AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Partagez|

Etre saint ne signifie pas être sans défauts - Raphaël

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Indépendant Neutre
avatar

Alice Hatter

Indépendant Neutre
Généralités
Reine des Cauchemars
ϟ Nombre de Messages : 158
ϟ Nombre de Messages RP : 111
ϟ Crédits : Puckessa
ϟ Célébrité : Aimee Teegarden
ϟ Âge du Personnage : Alice n'a pas vraiment d'âge, mais elle paraît avoir environ 25 ans
ϟ Statut : Harcelée par un loup volant
ϟ Métier : Chercheuse d'informations chevronnée pour Noctis
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 0
ϟ Particularités Physiques:
Sam 9 Sep - 21:31 Message | (#)

Après la fort déplaisante rencontre que j’avais faite au parc – et la récupération pour le moins mouvementée de Cheshire – j’avais décidé de ne plus sortir de Fallaenn. Cette excellente résolution était due à une logique qui se voulait évidemment implacable : quand je m’aventurais au dehors, je finissais à courir pour échapper à la mort (ou, au moins, à une certaine souffrance). Il me fallait donc rester à l’intérieur.
Excellente résolution qui avait été mise à mal par le fait que je n’étais pas la propriétaire de Fallaenn et que mon attitude étrange aurait été remarquée, couplé à mon tout nouvel emploi, bien entendu. Casey n’aurait certainement pas compris que j’annule notre accord car « c’était plus prudent ».

Voilà pourquoi, en cette soirée quelque peu lugubre de la fin de l’été, j’errais telle une âme en peine dans la salle principale du Red Night, une tasse de thé à la main. J’aurais, une fois n’est pas coutume, volontiers pris quelque chose de plus fort mais je soupçonnais ma rousse préférée d’avoir ordonné à son petit personnel de ne pas me servir de boisson alcoolisée en son absence.
Quoi que l’idée me déplût quelque peu, j’en saisissais le bien-fondé chaque fois que je me remémorais notre petite conversation à cœur ouvert. La simple évocation de ce souvenir me faisait monter le rouge aux joues. Sur le podium des choses éminemment gênantes ayant eu lieu dans la soirée trônaient fièrement mes nausées, les vidéos déplacées de Casey et l’évocation ô combien dérangeante de sa relation avec un certain Raphaël dont je n’avais pas réussi à apprendre grand-chose. La seule information qui était ressortie de cette fameuse nuit concernait ses apparents talents de faiseur de miracle et sa supposée maladresse.
Autant dire que je ne savais rien.
Je n’appréciais que très peu cet état de fait, d’ailleurs.

Mais passons.
J’étais en pleine phase d’observation. Je tentais de comprendre comment fonctionnait la danse de ce siècle et de ce monde. En Angleterre comme à Wonderland, je n’avais pas eu l’occasion de danser, mais je savais au moins deux choses sur la question : premièrement, la musique n’était pas proche de ça à l’époque (ne parlons même pas du Royaume Onirique), deuxièmement danser avait dû changé de définition entre temps. Je sirotais tranquillement mon thé, battant la mesure du pied sans même y penser. La tâche finit cependant par me lasser, et je fis demi-tour, prête à rentrer à Fallaenn aux côtés de mon félin favori, en espérant y trouver également Lukaz.
Je n’avais pas prévu de trébucher, ce faisant, sur une jambe égarée. Et je n’avais très certainement pas eu l’intention, à quelque moment que ce soit, de me rattraper sur l’infortuné qui passait par là au mauvais instant.
Je me rendis vite compte que l’individu en question était un homme, à peu près simultanément à ma découverte d’une tasse éclatée tout près des chaussures du dit individu. Confuse, je me dématérialisais dans ma hâte de reprendre des distances acceptables, m’inclinant en bredouillant des excuses :

Pardonnez-moi, monsieur… Je… J’ai été déséquilibrée par un impoli et…

Je pris sur moi de ne pas me rendre plus ridicule que nécessaire et me redressais, m’éclaircissant la gorge avant de continuer. J’aurais aimé trouver de l’assurance derrière une tenue appropriée, mais lorsque je m’aventurais au Red Night, je portais invariablement le pantalon et le corsage noir que m’avait offert la propriétaire des lieux.

Je vous prie de m’excuser, formulais-je plus clairement en forçant ma voix pour qu’il parvienne à m’entendre malgré le vacarme. Je vais faire nettoyer tout cela.

Je regardais les éclats de porcelaine sur le sol et grimaçais avant de faire volte-face, repérant le bar des yeux. Il y aurait bien quelqu’un pour remettre un peu d’ordre avant qu’un malheureux ne se coupe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Indépendant Neutre
avatar

Raphaël Mercury

Indépendant Neutre
Généralités
Hermès
ϟ Nombre de Messages : 798
ϟ Nombre de Messages RP : 500
ϟ Crédits : Angel Dust Tumblr
ϟ Doublons : Cass Flemming - Seto Shigemitsu
ϟ Célébrité : Gaspard Ulliel
ϟ Âge du Personnage : 32
ϟ Statut : Dans une amitié avec beaucoup d'avantages avec un cauchemar
ϟ Métier : Voleur
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 3
ϟ Particularités Physiques:
Sam 9 Sep - 23:33 Message | (#)

A la réflexion, Raphaël n’aurait peut-être pas dû s’embêter à s’acheter un appartement dans le luxueux quartier du Parc. Il aurait dû s’installer directement au Red Night. Au vu du temps qu’il y passait, il aurait tout aussi bien pu en faire sa demeure terrestre. Il aurait sûrement gagné du temps sur certains aspects.

Enfin, une fois n’était pas coutume, il n’était pas ici pour déshabiller Casey mais pour parler affaires avec elle. C’était bien là l’une des raisons qui le faisait revenir vers elle : elle avait de multiples atouts, et il ne parlait pas de sa poitrine. Son réseau d’informateurs avait prouvé maintes fois son utilité, tout comme ses propres capacités surnaturelles. Ah, et il y avait le sexe. Bien évidemment. On avait beau être un dieu avec de multiples partenaires sexuels derrière soi, il fallait être idiot au point de refuser quelqu’un comme la jeune femme.

Pour l’instant, il se trouvait dans la pièce principale du club, celle ouverte au public, notamment aux danseurs. Il passait souvent par l’entrée principale, sa présence ici n’était donc pas inhabituelle. Il n’avait de toute façon aucune raison de cacher sa présence ici.

Avec l’assurance du client habitué, il s’approcha du bar et commanda un cocktail quelconque. L’alcool terrestre ne lui faisait de toute façon aucun effet. Le goût, en revanche, lui plaisait beaucoup. Il emporta son verre et parcourut la salle des yeux. Une activité à laquelle il s’adonnait parfois, avant d’aller voir Casey. De toute façon, ils n’étaient pas censés se voir, et pour ce qu’il en savait, elle était occupée. Donc il pouvait se permettre d’être “en retard”.

Bien lui en pris. Il ne le savait pas encore, mais s’il s’était pressé, il aurait loupé une rencontre des plus intéressantes, qui commença par une tasse de thé, renversée sur ses pieds, et une jeune femme qui lui tomba presque dans les bras. Et qui disparut. Si elle n’avait pas été blonde, il aurait pu la prendre pour Casey. D’ailleurs, il faillit la prendre pour Casey, en pleine crise de Victoria. Sauf qu’ensuite, la jeune femme se retourna, et qu’il put constater que son visage blond n’avait rien à avoir avec elle.

Je vous en prie, vous êtes tout excusée très chère. Plus de peur que de mal, n’est-ce pas?

Il eut à peine le temps de lui sourire qu’elle disparaissait déjà. Il ne pouvait rien faire pour le thé étalé par terre, mais il pouvait s’occuper des débris de tasses. Il les ramena au comptoir, en coupe dans sa main, et les balança dans une poubelle que la barmaid eut l’amabilité de lui présenter. Le hasard… enfin si on pouvait appeler hasard une volonté délibérée bien sûr, l’avait fait s’arrêter juste à côté de la blonde jeune femme aux mains fébriles.

J’ignorais qu’il servait du thé ici. Je ne voudrais pas vous priver de votre boisson. Laissez-moi vous inviter”.

Ce n’était pas tous les jours qu’on offrait une tasse de thé à quelqu’un dans un bar… Rien que l’originalité de la chose justifiait qu’il l’invita. Ah, et le fait qu’elle avait disparu sous ses yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




"I'm the God of everything no one else wants to do"
- Hermes, probably

Indépendant Neutre
avatar

Alice Hatter

Indépendant Neutre
Généralités
Reine des Cauchemars
ϟ Nombre de Messages : 158
ϟ Nombre de Messages RP : 111
ϟ Crédits : Puckessa
ϟ Célébrité : Aimee Teegarden
ϟ Âge du Personnage : Alice n'a pas vraiment d'âge, mais elle paraît avoir environ 25 ans
ϟ Statut : Harcelée par un loup volant
ϟ Métier : Chercheuse d'informations chevronnée pour Noctis
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 0
ϟ Particularités Physiques:
Dim 10 Sep - 11:45 Message | (#)

Le sourire que j’avais entraperçu, de même que la réponse polie de l’individu sur lequel je m’étais lamentablement effondrée, ne me rassuraient qu’à moitié. Après tout Mr. Wolf, quoi qu’étrange et mal éduqué, ne m’avait pas semblé si dangereux que cela de prime abord.
Je me frayais donc rapidement un chemin jusqu’au bar, zigzaguant entre les convives plus ou moins éméchés jusqu’à pouvoir interpeler la barmaid. J’étais en train de lui expliquer mon petit accident et les conséquences qui en découlaient pour le parquet de l’établissement, quand elle m’interrompit pour aller chercher une poubelle qu’elle présenta à l’inconnu sur lequel j’avais atterri. Le plus gros problème était réglé, de fait. Je me tus aussitôt, et m’assis tant bien que mal sur un des tabourets que l’on trouvait près du bar.
J’allais appliquer une nouvelle méthode consistant à rester bien en vue de personnes qui me connaissaient et connaissaient ma relation privilégiée avec Casey. Et je rentrerais à Fallaenn dès que je serais de nouveau en l’excellente et unique compagnie de Mara.

Ils n’en servent pas, répondis-je avec quelque hésitation. Enfin, seulement à moi.

Après tout, quand j’avais découvert cette sombre machination, j’avais ramené mon propre thé – en ce moment, il s’agissait de thé noir au citron – et quelques-unes de mes tasses. J’avais ensuite sermonné chacune des personnes susceptibles de me servir la boisson sur la façon adéquate de la préparer. Je crois bien que je ne m’étais pas fait que des amis dans le processus.

Je ne bois pas d’alcool, et la propriétaire tient apparemment à ce que je me sente à l’aise ici.

Du moins, elle y tenait depuis qu’elle avait compris que je n’étais plus sujette à des irruptions intempestives du Lièvre de Mars.
L’amabilité de mon interlocuteur me paraissait fort étrange. Je n’avais pas l’habitude de socialiser avec qui que ce soit en dehors de Casey, Lukaz et mes amis de Wonderland. Suite à la catastrophe qui était ressortie de ma dernière rencontre fortuite – je n’osais même plus remettre les pieds dans le Royaume Onirique, effrayée à l’idée d’y retrouver un Mr. Wolf bien vivant – je n’avais pas spécialement confiance dans le premier homme venu.

Rassurez-moi, vous ne comptez pas essayer de me dévorer ?

J’avais malheureusement dit la première chose qui me passait par la tête – comme toujours lorsque je faisais l’effort de communiquer – ce qui n’était certes pas très approprié. Je trouvais cependant mon inquiétude tout à fait légitime, étant donné mes récents déboires. J’avais toujours pris l’habitude d’être directe dans mes propos, et je n’avais pas la moindre envie de changer.

Quoi qu’il en soit, nul besoin de m’inviter. Le thé qu’on me sert ici est le mien, précisais-je d’un ton égal.

J’observais l’inconnu, pensive. Il était plutôt bien fait de sa personne et l’assurance qu’il affichait était évidente. En cela, nous avions un point commun : à l’exception de quelques rares sujets, j’étais relativement sûre de moi. Et j’étais aidée en cela par la sorcière des cauchemars qui se cachait en moi. Je remarquais d’ailleurs que Mara s’était fait discrète, comme si elle avait été dans l’expectative. La barmaid reposa du thé chaud devant moi, et je retins un petit soupir. La politesse était parfois un fardeau.

Peut-être souhaitez-vous le goûter ? J’imagine qu’on ne verra pas d’inconvénient à vous en servir une tasse également.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Indépendant Neutre
avatar

Raphaël Mercury

Indépendant Neutre
Généralités
Hermès
ϟ Nombre de Messages : 798
ϟ Nombre de Messages RP : 500
ϟ Crédits : Angel Dust Tumblr
ϟ Doublons : Cass Flemming - Seto Shigemitsu
ϟ Célébrité : Gaspard Ulliel
ϟ Âge du Personnage : 32
ϟ Statut : Dans une amitié avec beaucoup d'avantages avec un cauchemar
ϟ Métier : Voleur
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 3
ϟ Particularités Physiques:
Dim 10 Sep - 14:11 Message | (#)

La jeune femme confirma avec une certaine hésitation, ce que Raphaël savait déjà. Pas de thé ici ! En même temps… c'eût été étonnant. Pas vraiment le cadre pour déguster tranquillement une tasse de thé avec un scone. Ils n’en servaient pas… sauf à cette demoiselle, qui devait donc avoir quelque chose de spéciale. Et il ne tarda pas à découvrir quoi. La propriétaire des lieux elle-même y tenait !

Oh, vous connaissez Casey?” lança-t-il du ton léger et désinvolte de celui qui trouvait que c’était là une coïncidence amusante, mais qui en pensait tout le contraire. Oh, les choses qu’il aurait pu apprendre d’une amie de Casey… Pas forcément ses plus noirs secrets. Non, ceux-là ne l’intéressaient pas. Il préférait les petits secrets un peu gênant.

Quelle peur étrangement spécifique” s’étonna l’Olympien. “Mais non, ce n’est pas dans mes habitudes, rassurez-vous”.

Il adressa un grand sourire à Mara, qu’il avait déjà vu plus d’une fois, et déboutonna la veste de son costume bleu avant de s’installer sur un siège au côté de la jeune femme, sans se soucier de lui demander sa permission. Après tout, le siège était libre. Et elle n’y voyait a priori pas d’inconvénient puisqu’elle lui proposa même une tasse de thé. Par pure politesse, sans doute. Ah, la politesse. La meilleure invention de l’humanité ! Les humains craignaient tellement d’être irrespectueux qu’ils acceptaient parfois un nombre de choses incroyables. Combien de rencontres, d’aventures extraordinaires, avaient commencés par une personne trop polie pour lui refuser quelque chose?

Bien volontiers!

Cette acceptation lança la production du thé en question. Il suivit le processus bien sûr, mais de loin. Il préférait plutôt profiter de ces quelques minutes à attendre que l’eau atteigne l’ébullition pour relancer la conversation.

Alors en résumé… vous ne buvez pas d’alcool, Casey vous permet de boire votre propre thé ici… Il ne manquerait plus qu’un prénom pour aller avec votre jolie visage”.

Sa tasse de présenta enfin devant lui. Le thé fumait, et une légère odeur de citron se dégageait de la boisson, le tout, dans une tasse en porcelaine posée sur une soucoupe de la même matière.

Eh bien espérons qu’elles ne connaitront pas le même funeste destin que leur aînée”.

Il porta la boisson à ses lèvres. Le thé était encore chaud, mais ne pouvait pas lui brûler la langue. Il se contenta tout de même d’une gorgée, suivit aussitôt d’un claquement de langue appréciateur.

Peut-être devrais-je me mettre au thé. Celui-ci est divin”.

Il reposa sa tasse à sa place dans sa soucoupe et se rappela, enfin, les règles élémentaires de sa chère politesse évoquée un peu plus haut. Il lui tendit la main, lui décocha un grand sourire.

Je suis Raphaël, ravi de faire votre connaissance”.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




"I'm the God of everything no one else wants to do"
- Hermes, probably

Indépendant Neutre
avatar

Alice Hatter

Indépendant Neutre
Généralités
Reine des Cauchemars
ϟ Nombre de Messages : 158
ϟ Nombre de Messages RP : 111
ϟ Crédits : Puckessa
ϟ Célébrité : Aimee Teegarden
ϟ Âge du Personnage : Alice n'a pas vraiment d'âge, mais elle paraît avoir environ 25 ans
ϟ Statut : Harcelée par un loup volant
ϟ Métier : Chercheuse d'informations chevronnée pour Noctis
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 0
ϟ Particularités Physiques:
Dim 10 Sep - 17:57 Message | (#)

Apparemment, mon interlocuteur et moi avions une connaissance commune en la personne de Casey. Interloquée, je le détaillais de plus belle tandis qu’un dérangeant soupçon venait caresser ma conscience… Je ne verbalisais pas cependant cette pensée, arguant intérieurement du fait que la coïncidence eût été trop parfaite. Plusieurs semaines durant je cherchais des informations sur une certaine personne, et je finissais par tomber littéralement sur elle ?

C’est une amie de longue date, en effet, répondis-je prudemment.

Nous nous étions connues avant même de venir hanter la Terre Prime, après tout.

Fort bien, soupirais-je en me détendant très légèrement.

Au moins, s’il comptait faire de moi son quatre heures, il ne le répèterait pas à loisir jusqu’à ce que je meurs d’ennui, contrairement à Mr Wolf. C’était un progrès non négligeable.
Ses intentions apparemment louables n’empêchèrent pas l’inconnu de s’installer à mes côtés, et d’accepter le thé. Je demandais donc à la barmaid de s’en occuper tandis que l’homme s’enquérait de mon prénom.
J’avais en effet oublié la plus élémentaire des politesses consistant à se présenter lorsque l’on rencontrait quelqu’un. Quoi que je n’utilise par habitude que les noms de famille, je commençais à me faire à l’idée qu’ici, chacun s’interpelait assez familièrement dès le départ pour peu que leur premier contact soit informel. C’était étrange, mais j’étais capable de faire un effort sur ce point, à l’exception de quelques personnes qui me déplaisaient souverainement.

Je m’appelle Alice Hatter, répondais-je tandis que l’on servait son thé.

Je retins un de mes rares sourires lorsqu’il en complimenta le goût. Je m’abstenais aussi de signaler qu’à côté de la boisson qu’ingurgitaient beaucoup des humains d’aujourd’hui, la mienne brillait forcément par sa qualité.
En effet, j’étais occupée à observer la main tendue de mon interlocuteur en me demandant ce qu’il voulait bien que j’en fasse – et ce avant de me souvenir qu’il s’agissait de la façon de se saluer et de lui offrir la mienne avec hésitation…
Avant de la lui retirer brusquement lorsqu’il mentionna son propre nom.

Raphaël… Comme le Raphaël de Casey ? m’exclamais-je aussitôt.

Evidemment, le souvenir de notre amicale conversation – d’aucuns auraient dit beuverie – ne manqua pas de me faire rougir une fois de plus. Je plongeais dans ma tasse de thé pour y retrouver contenance, et essayer de repêcher ma pauvre dignité, avant de reprendre plus calmement mais avec une certaine… Désapprobation dans la voix.

Je suppose que vous êtes toujours… En bons termes avec elle si vous êtes ici ce soir.

Quelle adorable façon de mentionner les images bien trop déplacées qui hantaient ma mémoire.

J’espère par ailleurs que vous comptez pérenniser cette relation un tant soit peu plutôt que de simplement profiter d’elle.

Voilà que je défendais la rouquine, à présent. Comme si elle en avait le moins du monde besoin. Chaque jour, je remerciais le ciel d’être amie avec elle. Je n’aurais probablement pas apprécié d’être son ennemie.

Et dire que j’essayais de mettre un visage sur votre nom depuis des semaines. Il suffisait que je vous tombe dessus, concluais-je avec une moue dégoûtée.

Je ne me souciais pas le moins du monde de l’interprétation qu’il pourrait faire de mes propos. En fait, j’étais en train d’imaginer rêveusement lâcher le Lièvre de Mars sur sa personne, en tant qu’avertissement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Indépendant Neutre
avatar

Raphaël Mercury

Indépendant Neutre
Généralités
Hermès
ϟ Nombre de Messages : 798
ϟ Nombre de Messages RP : 500
ϟ Crédits : Angel Dust Tumblr
ϟ Doublons : Cass Flemming - Seto Shigemitsu
ϟ Célébrité : Gaspard Ulliel
ϟ Âge du Personnage : 32
ϟ Statut : Dans une amitié avec beaucoup d'avantages avec un cauchemar
ϟ Métier : Voleur
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 3
ϟ Particularités Physiques:
Dim 10 Sep - 21:44 Message | (#)

La demoiselle était pour le moins… étrange. Elle semblait plus que soulagée d’apprendre qu’il ne comptait effectivement pas la dévorer. De toute évidence, elle semblait s’imaginer que c’était une possibilité. Mais aurait-il dû s’attendre à autre chose de la part d’une amie de Casey? Oh, la curiosité était certes un vilain défaut, mais il avait envie de tout savoir ! Il avait d’autant moins de scrupules à ça qu’il savait que Casey avait fait exactement la même chose avec ce satané chat qui lui servait d’espions. Et puis elle avait aussi dû lire tous les livres sur la mythologie à sa portée.

Il aurait bien fait un compliment sur son nom, mais il n’en eut pas l’occasion. Il se trouvait que le sien avait fait réagir la jeune femme et qu’elle venait, à son tour, de réaliser le lien qui l’unissait à la propriétaire des lieux.

Je crois avoir cet honneur oui” s’mausa-t-il.

A moins qu’il n’y ait un autre Raphaël dans la vie de la jeune femme? La coïncidence aurait certes était amusante, mais un peu grosse. En tout cas, elle avait l’air d’avoir parlé de lui, mais peut-être pas forcément en bien, à en juger par l’expression d’Alice, ni par les commentaires qui suivirent.

Notre relation, comme beaucoup d’autres, a connu ses hauts et ses bas, mais oui, nous sommes en bons termes”.

D’excellents termes même, s’il s’agissait du pendant sexuel de leur relation. Enfin, il n’avait pas non plus à se plaindre de l’aspect professionnel, ni de l’aspect disons… amicale. Casey n’était pas le genre de fille à l’embêter avec des problèmes qui n’en étaient pas.

Dois-je en conclure que c’est lors d’une de ces mauvaises passes que vous avez entendu parler de moi? Casey a pu être en colère contre moi, et peut-être s’en ouvrir à vous dans des termes crus, mais je puis vous assurer que tout ceci est derrière nous. Elle est, à Star City, une connaissance estimée”.

Il but une nouvelle gorgée de son thé, apparemment pas beaucoup plus ému de savoir que la jeune femme aux cheveux blonds n’avait apparemment pas la plus haute estime de sa personne. Bah, il s’en remettrait. Peut-être même arriverait-il à lui faire changer d’avis.

Ou peut-être vous a-t-elle parlé de moins en bien, mais que l’amitié que vous lui portez vous pousse à vous inquiétez pour elle. Vous ne seriez pas la première, et je peux d’ores et déjà vous rassurer sur mes intentions. Il n’y a rien que nous fassions, Casey et moi, qu’elle n’ait pas envie que je lui fasse. Enfin.. vous avez tout de même un avantage indéniable sur moi. Je ne crois pas avoir eu l’honneur d’entendre parler de votre humble personne”.

Mais ça aussi, il comptait bien le corriger.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




"I'm the God of everything no one else wants to do"
- Hermes, probably

Indépendant Neutre
avatar

Alice Hatter

Indépendant Neutre
Généralités
Reine des Cauchemars
ϟ Nombre de Messages : 158
ϟ Nombre de Messages RP : 111
ϟ Crédits : Puckessa
ϟ Célébrité : Aimee Teegarden
ϟ Âge du Personnage : Alice n'a pas vraiment d'âge, mais elle paraît avoir environ 25 ans
ϟ Statut : Harcelée par un loup volant
ϟ Métier : Chercheuse d'informations chevronnée pour Noctis
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 0
ϟ Particularités Physiques:
Dim 10 Sep - 22:34 Message | (#)

Ah. Au moins était-il conscient que Casey lui faisait honneur en l’accueillant dans sa vie. J’étais cela dit toujours aussi abasourdie par la désinvolture avec laquelle les gens traitaient leurs relations. Etais-je donc la seule personne de cette ville à considérer qu’il s’agissait de quelque chose d’un tant soit peu important.

Plus que de la désapprobation, c’était une totale incompréhension qui m’habitait. De plus, même si quelqu’un s’y était pris dans les règles de l’art, je n’aurais toujours pas été intéressée par l’idée du couple. J’avais toujours vécu seule de ce côté-là, et mon cœur ne s’en portait que mieux.

A vrai dire, commençais-je, songeuse, Casey ne m’a pas vraiment parlé de vous.

A aucun moment je n’imaginais ce que ces propos pouvaient avoir de vexant aux yeux de certaines personnes.

J’ai découvert votre existence par moi-même, et c’est seulement là qu’elle m’a avoué que vous aviez…

Pause. Panique momentanée, avant que je n’affiche de nouveau une assurance de façade.

Des relations intimes et que vous lui aviez sauvé la vie. Je crois qu’elle espérait que je vous garde en bonne estime, somme toute. Elle ne m’a rien dit de plus, ajoutais-je, mentant sans honte quant à la suite de notre conversation.

Dieu en soit loué, je n’avais pas rougi. Les miracles existaient bel et bien. Invoquer le nom du Seigneur me fit repenser au surnom dont j’avais affublé l’ami de Casey. Saint Raphaël. Ma foi, il était peut-être poli et plutôt agréable à côtoyer, cela ne dissimulait guère le fait qu’il n’ait rien d’un saint.
Voilà que je donnais dans le blasphème, à présent.

Oh, il n’y a pas grand-chose à dire sur moi, vous savez ?

Non, l’on aurait seulement pu en écrire des romans. En fait, c’était même déjà fait, même si je n’incarnais pas tout à fait la Alice de Lewis Carroll.

Casey et moi avons simplement des origines communes qui nous ont conduites à nous rapprocher.

Ou comment informer mon interlocuteur à la hauteur des renseignements dont il disposait déjà. Je ne savais pas à quel point ma rousse favorite s’était ouverte de son parcours auprès de lui, et j’accordais toute confiance en son jugement. S’il s’avérait que Raphaël possédait ce savoir, je n’avais aucune raison de ne pas mentionner que j’avais moi aussi fui le Royaume Onirique.
A vrai dire, je divulguais déjà cette information bien trop souvent, oubliant souvent que se présenter comme Alice Liddell pouvait être quelque peu perturbant pour le commun des mortels. Mais de toute façon, le commun des mortels croyait que c’était une plaisanterie la plupart du temps.

Elle m’a aidée à m’acclimater à cette ville…

Et à ce monde. Heureusement, cependant, Lukaz avait également participé à mon éducation. Le résultat eût été bien folklorique dans le cas contraire.

Et vous, d’où êtes-vous originaire au juste ? Si ce n’est pas trop indiscret, évidemment.

Je ne faisais pas qu’entretenir la conversation ou jouer les amies protectrices. J’étais réellement et sincèrement curieuse d’essayer de décortiquer un peu le pourquoi du comment de leur relation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Indépendant Neutre
avatar

Raphaël Mercury

Indépendant Neutre
Généralités
Hermès
ϟ Nombre de Messages : 798
ϟ Nombre de Messages RP : 500
ϟ Crédits : Angel Dust Tumblr
ϟ Doublons : Cass Flemming - Seto Shigemitsu
ϟ Célébrité : Gaspard Ulliel
ϟ Âge du Personnage : 32
ϟ Statut : Dans une amitié avec beaucoup d'avantages avec un cauchemar
ϟ Métier : Voleur
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 3
ϟ Particularités Physiques:
Lun 11 Sep - 15:05 Message | (#)

Ah quelle cruelle déception que d’entendre que Casey n’avait en réalité pas parlé de lui. Si le voleur en lui appréciait cette discrétion de la jeune femme, son ego Olympien était au supplice. Du style “comment osait-elle ne pas parler de mon illustre personne à tout le monde”. Bien sûr, s’il avait su que la jeune femme avait effectivement parlé de lui, notamment à Dawn, mais en des termes peu flatteurs… son ego aurait encore moins apprécié. Savoir que ces mots cruels étaient sortis de la bouche de la jeune femme alors qu’elle était particulièrement en colère contre lui n’aurait pas aidé.

Hum… alors si je comprends bien… elle s’est sentie obligée de préciser que je lui avais sauvé la vie…” Un souvenir qu’il ne portait pas du tout dans son coeur. “Car elle savait que vous alliez désapprouver nos relations intimes?

Intéressant. Oh bien sûr, il ne fit pas ce petit commentaire à voix haute. Dans le cas contraire, elle aurait pu comprendre qu’il comptait se servir de cette information contre elle. Dans la limite du raisonnable bien sûr. Une petite taquinerie ou deux.

Oh, vraiment, rien d’autres? Moi qui espérais un compliment de la part d’une personne aussi fascinante, et je découvre qu’elle ne parle guère de moi à ses plus anciennes amies… Je lui ferais part de ma tristesse à notre prochaine rencontre”.

Il en profita pour boire une nouvelle gorgée de thé. D’autres que lui, moins habitués peut-être à cacher leurs émotions, ou plus prompt à être surpris, auraient peut-être recraché le breuvage en entendant la jeune femme lui donner quelques précisions sur ses origines. Raphaël, bien sûr, jouait dans une autre catégorie. L’explication, loin d’être surprenante, était en réalité plus que logique.

Je vois.... dois-je en conclure que vous êtes vous aussi un cauchemar, ou que votre nature est différente et que vous partagez seulement comme origine le monde des rêves?

On aurait pu s’étonner de le voir aborder un tel sujet aussi légèrement, et auprès de tant d’oreilles indiscrètes. Sauf que les oreilles indiscrètes étaient en réalité beaucoup moins nombreuses qu’on pouvait le penser de prime abord. La musique était un peu trop forte pour qu’on entende vraiment la conversation de ses voisins, et la plupart des clients étaient occupés à danser. Les barmans étaient eux occupés ailleurs. Un risque calculé donc. Rien de tel, pour en apprendre plus sur quelqu’un, que de le déstabiliser juste un peu.

Oh, juste un peu indiscret… Mais je ne sais pas si je peux vous le dire. Je ne sais pas si vous allez me croire”. En plus, ce n’était pas du tout drôle que de platement annoncer “Je suis Hermès, dieu Olympiens des voyageurs, voleurs, menteurs, marchands, etc.”. Un peu de défi ! Peut-être serait-elle capable de deviner. “Savez-vous sentir les auras comme notre chère Casey? Ca pourrait être un indice… de taille”.

Etait-ce là un léger sous-entendu sexuel? Parfaitement. Peut-être trop subtil pour être facilement repérée par la demoiselle, mais il commençait doucement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




"I'm the God of everything no one else wants to do"
- Hermes, probably

Indépendant Neutre
avatar

Alice Hatter

Indépendant Neutre
Généralités
Reine des Cauchemars
ϟ Nombre de Messages : 158
ϟ Nombre de Messages RP : 111
ϟ Crédits : Puckessa
ϟ Célébrité : Aimee Teegarden
ϟ Âge du Personnage : Alice n'a pas vraiment d'âge, mais elle paraît avoir environ 25 ans
ϟ Statut : Harcelée par un loup volant
ϟ Métier : Chercheuse d'informations chevronnée pour Noctis
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 0
ϟ Particularités Physiques:
Lun 11 Sep - 18:17 Message | (#)

A vrai dire, Casey ne s’était sentie obligée de rien. Elle avait plutôt tenté de me calmer lorsque j’avais découvert qu’elle avait frôlé la mort d’un peu trop près. Comme si le fait que Raphaël l’ait tiré de là arrangeait un tant soit peu mon impression d’avoir raté une information capitale et d’avoir failli en tant qu’amie.
Mais ceci était une toute autre histoire.

Je n’ai simplement pas le mode de vie que la plupart des personnes qui m’entourent, me contentais-je de répondre.

C’était strictement vrai, après tout.
Un très léger sourire vint orner mes lèvres comme le compagnon de Casey se désolait du peu de compliments qu’il recevait.

Auriez-vous tant d’incertitudes pour qu’un tel besoin que l’on vous flatte l’ego vous habite, demandais-je tout à fait innocemment avant de reprendre un peu de thé.

L’on aurait pu s’y méprendre, non ? Il fallait bien que je ris un peu de lui, après tout. J’avais beau être arrivée plutôt sérieuse sur la Terre Prime, côtoyer Lukaz et une certaine rousse haute en couleurs m’avait rapidement déridée.
Malgré cela, je fus au départ étonnée que Raphaël évoque nos origines de façon si cavalière. Je pus cependant vite me rendre compte que personne autour de nous ne prêtait la moindre attention à nos propos, dans le brouhaha ambiant. C’était somme toute logique. C’est pourquoi je continuais notre conversation sans trop tenter d’être discrète.

— Je ne suis pas un cauchemar, quoi qu’une partie de moi y soit affiliée. Je suis simplement née dans le monde des rêves. A vrai dire, j’y ai mon propre royaume, en quelque sorte.


Mon territoire avait recréé Wonderland autour de moi, un îlot constitué de ce monde perturbé, de mes hallucinations et des quelques camarades qui avaient cessé de n’être qu’une création condamnée à revivre les mêmes évènements encore et encore.

Je crains que ma curiosité ne me fasse accepter ma légère indiscrétion, ajoutais-je ensuite.

Cependant, Raphaël était plus sibyllin que je ne l’étais moi-même. La part de Mara en moi, étant une praticienne des arts occultes, aurait peut-être pu déceler l’aura de mon interlocuteur. Néanmoins, il s’agissait de mon corps et de mes facultés, et je n’avais jamais été dotée de ce genre de capacités – je doutais d’ailleurs d’en être un jour capable. J’étais un être de magie pure, en quelque sorte, mais je n’avais pas la possibilité de faire cela.

Je suis différente de Casey. J’ai mes propres talents, et celui de lire les auras d’autrui n’en fait aucunement partie. Néanmoins, que cela ne vous empêche pas de me donner d’autres indices… Vous seriez immensément surpris de savoir ce à quoi je crois. A vrai dire, peut-être que vous refuseriez vous-même d’admettre la réalité de ce que je suis – et de là d’où je viens.

Je n’étais pas certaine que beaucoup de mes semblables arpentent la Terre Prime, même si je n’étais pas assez orgueilleuse pour espérer être la seule de mon genre.


Dernière édition par Alice Hatter le Mar 12 Sep - 21:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Indépendant Neutre
avatar

Raphaël Mercury

Indépendant Neutre
Généralités
Hermès
ϟ Nombre de Messages : 798
ϟ Nombre de Messages RP : 500
ϟ Crédits : Angel Dust Tumblr
ϟ Doublons : Cass Flemming - Seto Shigemitsu
ϟ Célébrité : Gaspard Ulliel
ϟ Âge du Personnage : 32
ϟ Statut : Dans une amitié avec beaucoup d'avantages avec un cauchemar
ϟ Métier : Voleur
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 3
ϟ Particularités Physiques:
Mar 12 Sep - 16:41 Message | (#)

Il posa son menton dans sa main et écouta la jeune femme lui expliquer qu’elle n’avait pas les mêmes occupations que les autres. Ce qu’il interpréta comme un manque de relations sexuelles. Il se serait bien proposé pour corriger le tir… mais ne doutait pas que Casey accueillerait assez mal la nouvelle. Il lui avait promis… disons une certaine forme de fidélité. Il n’était pas rustre au point de tout gâcher en couchant avec sa meilleure amie. Non non, la belle rousse avait beaucoup trop de valeur à ses yeux pour qu’il gâche les choses comme ça.

Oh, pas du tout. Vous ne me connaissez pas assez bien pour le savoir, mais je suis au contraire très sûr de moi. Je n’ai juste pas l’hypocrisie de faire semblant de ne pas aimer les compliments. Ils sont toujours agréables à entendre”.

Soit elle n’était pas gênée d’évoquer ainsi sa nature parce qu’elle n’avait pas encore acquis les limites de la société, soit elle s’en fichait comme d’une guigne pour les mêmes raisons que Raphaël. Ce dernier eut en tout cas l’occasion de satisfaire un peu de sa curiosité. Originaire du même monde, mais pas exactement la même chose… Il avait, triple hélas, passé trop peu de temps là-bas pour avoir une idée plus précise de la nature de la demoiselle.

Ah rassurez-vous, je suis également curieux de nature, et du genre à trouver qu’il s’agit plus d’une qualité que d’un défaut”.

Sans curiosité, il n’aurait pas rencontré la moitié du quart du tiers du centième des personnes qu’il avait pu rencontrer. Ah, il serait passé à côté de tellement de choses dans son existence ! Sans curiosité, par exemple, il n’aurait jamais été s’asseoir à côté de la jeune blonde, n’aurait jamais appris sa nature un peu particulière, ni ses liens avec Casey. Qu’on se le dise : la curiosité était, à son sens, le sel de la vie.

Ah, alors c’est vous qui sous-estimez ma capacité à croire l’incroyable ma chère. Mon existence même est considérée comme impossible par certain. Ou même incroyable, tout simplement…” A tout hasard, Solar, qui refusait catégoriquement de croire qu’il put être d’essence divine. Parfaitement scandaleux ! Pour une fois où il disait franchement la vérité… Enfin pour une fois, façon de parler… “Je vous propose un jeu. Une série de questions, avec des réponses uniquement par oui ou par non. Si vous me faites répondre oui, vous gagnez le droit de me reposer une question. Sinon, c’est à moi de vous en poser, selon les mêmes règles”. Il avisa sa tasse, déjà à moitié bue, et ajouta : “Peut-être qu’il nous faudra un peu plus de thé”.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




"I'm the God of everything no one else wants to do"
- Hermes, probably

Indépendant Neutre
avatar

Alice Hatter

Indépendant Neutre
Généralités
Reine des Cauchemars
ϟ Nombre de Messages : 158
ϟ Nombre de Messages RP : 111
ϟ Crédits : Puckessa
ϟ Célébrité : Aimee Teegarden
ϟ Âge du Personnage : Alice n'a pas vraiment d'âge, mais elle paraît avoir environ 25 ans
ϟ Statut : Harcelée par un loup volant
ϟ Métier : Chercheuse d'informations chevronnée pour Noctis
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 0
ϟ Particularités Physiques:
Mar 12 Sep - 22:18 Message | (#)

Malgré le fait que je me moquais — fort gentiment — de lui, j'avais bel et bien remarqué que le manque d'assurance n'était certainement pas aux nombres des défauts de Raphaël. Nul doute que là où il allait, il ravissait les regards, s'exprimait avec aisance en toutes circonstances, et maintes autres démonstrations de sa confiance... Celle-ci confinait à l'arrogance, si ce n'en était pas tout simplement une manifestation.
La question qui en découlait était de savoir quelle était la source de cet aplomb. Cela pouvait simplement être dans sa nature, ou tout au contraire être dû à un pouvoir hors du commun. Je n'allais cependant pas pouvoir répondre à ces interrogations en me contentant de l'écouter parler.

Très sûr de vous, vraiment ? C'est en général lié à des raisons de ressentir cette certitude.

Au moins étions-nous d'accord sur les qualités intrinsèques de la curiosité qui, en plus de former les esprits les plus critiques et agiles, permettait de se tenir informée. Ma foi, ce trait de caractère longtemps remisé au plus profond de moi avait refait surface ces derniers temps, alors que je réalisais que je pouvais vivre sur la Terre Prime sans encombres. Je ne me fondais pas dans le décor, mais on ne me regardait pas comme une bête curieuse. Du moins pas trop souvent. Lorsque je sortais mes plus belles parures, j'avais tendance à attirer des regards étonnés que j'ignorais avec superbe.
Je me contentais cela dit d'acquiescer d'un murmure approbateur ses propos, ne voyant pas là matière à discourir de trop.

Votre existence, incroyable ? Est-ce donc si extraordinaire pour que l'on vous soupçonne de mentir à ce sujet ? Assez ironiquement, j'ai bien du mal à le croire, m'amusais-je tout en me demandant ce qui pouvait être si invraisemblable que cela.

Remarquez, si l'on avait dit à un terrien que j'étais une créature de l'imaginaire hébergeant en plus l'esprit d'une mage des cauchemars depuis longtemps disparue, sans doute aurais-je manifesté de la défiance envers cette affirmation loufoque.

Je ne suis pas joueuse, habituellement.

J'étais un peu réticente, mais tout compte fait, qu'avais-je à y perdre ? Je n'avais pas honte de ma nature ou de mes origines, et je savais que si un jour la Terre Prime me rejetait, je m'accoutumerais en un instant à la vie à Wonderland telle que je l'avais connue avant Lukaz et Casey.
Et puis, cela me permettrait d'en savoir plus sur l'ami si cher au coeur de Casey...
Non, il n'y avait pas à tergiverser longtemps.
Je demandais à ma nouvelle barmaid préférée de nous préparer une théière puis reportais mon attention sur l'objet de mes interrogations sans fin.

Ceci étant, je suis suffisamment intriguée par ce que vous pourriez être pour faire une exception à la règle.

Je n'attendis pas son accord pour commencer, affectant le détachement le plus total tandis que je posais ma première question, la première qui m'était venue à l'esprit à vrai dire.

Venez-vous d'une autre dimension, comme Casey et moi ?

Je l'observais d'un air interrogateur, jusqu'à ce qu'autre chose me vienne à l'esprit :

Est ce que vous savez lire les auras ? Ce serait un peu tricher, non ?

La barmaid posa notre théière - en fait un pichet car je n'avais pas pris soin de ramener de théière ici, pensant être la seule folle à y boire du thé près de nous tandis que je m'excusais :

Pardon, cela fait deux questions de trop, à vrai dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Indépendant Neutre
avatar

Raphaël Mercury

Indépendant Neutre
Généralités
Hermès
ϟ Nombre de Messages : 798
ϟ Nombre de Messages RP : 500
ϟ Crédits : Angel Dust Tumblr
ϟ Doublons : Cass Flemming - Seto Shigemitsu
ϟ Célébrité : Gaspard Ulliel
ϟ Âge du Personnage : 32
ϟ Statut : Dans une amitié avec beaucoup d'avantages avec un cauchemar
ϟ Métier : Voleur
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 3
ϟ Particularités Physiques:
Mer 13 Sep - 15:44 Message | (#)

La jeune femme semblait tout à la fois ne pas s’étonner de la dimension olympienne de son assurance, et adhérer aux mêmes préceptes concernant la curiosité. Ah, une mortelle comme il les aimait !

Je crois que nous allons bien nous entendre, mademoiselle Alice Hatter”. Il pivota vers elle sur son siège pour la regarder dans les yeux, alors qu’un mince sourire venait habiller ses lèvres. “Je ne manquerais pas de vous le rappeler quand nous en arriverons à discuter de ma nature, si jamais vous deviez montrer le moindre signe d’incrédulité, évidemment”.

Et en admettant qu’ils en arrivent jusqu’ici, évidemment. Casey, pour ne citer qu’elle, n’avait pas découvert sa nature lors de leur première rencontre, même si elle avait eu quelques doutes qu’il n’était pas… tout à fait humain.

A la bonne heure!

D’ordinaire, il jouait plutôt à ce jeu avec un pichet rempli d’autres choses que du thé, mais allait-il s’en plaindre? Thé ou alcool, il aurait de toute façon fini la soirée dans le même état, c’est-à-dire complètement sobre, et il n’allait pas passer à côté d’un défi comme ça juste pour une histoire de boisson.

Il la laissa poliment poser une question, puis une deuxième, et même une troisième, quoiqu’il aurait été difficile pour lui de l’interrompre à ce moment-là. Il s’empara du pichet et remplit la tasse de chacun, en commençant bien évidemment par celle de la jeune femme. Politesse, et galanterie, élémentaire.

Oui. Non. Et oui, ce serait tricher. Mais comme je ne sais pas lire les auras, j’imagine que cette question n’a que peu d’intérêt, à part d’un point de vue philosophique ou hypothétique. La réponse ne vous étant pas utile, je vais considérer que vous n’avez posé que deux questions ma chère, et comme j’ai répondu à la seconde par la négative, j’imagine que c’est mon tour”.

Il reposa le pichet, et replaça sa main sous son menton pendant qu’il contemplait le visage de la jeune femme - et uniquement le visage ! Il avait beau être “obsédé” comme le disait Casey, il n’était pas non plus totalement rustre - en quête d’inspiration. Il dût la trouver, quelque part dans le regard de la jeune femme, ou peut-être dans la blondeur de sa chevelure.

Aviez-vous une… disons incarnation physique dans le monde onirique ou avez-vous fusionné avec une mortelle venue de la Terre Prime ou d’ailleurs”. A l’image de Casey, donc. Quoi? Comment ça elle ne pouvait pas répondre par oui ou par non? Mais bien sûr qu'elle pouvait. Il n'était tout de même pas un tricheur Et puis comme elle avait posé plus d’une question avant même qu’il n’ait répondu… “Alice Hatter… est-ce votre vrai nom d’ailleurs?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




"I'm the God of everything no one else wants to do"
- Hermes, probably

Indépendant Neutre
avatar

Alice Hatter

Indépendant Neutre
Généralités
Reine des Cauchemars
ϟ Nombre de Messages : 158
ϟ Nombre de Messages RP : 111
ϟ Crédits : Puckessa
ϟ Célébrité : Aimee Teegarden
ϟ Âge du Personnage : Alice n'a pas vraiment d'âge, mais elle paraît avoir environ 25 ans
ϟ Statut : Harcelée par un loup volant
ϟ Métier : Chercheuse d'informations chevronnée pour Noctis
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 0
ϟ Particularités Physiques:
Mer 13 Sep - 21:38 Message | (#)

Je devais bien admettre que j’appréciais Raphaël. Non, laissez-moi corriger. J’appréciais la personne qu’il prétendait être. S’il s’avérait qu’il ne mentait pas, ne trichait pas, et bien, soit. Je pourrais dire à Casey qu’elle aurait pu choisir plus mauvais parti.
Cela n’ôtait rien au fait qu’il ne se comportait pas très correct avec mon amie, à mon goût. Mais bien qu’il m’en coûte de devoir me contenter de cela, ce n’était pas ma vie, mon cœur et mon corps que je jouais, et ma cauchemardesque compagne savait s’occuper d’elle-même.
Le jour où elle se lasserait de son… Son amant, il serait toujours temps pour moi de me faire moins agréable.

Rappelez-moi donc, acquiesçais-je, bonne joueuse.

Il y avait toutefois peu de chances que ce fut nécessaire : croire à l’impossible faisait partie de ma nature même.
J’eus un léger sourire comme mon compagnon d’un soir se réjouissait de mon accord pour son petit jeu. J’espérais seulement parvenir à mes fins et mettre un nom sur qui il était… Ou ce qu’il était, peut-être ?
Je m’étais quelque peu emballée quand à mes questions, plus enthousiasmée que je n’aurais aimé l’admettre par notre échange. Pourtant, Raphaël choisit de répondre à mes diverses questions. Je rangeais soigneusement les informations qu’il me donnait dans un coin de mon esprit tout en réfléchissant d’ores et déjà aux autres interrogations que je pourrais lui soumettre.

A votre tour, en effet.

J’attrapais ma tasse fort aimablement remplie par mon interlocuteur, soutenant son regard de mes yeux bruns pétillants d’une curiosité réelle… et habités comme souvent des fantômes de mon passé, du grain de folie qui m’habitait toujours malgré les nombreuses années qui me séparaient de mes tourments.

Difficile de répondre simplement par oui ou par non, signalais-je avec un sourire. Néanmoins, je vous informe que oui, j’avais bel et bien une incarnation physique dans le monde onirique. Je n'ai nul besoin de possession pour être. Quand à votre seconde question…

Techniquement parlant, c’eût été mentir que de répondre non car une partie au moins de mon nom était le bon.

Disons que non, mais l’affirmation la plus correcte serait de vous dire oui et non.

Ce n’était pas tricher que de l’aiguiller un peu, n’est-ce-pas ? J’espérais tout de même qu’il ne trouverait pas la solution au problème, trop rapidement. Je marquais une pause, observant sans les voir les gens qui passaient autour de nous, avant de reprendre tranquillement.

Je suppose donc que c’est à mon tour de nouveau.

J’en étais à peu près certaine, raison pour laquelle je n’attendis pas vraiment son accord pour demander :

La dimension dont vous venez est-elle connue sur la Terre Prime ? Autant ne pas perdre de temps s’il s’avère que je n’ai aucune chance d’avoir entendu parler de votre lieu d’origine, m’amusais-je en guise d’explication.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Indépendant Neutre
avatar

Raphaël Mercury

Indépendant Neutre
Généralités
Hermès
ϟ Nombre de Messages : 798
ϟ Nombre de Messages RP : 500
ϟ Crédits : Angel Dust Tumblr
ϟ Doublons : Cass Flemming - Seto Shigemitsu
ϟ Célébrité : Gaspard Ulliel
ϟ Âge du Personnage : 32
ϟ Statut : Dans une amitié avec beaucoup d'avantages avec un cauchemar
ϟ Métier : Voleur
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 3
ϟ Particularités Physiques:
Jeu 14 Sep - 12:32 Message | (#)

La jeune femme était décidément bonne joueuse puisqu’elle fit d’elle-même une entorse aux règles pour répondre plus en détail à sa question. Ainsi, ce corps était donc a priori, le sien. A priori, car rien ne lui disait qu’elle n’avait pas omis une partie de l’histoire. Peut-être qu’elle avait changé de corps à son arrivée ici… Encore une fois, il ne connaissait pas assez les habitants du monde onirique pour se prononcer avec certitude, mais ça ne le dérangeait pas. Il n’y avait rien de plus excitant que l’incertitude, ne pas savoir où on allait mettre les pieds.

La réponse concernant son nom était presque aussi mystérieuse. S’il n’avait pas déjà été intrigué, il l’aurait probablement été avec cette réponse. Devait-il en conclure qu’elle avait changé son nom? C’était la conclusion la plus logique. Il y avait plus d’une raison de changer de nom, que ce soit par le mariage, une envie de discrétion, ou parfois, parce qu’une longévité surhumaine nous y obligeait. Beaucoup de gens avaient tendance à ne changer que leur nom, pour conserver le prénom qu’ils avaient portés toute leur vie.

Je vous remercie de votre précision dans vos réponses, je ne vous en demandais pas tant”.

Il l’invita d’un geste de la main à lui poser une nouvelle question. Ce “oui et non” devait avoir valeur de “non”. Lui-même en profita pour avaler une nouvelle gorgée de thé.

“Oh faites attention ma chère, vous allez finir par me vexer. Vous commencez par me demander si je puis lire les auras en pointant que ce serait tricher, puis si vous pouvez connaître ma dimension d’origine… je vais finir par croire que vous avez une bien piètre opinion de moi”.

L’un de ses nombreux talents étaient de s’offusquer, avec mesure, de reproches pourtant légitimes. Au vu de ses nombreux attributs, celui de “tricheur” n’était pas spécialement tiré par les cheveux. Il allait plutôt bien avec son caractère joueur et son épithète de menteur.

Oui, vous avez dû entendre, au moins une fois, parler de mon lieu d’origine”.

De là à pouvoir affirmer qu’elle avait forcément entendu parler d’Hermès… c’était une autre histoire. Il savait qu’elle aimait le thé, mais pas si elle était férue de mythologie grecque. Ou même romaine d’ailleurs. A part dans les détails, c’était la même chose. Enfin, techniquement, il était originaire de la Terre Prime. Sa divine ascendance n’y changeait rien, il était né en Grèce. Restait à déterminer s’il allait jouer sur les mots, et donc tricher, ou bien se montrer honnête pour l’encourager à faire de même. Dès qu’elle saurait son identité, elle aurait probablement des doutes sur son honnêteté, évidemment…

Ce qui vous donne droit à une nouvelle question, j’imagine… mais si vous me permettez, je vais aussi vous en retourner une. Avez-vous d’autres talents que le choix du thé et la disparition?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




"I'm the God of everything no one else wants to do"
- Hermes, probably

Indépendant Neutre
avatar

Alice Hatter

Indépendant Neutre
Généralités
Reine des Cauchemars
ϟ Nombre de Messages : 158
ϟ Nombre de Messages RP : 111
ϟ Crédits : Puckessa
ϟ Célébrité : Aimee Teegarden
ϟ Âge du Personnage : Alice n'a pas vraiment d'âge, mais elle paraît avoir environ 25 ans
ϟ Statut : Harcelée par un loup volant
ϟ Métier : Chercheuse d'informations chevronnée pour Noctis
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 0
ϟ Particularités Physiques:
Jeu 14 Sep - 16:18 Message | (#)

Raphaël était si poli que je commençais à me demander si je n’avais pas jugé trop vite. Ou bien s’il était particulièrement doué lorsqu’il s’agissait de prétendre être quelqu’un d’autre. Je n’étais pas la personne la plus confiante au monde, et en tant que telle je ne pouvais jamais vraiment m’empêcher de m’interroger. Etait-on encore une fois en train d’essayer de me tromper ?

Avec plaisir.

Je plaçais mes mains en coupe autour de ma tasse de thé, y cherchant une chaleur qui, bien que superflue car il ne faisait pas du tout froid au Red Night, était assez réconfortante.

Soyez rassuré, votre dimension d’origine connue ou inconnue, n’influera pas sur l’opinion que j’ai de vous, lui retournais-je avec un discret sourire. A moins, cela dit, que vous ne veniez tout droit des enfers, quoi que j'en doute fortement. J’avoue que j’ai quelques réticences envers les démons, allez savoir pourquoi.

Pourtant, je t’assure que j’en connais de fort amusants, murmura Mara, la sorcière des cauchemars que j’abritais en moi depuis que j’avais quitté le monde onirique. La remarque reçut évidemment toute ma désapprobation.
Je commençais ensuite à chercher quelle dimension autre aurait pu laisser échapper l’un de ses habitants. J’en connaissais certaines, ou du moins je savais qu’elles étaient censées exister.
A vrai dire, je n’étais pas beaucoup plus avancée sans poser d’autres questions.

Je vous permets, acquiesçais-je donc même si Raphaël n’avait pas attendu d’avoir mon accord pour enchaîner.

J’aurais cependant été peu honnête de protester, après les nombreuses questions que je lui avais adressées.

Oui, j’ai d’autres talents.

Je ne développais pas plus cette fois-ci. Je ne voulais pas lui donner plus d’informations. Pouvoir invoquer le Lièvre de Mars, vivre avec le Chat de Cheshire et se retrouver avec le Glaive Vorpalin dans les mains chaque fois que je devais faire usage de sa lame… Comment dire que j’aurais tout aussi bien pu lui dire que j’étais Alice Liddell, une échappée d’un jeu humain. Me croirait-il seulement ?

Est-ce que vous disposez de capacités magiques quelles qu’elles soient ? Hm, comme vous avez enchaîné sur votre prochaine question, je prends la liberté de vous en poser une seconde. Votre dimension est-elle semblable à la Terre Prime ?

Il me semblait me souvenir de Mara discourant sur les différents mondes ressemblant comme deux gouttes d’eau à celle où je vivais actuellement.
Je me rendis compte à ce stade que, contre toute attente, j’étais… plutôt à l’aise. Je n’avais pas vu de choses qui n’existaient pas, je n’avais pas subi d’interventions malvenues d’un certain lièvre, je ne me sentais pas menacée ou inquiète. Le changement était plutôt agréable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Etre saint ne signifie pas être sans défauts - Raphaël

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant


Sujets similaires

-
» [Lieu] L'église Saint Sauveur de Ryes
» Comment geler nos sens sans drogue? Avec la neige, bien sûr... [Rainer]
» Azriel, l'homme sans ombre
» (sawyer) l'avenir a le don d'arriver sans prévenir
» Ohana signifie famille, famille signifie que personne ne doit être abandonné~ Maylea Maori

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star City Heroes :: Administration :: Archives :: Archives des Rencontres-