AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Partagez|

Le premier coup fait la moitié du combat ▬ Atia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Indépendant Neutre
avatar

Mikhaïl Yarochenko

Indépendant Neutre
Généralités
Никто

ϟ Nombre de Messages : 3172
ϟ Nombre de Messages RP : 72
ϟ Crédits : moi (gif et avatar)
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington
ϟ Célébrité : Rupert Penry-Jones
ϟ Âge du Personnage : 384 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Mercenaire
ϟ Liens Rapides :
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 1
ϟ Particularités Physiques:
Dim 17 Sep - 13:19 Message | (#)

L'évasion des hommes d'Atia avait été une réussite et Mikhaïl était assez satisfait de la conclusion de l'affaire. Dans l'idéal, il aurait aimé que les choses soient un peu différentes et les témoins moins nombreux, mais il avait fait avec les moyens du bord et au final, le résultat devrait – normalement – satisfaire la première concernée. Il ignorait si ses hommes l'avaient renseignée sur la manière dont les choses s'étaient déroulées et s'il devait s'attendre à des remontrances ou à de l'indifférence, mais dans les deux cas, seul le résultat lui importait. Du moment qu'elle lui donnait les informations dont il avait besoin, tout le reste passait au second plan.

Le slave avait donc attendu que le soir s'invite avant de gagner le territoire de la César. Il connaissait con fameux « Circus » et considéra qu'il s'agissait du meilleur endroit pour lui annoncer la réussite de sa mission... même si elle devait d'ores et déjà le savoir. Il s'était assuré que le chemin menant au territoire du Cartel Rouge était dégagé, alors à moins que ces hommes ne soient des bras cassés, ils devaient être arrivés depuis plusieurs jours.

L'immortel portait toujours son imposant manteau noir ainsi que son épée lorsqu'il se présenta aux abords du bâtiment. Mikhaïl ignorait si Atia s'attendait à le voir venir, ni même si elle avait prévenu ses hommes de sa venue, mais dans tous les cas, il avait le temps d'attendre qu'elle soit disponible. Ce n'était pas comme s'il avait autre chose à faire de ses soirées après tout. Sa vie entière était dédiée à la traque des strigoïs et sa seule piste valable passait par cette entrevue avec la César.

Mikhaïl put pénétrer dans le bâtiment et progressa au travers d'une masse d'inconnus qui semblaient parfaitement à leur place dans un tel endroit. Il avait connu suffisamment de champs de bataille et de lieux d'affrontement pour en reconnaître lorsqu'il en voyait ! Cet endroit lui rappelait vaguement les arènes antiques que les romains affectionnaient et au vu du nom du bâtiment, c'était peut-être le but recherché ? Son regard ne s'attarda guère sur toutes ces scènes et il préféra se concentrer sur la recherche des responsables de lieux. Il était peu probable qu'Atia en personne soit dans les environs et peut-être même qu'elle n'était pas au Circus ce soir-là, mais il ne perdait rien à tenter le coup.

Après quelques instants à se « promener » dans le bâtiment, il finit par apercevoir un individu qui lui rappelait vaguement quelque chose. Il avait dû le voir aux côtés d'Atia lors de leur dernière rencontre, mais serait parfaitement incapable de dire quel était son nom. D'un pas leste, le slave s'approcha de l'homme et se posta devant lui. Sa capuche était toujours rabattue sur son visage et masquait ses traits. D'une voix à l'accent traînant, il annonça la raison de sa venue ici.

« J'ai reçu une mission d'Atia César il y a quelques temps, j'ai besoin de la voir pour l'informer du résultat et recevoir mon paiement. »

Simple et concis. Il attendit que l'homme disparaisse et patienta, immobile dans un coin. La patience n'était pas un problème pour lui, surtout à son âge. Les minutes n'avaient pas la même importance que pour une personne « normale ». Il ne saurait donc pas dire combien de temps son attente dura, mais au bout d'un moment, quelqu'un vint l'informer qu'il pouvait parler à la patronne et Mikhaïl lui emboîta donc le pas.

Lorsqu'il se retrouva face à la César, le dhampire la salua bien évidemment, mais ne se perdit pas en conjectures inutiles et entra dans le vif du sujet :

« Je présume que vos hommes sont arrivés depuis le temps ? Il n'y a aucune trace de votre implication dans cette affaire, mais il me semble évident qu'ils seront recherchés. » Il n'était pas dieu après tout. « Si mes résultats vous conviennent, j'apprécierais d'obtenir mes informations afin de pouvoir m'en-aller. »

Il se doutait qu'une femme comme elle devait avoir autre chose à faire que tailler une bavette avec un quasi-inconnu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur









Caesar
avatar

Généralités
The Empress

ϟ Nombre de Messages : 372
ϟ Nombre de Messages RP : 208
ϟ Crédits : Renan
ϟ Doublons : Barrett Anderson - Crystal Somers
ϟ Célébrité : Lena Headey
ϟ Âge du Personnage : 41
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Criminelle
ϟ Liens Rapides : Dossier - Relations - Passeport - Journal - Circus Maximus
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 4
ϟ Particularités Physiques:
Dim 17 Sep - 20:16 Message | (#)

Le Hasard était une garce. Cette aventure allait le prouver à Atia. Encore une fois.

Atia le savait depuis des années, mais chaque rappel avait un petit goût amer fort désagréable. A croire qu'il aimait les ironies. Enfin « il »... c'est peut-être un peu bête de personnifier un truc comme ça, mais ça simplifiait les choses. Et puis, ça motivait Atia quand elle devait botter des culs. Pas qu'elle ait besoin de beaucoup de motivation à ce niveau là, d'ailleurs. Cependant, ce soir, la cheffe du Cartel ne fit pas d'apparition dans l'arène ou même dans les gradins, elle resta dans ses quartiers. Plutôt ceux du Circus en fait, la criminelle avait décidé de passer le début de sa soirée à s'entraîner dans la salle à cet effet. Ça la détendait tout en la préparant aux surprises qui ne manquaient jamais de ponctuer sa vie. Qu'est-ce qu'elle ne donnerait pas pour tomber sur un flic qui se serait tapé l'incruste... A la place, elle devrait ce contenter d'un type responsable de quelques uns de ses récents soucis. Enfin indirectement responsable.

Fidèle à lui-même, Nikto alla droit au but. Pour réaliser l'exploit de ne pas lui taper sur le nerfs, Atia lui sourirait presque.

– Ils seront sans doute moins recherchés que toi, fit-elle remarquer avec ironie. Finalement, peut-être qu'elle les méritait, les mauvaises surprises du Hasard. Ne t'inquiète pas pour eux, ils savent ce qu'ils doivent faire pour être tranquilles. Et si jamais il se font choper à nouveau, cela voudra dire que je n'ai pas besoin d'eux. Et elle agira en conséquence. Même s'ils sont déjà en prison.

Mais ne parlons pas de cela maintenant. Déjà, c'était un sujet lugubre. Atia ne voudrait pas donner de cauchemar à son interlocuteur, si tant est qu'une telle chose soit possible. Mais surtout, ils avaient d'autres chats à fouetter. De fait, la cheffe du Circus daigna enfin délaisser son punching ball pour se tourner vers l'épéiste. De loin, elle n'avait peut-être pas fière allure avec son pantalon de sport, son débardeur, les vieux bandages qui entouraient ses mains et ses avant-bras et la sueur sur sa peau, sans parler de sa petite taille. Mais ce serait se fier à des apparences trompeuses. Et même là, un fin observateur pourrait voir dans son maintien et dans son regard que cette femme n'était pas à sous-estimer. Cela dit, pour l'avoir déjà affrontée, Nitko devait bien être au courant. Tout comme il devait savoir qu'elle ne partageait pas le genre d'information qu'elle était sur le point de partager à la légère.

– Concernant mon retour de faveur, en revanche, j'ai de mauvaises nouvelles... J'ai envoyé des hommes sur une piste. Des on dits qui revenaient régulièrement. Mes gars ne sont pas revenus... Ce qui veut dire soit que je suis décidément entourée d'incompétents, soit que votre cible est ce que j'appelle un très gros gibier.

Elle avait pensé que l'objectif de Nikto n'était pas si redoutable que ça. Un peu à la manière dont un citadin méprisait les superstitions des petites gens de la province. Une erreur grossière. Mais Atia comptait bien se rattraper en se salissant les mains elle-même.

– J'attendais de vous revoir pour me lancer. Peut-être avez-vous une idée plus précise que moi sur ce qui a pu arriver à mes hommes. Après tout, vous semblez en chasse depuis un bail.

Elle ne disait pas ça parce que son interlocuteur n'avait pas l'air d'être de première fraîcheur. Enfin pas uniquement.

– Sinon, une de mes techniciennes a récemment réussi à enregistrer la dernière localisation des portables des disparus. Ça ferait un bon point de recherche pour commencer.

En vrai, Atia prenait cette affaire très sérieusement. Son petit doigt lui disait qu'il y avait quelque chose de louche dans tout ça. Quelque chose qui méritait largement son attention. Peut-être que son sixième sens était responsable de cette étrange méfiance. Peut-être juste qu'elle avait envie d'un bon vieux mystère. En tout cas, c'était assez remarquable pour qu'elle décide d'amener avec elle Keith et Donatello.

Détail d'historien:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Indépendant Neutre
avatar

Mikhaïl Yarochenko

Indépendant Neutre
Généralités
Никто

ϟ Nombre de Messages : 3172
ϟ Nombre de Messages RP : 72
ϟ Crédits : moi (gif et avatar)
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington
ϟ Célébrité : Rupert Penry-Jones
ϟ Âge du Personnage : 384 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Mercenaire
ϟ Liens Rapides :
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 1
ϟ Particularités Physiques:
Lun 18 Sep - 10:30 Message | (#)

Le fait d'être recherché n'effrayait pas franchement Mikhaïl. Après plusieurs siècles à exercer son métier, il avait bien remarqué que les choses avaient évoluées et que les humains se montraient plus méfiants et plus prudents, cependant, il avait encore beaucoup de mal à se soucier de leurs lois avant les siennes. Être un chasseur ne se commandait pas et s'il devait libérer des criminels pour obtenir une information importante en échange, disons qu'il ne voyait pas le moindre problème à cela. Pas sûr qu'une telle explication lui soit utile s'il venait à se faire arrêter par la police, mais si une telle chose arrivait, il pourrait certainement se libérer. Et si ce n'était pas le cas, ma foi, il pourrait toujours purger sa peine, quelle qu'elle soit. Être immortel avait quelques avantages.

Ce détail étant réglé, le slave attendait son paiement, mais il fut un peu déçu de l'entendre parler de mauvaises nouvelles. Combien de fois lui avait-on fait ce coup simplement pour ne pas avoir à le payer ? Sauf qu'il s'agissait d'informations et non d'argent, l'intérêt de ce comportement le laissait donc sceptique. Sauf qu'elle étaya rapidement ses dires et qu'il comprit rapidement la raison de ce problème. Atia l'avait certainement sous-estimé en s'imaginant qu'il lui demandait des informations sur une pauvre petite chauve-souris qui s'était réfugiée dans une grotte du coin. Grosse erreur et ses hommes l'avaient certainement payé de leurs vies.

Il attendit qu'elle termine ses explications avant de lui répondre, toujours sur un ton professionnel.

« Si vos hommes ont disparu sans laisser de traces, vous ne les reverrez certainement pas. Les strigoïs chassent et se nourrissent immédiatement, ils ne sont pas du genre à faire des réserves. » Ils préféraient encore tuer et ne pas boire s'ils étaient rassasiés. Leur secret était important. « Le responsable de leur disparition aura peut-être disparu, sauf s'il s'agit de son nid. »

Il aurait pu lui dire qu'elle avait sous-estimé la créature qu'il traquait – et lui aussi par extension – mais Mikhaïl resta silencieuse. Il ne voyait pas l'intérêt de la provoquer inutilement, surtout si elle disait vouloir se mêler de cette histoire et apporter sa pierre à l'édifice. S'ils agissaient ainsi, il allait toutefois devoir lui glisser quelques précisions et fixer une ou deux règles. Pas sûr que cela lui plaise, mais tant pis. C'était lui le chasseur.

« Comme vous le soulignez, je chasse depuis un bail, alors avec tout le respect que je vous dois, si nous tombons sur l'une de ces créatures, j'espère que vous obéirez à ce que je vous dirai. Ce sera pour votre propre survie après tout. »

Elle pouvait croire qu'il apprécierait de jouer aux dominateurs, mais ce serait bien mal le connaître. D'ailleurs, comme il n'était pas certain que l'épée qu'elle possédait fasse totalement l'affaire, le slave glissa sa main jusqu'à sa ceinture pour en décrocher une petite dague effilée qu'il lui tendit.

« Je sais que vous avez déjà vos propres armes, mais j'ignore si elles sont en argent. Et il s'agit de la seule matière qui puisse en blesser ou en tuer un. »

Les balles aussi bien évidemment, mais ils n'avaient pas spécialement le temps de s'en faire couler pour les confier aux hommes de la César !
Mikhaïl attendit donc qu'elle lui donne le lieu où se trouvaient les téléphones de ses hommes, puis déclara qu'il la rejoindrait sur place. Auparavant, il voulait s'assurer que les environs étaient déserts et éventuellement, repérer quelques traces de la présence d'un strigoï. Après sa petite inspection, le dhampire s'empressa de rejoindre sa coéquipière du jour, aux abords d'un bâtiment où semblaient se trouver les téléphones en question.

« Il y a des chances pour qu'un soit installé dans les environs. Il n'y a aucun animal, ni clochards et ce sont généralement les premiers à y passer. » Il tourna la tête vers elle. « Connaissez-vous cet endroit ? »

Qu'il sache à quoi ils devaient s'attendre.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur









Caesar
avatar

Généralités
The Empress

ϟ Nombre de Messages : 372
ϟ Nombre de Messages RP : 208
ϟ Crédits : Renan
ϟ Doublons : Barrett Anderson - Crystal Somers
ϟ Célébrité : Lena Headey
ϟ Âge du Personnage : 41
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Criminelle
ϟ Liens Rapides : Dossier - Relations - Passeport - Journal - Circus Maximus
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 4
ϟ Particularités Physiques:
Lun 18 Sep - 17:23 Message | (#)

Cela ne la peina pas tellement, mais savoir que ses hommes étaient probablement morts n'était pas non plus motif de réjouissance. Atia se contenta donc de hocher la tête en gardant un air grave. Sa mâchoire se contracta très légèrement. Ce n'était pas de la tristesse, de la pitié ou même de la culpabilité, bien sûr, mais plutôt de la honte. Elle espérait qu'au moins un d'entre eux s'en était sorti... ne serait-ce que pour lui faire honneur. La pensée d'avoir à son service des imbéciles couplés à des incompétents lui donnait la gerbe... Malgré cela, elle écouta les explications de Nikto avec sérieux.

– Ces créatures ont l'air bien portées sur la discrétion... Mais si des rumeurs ont filtré à son sujet, cela doit bien vouloir dire quelque chose. Qu'elle est en ville depuis très longtemps ou qu'elle a été blessée, peut-être. proposa la César.

Elle avait conscience de ne pas avoir autant d'éléments en main que son interlocuteur, c'est pour cela qu'elle se montra ouverte à la discussion. C'est aussi pour cette raison qu'elle ne rembarra pas complètement Nikto quand il voulut lui mettre les points sur les i. Toutefois, elle se devait de répliquer quelque chose, pour la forme :

– Je savais pas que tu souffrais du complexe du prince charmant. comme quoi, les apparences, décidément T'inquiète pas pour ma survie, je suis une grande fille, je sais me débrouiller. Si tu veux mener la danse, pas de souci, c'est ta spécialité, par la mienne donc je respecterai ton expérience. Mais me prends pas pour une potiche sans défense.

Cela avait le don de l'agacer, vraiment. Enfin elle venait quand même d'assurer qu'elle écouterait les indications de son associé du soir avec l'attention et le sérieux qu'elles méritaient. C'était sans doute ce dont Nikto voulait s'assurer à la base. Le reste, c'était pour la forme. Et surtout parce qu'Atia n'aimait pas qu'on la materne, jamais. Pour tout dire, si ce type lui avait causé un un ton condescendant ou prétentieux, avec ce contenu, elle lui aurait sans doute collé un pain en pleine figure.

Néanmoins, le balafré se rattrapa en offrant des fleurs à Atia. Enfin un équivalent bien plus adapté à la femme en question et surtout à la situation : une dague en argent qui promettait de blesser leur ennemi. Le genre d'attention qui pourrait presque rendre le moment romantique, en somme.

– Et le feu en lui-même, ça ne marche pas non plus ? demanda-t-elle par curiosité stratégique.

Et non pour allumer les bougies sur les chandelles !

… … …

Les préliminaires étant terminés, Atia avait eut le temps de se changer, de prendre Next et Donatello sous le bras et de sauter dans une voiture pour rejoindre Nikto qui n'avait pas eu trop à attendre. Juste le temps de faire un peu de repérage, sans doute. Les voici donc tous les quatre devant le bâtiment en question. En l'occurrence, une bâtisse sur deux étages totalement abandonnées. Abritant anciennement une entreprise de transport de marchandises, les lieux n'avaient pas été repris ce qui, dans le quartier, signifiait que les squatteurs et autres tagueurs y avaient pris leurs aises. Enfin les squatteurs, comme Nikto l'avait remarqué, pas tellement car on n'y trouvait aucune âme vivante. Quant aux tags, les plus récents n'étaient pas vraiment de toute fraîcheur. Peut-être que l'histoire criminelle des lieux jouait un peu, mais Atia doutait que ce soit la seule raison.

– J'étais venue ici une fois... il y a deux ans. Un petit groupe de dealers avait essayé de faire son nid ici et de revendre leur came. Ils n'ont pas fait long feu. un euphémisme pour dire que le Circus n'avait pas tardé à les déloger.

Mais depuis, rien du tout. En tout cas, rien qui ne soit venu aux oreilles d'Atia et comme ils se trouvaient encore dans les docks (tout au sud, à deux pas de la forêt Watson pour être exact) il fallait être drôlement discret pour faire ses petites affaires ici sans que la César soit au courant. Mais de toute évidence, la discrétion faisait partie des talents de cette chose car elle avait réussi à échapper à son chasseur jusque là. Enfin ce soir, l'épéiste n'était pas seul.

– Comme promis, je vous laisse mener la danse. J'en profiterais juste pour signaler que mon chien à un flair de compétition, si jamais.

Comprenant qu'on parlait de lui, Donatello émit un gémissement-grognement peu rassurant, mais l'animal restait calme pour le moment. Debout à côté de sa maîtresse. Keith se tenait pour sa part un peu derrière elle, silencieux, jetant régulièrement des coups d’œil méfiants à Nikto mais aussi au bâtiment., presque certain qu'en ce putain de mois de mai, il n'y arriverait rien de sympathique.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Indépendant Neutre
avatar

Mikhaïl Yarochenko

Indépendant Neutre
Généralités
Никто

ϟ Nombre de Messages : 3172
ϟ Nombre de Messages RP : 72
ϟ Crédits : moi (gif et avatar)
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington
ϟ Célébrité : Rupert Penry-Jones
ϟ Âge du Personnage : 384 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Mercenaire
ϟ Liens Rapides :
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 1
ϟ Particularités Physiques:
Mar 19 Sep - 11:02 Message | (#)

Avant le départ, Mikhaïl s'était contenté de répondre par la négative à la question d'Atia sur les effets du feu. Il n'avait pas relevé sa remarque sur son côté prince charmant, ni sur les « reproches » dont elle lui avait fait preuve. C'était inutile, ils n'avaient pas de temps à perdre et ses arguments tomberaient certainement à plat. Il se fichait pas mal d'avoir affaire à une femme ou à un homme et, à ses yeux, la César était parfaitement similaire à tous les hommes qu'il avait pu côtoyer jusqu'à ce jour. Ses explications étaient simplement là pour combler un évident manque de connaissances en matière de strigoïs et il aurait fait de même s'il s'était trouvé face à qui que ce soit d'autre – excepté un chasseur comme lui. Mais quelque chose lui disait que la César ne se serait pas laissé convaincre et comme il ne cherchait pas à devenir son meilleur ami, ce qu'elle pensait de lui avait très peu d'importance.

Une fois qu'ils furent sur place, le slave écouta attentivement les explications de la César avant d'acquiescer d'un hochement de la tête. Leur proie pouvait donc bien s'être cachée ici depuis quelques temps déjà. Ce serait donc risqué de s'aventurer sur son territoire puisqu'elle devait le connaître par cœur et pouvoir, sans trop de mal, les prendre à revers s'ils ne se montraient pas suffisamment prudents.
Après quelques secondes de réflexion, il répondit :

« Les strigoïs s'enterrent dans la terre en journée pour se protéger du soleil. Le trouver aurait été plus simple en plein jour, mais pas forcément moins risqué. » Tout dépendait de ce qu'il avait fait : s'était-il formé quelques amis ? « Ils sentent donc la terre. Parfois le moisi comme ils ne songent pas spécialement à se laver.... » Ce qui était plutôt inutile pour des cadavres. « Attendez-vous à des attaques sournoises. Et peut-être à ce que certains de vos amis soient contaminés. Si c'est le cas, vous risquez de ne pas les reconnaître, mais sachez simplement que cette malédiction ne s'inverse pas. »

Autrement dit, elle pouvait les tuer sans hésiter !
Mikhaïl sentait bien le regard du compagnon de la criminelle, mais il s'en fichait pas mal. Depuis le temps qu'il côtoyait les autres humains, le dhampire avait fini par s'habituer à la méfiance ! Il adressa donc un signe à sa coéquipière du moment, jugeant inutile de lui fournir d'autres explications pour le moment. Ils n'étaient pas ici pour un cours sur les strigoïs et comme elle semblait plutôt facile à contrarier, le slave préférait éviter de trop titiller sa patience. Elle savait se battre, elle saurait donc se défendre si jamais quelque chose les attaquait !

Sans attendre l'avis des deux autres, le slave se dirigea vers le bâtiment et repoussa la première porte qui s'offrait à eux. Elle n'était pas fermée, mais dès qu'ils furent entrés dans le bâtiment, une odeur désagréable arriva à leurs narines. Il s'agissait d'un mélange de terre et de sang – ou d'autres substances similaires. On se croirait presque dans un cimetière fraîchement retourné ! Habitué à ces choses-là, le dhampire ne broncha pas et se dirigea vers l'autre porte situé sur le mur opposé. La lumière ne rentrait pratiquement plus et ils risquaient d'être dans une pénombre quasi-intégrale. Bien que possédant des gènes de strigoïs, Mikhaïl ne pouvait pas voir dans le noir, il se montra donc plus que méfiant et ouvrit ses sens au maximum pour essayer de voir venir le danger avant qu'il ne leur tombe dessus.

Ayant dégainé son épée, il se tenait prêt à agir à la moindre attaque, mais celle-ci n'arriva pas encore. Alors qu'ils passaient à côté d'un mur souillé, une lueur éparse leur permit de constater qu'un symbole étrange avait été dessiné dessus à l'aide d'un mélange de sang et de terre. Il n'éveillait rien dans l'esprit du slave qui tourna la tête vers Atia pour lui désigner le symbole.

« Est-ce que ça peut venir de l'un de vos hommes ? Une indication sur ce qu'ils cherchaient ? »

Retombant dans le silence, il entendit un premier bruit suspect : une sorte de grattement sur le sol, un peu comme si un animal avec des griffes s'approchait d'eux. Un animal ou un homme relativement négligé.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur









Caesar
avatar

Généralités
The Empress

ϟ Nombre de Messages : 372
ϟ Nombre de Messages RP : 208
ϟ Crédits : Renan
ϟ Doublons : Barrett Anderson - Crystal Somers
ϟ Célébrité : Lena Headey
ϟ Âge du Personnage : 41
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Criminelle
ϟ Liens Rapides : Dossier - Relations - Passeport - Journal - Circus Maximus
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 4
ϟ Particularités Physiques:
Mar 19 Sep - 17:35 Message | (#)

En gros, la bestiole schlinguait. Généralement, Donatello était plus émoustillé par des odeurs plus vivantes et organiques, mais peut-être que sa truffe ne sera pas totalement inutile. C'était une occasion comme une autre pour tester l'animal. Après tout, il n'avait pas coûté deux centimes...

– J'imagine qu'avec ce profil, nous n'auront pas besoin de nous attarder sur les étages.

Cela tombait bien car l'ensemble n'avait pas l'air bien solide. Ou plutôt qu'Atia s'en méfiait. Une petite explosion au katana, ça pouvait être de trop pour ce genre de bâtisse. Néanmoins, la perspective de se trouver sous les éventuels débris n'était pas spécialement plus réjouissante. Enfin elle s'adapterait. Tout comme elle s'adapta aux ténèbres qui les accueillirent à leur arrivée. On faisait mieux niveau tapis rouge mais on ne pouvait pas dire que cela surprenait la César. Arriver dans une pièce éclairée par une dizaine de néons tout propres aurait été plus suspect. Keith activa la lampe de son portable pour faire un peu de lumière, il éclaira ainsi sa patronne qui venait de faire sortir son sabre de son coude droit. Kasai no Burēdo semblait plus adapté à la situation que ses flingues, surtout qu'un chuchotement indistinct plus tard, la lame se mit à brûler, générant ainsi une nouvelle source de lumière.

Quoi de mieux pour jeter un éclairage rassurant sur un lieu abandonné et sombre que les flammes vacillantes d'un sabre magique ? Allez, on ajoute un symbole obscure à la projet Blair Witch pour terminer le plateau. Voilà donc notre Atia César en compagnie de son père Fouras dégarni et de son chien mutant sans la peau sur les os, le bras levant son katana à la manière d'une lampe torche pour examiner le mur en question. C'était une version Halloween du jeu Tomb Raider. Mais chut, Sydney Fox balafrée réfléchissait à cette nouvelle énigme. Enfin chut, facile à dire car quelque chose s'approchait du groupe d'exploration. Un xénomorphe, sans doute, ça manquait à ce magnifique tableau que le nerd en moi n'arrivait pas à s'enlever de la tête.

    Lancer de dés 1 :
    Réussite : Atia reconnaît le symbole
    Échec: Et non

    Lancer de dés 2 : Celui qui s'approche...
    Réussite : ami
    Échec: ennemi

    Lancer de dés 3 (si échec en 2) :
    Réussite : C'est un des « hommes » d'Atia
    Échec: C'est la bête


Dommage, sans l'arrivée imminente d'un invité surprise, Atia aurait pu parler de ce symbole qu'elle avait déjà vu. Ou plutôt brièvement aperçu. Une fois, lors d'un combat contre une créature mécanique. Un souvenir compliqué qui nécessitait une certaine concentration pour être correctement déterré. Autant dire que l'apparition d'une forme inhumaine n'offrait pas assez de calme pour cela. Surtout qu'Atia eut le plaisir de recevoir le premier coup et d'être projetée contre un mur loin derrière elle. Le choc la fit lâcher son sabre tandis qu'elle s'écroula, le souffle coupé. Elle eut tout juste le temps et la présence d'esprit d'utiliser ses mains pour retenir un peu sa chute.

Peut-être avait-elle été attaquée juste parce qu'elle tenait son sabre de feu, une caractéristique somme tout peu discrète. En tout cas, la César était HS pour ce tour-ci. Il lui fallait à présent se ressaisir. Pour cela, Keith avait immédiatement quitté son poste d'éclaireur pour se téléporter auprès d'elle et l'aider à se relever tout en braquant son flingue contre la chose qui s'approchait désormais de Nikto... pour se retrouver avec un Donatello qui planta ses crocs dans ce qui servait de jambe à la créature... Mais pour plus de neutralité, appelons cela une patte. Le résultat fut tout à fait audible : un cri monstrueux résonna, mêlé aux grognements furieux du cerbère de la César. Mais la chose criait-elle sous le coup de la douleur ou de la colère ? Peu de créatures appréciaient les crocs imbibés d'acide mais la force de Donatello se limitait à 10 petites tonnes. Peut-être n'était-ce rien pour cette bête.


Dernière édition par Atia César le Mar 19 Sep - 17:45, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Maître du Jeu
avatar

Esprit du Hasard

Maître du Jeu
Généralités
Le Hasard

ϟ Nombre de Messages : 3345
ϟ Nombre de Messages RP : 2995
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Feuille de RP
Mar 19 Sep - 17:35 Message | (#)

Le membre 'Atia César' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


#1 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#3 'Jugement du Hasard' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Indépendant Neutre
avatar

Mikhaïl Yarochenko

Indépendant Neutre
Généralités
Никто

ϟ Nombre de Messages : 3172
ϟ Nombre de Messages RP : 72
ϟ Crédits : moi (gif et avatar)
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington
ϟ Célébrité : Rupert Penry-Jones
ϟ Âge du Personnage : 384 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Mercenaire
ϟ Liens Rapides :
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 1
ϟ Particularités Physiques:
Lun 25 Sep - 11:04 Message | (#)

Mikhaïl fut assez surpris de constater que la créature les attaquait directement. Habituellement, les strigoïs évolués préféraient envoyer leurs « enfants » faire les basses besognes au cas où il y aurait de gros risques, mais cette fois-ci c'était sa proie qui se déplaçait en personne. Peut-être qu'elle avait senti son odeur, à moins que ce ne soit celle d'Atia ? Elle était liée aux hommes qui étaient venus ici, il n'était donc pas exclu qu'elle veuille savoir ce que cette femme lui voulait. En général, les strigoïs adoptaient l'état d'esprit lié à leur condition physique : étant asexués, ils ne se souciaient plus des stupides jalousies entre femmes et de choses de ce genre, mais certains en conservaient certaines traces. Les plus intelligents surtout – ce qui était assez ironique en y réfléchissant bien. Il n'était donc pas exclu que la créature s'en prenne à Atia par pure jalousie féminine, mais rien n'était moins sûr.

Ils n'étaient de toute manière pas ici pour se charger de faire le profil psychologique de la créature ! Mikhaïl ne perdit donc pas une seconde après avoir vu Atia César faire un vol-plané et plaça son arme devant lui, prêt à se défendre dès que la chose allait se jeter sur lui – car il semblait évident qu'elle allait le faire !

Comme la César l'avait demandé, le slave ne se soucia guère d'elle et la laissa se débrouiller comme une grande, mais il profita tout de même du détournement d'attention que son animal lui offrit. Alors que la créature lâchait un cri douloureux, mêlé à de la colère, le dhampire s'avança d'un pas leste et expédia un premier coup d'estoc en direction du strigoï qui avait certainement dû sentir la présence d'argent. Elle allait devoir se montrer d'autant plus méfiante maintenant qu'elle savait à quoi elle avait affaire et il espérait simplement que la quasi-obscurité des lieux n'allait pas leur être trop défavorable.
Il avait l'habitude de se battre dans de telles conditions, mais en général, il était seul.

    Lancer de dé #1 :
    RÉUSSITE : la créature est touchée.
    ÉCHEC : la créature esquive.

    Lancer de dé #2 :
    RÉUSSITE : elle reste concentrée sur Mikhaïl.
    ÉCHEC : elle décide d'attaquer Atia et son homme.

    Lancer de dé #3 :
    RÉUSSITE : Mikhaîl peut la toucher/contrer.
    ÉCHEC : elle parvient à esquiver.


Lorsque la lame en argent toucha la créature, un bruit étrange se fit entendre. On aurait dit que quelqu'un venait de déposer un morceau de viande sur une poêle chaude ou de verser de l'acide sur quelque chose, mais le bruit fut bientôt couvert par le hurlement de douleur pure du strigoï. Ce dernier battit en retraite, essayant en même temps de se défaire de l'emprise de l'animal qui ne cessait de la mordre avec une ardeur surprenante. Pourtant, le coup d'estoc semblait lui avoir causé plus de dégâts qui l'acide qui rongeait pourtant sa peau et ses chairs. La preuve, s'il en fallait une, que seul l'argent pouvait effectivement tuer de pareilles créatures !

Comprenant que cet adversaire-là était trop bien équipé, la créature décida de se rabattre sur les deux autres humains présents dans la pièce. Elle fit volte-face et se précipita en directement d'Atia et de son homme, faisant fi des attaques qu'ils ne se privaient pas de lui envoyer. Elle savait que même en subissant de lourds dégâts, seul de l'argent aurait raison d'elle. Or, la plupart des humains de cette ville se contentait d'utiliser un bon vieux métal pour leurs armes, elle n'avait donc aucune raison de s'inquiéter de sa survie.

Voyant ce qu'elle essayait de faire, le slave se jeta en avant, près à lui expédier une nouvelle attaque pour l'achever en un temps record, mais c'était sans compter sur sa méfiance qui lui permis d'esquiver l'attaque et, par la même occasion, de se libérer de l'emprise de l'animal.
Elle était désormais prête à bondir sur les deux humains et ne se priva pas de le faire, toutes griffes dehors.


Dernière édition par Mikhaïl Yarochenko le Lun 25 Sep - 11:10, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur









Maître du Jeu
avatar

Esprit du Hasard

Maître du Jeu
Généralités
Le Hasard

ϟ Nombre de Messages : 3345
ϟ Nombre de Messages RP : 2995
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Feuille de RP
Lun 25 Sep - 11:04 Message | (#)

Le membre 'Mikhaïl Yarochenko' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


#1 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#3 'Jugement du Hasard' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Caesar
avatar

Généralités
The Empress

ϟ Nombre de Messages : 372
ϟ Nombre de Messages RP : 208
ϟ Crédits : Renan
ϟ Doublons : Barrett Anderson - Crystal Somers
ϟ Célébrité : Lena Headey
ϟ Âge du Personnage : 41
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Criminelle
ϟ Liens Rapides : Dossier - Relations - Passeport - Journal - Circus Maximus
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 4
ϟ Particularités Physiques:
Lun 2 Oct - 13:44 Message | (#)

Atia ne savait pas grand-chose des habitudes comportementales des monstres. Ceux qu'elle avait rencontrés se résumaient à une agressivité des plus manifestes. De fait, généralement, la César ne s'interrogeait pas sur leurs raisons et se contentait d'opposer une résistance immédiate pour assurer sa survie avant toute chose. Autrement dit, le caractère extraordinaire de la situation ne lui apparut pas tout de suite. On verra donc plus tard pour déterminer le pourquoi du comment. Laissant Keith la relever, Atia observa attentivement l'échange qui se fit entre Nikto et le monstre, avec Donatello en troisième joueur. Elle put ainsi voir que l'argent faisait effectivement son petit effet sur la chose, c'était bon à savoir.

Moins bon, en revanche : blessée, la créature tourna son attention sur Atia et Keith et se jeta sur eux sans trop tarder. Atia s'était déjà relevée mais Keith, fidèle à son statu, s'interposa, flingue en avant, entre le monstre et sa patronne. A peu près au même moment, des aboiements féroces résonnèrent, indiquant que Donatello s'apprêtait à venir au secours de sa maîtresse tel un Milou décharné. La César, de son côté, plongea la main dans une poche et en retira l'arme en argent que son camarade de chasse lui avait prêtée. La quadra était bien déterminée à donner une petite leçon à cette chose pour l'avoir attaquée ainsi.

    Lancer de dés 1 : Keith
    Réussite
    Échec

    Lancer de dés 2 : Donatello
    Réussite
    Échec

    Lancer de dés 3 : Atia
    Réussite
    Échec


Keith tira mais ses balles ne firent aucun effet. Il dut se téléporter in extremis pour échapper à une décapitation express. Cependant, le monstre parvint tout de même à le toucher, au moment où le muta réapparut. Il l'envoya compter les chandelles comme il l'avait fait avec Atia un peu plus tôt.

Donatello eut droit à un sort similaire. Le molosse allait de nouveau planter ses crocs dans la chair de sa proie lorsque celle-ci s'éloigna aussitôt. Apparemment, elle avait appris sa leçon. Le canidé alla ensuite valser dans les airs après un coup de griffes qui avait des airs un peu ridicules de joueur de base-ball difforme.

Atia n'eut pas vraiment l'occasion d'apprécier le spectacle car ce fut à son tour d'affronter la bête. Cependant, elle ne tint guère plus longtemps. Le chose avait bien vu que la criminelle voulait lui planter cette arme d'argent dans le coup. En guise de réponse, elle lui attrapa le bras toutes griffes dehors avant de l'envoyer voler dans les airs à son tour. Cela surprit un peu la César qui se serait attendue à se faire boulotter à présent. Mais non, il semblerait que l'ennemi ne s'intéressait pas à elle. Pas directement en tout cas.

Car une fois tous ces adversaires temporairement écartés, le monstre se jeta sur le sabre d'Atia et s'en empara. Les flammes du katana s'éteignirent aussitôt, mais sa propriétaire légitime, le bras lacéré en plusieurs endroits et ensanglanté, l'avait bien vu.

– Lâche-ça, sale monstre, ça ne t'appartient pas ! lâcha-t-elle avec une rage tout à fait audible.

La cheffe du Circus détestait qu'on touche à son sabre. On pourrait se dire qu'une telle réaction serait un peu enfantine de sa part, mais en sachant justement à qui on avait affaire, il serait difficile de lui en faire la remarque. Atia accompagna sa verve d'une nouvelle exploration de poche pour en sortir Ebony et la pointer sur sa cible. Cependant, celle-ci s'était remise en mouvement et semblait chercher la fuite.

– Ne la laissez pas filer ! cria-t-elle à tous ceux qui voudraient bien l'entendre.

Elle tenta, de son côté, de se mettre à la poursuite du monstre aussi vite que possible pour lui tirer dessus, si possible en accordant ses tirs avec les assauts de Nikto, mais leur proie semblait vraiment pressée. Elle filait d'ailleurs vers son repaire à vive allure et, à ce rythme, ils risqueraient de perdre sa trace.


Dernière édition par Atia César le Lun 2 Oct - 13:59, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Maître du Jeu
avatar

Esprit du Hasard

Maître du Jeu
Généralités
Le Hasard

ϟ Nombre de Messages : 3345
ϟ Nombre de Messages RP : 2995
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Feuille de RP
Lun 2 Oct - 13:44 Message | (#)

Le membre 'Atia César' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


#1 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#3 'Jugement du Hasard' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Indépendant Neutre
avatar

Mikhaïl Yarochenko

Indépendant Neutre
Généralités
Никто

ϟ Nombre de Messages : 3172
ϟ Nombre de Messages RP : 72
ϟ Crédits : moi (gif et avatar)
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington
ϟ Célébrité : Rupert Penry-Jones
ϟ Âge du Personnage : 384 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Mercenaire
ϟ Liens Rapides :
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 1
ϟ Particularités Physiques:
Mer 4 Oct - 14:17 Message | (#)

Mikhaïl ne fut pas spécialement étonné de voir que la créature parvenait à avoir le dessus alors même qu'ils étaient quatre fois plus nombreux. Les strigoïs étaient de véritables plaies, mais aussi de féroces ennemis. Qui plus est, si le slave ne se trompait pas, cette proie-là était particulièrement âgée – peut-être autant que lui – et obéissait à une créature encore plus ancienne. Autant dire qu'elle avait l'avantage de l'expérience.

Durant un bref instant, le dhampire se demanda s'il avait été bien inspiré en acceptant que le César l'accompagne, mais elle lui avait clairement fait savoir qu'elle n'avait pas besoin d'être chaperonnée pour s'en sortir. Il profita donc du fait que la créature était concentrée sur ses autres adversaires pour essayer de l'approcher sous un angle plus favorable. Malheureusement pour lui, le slave ne trouva pas l'occasion idéale et fut contraint de se contenter de s'interposer au moment où le strigoï tenta de fuir. C'était sans compter sur le fait que la créature s'était armée avec le sabre de la César et qu'elle leva « son » arme en apercevant le chasseur. Au fond, Mikhaïl n'était pas étonné qu'elle ait jeté son dévolu sur ce sabre. Il n'était pas en argent et c'était la seule arme qu'elle pouvait utiliser sans se suicider. En plus du revolver, mais les strigoïs étaient généralement plus attirés par les armes blanches puisqu'elles se battaient avec leurs propres ongles et leurs dents le reste du temps.

Sans vraiment prêter attention aux cris de la César, le slave essaya donc de la bloquer, mais fut promptement repoussé et manqua de se faire trancher un morceau d'oreille lorsque le strigoï utilisa son nouveau sabre contre lui. La voie ainsi libérée, la créature s'élança à une vitesse fulgurante vers ce qui devait être son repaire. D'un côté, c'était une bonne chose puisqu'ils sauraient où elle vivait, mais de l'autre, si elle leur échappait elle pourrait aussi en profiter pour se cacher. Ou pour préparer le terrain et les accueillir avec quelques renforts.
Ignorant les autres, Mikhaïl décida donc d'utiliser ses dons et accéléra le pas au maximum de ses capacités actuelles. Il pouvait peut-être aller deux fois plus rapidement qu'un humain lambda, cela risquait d'être trop lent pour tenir le rythme face à un strigoï en pleine forme – et fraîchement nourrit.

    Lancer de dé #1 :
    RÉUSSITE : il tient le rythme.
    ÉCHEC : il est distancé.

    Lancer de dé #2 : (Si réussite au #1)
    RÉUSSITE : il peut bloquer les renforts.
    ÉCHEC : il ne peut rien faire.

    Lancer de dé #3 : (Si échec au #1)
    RÉUSSITE : le strigoï les attend.
    ÉCHEC : le strigoï s'est caché. Des renforts les attendent.


La chance était de son côté puisque la douleur ne s'éveilla pas trop lorsqu'il accéléra l'allure. Couplant ses réflexes, sa maîtrise du parkour et sa vitesse améliorée, le slave parvint à suivre la créature sans trop se faire distancer. Il la vit ralentir et s'abriter derrière une porte qui devait abriter une sorte de sous-sol. Alors qu'il s'apprêtait à faire demi-tour pour chercher les autres, des bruits familiers lui arrivèrent aux oreilles. Il y avait d'autres strigoïs non loin de là et ils risquaient de les prendre à revers s'il ne faisait rien !

Réfléchissant rapidement, le slave trouva finalement plusieurs planches qu'il utilisa pour bloquer la porte d'où provenait le bruit. Si jamais ils étaient une dizaine là-dedans et qu'ils s'associaient pour démonter la porte, ils y arriveraient, mais disons que le groupe les entendrait arriver. Et c'était mieux que rien de toute manière.

Les renforts provisoirement neutralisés, le dhampire rebroussa chemin pour trouver le César et sa compagnie. Il s'approcha d'elle et lui parla d'une voix assez basse pour ne pas être entendu des strigoïs.

« Elle a été se réfugier dans ce qui semble être un sous-sol. Avec votre sabre. Il y a des renforts dans une autre pièce, je crains que ce ne soit vos hommes. Je les ai bloqués derrière une porte pour le moment, mais ils parviendront à sortir plus tard. Disons que ça nous évitera de tous les affronter en même temps. Il va falloir l'achever rapidement si on veut semer le troubles chez ses enfants. »

Façon de parler. Elle n'avait pas vraiment enfanté ces créatures.
Pivotant sur lui-même, le slave leur indiqua le chemin avant de désigner la pièce dans laquelle elle était entrée. Il n'y avait pas d'autre entrée visible, ce qui pouvait être un avantage comme un inconvénient s'ils étaient attaqués à revers, mais ils n'avaient pas spécialement le choix... sauf si la César décidait d'agir autrement ?


Dernière édition par Mikhaïl Yarochenko le Mer 4 Oct - 14:27, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur









Maître du Jeu
avatar

Esprit du Hasard

Maître du Jeu
Généralités
Le Hasard

ϟ Nombre de Messages : 3345
ϟ Nombre de Messages RP : 2995
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Feuille de RP
Mer 4 Oct - 14:17 Message | (#)

Le membre 'Mikhaïl Yarochenko' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


#1 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#3 'Jugement du Hasard' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Caesar
avatar

Généralités
The Empress

ϟ Nombre de Messages : 372
ϟ Nombre de Messages RP : 208
ϟ Crédits : Renan
ϟ Doublons : Barrett Anderson - Crystal Somers
ϟ Célébrité : Lena Headey
ϟ Âge du Personnage : 41
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Criminelle
ϟ Liens Rapides : Dossier - Relations - Passeport - Journal - Circus Maximus
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 4
ϟ Particularités Physiques:
Jeu 5 Oct - 13:42 Message | (#)

Elle avait dû perdre un peu la main. Enfin en même temps, la dernière fois qu'elle avait dû affronter ce genre de... non, mieux valait ne pas comparer, chaque merde surnaturelle était unique. Les dernières en date pour elle s'étaient singées en gardiennes d'un temple samouraï. La comparaison ne tenait pas. N'empêche que celle-ci semblait sacrément chiante. Pas étonnant que Nikto ait eut tant de mal à la retrouver sans faire appel à un petit coup de pouce. Hey, d'ailleurs, si cette merde à griffes se débrouillait si bien, pourquoi ne pas gentiment l'inviter à venir au Circus mettre ses talents au service du spectacle. Ils n'avaient rien contre les monstres cannibales là-bas. Bon, valait mieux les laisser entrer dans l'arène en fin de soirée uniquement pour éviter de faire fuir les estomacs les plus fragiles. Un des rares mesures « prévenantes » qui était prises dans leur charmant établissement.

Mais là, ce serait faire des plans sur la comète. A plusieurs années lumières, même car, pour le moment, la priorité d'Atia était de récupérer son sabre et elle ne pensait plus vraiment en femme d'affaires. Plus facile à dire qu'à faire, par contre. Le monstre allait vite. Heureusement, Nikto aussi semblait avoir bouffé un hérisson bleu. Tant mieux. Sans trop connaître ce type, la César sentait que sa priorité était de s'occuper de sa proie et qu'il se fichait un peu du katana. En tout cas elle l'espérait pour lui.

– Keith, bouge-toi !

Mais le pauvre était trop groggy pour se relever. Il essaya mais en vain. Donatello fut un peu plus réactif, cependant. Le molosse ne tarda pas à se lancer à la poursuite de l'ennemie, sa patronne sur les talons, sprintant à toute vitesse. Ils retrouvèrent Nikto qui avait localisé leur cible... de même que d'autres ennemis. Parce que ça manquait, bien sûr. Mince, avec ça, Keith risquerait de se faire zigouillé. Enfin Nikto leur avait gagné du temps apparemment. Il leur proposa un plan improvisé. Peu développé mais simple et probablement efficace, c'était souvent le cas quand on avait de la bouteille et qu'on laisser son instinct s'exprimer.

– D'accord, mais si cet enfoiré veut jouer avec mon katana, on va le laisser faire. Je passe devant, achevez-le quand vous verrez une opportunité. Donatello, attaque dans le dos !

L'animal répondit par un grognement agressif mais resta immobile, les yeux fixés sur la porte derrière laquelle son « compagnon de jeu » l'attendait gentiment. Une fois ce trio déterminé prêt, Atia ouvrit la porte et entra sans perdre de temps.

    Lancer de dés :
    Réussite : Le plan d'Atia fonctionne
    Échec: Elle est blessée


Un cri monstrueux et menaçant l'accueillit. Cela n'empêcha pas le moins du monde la César de se jeter en direction de l'ennemi qui leva son sabre pour la trucider. Sauf qu'au lieu de lui ouvrir le ventre, le sabre fondit dans le corps d'Atia sans lui causer la moindre blessure. Seule la poignée restait entre les pattes de la bête, coincée. Un sourire mauvais se dessina sur le visage de la quadra.

– Tu l'as dans l'os, là. commenta-t-elle.

Et dans le dos car Donatello sauta sur l'épaule de la bête pour y planter ses crocs. Camée sur ses appuis, Atia ne pouvait pas trop se permettre de bouger pour porter un coup de dague d'argent, c'était donc à Nikto d'agir. Si au moins il pouvait grièvement blesser leur ennemi, ça serait agréable. D'autant plus que le vacarme provenant de la voie bloquée s'accentuait. Même si Keith reprenait ses esprits, il aurait du mal à y faire grand-chose... Il fallait donc que Nikto se dépêche. Car si la bête avait l'idée de changer de tactique et d'abandonner le sabre pour s'occuper d'Atia à coups de griffes, les choses risqueraient d'être moches.

Et la criminelle estimait avoir assez de cicatrices comme ça.


Dernière édition par Atia César le Ven 6 Oct - 15:31, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Maître du Jeu
avatar

Esprit du Hasard

Maître du Jeu
Généralités
Le Hasard

ϟ Nombre de Messages : 3345
ϟ Nombre de Messages RP : 2995
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Feuille de RP
Jeu 5 Oct - 13:42 Message | (#)

Le membre 'Atia César' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


'Jugement du Hasard' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Le premier coup fait la moitié du combat ▬ Atia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant


Sujets similaires

-
» Combien ont coûté à Haiti les deux coups d'état contre Aristide ?
» Event#4 : St Valentin 2015
» Combat à l'épée longue
» (Terminer)Premier combat serieux face au champion !
» Attaque Close combat

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star City Heroes :: Le district sud :: Le district sud :: Les Docks :: Circus Maximus-