AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Partagez|

Le premier coup fait la moitié du combat ▬ Atia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
Indépendant Neutre
avatar

Mikhaïl Yarochenko

Indépendant Neutre
Généralités
Никто

ϟ Nombre de Messages : 3186
ϟ Nombre de Messages RP : 75
ϟ Crédits : moi (gif et avatar)
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington
ϟ Célébrité : Rupert Penry-Jones
ϟ Âge du Personnage : 384 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Mercenaire
ϟ Liens Rapides :
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 1
ϟ Particularités Physiques:
Dim 15 Oct - 13:22 Message | (#)

Mikhaïl avait vu ce que la César pouvait faire avec son katana, il ne serait donc pas étonné que sa propre arme ne puisse pas la blesser si jamais le strigoï décidait de l'attaquer. Cependant, il n'en était pas sûr et ne compterait donc pas trop là-dessus, préférant s'appuyer sur ce dont il était sûr. Il savait d'ores et déjà que la créature ne tenterait jamais de lui dérober son arme – dont la garde était taillée dans un os humain – pour la bonne et simple raison qu'un simple contact avec la lame serait très douloureuse. Cela dit, la créature n'avait pas forcément besoin d'armes de substitution au vu du dard qu'elle possédait....

Prêt à attaquer et à se défendre, le slave se mit en position derrière la chef du Cartel et repéra rapidement les lieux lorsque la porte fut ouverte. Le strigoï était seul, mais les bruits derrière eux se prononcèrent lorsqu'ils commencèrent à se battre. Les esclaves de la créature devaient sentir qu'elle était en danger et redoubleraient donc d'efforts pour tenter de se libérer et de les prendre à revers. Très rapidement, Mikhaïl remarqua qu'il n'y avait effectivement aucune issue pour sortir de cette pièce, mis à part celle qu'ils venaient d'emprunter. Ils devaient donc se presser de sortir d'ici s'ils ne voulaient pas être pris en sandwich ! Tuer la strigoï était d'autant plus important pour leur survie.

Au moment où ses yeux rougeâtres se posèrent sur les deux « femmes », il constata qu'il ne s'était pas trompé pour ce qui était de l'arme de la César. Le strigoï semblait irrité de constater que l'arme n'était plus utilisable, mais elle tentait tout de même de la récupérer. Il comprit rapidement qu'elle n'allait pas perdre trop de temps avant de sortir son dard pour le planter dans le cou de son adversaire, c'est pourquoi il s'empressa de s'approcher sur le flanc de la créature, profitant du fait que son attention soit cristallisée sur Atia pour essayer de la prendre par surprise.
Les bruits à l'arrière se faisaient de plus en plus intenses et le slave s'attendait à ce que la porte de bois cède d'un instant à l'autre.

Est-ce que la chance serait de leur côté pour une fois ?

    Lancer de dé #1 :
    RÉUSSITE : il la blesse.
    ÉCHEC : il le bloque.

    Lancer de dé #2 : (Si réussite au #1)
    RÉUSSITE : c'est très grave.
    ÉCHEC : c'est léger.

    Lancer de dé #3 :
    RÉUSSITE : les autres restent enfermés.
    ÉCHEC : ils se libèrent.


Les provocations d'Atia eurent leur petit effet puisque la créature ne détourna pas le regard d'elle et cela même au moment où Mikhaïl allait la toucher. La lame d'argent l'entailla sur le flanc, tranchant quasiment toute la chair qui protégeaient encore ses organes internes. Une odeur horrible s'éleva aussitôt, comme de la chair pourrissante et un bruit étrange fut bientôt audible. On aurait dit de la chair en train de se dissoudre, un peu comme si de l'acide venait de toucher le strigoï. Mais ce n'était que l'argent de la lame qui faisait son œuvre ! Elle recula aussitôt, délaissant la César et son arme, puis battit en retraite pour tenter de se terrer dans un coin. Du sang qui semblait appartenir à celui d'un cadavre tomba sur le sol tandis que la chair tranchée révélait des organes internes très différents de ceux d'un humain normal. Apparemment, la métamorphose de la créature avait aussi modifier son organisme.

Des cris de rage furent perceptible derrière eux, mais malgré tous leurs efforts, les esclaves transformés furent incapables de se libérer de leur prison improvisée. Le strigoï était au sol, crachant, pestant et geignant. Bientôt, son dard sortit de sa bouche et s'agita devant son visage d'un air menaçant.
Mikhaïl tourna la tête vers Atia.

« Est-ce que vous voulez vous en charger ? »

Elle avait été clairement offensée par le vol de son arme, alors si le fait d'achever la créature la calmerait un peu, il était prêt à lui laisser cet honneur.


Dernière édition par Mikhaïl Yarochenko le Dim 15 Oct - 13:28, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur









Maître du Jeu
avatar

Esprit du Hasard

Maître du Jeu
Généralités
Le Hasard

ϟ Nombre de Messages : 3396
ϟ Nombre de Messages RP : 3046
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Feuille de RP
Dim 15 Oct - 13:22 Message | (#)

Le membre 'Mikhaïl Yarochenko' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


#1 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#3 'Jugement du Hasard' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Caesar
avatar

Généralités
The Empress

ϟ Nombre de Messages : 375
ϟ Nombre de Messages RP : 210
ϟ Crédits : Renan
ϟ Doublons : Barrett Anderson - Crystal Somers
ϟ Célébrité : Lena Headey
ϟ Âge du Personnage : 41
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Criminelle
ϟ Liens Rapides : Dossier - Relations - Passeport - Journal - Circus Maximus
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 4
ϟ Particularités Physiques:
Dim 15 Oct - 18:42 Message | (#)

C'était une véritable scène de science fiction qui se jouait là, un peu dans le gore aussi. Atia avait l'impression d'être en tête à tête avec un Xénomorphe ou un Predator, ou un cousin hybride de ces deux créatures fictives. De quoi faire des cauchemars jusqu'à la fin de ses jours pour un individu lambda. Mais quand on s'appelait César, on avait les nerfs bien accrochés. Bon, en toute honnêteté, Atia ne classerait pas ce souvenir dans les plus beaux. Allez, peut-être qu'elle y repenserait de temps en temps quand elle aurait la nostalgie de ses succès, comme un trophée de chasse. Encore fallait-il survivre, bien sûr.

Mais à ce niveau, c'était plutôt bien parti. Déjà parce qu'elle n'était pas seule et que celui qui l'accompagnait était un expert en la matière. Tel un bourreau qui n'attendait que ça et dont la victime était installée sur un plateau, Nikto trancha. L'argent fit le reste et le corps du monstre s'effondra sous l'attaque. Le spectacle était écœurant... et poétique à la fois. Ou peut-être que la César était juste un peu tordue ce qui lui faisait apprécier la vue. Le katana toujours dépassant de son corps, elle s'avança pour observer la mort de la chose aux côtés du chasseur épéiste qui lui fit une offre sympathique.

– Regarder me suffit. assura-t-elle en un souffle satisfait, laissant à celui qui avait dépensé tant de temps et d'énergie à poursuivre sa cible garder cet honneur.

Les bouquets de fleurs, c'était dépassé de toute façon. En tout cas, Atia s'était calmée. Cette chose l'avait certes offensée en lui piquant son sabre mais la César l'avait récupéré elle-même, son ego n'était donc pas endommagé. N'empêche, voir ce truc se tordre sur ses boyaux monstrueux, ça valait bien dix visites au musée.

Par contre, il faudrait attendre un peu pour le grand défilé de célébration. Y en avait d'autres qui attendaient leur tour.

– Rassurez-moi, les bébés sont moins virulents que la mère ? demanda-t-elle, moins par paresse que pour savoir à quoi s'attendre.

Sans attendre, elle pris son téléphone et appela Keith pour lui dire de ce bouger le c... Le pauvre téléporteur était encore un peu dans le coaltar mais il allait se remuer la nouille fissa s'il ne voulait pas passer son prochain mois à nettoyer les chiottes du Circus. Sa charmante requête téléphonique terminée, Atia raccrocha et sortit un de ses flingues. Certes, ce n'était pas très efficace contre ces trucs, elle l'avait compris, mais si les modèles miniatures étaient moins puissants que leur créatrice, ça suffirait sans doute à les surprendre, surtout que de l'autre main, elle tenait l'arme en argent qui lui avait été prêtée.

– J'suis sûre qu'après, on va encore dire que je maltraite mes hommes, se plaignit-elle faussement en pensant à ce que d'autres pourraient penser du sort de ses sbires qui avaient commis l'erreur d'approcher de trop près un monstre trop gros pour eux.

D'ailleurs, vint le temps pour ses anciens employés de se plaindre car la porte commença à céder. Nikto et Atia étaient encore dans leur cul de sac mais cela n'inquiéta pas la cheffe du Circus une seule seconde. Sans doute parce qu'elle avait un plan. A moins que Keith ne se dégonfle, bien sûr. Au pire, il restait ce brave Donatello qui trépignait d'impatience.

– Normalement, je vais vous fausser compagnie, mais ne vous inquiétez pas, ce n'est pas une fuite. prévint-elle.

Puis, les monstres arrivèrent.

    Lancer de dés 1 :
    Réussite : Keith se ramène
    Échec: Il arrive trop tard

    Lancer de dés 2 :
    Réussite : Donatello neutralise un monstre
    Échec: Le chien est repoussé

    Lancer de dés 3 :
    Réussite : Atia tue un monstre (si réussite en 1, elle en tue deux)
    Échec: Atia en blesse un (si échec en 1 et 2, elle se fait blesser)


Le débarquement des créatures amorça une série d'événements rapides. Donatello bondit quasi immédiatement et plaqua un monstre au sol. En voilà un qui ne poserait pas de problème pendant les prochaines secondes. A peu près au même moment, Keith qui s'était activé se téléporta aux côté d'Atia pour disparaître avec elle aussitôt. Ils se téléportèrent de manière à prendre les monstres en tenaille. Atia s'élança aussitôt pistolet hurlant et dague au poing pour enchaîner les attaques. Et effectivement, les rejetons étaient moins coriaces que la mémère. Elle trancha la gorge d'une de ses cible et planta sa lame dans les entrailles d'une autre.

Nikto n'avait plus qu'à finir le ménage.


Dernière édition par Atia César le Dim 15 Oct - 18:47, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Maître du Jeu
avatar

Esprit du Hasard

Maître du Jeu
Généralités
Le Hasard

ϟ Nombre de Messages : 3396
ϟ Nombre de Messages RP : 3046
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Feuille de RP
Dim 15 Oct - 18:42 Message | (#)

Le membre 'Atia César' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


#1 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#3 'Jugement du Hasard' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Indépendant Neutre
avatar

Mikhaïl Yarochenko

Indépendant Neutre
Généralités
Никто

ϟ Nombre de Messages : 3186
ϟ Nombre de Messages RP : 75
ϟ Crédits : moi (gif et avatar)
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington
ϟ Célébrité : Rupert Penry-Jones
ϟ Âge du Personnage : 384 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Mercenaire
ϟ Liens Rapides :
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 1
ϟ Particularités Physiques:
Mer 18 Oct - 15:49 Message | (#)

Mikhaïl accueillit la remarque de la César avec neutralité hochant la tête afin de lui faire savoir qu'il avait compris. Achever une créature n'était pas quelque chose de glorieux à ses yeux, il se contenta donc de lever son arme et de la planter dans le strigoï mourant, visant un endroit qui l'assurait de l'achever rapidement. Faire souffrir n'avait rien de glorieux non plus.

Essuyant la lame en argent avec un morceau de tissu qu'il venait de tirer de sa poche, le slave pivota sur lui-même pour jeter un coup d’œil à la César. Elle raccrochait juste et semblait avoir une idée derrière la tête, ce qui devait certainement promettre un peu d'action dans les secondes à venir ! Ce n'était pas problématique, le slave s'adaptait aisément aux plans que ses partenaires pouvaient inventer et c'était toujours préférable au fait de se battre à l'aveuglette. Le dhampire acquiesça à nouveau la tête en l'entendant annoncer qu'elle risquait de disparaître, puis porta son regard sur la seule issue qui leur permettrait de quitter cette pièce.

Quelques instants plus tard, la porte cédait et libéra un flot de strigoï fraîchement « né ». Ils sentaient la terre et la mort, une odeur devenue familière pour l'immortel, il espérait simplement qu'elle ne dérangerait pas les autres au point qu'ils perdent leurs moyens. Parfois, les odeurs repoussantes étaient si prenantes qu'elles vous empêchaient d'être au meilleur de votre forme.
Dans la foulée, Atia disparut alors que son animal se précipitait sur la première créature qui s'avançait vers eux. Le chasseur quant à lui avait pris le temps de glisser son tissu souillé de sang séché dans sa poche avant d'adopter une position de défense. Il préférait attendre de voir ce que la César lui réservait avant de trop s'aventurer vers l'avant !

Des bruits de lutte furent bientôt audibles de l'autre côté, indiquant que sa collègue du moment avait certainement dû se téléporter là-bas. Cela ne l'étonnait pas spécialement : Star City semblait regorger d'individus aux capacités toutes plus étranges les unes que les autres !

Sans perdre davantage de temps, le slave se lança en avant. Son arme tranchait et taillait la chair, provoquait des bruits similaires à celui d'avant. L'odeur rance prenait à la gorge, mais Mikhaïl n'y prêta guère attention, il veillait surtout à ne pas blesser par inadvertance ses coéquipiers du moment. C'était en partie pour cette raison que le slave n'aimait pas collaborer avec d'autres personnes sur des traques : vous perdiez plus de temps à vous assurer qu'ils n'étaient pas dans votre ligne de mire qu'à vous battre !

Fort heureusement, étant rompu au combat, l'immortel s'en tira bien et il parvint à déblayer l'entrée avec l'aide des autres combattants. Quelques instants plus tard, un silence presque étrange remplaça les cris et les grognements bestiaux des strigoïs qui traînaient désormais sur le sol. Il tira à nouveau son tissu de sa poche et essuya la lame d'argent avec une application non feinte. Une fois qu'elle fut immaculée, il leva ses yeux rougeâtres vers le visage balafré de la César tout en rangeant son tissu.

« Il semblerait que la mission soit une réussite. Est-ce que vous souhaitez vérifier les corps pour vous assurer que vos hommes sont parmi eux ? Ils ont perdu leur nez, leurs cheveux et leurs oreilles, donc ça pourrait être un peu compliqué, mais pas impossible. » Mikhaïl garda son arme à la main avant d'enchaîner. « Y avait-il quelque chose que vous souhaitiez en échange de votre collaboration, ou considérez-vous que ça faisait partie du service ? »

Après tout, il ne s'attendait pas à ce que la chef du Circus Maximus en personne décide de mettre la main à la pâte, mais peut-être qu'elle s'intéressait simplement à ce que ses hommes étaient devenus ? Après une brève pause, il conclut d'un ton neutre :

« Je brûlerai les corps une fois que vous serez partis. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur









Caesar
avatar

Généralités
The Empress

ϟ Nombre de Messages : 375
ϟ Nombre de Messages RP : 210
ϟ Crédits : Renan
ϟ Doublons : Barrett Anderson - Crystal Somers
ϟ Célébrité : Lena Headey
ϟ Âge du Personnage : 41
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Criminelle
ϟ Liens Rapides : Dossier - Relations - Passeport - Journal - Circus Maximus
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 4
ϟ Particularités Physiques:
Jeu 19 Oct - 15:27 Message | (#)

Les lieux n'étaient pas franchement appropriés pour un combat, que ce soit au niveau de l'éclairage ou de l'architecture, mais la César était plutôt bien rodée. Elle n'en n'était plus à ses premières bastons et si elle avait l'habitude des mêlées ouvertes, les altercation intimistes de ce genre ne la dérangeaient pas non plus. La combattante qu'elle était s'adaptait assez facilement aux nouvelles conditions de combats. Et pour les odeurs, franchement, pour avoir parfois traîné du côté des poubelles du Circus (ou de la boucherie, selon les avis), la César n'était pas snob. Keith supportait un peu moins, mais le feu de l'action l'aidait à ignorer la chose. Par contre après... eh bien disons qu'il se fit moins bavard que d'ordinaire. Donatello, par contre, semblait assez ravi, mais il fallait bien chercher ou bien le connaître pour le voir.

– Exact, on peut dire que c'est un succès. Je ne souhaite rien en retour, techniquement, vous ne me devez rien. Et moi non plus. Voilà pour mettre la situation au clair. S'exprimer clairement était le meilleur moyen d'éviter les interprétations originales, non pas que Nikto semblât adepte de ce genre de chose J'aimerais juste faire un tour, effectivement, observer les environs. Cette chose s'est fait un nid près de mon territoire sans trop se faire remarquer, j'aimerais en apprendre un peu plus.

De la curiosité professionnelle en fin de compte, d'autant plus que la puissance de combat du Strigoï avait positivement impressionné la combattante et femme d'affaires en elle en dépit de ce qui s'était passé avec son sabre.

Elle laissa à Keith le soin d'examiner les corps. Cela lui apprendra à s'être fait assommer comme un bleu en deux secondes. La criminelle partit donc faire un tour avec son chien de garde.

Ce qui fut rapidement évident, c'est que la présence de ces monstres avait bien contribué à renforcer l'aspect glauque et lugubre de ces lieux. Et sans forcément parler des odeurs... A ce sujet, Don' semblait détecter quelque chose de particulier car il avait la truffe collée au sol et semblait suivre une piste. Cela pouvait sans doute mener à un simple rat, mais Atia avait comme l'impression qu'aucun animal vivant digne de ce nom ne se serait aventuré consciemment sur le territoire de ces créatures. C'était peut-être autre chose.

Son fidèle compagnon la conduisit dans une salle qui devait abriter des compteurs électriques ou des appareils de ce genre. Difficile à dire car il n'en restait pas grand-chose à cause de la condition vétuste de l'ensemble du bâtiment, de tout ce qui y avait eu lieu et surtout, il fallait l'avouer, des grands coups de griffes qui ornaient les murs et tout ce qu'il y avait ici. De toute évidence, il y avait un un combat là. Du sang, des impacts de balle, toutes sortes de traces. Pas besoin d'être un expert pour le voir. En revanche, avoir un chien génétiquement modifié, c'était pratique pour trouver certains trucs, en l'occurrence, un objet qui dépassait d'une épaise flaque de sang.

– Qu'est-ce que tu as trouvé là ?

Accroupie, Atia examina la chose avant de tendre la main pour s'en emparer. Un portable. Tâché de sang, mais en état de marche, plus ou moins. Il ne restait que très peu de batterie, vraiment très peu. La César chercha l'historique des applications et vit que la dernière chose que son utilisateur avait fait était de prendre des photos. Un beau cliché du Strigoï y figurait en tête, de quoi faire une sympathique affiche de film d'horreur. Mais juste après...

… … …

D'un pas déterminé, Atia retourna auprès de Nikto. Le téléphone incrusté de sang serré à la main, son chien sur les talon, son reste de queue bas, intimidé par l'humeur de sa maîtresse.

– Est-ce que vous savez si c'est dans les habitudes d'un monstre comme ça de travailler en équipe ? demanda-t-elle d'une voix qui trahissait son émotion.

Le fait qu'elle avait trouvé la photo, et l'original, d'un manteau déformé dont la coupe lui rappelait malgré tout quelque chose : celle de l'extrait vidéo qu'elle avait récupéré de la soirée de son agression en 2016. Il semblait donc que cette chose avait un rapport avec l'attaque dont elle fut victime... Autant dire que là, on avait dépassé le stade de la curiosité professionnelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Indépendant Neutre
avatar

Mikhaïl Yarochenko

Indépendant Neutre
Généralités
Никто

ϟ Nombre de Messages : 3186
ϟ Nombre de Messages RP : 75
ϟ Crédits : moi (gif et avatar)
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington
ϟ Célébrité : Rupert Penry-Jones
ϟ Âge du Personnage : 384 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Mercenaire
ϟ Liens Rapides :
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 1
ϟ Particularités Physiques:
Sam 28 Oct - 14:05 Message | (#)

Mikhaïl était satisfait de constater que la César considérait leur affaire comme close. Il avait beau estimer qu'aucun d'entre eux n'avait de dette, il savait que certains puissants avaient tendance à en profiter et à tirer sur la corde dès qu'ils en avaient l'occasion. Fort heureusement, Atia semblait être une femme honnête, tout du moins en matière d'affaires professionnelles. Qu'elle soit une criminelle lui importait peu. La seule chose qui comptait réellement était de savoir qu'il ne risquait pas de se faire rouler dans la farine pour avoir fait l'erreur de lui accorder sa confiance.
Ce qui signifiait aussi qu'il pourrait envisager de réitérer ça si jamais l'avenir lui en donnait l'occasion.

Il acquiesça donc silencieusement en se détournant d'elle au moment où elle s'éloignait. Inutile de bavasser en vain : il préféra entreprendre d'empiler les cadavres que l'autre homme avait déjà contrôlés, puis chercha un silex au fond de sa poche. Il en portait toujours un sur lui, même en pleine ville. Si la nécessité de se faire un feu n'était pas aussi présente qu'en rase campagne, il pouvait en avoir besoin dans ce genre d'occasion. Et ce n'était pas comme s'il avait grand-chose de plus sur lui.

L'homme d'Atia avait terminé d'identifier les corps au moment où elle revint. Mikhaïl suspendit son geste alors qu'il s'apprêtait à allumer les corps après avoir entassé quelques torchons qui traînaient là au-dessus du tas de cadavres. Avait-elle changé d'avis ? Mais non. Sa question surprit un peu le slave, même si c'était davantage à cause du ton employé que du contenu de sa phrase. Elle avait l'air... soucieuse ? Inquiète ? Difficile à dire, mais elle était en proie à une certaine émotion et c'était quelque chose de suffisamment surprenant pour qu'il le relève.

Conscient de l'importance de sa réponse, le dhampire laissa passer quelques instants de silence le temps d'ordonner ses pensées, puis ouvrit enfin la bouche d'un ton neutre, mais sérieux :

« C'est une possibilité. Tout dépend de ce qu'elle pourrait obtenir en échange. Il faut que vous compreniez que les strigoïs considèrent les humains comme du bétail, une simple source de nourriture. Il est donc peu probable qu'un aussi ancien que celle-ci.... » Il désigna le corps à leurs côtés. « …. s'associe à un humain. À une autre créature, ce serait plus probable. Cependant, les humains ne sont pas totalement exclus, mais disons simplement que cette personne devra être soit très puissante, soit très convaincante. Voire les deux. »

Il se demandait si cette réponse conviendrait à Atia. Elle ne semblait pas vraiment être le type de femme doté d'une grande patience et il la soupçonnait de détester les réponses qui n'étaient pas brèves et concises. Impossible de lui répondre « oui » ou « non », les strigoïs étaient beaucoup trop complexes pour ça. Surtout quand les créatures en question avaient passé un certain temps sur le sol américain.... Après avoir rencontré Casey, Mikhaïl avait compris que le nouveau continent recelait de beaucoup d'avantages pour des créatures telles que lui.
Ses prunelles rougeâtres contemplèrent le visage d'Atia durant quelques secondes, puis il reprit :

« Je compte retracer ses mouvements et ses contacts afin de savoir si elle n'a pas semé d'autres enfants dans les environs. Et pour éviter que des humains ne se mêlent de ces histoires. Dois-je m'attendre à ce que votre route vienne couper la mienne ? »

Autrement dit, est-ce qu'elle allait lui compliquer la tâche ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur









Caesar
avatar

Généralités
The Empress

ϟ Nombre de Messages : 375
ϟ Nombre de Messages RP : 210
ϟ Crédits : Renan
ϟ Doublons : Barrett Anderson - Crystal Somers
ϟ Célébrité : Lena Headey
ϟ Âge du Personnage : 41
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Criminelle
ϟ Liens Rapides : Dossier - Relations - Passeport - Journal - Circus Maximus
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 4
ϟ Particularités Physiques:
Dim 29 Oct - 16:51 Message | (#)

La César avait apparemment interrompu le début d'un petit feu de joie mais elle ne s'en formalisa pas. Après tout, chacun était libre de gérer ses cadavres comme il l'entendait. Et puis surtout, ce genre de détail ne l'intéressait pas le moins du monde en cet instant.

Patiente, elle attendit la réponse de Nikto sans afficher plus d'émotion que ce qu'elle montrait déjà. Keith restait silencieux, tendu comme un arc et Donatello avait la tête levée, attentive, mais la queue basse. Puis vint la réponse et avec elle des éléments qu'Atia tenta mentalement de mettre en relation avec l'affaire qui l'intéressait à présent. Autant dire que la chose avait pris un caractère bien différent maintenant. La chasse au strigoï n'était plus un sport, mais une mission de la plus haute importance. Quelque part, elle était presque contente que ses hommes de mains aient péri pendant cette histoire. La cheffe du Circus préférait garder le moins de personnes possible au courant de ce qui lui était arrivé précisément.

– Puissante et convaincante, c'est bien comme ça que j'imaginais ces types...

Au pluriel, histoire d'être vague. Il y avait quand même plus de chance que les responsables soient plusieurs qu'une seule personne. Quant au sexe, ce n'était pas une règle universelle, mais il fallait quand même avouer qu'il y avait eu plus d'hommes pour essayer de la descendre que des femmes.

Malheureusement, pour résumer la chose, il semblerait que Nikto ne disposait pas de réponse bien précise. Aussi, la curiosité intéressée de la César sembla le mettre en position défensive. Il lui présenta bien clairement ses intentions mais avait également l'air un peu méfiant. La combattante sentait presque l'avertissement dans sa voix, même pour une question. Le tout avec un ton assez neutre, cela donnait quelque chose d'assez intéressant d'un point de vue rhétorique. Ce type ferait un formidable négociateur.

– Couper, non... rejoindre, peut-être. C'était un peu la politique du Cartel dans son ensemble, surtout si on aimait les analogies. Mais là, l'intérêt de la César était plus personnel que professionnel même si le lien pouvait facilement être fait de par son mode de vie Je veux être tenue au courant du développement de vos recherches. Téléphone, internet, lettres, messagers, vous pouvez choisir la méthode et la fréquence mais je veux suivre le truc. Et surtout, si vous apprenez qu'un lien est possible avec des humains, une organisation ou n'importe quoi de remarquable, je vous demanderais de m'en tenir immédiatement informée. Dans les faits, tout ce que je souhaite, c'est une communication ouverte et que vous ne disparaissiez pas du jour au lendemain... Cela aurait tendance à me vexer. Mais je ne pense pas en demander plus que ce qui est de rigueur dans toute relation.

Le sujet était certainement passionnant et pourtant Atia n'avait pas spécialement envie que Nikto développe cette partie de son histoire. Elle-même ne l'avait mentionnée que pour adoucir la conversation et modérer ses propos. La quadra avait conscience de sa nature autoritaire, parfois beaucoup trop autoritaire, et elle ne voulait pas que le chasseur lui glisse entre les doigts. Pas alors qu'il était en train de devenir un rouage important dans ses recherches personnelles. Le problème, c'est que demander gentiment n'était pas sa spécialité.

– Il va sans dire que, se faisant, les ressources du Cartel seraient potentiellement à votre disposition.

Exigeante mais pas ingrate, c'était un des nombreux commentaires que les criminels pourraient lui faire si elle avait un blog. En tout cas, ce qu'elle proposait, ce n'était pas de la gnognotte comme on disait. Surtout qu'en coulisse, elle ne cherchait pas réellement à recruter ce type, contrairement aux objectifs qui pourraient la pousser à faire ce genre d'offre.

Franchement, c'était un peu Noël pour Nikto. Restait à voir comment il se comportait devant ses cadeaux soigneusement emballés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Indépendant Neutre
avatar

Mikhaïl Yarochenko

Indépendant Neutre
Généralités
Никто

ϟ Nombre de Messages : 3186
ϟ Nombre de Messages RP : 75
ϟ Crédits : moi (gif et avatar)
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington
ϟ Célébrité : Rupert Penry-Jones
ϟ Âge du Personnage : 384 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Mercenaire
ϟ Liens Rapides :
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 1
ϟ Particularités Physiques:
Dim 29 Oct - 17:57 Message | (#)

Ces types ? Mikhaïl ne releva pas, mais il comprenait bien qu'Atia devait avoir une idée précise des individus en question. Apparemment, elle avait eu mailles à partir avec des personnes qui lui voulaient certainement du mal et elle avait tout lieu de penser qu'ils étaient liés aux strigoïs. En temps normal, le slave ne se serait guère soucié des problèmes de la César pour la bonne et simple raison que cela n'entrait pas dans ses devoirs, mais là... elle était liée, même peu, à une affaire concernant les créatures qu'il traquait. Il était donc vital qu'il en apprenne davantage afin de savoir dans quoi il s'aventurait.
Ce n'était pas les secrets honteux d'Atia qui l'intéressaient, c'était les risques potentiels, simplement.

Cependant, il doutait qu'une femme comme elle puisse accepter de se confier à un inconnu. Ni même à qui que ce soit d'autre en vérité. Il la pensait capable de faire de la rétention d'informations afin de garder un plus grand contrôle sur ses hommes et sur ses affaires, mais avec lui ce n'était pas vraiment possible. Pas s'il voulait faire un bon travail et Mikhaïl était un perfectionniste dans l'âme.

Après ses explications et ses doléances, le dhampire garda le silence durant quelques instants. Une fois de plus, il pesait le pour et le contre et réfléchissait à ce qui était le mieux pour son enquête.

« Sans vouloir me montrer ingrat, j'ai pour habitude de travailler seul et de n'employer que mes méthodes. Je ne suis donc pas certain de pouvoir exploiter efficacement les ressources que vous me proposez. »

Il ne possédait que ce qu'il avait sur le dos et n'avait même jamais utilisé de téléphone, d'ordinateur ou de technologie un minimum évoluée. Mikhaïl n'avait recours qu'aux informateurs qui l'aidaient à obtenir les données manquantes pour organiser ses chasses et c'était bien suffisant. Cependant, si Atia avait raison en soupçonnant que d'autres individus soient liés à cette affaire, il allait certainement avoir besoin de renouveler ses techniques – et donc, d'un bon coup de pouce !
Après un nouveau silence de quelques secondes, il reprit du même ton neutre :

« Mais ce n'est pas pour autant que je décline votre proposition. Cela dit, j'imagine que vos hommes seraient capables d'utiliser les informations que je leur fournirai pour obtenir des données plus détaillées à vous communiquer. » Il la sonda du regard tout en enchaînant. « Mais, de vous à moi, je pense que vous en savez plus que vous ne me le dites. J'imagine que vous n'apprécierez pas ce que je vais vous dire, mais si vous souhaitez une collaboration, je préférerais que vous me disiez ce que vous pensez savoir plutôt que vous me fournissiez toute la main d’œuvre dont vous disposez. »

Il haussa les épaules. Elle penserait certainement qu'il était en train de la baratiner pour la faire parler, mais que pouvait-il faire pour la convaincre du contraire ? Mis à part sa parole, il n'avait rien de plus à fournir et il ignorait la valeur que cela pouvait avoir pour elle.

« Je me moque de vos secrets, je ne compte pas les vendre ou même les utiliser. Je veux simplement savoir à quoi je dois m'attendre et dans quelle direction je dois m'orienter. » Mais le croirait-elle ? « Je respecte votre influence et votre titre, mais pour moi vous n'êtes qu'une personne parmi les autres. Je n'ai aucun intérêt à vouloir vous nuire. » Pas sûr qu'elle apprécie, mais tant pis. « Cela dit, vous n'avez rien à craindre concernant ma disparition. Sauf si je me fais tuer. Mais je n'ai jamais déserté en pleine mission. Et comme vous y êtes mêlée, vous aurez le fin mot de l'histoire avant mon départ. »

Un bref silence passa avant qu'il ne termine d'un ton plus que sérieux.

« Je n'ai qu'une parole. »

Et c'était l'entière vérité !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur









Caesar
avatar

Généralités
The Empress

ϟ Nombre de Messages : 375
ϟ Nombre de Messages RP : 210
ϟ Crédits : Renan
ϟ Doublons : Barrett Anderson - Crystal Somers
ϟ Célébrité : Lena Headey
ϟ Âge du Personnage : 41
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Criminelle
ϟ Liens Rapides : Dossier - Relations - Passeport - Journal - Circus Maximus
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 4
ϟ Particularités Physiques:
Mer 1 Nov - 13:59 Message | (#)

Atia pencha légèrement la tête en entendant les doutes de Nikto concernant les moyens dont pouvait disposer le Cartel. Soit le type était presque ignorant/innocent, soit il manquait cruellement d'imagination. En tout cas, s'il acceptait de poursuivre leur collaboration, il aurait le temps de combler ses lacunes. Là, elle ne dit rien pour ne pas risquer de froisser son interlocuteur. Le chasseur ne semblait pas aussi sensible que ça, mais dans le doute, elle préféra éviter de heurter d'hypothétiques et invisibles sensibilité.De fait, elle n'interrompit pas les silences de réflexion qui s'installaient, désireuse de laisser les choses avancer lentement mais sûrement.

Surtout que, finalement, le positif vint : Nikto se montra potentiellement intéressé quoiqu'il exprimait quelques réserves. Un peu légères d'ailleurs, au moins dans leur présentation. Ce type ferait un bon politicien mine de rien. Bon, peut-être pas, mais au moins un bon porte-parole. Pour le contenu et la diplomatie plus que pour la présentation. Encore que... avec un relooking adéquat.

– C'est de bonne guerre. Même au final, je ne suis pas sûre d'en savoir tant que ça. Tout ce que j'ai de concret, c'est des morceaux de piste qui s'effritent au moindre contact. Mes théories et mon imagination sont les seules choses qui font tenir le tout.

Une manière comme une autre d'avouer qu'elle ne savait rien. Mais comme elle n'aimait pas s'attarder sur ce genre de chose, elle alla de l'avant.

– Mais mon instinct ne me trompe pas souvent et là, il sent quelque chose de gros derrière tout ça. Le simple fait de ne pas avoir plus d'informations tangibles que ça indique déjà que les responsables disposent de ressources conséquentes. Je soupçonne ces gens, en plus d'avoir orchestré une attaque à mon encontre, d'avoir lâché un robot tueur sur mes basques et peut-être même de tenter discrètement de diminuer mon influence dans les basses sphères de mon métier.

Elle faisait référence à cette dernière affaire qui l'avait amenée à s'associer avec Tesla. Ça s'était un peu fini en eau de boudin et, pour changer, sans trop récupérer d'information. En plus de cela, le seul témoin qu'ils avaient réussi à capturé avait connu une fin peu enviable autant qu'étrange ce qui indiquait pour la César que le mysticisme faisait partie de l'arsenal de ses ennemis. Un facteur qui pouvait sans doute souligner le lien potentiel entre ces individus et le strigoï qu'ils venait de détruire. Ainsi, la César partagea ces soupçons avec le chasseurs, en se contentant des faits mais aussi d'être vague quand il le fallait, notamment concernant les personnes qui l'avaient « aidée » à avancer dans ses recherches, à savoir Tesla et Otaku.

– Je sais que ce n'est pas beaucoup, mais ça suffit amplement pour dire que vous avez tout intérêt à collaborer avec moi. Si mes ennemis peuvent traiter avec vos strigoï, j'imagine que ce sont vos oignons. supposa-t-elle.

Encore une fois, elle resta vague, mais plus par politesse que par ignorance. Elle se doutait bien que Nikto ne voudrait pas partager le cœur de ses intentions, projets et objectifs avec elle. Encore que, l'épéiste semblait plus ouvert et franc que la moyenne des personnes avec qui elle s'associait. En cela, il faisait preuve d'un exotisme assez rafraîchissant.

– De fait je doute que cela suffise à vous éclairer sur ce qui peut nous attendre. Ma seule conclusion, pour le moment, est qu'il faudrait s'intéresser aux personnes de pouvoirs, au gratin en somme. Je doute que nous trouvions beaucoup d'éléments dans les rues ou même les égouts.

Atia doutait un peu que son interlocuteur soit bien capable de retirer des infos dans ce genre de milieu, du coup. En tout cas, son physique ne semblait pas le mettre sur la liste des invités dans les événements « chics » qui pourraient être un peu plus susceptibles d'offrir des réponses. Mais peut-être aurait-il une piste à proposer. Au stade où elle en était, la César était preneuse de toutes les suggestions possibles. Enfin avant, il fallait terminer le « contrat » :

– Une parole, c'est généralement tout ce que j'accepte.

Ce qui sous-entendait un peu qu'elle n'était pas une grande amatrice des secondes chances. Il fallait bien donner le ton. En même temps, cela impliquait aussi qu'elle était prête à croire en l'honneur des autres. Mais n'appelez pas cela de la crédulité, vous risqueriez de mal vivre les conséquences.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Indépendant Neutre
avatar

Mikhaïl Yarochenko

Indépendant Neutre
Généralités
Никто

ϟ Nombre de Messages : 3186
ϟ Nombre de Messages RP : 75
ϟ Crédits : moi (gif et avatar)
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington
ϟ Célébrité : Rupert Penry-Jones
ϟ Âge du Personnage : 384 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Mercenaire
ϟ Liens Rapides :
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 1
ϟ Particularités Physiques:
Mer 8 Nov - 11:17 Message | (#)

« Je vois. »

Il ne la jugeait pas, ni ne lui reprochait le peu de choses qu'elle savait. Mikhaïl était un peu trop vieux pour se soucier de détails aussi triviaux. Tout ce qu'il voulait, c'était d'obtenir des informations. Si son interlocutrice n'en avait pas, il n'avait aucune raison d'insister, ni même de douter d'elle. Oh, bien évidemment, rien n'empêchait Atia de lui mentir ! Elle pouvait prétendre qu'elle ne savait rien pour garder ses informations pour elle, mais le slave la pensait assez futée pour savoir qu'elle aurait plus à perdre à lui mentir. Et si ce n'était pas le cas, ma foi, ce serait la fin de leur collaboration, il aurait donc le temps de le comprendre plus tard.

Quoi qu'il en soit, au vu des accusations qu'Atia portait à l'encontre de ces individus, ils devaient être très sûrs d'eux, mais surtout relativement puissants. Même sans être très au fait des affaires en ville, Mikhaïl avait suffisamment entendu parler de la famille César pour savoir qu'on ne les attaquait pas sans être très convaincus de ses compétences ! Ce qui collait plutôt bien au profil que le dhampire imaginait pour d'éventuels alliés de strigoïs. Restait à savoir pour quelle raison est-ce que quelqu'un voudrait faire appel à des créatures magiques d'autres pays pour régler des problèmes sur ce continent.

Après un silence attentif, Mikhaïl finit par acquiescer d'un hochement de la tête tout en portant son regard brillant sur le visage de la balafrée.

« Tant mieux, c'est tout ce que j'ai à offrir. » Avec ses talents martiaux, mais il n'était pas sûr que ce soit intéressant pour elle. « Vous avez raison pour ce qui est de leurs liens avec les strigoïs, cependant je tiens à préciser une dernière chose à ce sujet.... » Il marqua une brève pause, puis reprit. « Je suis sur ce continent pour chasser ces créatures, il ne faudra donc pas vous attendre à ce que j'en épargne pour vos affaires. » Il eut un regard appuyé. « Et si le strigoï que nous venons de tuer s'avère être une exception, je ne poursuivrai pas la collaboration. Mais je vous tiendrai au courant avant de faire quoi que ce soit. »

Autrement dit, si jamais leur enquête les menait comprendre que cette créature était un cas isolé, le slave ne continuerait pas à perdre son temps à approfondir cette affaire. Il remercierait Atia de son aide et retournerait vaquer à ses occupations, tout simplement.

Mais ils n'en étaient pas encore à ce stade-là et Mikhaïl n'avait pas envie de perdre du temps à des palabres. Autant attendre de voir ce que la suite leur réservait ! Se penchant pour mettre le feu aux corps, le russe s'écarta finalement du bûcher funéraire improvisé et posa un dernier regard sur sa comparse.

« J'ai un contact qui pourra peut-être nous aider. Je vais aller en discuter avec lui et commencer mon enquête, après quoi je reviendrai vers vous. »

Sauf si elle avait quelque chose à ajouter, mais le dhampire doutait sincèrement du fait qu'elle souhaiterait lui tenir la main pour vérifier tout ce qu'il faisait. Oh, il aurait pu lui préciser qu'il avait l'âge d'être son arrière-arrière-etc-grand-père et l'expérience qui allait avec, mais c'était assez inutile. Les mots ne servaient pas sans actes pour les confirmer derrière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur











Le premier coup fait la moitié du combat ▬ Atia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2


Sujets similaires

-
» Combien ont coûté à Haiti les deux coups d'état contre Aristide ?
» Event#4 : St Valentin 2015
» Combat à l'épée longue
» (Terminer)Premier combat serieux face au champion !
» Attaque Close combat

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star City Heroes :: Le district sud :: Le district sud :: Les Docks :: Circus Maximus-