AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Partagez|

« Un loup-garou avec un chapeau » ft. Alice

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Ordre de Thulé
avatar

Leander Edelwald

Ordre de Thulé
Généralités
Big Bad Wolf

ϟ Nombre de Messages : 156
ϟ Nombre de Messages RP : 40
ϟ Crédits : gif & avatar (c) betelgeuse
ϟ Doublons : Casey Ní Grimm - Ando Takashi
ϟ Célébrité : Andrew Scott
ϟ Âge du Personnage : 33 ans
ϟ Statut : Célibataire pansexuel & anthropophage
ϟ Métier : Membre de l'Ordre de Thulé, espion confirmé.
ϟ Liens Rapides :
1 rose d'Alice, un pas vers la victoire.
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 1
ϟ Particularités Physiques:
Lun 11 Sep - 11:46 Message | (#)

Vendredi 1er septembre 2017.
Crépuscule.

Leander s’écrasa plus qu’il ne tomba avec grâce, éjecté d’un tourbillon apparu sur le sol. Hilare malgré ses nombreuses blessures, il rattrapa le haut de forme dont le passage scella le cyclone magique, coupant la main tendue du Chapelier Fou. Big Bad Wolf lui tira la langue puis se redressa en époussetant ce qu’il restait de ses habits. C’est-à-dire… Pas grand-chose à l’exception de lambeaux.

Le loup regarda autour de lui et constata qu’il se trouvait dans le parc où il avait disparu avec Alice, quelques heures… Heures, vraiment ? La nuit était noire et désormais, le soleil se couchait à l’horizon. En dehors des radars pendant plus de 24h, heureusement qu’il n’avait aucune mission en cours. Il espérait que Renan n’avait rien remarqué, mais son téléphone portable était aux abonnés absents. Perdu ici ou à Wonderland ? Comme égarer l’objet relevait d’une habitude bien ancrée, Big Bad Wolf préféra rentrer chez lui écouter les éventuels messages sur son téléphone fixe et, surtout, prendre une douche pour ensuite changer de vêtements.

Ses blessures, principalement des coups de ciseaux, se refermaient déjà et l’oreille coupée par le Chapelier s’employait à repousser en parcourant la partie droite de son visage de frissons, tics et tiraillements peu agréables. Afin de ne pas attirer l’attention, Leander utilisa son pouvoir d’illusion. Pour le monde autour de lui, il portait un costume en parfait état et, à moins qu’il ne croise quelqu’un capable de percer son pouvoir, il rentrerait tranquillement chez lui.

Se doucher. Manger. Dormir. Retrouver Miss Hatter…
Probablement dans cet ordre. Quoi qu’il mourrait de faim et se promit de commander une douzaine d’hamburgers qu’on lui livrait toujours avec le sourire. L’avantage d’être un bon client et de laisser des pourboires conséquents.

Son répondeur ne contenait aucun message. Son appartement était toujours aussi bien rangé. Il s’employa à jeter ses habits du jour et fila sous le jet après avoir passé son coup de téléphone. En l’espace de deux heures, Big Bad Wolf était propre, nourri, guéri… Certes pas reposé, mais il avait un compte à régler.

Trois jours.
Il était resté coincé à Wonderland pendant trois longs jours. Cela ne le choquait pas tellement, il était logique que les mesures temporelles changent d’un univers à l’autre. Toutefois, cette petite… adorable… mais très garce… Miss Hatter, n’avait pas hésité une seconde à l’abandonner entre les mains d’un psychopathe (ironique non ?) qui n’avait qu’une idée en tête : lui greffer des extensions mécaniques pour le transformer en espèce de loup géant. Après un affrontement en bonne et due forme, une fois que le Chapelier fut capable de formuler son plan en entier, Leander avait accepté de se prêter à ses expériences et ça l’avait amusé. Peut-être serait-il resté plus longtemps, s’il n’avait pas songé à son supérieur hiérarchique maniaque du contrôle. Disparaître sans prévenir, comme ça…Mauvaise idée. Le Chapelier n’avait pas bien pris la demande du loup et lui avait hurlé que jamais il n’aurait son chapeau. Une imprécation incomprise et incompréhensible pour lui, jusqu’à ce que, par esprit de contrariété, il s’empare de l’objet. En le touchant, il avait compris…

Et voilà que, désormais, le loup portait un haut-de-forme qui portait bien son nom. Très haut, trop pour que la gravité le tolère, parcouru de petits carreaux blancs et noirs, eux-mêmes contenant parfois des dessins. Avec la canne de Big Bad Wolf et le costume adapté, à savoir un ensemble totalement blanc et une chemise noire, il passait pour un excentrique. Mais il tenait à être beau pour dévorer Miss Hatter. Enfin, dévorer… Il se souvenait lui avoir promis de lui montrer sa capacité à être charmant.
Il aurait tout le temps de la manger ensuite.
Restait à savoir où la trouver exactement. Une chance pour lui, son odorat était plutôt bon et il avait eu le goût de son sang dans la bouche. Cela lui prit un moment, toute la nuit, en réalité… Jusqu’à ce qu’il arrive devant un club du Quartier des Théâtres, qui faisait face à feu le Cirque des Damnés. Il eut une pensée pour cet endroit où il avait passé tant de bonnes soirées puis attendit patiemment, le dos droit, la canne fermement maintenue contre le bitume, sans bouger un seul muscle.

Et il la vit.
Il la repéra dans la foule, se dirigeant vers l’entrée du Red Night. Elle portait un pantalon ce qui le déçu un peu au départ, jusqu’à ce qu’il remarque à quel point le vêtement moulait bien ses fesses. Pour peu, il allait se transformer en loup de cartoon, la bave aux lèvres, à deux doigts d’hurler son approbation. Chassant ces mauvaises pensées, il apparut littéralement devant elle, avec un magnifique sourire suivit directement d’une révérence.

Aaaah Miss Hatter ! Je suis tellement heureux que vous soyez sortie de Wonderland sans encombre. Et de vous revoir, évidemment. Vous ne m’avez pas oublié, j’espère ? Je souhaitais vous manger, rappela-t-il. Rassurez-vous, mes sentiments ont évolué. J’ai même un cadeau pour vous… Je vous l’offre si vous passez la soirée avec moi, conclut-il rapidement, de peur qu’elle ne s’enfuit avant qu’il n’ait terminé. Ce qui serait fâcheux pour la discrétion dont Leander était supposé faire preuve.

Supposé.

Il désigna son chapeau de l’index, qui ne manquait pas d’attirer l’attention des gens en train de faire la queue devant le club, du videur, et même des passants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Heroes always get remembered but you know legends never die. And if you don't know, now you know. (c) emperor's new clothers - panic ! at the disco

Indépendant Neutre
avatar

Alice Hatter

Indépendant Neutre
Généralités
Reine des Cauchemars
ϟ Nombre de Messages : 122
ϟ Nombre de Messages RP : 81
ϟ Crédits : Sulry
ϟ Célébrité : Aimee Teegarden
ϟ Âge du Personnage : Alice n'a pas vraiment d'âge, mais elle paraît avoir environ 25 ans
ϟ Statut : Harcelée par un loup volant
ϟ Métier : Chercheuse d'informations chevronnée pour Noctis
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 0
ϟ Particularités Physiques:
Lun 11 Sep - 18:17 Message | (#)

Il m’avait fallu assez peu de temps pour rejoindre la Forteresse de Lukaz après avoir faussé compagnie – avec une grâce exemplaire, si l’on me demandait mon avis – à cet empêcheur de tourner en rond de Mr Wolf. De là, quitter le Royaume Onirique en se promettant d’y envoyer Cheshire en éclaireur la prochaine fois que je voudrais le visiter ne m’avait pas trop été difficile. Cependant, j’avais quand même réussi à perdre une journée à cause de ce fou furieux.

J’avais ensuite passé quelque temps en huis clos, bien confortablement installée dans ma chambre, n’en émergeant que pour les repas et le thé quotidien. Il m’avait fallu, pourtant, sortir de là de nouveau, consciente de ne le faire qu’avec un enthousiasme très modéré.
Courageuse mais pas téméraire, j’avais choisi pour ma première sortie de ne pas être trop aventureuse, et de me contenter d’essayer de retrouver Casey afin de discuter un peu avec elle et lui apporter les dernières informations que j’avais pu glaner pour elle. Si elle était absente, je rentrerais prudemment en terrain connu. Certes, la prudence de ma conduite était quelque peu tempérée par l’heure plus que tardive à laquelle j’étais sortie.
Mais pourquoi ce plan si simple ne pouvait être couronné de succès ?

Vêtue à la mode d’aujourd’hui (à mon grand désarroi), j’avais évité les rues de la ville en utilisant mon don fort pratique pour rejoindre les lieux. Il m’avait fallu plusieurs dématérialisations, certes, mais le processus n’était guère fatiguant pour moi et restait confortable.
J’avais cessé d’utiliser ce moyen de transport à quelques rues seulement du Red Night, dont j’avais fini de me rapprocher à pied. Tout se passait bien, je commençais à me détendre. Et puis je dus m’arrêter net quand un excentrique vêtu de blanc et d’un chapeau… D’un chapeau…
Je restais tout simplement muette. Même mes pensées s’étaient tues tandis que j’observais l’homme qui se tenait devant moi, coiffé d’un couvre-chef rappelant furieusement celui du Chapelier Fou, et armé d’un visage qui était celui du malade mental m’ayant conduite à me terrer chez moi.

Je clignais lentement des yeux, ignorant totalement le flot de gens qui passait à mes côtés, concentrée sur Mr Wolf. Celui-ci eût le culot de me saluer d’une révérence, comme si de rien n’était.
J’ouvrais la bouche pour parler, une fois, deux fois, trois fois, sans qu’un seul mot ne daigne franchir le seuil de mes lèvres. C’est donc en silence, toujours, que j’attrapais mon glaive dans la paume de ma main gauche, que je serrais impitoyablement sur la lame. La douleur fusa, vive, réelle, mais je m’exclamais quand même, en plein déni.

Ce n’est pas possible. Vous ne devriez même pas être là !

J’avais envie de taper du pied sur le sol, de hurler ma contrariété, bref, de faire un véritable caprice d’enfant gâté. Dieu merci, j’étais mieux éduquée que cela, mais il m’en coûta toute ma réserve. Je me concentrais sur la tâche consistant à essuyer la coupure que je m’étais infligée.
Bien sûr, je connaissais les propriétés du chapeau qu’il avait sur la tête. Et oui, je l’avais vivement convoité, même si je ne l’aurais jamais dérobé à son juste propriétaire (je ne voulais pas être en trop mauvais termes avec lui). Néanmoins, je n’aurais jamais imaginé que Mr Wolf mettrait la main dessus suffisamment longtemps pour quitter Wonderland.


Comment vous oubliez ? Vous avez tenté de me manger. Par tous les saints, vous espérez vraiment que, parce que vous m’offrez ce chapeau et que vous prétendez que vos sentiments ont changé, je vais passer cette soirée avec vous comme si de rien était ?

L’idée me paraissait éminemment stupide. Qui…

Mademoiselle, vous avez besoin d’aide ? s’enquit poliment un des passants qui avaient jusque là fixé le chapeau démesuré de Mr Wolf d’un air vide.
J’ai l’air d’une demoiselle en détresse ? Non, alors allez secourir quelqu’un d’autre, sifflais-je froidement en retour, faisant fuir le vaillant jeune homme.

Qui, disais-je donc, aurait seulement pu considérer le fait de jeter l’éponge sur des offenses aussi innombrables que les siennes ?

Sans compter que vous m’avez affligée de vos sous-entendus sans aucune considération à mon égard, que vous m’avez entraîné à… Chez moi sans mon avis, et que… Que vous êtes complètement fou !

Pourtant, ce fut presque malgré moi que je regardais sans ciller le chapeau qui me permettrait de voyager jusque Wonderland en toute autonomie, à volonté. Après tout, Mr Wolf ne pouvait pas m’attraper tant que je pouvais me téléporter, n’est-ce-pas ? J’aurais volontiers tenté de lui dérober l’artefact, mais je craignais de disparaître alors que nous étions au centre de l’attention.

Et je ne vois pas pour quelle obscure raison vous pourriez souhaiter m’offrir cela alors que je vous ai abandonné sans le moindre remord, ajoutais-je donc finalement en conclusion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ordre de Thulé
avatar

Leander Edelwald

Ordre de Thulé
Généralités
Big Bad Wolf

ϟ Nombre de Messages : 156
ϟ Nombre de Messages RP : 40
ϟ Crédits : gif & avatar (c) betelgeuse
ϟ Doublons : Casey Ní Grimm - Ando Takashi
ϟ Célébrité : Andrew Scott
ϟ Âge du Personnage : 33 ans
ϟ Statut : Célibataire pansexuel & anthropophage
ϟ Métier : Membre de l'Ordre de Thulé, espion confirmé.
ϟ Liens Rapides :
1 rose d'Alice, un pas vers la victoire.
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 1
ϟ Particularités Physiques:
Mer 13 Sep - 10:43 Message | (#)

L’expression de choc sur le visage de Miss Hatter valait tout l’or du monde. Non, Leander ne devrait pas être là et oui, un tel exploit aurait été impossible pour la majorité des gens. Sauf qu’il était un agent de SHADOW surentrainé doublé d’un champion divin, affilié à un dieu des plus retors.

Et bien… Oui, répondit Big Bad Wolf à sa question.

Un sourcil haussé, toutefois. Où se trouvait la faille dans son raisonnement ? Puisqu’il affirmait ne plus vouloir la manger (petit mensonge, certes) et retirait ainsi le facteur problématique de l’équation, pour quelle fichue raison Miss Hatter refuserait de sortir avec lui ? Après tout, il restait bel homme dans son genre, charismatique, diablement puissant, capable de résister à son univers de folie… Il était parfait. Parfait pour elle. Un dîner, un baiser, plus si affinité, en demandait-il tellement ? Il s’apprêtait à argumenter lorsqu’un importun le coupa, cherchant à venir en aide à la jolie blonde. Leander n’eut pas le temps de lui adresser son œillade glaciale, celle qui laisse transparaître la noirceur de son âme, que déjà, Miss Hatter envoyait l’inconnu sur les roses.
Bien, il progressait donc !

Certes, tout cela est très vrai… Toutefois, vous êtes folle aussi, ma très chère Miss Hatter. Votre dernier argument manque de validité. Puis vous m’avez abandonné entre les mains du Chapelier, cela valait bien quelques sous-entendus graveleux qui n’étaient, à leur façon, qu’une ode à votre grande beauté.

Le pire ? Il le pensait sincèrement.

Votre question n’est pas idiote. Pourquoi souhaiter vous offrir un tel présent vu la manière cruelle dont vous m’avez traité et dont vous continuez à le faire ? commença-t-il, comédien jusqu’au bout. Et bien… Pour vous prouver que je ne suis pas si mauvais, bien que je sois pervers, envahissant et fou. Ce couvre-chef vous servira davantage qu’à moi, le Chapelier a la langue bien pendue, pendant ses petites crises. Je sais que vous ne pouvez aller et venir à votre guise. Avec ceci, vous pourriez, et j’ai même pris la liberté de faire confectionner une robe assortie, révéla-t-il sur un ton de conspirateur. Toutes les femmes aiment forcément les robes. Cette pensée sexiste allait lui servir plus qu'il ne l'imaginait. Elle n’est pas encore prête, le temps a un peu manqué, mais elle le sera dans la semaine.

Il ne mentait pas et il espérait que cette perspective permettrait une troisième rencontre avec Miss Hatter, en fonction de comment se conclurait la première. Il lui sourit, l’œil tendre et la bouche en cœur. Qui aurait pu affirmer que, sous ces dehors affables, se cachait un tel animal ?

Laissez une chance au monstre que je suis. Je ne peux m’empêcher de croire qu’au fond de vous, vous n’êtes pas si glaciale, si désintéressée. Laissez-moi vous montrer que je peux être un gentleman, donner moi une toute petite chance. Quand je souhaitais vous manger, je ne vous connaissais pas encore. Ce que j’ai vu à Wonderland m’a séduit.

Disons que cela lui avait donné envie de repousser la partie « repas » pour faire durer la partie « intime ». Leander ne rencontrait plus si souvent des personnages extraordinaires, hors du commun, dont la raison vacillait autant que la sienne. Miss Hatter débordait de potentiel, elle tiendrait probablement plus longtemps que la moyenne, et il devait trouver une solution pour l’empêcher de se dématérialiser. Peut-être qu’en apprenant à la connaître, celle-ci s’imposerait d’elle-même…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Heroes always get remembered but you know legends never die. And if you don't know, now you know. (c) emperor's new clothers - panic ! at the disco

Indépendant Neutre
avatar

Alice Hatter

Indépendant Neutre
Généralités
Reine des Cauchemars
ϟ Nombre de Messages : 122
ϟ Nombre de Messages RP : 81
ϟ Crédits : Sulry
ϟ Célébrité : Aimee Teegarden
ϟ Âge du Personnage : Alice n'a pas vraiment d'âge, mais elle paraît avoir environ 25 ans
ϟ Statut : Harcelée par un loup volant
ϟ Métier : Chercheuse d'informations chevronnée pour Noctis
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 0
ϟ Particularités Physiques:
Mer 13 Sep - 21:09 Message | (#)

J’étais peut-être folle, mais j’avais au moins conscience de deux choses. Premièrement, personne n’aurait pardonné une tentative de meurtre sur la simple affirmation sans preuve aucune que le criminel avait décidé de faire abstraction de ses pulsions macabres. Deuxièmement, nous nous donnions bien trop en spectacle, ainsi stationnés à quelques pas du Red Night. Mon interlocuteur, lui, trouvait visiblement ma réserve totalement incongrue.
Néanmoins, j’hésitais encore. Etait-ce pécher par excès d’imprudence que de vouloir tenter le diable de la sorte ?

Figurez-vous, Mr Wolf, que je suis désespérément rancunière. Je ne vais pas faire table rase de vos offenses répétées sur la foi de votre simple honnêteté, ajoutais-je pour me donner le temps de réfléchir.

D’autant plus que comparer son déséquilibre mental au mien était clairement disproportionné. Je ne poursuivais pas les inconnus dans les parcs publics par plaisir, moi. Je me contentais de les tuer par erreur en invoquant un Lièvre ou un autre. N’était-ce pas clairement différent ? Non ?
Peut-être pas, à la réflexion. Je n’accordais simplement qu’une faible valeur à la vie de ceux qui nous avaient enfermées, Mara et moi, qui nous avaient fait souffrir tant et plus. Tragique incompatibilité avec mon catholicisme sans doute lié à la fusion qui avait uni nos cœurs et nos esprits. Ma tête commençait à me lancer, et je fronçais les sourcils, portant distraitement la main à mon crâne malmené.
Il fallait absolument que je me concentre de nouveau sur le danger tout à fait immédiat représenté par le loup-garou.

Rien, commençais-je dans un murmure avant d’éclaircir ma voix, rien ne justifie la façon dont vous m’avez traitée. Et vous avez en plus l’extrême audace de juger mon attitude cruelle ? Je n’ai fait que tenter de sauver ma peau. Sachez une chose, Mr Wolf, je chéris chaque instant de cette vie pour laquelle je me suis battue. Il n’y a rien que je ne ferais pas pour la défendre.

Ma voix s’était affermie au fur et à mesure que je parlais, mes yeux brillaient d’une résolution tout ce qu’il y avait de plus réelle.

Et cessez donc de prononcer vos flatteries vides de sens, ajoutais-je sèchement.

Ceci étant, je ne pouvais nier qu’on ne me complimentait pas bien souvent, et qu’entendre vanter « ma grande beauté » m’aurait sans doute tiré un sourire habituellement. Je pouvais être si vaniteuse, à mes heures.
Vanité qui me poussa à interroger Mr Wolf :

Si je passe la soirée avec vous, je pourrais avoir le Chapeau, et la robe ?

Je tentais de masquer, sans grand succès je le crains, la convoitise qui m’habitait. D’une part, le louveteau avait raison : je brûlais d’envie de pouvoir aller et venir à ma guise entre Wonderland et la Terre Prime, sans avoir à en informe quiconque (n’avais-je pas commencé à travailler pour Casey dans ce but précis ?). D’autre part, j’aimais les robes passionnément, et consciemment ou non, Mr Wolf avait frappé la cible en plein cœur en ajoutant celle-ci au marché.

Avec interdiction de me blesser de quelque façon que ce soit, de m’injurier comme vous savez si bien le faire ou d’aller contre ma volonté.

J’avais croisé les bras, marchandant avec aplomb.

Oh, et vous n’avez pas le droit de vous montrer déçu s’il s’avérait que je sois aussi glaciale et désintéressée que je parais l’être. Car vous serez indubitablement désappointé si vous croyez réellement que je suis différente de celle que vous voyez.

Quiconque me connaissait un tant soit peu savait que mes veines étaient emplies de glace. Il n’y avait que deux personnes qui pouvaient me faire fondre un tant soit peu, et Mr Wolf n’était absolument pas l’une d’entre elles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ordre de Thulé
avatar

Leander Edelwald

Ordre de Thulé
Généralités
Big Bad Wolf

ϟ Nombre de Messages : 156
ϟ Nombre de Messages RP : 40
ϟ Crédits : gif & avatar (c) betelgeuse
ϟ Doublons : Casey Ní Grimm - Ando Takashi
ϟ Célébrité : Andrew Scott
ϟ Âge du Personnage : 33 ans
ϟ Statut : Célibataire pansexuel & anthropophage
ϟ Métier : Membre de l'Ordre de Thulé, espion confirmé.
ϟ Liens Rapides :
1 rose d'Alice, un pas vers la victoire.
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 1
ϟ Particularités Physiques:
Jeu 14 Sep - 20:56 Message | (#)

Leander jugeait Miss Hatter quelque peu timorée et d’une absolue mauvaise foi. Toutefois, il ne cessa pas de sourire en écoutant ses griefs à son encontre. Parviendrait-il à la dévergonder ? Il tremblait d’excitation à l’idée d’essayer. Son approche semblait déjà se teinter de succès. Il avait vu juste : non seulement le chapeau la tentait, mais la robe également. L’éclat intéressé de son iris ne lui échappa pas et un sourire ourla les lèvres du loup malpoli.

— Mais bien entendu, ma chère Miss Hatter. Les deux seront pour vous à l’issue de cette soirée.

Il ne mentait pas le moins du monde et écouta avec attention les conditions posées par la créature cauchemardesque.

— Je peux vous promettre qu’il n’y aura aucune blessure, pas infligée par moi en tout cas, et que je tâcherai de ne pas vous déplaire. Si une remarque déplacée osait franchir la barrière de mes lèvres, vous serez en droit de me gifler. Ou de m’infliger toute punition que vous jugerez adéquate.

Sorte de négociation tordue où il ne manquerait pas de trouver son compte. Tout aussi dominateur au lit que masochiste dans la vie, Leander se réjouissait d’avance que sa langue fourche, même s’il y prendrait garde. Il tendit obligeamment son bras sans se douter une seule seconde qu’une caméra était pointée sur eux et, qu’à l’autre bout de l’écran, se trouvait une rousse dont la mâchoire ouverte menaçait d’heurter le sol, sous le choc. Voir Alice accompagnée relevait d’une forme d’exploit…
Mais nous avons encore le temps, avant de faire se rencontrer ces deux personnages.

— Avez-vous déjà souper ? J’ai pris la liberté de réserver une table dans un restaurant dont le chef est anglais, natif de Londres. Il se situe à quelques rues d’ici et nous pouvons emprunter un taxi, si l’idée de voler vous déplait.

De voler dans ses bras surtout. Leander ne possédait pas de permis de conduire, ou plutôt, il en avait un mais n’avait jamais appris à conduire. Le document était faux et le loup supportait difficilement ce type d’engin, comme la majorité des transports en commun. Raison pour laquelle il était revenu du Japon en volant et en traversant deux océans ainsi que plusieurs pays, au lien d’emprunter un vol commercial. Rien de mieux, à ses yeux, mais peut-être que sa compagne du soir n’appréciait pas… D’autant qu’avec sa tenue, il attirait déjà suffisamment l’attention.

— Ensuite, je vous propose une promenade dans le parc, pour vous montrer que je suis capable de bien me conduire dans ce type de lieu.

Il souriait toujours, très fier de lui, comme s’il était l’homme le plus hilarant du monde.

Cela nous permettra d’apprendre à nous connaître. Vous pourrez me poser toutes les questions à votre goût et je vous y répondrai avec plaisir, si vous répondez à quelques-unes des miennes. Je vous le promets, elles seront décentes !

Dans la mesure du possible. Pour la décence, pas tant pour les questions. Forcément, il ne lui révèlerait pas son véritable métier, puisque SHADOW, à l'instar de l'Ordre, agissait sous le sceau du secret absolu. Toutefois, il ne rougirait pas à laisser planer une sorte de mystère criminel et dangereux. Après tout, elle n'avait rien d'une sainte, quand bien même elle croyait en dieu... En tant que champion divin, il se ferait une joie de la convertir à un culte bien plus excitant.

Bien… Y allons-nous, Miss Hatter ?

Le bras toujours tendu, il attendit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Heroes always get remembered but you know legends never die. And if you don't know, now you know. (c) emperor's new clothers - panic ! at the disco

Indépendant Neutre
avatar

Alice Hatter

Indépendant Neutre
Généralités
Reine des Cauchemars
ϟ Nombre de Messages : 122
ϟ Nombre de Messages RP : 81
ϟ Crédits : Sulry
ϟ Célébrité : Aimee Teegarden
ϟ Âge du Personnage : Alice n'a pas vraiment d'âge, mais elle paraît avoir environ 25 ans
ϟ Statut : Harcelée par un loup volant
ϟ Métier : Chercheuse d'informations chevronnée pour Noctis
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 0
ϟ Particularités Physiques:
Jeu 14 Sep - 22:12 Message | (#)

Etant donné que je jugeais les précisions de Mr Wolf relativement acceptables, je décidais d’accepter son étrange petit marché. Si problème il y avait, il ne me resterait qu’à fuir. Je l’avais fait une fois, j’avais toute confiance en mes capacités pour y parvenir une seconde.
En revanche, l’idée de voler comme nous l’avions fait à Wonderland ne me tentait guère. Je n’avais pas envie d’attirer plus d’attention, pas plus que l’idée d’être collée à mon compagnon d’un soir ne me paraissait enviable en quelque façon que ce soit.

Si cela ne vous dérange pas, je préfèrerais largement que nous restions sur le plancher des vaches, signalais-je. Je n’ai pas envie de marquer trop d’esprit ce soir.

Je l’observais, lui et son sourire un peu tordu, je cherchais le mensonge derrière ses abords affables, le mal caché sous sa façade bien trop aimable, le danger qui rôdait dans ses yeux. Mais je ne voyais rien de tout ça. Je ne reconnaissais pas véritablement le loup qui m’avait donné la chasse. Oh, bien sûr, il avait toujours des manières très cavalières, il usait de chantage pour s’acheter ma compagnie, mais il y avait tout de même un net progrès.

Je peux répondre à toutes les questions décentes que vous vous poserez, acceptais-je avec un vague signe de la main. Je n’ai rien à cacher.

La vérité et rien que la vérité, comme toujours. Je ne me souvenais pas avoir jamais menti, à vrai dire. Quel aurait été l’intérêt ? Même la politesse s’effaçait devant mon besoin intrinsèque de toujours dire ce que je pensais.
J’attrapais le bras que Mr Wolf me tendait sans hésiter plus longtemps, et l’entraînais sans attendre loin du Red Night, choisissant une direction au hasard pour peu qu’elle nous éloigne de la rousse trop curieuse qui y siégeait.
Elle était bien capable d’imaginer des choses entre ce fou et moi. Je devins toute blanche à cette pensée.

Alors, où est ce fameux restaurant ? Votre invitation m’a en quelque sorte ouvert l’appétit, demandais-je pour me donner une contenance et distraire mon esprit des sueurs froides que me causaient l’idée de parler de Mr Wolf avec Casey.

Une certaine Mara poussa un long soupir de désarroi. Et bien ? C’était donc si anormal d’accepter une proposition pour un dîner de la part de celui qui aurait voulu faire de vous le plat principal ? Pardon, de l’accepter pour une robe et un chapeau ? Je trouvais ça tout à fait sensé, comme attitude.
Je m’étais de nouveau arrêtée, au bout de la rue, regardant à gauche (où plusieurs personnes marchaient d’un pas plus ou moins pressé) et à droite (en crispant mes doigts sur le bras de mon accompagnateur en voyant un lapin… Un lapin ?! Ah, non, seulement un lièvre au pelage d’un noir insondable y traînant ses pattes anormalement griffues, dieu soit loué).

Puis-je me permettre de vous demander dans quel état vous avez laissé ce pauvre Chapelier ? Ce n’est certainement pas le meilleur de mes amis de Wonderland, mais je le préfère tout de même en vie.

Après tout, il avait vécu le même jeu stupide que moi, et le Pays des Merveilles sans Chapelier était comme une tasse sans thé : triste, vide, et inutile.
Je réfléchis tranquillement tandis que Mr Wolf appelait un taxi (du moins me semblait-il qu'il le faisait, j'étais très occupée à surveiller le lapin-lièvre qui me retournait un regard mauvais). Etions-nous sincèrement obligés de nous rendre dans un parc après notre repas ? Quelle partie de mon compagnon avait trouvé que c'était une bonne idée ?

— Etes vous certain que le parc soit une si bonne idée, par ailleurs ? Je n'en garde vraiment pas un excellent souvenir, voyez-vous, et votre but n'est-il pas de faire bonne impression ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ordre de Thulé
avatar

Leander Edelwald

Ordre de Thulé
Généralités
Big Bad Wolf

ϟ Nombre de Messages : 156
ϟ Nombre de Messages RP : 40
ϟ Crédits : gif & avatar (c) betelgeuse
ϟ Doublons : Casey Ní Grimm - Ando Takashi
ϟ Célébrité : Andrew Scott
ϟ Âge du Personnage : 33 ans
ϟ Statut : Célibataire pansexuel & anthropophage
ϟ Métier : Membre de l'Ordre de Thulé, espion confirmé.
ϟ Liens Rapides :
1 rose d'Alice, un pas vers la victoire.
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 1
ϟ Particularités Physiques:
Ven 15 Sep - 11:06 Message | (#)

Vous marquerez forcément tous les esprits qui auront le bonheur de croiser votre route, Miss Hatter, répliqua Leander avec un grand sourire.

Ensuite, il s’occupa de l’amener vers la rue la plus animée du quartier des théâtres, espérant y croiser un taxi pour l’emmener vers le petit restaurant qu’il avait déniché pour elle. Luxueux, discret, intime, de quoi la ravir ou plutôt… Le ravir lui. Elle accepta de prendre son bras, si bien qu’il la sentit se raidir en observant quelque chose dans l’obscurité, sur sa droite. Leander tourna la tête également mais ne distingua rien. Humant l’air discrètement, aucune odeur suspecte ne lui parvint malgré le maelstrom olfactif qui sévissait dans cette rue. Intrigué, il se retint toutefois de poser la question. Peut-être Miss Hatter était-elle tout simplement stressée par sa présence à lui, prédateur aussi dangereux que mortel qui avait, jadis (ou plutôt, quelques jours auparavant) pour projet de la dévorer.

La reine de Wonderland s’effrayait de peu de choses…

Et bien il n’a perdu qu’un morceau de bras et encore, je n’y suis pour rien, expliqua-t-il en se frottant le menton. Il s’est coupé quand le vortex a disparu, puisqu’il essayait de me rattraper… J’ai passé trois jours amusants en sa compagnie, j’ai accepté de jouer les cobayes, par curiosité, mais voyez-vous, j’ai certaines obligations sur la Terre Prime qui m’obligent à rentrer de manière très régulière. Et cela l’a vexé… Ironiquement, s’il savait se taire plus d’une seconde, il ne m’aurait jamais parlé de son chapeau et j’y serais toujours.

Il rit, léger, et ouvrit la porte du taxi qui s’arrêta (enfin) devant eux. Il laissa Miss Hatter s’installer et contourna le véhicule pour prendre place de l’autre côté, juste derrière le chauffeur à qui il communiqua l’adresse.

Justement, quel meilleur moyen que d’effacer un mauvais souvenir pour le remplacer par un bon ?

En quelques minutes à peine, ils arrivèrent à destination. Miss Hatter mit visiblement ce temps à profit pour réfléchir sur ce que venait de dire Big Bad Wolf. Du moins, le croyait-il, parce qu’il ne pouvait que l’obséder, non ? Il déchanterait rapidement. Vif, il ouvrit la portière à Miss Hatter alors que le taxi s’arrêtait seulement, usant de ses pouvoirs avec naturel. Il paya la course et l’invita à entrer dans un bâtiment au style ancien qui datait du début du 20e siècle mais restait en parfait état. Le restaurant Gastronhome et son habile jeu-de-mot les accueilli. Le stewart à l’entrée s’enquit de son identité, à savoir Leander Wolf. A peine ce faux nom prononcé, il offrit un sourire charmeur à Alice et l’invita à suivre le garçon de salle jusqu’à une table idéalement située, près de la vitre pour la vue mais dos au mur du restaurant pour surveiller chaque allée et venue. Déformation professionnelle.

Chacun reçut une carte mais seule celle de Leander contenait les prix. On lui fournit également celle des alcools.

Champagne, Miss Hatter ? Je crains que le thé ne soit réservé à la fin du repas, toutefois je suis certain qu’ils feraient une exception pour vous. Dites-moi tout… Cette carte est typiquement anglaise, contient-elle votre plat préféré ?

Le sien était assis juste en face de lui, mais il ravala la fin de sa phrase juste à temps. Ah, que ne ferait-on pas pour impressionner une créature cauchemardesque ! Bon point pour le serveur, il ne commenta pas son chapeau quand il vint leur présenter le plat du jour et prendre leur commande.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Heroes always get remembered but you know legends never die. And if you don't know, now you know. (c) emperor's new clothers - panic ! at the disco

Indépendant Neutre
avatar

Alice Hatter

Indépendant Neutre
Généralités
Reine des Cauchemars
ϟ Nombre de Messages : 122
ϟ Nombre de Messages RP : 81
ϟ Crédits : Sulry
ϟ Célébrité : Aimee Teegarden
ϟ Âge du Personnage : Alice n'a pas vraiment d'âge, mais elle paraît avoir environ 25 ans
ϟ Statut : Harcelée par un loup volant
ϟ Métier : Chercheuse d'informations chevronnée pour Noctis
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 0
ϟ Particularités Physiques:
Ven 15 Sep - 22:41 Message | (#)

Voilà que Mr Wolf faisait usage de flatterie pour tenter de m’amadouer. Avais-je donc l’air si facile à apprivoiser ? J’en doutais, cela dit. Il déployait sans doute simplement tous les moyens dont il disposait afin de se rendre plus sympathique.
J’étais si adorable que je ne lui rappelais pas une fois de plus que cela ne servait pas à grand-chose après nos débuts chaotiques.

Si je pouvais me contenter de les marquer en bien, j’en serais fort aise, Mr Wolf, lui retournais-je d’un ton égal.

Pendant que nous attendions le taxi — et que je surveillais le lièvre qui venait d’attraper un innocent pigeon qui passait par là au mauvais moment et s’employait à le dévorer — mon accompagnateur m’expliqua comment il avait réussi à tromper le Chapelier.
Je me retins de lever les yeux au ciel lorsqu’il évoqua comment ce dernier avait lui-même offert une porte de sortie au loup-garou. Je ne pouvais même pas compter sur lui pour garder le silence lorsque cela s’imposait.

J’aurais dû y penser, soupirais-je. Le Chapelier Fou est beaucoup de choses, mais « digne de confiance » n’en fait pas partie.

Je montais dans la voiture après un dernier regard à la tache de sang qui restait dans la rue sur notre droite, seule trace de la présence du lièvre noir. Je notais mentalement de me méfier de ces petits léporidés à l’avenir. J’avais beau savoir que j’imaginais ces choses, je les rêvais plus vraie que nature, à tel point qu’il m’arrivait de me faire blesser. La victoire de l’esprit sur le corps… Mais dans le mauvais sens du terme.
Mr Wolf referma fort galamment la porte derrière moi, tandis que j’arrangeais les jupes que je ne portais pas autour de moi avant de suspendre mon geste vain. Je me sentais nue sans mes robes.

Si vous y tenez, nous irons au parc, alors, acceptais-je de mauvaise grâce.

Je tenais vraiment à ce chapeau et à la tenue qui serait, je l’espérais, magnifique. Je me fis ensuite discrète, observant les quelques rues défiler par la fenêtre, en dépeignant dans ma tête la robe que Mr Wolf comptait m’offrir. L’image était si réaliste que je m’y voyais. Un petit soupir d’aise m’échappa, avant que je ne saute d’une pensée à une autre, choisissant notamment le thé que je boirais le lendemain, la maison que je devais aller délester de quelques papiers importants pour Casey, et ce que je pourrais faire visiter à Cheshire s’il daignait se montrer.
Nous arrivâmes cependant assez rapidement, malheureusement (mon hôte s’était fait agréablement calme pendant le trajet). J’allais ouvrir la portière quand Mr Wolf me devança. Je sortis du véhicule en lui tendant la main pour avoir son aide par réflexe, avant de suspendre mon geste en me souvenant de qui il s’agissait, et du fait qu’un pantalon évitait ce genre de besoins. Le bâtiment qui me faisait face était superbe. Restait à espérer que le restaurant serait à la hauteur.

J’appris lorsque l’on nous installa le prénom que je pouvais associer à mon poursuivant. Leander. Je fis jouer le nom sur mes lèvres, sans toutefois le prononcer. Je ne savais pas si cela lui seyait ou pas. Il faudrait que je me fasse une opinion sur la question, songeais-je en me laissant tomber sur ma chaise avec légèreté. J’étais… Sur le qui-vive.
Il était étrange de se tenir autant sur ses gardes dans ce lieu réservé habituellement à la détente et à l’amour de la bonne chère, mais c’était instinctif. C’était mon pouvoir qui réagissait. Pour la première fois, je devais me concentrer pour ne pas me dématérialiser avec un ailleurs quelconque. Drôle de sensation.
Je reportais plutôt toute mon attention sur la carte parcourant les plats du regard en réfléchissant à ce que je pourrais bien manger ce soir… et grimaçais quand Mr Wolf proposa du champagne.

Je ne bois pas d’alcool habituellement, même s’il est vrai que j’ai découvert que ça n’était pas si mauvais. Cela a tendance à avoir… des effets indésirables. Je ne sais même pas quel goût a le champagne, avouais-je. Prenez ce que vous voulez. Après tout, c’est vous qui invitez.

Je repris ma contemplation de la carte, songeuse. Il ne s’agissait que de plats typiquement anglais, bien que certains étaient très certainement différents de ceux que j’avais connu.
Le serveur nous interrompit avant que je ne puisse répondre à la seconde question de Mr Wolf, présentant le plat du jour, du rôti d’agneau accompagné d’une sauce à la menthe traditionnelle. Je préférais cependant demander une tourte au poulet.

Je préfère les desserts, généralement, expliquais-je à mon hôte une fois sa propre commande passée et le serveur reparti.

Je n’avais même pas fait attention à ce qu’il avait finalement demandé comme boisson, notais-je par ailleurs.

La cuisine anglaise a relativement mauvaise presse à cette époque. Je suis étonnée que vous l’appréciez assez pour m’amener ici. Vous connaissiez l’endroit ?

J’étais fort à l’aise quand il s’agissait de faire la conversation pour meubler les silences. Je ne voulais surtout pas me retrouver à fixer le loup dans le blanc des yeux dans un calme lourd et gênant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ordre de Thulé
avatar

Leander Edelwald

Ordre de Thulé
Généralités
Big Bad Wolf

ϟ Nombre de Messages : 156
ϟ Nombre de Messages RP : 40
ϟ Crédits : gif & avatar (c) betelgeuse
ϟ Doublons : Casey Ní Grimm - Ando Takashi
ϟ Célébrité : Andrew Scott
ϟ Âge du Personnage : 33 ans
ϟ Statut : Célibataire pansexuel & anthropophage
ϟ Métier : Membre de l'Ordre de Thulé, espion confirmé.
ϟ Liens Rapides :
1 rose d'Alice, un pas vers la victoire.
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 1
ϟ Particularités Physiques:
Sam 16 Sep - 17:27 Message | (#)

Puisque Miss Hatter n’était pas totalement réfractaire à l’idée du champagne, Leander demanda une bouteille française et attendit que le serveur revienne avec deux coups, un seau, des glaçons et surtout, la bouteille en question. Il la déboucha devant eux dans un « poc » sonore et versa le liquide pétillant, d’abord pour son invitée puis pour lui-même. Il s’en retourna ensuite préparer leurs commandes, celle que Miss Hatter venait de passer mais également celle de Leander, qui avait opté pour de la viande rouge à cuisson saignante. Étonnant, non ? Et vive l’agneau.

Et bien ne vous privez pas de prendre un dessert si le cœur vous en dit, Miss Hatter. Trinquons à votre futur chapeau ? proposa-t-il, espiègle.

Il se doutait qu’elle refuserait de trinquer à leur amitié future, il rusait donc, en quelque sorte. De son côté, Leander assimilait très (trop) bien l’alcool. Il se saoulait difficilement, ce qui le frustrait au plus haut point, mais c’était le contrecoup d’une régénération accrue. A moins que ça ne soit ses années de beuverie universitaire…

J’adore manger, confia-t-il. J’ai essayé tous les restaurants de la ville, et je ne vous parle même pas ceux des autres pays. Je suis, d’un point de vue gustatif, excessivement curieux, mais difficile à satisfaire.

Aucune malice dans son ton, simplement une déclaration badine. Toutefois, Leander arrangeait un peu la vérité à sa sauce. Depuis qu’il se transformait en loup, animal représentant Loki, il s’était découvert un goût prononcé pour le cannibalisme. En guise de « restaurants d’autres pays » il sous-entendait plutôt victimes d’autres pays, qui portaient toutes un goût très différent en fonction de leurs préférences alimentaires, de leur style de vie, etc.

Puis je me suis dit que vous apprécieriez manger « comme chez vous » bien que je n’ai trouvé aucun restaurant qui se fasse spécialiste de la cuisine du Pays des Merveilles. D’ailleurs, j’ignore même si vous en avez, des spécialités… ?

Probablement, mais qui mieux qu’Alice pourrait le renseigner ? De son côté, il avait déjà goûté au tartare de Chapelier et ça ne lui avait pas déplu. Cela, toutefois, il eut la politesse de le garder pour lui. Il s’améliorait, ou plutôt, il se donnait à fond pour se montrer charmant.

Oh, voici les entrées !

De petites tourtes à la viande qu’on engloutissait d’une bouchée, fourrée au bœuf très tendre et assaisonnées d’une manière qui plaisait beaucoup au loup.

Alors, le champagne, qu’en pensez-vous ? Essayez de le garder en bouche quelques secondes, vous allez voir, c’est plaisant.

Il aimait sentir les bulles éclater contre ses papilles, d’ailleurs si tôt ce conseil donné, il s’empressa de le mettre en application lui-même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Heroes always get remembered but you know legends never die. And if you don't know, now you know. (c) emperor's new clothers - panic ! at the disco

Indépendant Neutre
avatar

Alice Hatter

Indépendant Neutre
Généralités
Reine des Cauchemars
ϟ Nombre de Messages : 122
ϟ Nombre de Messages RP : 81
ϟ Crédits : Sulry
ϟ Célébrité : Aimee Teegarden
ϟ Âge du Personnage : Alice n'a pas vraiment d'âge, mais elle paraît avoir environ 25 ans
ϟ Statut : Harcelée par un loup volant
ϟ Métier : Chercheuse d'informations chevronnée pour Noctis
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 0
ϟ Particularités Physiques:
Sam 16 Sep - 23:05 Message | (#)

J’observais la bouteille de champagne, lisant l’étiquette avec attention en méditant sur l’idée d’en boire effectivement. J’avais envie d’essayer cette nouveauté pour moi, mais ma dernière expérience avec l’alcool avait été quelque peu… Houleuse. Je finis par trancher la poire en deux en décidant de goûter une coupe et de m’arrêter fort raisonnablement à ce stade.

A mon futur chapeau, en ce cas, répétais-je en faisant tinter le verre contre le sien avec délicatesse.

Je trempais ensuite mes lèvres dans le breuvage… et souris pour la première fois sincèrement en la présence de Mr Wolf. Certes, on y sentait finalement mieux le goût de l’alcool que dans les boissons extrêmement sucrées que m’avait servie Casey, mais c’était bon. Et les bulles étaient toutes fines. L’effet contre mon palais était plutôt agréable.

Et bien, je ne m’y connais pas vraiment en champagne, mais je le trouve très bon.

Je n’allais pas jouer les ingrates alors que Mr Wolf m’invitait, et signaler que j’appréciais ce que l’on me servait n’était finalement que de la politesse basique. Autant pour ma légendaire froideur, songeais-je.

J’avoue que pour ma part, je ne m’attarde pas souvent sur mes repas.

J’étais en plus une véritable catastrophe en cuisine. J’oubliais souvent des choses au four, cuisais les aliments trop ou pas assez, et je ne savais absolument pas assaisonner mes plats. A ma décharge, je n’avais jamais trop eu l’occasion de préparer les repas dans ma vie passée. Dieu merci, la nourriture à emporter avait encore de beaux jours devant elle.

Je ne sais pas cuisiner, avouais-je à Mr Wolf.

Je n’étais pas encore la ménagère parfaite. Cela dit, le loup-garou ne devait pas être trop difficile à contenter. J’avais cru comprendre qu’il n’avait rien contre la viande à deux pattes… Mais tant que ce n’était pas moi, ça n’était guère mon problème. J’avais une morale à géographie variable, il faut croire.

Et au départ, je ne mangeais jamais dans le Pays des Merveilles. Avant de reprendre mon indépendance, j’entends. Ensuite… Et bien, il me suffisait d’imaginer ce que je voulais, mais il s’agissait toujours de spécialités anglaises. Je ne crois pas que le Chapelier ou le bourreau de la reine ne passent souvent derrière les fourneaux.

Pendant ce temps, nos entrées arrivèrent à table. Après avoir remercié notre serveur, je pris un petit morceau de la tourte, qui était aussi goûteuse que dans mes souvenirs d’enfance. Je songeais intérieurement qu’il faudrait que je garde l’adresse de ce restaurant.

Oh, il y a une façon particulière de déguster le champagne ? m’enquérais-je avec surprise.

Il n’était jamais trop tard pour faire des découvertes. Une fois n’est pas coutume, je suivis les conseils du loup.

C’est plaisant, en effet… Mais dites-moi, une question m’est venue à l’esprit. Quel âge avez-vous donc ? J’ai pu lire différentes versions dans la littérature concernant la longévité des… Créatures telles que vous, quoi que nulle part il n’est fait mention de loup volant, et certains disent que vous risquez de mourir prématurément ou au contraire de vivre une petite éternité…

J’étais loin de me douter de la véritable nature de mon hôte d’un soir, après tout. Pour moi, il n’était qu’un simple loup-garou… J’attendis sa réponse en finissant mon entrée – un peu plus rapidement que la bienséance ne l’exigeait, mais je préférais tout de même que notre repas ne s’éternise pas trop : après tout, le prédateur en Mr Wolf aurait pu se réveiller de nouveau après cette mise en appétit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ordre de Thulé
avatar

Leander Edelwald

Ordre de Thulé
Généralités
Big Bad Wolf

ϟ Nombre de Messages : 156
ϟ Nombre de Messages RP : 40
ϟ Crédits : gif & avatar (c) betelgeuse
ϟ Doublons : Casey Ní Grimm - Ando Takashi
ϟ Célébrité : Andrew Scott
ϟ Âge du Personnage : 33 ans
ϟ Statut : Célibataire pansexuel & anthropophage
ϟ Métier : Membre de l'Ordre de Thulé, espion confirmé.
ϟ Liens Rapides :
1 rose d'Alice, un pas vers la victoire.
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 1
ϟ Particularités Physiques:
Dim 17 Sep - 13:40 Message | (#)

Miss Hatter appréciait le champagne et Leander s’en félicita. Il tenait peut-être le moyen de la dérider, s’il la saoulait suffisamment pour qu’elle oublie ses principes et sa morale toute anglaise, c’est-à-dire particulièrement coincée. Elle se confia d’ailleurs à lui sur le fait qu’elle ignorait tout de l’art culinaire, en partie parce que dans son monde d’origine, elle n’avait pas besoin de s’y adonner.

Très pratique, commenta-t-elle en prenant une nouvelle gorgée de sa boisson.

Il imaginait effectivement mal le Chapelier cuisiner quelque chose, à moins que la chose en question ne soit à base de métal. Il aimait le thé et les scones, mais ces derniers apparaissaient directement d’une autre pièce, que Leander avait pris pour une cuisine. En réalité, ça n’avait pas été son plus grand souci.

Mon âge ? Mh, vous seriez surprise d’apprendre que je ne suis pas si vieux. J’ai trente-trois ans. Je ne vous retourne pas la question, ce serait affreusement impoli.

En tant qu’agent de SHADOW, Leander aurait dû lui mentir, se montrer discret, sauf qu’il dînait avec Alice en tant que Big Bad Wolf, pas en tant que représentant d’une organisation obscure. Personne ne pourrait le relier à ses employeurs, principalement parce que son identité criminelle même revêtait un tel mystère… Que si Alice affirmait avoir dîner avec lui, on la croirait difficilement et on lui dirait qu’elle avait eu affaire avec un imposteur. L’avantage d’être une légende.

Quant à ma longévité, c’est une question à laquelle je ne possède pas de réponse. Techniquement, avec mes pouvoirs, ma vie promet d’être longue mais mon style de vie rend tout cela compliqué.

Parce que même si sa régénération lui permettait énormément de choses, si quelqu’un pensait à lui couper la tête, lui arracher le cœur et le brûler, peu de chance qu’il s’en sorte. Pas avant un très long moment du moins.

Il gloussa toutefois en repensant à l’expression « loup volant ».

Je ne suis pas un loup volant, miss Hatter. Je suis un loup et et un sorcier. Un aéromage, si on veut être précis. D’ailleurs, je ne suis pas non plus un loup-garou au sens usuel du terme, mais je doute que vous acceptiez de croire la vérité, elle remettrait vos convictions en question et je refuse de vous importuner. Enfin, pas plus que nécessaire, précisa-t-il en levant légèrement son verre avec un sourire entendu.

Il s’empara d’une autre tourte miniature et laissa la dernière à Alice, qui avait mangé les trois quarts du plat, ce qui lui plu. Leander n’aimait pas les filles qui chipotaient avec la nourriture, elles avaient moins bon goût.
De la chair, mesdames, de la chair et moins d’os !

Le serveur vint les débarrasser de l’assiette mais n’amena pas immédiatement le plat suivant, puisqu’il était d’usage d’attendre un peu entre chaque service afin de mieux déguster le contenu de leur assiette.

Je ne suis pas surpris que Wonderland existe, mais dans quelle mesure avez-vous inspiré Lewis Carroll ? Si ce n’est pas indiscret, bien entendu… J’ai lu ses deux ouvrages au sujet d’Alice et vous êtes assez loin du souvenir que j’en ai. Vous êtes bien plus intéressante, pour être honnête. Et plus belle que les illustrations.

Plus âgée aussi, elle ne ressemblait pas (plus) à la petite fille des romans.
Il n’avait pas conscience d’avoir visité une partie de la dimension onirique et non le « véritable » Pays des Merveilles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Heroes always get remembered but you know legends never die. And if you don't know, now you know. (c) emperor's new clothers - panic ! at the disco

Indépendant Neutre
avatar

Alice Hatter

Indépendant Neutre
Généralités
Reine des Cauchemars
ϟ Nombre de Messages : 122
ϟ Nombre de Messages RP : 81
ϟ Crédits : Sulry
ϟ Célébrité : Aimee Teegarden
ϟ Âge du Personnage : Alice n'a pas vraiment d'âge, mais elle paraît avoir environ 25 ans
ϟ Statut : Harcelée par un loup volant
ϟ Métier : Chercheuse d'informations chevronnée pour Noctis
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 0
ϟ Particularités Physiques:
Dim 17 Sep - 19:54 Message | (#)

Il était en effet relativement pratique de ne pas avoir besoin de se préoccuper de son prochain repas, et surtout du temps que cela prendrait pour le préparer. J’étais par ailleurs presque certaine que, du temps où je vivais à Wonderland, je ne mangeais que par habitude et non pas par besoin. J’étais après tout un pur produit de l’imagination, et en tant que tel, avais-je réellement la nécessité de me sustenter ?

Oh, vous pourriez me la retourner sans que je ne me vexe pour autant, vous savez. Je serais toutefois bien en peine de vous répondre, je n’ai aucune idée de mon âge, précisais-je avec un geste de la main un peu vague.

Difficile en effet de se donner un âge lorsque l’on vivait dans un endroit au temps fort particulier et irrégulier, et que l’on ne vieillissait pas. Je n’avais pas changé depuis… Des mois au moins, plus probablement quelques années. Et puis… Devais-je donner mon âge depuis ma libération de ce jeu stupide, ou bien celui depuis ma naissance dans ce même jeu ?
Bref, c’était tout bonnement mission impossible pour moi. Je ne savais même pas en quelle année j’avais été inventée sur la Terre Prime.

Votre style de vie ? Quand bien même vous vivez dangereusement, vous m’avez semblé plutôt résistant aux aléas de l’existence, ajoutais-je avec une moue presque… déçue.

Je m’étais pourtant appliquée à tenter de l’aider à rendre son dernier soupir, mais son corps ne n’avait pas été coopératif du tout. Quelle déception. Je soupirais pendant que Mr Wolf, lui, s’amusait de mes propos.
Et bien ? Il était un loup, et que je sache, il volait bel et bien. Qu’importait la source de ce pouvoir, il restait la définition même d’un loup volant pour moi.

Oh, j’ai des convictions bien ancrées qui ne m’empêchent pas d’avoir l’esprit grand ouvert.

Littéralement parlant. Mara m’enjoignait souvent d’utiliser mes sorties délictueuses pour trouver la trace d’un artefact capable de protéger ma petite tête. Elle s’inquiétait trop. Ou peut-être ne le faisais-je pas assez ? Tout était affaire de perspective, je suppose.

Néanmoins, vous pouvez garder vos petits secrets, Leander. Est-ce au moins votre vrai prénom, Mr Wolf ?

Je ne comptais pas utiliser ce prénom pour converser avec lui, mais, oui, j’étais curieuse. Autant mieux connaître mon ennemi, quitte à être coincée à table avec lui.
Je remarquais à peine que l’on avait débarrassé nos assiettes, car mon hôte avait abordé le sujet qui fâche. Le peu de légèreté et de sympathie que j’avais réussi à rassembler autour de moi s’évanouit.

Je n’ai pas inspiré Lewis Carroll. On s’est inspiré de son histoire pour créer la mienne.

Je marquais une pause, inspirais profondément, et continuais avec réticence, d’un ton qui se voulait détaché mais qui masquait mal ma contrariété. C'était bien là ma façon d'être : je n'appréciais même pas particulièrement Mr Wolf, mais j'étais incapable de mentir. Non, pas incapable. Je n'en voyais simplement pas l'utilité.

Virtuellement parlant, je ne devrais pas exister. J’étais le personnage d’un jeu humain, le conte revisité en plus macabre, plus glauque, plus… douloureux pour la pauvre Alice… et puis, faits du hasard ou volonté de ma part, un jour, je me suis retrouvée dans le monde onirique, armée d’une conscience bien à moi, et d’un certain nombre de savoirs… instinctifs. Mes origines, l’endroit où je me trouvais. Le Wonderland que vous avez visité n’est pas celui de Carroll. C’est celui que j’ai créé lorsque je me suis retrouvée seule dans un univers plus étrange encore que celui que j’avais toujours connu.

Vous avez littéralement arpenté les recoins les plus tordus de mon esprit, ne complétais-je pas à voix haute. Je ne mentionnais pas non plus que je me demandais parfois si un jour, lorsque tout un chacun aurait oublié mon existence, je redeviendrais ce que j'avais été : absolument rien.

Vous ne pourrez pas dire que je ne fais pas des efforts pour vous.

Ou plutôt pour le chapeau. Mais cela ne se disait pas, non ? C’eût été un peu déplacé. Je tenais donc ma langue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ordre de Thulé
avatar

Leander Edelwald

Ordre de Thulé
Généralités
Big Bad Wolf

ϟ Nombre de Messages : 156
ϟ Nombre de Messages RP : 40
ϟ Crédits : gif & avatar (c) betelgeuse
ϟ Doublons : Casey Ní Grimm - Ando Takashi
ϟ Célébrité : Andrew Scott
ϟ Âge du Personnage : 33 ans
ϟ Statut : Célibataire pansexuel & anthropophage
ϟ Métier : Membre de l'Ordre de Thulé, espion confirmé.
ϟ Liens Rapides :
1 rose d'Alice, un pas vers la victoire.
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 1
ϟ Particularités Physiques:
Lun 18 Sep - 10:15 Message | (#)

Reprenez espoir, Miss Hatter. L’immortalité n’existe pas ! déclara-t-il en éclatant de rire.

Il porta la coupe de champagne à ses lèvres, toujours amusé d’observer la politesse de la jeune fille se mêler à son profond dégoût pour lui. S’il lui livrait sur un plateau le moyen de l’éliminer, il savait qu’elle n’hésiterait pas une seule seconde et se sentait bien ainsi. Elle n’attenait rien de sa part, elle l’exécrait et finirait par le haïr une fois ses pulsions apaisées. Un cercle sans fin.

C’est le prénom avec lequel je suis né, en effet. Mon « vrai » prénom, même si peu de personnes m’appellent encore ainsi.

Elles se comptaient sur les doigts d’une main, même en y ajoutant Alice. Toutefois, nulle mélancolie ou tristesse dans sa voix, simplement une constatation. De toute manière, Leander était mort depuis longtemps…
Techniquement.
Et peut-être allait-il mourir à nouveau ce soir, à en juger par la brise polaire qui s’éleva quand il eut le malheur d’interroger sa compagne au sujet du roman de Lewis Carroll. Visiblement, il venait de commettre un impair… Mais lequel exactement ? Alors, il comprit. Il comprit quand elle lui expliqua qu’elle n’était pas supposée exister, qu’elle était issue de l’imagination de quelqu’un. La chevalière à son doigt luisit faiblement et l’information se développa dans son cerveau. Dimension onirique, paradoxe créatif, rationalisation de l’univers. Il grimaça légèrement en sentant poindre un début de migraine, comme toujours lorsque les connaissances immenses de Loki se bousculaient dans son pauvre cerveau encore désespérément humain.

Il voulut tendre la main pour prendre la sienne, il se ravisa.

Je m’excuse très sincèrement, Miss Hatter. Je ne voulais pas vous heurter, c’était indélicat de ma part.

Bien qu’il n’aurait pas vraiment pu deviner, avouons-le.
Le serveur choisit ce moment pour apporter les plats. Du côté de Leander, c’était de l’agneau saignant avec une sauce poivrée accompagnée d’une purée et de légumes croquants qu’il dédaignerait, il le savait déjà.

Vous êtes vraiment fascinante.

Il n’osait pas développer davantage, il préféra changer de sujets.

Pour me faire pardonner, je vais vous confier mon secret. Enfin, l’un d’eux. Il y a des années, je me suis rendu chez mes parents pour partager un repas un peu semblable à celui-ci. En goûtant ma nourriture, j’ai commencé à me sentir fatigué, puis j’ai perdu connaissance. Je me suis réveillé au milieu d’un rituel destiné à me sacrifier, mené par ma propre mère. Je suis quasiment mort, cette nuit-là. Elle m’a enfoncé un poignard dans le ventre, c’est la seule cicatrice qui reste sur ma peau. Je l’aurai été, tué, je veux dire, si le destinataire de ce sacrifice n’avait pas eu l’esprit joueur. Connaissez-vous un peu de mythologie slave, Miss Hatter ? Si je vous dis Loki, cela vous évoque-t-il quelque chose ? Si oui et si vous réfléchissez un instant, vous comprendrez peut-être qui je suis.

Son statut n'était pas vraiment un secret. Il n'en parlait pas souvent, principalement parce que la plupart des humains ne croyaient plus à la mythologie. Et parce que l'histoire, particulièrement sanglante, avait été classée comme affaire non résolue. Toutefois, il se doutait que sa compagne du soir ne tenterait pas de le dénoncer à la police ou quoi que ce soit d'aussi trivial. Il percevait en elle une noirceur, un écho à sa propre âme. Les gens comme eux se comprenaient parfaitement.

Il coupa un morceau d’agneau et arrêta sa fourchette non loin de ses lèvres, la tête légèrement penchée. Son chapeau menaçait d’ailleurs de tomber.

Comprenez-moi, je ne vous raconte pas cela pour vous apitoyer. Mais je vous ai blessé avec ma question, il me semblait normal de vous raconter un évènement personnel qui m’a heurté, en son temps. Lorsqu’il m’a renvoyé dans mon corps, je me suis changé en monstre pour la première fois. J’ai leur sang sur les mains, autant que leurs tripes. Parfois, je le vois encore.

Il prit sa première bouchée, l’air tranquille, comme s’il ne ressentait rien.
En réalité, il ne ressentait rien depuis cette nuit-là. C’avait brisé quelque chose et, finalement, ça l’avait rendu meilleur.
Monstrueux.
Mais meilleur.
Il s’aimait beaucoup, à l’heure actuelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Heroes always get remembered but you know legends never die. And if you don't know, now you know. (c) emperor's new clothers - panic ! at the disco

Indépendant Neutre
avatar

Alice Hatter

Indépendant Neutre
Généralités
Reine des Cauchemars
ϟ Nombre de Messages : 122
ϟ Nombre de Messages RP : 81
ϟ Crédits : Sulry
ϟ Célébrité : Aimee Teegarden
ϟ Âge du Personnage : Alice n'a pas vraiment d'âge, mais elle paraît avoir environ 25 ans
ϟ Statut : Harcelée par un loup volant
ϟ Métier : Chercheuse d'informations chevronnée pour Noctis
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 0
ϟ Particularités Physiques:
Lun 18 Sep - 21:48 Message | (#)

Ah. Leander s’amusait beaucoup trop de sa presque immortalité. Pour un peu, j’aurais pu faire la tête.

Elle n’existe peut-être pas, mais certains en sont plus proches que d’autres, rétorquais avec une moue contrariée.

Néanmoins, je ne perdais pas espoir pour autant. Il y avait toujours un moyen de se débarrasser des encombrants.
Je fus assez surprise que Leander soit le véritable prénom de Mr Wolf. Je n’aurais pas pensé qu’il m’avoue cela, même si je n’avais pour ma part pas rechigné à me présenter. Ceci dit, il ne semblait guère attaché à son identité première en ce bas monde. Tout le contraire de ma charmante petite personne.

Avec lequel vous êtes né, relevais-je avec une perplexité affichée. Pourquoi ne pas l’utiliser ? N’est-ce-pas une part de ce que vous êtes ?

Connais ton ennemi pour mieux le combattre, ne disait-on pas cela ? J’appliquais fermement ce précepte. Et non, mauvaises langues, ça n’était absolument pas parce que mon indécrottable curiosité s’était invitée à la fête.
Je terminais ma coupe de champagne pour me donner une contenance car Mr Wolf avait l’air de comprendre. De comprendre, réellement, pourquoi je m’étais tant refermée, pourquoi mes origines restaient difficiles à évoquer après tout ce temps. C’était étonnant. Le loup-garou était donc capable de réfléchir normalement. Normalement selon mon référentiel, remarquez bien.

Vous ne pouviez pas savoir, lâchais-je d’un ton un peu morne.

Ce qui était la stricte vérité. Ou bien cela aurait voulu dire qu’il avait cherché des informations sur moi et cela devenait de nouveau inquiétant. D’autant que je ne laissais aucune trace ou presque sur la Terre Prime, n’ayant pas tout à fait d’existence légale. Il serait peut être temps de m’en préoccuper par ailleurs.

Fascinante ? Je ne vois pas en quoi.

Je n’allais pas à la pêche aux compliments, entendons-nous bien. Je ne comprenais réellement pas pourquoi Mr Wolf était aussi… Passionné par mon existence, ma magie, ma chair et ma vertu. C’était une envie vide de sens, puisqu’il n’avait que peu de chance de parvenir à mettre la main sur moi. La frustration comptait-elle au nombre des souffrances qu’il affectionnait ?

Et puis, pourquoi se confier à moi tout à coup ? J’étais du genre à dire ce que j’avais à l’esprit tel que je l’avais pensé, mais j’en savais assez sur la Terre pour comprendre que j’étais un spécimen fort rare en cela.
Cela dit, je l’écoutais dans un silence religieux, alors que le serveur venait de déposer nos plats devant nous. J’avais eu de drôles de déboires et perdu ma famille bien trop jeune, mais au moins, elle n’avait pas essayé de me sacrifier à une idole païenne (ou à quelque dieu que ce soit, par ailleurs). Je me sentais tout à coup beaucoup moins heurtée.
Ah, Loki. Ne crois pas un mot de ce qui sort de la bouche d’un de ses représentants. Ce petit salopard est un emmerdeur de première. La pensée qui avait fusé dans mon esprit me laissa bouche-bée et les yeux grands ouverts. J’avais rarement entendu Mara s’exprimer avec une telle virulence. Sans doute avait-elle eu maille à partir avec le dit Loki.

— Je ne suis pas vraiment experte en la matière, répondis-je après avoir repris pied dans la réalité. Mais une… De mes amies l’est. L’était. En faisait partie ? Je ne sais pas trop. Je sais cependant que Loki est réputé traître et menteur. Il n’y a pas là de quoi inspirer la confiance… Quand bien même vous n’aviez certainement pas mérité votre sort. Votre famille a fait preuve d’une barbarie sans nom.

Un peu de compassion transparaissait dans mes propos, malgré mon ton maîtrisé. Je n’avais pas pitié, non, mais j’étais un peu touchée par ce qu’il disait, là, quelque part.

L’important est de laver votre honneur, ce que vous avez fait dans le sang, ajoutais-je en haussant les épaules. On ne se console jamais mieux de la trahison qu’en rendant la monnaie de leurs pièces aux traitres concernés.

J’entamais enfin le plat de résistance, avec un petit soupir de contentement dès la première bouchée. Je tentais par là de maîtriser mon envie d’en savoir plus à propos de ce pervers fort mystérieux qu’était Leander Wolf. Comment avait-il fini tel qu’il était, après ce rituel ? Que faisait-il de ses pouvoirs, qu’impliquait son statut prétendument divin ? Autant de questions auxquelles je n’avais pas le moindre début de réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ordre de Thulé
avatar

Leander Edelwald

Ordre de Thulé
Généralités
Big Bad Wolf

ϟ Nombre de Messages : 156
ϟ Nombre de Messages RP : 40
ϟ Crédits : gif & avatar (c) betelgeuse
ϟ Doublons : Casey Ní Grimm - Ando Takashi
ϟ Célébrité : Andrew Scott
ϟ Âge du Personnage : 33 ans
ϟ Statut : Célibataire pansexuel & anthropophage
ϟ Métier : Membre de l'Ordre de Thulé, espion confirmé.
ϟ Liens Rapides :
1 rose d'Alice, un pas vers la victoire.
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 1
ϟ Particularités Physiques:
Mar 19 Sep - 11:43 Message | (#)

Une part révolue, en ce cas. Un souvenir, au mieux.

Son prénom constituait-il véritablement « une part » de son être ? Leander en doutait. Sa personnalité première n’existait plus, plus comme avant du moins. Cela ne lui manquait pas véritablement, il se préférait ainsi, dans sa liberté toute relative, à chasser des jeunes filles pour les manger et les inviter au restaurant lorsqu’elles se montraient suffisamment malignes pour lui échapper.
Ou suffisamment intéressantes, comme Miss Hatter.

Traitre, menteur, inconstant, acquiesça-t-il. Comme tous les dieux. Je pense plutôt qu’il s’agit d’une personnalité complexe et incompréhensible. Qu’on ne peut juger avec nos propres valeurs, parce que nous sommes humains et lui, non. La plupart des gens l’oublient. Avez-vous une opinion sur la question ?

Comme toujours lorsqu’il s’agissait d’un dieu. Même les monothéistes appliquaient à leur idole des adjectifs purement mortels, mais il ne souhaitait pas heurter la sensibilité de Miss Hatter à nouveau. Pas avec un débat théologique, en tout cas. Il comptait bien remettre le couvert un jour, mais à l’aide d’autres attributs.

Sa réponse le décontenança, ce qu’il laissa transparaître avec un sourire séduit et un léger soupir. De ceux qu’on pousse aux prémices de l’amour. Chaque mot de sa part le poussait davantage dans une fascination mêlée de désir. Une chance pour lui, elle ne distinguait pas ce qui durcissait entre ses jambes. S’il s’écoutait, il la prendrait sur cette table, dans la seconde. Sauf qu’outre l’exhibitionnisme (qui ne lui posait pas le moindre problème de conscience) restait encore à trouver comment l’attraper suffisamment longtemps.

Ô douce frustration.

Pour ça, répondit-il. Voilà pourquoi vous êtes fascinante. Une femme normale aurait appelé la police, hurlé, fuit, que sais-je d’autre. Vous, vous comprenez. Vous auriez agi d’une manière semblable. Je vous ai déjà dit que je vous aime ? Il me semble.

Son sourire s’élargit et il continua de manger son plat comme si de rien n’était, le cœur gonflé et des papillons dans l’estomac. Allègre, il en était presque à chanter son contentement. Heureusement, il n’en oubliait pas de se servir de couverts, de fermer sa bouche en mâchant et de ne pas engloutir littéralement son assiette.

Pour revenir sur des sujets plus joyeux, vous avez donc des amies ? Non pas que ça soit surprenant, mais comme vous êtes issue d’ailleurs et que vos manières sont en parfait décalage avec celles de cette époque, je suis étonné. Vous êtes sur notre jolie Terre Prime depuis longtemps ?

Leander l’ignorait encore, mais quand il mobiliserait les ressources de SHADOW pour effectuer des recherches au sujet d’Alice Hatter, il ne trouverait absolument rien. Un fait qui l’étonnerait et le pousserait à la poursuivre de ses assiduités jusqu’à la connaître dans les moindres détails. Il avait suivi sa piste jusqu’au Red Night, où son empreinte était trop présente pour un simple résidu.
Il saurait désormais où commencer pour la trouver.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Heroes always get remembered but you know legends never die. And if you don't know, now you know. (c) emperor's new clothers - panic ! at the disco



« Un loup-garou avec un chapeau » ft. Alice

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant


Sujets similaires

-
» Confrontation avec un loup-garou [Remus]
» Films de loup-garou [Ciné/Dossier]
» le loup-garou
» Le mythe du loup-garou et Un mythe plus large
» Soirée Loup Garou -- Spécial ... Italie !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star City Heroes :: Administration :: Archives :: Archives des Rencontres-