AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Partagez|

Nuit ~ Comme un vol de gerfauts...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Indépendant Neutre
En ligne
avatar

Dante Visconti

Indépendant Neutre
Généralités
De Principatibus

ϟ Nombre de Messages : 7543
ϟ Nombre de Messages RP : 739
ϟ Crédits : Ed
ϟ Doublons : /
ϟ Célébrité : Francisco Lachowski
ϟ Âge du Personnage : Antédiluvien
ϟ Statut : /
ϟ Métier : Fondateur et patron secret de la Rose des vents ; propriétaire de Fragonard - Parfums et cosmétiques ; propriétaire du Jardin du Dragon
ϟ Liens Rapides :     


    PrésentationRPLiens
    JournalDestinExploits
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 6
ϟ Particularités Physiques:
Ven 1 Sep - 13:20 Message | (#)





Comme un vol de gerfauts...




Le plan était simple. Il présentait quelques risques – l'huile nécessaire aux rouages de la plus parfaite des mécaniques horlogères, n'est-ce pas ? Dante s'était étonné d'entendre Casey lui donner son accord ; il devait pourtant honorer son audace. Cette nuit-là, à quelques centaines de mètres du Red Night, entre les hauts murs d'immeubles crasseux, Noctis serait victime d'une tentative d'enlèvement, sous l’œil patient et attentif d'un dragon aux aguets.

La Confrérie des Rêveurs choisirait le moment opportun et le moment opportun n'était autre que ce soir-là ; sur la base d'informations sûres, ils auraient préparé une intervention rapide et efficace, puisque Casey serait cette fois en état de faiblesse personnelle et accompagnée d'une garde réduite pour cause de problèmes divers au sein de sa propre organisation criminelle. Supposée vulnérable et faiblement protégée, la demoiselle ferait une cible de choix, et quel meilleur moment pour s'en prendre à elle ?

Les Rêveurs l'ignoraient, mais ces informations ne leur étaient pas parvenues par hasard. Une pléiades de mouchards s'étaient relayés pour les en nourrir. Tous ces bruits avaient pourtant la même origine : le dragon, dont les murmures s'étaient portés jusqu'à leurs oreilles. Il est toujours malavisé de sous-estimer la puissance d'une quelconque information, surtout quand celle-ci s'accroche à vous comme la caresse d'une brume au matin chaud d'été. En donnait aux Rêveurs du grain à moudre au moulin de leurs ambitions, Dante leur tendait un piège terrible. Ils y tomberaient assurément. Un des agents du dragon avait rejoint la Confrérie et, infiltré, y servait la cause de son maître et collectait pour lui de précieux renseignements. Un certain temps fut nécessaire, mais les enjeux le valaient bien.

 « Quand devons-nous agir ? » questionna le gobelin qui s'appuyait sur la balustrade de l'aérostat, à ses côtés. Dante l'observa un instant avant de répondre. Il lui montra une petite sphère métallique cerclée d'un anneau d'or. « Quand notre amie le signalera. » Autrement dit, quand la situation gagnerait en intensité dans la ruelle en contre-bas. Par celle-ci passerait Casey et sa faible escorte, bientôt assaillie par les Rêveurs, pour une intervention destinée à échouer. « Et s'il y en a plus que prévu ? » Dante eut la courtoisie de réprimer un ricanement.

 « Il y en aura plus que prévu. C'est pourquoi nous sommes là. Ce sera l'affaire de quelques minutes. Ensuite, nous irons au Red Night pour interroger les ravisseurs. Tel est le plan. Si nous nous y tenons... » Entre ses mains, la sphère chauffa. Les pierreries tout autour de l'anneau irradièrent.  « Nous y sommes ! » déclara-t-il. Les gobelins présents sur le pont de l'aérostat hochèrent la tête, puis disparurent pour prendre d'assaut la ruelle par la voie des airs. Cette manœuvre surprendrait les Rêveurs occupés, en bas, à l'enlèvement de Casey et donnerait à celle-ci l'occasion de répliquer et prendre l'avantage. Quelques otages parmi les Rêveurs suffiraient – il n'était pas nécessaire que tous survécussent.

En bas, non loin, Dante apparut derrière un groupe de Rêveurs. Ceux-ci se précipitaient pour aider leurs compagnons et furent surpris quand le dragon les interpella.  « Permettez, messieurs, que je me joigne à votre petite fête... » Hélas, deux d'entre eux ne s'y joindraient point encore, puisqu'ils retombèrent quelques mètres plus loin assommés sur le trottoir. Le troisième pointa son arme sur le magicien. « Ne me vexez pas... » Une rapide détonation se fit entendre, mais Dante n'était déjà plus à sa place.  « Je suis plutôt pressé. N'y voyez rien de personnel. » Par derrière, il saisit l'oreille du tireur et sa peau quitta la chaleur de la chair pour embrasser la froideur de la pierre. Quelques secondes plus tard, il n'était plus qu'une statue pétrifiée que Dante laissait de côté, pour la retrouver plus tard.


Dernière édition par Dante Visconti le Dim 24 Sep - 19:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


 

Agent de l'UNISON
avatar

Victoria Neutron-Grey

Agent de l'UNISON
Généralités
℘ Elastic Girl ℘

ϟ Nombre de Messages : 3016
ϟ Nombre de Messages RP : 521
ϟ Crédits : avatar (c) Betelgeuse gif (c) tumblr
ϟ Célébrité : Emma Stone
ϟ Âge du Personnage : 27 ans
ϟ Statut : Atteinte d'une addiction olympienne ravageuse.
ϟ Métier : Agent de l'UNISON, division d'espionnage
ϟ Liens Rapides : Présentation | Liens | RPs | Téléphone | Journal intime | Exploits | Cartes.

4 roses de Lukaz | 2 roses de Dante | 2 roses de Raphaël | 1 rose d'Alice | 1 rose de Barrett
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 4
ϟ Particularités Physiques:
Sam 2 Sep - 18:20 Message | (#)

1er septembre 2017, en soirée, aux abords du Red Night.
La fête bat son plein pour tout le monde, ou presque...

Casey attendait une intervention de la Confrérie des Rêveurs depuis le mois de mars. Elle vivait dans une attente insupportable, à regarder par-dessus son épaule malgré les protections posées autour du Red Night par le dragon. Certains évènements avaient temporairement permis à Casey de ne plus songer (sans mauvais jeu de mots) à tout ceci mais ses drames personnels ne duraient jamais longtemps et, rapidement, la routine reprenait ses droits. Avec elle, l’éternelle question : pourquoi prenaient-ils autant de temps pour agir ? Une paranoïa toute naturelle la forçait à envisager le pire, jusqu’à ce que, finalement, elle commence à se demander si les têtes pensantes de ce complot n’avaient pas trouvé une autre solution pour apprendre à se matérialiser.
Ou, simplement, laissé tomber.
Quand un portail s’était ouvert au zoo de Kingston où elle se trouvait avec Raphaël dans l’espoir de récupérer l’un de ses serpents divins, Casey avait cru que le moment était enfin venu. Pourtant, des créatures n’appartenant pas à la dimension onirique (bien que, pour elle, elles sortaient droit d’un cauchemar ancien qui coïncidait avec la mort de ses parents) en sortirent et la mémoire de Victoria lui permis de s’assurer d’une chose : aucun lien avec cette mystérieuse confrérie.

Inquiète, même si elle n’en montrait rien au quotidien, quel ne fut pas son soulagement en recevant un appel de Dante. Il ne chômait pas, de son côté, et avait découvert quelque chose. Une manière de tendre efficacement un piège à ces agents secrets et bien entrainés, qui se montraient si méfiants au quotidien. Un piège dont Casey en personne serait évidemment l’appât. Désireuse d’ôter cette épine de son pied, la créature cauchemardesque n’hésita pas beaucoup, malgré l’angoisse que lui inspirait la perspective –ou plutôt la possibilité, aussi infime soit-elle- que Dante échoue à la sauver au dernier moment.
Retourner là-bas ? Impensable. Toutefois, si elle devait disparaître, Dawn préviendrait Lukaz. Armé de sa clé, Solar n’hésiterait pas à venir la délivrer.
Enfin… Elle l’espérait.

Le dragon lui avait confié un anneau d’apparence simple, qu’elle devait serrer dans son poing en cas de danger. Empruntant une ruelle, un air soucieux plaqué sur le visage en fixant l’écran pourtant vierge de son téléphone, comme si elle venait de recevoir une mauvaise nouvelle, Casey ressentit une présence dans son dos. Elle se dématérialisa, envoya le signal d’alarme et, immédiatement, Dante intervint.

Ses assaillants étaient nombreux. Visiblement, ils ne prenaient aucun risque. Dante s’en débarrassa facilement de deux, puis d’un troisième. De son côté, Casey utilisa la maîtrise martiale gagnée à force d’années entières d’entrainement. Elle retourna la force de son premier adversaire contre lui, parvenant à lui briser l’os du bras. Une main sur l’arrière de son crâne, elle l’éclata avec force contre le mur le plus proche et il tomba dans l’inconscience. Ils tentèrent de l’attaquer à deux mais elle n’hésita pas à devenir une ombre pour échapper à leur poigne. Se matérialisant dans le dos d’une femme, elle plaqua sa main aux ongles vernis sur sa joue et laissa sa victime s’écrouler en hurlant, enfermée dans un cauchemar. Cette intervention manquait certes de discrétion, mais Casey avait grandement besoin d’évacuer une partie de sa frustration et de ses inquiétudes. Ces gens la traquaient depuis des mois et essayaient de réduire à néant une dimension où elle se plaisait, où elle se sentait chez elle. De tels desseins n’étaient pas acceptables.

Personne n’essayait de lui tirer dessus. Par contre, un sbire moins dégourdi que les autres tenta de l’assommer en la frappant violemment à l’arrière du crâne, avec un objet contondant trouvé sur place, à savoir le couvercle d’une poubelle. La mutation de Victoria lui rappela à quel point un tel geste était dénué de sens. Un chien d’ombre invoqué par Casey le lui imprima dans la chair, enfonçant des crocs à la fois matériel et immatériel dans son bras. En réalité, la victime subissait une illusion de douleur, il voyait du sang couler abondamment de son bras pourtant indemne, et engagea le combat contre l’apparition.

Restaient plusieurs adversaires. Certains choisirent de décamper, sauvant probablement leur misérable existence. Deux restèrent, en état de combattre. Deux magiciens, vu leur aura. Quand Casey voulut se matérialiser dans le dos de l’un d’eux afin d’aspirer son énergie à l’aide de son drain ténébral, elle se heurta à un os. Ou, plus précisément, à un bouclier magique qui l’envoya valser un mètre environs en arrière.
Une chance pour elle, elle possédait un corps élastique.

Quelle pénitence, soupira-t-elle.

Essayant de se relever, elle constata désagréablement qu’elle en était incapable. Pourtant, son corps se portait bien !

Et merde.

La réplique manquait de style mais résumait bien son état d’esprit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


They're written down in eternity but you'll never see the price it costs – the scars collected all their lives. When everything's lost, they pick up their hearts and avenge defeat. Before it all starts, they suffer through harm just to touch a dream. (c) legends never die - against the current

Indépendant Neutre
En ligne
avatar

Dante Visconti

Indépendant Neutre
Généralités
De Principatibus

ϟ Nombre de Messages : 7543
ϟ Nombre de Messages RP : 739
ϟ Crédits : Ed
ϟ Doublons : /
ϟ Célébrité : Francisco Lachowski
ϟ Âge du Personnage : Antédiluvien
ϟ Statut : /
ϟ Métier : Fondateur et patron secret de la Rose des vents ; propriétaire de Fragonard - Parfums et cosmétiques ; propriétaire du Jardin du Dragon
ϟ Liens Rapides :     


    PrésentationRPLiens
    JournalDestinExploits
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 6
ϟ Particularités Physiques:
Dim 3 Sep - 13:35 Message | (#)

Dans la ruelle, grâce au masque de Morguse, Dante ne manquait rien de l'agitation des Rêveurs et de la situation personnelle de Casey. Celle-ci, venue sans escorte, avait accepté les risques intrinsèques à ce piège tendu à la Confrérie. Il ne la laisserait pas pour autant aux prises avec ces agresseurs, qui s'étaient manifestement préparés à l'affronter. Noctis se traînait déjà à Star City une certaine réputation. Avait-elle été observée, scrutée, étudiée de loin par ceux qui la traquaient ?

Le prédateur qui tarde à fondre sur sa proie préfère rester dans l'ombre pour collecter sur elle des informations ; était-ce ce que faisait les Rêveurs depuis tout ce temps ? Ces gars-là, familiers des ténèbres et des songes, usaient de méthodes que n'auraient pas reniées un Wilhelm Kant, ou un Tzin Ming. Un homme en robe noire, capuchon baissé sur le visage, s'approcha de Dante. Il manipulait une flamme grossissante, qu'il projeta droit sur lui.

 « Vous devriez vous tenir informé et regarder Game of Thrones... » Fire cannot kill the dragon, avait-on sur les écrans entendu dire la gracile princesses à la pilosité ignifugée et aux sourcils désormais bien célèbres. La flamme échappa au contrôle du pyromane, pour disparaître au creux de la pomme du dragon. Étonné, son adversaire fit un pas de côté et prit la tangente, mais il fut rapidement rattrapé par un projectile fort curieux : une grenouille gonflée comme une baudruche, qui éclata et libéra sur sa tête un acide vorace et mousseux. Ses cris exprimaient allègrement sa peine et sa souffrance, mais il n'aurait bientôt plus de cordes vocales ; un silence pudibond tomberait sur l'atrocité subie.

Dante vit alors Casey se heurter à un bouclier magique et basculer quelques pas plus loin. Il avisa un réseau d'escaliers de service et quelques balcons métalliques. Il s'y trouva en quelques secondes et couvrit de son regard l'intégralité de la ruelle. La coordination serait la pièce maîtresse de la tactique, mais la célérité aurait aussi son rôle à jouer puisque Noctis se trouvait vulnérable. Dante se concentra donc pour faire apparaître, sous les pas des deux magiciens qui la menaçaient, de premiers tourbillons qui, aussitôt, devinrent les deux infatigables colonnes. Happés et soulevés par ces tornades, ils tomberaient plus loin, assommés, écrasés par ces vents si féroces. Si bien sûr ils avaient la décence de se laisser faire... ce qui n'était ni déjà acquis, ni assuré.

    Jet de dé – I :
    Réussite : La tornade surprend le premier gus.
    Échec : /

    Jet de dé – II :
    Réussite : La tornade surprend le deuxième gus.
    Échec : /

    Jet de dé – III :
    Réussite : Les derniers agresseurs préfèrent s'enfuir.
    Échec : Une créature apparaît.


Eh bien ! La chance semblait lui sourire, une fois de plus ; c'était à croire qu'une fée s'était autrefois penché sur son berceau pour lui faire ce don si précieux – sauf qu'à l'époque de sa naissance, il n'y avait pas de fées, et ses parents ne l'avaient pas couché dans un berceau. Ce n'était pas faute de tendresse ou par souci d'élever leur enfant « à la dure »... c'est juste qu'en ce temps-là, le mot de « parent » n'avait qu'une signification très relative, c'était à peine d'ailleurs, le plus souvent, si le fils connaissait son père et sa mère, ce qui occasionnait parfois d'étranges et truculentes situations d'accouplement quand, sans le savoir, tel approchait le père, la mère, le fils, la fille, etc, quand la nécessité de la reproduction s'impose à l'instinct de l'animal. Pour civilisés, éduqués et doués d'intelligence qu'ils fussent, les anciens dragons n'en demeuraient pas moins empreints des mœurs de leur temps et peut-être un jour Dante coucherait-il sur le papier les souvenirs qu'il conservait de cette époque où d'immenses reptiles emplumés peuplaient la Terre. Pas sûr qu'on trouve un éditeur pour le « L'éducation des dragons pour les Nuls », cela dit... ni même un lecteur.

De la position qu'il occupait, Dante entreprit de régler la question des derniers agresseurs encore présents. Au sol, les gobelins en intervention se rapprochèrent de Casey pour dessiner autour d'elle un périmètre de sécurité. L'un d'eux s'approcha d'elle. À sa voix, elle comprit qu'il n'était pas tout à fait maître de lui-même et qu'un autre parlait à travers lui, un autre qu'elle sut aisément reconnaître, bien qu'il n'eût guère besoin, à la façon d'un Harbinger du dimanche, de déclarer I am assuming direct control.

 « Il reste quelques nuisances dans les parages mais ce sera réglé rapidement. Nous avons ce qu'il faut. » Par là, il désignait les Rêveurs assommés, neutralisés ou pétrifiés qu'ils pourraient interroger afin de leur soutirer les informations nécessaires à la suite de leurs opérations.


Dernière édition par Dante Visconti le Dim 24 Sep - 19:59, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


 

Maître du Jeu
avatar

Esprit du Hasard

Maître du Jeu
Généralités
Le Hasard

ϟ Nombre de Messages : 3406
ϟ Nombre de Messages RP : 3056
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Feuille de RP
Dim 3 Sep - 13:35 Message | (#)

Le membre 'Dante Visconti' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


#1 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#3 'Jugement du Hasard' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Agent de l'UNISON
avatar

Victoria Neutron-Grey

Agent de l'UNISON
Généralités
℘ Elastic Girl ℘

ϟ Nombre de Messages : 3016
ϟ Nombre de Messages RP : 521
ϟ Crédits : avatar (c) Betelgeuse gif (c) tumblr
ϟ Célébrité : Emma Stone
ϟ Âge du Personnage : 27 ans
ϟ Statut : Atteinte d'une addiction olympienne ravageuse.
ϟ Métier : Agent de l'UNISON, division d'espionnage
ϟ Liens Rapides : Présentation | Liens | RPs | Téléphone | Journal intime | Exploits | Cartes.

4 roses de Lukaz | 2 roses de Dante | 2 roses de Raphaël | 1 rose d'Alice | 1 rose de Barrett
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 4
ϟ Particularités Physiques:
Dim 3 Sep - 16:44 Message | (#)

Une chance que Casey disposait d’un dragon magicien dans son carnet d’adresse et que ce même dragon se soucie de sa sécurité. Ainsi bloquée au sol par, probablement, l’effet d’un mesquin sortilège, elle ne put que l’observer sans intervenir alors qu’il se débarrassait des deux mages avec une grande facilité. Les deux envoyés de la Confrérie n’attendaient visiblement pas à affronter une telle créature à l’apparence toutefois bien humaine ! Tant mieux pour Casey et tant pis pour eux. Elle ne pleurerait certainement pas sur ces ennemis qui en voulaient cruellement à son intégrité physique.
Et peut-être mentale, par extension.

Des gobelins approchèrent de la créature cauchemardesque afin de lui porter secours. L’un d’eux lui parla, d’une voix qui ressemblait davantage à celle de Dante qu’à celle d’un gobelin standard. Elle acquiesça.

Parfait ! Je vous laisse terminer, dans ce cas. Je m’occupe d’emmener nos amis en lieux sûrs.

Le sous-sol du Red Night se révélait tout indiqué, principalement grâce à son insonorisation acoustique qui empêcherait les hurlements de filtrer jusqu’au club en lui-même, où la fête battait son plein. Le combat en lui-même avait duré moins d’une minute, réalisa-t-elle, et dans un silence relatif.

Leurs prises ? Deux rêveurs assommés, un pétrifié, un mort, deux fous… L’un, d’ailleurs, courut dans la rue en se tenant le crâne et un crissement de pneu, un peu plus loin, lui indiqua que quelqu’un s’était occupé de régler ce problème pour elle. Les hurlements de l’autre se tarirent rapidement quand elle le bâillonna jusqu’à presque l’étouffer avec des ombres. Rapidement, elle dissimula les différents prisonniers de cette façon, jusqu’à ce qu’Isabela se présente. La garou sud-américaine disposait d’une force supérieure qui lui permettait de transporter deux hommes à la fois, doublée d’une célérité qui la rendrait invisible dans cette démarche. Une chance pour Casey, le sous-sol du Red Night disposait de plusieurs pièces, si bien qu’ils purent les installer par paires de deux et qu’il resterait de la place si Dante revenait avec une prise. Quant aux deux mages, Casey n’avait pas beaucoup d’espoir pour leur survie, vu la violence des vents invoqués.

Disparaissant dans les ombres, la créature cauchemardesque se matérialisa dans la chambre rouge, sa pièce privée, pour se verser un verre de vodka qui, elle l’espérait, calmerait le léger tremblement dans ses mains. Le plus facile était derrière eux… A présent, elle devrait assister et peut-être même participer à de la torture. Ses doigts déclenchaient des cauchemars et cela ne la gênait jamais. Pourtant, une part en elle, très « Victoria » se révoltait contre le procédé qu’ils comptaient utiliser. Le ridicule résidu d’un endoctrinement brillamment réalisé.

Avalant son verre d’un trait, elle ordonna à Isabela :

Guide le jusqu’ici, s’il te plait. Il n’est encore jamais venu.

En effet, le dragon connaissait le haut du club et son bureau « officiel » mais pas ses méandres, là où se déroulaient les activités véritablement importantes. Casey s’étira puis soupira profondément.

Bientôt, se rassura-t-elle, tout ceci serait terminé.

Les nuisances vous causèrent-elles des problèmes ? demanda Noctis, en sentant l’aura du dragon s’approcher.

Ses mains ne tremblaient plus. Toutefois, au fond d'elle-même, Casey trouvait tout ceci un peu facile... Impression renforcée lorsqu'elle se rendit avec Dante dans la première pièce, pour y trouver deux membres de la Confrérie, morts, une bave blanche au coin des lèvres. Son cœur rata un battement, elle claqua la porte et se dématérialisa sous la seconde pour contempler un troisième cadavre. Seul celui enfermé dans son cauchemar ne s'était pas suicidé...

Comment..., balbutia-t-elle.

Naïve, sans doute un peu, Casey ne s'attendait pas à de telles extrémités...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


They're written down in eternity but you'll never see the price it costs – the scars collected all their lives. When everything's lost, they pick up their hearts and avenge defeat. Before it all starts, they suffer through harm just to touch a dream. (c) legends never die - against the current

Indépendant Neutre
En ligne
avatar

Dante Visconti

Indépendant Neutre
Généralités
De Principatibus

ϟ Nombre de Messages : 7543
ϟ Nombre de Messages RP : 739
ϟ Crédits : Ed
ϟ Doublons : /
ϟ Célébrité : Francisco Lachowski
ϟ Âge du Personnage : Antédiluvien
ϟ Statut : /
ϟ Métier : Fondateur et patron secret de la Rose des vents ; propriétaire de Fragonard - Parfums et cosmétiques ; propriétaire du Jardin du Dragon
ϟ Liens Rapides :     


    PrésentationRPLiens
    JournalDestinExploits
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 6
ϟ Particularités Physiques:
Dim 3 Sep - 21:48 Message | (#)

 « Aucun problème définitif en tout cas. » Dante s'était rendu dès que possible au Red Night pour y retrouver Casey et les quelques captifs déjà conduits en ces lieux. Lui-même n'arrivait pas les mains vides, puisqu'il s'était débrouillé et ramenait, en quelque sorte, un « cadeau » pour la patronne. C'est ainsi qu'il présenta l'énorme caisse de bois qu'il faisait porter à sa suite, et dont le contenu secret bientôt serait révélé.Il s'agissait de l'homme qu'il avait pétrifié dans la ruelle, et qu'on comptait « guérir » de son affliction pour l'interroger en compagnie de Casey.

Les réticences de cette dernière à l'égard de la torture n'avaient pas échappé à Dante, qui gardait en mémoire leur discussion à ce sujet. Il aurait un compromis à proposer. Ils allèrent ensemble dans la première pièce où Casey « recevait » l'un des Rêveurs. Très vite, il s'aperçut avec elle d'un léger contre-temps lorsqu'ils découvrirent, dans la pièce, deux cadavres.

Elle l'abandonna – pour aller vérifier ailleurs l'état d'un autre prisonnier, sans doute. Dante demeura sur place et s'accroupit pour avoir une meilleure vue sur les cadavres. La bave blanche au coin des lèvres du premier lui indiqua qu'il s'agissait très clairement d'un empoisonnement.

Mesure volontaire à l'éveil, pour éviter un interrogatoire trop musclé et ainsi conserver le secret de certaines informations ? C'était tout à la fois une bonne et une mauvaise nouvelle ; bonne, car ils étaient sûrs à présent que ces macaques détenaient des renseignements importants et utiles ; mauvaise, car ils devaient pouvoir collecter ces renseignements. Il était bien plus difficile, cependant, de les recueillir auprès d'individus morts... encore que la nostalgie pourrait nous conduire à regretter l'absence en ville d'un nécromancien... mais la nostalgie, c'est pour les faibles !

 « Voilà qui est fâcheux... » concéda-t-il en se relevant. Il devrait réfléchir. S'ils perdaient tous les captifs... ils ne pourraient en interroger aucun. Par chance, le dragon pensait avoir une solution à ce problème. Il retrouva Casey pour la lui exposer et découvrit le « dernier » Rêveur encore vivant. Il observa ce dernier, dont les terribles délires causaient des manifestations difficiles à ignorer.  « Il n'est pas dans le meilleur des états pour un interrogatoire... Que lui est-il arrivé ? »

Dante n'avait pas vu à l’œuvre les « pouvoirs » de Noctis et s'en remit à ses explications. Il observa un moment le pauvre gars.  « Pensez-vous pouvoir le... sortir de cet état ? » Ce serait nécessaire, pour l'interroger, mais cela les exposerait à la désagréable surprise de le voir s'empoisonner lui-même une fois ses esprits retrouvés.

 « Rien ne presse ce soir et cette nuit. Procédons par ordre. Examinons les corps de ceux qui ont eu la discourtoisie de nous faire faux bond pour déterminer la nature et la position du poison. Je suspecte une capsule cachée sous la dent mais je peux me tromper. Je peux faire venir une potion, le Baiser de l'ange, qui est un antidote universel. Si le poison de nos amis Rêveurs n'a rien de trop spécial, il devrait nous permettre de les conserver en vie. »

Dante était à peu près sûr et certain de l'efficacité de l'antidote, mais il existait une infinitésimale probabilité du contraire. Du revers de son veston, il tira une longue fiole entortillée à la manière d'une corne de bélier.  « C'est ce que j'avais prévu pour interroger nos chers captifs.

L'Alètheia. Un puissant... sérum de vérité, peut-on dire. Il ne s'agit pas d'un sérum à proprement parler, mais d'un philtre. »
La subtilité échapperait au tout venant, mais elle existait bel et bien. S'ils ne pouvaient tirer le malheureux de son cauchemar, la potion serait sur lui inutile et gaspillée...

En revanche, s'ils utilisaient le corps pétrifié amené ici par Dante, ce dernier pourrait opérer une tentative audacieuse : libérer le Rêveur de sa prison de pierre « progressivement », injecter en lui l'antidote et le contraindre à prendre quelques gorgées d'Alètheia pour ensuite lui poser quelques questions. Ils pourraient aussi « retirer » le poison du corps s'ils trouvaient la capsule, par exemple, avant de résorber la pétrification.

C'est en tout cas ce qu'il proposerait à Casey si celle-ci ne pouvait arracher le captif à ses cauchemars.


Dernière édition par Dante Visconti le Dim 24 Sep - 19:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


 

Agent de l'UNISON
avatar

Victoria Neutron-Grey

Agent de l'UNISON
Généralités
℘ Elastic Girl ℘

ϟ Nombre de Messages : 3016
ϟ Nombre de Messages RP : 521
ϟ Crédits : avatar (c) Betelgeuse gif (c) tumblr
ϟ Célébrité : Emma Stone
ϟ Âge du Personnage : 27 ans
ϟ Statut : Atteinte d'une addiction olympienne ravageuse.
ϟ Métier : Agent de l'UNISON, division d'espionnage
ϟ Liens Rapides : Présentation | Liens | RPs | Téléphone | Journal intime | Exploits | Cartes.

4 roses de Lukaz | 2 roses de Dante | 2 roses de Raphaël | 1 rose d'Alice | 1 rose de Barrett
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 4
ϟ Particularités Physiques:
Mar 5 Sep - 17:54 Message | (#)

Quelle poisse ! Voilà ce que se dit Casey en comprenant que ces sbires préféraient s’empoisonner que de révéler des informations relatives à leur cause. Terrifiant, voilà ce qu’elle pensa ensuite en prenant conscience de ce que ça signifiait sur un plan plus global. Ils ne plaisantaient pas et si elle tombait entre leurs mains, elle ne manquerait pas de passer un très très mauvais quart d’heure. Sa salive s’étrangla dans sa gorge et elle resta là, figée, sans s’intéresser plus que cela à l’homme hurlant jusqu’à ce que Dante la rejoigne et lui demande ce qui lui était arrivé.

Oh… Rien de plus ennuyeux. Il est dans une transe cauchemardesque, mais je peux l’en sortir, même si elle se dissipera d’elle-même dans une heure. Auriez-vous sous la main un sort de paralysie ? Pour éviter qu’il…

Elle agita sa propre main en direction du corps empoisonné sur le sol. Spontanément, Casey avait pensé à la capsule dans la dent, un grand classique ! Mais peut-être disposaient-ils de gélules dans leurs poches. Puisqu’elle ne les avait pas fouillés en profondeur, après tout… Idiote négligente.

Sauf s’ils trouvaient l’explication au phénomène assez rapidement. Posant un genou près du corps, Casey l’examina avec froideur et détachement. L’avantage d’avoir connu des drames toute sa vie, ce n’était pas son premier cadavre. Puis elle se rappela un détail.

Je vais chercher des gants.

Sa peau avait beau être élastique, ça ne la protégeait pas contre les intrusions cutanées type baume ou, justement, poison. Et si elle touchait la bave… Se dématérialisant par habitude, elle se rendit dans le local où on stockait le matériel de la femme d’entretien et revint avec une paire de gants jaunes pas du tout esthétique mais bien pratique ! Reprenant sa position initiale, elle examina la bouche du défunt et y trouva du sang en quantité. Elle passa son doigt sur l’intérieur de ses dents, retenant sa respiration (étrangement, la mort par empoisonnement ne donne pas bonne haleine) et trouva le trou d’une dent brisée qui saignait toujours.

Nous pouvons peut-être immobiliser celui-ci avec votre sort, ensuite je lève le mien et nous lui ôtons la dent incriminée avant qu’il ne s’empoisonne ? Elle a probablement un aspect différent des autres, si on y regarde bien, et se trouve peut-être au même endroit que chez notre décédé...

Cela économiserait au moins une fiole d’antidote au dragon, en espérant toutefois qu’il n’y ait pas plusieurs dents remplies de cyanure. Quel comble ce serait !

Aaaah l’art des potions, c’est bien pratique. Et ça se vend cher, ces petites choses?

Sauf lorsqu’on s’en servait pour fabriquer des filtres d’amour, Casey en gardait un très mauvais souvenir. Chassant ces pensées, le cœur un peu plus léger à l’idée qu’aucune autre violence n’entacherait leur soirée, Noctis attendit que Dante lui ait signifié que sa solution demeurait possible, puis elle cessa son cauchemar et chercha ensuite dans la bouche de leur survivant pour ôter la dent. L’homme avait eu le bon goût de se figer avec la mâchoire ouverte… Il s’avéra toutefois que les dentistes n’encaissaient pas cinq années minimum d’étude pour des prunes. Les lèvres pincées, à la fois agacée par la situation et gênée par son manque de maîtrise qui la rendait probablement ridicule aux yeux du dragon, elle se tourna vers lui.

Finalement, la potion me semble très bien… Nous ne sommes pas sur quelques heures, n’est-ce pas ? Sauf si vous possédez des compétences en médecine dentaire, auquel cas je vous cède mes gants.

Gants qui, maintenant qu’elle y pensait, avaient sûrement servi à nettoyer les toilettes du Red Night. Pas bien grave pour eux, davantage pour celui à qui elle venait de les mettre en bouche.
Charmant, vraiment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


They're written down in eternity but you'll never see the price it costs – the scars collected all their lives. When everything's lost, they pick up their hearts and avenge defeat. Before it all starts, they suffer through harm just to touch a dream. (c) legends never die - against the current

Indépendant Neutre
En ligne
avatar

Dante Visconti

Indépendant Neutre
Généralités
De Principatibus

ϟ Nombre de Messages : 7543
ϟ Nombre de Messages RP : 739
ϟ Crédits : Ed
ϟ Doublons : /
ϟ Célébrité : Francisco Lachowski
ϟ Âge du Personnage : Antédiluvien
ϟ Statut : /
ϟ Métier : Fondateur et patron secret de la Rose des vents ; propriétaire de Fragonard - Parfums et cosmétiques ; propriétaire du Jardin du Dragon
ϟ Liens Rapides :     


    PrésentationRPLiens
    JournalDestinExploits
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 6
ϟ Particularités Physiques:
Ven 8 Sep - 12:42 Message | (#)

Sur ma parole, c'est un canard !
Un peu frivole, un traquenard...
Sur ma parole, c'est un canard !
C'est un canard !
C'est un canard !
C'est un canard !

Il s'agissait donc bien d'une transe cauchemardesque. Noctis n'était pas revenue sans souvenirs de son plongeon dans l'abîme des rêves. Elle y avait trouvé quelques outils et accessoires intéressants pour compléter la palette de ses pouvoirs. Ces derniers toutefois ne couvraient pas la niche spécifique aux gants Mappa, si bien que la délicieuse Casey offrit bientôt la troublante image d'une puissante patronne de night-club qui n'hésite pas à enfiler des gants pour mettre la main à la pâte... ou plus précisément, au cadavre. Ce qui, à la faveur d'un refrain bien connu de « Zouk Machine », donne à notre cher narrateur de truculents fous rires.  « Le prix varie avec l'amitié du dragon... » plaisanta-t-il.

L'Alètheia n'était pas une potion facile à concevoir, réunir les ingrédients exigeaient grande patience et d'excellents fournisseurs. Poudre de saphir de Shrinagar, venin de Chimère, pollen de dracunculus vulgaris, autant dire qu'on ne trouvait pas cela chez le premier épicier venu...

 « Eh bien... non ! » concéda-t-il avec un rictus tout à la fois dépité et hilare. Le dragon était vieux, très intelligent, probablement très cultivé, maître des arts mystiques et sacrés... mais la pratique de la médecine dentaire ne lui avait jamais paru nécessaire à ses projets, et même s'il avait assisté à quelques séances d'odontosectomie – la traditionnelle punition des vampires, en ces pays où leur existence n'est pas par principe punie de mort – il ne pouvait prétendre s'improviser dentiste et arracher la dent incriminée à ce malheureux captif. Les risques étaient trop grands d'abîmer cette bouche et de la ravager – ce qui ruinait toute possibilité d'obtenir des réponses.

 « Prenons le temps nécessaire. Je ne crois pas que nous ayons plus important à faire cette nuit. Si vous le désirez, je peux même m'occuper de surveiller, le temps que vous vaquiez à de plus immédiates affaires. » Il ne lui dérangeait pas d'attendre et d'administrer chacune des potions aux moments opportuns, pour ensuite faire appeler Casey et procéder avec elle à l'interrogatoire du captif.

Ce dernier avait quitté sa transe cauchemardesque aussi sûrement qu'il y avait été plongée ; Dante se demanda s'il en garderait quelques tristes séquelles. Peu familier des traumatismes de ce type, de leurs causes et de leurs effets, il n'avait pas le temps de mener les réflexions qui auraient abouti à de plus sûres et sereines conclusions à ce sujet ; et comme il redoutait que Noctis ne menât point d'expériences purement scientifiques avec ses pouvoirs...

 « Il est mûr. » Sur sa chaise, qu'un des employés du Red Night avait fait apporter à sa demande, Dante observait le Rêveur qui s'éveillait, manifestement surpris. Le poison aurait dû le tuer et pourtant, il était bien vivant, parfaitement sain de corps – et d'esprit, aussi.  « Rassurez-vous. Vous êtes vivant. » Le dragon ironisait. L'antidote universel avait contré le poison et quoi que pourrait dire le Rêveur, celui-ci serait contraint à la vérité par l'autre potion qu'il avait été forcé d'avaler.

 « Que voulez-vous ? » questionna-t-il, inquiet, le regard posé tantôt sur Dante, tantôt sur Casey. De puissants liens le retenaient à son siège. Il chercha à s'en défaire, en vain.  « Te poser des questions. Qui es-tu et quel est ton rôle au sein de la Confrérie ? Pardonne-moi d'être si direct, mais nous n'avons pas de temps à perdre. » Dante se tourna vers Casey et sur ce point, il les pensait tous deux en bonne intelligence ; les menus détails devraient attendre.

 « Je m'appelle Andrew Flinch. Je m'occupe de coordonner les nouvelles recrues. » Flinch parut s'étonner de sa propre réponse. Il aurait voulu mentir, mais l'option lui était impossible. Il aurait beau froncer les sourcils, se mordre la langue, bouger ses lèvres pour formuler des inepties... la vérité, de sa bouche, sortirait inévitablement.


Dernière édition par Dante Visconti le Dim 24 Sep - 20:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


 

Agent de l'UNISON
avatar

Victoria Neutron-Grey

Agent de l'UNISON
Généralités
℘ Elastic Girl ℘

ϟ Nombre de Messages : 3016
ϟ Nombre de Messages RP : 521
ϟ Crédits : avatar (c) Betelgeuse gif (c) tumblr
ϟ Célébrité : Emma Stone
ϟ Âge du Personnage : 27 ans
ϟ Statut : Atteinte d'une addiction olympienne ravageuse.
ϟ Métier : Agent de l'UNISON, division d'espionnage
ϟ Liens Rapides : Présentation | Liens | RPs | Téléphone | Journal intime | Exploits | Cartes.

4 roses de Lukaz | 2 roses de Dante | 2 roses de Raphaël | 1 rose d'Alice | 1 rose de Barrett
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 4
ϟ Particularités Physiques:
Ven 8 Sep - 16:36 Message | (#)

La situation plutôt cocasse dans laquelle s’était mise Casey avec son excès de zèle et sa brutale rencontre avec la réalité (celle qu’on écrivait d’un grand R majuscule) amusait au moins son invité du soir. Avec un autre, peut-être se serait-elle vexée… Mais il ne riait pas tant d’elle qu’avec elle et au moins, la créature cauchemardesque tentait des choses. Elle ne souhaitait pas monopoliser le temps du dragon plus que nécessaire, se disant qu’il avait probablement mieux et plus important à faire chez lui, ou au sein de son propre business. Il la rassura sur ce point, ce qui n’empêcha pas Casey de refuser son offre. Le laisser seul, ici, alors qu’il venait pour l’aider ? Quelle ingratitude ! Non, elle préférait lui tenir compagnie, lui offrir un verre et discuter, ou l’observer procéder.

Quand le sérum de vérité arriva, ils l’administrèrent au prisonnier tiré de sa transe puis de sa paralysie (sale journée pour les Rêveurs !) et attendirent son effet. Rapidement, Dante commença son interrogatoire, le plus poliment du monde. Auquel leur invité ne manqua pas de répondre, à sa plus grande surprise.

Ravie de te connaître, Andrew, lui dit Casey avec un sourire glacial qui contredisait l’apparence chaleur de ses mots. Est-ce que je fais partie de ces « nouvelles recrues » ?

Il secoua la tête et tenta de se mordre la langue. Quand il rouvrit la bouche pour parler, ses dents étaient tachées de sang.

Vous êtes la clé de tout. Nous avons besoin de vous pour comprendre comment vous parvenez à exister en restant stable. Comment réitérer le processus.
Et si je n’en sais rien ?
C’est une possibilité que nous avions prise en compte. Si vous ne saviez pas nous répondre, nous devions vous étudier, mener des expériences, jusqu’à ce que nous, nous sachions.

Andrew grimaçait d’une manière très disgracieuse. Il essayait de retenir ses mots, mais la vérité fusait avec fluidité, sans lui laisser l’opportunité de la modifier ou même de lutter. La puissance de ce philtre était terrifiante et Casey se demanda, vaguement, quel effet il pourrait avoir sur elle. Peut-être l’aiderait-il à répondre à certaines questions… Un frisson discret la parcourut et elle chassa ces idées de son esprit.

Où se cache votre Confrérie ?
Dans un plan intermédiaire entre la dimension onirique et la Terre Prime.

Son expression catastrophée satisfit la jeune femme.

Et dont l’entrée se trouve… ?
Sous la racine d’un arbre dans la forêt de Watson.
Vraiment ? soupira-t-elle. Et comment est-on censé le reconnaître ?
Il est marqué du même symbole que mon tatouage, il est spécial. Vous le sentirez.
Sous la racine d’un arbre, marmonna Casey. Sous la racine d’un arbre, répéta-t-elle, à l'attention du dragon cette fois. Alice goûterait l’ironie.

Elle, par contre, beaucoup moins. Casey n’acceptait déjà pas de se rendre dans la dimension onirique avec Lukaz, alors un plan intermédiaire remplit par ses ennemis… Peut-être existait-il un moyen de sceller l’entrée pour les y bloquer ? Mais comment être certain qu’ils s’y trouvaient tous ?

Combien êtes-vous ? Donne-nous tous les noms que tu connais.

Son esprit et surtout, le journal de Malygos, s’occuperait de les retenir avec précision, pour mieux les traquer plus tard. En tant que recruteur, Andrew devait connaître la majorité d’entre eux.

Et de celui qui gère cette Confrérie ici, sur la Terre Prime.

Enfin, celui du pantin…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


They're written down in eternity but you'll never see the price it costs – the scars collected all their lives. When everything's lost, they pick up their hearts and avenge defeat. Before it all starts, they suffer through harm just to touch a dream. (c) legends never die - against the current

Indépendant Neutre
En ligne
avatar

Dante Visconti

Indépendant Neutre
Généralités
De Principatibus

ϟ Nombre de Messages : 7543
ϟ Nombre de Messages RP : 739
ϟ Crédits : Ed
ϟ Doublons : /
ϟ Célébrité : Francisco Lachowski
ϟ Âge du Personnage : Antédiluvien
ϟ Statut : /
ϟ Métier : Fondateur et patron secret de la Rose des vents ; propriétaire de Fragonard - Parfums et cosmétiques ; propriétaire du Jardin du Dragon
ϟ Liens Rapides :     


    PrésentationRPLiens
    JournalDestinExploits
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 6
ϟ Particularités Physiques:
Sam 9 Sep - 15:50 Message | (#)

L’opiniâtreté du Rêveur donnait de lui une image touchante, mais les derniers soubresauts de son courage et de la loyauté qu'il gardait à sa cause ne serviraient à rien. Son destin était en quelque sorte scellé.

Contraint à la vérité par la potion, il révéla que Casey était la « clé de tout », ce qui n'avait rien d'une surprise, mais avait le mérite de l'absolue clarté. En revanche, ce qu'il révéla de la Confrérie et du lieu où elle s'était établie, cachée des regards et des gêneurs, surprit le dragon qui ne s'attendait pas à ce que ces adorateurs du néant disposassent de moyens si terribles. Un plan intermédiaire entre la Vallée du sommeil et leur propre monde, voilà qui donnait un éclairage nouveau sur la supposée discrétion des Rêveurs, et l'insaisissabilité de leurs opérations. Voilà qui expliquait aussi pourquoi les agents du dragon et de la Rose avaient eu tant de difficultés à s'en approcher et à en infiltrer les premiers rangs.

 « Au moins nous n'avons pas eu à courir après un lapin blanc... » concéda-t-il. C'était même à se demander si le très inspiré Lewis Carroll n'avait pas lui-même cédé, en son temps, aux sirènes du pays des Cauchemars et des Rêves, ou peut-être était-ce les membres de la Confrérie qui, sans originalité, s'étaient fiés à l’œuvre de l'auteur anglais pour habiller d'un certain décorum l'ensemble de leurs activités.

Dante n'imaginait pas sans peine une « reine de cœur » à la tête des opérations, mais après tout, il avait vu pire et plus grotesque à Star City et ailleurs. Le captif délivra les dernières informations, les noms connus et surtout, le nom du « chef » à l’œuvre au sommet de la Confrérie.  « Très étonnant... » se surprit-il à dire, quand il entendit le nom de Donald Norcross. Il s'agissait d'un notable de Star City, un avocat de renom et de réseau, devenu depuis les dernières élections de 2014 représentant du premier district du New Jersey à la Chambre des représentants. En ville, tout le monde le connaissait, bien qu'il fût souvent à Washington, bien qu'il fût souvent en déplacement, tout le monde savait son influence et la « longueur » supposée de son bras...

 « Il va falloir agir vite. S'il est à la tête de la Confrérie, l'enlèvement raté de ce soir va le pousser dans ses retranchements et ses prérogatives « en civil » sont suffisamment étendues... disons, pour faire simple, qu'il a les moyens de vous pourrir la vie. » Il ne viendrait sans doute pas cueillir Noctis au saut du lit pour la tuer d'une balle dans la tête, mais il pourrait user de la pire des armes pour l'occuper, la distraire, l'affaiblir : les tracas administratifs. Même à Star City, même au sein du Cartel Rouge, mieux valait prendre au sérieux ce genre de menaces, pour étonnante et inhabituelle qu'elle semble...

Dante posa quelques dernières questions au Rêveur. Celui-ci révéla qu'aucune sécurité particulière ne protégeait l'entrée sous le tronc d'arbre et que celle-ci se révélait à tous les membres de la Confrérie puisque chacun portait en eux « une fraction du pays des Rêves » ; il dévoila aussi qu'il n'y avait pas ailleurs d'autres « bases », pas d'autres centres nerveux des opérations.

 « J'en ai terminé avec lui. » Il ne voyait pas quelles autres questions lui poser et tous les renseignements collectés semblaient désigner la forêt de Watson comme la prochaine destination sur le chemin de la victoire. Prenant la mesure de l'impact des révélations sur Casey, Dante resta silencieux et laissa le Rêveur à ses bons soins – les derniers qu'il recevrait sans doute, puisqu'il serait ensuite éliminé. Quand ils furent seuls tous les deux, dans les profondeurs du Red Night, Dante se repassait pour lui-même les images de cette soirée.  « Nous devons agir vite et ne pas leur laisser le temps de se regrouper ou de mener une nouvelle tentative d'enlèvement. Qui sait ce qu'ils tenteraient à présent ? Quant à Norcross... si vous voulez bien m'excuser, un coup de téléphone devrait suffire à nous préserver de ses facultés de nuisance. »

Dante tira son téléphone, composa un numéro et porta le combiné à son oreille.  « Allo, John ? Navré de te déranger si tard mais c'est urgent. Veux-tu bien réveiller monsieur le Président ? Comme j'ai dit, c'est urgent, et s'il rechigne, rappelle-lui que je lui ai présenté Melania. » Quelques sept minutes plus tard, Dante raccrochait, un large sourire aux lèvres.  « Voulez-vous un scoop, Casey ? En une de tous les bons papiers... « Trois prostituées mineures ont été retrouvées au domicile d'un membre du Congrès. » Quel scandale... »


Dernière édition par Dante Visconti le Dim 24 Sep - 20:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


 

Agent de l'UNISON
avatar

Victoria Neutron-Grey

Agent de l'UNISON
Généralités
℘ Elastic Girl ℘

ϟ Nombre de Messages : 3016
ϟ Nombre de Messages RP : 521
ϟ Crédits : avatar (c) Betelgeuse gif (c) tumblr
ϟ Célébrité : Emma Stone
ϟ Âge du Personnage : 27 ans
ϟ Statut : Atteinte d'une addiction olympienne ravageuse.
ϟ Métier : Agent de l'UNISON, division d'espionnage
ϟ Liens Rapides : Présentation | Liens | RPs | Téléphone | Journal intime | Exploits | Cartes.

4 roses de Lukaz | 2 roses de Dante | 2 roses de Raphaël | 1 rose d'Alice | 1 rose de Barrett
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 4
ϟ Particularités Physiques:
Lun 11 Sep - 13:26 Message | (#)

Casey avait déjà eu le loisir de courir après un Lièvre de Mars dans un accès de folie destructrice. Lièvre, lapin, les léporidés commençaient à l’échauffer et l’envie de civet, à la démanger. Même si elle goûtait la métaphore, elle eut un sourire grinçant qui ne monta pas jusqu’à ses yeux, préoccupée par les révélations du Rêveur.

Une dimension intermédiaire, entre son ancien et son nouveau chez-elle. Casey n’aimait pas du tout l’idée d’être contrainte de s’y rendre, pourtant nécessité faisait foi et il ne serait pas dit que Noctis se défilerait pour laisser le Dragon prendre tous les risques. Quand tomba le nom de Norcross, même la jeune femme eut un haussement de sourcils, surprise d’entendre le patronyme de cet influent politicien mêlé à toute cette affaire. Voilà pour quelle raison la police se retrouvait court-circuitée, voilà d’où venaient les fonds des Rêveurs, voilà comment on étouffait efficacement certains délits. Grâce aux connaissances de Victoria, un visage se matérialisa dans l’esprit du cauchemar, celui de Norcross, l’homme de paille, le présumé chef. Cet Andrew en connaissait long sur l’organisation et Casey se demanda s’ils avaient eu de la chance, si tous les Rêveurs disposaient des mêmes informations ou si… Peut-être… Il s’agirait d’un piège ?

Elle attendit, un pli soucieux sur le front, que Dante termine son interrogatoire. Ensuite, le Rêveur rejoignit un sommeil pour le moins définitif, livré en pâture à la créature d’Umbra que Casey invoquait à l’aide de son anneau. Malgré la monstruosité de cette chose, elle aimait beaucoup cet être et tuer par son intermédiaire la gênait beaucoup moins.
Une chance que Victoria ait gagné en tendances extrêmes grâce à l’acceptation de son côté sombre. Pas assez pour torturer, pas assez pour prendre du plaisir à tuer, mais suffisamment de sang-froid pour ne pas en perdre le sommeil.

Le Dragon raccrocha son téléphone et elle eut un rire léger, amusé.

Ces politiciens, vraiment ! Quels sales petits cochons.

Elle aimait la manière qu’avait Dante de régler les problèmes et de punir les fauteurs de troubles. Norcross finirait en prison, sa réputation et sa vie entièrement détruite. Sa femme le quitterait, les journalistes s’occuperaient de le trainer dans la boue et les prisonniers, de lui apprendre la vie. Personne n’aimait les exploitants d’enfants… Personne. Pas même les pires criminels du monde.

Je nous fais appeler une voiture. J’ai, dans mon équipe, une personne très utile pour dénicher l’indénichable. Cela nous fera gagner un temps précieux.

Parce que Casey s’était déjà rendue dans la forêt de Watson, sans rien ressentir de particuliers. Sans doute fallait-il s’approcher suffisamment près de l’arbre en question, mais ils n’avaient pas de temps à perdre, comme Dante le soulignait si bien. Pour cette raison, ce fut au tour de Casey de décrocher son téléphone, pour appeler Isabela.

En plus d’être une chauffeur efficace, Isabela était également une jaguar-garou. Jaguar l’animal et non la voiture, précisons-le… Une fois installée au volant, sa patronne aux côtés du Dragon à l’arrière, elle conduisit à travers les rues de Star City à une vitesse indécente. Elle récolterait probablement encore une amende pour excès de vitesse, que Casey ne rechignerait pas à payer. Une fois à la lisière de la forêt, Isabela s’éloigna d’eux pour se déshabiller et se transformer. Avant cela, elle rangea ses vêtements dans un sac qu’elle lança en direction de la voiture, depuis le couvert d’un arbre. Une série de craquements osseux plus tard avec quelques gémissements qui devinrent des chuintements félins, un grand jaguar trottina à leur rencontre. Casey lui tendit un morceau de la chemise arrachée plus tôt à leurs prisonniers.

Essaie de retrouver sa piste.

La colombienne hocha la tête. Casey ignorait précisément dans quelle mesure Isabela restait Isabela lorsqu’elle se transformait en dehors des pleines lunes mais ce n’était pas la première fois qu’elles se côtoyaient de cette manière et aucun incident notable n’était jamais arrivé. Avant de partir en chasse, la jaguar s’approcha de Dante et le renifla avec une curiosité non dissimulée, les oreilles plaquées sur l’arrière de son crâne.
Son odorat était beaucoup plus développé sous sa forme animale, et ce devait être son premier dragon.

Isabela, rappela fermement Casey. La piste.

Elle se détourna et commença à courir.

Le tout, maintenant, est de réussir à ne pas la perdre…

Sous forme d’ombre, Casey se déplaçait plus rapidement et se moquait des obstacles. Dante disposait-il d’une compétence semblable ? Elle l’espérait. Au pire, elle viendrait le chercher et le guider jusqu’à l’emplacement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


They're written down in eternity but you'll never see the price it costs – the scars collected all their lives. When everything's lost, they pick up their hearts and avenge defeat. Before it all starts, they suffer through harm just to touch a dream. (c) legends never die - against the current

Indépendant Neutre
En ligne
avatar

Dante Visconti

Indépendant Neutre
Généralités
De Principatibus

ϟ Nombre de Messages : 7543
ϟ Nombre de Messages RP : 739
ϟ Crédits : Ed
ϟ Doublons : /
ϟ Célébrité : Francisco Lachowski
ϟ Âge du Personnage : Antédiluvien
ϟ Statut : /
ϟ Métier : Fondateur et patron secret de la Rose des vents ; propriétaire de Fragonard - Parfums et cosmétiques ; propriétaire du Jardin du Dragon
ϟ Liens Rapides :     


    PrésentationRPLiens
    JournalDestinExploits
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 6
ϟ Particularités Physiques:
Jeu 14 Sep - 16:02 Message | (#)

Toutes les époques avaient leurs épouvantails, et rien n'était si courant, commun et constant que la haine qu'inspire les prédateurs d'enfants. Partout le même destin toujours les attendait, la corde, le feu, la volée de plomb, ou pire... car une foule en colère a plus d'imagination qu'un gibet ou un peloton d'exécution.

Donald Norcross ne se relèverait du scandale initié à la demande du dragon par le président des États-Unis. La presse conservatrice se saisirait de l'affaire – et bizarrement, à la faveur du prochain « événement de la décennie » que serait la nouvelle invasion Terminus, Norcross ferait un bouc-émissaire tout trouvé, s'il faut désigner quelqu'un à la vindicte, dans le New Jersey, pour avoir négligé d'intervenir en vue d'assurer la sécurité des citoyens en cas de catastrophe... procès injuste, mais qui s'ajouterait à l’hallali. Pour l'heure cependant, ce Donald-là serait le cadet de leurs soucis.

Le captif avait révélé tous ses petits secrets. Casey parut désireuse de rendre visite aux Rêveurs sans délai ni détour et fit appeler une voiture. Hochant la tête, Dante se fit violence et décida de suivre l'initiative de Noctis. Ils seraient accompagnés d'Isabela, jaguar-garou de son état. Il y aurait aussi les gobelins du dragon, en grand nombre, mais ceux-ci se tiendraient à l'écart, prêts à intervenir en cas de pépin, depuis l'aéronef.

Arrivés près de la forêt, Dante assista sans broncher à la transformation d'Isabela, ce n'était pas la première créature hybride qu'il rencontrait. Son utilité paraissait évidente, elle serait le limier, le pisteur qui retrouverait dans la forêt la trace des Rêveurs. Ses sens seraient d'un grand secours, sous les arbres humides et pénétrés de la nuit noire.

L'attitude de la jeune femme, quand elle se rapprocha de lui pour le renifler, amusa le vieux dragon qui comprit que son odeur et ses parfums de reptile unique en son genre suscitait chez la jaguar-garou un intérêt très vif. Quelques instants après, ils suivaient l'intrépide Isabela à travers la forêt. Casey sous sa forme d'ombre, Dante à la faveur de Morguse, sa robe, qui lui assurait de ne perdre ni l'une ni l'autre et de garder le rythme.

Le « refuge » des Rêveurs se trouvait au cœur même de la forêt de Watson, loin de toute route, de tout sentier, loin même de la colline des Lénapes, à l'abri des regards, où nul promeneur solitaire jamais ne passe. Sous son feuillage humide, le tronc d'un vieil orme s'ouvrait en deux sur la longueur, comme éventré après le passage de la lame d'un slasher.

L'écorce s'ouvrait sur les ténèbres et l'obscurité. Distinguait-il un escalier, une échelle ? Rien de tel, rien que l'épaisse touffeur de la nuit de cet arbre millénaire.  « Fascinant. Il faut entrer... » Ce disant, Dante laissa derrière lui Casey et Isabela devant l'arbre, tandis qu'il s'avançait par l'ouverture dans l'arbre et y disparaissait.

Le « passage » fut immédiat et Dante se découvrit ailleurs, loin de la forêt de Watson, dans un espace fort curieux, une grotte aux parois de pierre, veinées de filons lumineux et iridescents. Il ne parvint pas à identifier la nature de ces rais mais se rappela qu'il se trouvait dans un « autre plan » et qu'il était peut-être vain de plaquer sur ce qu'il voyait les connaissances et les souvenirs qu'il avait de la Terre Prime.

Devant lui, un Rêveur qui était en vérité une Rêveuse, le toisait d'un regard ahuri, manifestement surprise. Une seconde de plus et Dante se faisait attaquer, mais il fut assez rapide pour la frapper du revers de la main et ficher une flèche de glace dans le creux de sa gorge. Casey comme Isabela arrivèrent au moment des derniers gargouillis de la malheureuse.  « L'accueil est très impoli, ici. C'est une gargote... »


Dernière édition par Dante Visconti le Dim 24 Sep - 20:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


 

Agent de l'UNISON
avatar

Victoria Neutron-Grey

Agent de l'UNISON
Généralités
℘ Elastic Girl ℘

ϟ Nombre de Messages : 3016
ϟ Nombre de Messages RP : 521
ϟ Crédits : avatar (c) Betelgeuse gif (c) tumblr
ϟ Célébrité : Emma Stone
ϟ Âge du Personnage : 27 ans
ϟ Statut : Atteinte d'une addiction olympienne ravageuse.
ϟ Métier : Agent de l'UNISON, division d'espionnage
ϟ Liens Rapides : Présentation | Liens | RPs | Téléphone | Journal intime | Exploits | Cartes.

4 roses de Lukaz | 2 roses de Dante | 2 roses de Raphaël | 1 rose d'Alice | 1 rose de Barrett
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 4
ϟ Particularités Physiques:
Jeu 14 Sep - 22:49 Message | (#)

Isabela se montrait redoutable en matière de traque bien qu’à l’origine, Casey se soit affiliée à elle pour une autre raison. L’histoire mériterait peut-être, un jour, un petit approfondissement, mais ne nous égarons pas en digressions pour le moment. La jaguar-garou s’arrêta devant une racine et, comme le Rêveur l’avait indiqué, Casey ressenti l’énergie de sa dimension d’origine lui picoter la peau. Une grimace et un mouvement de recul plus tard, elle s’apprêtait à se lancer dans une sorte de crise existentielle, hélas le dragon lui coupa l’herbe sous le pied en pénétrant dans la dimension ennemie.

Interdite face à la racine, Casey referma la bouche, pinça les lèvres et hésita. La perspective de rester coincée, née d’une paranoïa injustifiée mais incontrôlable, retenait ses mouvements. Isabela, allongée comme seuls les félins savent le faire, la fixait et ce fut probablement la raison qui poussa la créature cauchemardesque à passer, malgré ses réticences. Une sorte de fierté mal placée, qui la conduit à tomber sur un dragon lanceur de flèches gelées. Sous sa forme féline, Isabela suivit le mouvement.

Ces sectaires n’ont vraiment plus aucun respect pour rien…

Elle sourit, sans un regard pour le cadavre, préférant parcourir son environnement, certes difficilement descriptible pour des yeux humains… Beaucoup moins pour ceux d’un représentant de la dimension onirique. Les filons lumineux s’avéraient être les rêves, leur couleur variant en fonction du contenu. Vu leur lactescence, il s’en concentrait ici des particulièrement positifs, ce que Casey n’appréciait pas vraiment. Où se situaient les cauchemars ? Et où menaient ces filons ? A quoi servaient-ils ? Pour quelle raison avait-on enfermé cette matière première ici ? Aucun doute, face à leur aura, qu’elles provenaient du monde des Rêves.

Casey jugea utile de l’expliquer à son compagnon de voyage. Peut-être aurait-il une idée sur le pourquoi du comment, ou peut-être pas. Peut-être n’était-ce rien, aussi, bien que Casey en doutait furieusement…

D’autres rêveurs apparurent au bout de la grotte, dont l’extrémité s’enfonçait dans des ténèbres où Casey se sentait beaucoup plus à l’aise. Puisqu’il fallait avancer, autant se débarrasser des gêneurs, tout à fait humains. Et pour cela, elle n’escomptait pas vraiment se salir les mains.

Le repas est servi ! s’exclama-t-elle.

Isabela bondit immédiatement, ses pattes avalant la brève distance qui la séparait des Rêveurs. Ces derniers ne s’attendaient pas à affronter une créature de ce type. Elle cueillit le plus proche à la gorge et se servit de son corps comme d’un appui pour bondir sur le second. Du sang tachait déjà son beau pelage. Heureusement, il ne lui appartenait pas.

Je suis curieuse de savoir où cela mène, dit-elle au Dragon en gardant un œil sur le combat et l’autre sur les filons lumineux.

Au point de presque loucher.

La présence du prédateur avait fait reculer trois Rêveurs qui arrivaient en renfort.

Après vous ? invita-t-elle.

C’est qu’elle aimait l’observer user de sa magie, pareille à une enfant. L’image de sa forme draconique hantait encore ses souvenirs et elle était déçue de l’étroitesse de cet endroit. Bien qu’elle doutât qu’il se transforme à la première occasion, on dit que l’espoir fait vivre…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


They're written down in eternity but you'll never see the price it costs – the scars collected all their lives. When everything's lost, they pick up their hearts and avenge defeat. Before it all starts, they suffer through harm just to touch a dream. (c) legends never die - against the current

Indépendant Neutre
En ligne
avatar

Dante Visconti

Indépendant Neutre
Généralités
De Principatibus

ϟ Nombre de Messages : 7543
ϟ Nombre de Messages RP : 739
ϟ Crédits : Ed
ϟ Doublons : /
ϟ Célébrité : Francisco Lachowski
ϟ Âge du Personnage : Antédiluvien
ϟ Statut : /
ϟ Métier : Fondateur et patron secret de la Rose des vents ; propriétaire de Fragonard - Parfums et cosmétiques ; propriétaire du Jardin du Dragon
ϟ Liens Rapides :     


    PrésentationRPLiens
    JournalDestinExploits
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 6
ϟ Particularités Physiques:
Dim 17 Sep - 23:43 Message | (#)

 « Peut-être ces rêves sont-ils concentrés en un point névralgique, d'où l'ensemble de cette poche dimensionnelle tire sa subsistance ? Après tout, nous ne sommes ni sur la Terre Prime, ni dans la Vallée du sommeil... il faut bien que cette « grotte planaire » s'alimente pour exister et les rêves sont un carburant comme un autre... »

C'était l'hypothèse que le dragon formulerait, quand Casey lui aurait expliqué ce qu'ils voyaient autour d'eux. Sans mener plus loin de plus sérieuses observations, sans s'attarder sur une étude plus approfondie des filons et de ces énergies qui les parcouraient, comme la vibration de la corde sous l'archet, il ne pourrait hélas se montrer plus catégorique.

Isabela leur ménagea un accès facile ; le félin prédateur n'eut aucune difficulté à occuper les Rêveurs du bout du couloir. Dante sourit. Il inclina la tête et s'avança dans le couloir, prenant soin d'observer la démarche de celle qui les précédait, afin de réfléchir à la meilleure approche, celle qui n'exposerait Isabela à aucun tir croisé, à aucun « friendly fire », littéralement, peut-être ?

Après quelques pas et observations, le magicien vit apparaître à ses côtés deux lunes de flammes rougeoyantes, d'abord destinées à orbiter autour de lui, pour bientôt se fondre en une même traînée de feu et de souffre qu'il fit aller de rêveur en rêveur. La main rouge alla caresser chaque gorge, chaque nuque et chaque visage, pour y laisser la marque cendrée de la mort.

 « Ils devraient être plus nombreux. » Remarque simple ; mais n'était-ce pas le cas ? Si c'était là la base d'opération de la Confrérie, ils devraient faire face à toute une fourmilière de leurs agents et opérateurs. Tout n'était-il que comédie ? Avaient-ils rêvé la Confrérie, surestimé les Rêveurs ? Ceux-ci étaient-ils moins dangereux et préoccupants qu'ils ne l'avaient imaginé ? Jusque-là, pourtant, tout concourait à les désigner comme une menace sérieux et terrible. Devaient-ils cependant considérer que la tentative ratée d'enlèvement de Casey avait rabattu les cartes et précipité les choses ?

Quand le dernier des adversaires fut éliminé, griffé à mort par la jaguar-garou, Dante apaisa les flammes qu'il fit revenir à ses côtés. « Je vois qu'une grande commotion a agité ces lieux... avant notre arrivée. » Après les derniers Rêveurs, une salle s'ouvrait, verdoyantes et sombres. Quelques tables, des chaises renversées. Outre les éléments de décor et autres babioles plus personnelles aux occupants de ce repaire, Dante remarqua sur les tables des documents, surtout des dessins et des listes, innombrablement répétés.  « C'est curieux... on dirait une liste d'endroits. »

Dante reconnaissait les localisations, les adresses. Il y en avait à Star City, comme par exemple la forêt de Watson ou le parc du Front de mer. D'autres lieux désignaient d'autres grandes villes de la côte Est.  « Que prépariez-vous donc en ces divers endroits... » Sa phrase se perdit dans un nouveau tumulte, quand plusieurs cultistes se précipitèrent à leur rencontre dans la pièce. À leurs mines défaites, on devinait leur surprise... à leur impréparation et à la cohue de vêtements qu'ils avaient enfilé en hâte, on devinait d'où ils arrivaient...

Sans s'inquiéter, Dante laissa faire, laissa passer ; ce n'était pas trois malheureux gus tirés au saut du lit, hagards et fatigués, qui allaient causer des ennuis à Isabela ou Casey. Cela lui permit de se concentrer sur ces dessins et ces listes de lieux, pour tenter de décrypter le lien logique entre les documents. Il pourrait aussi trouver ailleurs de plus amples informations. N'étaient-ils pas dans l'antre de la bête ? Quel meilleur endroit pour déterrer les secrets de l'organisation !


Dernière édition par Dante Visconti le Dim 24 Sep - 20:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


 

Agent de l'UNISON
avatar

Victoria Neutron-Grey

Agent de l'UNISON
Généralités
℘ Elastic Girl ℘

ϟ Nombre de Messages : 3016
ϟ Nombre de Messages RP : 521
ϟ Crédits : avatar (c) Betelgeuse gif (c) tumblr
ϟ Célébrité : Emma Stone
ϟ Âge du Personnage : 27 ans
ϟ Statut : Atteinte d'une addiction olympienne ravageuse.
ϟ Métier : Agent de l'UNISON, division d'espionnage
ϟ Liens Rapides : Présentation | Liens | RPs | Téléphone | Journal intime | Exploits | Cartes.

4 roses de Lukaz | 2 roses de Dante | 2 roses de Raphaël | 1 rose d'Alice | 1 rose de Barrett
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 4
ϟ Particularités Physiques:
Lun 18 Sep - 9:04 Message | (#)

Casey se rembrunit en écoutant la théorie du Dragon. Utiliser les rêves comme un carburant ? Avant de développer une conscience, de muer en anomalie, Casey avait été « un rêve » ou plutôt « un cauchemar » à l’instar de ceux-ci, qu’on brûlait quelque part pour alimenter la vie de cette sous-dimension ridicule, de ce repaire d’attardés. Le malaise profond qui lui retournait l’estomac en observant les veinures devint colère puis rage. Elle assistait à une sorte de génocide massif de ce qu’elle fut jadis. Une réaction probablement excessive, conduite par la peur, la proximité avec sa dimension d’origine et ses nerfs à vif pour bien d’autres raisons encore, extérieures à leur situation. Elle garda ses états d’âme pour elle mais ne bouda pas le combat.

Toutefois, il lui sembla bien trop bref. Entre le Dragon avec son sortilège mortel et Isabela dont le corps entier était une arme, il ne restait à Casey que deux ou trois individus à plonger dans une transe cauchemardesque pour mieux les transformer en légume. Elle laissait volontiers leurs corps en dessert à la jaguar-garou, si tant est qu’il lui restait un peu de place.

Chance pour elle, pendant que Dante décryptait des documents trouvés sur une table, d’autres Rêveurs apparurent. Casey tendit son bras et sa paume picota quand Haft se matérialisa dans sa main. L’épée, d’origine démoniaque comme elle l’avait récemment découvert, se maniait instinctivement et lui avait offert une maîtrise martiale de l’escrime qui aurait demandé des années d’entraînement. Certes, cette maîtrise se cantonnait à cette lame particulière, mais elle suffirait largement contre trois Rêveurs en pyjama. Elle qui, d’ordinaire, rechignait à tuer, se salit les mains au sens propre comme au figuré. Noctis retira sa lame d’un organe, avec un écœurant bruit de succion, puis la renvoya d’où elle venait sans la nettoyer. Elle avait compris rapidement que c’était inutile, puisque le métal distique absorbait les fluides.

Qu’avez-vous trouvé ?

Des listes de lieux, des dessins, des noms aussi. Si elle reconnut ceux liés à Star City, les autres lui échappaient complètement. Casey prit le temps de la réflexion et Isabela, celui de la sieste. Roulée en boule, elle ferma les yeux pour digérer mais qu’on ne s’y trompe pas, elle réagirait en une seconde en cas de nouvelle attaque. Traquée toute sa vie, la sud-américaine ne dormait jamais que d’une oreille.

Nous savons que leur but est d’ouvrir un passage permanent entre la Terre Prime et la dimension onirique. En partant de ce principe… Peut-on considérer que ces points seraient les endroits où « le voile » entre les dimensions est plus fragile ? Et donc plus simple à percer ?

Elle se basait uniquement sur ses connaissances, pour affirmer une telle chose. Et par « connaissance » entendons « surconsommation de séries télévisées ». Toutefois, la théorie n’était pas plus mauvaise qu’une autre et ils n’en avaient aucune. Sauf si Dante en développait une dans son esprit.

Casey s’empara d’une feuille avec certains dessins, la tachant avec un peu de sang.

Ils m’évoquent quelque chose de familier, mais je n’arrive pas à remettre le doigt dessus, grimaça-t-elle.

Et pour cause, les souvenirs n’appartenaient pas à Victoria mais bien à l’entité cauchemardesque. Sauf qu’après leur fusion… Bref, épargnons-nous les considérations métaphysiques.

C’est moi ou la résistance est vraiment faible dans le coin ? Il doit y avoir d’autres choses cachées quelque part.

Casey refusait d’accepter que cette Confrérie se réduise aux cadavres éparpillés sur le sol d’une manière plus ou moins sanglante. Ils lui avaient pourri la vie, leur organisation hermétique à toute forme d’intrusion avait coûté la vie à un de ses collaborateurs et ils avaient l’intention de l’étudier. Où se trouvait leur laboratoire ? Où menaient-ils leurs expériences de fusion ? Ce ne pouvait être qu’ici, pourquoi s’encombrer d’une dimension comme celle-là, dans le cas contraire ? Hélas, ils semblaient arrivés au bout de la grotte. A moins qu’il n’existe un passage quelconque ? Passer sa main sur la totalité de la paroi se révèlerait long et compliqué, au risque de rater le coche.

Vous n’avez pas un petit sortilège Revelio, par hasard ? demanda-t-elle avec un sourire amusé.

Qui l’amuserait peut-être s’il s’était intéressé aux aventures du sorcier à la cicatrice. La feuille de dessin toujours à la main, Casey se demanda ce qui arriverait s’ils traçaient ces symboles dans la grotte.
Et partagea sa question avec le Dragon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


They're written down in eternity but you'll never see the price it costs – the scars collected all their lives. When everything's lost, they pick up their hearts and avenge defeat. Before it all starts, they suffer through harm just to touch a dream. (c) legends never die - against the current



Nuit ~ Comme un vol de gerfauts...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant


Sujets similaires

-
» Une petite bête dans un lac de nuit.
» Vivons heureux, vivons la nuit [PV Alea]
» Un nuit comme une autre
» La nuit, comme ça, j'écris...
» La nuit est reposante, tout comme tes yeux sont réconfortant [Chase]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star City Heroes :: Administration :: Archives :: Archives des Rencontres-