AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 

Abyssus abyssum invocat

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 8 Déc 2017 - 19:23 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

avatar
Légion des Etoiles

Afficher le profil
Black Arm

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 30/03/1988
ϟ Arrivée à Star City : 12/09/2013
ϟ Nombre de Messages : 2576
ϟ Nombre de Messages RP : 227
ϟ Crédits : MySelf
ϟ Célébrité : Chris Pratt
ϟ Âge du Personnage : 30 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Chomeur
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : s'en bat les burnes !
ϟ Pouvoirs : • Super-force (80.000T)
• Super-résistance (80.000T)
• Super-vitesse (6.600.000km/h)
• Super-réflexes
• Super-vision
• Sūpā-Modū
• Eveil au Qi (champs protecteur)
• Kiai
• Chō Gakushū Nōryoku
Même si c’était, d’ordinaire, difficile pour l’Enfant du Qi de fermer sa gueule ce fut d’une affligeante facilité en l’instant ! C’était déjà la deuxième fois dans leurs aventures que Dante l’abreuvait de ses décoctions miraculeuses et l’effet fut aussi salvateur qu’immédiat… D’autant qu’il ne fut pas difficile pour Ryan de siffler d’un trait le contenu de la fiole : il avait toujours été friand de sucre et le gout du mélange ravissait tant son palais qu’il restaurait son corps ! A dire vrai, il fut tellement friand de ce consommé de vitalité qu’il finit même par ravir la fiole des mains de Dante et t’en vida goulument le contenu sans même en laisser une goutte. Et, à la faveur de ce retour de vie, la vrai nature de notre homme de revenir au grand galop :

" AAH ! " Expira t’il à plein poumons et se redressant –bombant fort le torse- et en laissant choir le contenu de la fiole vide à terre. " Allons donc retrouver cet extrait de réglisse ! Je m’en vais te lui expliquer ma façon de penser à cet oiseau là ! ! ! " Pas de doute, Ryan était de nouveau au top…

Mais, à la coupable félicité et l’excitation propre à tel revirement de situation succédèrent bien vite une tension propre à ces environnement clos où le danger rôde ! Bien sûr, il fallut un temps certain à Ryan pour se replonger dans le critique de la situation car il s’ébaudit un brin à jouer des bras pour tester la nouvelle solidité de ses os fracturés. Mais la sentence d’un adversaire désormais éveillé comme la proximité de ces cadavres fraichement découvert suffit bien vite à lui faire retrouver sa contenance et un visage grave…

Il est terrifié Jugea simplement notre homme lorsque le jeune civil tomba entre leurs griffes toutefois bienveillantes. S’il chercha à le rassurer en lui adressant un sourire, Ryan compta plus sur les talents de son ami pour lui tirer les vers du nez… Quelque chose le dérangeait ici bas, une vague sensation. Plissant les yeux, il se détourna du spectacle qu’offrait le jeune homme en plein récit pour vagabonder dans les ombres à la recherche de dieu sait quoi…

" Partir… Partir. Partir ! Il faut partir ! Il nous faut vite partir ! " Des trémolos dans la voix et la crainte chevillée au timbre, le gamin empoigna Dante et le mira avec un regard fou, désespéré tant qu’apeuré. " Ils vont revenir… Ils vont tous revenir ! Il va revenir et il nous tuera tous, TOUS ! " Entre deux phonèmes, Ryan se pencha se un cadavre pour le mirer de son regard hétérochrome. " On… On pouvait pas leur échapper ! On les voyait pas ! On… Ils sont arrivés ensuite et ils ont massacrés ceux qui restaient ! On doit pas rester ici, il faut partir, PARTIR ! "

Bang et son costume ravagé par les précédents affrontements se redressèrent alors qu’il pensait avoir confirmé un terrible constat. Il adressa à Dante un regard équivoque et balaya du regard la salle entière. Tous ici – ou presque- étaient déjà mort avant qu’on ne les déchire et ne les dévore… S’il questionna pour lui-même ce qui avait pu arriver ici comme sur le pont, Ryan accueillit avec perplexité les propos décousus de ce réfugié miraculé.

" On y voyait rien du tout dans le brouillard quand c’est arrivé. Il y avait pas le moindre vent mais la mer était démontée et soudaine… " Le mutisme frappa alors le mousse terrorisé que Ryan chercha à re-concentrer d’un claquement de doigt autoritaire. " Ils se sont tous mis à crier… Ils ont cherché à tirer partout mais l’on y voyait rien et… On commençait à se faire faucher par nos propres balles alors j’ai fuis du pont pour venir ici me cacher mais… " Un éclair passa dans l’esprit de Ryan et il se désintéressa soudain de tout ce que pu bien dire le gamin par la suite. " Dans les couloirs, j’en ai vu mourir sur place comme s’il étaient foudroyés où vidés de leur âme d’un seul coup ! Il y en a qui se vidaient de leur sang, qui se mutilaient et… J’ai eu tellement peur que je me suis enfermé là dedans jusqu’à ce que ça arrête de tanguer. Et là… J’ai vu mes copains se faire poursuivre par tous ces monstres et… J’ai… Je les ai laissés tomber, je… J’avais beaucoup trop peur de… "

" Dante ! " Coupa notre home aux traits soudainement figés dans une expression grave. " Des souffles putrides comme celui de la bête d’avant… J’en perçois par dizaines ! " Le mousse s’agita plus encore, hurlant qu’ils étaient perdus, mais [i]Black Arm n’en fit pas grand cas. Il serra des dents et son ami ne manquerait pas de lire une certaine incompréhension dans son regard. Jusqu’à ce qu’il ne déclame : " Ils fuient tous le bateau ! " Appuyant son propos de sinistre façon, les trois compères purent alors sentir la structure du navire s’agiter alors qu’il entrait dans le roulis des flots, percuté par une première vague. Oui, la créature était désormais bien éveillée.
Revenir en haut Aller en bas




Le Poing de la Justice

"A monster ? How am I monster ? Yer all just pussies !"

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 14 Déc 2017 - 22:04 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre
En ligne

avatar
Indépendant Neutre

Afficher le profil
De Principatibus

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 19/09/1989
ϟ Arrivée à Star City : 25/04/2014
ϟ Nombre de Messages : 7960
ϟ Nombre de Messages RP : 836
ϟ Crédits : Hedgekey
ϟ Célébrité : Francisco Lachowski
ϟ Âge du Personnage : Antédiluvien
ϟ Statut : /
ϟ Métier : Fondateur et patron secret de la Rose des vents ; propriétaire de Fragonard - Parfums et cosmétiques ; propriétaire du Jardin du Dragon
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Cheveux indisciplinés, bruns. Yeux chocolats, étirés. Peau hâlée. Lèvres pleines, grande oreilles. Grande taille. (193 cm). Grands pieds. (Pointure 45)
ϟ Pouvoirs : ♦️ Dragon (Ω)
♦️ Clairvoyance mystique (Ω : reconnaissance et identification des êtres et objets magiques)
♦️ Cœur de Feu (II : immunité et soin par le feu)
♦️ Magie des dragons (Strun Bah Qo, )
♦️ Cérébropyre (VI : super-intelligence, super-mémoire, bouclier de protection mentale, réseau de projection mentale)

♦️ Voyage dimensionnel (III)
♦️ Failles dimensionnelles (I)

♦️ Divination élémentaire (Ω : hydromancie, pyromancie)
♦️ Maître du feu (Ω : pyrokinésie, œil d'Héphaïstos IV, météores d'Héphaïstos IV)
♦️ Maître de l'eau(Ω : aquakinésie, griffes de Borée IV, frisson de Borée IV)
♦️ Maître de l'air(Ω : aérokinésie, fouet d’Éole IV, spirale d’Éole IV)
♦️ Maître de la terre(Ω : géokinésie, fléau d'Hadès II, rupture d'Hadès IV)

♦️ Maître des Potions (Ω : dont élixir de Jouvence, hystérie collective, potion de soins, potion d'anthropomorphisme, venin de Cronos, sérum de vérité, potion de résistance, antidote universel)
♦️ Maître de l'Hermétisme (Ω)
♦️ Mithridatisation (Ω)

♦️ Morguse (IV : robe, capuchon, gants, bottes)
♦️ Oeil de Pravladon (I : négation de la magie)

♦️ Gobelins (Torgnole, Châtaigne, Coquillard, Golodon, Sakashima, Napoléon, Tatie Musaraigne, Tali'Koris, Ishaï, Carcasse)
ϟ Liens Rapides :     


    PrésentationRPLiens
    JournalDestinExploits
Le jeune civil n'inspirait au dragon qu'une confiance tout à fait relative. Son nez aquilin lui donnait un profil de petit aigle contrefait. Il avait le front haut, bombé, les cheveux tricotés et abondants sur toute la tête, d'une couleur étonnante.

Ses sourcils broussailleux se rejoignaient presque au-dessus du nez et leurs poils, tant ils étaient longs et touffus, donnaient l'impression de boucler. La bouche, ce qu'on en voyait sous la barbe sale et duveteuse, avait une expression de puérile incompréhension, sur des dents éclatantes de blancheur, taillées d'étrange façon. Ses oreilles étaient pâles et se terminaient en parabole.

Le menton, large, annonçait force de caractère et quelques complexes. Ses joues creuses mais fermes trahissaient une grande faim. Dante, cela dit, se fiait surtout à ces propos décousus pour nourrir son étonnement et sa méfiance. La crainte suintait par tous les pores de la peau du malheureux qui incriminait les envahisseurs et, parmi eux, un individu en particulier, susceptible de revenir et de les « tuer tous ». Aussitôt le dragon s'interrogea : s'agissait-il de la présence malveillante et hostile qu'ils avaient perçu loin sous la surface où flottait le navire de l'US Navy ?

L'hypothèse, séduisante, s'imposait comme une évidence, mais ils devaient se garder d'ignorer la possible présence de Charognards, de Réplicateurs, de Convertisseurs... quoique ces derniers ne fussent pas les plus inquiétants pour eux. Dante desserra sa prise sur le jeune homme pour le laisser parler. Le scénario qu'il décrivit se révéla classique mais inquiétant. Les membres de l'équipage ne virent rien venir, ne surent riposter et furent cueillis au débotté par des ennemis plus nombreux, organisés et ravageurs. Le récit se poursuivit. Du brouillard, une mer démontée, pas de vent.

Bientôt Ryan interrompit la narration du pauvre mousse que Dante relâcha. Le petit alla se terrer encore dans son placard. « C'est que nous avons éveillé quelque chose... » Ou ce « quelque chose » attendait patiemment le moment opportun pour les surprendre. Leur position n'était pas la meilleure, et pour cause, si les mouvements qu'ils percevaient annonçaient une bête aussi grosse que l'imagination le laissait supposer... D'un geste vigoureux, Dante tira le gamin hors de la cachette où il menaçait de s'enterrer vivant.

 « Le bateau est perdu, tu nous suis pour survivre ! » Le ton catégorique suffit à convaincre le mousse, autant peut-être que le poing serré sur le col de son gilet. Hors de question de laisser la terreur le condamner à une mort stupide et douloureuse. Il poussa le gamin dans les bras de Bang.  « Fais ton devoir ! » Comprendre : Légionnaire, sauve cette malheureuse victime des circonstances ; hélas, point de bonus à l'expérience pour avoir accompli ce volet optionnel de leur quête ! La réalité, ce n'est certes pas comme dans les jeux sur console ou ordinateur : trop d'options, peu de récompenses. Pour un héros de l'acabit de Ryan, cependant, évacuer ou protéger le mousse serait un jeu d'enfant. Il fallait du moins l'espérer – sinon, un examen de conscience s'imposerait.

Plus tard. De toutes parts le bateau semblait craquer tel une biscotte saisie à pleine main, ce qui en disait long sur la puissance de la bête qui s'y accrochait. Dante ne chercha pas plus loin et courut avec Ryan et le marin vers la sortie la plus proche ; à l'air libre, ils seraient plus en sûreté qu'enfermé sous les câbles et la tôle métallique. Hors de question de finir broyé dans un piège d'acier ! Sans davantage se préoccuper de Ryan et de son protégé, quand Dante aperçut l'horizon et le ciel qu'une brume dense noircissait, il s'élança dans les airs, porté par les marches d'un invisible escalier. Il passa le capuchon de sa tenue et revêtit le masque de Morguse. Prendre de la hauteur pour mieux estimer la situation, c'était l'idée.

Les gobelins, postés en renfort à distance, l'alertaient : l'aéronef pouvait s'avancer à travers le brouillard, mais toute visibilité serait perdue dès les premiers mètres. Même les capteurs magiques de l'appareil disjonctaient !

Fort de sa position surélevée, Dante vit la forme sombre qui se mouvait sous le bateau, dont la longueur frémissait dans son bouillonnement d'écumes. Il savait d'avance que le combat ne serait pas facile. Quand il vit trois énormes griffes jaillirent des flots à l'avant du navire, pour s'accrocher à la coque dont le métal vomit des étincelles douloureuses. Dans un dernier soupir, le dragon anima ses bras pour commander à l'air tout autour de lui. S'ils voulaient les meilleures chances de l'emporter, ils devaient d'abord dégager cette brume épaisse. Quitte à révéler le charnier marin d'innombrables bateaux ravagés...
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 21 Déc 2017 - 18:26 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

avatar
Légion des Etoiles

Afficher le profil
Black Arm

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 30/03/1988
ϟ Arrivée à Star City : 12/09/2013
ϟ Nombre de Messages : 2576
ϟ Nombre de Messages RP : 227
ϟ Crédits : MySelf
ϟ Célébrité : Chris Pratt
ϟ Âge du Personnage : 30 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Chomeur
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : s'en bat les burnes !
ϟ Pouvoirs : • Super-force (80.000T)
• Super-résistance (80.000T)
• Super-vitesse (6.600.000km/h)
• Super-réflexes
• Super-vision
• Sūpā-Modū
• Eveil au Qi (champs protecteur)
• Kiai
• Chō Gakushū Nōryoku
Sans même chanceler sur ses appuis, l’Enfant du Qi percevait les mouvements des flots creusés par les déplacements d’une créature aux dimensions gargantuesques ! Point franchement du genre à refuser le moindre challenge, Ryan comprit de lui-même qu’ils devaient vite quitter ensemble ce qui s’apparenter à une coque de noix sous peine de finir submergé par les flots… Si ce n’est pire encore !

Poussé par Dante, le mousse heurta son large torse mais n’intima chez Ryan qu’un vague regard de considération ! " A tes ordres ! " Vociféra notre joyeux crétin en parodiant un semblant de salut militaire. Il ne lui fallut guère plus d’un instant pour charger le jeune adulte terriblement agité sous son bras sans faire grand cas de ses gesticulations comme de ses cris d’orfraie. La seule chose à même de faire frissonner notre héros demeurait cette insondable noirceur toute dirigée à leur encontre !

Et leur improbable équipée de se lancer au pas de course dans les coursives du navire désormais déserté. Evidemment, Ryan aurait bien pu en sortir d’un souffle, mais… Il n’y avait simplement pas pensé ! La bêtise… Pour chaque virages qu’ils empruntaient, pour chaque marches qu’ils ascensionnaient, Bang entendait nettement le navire craquer et son ouïe terriblement fine décelait déjà le bruit blanc de l’eau pénétrant pas quelques failles dans la coque en souffrance… Sourd aux gesticulations et vociférations du mousse, il finit par débouler sur le pont en compagnie d’un Dante qui ne se fit pas prier pour jouer les fils de l’air et prendre un peu de hauteur. Un demi-sourire passa sur les lèvres de notre héros toujours aussi fasciné par les multiples ressources de son mentor et ami. Un vague coup de poing sur l’un de ses muscles pectoral le sortit de sa contemplation alors que le Maitre des Gobelins disparaissait dans les brumes…

" Reste donc tranquille ! " Eructa notre homme à la face du pauvre mousse. " Je vais te sortir de là… " Promesse aux allures de serment, Ryan ne tarda guère à joindre le geste à la parole. Pliant ses jambes jusqu’à –presque- se retrouver recroquevillé sur lui-même, le Légionnaire chargea son passager sur ses bras de façon à l’incommoder le moins possible. Nul doute qu’il serait tout de même secoué par ce qui allait suivre…

D’une sèche détente aussi puissante que véloce, Ryan initia un bond proprement ahurissant pour diriger l’improbable duo vers la sécurité de la côte où il avait, précédemment, miré la baie en compagnie de son mentor. Evidemment, l’onde de choc résultante cingla le pont du navire et le fit craquer aussi surement que les griffes attaquant sa coque. Un coup d’œil par-dessus son épaule et Ryan de vaguement saisir la silhouette de la créature, avant de disparaitre dans la brume. Quelques instants plus tard, il pivota dans les airs pour présenter aux troncs des pins son dos et ainsi préserver la frèle constitution du pauvre mousse complétement hébété !

Ouch Jugea notre héros imbécile en constatant le tranchée qu’il avait creusé dans le sol meuble ainsi que les multiples pins couchés, fendus en deux… Tant bien que mal, il se redressa et épousseta sa cape blanche qui ne l’était plus tout à fait ! Une poigne charitable là pour aider le mousse à se relever, Ryan fut presque touché de voir ce dernier avec l’œil du veau dans la luzerne, se sachant désormais loin du charnier où il avait bien failli perdre la vie… Pourtant, c’était bien par là que Black Arm se dirigeait d’un pas décidé !

" M… Merci… " Souffla le gamin peinant à croire qu’il se retrouvait sur le plancher des vaches. Ryan se contenta de lui rétorquer un vague mouvement de tête. Son attention se portait vers la brume, vers ce qu’il estimait devoir être sa destination. " Que… Qu’est ce que vous faites ? " Visiblement, le gamin n’avait pas compris que pour le Légionnaire, la fuite n’était pas une option… " Vous êtes fou ? Il nous faut partir d’ici. Partir ! Et vite ! " Pour quoi faire… ? Mentalement, Ryan s’était posé la question… Jamais de sa vie il n’avait ressenti quelque chose d’aussi insurmontable et effrayant que ce qui accablait désormais tous ses sens. Comme si l'enfer s'était ouvert sous ses pieds, pour l’envahir d’une impression de froid et de noir absolument démoniaque.

Dante à ses œuvres, Bang fut pris par la saisissant spectacle des brumes se dissipant sur ce qui ressemblait à un cimetière de navires à ciel ouvert. Ses prunelles se posèrent sur bien des épaves ravagées par des membres qu’il n’aurait sur décrire alors que çà et là, il repérait la vision de cadavres en train de flotter. L’USS Carney avait disparu et les flots s’en trouvaient démontés. D’entre les vagues surgirent alors des tentacules fouettant frénétiquement le ciel que Ryan jugea au nombre d’une demi-douzaine. Dans le tas, il comprit vite que l’une d’elle n’était rien d’autre que la queue effilée d’une créature venue d’un autre monde et dont le corps chitineux comme gigantesque s’extirpait progressivement de l’eau. D’abord par la survenue de plusieurs paires de pattes arachnéenne dont une semblait se terminait par un semblant de pince de crabe. Puis par le déploiement d’une lourde carcasse dévoilant un torse humanoïde à la double paire de bras et aux muscles caparaçonnés de carapaces d’un gris terne. D’une gueule hérissée de multiples rangées de crocs et encadrée d’une barbe semblant faites de menues tentacules, la créature poussa alors un terriblement rugissement semblant tout droit venu d’une faille sans fond. Son hurlement vous faisait vrombir la carcasse et il se prolongea indéfiniment dans l’atmosphère saturée d’humidité marine.

" Il va nous tuer… Il va tous nous tuer ! " Ryan sembla alors seulement comprendre que la créature qui avait attaqué tous les navires et ravagé les rangs des camarades du pauvre mousse venait seulement à l’instant de poser le pied sur le champs de bataille. " Il faut fuir, maintenant ! "

" Non ! "

Aussi tranchant qu’un coup d’épée retentit le phonème de notre héros, digne dans sa cape blanche, faisant face à la titanesque créature révélée des flots. De ses pupilles dépareillées, il jugeait ce béhémoth d’outre-monde venu ravager le sien. Un pensée pour Jendayi et la résolution de notre homme se trouva plus encore trempée que l’acier : s’il ne se dressait pas ici pour stopper leur fin, qui d’autre le pourrait ?

" Vous… Vous n’allez quand même pas affronter cette… Chose ? " Un sourire passa sur les lèvres de notre homme en même temps qu’un frisson glacé passa dans son dos. Il ne savait pas encore très bien quel sentiment prédominait chez lui en l’instant : la crainte ou bien l’excitation ? " Je vais me gêner ! " Tonna t’il en heurtant ses deux poings l’un contre l’autre. L’excitation… Définitivement, l’excitation !

" Fou… Vous êtes complètement fou ! " Une théorie qui n’était pas complétement à exclure lorsque l’on posait les yeux sur notre Légionnaire au regard occupé dans des va et vient entre la gargantuesque silhouette et sa zone d’atterrissage précédemment ravagée. " Vous avez vu ce truc ? Il nous a massacré et vous allez chercher à vous battre contre çà ? On ne peut pas arrêter cette chose ! " " On l’saura pas si je n’essaye pas ! " Souffla Ryan en se campant devant le tronc d’un pin au sol qu’il commença à soupeser comme s’il n’eut pas pesé plus lourd qu’une plume… " Mais… Regardez le bien ! C’est impossible d’arrêter ce truc… Impossible ! " Ce gosse commençait vaguement à la fatiguer avec son pessimisme coupable et Ryan eut un lourd soupir avant de se tourner vers son faciès apeuré pour déclamer : " Etre un Légionnaire, être un héros, cela ne signifie peut être pas être invincible mais bien être assez courageux pour faire face lorsque c’est nécessaire ! " Bouche bée face à la répartie, le soldat rescapé put alors voir Bang charrier le pin déraciné sur son épaule comme il aurait pu le faire d’une quelconque arme d’hast. Et, avant qu’il ne fonde vers le titan débarqué d’un autre monde, Ryan fut cueilli par un dernier avertissement du mousse : " Il va tous vous tuer… ! "

" Gamin… Quel genre d’idiot prévoit de mourir ?! " Et il en resta là, sous les yeux écarquillés du militaire, à appuyer sa réponse d’un sourire à pleines dents. La confiance en soi est une chose terriblement importante ! Armé de son arbre aux proportions grotesques, Bang riva son attention sur le monstre devenu sa cible. Tiens l’coup vieux frère, j’arrive !
Revenir en haut Aller en bas




Le Poing de la Justice

"A monster ? How am I monster ? Yer all just pussies !"

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 24 Déc 2017 - 11:20 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre
En ligne

avatar
Indépendant Neutre

Afficher le profil
De Principatibus

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 19/09/1989
ϟ Arrivée à Star City : 25/04/2014
ϟ Nombre de Messages : 7960
ϟ Nombre de Messages RP : 836
ϟ Crédits : Hedgekey
ϟ Célébrité : Francisco Lachowski
ϟ Âge du Personnage : Antédiluvien
ϟ Statut : /
ϟ Métier : Fondateur et patron secret de la Rose des vents ; propriétaire de Fragonard - Parfums et cosmétiques ; propriétaire du Jardin du Dragon
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Cheveux indisciplinés, bruns. Yeux chocolats, étirés. Peau hâlée. Lèvres pleines, grande oreilles. Grande taille. (193 cm). Grands pieds. (Pointure 45)
ϟ Pouvoirs : ♦️ Dragon (Ω)
♦️ Clairvoyance mystique (Ω : reconnaissance et identification des êtres et objets magiques)
♦️ Cœur de Feu (II : immunité et soin par le feu)
♦️ Magie des dragons (Strun Bah Qo, )
♦️ Cérébropyre (VI : super-intelligence, super-mémoire, bouclier de protection mentale, réseau de projection mentale)

♦️ Voyage dimensionnel (III)
♦️ Failles dimensionnelles (I)

♦️ Divination élémentaire (Ω : hydromancie, pyromancie)
♦️ Maître du feu (Ω : pyrokinésie, œil d'Héphaïstos IV, météores d'Héphaïstos IV)
♦️ Maître de l'eau(Ω : aquakinésie, griffes de Borée IV, frisson de Borée IV)
♦️ Maître de l'air(Ω : aérokinésie, fouet d’Éole IV, spirale d’Éole IV)
♦️ Maître de la terre(Ω : géokinésie, fléau d'Hadès II, rupture d'Hadès IV)

♦️ Maître des Potions (Ω : dont élixir de Jouvence, hystérie collective, potion de soins, potion d'anthropomorphisme, venin de Cronos, sérum de vérité, potion de résistance, antidote universel)
♦️ Maître de l'Hermétisme (Ω)
♦️ Mithridatisation (Ω)

♦️ Morguse (IV : robe, capuchon, gants, bottes)
♦️ Oeil de Pravladon (I : négation de la magie)

♦️ Gobelins (Torgnole, Châtaigne, Coquillard, Golodon, Sakashima, Napoléon, Tatie Musaraigne, Tali'Koris, Ishaï, Carcasse)
ϟ Liens Rapides :     


    PrésentationRPLiens
    JournalDestinExploits
À travers le grand délire du hurlement des flots, Dante vit apparaître l'ombre noire de la bête. Celle-ci déjà se révélait à lui, splendide et gigantesque ; l'eau de la grande baie dessinait sur ses flancs des torrents d'écume. La rage gonflait ses hurlements sinistres.

Depuis les airs, le magicien avait une vue imprenable sur cet adversaire qui éclipsait tous les autres. Tel un soleil au firmament des monstruosités, ce kraken du Terminus emportait la palme de l'horreur.

Dante ne tarderait pas à lui décerner un prix tout à fait spécial, la médaille d'une violence à nul autre pareille. Les tentacules de la bête s'accrochèrent abords de la coque de l'USS Carney, mais ce n'était qu'une mise en bouche, à peine un échauffement, car la cible véritable de ce monstre était ailleurs.

Les deux bras munis de pinces s'élevèrent avec lenteur, menacèrent d'attraper d'autres navires, mais c'était le magicien qu'ils visaient. Celui-ci s'en aperçut très tôt, assez pour avoir le temps d'une réaction qui serait le premier acte d'un combat mémorable. La pince se referma sur le vide ; là où autrefois Dante se tenait, il n'y avait plus qu'un reliquat de brume noire, dont la trace se détachait dans le ciel, quelques mètres plus loin, où il avait reparu.

Hors de question pour lui d'être cueilli de la sorte ! Il ne voyait plus Ryan. Ce dernier s'était sûrement mis à l'écart pour abriter le jeune mousse et, assez grand pour s'occuper de lui-même, Dante n'avait besoin de le chaperonner. Il n'aurait pu lui consacrer une seule minute de sa précieuse attention puisqu'un affreux titan s'imposait à lui.

Esquiver les tentacules égarées dans les airs n'étaient point si difficile, d'autant qu'à une certaine hauteur celles-ci ne portaient plus. En revanche, les bras du monstre portaient loin et toute la longueur de son corps demeurait partiellement cachée sous les flots qui remuaient avec peine autour de lui.

Un craquement sinistre se fit entendre. Dante porta ses yeux jusqu'au navire que le kraken fendait à la manière d'une tranche de pain sec ; combien de cadavres seraient envoyées par le fond sans qu'il pût intervenir ?

La question resterait sans réponse, en tout cas pour le moment. Ses mains accomplirent un geste lent, mesuré et rituel, tandis qu'au ciel il traçait des rais de lumière, rouges et blanches. Ces lignes rapidement embrasées dessinèrent un duo d'arcs de cercle inversés, tranchés par une même aiguille. À l'intersection des trois lignes se forma un vortex. Un éclair en jaillit pour fuser droit sur la tête du kraken, mais un bras vint intercepter la foudre.

Celle-ci frappa la pince dans un fracas de tonnerre et d'étincelles. Brûlée au dernier degré, la pince n'était plus qu'un amas de chitine sanguinolente et calcinée. Le monstre disparut sous l'eau après avoir abandonné le navire. Il se regroupait, en quelque sorte, peut-être surpris par cet assaut venu des cieux. Dante soupira. Au moins avait-il privé la bête d'une arme redoutable !

Il ne pouvait rester immobile trop longtemps. S'il distinguait la masse énorme du kraken sous la houle qui s'énervait, il ne pouvait en revanche saisir sur le vif ses futurs mouvements ni prévoir quelles manœuvres le monstre lui réservait. «  Carcasse ?  »

L'injonction mentale fit son petit effet. Sur le pont de l'aéronef, le gobelin n'attendait que l'ordre de son maître pour exécuter l'ordre qu'il avait anticipé. Le capitaine, quoique mal équarri et de petite constitution, n'attendit pas une seconde pour gueuler un ordre et lancer la manœuvre. Les sabords rugirent alors tous ensemble, quand bâbord et tribord se hérissèrent de leurs becs de fer. «  Vire de bord, timonier ! Cap sur la bête !  »

Le dragon à la proue du navire parut s'éveiller. Le kraken jaillit hors des flots quand les premiers tirs de canon se firent entendre. Le but était simple :garder la bête sous pression et gagner du temps. Dante comptait bien se donner l'occasion d'un massacre en règle, mais il redoutait qu'à trop exciter le monstre... eh bien, celui-ci pouvait à tout moment choisir de s'enfuir et d'aller porter ailleurs le carnage et la destruction. «  Carcasse, attention !  »

Le capitaine avait vu le péril. Le monstre s'était hissé hors de l'eau avec toute la puissance attendue d'une telle créature. La pince menaçait d'attraper l'esquif. Celle-ci ne portait plus rien des stigmates de la foudre... s'était-elle régénérée si rapidement ?

    Jet de dé :
    Réussite : L'aéronef esquive la pince.
    Échec : L'aéronef est attrapé.


«  Allez vomir, fragiles ! Laissez-donc faire l'As des As !  » Le capitaine Carcasse s'était saisi du gouvernail. Il vira de bord à la dernière seconde, entraînant le vaisseau dans une ruse qui se révéla des plus efficaces.

On fut secoué sur le pont, mais l'aéronef échappa à la morsure d'une pince géante. On entendit craquer le bordage et frémir la voilure, mais déjà le bateau aérien coulait sous le vent, poussé par la malice d’Éole, loin de la plus immédiate menace. Au poste de commandement, près d'un Napoléon que la houle céleste indisposait, le capitaine gloussait comme une Vestale au jour des oblations. «  Aurait-on l'estomac sensible, petit mousse ? Il faut peut-être aller te réfugier dans la cambuse... Tiens bien tes miches, ça va secouer !  »

Le kraken n'avait pas dit son dernier mot et plusieurs fois la pince se rapprocha dangereusement du vaisseau. Ce dernier esquiva chaque fois avec toute la légèreté de l'oiseau moqueur qui se rit des balourdises de chien fou. «  Feu à volonté, Mathurins ! Dois-je vous tenir la mèche à chacun ? Et sortez-moi les canons d'étrave !  » Rien n'empêchait plus la manœuvre d'être un franc succès. La lutte commençait.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 24 Déc 2017 - 11:20 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

avatar
Maître du Jeu

Afficher le profil
Le Hasard

ϟ Sexe : Masculin
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 3620
ϟ Nombre de Messages RP : 3245
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Dante Visconti' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


'Jugement du Hasard' :
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 28 Jan 2018 - 19:04 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

avatar
Légion des Etoiles

Afficher le profil
Black Arm

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 30/03/1988
ϟ Arrivée à Star City : 12/09/2013
ϟ Nombre de Messages : 2576
ϟ Nombre de Messages RP : 227
ϟ Crédits : MySelf
ϟ Célébrité : Chris Pratt
ϟ Âge du Personnage : 30 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Chomeur
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : s'en bat les burnes !
ϟ Pouvoirs : • Super-force (80.000T)
• Super-résistance (80.000T)
• Super-vitesse (6.600.000km/h)
• Super-réflexes
• Super-vision
• Sūpā-Modū
• Eveil au Qi (champs protecteur)
• Kiai
• Chō Gakushū Nōryoku
Pin nonchalamment posé sur l’une de ses larges épaules, Ryan mirait la gargantuesque silhouette du Kraken au loin, fermant son esprit aux fatigantes lamentations du mousse se révélant extrêmement irritant. Ne plus apercevoir Dante, c’était aussi ne plus voir le stratège de leur duo et -donc- se trouver un peu orphelin de la voix de la raison…

Du coup, voici notre héros un peu indécis sur la marche à suivre… Son instinct lui hurlait de se jeter vers leur adversaire mais la voix de son avis résonnait dans son esprit pour lui dire de se servir de sa tête. Et autrement de pour donner des coups de boule. La mort dans l’âme, ses traits se peignirent donc d’une expression à la gravité exagérée alors qu’il faisait fumer ses neurones pour évaluer ses possibilités et déterminer ce qui serait l’action la plus à même de déboucher sur une réussite. Quand bien même les ficelles du hasard pourraient venir foutre le bordel dans cette belle dynamique, mais ça il ne le savait pas forcément…

Que faire donc ? Il n’y avait personne dans les parages, donc pas la peine d’hurler à tout le monde de fuir pour qu’il puisse y aller à fond sans risquer des dommages collatéraux. Pourquoi ne cherchait-il donc pas à frapper cette saloperie d’ondes de choc en clapant dans ses mains comme une brute. Non, avec la distance, elles perdraient en puissance avant de le heurter et -doué comme il l’était- il serait foutu de coucher tous les bois alentours avant même que la bestiole n’ait senti un semblant de bourrasque lui caresser le visage… Alors, lui sauter dessus pour lui coller une praline du diable ? Mouais, s’il manquait sa cible, il tomberait dans l’eau et il aurait gagné le gros lot… En plus, c’était quand même pas très élégant ! Ses méninges avaient beau carburer, il avait l’impression de se trouver dans une impasse ! Et voilà qu’il se demandait pourquoi il avait bien chargé ce tronc sur son épaule si ce n’était pas pour s’en servir… !

C’est alors qu’une série d’explosions attira l’œil de notre homme. Frêle esquif dans les cieux, l’aéronef des gobelins était pleinement entré dans la bataille et cela tira un cri d’encouragement à notre homme. Au fil du temps, il avait développé avec les petits serviteurs de Dante une amitié sincère et partageait avec eux les expériences comme les espiègleries ! L’imminence d’un danger lui fit soudainement alors réaliser que réfléchir c’était VRAIMENT pas son truc et notre homme se résolu à débrancher le cerveau pour -enfin- laisser parler son instinct :

"Plan Numéro 1 : Traverser le ciel et réduire ce salopard en lambeaux !" Un sourire carnassier aux lèvres, Ryan se mit en position pour bondir ton en saisissant le troc du pin comme une gigantesque arme d’hast. Dans ses yeux une flamme ardente, dans sa voix une excitation débordante : "Ouais… Faisons çà !" Les dés sont jetés !

Jet de dé 1 :
- Réussite : Le coup de Pin désarçonne le Kraken !
- Echec : C’est limite s’il a senti quelque chose…
--------------------------------

Jet de dé 2 : si réussite au jet de dé 1
- Réussite : Ryan lui ravage la gueule avec des échardes. FATALITY !
- Echec : Merde, les copeaux rebondissent… FUCK YOU !

"Tadadada… Yaha !" Crac ! Ryan venait de coller un énorme revers de pin sur l’arrière du crâne de la créature après un bond colossal dont il avait le secret et qui avait fini de coucher le mousse au sol suite à l’onde de choc dégagée ! Le tronc réduit à l’état de menus copeaux, Ryan se renfrogna en constatant que la bestiole ne semblait pas le moins du monde en avoir souffert. C’est limite si elle avait remarqué qu’il lui avait explosé un arbre sur le coin du museau. Du coup… Il sentit l’énervement monter. Il avait horreur qu’on ne le remarque pas… Du coup, il arma fort son bras en redescendant doucement de sa pseudo lévitation d’après coup, sa cape blanche ravagée précédemment par l’acide claquant doucement dans son dos.

Jet de dé 3 :
- Réussite : Enorme Tomar pleine gueule du monstre qui chancelle !
- Echec : Ouch, résistant cette saloperie !
--------------------------------

Jet de dé 4 : si échec au jet de dé 3
- Réussite : Ryan esquive un coup assez vicieux !
- Echec : EN PLEIN DANS LES CHICOTS !
!

"Aaaah !"

Le coup partit fort. Direct et pur, cinglant la face de la créature d’une violence digne de ce que pouvait offrir Ryan dans ses plus grands instants d’agacement. Le Kraken s’en trouva si fortement cinglé qu’il poussa un rugissement aussi guttural que déchirant, chancelant sur ses… Sur ses quoi d’ailleurs ? Nageoires ? Tentacules ? Peu importe à vrai dire, Bang n’était pas peu fier de la démonstration qu’il venait d’effectuer et en affichait un sourire somme toute assez suffisant.

Ce n’est qu’alors qu’il se rappela qu’il ne savait pas voler… Chutant dangereusement, Ryan se rapprocha tant bien que mal d’une excroissance de chitine gigantesque et s’en servit comme d’un appui pour bondir en direction de l’aéronef. Il atterrit sur le pont de ce dernier comme une fleur et gratifia les gobelins d’un salut amical accompagné d’un éclat de voix guilleret : "Ca roules les petits gars ?" On lui adressa quelques quolibet et autres plaisanteries qui confirmèrent à notre combattant qu’il aimait -décidemment- bien ces petits bonhommes ! Mais la situation n’était pas à la gaudriole et ne trouvant les des yeux le patron, Ryan s’en retourna faire face à la bête qui avait retrouvé une certaine contenance.

"Carcasse !" Tonna Ryan en s’accrochant à un grément, en équilibre depuis le bastingage. "J’vais t’créer une ouverture !" C’était dit en regardant fixement une tentacule fendra les cieux orageux en direction de leur frêle esquif. "Bombardez me le avec tout ce que vous avez les nabots !" Coquilard et les autres te le crépirent d’insultes semblables à une volée de bois vert mais Ryan n’en avait que faire. Déjà, il avait sauté en direction de l’appendice avec une infrangible détermination !

Jet de dé 5 :
- Réussite : Ryan choppe une tentacule et se démerde pour étrangler la bestiole avec. OUVERTURE !
- Echec : Ryan choppe une tentacule mais se fait chahuter rodéo style. AU SECOURS !

Sauf que le succès ne fut pas franchement au rendez-vous, en témoigne une réaction énoncée dans un langage fleuri dont notre brave homme a le secret : "Merde !" Parce que s’il pensait pouvoir se servir de son bel élan pour enroulé la tentacule autour du cou de la bête, il n’en fut rien et il se retrouva bientôt semblable à la carpe que l’on agite au bout de la ligne. Serrant fort la chair molle pour ne pas chuter dans l’eau et y sombrer, c’est balloté comme un beau diable que Ryan finit son action héroïque instantanément passée du glorieux au… Ridicule ?
Revenir en haut Aller en bas




Le Poing de la Justice

"A monster ? How am I monster ? Yer all just pussies !"

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 28 Jan 2018 - 19:04 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

avatar
Maître du Jeu

Afficher le profil
Le Hasard

ϟ Sexe : Masculin
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 3620
ϟ Nombre de Messages RP : 3245
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Ryan J. Heckart' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


#1 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#3 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#4 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#5 'Jugement du Hasard' :
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 31 Jan 2018 - 13:48 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre
En ligne

avatar
Indépendant Neutre

Afficher le profil
De Principatibus

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 19/09/1989
ϟ Arrivée à Star City : 25/04/2014
ϟ Nombre de Messages : 7960
ϟ Nombre de Messages RP : 836
ϟ Crédits : Hedgekey
ϟ Célébrité : Francisco Lachowski
ϟ Âge du Personnage : Antédiluvien
ϟ Statut : /
ϟ Métier : Fondateur et patron secret de la Rose des vents ; propriétaire de Fragonard - Parfums et cosmétiques ; propriétaire du Jardin du Dragon
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Cheveux indisciplinés, bruns. Yeux chocolats, étirés. Peau hâlée. Lèvres pleines, grande oreilles. Grande taille. (193 cm). Grands pieds. (Pointure 45)
ϟ Pouvoirs : ♦️ Dragon (Ω)
♦️ Clairvoyance mystique (Ω : reconnaissance et identification des êtres et objets magiques)
♦️ Cœur de Feu (II : immunité et soin par le feu)
♦️ Magie des dragons (Strun Bah Qo, )
♦️ Cérébropyre (VI : super-intelligence, super-mémoire, bouclier de protection mentale, réseau de projection mentale)

♦️ Voyage dimensionnel (III)
♦️ Failles dimensionnelles (I)

♦️ Divination élémentaire (Ω : hydromancie, pyromancie)
♦️ Maître du feu (Ω : pyrokinésie, œil d'Héphaïstos IV, météores d'Héphaïstos IV)
♦️ Maître de l'eau(Ω : aquakinésie, griffes de Borée IV, frisson de Borée IV)
♦️ Maître de l'air(Ω : aérokinésie, fouet d’Éole IV, spirale d’Éole IV)
♦️ Maître de la terre(Ω : géokinésie, fléau d'Hadès II, rupture d'Hadès IV)

♦️ Maître des Potions (Ω : dont élixir de Jouvence, hystérie collective, potion de soins, potion d'anthropomorphisme, venin de Cronos, sérum de vérité, potion de résistance, antidote universel)
♦️ Maître de l'Hermétisme (Ω)
♦️ Mithridatisation (Ω)

♦️ Morguse (IV : robe, capuchon, gants, bottes)
♦️ Oeil de Pravladon (I : négation de la magie)

♦️ Gobelins (Torgnole, Châtaigne, Coquillard, Golodon, Sakashima, Napoléon, Tatie Musaraigne, Tali'Koris, Ishaï, Carcasse)
ϟ Liens Rapides :     


    PrésentationRPLiens
    JournalDestinExploits
Savons-nous bien pourquoi nous avons des amis et pourquoi nous les aimons ? La question peut sembler incongrue et assez vaine. L'important n'est-il pas d'avoir des amis ?

Que nous importe alors de savoir pourquoi ! C'est une objection fausse et sotte. Fausse, parce que la force d'un lien s'éprouve dans la compréhension qu'on en a. Sotte, car il n'est jamais vain d'interroger ce qui peut unir deux êtres sur la longue durée sans que rien ne les y destine ou oblige.

Qu'est-ce que l'amitié, et que sont ces amis qu'on n'a jamais rencontré et que l'on ne rencontrera sans doute jamais, qu'on ne prendra jamais dans ses bras et qui ne franchiront jamais le seuil de la maison, qui ne sont qu'une ligne de codes programmée pour donner des phrases et de quoi lire ou voir à nos yeux gourmands ? Un ami n'est-il pas chose intime et précieuse, rare ? Qu'est-ce alors que cette logique de thésaurisation qui veut qu'on accumule les liens, les amis dans des coffres sans fond ?

Il est pourtant une amitié fraternelle et singulière qui naît du néant pour s'imposer au monde, dans toute la majesté de son innocence. Comme la fleur triomphe du champ de boue, elle croît jusqu'à surnager et ouvrir sa corolle au soleil.

Ryan était de ces gens qui, dans la mémoire du dragon, inscrirait pour l'éternité le feu de ces lettres d'or qui font au ciel le récit des âges et les constellations. Le hasard de leur rencontre et la constance de leur loyauté honoraient l'un et l'autre de l'hommage perpétuel qu'on se doit ; cette amitié avait uni et confondu leur âme de façon si complète que la couture qui les a jointe s'effaçait, disparue sous la continuité parfaite de leur entente.

Nul doute qu'entre eux jamais la discorde ne s'éveillerait ; nul doute que les perfides s'épuiseraient à semer leurs zizanies avant d'y réussir. Tout prendrait fin s'il laissait Ryan mourir entre les pattes du kraken. Dante ne voyait plus le légionnaire et sans s’inquiéter pour lui, il redoutait un vilain coup du sort, qui l'exposerait à un piège grossier et dangereux.

Il entendit bel et bien le bruit du tronc quand celui-ci se brisa sur le crâne de la bête et s'étonna qu'un tel animal fût si résistant... mais les secrets du Terminus sont impénétrables, comme la tête d'un kraken. Le monstre était intact, comme l'hymen poussiéreux d'une semi-tudesque de la connaissance de vos chers narrateurs. Si même la force de Ryan ne suffisait guère à percer l'échine de leur adversaire, ils auraient quelques problèmes.

Quand il débarqua sur le pont, sous l'oeil médusé, admiratif, inquiet ou sidéré des gobelins de l'équipage, Ryan suscita un concert d'encouragements ; d'aucuns cachaient sous les vivats leur étonnement mais ils se laissaient volontiers aller à l'allégresse.

Le capitaine, toujours à la barre, entendit Bang et s'il n'apprécia qu'au tiers qu'un autre que lui distribuât des ordres et des consignes sur son vaisseau, il hocha la tête et ne dit rien pour contredire ces directives. Quand Ryan eut sauté, il s'égosilla :  « Parez au canonnage ! Et souvenez-vous, si je meurs, pour mes obsèques, je ne veux que le strict nécessaire, c'est-à-dire moi ! »

Ils suivirent le légionnaire... et le virent aux prises avec les facéties d'une tentacule gesticulante.  « Rappelez-vous, matelots, quand on s'engage, on dégage ! » Il était de toutes façons trop tard pour renoncer, l'aéronef s'était trop dangereusement approché du kraken... l'opération devait être menée à son terme, au moins dans sa première phase. Il n'y avait plus qu'à espérer que Ryan ne se prendrait aucun des explosifs sur le coin du museau.

    Jet de dé – I :
    Réussite : L'aéronef procède au bombardement sans difficulté.
    Échec : L'aéronef est pris dans la tourmente !

    Jet de dé – II :
    Deux réussites : le kraken est assommé.
    Une réussite : le kraken est blessé.
    Deux échecs : le krakent rigole.

    Jet de dé – III, si réussite au I :
    Quatre réussites : le kraken est gravement blessé, il fuit.
    Trois réussites : le kraken est blessé.
    Deux réussite : le kraken est blessé, il attaque l'aéronef.
    Une réussite ou moins : le kraken est à peine blessé, il attaque l'aéronef qui doit partir.


Qui oserait encore douter de l'expertise du capitaine Carcasse ? Il sut naviguer entre les courants aériens, les grands vents, les tentacules et les nuages pour se positionner au mieux. Le vaisseau dansa dans les airs avec toute la grâce du héron qui prend son vol et s'anime vers les cimes enneigées. On entendit même le capitaine entonner ce chant qu'on prête aux oiseaux des plus hauts cieux : una volta che avrai spiccato il volo, allora deciderai... !

L'aéronef prit position. Plusieurs ouvertures se firent dans la coque et dans le silence d'un instant, un chapelet de bombes s'élança droit sur la bête qui, au-dessous, s'agitait avec hargne et violence. Au bout de sa tentacule, Ryan ne risquait rien, sinon d'être subitement lâché et d'aller s'abîmer dans les flots. Les explosifs n'étaient pas des grenades destinées à la grande pétarade. Il s'agissait de capsules d'Ectofeu, qui répandraient sur le corps du kraken cette substance ô combien inflammable et collante...

Au même moment, dans les cieux apparut une ombre géante, un triangle noir et si soudain qu'on put croire à une éclipse. Il n'en fut rien, ce n'était qu'un grand dragon... ou plutôt, c'était « le dragon ! » Dante s'était transformé et cristallisait entre ses pattes griffues l'énergie d'un nouvel éclair, qu'il envoya fuser droit sur le kraken, à l'endroit qu'il identifiait comme la tête. Il espérait sonner la bête, mais celle-ci résista et ne fut jamais que blessée. Voilà qui l'énerverait encore... mais ses blessures étaient graves. Dante était confiant. Carcasse opéra une manœuvre d'évitement pour dégager l'aéronef. Son rôle était achevé : le navire se retirait.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 31 Jan 2018 - 13:48 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

avatar
Maître du Jeu

Afficher le profil
Le Hasard

ϟ Sexe : Masculin
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 3620
ϟ Nombre de Messages RP : 3245
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Dante Visconti' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


#1 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#3 'Jugement du Hasard' :
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 2 Fév 2018 - 0:23 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

avatar
Légion des Etoiles

Afficher le profil
Black Arm

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 30/03/1988
ϟ Arrivée à Star City : 12/09/2013
ϟ Nombre de Messages : 2576
ϟ Nombre de Messages RP : 227
ϟ Crédits : MySelf
ϟ Célébrité : Chris Pratt
ϟ Âge du Personnage : 30 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Chomeur
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : s'en bat les burnes !
ϟ Pouvoirs : • Super-force (80.000T)
• Super-résistance (80.000T)
• Super-vitesse (6.600.000km/h)
• Super-réflexes
• Super-vision
• Sūpā-Modū
• Eveil au Qi (champs protecteur)
• Kiai
• Chō Gakushū Nōryoku
Solidement accroché à la tentacule battant frénétiquement l’air, Ryan n’en passait pas moins un moment aussi éprouvant qu’inconfortable ! L’estomac vide ou presque, il ne risquait pas de rendre son déjeuner dans l’air marin mais les frénétiques mouvements de l’appendice avaient fortement tendance à lui vriller la tête… Il ne s’en accrochait que plus fortement aux chairs molles, bien décidé à ne pas sombrer dans les flots sans quoi il ne serait plus d’aucune utilité au dynamique duo formé avec son ami Dante !

Un duo -toutefois- solidement épaulé par une cohue de petits personnages disgracieux qui ne manquèrent pas de démultiplier les prouesses pour accabler le Kraken d’un véritable déluge de projectiles qui eurent le bon gout d’épargner notre héros ballotté comme une vulgaire poupée de chiffon !

C’est alors qu’il se demandait comment il allait bien pouvoir se sortir de cette mauvaise passe et renverser la vapeur que Bang prit conscience de l’affreuse réalité : le mol appendice l’enserrait désormais avec toute la succulence d’un câlin reptilien et c’est avec horreur que notre héros chercha à se défaire de l’étreinte à la force de ses bras… Sans grand succès probant ! Qu’il soit encore affaibli des précédents affrontements était une possibilité. Ryan n’avait pas encore conscience que cette infection contractée dans la bataille contre le Terminus sapait ses forces remarquables pour les rendre bien plus ordinaire… Toutes proportions gardées !

"Rrrrrrggg !" Grogna notre Légionnaire Imbécile alors que les chairs molles menaçaient dangereusement de submerger sa bouche sans qu’il ne parvienne toujours à se libérer. La détresse chevillée au corps, Ryan tenta donc un coup de Poker : CROC ! C’est à pleines dents qu’il croqua cette tentacule menaçant de l’engloutir dans une manœuvre qu’auraient reniés tous les pratiquants d’Arts Martiaux conventionnels. Fort heureusement, Ryan était Hors-Norme ! "Bien fait, enfoiré !" Eructa t’il face au hurlement du Kraken qu’il imaginait imputable à cette morsure faisant -déjà- parti du panthéon de ses coups de génies ! Il n’en était rien et la vérité éclata à son esprit alors qu’une ombre funèbre de très haute taille se découpa dans les cieux.

Rorix ? Se questionna t’il lui même en songeant avoir à faire au grand Dragon partageant, tantôt, ses entrainements dans les Monts de Tarkhir alors que ses Maitres Tarkhan et Torbhom s’abimaient d’un sommeil réparateur. Mais il eut tôt fait de comprendre son erreur et de réaliser qu’il ne connaissait par cet être de légende ayant foudroyé sur place l’immense fléau surgi du Terminus. "Incroyable…" L’admiration était sincère dans ce murmure alors que Ryan portait sur le noble dragon un regard admiratif, s’estimant en tout point nain face à ce géant. Et, comme souvent, ce constat suffit à aiguillonner la fierté de notre homme qui poussa encore plus loin ses limites, bien décidé à prendre part à la bataille qui se déroulait sous ses yeux. Tendus, ses muscles le furent plus encore alors qu’il cherchait à se défaire -dans un rugissement- de cette étreinte bien trop étroite !

Jet de dé 1 :
- Réussite : Ryan réduit en charpie l’appendice en se défaisant de son étreinte !
- Echec : C’est tout juste que Ryan se libère de l’étreinte du Kraken !

D’énormes gouttes de sueur perlaient au front du Super et ruisselaient sur son demi-masque sombre alors qu’il puisait en lui-même d’insoupçonnées ressources pour desserrer l’étreinte figeant son corps. Tant bien que mal, notre homme se contorsionna et trouva un appui précaire pour délivrer une détente à même de le défaire de cette prison de chairs ternes. Impressionnant, son bond avait le don de le faire monter haut dans le ciel… Terriblement haut…

La Brume cotonneuse accablait son corps d’une désagréable sensation d’humidité bien moins gênante que cette impression de ne plus pouvoir reprendre son souffle… Ryan haletait, hors d’haleine, les yeux rivés sur la massive silhouette en contrebas. Au loin, Star City, ses Citoyens, son Gang… Hors de question de laisser cette créature s’en prendre à sa ville. Déterminé bien qu’exténué, Bang croisa les bras devant son front à la recherche de ses forces, de son souffle"Une dernière fois…" Une authentique tempête de Qi se mit à radier du terrien en ouragan. Des éclairs bleutés explosèrent et coururent sur les bourrasques que le Légionnaire semblait exsuder… Le flot d'énergie que canalisait son corps était inimaginable !

Transmettre ma volonté à… Mon poing ! Songea t’il dans un mimétisme de son combat face à Dessel Valcyn. Bientôt, son Qi sembla redoubler d'intensité à l’immédiate périphérie de son bras droit autour duquel dansaient désormais quelques éclairs blancs blafards ! Lourde, la respiration de Ryan se fit de plus en plus profonde à mesure que notre combattant affinait sa concentration. Puis, il bascula vers l’avant, bien décidé à cingler la bête d’un ultime coup de poing !

Jet de dé 2 :
- 5 Réussite : FATALITY ! Bolognaise pour tout le monde !
- 4 Réussite : La Kraken a pris rude… Plus qu’un petit coup !
- 3 Réussite : Il chancelle, il titube il boite… Il est à moitié HS l’animal !
- 2 Réussite : Ce coup de massue, recul de malade et trente-six chandelles, BANG !
- 1 Réussite : Résistant cette bestiole, même si elle a du mal à encaisser avec toutes ses blessures.
- 5 Echec : Da’ fuck… QU’EST CE QUI SE PASSE LA ?!

Puis, survint le songe, plus authentique encore que ne l’était l’existence elle-même. Il chutait désormais dans ces vents charriant les flocons de ce monde à la surface de glace, droit sur la créatures humanoïde à la queue effilée et à la peau pâle. Plus que par son regard glacé, Bang fut pétrifié par la sombre sphère d’énergie négative juchée au bout d’un de ses doigts tendus. Jamais de sa vie Ryan n’avait éprouvé pareil concentré de mort ! "Merde !" Souffla t’il malgré lui alors qu’inexplicablement cette affreuse représentation laissait place à l’horrible trogne de la créature du Terminus. Tant bien que mal, notre héros halluciné reprit pied dans la réalité mais il sentait que quelque chose n’allait plus en lui désormais… Son poing auréolé de Qi cingla pleinement la bête mais là où il l’aurait -autrefois- dispersé façon puzzle macabre, le Kraken chancelle toute juste à la manière d’un boxeur cueilli par un crochet. Son assaut final avorté, Ryan chutait inexorablement vers les flots démontés, se questionnant sur ce qui lui arrivait.
Revenir en haut Aller en bas




Le Poing de la Justice

"A monster ? How am I monster ? Yer all just pussies !"

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 2 Fév 2018 - 0:23 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

avatar
Maître du Jeu

Afficher le profil
Le Hasard

ϟ Sexe : Masculin
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 3620
ϟ Nombre de Messages RP : 3245
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Ryan J. Heckart' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


#1 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 6 Fév 2018 - 19:54 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre
En ligne

avatar
Indépendant Neutre

Afficher le profil
De Principatibus

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 19/09/1989
ϟ Arrivée à Star City : 25/04/2014
ϟ Nombre de Messages : 7960
ϟ Nombre de Messages RP : 836
ϟ Crédits : Hedgekey
ϟ Célébrité : Francisco Lachowski
ϟ Âge du Personnage : Antédiluvien
ϟ Statut : /
ϟ Métier : Fondateur et patron secret de la Rose des vents ; propriétaire de Fragonard - Parfums et cosmétiques ; propriétaire du Jardin du Dragon
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Cheveux indisciplinés, bruns. Yeux chocolats, étirés. Peau hâlée. Lèvres pleines, grande oreilles. Grande taille. (193 cm). Grands pieds. (Pointure 45)
ϟ Pouvoirs : ♦️ Dragon (Ω)
♦️ Clairvoyance mystique (Ω : reconnaissance et identification des êtres et objets magiques)
♦️ Cœur de Feu (II : immunité et soin par le feu)
♦️ Magie des dragons (Strun Bah Qo, )
♦️ Cérébropyre (VI : super-intelligence, super-mémoire, bouclier de protection mentale, réseau de projection mentale)

♦️ Voyage dimensionnel (III)
♦️ Failles dimensionnelles (I)

♦️ Divination élémentaire (Ω : hydromancie, pyromancie)
♦️ Maître du feu (Ω : pyrokinésie, œil d'Héphaïstos IV, météores d'Héphaïstos IV)
♦️ Maître de l'eau(Ω : aquakinésie, griffes de Borée IV, frisson de Borée IV)
♦️ Maître de l'air(Ω : aérokinésie, fouet d’Éole IV, spirale d’Éole IV)
♦️ Maître de la terre(Ω : géokinésie, fléau d'Hadès II, rupture d'Hadès IV)

♦️ Maître des Potions (Ω : dont élixir de Jouvence, hystérie collective, potion de soins, potion d'anthropomorphisme, venin de Cronos, sérum de vérité, potion de résistance, antidote universel)
♦️ Maître de l'Hermétisme (Ω)
♦️ Mithridatisation (Ω)

♦️ Morguse (IV : robe, capuchon, gants, bottes)
♦️ Oeil de Pravladon (I : négation de la magie)

♦️ Gobelins (Torgnole, Châtaigne, Coquillard, Golodon, Sakashima, Napoléon, Tatie Musaraigne, Tali'Koris, Ishaï, Carcasse)
ϟ Liens Rapides :     


    PrésentationRPLiens
    JournalDestinExploits
Un vent de stupeur soufflait sur les eaux de la Grande baie. Le kraken lui-même n'attendait point semblable adversaire ; il ne put cependant esquiver les premiers coups. La surprise était trop grande. La masse du dragon s'abattit sur le monstre, sa gueule rougeoyait d'une carnaval de flammes rouges.

Au ciel elles diffusaient l'éclat d'une ombre noire, la brume le couvrait par endroit, donnant à son corps immense l'aspect d'un puissant navire, d'un vaisseau fantôme... s'agissait-il du Revanchard, du Basque Jaune, du Hollandais Volant ? Combien de marins, combien de capitaines auraient refusé de prendre la mer, à la vue d'un tel monstre dans les cieux ?

Une juste vengeance allait s'abattre sur la terrible créature échappée du Terminus, quand Dante irait ravager ses plus intimes chairs. Il arracherait le tonnerre des bras du maître de l'Olympe, pour en embraser les cieux ! Dante ne pouvait agir sans prendre en considération la présence de Ryan, qu'il risquait d'entraîner dans le champ du plus sinistre des « friendly fire », comme l'exprime le vocabulaire de notre génération dont les veines sont des câbles et les yeux des ports USB. Bang était une force de la nature, mais il n'était sûrement pas si résistant aux brûlures qu'il l'était aux coups... mais il était là et se donnait tout entier au combat. Bien des Légionnaires ne pouvaient en dire autant.

Pour certains d'entre eux, car Dante les connaissait depuis longtemps, il pourrait même écrire, à l'heure de leur homélie funèbre :

« Enfin l'ami ici repose
Qui jamais ne fit autre chose. »

La houle s'animait. Une fureur sourde agitait l'océane étendue, là où le kraken geignait, hurlait, beuglait sa haine et sa voracité. Ce n'est pas le combat de Goliath contre David qui se jouait encore, c'était l'affrontement suprême qui laisse l'homme à son humble et juste place, quand il voit la montagne affronter la mer, quand il voit la tempête s'opposer au séisme, quand il entend rugir la meute et hurler la horde.

Quelle place pour le frêle et minuscule insecte, dans la cohue des grands troupeaux, dans la plaine où s'énervent les lions, les buffles, les éléphants et les ours ? Cette lutte à mort imposait d'avoir l'estomac bien accroché, autant dire que les Jean Masturbin qui font tâche même dans la boue n'avait pas leur place en ces lieux, dans ce cimetière marin où la bête souffrait une petite mort ; Dante prit de la hauteur et interrogea les environs du regard.

Il vit Ryan qui s'agitait. N'en faisait-il pas trop ? Une tempête autour de lui s'animait, mais aucun des éléments que le dragon connaissait n'était en cause. L'homme avait trouvé au fond de lui sa connexion à l'intégralité du Multivers, sans qu'aucun séjour sur l'île lointaine d'une planète oubliée fût nécessaire. Dante se réjouit en silence, il n'aurait pas à titiller le nez de son ami du bout d'une palme séchée.

Un froncement du regard vint troubler la paisible tête du dragon ; il soupira d'un râle volcanique. La frappe de Ryan aurait dû percer dans la chair molle du kraken une béance horrible, de ces gouffres que laissent un troupeau d'étalon sur la malheureuse au soir de son premier casting. Il n'en fut rien. Ryan avait-il retenu son poing ? Était-il affaibli par la substance baveuse et peut-être toxique qu'exsudait les ventouses sur les tentacules ? Ou la proximité du kraken révélait-elle des pouvoirs psychiques qui frappaient l'esprit du légionnaire ?

Trop d'hypothèses se bousculaient dans la tête du dragon. Il fondit droit sur le monstre. Il vit Ryan que la chute précipitait dans l'océan. Dante n'hésita pas une seconde.

    Jet de dé – I :
    Deux réussites : Tu périras par le feu !
    Une réussite : Brûlure au deuxième degré.
    Échec : Comme un poisson dans l'eau, idiot !

    Jet de dé – II :
    Réussite : Dante attrape Ryan et le préserve d'un bain.
    Échec : Plouf, plouf, plouf.


De la gueule du dragon s'écoula une coulée de flammes qui tombèrent en pluie torrentielle sur la surface exposée du kraken ; son corps s'agita d'un spasme et la bête blessée, terrifiée, touchée au cœur fut saisie d'une convulsion avant de disparaître sous la surface des flots où elle alla éteindre l'incendie qui l'accrochait comme le lierre accroche la souche de l'arbre mort. Elle reviendrait bientôt.

Dante ne s'arrêta guère et fusa vers le légionnaire, qu'il saisit entre les doigts de sa patte pour le soustraire à la chute. Dans le même élan, il ficha Ryan sur son dos, à l'abri du renfoncement entre ses deux épaules, où l'homme pourrait se reprendre et se tenir le plus confortablement du monde – il voyageait peut-être sur Air Dragon, mais il n'était pas tout à fait en Business Class. « Il va réapparaître. Tiens-toi prêt ! » Ryan était peut-être trop sonné pour bien entendre la forte voix du dragon. Le kraken n'attendrait pas. À quelques dizaines de mètres, sa masse dessina un renflement noir sous la houle et bientôt la bête jaillit, blessée, affaiblie, mais déterminée à en découdre et à consumer jusqu'aux dernières braises de sa rage.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 6 Fév 2018 - 19:54 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

avatar
Maître du Jeu

Afficher le profil
Le Hasard

ϟ Sexe : Masculin
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 3620
ϟ Nombre de Messages RP : 3245
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Dante Visconti' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


#1 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 10 Fév 2018 - 16:30 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

avatar
Légion des Etoiles

Afficher le profil
Black Arm

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 30/03/1988
ϟ Arrivée à Star City : 12/09/2013
ϟ Nombre de Messages : 2576
ϟ Nombre de Messages RP : 227
ϟ Crédits : MySelf
ϟ Célébrité : Chris Pratt
ϟ Âge du Personnage : 30 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Chomeur
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : s'en bat les burnes !
ϟ Pouvoirs : • Super-force (80.000T)
• Super-résistance (80.000T)
• Super-vitesse (6.600.000km/h)
• Super-réflexes
• Super-vision
• Sūpā-Modū
• Eveil au Qi (champs protecteur)
• Kiai
• Chō Gakushū Nōryoku
Battus par les vents induits par sa chute, Ryan restait la recherche d’un second souffle alors que la flamme de son Qi semblait s’être éteinte… Interloqué par ce qui lui arrivait, il frémit une nouvelle fois en songeant à cette créature blafarde dont la mort semblait bien avoir dessiné les traits. Se remémorer son expression plus froide que celle d’un tueur suffit à lui glacer les sangs !

Une singulière chaleur vint alors réchauffer son corps, de flavescentes teintes moirant son corps éreinté par l’un des plus formidables affrontement qu’il lui ait été donné de livrer. Du coin de l’œil, Ryan perçut le rétrécissement des chairs de la bête face au tourbillon de flammes vomies par le Dragon. Héhéhé, songe notre homme pour lui-même alors que le brasier rôtissait les chairs, brûlant horriblement la créature pour emplir les airs d’un parfum de crémation. Bien joué, Rorix ! Un sourire glissa sur les lèvres du Légionnaire imbécile avant qu’il ne se souvienne avoir écarté la possibilité de la présence du majestueux Reptile de Tarkhir. Mais cela n’avait, de tout façon, que peu d’importance : Ryan serait bientôt plongé dans le froid des eaux de la baie.

Le choc des griffes le saisissant au vol ne fut pas le plus violent de son existence mais il eut au moins le mérite d’être le plus surprenant ! Balloté comme un petit avion en pleine tempête, c’est le cœur au bord des lèvres que Bang finit juché sur le dos de bête légendaire. Tant bien que mal, il s’accrocha à une écaille, bien décidé à ne pas vider les étriers ! Quand bien même il n’y en avait pas le moindre sur cette monture terriblement classe ! Et la voix du Dragon de, soudainement, le cingler terriblement…

"Dan… Dante ?!" Le questionnement souffrait d’une importante hésitation. La voix du reptile magistral lui ayant réellement évoquée celle de son ami mais sans qu’il ne puisse véritablement affirmer qu’elle soit totalement sienne. Au moins avait-elle eu le mérite de lui rappeler qu’ils avaient toujours un combat à terminer. Mais Ryan souffrit de geindre ces quelques mots : "Je… Je suis complètement à sec !" Il ne sentit pas frémir la moindre once de Qi en lui et cela piqua au vif sa fierté. Grinçant des dents à l’idée d’être autant un fardeau pour son ami qu’une déception, il chercha un équilibre précaire sur son dos avant de poursuivre : "Mais… Je vais essayer !"

Essayer… Il fut aussi question d’essai lorsque Tarkhan l’avait laissé face à la cascade. Il avait essayé de toujours le souffle en lui pour se saisir de la bernicle jusqu’à toucher les limites de son être dans l’épuisement de son corps comme de son esprit. Alors, et alors seulement, il avait réussi. Non, il n’y a aucun essai… Songea Ryan en inspirant profondément afin de retrouver de la contenance pour se couler dans la plus sereine des concentrations. Le vent battait à ses oreilles aussi surement que le tumulte de la cascade, jadis… Avec appétence, il redécouvrait une sensation familière. L’extrême épuisement, ce moment ténu où la fatigue déforme les perceptions et pousse corps comme esprit au-delà de leur limite. Juste le succès. Le calme s’était fait tout autour de lui alors qu’il plongeait son esprit dans les tréfonds de son être, décidé à voir l’espoir surgir du noir !

D’abysses de noirceur, il fut tout à fait question dans cette introspection. Le noir le plus total à mesure que ses pas le guidaient plus en bas dans son âme, saisissant ses sens d’une torpeur qu’il n’avait guère l’habitude de connaitre. Là-dessous l'attendait son salut ou sa perte, il le savait avec la certitude que donnent les songes. Là-dessous se trouvait tapi quelque chose de sombre et d'effroyable, quelque chose qui le voulait et qu’il était effrayé de vouloir lui-même. Brusquement, ses pas l’abandonnèrent à des ténèbres pleines d’écho. Ryan en perçut l’immensité et se pétrifia en sursaut, vacillant au bord du néant, avant de se propulser dans l’abîme !

Il poussa un cri qui se répercuta d'écho en écho, se fit cent voix, mille, et puis disparut. La chute fut brève et Black Arm s’abima à quatre pattes sur le sable fin d’une vague immensité toujours plus terne et sombre. Hagard, tout ouïe, Ryan se redressa -furieux et tournant sur lui-même- prêt à accueillir quoi que ce fût surgissant des ténèbres. Mais rien ne vint de cette mer d’obscurité sans bornes, si ce n’est un pesant silence. Lent et circonspect, il se mit en mouvement. Un pas dans un sens, un pas dans un autre et l’oreille tendue, percevant seulement le bruit feutré de ses pas.

Bientôt, il sentit ses pieds patauger dans l’eau. Méchamment glacée, elle monta à ses chevilles, à mesure de ses pas, puis vint mordre ses mollets et ses genoux… Marchant sans fin et se questionnant ses les créatures comme les abysses que ces eaux pourraient bien dissimuler, Ryan heurta alors quelque chose de ses orteils. Il tâtonna au sol jusqu'à ce que sa main se referme ce qui semblait être une bernicle. Comme il relevait la coque, une flamme d'un doigt de long clignota à son creux et, quittant la cavité, s'immobilisa proche du visage de Ryan. Elle se teinta de la couleur de l'acier lui-même et la lueur bleu argent qu'elle émettait se refléta dans le lisse miroir d’eau noire et fit reculer les ténèbres !

La flamme brûlera aussi longtemps que tu vivras, fit une voix au timbre sucrée dont la succulence priva le cœur de notre homme d’un battement. Yasova, hurla t’il alors que la terreur lui empoignait la gorge. Le silence fut, pour lui, la seule réponse… Les yeux rivés sur le scintillement mouvant de la flamme argenté, Bang reprit sa marche dans cette pâleur farouche. Au sable fin et à l’eau froide succéda un sinueux passage aux marches étroites taillées à vif dans ce qui semblait être de la roche. Elles le menèrent plus bas, plus bas, toujours plus bas… Puis la descente cessa, soudain, alors que la flamme luit plus fortement pour chasser les ombres lugubres jusqu’à lui offrir le luxe d’admirer un irréel spectacle.

Paré de somptueux mais délavé manteaux, des guerriers, des spectres bordaient l'allée centrale d’une immense salle aux murs dissimulés par les ombres. Silencieux, tous tournèrent alors lui leurs froids faciès informes ! Face à eux surgirent tant de flammes qui, par leurs formes comme leurs tailles, faisaient échos à celle ayant guidé ses pas sans jamais réellement apparaitre comme une copie semblable. Elles semblaient, ensemble, former un mur d’étoiles scintillantes face aux ténèbres, dans un impressionnant silence. Toutes s'embrasèrent à l’unisson, dans un bruit de souffle avant de glisser sur le torse de chaque guerrier. Des langues tourbillonnantes d’un feu blanc et bleu dansèrent en crépitant sur toute la longueur des musculeuses silhouette que Ryan détailla avec de grands yeux. Ils avaient prunelles tantôt d'opale et tantôt d’améthyste, ou de jade, ou de saphir. Tous partageaient la teinte châtain-clair de ses cheveux…

Une main se posa sur son épaule et ce contact soudain le fit frissonner. Dans cette lueur blême il scruta le visage d’un homme à la rude barbe dont il semblait partager quelques traits. Sa main était chaude alors qu’il semblait paré de neige et qu’à ses manches ondoyaient des rubans de brume. Les flammes des guerriers barbouillaient de lait sa figure paterne et sa voix empêcha Ryan de lui soumettre mille questions. Sois fier de ton héritage, fit t’il tristement, si tristement…


"RRRRAAAGH… !!!!"

Juché sur le dos du Dragon, Ryan se cambra en arrière et émit le cri le plus terrifiant qu’il ait jamais hurlé de son existence ! Des étincelles claquèrent tout autour d'un Ryan modulant son cri en une plainte alors qu’une aura de couleur extrêmement pâle radia en tornade du corps du Légionnaire. Soudaine, des langues tourbillonnantes d’un feu blanc et bleu dansèrent en crépitant autour de notre héros ayant trouvé en lui une nouvelle flamme ! De grands éclairs surgirent de notre homme pour déchirer le ciel et la lumière dégagée par son corps se fit insoutenable. Ryan banda tous ses muscles au maximum, canalisant en lui la terrible puissance qu’il avait puisée au fin-fond de son âme. Le cri cessa et Ryan se redressa pour river son visage sur le Kraken. Un visage qui exprimait la détermination la plus totale, sans aucun sentiment.

"Charge !" Hurla t’il au dragon. Déjà, il sentait cette formidable puissance s’étioler dans la réalité. Bang avait toutes les peines du monde à contenir ces trésors de puissance… Submergé par des forces cachées en lui depuis bien trop longtemps, le Légionnaire chercha tant bien que mal à conserver un semblant de maitrise et son aura de Qi se modula tant bien que mal par la force de sa concentration. Il sentit ses muscles se déchirer sous la formidable puissance et son corps lui hurler de relâcher tout ce pouvoir. Pas question, pas encore… Il devait résister encore, résister un peu…

Torrent d’écailles, de cuir comme de griffes, le Dragon finit par heurter le Kraken de plein fouet et c’est à l’instant du choc que Bang surgit !L’espace d’un instant, quiconque l’aurait miré aurait pu se figurer la vision de notre homme cheveux presque blancs recourbés vers l’arrière, aux yeux bleus extrêmement pâles -comme décolorés-, à la musculature encore mieux proportionnée, légèrement grossie, et une foule d’éclairs à la blancheur insoutenable auréolant sa silhouette de combattant. Bras armé, poing fermé, il bondit en direction de la face patibulaire de la créature du Terminus, bien décidé à en terminer ! "Aaaaah !" Rugit t’il dans un Kiai accompagnant sa frappe. Le Qi déferla en une vague insurmontable alors que le poing de notre homme touchait la face de la créature. Le coup fut si puissant qu’il arracha la moitié du visage mais Ryan en paya le prix… Tous les os de son bras étaient brisés et ses muscles lacérés de plaies suintaient d’un sang rouge. La bête semblait vaincue et Ryan en eut un sourire avant de perdre connaissance. Heureusement que Dante avait pour habitude de le récupérer en bien piteux état !
Revenir en haut Aller en bas




Le Poing de la Justice

"A monster ? How am I monster ? Yer all just pussies !"

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 14 Fév 2018 - 9:40 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre
En ligne

avatar
Indépendant Neutre

Afficher le profil
De Principatibus

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 19/09/1989
ϟ Arrivée à Star City : 25/04/2014
ϟ Nombre de Messages : 7960
ϟ Nombre de Messages RP : 836
ϟ Crédits : Hedgekey
ϟ Célébrité : Francisco Lachowski
ϟ Âge du Personnage : Antédiluvien
ϟ Statut : /
ϟ Métier : Fondateur et patron secret de la Rose des vents ; propriétaire de Fragonard - Parfums et cosmétiques ; propriétaire du Jardin du Dragon
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Cheveux indisciplinés, bruns. Yeux chocolats, étirés. Peau hâlée. Lèvres pleines, grande oreilles. Grande taille. (193 cm). Grands pieds. (Pointure 45)
ϟ Pouvoirs : ♦️ Dragon (Ω)
♦️ Clairvoyance mystique (Ω : reconnaissance et identification des êtres et objets magiques)
♦️ Cœur de Feu (II : immunité et soin par le feu)
♦️ Magie des dragons (Strun Bah Qo, )
♦️ Cérébropyre (VI : super-intelligence, super-mémoire, bouclier de protection mentale, réseau de projection mentale)

♦️ Voyage dimensionnel (III)
♦️ Failles dimensionnelles (I)

♦️ Divination élémentaire (Ω : hydromancie, pyromancie)
♦️ Maître du feu (Ω : pyrokinésie, œil d'Héphaïstos IV, météores d'Héphaïstos IV)
♦️ Maître de l'eau(Ω : aquakinésie, griffes de Borée IV, frisson de Borée IV)
♦️ Maître de l'air(Ω : aérokinésie, fouet d’Éole IV, spirale d’Éole IV)
♦️ Maître de la terre(Ω : géokinésie, fléau d'Hadès II, rupture d'Hadès IV)

♦️ Maître des Potions (Ω : dont élixir de Jouvence, hystérie collective, potion de soins, potion d'anthropomorphisme, venin de Cronos, sérum de vérité, potion de résistance, antidote universel)
♦️ Maître de l'Hermétisme (Ω)
♦️ Mithridatisation (Ω)

♦️ Morguse (IV : robe, capuchon, gants, bottes)
♦️ Oeil de Pravladon (I : négation de la magie)

♦️ Gobelins (Torgnole, Châtaigne, Coquillard, Golodon, Sakashima, Napoléon, Tatie Musaraigne, Tali'Koris, Ishaï, Carcasse)
ϟ Liens Rapides :     


    PrésentationRPLiens
    JournalDestinExploits
Un réflexe causal fit répondre au dragon : « Oui ? » Il était à des lieux d'imaginer la stupeur de son ami qui, jusque-là, ignorait tout de sa véritable nature, car l'affrontement mobilisait toutes ses pensées les plus immédiates, et rejetait au loin les considérations les plus lointaines.

Dante n'avait pas la discipline d'une cheerleader nord-coréenne, Ryan n'avait pas le charme d'une fleur de lotus, aussi tous deux, mâles et bêtes, s’accommodaient comme ils pouvaient des contraintes de l'instant, instant qui les ramenait au kraken, monstre brutal comme la claque d'un père qui vous découvre une main dans le pot à cookies.

 « Fais, ou ne fais pas. Aucune place pour l'essai ! » beugla-t-il, comme pour rappeler à son ami la sèche gravité de son mentor sur Tarkhir, ce vieillard bougon et ratatiné qui tenait en son poing plus de sagesse que n'en tiendrait jamais les grands archimages et pontifes de ce temps.

Sous eux, loin des cieux visibles, l'océan cachait un monstre blessé qui ne tarderait guère à s'élever pour les rencontrer et jeter la colère et l'effroi à la table de cet affrontement, comme le dernier coup de poker du joueur sans plus rien à perdre. Le kraken n'était pas plus idiot qu'eux. La mer était son domaine ; il emploierait toutes les ruses et ne renonceraient à aucune astuce, pour vaincre le guerrier si brave et le dragon si grand.

Quand le ciel résonna du cri d'un Ryan aux portes de l'évanouissement, Dante craignit que son ami n'allât trop loin. Il s'épuiserait à la tâche ! Trop tard, il ne pouvait l'arrêter ou l'interrompre. La main de Dieu n'a pu arrêter l'astéroïde qui frappa la Terre et suscita l'extinction des dinosaures, ces ancêtres vénérables, que le dragon portait en lui comme le scion qu'il était de cette époque si lointaine, bourgeon éclos d'un arbre perdu des mémoires et contesté comme le sont les souvenirs qui prennent la couleur des mythes.

Sur le dos du dragon, Ryan brilla d'une lumière nouvelle ; et qui dirait après cela qu'en lui n'était pas née l'étoile d'un héroïsme nouveau ? En lui sommeillait le souvenir d'Achille devant Troie, de Roland à Roncevaux, de Perceval dans les landes perdues de Bretagne, ces trois fleuves irriguaient le sein fertile de ce pauvre hère, de ce daguet si misérable, si désireux de faire ses preuves, si sensible à tout ce qui vient le fortifier, si prompt à suivre les chemins tracés dans la forêt d'influences qu'était sa vie. Un ordre fusa dans les airs, mais la flèche décochée par le jeune sioux se heurta au tronc d'un arbre trop dur pour lui.

 « Sérieusement, Ryan ? » glissa Dante à travers la haie de ses dents comme s'il retenait la gerbe flamboyante d'un éclat de rire. En dépit de ce ricanement de la pensée, le dragon chargea ou plutôt il fondit droit sur l'ombre sous la mer qui désignait la présence du kraken. La comète, promesse de soudaine trépanation ou de coloscopie sanglante, jaillit comme un éclair.

Seule ombre au tableau, Ryan peinerait peut-être à contenir entre ses mains le feu d'une puissance qu'il ne devait jamais manipuler qu'avec la parcimonie de l'orfèvre et la minutie de l'orpailleur. Fleur de colère éclose au cœur d'un vortex de haine et d'écume, la bête apparut et déchaîna tout autour d'elle une houle furieuse. Le dragon l'empoigna, ses griffes accrochèrent la chitine noire ; deux tentacules, puis trois, s'enroulèrent autour du corps du dragon, entravant les ailes.

L'essentiel du coup n'était pas là ; Ryan fut la surprise que le kraken n'attendait pas. Sa force emporta la face défroquée de la bête, qui geignit mais ne put rien arrêter. L'étreinte se relâcha, Dante gagna du champ et lacéra d'un large coup de griffe toute la longueur du corps de la bête, qui agonisait. Elle n'avait pu s'opposer à l'alliance du dragon et du guerrier, cependant ce dernier n'était plus sous les yeux de Dante qui s'en inquiéta. Il le trouva vite et s'en saisit une fois de plus ; la bête n'emporterait pas son ami éreinté dans le fond des flots !

Quand Ryan s'éveilla, il se découvrit dans un lit plutôt confortable, mais trop petit pour lui. Assis à ses côtés, Dante avait retrouvé les traits plus habituels de son apparence humaine. La pièce alentour tanguait ; ils étaient à bord de l'aéronef des gobelins, le Dragon noir.  « Tu as de l'eau et quelque chose de plus fort sur ta droite. »

La liqueur de Morja, très prisée des gobelins, n'était pas la petite bibine qu'on s'offre un soir de grand événement sportif ; c'était plutôt l'alcool qu'on plaçait dans la main du gobelin que sa belle a rejeté – l'autre nom de cette boisson était la liqueur d'amnésie.  « Le kraken est mort. L'UNISON s'occupe de la dépouille et des quelques survivants. »

Outre le mousse effrayée qu'ils avaient secouru, pendant l'inconscience de Ryan, Dante avait trouvé dans la zone quelques autres rescapés. Peu nombreux, ceux-ci étaient tirés d'affaire... mais lézardés au vif et pour longtemps.  « Ton bras va se remettre. Les os sont reconstitués. » Dante parlait avec une voix faible, pour ne point heurter les tympans sensibles de son ami à peine éveillé. Le plus grand repos serait nécessaire à sa convalescence. Repos du corps... et plus encore.
Revenir en haut Aller en bas



Abyssus abyssum invocat

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant



Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star City Heroes :: Administration :: Archives :: Archives des Rencontres-