AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Partagez|

Opération sabotage [Cass]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Personnel Civil de l'UNISON
avatar

Lou Gravet

Personnel Civil de l'UNISON
Généralités
Mind Device

ϟ Nombre de Messages : 321
ϟ Nombre de Messages RP : 79
ϟ Crédits : Nepy
ϟ Célébrité : Jamie Bell
ϟ Âge du Personnage : 27 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Spécialiste en nouvelles technologies à l'UNISON et assistant d'Adrian Pennington.
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 1
ϟ Particularités Physiques:
Lun 23 Oct - 20:14 Message | (#)

J’étais là, assis en tailleur sur un banc d’une rue d'un quartier encore plus ou moins sure dans une de ces positions illogiques que j’affectionnais et les yeux dans le vide, regardant le trottoir sans le voire.

C’était tellement la merde…
Après l’épisode des laboratoires MAESTRIA, je n’avais eu qu’une seule envie : me rouler en boule sous la couette et appelais ma mère pour entendre sa voix me dire que tout allais bien. Mais ça ne s’était pas passé comme cela, bien évidemment. Parce qu’on était dans la merde et que ce n’était rien de le dire…
Star City était en état de siège, les communications vers l’extérieur avaient été coupées, celle à l’intérieur ne marchait qu’une foi sur neuf et des quartiers entier avait été perdu. J’avais de la chance, ce n’était pas le cas de celui où je résidais et je n’avais pas eu à déménager pour ma vie. Mais ça ne m’avait pas empêché de préparer un sac contenant ce que j’avais de plus précieux, au cas où je doive migrer définitivement au Bret Building. Déjà que j’y passais les trois quarts de mes nuits…

L’UNISON faisait de son mieux pour gérer la situation et toutes ses ressources étaient mobilisées. Tout le monde mettait la main à la pâte et bien sûr je ne faisais pas exception. Alors pour aidaient les agents débordés, j’avais fini par me proposer pour aller sur le terrain. Ça avait fait lever quelques sourcils, il faut dire que c’était quelque chose que je n’aurai jamais fait en temps normal, mais les temps que nous vivions étaient loin d’être normaux et l’UNISON n’y avait pas regardé à deux fois avant d’utiliser cette ressource supplémenterai. Au final j’avais été bien plus utile comme cela plutôt qu’à veiller sure des réseaux qui, de toute manière, étaient tombé. D'ailleurs à force de bidouillais à droite et à gauche dans un peut toute la ville durant le dernier mois je crois bien que la maison avait fini par oublier que j’étais supposé être du personnel civil car quand je m'étais proposé pour cette mission personne n'était venu me freiner. Elle était plus complexe, plus importante, et bien entendu plus dangereuse puisqu'elle me ferait aller dans une zone contrôlée par le Terminus. Mais j'avais estimé que je pouvais aider, que se serai dans mes cordes. Je suppose que l'avenir nous dira si je me suis surestimé...

Je m'étais équipé, histoire de ne pas trop être à la rue. J'avais un haut d'élasthanne, un étui utilitaire dans lequel était sagement rangé tout un quitte du parfait petit saboteur était accroché à ma ceinture ainsi qu’un moniteur ultra-portable et un couteau encore une fois plus utilitaire qu’autre chose. Pas d’armes, je n’avais ni permis, ni formation et il y avait fort à parier que j’aurais été plus dangereux pour moi-même ou pour mon équipier que pour les soldats du terminus…

Car je ne serais pas seul ! Un légionnaire sera là pour me protéger alors que j’essayais de comprendre l’utilité de la machine qui était notre cible avant de la détruire… Les collaborations avec la Légion se multipliaient de plus en plus et il n’était pas rare que les deux groupes partages leurs ressources pour se soutenir. On se serrait les coudes et personnellement ça me mettait de la bomme au cœur de savoir que l’on pouvait compter sur les héros.

Alors me voilà, les fesses sur le bois humide et les yeux dans le vague à attendre dans un semi-état de méditation. Pas assez pour être complètement déconnecté mais tout de même assez pour pouvoir ressentir la présence de mon totem à mes côtés.

Depuis qu’Adrian avait commencé à me guider sur la voie de mes pouvoirs, je la pratiquais régulièrement et depuis les événements du labo, bien que j'aie interrompu mon tout ressent apprentissage, c'est quotidiennement que j'avais continué à méditer si bien qu’il ne me fallait plus beaucoup d’efforts pour sentir le loup à mes côtés. L’animal me calmait, me rassurait. Il ne faisait nul doute pour moi qui si j’avais pu tenir pendant tout ce foutu mois et que j'y parvenais encore, c’était grâce à sa présence qui me manifester à chaque fois que je fermer les yeux, que ce soit pendant des phases de médiations ou dans mes rêves, chassant au passage l'image des yeux morts de Jim qui les hantaient sinon. J’évoluais, je le sentais, et même si j’étais encore très loin de tout comprendre, je n'avais plus peur de ce qui pouvait se manifester, bien au contraire.

La présence de l'animal disparu et je repris très vite pleinement pied dans le réel. Il me suffit alors de tourner la tête pour la voir s’avancer vers moi, avec sa cape au vent tout aussi rouge que sa tenue. Je ne fis rien pour réprimer l'immense sourire qui gagna mes lèvres. D'un bon, je sautais de mon banc pour m'avancer vers elle et sans ménagement, je la pris dans mes bras. Peut-être était-ce l'angoisse constante de ce dernier mois qui me rendait plus affectifs et plus tactiles, mais j’étais vraiment heureux que se sois elle que la légion avait envoyée.

" Je suis contant de te voir... Comment vas-tu ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Légion des Etoiles
avatar

Cass Flemming

Légion des Etoiles
Généralités
Scarlet Mind
ϟ Nombre de Messages : 1117
ϟ Nombre de Messages RP : 414
ϟ Crédits : Ava : myself Sign' hellagifhunt (tumblr)
ϟ Doublons : Raphaël Mercury - Seto Shigemitsu
ϟ Célébrité : Willa Holland
ϟ Âge du Personnage : 21
ϟ Statut : célibataire à pizza
ϟ Métier : faiseuse de café au chômage/Légionnaire
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 3
ϟ Particularités Physiques:
Lun 23 Oct - 22:01 Message | (#)

Euphémisme : figure de style qui consiste à atténuer l'expression de faits ou d'idées considérés comme désagréables dans le but d'adoucir la réalité. Exemple concret : parler d’euphémisme en décrivant la situation actuelle de Star City était déjà un euphémisme.

Dans son malheur, Cass avait “la chance” de vivre dans le Quartier du Front de Mer, et d’avoir à disposition un sanctuaire qui avait tout l’air d’être ailleurs sur Terre, voire carrément dans une autre dimension. Pour autant, elle ne comptait pas y rester terrée. Elle était une Légionnaire. Elle s’était engagée pour aider, pour “combattre le mal” d’une manière générale, même si elle s’était plutôt imaginée arrêter des supers aux tendances criminelles qu’arrêter une invasion digne de celles déjà vécu sur ces deux dernières décennies. Au passage, les choses prenaient une tournure tellement nouvelle. Que ce soit les Grues ou la première invasion Terminus, elle s’était toujours imaginée quelque chose d’assez distant. C’était très théorique, un peu comme les Guerres Mondiales en réalité. Là, c’était réel. Très réel. En témoignaient les cauchemars qui peuplaient ses nuits… quand elle arrivait à dormir.

Et pourtant, elle en aurait eu besoin. Depuis le début de l’invasion, depuis l’épisode des laboratoires MAESTRIA, elle avait été sur tous les fronts, avec Blackarm, ou d’autres, à essayer de contenir l’invasion, mais ça semblait être une guerre perdue d’avance. Détruire les portails prenaient un temps fou, nettoyer la zone ensuite également. Il y avait eu des blessés et des morts, chez la population, mais aussi parfois dans les rangs des supers. Une pensée des pensées qui la gardaient éveillée. Et si, la fois suivante, c’était elle qui n’était pas assez rapide pour esquiver un projectile? Si elle échouait encore à sauver quelqu’un?

Alors elle continuait. Elle dormait, tant bien que mal, avalait un repas rapide, et repartait. La Cape, d’ordinaire écarlate, était crasseuse par endroit. Son corps la faisait souffrir, entre les bleus, les courbatures, les écorchures. La blessure à la jambe qu’Otaku lui avait infligé au mois d’août se réveillait parfois, quoique c’était peut-être dans sa tête. Mais elle continuait.

Ce soir par exemple, elle avait encore une mission, dans le Quartier de Bayview. Cette fois-ci, comment souvent ces derniers temps, il s’agissait d’une collaboration avec l’UNISON. Les deux organismes n’avaient probablement jamais autant collaboré que depuis le début de cette guerre, mais l’un comme l’autre manquait de main d’oeuvres. Il y avait trop à faire. Pour cette mission par exemple, elle était la seule Légionnaire. Si elle s’était portée volontaire, c’est qu’elle avait reconnu le nom de l’agent de l’UNISON pour l’avoir déjà rencontré à deux reprises. La prochaine fois qu’elle le verrait, elle espérait que ce serait autour d’une pizza, dans une ville en paix.

Ses bottes avaient une nouvelle fois prouvé leur utilité en l’emmenant à toute vitesse jusqu’au point de rendez-vous. Elle avait freiné pour marcher, solution bien plus acceptable pour se présenter que de donner l’impression de se téléporter à côté de son collègue. Tout aussi ravie de le voir que lui, elle répondit à son étreinte.

Ca va, vu les circonstances. Je me suis même portée volontaire. Et toi?

Le temps de s’échanger des politesses presque libératrices tant leur monde était en crise, et le nuage d’Astrophé faisait son apparition dans le ciel. Il ne venait pas seul. Sur son dos était grimpé Jasper. Enfin… le magicien était en réalité plus ou moins étalé sur le nuage. De toute évidence, l’entité n’avait pas attendu qu’il soit confortablement installé pour décoller, et il avait fait tout le voyage à l’envers.

Saleté de truc ! Tu m’as jamais aimé!” accusa le magicien avant de descendre. Manœuvre qui impliquait de grattouiller la forme cotonneuse du nuage comme s’il s’agissait d’un chien et qui, bien sûr, contribuait à rendre sa colère ridicule.

Je… crois pas que tu as eu la malchance de rencontrer Jasper aux laboratoires” tenta de plaisanter la canadienne pendant que le concerné s’échiner à libérer son pied du nuage qui, d’humeur joueuse, ne voulait pas le laisser descendre. “Magicien élémentaliste complètement fou et libéré par accident. Mais enfin, la Légion ne pouvait pas se permettre d’envoyer quelqu’un d’autre, et il a de la puissance de feu”.

Littéralement. S’il n’avait pas été là aux laboratoires, à cramer des dizaines et des dizaines de bestioles, elle, et des centaines de personnes, ne s’en seraient peut-être pas sorties vivantes. Évidemment, le magicien avait détesté jouer les héros.

Ah, fait-il parti des malandrins que je dois purifier par le feu?

Non” l’arrêta Cass d’une voix autoritaire. “On ne brûle pas Lou. On ne s’avise pas de faire du mal à Lou, d’une quelconque manière que ce soit”. Elle le fixa du regard, attendit un signe de tête de sa part, puis reporta son attention sur le jeune homme. “Bon… j’imagine qu’on t’a expliqué la mission… Les communications ont du mal à passer, les oreillettes risquent d’être inutiles, mais… enfin j’ai une autre solution. Je peux lire tes pensées, et t’envoyer les miennes, directement dans ton esprit. Inconfortable, je sais, mais j’ai pas mieux. Ne sois pas surpris de m’entendre directement dans ta tête”. Elle préférait prévenir. Avant qu’il ne l’apprenne de la manière forte, c’est-à-dire en pleine mission, dans l’urgence. “Le nuage va rester dans le coin. En cas de danger, il t’évacuera, ok?” Le nuage était présentement retourné dans le ciel, mais volait bien plus bas que les autres. “A part ça… j’imagine que quand faut y aller hein”.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


"No heroism is simple, just like no simplicity is heroic'

"Heroes are made by the path they choose, not the powers they are graced with'

Personnel Civil de l'UNISON
avatar

Lou Gravet

Personnel Civil de l'UNISON
Généralités
Mind Device

ϟ Nombre de Messages : 321
ϟ Nombre de Messages RP : 79
ϟ Crédits : Nepy
ϟ Célébrité : Jamie Bell
ϟ Âge du Personnage : 27 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Spécialiste en nouvelles technologies à l'UNISON et assistant d'Adrian Pennington.
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 1
ϟ Particularités Physiques:
Mar 24 Oct - 20:25 Message | (#)

La psychologie humaine pouvait être étrange des fois. La veille, tout cela nous paraissait si loin, ça ne nous touchait pas, ça n’arrivait qu’aux autres… Et le lendemain, quand ça nous était finalement tombé sur les coins de la figure sans plus prévenir que ça, on avait l’impression de n'avoir jamais connu que cela, alors qu’en réalité ça ne faisait même pas un mois que tout avait vraiment dégénéré. Mais peu importe car on avait déjà pris le pli et que c’était mis en place cette drôle de routine pas vraiment routinière.
C’était définitivement un étrange sentiment …

Scarlett Mind me rendit mon étreinte. Rien ne pouvait me faire plus plaisir à l’instant alors, d’un réflexe qui n’était pas tout à fait le mien, je faufilais ma tête entre le col de sa cale et son coup pour poser mon front contre sa gorge le fugace espace d’un instant, juste une seconde avant de la relâcher et de lui sourire.

« Pareille, on fait aller… Comme tu peux le voir, j’essaye de me rendre utile… »

Guidé par des bruits râleurs que je n’aurais pas reniés et par le regard de l’héroïne, je levais les yeux et restais bouche baie devant l’étrange spectacle d’un nuage cotonneux chevauché de manière maladroite par un grand-père gigotant. Je regardais leur manège d’un œil septique bien qu’amuser et je dois dire que l’homme aux cheveux blancs s’attira tout de suite ma sympathie de par son excentricité… Jusqu’à ce qu’il propose de cramer ma petite personne…
Pour mon grand soulagement l'héroïne s’y opposa fermement.

« Enchanté de vous rencontrer aussi Jasper… Et ne vous inquiétez pas, vous ne devriez pas avoir trop de difficulté à reconnaitre vos futures merguez même sans vos lunettes, leur look est inimitable. »

Et sur ce, je servis au mage un grand sourire de petit con absolument faux. Je pouvais me le permettre j’avais Scarlett Mind de mon coté et vu comme elle avait réussi à devenir un poil inquiétante en un tour de main juste avec un mot et un regard, il m'était d'avis qu’il ne valait mieux pas la contrarier quand elle utilisait se tond autoritaire…

Mais il était temps de redevenir grave et sérieux pour parler du sujet de qui nous avait réunies dans cette soirée frisquette, à savoir la mission...

« Ok… C’est un peu flippé comme capacité, mais ça a l’aire pratique. À la base j’avais pensé à passer par le pont Grand pour rejoindre le quartier résidentiel, ce sera la première difficulté parce qu’il y a fort à parier qu’il soit surveillé… Mais il y a peut-être quelque chose d’autre à faire avec ton nuage. Il pourrait transporter deux personnes ? »

J’hésitais un instant. L’héroïne m’avait révélé ces cartes, ou du moins l'une d'elles, devais-je en faire de même avec les miennes? Après réflexion je décidais que non. Ce n’était pas tant l’envie de tenir mes capacités secrètes qui me freina mais plutôt celle de ne pas vouloir faire de faux espoir à mes coéquipiers. Mes pouvoirs étaient balbutiants et toutes les fois où j’avais fait appel à eux j’avais été dans des conditions optimales pour le faire. Il n’était donc pas garanti que je parvienne à les utiliser lors de cette mission.
Quand l’héroïne me parlait de son nuage, mais pensais allèrent en premiers lieux à l’évacuation des éventuels civils plutôt qu’a la mienne, mais encore une fois je n’en disent pas un mot et ne la contredit pas. Nous verrons bien comment ça se goupillera le temps venu.

Tout en parlant j’avais commencé à avancer et guider la légionnaire et le mage jusqu’aux rives de la Redford. De là, et selon sa réponse de la jeune femme pour le nuage, nous pourrions soit directement traverser le fleuve et atteindre ainsi plus vite le quartier résidentiel, soit nous diriger vers le pont pour le traverser avant de longer la station d’épuration et de là, rebifurquer vers les maisons.

À moins que Scarlett Mind ne nous propose une autre alternative plus intéressante bien sûr.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Légion des Etoiles
avatar

Cass Flemming

Légion des Etoiles
Généralités
Scarlet Mind
ϟ Nombre de Messages : 1117
ϟ Nombre de Messages RP : 414
ϟ Crédits : Ava : myself Sign' hellagifhunt (tumblr)
ϟ Doublons : Raphaël Mercury - Seto Shigemitsu
ϟ Célébrité : Willa Holland
ϟ Âge du Personnage : 21
ϟ Statut : célibataire à pizza
ϟ Métier : faiseuse de café au chômage/Légionnaire
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 3
ϟ Particularités Physiques:
Mar 24 Oct - 22:35 Message | (#)

Se rendre utile… est-ce que ça aussi, ce n’était pas un euphémisme? Depuis le début de l’invasion, Cass avait l’impression de coller du scotch sur des fissures pour empêcher des maisons de s’écrouler ou, dans le cas des humains, de soigner des blessures par balles avec un pansement. Ou pire, un truc stupide genre un bisou magique.

Entre la pression d’être une héroïne dans une ville en guerre, la fatigue accumulée et, il fallait bien le dire, les drames personnels avant tout ça, elle n’était plus très loin d’un burn-out. Mais tout le monde était dans cet état, alors il fallait encaisser, avancer… et profiter de chaque instant où elle pouvait rire.

Par exemple, difficile de ne pas rire de la réponse que fit Lou à Jasper. Elle ne savait pas ce qui était le plus drôle en fait. La réplique du jeune homme, ou le regard outré que lui lança le magicien. Un regard qui disait quelque chose du genre “J’en ai cramé pour moins que ça, et je vais te cramer sur place et… et je ne peux pas, alors je vais cramer celle-là pour commencer”. Il jeta un regard mauvais à Lou, un autre à Cass, et se renfrogna dans son coin, les bras croisés sur son torse, ses lèvres marmonnant des choses que la jeune femme imaginait désagréable avec un fort accent écossais. Son accent écossais ressortait toujours quand il ronchonnait.

Hum…” se contenta-t-elle de lâcher quand Lou lui exposa son idée.

Elle ne dénigrait pas l’idée, elle réfléchissait. Le fait est qu’il avait raison : le pont serait gardé. Mais il n’y avait pas non plus cinquante autres solutions, mise à part traverser la Redford. Cass se voyait mal faire ça à la nage, mais dans son cas, elle pouvait léviter. Restait le problème de ses coéquipiers…

Le nuage ne peut transporter qu’une personne à la fois, j’ai essayé”.

Ce qui, en l'occurrence, était un désavantage certain. D’un autre côté, il n’était que trois, contre tout un potentiel bataillon. S’il fallait faire des choix, parfois, alors elle préférait faire celui du nombre. Ceci dit, pour l’instant, le problème du nombre n’en était pas un. L’ennemi ne savait pas qu’ils étaient là ils avaient donc tout le loisir de traverser. Elle s’arrêta au bord de la Redford, les semelles déjà collantes de boue, et elle fit un signe au nuage d’Astrophé.

Grimpe, n’aie pas peur, il ne te laissera pas tomber”. Elle avait pensé cette phrase, dans l’esprit de Lou. Une intrusion pas nécessaire? Hum, oui et non. Au moins, comme ça, il ne serait pas surpris quand ce serait leur seul mode de communication. “Je vais léviter pour te suivre, ensuite le nuage viendra chercher Jasper”.

Je ne remonte pas sur cette chose, et tu ne peux pas m’y forcer jeune fille !” Cass lui balança un regard éloquent. “Bon, tu peux m’y forcer… mais de mon temps, on avait le respect des anciens!

Après toi”.

Citation :
Jets de dés :
Jet I :

Réussite : La traversée se fait sans encombre.
Echec : Une créature du Terminus arpente la rive.

Jet II : Si échec au I
Réussite : Ils parviennent à se poser sans être repérés.
Echec : Ils se font repérer par un soldat du Terminus à l’arrivée.

Jet de rencontres : si échec au I “Des ombres dans la nuit”.

L’esprit de Cass était déployé. En mission, il l’était toujours. Par exemple, elle était en train de cartographier les environs immédiats, et très vite, elle remarqua une présence. En soi, ça ne voulait rien dire. Elle captait toujours des esprits autour d’elle, à commencer par Lou et Jasper. Si elle ne pouvait pas dire si les formes humaines qu’elle sentait à plusieurs dizaines de mètres étaient des alliés ou des ennemis, elle était assez proche de celle-ci pour savoir qu’elle n’était pas du tout une alliée. En fait, l’esprit en question sentait fort le Terminus.

Cass dévia sa route, faisant signe au nuage de la suivre, et se posa avec le véhicule cotonneux derrière un épais taillis de buisson. Prudemment, elle jeta un coup d’oeil avec ses lunettes, et reprit sa place derrière sa cachette.

Merde. Celles-là sont de vraies teignes”.

Même si en réalité, toutes les bestioles du Terminus étaient affreuses.

Va chercher Jasper toi. Une idée?” demanda-t-elle à son coéquipier. Elle aurait pu essayer de contrôler son esprit… mais avec les bestioles du Terminus, c’était quitte ou double. La mission commençait à peine, et ils avaient déjà un ennemi sur le dos.


Dernière édition par Cass Flemming le Mar 24 Oct - 22:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Maître du Jeu
avatar

Esprit du Hasard

Maître du Jeu
Généralités
Le Hasard

ϟ Nombre de Messages : 3452
ϟ Nombre de Messages RP : 3100
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Feuille de RP
Mar 24 Oct - 22:35 Message | (#)

Le membre 'Cass Flemming' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


#1 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#3 'Des Ombres dans la N' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Personnel Civil de l'UNISON
avatar

Lou Gravet

Personnel Civil de l'UNISON
Généralités
Mind Device

ϟ Nombre de Messages : 321
ϟ Nombre de Messages RP : 79
ϟ Crédits : Nepy
ϟ Célébrité : Jamie Bell
ϟ Âge du Personnage : 27 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Spécialiste en nouvelles technologies à l'UNISON et assistant d'Adrian Pennington.
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 1
ϟ Particularités Physiques:
Jeu 26 Oct - 18:24 Message | (#)

Le rire de Scarlett Mind fut aussi plaisant que le fait de voir la tête outrée de Papi Pyro, et par les esprits que c’était bon d’entendre ce son… Combien de temps cela fessait-il qu’une telle mélodie n’avait pas percé l’aire jusqu’à mes oreilles ? Cela me semblait une éternité. Mon sourire se fit plus doux et je ne prêtant pas attention, ni au regard mauvais de l’homme, ni à ses grommèlements. Ils avaient beau être très drôles, ils ne tenaient pas la comparaison face à un rire.

La légionnaire réfléchie ma stratégie. Pas besoin d’être le professeur X pour savoir que l’idée de prendre d’assaut un pond sans doute bien gardé ne l’enchantait pas plus que moi. Et le nuage ne pouvait transporter qu’une seule personne à la foi évidemment… L’un d’entre nous aller donc devoir nager ou utiliser un bateau, ce qui n’était pas vraiment une solution à mon sens, les remous que cela provoquerait dans l’eau seraient bien trop repérable.
Scarlett Mind appela tout de même son nuage qui entreprit tout de suite de descendre vers nous.

Je sursautais violemment quand la voie de la jeune femme retentie directement dans mon crâne. Merce, c’était quelque chose de se faire prévenir que ça aller sans doute arriver, mais ça n’avait vraiment rien à voir que de vivre l’expérience !
Je la regardais avec de grands yeux un peux choquer et une main sur le cœur avant de me reprendre et d'hocher une fois la tête pour lui montrer que j’avais compris et que j’approuvais son plan. Je n’aurais pas eu l’idée de nous séparer, mon instinct m’aurait même dicté tout le contraire, mais il est vrai que nous ne nous étions pas encore fait repérer… Peut-être pouvions-nous nous le permettre alors.

Je rigolais un peu à l’échange entre la légionnaire et le mage avant de m’avancer vers la forme cotonneuse qui attendait sagement au côté de sa maitresse. Prudent, et pas des plus rassurés, avouons-le, j’avançais la main jusqu’à sentir le nuage sous mes doigts.

« Bonjour, toi… » Murmurai-je à l’intention de l’intéressé avant de me hisser maladroitement sur lui, cherchant à m’aplatir le plus possible dans son coton. Quand il s’éleva, mes intestins firent un soubresaut assez impressionnant et particulièrement désagréable. Je n’étais pas du tout à l’aise et bien que je n’ai pas vraiment le vertige, savoir que rien ne me reliait à la terre ferme me stresser quelque peu, me faisant fortement serrait les mâchoires tout au long du trajet.

Ce dernier se passa bien en grande partie. Jusqu’au moment où la légionnaire fit dévier le nuage de sa ligne droite en fait. Inquiet je levais la tête du nuage et essayais de voir ce qui avait provoqué cela. Si tout d’abord je ne remarquais rien je finis par apercevoir une figure humanoïde, mais sans pour autant en distinguer davantage avant que Scarlett Mind ne nous fasse atterrir dans des buissons.

« Une idée ? »

Dès que l’héroïne avait confirmé que c’était bien un ennemi auquel nous avions affaire, mes méninges s’étaient mises en marche. En même temps je n’avais pas vraiment espoir de trouver autre chose de vivant que des soldats du Terminus ici et je la crois volontiers quand elle m’annonçait qu’en plus de cela, on était tombé sur une dure à cuire…

« Une confrontation directe et trop risquée, plus longtemps nous restera incognito, mieux ce sera… Elle ne nous a pas encore repéré, il faut l’éviter. Je vais tenter de nous trouver un chemin sûr, surveille là. »

J’inspirais un grand coup et fermais les yeux, essayant de me détendre. Je n’avais vraiment pas prévu de tenter d’utiliser mes pouvoirs si tôt dans cette aventure… En même temps, je n’avais pas prévu que l’on tombe sur un adversaire si tôt non plus.

Jet de dès 1 :
Réussite : les ancêtres montrent la voix.
Echec : les faucilles doivent être trop occupé à prendre le thè…

( Finalement un seul à suffit... )



J'eus beau plisser mes paupières, respirer en rythme, chercher… Rien ne se passa.
La première utilisation de mes dons en situation réelle fut donc un échec retentissant.

Oh joie…

J’aurai du m’en douter après tout. Adrian, m'avait prévenu, on ne force pas la magie… Et cette chieuse avait de toute évidence choisit son jour pour ce faire désirer.

Je lâchais un grognement frustré et me tournais vers mon équipière pour lui annoncer que j'avais lamentablement échoué et peut-être aussi l'informer de quoi j'étais capable, enfin incapable plutôt, quand le nuage revint avec le mage grisonnant pour le déposer à côté de nous.

Partant du principe que la légionnaire l'avait déjà mentalement informé de la menace, je chuchotais.

« Je n'ai rien trouvé, mais ça ne change pas le fait que l'on devrait la contourner... Les habitations les plus proches né sons qu’à quelques mètres, par là, si on arrive à disparaitre derrière une maison avant qu'elle nous spot ça devrait le faire. Papi Pyro, t'est élémentaire c'est bien ça ? La maitrise du vent ne ferait pas partit de tes dons par tout hasard ? Tu pourrais créer une bourrasque pour faire bouger ces trucs-là-bas et la distraire le temps que l'on se carapate ? »


HJ:
 


Dernière édition par Lou Gravet le Jeu 26 Oct - 19:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Maître du Jeu
avatar

Esprit du Hasard

Maître du Jeu
Généralités
Le Hasard

ϟ Nombre de Messages : 3452
ϟ Nombre de Messages RP : 3100
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Feuille de RP
Jeu 26 Oct - 18:24 Message | (#)

Le membre 'Lou Gravet' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


'Jugement du Hasard' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Légion des Etoiles
avatar

Cass Flemming

Légion des Etoiles
Généralités
Scarlet Mind
ϟ Nombre de Messages : 1117
ϟ Nombre de Messages RP : 414
ϟ Crédits : Ava : myself Sign' hellagifhunt (tumblr)
ϟ Doublons : Raphaël Mercury - Seto Shigemitsu
ϟ Célébrité : Willa Holland
ϟ Âge du Personnage : 21
ϟ Statut : célibataire à pizza
ϟ Métier : faiseuse de café au chômage/Légionnaire
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 3
ϟ Particularités Physiques:
Jeu 26 Oct - 22:19 Message | (#)

Cass ne disait plus grand chose, mais gardait son esprit grand ouvert, à l’affût du moindre danger supplémentaire. Ce qu’elle n’espérait. Une bestiole de ce genre, c’était bien assez. Alors deux…

Elle sentait aussi que Lou tentait quelque chose, même si elle n’était pas trop sûre de savoir quoi. Les yeux fermés et l’intense concentration étaient des indices plus que parlants. Le problème, c’est qu’elle ne voyait pas grand chose se passer, et qu’elle se demandait donc si sa tentative fonctionnait.

Apparemment pas, à en juger par sa mine déçue, ses explications et surtout, l’absence totale de conséquences.

Détends-toi. Je suis sûre que tu peux y arriver”.

Quoi? Un peu de confiance n’avait jamais fait de mal à personne. Elle était en plus bien placée pour savoir que le stress, la peur, l’énervement, et les émotions en général pouvaient grandement influer sur les capacités spéciales. Elle en était un exemple plus que concret…

De son côté, Jasper prenait son ma en patience de l’autre côté de la rive, le temps que le nuage daigne venir le chercher. Il ne pouvait pas s’empêcher de trouver ça ridicule, d’être ainsi l’esclave de ce moyen de locomotion. En vérité, il détestait ça, mais enfin… Il y avait, dans la vie, un certain nombre que Jasper détestait. Il détestait les enfants mal élevés, et les parents qui allaient avec. Il détestait jouer les héros même si son orgueil voulait bien admettre que ça faisait du bien de recevoir des prières sur sa génialité. Il détestait Cass, et ne lui sauvait la vie que parce que la nécessité l’exigeait et que la nécessité était que c’était lui qui était destiné à la tuer, et personne d’autres. Il détestait le nuage d’Astrophé, qu’il sentait animé des mêmes intentions que sa créatrice à son égard, celles de faire de sa vie un enfer, et par-dessus tout, il détestait ce gamin qui osait l’appeler “Papi Pyro” et lui donner des ordres. Il n’avait pas traversé les siècles pour se faire manquer de respect comme ça et si, bien sûr, il n’y avait pas eu la gamine, il l’aurait cramé sur place pour lui apprendre les bonnes manières.

Alors comme tout grand mage futur maître du monde qui se respectait, quand le gamin lui donna un ordre, il croisa les bras sur sa poitrine et le regarda de haut. Parce que de toute évidence, c’était le meilleur moment pour se vexer.

Jasper”.

Je te brûlerais dans ton sommeil”.

Non, tu ne le feras pas. On est en guerre, je te le rappelle”.

Il grogna quelque chose d’inintelligible, releva la tête et décida, bien à contrecoeur, il fallait le rappeler, de suivre le plan du gosse.

Citation :
Jets de dés :
Jet I :

Double Réussite : La diversion est un succès complet, yay !
Réussite : Ils n’ont pas le temps de rejoindre la maison et se réfugient tant bien que mal derrière deux ou trois arbres tout maigre.
Double Echec : Jasper se fait repéré. Oupsie.

Jet II : Si une seule Réussite au I

Réussite : ils parviennent à rejoindre sans encombre une maison.
Echec : Ils se font repérer.

Jet III : Si Double Echec au I ou Echec au II
Réussite : Jasper ne fait pas le con.
Echec : Jasper fait vraiment le con. Oh le con !

Jasper inspira une grande goulée d’air… et souffla. Le genre rapide, brusque. La rafale devant décoiffa Cass, et probablement un peu Lou aussi, mais surtout, elle agita un paquet de feuilles mortes qui interpella la créature.

La canadienne n’hésita pas, et poussa sa petite troupe à avancer. Son esprit l’informa juste à temps qu’ils allaient être repéré, et elle poussa Lou derrière un arbre, en même temps que Jasper se terrait dans un buisson dans une drôle de position. Hey, à son âge, on ne courrait plus aussi vite qu’avant hein !

Attendez” signifia-t-elle à ses camarades.

Son cœur battait à toute vitesse dans sa poitrine, à tel point qu’elle commençait à se dire que c’était comme ça que la créature allait les repérer. Finalement, elle se détourna, et reprit sa patrouille. D’un geste silencieux, digne d’une militaire en mission, Cass ordonna de reprendre la route. Quand il y eut un craquement.

Elle n’aurait peut-être jamais la réponse, mais de toute évidence, l’un d’entre eux, non identifié, venait de marcher sur une brindille particulièrement sèche et donc, bruyante. Elle n’eut pas besoin de tourner la tête pour se savoir repérer.

Elle lança une attaque mentale à peu près au moment où Jasper réagissait. Comprenez bien. D’ordinaire, Jasper était con. Il cramait tout ce qui bougeait. Or le feu, c’était lumineux, brûlant, autant dire que ce n’était pas le meilleur élément à utiliser quand il faisait nuit noire, qu’on s’essayait tant bien que mal à la discrétion, et qu’en prime, on était précisément dans un ilot de végétation qu’une étincelle aurait fait partir en fumée.

Heureusement donc, Jasper avait eu un éclair de génie. Au lieu de sortir son briquet de sa poche, il se servit de l’eau de la rivière toute proche pour entourer la créature d’un épais cocon. Enfin… disons sa tête, ce qui l’empêcha de crier, et ses bras, pour l’empêcher de trop se débattre”.

Loin de moi l’idée de vous presser… Mais je ne vais pas tenir des heures, auriez-vous l’obligeance de… je ne sais pas moi… la décapiter? Une noyade peut prendre des airs si elle a des poumons aussi conséquents que ce que sa gorge laisse supposer”.


Dernière édition par Cass Flemming le Jeu 26 Oct - 22:30, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Maître du Jeu
avatar

Esprit du Hasard

Maître du Jeu
Généralités
Le Hasard

ϟ Nombre de Messages : 3452
ϟ Nombre de Messages RP : 3100
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Feuille de RP
Jeu 26 Oct - 22:19 Message | (#)

Le membre 'Cass Flemming' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


#1 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#3 'Jugement du Hasard' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Personnel Civil de l'UNISON
avatar

Lou Gravet

Personnel Civil de l'UNISON
Généralités
Mind Device

ϟ Nombre de Messages : 321
ϟ Nombre de Messages RP : 79
ϟ Crédits : Nepy
ϟ Célébrité : Jamie Bell
ϟ Âge du Personnage : 27 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Spécialiste en nouvelles technologies à l'UNISON et assistant d'Adrian Pennington.
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 1
ϟ Particularités Physiques:
Ven 27 Oct - 17:05 Message | (#)

« Détends-toi. Je suis sûre que tu peux y arriver… »

J’eu un faible sourire aux encouragements de Scarlett Mind, mais j’avais beau les apprécier je n’y croyais pas trop non plus. La magie pouvait être si déstabilisante… Elle avait des lois et une logique qui m’échappait encore et je détestais ne pas comprendre ce que je faisais. Malheureusement le contexte actuel était tel que j’avais de moi-même coupé court à mon apprentissage.

Plutôt que de refaire une tentative qui avait 80% de chance d’être infructueuse je préférais donc aborder une autre stratégie qui consistait à détaler comme des lapins après avoir plus ou moins distrait le monstre. Mais, à ma grande surprise, pour toute réponse à mon plan génialissime je n’eus droit qu’à un regard noir du mage et à un croisement de bras équivoque. Quoi, il boudait ? Comment diable avais-je réussi à le vexer, j’avais même mis des points d’interrogation et tout à ma phrase ! Devant ses enfantillages et son aire ridicule je dus me mordre l’intérieur de la joue jusqu’à m’en faire mal pour ne pas en rajouter une couche. Quelque chose du genre « tu sais, si tu n’arrives pas le faire il suffit de le dire, on comprendra et on t’en voudra pas » un peu méchant et qui aurait définitivement vexé le mage, à n’en pas douter.
Papi Pyro allait devoir faire attention, s’il continuait à être si réceptif à mes taquineries il allait très vite devenir ma personne préférer !

Mais il fallait bien avouer que quand Jasper prit un bouffait d’aire et souffla, ce fut quand même un peu impressionnant. En tout cas moi je fus impressionné… Un puissant souffle d’air passa au-dessus de ma tête, ébouriffant encore un peu plus ma tignasse déjà pas vraiment ordonnée de base, et alla agiter des feuilles mortes au loin.
Ce fut le signal et nous nous mit en mouvement le plus distraitement possible. Enfin, pas assez discrètement ou pas assez rapidement, au choix, puisque Scarlett Mind dut me pousser sans douceur derrière un tronc et nous ordonna d’attendre.

N’osant glisser un œil, même prudent, derrière l’arbre pour m’informer de la situation, je préférais faire pleinement confiance à la légionnaire, attendant sagement son signale avant de bouger. Mais quand il arriva, nous ne pûmes faire trois pas que le bruit d’une brindille craquant sous une semelle se fit entendre, abominablement fort et semblent affreusement résonner à l’infinie dans le silence du soir.
Je restais immobile, pétrifié au savoir de ce que se sont impliqués. Je ne réussis à tourner la tête que pour voir les yeux cruels se fermer sous les torrents d’eau qui emprisonnèrent sa tête et ses bras.

La voix de Jasper eut l’effet d’un électrochoc et j’eus l’impression d’être brusquement libéré d’une bulle où la temporalité aurait été ralentie.
M’interdisant d’hésiter un instant de plus, je tirer la lame que j’avais à la ceinture et m’élancer vers notre ennemie.



Jet de dès 1 :
Réussite : la lame fait mouche.
Echec : ça ne perce pas la peau.

Si échec au 1, jet de dès 2 :
Réussite : Lou parvient à esquiver.
Echec : Lou se prend le coup.

Jet de dès 3 :
Réussite : Les ancêtres se décident à se montrer.
Echec : Nop, toujours pas…




Je l’atteins vite, et dans un mouvement de bras sûr je dirigeais mon arme vers sa gorge dans la ferme intention de l’ouvrir. Hélas ça ne se passa pas vraiment comme prévu… La lame ripa sur la peau de la montre mais ne l’entailla même pas, dévié par les quelques écailles et l’épais cuire qui Protégeait son cou. De toute évidence sa peau était trop dure pour mon pauvre couteau.

Mais avant que je ne puisse retenter une attaque dans une zone plus molle de son anatomie, elle contre-attaqua. Si ce bras était entravé par le mage ce n’était pas le cas de ses jambes et je sentis très nettement passer le coup de genou qui me cueillit dans l’abdomen. En fait je le sentis tellement que je fis un vol plané d’un bon mettre en arrière avant de durement atterrie sur le dos. Sous le choc, mes doigts s’ouvrir pour laisser échapper le manche de mon arme qui vainc se tanquer dans la terre entre la créature du terminus et moi.

SCARLETT ! LE COUTEAU, DANS SON ŒIL !!!

Toute l’aire de mes poumons s’étant fait chasser sous le choc de la chute, je n'en avais plus le moindre pour parler alors c'est dans mon esprit que je hurlais littéralement ces mots le plus fort que je pouvais en espérant que la légionnaire reçoive le message.
Je n'avais pas beaucoup d’expérience en zigouillage de monstres, quelle que soit la dimension dont il provenait; mais s'il y avait bien une chose que ma première rencontre avec l'un d'entre eux m'avaient apprise c'est que toucher le cerveau avait l'air d'être un source sûr et que généralement, quand ça avait une tête c'est là que ladite matière grise se trouvait… En tout cas c'est comme ça que ça avait marché pour le vampire de l'est dont je ne me souvenais jamais le nom qui m'avait pris pour une tasse de café…

Dès que l'aire vint de nouveau visiter mon système respiratoire je me remis debout. Il me fallut quelques secondes pour retrouver mon souffler, le temps de me rendre compte que je venais encore de foncer au corps-à-corps sur une créature bien plus forte que moi et je me fis distraitement la réflexion que j'avais définitivement un problème quand même... La présence du loup à mes côtés se fit ressentir fugacement une fois de plus, m’apportant un calme salutaire, avant de disparaître aussi vite qu'il était venu.


HJ:
 


Dernière édition par Lou Gravet le Ven 27 Oct - 18:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Maître du Jeu
avatar

Esprit du Hasard

Maître du Jeu
Généralités
Le Hasard

ϟ Nombre de Messages : 3452
ϟ Nombre de Messages RP : 3100
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Feuille de RP
Ven 27 Oct - 17:05 Message | (#)

Le membre 'Lou Gravet' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


#1 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#3 'Jugement du Hasard' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Légion des Etoiles
avatar

Cass Flemming

Légion des Etoiles
Généralités
Scarlet Mind
ϟ Nombre de Messages : 1117
ϟ Nombre de Messages RP : 414
ϟ Crédits : Ava : myself Sign' hellagifhunt (tumblr)
ϟ Doublons : Raphaël Mercury - Seto Shigemitsu
ϟ Célébrité : Willa Holland
ϟ Âge du Personnage : 21
ϟ Statut : célibataire à pizza
ϟ Métier : faiseuse de café au chômage/Légionnaire
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 3
ϟ Particularités Physiques:
Sam 28 Oct - 12:54 Message | (#)

Cass avait rapidement réalis que les talents de Jasper pouvaient se révéler très utile. Certes, ils l’auraient sans doute été encore plus s’il n’avait pas été un pyromane-psychopathe-à-tendance-maître-du-monde… Mais il fallait savoir faire avec ce qu’on avait. Et elle avait un pyromane-psychopathe-à-tendance-maître-du-monde. Ce n’était pas si grave, puisqu’elle pouvait… disons… le garder en laisse. Consciente de son potentiel donc, la canadienne lui avait rapidement tiré les vers du nez. Comprendre qu’elle avait dû lui ordonner de lui expliquer ses forces, ses faiblesses, et ses limites, ce qu’il se refusait à faire puisqu’il voulait garder l’effet de surprise pour mieux la tuer dans son sommeil. Ca, elle l’avait lui dans son sommeil.

Tout ça pour dire qu’elle savait que tant que Jasper emprisonnait la créature dans une bulle d’eau, il ne pouvait pas se servir de sa magie autrement. D’où l’importance de se débarrasser d’elle rapidement. Outre le fait qu’elle venait d’envoyer valser Lou d’un coup de jambes. Et que plus ils restaient là, à découvert, plus ils risquaient de se prendre d’autres bestioles de ce genre sur le coin du nez. Ils n’étaient pas assez nombreux pour une entrée en force. D’où l’intérêt de rester discret.

Citation :
Jet de dés :
Jet I :

Double Réussite : Cass lance une attaque mentale particulièrement efficace.
Réussite : Bon, elle a l’air de souffrir quand même.
Double Echec : Elle DETESTE les esprits du Terminus, c’est trop bizarre.

Jet II :
Double Réussite : Cass use de sa télékinésie pour lui planter le couteau dans l’oeil.
Réussite : Dans la poitrine, c’est… c’est bien aussi, non ?
Double Echec : Alors… L’eau est visiblement aussi handicapante pour eux que pour elle.

Jet III :
Réussite : Ils ne sont pas repérés par d’autres soldats.
Echec : Oupsie.

Jet de rencontres : Des ombres dans la nuit, si échec au III

La canadienne n’avait plus besoin de se concentrer longtemps pour lancer une attaque mentale, même sous pression. Elle n’attendit pas pour attaquer l’esprit de la créature avec un choc mental. L’attaque devait être efficace, si on se fiait à ses cris de souffrance, étouffés par l’eau. La jeune femme n’attendit pas plus, et d’un geste de la main, propulsa le plus fort possible la lame dans la créature. Elle visait initialement les yeux, mais comme elle était occupée avec un choc mental d’un côté, et que la rencontre avec l’eau dévia sa trajectoire, la lame pénétra plutôt sa poitrine.

Vidée par cette brève altercation, Cass lâcha un énorme soupir. Jasper lâcha le corps de la bête… mais leur répit fut de courte durée. Sorties de l’ombre, deux autres créatures, des silhouettes, tout juste visibles, se jettèrent sur eux. Cass n’attendit pas plus. Elle se baissa juste à temps pour éviter une attaque violente, posa la main sur l’épaule brumeuse de la créature et ordonna fermement :

Attaque ton copain”.

Elle avait mis toute l’intention possible dans sa voix et, pour être honnête, dès qu’elle comprit que la manoeuvre avait fonctionné, elle ne s’attarda pas plus longtemps pour trainer ses deux compagnons loin d’ici.

Pfouh… Quand je pense qu’on vient d’arriver…Merci Jasper”.

Ne me remerciez pas, je ne t’ai sauvé la vie que parce que je suis le seul autorisé à te tuer”.

... Merci Jasper” marmonna Cass.


Dernière édition par Cass Flemming le Sam 28 Oct - 13:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Maître du Jeu
avatar

Esprit du Hasard

Maître du Jeu
Généralités
Le Hasard

ϟ Nombre de Messages : 3452
ϟ Nombre de Messages RP : 3100
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Feuille de RP
Sam 28 Oct - 12:54 Message | (#)

Le membre 'Cass Flemming' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


#1 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#3 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#4 'Des Ombres dans la N' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Personnel Civil de l'UNISON
avatar

Lou Gravet

Personnel Civil de l'UNISON
Généralités
Mind Device

ϟ Nombre de Messages : 321
ϟ Nombre de Messages RP : 79
ϟ Crédits : Nepy
ϟ Célébrité : Jamie Bell
ϟ Âge du Personnage : 27 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Spécialiste en nouvelles technologies à l'UNISON et assistant d'Adrian Pennington.
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 1
ϟ Particularités Physiques:
Lun 30 Oct - 19:42 Message | (#)

Je me redressais sur mes coudes pour voir la lame du couteau s’enfoncer profondément dans la poitrine de la créature. Ce n’était pas vraiment le plan initial, mais ça avait fonctionné à en voir le corps de la chose tomber dans un bruit mat et faire quelques derniers soubresauts avant de s’immobiliser définitivement, alors je n’allais pas chipoter non plus. De toute évidence Scarlett Mind avait plus de force que moi, assez pour percer les défenses naturelles du monstre en tout cas…

Avec un soupiré en tous points semblables à ceux de l’héroïne je me remis débous dès que mes membres ankylosés et mon dos douloureux me le permirent. Je m’avançais alors dans la direction du cadavre pour récupérer mon arme, bien trop utile et surtout rassurante pour être abandonné là.
C’est à cet instant qu’ils arrièrent et se jetèrent sur nous.


Jet de dès 1 :
Réussite : Lou esquive !
Echec : Il bloque, ou du moins on le fait pour luin et ça fait du bruit… Oups

Jet de dès 2 :
Réussite : La voix est déserte.
Echec : Elle ne l’est pas… Oups

Si échec au jet de dès 2 :
Rencontre du Hazard.

Si échec au jet de dès 2, Jet de dès 3 :
Réussite : Ils voient la menasse avant de se faire repérer.
Echec : Et c’est un très beau nez à nez…

Si réussite au jet de dès 3, Jet de dès 4 :
Réussite : Lou parvient à convoquer les ancêtres. EN.FIN !
Echec : Les petits gâteau qui vont avec le thé doivent être très bons



C’est ce petit mouvement, ce décalage sur la droite de dernier moment qui me sauva… Si j’avais bougé une demi-seconde plus tard, l’un de nos nouveaux adversaires me serait directement tombé dessus et nul doute que j’aurais dû encaisser son coup de plein fouet… Nul doute non plus que j’aurais alors méchamment morflé…
Au lieu de ça, mon précédent mouvement m’octroya l’espace nécessaire pour faire un bon sur le coter et ainsi mettre une certaine distance entre moi et mon adversaire.

Face à lui je me demandant donc comment j’allais pouvoir atteindre mon arme, quand j’eus la surprise de voir le deuxième ennemi se jeter sur son compagnon pour engager un féroce combat contre lui. Je clignais bêtement des yeux avant de me ressaisir et de me précipiter pour récupérer mon arme, l’entreillant du cadavre où elle était plantée d’un mouvement sec, ignorant alors le sang qui en dégoulinait pour rejoindre les deux autres au plus vite et avec eux attendre le couvert des habitations sans attendre de savoir l’issue de cet incompréhensible combat.

J’écoutais l’échange entre la légionnaire et le mage avec un lèvement de sourcil interrogateur. C’est que ça avait l’air d’être le grand amour entre eux dites donc…
Mais au lieu de les interroger sur la sainteté de leurs relations, c’est une autre question plus importante à mon sens et surtout autrement plus pratique qui franchit mes lèvres.

« Il s’est passé quoi là-bas ? C’est l’un de vous qui a fait ça ? »

Parce que ça devait forcément être l’un d'eux, il n’y avait pas d’autre explication à cela, les soldats du Terminus ne s’étripaient pas comme ça sans raison…

Comme prévu, l’abrite dans habitations nous fut favorable. Longeant les routes, traversant les jardins et passant sous les clôtures, évitant au maximum les grandes allées et leur lampadaire qui s’étaient allumé nous progressâmes vers notre destination.
Voire toute cette belle villa vide de vie, endommager par les combats pour certaines, était loin d’être hautement rassuré et je sentis ma gorge se serrait à la pensée de toutes les vies qui avaient été détruites ici, qu’elles soient définitivement perdues ou forçaient à l’exiles. Je pris douloureusement conscience que rien ne sera plus jamais pareil pour nous à la fin de ce siège, quelque soit l’issus de celui-ci…

Nous étions en train de sortir du couvert d’une clôture blanche pour traverser la rue quand je les vis du coin de l’œil, trois formes autour d’un aimassent calciné. Pris de panique je bâtis en retraite, emmènent mes deux compères avec moi à l’abri derrière les palissades blanches, tout en leur faisant signe de se taire et de ne faire aucun bruit. Surtout à Jasper…
Me collant contre le bois, le cœur battant, je glissais une œillade prudente de l’autre coter pour constater que les montagnes du Terminus n’avaient pas bougé d’un poil, nous tournant le dos et toujours concentrer sur ce que je pue désormais identifier comme des cadavres hautement brulés. Retournant auprès des autres, la mâchoire serrée et le cœur au bord des lèvres, je cherchais le regard de Scarlett Mind pour attirer son attention et une fois que je fus sûre de l’avoir, je touchais de mon index ma tempe pour lui indiquer d’utiliser sa télépathie pour communiquer.

Il y a trois soldats de l’autre côté, mais par chance ils ne nous ont pas encore vues. Je … Je vais réessayer la même chose que sur la berge en espérant que ça marche cette foi…

Et pitié faites dont ça marche, on s’était déjà tapé trois ennemies, on n’avait pas besoin d’autres confrontations avant d’atteindre notre but…
Alors je m’accroupis et tâcher de détendre mes épaules, se relaxait ma nuque et de pleinement me plonger dans la méditation, ou la trance, appelez ça comme vous voulez, malgré le lieu où j’étais et le danger que ça pouvait représenter… Mon totem fut le premier à répondre, bien évidemment et c’est alors que je décidais de changer de stratégie. Plutôt que de m’exhorter au calme et que de repousser mes angoisses je les laissais me gagner, faire accélérait mon palpitant sous l’urgence de la situation, rendre mes mains moites de peur. Plus qu’un appel, c’était une supplication, une pierre…
Et ça paya.

J’ouvris les deux dès que je le sentis et je n’eus pas à le chercher, elle se tenait fièrement devant moi, flottant doucement au-dessus du sol, ses yeux me détaillant avec tendresse, ces trais harmonieux et maternel, une flèche tanquée dans le sein. À croire que ses fichus spectres n’étaient pas foutus de mourir de mort naturel…

« Enfin… »

C’était un murmure, mais j’en aurais crié de joie si je le pouvais. Elle sourit et tandis ses mains vers moi dans une silencieuse invitation à le suivre et elle disparue dans le bois d’une porte de la maison d’en face.
Je me relevais, et sans donnait plus d’explication à la légionnaire et au mage je me dirigeais vers l’entrer indiquait en leurs faisans signent de me suivre. La porte non verrouillée s’ouvrit et je suivis notre guide au travers la maison desserte sans faire de bruit jusqu’au sous-sol où elle s’arrêtât et me désigna une trappe que j’ouvris sans hésitation. Je savais que si elle m’indiquait cette voie, c’est qu’elle était sure, mais cela n’empêcher pas qu’il faisais noir comme dans un four…

« Lumière ? »

Murmurée-je à mes comparses avant d’avancer prudemment dans le tunnel, suivant au mieux notre guide.
Tout se passa beaucoup mieux à partir de là. Le tunnel nous amena de l’autre coter de la rue sans encombre et l’esprit continua à nous guider, nous faisant faire des détours, entrer dans des maisons, ressortir par des fenêtres, mais quoique nous ne trouvions devant nous nul porte à verrouiller et surtout nul adversaire. Je me contentais de suivre cette forme spectrale que j’avais pourtant passé toute ma vie à fuir, lui accordant un foi aveugle.

Bientôt nous pûmes apercevoir des activités, des lumières dans la nuit, une frénésie au loin qui signait la fin de notre voyage, nul doute que nous étions arrivées à destination.
Le spectre se retourna une dernière fois vers moi, me saluant de ses doigts squelettiques avant de s’évaporer dans la nuit, nous laissant une fois de plus seul. Je lui souris, la remerciant mentalement de cette aide si précieuse alors que je sentais une grande quantité d’énergie me quitter au même moment.

Je passais une main sur mon visage et regardais aux alentours, les choses n’avaient déjà pas été simples, mais j’avais le sentiment que c’était à partir de là que ça allait véritablement se corser.
Avisant une maison légèrement plus haute que les autres je la désignais à mes deux compagnons.

« Scarlett Mind, Jasper, on pourrait grimper au dernier étage pour essayer d’avoir une vue d’ensemble de la situation. »


Dernière édition par Lou Gravet le Lun 30 Oct - 21:29, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Maître du Jeu
avatar

Esprit du Hasard

Maître du Jeu
Généralités
Le Hasard

ϟ Nombre de Messages : 3452
ϟ Nombre de Messages RP : 3100
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Feuille de RP
Lun 30 Oct - 19:42 Message | (#)

Le membre 'Lou Gravet' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


#1 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#3 'Des Ombres dans la N' :


--------------------------------

#4 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#5 'Jugement du Hasard' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Opération sabotage [Cass]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant


Sujets similaires

-
» tuto haradrim, opération désert
» Salle d'opération section civile
» Votre fédération 2011.
» Ambassade de la Confédération du Rhin {LCR}
» L'Opération d'Opium pour sa dysplasie ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star City Heroes :: Le district est :: Le district est :: Bayview-