AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 

A Girl's Best Friend

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 5 Nov - 19:16 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici
Indépendant Neutre

avatar
Indépendant Neutre
Afficher le profil

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 13/12/2016
ϟ Nombre de Messages : 904
ϟ Nombre de Messages RP : 577
ϟ Célébrité : Gaspard Ulliel
ϟ Crédits : Avatar : Pechedi (Tumblr) Sign : Kerawhites (Tumblr)
ϟ Doublons : Cass Flemming - Seto Shigemitsu
ϟ Âge du Personnage : 33
ϟ Statut : Papilloneur
ϟ Métier : Voleur
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Imaginez un beau gosse aux cheveux bruns et soyeux volants aux vents, des yeux bleus comme... oui, ok, vous voyez le truc.
Je suis taillé comme un dieu grec (ahah) à moins que vous ne préféreriez les romains.
ϟ Pouvoirs : ♣️ Invulnérabilité
♣️ Super-vol (1.600 km/h)
♣️ Superréflexes
♣️ Portail dimensionnel
♣️ Prière antique
♣️ Décorporation
♣️ Caducée (sommeil magique)
♣️ Main de la Gloire (lumière + passe-partout + bulle de silence)
♣️ Boussole magique
♣️ Casque messager
♣️ Lyre d'Apollon (berceuse des dieux, hymne à la joie, chant de la colère)
♣️ Anástasi (Ανάσταση : la résurrection) : serviteur
Pendant une brève seconde, Raphaël envisagea de lancer une nouvelle fois son casque, mais pas en direction de la bestiole. Plutôt vers la voleuse. Avec un peu de chance, il aurait pu la délester d’une main ou deux, voire même d’une tête. Et puis la raison reprit le dessus. Pour l’instant, elle lui était plus utile vivante, à gigoter, et donc comme potentielle diversion, que morte. Quoique… Peut-être que la bestiole prendrait quelques minutes pour la manger ? Comment savoir.

Car non seulement elle ne s’était même pas écorchée la bouche à le remercier, mais en prime, elle l’envoya sur les roses quand il lui demanda un tout petit service de rien du tout. Parce qu’il avait un tout petit peu l’impression d’avoir fait tout le boulot jusqu’ici. Il avait beau avoir très envie de récupérer ses diamants, à un moment, il ne fallait pas pousser. Loin de lui l’idée de la prendre pour une employée, en revanche, il voulait bien admettre qu’elle était moins rapide que lui. D’où sa proposition. Il lui semblait qu’un ‘type rapide’, pour ne pas dire un dieu, pourrait tenir plus longtemps à esquiver et éviter qu’une humaine.

Mais enfin, si elle avait envie de mourir…

Il commençait à être de plus en plus convaincu que ce serait une perspective bien plus satisfaisante que de récupérer ses diamants.

Vous ne viendrez pas vous plaindre…

Cette phrase était à compléter comme elle le voulait. Vous ne viendrez pas vous plaindre si vous vous faites bouffer, par exemple. Lui s’était déjà envolé d’un coup de talon. Cet envol s’apparenta plutôt à un saut, destiné à le rapprocher de la station. Par chance, toute la structure tenait encore debout. Restait aussi à espérer qu’il reste de l’essence dans les cuves. Pour le coup, il n’était pas bien regardant. Essence, Diesel, Kérosène, pétrole non raffiné, il prenait tout !

Il fila vers les décombres du magasin, et ressortit avec plusieurs jerricans, et un rouleau de scotch. Objet incongru, mais qui démontra rapidement son utilité quand l’Olympien installa les embouts des pompes dans les jerricanes et bloqua la poignée avec un bout de scotch. De l’art de remplir plusieurs bidons d’essence en une seule fois. Vu l’urgence de la situation, son idée n’était pas de trop. Rapidement, l’atmosphère devint rapidement irrespirable, remplie d’effluve d’essence qui prenait à la gorge. Il ne pouvait certes pas en mourir, mais ce n’était pas pour autant agréable. Il nota aussi dans un coin de son esprit que pour des raisons de prudence, il valait mieux s’essayer à cramer la bestiole loin d’ici. Enfin… aussi loin que possible.

Son alliée revenait, justement, l’air toujours aussi aimable, mais entière. Il sortit son briquet de sa poche et lui lança.

J’espère que vous savez vous en servir”.

Il arracha le scotch des deux premières pompes et emporta avec lui dans les airs deux bidons remplis au deux-tiers. Il s’empressa donc de les verser sur la méduse et le moins qu’on puisse dire, c’est qu’elle n’aimait pas ça. Pour une créature comme elle, ce devait être du poison… L’opération impliquait qu’il reste assez haut pour ne pas risquer de se faire happer par des tentacules. L’Olympien lâcha les bidons vides, atterrit près des pleins, entreprit également de couper l’arrivée d’essence dans les tuyaux, et se fendit d’une dernière instruction pour la demoiselle.

J’ai arrosé sa tête. Visez bien”.

Lui allait continuer d’asperger pour que l’incendie se propage sur tout le corps de cette satanée méduse.
Revenir en haut Aller en bas




"I'm the God of everything no one else wants to do"
- Hermès, probably

Message posté : Jeu 9 Nov - 16:53 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

avatar
Invité
Invité
Afficher le profil
– Pas mon genre.

De se plaindre ? Attendons la délibération du jury pour nous prononcer. De toute façon, la question était secondaire pour le moment. La priorité était de se concentrer sur ce plan potentiellement bancal mis en place avec les moyens du bords, mais surtout, sur l'anéantissement de cette créature de m...

Après, Crystal était une femme raisonnable, quoiqu'en diraient les mauvaises langues. Si après cette tentative, aucun résultat ne pointait le bout de son nez, elle prendrait les mesures adéquates et organiserait une évasion express avec, cependant, la ferme idée de prendre sa revanche. Dans cette perspective, elle ne savait pas encore quelle serait la place de son collègue d'infortune. Elle improviserait sur le moment si elle devait en venir à cette extrémité. Le plus probable serait qu'elle tente de conserver les diamants pour « s'acheter » une future alliance. Mais en l'état, ce plan lui paraissait encore plus bancal que celui qu'elle était en train de réaliser à jouer au loup avec ce monstre du Terminus. Enfin une version un peu plus brûlante, il fallait l'espérer.

A cause de son souffle un peu coupé par la course sportive qu'elle venait de mener, elle ne répondit pas à la remarque de son binôme du soir. Pourtant, ce n'étaient pas les réparties qui manquaient, vous vous en doutez bien. A la place, Dusk se concentra sur sa tâche, attrapa le briquet, l'alluma et se tint prête à agir. En toute franchise, elle aurait pensé que l'autre type, avec sa super vitesse, aurait pu se charger du combustible ET de la combustion mais peut-être commençait-il lui aussi à fatiguer. L'endurance surhumaine ne faisait peut-être pas partie de ses atouts.

Qu'importe pour le moment, la bête était déjà trempée de cette marinade faite maison et il ne restait plus qu'à la cuire. Crystal lança le briquet allumé. Viser ne fut pas trop un problème de par la taille de la bestiole. Ainsi, la flamme toucha son but et se propagea.

    Lancer de dés 1 :
    Réussite : Ça le tue
    Échec: Ça le fait fuir

    Lancer de dés 2 :
    Réussite : Pas de retour de flamme
    Échec: Le feu se propage


Bien qu'ils soient par nature complètement inhumains et désagréables, il y avait quelque chose de poétique dans les cris d'agonies de cette bestiole. Tout comme dans ses mouvement saccadés et désespérés que les flammes semblaient animer au ralenti. Dusk observa la scène sans bouger. Pas même lorsqu'elle remarqua qu'aux ultimes moments de sa vie, la méduse tentait de se traîner vers la route, diffusant les flammes accrochées à elle, se faisant. Un peintre aurait pondu une véritable œuvre d'art. Dommage que la jeune femme n'aie rien d'une artiste. Ainsi, elle se contenta de se retourner lorsqu'elle fut satisfaite de sa vision et qu'elle vit la monstruosité cesser de bouger, complètement.

– Voilà qui va m'aider à dormir.

C'était la priorité du moment, bien sûr.

Un bruit attira l'attention de la voleuse : une voiture renversée était nappée de flammes et commençait à crépiter dangereusement.

– Vous allez jouer aux héros là ?

Personnellement, elle s'en fichait un peu. Ce départ de feu signifiait qu'elle devait se barrer et vite. D'ailleurs, c'était peut-être même une aubaine car les flics devaient être un peu au taquet après la course poursuite de tout à l'heure. Un incendie devrait les occuper. Quant aux victimes collatérales, la conscience de Dusk les ignorait un peu. Elle n'était pas du genre à regretter ses actes. Jamais.

– Du coup, ça, c'est à vous.

Elle posa les diamants, tous les diamants, sur une petite cuve. Un signe de bonne foi. Elle avait beaucoup de défauts, oui, mais qu'une seule parole. On allait l'engueuler à la base pour avoir « oublié » son butin mais un rapport sur un barbecue façon Terminus devrait compenser la chose.

– J'imagine que vous n'êtes pas du genre à boire un verre maintenant ? demanda-t-elle comme si c'était la suite logique de leur rencontre.

Et c'était logique à sa façon. Voler quelqu'un, faire la course avec lui, le renverser, affronter une méduse extra-dimensionnelle pour finir sur un petit incendie risquant de s'étendre à tout un quartier... un classique des comédies romantiques. Il ne manquait plus que Sandra Bullock à l'affiche.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 9 Nov - 16:53 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici
Maître du Jeu

avatar
Maître du Jeu
Afficher le profil
Le Hasard

ϟ Sexe : Masculin
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 3493
ϟ Nombre de Messages RP : 3129
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Crystal Somers' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


#1 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 11 Nov - 13:51 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici
Indépendant Neutre

avatar
Indépendant Neutre
Afficher le profil

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 13/12/2016
ϟ Nombre de Messages : 904
ϟ Nombre de Messages RP : 577
ϟ Célébrité : Gaspard Ulliel
ϟ Crédits : Avatar : Pechedi (Tumblr) Sign : Kerawhites (Tumblr)
ϟ Doublons : Cass Flemming - Seto Shigemitsu
ϟ Âge du Personnage : 33
ϟ Statut : Papilloneur
ϟ Métier : Voleur
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Imaginez un beau gosse aux cheveux bruns et soyeux volants aux vents, des yeux bleus comme... oui, ok, vous voyez le truc.
Je suis taillé comme un dieu grec (ahah) à moins que vous ne préféreriez les romains.
ϟ Pouvoirs : ♣️ Invulnérabilité
♣️ Super-vol (1.600 km/h)
♣️ Superréflexes
♣️ Portail dimensionnel
♣️ Prière antique
♣️ Décorporation
♣️ Caducée (sommeil magique)
♣️ Main de la Gloire (lumière + passe-partout + bulle de silence)
♣️ Boussole magique
♣️ Casque messager
♣️ Lyre d'Apollon (berceuse des dieux, hymne à la joie, chant de la colère)
♣️ Anástasi (Ανάσταση : la résurrection) : serviteur
Il y avait, dans l’Histoire, les légendes et les mythes, des duos de légendes. Non, je ne vous parlais pas des CDs compilation disponibles dans tous les supermarchés. Pas Stone et Charden donc, mais Astérix et Obélix, Tintin et Milou, Luke Skywalker et Han Solo, Castor et Pollux. Des équipes qui roulaient quoi. Dans les faits, leur duo dynamique fonctionnait plutôt bien. Il se trouvait juste que l’arrogance de la gamine commençait à lui courir sur le système Bon, ça arrivait. Parfois, on accomplissait des merveilles, mais on avait des envies de meurtres.

Car à eux deux, ils avaient réussi à faire une petite grillade de méduse. L’odeur était affreusement déplaisante, tout autant que les cris d’agonies de la bestiole, mais elle brûlait plutôt bien. Ce qui brûlait plutôt bien, aussi, c’était la route qu’elle piétina dans sa douleur. Super. En plus de faire de la résistance face à son meurtre, elle se permettait de tout brûler sur son passage. Franchement, ces bestioles du Terminus n’avaient aucune éducation. Après les invasions sans rendez-vous, la destruction de bien !

Parce que clairement, la possibilité que ce soit de sa faute - il avait quand même versé l’essence dans l’histoire - ne l’avait pas vraiment effleuré. Pourtant, nul besoin de démontrer que l’essence était un carburant plus qu’efficace. D’où l’intérêt, d’ailleurs, de le verser sur la bestiole.

Curieux, il ne me semblait pas que mes tendances héroïques vous dérangeaient beaucoup quand vous étiez la sauvée”.

A posteriori, la petite phrase avait peut-être été en trop. Pas qu’il la regrettait en soi, elle méritait d’être remise à sa place. Plutôt qu’il fallait avoir le sens des priorités dans la vie, et que se fendre d’une remarque sarcastique quand une voiture brûlait à proximité…

Car dans sa grande bonté, il y alla, évidemment. Il sortit de la carcasse de la voiture l’employé de tout à l’heure, secoué, tremblant, mais pas trop abîmé à part une ou deux égratignures. L’Olympien le déposa dans un coin encore épargné par les flammes, et le mortel ne fit pas grand chose pour bouger de là. Il devait être encore sous le choc. Que c’était fragile, les humains. Une attaque de monstre, un incendie, et s’en était tout traumatisé.

Ah, c’est trop aimable”.

Il réempocha chacun des diamants, jusqu’au dernier, et prit même la peine de les compter. Enfin, plus exactement, il les fourra dans sa bourse d’argent, petite merveille sans fond fourrée au fond de sa poche, qu’il expédia d’un portail sur l’Olympe. Des fois que sa nouvelle “amie” ait eu dans l’idée d’envoyer un complice chez lui et de profiter de cette invitation comme une distraction. Le serpent suivit, de même que toutes ses petites affaires divines.

Ah, ma foi… pourquoi pas. Je n’ai plus de bestiole à faire brûler pour ce soir, et il semble que j’ai attrapé tous les voleurs en flagrant délit. Vous invitez bien sûr?

Tant qu’à faire. Le dieu des voleurs était même prêt à dire qu’elle lui devait bien ça. Il pensait passer une nuit calme, ou en tout cas, déjà bien remplie de petites choses à faire. Dans ses plans, il n’envisageait pas de se battre contre une méduse géante, ni de courir après ses affaires.

Bien sûr, le coup à boire ne se ferait pas par ici. Déjà parce que le magasin de la station était en partie détruit, qu’on y trouvait que des canettes, et encore, probablement plus très fraiches, et qu’il entendait les sirènes de police et de pompier au loin. Il s’envola sans effort, mais resta en vol stationnaire à une dizaine de centimètres du sol.

Vous avez besoin d’un chauffeur?
Revenir en haut Aller en bas




"I'm the God of everything no one else wants to do"
- Hermès, probably

Message posté : Dim 12 Nov - 13:49 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

avatar
Invité
Invité
Afficher le profil
– Dérangée ? Non. Amusée, très certainement.

En vérité, elle s'en fichait un peu. Généralement, elle évitait les héros mais c'était tout. Et puis en toute honnêteté, même si ce type avait des moments « héroïques » elle doutait qu'il soit du genre à se lever le matin uniquement pour sauver la veuve et l'orphelin. De ce qu'elle avait vu, cela correspondait assez peu au personnage, d'autant plus qu'il lui avait déjà avoué qu'il était lui-même un voleur. Et puis les choses étaient plus compliquées que ça.On pouvait faire un truc bien sans pour autant avoir à enfiler une cape et des bottes colorées. Et puis franchement, sauver quelqu'un, même quelqu'un qu'on n'aimait pas, dans certaines circonstances, quand la nécessité l'exigeait, ça ne méritait pas non plus autant de louanges.

Mauvaise foi ? Peut-être un peu. Mais juste un peu.

La voleuse observa donc le sauvetage de l'autre employé avec indifférence. Se concentrant plutôt sur l'état de sa moto et sur sa liaison radio avec Kenneth. La dernière n'était que grésillements et frustration, la première, bobos et interrogations, mais en toute objectivité, Crystal était optimiste. Remettre Ark sur pied serait possible. Bon, là il faudrait éviter de la pousser un peu trop loin en termes de puissance et la cambrioleuse doutait que toutes ses fonctionnalités soient bien opérationnelles, mais son fidèle destrier artificiel devrait arriver à la ramener à la base sans trop de problème. En soit, c'était une bonne nouvelle. Assez pour la faire ricaner à la remarque de son complice du soir anciennement victime.

– Vous avez trop respiré de fumée de méduse alien ? Chacun paie sa part. J'ai vu votre appartement, je vous signale. Ne faite pas comme si ça allait vous tuer de débourser quelques dollars.

Le type ne manquait pas de culot, mais en même temps, elle non plus. De fait, il gagnait des points. Et jouer les « chevaliers servants » était aussi amusant.

– Pas besoin. Les grandes filles se traînent toutes seules.

Se traîner était le bon mot en l'occurrence car Ark n'était pas au sommet de sa forme. La moto démarra en pétaradant un peu. Pas très classe. Mais aucune fumée inquiétante ni aucun autre bruit parasite ne vint perturber l'équilibre mécanique de la moto. Ainsi, Dusk se déplaça comme une grande.

Le drôle de cortège que le duo formait avança donc, indifférent aux sirènes et aux véhicules qu'ils purent croiser sur leur route. D'ailleurs, personne ne fit vraiment attention à eux. L'incendie occupait bien les esprits. Et l'invasion aussi. Ça avait un peu du bon, tout ça.

Ils trouvèrent un bar au centre ville pas très loin du quartier où le vol qui avait tout amorcé avait eu lieu. Un peu chic mais pas assez pour taper sur les nerfs d'une Crystal critique, un peu malmené par l'invasion, aussi, entre l'éclairage et, de toute évidence, des impacts de tirs prouvant qu'il y avait eu un petit affrontement ici et que le propriétaire avait bien défendu son bout de pain. De fait, voir une femme costumée débarquer ne choqua pas plus de ça. En plus, on était à Star City. Qu'importe que Dusk soit une criminelle, de toute façon, elle était plus connue par son nom que par son apparence. Encore heureux, sinon cela voudrait dire qu'elle était vraiment mauvaise voleuse. Ou pire, que ses proies étaient toutes du même calibre que son compagnon de beuverie du soir. A ce sujet, elle commanda un gin tonic avec une paille, plus pratique avec le masque. Le tout à une petite table intimiste, l'un en face de l'autre. Séparés par leurs verres et par une bougie, moins pour l'ambiance que pour prévenir en cas de coupure de courant, il y en avait en moyenne dix fois par jour, quand le courant marchait.

– Alors voleur, tueur de monstre et sauveteur de boulets, est-ce qu'il y a d'autres exploits que vous enchaînez quotidiennement comme ça ? N'hésitez pas à y aller fort, je suis difficile à impressionner.

Pas très subtile, mais au moins elle allait droit au but. Comme là avec son verre levé, prêt à trinquer. Une coutume de beuverie qu'elle suivait volontiers sans pour autant être une extrémiste sur la question. Et après certains disaient qu'elle n'avait aucun respect pour rien.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 12 Nov - 22:17 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici
Indépendant Neutre

avatar
Indépendant Neutre
Afficher le profil

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 13/12/2016
ϟ Nombre de Messages : 904
ϟ Nombre de Messages RP : 577
ϟ Célébrité : Gaspard Ulliel
ϟ Crédits : Avatar : Pechedi (Tumblr) Sign : Kerawhites (Tumblr)
ϟ Doublons : Cass Flemming - Seto Shigemitsu
ϟ Âge du Personnage : 33
ϟ Statut : Papilloneur
ϟ Métier : Voleur
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Imaginez un beau gosse aux cheveux bruns et soyeux volants aux vents, des yeux bleus comme... oui, ok, vous voyez le truc.
Je suis taillé comme un dieu grec (ahah) à moins que vous ne préféreriez les romains.
ϟ Pouvoirs : ♣️ Invulnérabilité
♣️ Super-vol (1.600 km/h)
♣️ Superréflexes
♣️ Portail dimensionnel
♣️ Prière antique
♣️ Décorporation
♣️ Caducée (sommeil magique)
♣️ Main de la Gloire (lumière + passe-partout + bulle de silence)
♣️ Boussole magique
♣️ Casque messager
♣️ Lyre d'Apollon (berceuse des dieux, hymne à la joie, chant de la colère)
♣️ Anástasi (Ανάσταση : la résurrection) : serviteur
Ainsi, se faire sauver l’avait amusée. Intéressant. Aurait-elle trouvé amusant de se faire boulotter et de découvrir, de l’intérieur, l’appareil digestif du barbecue de calamar, méduse, mélange d’un peu des deux? Il espérait pour elle qu’elle n’allait pas lui faire regretter ce sauvetage. Il l’avait sauvé par intérêt, mais l’intérêt d’aujourd’hui pouvait parfois être le problème de demain.

Enfin, elle lui avait aussi rendu ses diamants. A défaut d’être un gage de bonne volonté, c’était au moins un signe d’intelligence. elle devait s’imaginer en retirer quelque chose, ou en tout cas, se dire qu’elle gagnait plus à ne pas s’en faire un ennemi qu’à réussir une mission. En tout cas, c’était le calcul que s’imaginait l’Olympien pour l’avoir réalisé plusieurs fois lui-même. Lors d’une aventure mémorable, mais à raconter lors d’une prochaine fois, il avait même fait les poches de quelqu’un, s’était laissé attraper, puis avait rendu son butin avec de plates excuses et une promesse de changer. Croyez-le ou non mais la manoeuvre lui avait permis de mettre la main sur un trésor encore plus précieux et de participer à une orgie. On ne disait jamais non aux orgies.

Et je doute que vous soyez à plaindre financièrement. C’est quand même la moindre des choses, après votre tentative de cambriolage”.

Mais enfin, si elle ne voulait pas faire preuve d’un minimum de politesse… A défaut d’être polie, il voulait bien lui reconnaître d’autres qualités. L’audace oui, mais aussi un entêtement digne d’un Olympien. Il n’y avait qu’à voir l’énergie qu’elle mettait à démarrer une moto en piteux état. Si elle y tenait… lui ne l’attendrait pas éternellement pour se commander un verre.

Ils partirent enfin, lui dans les hauteurs, à faire quelques figures pour s’occuper pendant qu’elle se trainait sur la route avec, il fallait bien le dire, son épave. Sans transition, ils se retrouvèrent assis de part et d’autre d’une table, un verre devant eux. Le dieu des voleurs s’était choisi un scotch bon marché - c’est que le tenancier commençait à être victime de quelques pénuries, l’Olympien nota qu’il faudrait lui proposer ses services de tête pensante du marché noir local - qu’il trinqua avec sa collègue avant d’en boire une gorgée.

Pourquoi? Vous voulez m’engager ou vous jaugez l’ennemi pour la prochaine tentative? Et n’oubliez pas la résistance au moto lancée à pleine vitesse”.

La question avait été posée avec un grand sourire. Un observateur extérieur aurait pu croire que leur conversation était légère, presque sans conséquence. Il n’était pas imprudent au point de croire que c’était le cas. Une certaine expression disait “on a pas gardé les vaches ensemble”. Dans leur cas, ils avaient “abattu une créature venu des confins du multivers”, mais n’en était pas pour autant copains comme cochons, loin de là.

Je ne suis cependant pas obtus, je sais reconnaître une professionnelle quand j’en vois une, et je dois dire que j’admire votre style. Je préférerais, et vous le comprenez je pense, que vous alliez les exercer ailleurs que chez moi”.

Il se permit une nouvelle gorgée de son verre. Certains pensaient, à tort bien sûr, que l’éloquence n’étaient qu’une affaire de mots, mais c’était aussi une affaire de rythme, de pause.

Sinon, pour répondre à votre question, je sais aussi pourrir la vie des gens qui gâchent mon existence”.

Menace à peine voilée. Elle devait l’avoir comprise. N’était-elle pas intelligente?

Vous avez une carte de visite? Un nom de code? Que je sache au moins si j’ai affaire à une pointure ou pas”.

Elle s’était certes fait attrapée, mais ça… Les accidents arrivaient parfois aux meilleurs. On ne pouvait pas tout contrôler, loin de là.
Revenir en haut Aller en bas




"I'm the God of everything no one else wants to do"
- Hermès, probably

Message posté : Ven 17 Nov - 14:17 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

avatar
Invité
Invité
Afficher le profil
– Nan j'crois pas, vous vous êtes bien éclaté malgré tout, même si vous ne voulez pas l'avouer. Vous payez votre part.

Intransigeante, c'était une de ses plus grandes qualité. Si on voulait. En tout cas, la jeune femme n'avait jamais peur de dire ce qu'elle pensait au risque de vexer les autres. Ça, c'était leur problème et pas le sien. Et puis pour un type capable de résister à une collision en moto, ce genre de chose ne devrait même pas l'atteindre.

– Je n'oublie pas, merci. Mais vous savez, je ne manque pas d'imagination. répliqua-t-elle avec un sourire qui s'entendit presque malgré sa voix modulée.

Une menace ? Peut-être. Peut-être pas. Difficile d'être plus précis avec elle. En vérité, tant qu'elle n'avait pas fini d'évaluer son interlocuteur, elle ne prendra pas de décision radicale. Pas après l'avoir vu à l’œuvre contre un monstre du Terminus. Pour l'instant, elle était en mode observation et en mode joueuse, mais ce dernier mode était un peu sa fonction « par défaut ». Difficile de renier sa nature. Après, concrètement, elle n'était peut-être pas capable de détruire cet homme, après tout, ce Super semblait vraiment très puissant. Il faudrait alors un peu plus de moyens. Mais bon, ce genre de chose pouvait toujours s'obtenir à force de travail... ou de choisir les bons « clients ».

– Pour le reste, il est encore tôt pour parler d'engagement, non ? On vient à peine de terminer les préliminaires...

Elle ne se fermait aucune porte et ne faisait qu'en entrouvrir quelques unes. Cela dit, c'était son interlocuteur qui avait parler de se faire engager en premier. Peut-être le souhaitait-il ? A voir. D'un point de vue psychologique, la voleuse avait un peu de mal à cerner cet homme. Mais il lui semblait évident qu'il avait un certain orgueil. Jouer avec l'ego d'un homme c'était faisable. Crystal n'était pas une experte en la matière mais elle n'était pas non plus complètement novice. A voir si c'était possible. Si le feu était trop chaud, elle craindrait peut-être de se brûler. Cela dit, cela pourrait aussi être un facteur stimulant.

– Je vous crois sur parole, votre côté chiant est assez facile à trouver. répliqua-t-elle avant de boire une gorgée ou plutôt une paillée de son verre. Mais une petite paillée parce que les pailles, c'est traître (non, il n'y a aucune expérience personnelle là-dedans).

Provoquer était aussi la meilleure façon de pousser quelqu'un à bout, donc à en dévoilé plus que ce qu'il ne voudrait. Enfin ce n'était peut-être pas la meilleure ni la plus rapide, mais c'était la plus drôle. Même dans une conversation « professionnelle », elle ne pouvait pas s'empêcher de s'amuser un peu. Tant que SHADOW n'imposait rien d'important, la voleuse se laissait un peu aller.

– Vous seriez bien informé, comme vous le dites, vous auriez déjà deviné rien qu'en me voyant en action. J'ose espérer que mes méthodes ne sont pas particulièrement traditionnelles. L'originalité est assez importante pour moi. moins que ce qu'elle voulait faire croire, mais un peu quand même. Et franchement, si vous n'avez pas déjà deviné qui j'étais, je doute que vous méritiez de le savoir de ma bouche. Enfin, comme je suis de bonne humeur, je vous laisserais le temps de faire vos devoir, si jamais.

Pour le coup, c'était son orgueil à elle qui parlait. Dusk aimait bien se faire désirer.

La pauvre, si elle savait que le Dieu des voleurs ne la connaissait pas, elle se lancerait immédiatement dans une mission suicide à la Tour de la Paix pour voler une chaussette au Commander rien que pour redorer son blason.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 18 Nov - 13:49 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici
Indépendant Neutre

avatar
Indépendant Neutre
Afficher le profil

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 13/12/2016
ϟ Nombre de Messages : 904
ϟ Nombre de Messages RP : 577
ϟ Célébrité : Gaspard Ulliel
ϟ Crédits : Avatar : Pechedi (Tumblr) Sign : Kerawhites (Tumblr)
ϟ Doublons : Cass Flemming - Seto Shigemitsu
ϟ Âge du Personnage : 33
ϟ Statut : Papilloneur
ϟ Métier : Voleur
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Imaginez un beau gosse aux cheveux bruns et soyeux volants aux vents, des yeux bleus comme... oui, ok, vous voyez le truc.
Je suis taillé comme un dieu grec (ahah) à moins que vous ne préféreriez les romains.
ϟ Pouvoirs : ♣️ Invulnérabilité
♣️ Super-vol (1.600 km/h)
♣️ Superréflexes
♣️ Portail dimensionnel
♣️ Prière antique
♣️ Décorporation
♣️ Caducée (sommeil magique)
♣️ Main de la Gloire (lumière + passe-partout + bulle de silence)
♣️ Boussole magique
♣️ Casque messager
♣️ Lyre d'Apollon (berceuse des dieux, hymne à la joie, chant de la colère)
♣️ Anástasi (Ανάσταση : la résurrection) : serviteur
Hum… Sa collègue n’avait pas tort sur un point. Courir après une voleuse, puis se battre contre une méduse géante correspondait, dans l’idée générale, évidemment, au concept qu’il se faisait de l’amusement.

Et puis, en tant que dieu des voleurs, et même s’il n’avait pas exercé officiellement cette activité depuis longtemps, il ne pouvait pas nier qu’il aimait toujours rencontrer les débutants. Car tout le monde était un débutant, de son point de vue. Les professionnels étaient reconnus comme tels après minimum un siècle ou deux d’expérience. Ils en étaient encore aux préliminaires, justement, à se jauger, et s’évaluer. Il ne se doutait pas qu’elle se repassait les multiples démonstrations de ses capacités jusqu’ici, tout comme il tournait et retournait dans son esprit ses talents d’acrobate, les capacités de l’engin qui lui servaient de véhicule, ce gaz qui créait une obscurité aussi épaisse que la nuit… En vérité, il commençait à avoir une petite idée de l’identité de sa voleuse. Il aurait pu tester son hypothèse… mais il avait plus amusant en tête.

Ou alors, vous n’êtes ni aussi douée, ni aussi connue que vous voulez bien le croire” répondit l’Olympien, sous un air léger qui désignait clairement cette phrase comme une petite pique. Il cherchait à la provoquer, à la pousser à se révéler. L’orgueil était une chose dangereuse. Lui-même en avait un d’assez disproportionné - et encore, si on lui demandait, il avait de quoi en avoir - pour le savoir. “Mais enfin… si vous essayez de vous faire un nom, je comprends d’autant plus aisément votre tentative de ce soir. Vous avez eu l’audace de me prendre pour cible, je dois bien vous reconnaître ça. Enfin, vous ne saviez pas à qui vous vous attaquiez, évidemment... mais votre ignorance n'enlève rien à l'audace”. N’était-il pas grand seigneur? Il avala une gorgée de son verre et le reposa. “Je vous déconseille d’essayer de faire la même chose à Solar ou à La Pie, ils ne seront peut-être pas aussi patients, et il y a meilleure façon de faire ses preuves quand on est une débutante”.

Il poussait peut-être un peu le bouchon, mais juste un peu. Juste retour des choses. Elle avait essayé de le voler, lui, dans l’histoire. De toute évidence, elle ne savait pas à qui elle avait affaire, il prenait soin de cultiver une image terrestre bien éloignée de la divine réalité, et même ses activités illégales n’étaient pas toujours connues de ses “collègues”.

Il est évident que si vous aviez été bien informée vous aussi, vous y auriez réfléchi à deux fois avant de voler un voleur. Mais enfin… mettons cela sur le compte des erreurs de débutant”.

Lui? Insister sur le prétendu manque d’expérience de la jeune femme? Non, pas son genre. Il n’aurait jamais osé.
Revenir en haut Aller en bas




"I'm the God of everything no one else wants to do"
- Hermès, probably

Message posté : Mer 22 Nov - 11:37 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

avatar
Invité
Invité
Afficher le profil
De toute évidence, Crystal n'était pas la seule à chercher la petite bête. Sans son verre, la voleuse aurait eu du mal à garder un minimum de contenance et de se retenir de bombarder son interlocuteur de gaz obscur pour lui reprendre ses diamants. Mais là, avec sa paille... Comme quoi, tout pouvait se jouer à une paille près.

– Une pas douée qui a réussi à vous piquer votre bien, tout de même. fit-elle signaler.

Mais même son modulateur de voix n'arriva pas complètement à chasser l'exaspération et l'agacement qui transparaissaient dans son ton. Et puis elle était devenue un peu raide dans ses mouvement ce qui indiquait qu'elle avait un peu envie d'en coller une au type en face d'elle. Mais ce ne serait pas très « lady-like » de sa part. Bon, ce genre d'apparence, elle s'en fichait un peu, mais par principe... Après tout, là, ils parlaient un peu de sa réputation. Aussi, il fallait garder en tête l'éventualité que son interlocuteur cherchait uniquement à l'exaspérer. Cela pouvait correspondre au profil.

– Vous avez le don de chauffer le sang de votre entourage, vous. commenta la voleuse. Ce n'était pas un compliment. Mais je ne vous en veux pas, cela doit venir de votre frustration. Après tout, vous vous êtes un peu fait avoir. Et puis comme je vois que vous ne nommez que les voleurs les plus connus, vos connaissances en la matière doivent se limiter au superficiel.

Attention, cela ne voulait pas dire que Dusk n'admirait pas le travail de ces deux voleurs. C'était le cas. Bon, ça ne l'incitait pas particulièrement à les porter dans son cœur, surtout la Pie, mais il fallait quand même le préciser. Malgré tous ses défauts et son sale caractère, Dusk respectait le talent quand il avait lieu d'être. Et là, avec son interlocuteur don le nom était encore passé sous silence, la cambrioleuse estimait qu'elle n'avait pas à se montrer respectueuse. C'était le prix à payer quand on poussait le bouchon un peu trop loin avec elle. Le fait qu'elle avait conscience qu'il la cherchait délibérément était la seule chose qui l'empêcha de vider son verre d'une aillée et de s'en aller.

– Je vois que vous êtes du genre à vous lancer des fleurs tout en critiquant les autres, pas vrai. Après tout, si j'avais appris que vous étiez un voleur, cela aurait prouvé que vos propres talents de discrétions seraient inexistants. Notez, cependant, qu'apprendre cela n'aurait rien changé pour moi. D'autant plus que je ne crois pas reconnaître votre style alors je vous aurais classé dans la catégorie des voleurs anonymes. Un passe-temps, peut-être. Avec vos talents, je vous conseillerais plutôt le golf, mais bon...

Là en l'occurrence, c'était un match de tennis qui se jouait avec les répliques. Cependant, Crystal était un peu plus mature que ce qu'elle laissait croire. Cela surprenait parfois les autres, d'ailleurs. De fait, elle enterra la hache de guerre. Enfin plus ou moins, ça sa façon quoi.

– J'ose quand même espérer que le nom de Dusk vous dit quelque chose.

Quand on avait affaire à un individu qui, au grand minimum, nous égale en puissance, il fallait faire quelques compromis. On n'avait rien sans rien. Le nom de Crystal était quelque chose auquel elle tenait, bien sûr, mais c'était aussi sa fierté, le donner ne lui coûtait pas grand-chose. Il fallait juste espérer que ce qu'elle en tirerait vaudrait le coup. Sinon... eh bien elle savait où le coffre-fort de ce type se trouvait.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 22 Nov - 14:34 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici
Indépendant Neutre

avatar
Indépendant Neutre
Afficher le profil

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 13/12/2016
ϟ Nombre de Messages : 904
ϟ Nombre de Messages RP : 577
ϟ Célébrité : Gaspard Ulliel
ϟ Crédits : Avatar : Pechedi (Tumblr) Sign : Kerawhites (Tumblr)
ϟ Doublons : Cass Flemming - Seto Shigemitsu
ϟ Âge du Personnage : 33
ϟ Statut : Papilloneur
ϟ Métier : Voleur
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Imaginez un beau gosse aux cheveux bruns et soyeux volants aux vents, des yeux bleus comme... oui, ok, vous voyez le truc.
Je suis taillé comme un dieu grec (ahah) à moins que vous ne préféreriez les romains.
ϟ Pouvoirs : ♣️ Invulnérabilité
♣️ Super-vol (1.600 km/h)
♣️ Superréflexes
♣️ Portail dimensionnel
♣️ Prière antique
♣️ Décorporation
♣️ Caducée (sommeil magique)
♣️ Main de la Gloire (lumière + passe-partout + bulle de silence)
♣️ Boussole magique
♣️ Casque messager
♣️ Lyre d'Apollon (berceuse des dieux, hymne à la joie, chant de la colère)
♣️ Anástasi (Ανάσταση : la résurrection) : serviteur
Le dieu des voleurs avait comme l’impression qu’elle devait se contenir pour ne pas lui enfoncer sa paille dans l’oeil. Ou autre chose, d’ailleurs. Une impression donnée à la fois par le fond, et la forme de sa réponse. Une remarque loin d’être innocente, sur un ton qui laissait supposer qu’elle était vexée. Ainsi donc, elle était susceptible.

Ah ma chère… croyez bien que si j’avais vraiment voulu protéger ces diamants, vous n’auriez pas réussi à mettre la main dessus, et que vous seriez actuellement dans les ennuis jusqu’au cou, et pas en train de siroter un verre en mon aimable compagnie”.

Les apparences étaient parfois trompeuses, mais elles étaient aussi essentielles. En l’occurence, sa propre image, celle qu’il travaillait soigneusement à construire, était celle d’un playboy avec un peu trop d’argent. Des vêtements de marques, un bel appartement avec vue sur la ville, et juste assez de richesses à l’intérieur pour signifier son statut social, et des sorties régulières pour montrer qu’il avait vraiment du temps à perdre. Sa couverture, en quelque sorte. Il avait beau être le meilleur des menteurs, il ne pouvait pas non plus tout faire avaler. Disons qu’expliquer à la police que oui, il avait des diamants, parce qu’il comptait en offrir à sa maîtresse, ça passait beaucoup mieux pour justifier leur présence chez lui, alors qu’ils étaient censés être volés. Des preuves au mensonge, en quelque sorte.

En réalité, ces diamants n’étaient rien pour lui. Le caducée, à lui seul, avait dix fois leur valeur. Toutes ces richesses terrestres lui importaient peu.

Ah… mon style hum… Peut-être que je n’en ai pas, et que je fais parti de ces gens pour qui c’est un passe-temps. Ou bien peut-être aussi que je n’ai pas de “style” car j’aime varier les plaisirs. Ou peut-être que je n’ai pas de “style” parce que je suis un peu trop doué pour laisser des traces de mes exploits? Ou peut-être que mon style est un mélange d’autres styles, afin que les forces de l’ordre ne relient pas entre eux mes méfaits? Comment savoir”.

Son ego était peut-être surdimensionné, mais il n’en restait pas moins qu’il savait ce qu’il valait. Il n’était pas juste un voleur, il était un dieu, et connaissait sa valeur. Qu’un humain tente de le faire douter de ses talents l’amusait plus qu’autre chose.

Je note néanmoins que le concept d’honneur parmi les voleurs ne vous attire pas… Cela arrive, parfois, mais rassurez-vous, je n’en pense pas moins de vous”.

Il resta de marbre face à sa révélation sur son identité. En tout cas, sur son identité de voleuse. Vu sa technique et son équipement, ce n’était pas une grande surprise. Manière supplémentaire de l’énerver, en réalité. Si elle s’attendait à le prendre de court, ou à l’impressionner…

De nom, seulement. Dans notre milieu, c’est un compliment, évidemment”. Connaître le visage d’un voleur enlevait un peu du principe de discrétion, n’est-ce pas? “Dois-je en conclure que vous avez été engagée par quelqu’un pour ces diamants, ou alors que vous aviez envie de vous faire plaisir à l’approche des fêtes de fin d’années?
Revenir en haut Aller en bas




"I'm the God of everything no one else wants to do"
- Hermès, probably

Message posté : Lun 27 Nov - 17:13 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

avatar
Invité
Invité
Afficher le profil
Un simple et bref ricanement sortit de la gorge de Crystal suite à la promesse de menace de son interlocuteur. Des paroles, que des paroles. Il était peut-être en mesure de faire ce qu'il disait, c'était même possible après ce que la voleuse avait pu voir de ses capacités, mais le fait était qu'elle avait réussi à lui échapper malgré tout. Temporairement, certes, par la force des choses et du Terminus, mais quand même. Ce simple fait suffisait à assurer la confiance de la voleuse. Pas assez pour provoquer l'autre de manière trop ouverte, cependant. Un ricanement moqueur et dubitatif suffisait amplement.

Et puis il pouvait tout à fait s'appliquer au simple « aimable » utilisé pour qualifier la compagnie de ce type.

Enfin il y avait un moment où un beau parleur comme lui arrivait à la limite de la tolérance de Crystal en la matière.

– Comment savoir aussi que tout cela n'est pas que de la poudre aux yeux. Généralement, les mecs qui parlent le plus sont ceux qui en font le moins. Une généralité qui était assez vraie pour bien des hommes, et les capacités de combat que celui-ci a pu démontrer ce soir ne suffisaient pas à en faire un génie. Bien sûr, le hic se situait du côté de la définition « d'homme ». Mais cela, Dusk n'en n'avait pas conscience Du coup, ce que vous dites est possible... mais il se peut également que vous soyez un gros mythos. Surtout que je n'ai toujours pas entendu de nom ou de pseudo.

Et ça, franchement, c'était relativement rare pour un voleur. La discrétion n'était pas rare, bien sûr, mais la modestie et la volonté de faire profil bas en termes de réputation, c'était un peu plus étrange. A la limite chez ceux qui voulaient faire un coup, un seul. Mais bon, on allait pas se mentir, ceux-là étaient plutôt nombreux à recommencer à un moment ou un autre.

– Parce qu'il est sensé être attirant en un sens ? demanda Dusk sceptique.

En vrai, elle n'était pas contre l'idée de collaborer avec des collègues, si la situation l'exige, il le faut. Mais faire confiance à un voleur lui semblait stupide. Ainsi, s'attacher à un code d'honneur lui paraissait être un bon prétexte pour se faire joliment entuber. Suivre ses propres règles était plus sûr. Bien sûr, cela ne signifiait pas qu'elle était dépourvue d'honneur. Dusk avait juste son honneur bien à elle.

– Vous pouvez en conclure ce que vous voulez, mais il faudra vous contenter de ces conclusions, j'aime entretenir le mystère. C'était dans sa nature, mais aussi dans son contrat. Je pensais que vous auriez des questions plus techniques du genre : d'où provient ce fabuleux gaz que vous utilisez ou encore, votre moto est vraiment performante. Moi même, je suis plus intéressée par votre drôle d'arsenal que par vos références. Cela dit, je suis sûre qu'apprendre pourquoi un type comme vous reste s'amuse à garder des diamants à Star City en pleine période de crise ne manquerait pas d'intérêt.

Crystal allait trop droit au but pour faire une bonne espionne ou même une bonne interrogatrice. Quoique, cette dernière fonction ne lui réussissait pas trop mal si elle pouvait y ajouter sa touche personnelle avec le gaz obscur.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 28 Nov - 18:28 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici
Indépendant Neutre

avatar
Indépendant Neutre
Afficher le profil

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 13/12/2016
ϟ Nombre de Messages : 904
ϟ Nombre de Messages RP : 577
ϟ Célébrité : Gaspard Ulliel
ϟ Crédits : Avatar : Pechedi (Tumblr) Sign : Kerawhites (Tumblr)
ϟ Doublons : Cass Flemming - Seto Shigemitsu
ϟ Âge du Personnage : 33
ϟ Statut : Papilloneur
ϟ Métier : Voleur
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Imaginez un beau gosse aux cheveux bruns et soyeux volants aux vents, des yeux bleus comme... oui, ok, vous voyez le truc.
Je suis taillé comme un dieu grec (ahah) à moins que vous ne préféreriez les romains.
ϟ Pouvoirs : ♣️ Invulnérabilité
♣️ Super-vol (1.600 km/h)
♣️ Superréflexes
♣️ Portail dimensionnel
♣️ Prière antique
♣️ Décorporation
♣️ Caducée (sommeil magique)
♣️ Main de la Gloire (lumière + passe-partout + bulle de silence)
♣️ Boussole magique
♣️ Casque messager
♣️ Lyre d'Apollon (berceuse des dieux, hymne à la joie, chant de la colère)
♣️ Anástasi (Ανάσταση : la résurrection) : serviteur
Ah, ironie, quand tu nous tiens. Car, sans connaître sa divine identité, la jeune femme avait effectivement mis le doigt sur ce qui était au coeur de sa nature. Il était, effectivement, un menteur. Il était même leur dieu. Ca, il ne pouvait pas le nier. Il était, aussi, un beau parleur. Il était aussi le genre à parler beaucoup, et à ne pas beaucoup en faire. Justement parce que parler beaucoup lui permettait en général de convaincre les autres de faire pour lui. Il esquissa un sourire amusé, qu’il n’essaya même pas de masque derrière son verre ou sa main.

Il vaut parfois mieux être ami avec ses collègues”.

Enfin, il disait ami… Il entendait plutôt “en bons termes”. Disons que même “s’ignorer poliment” suffisait. Il n’y avait rien de plus ennuyeux que des voleurs à couteaux tirés entre eux. Ce n’était pas bon pour les affaires.

Ah, oui. J’avoue que je suis curieux sur la nature du gaz, mais pas vraiment d’en faire usage moi-même”. Traduction : je m’en fous, ou en tout cas, je te dis que je m’en fous pour voir l’effet que ça te fait. “Et je pense que nous pouvons tous les deux nous mettre d’accord sur l’inutilité d’un tel moyen de locomotion pour moi, n’est-ce pas?” Puisqu’il volait plus vite que l’engin. Là aussi, aucun intérêt. “Et comme pour mes références, et tout éventuel pseudonyme, l’origine de mon équipement restera un mystère, sauf si vous avez la volonté de chercher une réponse à ces questions, bien sûr. En revanche, je veux bien répondre à votre dernière interrogation. Je n’ai que faire des diamants, en réalité, j’ai été engagé pour les voler. Le commanditaire voulait profiter de la cohue pour s’enrichir. Si je les ai gardé, c’est parce qu’il a refusé de me payer la deuxième part de mon salaire. Allez savoir, c’est peut-être lui qui vous a engagé pour m’en alléger. Mais enfin, méfiez-vous, il risque de ne pas vouloir vous payer non plus”.

Cette version aurait tout aussi bien pu être la vérité. Peut-être aussi était-ce un mensonge. C’était toujours difficile à dire, avec le dieu des voleurs. On pouvait au moins s’accorder sur le fait que ces diamants n’étaient à l’origine pas les siens, mais aussi qu’il prêchait sans doute le faux pour savoir le vrai. Il s’étira sans honte dans sa banquette. Sa nature avait beau être divine, toute cette agitation l’avait quand même fatiguée.

Vous me pardonnerez, mais j’ai encore un millier de choses à faire. Dois-je m’attendre à vous retrouver devant mon coffre-fort tout à l’heure?"

Sous cette question, une menace. Enfin non. Un avertissement plus tôt. Si elle repassait dans son appartement, il s’assurerait qu’Anástasi lui croquerait un bout avant, et qu’elle serait plongée dans une folie douloureuse.
Revenir en haut Aller en bas




"I'm the God of everything no one else wants to do"
- Hermès, probably

Message posté : Sam 2 Déc - 10:45 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

avatar
Invité
Invité
Afficher le profil
– Tout comme il vaut mieux manger cinq fruits et légumes par jours, mais ça n'a rien d'une obligation.

Là, c'était juste pour la réplique, histoire de marquer des points « répartie », en vrai, Crystal était beaucoup moins hargneuse dans son rejet de la théorie énoncée. Mais elle n'aimait pas trop le côté paternaliste condescendant de son interlocuteur. Ces qualités suffisaient généralement pour générer une mauvaise foi quasi surnaturelle de la part de la voleuse. Elle gardait juste ce qu'il fallait de raison pour ne pas faire de bêtise mais ne le montrait pas souvent.

Tout un art. Et à ce niveau, il était clair que son interlocuteur était lui aussi un orateur talentueux. Plus qu'elle, sans doute, ce qui en faisait quelqu'un de potentiellement dangereux. Pour le coup, Crystal aimait bien les gens dangereux.

– C'est ce que j'appelle faire de la langue de bois. J'aurais dû commander une scie avec mon verre.

A voir si le type était sincère ou s'il cherchait juste à l'exaspérer. Il en était bien capable d'après tout ce que la voleuse avait pu voir. Et justement parce qu'elle le voyait, elle ne se laissa pas entraîner sur cette pente glissante.

– Oui parce que les gens ne s'encombrent jamais de trucs inutiles et que la perspective d'avoir une belle bécane entre les cuisses rebute tous les hommes.

Arguments imparables pour la mécanicienne qu'elle était. Et puis il suffisait d'allumer une télévision deux minutes pour voir que l'espèce humaine esclave de la société de consommation vouait un culte à l'inutilité. Ce qui était un peu moins inutile, cependant, ce fut la suite des propos de ce type qui aborda enfin un sujet professionnel. Là elle avait enfin l'impression de parler à un confrère.

– J'ai mes propres moyens pour me faire payer. déclara-t-elle en sous-entendant que ses « charmes » féminins y jouaient une grande part.

Et vérité, c'était plutôt le singulier de ses employeurs qui lui assurait son salaire. Il fallait bien des avantages à faire partie d'une organisation terroriste ultra-secrète.

L'autre semblait clairement plus individualiste, une qualité que partageaient bien des voleurs, vous me direz. Mais il n'avait clairement pas de projet défini en restant là avec elle car il amorça un départ imminent. Alors qu'ils avaient si peu échangé... ça pour le coup c'était original. Un homme qui partait les mains « vides ». De la part d'un soit-disant voleur en plus, c'était limite choquant.

– Je ne promets rien. Surtout que je n'ai arraché aucun nom de votre part. C'est assez frustrant, j'avoue. Ne vous étonnez pas si vous trouvez un jour un petit mot de ma part à la place d'un de vos trésors. Il n'est jamais bon de laisser une femme avec sa frustration.

N'était-ce pas là une déclaration pleine de sagesse ? Et en plus, elle était applicable en bien des circonstances. Mais ça, si ce type connaissait aussi bien les femmes qu'il disait connaître l'art du vol, il devait déjà le savoir.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 2 Déc - 17:27 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici
Indépendant Neutre

avatar
Indépendant Neutre
Afficher le profil

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 07/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 13/12/2016
ϟ Nombre de Messages : 904
ϟ Nombre de Messages RP : 577
ϟ Célébrité : Gaspard Ulliel
ϟ Crédits : Avatar : Pechedi (Tumblr) Sign : Kerawhites (Tumblr)
ϟ Doublons : Cass Flemming - Seto Shigemitsu
ϟ Âge du Personnage : 33
ϟ Statut : Papilloneur
ϟ Métier : Voleur
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Imaginez un beau gosse aux cheveux bruns et soyeux volants aux vents, des yeux bleus comme... oui, ok, vous voyez le truc.
Je suis taillé comme un dieu grec (ahah) à moins que vous ne préféreriez les romains.
ϟ Pouvoirs : ♣️ Invulnérabilité
♣️ Super-vol (1.600 km/h)
♣️ Superréflexes
♣️ Portail dimensionnel
♣️ Prière antique
♣️ Décorporation
♣️ Caducée (sommeil magique)
♣️ Main de la Gloire (lumière + passe-partout + bulle de silence)
♣️ Boussole magique
♣️ Casque messager
♣️ Lyre d'Apollon (berceuse des dieux, hymne à la joie, chant de la colère)
♣️ Anástasi (Ανάσταση : la résurrection) : serviteur
Leur rencontre était fraiche, mais entre le vol, puis la poursuite, le combat contre la créature tentaculaire, et pour finir, ce petit verre entre “amis”, Raphaël pouvait se dessiner un portrait-robot du caractère de son interlocutrice. Douée, mais un sale caractère. Prompt à la mauvaise foi, bonne répartie, un peu trop sûre d’elle pour son propre bien, mais en même temps, elle ignorait avoir affaire à un dieu.

Admettez que pour voler, il vaut mieux ne pas s’encombrer, n’est-ce pas?

Et toute la beauté de cette phrase résidait dans son double emploi. Pour arpenter les cieux, comme pour délester des bourses, Hermès privilégiait de voyager léger, sans chose superflue qui aurait pu le ralentir dans sa fuite ou dans son envolée. Un véhicule ne l’aurait finalement qu’encombré, dans ce cadre-là en tout cas. il avouait, en d’autres occasions, aimer filer sur les routes dans des bolides luxueux. Le genre d’activité qui collait à son personnage de play-boy.

Ah, mais je n’en doute pas. Si vous parvenez à convaincre celui-là ceci dit, prévenez-moi”.

Car entre les deux, il avait le plus de chances de conclure avec le client en question. Ce n’était même plus avoir une longueur d’avance à ce niveau-là. Et s’il le savait, c’est qu’il s’était servi de ses atouts masculins pour négocier le contrat. Disons qu’il avait laissé entendre des choses.

L’Olympien se leva, et eut la bonté de déposer un billet sur la table, assez gros pour régler leur note à chacun, et laisser un pourboire au personnel.

Ne vous étonnez pas si vous ne repartez pas tout à fait entière de cette nouvelle confrontation alors”.

Une menace, sans en être une. Il était le dieu des voleurs, et donc, toujours à l’affût de ce genre de talents. Pensez “à la recherche de la Nouvelle Star”, mais version voleur. Il regardait d’éventuels protégés en pleine action, et décidait s’ils vallaient la peine qu’il s’intéresse à eux. Dusk lui semblait prometteuse de ce point de vue.

Ah… mais pensez-y. Vous êtes frustrée à l’heure actuelle, mais cela n’en sera que meilleur quand vous saurez, non? Et je sais d’expérience que les femmes frustrées sont d’autant plus motivées à découvrir le pourquoi du comment”.

Si elle était aussi douée qu’elle le prétendait, il ne doutait pas qu’elle reviendrait bientôt chez lui. Ce qui signfiait qu’il allait devoir augmenter sa sécurité, ne serait-ce que pour augmenter le challenge. Quel était l’intérêt d’une évaluation trop facile? Il avait soumis ses propres enfants à des tests aux dangers mortels. Hors de question de se monter coulant avec elle.

Ne m’appelez pas si vous êtes sur le point de vous faire boulotter par une pieuvre géante”.

Un salut de la tête, et il tourna les talons. Quelle soirée intéressante !
Revenir en haut Aller en bas




"I'm the God of everything no one else wants to do"
- Hermès, probably



A Girl's Best Friend

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3


Sujets similaires

-
» Diamonds are a girl's best friend ♥ Belle B.
» Madison&Louane | diamonds are a girl's best friend
» London Stiller...she's a special girl
» Heartbreaker version girl [Finish]
» Goodbye my old friend...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star City Heroes :: Administration :: Archives :: Archives des Rencontres-