donne-moi son numéro et je m'occupe de l'appeler. Tu n'as qu'à t'installer en attendant, je suis sûr que Sallah va en profiter pour te rendre visite. »

Après qu'elle lui eut donné le numéro, Adrian s'éclipsa dans son bureau, où se trouvait le vieux téléphone du manoir. Il le composa et tomba rapidement sur son interlocuteur. À ce moment, l'Archimage se montra sincère : après s'être présenté, il lui expliqua que Victoria était chez lui et qu'elle voulait en finir avec sa vie de « Casey ». Mais pour cela, il avait besoin de son aide pour la séparer définitivement du royaume onirique. L'échange ne dura pas longtemps et Zachary raccrocha finalement après avoir laissé entendre qu'il passerait. Son ton restait plein de réflexion, il pouvait donc se débiner, mais Adrian n'y croyait pas trop. Il viendrait.

Lorsqu'il revint dans le salon, Sallah était installé aux côtés de Victoria et semblait vouloir la presser de questions, sauf qu'il se montrait respectueux comme à l'accoutumée. Lui aussi avait vu la jeune femme grandir, elle était un peu comme une petite sœur. Du thé était posé sur la table basse et Adrian prit place en face du duo, lâchant simplement quelques mots pour l'informer du résultat de l'appel :

« Il arrive. »

Durant les minutes qui suivirent, Adrian resta silencieux, laissant les deux « jeunes » discuter entre eux et ce n'est que lorsque quelqu'un frappa à la porte qu'il se redressa sur son séant. Ses yeux se posèrent sur Victoria.

« Veux-tu lui ouvrir, ou je m'en charge ? »

En même temps, Sallah se leva, adressant un geste de la main à Victoria avant de se diriger vers la sortie de la pièce pour regagner la cuisine. Il savait que quelque chose d'important allait se passer et il savait que cela ne le concernait pas. Mais il serait là une fois les choses réglées !
Revenir en haut Aller en bas






I hurt myself today, To see if I still feel, I focus on the pain, The only thing that's real, The needle tears a hole, The old familiar sting, Try to kill it all away, But I remember everythingHurt


Message posté : Mer 15 Nov 2017 - 17:46 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

avatar
Invité

Afficher le profil
Elle était heureuse de voir Sallah. Elle le connaissait depuis sa plus tendre enfance et il était déjà adulte, à ce moment-là. Comme il vivait au Manoir, elle le côtoyait aussi souvent qu’Adrian et il lui préparait toujours de bonnes pâtisseries dont elle raffolait. Elle le prit dans ses bras, retenant les larmes qui perlaient à ses yeux. Une situation qui risquerait probablement de se répéter dans les prochaines heures.

Ils s’installèrent pendant qu’Adrian s’éclipsait pour téléphoner. La conversation durait un peu trop longtemps pour qu’elle croit que l’Archimage allait à l’essentiel, et elle préféra occulter cela de son esprit, le temps d’échanger avec l’égyptien sur tout et rien, des banalités, des sujets légers. Quand Adrian revint, son cœur loupa un battement et elle acquiesça à son annonce. Zack avait accepté de venir. Dans peu de temps, la marche arrière ne serait plus possible. Doutait-elle ?
Pas vraiment.
Elle craignait surtout les conséquences de ses actes. Elle essayait de ne pas penser à Lukaz, à Alice, à Dawn, à Raphaël aussi… Comment prendrait-il la chose ? Elle serra convulsivement le poing, crispant ses muscles, pour contrôler les tremblements.
Bientôt, ce sera de l’histoire ancienne.

Elle sursauta au bruit pourtant doux de la sonnette.

Vas-y, souffla-t-elle.

En partie parce que ses jambes menaçaient de ne pas la porter. Sallah s’en alla, et la pièce lui parut soudain moins chaleureuse. Les mains coincées entre ses cuisses, elle fixait la table basse et sentit précisément l’instant où le Summoner pénétra dans la pièce. Ses yeux lui brûlaient la nuque, elle s’obligea à relever la tête.
Ils se toisèrent pendant ce qui lui parut une éternité.
Puis il claqua la langue, détourna le regard, et se concentra sur Adrian.

Je n’ai jamais pratiqué un rituel de ce genre. En général, ce sont mes propres invocations oniriques que je renvois, mais je pense que la sphère fonctionnera aussi. Avec vos connaissances, votre aide pour le focus, ça ne devrait pas prendre beaucoup de temps. Ni être très salissant.

Allait-on l’exorciser dans le salon de l’Archimage ? Mieux valait se rendre dans son atelier, au cas où quelque chose déraperait, mais Casey… Non, Victoria, doutait qu’une telle chose se produise. Elle n’était possédée par rien du tout, elle avait juste cédé à une partie d’elle-même en étant contaminée par un type précis d’énergie magique, qui lui avait conféré des pouvoirs, la possibilité de se construire une nouvelle identité, dont elle ne voulait plus. L’exorcisme était surtout symbolique. En renvoyant les ombres et les cauchemars dans la dimension onirique, elle redevenait Elastic Girl, n’avait plus aucune raison d’occuper le rôle de Noctis.
Le rôle de son frère.
Même pas le sien, à elle.

Il faudra que tu touches la sphère Ca…, il s’interrompit.
Victoria, compléta-t-elle doucement.

Il acquiesça et elle devinait la boule dans sa gorge.

Zack je…

Il secoua la tête.

On verra plus tard.

Elle ne répondit pas et préféra se tourner vers Adrian.

Tu as déjà une idée sur la manière de procéder ? On devrait descendre, non ?

Son cœur battait la chamade, mais elle n’avait pas vraiment peur.
Elle savait qu’elle ne commettait aucune erreur.
Elle avait confiance en Adrian.
Et en Zack.
Elle leur prit la main à tous les deux.

Maintenant, si on peut.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 16 Nov 2017 - 10:48 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

avatar
Légion des Etoiles

Afficher le profil
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4515
ϟ Nombre de Messages RP : 1515
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Jonas Cooper
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Âge du Personnage : 118 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Adrian s'exécuta lorsqu'elle lui demanda de se charger de l'accueil et alla ouvrir au jeune homme qui patientait devant la porte. Il se montra poli et avenant comme à l'accoutumée, puis invita son visiteur à aller dans le salon. Le silence qui s'installa alors fut plus parlant que toutes les insultes de la Terre, mais Adrian ne se mêla pas de cette histoire. Il aimait sincèrement Victoria, mais considérait que son rôle n'était pas de jouer les médiateurs entre les deux jeunes gens. Ils avaient certainement des tas de choses à se dire avant que les choses ne s'arrangent, mais ils le feraient certainement une fois que la situation se sera un peu calmée.
En attendant....

Les prunelles d'Adrian se posèrent sur Zachary alors que ce dernier lui expliquait qu'il n'était pas totalement convaincu de réussir l'exorcisme, mais c'était la meilleure idée qu'ils avaient. À moins qu'Adrian ne se mette à étudier la magie liée au royaume onirique, ce qui lui prendrait largement moins de temps qu'un mage lambda, mais qui nécessiterait tout de même deux ou trois semaines. Sauf qu'ils ne pouvaient pas laisser Victoria dans cet état encore des jours entiers.

Lèvres scellées, il assista en silence au bref échange entre les deux amis et ne put s'empêcher de sentir son cœur se serrer. C'était toujours douloureux de voir ce genre de situation qui le ramenait souvent à sa propre expérience. Il savait ce que Victoria devait éprouver et cela le chagrinait. Mais il n'y avait rien à faire pour le moment.
Ses yeux se reportèrent sur Victoria.

« Montons plutôt à l'étage, dans mon atelier de travail. Ce sera plus confortable qu'au sous-sol. »

Ce dernier aussi avait été aménagé puisqu'il abritait le nexus magique qui amplifiait tous les pouvoirs mystiques, mais Adrian lui préférait tout de même l'étage où était installé sa zone de travail. En vérité, l'endroit était plus sécurisé et la mage avait une certaine quantité d'artefacts magiques et d'autres protections pouvant être utilisées lors d'un exorcisme raté. Une ressource à ne pas négliger au cas où la situation commencerait à déraper.

Leur adressant un signe de la tête, l'Archimage les invita à gravir les marches de l'escalier qui les mena jusqu'à l'étage. L'endroit était silencieux et la décoration semblable au reste du manoir, mais ce n'était rien à côté de l'atelier de travail dans lequel il les mena. Oh, ce n'était pas digne d'un Merlin l'Enchanteur, il n'y avait pas de fiole et d'autres objets étranges posés partout, mais les gens qui connaissaient la magie y reconnaîtraient certains objets très utiles.
Après les avoir fait entrer dans la vaste pièce, Adrian referma la porte derrière eux, puis se dirigea vers un tabouret qu'il saisit pour l'installer au milieu de la pièce.

« Tu peux t'installer ici. On va créer un cercle de protection autour. Normalement il n'y en aura pas besoin, mais mieux vaut sécuriser au maximum la situation si on veut que tout se passe bien. » Il offrit un sourire rassurant à Victoria. « Avec ce cercle, si jamais les invocations tentent de partir ou de s'en prendre à toi, elles seront bloquées. Mais il ne faudra pas que tu bouges, juste que tu nous fasses confiance. »

Il s'écarta du tabouret pour s'approcher un plan de travail et saisir une craie qu'il utilisa pour tracer un cercle autour du tabouret avant de tracer les symboles runiques à l'intérieur.

« Zachary, vous devriez lui expliquer plus précisément comment va se dérouler, qu'elle sache ce à quoi s'attendre. »

Il posa un regard bref sur Zachary pour l'y encourager avant de terminer ses symboles. Quelques instants plus tard, Adrian se rapprocha de deux amis et invita Victoria à prendre place sur le siège.

« Tout va bien se passer, ne t'inquiète pas. »

Un nouveau sourire rassurant ourla ses lèvres tandis qu'il générait un peu de magie pour en imprégner les symboles du cercle qui se mirent aussitôt à luire. Ses yeux se posèrent sur Zachary.

« Je vous laisse initier le rituel, je vous appuierai et une fois que vous aurez déclenché votre pouvoir, nous enchaînerons avec un exorcisme.... normal. »

Si tant est qu'un tel terme puisse s'adapter à un rituel aussi étrange.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas






I hurt myself today, To see if I still feel, I focus on the pain, The only thing that's real, The needle tears a hole, The old familiar sting, Try to kill it all away, But I remember everythingHurt


Message posté : Jeu 16 Nov 2017 - 14:41 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

avatar
Invité

Afficher le profil
Ils montèrent donc à l’étage et se préparèrent pour ce que nous appellerons, par commodité, simplement « l’exorcisme ». Adrian apporta un tabouret, qu’il plaça au milieu de la pièce, et elle s’y assit avec un malaise flagrant, incapable de savoir quoi faire de ses jambes, de ses mains, qu’elle posa d’abord sur ses genoux, puis tordit devant elle. Elle acquiesça quand Adrian lui expliqua qu’il allait tracer un cercle de protection autour d’elle et pour quelle raison. Cette idée lui paraissait des plus raisonnables bien que, techniquement, tout devrait bien se passer. Elle ne souffrait plus de dissociation de la personnalité. Elle avait compris qu’elle était Casey, que Casey était elle, et qu’il était temps de tout harmoniser une bonne fois pour toute.

Quand tu vas toucher la sphère, tu vas ressentir une vague de magie. Ne lutte pas contre, c’est important. Je vais faire en sorte de saisir la partie de toi qui vient du monde des rêves et d’ouvrir un portail pour l’y renvoyer. Il va falloir être coordonné, je vais d’abord tout rassembler, et je lui donnerai l’apparence d’une sphère rouge que vous verrez briller en elle. Ensuite, pratiquez un exorcisme standard, ça devrait l’en sortir. Et finalement, une fois dehors, au lieu de la laisser se dissiper, on va la renvoyer par le portail. On synchronisera nos deux magies, c’est assez intuitif comme pratique, expliqua-t-il pour l’Archimage. Tout est dans l’esprit, dans le créatif, vous voyez ?

Elle écoutait d’une oreille. Non pas par manque d’intérêt, elle était toujours la première à vouloir apprendre, surtout quand ça touchait à la magie, mais plutôt parce qu’elle était très occupée à réfréner la panique qui montait en elle, de par la proximité de Zachary. Pas pour l’individu en lui-même, mais pour ce qu’il représentait. L’énergie de la dimension onirique l’entourait et Casey l’évitait comme la peste, par crainte, justement, de retourner là-bas, d’y être piégée. Que renvoyait-elle, exactement ? Ses pouvoirs, oui, mais et si sa personnalité était toujours dissociée ? Et si…
Et si…

Comme s’il lisait dans ses pensées, Adrian la rassura et elle lui sourit, cachant le tremblement de ses mains en les serrant entre ses cuisses. Au moins, pour l’instant, cela passerait pour de la peur.
Et bientôt, ce sera terminé.

Zachary acquiesça quand Adrian lui céda la main pour commencer. Il déboutonna le haut de sa chemise, puisque la sphère avait fusionné avec sa chair au niveau du sternum. Elle pulsait d’un éclat bleuté qui hypnotisait Casey tout autant qu’il l’angoissait. La tension dans les muscles du Summoner trahissait son envie de prendre sa main pour la plaquer directement sur la sphère, mais il encaissa l’attente. Finalement, avec une certaine difficulté, Casey effleura l’objet et une vague d’énergie déferla en elle. Son corps s’arqua, évolua, pour devenir flou, quelque part entre sa forme humaine et sa forme d’ombre. Zachary ferma les yeux et attrapa le poignet de la jeune femme pour qu’elle ne rompe pas le contact.

Tout se mélangeait dans sa tête, dans son cœur, dans ses tripes. Des larmes roulèrent sur ses joues, elle geignait misérablement. Les ongles de sa main libre griffèrent la peau de son avant-bras jusqu’au sang, puis intervint la magie d’Adrian. Plus douce, plus familière, ou peut-être était-ce simplement la présence de l’Archimage non loin d’elle.

De l’extérieur, l’exorcisme manquait de spectacle mais pour tout qui distinguait la mana et les énergies magiques, c’était un véritable tourbillon. L'essence de Casey, noire comme l'absolue obscurité, quittait petit à petit le corps de Victoria en commençant par les extrémités, jusqu'à finalement arriver à sa poitrine, au niveau de son corps. Comme Casey ne se débattait pas, le Summoner n’eut pas trop de mal à créer la sphère ronde et rouge qu’il avait évoqué. Les paupières closes, elle fut incapable de voir la sphère en question quitter cette dimension mais elle le ressentit au plus profond d’elle-même.
Un poids venait de s’ôter de ses épaules.

Le soulagement, la fatigue physique également (combien de temps avait duré tout cela ? Ou était-ce simplement le contrecoup ?) lui ôtèrent sa conscience. Heureusement, Adrian ne manquait pas de réflexe et la rattrapa. Zachary referma la porte vers la dimension onirique et la pulsation bleue de la sphère se calma. Il reboutonna sa chemise.

C’est fait, déclara-t-il.

Son regard tomba sur Casey… Non, Victoria. De nouveau blonde. Il était prêt à parier que ses yeux n’avaient plus rien de rouge. Son cœur se serra, la douleur se lit sur son visage, mais il n’ajouta rien.
Il s’en alla sans un mot de plus.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 16 Nov 2017 - 21:16 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

avatar
Légion des Etoiles

Afficher le profil
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4515
ϟ Nombre de Messages RP : 1515
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Jonas Cooper
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Âge du Personnage : 118 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Même s'il n'avait jamais été en contact avec ce type de magie, Adrian ne se faisait pas franchement d'inquiétude. Ce n'était pas de la vanité ou de la vantardise, mais simplement un fait. Sa nature d'Archimage lui permettait de comprendre presque intuitivement n'importe quel type de magie. Si Zachary faisait son travail, Adrian devrait donc pouvoir se calquer sur sa magie et la renforcer. Ce n'était pas la première fois qu'il collaborait avec un mage, bien au contraire, donc autant dire que la seule pression qu'il pouvait ressentir était liée à son naturel hésitant. Et au fait que Victoria était concernée par cette histoire. Il avait toujours été plus anxieux lorsque des êtres chers étaient dans la tourmente.

Fort heureusement, les choses se passèrent relativement bien. Dès que Zachary débuta son action, Adrian redoubla d'attention pour sentir le bon moment – qui ne tarda guère à arriver. Il ne contemplait pas vraiment Victoria, trop concentré qu'il était à mener ce rituel à son terme, mais son artefact empathique l'informa que la jeune femme était apparemment en proie à des très forts sentiments.

Après un certain moment, il n'aurait su dire combien de temps exactement, l'exorcisme fut mené à son terme. Il n'avait rien eu de vraiment particulier, hormis le fait qu'une magie onirique était à l’œuvre bien évidemment. Étant habitué à ce genre de rituel, il avait prévu l'état de Victoria une fois qu'elle serait libérée – délivrée ! – et tendit les bras pour la rattraper dès que ses jambes se dérobèrent sous elle avant de l'aider à se rasseoir le temps que ses forces lui reviennent. Son regard évita soigneusement de se poser sur Zachary, se doutant que ce moment ne devait pas être particulièrement agréable pour lui, mais lorsqu'il s'éloigna, Adrian glissa tout de même un mot à son attention :

« Merci. »

Pas seulement pour l'aide apportée, mais aussi pour ne pas avoir tourné le dos à Victoria alors qu'elle avait besoin de lui. Il ne savait pas ce qui s'était précisément passé entre eux, mais le fait qu'elle ait pu être particulièrement virulente lors de leur précédente discussion lui en donnait une vague idée.

Dans un geste instinctif, Adrian – toujours debout aux côtés de la jeune femme – passa ses doigts sur les cheveux de Victoria. Ils étaient redevenus blonds comme avant, signe que l'exorcisme avait été un succès. Un sourire ourla brièvement ses lèvres avant qu'il ne s'accroupisse devant Victoria pour pouvoir croiser son regard.

« Il est venu, c'est le principal. Il savait que c'était pour toi et il ne l'a pas fait par simple devoir. Laisse lui un peu de temps et les choses rentreront dans l'ordre, tu verras. Votre relation va évoluer, mais il faut savoir s'adapter. »

Certaines paroles, une fois échangées, ne pouvaient plus être retirées. Peut-être que Victoria avait vraiment blessé Zachary, mais le fait qu'il soit venu ici prouvait qu'il se souciait d'elle. Il était peut-être simplement trop tôt pour qu'il puisse tourner la page. Le temps soignait toutes les plaies. Enfin, presque.
Désireux de trouver un sujet un peu plus joyeux, Adrian reprit :

« Comment te sens-tu ? Tu dois être fatiguée, non ? Tu peux te reposer ici tu sais. Tu peux même rester quelques jours, ou plus longtemps si tu le souhaites. Je ne sais pas quand tu prévoyais de rentrer, mais tu sais que la porte du manoir t'es toujours ouverte. »

Rentrer, retourner chez elle, car au fond elle ne s'était qu'absentée. Adrian ne parlait pas légèrement, il était sérieux en lui disant qu'elle était ici chez elle, mais il s'attendait à un refus de sa part. Elle pourrait croire qu'il voudrait la surveiller ou la chaperonner. Dans tous les cas de figure, il serait là pour l'aider.
Revenir en haut Aller en bas






I hurt myself today, To see if I still feel, I focus on the pain, The only thing that's real, The needle tears a hole, The old familiar sting, Try to kill it all away, But I remember everythingHurt


Message posté : Sam 18 Nov 2017 - 10:04 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

avatar
Invité

Afficher le profil
La relation entre Victoria et Zachary était extrêmement compliquée, déjà avant qu’elle ne devienne Casey. Tout avait commencé à partir en cacahuète à cause de Dexter, et elle commençait à se dire que la douleur remontait à trop loin, était trop ancrée, pour réellement guérir. Ils auraient probablement l’occasion d’en discuter, ou peut-être pas… Peut-être que Zachary se laisserait consumer par sa rancœur et Victoria serait-elle trop lâche pour y changer quoi que ce soit. L’avenir les éclairerait sur le sujet. Pour l’heure, d’autres, bien plus importants, requerraient son attention.

Elle ferma les yeux, se laisser bercer par la chaleur de l’Archimage et par son geste plein d’une tendresse paternelle.

Je ne sais pas… Fatiguée, oui. Vide, d’une certaine façon, et pourtant… Entière ? Elle rit doucement. C’est bizarre.

Elle avait besoin de dormir, le sommeil l’aiderait à remettre ses idées en place. Un peu comme une blessure qui cicatrise, ou une douleur qui disparait après une bonne nuit de repos. Sauf qu’il devait être midi à tout casser… Qu’elle avait vaguement faim, comme en témoignait le grognement peu discret de son estomac, et que même si son corps était alangui, son esprit restait beaucoup trop alerte pour qu’elle puisse juste aller se coucher.

Je n’y a pas réfléchi, je te l’avoue. J’ai eu le déclic ce matin, j’ai pris le temps d’écrire un mot pour expliquer mon choix, enfin, essayer, puis je suis venue. Personne n’est au courant, juste toi, Sallah et Zack, par la force des choses. Je ne m’imagine pas me pointer à la porte du Buigsby Building et faire « Hey salut, c’est moi, ça fait un bail non ? ». Il vaudrait mieux les prévenir en amont.

Même si laisser passer trop de temps n’aiderait pas. Elle connaissait sa sœur, son esprit analytique la rendrait probablement extrêmement froide à son encontre, et elle finirait par lui adresser ses reproches silencieux mais bien présents. A moins que l’histoire avec Dexter ne lui ai fait prendre conscience qu’un comportement de ce type ne faisait que la pousser vers le fond ?

En fait, il vaudrait mieux appeler d’abord Héléna.

La femme de Max était douce, adorable, raisonnable, et Victoria l’avait toujours adorée. C’avait aussi été la seule à prendre sa défense, à l’époque.

Mais tu sais quoi ? Chaque chose en son temps. Là, j’ai faim puis… J’ai envie qu’on parle. Pas de tout ça, mais d’un peu tout, d’un peu rien. Que tu me parles de ta vie, depuis que je suis partie. De celle des autres, de la Star High. Il y a toujours cours, malgré l’invasion ?

Pendant plusieurs années, malgré son jeune âge, Victoria avait géré la Team Alpha, supervisé ces jeunes qui se destinaient à l’héroïsme, partageant avec eux son expérience sur le sujet, ses conseils plus ou moins avisés. En tant que Casey, elle en avait croisé un ou deux dans le quartier des Théâtres mais, forcément, elle n’avait pas été reconnue et n’avait parlé à personne. Elle brûlait de savoir précisément comment le monde, son monde, son univers, avait continué de tourner en son absence.
Parce qu’elle s’était interdite, jusqu’ici, d’y penser ou de céder à la tentation d’enquêter. Son état nécessitait une rupture nette, au risque de rechuter.
Au final, ça n’avait pas changé grand-chose.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 19 Nov 2017 - 12:35 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

avatar
Légion des Etoiles

Afficher le profil
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4515
ϟ Nombre de Messages RP : 1515
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Jonas Cooper
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Âge du Personnage : 118 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Il était évident qu'il allait falloir un peu de temps à Victoria pour remettre les choses en place. Sa vie avait été totalement chamboulée et ses proches étaient au courant – plus ou moins – de la raison de sa disparition. Ils allaient forcément avoir besoin de temps ou d'explications pour pouvoir passer ce cap. Cependant, Adrian ignorait totalement ce qu'ils allaient faire. La noyer sous les interrogations ? Attendre qu'elle parle ? Tourner la page sans rien demander, tout simplement ? Ces histoires ne le regardaient pas directement : il se souciait des Neutron-Grey et surtout de Victoria, mais il n'allait pas mettre son nez dans leur vie privée. Il ne faisait pas partie de la famille, c'était donc à eux de laver leur linge sale ensemble. Il serait toutefois présent si l'un ou l'autre lui demandait son aide, bien évidemment. Mais ils avaient Jack.

La seule chose importante, c'était qu'il savait ce que lui voulait faire. Il souhaitait rattraper ses erreurs, ou du moins éviter d'en faire de nouvelles. Que ce soit avec Dana ou Victoria, il n'avait vraiment pas été à la hauteur, mais c'était son gros défaut. Adrian avait toujours été incapable d'être là pour ses proches. Sa propre famille avait fini par lui tourner le dos après qu'il les ait complètement oubliés et ignorés pendant trois décennies, pourquoi les choses seraient différentes avec une famille de cœur ?

Un bref sourire ourla ses lèvres tandis que Victoria changeait de sujet en expliquant qu'elle avait simplement envie de parler. Ils auraient le temps de s'occuper du reste plus tard, une fois qu'elle aurait mangé et dormi une bonne nuit.

« Très bien, alors viens, descendons pour que tu puisses manger quelque chose. »

Il s'assura juste qu'elle tenait suffisamment ses jambes pour pouvoir se mettre debout sans aller embrasser le parquet, puis se dirigea vers la porte déjà empruntée par Zachary. Il n'y avait plus aucune place de lui et Adrian était sûr qu'il avait déjà déserté le manoir, voire la rue, mais c'était peut-être préférable ainsi. Toujours en s'assurant que Victoria n'était as trop affaiblie pour marcher normalement – les exorcismes étaient très éprouvants – ils se rendirent au rez-de-chaussée et prirent la direction de la cuisine d'où provenaient les habituels bruits de casseroles et d'autres ustensiles du siècle dernier. Sallah releva aussitôt la tête à leur entrée et posa un regard soucieux sur la jeune femme, mais ses yeux s'éclairèrent rapidement lorsqu'il remarqua la couleur de ses cheveux. Un sourire passa sur ses lèvres avant qu'il ne se renseigne :

« Tout va bien ? Tu es pâle et maigre, tu n'oublierais pas de manger parfois ? »

C'était des reproches, mais affectueux. Une manière de lui faire comprendre qu'elle avait été un peu trop absente de leur vie durant ces derniers mois.
Adrian tira une chaise pour invita la jeune femme à s'installer.

« Ça tombe bien, elle a faim. » Le quinquagénaire hocha la tête et Adrian reporta son regard sur elle. « Pour répondre à ta question, oui, il y a toujours des cours. Forcément, c'est perturbé avec toute cette histoire, mais les gens font leur maximum pour vivre aussi normalement que possible. » Sallah pouvait en témoigner. « Les choses se sont déjà bien passées par le passé, il n'y a pas de raison pour que ce soit différent cette fois-ci. »

Ils avaient tout de même subi de lourds dégâts et de grosses pertes, mais c'était inhérent à toutes les batailles. Sallah se chargea de préparer quelque chose pour remplir l'estomac de Victoria, tout en lui posant des couverts et de quoi boire – thé, eau, autre chose ? Il n'y avait qu'à demander.

« Je ne peux pas te dire grand-chose de plus concernant l'école, je n'y passe pas beaucoup de temps hormis pour mes cours, mais aux dernières nouvelles, tout se passait aussi bien qu'on pouvait l'espérer. » Il lui offrit un sourire encourageant. « Quant à ma vie, j'ai envie de dire que ce n'est pas très différent d'avant. Tu me connais.... » Inutile de préciser qu'il n'avait pas été plus ouvert qu'auparavant. « Mais Sallah a plus de choses à dire. Figure-toi qu'il a trouvé une charmante demoiselle, mais étrangement il n'en parle jamais. »

Le concerné émit un grognement peu engageant, indiquant qu'il ne comptait pas changer ses habitudes !
Revenir en haut Aller en bas






I hurt myself today, To see if I still feel, I focus on the pain, The only thing that's real, The needle tears a hole, The old familiar sting, Try to kill it all away, But I remember everythingHurt


Message posté : Dim 19 Nov 2017 - 13:15 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

avatar
Invité

Afficher le profil
Ils descendirent ensemble. Lorsqu’elle se redressa, Victoria remarqua rapidement que ses jambes tremblaient un peu mais elle avait déjà connu des états de fatigue extrême. Elle savait qu’elle disposait de suffisamment de force, de volonté, pour passer outre et réussir à marcher tout de même. Elle prit son temps, Adrian ne la pressait pas, et son estomac grogna de manière peu discrète quand les premiers effluves de repas lui caressèrent les narines.

Elle s’installa sur une chaise, à la table de cuisine, et n’eut pas besoin de dire à Sallah ce qui lui faisait envie. L’égyptien lui avait suffisamment préparé de repas dans sa jeunesse pour qu’il sache très précisément ce qu’elle aimait. Aussi posa-t-il un verre de thé glacé pas trop sucré devant elle, qu’il accompagna avec des œufs cuisinés à l’orientale, avec du pain qu’il grilla après l’avoir trempé dans une marinade un peu spéciale. L’eau à la bouche, elle eut du mal à attendre que tout cela arrive bien qu’en réalité, ce fut très rapide. Non seulement parce que Sallah était un as, mais aussi parce que ça ne prenait pas autant de temps à préparer que ça en avait l’air. Pendant ce temps, toutefois, elle peut échanger avec Adrian.

Bien passées par le passé, ça dépend pour qui, releva-t-elle en plongeant dans la contemplation des glaçons.

Après tout, lors de la dernière invasion Terminus, Victoria avait perdu ses parents. C’était l’invasion en elle-même qui avait provoqué le déclic, ramenant à la surface des émotions qu’elle gérait difficilement, l’obligeant à réfléchir sur elle-même, sur sa vie.

C’est positif, j’espère juste qu’on ne les envoie pas trop au front. Je sais qu’ils sont là pour ça et que les effectifs doivent manquer, mais ils sont encore jeunes.

Elle s’inquiétait sincèrement. Elle-même avait vécu une enfance héroïque et ça n’avait pas eu un résultat très probant sur le reste de sa vie. Mieux valait se battre que de subir, et ils auraient besoin de tous les défenseurs disponibles, mais un jeune était plus susceptible de craquer sous la pression et de représenter un danger pour ses coéquipiers. Victoria se fit violence pour ne pas trop approfondir le sujet, principalement parce qu’elle n’avait plus rien avoir avec la Légion. Le Commander l’avait remerciée au pire moment possible et bien qu’elle comprenait sa décision, elle nourrissait toujours une certaine rancune à son égard.

Une moue plus tard, la conversation dériva sur la vie privée d’Adrian, qui restait fidèle à lui-même.

Çà ne va pas du tout, tu sais ça ?

Mais l’Archimage était rusé et dévia la conversation avec habilité. La bouche en O, Victoria sourit de toutes ses dents et frappa dans ses mains, au moment où l’égyptien se concentrait sur son pain.

Mais c’est génial ! Tu vois, même Sallah a rencontré quelqu’un, et il va probablement déménager pour vivre sa vie, du coup tu vas te retrouver tout seul, ça ne va pas du tout ! Tu devrais sortir d’ici, profiter de l’Invasion. Il y a plein de femmes à sauver qui seraient comblées de te connaître. Et si, elles le seront, je t'arrête tout de suite. Sérieusement, tu t'es regardé dans un miroir dernièrement? Ce n'est pas parce que moi, je t'appelle Papy Pennington et que je te considère comme mon grand-père que c'est le cas de tout le monde. D'ailleurs, t'es un peu trop mignon pour être un bon papy mais je te pardonne, conclut-elle avec un grand sourire.

Elle lui parlait comme avant, comme si rien ne s'était passé. Juste avec davantage de spontanéité.
Peut-être qu'Adrian était davantage attiré par les hommes? Victoria n’avait jamais vraiment posé la question, peut-être que son grand-père de cœur n’était tout simplement pas attiré par l’idée d’une relation physique, mais la jeune fille le concevait difficilement, vu sa propre situation. Songer à Raphaël lui fit s’humecter les lèvres presque nerveusement. Dire qu’elle ne lui avait même pas laissé un message pour le prévenir…
Enfin bon, ils n’étaient pas en couple de toute façon.

Comment elle s’appelle ? demanda Vicky, toute à son enthousiasme. Vous allez vous marier ? Elle est enceinte ? Elle veut des enfants ? Elle vient d’où ? Vous vous êtes connus comment ? Allez dis moiiiiiii.

Pire qu’une gamine.
Sallah la servit à ce moment, lui adressant un regard qui voulait tout dire et rien à la fois.

Avoir la bouche pleine ne m'empêchera pas de te poser des questions. J'peux même t'espionner, je suis devenue super douée à ça.

Elle en parlait avec légèreté, parce que c'était le mieux à faire.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 19 Nov 2017 - 15:45 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

avatar
Légion des Etoiles

Afficher le profil
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4515
ϟ Nombre de Messages RP : 1515
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Jonas Cooper
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Âge du Personnage : 118 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Il se doutait bien que les invasions Terminus devaient être un sujet épineux pour Victoria au vu du sort de ses parents. En un sens, Adrian la comprenait, il avait perdu des amis ce jour-là et pas seulement au sein de la famille Neutron-Grey. Mais cette fois-ci, les choses semblaient différentes. Bien sûr, tout Star City était concernée, mais les forces en place semblaient davantage préparées à de tels événements et il avait parfois du mal à se rendre compte qu'ils étaient en plein milieu d'une invasion lorsqu'il voyait ses voisins.

Quoi qu'il en soit, l'Archimage se doutait que la jeune femme devait être inquiète à l'idée de ce que Star High pouvait faire des jeunes héros de la Team Alpha. Bien que professeur de magie Adrian n'était pas directement en contact avec le groupe – ne tenant pas spécialement à se mêler de leur éducation – mais il entendait tout de même des informations à ce sujet. C'est donc avec un sourire rassurant qu'il répondit à Victoria, se doutant qu'elle ne se montrerait pas plus intrusive qu'actuellement.

« Pour le moment, je pense qu'ils n'ont pas besoin d'apporter leur aide. Il y a encore des héros en réserve, ils ne les enverront pas tout de suite sur le terrain. »

Adrian avait brièvement discuté de l'invasion avec le Commander et lui avait expliqué qu'il était prêt à leur prêter main forte, mais ses compétences n'étaient pas forcément les plus adaptées pour le moment, c'est pourquoi il restait en retrait. Bien sûr, depuis la première invasion l'Archimage avait fait des recherches sur le Terminus, mais disons qu'elles n'avaient pas été très probantes. La magie était son domaine, mais le reste....

Quoi qu'il en soit, ce sujet n'était pas le plus joyeux qui soit, mais celui que Victoria voulait aborder ne l'enchantait pas davantage. Il avait toujours été très secret sur sa vie privée, même Sallah n'en savait pas grand-chose alors qu'ils avaient partagé près de quarante années de vie commune, donc autant dire que l'excuse de la nouvelle vie amoureuse de Sallah était plus que bienvenue ! Malheureusement, il semblait que la jeune femme avait gagné en éloquence durant cette dernière année, parce qu'elle se montra bien plus enthousiaste et expansive qu'à l'accoutumée. Cela dit, il en faudrait beaucoup plus pour réussir à faire changer Adrian d'avis.
Un nouveau sourire ourla toutefois ses lèvres lorsqu'elle se lança dans un interrogateur à l'attention de Sallah, lequel garda ses lèvres obstinément scellées. Amusé par la situation, le vieux mage en profite pour donner du grain à moudre à la demoiselle.

« Elle s'appelle Mary et elle a déjà trois enfants d'un précédent mariage. D'ailleurs il leur a offert un chiot et apparemment il s'en sort relativement bien dans le rôle du papa de substitution. »

Sallah décrocha un regard noir à son père adoptif, lequel lui offrit un sourire goguenard pour toute réponse. Ce n'était pas méchant et l’Égyptien le savait parfaitement ! D'ailleurs c'était assez surprenant que Sallah se soit confié sur un sujet aussi personnel, étant lui-même très secret. C'était bien la preuve qu'il voulait en parler, non ?

« Elle ne te lâchera pas, tu devrais coopérer. » Sallah lâcha un profond soupir avant d'ouvrir – enfin – la bouche.
« Je l'ai rencontrée à la supérette où je fais les courses pour la maison. On a sympathisé et elle a fini par accepter d'aller boire un verre. Mais il n'est pas question de mariage, ni de quoi que ce soit d'autre. » Adrian secoua légèrement la tête.
« Ne dis pas, en général c'est quand on dit ce genre de choses qu'on finit par emménager ensemble et fonder une famille. C'est encore de ton âge, tu sais. »

Au fond, Adrian espérait que la présence de Victoria permettrait à Sallah de comprendre qu'il pouvait avoir une vie à lui. Malgré tous les efforts du vieux mage, son fils adoptif n'avait jamais voulu le laisser tout seul, un peu comme s'il se sentait redevable. Mais ce n'était pas nécessaire. Mais alors qu'il pensait avoir pris les choses en main, Adrian eu droit à un beau retour de manivelle alors que Sallah lui adressa la parole.

« Tu devrais peut-être appliquer tes propres conseils alors. Et ceux de Victoria. »
« Moi, ce n'est pas pareil. J'ai l'âge d'être votre grand-père et votre arrière-grand-père, je n'ai plus la patience pour toutes ces histoires. » Et c'était la pure vérité. « Vous devriez peut-être en parler entre vous. »

Il entendait surtout « entre jeunes », car au final les deux étaient plus proches en matière d'âge qu'ils ne l'étaient avec Adrian !
Revenir en haut Aller en bas






I hurt myself today, To see if I still feel, I focus on the pain, The only thing that's real, The needle tears a hole, The old familiar sting, Try to kill it all away, But I remember everythingHurt


Message posté : Dim 19 Nov 2017 - 16:09 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

avatar
Invité

Afficher le profil
Rassurée par le sort des jeunes de la Team Alpha, Victoria acquiesça et laissa le sujet dériver sur quelque chose de beaucoup plus léger. Elle reçut avidement les informations de la part d’Adrian, tout en dévorant ses œufs avec l’avidité d’une femme qui a oublié de manger pendant ces dernières vingt-quatre heures.
Ce qu’elle était.
En plus d’avoir subi un exorcisme !
Cela lui donnait probablement droit à un second service.

Attend, tu offres un chiot à ses enfants et tu crois que tu n’as pas encore la bague au doigt ?! s’exclama-t-elle, les yeux ronds. Il a raison, c’est le moment de te lancer ! Surtout si elle est gentille et que tu l'aimes bien. Y'a des occasions, dans la vie, que tu ne peux saisir qu'une fois...

Elle s'humecta la lèvre inférieure.
Parce que c’était le plus important, fréquenter quelqu’un de bon, qui partage ses croyances, ses convictions. Et ne pas s’embourber dans une relation comme celles que Victoria avait pu connaître. Entre un criminel psychotique et un olympien… Inqualifiable, elle était servie.
Même si, à ses yeux, Raphaël était quelqu’un de bien.
D’une manière un peu tordue.

Haha, touché! Bien envoyé. Et on entend l’excuse de ton âge depuis des siècles au moins, mais tu sais quoi ? C’est pas une bonne raison et tu ne vas pas t’en sortir comme ça.

Elle tapota la chaise à côté d’elle et le fixa jusqu’à ce qu’il daigne s’y assoir. Pendant ce temps, elle avala une autre fourchette de ses œufs et constata avec dépit qu’elle arrivait au bout. Heureusement, super Sallah et sa poêle magique réglèrent le problème. Elle goûta enfin au pain et soupira d’aise.

Tu ne dois pas te mettre en retrait pour les autres, parce que plus tu agis comme ça, plus tu fais des boulettes. Tu te souviens de ce que je t’ai dit, la dernière fois ? rappela-t-elle. J’ai été dure, mais c’est bien la preuve que la façon dont tu te conduis ne fonctionne pas. Alors, pourquoi ne pas essayer de t’ouvrir aux autres ? Je suis certaine qu’il y a plein de magiciennes, à Star City, qui sont aussi vieilles si pas plus que toi, et qui ont gardé une peau de bébé. Mais tu ne fais rien pour élargir ton cercle et je te promets qu’on va arranger ça. A partir de dorénavant, boulot ou pas, on se voit au moins une fois par semaine.

Une déclaration pleine de sérieux à laquelle Sallah acquiesça, complice et allié de la cadette Neutron-Grey dans sa quête difficile de sociabiliser l’Archimage. On peut plus facilement dire non à un égyptien de presque cinquante ans qu’à une jeune femme capable de vous faire des yeux de chat potté.
Capacité qu’elle gardait encore en réserve pour l’instant.

De sa main libre, elle prit celle d’Adrian et le regarda, toute trace d’humour disparue de ses traits.

J’ai vraiment besoin de toi, Papy Pennington. Mais je crois que, toi aussi, t’as besoin de moi. Sallah a assez assuré et tu sais qu’il ne te laissera pas tout seul. Comme tu ne veux que son bonheur, il faudra bien que tu me laisses t’aider.

Raisonnement tordu qui avait un petit écho très olympien, mais qui se tenait. Victoria avait aussi gagné en esprit retord et surtout, en obstination. Là où sa bonne éducation et sa politesse l’empêchaient d’insister, auparavant…
Pauvre Archimage.
Revenir en haut Aller en bas



« Bring me » ft. Adrian

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant


Sujets similaires

-
» — bring me to life
» Adrian Mutu
» Dreamers bring ideas, projects to post-quake Haiti
» Adrian Aucoin
» Université de Boston - Adrian dans son bureau...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star City Heroes :: Administration :: Archives :: Archives des Rencontres-