AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Partagez|

Cities in Dust ◊ Seto&Jérôme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Triade
avatar

Généralités
FREE 1/3 RPs - 0 RPs réservés

ϟ Nombre de Messages : 383
ϟ Nombre de Messages RP : 24
ϟ Crédits : Azra + Tumblr + CandyApple
ϟ Célébrité : James Frain
ϟ Âge du Personnage : 49 ans
ϟ Statut : Pas intéressé
ϟ Métier : Propriétaire et gérant du Devilish
ϟ Liens Rapides : PrésentationJournalLiensSujetsExploitsLe Devilish
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 2
ϟ Particularités Physiques:
Dim 3 Sep - 20:09 Message | (#)

Jérôme se trouvait dans son bureau. Il était trop tôt pour qu’il aille s’exiler dans son laboratoire, il y avait encore trop à faire au casino. Il devait passer en revue le travail de ses employés, s’assurer qu’ils n’avaient pas fait de conneries… ou du moins s’assurer que celui à qui il déléguait la vérification de ces tâches avait bien fait son propre job. Beaucoup se seraient reposés sur le sous-fifre. Pas Jérôme. Il ne trouvait pas la chose ennuyeuse ou fastidieuse ou rébarbative. Bien au contraire, elle satisfaisait son besoin de contrôle, de savoir, de perfection. Maniaque, obsessionnel, oui, il l’était. Mais ce n’était pas en laissant son avenir aux mains du hasard qu’il en était arrivé là. Il ne s’était pas affranchi d’un mauvais quartier et d’une enfance misérable juste en laissant le temps passer et en espérant qu’un futur meilleur lui tomberait tout cru dans la bouche. Non, il avait travaillé pour en arriver là. Et il estimait que tous devaient faire de même. La fainéantise l’insupportait plus que beaucoup d’autres défauts.

Les feuilles passaient les unes après les autres sous son regard acéré. S’il lisait vite, il n’en perdait pas pour autant la moindre miette. Dans un angle du bureau, se tenait son bodyguard. Sur la chaise en face de lui, le responsable de ce rapport de plusieurs pages. Jérôme avait pris un soin particulier à l’embaucher. D’autres avant lui avaient occupé ce poste mais ne le prenait pas au sérieux. Cet homme, à l’allure plus que banale, et même un peu misérable, au moins, accomplissait le travail qu’on lui confiait avec rigueur et précision. Tout ce que Jérôme attendait de lui. Il pouvait sentir son appréhension pourtant. Il craignait d’avoir oublié quelque chose, certainement. D’avoir fait moins que la perfection, de décevoir son patron. Et il savait tous, au Devilish, qu’il ne fallait pas décevoir Jérôme. La présence ténébreuse du bodyguard dans son dos n’aidait pas. Puis, finalement, le propriétaire leva les yeux du compte-rendu et lissa les feuilles avant de les aligner parfaitement. C’est du bon travail, Tom. Vous savez ce qu’il vous reste à faire pour ce responsable de table de jeu dans la Gourmandise.Oui, Monsieur Blackthorn.Bien. Vous pouvez disposer.

L’intéressé se leva et le bodyguard lui ouvrit la porte sans un bruit. Jérôme rangea le rapport avec les autres, dans la case qui leur était réservée. Il se leva et tourna le dos à son bureau, à la porte. Faites entrer mon prochain rendez-vous. Il s’agissait d’un jeune homme — du moins en apparence — appartenant au Cartel plus qu’à la Triade. Malgré tout, il le savait un remarquable espion et indic. Peut-être pourrait-il lui être utile. Tout était question de savoir ce qu’il voulait, et si Jérôme pouvait le lui offrir. Tout le monde avait un prix. Même si, au final, Jérôme ne lui demanderait pas plus que ce qu’il devait déjà faire pour un autre membre du Cartel. La porte se referma dans son dos, et il attendit un instant avant de se retourner. Il s’était servi un verre, une boisson ambrée qui pouvait passer pour du bourbon, mais qui n’en était pas. Jérôme ne buvait pas d’alcool. Il ne supportait pas la perte de contrôle, ce n’était pas pour s’abrutir avec une boisson dont il avait été plus que témoin des ravages. Il en portait encore les vestiges sur son corps.

Il avala une gorgée, fit claquer sa langue contre son palais et se retourna enfin. Le jeune asiatique était assis sur le siège qu’avait occupé son employé juste un peu plus tôt. Bonsoir Monsieur Shigemitsu. Je ne vous noierais pas dans un long discours mais en viendrais directement aux faits : j’aimerais me procurer vos services. Il resta un instant debout, avant de reprendre place sur son siège de bureau des plus confortables. Il croisa les jambes et noua ses doigts entre eux sur le dessous de main du bureau. Je vous rassure tout de suite, je ne vous demande pas de mettre en danger votre vie. Juste de me rapporter quelques informations, comme vous devez déjà le faire pour d’autres… Il marqua une pause, avala une gorgée de sa boisson non-alcoolisée et adressa un sourire affable au jeune homme. Qu’en dites-vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cbanduraauteur.weebly.com/


I see hell in your eyes. Taken in by surprise. Touching you makes me feel alive. Touching you makes me die inside. Walking, Waiting. Alone without a care. Hoping and hating ©️ Candy Apple
le venin de dieu

Cartel Rouge
avatar

Seto Shigemitsu

Cartel Rouge
Généralités
Bakeneko
ϟ Nombre de Messages : 182
ϟ Nombre de Messages RP : 97
ϟ Crédits : Coco
ϟ Doublons : Cass Flemming - Raphaël Mercury
ϟ Célébrité : Haruma Miura
ϟ Âge du Personnage : 23
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Informateur/Espion pour le Cartel Rouge
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 1
ϟ Particularités Physiques:
Dim 3 Sep - 22:23 Message | (#)

Une fois, Seto s’était plaint à l’un de ses humains qu’il était tellement occupé qu’il avait à peine le temps de faire ses douze heures de sommeil et de chasser sa propre nourriture. C’était presque loin du compte. D’un côté, il y avait les multiples missions que lui confiait Casey, et les missions tout aussi importantes de Madame César. De l’autre, il y avait sa propre vendetta, sa vengeance contre le Magicien, la mort qu’il prévoyait d’infliger à tous ses proches. Des morts horribles, des agonies lentes et douloureuses !... Retardées par son emploi du temps trop chargé donc. Sa vengeance était certes importante. Mais il savait aussi qu’il ne pouvait pas la réaliser seul. Il avait beaucoup de mal à l’admettre mais l’exacte vérité était qu’il avait besoin d’aide de la part d’humains.

Prenons l’exemple de sa première cible, qu’il avait fait explosé, et qui avait quand même survécu. Il lui fallait une arme spéciale pour le tuer, il le sentait. Sauf qu’il ne pouvait pas la réclamer à Casey, qui en aurait sans doute eu des soupçons, ni à madame César, qui se serait méfiée de ce qu’il pouvait en faire. D’où l’intérêt de ratisser plus large… et d’aller manger à un autre ratelier.

En l’occurence celui d’un autre membre du Cartel, propriétaire d’un casino, et dont il ne connaissait pas le nom. Il fallait le comprendre, on lui avait donné une carte de visite, en lui disait d’aller là… mais il ne savait pas lire. Heureusement qu’il était débrouillard hein ! Il avait salopé la carte pour avoir un prétexte pour la montrer aux gens et qu’on la déchiffre pour lui. Il préférait garder le secret de son illettrisme pour lui. Un espion qui ne sait pas lire, ça se vendait tout de même moins bien.

Pour l’instant, il attendait, dans le couloir, qu’on daigne le laisser entrer. Daigne, parce que franchement, ça ne se faisait pas de le faire attendre. En plus, il n’était pas exactement réputé pour sa patience, et ça se sentait dans son attitude. Il ne tenait pas en place, s’agitait, faisait les cents pas, soupirait, et regardait fixement la porte pour la forcer à s’ouvrir, sans grand succès.

Enfin son tour vint. Il put s’installer derrière un grand bureau, face à un homme qui lui tournait le dos et qu’il identifia comme “le patron”. C’était l’un de ses talents non-officiels : il reconnaissait toujours le chef. Pour l’instant, le visage de l’humain ne lui inspirait pas grand chose. Tous les humains se ressemblaient pour lui, au moins au début. Il fallait tout de même lui reconnaître ça : il allait droit au but.

Qu’est-ce que vous voulez comme information exactement?” Première question d’importance. “Et vous me donnez quoi en échange?” Deuxième question d’importance. “Et faut que je les abîme aussi? J’suis bon pour abîmer les gens s’il faut. Mais c’est plus cher ça”.

Lui aussi, était du genre à aller droit au but. En plus, inutile de rappeler que Seto était un chat occupé. C'était pour ça qu'il était entré directement dans le vif du sujet, et pas du tout parce qu'il était malpoli, même s'il devait bien l'être un peu tout de même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Triade
avatar

Généralités
FREE 1/3 RPs - 0 RPs réservés

ϟ Nombre de Messages : 383
ϟ Nombre de Messages RP : 24
ϟ Crédits : Azra + Tumblr + CandyApple
ϟ Célébrité : James Frain
ϟ Âge du Personnage : 49 ans
ϟ Statut : Pas intéressé
ϟ Métier : Propriétaire et gérant du Devilish
ϟ Liens Rapides : PrésentationJournalLiensSujetsExploitsLe Devilish
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 2
ϟ Particularités Physiques:
Lun 11 Sep - 17:15 Message | (#)

Une fois le jeune homme installé, Jérôme s’était retourné et lui avait exposé les faits. Ça ne servait à rien de tourner autour du pot. Et si le britannique appréciait prendre son temps dans certaines circonstances, il savait aussi que, comme le dicton le disait, « le temps, c’est de l’argent ». Le temps, c’est de l’impatience aussi. Et l’impatience ne servait jamais les desseins des individus. Lui-même ne la ressentait qu’occasionnellement, quand il arrivait à terme de sa semaine de tranquillité. Ce qui n’était pas encore le cas pour cet entretien, fort heureusement.

Son invité ne fit pas plus dans la dentelle que lui. S’ils restaient polis, pourquoi s’encombrer de ronds de jambes interminables ? Jérôme commençait à plutôt bien l’apprécier. Le reste déciderait de la chose. Qu’est-ce que vous voulez comme information exactement? Et vous me donnez quoi en échange? Et faut que je les abîme aussi? J’suis bon pour abîmer les gens s’il faut. Mais c’est plus cher ça. Jérôme répondit en premier lieu d’un sourire. Si lui représentait le calme absolu, tranquillement assis à siroter son verre de liquide ambré, le jeune homme semblait plutôt… impatient, oui. Peut-être avait-il un emploi du temps chargé.

Jérôme répondit après une autre gorgée de sa boisson. J’aimerais que vous surveilliez quelques-uns de mes clients… Je ne parle pas de ceux du casino, mais de ceux qui se procurent la drogue de ma conception… Nous avons eu un souci dernièrement et j’aimerais m’assurer que ce n’est qu’un cas isolé. En effet, le Venin de Dieu ne semblait pas s’accorder tout à fait parfaitement — ou bien trop parfaitement ? — à une autre drogue sur le marché, vendue par ses confrères du Cartel : la Méta-X. Ça risquait de devenir problématique. Jérôme ne voulait pas de compétition, ni de problème avec Atia César. Nul besoin de les abîmer cependant, à moins que votre vie se retrouve mise en danger, bien évidemment. Jérôme marqua une nouvelle pause et désigna d’un vague geste de la main les boissons qui trônaient non loin de son bureau. Désirez-vous boire quelque chose ? demanda-t-il, avant de revenir à un sujet plus sérieux : celui du paiement. De par ma position, j’ai les moyen de vous payer de manière satisfaisante. Néanmoins, plutôt que de vous imposer une somme, discutons plutôt de ce que vous aimeriez. Il ne posa même pas la question de savoir si Seto acceptait… Après tout, s’il était dans son bureau, c’était qu’il estimait pouvoir tirer quelque chose de ce contrat… et que ce quelque chose ne s’obtiendrait que s’il acceptait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cbanduraauteur.weebly.com/


I see hell in your eyes. Taken in by surprise. Touching you makes me feel alive. Touching you makes me die inside. Walking, Waiting. Alone without a care. Hoping and hating ©️ Candy Apple
le venin de dieu

Cartel Rouge
avatar

Seto Shigemitsu

Cartel Rouge
Généralités
Bakeneko
ϟ Nombre de Messages : 182
ϟ Nombre de Messages RP : 97
ϟ Crédits : Coco
ϟ Doublons : Cass Flemming - Raphaël Mercury
ϟ Célébrité : Haruma Miura
ϟ Âge du Personnage : 23
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Informateur/Espion pour le Cartel Rouge
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 1
ϟ Particularités Physiques:
Mar 12 Sep - 15:29 Message | (#)

Seto le regarda avaler une gorgée de son verre. En attendant, il ne lui répondait toujours pas hein ! Certes, ce geste ne représentait que quelques secondes dans la vie de l’esprit-chat… mais il se trouvait que chacune de ses secondes étaient précieuses. Il lui aurait bien signifier qu’il aurait préféré le voir boire après son départ, histoire de gagner du temps. Il allait presque ouvrir la bouche.

Ensuite il se rappela que ce n’était peut-être pas la meilleure des choses à faire s’il voulait obtenir des trucs de l’humain. Il avait appris ça de Madame César : ne jamais se montrer trop impatient, elle n’aimait pas ça. La patronne du Cartel ne s’en rendait pas compte, mais elle arrivait parfois à éduquer un peu Seto. Casey faisait le reste du boulot, en lui expliquant des trucs, et en le grattouillant comme il aimait.

En plus, il lui répondait. Il n’allait pas l’interrompre, pour perdre encore plus de temps, et au final s’impatienter encore plus ! Sauf que… la mission le laissa avec un certain nombre de questions. Qu’il n’hésita pas à poser en vrac, comme elles lui venaient. L’esprit du bakeneko était… disons… comme une chambre encombrée. Parfois, les tiroirs explosaient.

Qui je dois suivre? Et combien y en a? Et je dois surveiller quoi exactement? Qu’ils prennent bien votre drogue ou qu’ils la prennent pas? Vous expliquez pas bien je trouve, mais bon, d’accord, je les abîmerais pas. Et non, je veux pas boire, sauf si vous avez une coupelle de lait”.

Il aimait bien le lait. Il n’avait jamais trop eu l’occasion d’en boire, du temps de son Japon médiéval lointain. Sa maîtresse préférait garder ça pour elle. Alors maintenant qu’il était dans le monde moderne, et que l’or blanc coulait à flot, il se faisait plaisir. Oui, vous avez bien lu : Seto était lactophile. Et lactolique. Heureusement qu’il digérait encore le breuvage ! Enfin, ce n’était pas l’heure de penser à des briques de lait alignées à l’infini devant lui. Ils parlaient affaire… et surtout, ils parlaient paiement. Et les traits du visage humain de l’esprit-chat se plissèrent.

J’aime pas l’argent, j’préfère autre chose”.

Il ne comprenait rien au système. On lui donnait des bouts de papier, et ensuite il devait aller dans des endroits spéciaux pour échanger les bouts de papiers contre des choses. Casey avait pourtant bien essayé de lui expliquer. Il valait mieux demander de l’argent plutôt que des boites de croquettes, parce que l’argent permettait, entre autre, d’acheter les boites de croquettes. Sauf que l’argent n’était - jeu de mot voulu - pas monnaie courante à l’époque du Japon médiéval. Ce qui courait, à son époque, c’était le troc. Un service donné contre un service rendu. Un objet contre un objet. Si possible un objet capable de tuer proprement sa cible. Et pour ça, il avait une idée.

J’veux un truc magique. Genre euuuuh… Un masamune. Ou des clochettes magiques. Ou un éventail magique”.

Mais en gros, il voulait un truc magique.

Et japonais”.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Triade
avatar

Généralités
FREE 1/3 RPs - 0 RPs réservés

ϟ Nombre de Messages : 383
ϟ Nombre de Messages RP : 24
ϟ Crédits : Azra + Tumblr + CandyApple
ϟ Célébrité : James Frain
ϟ Âge du Personnage : 49 ans
ϟ Statut : Pas intéressé
ϟ Métier : Propriétaire et gérant du Devilish
ϟ Liens Rapides : PrésentationJournalLiensSujetsExploitsLe Devilish
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 2
ϟ Particularités Physiques:
Ven 15 Sep - 11:03 Message | (#)

L’annonce de la mission ne tarda pas à soulever un torrent de questions de la part de son interlocuteur. Jérôme eut un petit sourire. Il ne savait pas grand-chose de ce petit informateur, au final, si ce n’était ses liens avec le Cartel. Dans un sens, puisque la mission concernait aussi la Méta-X, ça n’entrait pas en compétition avec ce qu’il devait déjà faire… bien au contraire. Simplement, Jérôme espérait qu’il s’avérait plus patient et discret lors de ses missions. Qui je dois suivre? Et combien y en a? Et je dois surveiller quoi exactement? Qu’ils prennent bien votre drogue ou qu’ils la prennent pas? Vous expliquez pas bien je trouve, mais bon, d’accord, je les abîmerais pas. Et non, je veux pas boire, sauf si vous avez une coupelle de lait A moins que ce soit là son secret… Bombarder les intéressés de questions jusqu’à ce qu’ils finissent par craquer et tout révéler… Ça pouvait être une méthode de torture comme une autre. Sans rien laisser paraître, Jérôme nota pourtant la chose dans un coin de son esprit : peut-être que ça pourrait lui servir pour plus tard.

Mes employés vous désigneront ceux que vous devrez suivre. Ils vous fourniront également une photographie de chacun pour vous rafraichir la mémoire si nécessaire. Je voudrais que vous ne les surveilliez que lorsqu’ils prennent la drogue, et surtout bien les étudier s’ils en prennent une autre en complément. J’ai besoin d’avoir un rapport détaillé sur les effets des deux drogues prises ensemble. Il leva les yeux vers son bodyguard planté près de la porte et lui fit un petit signe de la tête. Ça faisait maintenant plusieurs années qu’ils travaillaient ensemble. Elinor savait, sans que son patron n’ait besoin de lui formuler la requête, qu’elle devait aller chercher un verre de lait pour leur invité. La demande n’évoqua aucune surprise sur le visage du propriétaire du casino. Même s’il ne s’était pas affranchi de ses émotions quelques jours plus tôt, ça ne l’aurait pas étonné plus que ça. Les demandes étranges, il en avait l’habitude. Plus les gens étaient riches, plus ils avaient des envies bizarres et excentriques. Un verre de lait n’était rien comparé à d’autres requêtes. D’autant plus que ledit lait était parfois utilisé dans la confection de certains cocktails vendus au Devilish, donc en trouver n’était pas difficile.

J’aime pas l’argent, j’préfère autre chose. Encore une fois, Jérôme n’afficha aucune surprise. Était-ce parce qu’il s’était douté de la chose ou simplement parce qu’il avait supprimé cette émotion de son répertoire ? Il était impossible de réellement savoir. Le jeune homme lui paraissait néanmoins suffisamment excentrique pour ne pas être du genre à aimer se rouler dans une pile de billets verts. Renseignez-moi sur ce qui vous ferait plaisir, dans ce cas. se contenta de répondre Jérôme. Encore une fois, les demandes sortant un peu de l’ordinaire ne lui paraissaient pas choquantes. L’argent, s’il permettait d’acheter pas mal de choses il est vrai, apparaissait bien futile face à d’autres désirs et envies. J’veux un truc magique. Genre euuuuh… Un masamune. Ou des clochettes magiques. Ou un éventail magique. Jérôme eut un nouveau sourire. Et japonais Évidemment. Jérôme n’était pas un spécialiste en matière de magie. Son domaine était clairement plus la science. Il était docteur en biochimie et en biologie cellulaire, avait créé sa propre drogue à partir de sa propre mutation. Mais, bien évidemment, il ne fermait pas les yeux sur le reste du monde. Il avait appris depuis son arrivée à Star City que la magie était une part intégrante de ce monde, juste autant que la science et les modifications génétiques. J’imagine que cet objet magique japonais devra posséder des capacités particulières et pas juste savoir réciter l’alphabet à l’envers sur la mélodie du petit bonhomme en mousse…? Car si Seto pouvait parfaitement travailler pour le Cartel de façon très naïve et uniquement pour payer ses factures — ça ne devait pas être le cas, s’il préférait des babioles magiques au lieu de l’argent —, Jérôme pensait plutôt qu’il y avait quelque chose de sombre derrière cette façade excentrique.

Il suffisait juste de savoir en quoi elle consistait exactement, afin de pouvoir combler au mieux ce nouvel employé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cbanduraauteur.weebly.com/


I see hell in your eyes. Taken in by surprise. Touching you makes me feel alive. Touching you makes me die inside. Walking, Waiting. Alone without a care. Hoping and hating ©️ Candy Apple
le venin de dieu

Cartel Rouge
avatar

Seto Shigemitsu

Cartel Rouge
Généralités
Bakeneko
ϟ Nombre de Messages : 182
ϟ Nombre de Messages RP : 97
ϟ Crédits : Coco
ϟ Doublons : Cass Flemming - Raphaël Mercury
ϟ Célébrité : Haruma Miura
ϟ Âge du Personnage : 23
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Informateur/Espion pour le Cartel Rouge
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 1
ϟ Particularités Physiques:
Ven 15 Sep - 14:52 Message | (#)

Généralement, les gens n’aimaient pas qu’ils les bombardent de questions. Madame Atia n’aimait pas ça, dans une moindre mesure, Casey n’aimait pas ça, et l’humain de Casey qui lui grattouillait le dos quand il était humain n’aimait pas spécialement ça non plus. Monsieur Blackthorn en revanche, ça n’avait l’air de lui faire ni chaud ni froid. Il ne fit aucun commentaire, aucune critique… mieux, il répondit aussitôt ou presque à toutes ces interrogations. D’autant plus appréciable qu’on ne le répéterait jamais assez. Seto était un chat très occupé et son temps était précieux.

“... alors il faut que je surveille que des drogués prennent bien de la drogue ? D’accord”.

Il trouvait la demande un peu étrange. Il était certes un peu niais face à toutes les nouveautés de ce monde, mais la drogue, ça existait déjà un peu de son temps. Les gens qui prenaient la peine de s’en procurer la consommaient en général peu de temps après. Donc a priori, c’était la même chose pour les clients de monsieur Blackthorn. Ils achetaient, ils consommaient. Enfin, si ça lui permettait de gagner des trucs sans trop se foûler…

Elle ressemble à quoi votre drogue à vous?”

Qu’il sache quand même ce qu’il devait surveiller… Parce que là aussi, il avat beau être niais, il avait quand même appris des trucs au contact de membres du Cartel. La drogue par exemple, ça pouvait ressembler à des pilules de toutes les couleurs, à de la poudre, à du liquide dans des seringues (il n’avait pas encore fait le rapprochement que c’était la même chose que la poudre blanche), etc etc.

Mais cette question tout de même importante au vu du deal qui occupaient les deux hommes allaient très vite se retrouver relégué loin, très loin dans l’esprit de Seto. Car Jérôme était sur le point de découvrir quelque chose d’assez gênant. Le chat ne comprenait ni les sarcasmes, ni l’ironie. Ce n’était tout simplement pas dans la culture asiatique. Alors quand il lui proposa un objet magique aux propriétés étonnantes, Seto sauta à pieds joints dedans, en commençant par froncer les narines et les sourcils.

Je veux pas d’un objet magique qui me récite l’alphabet à l’envers moi. Je veux un truc mieux !”

Il n’eut pas le temps de préciser sa pensée, car son verre de lait arrivait. Le timing était en réalité impeccable : s’il n’y avait pas eu quelque chose pour le distraire, Seto aurait sûrement passé les cinq prochaines minutes à décortiquer la phrase de Jérôme sans parvenir à la comprendre. Il s’empara du verre et avala une grande gorgée qui lui laissa des moustaches sur la lèvre supérieure.

Madame César, elle a un sabre magique. J’voudrais un sabre magique comme le sien. J’ai entendu d’autres gens parler de clochettes magiques. Quand on les frappe ensemble, ça fait un bruit qui paralyse les gens. Je veux ça plutôt que votre objet qui chante”. Il leva à nouveau son verre de lait, puis réalisa qu’il avait peut-être dit quelque chose qui prêtait à confusion. “Enfin je veux pas le sabre magique de Madame César. Elle me couperait la queue sinon”.

Et il n’avait aucune envie que la patronne du Cartel ne l'allège de sa queue touffue de félin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Triade
avatar

Généralités
FREE 1/3 RPs - 0 RPs réservés

ϟ Nombre de Messages : 383
ϟ Nombre de Messages RP : 24
ϟ Crédits : Azra + Tumblr + CandyApple
ϟ Célébrité : James Frain
ϟ Âge du Personnage : 49 ans
ϟ Statut : Pas intéressé
ϟ Métier : Propriétaire et gérant du Devilish
ϟ Liens Rapides : PrésentationJournalLiensSujetsExploitsLe Devilish
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 2
ϟ Particularités Physiques:
Lun 18 Sep - 14:06 Message | (#)

... alors il faut que je surveille que des drogués prennent bien de la drogue ? D’accord Jérôme pouvait bien entendu comprendre son désarroi. Formulée ainsi, sa requête semblait certainement des plus étranges, mais elle était nécessaire. De plus, Jérôme ne demandait pas au jeune homme de saisir ses motivations. Il avait besoin d’informations, qu’elles semblent inutiles aux yeux de son interlocuteur était bien le cadet de ses soucis. Il ne prit donc pas la peine de relever cette remarque à la perplexité à peine dissimulée. Elle ressemble à quoi votre drogue à vous? A cette remarque, il pouvait par contre répondre. Elle se présente sous la forme de petites fioles de 2 cm, en tapioca, afin que la diffusion de la drogue se fasse le plus efficacement possible. Ici, il n’était pas question de pilule, de poudre ou d’injection, on pouvait consommer le Venin de Dieu comme on mangeait des bonbons. Selon la variété choisie, la couleur change, mais le… packaging reste le même. On vous présentera quelques échantillons pour que vous soyez capables de la reconnaître… mais comme elle est assez différente des autres, j’imagine que ça ne sera pas bien compliqué.

Vint ensuite la question de la rémunération. Ça n’avait guère choqué le gérant du Devilish que Seto ne demande pas d’argent mais directement le genre d’objet qu’il convoitait. Dans un certain sens, ça enlevait une étape embêtante : celle de la recherche dudit objet et la négociation de son prix. Je veux pas d’un objet magique qui me récite l’alphabet à l’envers moi. Je veux un truc mieux ! S’il avait été tout autre, ou même plus près de l’échéance fatidique pour se débarrasser de ses émotions, Jérôme aurait certainement haussé un sourcil. Il n’en fit rien. La surprise ne se propagea pas dans son être comme elle l’aurait fait avec un humain normal. Il nota simplement que le jeune asiatique devant lui ne devait pas être familier avec l’ironie et le sarcasme. Chose étonnante malgré tout, dans le milieu où il évoluait. Mais bon, soit.

Jérôme fut sauvé par l’arrivée du verre de lait qui détourna brièvement l’attention de son interlocuteur. Une gorgée lactée plus tard, il reprenait. Madame César, elle a un sabre magique. J’voudrais un sabre magique comme le sien. J’ai entendu d’autres gens parler de clochettes magiques. Quand on les frappe ensemble, ça fait un bruit qui paralyse les gens. Je veux ça plutôt que votre objet qui chante. Il avait bien sûr entendu parler du sabre de « Madame César ». Un objet d’exception. Le jeune homme ne demandait pas rien, comme récompense pour le travail accompli. Les clochettes semblaient déjà plus accessibles cependant. Enfin je veux pas le sabre magique de Madame César. Elle me couperait la queue sinon. Jérôme eut un sourire. Non, bien sûr, pas celui de Madame César. Le propriétaire du Devilish n’aurait jamais même songé à la chose. Il n’avait rien d’un voleur, et n’en embaucherait jamais un pour accomplir ce genre de mission. Voler un membre plus éminent que lui au Cartel, alors qu’il aspirait à grimper les échelons… ce n’était clairement pas la meilleure démarche à suivre… même si la Triade était quelque peu à part.

Je vais voir ce que je peux faire pour trouver un objet qui vous conviendra le mieux. reprit-il. Sans vouloir me montrer indiscret : à quoi vous servira-t-il ? Ce genre d’informations est important pour que je ne me trompe pas dans le choix de l’artefact. C’était aussi l’occasion d’en apprendre plus sur celui qu’il embauchait pour ses services…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cbanduraauteur.weebly.com/


I see hell in your eyes. Taken in by surprise. Touching you makes me feel alive. Touching you makes me die inside. Walking, Waiting. Alone without a care. Hoping and hating ©️ Candy Apple
le venin de dieu

Cartel Rouge
avatar

Seto Shigemitsu

Cartel Rouge
Généralités
Bakeneko
ϟ Nombre de Messages : 182
ϟ Nombre de Messages RP : 97
ϟ Crédits : Coco
ϟ Doublons : Cass Flemming - Raphaël Mercury
ϟ Célébrité : Haruma Miura
ϟ Âge du Personnage : 23
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Informateur/Espion pour le Cartel Rouge
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 1
ϟ Particularités Physiques:
Lun 18 Sep - 22:57 Message | (#)

Seto n’était pas un grand amateur de drogues lui-même. Enfin si. L’herbe à chat, mais ce n’était pas du tout la même chose que la drogue humaine. Ca le faisait se sentir tout drôle et tout excité à la fois. Sous sa forme féline, ça marchait du tonnerre… et ça marchait aussi sous sa forme humaine. Ce qui était encore plus étrange à regarder que sous sa forme féline. Enfin le point de départ était celui-ci. Il n’était pas amateur de drogues, savait vaguement à quoi ça ressemblait, mais ne s’étonnait pas vraiment de voir qu’il existait des formes plus originales que d’autres.

Dites Monsieur Blackthorn, ça fait quoi aux gens quand ils prennent votre drogue?”

Ca lui semblait une autre question d’importance, après l format de la substance. Admettons qu’on lui confie la tâche de suivre plusieurs personnes à la fois. Il ne pourrait pas être constamment derrière eux, il n’avait pas le don d’ubiquité. S’il arrivait juste après une dose, il préférait savoir ce qui allait suivre. Et puis difficile de rapporter un comportement anormal quand on ne savait pas à quoi ressemblait le comportement "normal". Dans tous les cas, il préférait savoir à quoi s’attendre. Casey lui avait parlé de l’alcool, et il avait vu que certains humains pouvaient devenir agressifs.

Il but une nouvelle gorgée de lait - il devait toujours combattre son instinct initial de vouloir lapper sous sa forme humaine mais de un, dans un verre, ce n’était vraiment pas pratique, et de deux, sa langue humaine ne savait pas faire ça correctement - alors que son interlocuteur le relançait sur sa récompense. Évidemment, une discussion qui l’intéressait !

Bin… ça dépend de l’objet…” Logique. Pour lui en tout cas. Pas sûr que l’homme assis en face de lui ait été satisfait de cette réponse en va-et-vient. “J’espionne et je vole des trucs pour le Cartel, j’aime bien les objets qui m’aident à devenir meilleur. Par exemple, quelqu’un m’a offert une culotte magique, alors je perds plus mes vêtements quand je change de forme. C’est pratique. Les gens aiment pas quand un autre gens est tout nu dans la rue. Etre habillé, c’est mieux pour passer inaperçu”. Expérience vécue, et plus d’une fois. Justement parce que Seto n’avait jamais vu le problème. Techniquement parlant, sous sa forme féline, il était toujours à poil (et je n’ai même pas honte). Mais bon, il paraissait que ça ne se faisait pas, pour X raison. “J’aime bien les pelotes de laine aussi, c’est rigolo pour s’amuser… mais j’préfère les trucs magiques. J’peux faire du mal aux gens. J’suis bon pour faire du mal aux gens et me venger. Si un jour vous avez besoin…”

Il fallait voir cette proposition comme… disons… une volonté de poursuivre cette nouvelle collaboration si jamais. Ah, et aussi parce que Seto aimait bien se venger des gens. Même si les gens ne lui avaient rien fait à lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Triade
avatar

Généralités
FREE 1/3 RPs - 0 RPs réservés

ϟ Nombre de Messages : 383
ϟ Nombre de Messages RP : 24
ϟ Crédits : Azra + Tumblr + CandyApple
ϟ Célébrité : James Frain
ϟ Âge du Personnage : 49 ans
ϟ Statut : Pas intéressé
ϟ Métier : Propriétaire et gérant du Devilish
ϟ Liens Rapides : PrésentationJournalLiensSujetsExploitsLe Devilish
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 2
ϟ Particularités Physiques:
Jeu 21 Sep - 12:19 Message | (#)

Dites Monsieur Blackthorn, ça fait quoi aux gens quand ils prennent votre drogue? Jérôme eut à nouveau un petit sourire. Malgré son impatience apparente, le jeune homme posait des questions pertinentes et c’était appréciable. Il aurait été étonnant que la César et le Cartel se servent de ses services régulièrement s’il n’était pas compétent, d’un côté. Atia ne semblait pas être le genre de personnes à accepter l’incompétence. Ma drogue amplifie les émotions. Pas toutes en même temps, cependant. Ça dépend la variété sélectionnée par le client. Mais sachez que seules des émotions négatives peuvent être amplifiées par le Venin de Dieu. Colère, mépris, tristesse, jalousie… Je vous épargne tout le catalogue. Il arrivait donc que les clients eux-mêmes soient mis en danger, ou mettent en danger d’autres personnes. Surtout en ce qui concernait la colère. Qui était souvent prise dans le but de se donner du courage pour enfin accomplir une vengeance.

Heureusement, jusqu’à présent, personne n’avait réussi à tracer la drogue dans l’organisme de ces personnes allant jusqu’au crime. Il fallait dire qu’à part quelques composés chimiques, comment pouvait-on seulement tracer une… émotion ? Et encore moins son origine. Ce n’était pas comme de l’ADN ou des protéines synthétisées entièrement. Il y avait dans la mutation de Jérôme quelque chose de presque… magique, si on voulait. Mais malgré tout bien chimique. Une association de protéines et de molécules capables d’agir sur les émotions d’autrui, de façon bien précise. Jérôme lui-même ne savait pas trop comment fonctionnait ces émotions qu’il distillait de lui-même, mais il savait comment elles agissaient avec les autres produits utilisés pour leur donner la forme d’une drogue. Un secret que seul lui possédait. Un laboratoire dans lequel personne ne se rendait à part lui. Même Elinor ne s’y égarait pas. Elle frappait à la porte quand on avait besoin de lui, rien de plus.

Bin… ça dépend de l’objet… La question de la récompense revenait. Si Seto avait besoin de plus d’informations sur la drogue pour accomplir parfaitement son travail, Jérôme en avait besoin pour trouver l’objet qui saurait satisfaire le jeune homme. J’espionne et je vole des trucs pour le Cartel, j’aime bien les objets qui m’aident à devenir meilleur. Par exemple, quelqu’un m’a offert une culotte magique, alors je perds plus mes vêtements quand je change de forme. C’est pratique. Les gens aiment pas quand un autre gens est tout nu dans la rue. Être habillé, c’est mieux pour passer inaperçu. À nouveau, la surprise aurait pu être de mise si Jérôme ne s’était pas purgé de ses émotions. Ce jeune homme si particulier semblait posséder une capacité tout aussi particulière que lui. On lui avait conseillé Seto et il n’avait guère eu le temps de se pencher correctement sur son dossier. Une erreur, très certainement, mais pour l’instant, ça ne semblait pas trop dramatique. Tant qu’il faisait bien son travail…

Évidemment, un objet magique était pour le moins inutile s’il diminuait son utilisateur. J’aime bien les pelotes de laine aussi, c’est rigolo pour s’amuser… mais j’préfère les trucs magiques. J’peux faire du mal aux gens. J’suis bon pour faire du mal aux gens et me venger. Si un jour vous avez besoin… Un nouveau sourire. Pour l’instant, personne ne suscite un désir de vengeance. Par contre, il pouvait aisément deviner que là-dessous, il y avait bel et bien une histoire de vengeance. Cet objet magique, au-delà de rendre meilleur le jeune homme, serait certainement bien vu s’il pouvait également l’aider à accomplir sa vengeance. Malgré tout, une vengeance était quelque chose d’unique et de personnel… et surtout, ça dépendait de la personne qu’on avait en face de soi. Mais si vous m’en disiez un peu plus sur votre vengeance, l’objet que je devrais vous trouver vous y aidera sûrement mieux que si je n’ai pas ces informations. Il pouvait sinon lui trouver une pelote de laine qui oblige les gens à dire la vérité quand on les ligote avec, mais tant qu’à faire, autant que ça lui soit réellement utile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cbanduraauteur.weebly.com/


I see hell in your eyes. Taken in by surprise. Touching you makes me feel alive. Touching you makes me die inside. Walking, Waiting. Alone without a care. Hoping and hating ©️ Candy Apple
le venin de dieu

Cartel Rouge
avatar

Seto Shigemitsu

Cartel Rouge
Généralités
Bakeneko
ϟ Nombre de Messages : 182
ϟ Nombre de Messages RP : 97
ϟ Crédits : Coco
ϟ Doublons : Cass Flemming - Raphaël Mercury
ϟ Célébrité : Haruma Miura
ϟ Âge du Personnage : 23
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Informateur/Espion pour le Cartel Rouge
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 1
ϟ Particularités Physiques:
Jeu 21 Sep - 22:11 Message | (#)

Le visage humain de Seto se plissait à mesure qu’il entendait les explications de son interlocuteur. Comprenez bien : depuis qu’il était sorti de son parchemin, il s’était fait à l’idée que pour ce monde, on le considérait comme un simplet. Non pas qu’il ait été beaucoup plus futé dans le XIIe siècle japonais : cela avait beau être son lieu et son temps, plus d’une fois il lui était arrivé de ne pas comprendre les habitudes des humains. A cette époque, c’était juste pire et donc un peu plus visible. Et puis à la base, il avait été un chat. Il avait eu une vie de chat, et n’avait pas demandé à se transformer en humain, même s’il aimait beaucoup.

Mais l’habitude que lui décrivait l’homme… il la comprenait encore moins que les autres. Ces gens dont lui parlait monsieur Blackthorn prenait de la drogue pour… sentir des choses négatives? Là, il l’avouait, il ne comprenait pas tout. Lui, il avait cru comprendre que les humains n’aimaient pas ressentir ces émotions-là, même s’il avait fait son fond de commerce de leur faire ressentir tout ça. La colère surtout, il aimait bien. Les humains pouvaient faire des choses très bêtes quand ils étaient en colère. Ensuite, il aimait bien les rendre tristes… Et là, on était en train de lui dire qu’il n’y avait pas besoin de s’embêter, un peu de drogue et hop? Seto ne savait pas exactement ce qu’il ressentait. Quelqu’un qui avait déjà ressenti cette émotion aurait reconnu la crainte d’être obsolète. Du genre la crainte ressentie par l’ouvrier quand il apprend qu’un robot pouvait faire son travail plus vite et moins cher venait d’être inventé.

Et puis ça posait un autre problème au félin. Comment pouvait-il reconnaître une émotion disons… “normale” d’une émotion “... pas normale?” Enfin due à la drogue quoi. Lui se comprenait. Il n’en restait pas moins qu’il valait mieux clarifier cette situation.

... Dites, est-ce que je pourrais voir ce que ça fait avant de suivre vos gens là? ” Comme ça, il aurait l’esprit tranquille. Déjà parce qu’il voulait réussir sa mission pour obtenir une belle récompense. Ensuite parce qu’il voulait voir si cette drogue faisait autant d’effets que lui. Elle devait bien avoir quelque chose de spéciale, pour que les gens en reprennent, non? “Enfin pas sur moi, sur quelqu’un”. Il préférait préciser, sa demande pouvait prêter à confusion.

Enfin parmi tous ses vices et défauts, Seto avait aussi l’attention d’un écureuil, et il oublia toute cette histoire de drogues qui donnaient des émotions négatives à peu près en même temps qu’on lui reparla de sa récompense. Il n’était plus besoin d’établir qu’il était un bakeneko matérialiste.

Un magicien m’a enfermé dans un rouleau de parchemin, j’y suis resté longtemps. J’ai pas aimé, alors je me venge. Je cherche ses amis et je vais les tuer mais en prenant mon temps. Ensuite je le tuerais lui peut-être. Ca dépend, s’il est très triste, j’attendrais peut-être qu’il se suicide”.

L'histoire en version édulcolorée. Seto savait que l'information, c'était le pouvoir. Il n'allait pas tout révéler gratuiutement dès maintenant... La seule chose qui l’ennuyait, c’était l’inconnu qui entourait son espérance de vie. Et s’il mourrait avant d’accomplir sa vengeance ? Parce qu’il était évident que son Magicien d’ennemi avait une espérance de vie très longue !

D’ailleurs.. ça le faisait penser…

Elle marche sur tout le monde votre drogue? Et vous faites la peur comme émotion?

Si oui, il était soudain très intéressé par le concept !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Triade
avatar

Généralités
FREE 1/3 RPs - 0 RPs réservés

ϟ Nombre de Messages : 383
ϟ Nombre de Messages RP : 24
ϟ Crédits : Azra + Tumblr + CandyApple
ϟ Célébrité : James Frain
ϟ Âge du Personnage : 49 ans
ϟ Statut : Pas intéressé
ϟ Métier : Propriétaire et gérant du Devilish
ϟ Liens Rapides : PrésentationJournalLiensSujetsExploitsLe Devilish
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 2
ϟ Particularités Physiques:
Lun 25 Sep - 15:33 Message | (#)

L’espèce humaine était un mystère pour beaucoup. Notamment ses désirs et ses pulsions les plus profondes. Malgré tout, il suffisait d’allumer la télévision pour en découvrir la facette la plus sombre. Les gens se gorgeaient de colère, de frustration, d’angoisse. Ils se posaient devant un film d’horreur, s’insultaient sur les réseaux sociaux, s’insurgeaient contre les multinationales, écoutaient des musiques tristes. Le Venin de Dieu ne faisait, somme toute, que reproduire cela, à une dose plus forte. Après tout, généralement, ce n’était pas le premier péquin qui se droguait, peu importait la drogue et peu importait les raisons. Cela dénotait d’un manque dans la vie quotidienne, même aussi futile que celui de s’égarer loin de la réalité. Jérôme, comme la plupart des dealers, jouait là-dessus, proposant quelque chose de plus puissants qu’un film d’horreur à ceux qui désiraient plus que ce que la vie normale pouvait leur offrir.

... Dites, est-ce que je pourrais voir ce que ça fait avant de suivre vos gens là? Enfin pas sur moi, sur quelqu’un.Bien sûr. Après tout, je veux que vous accomplissiez votre mission au mieux. Si vous avez besoin d’informations ou de matériel, je serais heureux de vous les fournir. Jérôme ne cherchait pas à ce que Seto échoue, bien au contraire. Les employés qui vous présenteront les échantillons pourront vous faire… un tour du propriétaire. Évidemment, Jérôme ne parlait pas du casino, mais bien d’une petite session d’espionnage des habitués pour que Seto sache à quoi s’en tenir. Le fait qu’il pose les bonnes questions était déjà un bon point pour lui. Cela prouvait un certain professionnalisme et une certaine rigueur. Si ça n’avait pas été le cas, Jérôme aurait certainement changé d’avis sur ce recrutement. Après tout, il détestait qu’inaptitude. Il détestait les gens qui bâclaient leur travail… mais Seto avait l’air de vouloir bien faire les choses. Et n’apparaissaient pas des plus paresseux non plus. Sinon, il se serait contenté des maigres informations apportées par Jérôme sans d’autres détails, quitte à rater sa mission.

Un magicien m’a enfermé dans un rouleau de parchemin, j’y suis resté longtemps. J’ai pas aimé, alors je me venge. Je cherche ses amis et je vais les tuer mais en prenant mon temps. Ensuite je le tuerais lui peut-être. Ça dépend, s’il est très triste, j’attendrais peut-être qu’il se suicide. Jérôme eut un sourire. Là, enfin on touchait à la raison derrière tout ça. L’histoire de ce jeune homme devait certainement être des plus intéressantes et fascinantes. C’est un objectif tout à fait louable. Je serais heureux de vous aider dans votre mission. Oh, il en avait vu passer des hommes avides de vengeance. Des femmes aussi. Ils étaient même les premiers à lui acheter la Colère. Une façon comme une autre d’amplifier l’envie de revanche, de se donner du courage pour passer à l’acte.

Elle marche sur tout le monde votre drogue? Et vous faites la peur comme émotion?Vous posez là une excellente question. A priori, elle fonctionne sur toute créature dotée d’émotions, oui. Il se peut qu’elle soit inefficace sur certaines personnes cependant. Cela reste un composé chimique et, comme un médicament peut ne pas avoir d’effets sur certaines personnes, ma drogue peut se révéler inutile sur certains clients. Il marqua une légère pause. Quant à la peur, elle fait effectivement partie de notre catalogue. Une de nos meilleures ventes, juste après la colère. Une des plus dangereuses aussi, si on en abuse. La terreur peut conduire à des crises cardiaques très peu souhaitables. Il est intéressant cependant de deviner quelle image fait naître cette Peur dans l’esprit de celui qui en consomme. La peur révèle souvent le caractère profond des gens. Ça en faisait aussi une très bonne source de torture. Quelque peu incontrôlable, mais des plus savoureuses. Est-ce en rapport avec votre désir de vengeance ? demanda finalement Jérôme. Il espérait en tout cas parvenir à trouver cet objet magique pour payer le jeune homme. Il lui faudrait chercher quelque chose qui puisse l’aider à tuer… ou peut-être à trouver les personnes qu’il désirait tuer. Cela lui faciliterait certainement la tâche. Il allait devoir en tout cas mettre certains de ces hommes sur le coup. Lui-même n’était pas très calé en magie, mais avec le soutien de la Triade, il arriverait certainement à lui dégoter quelque chose d’utile. Et de japonais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cbanduraauteur.weebly.com/


I see hell in your eyes. Taken in by surprise. Touching you makes me feel alive. Touching you makes me die inside. Walking, Waiting. Alone without a care. Hoping and hating ©️ Candy Apple
le venin de dieu

Cartel Rouge
avatar

Seto Shigemitsu

Cartel Rouge
Généralités
Bakeneko
ϟ Nombre de Messages : 182
ϟ Nombre de Messages RP : 97
ϟ Crédits : Coco
ϟ Doublons : Cass Flemming - Raphaël Mercury
ϟ Célébrité : Haruma Miura
ϟ Âge du Personnage : 23
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Informateur/Espion pour le Cartel Rouge
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 1
ϟ Particularités Physiques:
Lun 25 Sep - 22:32 Message | (#)

Seto avait très envie de reprendre sa forme féline. Ce n’était pas sa faute, il ne voulait pas être impoli, et il ne voulait surtout pas révéler tout de suite le secret de ses nombreuses réussites professionnelles - il y en avait encore qui pensait que c’était des rumeurs, ces histoires de types qui se transformaient en chat - la faute au verre de lait qu’il dégustait, et peut-être aussi au fait qu’il occupait sa peau d’humain depuis un peu trop longtemps. Mais enfin, pour toutes les raisons déjà évoquées, il essaya de se tenir tranquille, même s’il était prise d’une furieuse envie d’agiter sa queue de chat. En plus, il ne pouvait pas parler sous sa forme féline.

En tout cas, l’homme semblait plutôt prompte à répondre à ses questions. Seto ne savait pas s’il devait en être satisfait ou un peu frustré d’obtenir toutes ses réponses un peu trop facilement.

Vos clients, ils ont des sentiments habituels qu’ils prennent ou alors ils aiment bien mélanger ? Faudrait que je le sache aussi. Vous pouvez mettre des couleurs sur leur photo en fonction des émotions? Et puis est-ce qu’elle sent votre drogue? Ca aussi c’est important”.

Surtout pour sa forme féline, à l’odorat plus développé que son bizarre appendice nasal humain. Il ne comprenait pas le corps humain parfois. Son nez était plus gros, mais inutile. En plus, il gênait pour boire dans un verre mais ça, c’était peut-être qu’il n’avait pas l’habitude. Il devait avoir l’air d’un gosse mal dégrossi, à boire son verre de lait tout en écoutant d’un air un peu distrait, même s’il était en réalité très attentif. Une partie de sa couverture, en quelque sorte. Les gens avaient tendance à le sous-estimer, à le voir comme un simplet peu dangereux. Ces gens-là avaient souvent de mauvaises surprises.

... Oui. J’aimerais bien en donner au magicien qui m’a emprisonné. Ca pourrait être rigolo”.

Certes, la mention de “rigolo” juste après l’évocation d’un acte de torture cassait probablement cette image de jeune homme innocent. D’un autre côté, il était un esprit vengeur de chair et d’os.

Ca coûte combien d’acheter une dose de peur? Mais je veux de la peur qui fait vraiment très peur hein”. De la qualité pour torturer son ennemi, rien de moins. “Et on peut les mélanger ?” Question à la fois pertinente pour lui et sa vengeance, qui envisageait de mélanger peur, colère et peut-être autre chose, mais aussi pour sa mission. Dès fois que quelques uns de ses drogués se sentent de faire des mélanges similaires. Et preuve, une nouvelle fois, que ses pensées partaient parfois dans tous les sens, il revint très vite au sujet initial : “J’veux pas que ce soit ma récompense hein, je veux vraiment un truc magique. Mais je me renseigne”. Il explorait ses possibilités. Tout ça quoi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Triade
avatar

Généralités
FREE 1/3 RPs - 0 RPs réservés

ϟ Nombre de Messages : 383
ϟ Nombre de Messages RP : 24
ϟ Crédits : Azra + Tumblr + CandyApple
ϟ Célébrité : James Frain
ϟ Âge du Personnage : 49 ans
ϟ Statut : Pas intéressé
ϟ Métier : Propriétaire et gérant du Devilish
ϟ Liens Rapides : PrésentationJournalLiensSujetsExploitsLe Devilish
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 2
ϟ Particularités Physiques:
Mer 11 Oct - 12:41 Message | (#)

Jérôme s’amusait presque des questions du jeune homme. Elles étaient malgré tout précises et justifiées. Qu’il semble lui donner les réponses trop facilement n’était pas un souci pour lui, néanmoins. Ce qu’il lui divulguait n’était pas noté secret défense, la plupart de ses employés, et même de ses clients, étaient au courant de ce qu’il lui racontait. Il trouvait simplement intéressant de voir quelles questions Seto posait, et dans quel ordre. Si Jérôme n’en tirait pas encore des conclusions, son esprit notait tout cela dans un coin pour y revenir plus tard. Au moins, il savait que le jeune homme n’allait pas foncer tête baissée sans rien savoir. C’était déjà un bon début.

Vos clients, ils ont des sentiments habituels qu’ils prennent ou alors ils aiment bien mélanger ? Faudrait que je le sache aussi. Vous pouvez mettre des couleurs sur leur photo en fonction des émotions ? Et puis est-ce qu’elle sent votre drogue ? Ça aussi c’est important. Jérôme réfléchit un instant. À part pour les soucis qui les intéressaient directement, il ne lui semblait pas que ses clients mélangeaient les différentes variétés. Pas dans une même prise en tout cas. Certains alternaient selon leurs envies, mais en prendre plusieurs en même temps… Non. Ils ont leurs petites préférences en effet… mais ils ne mélangent pas non. Ça pourrait être intéressant, cependant, de voir ce que ça pouvait bien donner, jusqu’où cela pourrait conduire le consommateur.

La seconde question titilla la curiosité du gérant du Devilish. Est-ce que le Venin de Dieu sentait ? C’était évidemment une information qu’il possédait, puisqu’il la synthétisait lui-même. Mais en quoi cela pouvait intéresser l’informateur… Chaque variété possède une odeur différente lors de la conception… mais une fois sous la forme du produit fini, elles sont toutes inodores. Il marqua une pause. En quoi est-ce important ? Oui, Jérôme était curieux. Il ne serait pas scientifique s’il ne l’était pas. Que Seto possède un moyen de déceler les odeurs n’était pas surprenant ni inhabituel en soi. Les mutations pouvaient parfaitement donner ce genre de pouvoirs, ainsi que des augmentations technologiques… restait juste à savoir laquelle correspondait à son jeune employé.

... Oui. J’aimerais bien en donner au magicien qui m’a emprisonné. Ça pourrait être rigolo. Un sourire étira les lèvres de Jérôme. Oui, rigolo. Il pouvait comprendre l’émotion. Lui-même s’amusait de tester sur ses cobayes. Même si son œil était critique, il prenait un malin plaisir à expérimenter… et à découvrir de nouveaux moyens de torture. Ça coûte combien d’acheter une dose de peur? Mais je veux de la peur qui fait vraiment très peur hein.Sachez que la moindre qualité n’existe pas dans mon vocabulaire. En effet, tout se déclinait en terme de perfection pour Jérôme. Il n’acceptait rien de moins. Et on peut les mélanger ?Cela pourrait donner des effets surprenants, en effet. Je n’ai pas encore eu l’occasion de tous les tester cependant. Mon but n’était pas d’incapaciter mes clients indéfiniment. Mais ça méritait son attention… il n’avait juste pas eu le temps de s’en occuper. Ses journées étaient bien chargées, il fallait bien l’avouer. J’veux pas que ce soit ma récompense hein, je veux vraiment un truc magique. Mais je me renseigneÉvidemment, évidemment. Pour une dose de peur, le prix est de 50 dollars.

Il désigna le verre de lait du jeune homme. En désirez-vous un second ? Il eut un nouveau sourire. En tout cas, je suis ravi de votre curiosité sur le sujet. On a beau la vanter comme un mauvais défaut, je trouve qu’au contraire c’est une des plus belles qualités dont un être peut être doté. Je pense que notre association sera très profitable à l’un comme l’autre. Il jeta un coup d’œil sur les dossiers présents sur son bureau. Désirez-vous que nous mettions tout cela à plat sur le papier dans un contrat ? Ou nous faisons-nous suffisamment confiance l’un et l’autre ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cbanduraauteur.weebly.com/


I see hell in your eyes. Taken in by surprise. Touching you makes me feel alive. Touching you makes me die inside. Walking, Waiting. Alone without a care. Hoping and hating ©️ Candy Apple
le venin de dieu

Cartel Rouge
avatar

Seto Shigemitsu

Cartel Rouge
Généralités
Bakeneko
ϟ Nombre de Messages : 182
ϟ Nombre de Messages RP : 97
ϟ Crédits : Coco
ϟ Doublons : Cass Flemming - Raphaël Mercury
ϟ Célébrité : Haruma Miura
ϟ Âge du Personnage : 23
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Informateur/Espion pour le Cartel Rouge
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 1
ϟ Particularités Physiques:
Mer 11 Oct - 15:20 Message | (#)

Seto posait souvent des questions intelligentes. Il se trouvait juste que parfois, lui-même ne s’en rendait pas compte. Il arrivait donc parfois qu’on ne le prenne pour plus intelligents qu’il ne l’était. En l’occurrence, c’était difficile à dire. Disons que le bakeneko posait surtout des questions qui l’aidaient lui. Savoir si les clients mélangeaient les doses l’aidait à savoir à quoi il devait s’attendre. Savoir si les pilules avaient une odeur l’aidait à les repérer avant la consommation, à les reconnaître, à vérifier qu’il ne confondait pas avec une autre drogue qui y ressemblait, au moins visuellement.

Pour savoir. J’ai un meilleur odorat que les humains. Des fois, je traque des gens comme ça”.

Si ce n’était pas déjà connu de son interlocuteur, il révéla au passage sa nature pas tout à fait humaine, même s’il garda bien d’en ajouter plus et préféra continuer à laper son lait comme si c’était la chose la plus naturelle pour un japonais de son âge.

Mon but à moi, c’est de l’incapaciter lui” répondit très franchement Seto. “J’vais essayer de mélanger, et puis je vous dirais si vous voulez. Ca, je vous le ferais gratuitement”.

Cette phrase avait été prononcée sur le ton fier de la personne qui fait une faveur à l’autre. En même temps, le chat voyait déjà son bénéfice immédiat à lui. Foutre la trouille à son ennemi juré, peut-être gratiné de colère ou de dégoût. Et puis, il avait appris au contact d’autres membres du Cartel que parfois, un petit geste commercial, un petit truc gratuit de temps en temps, ça aidait bien les affaires.

Non merci”. Il aimait le lait, mais savait aussi que s’il en buvait trop, il allait être malade. Il détestait être malade, que ce soit sous sa forme de chat, ou sous sa forme humaine. “C’est pas la peine d’écrire tout ça. Si vous me trahissez, j’vous arracherais la tête, et même votre garde du corps pourra rien y faire”.

Parfaite illustration de son caractère cruel et revanchard. Si la menace avait été prononcée sur un ton léger, innocent, il ne fallait pas s’y tromper. C’était bel et bien une menace. Ah, et aussi, il ne savait ni lire, ni écrire. Cette petite remarque lui permettait d’éviter d’avoir à avouer ce fait. Il avait délaissé son verre de lait presque vide le temps de parler, parce qu’il était aussi occupé à fouiller ses poches. Il ne comprenait rien à l’argent, il ne voyait pas l’intérêt, mais comprenait que dans ce monde, ces bouts de papier étaient très utiles. Sur les conseils de Casey donc, il en avait donc toujours sur lui. L’ennui, c’est qu’il avait beau porter un slip magique qui lui permettait de conserver ses vêtements quand il passait de sa forme humaine, à féline, puis inversement, l’objet n’était pas tout à fait au point. Dans le sens où, parfois, ce qu’il avait dans les poches… changeait de poche. Mais enfin, il remit la main sur une grosse liasse de billets.

Avant que vous me donniez toutes les informations que je veux, je veux une dose de chaque émotion, et…” il réfléchit rapidement. “Dix… non, quinze doses de peur”. Il tendit toute la liasse, un rouleau de billet de 100 dollars. “Y a assez là?

C’était tout Seto ça. Faire des emplettes comme si de rien n’était après avoir menacé de mort son interlocuteur d’un ton léger.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Cities in Dust ◊ Seto&Jérôme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1


Sujets similaires

-
» Cities of Death
» 40k Dust Contest, courses de motos au 41e Millénaire...
» Le renouveau de la World War avec Dust Tactics (et AT-43)
» DUST : 1947, les alliés ont merdé : la 2ème GM n'est pas finie.
» Dust Ball

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star City Heroes :: Le district est :: Le district est :: La Croisette-