AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Partagez|

Nuit ~ Comme un vol de gerfauts...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
Indépendant Neutre
avatar

Dante Visconti

Indépendant Neutre
Généralités
De Principatibus

ϟ Nombre de Messages : 7436
ϟ Nombre de Messages RP : 709
ϟ Crédits : Miss Victory
ϟ Doublons : /
ϟ Célébrité : Francisco Lachowski
ϟ Âge du Personnage : Antédiluvien
ϟ Statut : /
ϟ Métier : Fondateur et patron secret de la Rose des vents ; propriétaire de Fragonard - Parfums et cosmétiques ; propriétaire du Jardin du Dragon
ϟ Liens Rapides :     


    PrésentationRPLiens
    JournalDestinExploits
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 6
ϟ Particularités Physiques:
Lun 18 Sep - 10:02 Message | (#)

Quand Haft prit forme dans la main de Casey, quand l'épée s'y trouva brandie, Dante perçut l'odeur maléfique de l'arme et sa nature magique fut pour lui une agréable distraction dans le labyrinthe des informations éparpillées sur les tables, comme s'il pouvait en quelque sorte s'accrocher à un exercice connu – l'analyse prolongée d'un objet soumis à son implacable odorat – tandis que l'inconnu se dérobait toujours à lui.

Son intellect souffrait toutefois peu la contradiction et les documents découverts lui délivreraient bientôt tous leurs secrets. Dante partagea dans un premier temps les premières informations avec Casey.  « Possible. Ou il s'agit des endroits où le voile sera fragilisé par l'intervention de nos chers amis. Le nombre de ces localisations me semble indiquer qu'ils ne vont prendre aucun risque, ce qui se peut comprendre : ce n'est pas tous les jours qu'on entreprend de détisser l’œuvre de l'Archimage. »

Casey n'était peut-être pas familière du concept, peut-être l'était-elle, mais tel que Dante percevait la chose, tout le projet de la Confrérie reposait sur la destruction systématique des barrières et sécurités conçues et posées entre le monde matériel, le leur, et le monde des rêves par des générations d'Archimages successifs, lesquels étaient les gardiens de ce monde – après tout.  « Ah ? » questionna-t-il avec intérêt, quand son acolyte évoqua une réminiscence à la vue des dessins. Sans ajouter un seul mot, le dragon se laissa aller à quelques suppositions.

Si ces dessin s'inspiraient des « maîtres » de la Confrérie, les cauchemars de la Vallée du sommeil que les Rêveurs prirent un jour comme chefs distants et prometteurs, alors peut-être ces formes, ces symboles et ces traits lui évoquaient-ils des souvenirs de son séjour dans la dimension onirique, quand elle y fut plongée, quand elle y fut intégrée à une autre entité revenue avec elle.  « Je n'en doute pas. S'ils ont fui ces lieux en toute hâte, ils n'auront pas eu le temps de tout emporter, ni de tout dissimuler. Ils auraient pu d'ailleurs détruire ce repaire et pourtant, ils ne l'ont pas fait. Ont-ils pris peur ? » Ce n'était pas une véritable question, la réponse semblait évidente.

La Confrérie avait évacué les hommes et les femmes, la troupe, la masse, pour peut-être reconstruire ailleurs, ou achever le projet « selon le plan », quitte à sacrifier le quartier-général à leur curiosité.

 « Je peux faire ça. Patientez quelques minutes. » Dante n'était pas un magicien très pressé et les rituels alchimiques, ceux qui puisent au cœur de la discipline du Trismégiste et qui sont autrement plus impressionnants que la seule distillation de potions magiques, exigent une préparation méticuleuse, qui ne sait souffrir la hâte et la précipitation. Il demandait quelques minutes, dix lui furent nécessaires pour au sol tracer un deux cercles concentriques, d'un mètre puis deux de rayon, tandis qu'en la couronne il alignait plusieurs symboles, parmi lesquels Casey put reconnaître le sagittaire et le le verseau du Zodiaque.

Les autres appartenaient à la tradition ésotérique de la Perse d'avant les Achéménides et n'évoqueraient rien, sinon aux quelques docteurs ès langues iraniennes de la pré-Antiquité – une poignée d'hommes et de femmes dans la masse des universitaires d'Occident, au mieux. Puis, dans sa main droite, il fit apparaître une flamme dont les couleurs allèrent du rouge au bleu en quelques instants. La chaleur dans la pièce prit hélas quelques degrés, mais cela ne durerait qu'un instant. À moins que...

 « Oh. Voilà qui est étrange... » Dante n'était plus dans la grotte des Rêveurs. Où était-il ? Sur une terre d'Orient ou dans la capitale d'Arlequin, d'un Arlequin très artiste, ami des peintres, coloriste inimitable, qui s'est amusé à costumer son peuple avec une fantaisie étourdissante. Personne pourtant ne semble le voir. Tout autour de lui pourtant est bien vivant, plein du dédain des pays du Nord et de leur sobriété coutumière. Tous les sujets sont bariolés avec un goût sans défaillances et une imagination sans limites. Les vêtements ont des formes gracieuses, originales, gaies et, pour les nuancer, sont employées toutes les teintes créées, composées ou rêvées par les plus délicats aquarellistes.

C'est jour de marché et nombre de passants arborent les tons éclatants d'une fête infinie ; sur les vêtements, aucune rencontre trop brutale : la hardiesse est prudente. Les tranquilles marchands sont accroupis dans les souks, les jeunes gens sont alertes, les gros bourrus vont à pas lents par les petites rues, vêtus eux-mêmes avec tant de goût que l’œil, à les voir, se grise comme une grive avec des raisins. Dans la toile déployée tout autour de lui, Dante remarqua pourtant un détail insolite.  « Belle tentative. Insuffisante. » Le concepteur du piège n'avait certainement pas calibré son œuvre à la mesure de l'esprit du vieux dragon. Celui-ci se pressa auprès d'une vieille dame qui tressait l'osier d'un futur panier. Ce qu'il fit, l'histoire n'ose le dire, mais il revint à Casey plein et entier, après quelques secondes seulement, pour elle, d'un étrange immobilisme.

 « Un piège ! » expliqua-t-il. « Une illusion, un rêve. Un procédé habile, mais destiné à plus faible que moi. Alors, reprenons... » Il put achever le rituel sans encombre et cette fois, quand la flamme bleue atteignit le cercle et l'embrasa tout entier – mais la lueur purificatrice se concentra sur les lignes dessinées. La température dans la pièce revint bientôt à la normale et surtout, face à eux, dans la paroi de la grotte extra-planaire, une porte leur apparut, qui figurait le portrait abominable d'une étrange femme. Celle-ci, dans son tableau, remuait avec douceur et volupté. Dante s'en rapprocha.  « Caput Draconis ? » essaya-t-il.


Dernière édition par Dante Visconti le Dim 24 Sep - 20:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


 

Cartel Rouge
En ligne
avatar

Casey Ní Grimm

Cartel Rouge
Généralités
℘ Noctis ℘

ϟ Nombre de Messages : 2909
ϟ Nombre de Messages RP : 478
ϟ Crédits : avatar (c) BABINE gif (c) tumblr
ϟ Doublons : Ando Takashi - Leander Edelwald
ϟ Célébrité : Emma Stone
ϟ Âge du Personnage : 27 ans
ϟ Statut : Atteinte d'une addiction olympienne ravageuse.
ϟ Métier : Propriétaire & Gérante du « Red Night »
ϟ Liens Rapides : Présentation | Liens | RPs | Téléphone | Journal intime | Exploits | Cartes.


4 roses de Lukaz | 2 roses de Dante | 2 roses de Raphaël | 1 rose d'Alice | 1 rose de Barrett
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 4
ϟ Particularités Physiques:
Mar 19 Sep - 17:35 Message | (#)

La magie et sa question de l’instantanéité… Casey, jeune et nourrie par Victoria à la culture populaire, s’attendait toujours à des invocations rapides, des mots latins, des explosions pyrotechniques dignes des plus grands films hollywoodiens. Point de cela en compagnie du Dragon. Pour découvrir un passage secret, il eut besoin de dix minutes, deux cercles et quelques dessins. En plus d’une sorte de piège que Casey ne ressentit même pas. En fait de piège, il se figea et elle s’approcha de lui, l’observant sous toutes les coutures, craignant de le toucher et de briser ainsi une éventuelle concentration. Pourtant, la tentation étant grande de lui tirer la joue pour s’assurer qu’il vivait bien et ne venait pas d’être foudroyé. Quand il s’anima, elle sursauta, recula d’un pas mais fut rassurée.

Sa magie, du plus bel effet d’ailleurs, continua alors son œuvre après cette interruption. Une lueur bleue ainsi qu’une chaleur brusque menacèrent à la fois de l’aveugler et de la cuire, mais la créature cauchemardesque s’en sortit très bien. Se révéla alors une porte, un portrait, et Dante tenta un mot de passe qui lui arracha un sourire.

Citron sorbet ? renchérit-elle.

Et ce même si le portrait ne ressemblait pas à une gargouille.
Il s’agissait d’une femme, de son buste précisément. De son buste nu dissimulé derrière un éventail, dévoilant seulement des racines qui partaient de ses cheveux et de son tronc. Elle s’agitait, ondulait et, en prêtant l’oreille, Casey remarqua qu’elle fredonnait. Les yeux à moitié ouverts, son regard passa sur le Dragon sans s’y attarder mais se fixa sur Noctis avec une intensité qui créa un malaise, évaporant les résidus de colère et d’inquiétude.

Isabela se leva et se colla contre la cuisse de sa patronne, lui communiquant une chaleur rassurante et bienvenue. Le tableau lui tendit la main et Casey hésita. Jusqu’à se rappeler que le collier fabriqué pour elle par le Dragon contenait un bouclier magique. Elle tenta alors quelque chose, sous le coup d’une intuition, et toucha du bout de son index, celui du tableau.
Rien ne se passa.

C’est drôle, j’aurai cru…

Une énergie bien connue de Casey pulsait derrière cette porte, la poussant à ne pas se décarcasser pour l’ouvrir. Mais le dragon comptait sur elle, ainsi que, potentiellement, la Terre Prime. Et on ne renonce pas si facilement aux pulsions héroïques, quand elles sont si profondément ancrées. Comprenant que cette porte ne s’ouvrirait qu’à une personne disposant de l’énergie onirique, Noctis adopta sa forme cauchemardesque. Elle devint une silhouette totalement noire, faite d’ombres, aux yeux rouges brillant. Un tentacule plus qu’un doigt effleura à nouveau le tableau et, cette fois, la porte s’ouvrit en dévoilant une salle circulaire, plutôt vaste. Les parois se couvraient des mêmes veinures que tout à l’heure mais ils se trouvaient assurément à l’endroit où se concentrait l’énergie et où elle était convertie. Au centre de la salle, un pilier immatériel, de pure énergie.

Décontenancée, Casey fronça les sourcils, avant de se souvenir qu’elle n’en possédait pas sous cette forme, qu’elle conserva néanmoins par crainte que le passage se retourne (d’une) et parce qu’elle ne voulait pas abîmer son corps (de deux). Isabela feula en direction du pilier et à force de le fixer, Casey distingua quelque chose, comme une forme à l’intérieur. Elle se frotta les yeux.

Est-ce que j’ai des hallucinations, ou vous voyez aussi un corps se dessiner dans les veloutes d’énergie ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Feel it comin' in the air and the screams from everywhere. I'm addicted to the thrill. Can't be scared when it goes down got a problem, tell me now. Only thing that's on my mind is who's gonna run this town tonight? We gonna run this town. (c) run this town - rihanna, kanye west & jay-z

Indépendant Neutre
avatar

Dante Visconti

Indépendant Neutre
Généralités
De Principatibus

ϟ Nombre de Messages : 7436
ϟ Nombre de Messages RP : 709
ϟ Crédits : Miss Victory
ϟ Doublons : /
ϟ Célébrité : Francisco Lachowski
ϟ Âge du Personnage : Antédiluvien
ϟ Statut : /
ϟ Métier : Fondateur et patron secret de la Rose des vents ; propriétaire de Fragonard - Parfums et cosmétiques ; propriétaire du Jardin du Dragon
ϟ Liens Rapides :     


    PrésentationRPLiens
    JournalDestinExploits
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 6
ϟ Particularités Physiques:
Dim 24 Sep - 20:01 Message | (#)

Quelque chose de malsain traînait autour de cette brave dame, nue derrière son éventail, lovée dans son peignoir de racines ; c'était comme si toute la volupté du monde s'était nichée au creux de ses cheveux noirs, non sans avoir trempé dans l'eau saumâtre des pires bouges de Shanghai – ces conques où l'abject vient embrasser toute la hideur du monde, où chaque baiser charrie son flot de boue.

Dante, sans être mal à l'aise, n'en demeurait pas moins agacé, comme on l'est par le parfum qui s'échappe d'un monceau d'ordures que le soleil réchauffe et que fouette le vent.

À ses côtés, Noctis adopta sa forme d'ombre, sans un mot. Il laissa faire et observa avec prudence ce qui se dévoilait à ses yeux. La « porte » s'ouvrit sur une autre salle, un grand cercle occupé en son centre par un pilier d'énergie.  « Je le vois aussi. »

Comment ignorer ces formes familières, ces courbes évidentes, cette silhouette de femme piégée dans ce cocon d'énergie onirique ? Dante étendit son flair en avant dans la pièce et ce qu'il y perçut attira sur sa bouche l'ombre d'un mot qu'il murmura en avançant.  « Fascinant... »

D'un pas lent mais sûr, il se rapprocha du pilier. Rien dans les environs n'éclairaient la pièce, il n'y avait que les mêmes rais d'énergie, qui striaient les murs, à l'infini, et convergeaient, au sol comme au plafond, vers les deux extrémités du pilier. Une vision très étrange ; c'était comme s'il se trouvait au cœur d'un dispositif semblable à un... réacteur ?  « Il s'agit d'un rêve. »

Ce qu'il avait deviné et déduit de ses observations et perceptions, Casey l'avait certainement senti et compris dans sa chair, puisqu'en face d'eux se trouvait ni plus ni moins qu'un... congénère ? Faute d'un autre terme plus approprié, celui-ci devrait au moins temporairement convenir.  « Ce qu'ils ont réussi là est prodigieux. » Autour du pilier, quelques lits disposés en rayon attirèrent son attention.  « Il doit s'agir d'un conduit. Car ce rêve est là sans l'être tout à fait, il est entre ce plan et l'autre. » Par « l'autre », Dante désignait bien sûr la Vallée du sommeil, la dimension onirique.

 « Comment ont-ils obtenu les moyens nécessaires à un tel exploit ? » Une question dont la réponse était simple : les Rêveurs bénéficiaient certainement des conseils et de l'expertise de cauchemars et autres songes particulièrement savants et déterminés à quitter leur prison dimensionnelle.  « Voyez-vous, cette chose doit servir de biais de communication entre les Rêveurs et leurs maîtres, de l'autre côté, ceux qu'ils appellent les Noctâtres. Ces Noctâtres qu'ils ont pour but de libérer dans le monde matériel, sur la Terre Prime... » Dante s'approcha du conduit et l'observa avec intensité. La silhouette remuait sans pour autant réagir à sa présence. Elle semblait bien plus intéressée par Noctis.

 « Vous devriez essayer de lui parler. » Dante s'écarta un peu et remarqua, près d'un lit, un chevet sur lequel un carnet de notes reposait, oublié et silencieux ; il s'étonna de trouver là un journal, dont les premières pages captivèrent aussitôt son attention, puisque l'un des Rêveurs, imprudemment, y avaient consigné, outre ses inintéressantes considérations personnelles, de précieuses informations, de considérables renseignements sur les objectifs de la Confrérie, sur son organisation, sur son siège européen et sur le calendrier de ses prochaines actions.

Dante, habitué des lectures rapides, n'hésita point à sauter certains paragraphes, parcourut l’œuvre en diagonale et nota en son exceptionnelle mémoire les informations importantes qu'il trouva dans le journal.

Il gardait malgré tout un œil sur Casey et sur le pilier, peu enclin à laisser la situation déraper. Même si l'événement était pour lui inoubliable, il ne se laisserait pas griser par ce petit succès.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


 

Cartel Rouge
En ligne
avatar

Casey Ní Grimm

Cartel Rouge
Généralités
℘ Noctis ℘

ϟ Nombre de Messages : 2909
ϟ Nombre de Messages RP : 478
ϟ Crédits : avatar (c) BABINE gif (c) tumblr
ϟ Doublons : Ando Takashi - Leander Edelwald
ϟ Célébrité : Emma Stone
ϟ Âge du Personnage : 27 ans
ϟ Statut : Atteinte d'une addiction olympienne ravageuse.
ϟ Métier : Propriétaire & Gérante du « Red Night »
ϟ Liens Rapides : Présentation | Liens | RPs | Téléphone | Journal intime | Exploits | Cartes.


4 roses de Lukaz | 2 roses de Dante | 2 roses de Raphaël | 1 rose d'Alice | 1 rose de Barrett
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 4
ϟ Particularités Physiques:
Mer 27 Sep - 12:31 Message | (#)

Il s’agissait d’un rêve, pas d’une hallucination. La différence, dans ce contexte, se révélait aussi notable que désagréable. Casey laissa son regard se promener le long du dispositif, écoutant les explications du dragon. Il s’agissait, selon lui, d’une sorte de conduit, l’équivalent d’un fil téléphonique ou, pour être plus moderne, d’une antenne relais dans laquelle on avait enfermé un congénère, quelqu’un comme elle ou comme ce qu’elle fut un jour. Parce qu’il ne s’agissait pas d’un simple songe inconscient, d’une esquisse sans grande importance, d’une pensée volatile. Le prisonnier, la prisonnière, peu importe, disposait d’une conscience et se tortillait vers elle.

Imaginait-elle la souffrance et la détresse qui se dégageait de la silhouette ?

Un peu moins d’admiration, peut-être ? marmonna-t-elle à l’adresse du Dragon, un tantinet agressive.

Ce n’était pas forcément justifié, toutefois.

Jet de dés :
Réussite : La silhouette est une victime et ne se montre pas agressive. Elle raconte son histoire à Casey.
Échec : La silhouette est un leurre, elle en profite pour aspirer (enfin essayer) Casey vers la dimension onirique.

Suivant le conseil du reptile, Casey s'avança vers le centre de la pièce avec une certaine prudence. Elle craignait que tout ceci ne soit qu'un piège, destiné à l'avaler. Sa paranoïa affrontait une certitude pourtant bien plus grande, sorte de sixième sens qu'il nous arrive à tous d'avoir. Elle ne parvenait pas à se méfier suffisamment pour résister à l'envie de la toucher. Une fois le contact établi, il y eut une distorsion au bout de ses doigts. La silhouette touchait la main qu'elle venait de poser à plat sur la lisière énergétique.

Et le monde autour d'elle s'effaça.
Une angoisse lui serra la poitrine, l'empêchant de respirer, jusqu'à ce qu'elle comprenne que ce n'était pas un piège, qu'elle ne se situait pas à proprement parler dans la dimension onirique, mais dans une sorte d'entre-deux métaphysique où la silhouette s'exprimait. Pas avec des mots, mais avec des images, des sensations. Des larmes roulaient sur les joues de Casey alors qu'elle contemplait les premiers instants de conscience connus par la silhouette, comme un écho aux siens. Puis la manière dont les Noctâtres s’abattirent sur elle, cherchant à l'arracher à la vallée des songes. Contrairement à Casey, elle n'était pas issue des cauchemars, des psychoses, des terreurs d'une adolescente paumée, d'une héroïne égarée. De l'espoir, des rêves, de l'ambition, des joies, l'écho d'un rire...
Casey ne distinguait pas son visage à travers la lumière, mais quelque chose lui soufflait qu'elle la connaissait.

Les Noctâtres parvinrent à l'arracher et à la contraindre. Ils se servirent de sa conscience pour mener à bien leurs obscurs projets. Pourquoi? Casey l'ignorait et la silhouette aussi. Elle servait de pont, on la gavait d'énergie, comme une oie destinée à finir en repas de Noël.

Les larmes silencieuses continuaient de dévaler ses joues, quand elle dit, d'une voix rauque:

Il faut la libérer. Il faut briser l'apport d'énergie, fermer le passage. Il faut... Il faut... qu'elle parte...

Elle espérait avoir parlé suffisamment fort pour attirer l'attention du Dragon. Elle ignorait ce qu'il faisait en cet instant, elle n'était même pas certaine de parler tout haut. Par contre, elle ne parvenait pas à rompre le contact avec la silhouette.
Comme si elle retrouvait quelque chose qu'elle avait perdu il y a longtemps.


Dernière édition par Casey Ní Grimm le Mer 27 Sep - 12:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Feel it comin' in the air and the screams from everywhere. I'm addicted to the thrill. Can't be scared when it goes down got a problem, tell me now. Only thing that's on my mind is who's gonna run this town tonight? We gonna run this town. (c) run this town - rihanna, kanye west & jay-z

Maître du Jeu
avatar

Esprit du Hasard

Maître du Jeu
Généralités
Le Hasard

ϟ Nombre de Messages : 3346
ϟ Nombre de Messages RP : 2996
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Feuille de RP
Mer 27 Sep - 12:31 Message | (#)

Le membre 'Casey Ní Grimm' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


'Jugement du Hasard' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Indépendant Neutre
avatar

Dante Visconti

Indépendant Neutre
Généralités
De Principatibus

ϟ Nombre de Messages : 7436
ϟ Nombre de Messages RP : 709
ϟ Crédits : Miss Victory
ϟ Doublons : /
ϟ Célébrité : Francisco Lachowski
ϟ Âge du Personnage : Antédiluvien
ϟ Statut : /
ϟ Métier : Fondateur et patron secret de la Rose des vents ; propriétaire de Fragonard - Parfums et cosmétiques ; propriétaire du Jardin du Dragon
ϟ Liens Rapides :     


    PrésentationRPLiens
    JournalDestinExploits
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 6
ϟ Particularités Physiques:
Mar 3 Oct - 0:00 Message | (#)

Quelque étrange que fut la scène, Dante n'en manqua ni une miette, ni un détail, puisqu'il grava en sa mémoire le spectacle de cette rencontre, qui opposait à Casey, cauchemar personnifié, ce rêve en phase avec les deux plans, dans ce conduit conçu par les Rêveurs avec toute la science de leurs prodigieuses ambitions. Prodigieuses, mais terribles, sinistres, dans leur solennité macabre.

L'humeur de Noctis se transforma au contact du songe matérialisé devant eux, tandis que le dragon observait les environs réagir à ce toucher soudain ; il vit les rais lumineux, sur les murs, gagner en intensité, densifier leurs émissions, jusqu'à donner l'impression de pulsations sommaires, qui parcouraient la pièce pour gagner ce centre nerveux qu'était le conduit.

Un moment, Dante crut revoir la destruction d'une cité marmoréenne, l'île flottante de Lahpuhta, loin dans les cieux du Quart-monde, où les nuages flottent au cou des princesses, où les perles de pluie s'éteignent au coin des yeux d'enfants.

Il vit des flammes violettes se former tout autour de Casey mais en retint le cours terrible, usant de ses pouvoirs pour imposer au feu hostile l'imperium indiscutable de son autorité ; ces flammes, nourries aux jalousies malsaines de la Vallée du sommeil, lui résistèrent d'abord, avant de céder au joug de l'ancien dragon, dont les ordres souffraient difficilement quelconque rébellion.

Ce faisant, Dante découvrit l'origine de ces flammes, qu'un maître-chanteur animait à distance, sans être là, au moyen d'un réseau de glyphes enchantées, auto-génératrices et surtout capables d'un semblant de stratégie et de tactique. Ces pièges, engravés sur le sol de la pièce, étaient apparus dès le contact de Casey avec sa comparse onirique, mais n'étaient pas présents auparavant, ce qui expliquait sûrement que le dragon n'eût pu les percevoir ou pressentir en pénétrant dans la salle.

Il déploya néanmoins toute l'étendue de sa magie pour imposer à ces flammes un silence péremptoire et durable ; il en abîma quelques-unes dans la paume de sa main droite et l'étonnante sensation qu'il y éprouva l'inclina à ne pas répéter la manœuvre. Casey s'exprima alors, Dante l'entendit à peine, mais perçut tout de même l'importance de sa requête ; libérer l'autre demoiselle, celle qui le conduit tenait prisonnière et retenait contre son gré. Le dragon hocha la tête.

Comment procéder à sa libération ? Pouvait-il tout simplement pulvériser la superstructure qui dessinait autour d'elle un pilier d'énergie ? Ne risquait-il point d'abîmer, ce faisant, le songe lui-même ? S'il ne voyait aucune difficulté morale à cela, ce ne serait de toute évidence pas le cas de Noctis. Craignant d'ajouter au trouble de sa compagne d'aventure et de fêler quelque peu l'amitié respectueuse qu'il avait pour celle qui, de Victoria, était devenue Casey, Dante opta pour une approche plus indirecte et moins brutale.

Il observa tout autour de lui les parois et, partant du constat simple que l'énergie allait au conduit tout autant qu'elle en partait, il s'imagina qu'un simple détournement de celle-ci pourrait suffire à dénaturer l'ensemble de la structure... pour renvoyer le songe à sa liberté originelle, et détruire ici la source d'énergie où les Rêveurs puisaient de quoi alimenter leurs folies.

    Jet de dé – I :

    Réussite : Le songe pourra retourner au monde des rêves, blessé mais en voie de guérison.
    Échec : Le songe ne pourra que périr, épuisé et déserté par la vie.


Sur les parois de cette pièce troglodyte, où trop de la lie du monde se concentrait, Dante fit planer l'étendue de son pouvoir et fissura méthodiquement les murs pour y tracer des sillons erratiques et ruiner la course de nombreux sillons de rêves acheminés vers le conduit. Quelques minutes furent nécessaires avant l'extinction de ce dernier dans un dernier spasme de magie onirique, tandis qu'auprès de Casey ce rêve étonnant de proximité et si familier peu à peu disparaissait, dans un dernier souffle, comme après un dernier murmure. Cependant qu'il avait agi de la sorte, Dante était entré en contact avec une somme d'informations ensommeillée dans les glyphes du sol et dans ces murs imbus d'une considérable magie. Quand Casey revint à elle, Dante était à ses côtés, attentifs et méfiant – car d'autres Rêveurs viendraient peut-être troubler leurs affaires, ce qui n'arriva point, car l'essentiel se jouait déjà ailleurs. «  Je sais où nous devons aller par la suite. Cette grotte de malheur nous a délivré tous ses secrets.  » Encore que le plus important de tous s'était éteint au bout des doigts de la demoiselle, quelques instants plus tôt, sans que le dragon eût trouvé quoi que ce fût à redire : la place d'un songe non incarné n'était certainement pas dans une prison à servir d'esclave aux plus ambitieux des hommes. «  Est-ce que tout va bien ?  »


Dernière édition par Dante Visconti le Mar 3 Oct - 0:07, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


 

Maître du Jeu
avatar

Esprit du Hasard

Maître du Jeu
Généralités
Le Hasard

ϟ Nombre de Messages : 3346
ϟ Nombre de Messages RP : 2996
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Feuille de RP
Mar 3 Oct - 0:00 Message | (#)

Le membre 'Dante Visconti' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


'Jugement du Hasard' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cartel Rouge
En ligne
avatar

Casey Ní Grimm

Cartel Rouge
Généralités
℘ Noctis ℘

ϟ Nombre de Messages : 2909
ϟ Nombre de Messages RP : 478
ϟ Crédits : avatar (c) BABINE gif (c) tumblr
ϟ Doublons : Ando Takashi - Leander Edelwald
ϟ Célébrité : Emma Stone
ϟ Âge du Personnage : 27 ans
ϟ Statut : Atteinte d'une addiction olympienne ravageuse.
ϟ Métier : Propriétaire & Gérante du « Red Night »
ϟ Liens Rapides : Présentation | Liens | RPs | Téléphone | Journal intime | Exploits | Cartes.


4 roses de Lukaz | 2 roses de Dante | 2 roses de Raphaël | 1 rose d'Alice | 1 rose de Barrett
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 4
ϟ Particularités Physiques:
Lun 9 Oct - 22:11 Message | (#)

Casey n’avait pas conscience de ce qui se jouait autour d’elle et de ce que le Dragon avait empêché. Son esprit voguait loin de son corps, plongé dans les confessions de la prisonnière et le peu d’information qu’elle avait à lui fournir sur les responsables de son état. Le cœur déchiré, les perles salées refusaient d’arrêter leur course folle le long de ses joues, baignant sa peau, rougissant le blanc de son œil et massacrant une partie de son maquillage, malgré ses vertus waterproof.

C’est qu’elle ne pleurait pas souvent.

Le départ dura une éternité et une seconde, tout à la fois. Casey ressentait les agissements de Dante, sans vraiment les comprendre. La magie vibrait de concert avec l’énergie qui courait dans les veines de feu Victoria, prenant pour origine les doigts entrelacés des deux entités. L’identité de la prisonnière restait un mystère, à moins qu’elle ne soit simplement occultée par l’esprit de Casey, incapable de s’y confronter. Ses yeux clignèrent, rapides, et la pièce retrouva sa consistance tout autour d’elle. Reculant d’un pas, puis deux, elle heurta son compagnon d’aventure qui eut l’amabilité de l’empêcher de tomber.
Et de s’inquiéter sur son état.

Je… crois, souffla-t-elle, encore perdue. Auriez-vous un mouchoir ?

Accessoire plus utile qu’on ne le pense, non seulement au quotidien mais aussi lors d’une aventure. Une chance pour Casey, Dante étant un reptile soigné et prévoyant, il disposait d’un tel accessoire et elle put retrouver une figure humaine en quelques habiles coups de tissu.

Merci.

Tant pour le mouchoir que pour son intervention auprès de la prisonnière. Elle le pensait suffisamment clairvoyant pour comprendre que le mot s'étendait à plus qu'un objet. D'autant qu'elle avait serré ses doigts au moment où il lui tendait le mouchoir, pour le lui signifier.
Une profonde inspiration plus tard, quoi que toujours retournée mais davantage capable d’intérioriser, la créature cauchemardesque chercha quelques réponses auprès du Dragon.

Qu’avez-vous découvert ?

La joie d’apprendre qu’ils allaient partir d’ici se disputait à la crainte que ça soit au profit d’un « ailleurs » bien pire. Attendant les précisions du Dragon, Casey remarqua que les parois ne luisaient plus d’aucune lueur, détail qui ne lui avait pas sauté aux yeux (sans mauvais jeu de mots) grâce à sa nyctalopie, qui lui permettait de voir aussi bien dans l’obscurité qu’en pleine lumière. Mieux, sûrement, dans les ombres que face aux lueurs.

Et pitié, dites-moi que cela implique de sortir de cet endroit sordide au profit d’un autre qui le sera moins.

Exposer ses craintes à voix haute lui permettait de relâcher la pression qui s’accumulait. Sous ses doigts laissés négligemment le long de son corps, Casey sentit la fourrure chaude d’Isabela lui apportant, à sa façon, une forme de réconfort. Il est connu que les animaux sont sensibles aux émotions des humains, Isabela lui avait déjà confié que les émotions disposaient d’une trace olfactive, si bien que Casey ne doutait pas une seule seconde que son employée, devenue son amie, décelait son état véritable. D’ailleurs, sans attendre davantage, le cauchemar se dirigea vers la porte qui avait réclamé son sang pour se découvrir mais n’en exigea pas davantage pour la libérer. Un bon bol d’air frais, loin des cadavres ensanglantés et des songes exploités, la requinquerait.

Si tant est qu’aucune personne désagréable ne croise sa route.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Feel it comin' in the air and the screams from everywhere. I'm addicted to the thrill. Can't be scared when it goes down got a problem, tell me now. Only thing that's on my mind is who's gonna run this town tonight? We gonna run this town. (c) run this town - rihanna, kanye west & jay-z

Indépendant Neutre
avatar

Dante Visconti

Indépendant Neutre
Généralités
De Principatibus

ϟ Nombre de Messages : 7436
ϟ Nombre de Messages RP : 709
ϟ Crédits : Miss Victory
ϟ Doublons : /
ϟ Célébrité : Francisco Lachowski
ϟ Âge du Personnage : Antédiluvien
ϟ Statut : /
ϟ Métier : Fondateur et patron secret de la Rose des vents ; propriétaire de Fragonard - Parfums et cosmétiques ; propriétaire du Jardin du Dragon
ϟ Liens Rapides :     


    PrésentationRPLiens
    JournalDestinExploits
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 6
ϟ Particularités Physiques:
Mar 17 Oct - 16:57 Message | (#)

 « Je connais l'emplacement de leur quartier général européen. Là où la Confrérie a vu le jour et là où nous trouverons les derniers Rêveurs, pour éliminer les dernières menaces. »

Ainsi, les conspirateurs se terraient au cœur de la forêt de Bialovèse, « Białowieża », « Tour Blanche », en Pologne, plus ancienne forêt primaire d'Europe, formée il y a près de dix mille ans, lors de la dernière période glaciaire, restée à l'écart des influences humaines... de la plupart, du moins.

Pourquoi ce lieu à la consonance spirituelle douteuse ? Pourquoi pas Stonehenge, ou le temple d'or d'Amritsar, ou le mont Athos « Hagion Oros », ou le couvent de Mevlânâ Celâleddin Rûmî à Konya, ou sur l'île de Pâques ? Pour la discrétion des lieux, sans doute, mais aussi parce qu'au cœur de cette forêt sommeillait un vieux temple dit « gueule de Liéchi », du nom de l'esprit gardien des forêts et des arbres.

 « Je ne sais si nous rencontrerons le Lechïï. Ce n'est pas impossible. N'ayant eu le privilège de le rencontrer par le passé, ce serait une première pour moi. »

Ce qui n'était pas peu dire. Dante partagea les quelques informations dont il disposait au sujet de cette divinité de la mythologie slave. Il n'était pas impossible que cet esprit, qui n'était pas tout à fait un dieu, qui était plus qu'un simple spectre, eût échappé au sortilège signature des Archimages.

Le Liéchi possède une apparence humaine, il a la peau bleue, une chevelure et une barbe de mousse. Il porte des vêtements de fourrure et de peau, parfois humaine, il demeure le maître de sa taille, qu'il peut varier à loisir, du petit rat au grand sapin. La métamorphose, animale ou végétale, n'a aucun secret pour lui, ce qui le rend très dangereux. La vie des forêts lui obéit et souvent les loups le suivent.

 « Ce gardien des forêts n'est pas l'ami des chasseurs ou des voyageurs, il aime les égarer et jouer avec eux. On racontait aussi, autrefois, qu'il allait tourmenter les malheureux jusque dans leur sommeil, en peuplant leurs rêves de cauchemar, s'ils dormaient trop près de son domaine sylvestre... Voyez ou je veux en venir ? Je ne serais pas surpris si le « Noctâtre » à l'origine de toutes ces machinations... »

Il ne poursuivit pas sa phrase, prenant soudain conscience d'une réalité sinistre. Si cette divinité conservait des liens avec des adorateurs, sur la Terre Prime, sans doute n'était-ce pas à la faveur de capacités particulières, comme Hermès : c'était certainement que celui qu'on prit autrefois pour un esprit divin gardien des forêts était, en vérité, un authentique cauchemar ayant pris plus ou moins forme dans le monde réel.

Ainsi le puzzle se trouvait complet, le cerveau de l'affaire avait trouvé dans la Confrérie les parfaits larbins pour accomplir son grand dessein... et provoquer la dissolution du monde matériel dans le monde onirique. Dante suivit Casey jusqu'à l'extérieur, jusqu'à la sortie de cet endroit sinistre.

 « J'irai en Europe au plus tôt. Voulez-vous m'accompagner ? Il se peut que nous croisions là-bas... de pires atrocités. » Après tout, les Noctâtres, menés par le Liéchi, n'avaient pas hésité à sacrifier d'autres rêves et cauchemars pour alimenter leurs ambitions et favoriser l'action des Rêveurs.

Dans l'antre de la Confrérie, où s'orchestrait toute l'opération, ils trouveraient sûrement de quoi nourrir leur dégoût et leur écœurement. Dante préférez donc proposer à Casey une porte de sortie, un échappatoire qui lui épargnerait d'autres traumatismes.

 « Quoi que vous décidiez, je m'occuperai de mettre un terme définitif aux projets de la Confrérie. Les Noctâtres retourneront pour toujours à la Vallée du sommeil, de gré ou de force. » Dante connaissait assez bien le voile entre les dimensions pour savoir comment rendre à sa cage un fauve échappé et récalcitrant.

 « Quant aux Rêveurs... eh bien, je suppose qu'ils rencontreront leur Créateur en luttant pour défendre ces faux dieux. Peu importe. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


 

Cartel Rouge
En ligne
avatar

Casey Ní Grimm

Cartel Rouge
Généralités
℘ Noctis ℘

ϟ Nombre de Messages : 2909
ϟ Nombre de Messages RP : 478
ϟ Crédits : avatar (c) BABINE gif (c) tumblr
ϟ Doublons : Ando Takashi - Leander Edelwald
ϟ Célébrité : Emma Stone
ϟ Âge du Personnage : 27 ans
ϟ Statut : Atteinte d'une addiction olympienne ravageuse.
ϟ Métier : Propriétaire & Gérante du « Red Night »
ϟ Liens Rapides : Présentation | Liens | RPs | Téléphone | Journal intime | Exploits | Cartes.


4 roses de Lukaz | 2 roses de Dante | 2 roses de Raphaël | 1 rose d'Alice | 1 rose de Barrett
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 4
ϟ Particularités Physiques:
Mer 18 Oct - 16:05 Message | (#)

Les informations fournies par le Dragon ne contenaient aucun élément de nature à rassurer Casey. Voilà qu’apparaissait un nouvel ennemi potentiel. Mystérieux, ancestral, retors et dangereux. Ce Lechii avait probablement accompli, avant Casey et Victoria, le même type « d’exploit », à savoir s’échapper du monde des rêves pour s’installer sur la Terre Prime. A une époque où, sans doute, les croyances et les superstitions, l’absence de Pacte aussi, favorisaient les voyages dimensionnels. Qui était-il exactement ? Quel type de pouvoir possédait-il ? Comment l’atteindre sans tomber dans l’un de ses pièges ? Comment se prémunir face à sa magie ? Autant de questions qui mériteraient une bonne étude et surtout, une préparation minutieuse. Casey tâcherait d’aider Dante au mieux, bien qu’elle ne doutât pas une seule seconde que le Dragon soit capable de s’en sortir sans son concours.

Il attendit qu’ils soient sortis de cette dimension entre deux mondes pour lui proposer de l’accompagner. Casey redoutait la question mais n’envisageait pourtant pas de fuir ses responsabilités. Les Noctâtres lui en voulaient, Dante était déjà impliqué mais s’impliquait davantage pour lui porter secours. Le laisser partir tout seul, en Europe, elle ne l’envisageait pas. Il avait traversé tellement d’époques, tellement de dimensions, tellement de mondes, qu’il s’en sortirait sans aucun doute très bien… Hélas, le problème moral demeurait. Casey ne fuyait pas face à l’adversité. Sa tendance à l’obstination lui avait valu bon nombre d’ennuis.

Il n’est pas question que vous partiez sans moi. Non pas par manque de confiance en vos capacités, mais je suis aussi impliquée et concernée que vous ne l’êtes. S’ils sont occupés à mener un génocide dans la dimension onirique, c’est mon devoir de l’arrêter.

En quelque sorte. L’émotion qui lui déchirait la poitrine trouvait un écho dans un passé remontant au-delà de Casey. L’appel du devoir justement nommé. Ressentir cela, souvenir d’une autre vie, la perturba.

J’ai conscience de paraître fragile et de l’être plus que vous, continua-t-elle. Je ne suis pas forcément stable psychologiquement, même si mon essence a trouvé son équilibre entre l’ancienne et la nouvelle moi. Mais j’ai déjà contemplé mon lot d’horreur et je sais que l’avenir m’en réserve probablement un autre, tout frais, préparé exprès pour moi. Je ne reculerai pas, je veux régler cette affaire. Si je peux vous aider dans les préparatifs, n’hésitez pas à me dire de quelle manière. Vous savez où me trouver… En attendant, je vous dépose ?

Elle sourit en coin, cherchant à se montrer encourageante. Après tout, elle n’allait pas abandonner le Dragon dans la forêt alors qu’elle disposait d’un véhicule et d’un chauffeur. Chauffeur qui trottina devant eux et les distança rapidement, pour reprendre forme humaine et se vêtir décemment avant de s’installer derrière le volant. Pendant le trajet à travers la forêt, moins précipité que l’aller, Dante et Casey discutèrent de leur futur voyage. Une fois dans la voiture, un silence méditatif tomba sur l’habitacle, seulement rompu par les bâillements d’Isabela, à qui la transformation coûtait beaucoup en énergie. Un bon repas l’aiderait à tenir le coup. Quant à Casey, elle rêvait d’un lit et se réjouissait qu’en tant que cauchemar, elle soit justement insensible aux troubles du sommeil.

Sans quoi, aucun doute, la silhouette prisonnière aurait hanté ses nuits.
A défaut, elle se rabattrait sur ses pensées diurnes.

And that’s all… ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Feel it comin' in the air and the screams from everywhere. I'm addicted to the thrill. Can't be scared when it goes down got a problem, tell me now. Only thing that's on my mind is who's gonna run this town tonight? We gonna run this town. (c) run this town - rihanna, kanye west & jay-z



Nuit ~ Comme un vol de gerfauts...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2


Sujets similaires

-
» Une petite bête dans un lac de nuit.
» Vivons heureux, vivons la nuit [PV Alea]
» Un nuit comme une autre
» La nuit, comme ça, j'écris...
» La nuit est reposante, tout comme tes yeux sont réconfortant [Chase]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star City Heroes :: Administration :: Archives :: Archives des Rencontres-