AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Partagez|

Atterrissage d'urgence - Alice

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
Indépendant Neutre
avatar

Raphaël Mercury

Indépendant Neutre
Généralités
Hermès
ϟ Nombre de Messages : 797
ϟ Nombre de Messages RP : 499
ϟ Crédits : Angel Dust Tumblr
ϟ Doublons : Cass Flemming - Seto Shigemitsu
ϟ Célébrité : Gaspard Ulliel
ϟ Âge du Personnage : 32
ϟ Statut : Dans une amitié avec beaucoup d'avantages avec un cauchemar
ϟ Métier : Voleur
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 3
ϟ Particularités Physiques:
Lun 9 Oct - 15:34 Message | (#)

Nuit du 11 au 12 septembre

Il n’était pas dans la nature d’Hermès, dieu des voleurs, marchands, voyageurs, messager, etc. d’intervenir en temps de guerre. Pendant la guerre de Troie, il était resté neutre, il avait été le messager, le porteur de nouvelles entre les deux camps. Il n’était pas intervenu directement dans les combats principalement parce que les membres de sa propre famille se déchiraient en prenant parti pour des camps différents d’humains, et que rapidement, lesdits humains s’étaient retrouvés dans la position peu enviables de pion et de chair à canon dans une bataille qui les dépassaient. Il avait participé à la gigantomachie en revanche, mais cela avait été différent. Ce n’était pas une guerre d’humains contre humain, mais contre les Titans. Une guerre pour la survie de tous. Il pouvait se vanter d’avoir réalisé quelques exploits, même s’il n’aurait pas su dire, même maintenant, s’il en était fier ou pas.

Cette guerre-là - parce qu’il ne fallait pas s’y tromper, c’était une guerre qui se déroulait à Star City - ressemblait plus à la gigantomachie qu’à la guerre de Troie. D’où peut-être son implication. Il fallait le comprendre. Il avait pour les humains une certaine affection, et pas seulement parce que la plupart acceptait avec entrain de s’envoyer en l’air. La Terre Prime était plus que son terrain de jeu. Il était né ici, et il avait une réaction épidermique face à ces envahisseurs.

Il n’était pas un guerrier comme Arès, il n’avait pas la précision d’Artémis avec un arc, ni le talent d’Athéna avec une lance, mais il était Hermès, au pied léger. Il était un menteur rusé, un saboteur-né. Et ces créatures allaient regretter le jour où elles avaient ouvert un portail chez lui.

Il s’était choisi un objectif : le quartier de Chinatown et plus précisément son aéroport. Déjà parce que c’était un lieu de voyage, ce qui tombait en quelque sorte sous sa juridiction. Une autre réflexion l’avait mené jusqu’ici. Il était évident que l’armée ennemi cherchait à les encercler. C’est ce que les envahisseurs cherchaient toujours à faire. Or, pour survivre à un siège, il fallait s’assurer d’avoir des moyens de ravitaillement, histoire de s’assurer que les assiégés ne se transforment pas en monstre se trahissant les uns les autres pour un bout de pain. Mieux encore, il aurait préféré coller tous les habitants de Star CIty dans un avion pour les évacuer loin d’ici pendant qu’il s’en donnerait à coeur joie pour apprendre la vie à ces envahisseurs. Mais enfin, cette solution n’était pas viable. Ni même celle d’ouvrir un portail pour mener ladite évacuation. Parce qu’il ne suffisait pas d’évacuer ses gens, il fallait leur trouver un endroit où rester. Et puis c’était pour le principe. Personne ne venait l’embêter sur son terrain. Il était possessif comme ça.

D’où sa présence, en pleine nuit, dans le quartier de Chinatown. Ses portails lui avaient été utiles pour s’infiltrer dans le quartier et avancée de toit en toit pour évaluer la situation. Il se tenait maintenant allongé sur le toit d’un immeuble, le plus proche de l’aéroport. Il ne voyait pas aussi loin, en tout cas pas naturellement, mais s’était équipé du matériel qu’il emmenait d’ordinaire sur ses divers larcins en tant que voleur. Dont une paire de jumelles dernier cri. Il prit son temps pour évaluer la situation, quasiment invisible, allongé sur le toit dans sa tenue noir et moulante.

Des drones circulaient dans le ciel, des créatures volantes aussi - logique vu l’endroit - mais le sol grouillait aussi. Le peu d’informations recueillies lui indiquaient que l’aéroport était occupé au moment de l’invasion. Il y avait donc des civils à l’intérieur. Il rangea ses jumelles, se remit debout et s’envola en silence pour s’approcher de son objectif.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




"I'm the God of everything no one else wants to do"
- Hermes, probably

Indépendant Neutre
avatar

Alice Hatter

Indépendant Neutre
Généralités
Reine des Cauchemars
ϟ Nombre de Messages : 157
ϟ Nombre de Messages RP : 110
ϟ Crédits : Puckessa
ϟ Célébrité : Aimee Teegarden
ϟ Âge du Personnage : Alice n'a pas vraiment d'âge, mais elle paraît avoir environ 25 ans
ϟ Statut : Harcelée par un loup volant
ϟ Métier : Chercheuse d'informations chevronnée pour Noctis
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 0
ϟ Particularités Physiques:
Lun 9 Oct - 21:51 Message | (#)

S’il y avait bien une chose pour laquelle je n’étais pas faite, c’était la guerre. Je détestais ce genre de moment. Premièrement, il était extrêmement difficile de s’approvisionner en thé dans ces situations. Secondement, les robes étaient quelque peu bannies. Les robes, bannies, imaginez-vous la catastrophe que cela pouvait représenter dans la vie d’une femme qui refusait le diktat cruel du pantalon ? Troisièmement, je n’appréciais guère le confinement forcé, que ce soit à Fallaenn ou au Red Night.
Plus maintenant que j’avais permission de sortie de la part de Casey et Lukaz, encore moins depuis qu’un certain loup volant était venu pimenter mon existence bien rangée (mais ne le dites jamais au loup en question, il deviendrait proprement insupportable s’il s’imaginait avoir une chance).

Je n’aimais pas la guerre de Star City. La guerre de Star City était causée par des envahisseurs notamment basés à Chinatown. Conclusion : à moi d’hâter quelque peu la fin de ce conflit, à la mesure de mes talents.
J’avais l’impression d’être une enfant désobéissante en fuguant, abandonnant Fallaenn en ce début de la nuit, vaillamment, armée d’un Cheshire et du Glaive Vorpalin, bombe lapinesque en poche, et lièvre de Mars jamais trop loin de mes pensées. Quelle aventurière.

Mon félin favori lové autour de mon cou, dans son apparence de superbe chat de salon, je m’étais tout bêtement téléportée, m’arrêtant suffisamment loin pour ne pas être repérée, perchée sur le toit d’un bâtiment ressemblant à chacun de ses voisins. J’avais évidemment envoyé mon ami en éclaireur avant toute action. Celui-ci m’avait certifié à sa façon que je pouvais marquer un temps d’arrêt ici. Après quoi, je l’avais chargé de me trouver un lieu d’atterrissage sûr à portée de vue. Quand je fus suffisamment proche, j’enjoignis Cheshire de ne plus trop s’éloigner.
Il était bien capable de déclencher l’apocalypse par pure inadvertance, comme tout bon chat qui se respectait.

Chère Alice, t’est-il arrivé souvent de rencontrer des hommes volants ? s’enquit soudain le félidé, alors que j’étais en train de chercher comment j’allais pouvoir m’approcher de cet… euh… Aéroport avait dit Lukaz.

Evidemment, ma première pensée en entendant cette question alla à Mr Wolf, et je levais les yeux sans y croire, estomaquée que ce goujat, après m’avoir volé un baiser bien moins chaste qu’il ne l’avait promis, ait le culot de me suivre. Fort opportunément, il advint que l’homme volant susmentionné n’était pas un Leander m’espionnant de façon déplacée. En revanche, il me sembla tout de même reconnaître une silhouette connue. Plissant les yeux, tapie sur mon petit bout de toit, je lui envoyais mon coursier le plus aguerri et le plus discret. Je ne tenais pas à attirer l’attention de toutes ces… Choses qui s’agitaient par voie aérienne et au sol.

Cheshire, pourrais-tu avoir l’amabilité de demander à l’homme volant s’il ne s’appellerait pas Raphaël et ne serait-pas en fait un certain Hermès ?

J’avais bien fait mes devoirs dans l’intervalle, pensez-vous. La fin du monde civilisé laissait tout ce qu’il fallait de temps pour se cultiver.

Mais bien volontiers, douce Alice, ronronna presque Cheshire avant de disparaître brusquement.

Ainsi Raphaël, si c’était bien lui, se retrouva-t-il avec une écharpe ronronnante autour du cou. Parlante également, l’écharpe.

Dites-moi, ma maîtresse souhaite s’enquérir de votre identité. Seriez-vous un certain Raphaël, ou Hermès si d’aventure vous préférez cette dénomination ?


Dernière édition par Alice Hatter le Mar 10 Oct - 21:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Indépendant Neutre
avatar

Raphaël Mercury

Indépendant Neutre
Généralités
Hermès
ϟ Nombre de Messages : 797
ϟ Nombre de Messages RP : 499
ϟ Crédits : Angel Dust Tumblr
ϟ Doublons : Cass Flemming - Seto Shigemitsu
ϟ Célébrité : Gaspard Ulliel
ϟ Âge du Personnage : 32
ϟ Statut : Dans une amitié avec beaucoup d'avantages avec un cauchemar
ϟ Métier : Voleur
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 3
ϟ Particularités Physiques:
Lun 9 Oct - 22:45 Message | (#)

A l’altitude où il volait, le ciel était calme… En-dessous de lui, c’était une autre histoire. Une multitude de choses volaient. Il devait supposer que ces créatures n’étaient pas faites pour voler à haute altitude comme lui, quoique cela ne voulait nullement dire que d’autres n’en était pas capables. De plus, s’il était discret avec ses vêtements noirs dans la nuit, et expert en vol, au point de pouvoir disparaître dans une couche de nuage, il ne pouvait rien faire pour sa chaleur corporelle, si les créatures en bas avaient de tels équipements. Ce qui était tout à fait probable.

Il était de toute évidence très absorbé par ces considérations stratégiques, alors qu’il survolait la zone de l’aéroport. Imaginez donc qu’il ne s’attendait pas à se retrouver avec un chat sur les épaules. Déjà parce que la créature n’avait rien à faire à une telle altitude. Ensuite, parce que le chat en question parlait. Enfin, c’est plus ou moins ce qui sauva l’animal d’une chute conséquente.

Voilà une question bien étrange et précise pour un chat” lui retourna la divinité. “Je vous reprocherais bien de vous être invité sur mes épaules, mais je suis certain que vous n’en auriez que faire”. Il avait côtoyé assez de chats pour connaître leur caractère à tous. Que celui-ci puisse parler ne changeait pas grand chose. “Peu de personnes sauraient me poser des questions. Encore moins en verrait l’utilité en cette occasion. Permettez-moi donc de répondre à votre question par une autre. Si votre maîtresse s’appelle Alice, vous pouvez lui répondre qu’elle ne s’est pas trompée. Ou mieux encore, m’indiquer sa position”.

Elle n’était tout de même pas l’une des otages de l’aéroport? Ah, il espérait bien que non. Il n’avait nul envie de tester la réaction de Casey, alors même qu’il n’y était pour rien. Heureusement pour lui, ce chat était un peu plus amical que l’autre qui cherchait à le tuer et lui indiqua aimablement la position de la jeune fille.

Quelques minutes plus tard, il atterrissait donc gracieusement sur un toit, pas très loin de celui qu’il venait tout juste de quitter, et à côté de de la maîtresse du ravissant chat.

Voilà une connaissance que je ne m’attendais pas à revoir de sitôt. Y a-t-il une raison à votre présence ici ma chère Alice? J’imagine que ce charmant animal répond au doux nom de Cheshire?” Il gratifia le chat d’une caresse, même s’il commençait à peser son poids, le bougre. “Dois-je en déduire que vous avez fait quelques recherches pour déterminer mon nom? Ou bien Casey a-t-elle vendu la mèche? Quoiqu’il en soit, je vous félicite… mais ce n’est peut-être pas le meilleur moment pour en débattre”.

Vu qu'ils étaient en plein milieu d'une guerre, tout ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




"I'm the God of everything no one else wants to do"
- Hermes, probably

Indépendant Neutre
avatar

Alice Hatter

Indépendant Neutre
Généralités
Reine des Cauchemars
ϟ Nombre de Messages : 157
ϟ Nombre de Messages RP : 110
ϟ Crédits : Puckessa
ϟ Célébrité : Aimee Teegarden
ϟ Âge du Personnage : Alice n'a pas vraiment d'âge, mais elle paraît avoir environ 25 ans
ϟ Statut : Harcelée par un loup volant
ϟ Métier : Chercheuse d'informations chevronnée pour Noctis
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 0
ϟ Particularités Physiques:
Mar 10 Oct - 21:20 Message | (#)

Notre douce Alice se sentait l’âme d’une héroïne, ce soir, répondit le chat. Baissez les yeux, Hermès, elle est juste là.

J’aurais volontiers agité la main en direction de Sa Sainteté des Voleurs, qui se dirigeait à présent vers moi. Néanmoins, la discrétion se devait d’être au rendez-vous. Autant que cela était possible. Je retins un soupir consterné en songeant que me faire toute petite n’était pas vraiment dans ma nature. Peut-être même pas du tout.

Raphaël, quel plaisir de vous recroiser en ces circonstances. Permettez-moi en effet de vous présenter Cheshire.
Enchanté, compléta paresseusement l’animal.

Je jetais un regard intrigué au chat, qui venait de se laisser caresser sans planter ses crocs démesurés dans la main coupable. Apparemment, sa majesté des félidés appréciait les divinités grecques.
Cheshire réapparut brusquement sur mes épaules, ronronnant toujours avec un enthousiasme débordant. Ses quelques huit kilos de félin me tirèrent une légère grimace tandis que mes muscles s’adaptaient à cette charge supplémentaire. N’aurait-il pas pu se rapetisser un peu en choisissant sa forme… « normale » ?

J’ai fait mes recherches, avouais-je sans honte aucune, mais j’irais jusqu’à dire que le moment est bien mal choisi pour les compliments.
Indéniablement.

Je délogeais l’importun qui retourna poser ses quatre pattes sur le sol, lui adressant un regard réprobateur.

J’ai ouï dire que certaines personnes étaient coincées là-bas, mentionnais-je en désignant l’aéroport. Je n’aime pas les envahisseurs. L’approvisionnement en thé est devenu horriblement compliqué, et mon travail fonctionne mal.

Très logiquement, j’avais décidé d’apporter une solution à une partie du problème au moins. Voilà que le pragmatisme s’invitait dans mes propos. La Terre pouvait enfin s’arrêter de tourner.

Malheureusement, je ne connais pas les lieux et ne peux m’y rendre par voie magique, soupirais-je. Cheshire peut, lui, mais un chat seul contre toute cette armada…

Je scrutais le sol. Créatures inconnues à perte de vue. Je ne volais pas, et si je réapparaissais à la porte de l’aéroport, j’allais simplement attirer l’attention de tous les monstres de la création sur ma charmante et mortelle personne. Un instant, je caressais l’idée de jeter le lièvre de Mars en pâture à tout ça. Puis je me ravisais. Non pas que je trouve l’idée cruelle, mais même ce fou ne pouvait détourner tant de regards vers lui.

Un peu d’aide serait la bienvenue, étant donné que vous volez, pour votre part. L’idée est terriblement incorrecte, mais je pense que l’on peut tolérer une entorse à la bienséance. Et puis, je suis utile. J’ai un très joli couteau et même les loups ne parviennent pas à me coincer.

Qui résisterait à de tels arguments, je vous le demande ? Surtout avec une telle clarté dans ces explications.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Indépendant Neutre
avatar

Raphaël Mercury

Indépendant Neutre
Généralités
Hermès
ϟ Nombre de Messages : 797
ϟ Nombre de Messages RP : 499
ϟ Crédits : Angel Dust Tumblr
ϟ Doublons : Cass Flemming - Seto Shigemitsu
ϟ Célébrité : Gaspard Ulliel
ϟ Âge du Personnage : 32
ϟ Statut : Dans une amitié avec beaucoup d'avantages avec un cauchemar
ϟ Métier : Voleur
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 3
ϟ Particularités Physiques:
Mar 10 Oct - 23:14 Message | (#)

Il ne s’était pas trompé sur le nom de l’animal, mais n’avait en réalité aucun mérite. Pour qui connaissait bien ses classiques, la jeune femme pouvait vite se révéler. D’autant que c’était réciproque. Les mythes n’étaient certes qu’une version déformée de sa vie - au même titre que le livre de Lewis Carroll - mais ils étaient néanmoins une base appréciable. Pour qui savait les décrypter, on y trouvait nombre d’indices sur ses pouvoirs et sa nature.

Bah, les meilleurs compliments sont ceux qu’on reçoit au pire moment… et celui-ci est sincère”.

Un poids se retira de ses épaules en même temps que le chat les quitta pour celles de sa maîtresse. Si pour lui, l’animal représentait déjà une gêne, il s’imaginait déjà les conséquences pour la jeune femme. D’ailleurs, elle confirma ses doutes en le faisant bien vite redescendre.

C’est donc le manque de thé qui vous pousse à intervenir?” s’amusa l’Olympien.

Il ne jugeait nullement cet étrange sens de la morale, au contraire. Qu’importaient les raisons, quand il y avait de l’action? Un exemple célèbre n’était nul autre que celui d’Ulysses. Il n’avait que faire de la victoire, quand il avait proposé cette folle idée du cheval en bois. Son illustre petit-fils voulait surtout rentrer chez lui. Qu’elle soit là pour le thé, ou pour autre chose, il ne rechignerait pas à avoir une alliée dans cette aventure.

La suite des demandes de la jeune femme avait peut-être un peu moins de sens, à première vue en tout cas. Disons qu’il n’y avait en fait pas de demande directe. Il fallait interpréter un peu. Il se permit donc de résumer les choses.

Si je comprends bien, vous voulez que je vous emmène jusqu’à l’aéroport? En volant?

S’il s’était attendu à ça, en venant ici ce soir… Il aurait pu demander la permission de la jeune femme avant de la soulever du sol, mais elle lui avait clairement demandé de l’emmener, il n’en voyait donc pas l’intérêt. Il la laissa tout de même s’accrocher à son cou, un bras sous ses genoux, l’autre dans son dos, et donna un coup de talon pour se donner de l’élan après s’être assurée qu’elle ne risquait pas de tomber. Ce n’était pas le moment de tenter des acrobaties.

J’ai cru entendre que votre chat pouvait se rendre dans l’aéroport… pensez-vous qu’il accepterait d’aller jeter un oeil avisé à l’intérieur? Un rapport de la situation serait plus qu’appréciable”.

Au vu de l’intellect de la créature, il préférait tout de même demander poliment. Et si possible, que sa maitresse s’en chargea.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




"I'm the God of everything no one else wants to do"
- Hermes, probably

Indépendant Neutre
avatar

Alice Hatter

Indépendant Neutre
Généralités
Reine des Cauchemars
ϟ Nombre de Messages : 157
ϟ Nombre de Messages RP : 110
ϟ Crédits : Puckessa
ϟ Célébrité : Aimee Teegarden
ϟ Âge du Personnage : Alice n'a pas vraiment d'âge, mais elle paraît avoir environ 25 ans
ϟ Statut : Harcelée par un loup volant
ϟ Métier : Chercheuse d'informations chevronnée pour Noctis
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 0
ϟ Particularités Physiques:
Mer 11 Oct - 21:20 Message | (#)

Il était vrai que la pénurie de thé était une bien étrange raison de mettre sa vie en danger (d’autant que j’étais, aux dernières nouvelles, tout à fait mortelle – je saignais du moins comme tout être humain normalement constitué). Ce n’était peut-être même qu’un prétexte pour ne pas avouer ce que je découvrais peu à peu sur moi-même : la vie calme et bien rangée que je m’étais aménagée jusqu’à quelques mois de cela ne me convenait pas. Je partais en guerre pour le frisson de l’aventure, l’exaltation apportée par cette chose qu’ils appelaient l’adrénaline.
Autant pour les convenances.

Disons cela, oui. C’est une des explications, acquiesçais-je en haussant les épaules.

Puis arriva le moment où Raphaël résuma mes doléances de façon beaucoup plus directe (et en vérité beaucoup plus claire également, je l’admettais volontiers). Je n’avais pas vraiment eu le temps de répondre que la divinité me souleva du sol sans effort. C’était flatteur pour l’ego, je suppose. Quelques secondes de plus, après avoir passé mes bras autour de son cou avec délicatesse, nous nous retrouvâmes dans les airs. Suivis par un Cheshire qui vint s’installer dans le creux de mon ventre sans se soucier de m’étouffer. Quel charmant chat.

Cheshire, tu as entendu Raphaël… Aurais-tu l’amabilité… ? interrogeais-je le félin.
Chanceux que vous êtes, je suis l’amabilité incarnée, pouffa le principal intéressé avant de disparaître vers d’autres horizons.
Vous savez, une fois qu’il a décidé qu’il ne vous mangerait pas, vous pouvez lui poser directement la question, ajoutais-je à destination de sa sainteté.

Je me tus momentanément en songeant qu’il faisait un peu frais dans les airs et en me demandant si j’appréciais de voler ou si je trouvais simplement ça très étrange.

    Lancer de dés #1
    Réussite : Cheshire revient avec des informations intéressantes
    Echec : le capricieux félin a visiblement oublié l’existence de nos deux aventuriers, ou a rencontré des ennuis, ou a décidé qu’il avait mieux à faire, en bon chat qui se respecte

    Lancer de dés #2
    Réussite : point positif, Raphaël et Alice ne sont pas repérés par les créatures du Terminus pour le moment
    Echec : pas de chance, il fallait être plus discrets


Nous nous rapprochâmes peu à peu de l'aéroport, en toute discrétion. Coup de chance, intervention du destin ou simplement talent certain de Raphaël pour l'infiltration, aucune des créatures du Terminus - volantes ou non - ne pointa le bout de son nez en se demandant ce que nous fabriquions là. Je doutais que notre bonne étoile nous sauve encore longtemps de fâcheuses rencontres, mais toute chose était bonne à prendre.

Malheureusement, un autre problème se posa en la féline personne de Cheshire... Qui ne revenait pas. Quelque peu inquiète, j'espérais qu'il n'était pas dans une mauvaise passe, seul au milieu de l'ennemi et d'humains sans doute quelque peu nerveux s'ils étaient pris au piège dans un aéroport assiégé. l'autre solution, qui avait plus tendance à provoquer ma colère, était qu'il s'était - déjà - lassé de ce petit jeu et qu'il était allé courir d'autres proies. Si vous vous posiez la question, oui, il m'avait bel et bien déjà fait le coup, et dans des situations plus critiques que celle-ci.

Je m'inquiète de ne pas voir revenir Cheshire, mentionnais-je simplement en me tordant le cou pour essayer de distinguer le bâtiment que nous visions. Peut-être devrions-nous essayer de nous passer de ses informations.

J'aurais été mortifiée de perdre l'un de mes amis chers à mon coeur dans une mission stupide pour des hommes non moins stupides. Même le ravitaillement en thé ne valait pas un tel sacrifice.

Il doit bien y avoir un endroit raisonnablement envahi dans lequel nous pourrions nous loger en relative sécurité... Et puis, si j'ai le point dans mon champ de vision et que la distance est raisonnable, je peux m'y téléporter en silence et revenir vous chercher si la voie est libre.

... Et me faire agresser si elle ne l'était pas, mais j'étais tout de même assez résistante. Pour me blesser, il fallait encore m'attraper, non ?


Dernière édition par Alice Hatter le Mer 11 Oct - 21:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Maître du Jeu
avatar

Esprit du Hasard

Maître du Jeu
Généralités
Le Hasard

ϟ Nombre de Messages : 3394
ϟ Nombre de Messages RP : 3044
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Feuille de RP
Mer 11 Oct - 21:20 Message | (#)

Le membre 'Alice Hatter' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


#1 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Indépendant Neutre
avatar

Raphaël Mercury

Indépendant Neutre
Généralités
Hermès
ϟ Nombre de Messages : 797
ϟ Nombre de Messages RP : 499
ϟ Crédits : Angel Dust Tumblr
ϟ Doublons : Cass Flemming - Seto Shigemitsu
ϟ Célébrité : Gaspard Ulliel
ϟ Âge du Personnage : 32
ϟ Statut : Dans une amitié avec beaucoup d'avantages avec un cauchemar
ϟ Métier : Voleur
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 3
ϟ Particularités Physiques:
Jeu 12 Oct - 14:58 Message | (#)

Décidément, Alice devenait de plus intéressante de minute en minute. Et bien sûr, il ne disait pas ça parce qu’elle était présentement dans ses bras, littéralement. Enfin, il n’allait tout de même pas avoir ce genre de pensées pour l’une des amies de Casey ! Cela aurait été indélicat… Et donc tout à fait son genre, quelque part. Que voulez-vous, on ne se refaisait pas, et le penser ne signifiait absolument pas qu’il allait passer à l’acte.

Je suis toujours ravi de savoir que je ne ferais pas l’objet du prochain repas d’un être, quel qu’il soit. Tant mieux pour lui d’ailleurs, j’ai entendu dire que j’étais plutôt indigeste”.

Une histoire se cachait derrière cette affirmation, elle serait à raconter à un autre moment. Les cieux étaient pour l’instant déserts, mais rien ne garantissait que les choses resteraient ainsi. Le sol grouillait toujours de monde, et Raphaël choisit de se poser sur une tour qui émergeait du bâtiment. Lubie de l’architecte, l’aéroport était doté de toits en verre destinés, sans doute, à faire entrer la lumière.

Peut-être est-il simplement occupé à rassembler des informations qu’il juge utile”.

Il l’espérait en tout cas. Si son éclaireur partait soudain en balade… Encore une fois, c’était tout à fait son genre à lui, pour les missions de moindre importance. Les circonstances en revanche, démontraient que ce n’était pas le moment de se montrer aussi facétieux. A défaut de pouvoir, pour l'instant, compter sur les informations du chat, il comptait profiter de son nouveau poste d'observation pour examiner les environs.

Dites-moi ma chère… quelle est votre résistance aux blessures diverses et quelles sont vos capacités offensives?

Les créatures issus de ces divers portails ne pouvaient a priori pas lui faire grand chose - ce qui semblait d’ailleurs les étonner - mais il savait que ce n’était pas le cas de tout le monde. Tout cauchemar qu’elle était, Casey avait bien failli brûler vive la dernière fois. Sans compter que d’un point de vue stratégique, il valait mieux connaître les limites de sa seule alliée, histoire de s’éviter d’être pris par surprise plus tard.

Il sortit ses jumelles et les pointa dans différentes directions à la recherche d’information.

Citation :
Jet de dés:
Jet I :

Double Réussite : Alice et Raphaël sont stationnés non loin de l’un des terminaux de l’aéroport où sont rassemblés un certain nombre de civils, sans garde autour d’eux.
Réussite : Les civils sont nombreux, et bien gardés.
Double échec : A part des cadavres, la vaste salle sous leurs pieds a l’air déserte.

Jet II :
Réussite : Raphaël parvient à repérer le portail.
Echec : Il ne voit rien.

Jet III : Si réussite au II
Réussite : Le portail est à l’extérieur, sur une piste d’atterrissage.
Echec : Le portail est à l’intérieur.


Jet IV :
Réussite : Raphaël repère Cheshire.
Echec : Ce sale chat est introuvable.

Jet V :
Réussite : Ils ne sont pas repérés.
Echec : Ils sont repérés.

Jet VI : Si échec au V : rencontre “Des ombres dans la nuit”.

Sous leurs pieds, un terminal de l’aéroport, remplis de civils. Au vu de leur nombre, il pouvait peut-être en conclure qu’ils avaient été rassemblés là pour une raison. Sans doute vider les lieux. Ou peut-être pour autre chose, de moins plaisants. Les soldats du Terminus étaient nombreux à les garder.

Ah, je pense avoir retrouvé votre compagnon”.

Il venait d’apercevoir la silhouette d’un chat, parmi les visages terrifiés des gens qui se trouvaient là. Pas vraiment ce qu’il cherchait. Il cherchait le portail, la base de l’invasion dans cette partie de la ville. A l’extérieur, il n’avait rien vu qui aurait pu le renseigner, mais il ne voyait rien de plus à l’intérieur. Il considérait pourtant la destruction du portail comme une priorité.

Il baissa ses jumelles, et sentit un courant d’air dans sa nuque. Il se retourna, plissa les yeux, fouillant la nuit pour confirmer son intuition, mais ne sursauta pas quand il se retrouva face à une silhouette indéfinie. La silhouette se fit mouvante, se brouilla… et lui retourna son propre visage, quoique l’expression en était un peu plus dure. De toute évidence, ils avaient été repérés, et son corps réagit en conséquence. Ses muscles se tendirent pour l’action, il était prêt à riposter.

Je vais m’occuper de cette pâle copie. Cherchez le portail”.


Dernière édition par Raphaël Mercury le Jeu 12 Oct - 15:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




"I'm the God of everything no one else wants to do"
- Hermes, probably

Maître du Jeu
avatar

Esprit du Hasard

Maître du Jeu
Généralités
Le Hasard

ϟ Nombre de Messages : 3394
ϟ Nombre de Messages RP : 3044
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Feuille de RP
Jeu 12 Oct - 14:58 Message | (#)

Le membre 'Raphaël Mercury' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


#1 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#3 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#4 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#5 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#6 'Des Ombres dans la N' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Indépendant Neutre
avatar

Alice Hatter

Indépendant Neutre
Généralités
Reine des Cauchemars
ϟ Nombre de Messages : 157
ϟ Nombre de Messages RP : 110
ϟ Crédits : Puckessa
ϟ Célébrité : Aimee Teegarden
ϟ Âge du Personnage : Alice n'a pas vraiment d'âge, mais elle paraît avoir environ 25 ans
ϟ Statut : Harcelée par un loup volant
ϟ Métier : Chercheuse d'informations chevronnée pour Noctis
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 0
ϟ Particularités Physiques:
Ven 13 Oct - 21:27 Message | (#)

Alors que jusque là je regardais le paysage défiler sous notre étrange duo, je relevais les yeux vers Raphaël, perplexe. Qui savait qu’il était indigeste ? Si le moment avait été un peu mieux choisi, j’aurais posé la question, mais en l’état je me promis simplement de le faire plus tard. En sachant pertinemment que mon esprit tortueux aurait totalement effacé ce détail de ma mémoire dans quelques heures. Au mieux.

Raphaël arriva sur les toits de verre d’une tour de l’aéroport, où il me déposa. Comme d’habitude, je lissais des jupes totalement imaginaires – puisque j’avais fait le suprême effort de me passer de robe pour partir à l’aventure. Puis je m’avançais au bord du toit pour évaluer la hauteur à laquelle nous nous trouvions. Je l’aurais défini comme raisonnablement haute.
Peut-être Cheshire avait-il trouvé des choses particulièrement fascinantes, mais il aurait tout aussi bien pu être de retour à Fallaenn à la recherche du chat de Casey. Ou à l’autre bout de la ville voire de la planète.

J’espère que ce n’est que cela et que cet indécis n’a pas trouvé mieux à faire. Vous savez, il m’a déjà oubliée dans des situations pires que celle-là pour m’avouer ensuite qu’il avait simplement décidé d’aller chasser.

Histoire véridique et qui s’était avérée fort dangereuse pour moi. Mais j’avais survécu pour passer un savon à Cheshire et le sommer de me prévenir lorsqu’il se lassait, à tout le moins. Je n’étais pas naïve au point de lui interdire ce genre d’entourloupes.
Je revins vers Raphaël, à deux pas de lui – non pas en marchant mais en me téléportant, cette fois. Alors que ce pouvoir m’avait quelque peu perturbée au départ, c’était devenu à présent une seconde nature chez moi. Cela m’était aussi normal que de marcher. Au milieu d’un pas, pour descendre les escaliers, éviter un mauvais coup de Lièvre, … C’était un réflexe physiologique. D’autant plus que cela ne me demandait aucun effort, à moins d’enchaîner un nombre incalculable de sauts.

Ma foi, disons que je suis résistante aux blessures diverses, comme vous dites, parce qu’il faut encore m’attraper, mais je saigne autant que n’importe qui. Je crois. Je ne sais pas trop. A vrai dire, personne n’a jamais réussi à m’amocher assez méchamment pour que je puisse trancher sur la question.

Même à Wonderland, quand je m’étais sortie de justesse de situations périlleuses, je n’avais jamais récolté que quelques coupures et de vilains bleus… Qui avaient guéri à un rythme que je jugeais normal.

Restons-en sur le fait que je corresponds sur ce point à une humaine normale, concluais-je en haussant les épaules. Pour ce qui est de mes capacités offensives. Et bien, j’ai un chat qui, lorsqu’il est coopératif, à des dents fort tranchantes, et puis, il y a mon glaive.

Tout en parlant, j’avais ouvert ma main droite, pour que le dit glaive vienne s’y loger en sortant de nulle part. J’en caressais le fil du bout du doigt.

Inquiétez-vous de votre survie, je m’occuperais de la mienne. S’il m’arrive quelque chose, Cheshire dira à Casey que vous n’y êtes pour rien, ajoutais-je en pouffant de rire.

Le cauchemar était bien fichu de le lui reprocher.
Il ne fallut que peu de temps à Raphaël pour repérer le félin – qui n’avait donc pas été visiter de nouveaux horizons, quel intéressant miracle – et je regardais machinalement dans la même direction que lui… Sans rien voir dans la nuit et vu la distance. Ah. Je voulais les mêmes jumelles que lui.
Mes priorités changèrent cependant rapidement quand je remarquais que Raphaël n’était pas tout seul. Comprenez qu’il y avait quelque chose de très inconvenant derrière lui, qui devint bien vite un deuxième dieu grec égaré. Je reculais machinalement d’un pas, tandis que la divinité m’envoyait à la recherche du fameux portail. Je ne discutais pas, ne protestais pas, et regardais sous mes pieds. Cette partie de l’aéroport était trop remplie. Je me contentais donc d’un « à bientôt » à l’intention de mon équipier avant de me dématérialiser plus loin sur le toit vitré également, en contrebas de la tour, et après le terminal rempli de civils. Les yeux rivés sur le sol, je me téléportais de nouveau à l’intérieur.
Le couloir qui reliait le terminal 1 au hall du bâtiment 3 – d’après les écriteaux qui se trouvaient sous mon nez – était plongé dans la pénombre. Je m’accroupis sur le sol, tentant de me faire plus discrète. Hermès n’avait pas vu le portail ici. Je supposais donc qu’il fallait que je cherche plus loin dans la bâtisse à tout le moins… Voire, si je n’avais vraiment pas de chance, dans une autre.

      Lancer de dés #1

      Réussite : Cheshire a continué son chemin jusqu’à rejoindre Alice
      Echec : que l’on ne tente plus de prétendre que les chats sont des créatures fiables.

      Si réussite au lancer #1 : Lancer de dés #2
      Deux réussites : au cours de sa longue absence, Cheshire a repéré le portail à l’autre bout du bâtiment 3.
      Une réussite : Cheshire a repéré le portail dans un autre bâtiment.
      Echec : A part se balader au milieu des otages, le félin n’a pas fait grand chose (et certainement pas quelque chose d’utile).


      Lancer de dés #3
      Réussite : Alice n’a pas été repérée en pénétrant l’aéroport.
      Echec : On ne peut pas toujours avoir de la chance.

      Si échec au lancer de dés #3 : dé de rencontre « des ombres dans la nuit »


Un regard derrière moi, plein d'espoir, m'apprit que cet infidèle de Cheshire n'était pas là. Autant pour le repérage. Le point positif, c'est qu'aucun des gardes des otages n'avaient été alerté par mon arrivée. Le point négatif, c'est que je ne savais absolument pas où aller. Je fis donc ce que je faisais depuis toujours dans ce genre de situations : je partis d'un pas tranquille, m'éloignant du terminal 1 pour rejoindre le grand hall éclairé seulement par endroits, utilisant mes légendaires dons exploratoires (ou pas) pour tenter de retrouver ce fichu portail de la façon classique, n'impliquant pas un félin inconstant. Et en avant toute.
Espérons que Sa Sainteté s'en sortirait avec son double maléfique.


Dernière édition par Alice Hatter le Ven 13 Oct - 21:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Maître du Jeu
avatar

Esprit du Hasard

Maître du Jeu
Généralités
Le Hasard

ϟ Nombre de Messages : 3394
ϟ Nombre de Messages RP : 3044
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Feuille de RP
Ven 13 Oct - 21:27 Message | (#)

Le membre 'Alice Hatter' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


#1 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#3 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#4 'Des Ombres dans la N' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Indépendant Neutre
avatar

Raphaël Mercury

Indépendant Neutre
Généralités
Hermès
ϟ Nombre de Messages : 797
ϟ Nombre de Messages RP : 499
ϟ Crédits : Angel Dust Tumblr
ϟ Doublons : Cass Flemming - Seto Shigemitsu
ϟ Célébrité : Gaspard Ulliel
ϟ Âge du Personnage : 32
ϟ Statut : Dans une amitié avec beaucoup d'avantages avec un cauchemar
ϟ Métier : Voleur
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 3
ϟ Particularités Physiques:
Jeu 19 Oct - 12:47 Message | (#)

Il aurait pu être étonné de l’inconstance de Cheshire. D’un autre côté, le concerné était un chat, animal que les clichés décrivaient volontiers, à tort ou à raison, comme manipulateurs ou cruels. Sa dernière rencontre avec une telle créature s’était soldée par un appartement en ruines. Et la créature en question n’était autre que le colocataire du félin qui le préoccupait actuellement. En résumé, il n’était vraiment pas étonné.

La réponse que lui donna Alice quant à sa résistance aux chocs et autres blessures ne lui plaisaient évidemment que moyennement. Il aurait préféré une alliée beaucoup plus solide, surtout en cas d’altercation, mais il ne doutait pas que la jeune femme ferait des merveilles avec son arme. Enfin dans le doute, il garderait un oeil sur elle. Il n’avait aucune envie d’être celui qui annoncerait à Casey que son amie avait perdu un bout, même avec l’assurance, sur le ton de la plaisanterie, que Cheshire se porterait garant pour lui. Surtout que vu l’inconstance de l’animal, il risquait bien de ne pas être là s’ils en arrivaient là. Autant ne pas prendre le risque. C’était honnêtement beaucoup trop d’ennuis à gérer, et il n’avait pas que ça à faire en pleine apocalypse Star-City-centrée.

Alors forcément, la perspective de se séparer, même temporairement, et même pour éviter à la jeune femme d’être prise dans un combat entre deux potentiels dieux de l’Olympe - en tout cas entre un original, et une copie de plus ou moins bonne qualité - ne l’enchantait guère. Mais enfin, il allait bien devoir lui faire confiance. Il trouvait d’ailleurs que cette créature était peut-être la plus inquiétante du lot qu’il avait pu affronter jusqu’ici. Si elle était sa copie en apparence, il s’attendait à ce qu’elle imite d’autres choses. Et dans l’histoire, il n’oubliait pas qu’il était un dieu. Avec des capacités eh bien… divines. Le genre qui pouvait détruire une Terre si on s’énervait.

Citation :
Jet de dés :
4 Réussites : Bénédictions
3 Réussites : Présages
2 Réussites : Décorporation
1 Réussite : Prière
1 Echec : Portail dimensionnel
2 Echecs : Super-réflexes
3 Echecs : Super-vol
4 Echecs : Invulnérabilité

Les deux adversaires se jaugèrent. Se trouver face à un ennemi qui vous ressemblait comme deux gouttes d’eau était une expérience étrange… et l’Olympien comprenait soudain mieux le désarroi de son vieil ami Médomaï quand le dragon s’était retrouvé face à l’un de ses doubles dimensionnels.
Il aurait pu rester sur place, régler ce combat au sol, mais préféra plutôt décoller. Non pas pour fuir - il avait beau ne pas être un guerrier, ce n’était pas son genre, encore moins face à une pale copie - mais pour tester les capacités de son double. A son grand déplaisir, il décolla aussi. Et à son déplaisir encore plus grand, il constata rapidement que son ennemi était tout aussi rapide que lui. Et comme un malheur n’allait jamais seul, s’il put se réjouir de le voir moins réactif que lui, il eut tout de même le déplaisir de le voir guérir du coup qu’il lui infligea en plein visage. Au passage, l’Olympien ne savait pas s’il trouvait satisfaisant ou non de se frapper lui-même, mais enfin…

Rapidement, il put conclure que le vol était une copie de ses propres talents, mais que la régénération devait être une capacité de la créature. Il ne savait pas quel autre talent elle avait pu copier, mais s’en souciait peu, préférant user de son intellect et de ses capacités pour lui régler son compte. Armé de son casque, et de son caducée, il se prépara à l’affronter. Et cela commença par un coup de baton asséné entre les jambes. Hey, il n’était pas un guerrier, mais cela ne voulait pas dire qu’il était contre les coups bas.


Dernière édition par Raphaël Mercury le Jeu 19 Oct - 12:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




"I'm the God of everything no one else wants to do"
- Hermes, probably

Maître du Jeu
avatar

Esprit du Hasard

Maître du Jeu
Généralités
Le Hasard

ϟ Nombre de Messages : 3394
ϟ Nombre de Messages RP : 3044
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Feuille de RP
Jeu 19 Oct - 12:47 Message | (#)

Le membre 'Raphaël Mercury' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


'Jugement du Hasard' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Indépendant Neutre
avatar

Alice Hatter

Indépendant Neutre
Généralités
Reine des Cauchemars
ϟ Nombre de Messages : 157
ϟ Nombre de Messages RP : 110
ϟ Crédits : Puckessa
ϟ Célébrité : Aimee Teegarden
ϟ Âge du Personnage : Alice n'a pas vraiment d'âge, mais elle paraît avoir environ 25 ans
ϟ Statut : Harcelée par un loup volant
ϟ Métier : Chercheuse d'informations chevronnée pour Noctis
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 0
ϟ Particularités Physiques:
Jeu 19 Oct - 20:30 Message | (#)

Le hall était étonnamment silencieux. J’imaginais les aéroports comme les gares, lieux d’effervescence, d’effusions de joie ou de tristesse, d’échange parfois. Pas comme des imitations de cimetière. Je n’entendais même pas de sons en provenance du terminal 1. Le grésillement d’un ou deux plafonniers se rappelait de temps à autre à moi, mais rien de plus. J’espérais fortement que ce soit bon signe pour moi.
J’espérais aussi que les bâtiments n’aient pas trop soufferts dans l’aventure. Je doutais de survivre à un effondrement. Mes réflexes n’avaient rien de particuliers comparés à l’humain lambda. Je m’accrochais à l’idée que se dématérialiser m’était extrêmement aisé, et que j’aurais très probablement le temps de m’esquiver plus loin en cas de problème. Que ce soit aux côtés de mon divin compagnon ou ailleurs.

Je traversais le hall désert sans faire usage de mes pouvoirs, prudemment. Dieu soit loué, mes hallucinations n’étaient pour l’instant pas de la partie, malgré l’atmosphère plus que propice pour elle. Je jetais un œil à travers les interminables baies vitrées de l’entrée principale. Du mouvement, du danger en perspective, mais rien en vue qui ne ressemble à un portail. Je choisis donc de récupérer un plan de l’aéroport à l’accueil et de l’étudier, accroupie derrière un comptoir encore debout, afin d’être un peu méthodique dans mes recherches. Le bâtiment dans lequel j’étais était apparemment le plus grand. Le second, que j’entrapercevais de l’autre côté d’une piste, serait plus rapide à explorer.

Un autre terminal et une zone de commerce restaient à visiter dans la bâtisse. Je décidais de commencer par le terminal 2. Avec de la chance, il ne serait pas empli d’otages ou de monstres comme le premier. Peut-être même se trouverait-il là un portail.

      Lancer de dés #1
      Réussite : le portail se trouve dans le terminal 2, bien gardé comme de bien entendu.
      Echec : Toujours pas de portail à l’horizon.

      Lancer de dés #2 (si échec au lancer #1)
      2 réussites : A vrai dire, il n’y a pas âme qui vive ici.
      1 réussite : Pas de portail mais il s’y trouve bel et bien un/des sbire(s) du Terminus qui ne repère(nt) heureusement pas Alice pour le moment…
      Echec : Un/des sbire(s) du Terminus se trouve(nt) dans la bâtisse et repère(nt) Cheshire, qui est arrivé là entre temps.

      Lancer de dés #3 (si échec au lancer #2)
      Réussite : Alice parvient à attraper Cheshire et fuir.
      Echec : Il semblerait que la demoiselle ne doive se frotter aux gardiens des lieux.


      Dé de rencontre (si réussite au lancer de dés #1 ou au moins un échec au lancer de dés #2)


Je faillis me faire tuer de façon profondément stupide. A savoir, entrer tranquillement dans le terminal comme si j’étais allée à la cueillette aux champignons en plein territoire ami de Wonderland. Seul un réflexe de survie me permit de me dématérialiser vers l’arrière en me rendant compte que je n’étais plus tout à fait seul.
Seigneur Dieu, ayez pitié de moi, songeais-je en ouvrant des yeux ronds et en me tapissant le plus près du sol possible.

La bonne nouvelle, c’était que j’avais trouvé le portail. La chose avait l’air faite pour durer, puisqu’une construction au dessein bien obscur pour mes yeux de néophyte semblait le maintenir ouvert. Les piliers étaient-ils des sortes de batteries ? Ou plutôt une cale qui laissait la porte entrebaillée ? N’étant guère une experte de la question, je me contentais d’enregistrer sa position : en plein milieu du grand hall, apparemment posé là par hasard, les alentours complètement dévastés – je distinguais même une vitre brisée derrière.

La très mauvaise nouvelle, c’était qu’évidemment, la jolie entrée du Terminus était gardée. Et pas par n’importe quoi. Par je ne savais quoi, à vrai dire. Cela ressemblait peu ou prou à un hybride entre un serpent à quatre pattes et un caillou qui aurait mesuré deux bons mètres de haut. Un caillou, ou un tas d’ossements ? Je ne savais guère. Cette vilaine bestiole, recouverte d’une matière qui me semblait plutôt dure au premier abord et de couleur blanchâtre, tournait autour de son portail – oui, il me semblait bien que c’était le sien, rien qu’à lui. J’aimais assez vivre pour ne pas avoir envie de lui en disputer la garde.
Cela dit, la créature n’était peut-être pas belliqueuse. Comprenez-moi bien : sans visage pour juger de ses émotions du moment, j’avais bien du mal à trancher.
Les lapins avaient de la concurrence. Rude, la concurrence.

Je restais figée un long moment, tentant de peser le pour et le contre : fuir, au risque d’attirer le Grand Méchant Serpent-Caillou ? A pied, ou via mes pouvoirs, qui n’avaient pour le moment pas signalés ma présence ? Attendre que Raphaël ou Cheshire (pitié, pas lui, il avait la discrétion d’un éléphant lorsqu’il s’y mettait) me retrouve ? Cruel dilemme, n’est-ce pas ?


Dernière édition par Alice Hatter le Jeu 19 Oct - 20:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Maître du Jeu
avatar

Esprit du Hasard

Maître du Jeu
Généralités
Le Hasard

ϟ Nombre de Messages : 3394
ϟ Nombre de Messages RP : 3044
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Feuille de RP
Jeu 19 Oct - 20:30 Message | (#)

Le membre 'Alice Hatter' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


#1 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#3 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#4 'Des Ombres dans la N' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Atterrissage d'urgence - Alice

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant


Sujets similaires

-
» Jasper & Alice Forever
» Alice Blood [Attente de Réponse]
» Alice Cullen
» Alice always lost... [Validée]
» Alice Logan [validée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star City Heroes :: Administration :: Archives :: Archives des Rencontres-