AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Partagez|

Technophile craintif cherche mentor mystique [Adrian]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
Légion des Etoiles
avatar

Adrian Pennington

Légion des Etoiles
Généralités
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Nombre de Messages : 4154
ϟ Nombre de Messages RP : 1361
ϟ Crédits : Moi
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Yarochenko
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Âge du Personnage : 117 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Liens Rapides :
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 6
ϟ Particularités Physiques:
Lun 25 Sep - 11:13 Message | (#)

Adrian était à la fois amusé et enthousiaste de voir que le jeune homme semblait aussi content et réjoui à l'idée de commencer un nouvel apprentissage. Ce n'était pas courant ! Habituellement, les jeunes avaient plutôt tendance à rêver de liberté et à vouloir profiter de leur temps libre pour faire la fête ! Mais peut-être qu'il se trompait ? À force de côtoyer des lycéens, le vieux mage avait peut-être l'impression de comprendre – ou du moins de cerner – les jeunes alors qu'il n'en était rien.
De toute manière, à son âge quasiment tous les habitants de cette ville lui semblaient jeunes.

Il eut un léger rire en entendant Lou lui déclarer qu'il s'était retenu de faire des tests sur internet pour connaître son animal totem. Même sans jamais avoir utilisé le net, Adrian savait à quoi il faisait référence. June, sa précédente assistante, était très friande de ce genre de tests et elle en avait souvent fait faire à un Sallah étrangement docile. Cela dit, Adrian n'avait jamais pensé qu'ils étaient vraiment très efficaces et il doutait donc que ce soit le cas de ceux auxquels Lou faisait référence. Enfin, si c'était sérieux.

S'apprêtant à répondre, Adrian fut un peu pris de court en entendant la question du jeune homme et il constata qu'il n'avait même pas pris la peine d'expliquer clairement ce phénomène. C'était le problème lorsque vous étiez habitué à fréquenter des personnes qualifiées dans ce domaine ! Vous finissiez par oublier que tout le monde ne comprenait pas tout de votre univers. Oh, bien sûr, à Star High les jeunes non plus n'y connaissaient rien, mais leur apprentissage se passait dans un cadre différent, il ne les recevait pas chez lui.

« Oh, oui, désolé. Il m'arrive parfois d'oublier que ces choses-là ne sont pas forcément connues de tout le monde. Ne le prenez pas pour vous surtout, disons juste que j'ai l'habitude de côtoyer des personnes qui évoluent dans cet univers, alors je peux oublier de préciser certains points. N'hésitez pas à m'interrompre si ça devait encore arriver à l'avenir. » Il préférait que les choses soient claires dès le début ! « Quoi qu'il en soit, un Nexus magique c'est une sorte de nœud magique, invisible à l’œil nu et qui amplifie et facilite l'utilisation de la magie. Je ne sais pas s'il y a un équivalent dans les nouvelles technologies, mais c'est un peu comme si on activait un mode qui facilitait tout ce qui concerne la magie. » June aurait sans doute pu l'aider, mais bon. « Le manoir était déjà construit sur le Nexus lorsque je l'ai acheté, j'imagine qu'il devait appartenir à quelqu'un qui était sensible à la magie, un peu comme vous, ou à un mage qui a voulu exploiter le filon. »

Habituellement, les individus sensibles à la magie se sentaient un peu plus « étranges » ici, mais ils étaient souvent attirés par le manoir. C'était d'ailleurs ainsi qu'il avait fait la connaisse d'Aishlinn, son apprentie, mais ce n'était pas le cas de tous les individus sensibles à la magie. Peut-être que Lou ne sentirait rien.

« Et pour vous répondre : je doute que les tests d'internet soient vraiment efficaces, vous n'avez donc pas perdu grand-chose. » Il arborait un sourire amusé. « Mais oui, il vous sera certainement possible, sur le long terme, d'apprendre à soigner les maux des autres. Dans la culture indienne, la mort étroitement liée à la vie, vous pourrez donc influencer les deux tableaux. Mais il faudra commencer par maîtriser vos compétences de base, celles qui se manifestent malgré vous avant de pouvoir espérer aller plus loin. Mieux vaut y aller par étape en matière de magie, même les plus doués des mages peuvent rater un sortilège basique s'ils ne prennent pas le temps de le comprendre. »

Combien de fois avait-il réussi à rater des sortilèges pourtant très simples ? La magie était capricieuse et même l'Archimage n'était pas à l'abri de ses sautes d'humeur ! Il était donc important de se montrer prudent et d'enseigner correctement les choses à Lou.

« Pour ce qui est de votre animal totem, en avez-vous déjà parlé à votre grand-mère ? Je me suis un peu renseigné et j'ai constaté que les chamans entrent généralement en état de méditation pour essayer de.... rencontrer l'esprit auquel ils sont liés. Je pense que c'est une bonne piste. »

Et ce serait un peu comme la projection astrale qu'il maîtrisait parfaitement. Sauf qu'ils n'auraient pas à séparer leur esprit de leur corps, ce qui était une bonne chose en y réfléchissant bien !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Shosholoza, Kule... Zonzaba, Stimela siphume South Africa, You are meandering on those mountains, The train is from South Africa, Wen´uyabaleka, Wen´uyabalekaShoSholoza


Personnel Civil de l'UNISON
avatar

Lou Gravet

Personnel Civil de l'UNISON
Généralités
Mind Device

ϟ Nombre de Messages : 303
ϟ Nombre de Messages RP : 73
ϟ Crédits : Nepy
ϟ Célébrité : Jamie Bell
ϟ Âge du Personnage : 27 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Spécialiste en nouvelles technologies à l'UNISON et assistant d'Adrian Pennington.
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 1
ϟ Particularités Physiques:
Ven 29 Sep - 17:31 Message | (#)

Tout comme la physique quantique, qui peut se vanter d’avoir déjà vraiment compris cette sous-espèce d'hominidés particulièrement feignasse et dont le comportement était entièrement basé sur le principe de contradiction que sont les lycéens ?...
Et le pire dans cette histoire, c'est que l'on était tous plus ou moins passé par là. Si Adrian m'aurait eu en classe quand j'avais seize ans, son opinion sur moi serait probablement un peu différent… Il faut dire qu'au lycée j'avais jeté l’éponge et l’idée d'être un bon élève avec, ne me contentant plus que de faire le strict minimum pour rester dans la moyenne et ne pas repiquer mon année. Je n'aimais pas l’école, avait le sentiment qu'elle me le rendait bien et je savais déjà que je ne continuerais pas mes études, ce qui n'avait pas vraiment aidé à me motiver...

Je souris à Adrian pour lui signaler que je ne lui en voulais pas du tout. J’étais moi-même un grand habitué des explications incompréhensibles parce que j'utilisais des termes trop spécifiques.
Je réfléchis quelques instants sur son explication du Nexus.

« Je n'ai pas de termes équivalents en informatique, mais je pense avoir compris le concept. »

L'endroit semblait en effet tout choisit pour commencer un apprentissage sur la magie. Je reparcourais la salle des yeux, m’attardant sur le sol, cherchant les entrelacs de ce fameux nœud sans pour autant vraiment croire que je pourrais le voir. L’atmosphère de la pièce ne semblait pas avoir d’impact sur moi, je ne me sentais pas étrange, enfin pas plus que d’ordinaire. J’étais bien, juste bien, en confiance, mais cela je pensais le devoir à Adrian plutôt qu’à un phénomène magique.

Je ris franchement à la réflexion du mage. Ah les tests sur internet... Ou comment apprendre que vous êtes là pseudo réincarnation d'un dragon bleu des iles du Pacifique, de Shihoin de Bleach ou encore d'un string fendu...
Comment dire que, nop, je ne prêtais aucune crédibilité à ces questionnaires portant pour la plupart sur des sujets loufoques, quand ils ne sont pas tout bonnement cucul. Mais force m’était d’avouer qu'ils étaient toujours drôles à faire et nous en avions partagé plus d'un avec la cadette de mes sœurs, Liv. Aujourd’hui encore il arrivait régulièrement que nous nous en envoyions par mail pour ensuite partager nos résultats quand nous en trouvions un drôle à faire.

« Je n’y croie pas non plus, mais la curiosité est l’un de mes vilains défauts. »

Je hochet la tête à la suite du discoure. J’étais plutôt du même avis que lui quant à ne pas bruler les étapes. Comprendre était la clef de la réussite et de la débrouillardise. Combien de foi étais-je tombé sur des tutoriels qui n’expliquait rien et se contentait de donner la solution pour un seul cas de figure. Résultat ? Ce que vous aviez récupéré était inexploitable dans d’autre scénarios et les trois quarts du temps vous n’arriviez pas à en faire ce que vous vouliez car un idiot qui se croyait plus malin que tout le monde avait voulu faire un tutoriel sur une fonction qu’il ne comprenait pas vraiment et maîtriser encore moins…

Je pris le temps de réfléchir à la dernière question d’Adrian, cherchant dans ma mémoire de possible référence qu’aurait pu faire la vieille femme.

« Elle a l’habitude de nous appeler constamment par des noms d’animaux, elle-même se désigne souvent comme une vieille chouette. Ma mère est sa biche et moi, je suis son petit loup, mais j’ai toujours pensé que c’était lier à mon prénom, comme en plus c’est elle qui l’a choisie. »

Choix dont elle n’était pas peu fière d’ailleurs et dont elle s’était souvent amusé. Moi-même, je m’étais identifié à l’animal plus d’une foi.

« Si c’est vraiment ça serait quand même la classe ! Genre, le seul moyen d’être encore plus classe serait probablement d’avoir un ornithorynque comme totem ! En revanche je n’ai encore jamais essayé de méditer, je ne suis pas sûre de comment je dois m’y prendre. »

Je grimaçais légèrement, était-ce seulement possible ? Serais-je capable d’y arriver, moi qui n’étais pas fichu de me poser cinq minutes et qui devait toujours faire quelque chose pour s’occuper…

Je laissais couler les secondes, une minute peut être aussi, tout en réfléchissant à tout cela, me demandant au passage s’il était possible que je sois lié d’une quelconque manière aux esprits qui s’étaient manifestés tout au long de ma vie.

« Par quoi commence ont ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Légion des Etoiles
avatar

Adrian Pennington

Légion des Etoiles
Généralités
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Nombre de Messages : 4154
ϟ Nombre de Messages RP : 1361
ϟ Crédits : Moi
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Yarochenko
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Âge du Personnage : 117 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Liens Rapides :
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 6
ϟ Particularités Physiques:
Mer 4 Oct - 11:10 Message | (#)

La curiosité pouvait être très bénéfique, mais aussi très dangereuse. Adrian était bien placé pour le savoir : c'était à cause de sa curiosité qu'il avait brisé le seau qui maintenait un Archimage maléfique enfermé et qui avait manqué de lui coûter la vie. Bon, certes, faire des tests sur internet était légèrement moins risqué, mais tout de même ! Disons qu'il fallait se surveiller et s'assurer de ne pas dépasser la limite.

Se jurant d'intervenir si un jour Lou faisait des tests en ligne pour connaître son nom démoniaque, Adrian se concentra sur leur discussion et nota mentalement toutes les informations qu'il lui donnait. Ce n'était peut-être qu'un hasard, mais le fait d'appeler ses proches par des noms d'animaux pouvait effectivement être une information exploitable. Les loups et les biches étaient assez fréquents dans la culture indienne de manière générale, il n'était donc pas improbable que Lou ait découvert son animal totem depuis des années.
Et comme je n'ai jamais résisté à une blague vaseuse : il portait le prénom idéal pour ça !
Blague qui tomba un peu à plat vu que l'intéressé souligna que c'était sa grand-mère qui l'avait choisi. Peut-être qu'elle en savait davantage qu'elle ne voulait le dire ? Ou peut-être qu'elle attendait qu'il soit assez grand pour lui en parler ? Adrian ne savait pas comment il aurait agi à sa place, il ne pouvait donc que faire des hypothèses.

Silencieux, le mage écoutait attentivement, hochant la tête par moment et laissant ses yeux se promener sur les environs tandis qu'il essayait de réfléchir à la suite. Ils allaient avoir pas mal de pain sur la planche au vu de l'état d'excitation naturel de Lou. La méditation demandait beaucoup de patience, mais surtout du calme et Adrian n'était pas vraiment sûr que le jeune homme soit totalement préparé à ça.
Il esquissa donc un sourire qui se voulait encourageant.

« Il va falloir être assez courageux. On ne se connaît pas vraiment, mais je crois pouvoir dire sans me tromper que vous êtes quelqu'un d'assez... vif et impatient. Mais peut-être que je me trompe ? » Il marqua une pause pour lui laisser le temps de réfuter cette idée. « Pour entrer en contact avec des esprits, que ce soit ceux des morts ou des esprits qui peuvent vous êtes liés, il faut entrer en état de méditation. Et pour y arriver, il faut être très calme, faire le vide dans son esprit afin de s'ouvrir aux autres. Un peu comme la méditation bouddhiste si vous voulez... en moins intense cela dit. »

Leur objectif ne serait pas s'atteindre le nirvāṇa, mais simplement de réussir à canaliser leur énergie pour permettre aux esprits d'entrer en contact avec eux.
Adrian désigna un fauteuil situé non loin d'eux et invita Lou à y prendre place. Ce n'était pas parce qu'ils allaient essayer de méditer qu'ils avaient besoin de s'installer par terre en position du Lotus ! Le mage quant à lui s'assit un peu plus loin sur une chaise.

« Si votre esprit est trop agité, cela peut brouiller les... transmissions si vous voulez. L'esprit ne pourra pas entrer en contact avec vous et vous passerez à côté de beaucoup de choses. » Il inspira avant d'enchaîner. « La magie est dépendante des émotions, si vous êtes d'une nature trop agitée, elle pourrait vous échapper et devenir incontrôlable. Avant de faire quoi que ce soit, il faudrait donc que vous appreniez à vous canaliser et à ce que vos pensées ne partent pas dans tous les sens. Une seule chose à la fois. Au moins le temps de l'exercice, pour le reste... on verra plus tard. »

Il se doutait que Lou devait vivre à cent à l'heure ! Mais il n'avait pas besoin qu'il se calme définitivement, si déjà il parvenait à faire le vide et à s'ouvrir aux esprits, ce serait une bonne chose.

« Commencez par fermer les yeux. Essayez de ne penser à rien, ou alors de penser à des choses.... apaisantes. Pour que votre esprit se repose. Oubliez où vous êtes, ce que vous faites, ou même ce que vous voulez atteindre comme objectif. »

Il savait que c'était facile à dire, mais moins à faire, surtout quand on était jeune et plein d'énergie !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Shosholoza, Kule... Zonzaba, Stimela siphume South Africa, You are meandering on those mountains, The train is from South Africa, Wen´uyabaleka, Wen´uyabalekaShoSholoza


Personnel Civil de l'UNISON
avatar

Lou Gravet

Personnel Civil de l'UNISON
Généralités
Mind Device

ϟ Nombre de Messages : 303
ϟ Nombre de Messages RP : 73
ϟ Crédits : Nepy
ϟ Célébrité : Jamie Bell
ϟ Âge du Personnage : 27 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Spécialiste en nouvelles technologies à l'UNISON et assistant d'Adrian Pennington.
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 1
ϟ Particularités Physiques:
Sam 7 Oct - 11:49 Message | (#)

Ma grand-mère était celle qui avait grandi de plain-pied dans la culture amérindienne. Né dans une réserve Mohawk à la frontière du Canada, elle ne l'avait quitté que bien plus tard quand, vers ses vingt ans, elle avait croisé la route d'un futur grand-père sauvage juste venue faire du tourisme à la base. Elle lui avait mis le grappin dessus pour ne plus le lâcher, le convaincant même de s’établir non moins des territoires qui l'avait vue grandir.
Alors à vrai dire je ne serais pas plus choqué que cela si j’apprenais qu'elle avait quelques connaissances mystiques. Je ne serais même pas surpris qu'elle soit elle-même chaman !

Plus j'y réfléchissais, plus je me disais que la vielle Awhemen en connaissait et aller donc pouvoir m'en apprendre un rayon… Un petit retour aux nie familiales commençaient à s'imposer.
Je me demandais si ma mère ou mes sœurs avaient aussi des dispositions, comme moi, et si elles les avaient développées en de véritables dons. Si elle voyait des esprits elle aussi, après tout j'avais bien réussi à le leur dissimuler alors pourquoi pas elles ? Je me sentis d'ailleurs un peu stupide de m’être autant entêtée à cacher ce qui m'arrivait à ma famille, si ça se trouve elle m'aurait juste tapé sur l’épaule en l’apprennent et se serait s'exclament « bienvenue au club Loulou ! »

Une moue contrariée et boudeuse apparut sur mes lèvres quand Adrian dit qu'il me pensait vif et agité et c’est avec un vois de petit garçon outré que je m’en défendis :

« C’est pas vrai ! Je peux être quelqu’un de patient de et de très calme ! ... Quand j’ai une tache sur laquelle me concentrer… »

Mais il fallait bien avouer que je n’étais pas sûre que la méditation puisse être considérée comme tel, du moins pour moi… Et puits, si je pouvais en effet, me pencher sur une tache jusqu’à totalement occulter le monde extérieur, mon corps lui ne cessait d’être en mouvement. Alors rester assis sans bouger aller probablement être une tout autre histoire.

Le mage me désigna doucement un fauteuil et je m’y assis docilement, écoutant ses explications.
Je ne pus retenir une pointe d’inquiétude de me parcourir quand il me dit que la magie dépendait des émotions. C’était que je n’étais pas vraiment réputé pour ma demi-mesure ni mon calme, sans parler de mes éruptions de colère, certes rare, mais qui pouvait être explosive et brutale.
J’espérais sincèrement que je provoquerais pas de catastrophe et ne ferait pas de dégâts…

Mais pour l’heure tout cela me paressait encore bien loin. Il fallait d’abord que j’apprenne à méditer et la tâche n’était franchement pas gagnée, encore moins quand Adrian m’intima de ne penser à rien. Je ne pus d’ailleurs retenir une grimace de passer sur mon visage. Avez-vous déjà essayé de ne penser à rien ? Il n’y a pas exercice plus frustrant à mon sens !

Je pris une grande inspiration et fis rouler mes épaules, tirant sur ma nuque pour la détendre. Je me redressais, droit comme un I dans le fauteuil et fermis les yeux avant d’essayer de me concentrer.
Mon attention se portât automatiquement sur ma respiration, sur l’aire allant et venant dans mes narines, sur mon ventre se soulevant et s’abaisse en rythme. Je pris soudainement conscience de l’existence de me trancher, chose qui n’arriver que quand j’ingurgitais un alcool fort d’une traite, par tous les jours donc… Puits, très vite, un fourmillement de petites sensations s’éveillèrent dans mon corps, des perçaient sur mes tempes, dans ma nuque, sur les plantes de mes pieds, des fourmillements aux jointures de mes doigts, le long de l’arête de mon nez, vers mes genoux. Curieux, je me penchais sur chacune d’entre elles. Certains s'intensifiaient sous l’intention, d'autres disparaissaient et d’autres encore s’intensifiaient avant de disparaitre.

Je me repris, essayent de vider mon esprit et de faire ce que l’on attendait de moi, mais je me révélais, sans grande surprise, incapable de ne penser à rien. Alors je me rabattis sur l’autre solution et tâcher de visualiser des choses apaisantes. Mon esprit dériva sur des formes abstraites, un labyrinthe de câble s’entrelaçant tout en formant des angles droits qui devinrent, sans que je ne m’en rende vraiment pas compte, végétale. Les angles s’adoucir, la structure se complexifia et le pattern à la base mécanique laissa place au désordre sophistiqué des ramifications d’un arbre. À moins que ce ne sois des racines, je ne c’avait pas vraiment…

Je perdis quelque peu la notion du temps, perdu dans ces entrelacs, une pression était apparue sur mes temps, pas vraiment douloureuse, mais pas agréable pour autant, elle se contentait d’être là.

Puits je la sentis sur ma droite, c’était léger mais c’était là. Une présence. C’était la même sensation que quand quelqu’un vous regardait avec un peu trop d’insistance. Je rouvris brusquement les yeux et tournais la tête si vite que ma nuque craqua, mais je ne vis rien de plus que les étagères chargées d’ouvrage et d’artefact.

Je gigotais un peux sur le siège, troublé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Légion des Etoiles
avatar

Adrian Pennington

Légion des Etoiles
Généralités
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Nombre de Messages : 4154
ϟ Nombre de Messages RP : 1361
ϟ Crédits : Moi
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Yarochenko
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Âge du Personnage : 117 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Liens Rapides :
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 6
ϟ Particularités Physiques:
Dim 15 Oct - 12:36 Message | (#)

Adrian n'était pas spécialement étonné de constater que Lou ne semblait pas forcément apprécier qu'on lui souligne sa... nervosité ? Sur ce plan-là, il était un peu comme June qui était toujours d'une humeur égale, sauf lorsqu'il était question de son énergie débordante. Les gens nerveux devaient avoir des œillères et se révélaient incapables de voir l'énergie qu'ils dégageaient.
Inutile de préciser que pour quelqu'un d'aussi calme que le centenaire, ces individus-là étaient l'équivalent d'un hamster sous caféine.

Il resta silencieux dès l'instant où Lou ferma les yeux pour commencer à se calmer. Désireux de vérifier que tout se passait bien, il profita de son don d'empathie pour se concentrer sur Lou, se penchant sur son épaule – de manière figurée – afin de s'assurer qu'il se maîtrisait bien. Parfois, certaines personnes se révélaient incapables de faire le vide dans leur esprit et de ne penser à rien. Adrian avait découvert que son pouvoir lui permettait de leur donner un coup de pouce en calmant leurs émotions et en les guidant un peu.

Durant un bref instant, il pensa que c'était nécessaire pour que Lou puisse avancer, mais après quelques instants, une sensation étrange fut perceptible. Quelque chose changeait dans le panel d'émotions que le jeune homme dégageait. Il devait penser à quelque chose de plus calme ou tout du moins qui l'apaise. Chacun avait sa manière de se ressourcer et vu que le caractère de Lou était très éloigné de celui d'Adrian, ce dernier n'était peut-être pas le mieux placé pour lui indiquer le bon chemin. Une fois de plus, le vieux mage songea que June aurait été plus capable que lui d'aider le jeune homme, mais ce n'était malheureusement pas envisageable, donc inutile d'y songer.

Les minutes passaient, mais aucune horloge n'était présente dans la pièce et Lou ne devait pas s'en rendre compte. C'était une bonne chose : la preuve qu'il était capable de se calmer et de se focaliser sur son esprit. C'était de bonne augure pour la suite, mais ils n'en étaient pas encore là.

Finalement, les yeux du jeune homme s'ouvrirent brusquement et il tourna la tête dans une direction. Adrian l'imita, mais il ne vit et ne sentit rien... ce qui ne signifiait pas qu'il n'y avait rien ! L'Archimage était bien placé pour savoir qu'il ne fallait pas uniquement se fier à ses yeux ou à ses oreilles dans la magie ! Humectant ses lèvres, il porta ses yeux sur le visage de son acolyte du moment.

« Que se passe-t-il ? Vous avez senti quelque chose ? »

Le ton de sa voix était calme et posé afin de lui faire comprendre que c'était parfaitement envisageable et surtout très normal. Dans un univers mystique, la normalité revêtait une autre forme et Lou allait devoir s'y faire.

« Si je vous demande de vider votre esprit, ce n'est pas seulement pour vous ennuyer vous savez... » Il eut un sourire amusé. « … en vous concentrant sur vous-même, vous permettez à votre esprit de se mettre en phase avec ce qui vous entoure. Si cette magie vous habite comme je le pense, vous la laissez se.... libérer. Ce qui signifie que vous allez forcément entendre ou sentir des choses. Pas forcément très distinctement pour le moment, mais à force de vous entraîner, vous finirez pas affiner vos capacités. » Il fit une légère pause. « Comment vous sentez-vous ? »

Une question sincère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Shosholoza, Kule... Zonzaba, Stimela siphume South Africa, You are meandering on those mountains, The train is from South Africa, Wen´uyabaleka, Wen´uyabalekaShoSholoza


Personnel Civil de l'UNISON
avatar

Lou Gravet

Personnel Civil de l'UNISON
Généralités
Mind Device

ϟ Nombre de Messages : 303
ϟ Nombre de Messages RP : 73
ϟ Crédits : Nepy
ϟ Célébrité : Jamie Bell
ϟ Âge du Personnage : 27 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Spécialiste en nouvelles technologies à l'UNISON et assistant d'Adrian Pennington.
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 1
ϟ Particularités Physiques:
Mar 17 Oct - 13:31 Message | (#)

Si Adrian me considérait comme un hamster sous cocaïne je serais vraiment curieux de savoir quels thermes il emploierait pour décrire la cadette de mes aînées... J’avais au moins le bon goût de ne n’être excité que pour les sujets qui me tenaient à cœur, Liv, elle était une boule d’énergie et d’enthousiasme à l'état pur et avec elle, même aller faire ses courses un samedi matin devenait le marathon du mois. En d’autres mots : elle était épuisante. Nul doute que le mage aura l’impression d'avoir affaire à l’allégorie de la pile électrique en personne.

Quand j'y repenserais, plus tard, j’éprouvais sans nul doute une petite pointe de fierté à l'idée d'avoir réussi à me canaliser aussi bien et pendant si longtemps pour une toute première fois. Mais pour l'instant mon esprit était loin de toutes ces considérations auto-congratulatrices.
Mon cœur battait un peu plus vite qu'il ne devrait, alors que je regardais sur le coter pour ne voir que ce qui devait être à sa place. C'est la voix douce du mage qui m'arrachât aux dernières brides de la contemplation et me ramenât au présent. Je lui répondis sans me détourner du point que je fixe depuis que j'avais ouvert les yeux.

« Oui, une… une présence. C'est comme s'il y avait quelqu'un qui me fixait assez intensément pour que je puisse le ressentir. C’était… comme capter quelque chose tout au bord de la vision périphérique, mais quand j'ai voulu y porter pleinement attention, ça s'est volatilisée. »

Je posais finalement mon regard désormais sur mon professeur quand il reprit la parole et je me détends petit à petit au fil de ses mots, laissant mon dos rencontrer le dossier du fauteuil.
Ah sa dernière question je pris le temps de réfléchir pour mettre les bons mots sur mes ressentis.

« Frustré, définitivement frustré. J'ai ce sentiment d’être passé à côté de quelque chose, d'avoir raté un truc et de ne pas être dans le bon état du coup. Je la sensation que je devrais être… détendu, serin, reposé, un peu groggy aussi, et quelque part je le suis, mais j'ai cette frustration qui vient tout gâcher et ça me frustre encore plus… »

Mes doigts vinrent se poser naturellement sur mes tempes et je pris alors conscience que la sensation qui les habiter ne s’était pas estompé, bien au contraire. J'en fis donc part à Adrian.

« Ce n'est pas vraiment douloureux, mais c'est loin d'être agréable, c'est comme une pression sur le crâne. Mais j'avoue ne pas savoir si ça veut vraiment dire quelque chose ou si c'est dû à la pratique d’un exercice qui sort de mes habitudes. »

Je me reconcentrais sur mon corps et ses impressions fourmillants, mais de manière bien moins formelle que quand j'avais commencé à méditer. J'aimais bien cette sensation, elle me rendait… curieux et m'apaisait.

« Je recommence ? »

Je passais une main distraite sur ma nuque tout en demandant cela.
À vrai dire je n’étais pas sure d'arrivée à me reconcentrai, mais, ma foi, j’étais prêt à essayer…


HJ:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Légion des Etoiles
avatar

Adrian Pennington

Légion des Etoiles
Généralités
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Nombre de Messages : 4154
ϟ Nombre de Messages RP : 1361
ϟ Crédits : Moi
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Yarochenko
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Âge du Personnage : 117 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Liens Rapides :
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 6
ϟ Particularités Physiques:
Mer 18 Oct - 16:33 Message | (#)

Adrian visualisait assez bien la sensation décrite par Lou et il était pratiquement convaincu que c'était lié à ce don qu'il semblait posséder. Le fait qu'il ait des ancêtres concernés par toute cette magie des esprits ne pouvait pas être un simple hasard, mais ils n'avaient pas vraiment de possibilités de le savoir sans que le jeune homme ne s'entraîne et n'essaye de développer ces capacités. La magie n'était pas comparable aux gènes mutants : elle ne pouvait pas être détectée avec un test ADN ou quelque chose de similaire.

Un sourire ourla finalement les lèvres du centenaire lorsqu'il entendit Lou expliquer qu'il était particulièrement frustré de ne pas réussir à faire ce qu'il voulait et que cela n'améliorait pas la situation. Un cercle vicieux, le serpent qui se mord la queue ! Là aussi, Adrian connaissait bien cette sensation, il l'avait souvent éprouvée – mais pas spécialement en matière de magie. Hochant la tête pour montrer qu'il visualisait ce que Lou voulait dire, le centenaire conserva son silence, attendant la fin des explications du jeune homme.

Avant qu'il ne recommence, Adrian reprit la parole pour lui glisser quelques conseils :

« Peut-être que c'est un peu les deux. Une part de votre esprit bloque parce que ces exercices ne sont pas dans vos habitudes, puis une autre peut le faire à cause de vos capacités qui ne veulent pas s'éveiller. » Il haussa les épaules. « Mais il ne faut pas vous concentrer là-dessus, sinon c'est ce qui prendra le dessus. Plus vous voudrez vous apaiser, plus vous serez frustré de ne pas y arriver. Dites-vous simplement que si quelque chose coince aujourd'hui, on arrête et on reprendra un autre jour. Vous n'avez pas d'obligations immédiates après tout. »

Bon, pour Adrian c'était assez facile à dire étant donné qu'il avait plus ou moins l'immortalité à sa disposition, ce qui n'était pas le cas de tout le monde, mais Lou était jeune et même si cet apprentissage lui prenait plusieurs années, ce n'était pas bien grave, non ?

« Ce qu'il faut que vous compreniez, c'est que la magie réagit vraiment aux sentiments des gens. Si vous êtes en colère, vous n'aurez pas la même concentration qu'en temps normal et les choses pourront vous échapper. Il en va de même si vous êtes frustré ou contrarié. Plus vous forcerez les choses, plus elles vous échapperont. » Il avait conscience qu'il pouvait être défaitiste et reprit d'un ton plus positif : « Ce que je veux vous dire, c'est qu'il se pourrait que vous tentiez de voir quelque chose durant des semaines sans y parvenir et un beau jour, tout se débloquera. La magie ne doit pas être brusquée, elle doit venir... naturellement. »

C'était d'ailleurs pour cette raison qu'il était devenu aussi calme avec le temps. Lou aurait certainement du mal à le croire s'il lui disait qu'à son âge, Adrian était au moins aussi nerveux que lui. Sauf qu'il rêvait d'archéologie et non de nouvelle technologie, mais l'idée était la même. Le centenaire espérait simplement que ses paroles ne décourageraient pas trop le jeune homme. Après tout, les jeunes étaient souvent habitués à ce que les choses se passent rapidement de nos jours, non ?

« Essayez simplement de faire le vide. De ne rien viser ou espérer, juste d'attendre et de voir. »

Dès que Lou aurait fermé les yeux, Adrian comptait bien lui donner un petit coup de pouce en lui insufflant un peu de concentration. Son don d'empathie lui permettait assez bien de « caresser » l'esprit des gens pour tenter de les influencer, mais c'était très loin d'être une véritable capacité. Disons juste que c'était suffisant pour aider quelqu'un. Ou du moins l'espérait-il.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Shosholoza, Kule... Zonzaba, Stimela siphume South Africa, You are meandering on those mountains, The train is from South Africa, Wen´uyabaleka, Wen´uyabalekaShoSholoza


Personnel Civil de l'UNISON
avatar

Lou Gravet

Personnel Civil de l'UNISON
Généralités
Mind Device

ϟ Nombre de Messages : 303
ϟ Nombre de Messages RP : 73
ϟ Crédits : Nepy
ϟ Célébrité : Jamie Bell
ϟ Âge du Personnage : 27 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Spécialiste en nouvelles technologies à l'UNISON et assistant d'Adrian Pennington.
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 1
ϟ Particularités Physiques:
Ven 20 Oct - 13:07 Message | (#)

Je soupirais légèrement. Allons bon, maintenant que je m’y intéressais, ses fichues aptitudes n’allaient pas vouloir montrer le bout de leurs nez ? Certes, c’était de bonne guerre, j’avais passé vingt ans à les ignorer de toutes mes forces après tout, mais quand même !

Je hochais la tête quand Adrian me dit que nous pouvions toujours faire des pauses. Je ne pouvais qu’être d’accord sur le principe, car comme tout bon informaticien le sait, prendre du recul sur son travail quand on est bloqué dessus et souvent la solution la plus sage et peu se révélaient salvateurs.
Pour autant dans le cas présent nous venions tout juste se commençait et je n’avais pas la moindre envie de m’arrêter déjà.

Toute cette partie sur la magie et les sentiments m’inquiétait quelque peu et le fait que le mage insistait tend dessus n’était en rien fait pour me rassurer. Je me fis la note mentale de me mettre quotidiennement à la méditation ainsi qu’au yoga et pas seulement pour découvrir mon animal totem !

« Ok, ne pas forcer, Madame est sensible et peut se faire désirer… Compris ! »

Étonnamment, et contrairement à ce que l’intéressait pensait, le discours d’Adrian ne me découragea, ni ne me démotiva, c’est que je savais être outrancièrement tenace quand je le voulais, alors ça se fera, oh je ne dis pas que ça sera facile, mais ça se fera, je me faisais assez confiance pour ça.

Alors, je me redressais bien droit encore une foi sur mon siège et fermais les yeux, essayant de retrouver l’état d’apaisement que j’avais quitté.
Ma conscience passa rapidement sur mes tempes lourdes, mais j’essayais de ne pas me focaliser dessus, préférant me concentrer sur le reste de mon corps comme la dernière fois. Le calme revint à une vitesse étonnante et bientôt les motifs étranges aux entreillassent complexé refirent leurs apparitions. Je me laissais porter par ces derniers sans essayer de les diriger ou même de les comprendre, me contentant de suivre ce chemin qui semblait si apaisant à mon esprit. Mais bientôt des pensés parasites vinrent se joindre à cette calme rivière, en perturbant les eaux par leur apparition rapide et fuguassent mais pourtant tellement claire. Un nœud de racines, des feuilles d’arbre devenu translucides sous le soleil, l’odeur de l’humus après la pluie, le tambour sourd de cœurs pulsants à l’unisson.
Plus d’une foi je manquais d’ouvrir les yeux et j’avais bien du mal à garder ma concentration. J’avais l’impression d’être dans un rêve à l’instant précis où l’on prend conscience de l’onirisme dans lequel on se trouve. Trop concentré sur ses visions que je savais loin d’être anodine et pourtant pas assez pour en saisir pleinement le sens.

Mes doigts tressautèrent quand, sous eux, je put sentir un pelage se faufiler. Je me mordis la lèvre inférieure alors qu’un grand sourire irrésistible conquérait mon visage. C’était tout doux !
Finalement, cela eut raison de ma concentration vacillante et je finis par ouvrir les yeux. Paillonnant quelques instants, j’enlevais mes chaussures d’un coup de talon pour ramener mes jambes sous moi dans une position que je trouvais plus confortable et plus détendu. Profitant du fait que je n’en étais pas vraiment sorti, je tâcher de me replonger dans la méditation au plus vite pour essayer de rattraper les sensations qui m’avais échappé.
Je ne les retrouvais pas, mais à la place d’autres, celle-là bien connue, se firent sentir.

Un long frisson me dévala l’échine alors que ma gorge se serra et que ma mâchoire se fit douloureuse. Dans un même temps la pression que j’avais sur les temps s’intensifia, devenant difficilement ingérable. Pour finir la présence que je ressentis, si forte et tangible comme eux seuls savent le faire, ne me laissa pas le moindre doute de ce que j’allais trouver en ouvrant les yeux. Je le fis sans hésiter, ne cherchant pas à fuir cette rencontre pour la première fois depuis toujours.
Il était là, flottent sagement à quelque mètre de moi, ses grands yeux d’or me détaillant avec autant de curiosité que les miens le détaillaient, lui. Au-dessus de sa tête ses cheveux ornés de plumes flottaient d'une étrange façon, alors que ses jambes étaient dissimulées par les aillons de sa tenue.

Sans trop réfléchir, je me mis debout pour m'approcher du spectre, pour mieux l'observer. Je me rendis alors compte de ce qui aurait dû me sauter au visage : l’absence d’urgence. Normalement les fantômes amenaient toujours avec eux ce sentiment d'urgence qui affolait mon cœur jusqu’à semblait vouloir le faire exploser, mais ici non, points d'affolement ou de pression, juste cette présente dont j'avaient un peu trop conscience.

Éventuellement, je parvins à détacher mes yeux du gouffre d'ambre pour me retourner vers Adrian.

« Le voies-tu ? C'est un des spectres dont je t'ai parlé. Enfin celui-ci est un peu différent je crois… Le voies-tu ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Légion des Etoiles
avatar

Adrian Pennington

Légion des Etoiles
Généralités
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Nombre de Messages : 4154
ϟ Nombre de Messages RP : 1361
ϟ Crédits : Moi
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Yarochenko
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Âge du Personnage : 117 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Liens Rapides :
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 6
ϟ Particularités Physiques:
Sam 28 Oct - 14:06 Message | (#)

Adrian posa son regard sur Lou, analysant ses gestes et ses expressions. Il essayait de ne pas se montrer trop inquisiteur histoire de ne pas mettre le jeune homme mal à l'aise, ni même de l'influencer. C'est pour cette raison qu'il remarqua rapidement les légers mouvements de sa main, rapidement suivis par des expressions apparemment positives. Il ne grimaçait pas et ne semblait pas en proie à l'anxiété ou un autre sentiment négatif, ce qui était plutôt une bonne chose en soi ! Le centenaire reste donc silencieux, posant simplement ses mains sur ses genoux avant de détourner le regard. Il ne souhaitait pas que le jeune homme perde sa concentration parce qu'il sentait son regard sur lui ! Et comme Lou semblait s'en tirer plutôt bien, il n'avait aucune raison de s'inquiéter pour lui.
Enfin, pas pour le moment.

Ses prunelles se reportèrent finalement sur lui au moment où le jeune homme se redressa brusquement. Il semblait... sous pression ? Surprit ? Adrian ne saurait le dire, il ne le connaissait pas assez pour identifier ses émotions aussi facilement, mais quelque chose semblait s'être produit. Avait-il senti la présence d'un esprit ?

Les yeux d'Adrian suivirent le chemin emprunté par son visiteur et lorsque ce dernier s'immobilisa devant le vide, l'Archimage comprit qu'un esprit avait certainement décidé de se manifester. Par acquis de conscience, il scruta la zone en question, mais ne remarqua rien. Cependant, sa sensibilité à la magie lui permit tout de même de sentir la présence d'une sorte d'aura, mais guère plus.
Lorsque Lou reprit la parole, le vieux mage le regarda avec un léger sourire aux lèvres.

« Non, désolé. Je présume qu'il veut que vous soyez le seul à l'apercevoir pour le moment. Les esprits peuvent faire ce genre de choses, mais je sens tout de même la présence d'une aura magique. » Il réalisa que Lou ne savait peut-être pas ce que c'était. « C'est une sorte de... disons que c'est ce qui éveille la peur lorsqu'on passe à côté d'un esprit maléfique par exemple. Dans le cas de notre visiteur actuel, c'est quelque chose de plutôt positif. Vous avez dû la sentir, c'est ce qui vous a permis de savoir qu'il était là avant de le voir, je me trompe ? »

Il se redressa sur ses pieds et passa machinalement sa main sur son veston pour le remettre en place. Ses prunelles oscillaient entre Lou et la zone qu'il contemplait quelques instants plus tôt. Le fait qu'il puisse voir cet esprit était déjà une excellente chose puisque c'était la confirmation du fait qu'il était bel et bien sensible à la magie. Et surtout que cet esprit voulait vraiment avoir à faire avec lui.

« Que voyez-vous exactement ? Est-ce un esprit animal ? Ou un esprit humain ? »

Peut-être qu'il s'agissait de son animal totem, à moins que ce ne soit un ancêtre qui cherchait simplement à lui faire comprendre qu'il devait se plonger dans l'apprentissage de la magie ? Difficile à savoir : les indiens avaient souvent tendance à associer les esprits aux animaux, il n'était donc pas improbable qu'un ancêtre puisse apparaître sous la forme d'un animal quelconque.

« Essayez de communiquer avec lui, sauf s'il le fait de lui-même bien sûr. » Ne pas le voir l'empêchait de savoir s'il communiquait avec Lou. « C'est peut-être votre esprit protecteur, à moins que ce ne soit un de vos ancêtres qui cherche à vous expliquer la situation. »

Il n'en savait pas beaucoup plus pour le moment, c'était à Lou de prendre les choses en main ! Mais Adrian serait là en cas de besoin, c'était le plus important à savoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Shosholoza, Kule... Zonzaba, Stimela siphume South Africa, You are meandering on those mountains, The train is from South Africa, Wen´uyabaleka, Wen´uyabalekaShoSholoza


Personnel Civil de l'UNISON
avatar

Lou Gravet

Personnel Civil de l'UNISON
Généralités
Mind Device

ϟ Nombre de Messages : 303
ϟ Nombre de Messages RP : 73
ϟ Crédits : Nepy
ϟ Célébrité : Jamie Bell
ϟ Âge du Personnage : 27 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Spécialiste en nouvelles technologies à l'UNISON et assistant d'Adrian Pennington.
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 1
ϟ Particularités Physiques:
Jeu 2 Nov - 21:54 Message | (#)

Adrian ne voyait pas l’esprit, ce ‘privilège’ m’était réservé semblait-il. Cela déclencha un pic d’angoisse dans mon ventre, faisant remonter à la surface la peur qui m’avait assailli toutes ces années et qui n’avait réussi à ce calme que depuis une semaine sans pour autant disparaitre complètement. Heureusement l’angoisse fut vite balayée par le mage qui me confirma que même s’il ne pouvait pas le voir, il pouvait toujours le sentir ce qui confirmait donc de manière définitive que les spectres n’étaient pas le produits de ma seule imagination. Le long soupire soulagé qui m’échappa à cette constatation fut non feint.

« Quand ils apparaissent, c’est comme si tout mon corps réagissait pour m’indiquer leur présence et ce n’est pas une sensation particulièrement agréable… Mais dès que je les regardais ça se dissipais. D’habitude il y a une sensation de danger et d’urgence qui persistent toujours. Ce n’est pas le cas ici, c’est pour cela qu’il me semble différent… »

Je détachais les yeux de la forme flottante pour les poser dans le vide et tâcher de me concentrer sur ma personne, cherchant à déterminer mes sentiments et à interpréter mes sensations.

« Je me sens … bien, en confiance et en sécurité… Je me sens aussi euphorique et incroyablement curieux, mais ça, je crois que ça viens de moi ! » Je ris avant de reporter toute mon attention sur l’esprit et d’incliner la tête sur le coter. « Quoi que… Il a l’air curieux aussi… »

L’être détacha brièvement les yeux de moi quand le mage s’approchât avant de revenir à ma personne et j’en fis de même avec lui quand Adrian posa sa question.

« C’est un esprit humain, mais il est mort, enfin, il me fait penser à un mort… Il a un aspect décharné, des mains vraiment squelettiques et si je me fis à la manière dont ses cheveux bougent je dirais qu’il a fini noyer… »

Charmant, vraiment… Mais enfin, pour une foi que le visage était intact je n’allais pas me plaindre non plus ! Pas besoin de se demander pourquoi ces choses m’avait autant foutu la trouille quand j’étais gamin…
Je fis un pas en avant, me rapprochant encore plus.

« Sinon tout ce qui différencie d'une physionomie normale ce sont les yeux... Il a les iris grands, mais genres vraiment grands… Oh, et je pense que c’est un Amérindien, je n’en suis pas sure à 100% mais ses vêtements la laisse supposée… »

Je hochais la tête aux consignes d’Adrian et essayais de faire ce qu’il me dit en tentant un très incertain et très gênant. « Bonjour … toi. » auquel le spectre ne réagit pas le moins du monde, ce contentant de m’observer avec intérêt sans rien dire, muet.
Je me raclais la gorge, inconfortable, ce n’était de toute évidence pas la meilleure façon de procéder alors je tentais une autre approche. Que ce soit un esprit protecteur ou un ancêtre il semblait indien alors j’utiliser leur langage des signes, universel entre les tribus.

Levant ma main gauche, je la maintins au niveau de mon visage, l’index et le majeur tendu et écarté dans un signe de la victoire avant de doucement les réunifier jusqu’à ce qu’il soit collé l’un à l’autre. C’était le signe de l’amitié.
Et cela sembla plaire au spectre, puisqu’il me sourit doucement avant de me rendre mon geste et de se suspendre ainsi, la main levée.

Le reste de mes doigts se dépliai et je les avancer, hésitant, vers le fantôme, tout en jetant des coups d’œil craintif au mage. Si ce dernier n’avait pas été à mais coter, je n’aurais probablement pas essayé de toucher le spectre comme j’étais en train de le faire en ce moment. Mais encore une fois ce dernier ne montra aucune agressivité, avançant doucement ses doigts à la rencontre des miens.
Ce fut une bien étrange sensation qui me parcourut quand ils entrèrent en contact. On ne peut pas vraiment dire qu’ils avaient une texture, c’était un peu comme plonger sa main dans de la brume, froid et légèrement humide. C’est d’ailleurs un peu comme cela que ça se comporta aussi… Les doigts du spectre disparu laissant la place à d’épaisses volutes de fumée verte dont le centre semblait éclairer et luire faiblement.

« Ouah ! C’est… ouah. Je … J’ai essayé de le toucher, mais je ne peux pas vraiment le faire, il est immatériel, mais en même temps lui réagit à mon contact et c’est comme s’il disparaissait dans de la fumer verte lumineuse… »

Le spectre s’écarta un peu, sortant de mon espace avant de porter deux mains à son torse, ou plutôt à ce qui y pendait, maintenue autour de son coup par des lanières, et qu’il me présenta. Je fronçais les sourcils, surpris mais surtout perplexe, mes yeux faisant plusieurs fois l’aller-retour entre l’objet et le visage de l’esprit sans comprendre ce que cela voulait dire.
Je regardais alors ce qu’il tenait plus en détail. C’était un sac usé fait de peau et richement décoré d’où s’échapper quelque herbe séchée. En fait, à bien y regarder on dirait un…

Oh !

« Oh !... » Je me retournais vers Adrian. « C’est un chaman ! Il ne parle pas, mais il me tend un sac médecine. C’était le rôle des chamans que de confectionner de tel sac et de les garder ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Légion des Etoiles
avatar

Adrian Pennington

Légion des Etoiles
Généralités
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Nombre de Messages : 4154
ϟ Nombre de Messages RP : 1361
ϟ Crédits : Moi
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Yarochenko
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Âge du Personnage : 117 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Liens Rapides :
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 6
ϟ Particularités Physiques:
Mer 8 Nov - 13:57 Message | (#)

Ce n'était pas si surprenant d'entendre que Lou avait fait la connaissance de ces esprits dans des situations négatives ou stressantes. Son esprit devait certainement rejeter la notion même de magie et n'accepter de laisser ces esprits apparaître que dans des cas extrêmes, ce qui expliquait que le jeune homme n'ait pas été dans les meilleures dispositions par le passé. Adrian espérait que les choses changeraient avec le temps et qu'il finirait par associer leur présence à quelque chose d'agréable et de reposant. Après tout, c'était une véritable chance pour lui ! Peu de gens avaient de réelles capacités dès la naissance.

« C'est parce que vous avez l'esprit ouvert. »

Lou devait l'avoir compris de lui-même, il était éveillé et avait l'esprit alerte. La seule chose qui lui manquait était des connaissances en matière de magie, mais c'était le lot de très nombreux habitants du globe. Et Adrian était dans le même cas pour tout ce qui ne touchait pas à la magie – sauf que lui avait plus d'un siècle au compteur.

Il observa en silence la scène qui se déroulait sous ses yeux... ou plutôt la demi-scène étant donné qu'il ne voyait pas l'esprit que Lou semblait scruter. Que ce dernier soit enthousiaste était encourageant ! S'il s'était montré craintif ou méfiant, poursuivre cet apprentissage se serait avéré très compliqué. La magie dépendait trop des émotions de chacun pour vouloir forcer les choses. Il ne ressortait jamais de bonnes choses de ce type de situation.

Notant dans son esprit toutes les informations que Lou lui confiait au compte-gouttes, Adrian se faisait une idée assez grossière de son aspect. Mais ce n'était pas ce qui comptait, non. Le plus important était de comprendre ce que cet esprit voulait. Il était apparu pour prendre contact avec Lou, ce qui signifiait qu'il devait avoir quelque chose à lui dire ou à lui faire comprendre. Le tout était de réussir à déchiffrer ce qu'il avait en tête vu qu'il était peu probable que l'esprit se mette à parler. En général, ces manifestations préféraient communiquer par gestes, mais peut-être qu'il se trompait ? Même si Lou n'avait jamais parlé d'une discussion à cœur ouvert, peut-être que le fait de prendre volontairement contact avec lui changerait la donne.
Ce n'est que lorsque Lou s'emballa soudain qu'Adrian se rapprocha légèrement de lui avant de répondre.

« Peut-être qu'il essaye de vous faire comprendre qu'il veut que vous lui succédiez ? J'imagine qu'il ne vous parle pas clairement, c'est un peu le mode de fonctionnement des esprits... » Ses yeux balayèrent la zone, toujours sans rien voir bien évidemment. « Je ne fais qu'émettre des hypothèses, mais il n'est pas exclu que cet esprit soit celui de l'un de vos ancêtres. Peut-être que sa mort remonte à plusieurs décennies, voire plus d'un siècle. Vous grand-mère pourra certainement mieux vous renseigner que moi à ce sujet. »

Les chamans étant particulièrement respectés, elle devait savoir si sa famille en comptait bien un. Et si c'était le cas, elle serait certainement en mesure de lui préciser s'il était mort en se noyant ou s'il avait un lien avec l'eau.

« S'il vous tend quelque chose, ce n'est peut-être pas pour que vous le possédiez vraiment. Après tout, ce n'est qu'un esprit, pas un être de chair. Mais c'est peut-être sa manière de vous faire comprendre qu'en acceptant son présent, vous acceptez aussi la charge qui vous incombe. Comprenez bien que ce choix peut bousculer votre vie. Vous devriez prendre un peu de temps pour y réfléchir. » Il parlait d'un ton calme et conciliant. « Mais c'est déjà un bon signe qu'il veuille communiquer avec vous. Il faut simplement faire les choses par étape et ne pas trop se précipiter. »

Même si Lou semblait être du genre à ne pas laisser traîner les choses !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Shosholoza, Kule... Zonzaba, Stimela siphume South Africa, You are meandering on those mountains, The train is from South Africa, Wen´uyabaleka, Wen´uyabalekaShoSholoza




Technophile craintif cherche mentor mystique [Adrian]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2


Sujets similaires

-
» Recherche un mentor sorcier
» Apprenti super actif recherche mentor ^^
» Sith en devenir cherche mentor pour nouveau départ
» Cherche mentor écrivain !
» Mentor qui s'ennuie cherche apprenti ☼

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star City Heroes :: Centre Ville :: Le quartier du Front de Mer :: Kane Street :: Manoir d'Adrian Pennington-