AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Partagez|

[Enquête n°6] Faits comme des rats... de laboratoire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
Officier de la Pénombre
avatar

Renan Le Guerec

Officier de la Pénombre
Généralités
Tesla

ϟ Nombre de Messages : 4278
ϟ Nombre de Messages RP : 1378
ϟ Crédits : © Moi (gif et avatar)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Yarochenko
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Âge du Personnage : 32 ans
ϟ Statut : Divorcé
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Liens Rapides :
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 1
ϟ Particularités Physiques:
Lun 25 Sep - 11:47 Message | (#)

Renan ne fut pas surpris de voir que la femme n'était pas étonnée de ce qu'il venait de faire. Les méta-humains et autres étaient fréquents à Star City et elle devait en avoir croisé plus d'un ! Cependant, il restait sur ses gardes. Il n'était pas devenu Officier de la Pénombre en croyant tous les jolis minois affolés qui se présentaient à lui ! Ce qui ne l'empêcha pas d'arborer une expression amical et compatissante lorsqu'elle commença à lui raconter tout ce qu'elle savait.

Sans le savoir – ou peut-être que si ? – la femme lui facilitait la vie en parlant de retrouver le professeur qu'il avait décidé d'enlever. Mais il restait un dernier détail qui devait être réglé ! Renan se montra prudent en affichant une expression à la fois soucieuse et un peu perdue, puis répondit d'un ton hésitant :

« Oui, si vous voulez. Mais j'ai vu plusieurs autres noms sur les papiers là-bas... » Il désigna le laboratoire d'où ils venaient. « … vous n'étiez pas que deux au moment de l'attaque, non ? Votre dernier collègue, il pourrait peut-être nous aider à retrouver le professeur Lovejoy, vous ne savez pas où il est ? »

Il espérait seulement qu'elle ne trouverait pas ça trop suspect, mais c'était un risque à prendre. De toute manière, Renan avait d'ores et déjà pris la décision de tuer cette femme, une fois qu'il serait bien sûr d'avoir affaire au véritable professeur Friggins, qu'elle se méfie de lui ne ferait que lui compliquerait la tâche durant quelques instants. Mais ce n'était pas parce qu'il avait prévu ça qu'il allait faire l'erreur de ne pas jouer son rôle de simple civil. Avec une hésitation volontaire, il glissa sa main dans le dos de la jeune femme pour l'inviter à repasser dans le laboratoire où la rousse les attendait toujours. Heureusement qu'elle avait encore une apparence humaine ! Dès qu'ils furent dans la pièce, Renan referma la porte derrière eux et s'adressa à nouveau à la femme aux lunettes :

« Est-ce que vous avez une idée de l'endroit où ils pourraient être ? Vous n'étiez pas ici au moment de l'attaque ? » Il haussa les sourcils d'un air interrogateur. « Cette chose.. MAESTRIA, il y a d'autres choses à récupérer avant qu'elles ne tombent entre les mains de ces créatures ? »

Lui non plus ne perdait pas le nord.



Questions :
→ Est-ce qu'elle sait où sont les deux professeurs ? Ou s'il y a des choses à récupérer concernant le projet ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Ich will eure Stimmen horen, Ich will die Ruhe storen. ♦️ ©️ Rammstein



Maître du Jeu
avatar

Généralités
L'Héroïsme

ϟ Nombre de Messages : 307
ϟ Nombre de Messages RP : 224
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Célébrité : V pour Vendetta
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Héros
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Feuille de RP
Lun 25 Sep - 17:07 Message | (#)

 
          Un instant seulement, Ryan crut que le souffle lui manquerait. Quand il quitta sa position, le rayon rouge vint frapper sa poitrine avant d'être promptement rejeté à côté ; cette lame de lumière alla faucher tout un régiment de soldats thêta ; ceux-ci, comme les autres, les epsilons, et nombre d'autres unités plus étranges les unes que les autres, demeuraient pourtant immobiles, comme retenus, comme attentifs. Les rangs défaits se reformèrent, on écarta les cadavres sur le côté, comme si le seul souci de l'ensemble de la troupe était la perfection de sa formation. Ryan n'eut point toutefois l'occasion de voir à l’œuvre toute la discipline martiale de cette troupe d'invasion. D'abord, parce qu'un feu cinglant vint lézarder sa poitrine d'une balafre profonde, d'une meurtrissure qui lui évoqua les pires souvenirs, en fait de souffrance corporelle ; c'était comme s'il éprouvait tout à la fois la brûlure et la fêlure, comme si la dent enflammée d'un serpent venait de répandre en lui un venin rapide comme l'éclair. Il n'était pourtant pas empoisonné. Blessé, griffé au torse et au ventre. Le sang perlait, coulait se précipitait par les trois ouvertures. Il ne s'en rendit compte qu'un peu plus tard. BlackArm avait mis toute son énergie dans ce coup qu'il souhaitait fatal, et qui emporta Sigma dans l'élan du légionnaire, tandis que le poing de ce dernier s'abattait au pied du tronc posé sur le mobile quadrupède ; les phalanges s'écrasèrent sur la coque métallique sans faiblir ni flancher, cependant que l'armature se brisait, se froissait, se déchirait sous le coup et le choc. Ryan avait été si vif, si leste et si rapide qu'il avait fendu le lieutenant, qui tomba raide, un peu plus loin, séparé net de ses quatre jambes... Les yeux rouges s'éteignirent.

          Au rez-de-chaussée, Cass peinait à profiter des quelques instants de répit que lui avait offert Jasper, que lui assurait les bouffonneries d'une Petula au plus haut de sa colère, à l'extérieur. Aurait-elle perdu tout espoir, en voyant de haut le spectacle terrible de Star City embrasée tout entière par les feux d'une invasion nouvelle ? Gus, à ses côtés, l'entendit mais ne dit rien d'abord. Se montra-t-elle naturellement convaincante, ou bien dut-elle faire appel à ses capacités télépathiques ? L'histoire ne le dit pas, elle emporterait ce secret dans sa tombe ; le technicien accepta de l'aider et lui révéla qu'il existait un passage par où les laboratoires « communiquaient » avec un réseau d'égouts souterrains et d'anciennes galeries, qui dataient d'avant l'aménagement de toute la zone du quartier de Hamelin.  « C'est le chemin pour tous nous faire sortir sains et saufs ! » comprit-il, la voix nourrie d'espoir.  « Mais je ne suis pas sûr que les gens m'écoutent... » concéda-t-il avec peine. De toute évidence, le charisme n'étouffait pas cet individu. Il s'était tourné vers la foule et n'osait pas leur adresser la parole, comme s'il cherchait ses mots, comme s'il hésitait à placer sa voix. Cass, qui avait récupéré le lance-flammes et l'avait trouvé parfaitement opérationnel et d'usage facile, put convaincre Jasper d'escorter les gens... mais qui saurait convaincre les gens de suivre Gus ? Pour l'heure en tout cas, ils étaient tranquilles. Dehors, les soldats les ignoraient ; quant aux soldats de l'intérieur, ils n'étaient pas dans les environs. Scarlet Mind avait vu les portes à sa droite, loin dans la grande pièce, se fermer toute seule, tandis que d'autres s'ouvraient et laissaient passer des civils, nouveaux réfugiés. « Qu'est-ce que je dois faire ? » demandait Gus avec embarras.

           « Markarth ? Il bossait à cet étage mais je ne l'ai pas vu depuis le début du grand bazar... » avoua-t-elle avec dépit. Elle consulta son téléphone portable et laissa échapper un juron fort disgracieux.  « Mon téléphone ne fonctionne plus... impossible de le joindre ! » Se laissant entraîner par Renan dans le bureau où elle découvrit avec surprise la présence de la dryade, qui ne l'inquiéta pas plus que ça, Friggins écoutait son sauveur avec intérêt et un semblant d'impatience, désireuse qu'elle était de ne pas s'attarder.  « Lovejoy était au deuxième étage, dans le labo des prothèses. Markarth bougeait entre les bureaux. » La deuxième question de Renan la surprit quelque peu. Elle rangea son téléphone et parut réfléchir quelques instants avant de répondre.  « Comment ça ? Toutes les informations sensibles sont stockées et cryptées sur des disques ou en réseau, c'est le principe de la recherche fondamentale. Mais très franchement, je n'ai pas envie d'en parler avec vous maintenant ! Le plus urgent, c'est de partir. Ne pas rester au même endroit trop longtemps, vous comprenez ? » L'impatience, dans sa voix, s'était muée en notes méprisantes. Elle se dirigea vers un trieur à plusieurs tiroirs, chacun gardé d'une serrure à code. À l'aide du sien, elle ouvrit le plus haut tiroir et en tira une arme ainsi qu'une carte magnétique. « J'espère que ça ouvrira toujours les portes... elles ont des problèmes depuis le début de l'invasion ! » Puis elle se dirigea vers un plan d'évacuation de l'ensemble du bâtiment affiché au mur près de la porte. Elle cherchait de toute évidence le chemin le plus rapide pour atteindre le laboratoire où elle croyait pouvoir retrouver Lovejoy – elle le pointait du doigt sur l'affiche.

          De l'autre côté du portail, Ryan eut à peine un instant pour savourer sa victoire sur Sigma. Il vit s'approcher ce qui serait peut-être le fléau de Star City : une immense créature serpentine, longue de près de trente mètre, large d'une dizaine, zébrée de multiples câblages, parcourue d'arcs électriques ; sa gueule était monstrueuse, armée d'un canon à la bouche rougeoyant et lestée de deux extensions métalliques, extensibles et disposées comme des faux. Le légionnaire n'eut que le temps d'observer la bête qui nageait dans l'air, quand celle-ci disparut par le portail. Pour agir, il n'aurait d'autre choix que de sauter pour s'accrocher à la bête... ou considérer cet adversaire comme hors de sa catégorie. De l'autre côté, la voix de Petula Bonbon résuma l'humeur générale :  « Qu'est-ce que c'est que ce truc ? Repli tactique, mes lapins ! REPLI TACTIQUE ! » L'unité zeta ne s'intéressa guère au laboratoire. Cass n'en vit que l'ombre volante qui s'élevait au ciel, menace odieuse qui impressionna même le nuage d'Astrophé. Son objectif était ailleurs.


Informations


- Plan du lieu: RDC ; Premier étage ; Second étage

- BunnySugar VI

- Soldats Zêta
- Soldats Phi
- Soldats Thêta
- Soldats Iota
- Soldats Bêta
- Soldats Sigma





Modalités de l'Enquête


- Chacun de vos posts devra faire entre 400 et 450 mots. Ce seuil est là pour faciliter la lecture de tous et privilégier une meilleure réactivité de l'Enquête. Au-delà de 450 mots, je coupe !

- Si la participation de tous est importante et rapide, le MdJ répondra tous les jours environ, mais il s'adaptera en cas d'imprévu ou d'empêchement. Notez bien qu'il n'est pas nécessaire que l'événement soit réglé en trois semaines ! Mais le but de l'enquête est d'être rythmée et rapide, afin de ne pas traîner en longueur. Je suis là pour vous.

- Notez enfin qu'à l'instar des missions du tableau de service, des événements du hasard, et des rp en général, ce sujet est là pour vous divertir, alors n'hésitez pas à relancer selon vos envies et vos idées dans le cadre qui vous sera proposé. Chaque initiative sera remarquée et pourra même être largement récompensée ! À ce sujet, des détails supplémentaires vous seront donnés dans le post inaugurant l'Enquête.

- La date de l'événement : 11 septembre.

- Les jets de dés sont interdits. Le MdJ se charge de vous proposer des jets de dé dans le sujet de discussion correspondant.

- Si le MdJ vous répond individuellement, vous pouvez répondre à la suite ; si plusieurs personnes sont nécessaires au déroulé d'une action, le MdJ attendra un temps raisonnable pour laisser à tout le monde le temps et le soin de participer. Mais attention ! En cas de retard, le tour passera.

- Vous pouvez réclamer des points d'inventaire pour les réponses faite dans l'enquête si le post précédent vous le permet et peu importe que l'action entre les posts soit liée ou non ; ce sont les récompenses pour les réponses en 6 heures, en 12 heures, etc.

- Un sujet de discussion est ouvert ici. Il servira pour les éventuels jets de dé.

- Pour toute question, n'hésitez pas à contacter votre dévoué MdJ : Dante Visconti.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Légion des Etoiles
avatar

Cass Flemming

Légion des Etoiles
Généralités
Scarlet Mind
ϟ Nombre de Messages : 1012
ϟ Nombre de Messages RP : 382
ϟ Crédits : Coco
ϟ Doublons : Raphaël Mercury - Seto Shigemitsu
ϟ Célébrité : Willa Holland
ϟ Âge du Personnage : 21
ϟ Statut : célibataire à pizza
ϟ Métier : faiseuse de café au chômage/Légionnaire
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 3
ϟ Particularités Physiques:
Lun 25 Sep - 19:53 Message | (#)

Les quelques instants, avant que l’homme ne lui réponde, lui semblèrent des heures. Il fallait la comprendre : elle était au beau milieu d’une attaque en règle, et ce miraculeux tunnel était sa seule issue de secours pour tous les gens entassés ici.

Ca, je m’en occupe”.

Elle n’était même pas sûre d’avoir besoin de son pouvoir de persuasion pour ça. Qui aurait refusé une issue de secours dans cette situation? Personne, probablement. D’un autre côté, c’était peut-être pour ça qu’elle avait besoin de s’en servir, histoire d’éviter tout mouvement de panique. Ces gens n’avaient pas survécu jusque là pour être piétiné à mort par une foule en panique plus nombreuse.

Elle chercha du regard un point en hauteur, et remarqua au passage - la chance sans doute, parce qu’elle avait regardé dans cette direction à ce moment-là et qu’elle n’aurait pas entendu le bruit des portes sinon - que certaines portes s’ouvraient et se fermaient, et toujours pour laisser passer des gens. Soit le bâtiment avait un timing de fou, soit quelqu’un contrôlait tout ça. Ce qui voulait dire qu’il y avait encore quelqu’un à l’intérieur, et elle supposait qu’il ou elle n’était pas seul.

Vous mènerez la marche, Jasper va avec vous”.

Jasper grommela quelque chose, mais ça ressemblait à “bien content de sortir de ce trou à rat”, donc elle supposa qu’il ne ferait pas d’histoire. Elle-même comptait aller faire un tour dans les étages. Elle voulait, autant que possible, ne laisser personne derrière elle.

Où est le passage exactement?

Information utile, vu qu’elle comptait s’éloigner du groupe. Quel était l’intérêt de partir à la recherche de survivant ailleurs dans le bâtiment si c’était pour ne pas savoir par où les évacuer.

Ok, écoutez-moi ! Vous allez suivre Gus, calmement ! Il va vous conduire à l’extérieur”.

Et puis ensuite Cass eut l’idée stupide d’avoir de l’espoir. Stupide, puisqu’elle vit passer l’ombre du serpent mécanique géant à l’extérieur, et surtout, qu’elle entendit l’ordre de repli aboyé par Petula. Merde. Merde merde merde. Le nouveau monstre surgit du portail ne semblait pas s’intéresser à eux, ce qui aurait pu être une bonne nouvelle s’il ne fonçait pas vers le centre-ville. Que faire? Rester ici et protéger les gens, ou partir à sa poursuite? Les moyens techniques décidèrent pour elle. Elle n’avait de toute façon pas la possibilité de le suivre puisqu’elle ne savait pas où était passé le nuage. Elle laissait à d’autres le soin de cette nouvelle bestiole. Mais il fallait faire vite.

Allez-y. Suivez Gus! Dépêchez-vous !”.

Pour sa part, elle fonça vers les portes, et donc, vers les étages.

  • Intervention du Maître du Jeu :
    -La foule réagit-elle positivement et suit-elle Gus dans le calme, ou bien y a-t-il un mouvement de panique lié à l’apparition du monstre que même le pouvoir de Cass ne peut endiguer?
    -Cass cherche à se rendre dans les étages et à faire sortir les personnes susceptibles d’être encore coincée là-haut, peut-elle bénéficier des portes ouvertes et fermées par Lou dans son périple?
    -Cass rencontre-t-elle des ennemis au cours de son périple dans les étages? Si oui, elle utilisera son bracelet de Banksy pour avancer discrètement si elle le peut (elle ne peut pas franchir les portes si elle est taguée sur le mur d’un couloir, mais peut se dissimuler) et si l’ennemi potentiel tire sur le mur elle en sera brutalement éjectée.
    -Rencontre-t-elle des civils qu’elle peut essayer de sauver ?
    -Jasper et Gus ont-ils une progression simple ou non?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Personnel Civil de l'UNISON
avatar

Lou Gravet

Personnel Civil de l'UNISON
Généralités
Mind Device

ϟ Nombre de Messages : 303
ϟ Nombre de Messages RP : 73
ϟ Crédits : Nepy
ϟ Célébrité : Jamie Bell
ϟ Âge du Personnage : 27 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Spécialiste en nouvelles technologies à l'UNISON et assistant d'Adrian Pennington.
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 1
ϟ Particularités Physiques:
Lun 25 Sep - 22:09 Message | (#)

L'exclamation de Markarth me fit relever la tête juste à temps pour voir l'un des écrans devenir noir. Je fronçais les sourcils, c'était comme si quelqu’un avait placé quelque chose devant l'objectif, mais ce n’était pas vraiment le genre de nos envahisseurs. Étrange…
En revenant derrière mon écran je pus constater via les vidéos de surveillances que le portail était étrangement calme. Les flots d'abominations qu'il déversait jusqu’à présent s’étaient taris. Doublement étrange… Ce pourrait-il que l'attaque soit finie? Cela me paressait peu probable, pourquoi le portail serait-il encore ouvert dans ce cas ? Mais quelque sois la raison de ce soudain calme, la bataille était loin d’être fini ici, comme pouvait en témoigner la vision, ô combien étrange, de lapins combattants des méduses…

« Scarlett Mind ! »

Mon cœur fut un bon dans ma poitrine à l'exclamation du garde du corps. Fouillant rapidement les écrans, je pus en effet constater qu'elle était là et j'en fus à la fois soulagé et inquiet à l’idée qu'elle puisse être blessée… ou pire. C'est que je l'aimais bien...
Je souris à l'enthousiasme de l'agent et cela me fit prendre conscience que je ne connaissais même pas son nom.

« Comment vous appelez-vous ? »

Je ne voulais pas qu'il soit anonyme, juste une statistique, un nombre dans ce malheureux événement, pas pour moi…

C'est alors que le prof nous fit remarquer qu'il n’était guère judicieux de rester ici plus longtemps ici.
J’étais plutôt de son avis, mais je rechignais tout de même à bouger. Fuir à l'aveuglette, non merci, et puits en mouvement je ne pourrais plus rien faire car déconnecter du réseau.

La voix criarde de PetulaBonbon nous apprit que le portail s'était probablement remis à fonctionner. Il fallait trouver un moyen de le refermer une bonne foi pour toute.

Réfléchi Lou !

Le vortex semblait fait d'énergie et comme rien ne l'alimenter de se coter on pouvait penser que toute l'énergie venait du terminus. Du coup, deux moyens de procéder : soit détruire la source d'énergie qui se trouvaient de l'autre coter, soit le surcharger pour le faire exploser.
Mouais, mieux valais tout faire exploser de leur côté plutôt que du notre...

« Markarth ! Vous êtes prof de quoi ? Dites-moi que ça implique le savoir-faire de truc qui fait boum. »

Je remballais mes affaires et sortis pour me diriger vers les labos les plus proches tout en priant pour ne croiser personne en chemin.



Intervention du MdJ :
Quel est le petit nom de l'agent ?
Markarth serait-il capable de fabriquer des bombes maison ?
Le petit groupe croise ils du monde sur leur route ? Alliéou ennemie ?
Ils se dirigent vers un labo, y arrivent-ils ? Qu'y trouvent-ils ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Légion des Etoiles
avatar

Ryan J. Heckart

Légion des Etoiles
Généralités
Black Arm

ϟ Nombre de Messages : 2467
ϟ Nombre de Messages RP : 181
ϟ Crédits : DreamCatcher
ϟ Célébrité : Chris Pratt
ϟ Âge du Personnage : 29 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Chomeur
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 2
ϟ Particularités Physiques:
Jeu 28 Sep - 15:50 Message | (#)

Ses dents grincèrent ardemment dans sa mâchoire alors qu’il frappait de toutes ses forces cet adversaire impitoyable. Sous sa puissance colossale, le métal se froissa, se déforma et finit par rompre avec pertes et fracas. Son adversaire, inerte, retomba au sol en deux pièces… il avait triomphé !

Mais soudain, notre héros se raidit tout à fait, expiant sa douleur dans un cri qui sonna longtemps dans les limbes du Terminus. Un coup d’œil fut suffisant à notre héros pour voir que le sol à ses pieds s’était teinté de rouge… Bang mira son sang se répandre, giclant à flots des entailles qu’il arborait désormais au niveau de son torse. De bien belles balafres qui se mêlaient à la cicatrice que lui avait infligé Seraphin Prime, de l’aine au plexus.

Ryan serra des dents, barrant son poitrail de son avant-bras pour chercher à atténuer l’hémorragie. Pour lui-même, il pesta sans ménagement : son si beau [i)nouveau costume[/i] semblait presque fichu ! Au moins avait il triomphé de cette menace. Il s’autorisa d’ailleurs à poser un genou devant le tronc sans vie de cet adversaire redoutable qui n’avait pas jugé de lui adresser son nom. Décidemment, ses adversaires robotiques faisaient preuve de bien peu de politesse !

C’est pas vrai, songea t’il face à l’apparition du Léviathan Mécanique se dirigeant doucement en voletant vers sa ville. Il porta son regard hétérochrome sur le reste des armées du Terminus assemblées devant lui… Le choix était tout fait !

Vieux frère, pensa t’il en se penchant sur le « cadavre » de son opposant mécanique, je te prends çà ! Et, sans autre forme de procès, Ryan arracha d’un des bras tentaculaires les griffes qui avaient lacérées son derme ! C’est qu’il eut été dommage de se priver d’un semblant de dagues capables d’infliger pareilles souffrances et à même d’outrepasser son extraordinaire résistance au vu du challenge qui se présentait à lui !

Ces armes blanches de fortune passées à sa ceinture, notre homme se tourna vers la troupe amassée devant lui… Et, serrant les dents, il se campa sur ses jambes et arma son bras droit pour préparer un revers ravageur dont ses mots –durs- furent le prélude cinglant : " Tchao les nazes… Et ne revenez jamais ! "

Que la frappe aussi sourde que violente –dans des proportions inhumaines- le plonge dans immense souffrance et ne le fasse saigner plus encore n’avait aucune importance : déjà notre homme cherchait à atteindre le serpent géant pour l’arrêter dans sa diabolique entreprise. Ryan n’avait guère peur de mourir pour accomplir son devoir de Héros !

  • Intervention du MDJ :
    - Ryan cherche à piller le cadavre adverse de deux griffes pour disposer de deux dagues / épées de fortune suivant la taille qu’il passe à sa ceinture. Au pire, ça fera un souvenir, au mieux il cherchera à s’en faire une vrai arme plus tard genre « Epée de Trunks » !
    - Ryan donne TOUT ce qu’il a afin de générer une PUTAIN d’onde de choc en cognant face à lui de son poing en arc de cercle pour cingler la masse de monstres d’un cône de choc supersonique -parce que oui scientifiquement c’est possible- infâme ! SONIKKU BUUMU ! Quels effets sur les différents soldats ? Quels effets sur le Terminus ?
    - Ryan use de sa force physique pour sauter sur le dos du serpent géant volant. Y arrive t’il ?
    - S’il est sur le dos de la bestiole, il va quand même essayer d’arracher / couper tout ce joli câblage qui a l’air super important… En essayant de progressivement remonter vers la tête !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Le Poing de la Justice

"A monster ? How am I monster ? Yer all just pussies !"

Maître du Jeu
avatar

Généralités
L'Héroïsme

ϟ Nombre de Messages : 307
ϟ Nombre de Messages RP : 224
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Célébrité : V pour Vendetta
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Héros
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Feuille de RP
Lun 2 Oct - 14:21 Message | (#)

 
          Jamais loin, Petula Bonbon n'avait pas renoncé au combat des troupes au sol. « Formation du cheesecake ! On se monte, on se monte, mes chéris ! » D'abord inquiétée par l'unité zeta, la criminelle avait rapidement compris que les objectifs de celle-ci étaient ailleurs. Aucune raison pour elle de déguerpir et de céder du terrain !

          À l'injonction de Scarlet Mind, la petite foule se hâta d'obéir – c'est ainsi, en tout cas, qu'il sembla à la jeune héroïne, puisque les gens autour d'elle, dans leur plus large majorité, se précipitèrent, en rang et avec discipline, à la suite de Gus qui, bon gré mal gré, endossa le rôle du meneur. Tel Moïse autrefois, qui guida son peuple hors de la terre d’Égypte et loin du courroux de Pharaon, Gus ouvrirait pour eux un passage vers la liberté... ou, en tout cas, vers l'inconnu et loin des envahisseurs du Terminus. Quelques-uns tarderaient à suivre, certains trop fatigués, d'autres trop effrayés, d'autres trop effrontés... mais leur sort n'était déjà plus entre les mains de Cass. Celle-ci quitta le rez-de-chaussée en toute hâte, laissant à Jasper le soin d'escorter Gus, et passa une première porte avant de rencontrer un escalier, blanc et large comme une invitation... quelle étrange atmosphère régnait autour d'elle ! La rumeur des combats, le murmure du carnage se portait jusqu'à ses oreilles et pourtant, déterminée, elle montait les marches en quête de victimes à sauver. Discrètement, au moyen de son bracelet, elle esquiva un petit groupe de soldats epsilons qui se précipitèrent dans une tout autre direction que le rez-de-chaussée, comme s'ils cherchaient ailleurs tout autre chose. En fait de civils, en revanche, elle ne trouva rien que des cadavres, un blessé à l'agonie qui expira sous ses yeux, les entrailles serrées entre ses bras nerveux. Puis, au premier étage, elle tomba nez à nez avec Lou, Markarth, et un agent de sécurité, qu'elle vit s'échapper d'un poste de sécurité pour courir en direction d'un laboratoire. Elle aurait l'opportunité de les suivre, toujours sous le couvert de la discrétion, et de se révéler à eux, si c'était là son intention. Point d'ennemis encore, ni sur ses traces, ni dans son champ de vision. Un calme qui s'expliquait certainement, encore qu'elle n'eût aucun moyen, pour le moment, d'en déterminer les sinistres raisons.

          Auparavant, Lou découvrait avec curiosité le nom de l'agent de sécurité ; ce dernier déclara s'appeler Jim Button, et ajouta, comme sur le ton de la conversation, qu'il était employé des laboratoires MAESTRIA depuis bientôt sept années et qu'il appréciait son boulot. Lui-même s'étonna de glisser ces informations comme s'ils discutaient autour de la machine à café, comme s'ils n'étaient pas tous les trois au beau milieu d'une scène d'apocalypse. Le professeur Markarth soupira ; il connaissait tous les agents du bâtiment et se demanda combien, aujourd'hui, serait tombés « au combat », dans un exercice qui dépassait très clairement les termes de leur contrat de travail... mais peu de place pour ces réflexions trop évasives, trop tristes, quand déjà Lou le questionnait ; il répondit :  « Oui je suppose... mon truc c'est plutôt la compatibilité des structures organiques et des accessoires nano-mécaniques, mais oui, créer des explosifs, je sais faire. Qu'avez-vous en tête ? » L'homme au profil d'aigle avait déjà une petite idée de ce que le jeune pirate lui demanderait. Il redoutait de n'avoir ni le temps ni l'opportunité d'y réussir, mais il le suivit malgré tout, avec Jim, et tous deux guidèrent Lou vers un proche laboratoire. Sans se douter, au détour d'un couloir, qu'ils auraient bientôt sur les talons Scarlet Mind, Lou, Jim et Markarth pénétrèrent dans un laboratoire que le professeur désigna comme « le lieu idéal », pour la création qui l'occuperait. À l'intérieur, outre les nombreuses paillasses blanches couvertes de protocoles d'expérience abandonnées en cours de route, ils trouvèrent un vaste ramassis de feuillets et documents éparpillés au sol. Markarth, en soupirant, se précipita vers le placard et l'atelier où étaient stockés moult éléments de préparation et divers produits et substances utiles à son affaire.  « Vous voulez quoi au juste ? » demanda-t-il et refermant sa blouse blanche – réflexe, ou déformation professionnelle. Mais il s'arrêta soudain dans un cri :  « Lovejoy ! » En effet, au fond de la grande salle, un homme luttait à mort contre un soldat epsilon, lequel était tout aussi amoché que lui. Les deux menaient un drôle de pugilat. Difficile de dire qui l'emporterait... mais le professeur Lovejoy faiblissait. Il implora, inintelligiblement, l'aide des nouveaux arrivés.

          Trompeuse espérance ! En pillant le cadavre de son ennemi, en fouinant la carcasse métallique de l'unité Sigma, Ryan ne trouva rien qu'un duo de griffes qu'il pensa improviser en lames rudimentaires ; sans doute seraient-elle médiocrement adéquate, sans doute armeraient-elles le légionnaire d'une misérable paires de glaives ébréchés, mais l'appétit de BlackArm trouva quelque autre conséquence, dont les manifestations n'apparaîtraient que plus tard. Il ne s'en rendit pas compte, mais en fouillant la dépouille robotique, un peu du fluide fluorescent, sorte d'huile dans les rouages de la machine, éclaboussa le légionnaire et, par la brèche ouverte sur son torse, pénétra dans son sang ; au contact, ce fut la sensation qu'on éprouve à tremper sa plaie dans un seau d'alcool additionné de gros sel marin – rien de trop insupportable, pour le brave Ryan ! Plus tard, cependant, d'autres effets viendraient se rappeler au souvenir de l'Américain. Pour l'heure, il contempla un instant l’œuvre laissée derrière lui : l'onde de choc avait balayé nombre des soldats du Terminus qui se précipitaient sur lui, mais la déception frappa son cœur, et pour cause ! Point de grandiose enchaînement pour le couronner de la palme des héros... du moins, pas encore. La manœuvre du soldat aurait sa conséquence ultime, peut-être... mais il était trop tôt pour le voir et, surtout, s'il voulait garder près de lui le grand serpent de la fin des temps, il lui fallait se hâter. Ryan sauta sur le serpent sans trop de mal mais à peine fut-il à califourchon sur les écailles métalliques, sur la chitine étrange et plus dure que le plus dur des aciers, il constata avec dépit que sa présence n'était pas ignorée du grand léviathan ! En effet, tout autour de lui apparaissaient des excroissances en forme de tentacules métalliques, manifestement assez fortes pour isoler son bras droit et l'attacher au plus près du long corps ophidien... il lui faudrait plus qu'une super-force pour triompher du fleuron des armées de l'envahisseur ! Déjà haut dans le ciel de Star City, heureusement pour lui, Ryan n'avait pas le vertige ! Une petite voix se fit entendre à ses côtés, une voix qu'il connaissait bien, la voix d'un goguenard malandrin :  « Besoin d'aide, ma caille ? » C'était Coquillard !


Informations


- Plan du lieu: RDC ; Premier étage ; Second étage

- BunnySugar VI

- Soldats Zêta
- Soldats Phi
- Soldats Thêta
- Soldats Iota
- Soldats Bêta
- Soldats Sigma

- Ryan, les conséquences de ton infection seront révélées après l'enquête ! Pour l'heure, tu n'en éprouves aucun effet particulier.

- Cass et Lou je vous laisse décider entre vous de la mise en scène de votre interaction si Cass décide de sortir de sa réserve discrète. Je vous accorde 50 mots de plus, au besoin.




Modalités de l'Enquête


- Chacun de vos posts devra faire entre 400 et 450 mots. Ce seuil est là pour faciliter la lecture de tous et privilégier une meilleure réactivité de l'Enquête. Au-delà de 450 mots, je coupe !

- Si la participation de tous est importante et rapide, le MdJ répondra tous les jours environ, mais il s'adaptera en cas d'imprévu ou d'empêchement. Notez bien qu'il n'est pas nécessaire que l'événement soit réglé en trois semaines ! Mais le but de l'enquête est d'être rythmée et rapide, afin de ne pas traîner en longueur. Je suis là pour vous.

- Notez enfin qu'à l'instar des missions du tableau de service, des événements du hasard, et des rp en général, ce sujet est là pour vous divertir, alors n'hésitez pas à relancer selon vos envies et vos idées dans le cadre qui vous sera proposé. Chaque initiative sera remarquée et pourra même être largement récompensée ! À ce sujet, des détails supplémentaires vous seront donnés dans le post inaugurant l'Enquête.

- La date de l'événement : 11 septembre.

- Les jets de dés sont interdits. Le MdJ se charge de vous proposer des jets de dé dans le sujet de discussion correspondant.

- Si le MdJ vous répond individuellement, vous pouvez répondre à la suite ; si plusieurs personnes sont nécessaires au déroulé d'une action, le MdJ attendra un temps raisonnable pour laisser à tout le monde le temps et le soin de participer. Mais attention ! En cas de retard, le tour passera.

- Vous pouvez réclamer des points d'inventaire pour les réponses faite dans l'enquête si le post précédent vous le permet et peu importe que l'action entre les posts soit liée ou non ; ce sont les récompenses pour les réponses en 6 heures, en 12 heures, etc.

- Un sujet de discussion est ouvert ici. Il servira pour les éventuels jets de dé.

- Pour toute question, n'hésitez pas à contacter votre dévoué MdJ : Dante Visconti.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Personnel Civil de l'UNISON
avatar

Lou Gravet

Personnel Civil de l'UNISON
Généralités
Mind Device

ϟ Nombre de Messages : 303
ϟ Nombre de Messages RP : 73
ϟ Crédits : Nepy
ϟ Célébrité : Jamie Bell
ϟ Âge du Personnage : 27 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Spécialiste en nouvelles technologies à l'UNISON et assistant d'Adrian Pennington.
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 1
ϟ Particularités Physiques:
Mar 3 Oct - 22:31 Message | (#)

Je souris chaleureusement à Jim, puisque c'était son nom, quand il m'en dit naturellement plus sur lui. Ce fut un petit moment d'évasion, une minute où nous prétendions que tout aller bien dans le meilleur des mondes avant que la dure réalité ne revienne s'imposer à nous aussi vite qu'elle était partie.

Mais chaque petite victoire est bonne à prendre dit ont. Je pris bien volontiers celle qui survint quand le professeur me confirma qu'il était capable de confectionner des explosifs. Un petit pas de franchie vers la réalisation d'un plan, on pouvait avancer et il me semblait alors qu'avancer était le seul moyen de ne pas m'écrouler.

« Il faut fermer ce portail sinon ça n'aura pas de fin, ou plutôt si, mais la nôtre... Puisque rien ne le maintien de notre côté, tout doit se trouver de l'autre, si on arrive à envoyer une ou plusieurs bombes au travers du portail et à endommager la structure, on devrait pouvoir le fermer, mais pour ça on va avoir besoin de matos. »

Cela faisait beaucoup de si, mais c'était l'une des deux seules solutions à laquelle j'avais pu penser et l'autre contenait tout autant d'incertitude et la quasi-promesse de plus de dégât dans notre monde.

On arriva à un laboratoire sans encombre, sans rencontrer personne, ou du moins nous la pension tous trois. Nous rentrâmes dans la salle et je fus tout de suite appé par toutes les choses étalées sur les paillasses. Je papillonnais un instant parmi toutes ces merveilles, ne sachant où poser les yeux, je jusqu'à ce que Markarth m'interpela. Je me repris et m'avançais vers lui pour lui répondre.

« Des explosifs avec un système de déclenchement ou à retardement, ce que vous parviendraient à faire avec les moyens du bord. En informatique, on aime bien séparer ce que l'on a besoin d'envoyer en plein de petits colis... Même si tout n'arrive pas à bon port on... »

Mais je me fis couper pas l'exclamation du scientifique don les yeux étaient rivés sur un point par-delà mon épaule.
Je me retournais alors et mon cœur rata un battement d'horreur devant la vision qui s'offrait à moi. Je restais pétrifier une fraction de seconde, mes neurones tournant à plein régime dans l'espoir de trouver un plan génial qui ne vint jamais. Croiser les yeux suppliant de l'homme me convainc d'agir avant de réfléchir.

Je m'élançais au travers de la pièce, récupère dans la précipitation la première chose qui me paressait contendante qui me passa sous la main, et fonça droit sur la créature. Je brandis alors mon arme improvisée et, de toutes mes forces, je l'abattis sur la créature dans l'espoir de la séparer du pauvre homme.



Intervention du MdJ :
- Lou arrivé il a blessé le soldat epsilon ou au moins à le détacher de Lovejoy ?
- Qu'elle est l'arme de Lou ? Une barre d'acier, un bras robotique ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Légion des Etoiles
avatar

Cass Flemming

Légion des Etoiles
Généralités
Scarlet Mind
ϟ Nombre de Messages : 1012
ϟ Nombre de Messages RP : 382
ϟ Crédits : Coco
ϟ Doublons : Raphaël Mercury - Seto Shigemitsu
ϟ Célébrité : Willa Holland
ϟ Âge du Personnage : 21
ϟ Statut : célibataire à pizza
ϟ Métier : faiseuse de café au chômage/Légionnaire
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 3
ϟ Particularités Physiques:
Mer 4 Oct - 9:39 Message | (#)

Grimper vers les étages s’était révélée une décision d’autant plus facile à prendre que la foule compacte et en proie à une panique parfaitement justifiée lui obéit et s’empressa de suivre Gus dans un mouvement plus ou moins ordonné. Au point où elle en était, elle se contenterait de ça. Malgré tout, elle espérait que tout se passerait bien pour eux.

Elle ne rencontra que très peu d’ennemis dans les étages, ce qui lui faisait dire que soit ils avaient terminés ce qu’ils voulaient faire ici, soit ce n’était pas là leur objectif principal. Elle aurait presque préféré se trouver en plein milieu d’une zone de guerre. Au moins, les intentions des créatures auraient eu un sens. Dans tous les cas, elle préféra jouer la prudence en usant de son bracelet de Banksy pour avancer. Elle se figea néanmoins pour activer le camouflage du bracelet quand un groupe de soldats passa près d’elle. Qu’allaient-ils faire au juste?

Elle était encore dans un mur quand elle vit passer un petit groupe devant elle. Ses perceptions étaient toujours déformées mais elle reconnut l’un d’eux pour l’avoir déjà croisé. Lou était ici ! Non seulement il était là, mais en prime, il parlait de fabriquer des bombes. Vu la réaction des créatures face à sa tentative un peu plus tôt, une idée qu’elle approuvait totalement ! Elle ne sortit pas tout de suite du mur, préférant y rester le plus longtemps possible plutôt que de tenter le diable. Elle sortit de sa cachette pour poursuivre en courant dans le couloir, vérifiant à peu près toutes les portes devant lesquelles elle passa jusqu’à trouver la bonne et s’y précipiter.

Elle s’y précipitterait d’autant plus qu’elle ne tarderait pas à découvrir le petit groupe aux prises avec un soldat du Terminus.

De son côté, Jasper menait la marche. Plus ou moins. Disons qu’il se trouvait contraint de jouer les héros, et que c’était contraire à toutes ses velléités de domination mondiale. Tout ça parce qu’une gamine pouvait lui donner des ordres auxquels il ne pouvait pas désobéir ! Et tous ses gens qui geignaient qu’ils allaient mourir… Ils n’avaient qu’à apprendre la magie, ça n’aurait pas été un problème !

Où diable se trouve votre sortie? Est-ce encore loin?

Comprenez-le. Il ne pouvait pas trop faire autrement que de chercher à sauver tous ses gens (elle lui avait donné trop d’ordres aujourd’hui pour qu’il sache s’il pouvait ou non désobéir) mais en prime, lui aussi voulait sauver sa peau. Il espérait tout de même qu’elle allait survivre. Il voulait la tuer lui-même !

  • Intervention du Maître du Jeu :
    -Cass chercher à rejoindre Lou et son groupe dans le laboratoire. Si Lou ne parvient pas à séparer le professeur et son agresseur, elle tentera de les séparer en usant de sa télékinésie, et en cas d’échec, enverra la Cape protéger le scientifique.
    -Que l’attaque de Lou soit efficace ou non, elle cherchera à lui venir en aide dans ce combat avec les moyens du bord, en essayant de brûler le soldat ennemi, par exemple avec un bec bunsen. Si elle n’en trouve pas, elle utilisera à nouveau sa télékinésie pour essayer de blesser le soldat avec des objets contondants. Si elle y parvient, elle utilisera son champ de force et/ou la Cape pour se protéger, mais aussi protéger les civils derrière elle.
    -Qu’en est-il de Jasper? Gus et lui emmènent les civils vers la sortie. Sont-il encore loin de ce but, trouvent-ils des ennemis sur leur chemin?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Légion des Etoiles
avatar

Ryan J. Heckart

Légion des Etoiles
Généralités
Black Arm

ϟ Nombre de Messages : 2467
ϟ Nombre de Messages RP : 181
ϟ Crédits : DreamCatcher
ϟ Célébrité : Chris Pratt
ϟ Âge du Personnage : 29 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Chomeur
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 2
ϟ Particularités Physiques:
Mer 4 Oct - 10:37 Message | (#)

S’il se vidait de son sang plus promptement qu’une hémophile qui a ses ragnagnas –ragoutant- Ryan n’en affrontait pas moins bravement la situation désespérée dans laquelle il s’était jeté plus surement qu’un agneau dans la gueule du loup. Mais un agneau sous stéroïdes, quand même !

Son torse le brûlait et le piquait à la fois depuis qu’il avait été aspergé d’un fluide étrange dans les tréfonds du Terminus. Bien sûr, cela ne l’empêchait pas d’avancer tant Bang apparaissait comme une locomotive lancée à pleine vitesse, inarrêtable ! Mais l’entité ophidienne sur laquelle il se déplaçait ne semblait pas particulièrement disposée à le laisser faire sans réagir…

Surgissant de ces écailles d’un métal incroyable, de multiples tentacules tâchèrent de l’étreindre étroitement pour le figer tout à fait. Evidemment, Black Arm ne sembla pas particulièrement accepter son sort et se démena comme un beau diable, décidé à ne pas accepter son sort comme du bétail porté à l’abattoir. Aussi se coula t’il dans de multiples esquives, remontant progressivement le long de ce Léviathan de métal jusqu’à ce que la souffrance ne prenne le pas sur sa concentration et qu’une excroissance tout droit sortie d’un Hentai ne lui enserre le bras…

Merde, pesta t’il en tirant de sa force herculéenne sur la tentacule qui ne sembla pas franchement décidée à céder… Redoublant d’effort dans un premier temps, il ne rencontra qu’un échec bien plus cuisant et eut alors un semblant d’idée… Extirpant l’une des griffes -lui ayant labouré le torse- de sa ceinture, il s’apprêtait à tenter de trancher l’excroissance quand une voix attira son attention avec une joie que sa réponse ne sembla pas pour autant retranscrire :

" J’ai rien demandé… ! " répondit il du tac au tac à ce petit bonhomme qu’il appréciait franchement et avec qui il avait partagé quelques aventures truculentes ! Par principe, par fierté… La fierté du plus fort, de celui qui –par son Code d’Honneur exacerbé- pensait que demander de l’aide s’était faire preuve de faiblesse… Quand bien même il pouvait, parfois, déclamer l’inverse à des collègues Légionnaires en souffrance. " Mais content d’te voir… Sale trogne ! "

La pensée fugace des potions de soin de Dante glissant sur son esprit, Ryan porta son regard sur le panorama alentours pour constater le chaos cinglant sa ville. La tristesse et l’amertume firent place nette pour de la rage pure et il fixa la tentacule de ses yeux hétérochrome.

Lentement, il chercha à calmer sa respiration… Fermant les yeux, affutant sa concentration, il chercha à canaliser la tempête de son Qi en vue de se libérer de ces chaines. Une pensée, lancinante, tournant dans son esprit : Je n’ai pas encore exploité tout mon potentiel !

  • Intervention du MDJ :
    - Ryan cherche à trancher la tentacule avec une des griffes qu’il a pillé. Est-ce que ça marche ?
    - Coquillard a ramené des trucs ? A des informations ? L’aide un peu ?
    - Se concentrant sur lui-même, Ryan cherche à mettre à profit ses techniques de méditation pour décupler la tempête de son Qi et en déchainer le puit sans fond nichant sous ses entrailles. Y arrive t’il ? Est-ce à même de briser ses liens ? Est-ce que ça a un effet particulier sur son corps ? Super Saiyan ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Le Poing de la Justice

"A monster ? How am I monster ? Yer all just pussies !"

Maître du Jeu
avatar

Généralités
L'Héroïsme

ϟ Nombre de Messages : 307
ϟ Nombre de Messages RP : 224
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Célébrité : V pour Vendetta
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Héros
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Feuille de RP
Ven 6 Oct - 12:02 Message | (#)

 
          Dans le vaste laboratoire, Lou ne trouva rien à portée qu'une prothèse robotique, comprenant un pied mécanique, un mollet et l'esquisse d'un genou ; il put s'en servir comme d'une arme contondante, et tel le policier matraqueur il se précipita à l'assaut de l'unité epsilon pour donner du gourdin. Le professeur Lovejoy se débattait avec peine et courage, conscient de devoir mener une lutte à mort, ce qui n'aida point nécessairement le jeune Gravet, tant les mouvements des deux pugilistes se faisaient erratiques. Malgré tout et en dépit d'un entraînement à cette pratique des plus limités, Lou parvint à distraire assez le soldat pour permettre au professeur de se tirer du mauvais pas. Jim, l'agent de sécurité, chercha à se placer pour faire usage de son arme à feu, mais tirer faisait courir le risque de toucher Lou ou Lovejoy, au lieu de l'envahisseur, ce qui n'était clairement pas son intention !

          L'action gagna en intensité quand le soldat epsilon, aux violences de Lou, répliqua par ses propres coups qui envoyèrent le jeune hacker dans le décor. Son front alla cogner le coin d'un tabouret, ce qui l'assomma quelque peu sans pour autant le plonger dans l'inconscience. Néanmoins, la prothèse mécanique, dans sa main, alla déboîter la mâchoire de son adversaire. Sans surprise, Markarth se précipita pour porter secours au jeune Lou et tandis qu'il le tirait des griffes tendues de l'epsilon, l'agent de sécurité braqua son arme et tira ; la balle alla de perdre à l'arrière, dans un bécher qui fut éclaté sur place. Heureusement, le récipient de verre était vide. Cass intervint presque au même moment pour se manifester et prêter main forte aux civils – elle était la seule héroïne du lot, Scarlet Mind. Son intervention permit à Lou comme à Markarth d'échapper à une vilaine brimade, tandis que la télékinésie de la mentaliste soulever le soldat epsilon, maigre et léger, au-dessus du sol, avant de le projeter contre le mur le plus proche.

          La manœuvre ne fut pas suffisante pour en venir à bout mais ce n'était plus qu'une question de minutes, voire de secondes, tant ils étaient numériquement supérieurs, entre la légionnaire, l'agent de sécurité, les deux professeurs et le jeune visiteur. Usant de ses pouvoirs, une fois de plus, pour « attraper » des projectiles sur un bureau et les balancer à la figure du soldat, Scarlet Mind appuya l'action de Jim, qui déchargea son pistolet dans la tête du monstre ; le malheureux ne sut résister qu'en jetant ses dernières forces à l'assaut de l'agent de sécurité ; ce dernier n'y put rien faire et la morsure du soldat déchira douloureusement la chair de son cou, sous la chemise, où le gilet ne s'étendait guère. Il poussa un hurlement sonore et lâcha un juron, cherchant à se dégager lui-même. Markart s'était précipité vers son confrère, pour l'aider et le secourir, s'exposant à un coup perdu qu'il sut toutefois esquiver en plongeant en avant – ses vieux genoux s'ébranlèrent en signe de protestation !

          Cependant, sa position permit à Cass d'agir directement sur cet adversaire si peu désireux de mourir et avec son concours, ils en vinrent à bout. Le calme revint les frapper quand ils fallut constater les dégâts : Lovejoy était lézardé de blessures nombreuses mais superficielles, la cape de Scarlet Minde l'avait protégé et tenu hors de portée des plus vilaines attaques ; Jim, quant à lui, saignait dangereusement et peinait à gérer cette plaie béante, ouverte à la base de son cou, où les dents du soldat avait laissé une empreinte noirâtre. Markarth se précipita à ses côtés avec un linge blanc pour lui venir en aide. Mais il ne put rien faire que le voir sombrer dans l'inconscience, le pauvre Jim, tandis que le sang se répandait à flots bouillonnants tout autour de la plaie, sur le linge, sur son uniforme, au sol.

          Une tragédie, mais combien d'autres en ce jour fatal ? De leur côté, Lou et Cass purent observer le cadavre du soldat epsilon, dont la poitrine avait cessé de s'agiter sous leurs yeux quelques instants plus tôt. Outre son apparence qui leur était désormais familière, ils remarquèrent à sa taille une ceinture de type utilitaire, fardée de nombreuses petites grenades rondes et rayonnantes – du moins, ils suspectèrent la nature de ces sphères sans avoir pour autant la certitude de leur exact emploi. Résigné, de son côté, Markarth s'était relevé et rapproché de Lovejoy, assis sur un tabouret et haletant.  « Je vais préparer des explosifs. » La voix du vieil aigle avait perdu toute sa chaleur. Il entra dans un placard. Lovejoy eut quelques mots de remerciements pour ses sauveurs du jour. Il demeurait cependant hébété et affaibli.

          À l'extérieur, tandis que Petula Bonbon et sa tribu de lapins gagnaient du terrain, le léviathan du Terminus s'élançait toujours plus haut dans les airs, avec à son bord un légionnaire en maraude et un gobelin venu en dilettante. Ryan ne s'attendait sûrement pas à voir une visite de ce genre et pourtant... que dire, sinon que le destin parfois s'amuse et joue comme un enfant ? Coquillard n'était pas là pour le seul plaisir de rendre visite à son bon camarade et à en croire les habitudes cosmiques d'un certain vieux dragon, ce dernier n'était sûrement pas loin. Pour l'heure toutefois, BlackArm avait d'autres préoccupations plus urgentes et chaque fois qu'il parvenait à trancher l'une des tentacules organo-métalliques qui cherchaient à l'accrocher au corps principal du monstre, trois autres se précipitaient pour l'accabler, encore et encore, suite ininterrompue d'obstacles placés devant lui ; tel l'explorateur perdu dans une jungle trop dense et trop confuse, il n'avançait pas ou si lentement qu'il lui parut clair que le grand serpent aurait le temps de causer bien des ravages avant d'être vaincu par le légionnaire. Ce dernier cherchait à puiser dans les trésors de sa concentration pour déchaîner contre le monstre un surcroît de violence, mais il était trop constamment sollicité pour parvenir à un état suffisant de transe méditative, un peu comme si, à chaque fois qu'il craquait l'allumette de son Qi, quelque courant d'air venait souffler la mèche... «  Il t'faut un endroit plus calme ! Tu t'creuses jamais les méninges ?  » Le petit nabot insista fortement sur ce dernier verbe, sans pour autant proposer au légionnaire le secours d'une pelle ou d'une pioche. «  Bouge-toi les miches, l'dragon arrive bientôt !  » Ryan vit alors Coquillard se téléporter le long de l'échine du serpent et disposer en divers endroits de petites balises luminescentes. Quel était donc ce stratagème ?

          Sous le laboratoire, par les couloirs faussement secrets, Gus et Jasper menaient la cohorte des civils. Un ange veillait-il alors sur eux ? Rien ne vint interrompre leur exode... jusqu'à l'apparition d'une fourche. Droite ou gauche ? Gus ne se souvenait guère du chemin le plus sûr. Il se tourna donc vers Jasper avec cette question fatidique : à droite, ou à gauche ?


Informations


- Plan du lieu: RDC ; Premier étage ; Second étage

- BunnySugar VI

- Soldats Zêta
- Soldats Phi
- Soldats Thêta
- Soldats Iota
- Soldats Bêta
- Soldats Sigma

- Ryan, les conséquences de ton infection seront révélées après l'enquête ! Pour l'heure, tu n'en éprouves aucun effet particulier.

- Cass, il revient à Jasper de choisir l'orientation à prendre ! Si tu as des questions ou des demandes de précision, n'hésite pas à m'en faire part dans le sujet de discussion.




Modalités de l'Enquête


- Chacun de vos posts devra faire entre 400 et 450 mots. Ce seuil est là pour faciliter la lecture de tous et privilégier une meilleure réactivité de l'Enquête. Au-delà de 450 mots, je coupe !

- Si la participation de tous est importante et rapide, le MdJ répondra tous les jours environ, mais il s'adaptera en cas d'imprévu ou d'empêchement. Notez bien qu'il n'est pas nécessaire que l'événement soit réglé en trois semaines ! Mais le but de l'enquête est d'être rythmée et rapide, afin de ne pas traîner en longueur. Je suis là pour vous.

- Notez enfin qu'à l'instar des missions du tableau de service, des événements du hasard, et des rp en général, ce sujet est là pour vous divertir, alors n'hésitez pas à relancer selon vos envies et vos idées dans le cadre qui vous sera proposé. Chaque initiative sera remarquée et pourra même être largement récompensée ! À ce sujet, des détails supplémentaires vous seront donnés dans le post inaugurant l'Enquête.

- La date de l'événement : 11 septembre.

- Les jets de dés sont interdits. Le MdJ se charge de vous proposer des jets de dé dans le sujet de discussion correspondant.

- Si le MdJ vous répond individuellement, vous pouvez répondre à la suite ; si plusieurs personnes sont nécessaires au déroulé d'une action, le MdJ attendra un temps raisonnable pour laisser à tout le monde le temps et le soin de participer. Mais attention ! En cas de retard, le tour passera.

- Vous pouvez réclamer des points d'inventaire pour les réponses faite dans l'enquête si le post précédent vous le permet et peu importe que l'action entre les posts soit liée ou non ; ce sont les récompenses pour les réponses en 6 heures, en 12 heures, etc.

- Un sujet de discussion est ouvert ici. Il servira pour les éventuels jets de dé.

- Pour toute question, n'hésitez pas à contacter votre dévoué MdJ : Dante Visconti.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Légion des Etoiles
avatar

Cass Flemming

Légion des Etoiles
Généralités
Scarlet Mind
ϟ Nombre de Messages : 1012
ϟ Nombre de Messages RP : 382
ϟ Crédits : Coco
ϟ Doublons : Raphaël Mercury - Seto Shigemitsu
ϟ Célébrité : Willa Holland
ϟ Âge du Personnage : 21
ϟ Statut : célibataire à pizza
ϟ Métier : faiseuse de café au chômage/Légionnaire
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 3
ϟ Particularités Physiques:
Sam 7 Oct - 15:49 Message | (#)

Elle avait à peine mis le pied dans le laboratoire qu’elle se retrouva face à une certaine confusion. L’un des soldats de l’invasion en avait après un humain. Elle reconnut Lou, en train d’essayer de libérer le malheureux de l'emprise de la créature. Elle-même fit ce qu’elle peut pour intervenir, et si ses attaques étaient désordonnées, elles étaient aussi efficaces. L’altercation fut courte, mais intense, et après la bataille disputée à l’extérieur du bâtiment - elle avait vécu tellement de choses depuis qu’elle avait l’impression que l’événement remontait déjà à une semaine - Cass commençait à atteindre ses limites. Sa tête pulsait, à force d’utiliser ses pouvoirs.

C’était plus drôle la dernière fois hein?” lança l’héroïne à Lou, en référence à leur première rencontre.

Une bien faible plaisanterie, au vue de toutes les horreurs qu’elle avait vu pour la seule journée d’aujourd’hui. Elle s’intéressa au soldat ennemi. Elle avait repéré la ceinture bien sûr, mais se demandait s’il y avait d’autres choses à récupérer.

Les explosifs sont une bonne idée… j’ai essayé tout à l’heure, et les soldats cherchaient à m’arrêter. Ces trucs-là ont l’air d’en être, mais j’ignore si ça suffira… Ah, et j’imagine qu’il faut juste trouver un moyen de leur faire passer l’espèce de bouclier…

Et pour ça, elle avait peut-être une idée : la fonction double-face du bracelet de Banksy.Elle passa, avec plus de réticence, à l’agent de sécurité pour récupérer son arme. Le tout, en faisant un rapport de la situation d’une voix qu’elle n’espérait pas trop tremblante.

Petula Bonbon occupe les troupes à l’extérieur, je crois que Blackarm a passé le portail, je ne sais pas s’il en est ressorti. Les civils sont en train d’évacuer. Quelques policiers sont intervenus, mais la Légion ne répond pas. L’invasion se passe dans toute la ville je crois… sans vouloir vous mettre la pression, on est tout seul”.

Pendant ce temps, Jasper avançait en tête de colonne, à côté de Gus, tout en bougonnant dans sa barbe que tout ça ne serait jamais arrivé s’il avait été maître du monde. Son humeur exécrable n’était pas arrangée par ses mains douloureuses à force de manipuler des flammes, et en plus, il avait perdu son briquet dans la confusion tout à l’heure. Le pompom fut atteint quand son “guide” lui signifia, à un croisement, qu’il ne savait plus quelle direction prendre. Jasper lâcha un énorme soupir, les doigts pressant l’arête de son nez.

Rappelez-moi de mettre le feu à votre maison quand tout sera fini espèce de sale crétin incapable! Attendez-là. Vous voyez, c’est pour ça que je devrais dominer le monde, il faut tout faire soi-même!

  • Intervention du maître du jeu:
    -Cass récupère la ceinture utilitaire. Quel est l’effet exact des sphèrs et y a-t-il autre chose à récupérer sur le soldat et sur le gardien, arme, ou autre ?
    -Cass et son groupe doivent-ils s’attendre à d’autres interruptions de la part de soldats ennemis?
    -De son côté, Jasper part seul, en éclaireur, dans la voie de gauche. Croise-t-il des ennemis, trouve-t-il une indication quelconque laissant penser qu’il a pris la bonne direction?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Légion des Etoiles
avatar

Ryan J. Heckart

Légion des Etoiles
Généralités
Black Arm

ϟ Nombre de Messages : 2467
ϟ Nombre de Messages RP : 181
ϟ Crédits : DreamCatcher
ϟ Célébrité : Chris Pratt
ϟ Âge du Personnage : 29 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Chomeur
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 2
ϟ Particularités Physiques:
Lun 9 Oct - 22:57 Message | (#)

Hercules avait-il eu cette impression alors qu’il affrontait l’Hydre ? La désagréable sensation que pouvait lui procurer la vue de ces innombrables têtes surgissant dès lors qu’il en avait tranché une… A sa façon, Ryan revisitait l’un des 12 travaux mythologiques sur la peau minérale de ce serpent dansant dans les cieux. A ceci près qu’en comparaison, le Demi-Dieu devait avoir l’air d’une fillette face à ses compétences hors normes !

Chacune des blessures héritées de ses affrontements dans le Terminus se rappelait à son bon souvenir alors qu’il pestait face au conseil déguisé de son camarade Gobelin. Se creuser les méninges n’était pas franchement dans ses habitudes mais creuser çà il savait faire… En témoignait la façon dont il s’était précédemment échappé du dôme d’énergie ! Sauf que là… Creuser la peau de cette bestiole pour y trouver le calme c’était quand même foutrement dégueulasse à imaginer et il se refusait à se couvrir de fluides corporels que ceux qui l’avaient déjà souillé !

Surgissant de ces écailles d’un métal incroyable, de multiples tentacules tâchèrent de l’étreindre étroitement pour le figer tout à fait. Evidemment, Black Arm ne sembla pas particulièrement accepter son sort et se démena comme un beau diable, décidé à ne pas accepter son sort comme du bétail porté à l’abattoir. Aussi se coula t’il dans de multiples esquives, remontant progressivement le long de ce Léviathan de métal jusqu’à ce que la souffrance ne prenne le pas sur sa concentration et qu’une excroissance tout droit sortie d’un Hentai ne lui enserre le bras…

Hein !? fut tout ce qui lui traversa l’esprit à l’idée de voir Dante débarquer ici… Non pas qu’il redoutait l’idée de voir son ami, simplement… Il n’était pas franchement à l’aise avec l’idée de le voir -une nouvelle fois- dans une position de faiblesse alors qu’il l’avait initié à tant et tant de pratiques destinées à le rendre plus fort. De rage, il se mit donc à hurler :

" T’as quand même pas appelé Dante " questionna t’il d’un phonème furieux bientôt suivi de bien d’autres ! " OH ! Me dit pas que ton patron se pointe !? " C’était pourtant bien ce que lui avait dit son ami gobelin. Et Ryan de pester pour conclure : " J’ai dit que je n’avais pas besoin d’aide ! "

Besoin il en avait finalement peut être. Simplement, il ne souhaitait pas le demander !

Vaincu par le silence de Coquillard, Ryan prit une profonde inspiration… Puis, il s’assit au sol et ferma les yeux. Creuser ne lui semblait pas possible, mais rien ne l’empêchait de se laisser submerger par ces excroissances. Se fermant au monde alentours, Ryan se concentra simplement sur la flamme de son Qi, cherchant à attiser le brasier…

L’espace d’un instant, quiconque l’aurait miré aurait pu se figurer la vision de notre homme cheveux presque blancs recourbés vers l’arrière, aux yeux bleus extrêmement pâles -comme décolorés-, à la musculature encore mieux proportionnée, légèrement grossie, et une foule d’éclairs à la blancheur insoutenable auréolant sa silhouette de combattant.

  • Intervention du MDJ :
    - Ryan se ferme au monde extérieur pour pleinement se concentrer sur lui-même, cherchant à décupler la tempête de son Qi et en déchainer le puit sans fond nichant sous ses entrailles. Le tout pour dévoiler des trésors de puissance à même de faire pencher la balance du côté des héros… Y arrive t’il ? Est-ce à même de briser ses liens ? Est-ce que ça a un effet particulier sur son corps ? J’insiste lourdement pour le Super Saiyan ? Est-ce que le serpent ressent la chose et cherche à réagir ? Auquel cas il trouvera à qui parler…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Le Poing de la Justice

"A monster ? How am I monster ? Yer all just pussies !"

Personnel Civil de l'UNISON
avatar

Lou Gravet

Personnel Civil de l'UNISON
Généralités
Mind Device

ϟ Nombre de Messages : 303
ϟ Nombre de Messages RP : 73
ϟ Crédits : Nepy
ϟ Célébrité : Jamie Bell
ϟ Âge du Personnage : 27 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Spécialiste en nouvelles technologies à l'UNISON et assistant d'Adrian Pennington.
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 1
ϟ Particularités Physiques:
Mer 11 Oct - 16:19 Message | (#)

C'est avec une arme risible que je me lançais à l'assaut de l'unité ennemi, mais je ne m’en préoccupais pas et je me contentais d’abattre mes coups sur la créature jusqu’à ce qu’elle ne réplique et m'envoie dans le décor.

Et ça faisait très mal. Je ne sais pas dans quoi ma tête tapa, mais une vive douleur me vrillât le crâne et que tout ce qui s'ensuivi fut flou. Je voyais les chosé sans arrivée à les comprendre comme dans un rêve auquel on ne peut réfléchir qu’une foi réveillée. J’eut vaguement conscience de Markarth tentant de m’éloigner, puis d’une forme rouge qui fit irruption et enfin de l'epsilon se jetant sur Jim. J'essayais de me relever, le temps que j’y parvienne, c’était fini. Je n'avais réussi à me mettre debout que pour voir cette lueur quitter les yeux de l'agent.

Jim était mort et je restais là, debout alors que j'avais l'impression que tous s’écroulaient autour de moi, mes yeux gris refusant de quitter ceux vides de l’homme. Je me rendis soudain compte à quel point la vie m'avait épargné jusque-là et à quel point je ne n’étais pas prêt pour tout ce qu'elle pouvait m'envoyer à la tronche.

Ce fut les paroles maladroites de l’héroïne qui me ramenât au présent. Pour toute réponse j’émie un bruit de gorge pitoyable, c’était supposé être un rire.

Fermant les yeux, je pris quelques inspirations et, ravalant ma culpabilité et ma bille, je me ressaisis. Je me retournais vers la jeune femme et lui fit un demi-sourire.

« Il faut que l’on arrête de se rencontrer comme ça… »

Je vins à ses côtés pour me pencher avec elle sur le corps du soldat. La ceinture attira notre attention et je récupérais une des sphères pour l’examiner de plus près, essaye d’en comprendre le fonctionnement. Puits je m’intéressais au reste du cadavre, cherchant quelque chose qui permettrait de nous aider, d'armes ou un module de communication par exemple.

Je revins vers Markarth.

« J’avais dans l’idée de faire plein de petites bombes plutôt qu’une grosse pour qu’il leur soit difficile de tous les arrêtés, il faut juste que ce soit suffisant pour endommager les structures de l’autre côté. Pour acheminer les bombes, j’avais pensé aux lapins de Petula Bonbon, mais affaiblir leur effectif ne me parait pas être la meilleure idée qu’il soit. »


Je me retournais vers l’héroïne.

« Que sais-tu sur leur boucler ? Blackarm a pu le passé ou à il traversait le portail avant que la protection ne soit dressée. Markarth, comment puis-je vous aider avec les bombes ? »




Intervention du MdJ :
- Lou arrive-t-il à comprendre comment fonctionnent les sphères ?
- Lou trouve-il autre chose sur le cadavre ?
- Lou va essayer d’aider Markarth pour confectionner les bombes plus vite, peut-il faire quelque chose et cela est-il efficace ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Maître du Jeu
avatar

Généralités
L'Héroïsme

ϟ Nombre de Messages : 307
ϟ Nombre de Messages RP : 224
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Célébrité : V pour Vendetta
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Héros
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Feuille de RP
Mer 11 Oct - 18:56 Message | (#)

 
          En partant à gauche, Jasper condamnait peut-être le groupe qu'il escortait ; peut-être s'offrait-il à la gueule du loup, peut-être s'exposait-il à une mauvaise rencontre, peut-être trouverait-il sur son chemin le démon des égouts, le lutin des tunnels ou pire, la gorgone des profondeurs... Gus ne lui fut d'aucun secours ; le Gallagher s'effraya même d'entendre proférer des menaces et voulut protester, mais il se tut et suivit le magicien élémentaliste vers la gauche. La chance leur sourit ; ils ne firent aucune mauvaise rencontre et ne trouvèrent, sur leur route, aucun obstacle susceptible de leur poser des problèmes. Ils pourraient continuer sereinement, mené par Jasper, jusqu'à trouver une issue tranquille et abritée ; en d'autres termes... ils étaient sauvés.

          Ailleurs, cependant, la situation se calmait sans pour autant s'apaiser tout à fait. Quelle sinistre fin pour l'agent Jim ! Lou aurait tout loisir de méditer sa mort plus tard, quand il serait... rentré chez lui ? Le pourrait-il seulement ? Une incertitude terrible pesait sur la suite des événements ; pouvait-il cependant s'arrêter dans un coin, s'agenouiller, pleurer ? Retrouver Scarlet Mind lui mettait du baume au cœur, en dépit des si tragiques circonstances. Tandis que Markarth s'occupait avec une douceur étonnante de son collègue, Lovejoy, Cass et Lou s'étaient affairés près du soldat abattu ; ils avaient découvert, à sa ceinture, ces petites sphères curieuses et luminescentes. Rien de plus, en revanche : il ne portait pas d'uniforme, n'avait manifestement d'autre arme que ses griffes et ces projectiles dont l'usage demeurait encore un mystère pour l'héroïne et le garçon. Cependant, après quelques minutes d'observation et au prix d'une courte mais intense minute de réflexion, tous deux parvinrent à la conclusion qu'il s'agissait là de grenades explosives d'un genre tout à fait inédit sur la Terre-Prime. Bien évidemment, ils évitèrent d'en faire usage dans le laboratoire – c'eût été bien trop stupide et dangereux.

          De son côté, Markarth se mit en tête de confectionner un explosif, en suivant les recommandations de Lovejoy, en cherchant à coller aux mieux aux attentes de Lou ; n'était-il pas ambitieux d'espérer en la préparation de multiples petites bombes, en peu de temps et dans de si pénibles et confuses circonstances ? Il s'y affaira néanmoins, avec rigueur et détermination. Tout autour d'eux, il y avait de quoi faire, des substances chimiques, des éléments électroniques, assez de matériel pour improviser un détonateur ? Peut-être que oui... ou pas ! On entendait encore, dans le bâtiment, l'écho des derniers combats, mais Scarlet Mind dut avec Lou se rendre à l'évidence : un bizarre silence secouait les murs des laboratoires MAESTRIA, et la plupart des occupants, s'ils n'avaient pas fui, s'ils n'étaient pas morts, se terraient probablement dans le coin d'un placard dans l'attente que « ça passe ». Cependant, dans le laboratoire, ils se trouvèrent tous les quatre hors de tout danger, personne ne vint les interrompre, ni soldats du Terminus, ni civils ou personnels en fuite. Cass eut même le désagréable sentiment que tout cela n'était pas normal et qu'un plus grand vacarme se préparait. Tout comme elle, Lou put observer avec plus de détails les environs et ils remarquèrent, sur des étagères, une petite dizaine de drones automatisés, manifestement liés entre eux par le biais d'un terminal en réseau local. Après une dizaine de minutes, Markarth fit état de sa progression.  « Ça devrait aller... en utilisant ces prototypes, nous pourrons faire du dégâts, mais... » Il n'était ni un héros, ni un soldat. Concevoir une bombe était une chose, la déplacer et l'utiliser en était une autre ; opérant à partir de prototypes de mine anti-personnelle à fragmentation subquantique, il avait réussi à créer cinq grenades.  « Elles pourraient en théorie réduire en bouillie ce bâtiment... » assurait-il avec conviction. « Et avec ces sphères... je pense que nous sommes parés. Mais il faut déguerpir, sinon, autant nous faire sauter avec le portail... » On devinait à sa voix qu'il n'était pas tout à fait certain qu'un chapelet d'explosions entraînerait la clôture de l'immense portail dimensionnel. Faute d'un meilleur plan, il se tairait. Lovejoy, de son côté, accusait le coup mais suppliait Cass et Lou de ne point traîner : ils devaient partir, s'abriter, trouver un lieu sûr. Quitter les laboratoire par les sous-sols. C'était ce qu'il proposait.

           « Come, thick night, and pall thee in the dunnest smoke of hell, that my keen knife see not the wound it makes... » Ryan n'en avait point conscience, mais la moite épaisseur du Terminus menaçait de l'engloutir, lui qui ne saisissait rien encore de la précarité de sa situation. Agrégé tout autour de lui, le sac de nœuds des tentacules organo-métalliques se faisait plus dense et plus serré ; certains liens menaçaient même de l'étrangler, de broyer ses articulations pourtant si solides et si résistantes. Coquillard, d'une certaine façon, avait opéré la diversion, plus haut sur le grand léviathan, qui donna au légionnaires les précieuses secondes de la réflexion ; à quoi bon suinter le Qi si c'est pour n'en faire qu'un usage d’exhibitionniste ? À quoi bon se hausser du col et bomber le torse, si c'est pour ne jamais faire usage de la force de ses bras, de ses poings ? Dans ces situations terribles où l'emploi de la violence devient légitime, quand la vie-même lutte pour sa propre existence, garder l'arme au fourreau, l'exhiber sans en faire l'usage approprié n'est-il pas ridicule et sot ? Ryan se concentra, il s'oublia lui-même, il disparut comme hors de lui et pourtant, c'est au fond de sa conscience du monde qu'il trouva les trésors d'énergie qu'il pourrait déchaîner contre cet adversaire hors du commun et de toute proportion normale... mais quel usage en ferait-il ? Il lui appartenait d'en décider, mais rapidement, car les tentacules formaient au-dessus de lui un filet d'inextricables enchevêtrements ; il ne voyait plus rien, n'entendait plus rien qu'un ronflement fébrile, et sentait sur ses membres se resserrer trop vite l'horrible étreinte, fatalité promise... Entendit-il seulement la voix de Coquillard qui beuglait : «  Bouge toi le derche, tu vas t'faire bouffer !  » La puissance seule n'est rien, et tout comme la richesse n'est pas dans la possession, mais dans l'usage – ainsi que l'enseignait Aristote... Ryan aurait alors la force d'agir à son gré, mais que ferait-il ?


Informations


- Plan du lieu: RDC ; Premier étage ; Second étage

- BunnySugar VI

- Soldats Zêta
- Soldats Phi
- Soldats Thêta
- Soldats Iota
- Soldats Bêta
- Soldats Sigma

- Ryan, les conséquences de ton infection seront révélées après l'enquête ! Pour l'heure, tu n'en éprouves aucun effet particulier.

- Cass, tu as choisi... judicieusement !




Modalités de l'Enquête


- Chacun de vos posts devra faire entre 400 et 450 mots. Ce seuil est là pour faciliter la lecture de tous et privilégier une meilleure réactivité de l'Enquête. Au-delà de 450 mots, je coupe !

- Si la participation de tous est importante et rapide, le MdJ répondra tous les jours environ, mais il s'adaptera en cas d'imprévu ou d'empêchement. Notez bien qu'il n'est pas nécessaire que l'événement soit réglé en trois semaines ! Mais le but de l'enquête est d'être rythmée et rapide, afin de ne pas traîner en longueur. Je suis là pour vous.

- Notez enfin qu'à l'instar des missions du tableau de service, des événements du hasard, et des rp en général, ce sujet est là pour vous divertir, alors n'hésitez pas à relancer selon vos envies et vos idées dans le cadre qui vous sera proposé. Chaque initiative sera remarquée et pourra même être largement récompensée ! À ce sujet, des détails supplémentaires vous seront donnés dans le post inaugurant l'Enquête.

- La date de l'événement : 11 septembre.

- Les jets de dés sont interdits. Le MdJ se charge de vous proposer des jets de dé dans le sujet de discussion correspondant.

- Si le MdJ vous répond individuellement, vous pouvez répondre à la suite ; si plusieurs personnes sont nécessaires au déroulé d'une action, le MdJ attendra un temps raisonnable pour laisser à tout le monde le temps et le soin de participer. Mais attention ! En cas de retard, le tour passera.

- Vous pouvez réclamer des points d'inventaire pour les réponses faite dans l'enquête si le post précédent vous le permet et peu importe que l'action entre les posts soit liée ou non ; ce sont les récompenses pour les réponses en 6 heures, en 12 heures, etc.

- Un sujet de discussion est ouvert ici. Il servira pour les éventuels jets de dé.

- Pour toute question, n'hésitez pas à contacter votre dévoué MdJ : Dante Visconti.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Légion des Etoiles
avatar

Ryan J. Heckart

Légion des Etoiles
Généralités
Black Arm

ϟ Nombre de Messages : 2467
ϟ Nombre de Messages RP : 181
ϟ Crédits : DreamCatcher
ϟ Célébrité : Chris Pratt
ϟ Âge du Personnage : 29 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Chomeur
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 2
ϟ Particularités Physiques:
Mer 11 Oct - 22:19 Message | (#)

" AHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHH !! "

Plus tranchant qu’un coup d’épée retentit son cri aussi froid et creux que s’il surgissait du fin fond d’un puit. Doté d’un timbre à l’éclat funeste et d’une stridence remarquable, le hurlement vous faisait vrombir la carcasse et il se prolongea indéfiniment dans l’atmosphère de Star City.. Pour disparaitre tout à fait lorsque la masse de tentacule se trouva proprement cisaillée par l’émergence de notre héros.

Gi comme Haori déchiquetés laissaient entrevoir la silhouette d’un Ryan nouveau. Légèrement plus volumineuse et tendue à l’extrême, la musculature du Légionnaire semblait comme déformée par une trop grande chaleur alors que les restes d’étoffes le couvrant voletaient comme sa chevelure désordonnée tanguait au sommet de son crâne. Chaque pore de sa peau exsudait un souffle infiniment plus puissant que tout ce que son Qi lui avait précédemment offert !

Arrachant de ses épaules le reste de cape blanche tourbillonnant derrière lui, Black Arm serra tant les dents que les poings en arquant ses bras aux muscles contractés à l’extrême. Il ne s'entendit pas, alors, pousser le cri le plus dévastateur qu'il ait jamais poussé et ne sentit pas non plus ses muscles se tendre jusqu'à la limite de la rupture alors que les battements de son cœur cognaient terriblement fort à ses tempes.

Sur son large torse mis à nus, les griffures vomirent toujours plus de sang sous le soudain affolement de son rythme cardiaque… Il se moquait de mourir dans cet extraordinaire déferlement de puissance, alors que le semblant d’aura auréolant son corps se teintait d’un léger vermeil. L’odeur qui arriverait aux narines de Coquillard ne laissait guère de doute sur l’origine de cette teinte. Ryan voyait son propre sang se mêler à la tempête de son souffle alors qu’il avait définitivement, absolument, résolument décidé de ne plus s’imposer la moindre limitation pour enfin devenir… Sérieux !

" Taah ! " Hurla Ryan en délivrant un coup de poing magistral à la créature sous ses pieds ! La frappe, sourde, n’avait plus rien à voir avec les précédentes : plus que décuplée par la volonté de notre héros aux traits déchirés par cette obsédante volonté de préserver sa ville !

Transmettre ma volonté à… Mon poing, songea t’il en dépliant ses doigts d’airain dans la carcasse de l’affreux Léviathan pour faire de son bras au erza de lame. Et le mirage induit par cette énergie intangible de redoubler d’intensité, ondulant plus encore le monde à l’immédiate périphérie du corps de Black Arm, moiré de carmin et de son enfoncé jusqu’au coude dans la carcasse de la bête !

Tressaillant de toute part, Ryan porta son regard vers la tête du serpent qu’il lui revenait de trancher avant de prendre une longue respiration. Et, bien décidé à finalement faire exploser son Qi via son bras dans les chairs du mastodonte, il s’autorisa une dernière pensée : Aujourd’hui se termine la carrière de Black Arm !

  • Intervention du MDJ :
    - Ryan laisse exploser son Qi pour déployer toujours plus de puissance et se décide à devenir sérieux pour décupler ses capacités physiques. Sūpā-Modū is on !
    - D’un coup de poing terrible, il enfonce son bras jusqu’au coude dans la carapace du monstre et concentre son Qi dans son bras pour le relâcher brusquement en une vague insurmontable !
    - Dès lors, Ryan tient sa position mais associe sa force gargantuesque à sa vitesse incroyable pour remonter en un instant le long du Leviathan, cherchant à le trancher comme un maitre sushi tranche l’anguille le long de sa colonne vertébrale pour en tirer des filets !
    - Finalement arrivé à la tête, notre homme se fend du coup le plus extraordinaire qu’il lui est permis d’offrir, abattant son talon sur la tête de la créature avec toute la force et toute la vitesse qu’il lui est permis d’offrir pour générer un choc qui sera à l’origine même du surnom du son renouveau héroïque : BANG !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Le Poing de la Justice

"A monster ? How am I monster ? Yer all just pussies !"



[Enquête n°6] Faits comme des rats... de laboratoire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant


Sujets similaires

-
» DES PARLEMENTAIRES LAISSENT LE NAVIRE NAUFRAGÉ DE LINITÉ COMME DES RATS
» Au cœur de la ville des morts, les vivants se cachent comme les rats.
» Mes petits rats de laboratoire
» [Jeu stupide comme d'hab] J'envie X parce que...
» 04. Des cupcakes pas comme les autres - Oxanna/Sue/Alejandro

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star City Heroes :: Administration :: Archives :: Archives des Rencontres-