AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Partagez|

Only the gods know why - ft. Raphaël

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Indépendant Neutre
avatar

Quirk

Indépendant Neutre
Généralités
Quirk

ϟ Nombre de Messages : 47
ϟ Nombre de Messages RP : 13
ϟ Crédits : Ilyria (avatar)
ϟ Célébrité : Tarjei Sandvik Moe
ϟ Âge du Personnage : âge inconnu
ϟ Statut : inconnu
ϟ Métier : Être surnaturel inconnu - En réalité entité dimensionnelle : incarnation divine et personnifiée d'une des dimensions du Multivers
ϟ Liens Rapides :
1 Rose de Lukaz
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 5
ϟ Particularités Physiques:
Mer 25 Oct - 15:19 Message | (#)

Le Mont Olympe - Il y a environ 2000 années humaines.

Qu'il était bon de pouvoir voyager dans l'infinité du Multivers ! Quirk étant une entité dimensionnelle, il avait toujours été seul auparavant, seul dans sa propre conscience de la taille d'une dimension. Heureusement il avait trouvé une parade pour pouvoir se projeter en dehors de son plan et explorer d'autres horizons. Quirk serait l'avatar qui allait voyager et vivre de grandes aventures. Le Plan Astral était le moyen pour Quirk de se déplacer, s'y laissant glisser paisiblement avant d'ouvrir un nouveau portail inter-dimensionnel en direction d'une dimension encore inconnue.
Il ne prenait pas la peine de passer inaperçu pendant ces déplacements, il jouait, virevoltait dans un tourbillon de magie et de puissance cosmique. Le temps n'avait également aucune influence sur lui, il n'en avait même pas conscience. Seuls ceux qui se dépêchaient étaient ceux dont la vie était courte.

Il s'agissait d'un voyage comme un autre, Quirk glissait dans les méandres du Plan Astral... Lorsqu'il se décida enfin à faire un léger mouvement de la main pour ouvrir un portail.
La transition fut surprenante car le portail s'ouvrit à une altitude très élevée. En un instant, Quirk se retrouva à tomber en chute libre dans le ciel de cette nouvelle dimension. Le garçon ne s'en inquiéta pas, il aimait la sensation du vent hurlant autour de lui. Usant de son contrôle sur l'élément de l'air, il se stabilisa en arrivant au niveau des nuages blanc. Quirk s'allongea ensuite sur ces coussins moelleux et humides pour regarder le monde en contrebas. A cet instant, il se trouvait au-dessus d'une mer d'un bleu cristallin. Mais ce qui attira immédiatement son attention, c'était cette immense montagne au loin dont les flancs étaient recouverts de forêts et parcourus par des fleuves. Le sommet de la montagne était couronné par des constructions grandioses. Quirk fut immédiatement attiré et pris de curiosité pour ce paysage, il s'envola donc dans cette direction.

Quirk se posa finalement non loin du sommet quelques instants plus tard. Le lieu avait l'air habité mais pour le moment il ne voyait personne. Escaladant peu à peu la montagne, Quirk parvint sans effort à proximité des premières constructions. Il pouvait admirer au loin des jardins, des fontaines... Mais son attention se porta d'abord sur les grandes statues en marbre présentes un peu partout. Représentaient-elles les résidents de ces lieux ? Si tel était le cas ces gens là devaient avoir un ego surdimensionné... Quirk prit cependant exemple sur ces statues pour changer son apparence pour la circonstance. Une longue tunique blanche apparut en guise de vêtement autour de son corps auparavant seulement nimbé d'énergie magique. Et dans ses bouclettes blondes se nicha une délicate couronne de feuilles en or.
Une fois satisfait, Quirk s'approcha d'une des statues pour observer les détails de plus près. L'ennui commençait à poindre dans l'esprit de l'être surnaturel.

« Il n'y a donc personne ici ? Je m'ennuie... »

Avec un geste d'énervement il donna un coup involontaire à la statue. Depuis toujours Quirk n'avait pas conscience de sa force, car la statue commença à tanguer et sans bouger le petit garçon la regarda tomber lourdement sur le sol et éclater en mille morceaux... Le bruit qu'elle fit en se brisant fut retentissant.

« Oups c'est pas moi c'est tombé tout seul... » Quirk sifflota ensuite de manière faussement innocente.

C'est à se moment que l'entité dimensionnelle entendit des bruits non loin de lui. La chute de la statue avait certainement attiré l'attention des habitants des lieux si ceux-ci n'avaient pas senti avant la présence d'une créature inconnue sur leur territoire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Indépendant Neutre
avatar

Raphaël Mercury

Indépendant Neutre
Généralités
Hermès
ϟ Nombre de Messages : 798
ϟ Nombre de Messages RP : 500
ϟ Crédits : Angel Dust Tumblr
ϟ Doublons : Cass Flemming - Seto Shigemitsu
ϟ Célébrité : Gaspard Ulliel
ϟ Âge du Personnage : 32
ϟ Statut : Dans une amitié avec beaucoup d'avantages avec un cauchemar
ϟ Métier : Voleur
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 3
ϟ Particularités Physiques:
Mer 25 Oct - 22:33 Message | (#)

Star City connaissait Raphaël Mercury, playboy flambeur aux activités hum… étranges, au moins pour une majorité de la population. Illégales, pour la partie la plus initiée. Perverses et obsédées, pour celles et ceux qui avaient fini dans son lit, la table de la cuisine, un bureau, une voiture, une salle de cinéma, seul, ou à plusieurs, etc etc.

Mais une vingtaine de siècles en arrière, il n’avait été qu’Hermès. Dieu des voleurs, menteurs, marchands, voyageurs, orphelins, orateurs, vents, de l’ingéniosité, de la ruse, de la chance parfois, guide des âmes vers les Enfers, messager des dieux, et sûrement de tout un tas d’autres occupations. Il était un dieu qui n’aimait pas l’ennui. En plus, il y avait tellement de choses que le reste de sa famille ne voulait pas faire. Eux et leur orgueil… Ils se pensaient tous trop bien pour ça !

A cette époque, sa tenue la plus courante était le chiton, la tunique courte, qu’il portait à mi-cuisse (plus facile pour courir) avec les traditionnelles sandales. Son casque ailé sur ses cheveux bruns mi-long complétait sa tenue, de même qu’une ceinture qui blousait le tissu bleu foncé, et retenait certains autres de ses attributs. Et là, il était question de sa bourse d’argent, et de son pétase, roulé sur lui-même pour l’occasion.

Il n’avait pas encore remarqué l’intrus qui se baladait librement sur l’Olympe. Il était un pe occupé, pour l’instant, à voler de palais en palais pour transmettre tel ou tel message. Franchement? Des fois, c’était épuisant. Certaines divinités faisaient preuves d’un manque effroyable de considération, et il avait souvent l’impression d’être réduit au statut de garçon de course avec elles. Alors, forcément, en retour, il se montrait disons… plus ou moins coopératif. Il faisait traîner les choses. Paraphrasait un message en oubliant un détail important ou deux. Enfin… il préférait aussi ça à une énième fête chez son petit frère. Comprenez-le, on s’amusait bien. Mais après la deuxième ou troisième orgie, on finissait par se lasser. Les choses n’avaient plus totalement la même saveur. En plus, cette fête durait depuis tellement longtemps… Il était en réalité tout à fait possible que la première fête lancée par le dieu des vins soit encore en cours !

Et puis il se passa quelque chose qui, il fallait bien l’avouer, vint animer son existence. Un “BOUM”, qui fit trembler le sol au moment où il posa le pied dessus, et qu’il rattacha rapidement à la chute d’une statue. Arès, plus précisément. Il n’y avait en fait qu’un tout petit problème. Les statues ne tombaient en général pas toutes seules. En temps normal, il aurait gentiment demandé à son aîné de la guerre si, par le plus grand des hasards, il avait passé ses nerfs sur une statue… mais comme il s’agissait de la sienne…

Peux-tu m’expliquer quel mauvais tour tu comptes jouer à Arès en détruisant ainsi sa statue?

Il leva ses yeux bleus des débris de la statue à l’Olympien aux boucles blondes, au visage parfait, et au corps qui l’était tout autant, qui était arrivé sur sa gauche, sans pour autant le prendre par surprise. Ne le surprenait pas qui voulait.

Ah, j’en aurais été ravi si cet… incident, avait été de mon fait mon frère”.

Apollon lui lança le regard entendu de celui qui ne tomberait pas pour ce mensonge. L’ironie voulait que pour cette fois au moins, il était en train de dire la vérité.

Quoi? Je dois te le jurer sur les eaux du Styx? Je n’y suis vraiment pour rien”.

Si ce n’est pas toi, alors qui?

Ah, tu vois que tu poses parfois de bonnes questions. Quand tu veux, tu brilles autant qu’un soleil” lui rétorqua Hermès, avec toute la grâce du cadet qui se moque de son aîné.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




"I'm the God of everything no one else wants to do"
- Hermes, probably

Indépendant Neutre
avatar

Quirk

Indépendant Neutre
Généralités
Quirk

ϟ Nombre de Messages : 47
ϟ Nombre de Messages RP : 13
ϟ Crédits : Ilyria (avatar)
ϟ Célébrité : Tarjei Sandvik Moe
ϟ Âge du Personnage : âge inconnu
ϟ Statut : inconnu
ϟ Métier : Être surnaturel inconnu - En réalité entité dimensionnelle : incarnation divine et personnifiée d'une des dimensions du Multivers
ϟ Liens Rapides :
1 Rose de Lukaz
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 5
ϟ Particularités Physiques:
Jeu 26 Oct - 13:44 Message | (#)

En regardant les débris de la statue qu'il venait de vandaliser et de détruire sans vraiment le vouloir, Quirk se demanda un instant s'il n'avait pas commis une erreur. Car si comme il l'avait pensé ces statues étaient à l'effigie des habitants, ceux-ci avaient donc un sacré ego et donc par conséquent ils ne prendraient peut-être pas bien le fait qu'un importun détruise une de leurs créations. Le petit lutin se rassura finalement un donnant un coup de pied dans un des morceaux qui alla rouler au loin. La statue qu'il avait fait tomber n'avait pas l'air de représenter quelqu'un de très sympathique de toute façon...
Des bruits de pas approchants signalèrent à Quirk qu'au moins une personne approchait. Il était évident que le grand bruit sourd avait attiré l'attention. L'être dimensionnel pensa un instant à rester là où il était pour saluer les locaux et s'excuser. Mais l'envie de jouer était trop forte, alors il se téléporta rapidement derrière un gros pilier pour pouvoir se cacher mais également pour observer ce qui allait se passer.

Quirk vit entrer deux hommes, un brun et un blond. Le blond marchait avec une élégance et une grâce innée, sa beauté était également remarquable. Le brun avait une silhouette élancée et un charme racé, Quirk nota aussi qu'il paraissait très athlétique. Il écouta en silence la discussion entre les deux inconnus, obtenant ainsi des informations intéressantes. Quirk apprit notamment qu'il avait détruit la statue d'un certain Arès, et aussi que les deux interlocuteurs étaient des frères. Evidemment la grande question était : qui était le coupable de ce mauvais tour ?
Le petit lutin cosmique se demanda ce qu'il allait faire, se montrer et avouer le crime ? Se montrer et accuser quelqu'un d'autre du méfait ? Rester caché et continuer à jouer des tours ? La dernière solution était bien entendu la plus tentante...

Quirk trouvait que l'expression des visages sur les statues paraissaient beaucoup trop sérieuses à son goût. Elles auraient bien besoin de se dérider un peu... L'être dimensionnel lança donc un sortilège silencieux en agitant légèrement les mains comme pour tracer un cercle de magie invisible.
Les visages en marbre des statues commencèrent à s'animer lentement, un sourire se dessinant peu à peu sur les mines sévères. S'il y avait un observateur entre le blond et le brun, il remarquerait surement les changements. Un sourire espiègle avait également élu domicile sur le petit minois de Quirk. Il riait sous cape de sa petite blague, mais celle-ci n'allait pas encore assez loin.

Les statues commencèrent à rire avec des voix étranges et paraissant un peu artificielles. Quirk créa en effet les rires des statues selon l'idée qu'il se faisait du personnage représenté. Le gros barbu bodybuildé tenant un éclair dans sa main hérita d'un rire fort et tonitruant. La statue feminine juste à côté de lui accompagnée d'un paon obtint un rire de volatile lui donnant l'air d'une dinde (car un paon ça fait quoi comme bruit ?). La jeune femme dénudée dans une pose lascive eut un rire suraigu et prétentieux, et le type avec du raisin sur la tête un rire gras d'ivrogne.
Quirk retrouva la statue qui représentait le blond et lui donna le grand rire théâtral et expressif d'une personne certaine de son charisme. Et il s'amusa aussi beaucoup en donnant à la statue du brun un petit rire sournois et nasillard. Dans le même temps, Quirk mis la main sur sa bouche pour s'empêcher de rire bruyamment face à la réaction des deux frères.

Peu à peu les rires s'éteignirent et les statues reprirent leur expression normale. Par contre Quirk éclata de rire, incapable de retenir son hilarité plus longtemps. Il était de toute évidence repéré par les deux frères maintenant. Quirk sortit donc de sa cachette.

« Si vous aviez vu vos têtes ! C'était vraiment trop drôle ! »

Quirk fit un grand sourire, laissant voir ses petites dents du bonheur. Il s'adressa d'abord au frère qui était blond.

« C'est moi qui ait causé les rires. Par contre je ne suis pas assez fort pour renverser une statue. J'ai tout vu, c'est lui le coupable ! » L'être dimensionnel se tourna vers le frère brun et le pointa du doigt. « Tu as fait tomber la statue d'Arès !» Quirk s'amusait beaucoup à cet instant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Indépendant Neutre
avatar

Raphaël Mercury

Indépendant Neutre
Généralités
Hermès
ϟ Nombre de Messages : 798
ϟ Nombre de Messages RP : 500
ϟ Crédits : Angel Dust Tumblr
ϟ Doublons : Cass Flemming - Seto Shigemitsu
ϟ Célébrité : Gaspard Ulliel
ϟ Âge du Personnage : 32
ϟ Statut : Dans une amitié avec beaucoup d'avantages avec un cauchemar
ϟ Métier : Voleur
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 3
ϟ Particularités Physiques:
Jeu 26 Oct - 22:07 Message | (#)

Je n’ai pas le temps de gérer un Arès en colère, mais enfin, tu ne fais jamais rien par hasard...”.

Mon frère, au cas où tu ne l’as pas remarqué, Arès est toujours en colère, et ce n’est jamais toi qui t’occupe de son cas” lui retourna Hermès avec un grand sourire.

Et il était bien placé pour le savoir. En général, c’était lui qui s’occupait de son demi-frère au plus mauvais caractère. Les autres Olympiens se retranchaient très vite derrière son statut de “messager-divin”. Athéna lui avait fait remarqué, sur un ton pince-sans-rire, que comme il était de tous le plus rapide, il risquait moins de se faire taper dessus par le dieu de la guerre. Sa demi-soeur, pleine de sagesse, n’avait pas vraiment compris pourquoi tout ça l’avait fait rire.

Et au risque de te paraître insistant, je n’ai vraiment rien fait. Je ne suis pas idiot au point de le provoquer. Je ne suis pas le seul à avoir disons… un sens de l’humour personnel”.

Quelques noms de divinités mineures lui passèrent dans la tête. Il songea brièvement à ce crétin d'Héraclès - il n’avait jamais pu encadrer ce demi-frère mortel, beaucoup plus stupide et colérique que ne le laissaient croire les mythes - engagé depuis sa divinisation dans une lutte de pouvoir avec Arès. Comprendre qu’ils en étaient sans cesse à comparer qui avait la plus grosse. Massue, évidemment. Rien à voir avec un quelconque sens de l'humour donc.

La solution était toute trouvée. Il laisserait ces deux brutes s’épuiser l’une sur l’autre. Un simple “Arès a dit que…” et il partirait au quart de tour. Si Héraclès avait eu une statue dans le coin, il aurait même envisagé de l’abîmer. Déjà, pour passer ses nerfs, ensuite pour donner une raison supplémentaire aux deux idiots de se taper dessus. Tant qu’ils se tapaient dessus, ils ne tapaient sur personne d’autres.

En songeant aux statues, il avait naturellement levé la tête vers celles encore debout. Il eut aussi cette drôle de sensation que quelque chose n’allait pas, mais aurait été bien incapable de mettre le doigt dessus. Il comprit un peu mieux quand un concert de rires tous plus caricaturaux les uns que les autres résonna dans l’air… et qu’il identifia leurs origines comme les statues.

Son esprit, celui d’un coureur qui sautait d’une pensée à une autre en à peine une seconde, remarqua vite que tout ça n’était pas juste anormal. C’était inquiétant, aussi. Personne sur l’Olympe n’avait ce don. Mais personne, ou presque, ne pouvait mettre les pieds sur l’Olympe.

Apollon, certes brillant - et c’était bien tout ce qu’on demandait à un soleil - mais à l’esprit moins affuté que le sien, arborait lui aussi un air inquiet. Quoique, Hermès en était à grimacer. Il avait entendu le rire qui sortait de la bouche de son homologue en pierre, et devait bien admettre qu’il en était un peu vexé, et également amusé. Nul besoin de rappeler son caractère facétieux et s’il n’était pas à l’origine de la farce, il voulait bien reconnaître le talent de son auteur.

As-tu entendu la même chose que moi?

Le dieu des voleurs n’eut pas le loisir de répondre puisque le petit rigolo derrière cette plaisanterie sorti de sa cachette en se vantant de ses exploits. En soi, il était bien digne d’un Olympien ou deux, toujours prompts à tirer la couverture à eux. Il pouffa en réalisant qu’effectivement, leur expression avait dû être impayable, et se prit aussitôt un regard interloqué, et de reproches sans doute, de la part de son aîné aux boucles blondes.

Quoi? Tu dois admettre que c’est tout de même un peu amusant”.

Apollon n’était de toute évidence pas d’humeur à rire et à l’accusation du jeune homme, il croisa les bras sur sa poitrine en fixant son frère de ses prunelles bleues.

Vraiment? Tu crois un parfait inconnu plutôt que ton propre frère?

Je te rappelle que tu m’as volé mon troupeau de bœufs le jour de ta naissance”.

Ce n’est pas ma faute si tu ne regardais pas” répondit le dieu des voleurs, avec le ton vexé de celui qui n’était vraiment pas en faute.

Certes”.

Apollon pivota vers le nouvel arrivant. Il le regarda de haut en bas, puis passa à son frère, puis repassa au gamin.

Soit. Je veux bien reconnaître ton innocence”. Encore heureux ! Si même son propre frère doutait de lui maintenant ! “Mais… un instant…

Le regard du dieu solaire passa une nouvelle fois du jeune garçon, à son cadet, puis au garçon.

Ahah, je crois que j’ai compris. Ce n’est vraiment pas une façon de me présenter un nouveau neveu mon frère”.

Même Hermès, et son esprit rapide, eut un peu de mal à intégrer cette information. Le nev… Quoi?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




"I'm the God of everything no one else wants to do"
- Hermes, probably

Indépendant Neutre
avatar

Quirk

Indépendant Neutre
Généralités
Quirk

ϟ Nombre de Messages : 47
ϟ Nombre de Messages RP : 13
ϟ Crédits : Ilyria (avatar)
ϟ Célébrité : Tarjei Sandvik Moe
ϟ Âge du Personnage : âge inconnu
ϟ Statut : inconnu
ϟ Métier : Être surnaturel inconnu - En réalité entité dimensionnelle : incarnation divine et personnifiée d'une des dimensions du Multivers
ϟ Liens Rapides :
1 Rose de Lukaz
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 5
ϟ Particularités Physiques:
Lun 30 Oct - 23:27 Message | (#)

Même si Quirk avait décidé de sortir de sa cachette sur un coup de tête, il savait néanmoins que la situation le permettait. Au cours de la farce du lutin, si le frère blond y avait réagit de manière tout à fait incrédule, le brun semblait avoir apprécié la blague même s'il avait été surpris aussi. Le petit être dimensionnel avait vu que cette nouvelle dimension qu'il venait de découvrir était habité par des créatures civilisées et de surcroît apparemment accessibles. Au cous de ses innombrables voyages, Quirk avait visité bien des plans en proie au chaos et à la désolation, véritables repaires de monstres et d'ombres malveillantes.

Le petit blondinet a donc fait son apparition auprès des deux frères. Avec sa délicate couronne en or et sa tunique, il pouvait passer pour un des résidents de cette étrange montagne, c'était d'ailleurs l'objectif. Quirk essayait toujours de revêtir des aspects qui puissent être familiers aux personnes habitant les mondes du Multivers. De toute manière, la véritable forme de Quirk était aussi grande qu'une dimension et en dehors de la capacité de compréhension de tout être vivant qu'il a rencontré jusqu'à présent. Ainsi, user de cet avatar était la solution pour voyager, même si parfois il se sentait un peu à l'étroit dans son corps.
L'intervention malicieuse de Quirk eut l'effet escompté. Le brun ayant l'air outré et semblant devoir argumenter et se justifier auprès de son frère blond. Quirk observa la scène, l'air plus fripon que jamais. Il sentit qu'il avait attiré l'attention de blond qui le regardait comme pour le sonder de la tête aux pieds.
Il y eut un revirement de situation intéressant lorsque le frère blond sembla penser que Quirk était un "nouveau neveu". Quirk fut un petit instant décontenancé. Qu'entendait'il par là ? Il avait fallu des milliers d'années à Quirk pour comprendre tout à fait le principe de la filiation au cours de ces voyages. Il semblerait que dans une grande quantité de dimensions les espèces de développent par la reproduction, créant ainsi des lignées. Quirk a intégré peu à peu ce concept, même si cela ne lui est pas familier car lui n'est pas né par ce biais mais plutôt par une collision d'énergies ayant fait étinceler une étincelle de vie.

L'entité dimensionnelle venait de comprendre qu'il était apparemment un "nouveau neveu" pour le frère blond et donc pouvait-on en déduire un fils pour son frère ? A la mine décontenancé du brun, on pouvait en déduire que celui-ci n'était pas ravi de se voir attribuer un fils de cette manière, ou tout du moins qu'il craignait de bien comprendre ce qui venait d'être dit.
Ce fut plus fort que Quirk, il devait savoir où cette situation devait le mener. Et puis si ça pouvait entraîner encore plus d'embarras ce serait d'autan plus drôle. Il s'adressa donc au brun.

« Tu vois Papa je t'avais bien dit que tonton allait deviner qui je suis ! Mais tu avais raison j'ai un air de famille avec mon oncle concernant les cheveux blonds... »

Puis d'un air faussement innocent de l'enfant qui sait ce qu'il veut. « Papa en m'emmenant ici tu m'avais dit que tu allais me donner à manger ! Et après je veux visiter ! » Simple curiosité. En soi Quirk n'avait aucunement besoin de s'alimenter pour vivre, mais il aimerait juste découvrir ce que mangent les habitants de ce monde.
« Arès c'est aussi un de mes tontons ? Moi je suis certain que je suis plus costaud que lui ! » Il montra aux deux frères ses petits biceps d'enfant avec un air de fierté désabusée. Les pauvres n'avaient encore aucune idée de quoi Quirk était réellement capable...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Pure and Almighty
Though my soul may be lost in the Multiverse, it will rise in perfect light. I have loved the stars too fondly to be fearful of the night

Indépendant Neutre
avatar

Raphaël Mercury

Indépendant Neutre
Généralités
Hermès
ϟ Nombre de Messages : 798
ϟ Nombre de Messages RP : 500
ϟ Crédits : Angel Dust Tumblr
ϟ Doublons : Cass Flemming - Seto Shigemitsu
ϟ Célébrité : Gaspard Ulliel
ϟ Âge du Personnage : 32
ϟ Statut : Dans une amitié avec beaucoup d'avantages avec un cauchemar
ϟ Métier : Voleur
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 3
ϟ Particularités Physiques:
Mar 31 Oct - 20:22 Message | (#)

Bon, réfléchissons. Si Apollon partait du principe que le gamin blondinet était son neveu, c’était probablement parce qu’il pensait que le dieu des voleurs en était le père. Certes, ils avaient chacun toute une flopée de frères et soeurs, susceptibles d’enfanter toute une flopée de neveux et nièces… mais ils n’étaient pas là pour l’instant. Ne restait donc que cette première hypothèse. Le dieu-soleil était persuadé qu’il était le père du gamin.

Ce raisonnement ne présentait qu’une faille, mais une faille de taille. Ce n’était absolument pas le cas.

Certes, il arrivait parfois de semer un ou deux gosses. Les accidents arrivaient, surtout quand on était autant porté sur la chose que lui. D’un autre côté, l’attitude du gosse, bien prompt à sauter sur cette excuse pour en rajouter une couche avait tendance à le rassurer. Ce n’était pas son fils. Juste un petit rigolo qui avait envie de s’amuser. Il avait d’ailleurs de la chance d’être tombé sur deux Olympiens avec un sens de l’humour.

Il aurait pu nier, encore. L’ennui, c’est qu’il était plutôt convaincu que cette tactique ne servirait qu’à persuader un peu plus son frère qu’il était bien le père du gamin. Nier trop fort, même en toute bonne foi, c’était louche. La meilleure stratégie donc, était sans doute de jouer le jeu. Ne serait-ce que pour en apprendre plus sur la nature du gamin. La dernière visite sur l’Olympe remontait à trop longtemps pour que ça n’en soit pas louche.

J’imagine, puisque tu as été capable de détruire sa statue”.

Sans doute la partie la moins amusante de cette histoire. D’un autre côté, il n’y avait pas de bonne cible. A part Athéna, peut-être… Apollon, lui, semblait s’amuser comme un fou de la présence de ce neveu.

Mais enfin, tu as raison, je t’avais promis à manger”.

Il n’avait évidemment rien promis de tel, mais c’était aussi l’excuse parfaite pour s’éloigner de la scène de crime. Comprenez bien : Arès se serait foutu en rogne dans tous les cas de voir sa statue détruire. Mais s’il n’avait personne à accuser, alors il se contenterait de casser des choses chez lui, et pas le nez d’un membre de sa famille. Car si les Olympiens étaient invulnérables à la plupart des choses, quand deux êtres d’une nature similaire se battaient, ils en arrivaient rapidement à n’être… eh bien… que des humains. Ce qui expliquaient sans doute pourquoi les Olympiens réglaient leurs conflits par mortels interposés… Mais passons.

Dans un geste tout paternel, il passa son bras autour des épaules du gamin, même si son but premier était de s’assurer qu’il ne file pas à l’anglaise. Apollon en profita pour ébourriffer ses boucles blondes. Ils eurent en fait à peine le temps de faire un pas avant d’entendre beugler.

QUI A DETRUIT MA STATUE?!?

Arès était, et de loin, l’Olympien le plus colérique du lot. Il n’y avait rien de plus facile que de le mettre en rogne, et il en oubliait en général toute prudence. Une impulsivité aisément compensée par sa quasi-invincibilité en combat, et par un style ravageur de style “berserker”. Le hurlement qu’il venait de pousser, bien que tonitruant, n’était que l’annonce de son arrivée. Il leur restait bien… pfou, une minute pour s’enfuir?

Crois-moi, tu vas me remercier petit” grommela Hermès, juste avant de hisser le gamin sur son épaule, comme un sac à patate, et de s’envoler d’un coup de talon vers le toit le plus proche. En l'occurrence, celui du temple de Poséidon. Arès déboula, comme prévu, quand ils eurent atterri au milieu des tuiles. Apollon, pas fou, avait suivi.

Le dieu de la guerre était plus grand que ses frères, et surtout, beaucoup plus large d’épaule. Sa musculature était puissante, et la cuirasse qu’il portait achevait de lui donner un air martial. Surtout, sous ses boucles brunes, il était rouge de fureur. Il postillonnait en vociférant.

QUI A FAIT CA, MONTREZ-VOUS

Comme personne ne se montrait - forcément, n’importe qui avec un peu de bon sens serait resté hors de son chemin en le sachant furieux à ce point - il s’énerva un peu plus. La colère entraîna la fureur, puis une rage folle.

JE VOUS DETRUIRAIS TOUS

Le dieu de la guerre donna un coup d’épée à la statue la plus proche, la coupant proprement en deux au niveau des genoux.

Artémis?

Humhum”.

L’Olympien, dieu des voleurs, se tourna vers le gamin qu’il avait apparement enfanté.

Je te féliciterais bien de l’avoir mis en rogne… mais il n’y a pas plus facile”.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




"I'm the God of everything no one else wants to do"
- Hermes, probably

Indépendant Neutre
avatar

Quirk

Indépendant Neutre
Généralités
Quirk

ϟ Nombre de Messages : 47
ϟ Nombre de Messages RP : 13
ϟ Crédits : Ilyria (avatar)
ϟ Célébrité : Tarjei Sandvik Moe
ϟ Âge du Personnage : âge inconnu
ϟ Statut : inconnu
ϟ Métier : Être surnaturel inconnu - En réalité entité dimensionnelle : incarnation divine et personnifiée d'une des dimensions du Multivers
ϟ Liens Rapides :
1 Rose de Lukaz
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 5
ϟ Particularités Physiques:
Sam 4 Nov - 15:24 Message | (#)

Quirk haussa imperceptiblement les sourcils lorsqu'il vit que son père improvisé jouait apparemment le jeu, ne niant pas les faits comme il avait pu le faire pour la statue brisée. Autant il voyait que le frère blond semblait vraiment apprécier ce nouvel arrivant, mais pour le brun Quirk hésitait encore. En tout cas, il voyait bien que son "père" avait de l'humour et cet air malicieux sur son visage plaisait au petit lutin. C'était vraiment agréable de visiter des dimensions peuplées d'habitants civilisés et sympathiques. Il y avait moins de chance de s'y ennuyer ! Quirk était conscient que ce monde était peut-être peuplé de cannibales et que se prétendre le fils de l'un d'eux pouvait être dangereux. Tant pis, Quirk préférait voir où les situations pouvaient le mener. Il ne réfléchissais pas trop à l'avance et était tout de même confiant avec les étrangers, se présentant à eux de manière toujours amicale.
Le frère brun alias son père improvisé passa un bras autour de ses épaules, Quirk laissa faire ce geste paternel et continua à jouer son rôle. Il fit également un grand sourire lorsque le blond ébouriffa ses boucles blondes.

Tout à coup, un hurlement rugit dans les environs. Il s'agissait sans nul doute du fameux Arès dont on lui avait parlé. Et apparemment on était jamais déçu de ses réactions... Quirk regardait derrière, les sens en alerte, sa vision surnaturelle lui permettait en effet de voir le colosse arriver au loin. Il fut tiré de ses pensées lorsqu'il sentit que son "père" le hissait sur ses épaules. L'être dimensionnel s'accrocha lorsqu'il sentit le brun décoller d'un simple coup de talon en direction du toit d'un temple. Une fois arrivés, Quirk descendit et se mit à marcher avec légèreté sur les tuiles du bâtiment.

« Tu sais je suis capable de voler aussi hein ! » dit Quirk à son "papa" en faisant la moue du gamin satisfait mais qui avait un esprit de contradiction tel qu'il ne voulait pas montrer cette satisfaction.
Arès déboula enfin tel un taureau fulminant de colère. L'entité dimensionnelle devait bien le reconnaître, ce nouveau venu avait l'air sacrément fort avec ses muscles saillants et bronzés et sa cuirasse. Quirk à côté de ce molosse avait en comparaison une stature de nain de jardin avec sa silhouette d'enfant et sa corpulence fine.
Arès hurlait tout seul de rage dans un lieu totalement vide, cette grosse voix arracha une grimace sur la tête du lutin qui trouvait ces beuglements particulièrement énervants. Quirk pouffa néanmoins de rire quand il vit que Arès semblait en fait s'énerver tout seul. D'ailleurs celui-ci dégaina son épée et avec rage il décapita une autre statue, de femme cette fois, au niveau des genoux. Cette statue de femme tenant dans ses mains un arc et des flèches s'écroula avec fracas en faisant trembler le sol. En entendant la discussion entre les deux frères, Quirk apprit qu'il s'agissait d'une certaine Artémis.

Quirk n'avait pas besoin du commentaire de son nouveau "papa" pour comprendre que ce Arès était un sanguin. Mais en tout cas ces hurlements tapaient vraiment sur le système du lutin. Et avec un sourire malicieux naissant de nouveau sur ses lèvres, l'être dimensionnel lança un nouveau sortilège. La grosse voix d'Arès sembla valser du grave vers les suraigus avant de s'étendre totalement. Désormais muet, Arès pouvait s'agiter autant qu'il pouvait, il était réduit au silence. Quirk dût se mordre les lèvres pour ne pas rire en voyant le visage du guerrier devenir si rouge que l'on pouvait penser qu'il allait exploser.

« Attends mon gros la leçon n'est pas terminée... » ricana Quirk pour lui-même. Dans le dos d'Arès, il venait en effet de prendre le contrôle d'une statue à distance. Quirk dirigeait la statue tel un automate, en bougeant les doigts comme le ferait un marionnettiste. Cette statue était celle d'une jeune femme tenant un somptueux miroir dans ses mains délicates.
Arès était si enragé qu'il ne vit pas le coup arriver. Quirk mit en effet de manière silencieuse la statue en position. La femme réarrangea sa prise sur le miroir pour le tenir comme s'il s'arrangeait d'une arme. Le lutin lui fit ensuite faire un très large mouvement des bras, frappant de plein fouet Arès avec le miroir. Quirk découvrirait plus tard que c'était à peu près le même mouvement que font les joueurs de golf sur Terre Prime.

Le molosse fut littéralement projeté très loin en l'air sous la violence du coup. Celui-ci avait été si puissant que le miroir de la statue fut lui aussi brisé sous l'impact avec la montagne de muscles. Quirk fou de joie exécuta une petite danse de la victoire en se tournant vers les deux frères.

« Génial !! Vous avez vu ce magnifique lancer ? Arès ne l'a pas vu venir celui-là ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Pure and Almighty
Though my soul may be lost in the Multiverse, it will rise in perfect light. I have loved the stars too fondly to be fearful of the night

Indépendant Neutre
avatar

Raphaël Mercury

Indépendant Neutre
Généralités
Hermès
ϟ Nombre de Messages : 798
ϟ Nombre de Messages RP : 500
ϟ Crédits : Angel Dust Tumblr
ϟ Doublons : Cass Flemming - Seto Shigemitsu
ϟ Célébrité : Gaspard Ulliel
ϟ Âge du Personnage : 32
ϟ Statut : Dans une amitié avec beaucoup d'avantages avec un cauchemar
ϟ Métier : Voleur
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 3
ϟ Particularités Physiques:
Dim 5 Nov - 19:19 Message | (#)

Hermès commençait à trouver ce petit être de plus en plus étrange. Il avait la carrure d’un enfant, mais savait renverser les statues, les faire rire aussi. Apparemment, il était également capable de voler. Des capacités pour le moins hétéroclites… qui ne correspondaient à aucune divinité olympienne de sa connaissance. Et pour le coup, il les connaissait tous, il était leur messager. Restait alors deux hypothèses : soit il était effectivement le fils de quelqu’un - mais pas le sien, cela allait de soi - soit il venait… d’ailleurs.

Apollon était de toute façon persuadé qu’il s’agissait d’un rejeton d’Hermès, et ne cherchait donc pas plus loin.

Arès, quant à lui, était sur le point de faire les frais du sens de l’humour tout personnel du gamin. La voix du dieu de la guerre passa par à peu près toutes les étapes de la mue avant de disparaître complètement, mais ce n’était pas le plus impressionnant. Le plus impressionnant fut le vol plané qu’effectua le dieu quand la statue d’Aphrodite le frappa avec le miroir qu’elle tenait.

Les deux frères suivirent ce magnifique vol plané. Hermès, il l’avoua, en pouffa. Il se demandait où son irascible frère avait pu atterrir, mais s’en fichait en même temps divinement. Bon débarras, au moins pour quelques temps.

Eh bien, celui-ci est pour le moins… téméraire”.

Je veux bien lui reconnaître cette qualité, ainsi qu’une belle inventivité”.

Je crois qu’Artémis arrive…

Hum… C’était ce qu’il semblait à Hermès également. Sa demi-soeur, la jumelle lunaire d’Apollon, n’était pas exactement… susceptible. Disons plutôt qu’elle avait quelques névroses. Par exemple, elle n’aimait pas qu’on la touche, et les rares à s’y être risqué l’avaient payés cher. Si le dieu des voleurs pouvait s’amuser du sort d’Arès, il n’avait aucune envie de provoquer la déesse de la chasse, et ne souhaitait pas non plus voir ça arriver au gamin. Pour l’instant, il ignorait de qui il s’agissait, mais s’il s’avérait qu’il était une divinité quelconque d’un autre Panthéon, et qu’on voyait une attaque comme une déclaration de guerre…

Eh bien je te laisse le soin de lui expliquer la situation mon frère. Le petit et moi avons des choses à nous dire”.

Et même si le gamin lui avait assuré être parfaitement capable de voler, Hermès le souleva une nouvelle fois, et décolla sans plus attendre. Son palais était un peu éloigné, mais rien d’infranchissable pour le message aux pieds légers qu’il était. L’Olympien ne reposa le gamin qu’une fois franchi le seuil de colonnades de son palais.

Je t’en prie, n’essaie pas de t’enfuir. Je ne te ferais pas de mal, mais nous avons effectivement des choses à nous dire”.
Il s’installa dans le fauteuil le plus proche et considéra son interlocuteur. “Nous savons tous les deux que je ne suis pas ton père, alors… qui es-tu et d’où viens-tu?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




"I'm the God of everything no one else wants to do"
- Hermes, probably

Indépendant Neutre
avatar

Quirk

Indépendant Neutre
Généralités
Quirk

ϟ Nombre de Messages : 47
ϟ Nombre de Messages RP : 13
ϟ Crédits : Ilyria (avatar)
ϟ Célébrité : Tarjei Sandvik Moe
ϟ Âge du Personnage : âge inconnu
ϟ Statut : inconnu
ϟ Métier : Être surnaturel inconnu - En réalité entité dimensionnelle : incarnation divine et personnifiée d'une des dimensions du Multivers
ϟ Liens Rapides :
1 Rose de Lukaz
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 5
ϟ Particularités Physiques:
Mar 7 Nov - 15:20 Message | (#)

Quirk savoura avec délectation la réaction des deux frères à sa démonstration de force. Arès avait fait un magnifique vol plané pour certainement s'écraser un peu plus bas sur les flancs de la montagne. Le lutin avait le sentiment que cette action ne causerait pas de blessure, de toute façon il n'aurait pas fait ça si ça avait été le cas. En réalité, il pouvait ressentir une forme de pouvoir dans l'aura des habitants de cette dimension, ce n'était pas des petits êtres fragiles et sans défense...

Le petit être dimensionnel s'amusait à glisser sur les tuiles de la toiture du temple tandis que son "père" et son "oncle" parlaient de l'arrivée imminente d'Artémis, celle dont la statue avait été détruite par Arès. Il eut à peine le temps de comprendre que le brun s'en allait qu'il se sentait tenu par le bras puis soulevé comme un sac par son tout nouveau "père". Quirk se laissa faire, après tout il n'y avait plus rien à faire là où il était alors autant changer d'endroit. De plus, il était curieux sur l'endroit où le brun souhaitait l'emmener. Apparemment ils devaient parler, mais Quirk ne savait pas de quoi. Alors qu'ils se propulsaient en l'air, le lutin prit l'initiative de se retourner pour faire un dernier signe de la main au blond.

« Au revoir tonton ! » cria-t-il avait un grand sourire.

Quirk se laissa transporter sur le dos pendant tout le vol. Il aurait pu voler sans problème, mais parfois c'était agréable de laisser faire les autres. Il en profita ainsi pour admirer le paysage. Cette dimension paraissait être un endroit enchanteur pour vivre. Ses habitants étaient très chanceux. Ils arrivèrent peu de temps après aux abords d'un palais un peu à l'écart mais tout aussi accueillant.
Quirk se préparait à bondir pour partir explorer le palais mais il fut rattrapé par son "papa" et installé dans un fauteuil. Le garçon en profita pour prendre ses aises, il enleva ses sandales pour les jeter au loin. Il commença à parler d'un ton laconique : « Arès retrouvera sa voix dans quelques heures. Mon sortilège se dissipera de lui-même... » Il pouffa cependant devant les paroles de son "papa" visant à le rassurer. « Comme si tu pouvais me faire mal... » Quirk continua avec son air toujours si malicieux sur le visage. « Quelle tête sérieuse tu fais tout à coup ! T'inquiètes pas je ne vais pas m'enfuir... »

Le brun essayait de lui faire dire quelle était sa nature, d'où il venait. Ces questions l'ennuyaient souvent. Il répondit d'un ton ennuyé tout en regardant ses orteils bouger à l'air libre.
« C'est vrai t'es pas mon père et je suis pas d'ici. C'est quoi ton nom d'ailleurs ? Mais sincèrement je ne pense pas que tu pourrais comprendre ce que je suis et d'où je viens... »
Quirk se souvint tout à coup qu'il souhaitait voir ce que les gens d'ici mangeaient, si ces gens avaient besoi de s'alimenter bien entendu. « Mais tu m'avais dit que tu me donnerais à manger. J'attends toujours ! Tu habites ici tout seul ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Pure and Almighty
Though my soul may be lost in the Multiverse, it will rise in perfect light. I have loved the stars too fondly to be fearful of the night

Indépendant Neutre
avatar

Raphaël Mercury

Indépendant Neutre
Généralités
Hermès
ϟ Nombre de Messages : 798
ϟ Nombre de Messages RP : 500
ϟ Crédits : Angel Dust Tumblr
ϟ Doublons : Cass Flemming - Seto Shigemitsu
ϟ Célébrité : Gaspard Ulliel
ϟ Âge du Personnage : 32
ϟ Statut : Dans une amitié avec beaucoup d'avantages avec un cauchemar
ϟ Métier : Voleur
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 3
ϟ Particularités Physiques:
Mar 7 Nov - 21:16 Message | (#)

Le gamin, peu importait qui il était et ce qu’il était, semblait bien décidé à poursuivre cette mascarade sur leur prétendu lien de parenté. Ah, lui et sa manie d’enfanter des gosses aussi, ou de récupérer les orphelins pour lui… Quoique… pour cette dernière partie, c’était en quelque sorte son travail, on ne pouvait en réalité pas vraiment le lui reprocher. Il n’en restait pas moins que les apparences jouaient contre lui.

Ah, quel dommage, moi qui espérais qu’on aurait la paix pendant une décennie ou deux… mais soit, je chérirais ces prochaines heures de silence”.

Ce commentaire visait à botter en touche. Il ne savait pas comment interpréter la réponse du gamin. Qu’il ne soit pas inquiet qu’on puisse lui faire du mal était certes rassurant, mais il semblait aussi… comment dire… trop confiant là-dessus. Hermès l’avait déjà identifié comme un être capable de beaucoup de choses, avec des tendances malicieuses. Il ne semblait pas méchant… mais encore une fois, les apparences…

Je suis Hermès, fils de Zeus, et je t’invite à essayer, peut-être que tu parviendrais à me surprendre. Pour commencer, as-tu un nom, cher fils ?

En tout cas le gamin ne perdait pas le nord. Dans le doute, Hermès nota qu’il valait mieux être prudent avec ce qu’il lui promettait. Une promesse à son invité avait l’air d’être encore plus contraignante qu’un serment sur le Styx. Il quitta son siège, et se dirigea dans la pièce suivante. Au passage, il fit signe au gamin de le suivre. Ils n’allaient quand même pas rester dans l’entrée.

C’est mon palais. Mon épouse y reste souvent, certains de mes enfants y séjournent parfois, mais dans l’ensemble, j’y vis effectivement seul”.

Il se demanda brièvement si ladite épouse ou les rejetons précédemment cités étaient dans les parages ou non. Non pas qu’ils s’inquiétaient de leur réaction face à ce nouvel arrivant bien déterminé à se faire passer pour un membre de la famille. Plutôt qu’il s’interrogeait sur l’humour du garçon.

Une série de marches et de pièces plus tard, et le dieu des voleurs les installa sur une terrasse où trônait un buffet. Rien de divin, bien sûr. Seulement des grappes de raisins, des dattes, et autres mets. Il n’était pas fou au point de donner à ce gamin ambroisie et nectar. S’il était un peu trop… disons… humain, le breuvage, comme la nourriture, aurait de drôle d’effet sur lui.

Sers-toi, mais ne crois pas que j’en ai oublié mes questions”.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




"I'm the God of everything no one else wants to do"
- Hermes, probably

Indépendant Neutre
avatar

Quirk

Indépendant Neutre
Généralités
Quirk

ϟ Nombre de Messages : 47
ϟ Nombre de Messages RP : 13
ϟ Crédits : Ilyria (avatar)
ϟ Célébrité : Tarjei Sandvik Moe
ϟ Âge du Personnage : âge inconnu
ϟ Statut : inconnu
ϟ Métier : Être surnaturel inconnu - En réalité entité dimensionnelle : incarnation divine et personnifiée d'une des dimensions du Multivers
ϟ Liens Rapides :
1 Rose de Lukaz
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 5
ϟ Particularités Physiques:
Sam 11 Nov - 0:22 Message | (#)

Le commentaire sarcastique de son hôte à propos d'Arès arracha un sourire à Quirk. Il est vrai qu'avec un tel braillard on chérissait sans nul doute toute minute de silence. Quirk avait certes lui-aussi tendance à crier lorsqu'il était sous le coup de l'excitation. Mais les hurlements de rage stupides étaient juste terriblement ennuyants... Le lutin se dit qu'il avait bien fait de clouer le bec de cet inconnu pendant quelques temps. Il ressentait même un certain plaisir à rendre service aux habitants de cet étrange lieu.

Quirk écouta avec attention son "papa" se présenter. Il trouvait le nom d'Hermès plutôt chouette, d'ailleurs son propriétaire s'était montré très sympathique jusqu'à présent. L'être dimensionnel trouvait ça fascinant que la diversité des créatures du Multivers se donnaient des noms pour se différencier entre elles. C'était aussi une marque d'identité et de conscience de soi-même après tout. Le lutin avait dû se donner un nom pour pouvoir communiquer avec les habitants des autres dimensions, avant il n'en avait tout simplement aucun car il est tout seul chez lui...

« Moi je m'appelle Quirk ! » dit-il non sans une certaine fierté. « Quirk, fils de personne. » Le garçon copia la manière de son interlocuteur pour se présenter même si ça tombait un peu à l'eau pour quelqu'un comme lui qui n'a pas de géniteurs.

Cela n'échappa pas au lutin que Hermès désirait en savoir plus sur sa nature. Mais Quirk détestait les interrogatoires en règle, et il détourna ainsi la discussion sur la nourriture. Visiblement Hermès décida d'accepter sa requête vu qu'il lui fit signe de le suivre. Quirk, content à l'idée d'explorer le palais, trottina pieds nus pour se lancer à sa suite oubliant au passage ses sandales sur le sol de l'entrée.
« Et ton frère blond il s'appelle comment ? » Quirk aurait été déçu de ne pas connaitre le nom de la deuxième personne qu'il avait rencontrée ici.

Quirk écouta ensuite Hermès lui expliquer son épouse et ses enfants vivaient également sous ce toit. Le visage du garçon prit un air pensif.
« Donc ici les familles se forment à partir d'une fille et d'un garçon ? Comment vous vous reproduisez au juste ? » Au cours de ses millénaires d'exploration au sein des dimensions, Quirk avait remarqué que les créatures se multipliaient souvent entre elles, et de manières extrêmement différentes.

L'attention de Quirk fut finalement détournée quand il vit le buffet. Il était vraiment curieux de savoir ce que les gens d'ici mangeaient. Avant même qu'Hermès ne l'ai invité à se servir il avait déjà commencé à courir en direction des différents mets. Non pas qu'il ait besoin de s'alimenter, le lutin souhaitait juste expérimenter des nouvelles sensations. Se servant avec les mains, il commença à goûter les plats sans se soucier de l'ordre entre sucré, salé... Quirk essayait même de déceler quels éléments étaient entrés dans la fabrication de ces aliments. L'être dimensionnel venait de plonger sa main droite dans un pot de miel quand il lui vint soudainement une interrogation.

« Tiens c'est étrange... Vous avez l'air d'avoir certaines capacités dans ta famille... Tiens d'ailleurs ton espèce c'est seulement ta famille ou pas ? En fait j'ai la sensation que vos choses à manger sont pas assez nourrissantes pour alimenter votre énergie... »

Quirk regarda sa main dégoulinante de miel avec amusement tout en haussant les épaules. Peut-être que ces personnes étaient comme les plantes et qu'ils pouvaient capter l'énergie des rayons des étoiles...

« Sinon c'est vrai je ne suis pas d'ici. Je peux voyager à travers les dimensions en passant par le plan astral. C'est super facile ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Pure and Almighty
Though my soul may be lost in the Multiverse, it will rise in perfect light. I have loved the stars too fondly to be fearful of the night

Indépendant Neutre
avatar

Raphaël Mercury

Indépendant Neutre
Généralités
Hermès
ϟ Nombre de Messages : 798
ϟ Nombre de Messages RP : 500
ϟ Crédits : Angel Dust Tumblr
ϟ Doublons : Cass Flemming - Seto Shigemitsu
ϟ Célébrité : Gaspard Ulliel
ϟ Âge du Personnage : 32
ϟ Statut : Dans une amitié avec beaucoup d'avantages avec un cauchemar
ϟ Métier : Voleur
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 3
ϟ Particularités Physiques:
Sam 11 Nov - 13:54 Message | (#)

Son nouveau fils adoptif avait donc bel et bien un nom, mais ce fut la seule information d’importance que récolta Hermès pour l’instant. Il donnait l’impression de ne pas avoir entendu ses autres questions, ou de n’avoir aucun envie d’y répondre. Hum… Obtenir de lui quelques réponses n’allait pas être aussi facile, mais enfin, le dieu des voleurs n’était pas du genre à se décourager, et savait y faire pour obtenir des renseignements. Dans le cas du jeune homme, l’option “donnant-donnant” semblait la plus appropriée.

Apollon. Et tu as failli rencontrer notre sœur, quoiqu’il valait mieux t’épargner ça pour aujourd’hui”.

Artémis n’était pas exactement comme Arès, mais elle avait la flèche facile, surtout en présence d’hommes. C’était plus fort qu’elle. Des traumatismes dès l’enfance, et de mauvaises expériences par la suite. Hermès ne pouvait pas lui en vouloir.

Hum… Moui, dans les grandes lignes. Disons que nous avons quelques exceptions”.

Au choix? Héphaïstos, que sa mère avait fait seule - il doutait un peu de cette version, mais n’était pas fou au point de provoquer Héra -, Athéna, sortie tout armée du crâne de leur père, APhrodite, née de l’union de l’écume et de la semence dudit père et… maintenant qu’il y pensait, les moyens de reproductions étranges semblaient être l'apanage de son illustre paternel. Lui était plus classique. A part, d’après les légendes, une ou deux chèvres, peut-être.

Dois-je en conclure que ce n’est pas ainsi qu’on se reproduit dans ton monde d’origine?

La question pouvait paraître innocente, mais elle ne l’était pas. Hermès était un voyageur, il avait mis les sandales un peu partout, et d’indice en indice, peut-être parviendrait-il à en apprendre plus sur son invité inattendu, mais pas forcément indésirable.

Hum… Tu es observateur, tu pourrais vraiment être l’un de mes fils. Nous avons effectivement des capacités, et… là aussi, disons que dans les grandes lignes, tu n’as pas tort, nous sommes de la même famille”.

Il se trouvait juste que son arbre généalogique aurait donné des sueurs froides à n’importe qui. Ses tantes pouvaient être à la fois ses soeurs, ses nièces et ses filles, et pareil pour les oncles. Un sacré bazar. Mais il était à peu près certains qu’à deux ou trois exceptions près, tout le monde ici était au moins un cousin éloigné au quatrième degré. Par extension donc, de la famille.

Vraiment? Tout ça m’a l’air bien assez nourrissant pour toi pourtant”.

Ne serait-ce qu’à en juger par les marques de doigts un peu partout. Le petit semblait un peu goinfre sur les bords. Curieux, affamé, ou les deux? Difficile à dire. En tout cas, Hermès en restait sur sa première impression. Il était facétieux, mais pas foncièrement méchant.

Quelle agréable façon de voyager” commenta le dieu des voyageurs, se gardant bien de préciser qu’il était à un claquement de doigt d’un portail dimensionnel. “Les distances ne sont rien quand on peut voyager aussi facilement. D’où ta présence ici, j’imagine. Y avait-il un but, ou était-ce seulement motivé par la curiosité, l’envie d’explorer?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




"I'm the God of everything no one else wants to do"
- Hermes, probably

Indépendant Neutre
avatar

Quirk

Indépendant Neutre
Généralités
Quirk

ϟ Nombre de Messages : 47
ϟ Nombre de Messages RP : 13
ϟ Crédits : Ilyria (avatar)
ϟ Célébrité : Tarjei Sandvik Moe
ϟ Âge du Personnage : âge inconnu
ϟ Statut : inconnu
ϟ Métier : Être surnaturel inconnu - En réalité entité dimensionnelle : incarnation divine et personnifiée d'une des dimensions du Multivers
ϟ Liens Rapides :
1 Rose de Lukaz
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 5
ϟ Particularités Physiques:
Sam 11 Nov - 16:44 Message | (#)

Quirk haussa un sourcil quand il entendit Hermès parler de sa famille et de leurs méthodes de reproduction entre eux. Leurs histoires avaient l'air extrêmement compliquées, de plus tous semblaient être des caractériels ou des névrosés à leur manière. Le lutin se dit que ça devait être à cause de la consanguinité, forcément à l'échelle d'une famille entière ça pouvait créer des dommages, même si celle-ci était très étendue... Et en plus ces gens avaient des pouvoirs... Bonjour les dégâts en cas de dispute... Quirk trouvait cependant que cette visite était très agréable pour le moment, du haut de cette montagne la vue sur la mer était magngifique. Son nouveau "papa" adoptif paraissait également sympathique et il avait le sens de l'humour.

Le garçon avait fini de goûter tous les plats, il faisait maintenant des associations au hasard, comme mélanger de l'huile d'olive avec du raisin et du fromage de brebis. Un voile triste passa dans le regard de Quirk lorsque Hermès aborda le sujet de la reproduction des espèces dans sa dimension.

« Je suis tout seul dans ma dimension. Je ne sais pas non plus comment je suis né. Chez moi avant c'était juste des tas d'éléments et d'énergies. Puis je suis apparu là dedans et depuis j'y vis. Y a longtemps j'avais essayé de créer des gens et des civilisations dans ma dimension, mais ça m'a vite ennuyé du coup j'ai tout détruit... »

Quirk n'avait en réalité pas conscience qu'il était lui-même sa propre dimension. Ce que le lutin appelait chez lui était en réalité lui-même.
Il fit une mine renfrognée, il n'aimait pas trop parler de ces choses et ne savait pas pourquoi il avait dit tout ça à Hermès. Son hôte lui inspirait confiance mais c'était encore un inconnu après tout. Quirk ne pouvait cependant pas s'empêcher de se montrer amical avec tout ceux qu'il rencontrait, même si ça lui avait déjà joué des tours avec certaines créatures malveillantes...

L'être dimensionnel fronça les sourcils pour réfléchir. Il ne pouvait s'empêcher de trouver ça bizarre que cette nourriture, si bonne soit-elle, pouvait servir d'unique moyen de subsistance pour des créatures aussi puissantes que les habitants de ces lieux. Quirk se demanda si Hermès ne lui disait pas tout.

« Ta nourriture est très bonne. Après nourrissant pour moi j'en sais rien je n'ai pas besoin de manger pour vivre. Toi et ta famille vous ne mangez vraiment que ça ? »

Quirk commençait un peu à s'ennuyer, il voyait qu'Hermès cherchait à en savoir plus sur lui et parler de lui avait le don de dissiper sa bonne humeur. De toute manière le Multivers lui paraissait composé que d'esprits limités incapables d’appréhender sa vraie nature, alors pourquoi se fatiguer à leur expliquer ?
L'évocation des voyages eut pour effet de dérider Quirk, qui pouvait passer très rapidement de la mélancolie à la joie. Les yeux du lutin pétillèrent de malice.

« J'aime mon chez-moi mais voyager c'est vraiment génial ! En fait j'ai découvert ton monde sans vraiment de raison. J'ai ouvert un portail par hasard depuis le plan astral et me voilà ! »

L'être dimensionnel s'éloigna du buffet sans remercier Hermès pour le repas. C'était peut-être malpoli mais Quirk n'en avait pas conscience, personne ne l'avait élevé après tout. Il s'adressa à son "papa" du ton de l'enfant qui ne supporte pas qu'on lui dise non.

« Et maintenant que je suis là je veux visiter. Je repartirai seulement lorsque j'en aurais envie. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Pure and Almighty
Though my soul may be lost in the Multiverse, it will rise in perfect light. I have loved the stars too fondly to be fearful of the night

Indépendant Neutre
avatar

Raphaël Mercury

Indépendant Neutre
Généralités
Hermès
ϟ Nombre de Messages : 798
ϟ Nombre de Messages RP : 500
ϟ Crédits : Angel Dust Tumblr
ϟ Doublons : Cass Flemming - Seto Shigemitsu
ϟ Célébrité : Gaspard Ulliel
ϟ Âge du Personnage : 32
ϟ Statut : Dans une amitié avec beaucoup d'avantages avec un cauchemar
ϟ Métier : Voleur
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 3
ϟ Particularités Physiques:
Sam 11 Nov - 22:11 Message | (#)

Hermès n’en montra rien. Il était, entre autre, le dieu des voleurs, et avait appris à se composer la meilleure expression de bluff de ce monde et d’ailleurs. Apprendre que le gamin était à la fois son propre géniteur et apparement, son propre monde, tout ça compressé dans le corps d’un gosse était pourtant l’une des choses les plus surprenantes qu’il avait pu entendre dans son existence. Et contrairement à d’autres, lui avait de l’expérience de ce point de vue là. Il était un dieu. Il voyait des choses extraordinaires tous les jours ou presque.

Autre information importante, Quirk s’était aussi essayé à être une “divinité”, et l’expérience ne lui avait a priori pas réussi. En même temps, là-dessus, Hermès pouvait le comprendre. Les humains demandaient parfois tellement de choses… A l’heure actuelle, sa tête était par exemple remplie de prières en tout genre. De la bénédiction pour un voyage sûr à la demande plus élaborée. Il n’avait pas le temps de s’en occuper tout de suite.

Non. Mais je ne peux pas te donner de cette chose qui nous nourrit. Au vu de ta nature, cela pourrait être dangereux”.

L’Olympien avait déjà vu des humains y goûter, à leurs risques et périls, ainsi que deux ou trois autres bestioles. Le gamin et ses facéties l’amusaient, et il n’avait aucune envie de l’empoisonner au nectar et à l’Ambroisie. Les douceurs d’une espèce étaient parfois le poison d’une autre, et même si les deux êtres pouvaient être qualifiés de “divins”, ils étaient très différents. Sans mentionner le fait qu'il risquait d'avoir des ennuis avec sa parentèle. La composition du Nectar, comme de l'Ambroisie, était un secret jalousement gardé.

Très bien Quirk, fils de personne. Tu as de la chance, parmi mes multiples fonctions, on me donne celle de dieu des voyageurs, et c’est ce que tu sembles être. Par extension, je serai aussi ton guide”.

Enfin, il ne comptait rien lui montrer de disons… trop confidentiel. Il éviterait sans doute les Enfers aussi, pas très accueillants, et trop peuplés. Les informations grapillées ici et là n’étaient pas non plus tomber dans l’oreille d’un sourd. Quirk lui avait dit qu’il savait aussi voler, c’était l’occasion de lui laisser se dégourdir les ailes.

Un saut léger le propulsa dans les airs. Il resta en vol stationnaire, et poussa même l’audace jusqu’à faire mine de s’asseoir sur un siège invisible, en attendant que son compagnon de vol le rejoigne jusque là.

L’un de mes frères est artisan. Il travaille dans le volcan que tu vois là-bas, et il est toujours ravi de présenter ses créations à d’autres”.

Le volcan en question était à une certaine distance, mais suffisamment imposant pour qu’on voit la fumée s’évader de son sommet. La chaleur là-bas y était forte, mais tenable, et il fallait bien du magma en fusion pour que le dieu des forgerons puisse travailler à son aise.

Peut-être pourrions-nous faire la course jusque là”.

Hermès était beaucoup de choses, mais il était aussi le dieu des orphelins, et un père. Il connaissait les enfants, et en voyait un en Quirk. Un gamin gentil, mais un peu impatient et impoli, qui rêvait de s’amuser. Il avait vraiment de la chance d’être tombé sur lui. S’il était tombé sur Artémis, elle se serait amusée à lui envoyer une flèche ou deux dans les fesses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




"I'm the God of everything no one else wants to do"
- Hermes, probably

Indépendant Neutre
avatar

Quirk

Indépendant Neutre
Généralités
Quirk

ϟ Nombre de Messages : 47
ϟ Nombre de Messages RP : 13
ϟ Crédits : Ilyria (avatar)
ϟ Célébrité : Tarjei Sandvik Moe
ϟ Âge du Personnage : âge inconnu
ϟ Statut : inconnu
ϟ Métier : Être surnaturel inconnu - En réalité entité dimensionnelle : incarnation divine et personnifiée d'une des dimensions du Multivers
ϟ Liens Rapides :
1 Rose de Lukaz
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 5
ϟ Particularités Physiques:
Hier à 18:50 Message | (#)

En guise d’accueil quant au refus d'Hermès de lui donner cette chose qui les nourrissait, Quirk lui lança un regard suspicieux. Rien ne pouvait laisser présager si cette chose était dangereuse ou non. Mais le garçon avait tendance à faire confiance aux autres, à tel point que cela pouvait passer parfois pour de la naïveté. Après une réflexion qui dura tout de même quelques secondes, le lutin en arriva à la conclusion que finalement connaître le secret des habitants de cette étrange dimension ne l'intéressait plus. En tout cas c'est ce qu'il voulait laisser entendre à son interlocuteur.

« De toute façon je me fiche de la façon dont vous vous nourrissez. Votre civilisation est assez primaire en fin de compte... » clama-t-il d'un ton exagérément empreint de snobisme.
Hermès avait-il su appréhender sa nature à sa juste valeur ? Quirk était persuadé que non même si le visage de son "papa" ne laissait passer aucune émotion, aucune surprise. L'être dimensionnel était maintenant moins seul depuis qu'il voyageait, mais il était toujours impossible pour lui de parfaitement se faire comprendre. Toutes les créatures qu'il rencontrait lui étaient inférieures, mais faisaient de bons compagnons de jeu. Le visage du lutin s'illumina lorsque Hermès se désigna enfin comme son guide.

« Oh chouette ! Par quoi commence-t-on ? » Trépignant d’excitation, il essuya nonchalamment ses mains pleines de miel sur les grandes teintures de soie faisant office de rideaux avant de lever les yeux en l'air. Hermès venait de se projeter en hauteur et volait de manière stationnaire pour l'attendre. Quirk lui avait avoué qu'il savait voler après tout. Content de montrer ses capacités, les petits pieds du garçon quittèrent rapidement le sol. La manière de voler de Quirk était différente de celle d'Hermès, sa voltige était légère, fluide, mais aussi très peu discrète. Tout autour de lui le vent sifflait et ondulait autour de lui sous forme de petites bourrasques.
Les bouclettes blondes de ses cheveux volant au vent, Quirk porta son regard en direction du volcan. Voilà une destination où il y aurait certainement de l'action. Le lutin eut l'idée de faire la course en même temps qu'Hermès, et le dieu des voyageurs était encore au milieu de sa proposition que Quirk s'était déjà propulsé dehors.

« Je serais le premier à arriver là-bas ! » Sur ce cri plein de défi, Quirk s'élança telle une petite tornade en direction de la montagne fumante. Un sourire malicieux imprimé sur son visage, l'être dimensionnel savait qu'il avait légèrement triché, à Hermès de rattraper son retard maintenant ! Ils n'avaient pas parlé de règles, mais Quirk était résolu à faire appliquer les siennes, à savoir qu'il y en avait aucune.
En sifflotant gaiement, il fit apparaître dans sa main droite une petite boule de feu. Les flammes léchaient et caressaient la peau de Quirk sans jamais le blesser.

Tout en continuant de voler en direction du volcan, Quirk se retourna en direction de son guide. « Attention derrière ! » Et sans plus cérémonie, il lança la boule de feu en direction d'Hermès. Le projectile n'était pas bien gros, mais ce n'étaient pas des flammes pour rigoler, elles étaient tout ce qu'il y a de plus réel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Pure and Almighty
Though my soul may be lost in the Multiverse, it will rise in perfect light. I have loved the stars too fondly to be fearful of the night



Only the gods know why - ft. Raphaël

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant


Sujets similaires

-
» Raphaël veut voir à tout prix Elodie [Pv ELLE]
» Raphaël & Elodie . ( Raph ' . )
» Présentation de Raphaëlle Ein, l'innocente vilaine fille...
» 1/4 de finale [Raphaël VS. Xam]
» Décès du papa de Raphaël Tilliard

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star City Heroes :: Flashback :: Flashback-