AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Partagez|

Abyssus abyssum invocat

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Indépendant Neutre
avatar

Dante Visconti

Indépendant Neutre
Généralités
De Principatibus

ϟ Nombre de Messages : 7538
ϟ Nombre de Messages RP : 737
ϟ Crédits : Ed
ϟ Doublons : /
ϟ Célébrité : Francisco Lachowski
ϟ Âge du Personnage : Antédiluvien
ϟ Statut : /
ϟ Métier : Fondateur et patron secret de la Rose des vents ; propriétaire de Fragonard - Parfums et cosmétiques ; propriétaire du Jardin du Dragon
ϟ Liens Rapides :     


    PrésentationRPLiens
    JournalDestinExploits
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 6
ϟ Particularités Physiques:
Jeu 19 Oct - 17:27 Message | (#)





Absyssus abyssum invocat




Le Cap Solitaire était le point le plus isolé de Star City, ce qui lui valait son nom. Solitaire, il l'était d'autant plus qu'à la faveur de l'invasion menée par le seigneur Omicron, un portail s'était ouvert dans les eaux de la grande baie, libérant sous la surface une créature encore secrète, qu'il fallait toutefois craindre : plusieurs navires disparurent dans de mystérieuses circonstances, sans laisser aucune trace.

Depuis la péninsule rocailleuse et désolée, couverte çà et là d'herbes sèches, la base navale de l'US Navy se trouvait en grand émoi et sur le pied de guerre, mais en vain, faute de moyens efficaces pour débusquer la créature et en venir à bout. Situation d'autant plus préoccupante qu'au beau milieu de la baie, un destroyer américain, l'USS Carney se trouvait coincé, avec à son bord son équipage, parmi d'autres embarcations civiles que la créature gardait prises au piège comme autant de mouches collées à la toile de l'araignée.

La nature même de la créature n'était pas connue, mais l'urgence gonflait avec les heures et les jours, ce qui expliquait sans doute que Dante prît sur lui d'intervenir directement pour libérer la baie de cette présence dangereuse et malveillante ; par ailleurs étant donné que l'approvisionnement du comptoir de la Rose des vents à Star City se faisait par la voie maritime, il était naturel pour lui de venir régler la petite difficulté faite à son commerce. « Petite », le terme n'était pas approprié.

Depuis la péninsule, Dante observait les eaux assombries mais tranquilles de l'aube. À ses côtés, Ryan contemplait aussi l'horizon. Il semblait s'être remis de ses blessures, et n'accusait aucune fatigue. Le vieux dragon devinait cependant quelle épreuve fut pour lui le commencement de l'invasion et sa lutte acharnée contre successivement deux adversaires du Terminus parmi les plus coriaces et les plus terribles qu'un homme pût affronter. Ils en avaient discuté au réveil du légionnaire ; malgré les invitations de Dante au repos et à la prudence, Ryan avait manifesté très rapidement l'envie fébrile de reprendre la lutte.

Star City n'était-elle pas en état de siège, en situation de complets désespoir et désarroi ? Ryan n'avait pu revenir à son appartement, celui-ci avait été certainement détruit. Le palais où logeait le dragon, protégé de tous les périls, avait accueilli ses quelques jours de convalescence. Ce refuge ne sut toutefois apaiser les ardeurs de Ryan, ni ses inclinations à l'héroïsme, alors Dante s'était accordé avec lui pour mener cette mission, qu'il n'aurait voulu confier à aucun autre légionnaire ; ainsi donc se trouvaient-ils ensemble au bout du Cap Solitaire, au petit matin. Les rayons du soleil bientôt baignerait l'ensemble de la baie.

Le navire militaire, coincé depuis la veille, était bien visible, étrange lézarde grise sur l'océan.  « Les oiseaux sont silencieux. Quelque chose ne va pas. » Ni les mouettes, ni les goélands, ni les albatros n'osaient élever leur voix jusqu'aux nues. On n'entendait rien, sinon le murmure des flots tranquilles. Les cieux, vides, semblaient retenir leur souffle. Pas le moindre frisson de vent ! C'était comme si le temps s'arrêtait, comme si la gravité, dans les environs, se faisaient si fortes que même l'horloge de l'univers ralentissait.

 « Soyons prudents. Après les serpents géants qui volent... il faut s'attendre à tout. » Ils attendirent encore quelques instants. Dante tourna la tête quand arriva près d'eux l'aérostat des gobelins, sorte de galion harnaché de moteurs et turbines, d'ailes et de nombreuses hélices. À son bord, tout un équipage foisonnait déjà d'une intense activité.  « Voilà notre couverture en cas de besoin. » Un portail dimensionnel s'ouvrit près de Dante. Il le franchit et de l'autre côté, attendit Ryan. Ils se retrouvèrent à la pointe de l'USS Carney, sur le pont.

D'un coup d’œil rapide, Dante comprit qu'il n'y avait là aucune trace de « l'ombre » décrite par les militaires de la base navale, pas plus que des membres de l'équipage, en dehors de ce cadavre... coupé en deux, sans section, au niveau de l'abdomen.  « Son ventre a été... écrasé. Étrange. » Dante comprit que Ryan s'apprêtait à faire quelque chose. Il l'interrompit.

 « Je te suggère de t'abstenir pour le moment... quelque chose dans l'air me fait croire qu'un excès d'arrogance se paiera très cher. » Il le sentait. Ce frisson d'électricité qui baignait l'atmosphère... le monstre marin n'était pas qu'un amas gigantesque de muscles et de violence ; de plus graves périls les attendaient.Le brouillard n'était pas dense.

Le navire était trop calme. Les autres bateaux, alentour, ne l'étaient pas moins. Que signifiait ce silence ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


 

Légion des Etoiles
avatar

Ryan J. Heckart

Légion des Etoiles
Généralités
Black Arm

ϟ Nombre de Messages : 2467
ϟ Nombre de Messages RP : 181
ϟ Crédits : DreamCatcher
ϟ Célébrité : Chris Pratt
ϟ Âge du Personnage : 29 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Chomeur
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 2
ϟ Particularités Physiques:
Mer 1 Nov - 19:26 Message | (#)

A la pointe du Cap Solitaire, il se tenait dignement dans sa cape blanche aux côtés de son ami, Dante, pour ce qui serait une nouvelle épreuve traversée ensemble. Depuis qu’avait débuté l’Invasion Terminus -deuxième du nom- ce n’était pas peu dire d’affirmer que Ryan avait tout à la fois été au four et au moulin. Ses blessures obtenues lors de la première escarmouche tout juste cicatrisées, il s’était jeté dans la bataille avec plus de rage et de force que jamais dans sa vie auparavant : bien décidé à préserver sa ville !

Sa détermination trempée dans le sang ou les fluides mécaniques de leurs trop nombreux opposants, c’est tout juste s’il prenait le temps de revenir au Manoir de son ami et mentor pour y jouir de quelques repas, potions et heures de sommeil. Jendayi en sécurité, Montecristo retrouvé près de sa litière dans les débris de son appartement et laissé aux bons soins des Gobelins qu’il aimait à tourmenter de ses frasques autant qu’ils aimaient à moquer son propriétaire, Bang repoussait toujours plus loin les limites de sa résistance -comme de son humanité- pour chercher à préserver Star City et, au-delà, le monde !

Digne dans sa nouvelle tunique désormais devenu costume « officiel », Black Arm posa un genou à terre pour, de sa paume, toucher la terre. Espadrilles « à la Bruce Lee » aux pieds, Ryan arborait un bas de Gi de la même couleur noie que le haut moulant -délesté de ses manches- passé sur les courbes de sa musculature fuselée. Une ceinture de tissus blanc lui ceignait la taille et pendait nonchalamment à sa hanche droite alors que des bandes de linges blancs entouraient ses poings comme ses avant-bras. Un Haori de la même teinte pure et débarrassé de ses manches -une constante- était passé sur ses épaules et faisait office de cape au dos de laquelle étaient frappées les armoiries de Tarkhan sous un cercle de sinople au dragon d'or, flammes et dents de gueules. Seul vestige de son ancienne apparence demeurait le demi-masque dissimulant les traits du haut de son visage.

" Ce ne sera pas le premier danger que l’on affrontera ensemble ! " Sourit Ryan en réponse aux avertissements de son ami ! Les traits tirés, il amorça une série de moulinets de son bras droit, comme pour l’échauffer en vue des coups de poing qu’il serait invariablement amené à délivrer. Si, à l’image de la mort, il pouvait y avoir quelque chose de certain dans ce monde, c’était bien que Bang serait là assurer les arrières de celui qu’il considérait comme un proche d’exception, un semblant de frère… Quand bien même il ne le lui avait jamais avoué.

Et Dante de disparaitre au travers du portail, Ryan commençant à lui emboiter le pas avant qu’une quinte de toux ne le fige tout à fait. Entre ses efforts démesurés et le rapprochement de l’hivers, il ne serait guère surprenant qu’il ne commence à couver un petit rhume. C’est ce qu’il songeait sincèrement, du moins avant de voir le revers de sa main -où il avait rudement toussé- tâché d’un peu de sang… Intrigué avant que le feu de l’aventure ne reprenne ses droits, Ryan se contenta d’essuyer les linges blancs sur son haut noir moulant avant de franchir à son tour la porte dimensionnelle.

Sans être soudainement devenu le vétéran de mille batailles, notre légionnaire trouvait bien plus effrayant un champs de bataille dépourvu de carcasses qu’un charnier à ciel ouvert. Sa curiosité interdite par le bon sens de son ami, Balck Arm mira de ses yeux vairons la quiétude de cet endroit à l’atmosphère terriblement tendue…

Quelque chose n’allait pas, comme le lui avait précédemment indiqué Dante, et Bang ferma les yeux pour affuter sa concentration afin d’investiguer ce que lui indiquait ses maigres capacités de perception… Aveugle au monde alentours, il chercha à affuter son esprit pour ressentir l’énergie alentour, avide de s’ouvrir au souffle de toutes choses. Navire, rochers, eau, algues comme sable se mirent à peindre la toile de ses sensations pour décrire un panorama fort semblable à celui qu’avait pu lui faire observer ses yeux. Avec une nuance somme toute proprement effrayante :

" Je… Je ne perçois pas le moindre souffle de vie alentour ! " Souffla Ryan avant de grincer des dents ! Tarkhan-Sensei avait beau continuellement moquer sa concentration, il parvenait toujours à ressentir de la vie lors de ses entrainements sur Tarkhir ! Vexé autant qu’intrigué, notre homme ferma plus surement les yeux et se concentra au point de sentir battre son sang à ses tempes. Il sentit alors avec netteté une impression de froid et de noir l'envahir, avant qu'il ne ressente l'impersonnelle présence d'une chose absolument démoniaque. Comme si l'enfer s'était ouvert sous ses pieds, sans qu'il ne puisse rien faire. Mais probablement que l'enfer n'était rien par rapport à ce qu'il avait ressenti... Puis il fronça les sourcils.

Qu’est ce que A travers les vents charriant des flocons d’un monde à la surface de glace, il voyait une créatures aux allures humanoïde s'approcher lentement de lui. Queue effilée battant dans son dos, peau pâle. Il se déplaçait avec une certaine arrogance et portait sur notre homme un regard glacé, qui le pétrifiait. Il sentait un vent froid le geler sur place, une énergie négative l'envahir et le paralyser, comme si la mort en personne était descendue sur lui, et le frappait maintenant de toutes ses forces. Comme si la mort avait pris les traits de cette créature qui s'était immobilisé à quelques centimètres de lui, et qui le regardait maintenant, avec un demi sourire. Non , songea t’il les mâchoires serrées et la sueur coulant de son front. Avant qu’à ses yeux ne ressurgisse le pont du navire !

Le souffle coupé, Bang semblait comme sortir du cauchemar le plus horrible et le plus étrange de sa vie… Mais avait-il seulement rêvé ? Il prit quelques profondes inspirations, et se calma rapidement. Tout cela avait eu l’air si réel… Un regard quelque peu perdu adressé à Dante, Ryan tentait d'analyser ce qu'il ressentait en cet instant précis : " Je… Je sens une puissance aussi incroyable que sombre… En dessous de nous ! " Pour autant, malgré l’évidente menace pensant sur leurs existence respective, Bang ne put s’empêcher de déglutir : la créature qu’il pensait inexplicablement avoir halluciné le faisait toujours frémir comme avoir la chair de poule !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Le Poing de la Justice

"A monster ? How am I monster ? Yer all just pussies !"

Indépendant Neutre
avatar

Dante Visconti

Indépendant Neutre
Généralités
De Principatibus

ϟ Nombre de Messages : 7538
ϟ Nombre de Messages RP : 737
ϟ Crédits : Ed
ϟ Doublons : /
ϟ Célébrité : Francisco Lachowski
ϟ Âge du Personnage : Antédiluvien
ϟ Statut : /
ϟ Métier : Fondateur et patron secret de la Rose des vents ; propriétaire de Fragonard - Parfums et cosmétiques ; propriétaire du Jardin du Dragon
ϟ Liens Rapides :     


    PrésentationRPLiens
    JournalDestinExploits
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 6
ϟ Particularités Physiques:
Jeu 2 Nov - 0:38 Message | (#)

Dante hocha la tête. Il la percevait aussi. Il sentait cette masse terrible, sournoise, immensément grande et déployée au-delà du rideau bleu des regards, sous le voile que la surface de l'eau agitait pour eux comme l'étole d'une courtisane ; qu'il était tentant de plonger dans la noirceur timide que l'aurore n'éclairait tout à fait, mais c'était pour se perdre et dévoyer son courage à la froideur d'une étreinte plus mortelle que le regard de la gorgone... dans l'obscurité de la grande baie, une créature se cachait à l'abri des ténèbres et attendaient son heure.

Une bête marine, animal sinistre et déployé là par le seigneur Omicron qui s'en était fait un allié implacable et terrible. S'agissait-il de ce que les Anciens auraient décri comme la géante pieuvre, cet animal informe et tentaculaire, premier de tous les monstres et grand champion des esprits infernaux dont on raconte qu'il porte sur son dos l'Enfer li-même... terrible gardien des secrets du monde, dévoreur insatiable, houle sans fin qui mâche la côte jusqu'à engloutir toutes les terres, ce monstre porte en lui les germes de toutes les frayeurs, car il est la figure du monstrueux, qu'il soit un poisson, un serpent, une pieuvre, un crocodile ou pire encore... nul ne saurait lui résister, car il est la Faim suprême, celle qui avale tout entier le soleil et répand partout l'obscurité. Toutes ces pensées se mêlaient dans la tête du magicien qui se demandait alors quelle forme prendrait la « bête » passée par le portail sous-marin.

Quel cauchemar le Terminus aurait-il ici enfanté ?  « Ne dis plus rien. » Quelque chose s'approchait, sur le pont du navire, d'un pas vif et leste. Dante n'attendit pas une minute et déploya sur le bateau et dans les environs la frisson de Borée. Le sortilège fit apparaître un épais nuage de brouillard blanc ; la température chuta ; la surface métallique du bateau se couvrit de givre et, par endroit, d'un verglas dangereux ; si les eaux de la mer n'avaient été salées, Dante aurait recréé là un soupçon de banquise. Toutefois son but n'était pas celui-ci.

    Jet de dé – Rencontre ?

    Jet de dé – I :
    Réussite : Le brouillard couvre toute la zone.
    Échec : Le brouille ne couvre que les environs proches des deux hommes.

    Jet de dé – II :
    Réussite : Dante et Ryan restent furtifs.
    Échec : Dante et Ryan se font remarquer.


Hélas ! Quelques instants à peine après avoir vu tout autour de lui s'étendre le brouillard, Dante perçut les variations d'une puissante bourrasque et bientôt, comme si le brave Éole lui-même soufflait aux alentours, le nuage se dispersa pour ne plus couvrir qu'un cercle autour de lui, d'à peine dix mètres de rayon. Fort surpris, fort déçu, il songea aussitôt à une raison logique, derrière l'entourloupe, mais ne la comprit pas tout à fait. Quelqu'un interférait-il avec sa magie ? Point directement. Il le comprit rapidement, quelqu'un approchait toujours, quelqu'un qui lui ressemblait étonnamment, bien qu'il fut une version d'abord métallique et grise de lui-même... pour devenir la copie parfaite et nue du magicien.

Interloqué, Dante échangea avec Ryan un regard méfiant où germait des grains d'étonnement. Il ne s'attendait pas à cette manœuvre. Il en déduisit rapidement que ce duplicata, non content d'imiter son apparence, imiter au moins l'un de ses pouvoirs – sa magie aérothurge, ce qui fut pour lui l'objet d'une petite fascination : par quel prodige la créature copiait-elle sa maîtrise magique, qui n'était point seulement le fruit d'une capacité innée, mais le produit d'un long temps d'apprentissage ? Il ne pouvait s'agir que d'un mimétisme bâtard...  « Pas de temps pour les mauvaises parodies... »

Dante s'avança à son tour en direction de lui-même, avec en mémoire l'épisode himalayen ; ses mains s'animèrent, à ses côtés apparurent dix flèches de glace, taillées pour distribuer la mort, qui fusèrent droit sur le vilain clone tout nu qu'elles plantèrent sans faillir. Le double fut littéralement coupé en deux. Ce qui suivit entraîna, dans la bouche du dragon, un rictus dédaigneux.

 « Comme si ça ne suffisait pas... » En effet, les deux parties sectionnées s'animèrent... la première redevint la copie du magicien qu'elle était, quand l'autre, de son côté, prit l'apparence d'un Ryan en tenue d'Adam.  « Attention ! » Ce deuxième clone avait en effet copié deux des pouvoirs de Bang : sa super-vitesse et sa super-résistance.


Dernière édition par Dante Visconti le Jeu 2 Nov - 0:50, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


 

Maître du Jeu
avatar

Esprit du Hasard

Maître du Jeu
Généralités
Le Hasard

ϟ Nombre de Messages : 3396
ϟ Nombre de Messages RP : 3046
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Feuille de RP
Jeu 2 Nov - 0:38 Message | (#)

Le membre 'Dante Visconti' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


#1 'Des Ombres dans la N' :


--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#3 'Jugement du Hasard' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Légion des Etoiles
avatar

Ryan J. Heckart

Légion des Etoiles
Généralités
Black Arm

ϟ Nombre de Messages : 2467
ϟ Nombre de Messages RP : 181
ϟ Crédits : DreamCatcher
ϟ Célébrité : Chris Pratt
ϟ Âge du Personnage : 29 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Chomeur
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 2
ϟ Particularités Physiques:
Mar 7 Nov - 0:06 Message | (#)

A sa grande surprise, Ryan trouva un certain soulagement dans la demande de silence que lui avait imposé son ami et mentor. Sa fierté n’aurait pas supporté qu’il puisse découvrir son trouble et il y avait fort à parier que notre héros ne se confie pas sur ce qu’il ne savait expliquait et interprèterait simplement comme étant le résultat d’une fatigue insondable. S’il avait seulement eu idée de l’erreur qu’il faisait alors…

Un frissons glacé passa sur sa peau alors que Dante laissait parler le Frisson de Borée. Instinctivement, notre homme vint se positionner dos à dos de son partenaire, bien décidé à n’offrir aucun angle mort à quelque assaillant que ce soit. Arquant un sourcil, Bang n’eut aucun mal à comprendre que tout ne se passait guère comme prévu et hasarda un coup d’œil par-dessus son épaule. Une expression de surprise peint ses traits dès lors qu’il posa son regard sur l’exacte copie de son compagnon. S’il n’avait jamais prêté attention à la musculature ciselée du Matre des Gobelins, Ryan se montra surpris de le voir ainsi sifflet à l’air et bien décidé à leur faire passer un sale quart d’heure !

Un demi-sourire aux lèvres, notre homme put constater que son camarade de bataille n’avait pas perdu la main. Egal -si ce n’est Maitre- de Téclis le Grand Maître du Savoir de la Tour Blanche, Dante usa avec brio de sa maitrises des vents magiques pour réduire à l’état de passoire cette pâle copie préalablement moquée… Pour finalement la voir se dédoubler et lui renvoyer son propre portrait !

" Haan… Même là je suis sous-estimé ! " Pesta Ryan en constatant que ses attributs masculins n’avaient rien de véritablement flatteur sur ce double donc imparfait ! Mais la moquerie comme l’esprit léger ne durèrent qu’un temps infime soudainement brisé par les avertissements de son ami. Déjà, sa copie se coulait dans un mouvement de serpent pour chercher à accabler le mage mais son coup ne trouva que la garde des deux bras croisés de notre Bang aussi réactif que vigilant ! Là aussi, il ne put que difficilement cacher une certaine déception : le coup porté était d’une violence ridicule pour qui possédait sa résistance !

Jet de dé 1 :
- Réussite : Ryan attire l’attention des deux doubles.
- Echec : Seule sa copie l’affronte !
--------------------------------

Jet de dé 2 :
- Réussite : Ryan cogne maintes et maintes fois la créature jusqu’à ce qu’il n’en reste rien. FATALITY !
- Echec : Ryan cogne maintes et maintes fois la créature mais il en oublie une partie. Looser...
--------------------------------

Jet de dé 3 : Si échec au jet de dé 1 ET réussite au jet de dè 2
- Réussite : Ryan parvient à disposer de l’autre double par surprise !
- Echec : Ryan parvient juste à lui mettre une énorme beigne pour un peu de temps gagné...
--------------------------------

Jet de dé 4 : si échec au jet de dé 3
- Réussite : Le machin ne se dédouble pas de nouveau !
- Echec : ET MERDE !

" Je m’occupe de celui là ! " Grogna Ryan dans un grincement des dents ! Un formidable coup de pied chassé plus tard et il avait repoussé sa copie sur le pont du navire pour un affrontement que n’auraient pas reniés deux chevaliers d’or en furie ! Les coups s’échangeaient à une vitesse proprement hallucinante et Bang aurait presque pu étirer un sourire en comprenant que, finalement, son plus terrible adversaire n’était autre que lui-même ! Mais çà, c’était quelque chose que lui avait déjà fait comprendre Tarkhan-Sensei ! Et cette parodie de combat aurait également un mérite : lui montrer à quel point il avait pu évoluer depuis le début de ses classes sur Tarkhir !

Alors que les attaques de sa pâle copie étaient sauvages et théâtrales, celles de Ryan étaient mesurées et efficaces. Son poing ne se mouvait pas d’un cheveu de plus que nécessaire ! Ta technique est inexistante Comme le fut la sienne avant que son Sensei ne l’introduise aux préceptes de la Voie ! Une contraction du poignet, et sa main déviait un coup de poing. Un revers et le visage de son clone était balafré. Les gestes de Black Arm étaient sans défaut, élaborés et fermes, au point de faire paraître les gesticulations de son adversaire comme maladroites. On avait rarement vu une telle joute ! Hors de question de puiser dans mon Qi , songea Ryan en parant un coup nouveau, pas avant de connaitre la nature de cette chose en dessous !

Attaques et contre-attaques résonnèrent jusqu’à ce que Bang ne se redresse après avoir encaissé sans broncher un poing destiné à ravager son visage… Vivement, il saisit alors sa copie par la gorge d’une main et martela sa poitrine de l’autre. Pour partie, il entendit clairement rompre le corps de cet adversaire surprenant et sût qu’il était alors temps d’en finir d’une seule façon : en éradiquant toute partie de ce corps sans lui laisser le moindre instant pour se refaçonner !

" Abrégeons ! " Souffla t’il en surgissant dans un souffle au trois quarts de dos de son opposant. Un observateur avisé l’aurait remarquée… L’expression bien plus sérieuse sur son visage. Autant que sa musculature légèrement plus volumineuse et tendue à l’extrême, rendant sa silhouette plus agressive et dangereuse encore… ! Moins d’une fraction d’instant plus tard, il cognait son reflet d’une infinité de coups de poings si puissants qu’il n’en resta bientôt rien… Du moins, rien de capable de se reformer !

Mais, bien malgré lui, cette action sembla presque tarir les forces de Bang Il tituba en arrière, sa peau luisant du feu qui brûlait en dessous. Le brasier de son Qi ne demander qu’à entrer en éruption. Même en devenant sérieux, il ne s’était jamais épuisé aussi rapidement… Avalant quelques goulées d’air frais, sa souffrance fit place nette à son mental pour que, dans un brâme, il ne se lance une nouvelle fois dans la bataille : " Par ici ! " L’invective ayant surtout vocation de distraire la créature pour offrir au magicien une ouverture à même de faire office de conclusion sinistrement définitive !


Dernière édition par Ryan J. Heckart le Mar 7 Nov - 0:34, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Le Poing de la Justice

"A monster ? How am I monster ? Yer all just pussies !"

Maître du Jeu
avatar

Esprit du Hasard

Maître du Jeu
Généralités
Le Hasard

ϟ Nombre de Messages : 3396
ϟ Nombre de Messages RP : 3046
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Feuille de RP
Mar 7 Nov - 0:06 Message | (#)

Le membre 'Ryan J. Heckart' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


#1 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#3 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#4 'Jugement du Hasard' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Indépendant Neutre
avatar

Dante Visconti

Indépendant Neutre
Généralités
De Principatibus

ϟ Nombre de Messages : 7538
ϟ Nombre de Messages RP : 737
ϟ Crédits : Ed
ϟ Doublons : /
ϟ Célébrité : Francisco Lachowski
ϟ Âge du Personnage : Antédiluvien
ϟ Statut : /
ϟ Métier : Fondateur et patron secret de la Rose des vents ; propriétaire de Fragonard - Parfums et cosmétiques ; propriétaire du Jardin du Dragon
ϟ Liens Rapides :     


    PrésentationRPLiens
    JournalDestinExploits
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 6
ϟ Particularités Physiques:
Mar 7 Nov - 17:34 Message | (#)

 « Sous-estimé... » murmura Dante, peut-être songeur, peut-être moqueur, l’œil posé sur le double maléfique de Ryan, avant au fond de la prunelle une petite flamme de taquinerie. Ryan lui épargna quelques vilains bleus en s'interposant entre lui et sa copie. Pas le temps de bavarder, ils distribueraient les satisfecit et les sandwichs plus tard !

Ryan proposa de s'occuper de son double, Dante fut ravi de l'obliger et de lui céder le pas. Il aurait déjà fort à faire avec son propre alter ego reconstitué, qu'il se promit de ne plus trancher, de peur de voir apparaître un nouveau larron, qui serait le produit terrifiant des amours coupables du légionnaire et du magicien !

Quel étrange fruit, sorte de chaînon manquant d'une fusion arbitraire et condamnable, à la manière de ce qu'un cerveau malade pourrait imaginer en proposant l'accouplement d'un Aéromite et d'un Mackogneur... ou pire encore. Ryan commença par isoler son propre combat, ce qui laissait au dragon toute latitude pour en rebattre à cette pâle copie de lui-même, copie qui, dans sa suprême bêtise, singeait ce qui n'était déjà qu'une enveloppe d'emprunt et d'apparat.

C'était comme si le bouffon imitait Christian sans comprendre quel Cyrano se cachait derrière ! D'un geste grossier de ses mains et de ses bras, le doublon initia l'apparition d'une colonne d'air, sans doute destinée à cueillir Dante pour l'envoyer par-dessus bord et se noyer dans les eaux noires de la baie. Le coup fut aisément dévié ; la copie manipulait les vents mais Dante commandait aux ouragans.

Le navire tout entier s'ébranla quand le dragon, déjà lassé par ce combat qu'il aurait dû expédier, fit trembler tout autour de « l'autre » un tourbillon de vents contraires qui, à plus de quatre cent kilomètres heures, le soulevèrent pour venir l'écraser à ses pieds ; manier avec toute la maestria d'un implacable dompteur, ce fouet d’Éole fut imparable. Toutefois le doublon n'avait peut-être pas dit son dernier mot et peut-être réservait-il quelques surprises à un adversaire trop sûr de lui...

    Jet de dé – I :
    Réussite : La copie reste coincée au pied de Dante.
    Échec : La copie parvient à se remettre sans peine.

    Jet de dé – II, si échec au I :
    Réussite : Dante esquive un vilain coup.
    Échec : Dante est repoussé.


    Jet de dé – III, si échec au II :
    Réussite : Dante parvint à rester sur le pont, il se cogne contre un bastingage.
    Échec : Un homme à la mer, jetez la bouée !


    Jet de dé – IV, si réussite au I :
    Réussite : Dante parvient à décomposer la copie.
    Échec : Dante l'emporte sur la copie qui prend la fuite.


Pressé contre le sol par la colonne d'air, par ce pilier de vents concentrés en une même direction, le doublon ne sut réagir et comme l'huître serrée contre son rocher, il ne put ni bouger, ni remuer, ni se dégager.

Dante, satisfait, ouvrit entre ses mains une première lune de feu qu'il fit d'abord rougir et grossir, puis bleuir. Il transforma la sphère en deux langues enflammées qu'il abaissa sur sa victime pour lui lécher la peau nue. Soudainement très inquiète et consciente de l'imminent péril, la copie, que les vents n'accablèrent plus après quelques instants de pression formidable, s'ébroua à la manière d'un cheval qui abandonne son cavalier. Le feu rongea la chair de ses épaules et de ses bras.

 « Lâche ! » Encore une preuve de la piètre qualité de cette copie ridicule, car jamais Dante n'aurait fui un tel combat. Pour éteindre les flammes qui s'accrochaient à son corps déformé et partiellement dégénéré, la créature s'enfuit droit vers le bastingage le plus proche et s'élança. On entendit bientôt le bruit de sa chute à travers les eaux sombres.

Dante l'avait suivi et d'un œil inquiet, il suivit la trace ineffable de sa silhouette qui, bientôt, disparut à sa vue sous la surface.

L'interpellation de Ryan n'avait hélas point servi à garder leur adversaire auprès d'eux. Dante aurait pu attaquer cet autre lui-même, tandis qu'il nageait et s'enfonçait sous l'eau, mais il avait craint d'attirer l'attention de ce qui, sous l'eau, pour le moment, se tenait tranquille. S'il devait taquiner l'oreille d'un « grand ancien », il préférait d'abord savoir s'il avait face à lui Nyalarthotep, Azathoth ou Cthulhu...

Dante, revenu vers Ryan, s'approcha encore de lui jusqu'à poser sur son épaule une main inquiète.  « Est-ce que tout va bien ? » questionna-t-il avec sérieux, le regard plongé dans les prunelles du légionnaire, qu'il avait cru voir faiblir anormalement, étant donné ce qu'il savait de ses forces et de ses résistances.

Peut-être se préoccupait-il inutilement de l'état de Ryan, peut-être ce dernier était-il au mieux de sa forme, mais le vieux dragon flairait les complications et préférait, avant de pénétrer à l'intérieur du navire, éclaircir ces questions-là. Il ajouta cependant :  « Ne traînons pas. Ce navire ne nous a pas livré toutes ses surprises. »


Dernière édition par Dante Visconti le Mar 7 Nov - 17:49, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


 

Maître du Jeu
avatar

Esprit du Hasard

Maître du Jeu
Généralités
Le Hasard

ϟ Nombre de Messages : 3396
ϟ Nombre de Messages RP : 3046
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Feuille de RP
Mar 7 Nov - 17:34 Message | (#)

Le membre 'Dante Visconti' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


#1 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#3 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#4 'Jugement du Hasard' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Abyssus abyssum invocat

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1


Sujets similaires

-
» ϟ ABYSSUS ABYSSUM INVOCAT ϟ Groupe 3
» [Katana #2] Abyssus abyssum invocat

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star City Heroes :: Le district est :: Le district est-