AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 

Même les chutes sont des hauts faits pour les grands

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 2 Nov 2017 - 21:38 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

avatar
Légion des Etoiles

Afficher le profil
Juggernaut

ϟ Âge : 33
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/07/1985
ϟ Arrivée à Star City : 22/08/2017
ϟ Nombre de Messages : 217
ϟ Nombre de Messages RP : 66
ϟ Doublons : Lukaz Le Guen
ϟ Crédits : self
ϟ Célébrité : Tsuzuku
ϟ Âge du Personnage : 26 ans
ϟ Statut : célibataire
ϟ Métier : chercheur en robotique aux Laboratoires Astro ; chanteur dans le groupe Nyte Blayde
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : /
ϟ Pouvoirs : /
ϟ Liens Rapides :
Ezekiel commençait sérieusement à se dire qu'il avait choisi le plus mauvais moment pour faire son coming-out héroïque. A l'origine, il s'était imaginé que les choses se feraient graduellement, histoire qu'il puisse se former petit à petit. Comme le disait le proverbe, c'est en forgeant qu'on devient forgeron. Ce qui n'impliquait pas de commencer par forger un katana japonais ! On pouvait partir sur un projet beaucoup plus simple. C'était précisément ce qu'Ezekiel avait espéré pouvoir faire mais à priori, on avait décidé qu'il n'en serait rien. Après, c'était aussi un peu de sa faute... Quand le Docteur Otaku avait fait parler de lui avec un hologramme géant devant le HIT, Zeke n'avait rien trouvé de plus malin à faire que de sortir mener l'enquête ! En théorie, il n'y avait pas le moindre risque, ce n'était qu'une petite enquête de rien du tout. Sauf qu'il avait fini par affronter un robot à l'effigie d'Elastic Girl, qu'Otaku avait fait s'effondrer un immeuble du centre-ville et qu'Ezekiel avait passé deux longues semaines à l'isolement, dans un hôpital, parce que le vil criminel l'avait irradié. Par chance, les dégâts n'avaient pas été trop importants mais c'était malgré tout une attitude des plus retorses.

En quittant l'hôpital, le jeune avait espéré pouvoir travailler sur son armure, histoire de se préparer aux futures rencontres avec Otaku ou ses robots. Il n'en eut toutefois pas l'occasion parce que le Terminus lança son invasion, obligeant Ezekiel à collaborer avec celui qu'il espérait pouvoir arrêter. Le bon côté des choses, c'était que ça lui avait permis d'en apprendre un peu plus sur l'arsenal robotique du Docteur. Le problème, c'était qu'il ne savait toujours pas grand-chose sur le Docteur en question. Et il n'avait pas une seconde pour y remédier, tant la ville avait besoin de ses héros.

Pourtant, ce soir-là, Ezekiel décida qu'il était temps de passer à la vitesse supérieure. Depuis des semaines – voire des mois, maintenant, il se disait qu'il devait rencontrer Scarlet Mind, parce qu'elle était la seule de sa connaissance à avoir pu voir Otaku de près. La Légion étant particulièrement occupée à œuvrer contre les forces du Terminus, Ezekiel n'avait donc pas eu la chance de la croiser au sein de la Tour de la Paix. Profitant donc d'une nuit où il devait laisser son armure se recharger, le jeune homme décida de partir à la rencontre de l'héroïne !

Zeke avait bien fait son travail et il avait donc découvert que bien que Scarlet Mind ait fait son apparition aux quatre coins de la ville, l'essentiel de son activité se situait dans le quartier du Front de Mer. Heureusement, le Terminus était absent de ce secteur et il pourrait donc s'y promener sans risque ! Aux alentours des 21h, Ezekiel quitta donc la Tour de la Paix et traversa la place du centenaire en direction des quartiers nord. Il ne tarda pas à arriver sur Siegel Street et en profita donc pour sortir son téléphone, s'équipant au passage d'une oreillette Bluetooth. Ce n'était pas forcément très légal mais il venait de se brancher sur les fréquences de la police. Il lui arrivait de les surveiller, à l'occasion, parce qu'elles étaient quand même plus pratiques à suivre que les informations télévisées, pour trouver des crimes. Dans la situation présente, le but n'était toutefois pas de détecter les crimes mais plutôt les apparitions de Scarlet !

Ezekiel se promena donc à travers le quartier, remontant des rues commerçantes désertes, aux aguets, scrutant les immeubles en espérant apercevoir la cape rouge tout en écoutant les messages de la police. Après deux bonnes heures, alors qu'il commençait à vraiment avoir mal aux pieds, sa patience fut récompensée ! On signalait un crime et surtout, on signalait l'intervention de Scarlet Mind ! Parfait ! Sauf que c'était à plusieurs rues de sa position et qu'il n'avait pas son armure... Bordel, il aurait dû venir en vélo ! Cessant de se maudire intérieurement, Ezekiel se mit donc à courir dans la direction que son téléphone lui indiquait. Après de longues minutes, il arriva sur place, complètement essoufflé. Plié en deux, Ezekiel prit d'abord le temps de récupérer son souffle avant de s'intéresser à la situation sur place. La police était arrivée bien avant lui et il n'y avait pas le moindre signe d'un costume rouge... Putain, il ne l'avait quand même pas ratée ? Si ?

Non ! En levant les yeux, Ezekiel put repérer une silhouette écarlate qui s'éloignait, sur les toits. Ni une, ni deux, il remonta la rue, longeant les mêmes immeubles que ceux que la jeune femme devait survoler. Il espérait juste qu'elle ne change pas de direction sans qu'il ne le voit ou qu'elle ne décide pas d'accélérer. Dès qu'un escalier de secours se présenta à lui, Ezekiel se hissa sur une benne à ordure, grimpa l'échelle pour l'atteindre avant de finalement foncer vers le toit ! Là, il chercha à gauche et droite jusqu'à repérer sa cible. Elle était un peu plus loin, à une cinquantaine de mètres... C'était sa chance ! Le jeune homme courut dans cette direction, passant par-dessus un muret, esquivant une bouche d'aération, jusqu'à arriver... au bord du toit. Une ruelle séparait son immeuble du voisin et il y avait bien quatre ou cinq mètre d'écart... C'était beaucoup, quand même... Mais il n'avait pas le choix, s'il voulait avoir sa discussion !

« Hé ! Attends ! »

Ezekiel espérait que Scarlet Mind l'ait entendu mais il n'attendit pas de le savoir pour passer à l'action. Reculant de quelques pas, il prit son élan et s'élança. Une foulée après l'autre, il mangeait la distance, jusqu'à poser le pied sur le rebord de l'immeuble, se propulsant alors dans les airs. Un mètre. Deux mètres. Trois mètres. Trois mètres cinquante. Il ne manquait pas grand-chose... Mais ce n'était pas suffisant. Et Ezekiel se mit à tomber.

« Aaaaaaaaaaaaaaaah ! »
Revenir en haut Aller en bas




Message posté : Ven 3 Nov 2017 - 10:47 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

avatar
Invité

Afficher le profil
On aurait pu croire qu’une invasion digne de l’Apocalypse - en tout cas, c’était comme ça que Cass le vivait - aurait poussé les gens à s’entraider, à se montrer solidaire, à se serrer les coudes quoi ! On aurait pu croire que cela aurait motivé les petites frappes et autres délinquants à se calmer deux minutes sur les délits mineurs, les vols de voiture, les braquages, etc. En réalité? C’était pire. L’atmosphère en ville était tendue. Si certains profitaient de la situation pour s’enrichir, la majorité craignait de voir déferler les forces de l’invasion dans leur quartier.

On commençait aussi à manquer de tout, en centre-ville. Les lignes d’approvisionnement n’étaient pas complètement stoppées, mais très irrégulières, et comme souvent, la peur de la pénurie entrainait la pénurie. Les gens se précipittaient sur la moindre denrée qu’ils pouvaient acheter, un marché noir s’était plus ou moins développé, et une plaquette de beurre pouvait s’arracher à un prix exorbitant.

Des gens d’ordinaire sans histoire n’hésitaient plus à voler la moindre épicerie, pas pour l’argent - on achetait de moins en moins de choses pour vingt dollars - mais pour la nourriture, autrement plus précieuse. C’est comme ça que Cass se retrouva à prêter mains fortes à la police pour arrêter un homme d’une trentaine d’années, dont le seul tort avait été d’avoir essayé de voler un pot de lait pour bébé. Le pauvre homme en avait pleuré de culpabilité jusqu’à l’arrivée de la police. Ca n’aurait tenu qu’à elle, la jeune femme l’aurait laissé partir. En fait, elle ne savait même pas pourquoi elle ne l’avait pas laissé partir. Pourquoi elle n’avait pas regardé ailleurs le temps qu’il s’en aille. Moralement, il lui semblait qu’il était plus juste de laisser partir l’homme que de le garder, même si la loi n’était probablement pas d’accord.

Le temps qu’elle hésite, la police était arrivée. Elle avait plaidé sa cause, mais son autorité s’arrêtait là. Elle n’avait pas envie d’utiliser ses dons de persuasions sur des membres des forces de l’ordre. Déjà, parce que ça la mettait mal à l’aise de le faire à n’importe qui. Ensuite, parce que niveau image, ça n’aurait fait que confirmer un bon nombre de rumeurs stupides qu’elle entendait sur son compte. Qu’elle était la copine d’Otaku, infiltrée dans la Légion pour l’aider à faire tomber l’organisation de l’intérieur. Ca, c’était les rumeurs stupides, mais encore plausibles. D’autres rumeurs étaient encore plus absurdes. par exemple, l’une d’elles disait qu’elle était en réalité une création robotique du bon docteur, qu’il avait relâché dans la ville pour créer du drama et se faire voir. En gros.

L’héroïne ne s’attarda pas sur les lieux de l’épicerie. La situation lui faisait mal au coeur, et il y avait sûrement plus dangereux à arrêter ce soir. Elle lévita sans plus attendre, les pans de la Cape volant autour d’elle. Elle fit une pause sur la plate-forme d’un escalier de secours, à mi-chemin, et reprit son ascension. Elle continua à sauter de toit en toit, ou plutôt à léviter, l’esprit tendue pour scanner les environs en quelque sorte, mais la tête ailleurs.

Alors si elle perçut rapidement qu’il y avait quelqu’un derrière elle, elle ne comprit pas tout de suite qu’il y avait quelqu’un derrière elle. En fait, elle le réalisa quand elle entendit appeler dans son dos.

Elle se retourna à demi, juste le temps de voir un type qui courait sur le toit à sa suite. Super, encore un taré songea-t-elle intérieurement. Probablement un fan d’Otaku qui était persuadé qu’ils formaient le couple de l’année, et qui voulait qu’elle passe un message au docteur taré. Ce n’était pas le premier qu’elle se coltinait. Elle décida que la meilleure des choses à faire restait de l’ignorer. Elle reprit son chemin, sans se retourner… et l’entendit hurler.

Elle fit volte-face, juste à temps pour le voir s’agiter dans les airs… et tomber.

Par réflexe, elle tendit la main, et le rattrapa comme elle put. Problème, machin pesait quand même son poids, et surtout, il gigotait. Rien à voir avec un truc inanimé. Elle courut vers le bord, inspecta rapidement la façade de l’immeuble, et décida que le plus simple serait de le déposer sur la plate-forme de l’escalier de secours plutôt que de chercher à le ramener jusqu’ici. En prime, elle gardait ce fan loin d’elle. Tout bénéf’ donc !

Mais ça va pas? T’aurais pu t’écraser comme une crêpe ! T’imagine si je t’avais pas rattrapé!” Elle manoeuvra pour le poser, et sans faire exprès - juré hein ! - lui fit percuter l’une des barres métalliques. L’héroïne ne savait pas quelle partie de son corps avait tapé, mais ça avait fait SHTONG. C’était toujours mieux que SPROTCH ceci dit. “Descends de là avant de te blesser! Et rentre chez toi!”.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 18 Nov 2017 - 15:48 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

avatar
Légion des Etoiles

Afficher le profil
Juggernaut

ϟ Âge : 33
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/07/1985
ϟ Arrivée à Star City : 22/08/2017
ϟ Nombre de Messages : 217
ϟ Nombre de Messages RP : 66
ϟ Doublons : Lukaz Le Guen
ϟ Crédits : self
ϟ Célébrité : Tsuzuku
ϟ Âge du Personnage : 26 ans
ϟ Statut : célibataire
ϟ Métier : chercheur en robotique aux Laboratoires Astro ; chanteur dans le groupe Nyte Blayde
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : /
ϟ Pouvoirs : /
ϟ Liens Rapides :
Il était évident que s'il avait porté son armure, la situation aurait été différente. Déjà, Ezekiel ne serait pas tombé parce qu'il aurait pu se servir de son jetpack ! Mais même s'il avait fait une chute, il y aurait survécu parce que la technologie propre à l'armure aurait absorbé l'essentiel des dégâts. Le problème était donc que son corps humain n'était pas encore suffisamment préparé... Bon, ça, ça semblait évident à partir du moment où il était essoufflé en courant sur deux pâtées de maison. Il n'y avait que dans les films que les mecs pouvaient courir encore et encore pour échapper un poursuivant et ça, même s'ils n'étaient que des rats de laboratoire. Le cinéma occultait clairement certains aspects de la réalité ! Mais bon, ça ne changeait rien au fait qu'il allait devoir se mettre au sport, s'il espérait pouvoir survivre. La technologie de l'armure lui permettait de la porter et de la faire mouvoir bien qu'il ait eu la carrure d'une crevette mais les problèmes apparaissaient quand il ne la revêtait pas. Il allait donc devoir changer ça !

C'était plus ou moins ce qui traversa l'esprit d'Ezekiel durant sa courte chute. On raconte souvent qu'on voit défiler toute sa vie au moment de sa mort... Ce n'était pas très juste. Alors, bien entendu, peut-être que le Destin savait que Scarlet Mind allait sauver Ezekiel et c'était la raison qui le poussait à ne pas lancer le film d'une vie mais toujours était-il que la seule chose qui traversa l'esprit du jeune homme, c'était ses piètres performances sportives.

Heureusement, Scarlet Mind était une héroïne ! Et surtout, elle n'était pas trop maladroite. Un instant, Ezekiel tombait en voyant le sol se rapprocher à grande vitesse, l'instant d'après, il était immobilisé dans les airs. Il était vrai que la jeune héroïne – en tous les cas, elle avait l'air jeune, sous son costume – était une mentaliste et il venait probablement de goûter à sa télékinésie. Ezekiel grommela malgré tout dans la barbe qu'il ne portait pas quand Scarlet lui fit la morale.

« Je pensais que c'était moins loin... »

Ce n'était clairement pas une excuse et une personne normale n'aurait jamais pris le risque de sauter comme ça ! Le truc, c'était qu'Ezekiel ne se sentait plus vraiment comme une personne normale. Depuis les événements de Chinatown et l'invasion par les monstres du Terminus, il avait l'impression d'être passé à un niveau supérieur. Il était Juggernaut ! Même s'il n'arrivait pas à sauter à quatre mètres de distance... Quoi qu'il en soit, Scarlet Mind était intervenue et avec gentillesse, elle déplaça Ezekiel pour le ramener vers l'escalier de secours qu'il venait d'emprunter pour grimper sur le toit... Lui faisant heurter une des barres métalliques au passage.

« Aïeuh ! »

A peine fut-il reposé sur le sol que le jeune homme porta la main à sa tête, frottant l'arrière de son crâne. Bon, ça allait, il n'avait pas de bosse ! Mais sérieusement, frapper un génie à la tête, c'était quand même n'importe quoi ! Elle pouvait pas faire gaffe ! Et pire encore, elle lui ordonnait de descendre et de rentrer chez lui... Franchement ? Elle était sérieuse ? Il n'avait pas douze ans !

« Non, certainement pas ! » Et pour montrer toute sa détermination, Ezekiel remonta en direction du toit, grimpant les marches trois à trois ! « Bouge pas ! »

Quelques instants plus tard, il déboucha une nouvelle fois sur le toit et se rapprocha du bord. Cette fois-ci, il ne grimpa toutefois pas sur le rebord et se contenta de jeter un œil vers le bas. C'était vrai que c'était quand même vachement haut...

« Je vais éviter de tenter le saut mais tu pourrais pas venir ici ? Ça sera plus simple. » Ezekiel marqua une courte pause, affichant un air très sérieux sur son visage. « Je te cherchais et franchement, t'es pas facile à trouver ! J'ai besoin de te parler, t'es la seule qui peut m'aider. C'est à propos d'Otaku. »

Il ne restait qu'à espérer qu'elle ne se méprenne pas sur ses intentions et qu'elle ne fuit pas le dialogue... Si elle décidait de s'échapper, il ne pourrait clairement pas la suivre et devrait trouver un autre moyen de la retrouver, un jour prochain. Mais bon, les super-héros, ça ne fuyait pas, non ?
Revenir en haut Aller en bas




Message posté : Sam 18 Nov 2017 - 21:59 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

avatar
Invité

Afficher le profil
Heureusement pour lui, Cass n’entendit pas son commentaire. Il fallait être taré pour sauter du toit d’un immeuble comme ça ! En revanche, elle capta sa pensée, juste après le “SCHTONG” sonore de son crâne. Si ça lui plaisait pas, elle pouvait aussi le laisser tomber hein.

Elle aurait pensé qu’il rentrerait presto chez lui après son ordre, mais il se trouvait que la canadienne était arrivée à un stade où elle se maitrisait mieux. Ses ordres ne s’imposaient plus aux gens par accident. Par extension, ce qui, avant, aurait été un ordre mental, n’était plus maintenant qu’un ordre, qu’on était parfaitement libre d’ignorer. Donc au lieu de rentrer sagement chez lui, non seulement il resta là, mais en prime, il lui ordonna à elle, de ne pas bouger. Et le pire dans l’histoire? Elle resta là, les bras ballants. Le monde à l’envers.

Et puis cet idiot - il avait tenté de sauter d’un immeuble, elle avait le droit de l’appeler comme ça - prononça le nom qu’il ne fallait pas prononcer. Parce qu’avec sa chute, Cass avait presque oublié qu’il était probablement un abruti persuadé qu’elle était avec Otaku. Et puis il mentionna le docteur, et son attitude changea du tout au tout. Ses épaules et son dos se raidirent, ses poings se serrèrent, son visage se ferma sous le masque. La petite phrase qui allait avec ne laissait rien présager de bon. Il allait sûrement lui dire “Il faut que tu m’aides à le trouver, j’ai une super idée pour lui!” ou “Moi aussi, je veux travailler avec lui”. Elle avait déjà donné.

Rentre chez toi” répondit avec une froideur comparable à celle qui régnait en plein hiver dans le nord de son Canada natal. “Et restes-y”.

Cette fois, elle avait consciemment mis de l’intention dans sa voix. Il n’allait pas rester là longtemps. Elle se détourna, et continua son chemin sur le toit. La Cape, curieuse, se tordit la capuche pour regarder derrière elle, avant de se reposer sagement sur la tête de l’héroïne. Elle n’avait pas de temps à perdre. Sa ville était en plein milieu d’une invasion. Il y avait des gens à sauver, des monstres à renvoyer chez eux.. Si ce crétin voulait parler à Otaku, qu’il aille directement à Chinatown, et qu’il lui fiche la paix ! Elle bouillonnait, les poings serrés. Il lui fallait quelque chose pour passer ses nerfs, du genre… bestiole du Terminus, tant qu’à faire. Autant joindre l’utile au désagréable hein. Elle siffla le nuage d’Astrophé, sauta dessus quand il se présenta à la bonne hauteur, et fila vers d’autres cieux. En plus, elle sentait bien que pour une fois qu’elle avait envie d’éclater du bestiaux, elle n’allait même pas trouver le moindre drone à se mettre sous la dent !
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 23 Nov 2017 - 22:01 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

avatar
Légion des Etoiles

Afficher le profil
Juggernaut

ϟ Âge : 33
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/07/1985
ϟ Arrivée à Star City : 22/08/2017
ϟ Nombre de Messages : 217
ϟ Nombre de Messages RP : 66
ϟ Doublons : Lukaz Le Guen
ϟ Crédits : self
ϟ Célébrité : Tsuzuku
ϟ Âge du Personnage : 26 ans
ϟ Statut : célibataire
ϟ Métier : chercheur en robotique aux Laboratoires Astro ; chanteur dans le groupe Nyte Blayde
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : /
ϟ Pouvoirs : /
ϟ Liens Rapides :
Dans les faits, Ezekiel se moquait bien de ce que le Docteur Otaku pouvait faire de sa vie. Il était vrai que quand il était plus jeune, il avait admiré le génie intellectuel de ce garçon mais quand celui-ci avait choisi de devenir un criminel et un super-vilain, les choses en étaient restées là. Dès lors, Ezekiel avait toujours regretté qu'Otaku gâche ainsi son talent, parce que ses travaux étaient quand même révolutionnaires. Malgré tout, il avait perdu tout respect pour le génie et cela se voyait déjà à la manière dont il le désignait. Il n'avait pas évoqué le Docteur Otaku. Il n'avait pas non plus parlé du Maître Otaku ou du Saint Docteur. Non, il avait simplement évoqué Otaku, ce qui pouvait en dire long sur ce qu'il pensait de lui.

Malheureusement, Scarlet Mind ne sembla pas voir les choses sous cet angle... Alors qu'Ezekiel attendait sa réponse, la jeune femme se contenta de répéter son ordre, lui intimant de rentrer chez lui. Et d'y rester. Mais, il n'en avait pas envie ! Il fallait qu'il puisse lui parler ! C'était important ! Seulement, quelque chose lui fit faire demi-tour, sans qu'il ne puisse le contrôler... Il redescendit par l'escalier de secours, rejoignit la rue, remonta vers le centre-ville et au bout du compte, se retrouva dans son laboratoire... Par chance, il évita d'être repéré par une ou deux patrouilles du Terminus, même si la deuxième fois, cela s'était joué à un cheveu ! Pour une héroïne, Scarlet Mind ne semblait pas réfléchir à toutes les conséquences de ses actes... Ce n'était pas surprenant qu'elle ait tellement de problèmes !

Quoi qu'il en soit, Ezekiel se retrouva donc chez lui, sans l'avoir vraiment choisi. Se laissant tomber dans le canapé qu'il avait installé dans le sous-sol depuis le début de l'invasion, il ferma les yeux et tenta de réfléchir à la situation. Il se doutait que la jeune femme avait usé de ses pouvoirs sur lui mais il ne comprenait pas pourquoi. N'avait-elle pas envie de mettre fin aux activités du Docteur ? Alors pourquoi... La réponse était évidente. Elle avait probablement dû sentir un danger immédiat et elle avait fait le choix de protéger un civil, malgré ce qu'elle aurait pu retirer de la situation ! Une véritable héroïne, en somme.

Au cours des jours qui suivirent, Ezekiel réfléchit donc à la manière d'approcher Scarlet Mind dans de meilleures conditions, tout en travaillant sur son armure. Cela avait le bon côté de lui vider l'esprit et de lui permettre d'avoir des idées soudaines et fulgurantes. Ce fut précisément ce qui se passa une fin de journée, alors qu'il ressoudait des éléments au casque. Si l'on étudiait la carrière criminelle du Docteur Otaku, on se rendait compte qu'il y avait deux types de crimes. D'un côté, les crimes d'opportunité, de l'autre, les crimes de vengeance. L'attaque d'Ottawa était visiblement une vengeance à l'encontre de Scarlet Mind, sauf qu'il n'y avait aucune trace d'une quelconque inimitié entre ces deux personnages avant cette date... Qu'est-ce qu'Otaku pouvait donc lui reprocher ? C'était la grande question. Mais si l'on étudiait son casier, on se rendait compte que le précédent crime de vengeance concernait la Star City Games Week, quand il s'en était pris aux organisateurs gérant les championnats de Legends. Se pouvait-il qu'il y ait un lien ? Terminant sa soudure, Ezekiel se dirigea donc vers une table sur laquelle traînaient toutes sortes de magazines. Il en feuilleta plusieurs avant de retrouver ce qu'il cherchait ! Un tableau présentait différentes informations concernant le fameux jeu et il en ressortait que DR.Otaku avait beaucoup joué avec caribougirl. Une collaboration qui avait soudainement cessé après l'assaut sur la Games Week. Était-il donc possible que caribougirl soit en fait Scarlet Mind, qu'Otaku l'ait découvert et qu'il se soit vengé en détruisant Ottawa ? Ottawa, caribou... C'était peut-être un cliché mais ça semblait coller assez logiquement. Tournant quelques pages, Ezekiel retrouva une photographie de caribougirl et il dut avouer que la ressemblance de sa silhouette avec celle de Scarlet Mind était troublante, même si ça ne signifiait rien...

Le problème de tout cela, c'était qu'en raison de l'invasion, Ezekiel ne pouvait pas faire de recherches plus poussées pour vérifier si son intuition était la bonne. En l'absence d'électricité, les serveurs Internet ne fonctionnaient pas forcément à la perfection et surfer sur Google n'était pas la première chose que l'on faisait. Par chance, cela ne l'empêcha pas de mettre la main sur l'adresse de caribougirl, alias Cassidy Flemming. Quelque part dans le quartier du Front de Mer... Ben tiens ! Comme de par hasard.

Le lendemain, soit une semaine pile poil après leur rencontre nocturne, Ezekiel se rendit sur Kane Street. Il avait longuement réfléchi à la question et avait décidé que le meilleur moyen de l'approcher, c'était de la jouer façon scout. Non, il n'allait pas revêtir un short court et une chemise, ce n'était clairement pas la saison pour ça. Par contre, il allait venir avec une boite de cookies et ne lui demanderait même pas de payer cinq dollars ! Il espérait que cette petite attention rendrait la jeune femme moins désagréable que lorsqu'elle portait son costume... C'est donc emmitouflé dans un gros manteau, un bonnet sur la tête, qu'Ezekiel sonna. Il lui fallut attendre quelques instants mais la porte finit par s'ouvrir.

« Caribougirl ? » Le jeune homme regarda à droite et à gauche avant d'ajouter : « Scarlet Mind ? On doit toujours parler. » Si là, elle ne comprenait pas... Leva une main en signe d'alerte, Ezekiel poursuivit. « Non, pas de truc mental ! J'ai apporté des cookies. » Il souleva la boite pour qu'elle puisse la voir. « C'est vraiment important. »
Revenir en haut Aller en bas




Message posté : Sam 25 Nov 2017 - 15:32 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

avatar
Invité

Afficher le profil
Pour être honnête, Cass classa très rapidement cette rencontre très loin de ses priorités. Ce n’était pas son premier “fan” taré, ce ne serait pas le dernier, elle n’allait pas, selon l’expression consacrée, se mettre la rate au court-bouillon pour ça. La Légionnaire avait déjà suffisamment de choses à gérer sans en prime ressasser ce genre de crétins. Une semaine plus tard, et il n’était déjà plus qu’un lointain souvenir, noyé sous les couches des conséquences de l’invasion et de sa fatigue.

Par exemple, son problème le plus urgent, actuellement, consistait à convaincre la Cape qu’elle ne pouvait pas faire un tour dans le sèche-linge. Probablement à cause de sa nature vestimentaire, l’intéressée adorait ça, comme la machine à laver. Sauf qu’en l'occurrence, les coupures intempestives d'électricité rendaient l’exercice périlleux. C’était un coup à ce que la Cape reste coincée dans la machine à cause d’un cycle en cours, et la canadienne avait besoin d’elle. Elle comptait faire une nouvelle patrouille, un peu plus tard.

Sauf que la Cape, ne l’entendait pas de cette oreille de capuche. Sans doute voyait-elle le sèche-linge comme son équivalent d’un bon bain après une dure journée de travail. Malheureusement pour elle, Cass ne pouvait pas simplement convaincre le vêtement de passer pour autre chose, son pouvoir ne fonctionnait pas sur elle. Heureusement pour elle, la jeune femme avait de la suite dans les idées.

Ok. Pas de sèche-linge, mais tu peux utiliser le sèche-cheveux, ok?

Elle leva l’appareil, ce qui sembla convenir à la Cape. Cool. Un branchement et une mise en route plus tard, Cass se retrouva donc avec le bruit assourdissant du sèche-cheveux dans l’oreille valide, et décida que finalement, son idée était complètement conne. Avec tout ça, elle faillit ne pas entendre la sonnette. Par précaution, elle garda le sèche-cheveux en l’air avec sa télékinésie, et alla prudemment ouvrir. Bah oui. Invasion, tout ça. On ouvrait pas en grand au moindre coût de sonnette.

Elle commença par entrouvrir, reconnut la tête de l’autre côté comme l’autre abruti qui l’avait poursuivi de toit en toit une semaine plus tôt, ouvrit la bouche en grand pour lui asséner une remarque bien sentie, et fut coupé dans son élan quand elle entendit successivement son pseudo sur Legends et son pseudo de super. Si on ajoutait à cela qu’il avait trouvé son adresse, on pouvait en tout logique supposer qu’il connaissait aussi son identité civile.

Et là, franchement? Elle flippait sa maman comme elle n’avait jamais flippé. Un type qu’elle avait catalogué comme un taré fana d’Otaku connaissait son adresse, son identité secrète, tout. Et il se présentait chez elle avec un paquet de cookies. Comme son cerveau était branché pour l’identifier comme taré, elle prit cela comme une preuve supplémentaire que c’était un parfait psychopathe.

Elle eut donc une réaction parfaitement normale, pour quelqu’un dans sa situation.

Elle attrapa la boite de cookies, et s’en servit pour le frapper à la tête. Quoi? Elle se défendait comme elle pouvait à base de trucs non-mentaux hein.

Barre-toi. Je sais pas qui t’es, je m’en fous, mais j’te jure que si tu me fous pas la paix, tu vas connaître un destin funeste”.

Cette menace était ponctuée de coup de boîtes de cookies, arme certes inattendu, mais plutôt efficace, vu les circonstances.

Casse-toi. Oublie mon nom, oublie mon pseudo, oublie mon adresse, et ne refous JAMAIS les pieds ici, t’as compris?

Là, par contre, c’était un truc mental. Elle flippait, elle était en pétard, et même sans ça, ça paraissait être le meilleur moyen de défense à sa disposition. Qu'il oublie tout ce qu'il avait pu récolter sur elle. Et encore, ce n'était qu'un pis-aller. S'il avait noté ces choses quelque part, son identité civile était foutue.

Elle lui claqua la porte au nez dans la foulée, la verrouilla, installa la chainette, et bloqua la poignée avec une chaise. Elle se rendit compte seulement ensuite qu’elle avait encore la boite de cookies dans les mains.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 25 Nov 2017 - 17:36 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

avatar
Légion des Etoiles

Afficher le profil
Juggernaut

ϟ Âge : 33
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/07/1985
ϟ Arrivée à Star City : 22/08/2017
ϟ Nombre de Messages : 217
ϟ Nombre de Messages RP : 66
ϟ Doublons : Lukaz Le Guen
ϟ Crédits : self
ϟ Célébrité : Tsuzuku
ϟ Âge du Personnage : 26 ans
ϟ Statut : célibataire
ϟ Métier : chercheur en robotique aux Laboratoires Astro ; chanteur dans le groupe Nyte Blayde
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : /
ϟ Pouvoirs : /
ϟ Liens Rapides :
Ezekiel ne voyait vraiment pas comment les choses pourraient mal se passer. Sa première rencontre avec Scarlet Mind pouvait simplement être le fruit du hasard mais cette fois-ci, la jeune femme devrait comprendre qu'elle avait été voulue et que c'était donc très important ! Peut-être pas autant que l'invasion que subissait la ville mais pas loin non plus parce qu'une fois le Terminus repoussé, le cas d'Otaku redeviendrait un cas prioritaire. L'Asiatique s'attendit donc à ce qu'elle l'invite à entrer, ne serait-ce que pour savoir ce qu'il avait à dire mais une nouvelle fois, rien ne se passa comme prévu... Bordel, mais c'était quoi, le problème ?!

Scarlet Mind, ou plutôt Cassidy, dans le cas présent, attrapa la boite de cookies et la lui arracha des mains dans le seul et unique but de le frapper à la tête. Ezekiel poussa un petit cri mais avant qu'il ait pu s'interroger, la brunette le menaça. Un funeste destin ? C'était sérieux ? Mais, elle n'était pas censée être une héroïne ? Et puis, pourquoi le prendre comme ça ? Elle ne savait même pas ce qu'il voulait d'elle !

« Attends ! »

Mais visiblement, Scarlet Cassidy ne voulait pas attendre et Ezekiel se prit un nouveau coup de boite qu'il para autant que cela lui était possible. Une nouvelle fois, la jeune héroïne lui intima de partir, lui demandant même d'oublier son nom, son pseudo et son adresse... Mais, pourquoi ? Ezekiel n'en avait aucunement envie, il voulait discuter, trouver une solution à leur problème. Pourtant, il se contenta de répondre très simplement :

« Oui, j'ai compris. »

Et comme pour le montrer, son corps le poussa à faire demi-tour alors même qu'il n'en avait pas la moindre envie. Une nouvelle fois, elle l'avait convaincu de rentrer chez lui mais cette fois-ci, c'était encore pire... Comment est-ce qu'elle s'appelait, déjà ? Ezekiel savait qu'il devait la voir pour régler le problème d'Otaku mais il ne se souvenait plus vraiment pourquoi... Est-ce que cette femme avait un lien avec lui ?

Cela, Ezekiel ne put le déterminer qu'en rentrant chez lui. Là, dans son sous-sol secret, il avait un tableau sur lequel il avait répertorié tout ce qu'il avait pu trouver au sujet du Docteur Otaku. Et là, il y avait donc des informations sur la brunette qu'il venait de voir mais aussi sur d'autres filles, notamment une certaine Scarlet Mind. Visiblement, il s'agissait d'une super-héroïne, parce qu'elle portait un costume, mais il ne se souvenait pas l'avoir déjà rencontrée... Comment est-ce qu'il pourrait faire pour la trouver ? C'était la grande question...

Il fallut attendre trois jours pour que le jeune homme trouve une solution ! Montant dans son armure, il quitta son repaire et s'envola en direction du centre-ville, abattant un passage un drone volant du Terminus. Juggernaut survola la Place du Centenaire et la Tour de la Paix, direction le Front de Mer. Là, il se posa sur un toit et attendit.

« Sentry, connecte-toi aux fréquences de la police et signale-moi si ça parle de Scarlet Mind. »

L'IA émit un bip pour informer la prise en compte des instructions et Ezekiel resta là à observer la ville et, au loin, la baie. Tout avait l'air si calme... On n'avait pas l'impression qu'on était en pleine invasion. Et pourtant ! Au bout d'un certain temps, pour ne pas dire un temps certain, Sentry transmit à son maître une communication des forces de l'ordre signalant la présence de Scarlet Mind. Juggernaut ne tarda donc pas à s'envoler pour rejoindre la position en question. Depuis les airs, il détecta rapidement l'héroïne et l'armure se posa donc à quelques mètres d'elle. Peut-être avait-elle déjà entendu parler de Juggernaut ? C'était difficile à dire parce qu'en cette période d'invasion, les informations ne circulaient plus vraiment. Il était donc tout à fait possible qu'elle ne sache pas qui était cette armure... La voix métallique ne se fit cependant pas prier pour faire les présentations.

« Scarlet Mind ? Je te cherchais. Ce n'était vraiment pas facile de te trouver ! J'ai besoin de te parler. Il faut qu'on parle d'Otaku. »

Hum... Ezekiel avait une légère impression de déjà-vu en parlant mais il n'arrivait pas à mettre le doigt sur le problème. Est-ce qu'ils s'étaient déjà rencontrés ? A priori non, sinon, il s'en serait souvenu. Son cerveau était parfait, il n'oubliait rien ! C'était donc peut-être simplement une impression...
Revenir en haut Aller en bas




Message posté : Sam 25 Nov 2017 - 20:21 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

avatar
Invité

Afficher le profil
Même avec la porte barricadée, même après qu’elle se soit assurée qu’il était bien partie, elle ne se sentait pas à son aise. Si ce mec avait pu trouver son adresse en une semaine, alors n’importe qui pouvait le faire. Le problème, c’est qu’elle ne savait pas du tout comment il s’était débrouillé pour la retrouver, et qu’elle ne comptait pas lui courir après pour lui demander.

Inutile de dire qu’elle remit à un peu plus tard son idée de faire une patrouille, qu’elle n’en ferma pas l’oeil de la nuit. Ni vraiment celle d’après, ni vraiment celle d’après. A bien y réfléchir, elle savait peut-être à partir de quel événement il était possible de remonter jusqu’à elle. Lors de sa première confrontation IRL avec Otaku, elle avait fait la bêtise de l’affronter sans la protection d’un masque. N’importe qui d’un peu dégourdi pouvait ensuite lier Cassidy Flemming à Scarlet Mind à partir de là. Connaître le problème était certes une avancée… Mais elle sentait qu’elle allait passer les prochaines nuits à psychoter sur une solution qu’elle serait sans doute incapable de mettre en place. Elle n’avait pas vraiment de génie de l’informatique dans ses connaissances. Elle avait un Jasper, et une Cape magique. Comme elle ne comptait pas laisser Jasper le cramer… Bref, ni l’un ni l’autre n’était adapté à la situation.

Sauf que… Eh bien sa vie ne pouvait pas s’arrêter à cause de ce type. L’invasion n’allait pas sagement se mettre en pause le temps qu’elle arrête de paniquer. En plus, patrouiller lui offrait une distraction bienvenue, l’obligeait à rester concentrée pour ne pas faire de bêtises. L’héroïne se sentait quand même un peu parano. Elle regardait par-dessus son épaule plus fréquemment que d’habitude, pas seulement en tant que Scarlet Mind. Elle sursautait dès qu’elle entendait frapper, sonner, ou même juste craquer, bruit en réalité tout à fait normal pour une maison. Ce type allait la rendre folle. Et encore une fois, à cause d’Otaku.

Alors forcément, même si elle était plutôt concentrée, la jeune femme n’était pas non plus dans son assiette. Disons que son humeur morose se ressentait, et que les quelques policiers qu’elle croisa ce soir-là comprirent rapidement que ce n’était pas le soir de l’ennuyer avec des broutilles. Là où d’ordinaire, elle ne rechignait pas à sympathiser, ou en tout cas, à échanger un peu, elle préféra cette fois-ci rester dans son coin le temps que soit arrêté le délinquant tout juste arrêté.

Scarlet Mind allait très vite se rendre compte que sa soirée n’allait pas se résumer à arrêter un ou deux délinquants ici ou là puisqu’une armure, qui ressemblait beaucoup au style Otaku, se posa non loin d’elle. Bon, d’accord. Elle n’avait encore jamais vu le docteur avec cette armure en particulier, mais des gens qui se baladaient avec des trucs comme ça, il n’y en avait pas cinquante, même à Star City. La super ne devait pas être la seule à être arrivée à cette conclusion puisqu’elle vit le policier le plus proche d’elle avoir le réflexe de sortir son arme - réflexe inutile, au demeurant - mais elle l’arrêta d’un geste.

Ne faites pas ça, ne vous opposez pas à lui, il vous tuerait”.

L’annonce paraissait dramatique, mais elle le connaissait assez pour savoir qu’il n’hésiterait pas. Dans son esprit tordu, elle lui appartenait, une connerie du genre. Alors forcément, quand une voix s’éleva de l’armure, mais pour lui annoncer qu’ils devaient parler d’Otaku… Elle se détendit approximativement trente secondes. Le temps qu’elle relie les pièces du puzzle, qu’elle comprenne que si ce n’était pas le docteur, c’était tout de même quelqu’un qu’elle connaissait. Le temps de comprendre que ça devait être ce type tabassé à coup de cookies, à moins qu’il n’y ait une convention de fan d’Otaku dans le coin. Ceci dit, celui-là tapait fort. S’il était capable de se fabriquer une armure, il en était d’autant plus dangereux.

Ok mon grand, je commence à légèrement perdre patience. Tu as trente secondes pour me dire qui tu es, et ce que tu me veux, avant que je ne me mette vraiment en colère, et que tu finisses en prison”.

Inutile de dire qu’elle se tenait prête à réagir au moindre signe suspect. Ce n’était pas son premier combat contre une armure de ce genre, et si elle ne connaissait pas les détails de cette armure-là, elle connaissait le principe général. Elle s’attendait à presque tout comme révélation aussi. Du genre “Je suis le frangin caché d’Otaku”, ou autre invraisemblance du genre.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 25 Nov 2017 - 22:02 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

avatar
Légion des Etoiles

Afficher le profil
Juggernaut

ϟ Âge : 33
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/07/1985
ϟ Arrivée à Star City : 22/08/2017
ϟ Nombre de Messages : 217
ϟ Nombre de Messages RP : 66
ϟ Doublons : Lukaz Le Guen
ϟ Crédits : self
ϟ Célébrité : Tsuzuku
ϟ Âge du Personnage : 26 ans
ϟ Statut : célibataire
ϟ Métier : chercheur en robotique aux Laboratoires Astro ; chanteur dans le groupe Nyte Blayde
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : /
ϟ Pouvoirs : /
ϟ Liens Rapides :
Ezekiel était certain que les choses allaient bien se passer, ce soir-là. Il ne se souvenait pas de la première rencontre avec Scarlet Mind, parce que quand elle lui avait demandé d'oublier son pseudo, l'héroïne avait agi un peu trop largement. Le pseudo désignait aussi l'identité héroïque et de ce fait, en oubliant le pseudo, Zeke avait aussi oublié l'héroïne, ce qui était un comble. Bien entendu, s'il avait aussi oublié le nom de Cassidy, il n'avait pas oublié cette rencontre-là, même s'il ne savait plus forcément pourquoi il était allé voir cette personne. Sur son tableau, il n'avait pas encore affiché les informations liant l'identité réelle et l'identité héroïque de la jeune femme aussi, dans l'immédiat, il ne pouvait pas se rappeler qu'il avait déjà rencontré cette personne. Et à priori, c'était réciproque, parce qu'elle ne le connaissait pas. Lui, tuer quelqu'un ? Sérieusement ?

Scarlet Mind ne semblait toutefois pas la seule à penser ça parce que le policier le plus proche avait dégainé son arme pour menacer Juggernaut. Comme si tirer sur un mec en armure pouvait être efficace... Franchement, il existait des types qui arrêtaient les balles à mains nues ! Alors une armure... Enfin, ce n'était pas comme si Ezekiel n'en avait pas l'habitude. En général, on ne lui braquait pas une arme dessus mais on lui faisait clairement comprendre qu'il n'était pas le bienvenu, souvent parce qu'on ne le connaissait pas. C'était un peu le comble d'être un héros débutant. Comme quand on cherchait du travail et que partout, on vous demandait deux ans d'expérience. Là, les policiers et autres membres des forces de l'ordre lui faisaient toujours comprendre que sa place était ailleurs, sauf que s'il ne pouvait rien faire, Ezekiel ne parviendrait pas à se faire connaître. Mais, le simple fait d'avoir conçu son armure était déjà un signe de son talent, non ?

Dans tous les cas, Zeke ne comprenait pas trop pourquoi Scarlet commençait à perdre patience alors qu'il venait tout juste d'arriver mais vu le ton employé, il décida qu'il valait mieux ne pas traîner.

« Je suis Juggernaut, le Légionnaire ! »

Les journaux avaient un peu parlé de lui, surtout au niveau local. Il n'avait malheureusement pas encore fait les gros titres, ce qui expliquait justement l'attitude des forces de l'ordre à son égard. Son premier exploit héroïque avait été de se retrouver à l'hôpital après qu'Otaku ait fait effondrer un immeuble habité à deux pas du Bigsby Building... Quant au deuxième, il avait eu lieu lors de l'invasion, Juggernaut parvenant à détruire les bobines qui maintenaient la cohésion du portail dimensionnel, au nez et à la barbe d'Otaku qui avait été loin d'en faire autant ! Le souci, c'était que ça, on n'avait pas pu en parler à la télévision puisqu'il n'y avait plus vraiment de télévision, pour le moment...

« Et je t'ai dit ce que je voulais. Otaku. A ma connaissance, tu es la seule à l'avoir rencontré en personne, au cours des dernières années alors tu dois avoir des informations très précieuses. J'aimerais que tu les partages avec moi. »

En effet, le Docteur Otaku ne se montrait que très rarement. En général, il envoyait ses robots commettre des crimes pour lui et ça, Ezekiel avait pu le constater deux fois. Il avait dû affronter un robot conçu à l'image d'Elastic Girl et plus tard, lors de l'invasion, il avait encore vu deux autres robots. Mais pas un seul Otaku. Pourtant, Scarlet Mind l'avait affronté en personne ! Et les vidéos semblaient même laisser croire qu'il y avait eu contact physique. C'était vraiment très intéressant. Une information inestimable !

« Dis-moi ce que tu sais et après ça, je te laisserais en paix, si c'est ce que tu veux. »

Parce que visiblement, elle était énervée contre lui, même si Ezekiel ne savait pas trop ce qu'il avait pu faire pour recevoir une telle hostilité. C'était la première fois qu'ils se rencontraient et il n'avait pas été désagréable, non ? Mais peut-être qu'elle avait mal pris quelque chose qu'il aurait pu faire par le passé... Non, ça ne collait pas puisqu'elle ignorait qui il était. C'était trop compliqué ! Mais... Ah ! Bien entendu ! Juggernaut leva alors son bras, sans penser que cela pouvait représenter un geste hostile à quiconque ignorait les capacités de son armure.

« S'il te plaît. »

Évidemment ! Il manquait le mot magique.
Revenir en haut Aller en bas




Message posté : Sam 25 Nov 2017 - 22:46 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

avatar
Invité

Afficher le profil
L’autre s’identifia - enfin - et la réaction de Cass n’était probablement pas celle qu’il espérait. Il lui annonça, plutôt fièrement, si on demandait son opinion à la canadienne, son pseudo héroïque ET son appartenance à la Légion… Ce qui ne déclencha qu’un haussement de sourcils chez la jeune femme.

Pour la simple et bonne raison que le pseudo ne lui disait absolument rien.

La honte, pour des gens supposés être collègues? Oui et non. Pour sa défense, elle ne passait pas sa vie à la Tour de la Paix. Il y avait des tas de Légionnaires, loin d’être tous des superstars comme le Commander, et elle n’avait pas le temps de lire le moindre rapport. Il suffisait que ce soit un nouveau, et qu’il n’y ait rien de plus fou à son actif qu’un sauvetage de chat dans un arbre… Hey, elle aussi, elle avait commencé comme ça hein ! Maintenant, elle faisait ça depuis assez longtemps pour avoir droit à deux-trois articles plus conséquents qu’une manchette par-ci par-là, les policiers du Quartier la connaissaient, et bien sûr, toute l’histoire avec Otaku avait contribué à lui donné une réputation, plutôt négative celle-là, au-delà du Front de Mer.

Et la surprise de la canadienne s’exprima autrement que par un simple sourcil froncé. Disons que cela lui échappa.

Euh… qui?

Visiblement, elle n’était pas la seule à se poser des questions. Les pensées des quatre policiers autour d’elle tournaient autour du même type. “C’est qui celui-là?”, “C’est quoi ce bidule d’armure” et “Il va vraiment nous faire croire que c’est un légionnaire?”. Qu’elle n’ait pas l’air de le connaître ne faisait que renforcer leurs doutes.

Ce moment de flottement - sérieusement, on aurait cru entendre des cigales s’exprimer en arrière-fond sonore - permit à… Eh bien de toute évidence, à Juggernaut, puisque c’était comme ça qu’il s’était présenté, d’en glisser un peu plus sur ses intentions concernant Otaku. Cass passa à un nouveau stade de la surprise. Le stade “Mais il se prend pour qui lui”. Il fallait lui reconnaître ça, il ne manquait pas de confiance pour lui demander de partager ses infos comme il disait, alors qu’il devait débuter dans le métier.

Tu es sérieux là? Tu penses vraiment que je vais donner ces infos au premier qui me le demande?

Sous-entendu, pour elle en tout cas, “parce que de ce que j’en sais, t’es pas légionnaire mon grand”. Il s’était engagé hier ou quoi? En admettant même qu’il se soit engagé.

Pour résumer, à cet instant de la conversation, la Légionnaire était toujours sur ses gardes, parce qu’il ne lui avait rien donné pour étayer ses dires. Ses attitudes, lors de leurs précédentes rencontres - elle n’avait pas encore réalisée qu’à cause de son dernier ordre, il ne s’en souvenait peut-être pas - la rendait d’autant plus méfiantes. Elle s’attendait toujours à un coup fourré, du style “petit discours pour endormir la méfiance et attaque surprise”.

Volontaire, involontaire, là n’était pas la question. Juggernaut eut le geste idiot de trop. Il leva le bras de son armure, et tout le monde réagit d’instinct. Un premier policier tira, les autres sortirent leurs armes, Cass elle-même s’arma d’une flèche en mimant un arc tendu - un nouveau talent, tout récent - qu’elle pointa sur la tête de la machine.

Baisse-moi ce bras. Tout de suite. Un autre geste brusque de ce genre, et la flèche part”.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 28 Nov 2017 - 22:00 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

avatar
Légion des Etoiles

Afficher le profil
Juggernaut

ϟ Âge : 33
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/07/1985
ϟ Arrivée à Star City : 22/08/2017
ϟ Nombre de Messages : 217
ϟ Nombre de Messages RP : 66
ϟ Doublons : Lukaz Le Guen
ϟ Crédits : self
ϟ Célébrité : Tsuzuku
ϟ Âge du Personnage : 26 ans
ϟ Statut : célibataire
ϟ Métier : chercheur en robotique aux Laboratoires Astro ; chanteur dans le groupe Nyte Blayde
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : /
ϟ Pouvoirs : /
ϟ Liens Rapides :
Comme il avait pu s'y attendre, Ezekiel ne fut pas plus reconnu après avoir donné son pseudo qu'avant. C'était le problème, quand on n'avait pas encore fait la Une des journaux et ce n'était malheureusement pas en cette période troublée que les choses allaient changer. Mais bon, il fallait voir le bon côté des choses, on ne l'avait pas encore flingué alors ça voulait certainement dire qu'on lui laissait le bénéfice du doute. N'empêche, la Légion des Étoiles allait vraiment devoir investir dans des plaques ou un quelconque autre signe distinctif sans quoi, ce genre de situation allait se présenter encore et encore.

Parce que forcément, du coup, il allait être plus difficile d'obtenir les informations voulues. Il était peu probable que Scarlet Mind révèle ce qu'elle savait au premier venu, si elle ne le connaissait pas. Et visiblement, c'était aussi ce qu'elle avait en tête. Mais alors, qu'est-ce qu'il fallait faire pour lui montrer que ce serait une bonne idée ? Est-ce que Juggernaut devait étaler son CV devant les officiers de police ? Ce n'était pas très discret, même s'ils n'étaient que quatre. Enfin, il n'avait pas non plus besoin de donner tous les détails, juste ce qu'il fallait.

Malheureusement, Ezekiel n'eut pas l'occasion de mettre cette idée en œuvre parce que son auditoire se raidit quand il leva le bras et une balle partit même. Sérieusement ? Nan mais c'était quoi ce délire ? Ils déconnaient, là...

« Wow, wow, wow, on se calme, là. Z'êtes malades ou quoi de tirer comme ça sur les gens ? Vous pensez pas que si j'avais voulu vous tuer, je me serais pas pointé pour discuter ? » Effectivement, il aurait été plus malin pour lui de rester à distance et de balancer une petite bombe voire un missile, même si son armure n'en était pas équipée. « C'est ta faute, ça ! » Juggernaut avait dit cela en regardant Scarlet Mind. « Tu leur fais croire que je vais les tuer alors que je suis un Légionnaire, comme toi ! C'est pas malin, franchement... Bon, je vais baisser mon bras et je ne bougerais plus alors on se détend. »

Ezekiel s'exécuta donc tout en réfléchissant à ce qu'il allait dire parce qu'il ne savait toujours pas ce qu'il devait révéler pour ne pas avoir l'air prétentieux. Même si dans le fond, il fallait être logique, ses capacités lui permettraient certainement de rivaliser avec Otaku, contrairement à celles de Scarlet. Il ne remettait évidemment pas en cause son statut de super-héroïne mais elle n'avait rien d'un génie des sciences ! Même si on pouvait toujours se tromper, évidemment.

« Je connais Otaku. J'ai étudié ses travaux, je sais ce dont il est capable. Bon, tu vas me dire que je ne dois pas être le seul et tu as raison mais moi, j'ai aussi fabriqué cette armure pour lutter contre lui. Et crois-le ou pas, j'ai quelques avantages. » Juggernaut marqua une pause tout en se disant qu'il était peu probable que la jeune héroïne le croit. Si elle avait entendu parler de ça, elle l'aurait reconnu alors c'était un peu comme s'il parlait dans le vent. « J'étais à Chinatown, quand le Terminus a attaqué et j'ai vu Otaku tenter de lutter, sans vraiment réussir. J'ai pu étudier sa technologie et je suis sûr que je peux fabriquer quelque chose pour le contrer. »

Parce qu'Otaku était peut-être un génie mais il était loin d'être le seul. Si l'on prenait le temps de l'étudier, on pouvait réussir à lutter contre lui mais ce temps, il fallait justement le prendre. Ce ne serait pas forcément rentable pour des organismes publics, parce que cela coûtait de l'argent uniquement pour arrêter un seul individu mais pour Ezekiel, c'était différent. Bon, d'accord, il n'était pas riche et il n'avait pas forcément tant d'argent que ça, mais il avait du temps. Beaucoup de temps libre. Enfin, ça, c'était avant l'invasion...

« Toi, tu as l'avantage de l'avoir rencontré en personne. Tu peux me dire des choses que personne d'autre ne peut et ça, ça peut être l'élément qui manque pour réussir à le battre pour de bon. Tu sais qu'il a déjà été en prison ? » Peut-être qu'elle le savait pour s'être renseignée sur lui mais rien n'était moins sûr. « Maintenant, je peux comprendre que tu en fais une affaire personnelle et que tu veux le garder pour toi mais... Je ne sais pas, ça me semble pas une bonne idée. Même si tu es douée, tu ne fais pas le poids face à son cerveau. »

Ce n'était peut-être pas la meilleure façon de présenter les choses mais c'était pourtant vrai et elle ne pourrait pas le nier.
Revenir en haut Aller en bas




Message posté : Mer 29 Nov 2017 - 20:38 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

avatar
Invité

Afficher le profil
Bon, il était bien mignon ce prétendu Légionnaire, mais il était évident, aux yeux de la canadienne en tout cas, qu’il n’avait pas vraiment le sens des réalités. La ville était en plein milieu d’une invasion. Tout le monde était sur le pied de guerre depuis des mois, épuisés aussi bien nerveusement que physiquement, et donc, tendus. Donc forcément, un mec se pointant dans une armure, et faisait un geste un peu trop brusque, et ça partait tout seul. Et encore, il avait de la chance, le Juggernaut. Cass n’avait pas lâché la flèche psychique qu’elle avait créé.

Elle le regretta quand l’autre l’accusa de contrôler l’esprit des gens. n’importe quoi. Clairement, il n’avait aucune connaissance sur le fonctionnement de ses pouvoirs, ni sur son propre caractère. Car c’était justement sa hantise. Sans compter qu’elle avait assez vu cette accusation sur internet, ou dans le Herald après les divers fiascos Otaku. En résumé, ce n’était pas une bonne idée de lui sortir ce genre de chose. La jeune héroïne lui en voulait d’autant plus qu’il venait d’insuffler le doute dans l’esprit des policiers. Elle sentait, dans leur esprit, qu’ils se demandaient si c’était vrai ou non. Elle qui avait travaillé si dur pour obtenir leur confiance !

Tu m’excuseras de pas croire le premier venu quand il m’affirme être de la Légion hein. Et crois-moi, ils sont assez grands pour se sentir menacé tout seul”.

Otaku lui avait fait assez de coups tordus pour qu’elle en soit parano. Le robot Vicky, elle ne l’avait pas imaginé hein ! Alors pour ce qu’elle en savait, ce type, c’était aussi un robot-espion, ou alors, c’était un vrai type, mais un espion quand même ! Comme elle sentait son esprit, c’était plus probablement cette deuxième option. Dans tous les cas, c’était un espion.

Honnêtement? Elle ne se détendit pas quand il baissa le bras, et pour preuve, elle ne lâcha pas la flèche, mais ne la fit pas disparaître non plus. Comme l’héroïne avait en plus un a priori, son petit discours lui apparut surtout comme prétentieux, quoique cette histoire à Chinatown lui disait quelque chose. Là, elle l’avouait, Scarlet Mind avait très envie de rire jaune.

Tu veux savoir pourquoi c’est personnel? Parce que personne s’est bougé le cul pour me donner un coup de main. Si t’es Légionnaire, je suis sûre que tu as entendu tous les autres partager la rumeur qu’on était un putain de couple ! Mais maintenant, je peux comprendre que tu en fais une croisade personnelle hein, tu as l’air de te considérer comme le spécialiste. Permets-moi juste de te rappeler que son cerveau ne fait pas le poids contre mes pouvoirs”.

Elle avait déjà lu son esprit, elle savait que c’était possible. Pour le coup, elle se garda bien de mentionner qu’il s’était ensuite équipé d’un casque protecteur. L’obstacle n’était pas insurmontable. Il suffisait de lui retirer - oui, d’accord, ça paraissait simplissime présenté comme ça - pour qu’il soit à sa merci. Il en avait de bonnes ce mec ! Il la poursuivait littéralement, au point de se pointer devant chez elle, au lieu de prendre contact d’une manière plus civilisée, à la Tour de la Paix par exemple, et en prime, il avait le culot de lui dire qu’elle avait fait un boulot de merde jusqu’ici ? Elle baissa enfin son arme.

Si t’es si doué, débrouille-toi tout seul. Si tu t’avise de me harceler encore une fois, et de pointer devant ma porte, je t’assure que ça se passera très mal et que tu pourras dire adieu à la Légion”.

La canadienne n’avait sans doute pas ce pouvoir, mais la colère nous faisait dire de ces choses…
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 30 Nov 2017 - 17:38 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

avatar
Légion des Etoiles

Afficher le profil
Juggernaut

ϟ Âge : 33
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/07/1985
ϟ Arrivée à Star City : 22/08/2017
ϟ Nombre de Messages : 217
ϟ Nombre de Messages RP : 66
ϟ Doublons : Lukaz Le Guen
ϟ Crédits : self
ϟ Célébrité : Tsuzuku
ϟ Âge du Personnage : 26 ans
ϟ Statut : célibataire
ϟ Métier : chercheur en robotique aux Laboratoires Astro ; chanteur dans le groupe Nyte Blayde
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : /
ϟ Pouvoirs : /
ϟ Liens Rapides :
Ezekiel n'avait jamais pensé que Scarlet Mind ait pu contrôler l'esprit des gens ! Même s'il ne la connaissait pas, il savait qu'elle était une héroïne et jamais une héroïne n'aurait agi ainsi. Non, si l'Asiatique avait émis l'hypothèse qu'elle était responsable du coup de feu, c'était parce qu'à son arrivée, la jeune femme avait cru bon de faire peur aux officiers de police en annonçant qu'il allait les tuer... Il fallait avouer que ça n'était pas très malin et qu'elle avait forcément mis la pression sur eux, ce qui expliquait la réaction que l'homme avait pu avoir. Qu'aurait-elle fait si l'armure n'avait pas été blindée ? Ezekiel aurait bien voulu le savoir, tiens.

Enfin, elle n'avait pas tort sur un point, on ne pouvait pas croire le premier venu quand il affirmait appartenir à la Légion des Étoiles. Ça rejoignait donc cette idée précédemment évoquée de badge ou d'un quelconque autre signe de reconnaissance. Parce que forcément, le Commander ou Star Knight n'avaient pas de problème mais pour Juggernaut au Scarlet Mind... Encore que cette dernière avait réussi à se faire connaître des autre, au final. Même si à l'entendre, elle s'en serait bien passé.

« Je ne suis pas un Légionnaire depuis très longtemps. Et puis, avec cette invasion... » C'était un moyen d'expliquer qu'il n'avait pas forcément entendu les ragots qu'elle évoquait, surtout qu'il ne connaissait pas beaucoup de monde à la Tour de la Paix. « Mais, si je sais un truc, c'est que vous ne pouvez pas être en couple. J'ai lu les rapports qui datent de son arrestation et Otaku ne peut pas se retrouver en couple avec quelqu'un. A la limite, un de ses robots mais comme tu n'en es pas un... »

Si ça avait été le cas, Otaku ne s'en serait jamais pris à elle comme ça, sauf si c'était un plan encore plus tordu. Peut-être qu'en persécutant son robot, il pouvait pousser les gens à avoir suffisamment de sympathie pour le robot afin de l'infiltrer davantage parmi eux... Sauf qu'il semblait peu probable qu'Otaku réserve un tel traitement à l'une de ses créations. Alors Scarlet Mind était une véritable héroïne et Ezekiel savait qu'elle n'était pas en couple avec le criminel.

Cela dit, si elle était une héroïne, ça ne se voyait pas dans ces actes... Pourquoi est-ce qu'elle se comportait comme ça ? Est-ce que son armure était si effrayante que ça ? En théorie, non, mais on ne savait jamais. Par contre, pourquoi est-ce qu'elle se sentait harcelée ?

« De te harceler ? Mais... C'est la première fois qu'on se voit ! Et c'est normal, t'es très difficile à trouver. J'ai tenté de te croiser à la Tour de la Paix mais tu n'y passes presque jamais... »

C'était un fait et elle ne pouvait pas dire le contraire. Elle ne pouvait donc pas attendre de lui qu'il prenne contact là-bas puisque ce n'était pas envisageable, surtout en cette période de crise ! Le seul moyen de lui mettre la main dessus, c'était de la trouver alors qu'elle était en action, ce qu'il avait fait ce soir-là. Et comme il ne se souvenait pas des précédentes rencontres parce qu'elle lui avait demandé d'oublier son nom... Enfermé dans son armure, Ezekiel poussa un long soupir. Pourquoi est-ce que ça devait être aussi compliqué ? Il s'était imaginé qu'elle serait heureuse que quelqu'un cherche à l'aider...

« On va reprendre du début. Je suis doué, c'est un fait. Tu trouves peut-être que je me vante mais cette armure devrait te convaincre, non ? Tu as déjà vu quelque chose dans ce genre ailleurs ? J'en doute. »

Sauf peut-être chez Otaku, même si le style était très différent. Cela étant dit, Otaku était un génie. Un génie criminel mais un génie quand même. Alors être capable de travailler à son niveau, c'était bien une preuve de talent, non ?

« Seulement, je ne suis pas encore au niveau pour le battre. La dernière fois que j'ai affronté un de ses robots, j'ai fini à l'hôpital. Il m'avait irradié. »

Heureusement, on avait pu soigner cela juste à temps pour le début de l'invasion. Hourra...

« Il faut que j'améliore mon armure mais je suis certain que c'est le meilleur moyen de le battre. Parce qu'il est peut-être sensible à tes pouvoirs mais... Que fais-tu de ses robots ? Il faut réussir à les éliminer, pour l'atteindre. Et ça, je peux le faire. Je pourrais le faire. Mais il me manque des éléments. Des éléments que toi, tu possèdes certainement, même si tu ne t'en rends pas compte. »

L'armure ne bougeait pas, Ezekiel restant immobile pour éviter que les officiers de police ne jouent encore aux cow-boys. Il ne savait pas vraiment ce que ces derniers comprenaient à leur discussion et il aurait préféré l'avoir à l'écart mais comme il était peu probable que Scarlet Mind le suive dans une ruelle voisine...

« Je me trompe certainement mais à mon avis, pour Otaku, tu n'es pas une menace. Sauf qu'il se trompe. Je reste persuadé que tu as la réponse à ce problème. Et je peux t'aider à le trouver comme tu peux m'aider à l'arrêter. Je ne cherche pas à l'arrêter tout seul, sinon, je n'aurais pas rejoint la Légion. La question, c'est de savoir si toi, tu es prête à accepter mon aide parce que jusqu'à maintenant, ça n'est pas évident... »

Et pour cause, on ne pouvait pas dire que la jeune héroïne était sympathique et agréable avec lui ! Bien sûr, dans sa situation, c'était probablement normal, même si Ezekiel ne voyait pas tout le nœud du problème. Il n'était pas à sa place et n'avait jamais vécu ce genre de choses mais il pouvait tenter de l'aider à en sortir. Elle s'était plaint des Légionnaires qui ne l'avaient pas aidée et voilà qu'il se proposait et qu'elle le rejetait ! Ce n'était pas très logique.

« Si tu as du mal à me croire... Tu n'as qu'à lire mon esprit. Je n'ai rien à cacher. »

Bon, il y avait peut-être quelques pensées pas très catholiques et il avait peut-être pensé que Cassidy Flemming était très séduisante mais comme il avait oublié tout ça, il ne pouvait pas se souvenir de le cacher. Bien entendu, il n'était pas obligatoire qu'elle tombe dessus ! Elle n'avait pas non plus besoin de sonder en profondeur...
Revenir en haut Aller en bas




Message posté : Jeu 30 Nov 2017 - 19:13 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

avatar
Invité

Afficher le profil
Cass avait beau être sur la défensive, elle n’était pas obtuse au point de ne pas vouloir admettre qu’il y avait une certaine logique dans ce qu’il disait. Effectivement, s’il s’était engagé dans la Légion avant d’avoir pu se faire réellement connaître… son pseudonyme n’était donc pas connu. Il n’en restait pas moins que la canadienne considérait qu’il était aussi un stalker sans gêne, et que ses arguments en faveur de sa non-relation avec Otaku ne jouait en fait pas en sa faveur.

Elle voulait bien aussi admettre qu’elle ne mettait effectivement jamais les pieds à la Tour de la Paix, et en même temps, était-ce étonnant? Mais tous les petits détails qui auraient pu la faire pencher vers une forme de bonne volonté partirent en fumée en un claquement de doigts, quand il prétendit que c’était la première fois qu’il se croisait.

La canadienne ouvrit la bouche pour le remettre à sa place, et elle se rappela de leur dernière rencontre à peu près à cet instant. Quand elle l’avait tabassé à coup de boite de cookies, et qu’elle lui avait ordonné de l’oublier - avec une efficacité toute relative au passage. Autrement dit : oh.

Elle se passa une main sur le visage, à peu près au moment où il donnait l’impression de se vanter sur ses capacités. Son geste avait donc toutes les chances d’être mal interprétés, n’est-ce pas ? Du genre “Quel boulet, il a fini l’hosto”.

Dans tout ça, les policiers n’y comprenaient plus rien. Le plus jeune du lot regardait les trois autres, le plus ancien se grattait le crâne sous sa casquette, et tous avaient baissé leurs armes. Ils n’étaient pas bien sûr de comprendre ce qui se passait entre la Légionnaire et le prétendu Légionnaire, mais chacun commençait à se dire qu’ils feraient peut-être mieux d’aller voir ailleurs s’ils y étaient. Genre “c’est pas une sirène qu’on entend là-bas?” ou “Oh, la radio grésille, bon bin… on va y aller hein”. Attitude d’autant plus agaçante qu’elle n’échappait pas à Cass. D’un autre côté, elle jugeait ce moment suffisamment bizarre pour ne pas avoir envie de régler cette affaire en public. Le linge sale se lavait en famille hein.

Allez-y” lança-t-elle aux policiers. “Je ne suis pas loin au besoin”.

Elle croisa les bras sur sa poitrine, le temps qu’ils s’éloignent, les yeux rivés sur l’armure. La mentaliste pouvait sentir ses pensées, sous l’armure, il ne devait donc pas être équipé d’un bouclier, comme Otaku. Et dans les faits, il avait l’air sincère hein, maintenant qu’elle prenait le temps de trifouiller un peu là-dedans. Bon, il avait un prénom naze, mais ça, il n’y pouvait rien, et ça restait subjectif. Il n’en restait pas moins que son attitude était dérangeante à plus d’un niveau, et qu’elle comptait bien le lui faire comprendre.

Je veux que tu te rappelles ce que je t’ai demandé d’oublier la semaine dernière”.

Formulation maladroite, mais elle n’avait pas mieux que ça. Du moment qu’il se rappelait hein.

Tu t’es pointé sans invitation au domicile civil d’une Légionnaire qui préférait garder son identité secrète. Une Légionnaire qu’Otaku s’est fait un plaisir de harceler pendant des mois. Mes écrans s’allumaient tous seuls, je te laisse imaginer l’effet que ça me faisait, et ce que ça a donné. Tu n’avais pas une idée moins intrusive que de me suivre en patrouille et de te pointer chez moi pour prendre contact?

Ca, c’était la partie “tu n’as aucun talent social mon petit”. Il restait un deuxième point à aborder.

Et t’emballe surtout pas, je suis toujours pas convaincue de ton identité héroïque, et j'ai pas envie de ton aide, là tout de suite”.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 2 Déc 2017 - 14:45 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

avatar
Légion des Etoiles

Afficher le profil
Juggernaut

ϟ Âge : 33
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/07/1985
ϟ Arrivée à Star City : 22/08/2017
ϟ Nombre de Messages : 217
ϟ Nombre de Messages RP : 66
ϟ Doublons : Lukaz Le Guen
ϟ Crédits : self
ϟ Célébrité : Tsuzuku
ϟ Âge du Personnage : 26 ans
ϟ Statut : célibataire
ϟ Métier : chercheur en robotique aux Laboratoires Astro ; chanteur dans le groupe Nyte Blayde
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : /
ϟ Pouvoirs : /
ϟ Liens Rapides :
A priori, Ezekiel n'était pas le seul à penser que cette discussion devait se passer en privé puisque Scarlet Mind renvoya les policiers à leur boulot. Au passage, il était amusant de constater qu'elle leur laissait entendre qu'elle ne serait pas loin, comme s'il était plus probable qu'ils aient besoin d'elle que l'inverse. Elle avait réellement pris son rôle de super-héroïne très à cœur mais l'Asiatique n'allait pas remettre cela en cause.

La suite fut cependant bien plus surprenante. En effet, la mentaliste l'observa un long moment et Juggernaut estima donc qu'elle devait écouter sa proposition en lisant son esprit. Voilà qui allait grandement les aider à avancer dans leur problème présent ! Du moins, c'est ce qui aurait dû se passer mais à la place, Scarlet Mind lui demanda de se rappeler ce qu'il avait oublié. Très soudainement, Ezekiel se souvint d'une rencontre sur un toit, quand il avait failli tomber mais que la jeune femme l'avait sauvé avant de le renvoyer chez lui. Puis il avait réussi à trouver son identité réelle et s'était rendu chez elle mais là encore, ça s'était mal passé... Pourquoi donc ? Il ne le comprenait vraiment pas...

Bon, d'accord, il n'avait pas vraiment réfléchi au fait qu'elle pouvait vouloir garder son identité secrète... Sur ce coup, il n'avait pas forcément été très malin même s'il était le seul à connaître cette information ! Par contre, pourquoi jugeait-elle nécessaire de préciser qu'Otaku l'avait harcelée pendant des mois ? Est-ce qu'elle s'imaginait qu'il travaillait pour le criminel ? Voire qu'il était le criminel ? Sérieusement ? Pourquoi ? Parce qu'il était Japonais ? Ce qui n'était d'ailleurs même pas vrai, Ezekiel étant tout ce qu'il y avait de plus Américain ! Mais bon, les clichés, forcément...

Le point le plus obscur restait cependant le fait que Scarlet Mind n'avait pas envie de son aide. Mais n'avait-elle pas dit le contraire, un peu plus tôt ? Est-ce qu'elle était vraiment sûre de vouloir gérer tout ça toute seule ? C'était quoi le problème ? Il n'y comprenait vraiment rien ! S'il n'avait pas porté un casque, cela aurait été parfaitement visible puisqu'il ouvrit la bouche une première fois pour parler sans qu'un seul mot n'en sorte. Finalement, après un certain temps, il décida de répondre à un premier point.

« Depuis que je suis devenu un Légionnaire, j'ai cherché à te rencontrer mais comme tu ne vas pas souvent à la Tour de la Paix, ça n'a pas pu se faire. En plus, ton dossier était assez vide alors je n'ai pas trouvé de moyen de te contacter. J'aurais bien utilisé un Scarlet-signal mais j'en ai pas trouvé. » Et pour cause, à ce niveau, ce n'était pas Ezekiel qui était responsable de la situation. « Du coup, j'ai voulu te rencontrer directement et je me suis dit que si j'arrivais à te trouver pendant que tu étais de sortie, ça serait plus simple pour discuter. Mais tu m'as même pas laissé le temps de m'expliquer que tu m'avais déjà obligé à rentrer chez moi. Et je dois avouer qu'utiliser tes pouvoirs comme ça, c'était vraiment pas sympa. » Une fois de plus, la faute n'en revenait pas à Ezekiel. Si Scarlet Mind lui avait laissé l'opportunité de livrer le fond de ses pensées, elle aurait évité bien des soucis. « T'es consciente que j'ai pas pu sortir de chez moi pendant plusieurs jours, à cause de toi ? Bref, comme j'ai pas réussi à te parler comme ça, j'ai supposé qu'en venant chez toi, ça passerait mieux. C'était une erreur, j'en suis conscient, maintenant, mais franchement, quelle autre solution j'avais ? Regarde comment ça s'est passé ce soir ! Si tu connais d'autres moyens moins intrusifs, n'hésite pas à me les donner parce que j'en vois pas ! » En effet, même si on pouvait comprendre la réaction de la super-héroïne du fait de son expérience avec Otaku, on ne pouvait pas tenir Ezekiel pour responsable de la situation entre eux. « Cela dit, je souhaite m'excuser pour t'avoir fait peur, ce n'était pas du tout dans mes intentions. Au contraire. Et ne t'inquiète pas, ton secret est bien gardé avec moi. Et puis... Avoue, en lisant mon esprit, tu as aussi trouvé mon nom, nan ? Comme ça, on est quitte. »

Ezekiel ne savait pas du tout si c'était le cas, ne serait-ce que parce qu'il n'avait pas la moindre idée de comment fonctionnaient ces pouvoirs psychiques. Il lui semblait pourtant évident qu'elle ait pu récupérer de nombreuses informations, pas forcément toujours pertinentes dans la situation présente, mais du coup, elle en savait davantage sur lui qu'elle ne l'aurait dû. Cela remettait donc les compteurs à égalité.

« J'aimerais quand même savoir pourquoi tu ne veux pas de mon aide... Si j'ai rejoint la Légion des Étoiles, c'était dans le but de te rencontrer et... Oui, non, je t'assure, en vrai, c'est moins bizarre que ça en a l'air. Mais ce que je veux, c'est qu'on puisse arrêter Otaku et l'envoyer en prison. Je suis prêt à tout, pour ça. Comment est-ce que je pourrais te convaincre de ce que je dis ? Qu'est-ce que je peux faire pour te prouver qui je suis ? Tu as lu mon esprit alors si ça te suffit pas pour me croire, je vois pas... Faut m'aider. Mais, t'en as peut-être pas envie et je vais pas te forcer. Qu'est-ce qu'on fait ? Je rentre chez moi, une fois de plus ? »
Revenir en haut Aller en bas






Même les chutes sont des hauts faits pour les grands

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant


Sujets similaires

-
» Les bienfaits de la tornade portative
» Que vos cheveux sont soyeux, Que vos yeux sont brillants ! C'est pour mieux vous manger mon enfant ! [Megan]
» james&astaria ~ les secrets sont faits pour être révélés, de toutes façons.
» Le coeur et l'esprit d'une femme sont des énigmes insolubles pour un mâle ## Lauréline
» LE RETOUR DE L'ARMÉE HAITIENNE EN HAITI N'EST PAS UNE OPTION MAIS UNE OBLIGATION

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star City Heroes :: Administration :: Archives :: Archives des Rencontres-