AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Partagez|

Technophile craintif cherche mentor mystique [Adrian]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Personnel Civil de l'UNISON
avatar

Lou Gravet

Personnel Civil de l'UNISON
Généralités
Mind Device

ϟ Nombre de Messages : 256
ϟ Nombre de Messages RP : 56
ϟ Crédits : Nepy
ϟ Célébrité : Jamie Bell
ϟ Âge du Personnage : 27 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Spécialiste en nouvelles technologies à l'UNISON et assistant d'Adrian Pennington.
ϟ Liens Rapides :
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 1
ϟ Particularités Physiques:
Mer 2 Aoû - 17:25 Message | (#)

Chaque pas que je faisais dans la courte allée qui me menait au manoir Pennington faisait grimper mon anxiété, me tordant vicieusement les entrailles et installant de désagréables picotements dans ma nuque ainsi que sur mes tempes…
 
Mais pour mon humble défense j'avais plein de raisons de stresser !
Déjà, c'était la première fois que j'allais chez Adrian... Bon ok, celle-là c'est juste une raison pour mettre un élément de plus dans la liste, j'étais plus curieux qu'anxieux de découvrir le lieu de vie du mage, me demandant quelles anomalies mystiques pouvaient se cacher entre ces murs.
En parlant d'Adrian, ça allait aussi être la première fois que je revoyais l'homme depuis notre petite mésaventure avec les nécromanciennes en herbe. Je n'avais pas vraiment repris contact avec lui depuis, me contentant de travailler sur le logiciel dans mon coin. J'étais d'ailleurs assez content de mon avancée et avais eu quelques idées en cours de route que j'étais venu soumettre au mage et que je jugeais personnellement bonnes.
Cela voulait aussi dire que c'était la première fois que je le revoyais depuis que je lui avais refourgué un chiot frétillant et léchouillant dans les pattes sans lui demander son avis. Je jetais un coup d'œil curieux au jardin, me demandant s'il avait gardé l'animal qui devait avoir bien grandi maintenant, ou s'il l'avait confié à quelqu'un d'autre. Je n'allais pas le blâmer pour cela ; s'occuper d'un être vivant était une vraie responsabilité que je n'aurais pu personnellement assumer… Il n'empêche que j'espérais vraiment que le consultant l'ait gardé ; revoir cette petite bête me ferait vraiment plaisir.
 
Mais toutes ces raisons en fait futiles, c'était ma propre décision, ma propre résolution qui faisait ainsi grimper mon agitation petit à petit… L'épisode dans la cave avec le consultant puis, dans une bien moindre mesure, celui dans le centre de repos abandonné avec Alex, avaient soulevé leur nombre d'interrogations et de remises en question. J'avais pris le temps de digérer tout cela, de prendre du recul et de poser ma réflexion sur le sujet pour arriver à la conclusion que je ne pouvais plus laisser stagner l'histoire comme je le faisais depuis vingt ans. Aujourd'hui, j'avais besoin de comprendre et pour cela, il allait me falloir des réponses dans un domaine qui m’était encore obscur : la magie. La découverte de cette dernière avait amené une nouvelle perspective à mes petites visions récurrentes et celle-ci n'impliquait pas un détraquement dans ma santé mentale, ce qui, je dois bien l'avouer, m'arrangeait un peu quand même ! Problème : c'était un domaine dans lequel je n'avais aucune compétence et un savoir très relatif. J'avais bien cherché à approfondir mes connaissances sur le web, mais les informations que j'avais trouvées étaient soit incompréhensibles, soit contradictoires et leurs sources difficilement vérifiables. J'avais donc abandonné assez vite, d'autant plus que je savais avoir un expert à portée de main... Expert duquel j'étais présentement devant la porte d'entrée.
 
Ouaips ! Moi Lou, avait décidé de révéler à un homme que je ne connaissais pas tant que cela, bien qu'il me paraisse sympathique, ce que je n'avais jamais partagé avec d'autres, même pas ma grand-mère ou ma sœur qui avaient pourtant été mes confidentes en de maintes occasions, à savoir le fait que j'étais, peut-être, potentiellement, barge…Alors, ouais, disons-le clairement, je stressais ma race ! Restait à savoir si j'aurais le courage de tout déballer une fois devant le mage…
 
D'un geste nerveux, je tirai sur les sangles de mon sac à dos pour les resserrer et je pris une grande inspiration que je relâchai doucement avant de finalement saisir mon courage à deux mains et de frapper d'une poigne forte à l'imposante porte du manoir.
 
Dès que celle-ci s'entrouvrit, je lâchai un « Salut ! » retentissant avant d'enchainer à toute vitesse sans même vraiment vérifier a qui je m’adressais.
« C'est Lou, comme vous pouvez le voir et comme vous vous en doutiez surement puisque je vous ai appelé plus tôt dans la semaine pour savoir si je pouvais passer et qu'on avait convenu que ce serait aujourd'hui et que, bin, me v'la quoi… »
 
Le stress me rendait loquace et accélérait grandement mon débit de parole, me donnant vaguement l'air de la mitraillette verbale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Légion des Etoiles
avatar

Adrian Pennington

Légion des Etoiles
Généralités
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Nombre de Messages : 4103
ϟ Nombre de Messages RP : 1340
ϟ Crédits : Dark Dreams
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Yarochenko
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Âge du Personnage : 117 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Liens Rapides :
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 6
ϟ Particularités Physiques:
Jeu 10 Aoû - 10:44 Message | (#)

Si Adrian n'avait pas revu Lou depuis leur expédition dans le sous-sol de l'immeuble qui avait manqué de coûter la vie à un jeune chiot, ce n'était pas pour autant qu'il n'avait pas vérifié son état de santé. L'Archimage avait plusieurs contacts au sein de l'UNISON et il s'était donc arrangé pour leur demander si le jeune technicien se sentait mieux depuis son retour au Brett Building. Visiblement, tout semblait rentrer dans l'ordre et les quelques fois où il s'était renseigné de manière ponctuelle au cours des derniers mois, s'étaient soldées par de bonnes nouvelles.
C'est donc avec l'esprit plus tranquille que le centenaire avait continué de vaquer à ses occupations sans importuner le jeune homme.

Pour être honnête, Adrian pensait réellement que celui-ci avait été contrarié par leur sortie. Après tout, il avait accepté de lui rendre service en l'accompagnant sur le terrain pour localiser la source d'énergie étrange, puis il s'était retrouvé entraîné dans cette expédition pour le moins... bizarre ! Ajoutez à cela que le malheureux Lou avait été la proie d'une fangirl qui avait apparemment craqué sur son joli minois. Avec un certain amusement, Adrian s'était demandé si les deux jeunes gens s'étaient revus depuis le temps, mais il ne comptait bien évidemment pas se renseigner sur ce point-là ! S'il avait été un Cupidon, ça se saurait et qui plus est, il ne connaissait pas assez le technicien pour s'autoriser des questions aussi personnelles.

Tout cet épisode lui était un peu sorti de la tête en ce mois d'août. Il préparait d'ores et déjà ses cours pour la rentrée à venir, conscient qu'il allait avoir à nouveau pas mal de boulot avec les nouvelles classes. La venue d'élèves plus jeunes et inconnus était toujours.... perturbante ! Adrian n'avait pas franchement la fibre très pédagogue, du moins de son point de vue. La plupart du temps, il lisait l'ennuie dans le regard de ses étudiants alors que ces derniers préféraient largement jouer avec leurs portables plutôt que d'écouter ses cours d'histoire. Malheureusement, il ne se voyait pas franchement les transformer en roman de capes et d'épées comme le professeur de français qui semblait remporter tous les suffrages !
Au fond, il devait être plus stressé que les nouveaux élèves à venir, ce qui était assez ironique après près de quatre années d'enseignement à Star High !

Assit à son bureau dans la pièce près de l'entrée, Adrian entendit quelques coups frappés à la porte, mais laissa Sallah s'en charger. Le quinquagénaire se dirigea aussitôt vers l'imposante entrée pour ouvrir l'huis et tomber nez-à-nez vers un jeune homme qui semblait lui aussi assez anxieux. Fidèle à lui-même, l'égyptien resta silencieux face au débit important du visiteur, puis lorsque le silence revint, il se contenta de faire volte-face pour s'éloigner vers la porte la plus proche. Il laissa celle de l'entrée ouverte, signe que quelqu'un allait revenir, puis frappa sur l'huis du bureau avant de l'entrouvrir pour prévenir Adrian de la venue d'un jeune homme très bavard. Ce n'était pas si surprenant, il y avait pas mal de monde qui défilait au manoir pour lui parler et c'est donc avec habitude que le vieux mage se leva pour rejoindre l'entrée et jeter un coup d’œil sur le palier. En croisant le regard de Lou, un sourire amical se dessina sur ses lèvres.

« Oh, monsi.... Lou, je ne m'attendais pas à vous voir ici. » Il avait manqué de gaffer en appelant le jeune homme par son nom de famille. « Entrez je vous en prie ! Désolé pour l'accueil, Sallah n'est pas quelqu'un de très loquace, j'espère que vous ne lui en tiendrez pas rigueur. »

Après avoir fait signe à Lou d'entrer, Adrian referma derrière lui, puis se débarrassa de ses lunettes qu'il oubliait en permanence sur son nez. Pivotant pour faire face au jeune homme Adrian lui désigna l'ouverture située à droite de l'entrée et qui donnait sur un salon plutôt vaste, mais remplit d'étagères aux rayons débordant d'ouvrages – ainsi que d'un beau bordel ésotérique.

« Entrez vous installer, sauf si vous étiez pressé ? » Il se rendit compte qu'il n'avait aucune idée de la raison de sa venue ici. « Vous aviez peut-être besoin d'aide pour quelque chose ? »

Avec logique, il pensait au logiciel que le jeune homme avait accepté de modifier, mais ça pouvait aussi être quelque chose de lié à son travail au sein de l'UNISON, car après tout, Adrian n'y connaissait pas grand-chose. Ils n'avaient pas vraiment eu le temps de faire plus ample connaissance au milieu des démons et des gothiques trop entreprenantes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Shosholoza, Kule... Zonzaba, Stimela siphume South Africa, You are meandering on those mountains, The train is from South Africa, Wen´uyabaleka, Wen´uyabaleka ♦️ ShoSholoza


Personnel Civil de l'UNISON
avatar

Lou Gravet

Personnel Civil de l'UNISON
Généralités
Mind Device

ϟ Nombre de Messages : 256
ϟ Nombre de Messages RP : 56
ϟ Crédits : Nepy
ϟ Célébrité : Jamie Bell
ϟ Âge du Personnage : 27 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Spécialiste en nouvelles technologies à l'UNISON et assistant d'Adrian Pennington.
ϟ Liens Rapides :
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 1
ϟ Particularités Physiques:
Lun 21 Aoû - 21:01 Message | (#)

Passant mon poids sur l'une puis l'autre de mes jambes, déplaçant mon centre de gravité à gauche puis à droite, je me dandinais devant la porte, attendant qu'elle daigne s'ouvrir, tout en repensant à la dernière fois où j'avais vu le consultant, à cette catastrophique histoire avec ces nécromanciennes amatrices. J'en avais d'ailleurs un peu marre de ressasser cette histoire ; quelques mois que ça tournait en boucle sous ma caboche ! C'est bon là, j'avais eu le temps d'analyser ce qu'il y avait à analyser et d'en retirer les conclusions requises !... L'espérance n'avait pas été contrariante, pas vraiment. Parmi tout le spectre d'émotion que je ressentais vis-à-vis de ces événements la colère n'était pas, ou du moins très peu, présente. Le mal-être, la peur et l'espoir était bien plus forte. Une certaine forme d'excitation était là aussi... Quoique l'on puisse penser, et même si ce n'était pas toujours évident surtout quand je disais et faisais des âneries, j'étais un cérébral et une bonne énigme ou un problème retord ne m'avait jamais fait faire machine arrière. Peut-être que si je n'avais pas si peur du dénouement, je pourrais apprécier celle dont je semblais être l'un des rouages. Mais soyons sincère, penser aux éventualités qui s'offraient à moi, qu'elles soient en ma faveur ou non d'ailleurs, me faisaient tellement claquer des genoux qu'on aurait dit que j'essayais de danser la polka, alors ce n'est pas demain le veille à ce Que je serai serein par rapport à toute cette histoire…
 
Les évènements de notre première aventure avaient amené à des rencontres hautes en couleurs dont deux qui s'étaient beaucoup trop intéressées à ma petite personne… Intérêt non désiré dans les deux cas, évidemment. Alors vous pensez bien que je n'avais cherché à garder contact ni avec le vampire chelou de l'est, ni avec la nécromancienne collante...Le premier pour la raison évidente qu'en plus d'avoir essayé de me faire la peau, il était lui-même définitivement mort, (et non, planter une dague en argent dans les côtes de votre partenaire alors que ce dernier essaie de suçoter votre jugulaire n'est pas vraiment ce que j'appellerais partir sur des bases saines…). Quant à la deuxième disons, qu'en plus d'un désaccord flagrant sur la valeur de la vie en général, j'avais toujours été assez mal à l'aise avec les personnes qui me témoignaient trop ouvertement leur intérêt. Non pas qu'il m'était insupportable de savoir que je plaisais, ou que j'exécrais me faire courtiser… Au contraire, il est toujours agréable d'être le centre d'intérêt d'une personne, ne serait-ce que pour une soirée, le problème c'est que les gens ont tendance à vouloir plus au bout d'un moment, trop vite pour moi, et c’est que je serais incapable de leur donner ce qu'ils attendaient, émotionnellement comme physiquement incapable…Alors en règle générale, je me contentais de m'abstenir et de ne donner de faux espoir à personne…
 
Les portes finissent par s'ouvrir et moi je me mis à débiter mon flot de paroles à peine articulé. J'aurais peut-être dû vérifier qui se trouvait en face de moi car quand je le fis enfin, après avoir déblatéré tout mon texte d'une seule traite, bien sûr, ce fut pour tomber sur un très silencieux quinquagénaire qui fit volte-face, me laissant en plan sur le pas de l'entrée. Je l'ai vexé ou quoi .Voir Adrian émergé d'une porte me rassura. Celui-ci me sourit et je lui rendis la mimique bien que la mienne fût un peu plus timide. Il devint cependant gentiment moqueur quand le consultant manqua de m'appeler par mon patronyme ; pour autant je ne relevai pas, me contentant d'apprécier son rattrapage de justesse… Mais sa surprise me surprit quelque peu.
 
« Tu n'as pas eu mon message ? Mince, j'espère que je ne dérange pas alors... »
 
Quand il mentionne l'homme de tout à l'heure, Salah, je hausse légèrement les épaules pour lui signaler que ce n'est pas bien grave. Je suis même plutôt content que sa mine renfrognée soit naturelle et non dû à ma personne ! Sans plus tarder, je me laisse entrainer dans un salon à la décoration proéminente que je me permets d'admirer avant de poser mon sac à dos et de revenir à mon hôte avec un léger sourire.
 
« Non, j'ai tout mon temps, j'avais prévu de te consacrer l'après-midi en fait, pour que l'on discute un peu du logiciel. J'ai bien avancé depuis la dernière fois, j’ai amélioré quelque peu la réactivité du programme, privilégiant la transmission d'informations d'une partie à l'autre du logiciel et optimisant leurs traitements. J'ai aussi réorganisé quelque peu l'interphase d'une façon qui me paressait plus claire, à voir si mon sens de la logique est le même que le tien ; si ce n'est pas plus intuitif pour toi, j'essaierai de trouver autre chose. Et le plus intéressant à mon sens… »
 
J'ouvris mon sac pour en sortir une tablette noire de grande taille dont j'allumai l'écran avant de la tendre au mage.
 
« J'ai surtout créé une version allégée du logiciel, une sorte de "mode spectateur" qui permet juste de lire les informations sans avoir accès aux paramètres et aux spécificités trop avancées. Cela te permettra d'avoir constamment un œil sur ce qui se passe et ainsi tu pourras t'affranchir de moi, non pas que je veuille arrêter de bosser sur le logiciel ou quoi que ce soit, mais si jamais je ne suis pas joignable pour une raison X ou Y, tu pourras quand même repérer une anomalie et sa localisation sans mon aide. Je sais que tu n’es pas très familier avec la technique, mais j'espère que ce ne sera pas trop dur à prendre en main. De toutes façons si tu as des questions, je serai là…»
 
Je me tus un instant, laissant filer quelques secondes alors que ma jambe se mettait à tressauter nerveusement. Voilà on y était...
 
« Et j'ai une question à vous poser aussi, un truc qui n'a rien à voir avec le logiciel, mais... Si je vous la pose, selon la réponse que vous me donnerez je choisirai peut-être de ne plus en parler. Si cela se passe comme ça… me promettez-vous de ne pas poser de questions et de ne pas chercher à savoir ? »
 
Dire que j'étais en train de stresser était un doux euphémisme, ma jambe allait bientôt se mettre à danser la samba et mes doigts se tordaient nerveusement dans tous les sens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Légion des Etoiles
avatar

Adrian Pennington

Légion des Etoiles
Généralités
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Nombre de Messages : 4103
ϟ Nombre de Messages RP : 1340
ϟ Crédits : Dark Dreams
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Yarochenko
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Âge du Personnage : 117 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Liens Rapides :
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 6
ϟ Particularités Physiques:
Mer 23 Aoû - 12:03 Message | (#)

Adrian n'était pas un grand utilisateur des téléphones et bien que Sallah avait installé un répondeur depuis quelques temps, l'Archimage ne parvenait toujours pas à le faire fonctionner correctement. Autant dire qu'il passait très facilement à côté d'un éventuel message si son précieux fils adoptif – et intendant – ne se chargeait pas de le vérifier à sa place. Il eut donc un sourire désolé à l'attention du jeune homme lorsque ce dernier lui parla du fameux message, puis le rassura d'un signe de la tête lorsque ce dernier s'inquiéta de le déranger. Le vieux mage était presque toujours ici, à Star High ou au musée d'histoire, donc autant dire qu'il était très souvent disponible – même s'il planchait toujours sur un boulot en même temps.

Attentif, Adrian contempla Lou alors que ce dernier commençait à lui expliquer la raison de sa venue ici. Le logiciel semblait encore plus utile que le mage ne l'avait pensé et il était relativement content de l'avoir confié à quelqu'un d'aussi compétent que le technicien ! Celui-ci avait d'ailleurs l'air de beaucoup s'amuser à son développement, même si Adrian avait toujours autant de mal à comprendre comment on pouvait saisir quelque chose à tout ce langage informatique. Chacun son rayon ma foi !

Ses yeux se baissèrent sur la tablette que le jeune homme lui montra. Honnêtement, Adrian était certain de réussir à ne pas comprendre ou utiliser le logiciel le plus simple de la planète, mais il n'avait pas envie de décourager le malheureux technicien ! Sallah maîtrisait beaucoup mieux les nouvelles technologies que son père adoptif et il lui avait déjà plusieurs fois rendu service lorsqu'il ne parvenait pas à utiliser un objet prêté par l'UNISON ou la Légion, il devrait donc pouvoir l'assister en cas de besoin. Après tout, le but d'Adrian n'était pas de passer pour un type très cultivé dans tous les domaines, mais simplement de ne pas décourager Lou en lui faisant comprendre que même s'il rendait le logiciel aussi intuitif que possible, il serait toujours désemparé en devant l'utiliser.

« Ça devrait aller et dans le pire des cas, Sallah est un peu plus au fait que moi dans ce domaine-là. »

C'était assez bizarre de présenter les choses comme ça, il en avait conscience. Après tout, l'égyptien avait l'air d'avoir entre cinquante et soixante ans, tandis qu'Adrian semblait dans entrer dans la trentaine. Logiquement, les rôles devraient être inversés, surtout que Lou n'était absolument pas au courant du véritable âge de son interlocuteur – ni même de son rôle. Après tout, il pouvait simplement avoir grandi dans une famille qui refusait d'utiliser ces objets ! Son style vestimentaire irait de paire avec ça.

Les prunelles d'Adrian étaient restées posées sur la tablette alors qu'il réfléchissait, mais il remarqua tout de même l'étrange silence qui s'était tout à coup installé. Lou avait l'air d'être quelqu'un d’assez bavard, ce qu'Adrian appréciait d'une certaine manière, mais là, il s'était tu comme si quelque chose le tracassait. Le centenaire porta donc son attention sur le minois du jeune homme et constata que ce dernier avait effectivement l'air ennuyé. Ou stressé ? Il ne savait pas précisément. En tous les cas, quelque chose n'allait pas !

Adrian s'apprêtait à le questionner lorsqu'il prit enfin la parole, lui posant une question pour le moins... inhabituelle. Pour qu'il présente les choses sous cet angle, il devait avoir quelque chose de vraiment important à demander ! Mais Adrian ne le fit pas mariner bien longtemps, il répondit après quelques secondes de réflexion.

« Oui, je vous le promets. Je n'ai pas pour habitude de pousser les gens à la confidence, alors si vous décidez d'interrompre la discussion pour une raison qui vous est propre, je me contenterai de ne plus en parler. » Il marqua une pause. « Sachez aussi que vous pouvez me demander mon aide, mais sans avoir besoin de me détailler vos motivations. Je n'ai pas pour habitude d'être intrusif. »

C'était même tout le contraire en vérité. Certains prenaient sa manière d'être distant pour de l'indifférence, mais la vérité était simplement qu'il avait une forme de pudeur qui lui interdisait de s'incruster dans la vie des autres. Il préférait largement que ces derniers se confient d'eux-mêmes, donc autant dire que Lou était bien tombé s'il n'avait pas envie de trop se confier !
Après quelques secondes de silence, Adrian lui désigna un fauteuil et reprit.

« Vous n'avez pas à être anxieux vous savez, rien de ce que vous ne me direz ne sortira de cette pièce. Et je ne m'amuse pas à répéter mes conversations ailleurs. »

Si ça pouvait l'aider à se détendre un peu, ce serait déjà ça de gagné.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Shosholoza, Kule... Zonzaba, Stimela siphume South Africa, You are meandering on those mountains, The train is from South Africa, Wen´uyabaleka, Wen´uyabaleka ♦️ ShoSholoza


Personnel Civil de l'UNISON
avatar

Lou Gravet

Personnel Civil de l'UNISON
Généralités
Mind Device

ϟ Nombre de Messages : 256
ϟ Nombre de Messages RP : 56
ϟ Crédits : Nepy
ϟ Célébrité : Jamie Bell
ϟ Âge du Personnage : 27 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Spécialiste en nouvelles technologies à l'UNISON et assistant d'Adrian Pennington.
ϟ Liens Rapides :
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 1
ϟ Particularités Physiques:
Ven 25 Aoû - 10:10 Message | (#)

Un quinquagénaire qui s'y connaissait plus qu'un petit trentenaire en technologie, surtout en ce qui concerne une utilisation au quotidien ? Ça avait beau avoir tendance à me faire lever un sourcille septique, ce n'était pas impossible, juste original et peu courant… Je haussais légèrement les épaules pour moi-même, ne me permettant pas de juger.

« J'aimerais aussi mettre en place un système d'alerte. L'idée serait que le programme nous prévienne tout seul quand il détecte des activités magiques plus forte ou plus faible que la moyenne dans une zone donnée. Il faudra que tu m'aides à définir cette moyenne, mais on a encore le temps ou pourra faire cela en dernier…»

J'étais plutôt fière de ce que j'avais accompli jusqu’à maintenant avec ce logiciel. Ma base de travail était certes bonne, très bonne même, mais j'estimais avoir vraiment apporté une plus-value à tout cela. Cette réflexion manquait peut-être terriblement d'humilité, mais au bout d'un moment il fallait avoir une minimale conscience de soi de ses capacités. Je n'avais pas majoré mon diplôme sur un coup de chance après tout. Et puits bon, un peu d'orgueil bien placé de temps à autre…

La garantie et la promesse d'Adrian m'arrachèrent un soupiré tremblant de soulagement. Cela n'aurait pas dû, vraiment. Je savais déjà qu'Adrian respecterait ma demande et ne me presserait pas, j'avais beau ne pas l'avoir côtoyé très longtemps le personnage m'avait fait forte impression de par sa gentillesse ainsi que sa capacité d'écoute et j'avais cette tendance, un peu idiote et pas très prudente surement, à lui faire confiance, instinctivement confiance... Mais malgré cela cette confirmation orale me fit du bien.
Je lui servis un pauvre sourire un peu palot quand il me dit qu'il n'avait pas besoin de tous les détaille, que j'étais libre de lui en dire le minimum, que je n'avais pas besoin d'être anxieux, que tout ce que je lui dirais restera entre nous. Je le croyais bien volontiers, mais ce n'était pas le fait que cette conversation puisse sortir d'ici qui m'angoissait le plus. Par-dessus tout je redoutais la réponse qu'il me donnerait. Quel quelle sois, je devrais alors faire un choie, de toute manière la vie n'est elle pas une succession d'embranchement s'offrant à nous ? Il y en avait juste que l'on avait moins envie de faire que d'autres. Continuer à faire l'autruche alors que j'avais conscience de mon problème ou décider de prendre ce dernier en main au risque de perdre mon travail, à savoir ce qui m'était arrivé de meilleurs dans ma vie, n'était clairement pas un choix que j'avais envie de faire...

Je m'assis sur le fauteuil que m'avait désigné le mage et posais mes mains moites à plat sur mes cuisses flageolantes avant d'inspirer à fond et de difficilement ravaler ma bile. Je voulais être partout et nul par ailleurs à la fois, cela m'avait demandé tellement de courage pour prendre cette décision, pas question que ce sois pour des prunes, pas question de faire machine arrière.

« La magie peut-elle être innée ou est-ce une discipline exclusivement acquise ? Une personne sans expérience, ni connaissance dans ce domaine peut-elle avoir des … prédispositions. »

Puis-je être un mystique sans en avoir conscience ?
Je n'eus beau pas poser la question, je n'avais pas trop de doute sur le fait qu'Adrian l'est tout de même compris. J'estimais l'homme intelligent et de toutes façons il ne faillait pas être une flèche pour voir ou je voulais en venir…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Légion des Etoiles
avatar

Adrian Pennington

Légion des Etoiles
Généralités
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Nombre de Messages : 4103
ϟ Nombre de Messages RP : 1340
ϟ Crédits : Dark Dreams
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Yarochenko
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Âge du Personnage : 117 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Liens Rapides :
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 6
ϟ Particularités Physiques:
Sam 26 Aoû - 17:54 Message | (#)

June avait jadis parlé d'un système d'alerte qui pourrait efficacement les avertir, mais elle n'avait jamais vraiment eu le temps de programmer ça étant donné que son accident était survenu peu de temps après qu'elle ait développé le logiciel. Autant dire qu'Adrian était sincèrement content de voir que le jeune homme suivait la piste laissée par son ancienne assistante : cela prouvait qu'il avait fait le bon choix en écoutant Gabriel lorsqu'il lui avait dit que « le gosse » en valait la peine.

« Il n'y a pas de problèmes, il suffira de me dire les données qu'il faudra et je les réunirai. » Il ne savait pas vraiment si le niveau d'une source magique était mesurable en vérité, mais ils trouveraient bien. « Je pense que ça simplifiera la vie de tout le monde s'il n'y a pas besoin de tout surveiller en permanence. »

Après tout, c'était l'objectif de June lorsqu'elle avait parlé de cet avertisseur ! Même si Lou l'aidait de bon cœur, Adrian savait qu'il avait d'autres choses à faire et que son travail pour l'UNISON était suffisamment prenant comme ça. Oh, bien évidemment, le mage ne profitait pas de la gentillesse du technicien, il ne lui demandait pas de l'aider sans rien donner en retour ! Peu de temps après ses premières modifications sur le logiciel, le jeune homme avait effectivement reçu une certaine somme d'argent pour payer ses efforts – il avait demandé conseil à d'autres techniciens pour savoir à combien s'élèveraient les honoraires d'un informaticien et les avaient un peu augmentés.
Les bons comptes font les bons amis.

Mais là n'était pas la question et après avoir invité Lou à s'installer, Adrian remarqua forcément son anxiété. C'était vraiment étrange, comme s'il avait peur de ce qu'il risquait d'entendre ou de découvrir suivant la réponse qu'il obtiendrait. Peut-être que c'était ça en vérité. Et lorsqu'il entendit la question de son interlocuteur, l'Archimage songea que leur expédition dans le sous-sol de l'immeuble la fois dernière avait peut-être éveillé quelque chose chez le technicien. Sauf si ce n'était qu'une curiosité parfaitement légitime, mais dans ce cas il ne serait certainement pas aussi stressé. Ou du moins, c'était ce qu'Adrian pensait.
Il ne répondit pas immédiatement, prenant le temps de s'installer sur le fauteuil situé non loin de celui de son invité.

« Et bien... oui. » Une réponse claire, mais qu'il développa dans la foulée. « La magie est un domaine que n'importe qui peut explorer. Elle ne nécessite pas de prédispositions pour son apprentissage et certains des meilleurs mages n'en avaient aucune. Moi-même je n'avais aucune affinité avec ce milieu avant de me lancer dedans et pour être honnête, je n'y croyais même pas. » Peut-être que ça le rassurerait un peu de se sentir moins seul ? « Cependant, comme dans tous les domaines, il existe des gens qui ont des prédispositions. Un peu comme un musicien qui sentira la musique avec plus de profondeur qu'une autre personne. En général, ces individus-là ont beaucoup plus de facilité à apprendre la magie. »

Il ne scrutait pas le visage de Lou avec insistance de manière à ne pas le mettre mal à l'aise, mais il avait sincèrement envie de savoir ce qui l'inquiétait autant. Cela dit, il avait promis de ne pas dépasser les bornes et se contenta donc de développer encore un peu plus sa réponse :

« C'était le cas de mon ancienne apprentie. Elle avait 17 ans et elle n'avait jamais touché à la magie, mais elle avait une prédisposition qui s'est éveillée lorsqu'elle a été en contact avec un artefact magique et elle a découvert de quoi elle était capable. » Il esquissa un léger sourire rassurant. « Parfois, ça tient à pas grand-chose. »

Maintenant, à voir si son discours donnait envie à Lou de se confier ou si la discussion serait close avant d'avoir commencé !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Shosholoza, Kule... Zonzaba, Stimela siphume South Africa, You are meandering on those mountains, The train is from South Africa, Wen´uyabaleka, Wen´uyabaleka ♦️ ShoSholoza


Personnel Civil de l'UNISON
avatar

Lou Gravet

Personnel Civil de l'UNISON
Généralités
Mind Device

ϟ Nombre de Messages : 256
ϟ Nombre de Messages RP : 56
ϟ Crédits : Nepy
ϟ Célébrité : Jamie Bell
ϟ Âge du Personnage : 27 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Spécialiste en nouvelles technologies à l'UNISON et assistant d'Adrian Pennington.
ϟ Liens Rapides :
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 1
ϟ Particularités Physiques:
Lun 28 Aoû - 16:38 Message | (#)

L'idée des notifications sembla plaire à Adrian qui se montra coopératif sans la moindre hésitation. J'hochais la tête à ses remarques, mais ne rajoutais rien, je savais que je n'aurais pas trop de mal à mettre le système en place et mesurer la magie était justement ce à quoi servait le logiciel, il faudrait juste qu'Adrian confirme que le taux de magie étalon pris lui semble correct. On n'était pas à l'abrite de quelques ratés au début et il faudrait sans doute ajuster les valeurs au fur et à mesure, autant dire que cela promettrait de sacret balade dans la ville en compagnie du Mage.

Non pas que cela me pose le moindre problème. J'aimais travailler sur ce logiciel, j'appréciais Adrian et en plus il payait bien, un peu trop bien même. Même si rien n'avait était officiellement signé le mage avait été clair sur le fait que j'étais son assistant, son employé donc, je m'attendais bien recevoir un petit quelque chose en contribution mais quand j'avais reçu le premier chacun je m'étais demandé s'il n'y avait pas erreur. J'en avais parlé à Gabriel qui s'était contenté de rire et de m'ébouriffer les cheveux, je n'avais donc plus protesté et m'étais contenté d'encaisser mes chèques sans rien dire, je n'allais pas cracher sur de l'argent non plus…

Le temps que mit Adrian à s'installer dans un fauteuil me parut durer une éternité et puis sa raiponce tomba. Oui. Simple, Claire, Précise. Oui, la magie pouvait être innée. Oui, ça pouvait être l'explication à mes visions. Mes épaules s'affaissent d'un coup alors que j'eus l'impression que l'air pouvait de nouveau circuler librement dans ma trachée, mes chances de ne pas être barge venaient de drastiquement augmenter, mais je n'était pas naïves au point de croire que l'est partie était gagné.

Perdu dans mes émotions je mis du temps à me reconnecter à la réalité, manquant au passage une partie de la phrase de mon interlocuteur. Sa confession m'arracha un demi-sourire, difficile de concevoir que le mage ne croyait pas en ce qui deviendrait plu tard son propre art. Ses paroles faisaient sens, la magie paressait être comme n'importe quelle autre discipline après tout, certain était matheux, d'autres avaient la fibre artistique alors pourquoi certain n'aurait-il pas de facilité avec le mysticisme ? Pour autant, j'avais du mal à me dire que cela pouvait être mon cas. À part les manifestations régulières que j'étais le seul à voir, je n'avais pas été témoins d'autre phénomène magique, ou du moins je ne pense pas en avoir était témoin… Était-ce vraiment des choses que l'on voyer venir à des kilomètres ?...

Peut-être qu'être en contact avec des artefacts nécromanciens avait en effet amplifié quelque chose, mais dans tous les cas ce quelque chose était déjà là avant. Je rendis son sourire à Adrian, reconnaissant des efforts qu'il faisait pour me rassurer et me mettre à l'aise. Ces derniers fonctionnaient relativement bien d'ailleurs puisque ma jambe avait arrêté de s'agiter de manière incontrôlable et que je ne donnaient plus l'impression d'essayer de me disloquer les doigts. Pour autant j'étais encore loin d'être détendu, en témoignent mes propres bras envelopper autour de mes épaules dans un geste inconsciemment protecteur.

Je restais silencieux encore un petit moment, le temps de rassembler mon courage. Cela pouvait paraître idiot, mais il m'en fallait pour révéler ce qui avait été le plus grand et le mieux gardé de mes secrets. Ce que je m'apprêtais à révéler à Adrian, je ne l'avais encore jamais dit à personne et honnêtement, je ne savais pas du tout par où commençais ! Alors je décidais, pour l'instant, de rester sur un événement qu'il pourrait facilement resituer.

« On peut vérifier de manière sûre si quelqu'un à des prédispositions . Je, eu … Quand on était dans cette cave, avec ses apprenties nécromancienne en herbe, on venait de sauver ce chiot et vous étiez en train de les convaincre de laisser l'UNISON embarquer tous les artefacts, je ne sais pas si vous vous en souvenez mais je m'étais sentie vraiment pas bien, puis une des filles à toucher l'objet qui a libéré le … truc qui a ensuite essayé de me bouffer et… »

Je fis une petite pose, histoire de reprendre mon souffle.

« Et il y a une raison pour laquelle je savais que l'objet était dangereux comme il y a une raison pour laquelle je savais que le poignard était derrière la table alors que je n'avais aucun moyen de le voire… Ils mon était indiqué, les deux… Ils m'ont tous les deux était indiqué par des … fantômes... »

Je fis une légère grimace aux thermes. Honnêtement, je ne savais pas si c'était le mot approprié pour mes visions, mais je n'en avais pas vraiment d'autre pour les décrire simplement.

Je n'en dis pas plus, attend de pouvoir juger de la réaction du mage avant de continuer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Légion des Etoiles
avatar

Adrian Pennington

Légion des Etoiles
Généralités
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Nombre de Messages : 4103
ϟ Nombre de Messages RP : 1340
ϟ Crédits : Dark Dreams
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Yarochenko
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Âge du Personnage : 117 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Liens Rapides :
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 6
ϟ Particularités Physiques:
Lun 28 Aoû - 22:09 Message | (#)

À son âge avancé, Adrian avait déjà côtoyé pas mal d'individus possédant des prédispositions avec la magie et les quelques mois passés avec Aishlinn, son ancienne apprentie, lui avaient permis de se rafraîchir la mémoire. C'était pour cette raison qu'il pouvait répondre avec autant d'assurance aux questions du jeune homme et qu'il savait précisément ce qu'il devrait faire pour aider Lou s'il ne se trompait pas sur la raison qui le poussait à poser toutes ces questions.

Le jeune homme ne tarda pas à offrir quelques explications, confirmant les doutes de l'Archimage. Apparemment, quelque chose le poussait à soupçonner l'existence de cette affinité et Adrian se souvint qu'il l'avait trouvé assez... étrange sur la fin de leur mission. Sur le coup, il avait cru que c'était simplement tout ce remue-ménage qui l'avait perturbé, mais peut-être que c'était cette vision ? Ou plutôt ces visions.

Le visage du centenaire resta sérieux et plein de réflexion alors qu'il ordonnait ses pensées. Il ne semblait pas croire que Lou se moquait de lui et le prenait apparemment très au sérieux. Finalement, après quelques secondes de silence, le vieux mage répondit :

« Vous pensez que c'était des fantômes ou une autre manifestation magique ? » Il humecta ses lèvres. « Les fantômes dégagent généralement une sorte... d'aura, tandis qu'une illusion ne vous semblera pas plus étrange qu'un objet magique. Après, tout dépendra de la sensibilité que vous avez aux auras magiques, ça fluctue d'une personne à l'autre. »

Certains pouvaient sentir la nature magique des fantômes, des objets ou même des humains. Adrian avait croisé des individus capables de lui dire qu'il était un mage alors même qu'il n'avait jamais utilisé sa magie devant eux... était-ce le cas du technicien ? Il n'en avait aucune idée, mais il pourrait finir par le deviner si jamais Lou manifestait l'envie d'en apprendre davantage sur ses compétences éventuelles – et acceptait l'aide d'Adrian, bien entendu.

« Est-ce que vous aviez déjà eu ces manifestations avant que nous ne nous rendions dans ce sous-sol ? Parfois, c'est la présence d'une source de magie précise, mais d'autres fois c'est un choc émotionnel, un changement physiologique... il y a énormément de possibilités. » Trop pour toutes les résumer. « Mais vous aviez peut-être déjà ressenti ces choses avant ? » Il le scruta quelques secondes. « En tous les cas, sachez que ce n'est rien de bizarre ou d'inquiétant. Que ce soit des fantômes ou des illusions, ce n'est rien de mauvais. »

Pas de prime abord, mais il aurait besoin de plus de détails et de quelques tests pour pouvoir en dire davantage, bien évidemment !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Shosholoza, Kule... Zonzaba, Stimela siphume South Africa, You are meandering on those mountains, The train is from South Africa, Wen´uyabaleka, Wen´uyabaleka ♦️ ShoSholoza


Personnel Civil de l'UNISON
avatar

Lou Gravet

Personnel Civil de l'UNISON
Généralités
Mind Device

ϟ Nombre de Messages : 256
ϟ Nombre de Messages RP : 56
ϟ Crédits : Nepy
ϟ Célébrité : Jamie Bell
ϟ Âge du Personnage : 27 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Spécialiste en nouvelles technologies à l'UNISON et assistant d'Adrian Pennington.
ϟ Liens Rapides :
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 1
ϟ Particularités Physiques:
Mar 29 Aoû - 12:34 Message | (#)

Adrian sembla prendre tout cela très au sérieux, ce qui me rassura encore un peu plus. Dire à voix haute que je voyais des fantômes me paressais hautement ridicule sur le coup, mais il semblait que j'étais le seul à penser cela…

Quand le mage me demanda si je pensais que c'était des spectres ou autres manifestations magiques je me contentais de hochet la tête.

« Si ce n'est pas des manifestations magiques, c'est que c'est probablement physiologique et que j'ai besoin d'un docteur, genre gravement besoin… »

J'émis un rire crispé, mais me reconcentrais bien vite sur notre discutions.

« Pas vraiment besoin de sentir une aura mystique pour savoir qu'un truc ne va pas quand vous voyez une momie squelette, à laquelle généralement il manque des bous, flotter au-dessus du sol… Mais en effet ils dégagent une sorte d'aura. Pour le premier je savais qu'il était dans la pièce avant même de le voir, c'est comme… »

Je m'arrêtais et chercher mes mots, comment décrire ce que je ressentais ?

« C'est froid et chaud en même temps, ça pulse dans mes tempes et ça fait vibrer ma colonne vertébrale, me faisant trembler et me rendant faible. Ça… c'est comme un phare aussi, ça m'appelle. C'est difficile à expliquer c'est de l'ordre de l'instinct… »

Je me détendais petit à petit, la tension quittant mes épaules au fur et à mesure de la conversation. Comme si en parler exorcisait la peur que j'en avais. À sa dernière question j'eus un temps d'hésitation, mais j'étais là pour chercher de l'aide et du soutien, si je voulais qu'Adrian puisse pleinement me les apporter il allait falloir que je lui donne les détails, tous les détails.

« Oui… Oui, j'ai déjà eu ces manifestations… J'avais sept ans pour la première. J'avais coupé par le parc pour rentrer de l'école et j'allais prendre un vieux pond du bois. Il m'attendait là, me barrant le chemin. J'ai tellement flippé que je suis partie en cavalant, le lendemain on a retrouvé un cops dans la rivière, le pond avait lâché… D'autres apparitions ont suivi, pas souvent, il pouvait se passer plusieurs années entre, mais régulièrement quand même. Ce soir-là était la première fois que je vivais deux apparitions aussi rapproché… »

Je fis encore une légère pause, cherchant à mettre mes idées en ordre.

« D'habitude il se contente de se tenir là, immobile, mais là le deuxième m'a clairement désigné le poignard derrière la table… Je les ai toujours fui tu sais, je suis très fort pour fuir mes problèmes. D'ordinaire quand j'en sens un, je le repère très vite après et je me contente de l'éviter. Je fais un détour où je change de trottoir. Dans la cave je ne pouvais pas partir alors j'ai juste cherché à nier son existence le plus possible. La sensation est juste devenue plus forte jusqu’à quelle sois intenable et que je capitule. Quand je l'ai enfin regardé, tout mon malaise et partie d'un coup comme si c'était la chose qu'il attendait, la seule chose à faire… »

Ça avait remis pas mal de trucs en cause et c'est ce qui, en outre, m'avait poussé à réfléchir à tout cela au lieu de l'enterrer dans l'oubli.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Légion des Etoiles
avatar

Adrian Pennington

Légion des Etoiles
Généralités
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Nombre de Messages : 4103
ϟ Nombre de Messages RP : 1340
ϟ Crédits : Dark Dreams
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Yarochenko
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Âge du Personnage : 117 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Liens Rapides :
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 6
ϟ Particularités Physiques:
Mar 29 Aoû - 16:42 Message | (#)

Adrian eut un sourire rassurant lorsque le jeune homme lui déclara qu'il aurait besoin d'un médecin si jamais ce n'était pas des manifestations magiques. Pas forcément. Mais le mage avait conscience que son interlocuteur ne faisait pas forcément la différence entre les créatures magiques, les esprits et ce genre de choses, il comprenait donc que sa vision de la situation soit.... étriquée ? Difficile à dire.

Il écouta patiemment et attentivement les paroles de Lou alors que celui-ci semblait se détendre au fur et à mesure de la discussion, commençant à comprendre ce qui se passait dans l'esprit du jeune homme. Il hocha la tête à plusieurs reprises, détournant brièvement le regard pour jeter un coup d’œil aux environs comme s'il réfléchissait à la situation. Ce n'est qu'au moment où le silence retomba entre eux que le vieux mage reprit la parole. Il essayait d'être aussi précis et clair que possible.

« Vous savez, si vous possédez un don inné, chercher à fuir ces visions ne changera pas vraiment la situation. Je peux comprendre que ce soit un réflexe naturel, mais c'est comme de chercher à fuir le vent : vous ne pourrez jamais savoir quand une va arriver. » Il ne voulait pas le décourager, mais bon. « Le mieux pour les faire disparaître, ce serait de vous faire poser une sorte de sceau magique qui bloquera toutes vos capacités, mais ça ne fonctionne pas toujours. Tout dépend de la nature de votre don. Sinon... il y a une autre solution un peu plus laborieuse, mais beaucoup plus efficace : apprendre à maîtriser vos capacités. Si vous savez comment elles fonctionnent, il sera aisé de les contrôler. »

Contrairement à ce que les gens pensaient souvent, ce n'était pas en contrôlant peu ses capacités qu'on pouvait les déchaîner, mais en sachant comment elles fonctionnaient parfaitement. Si Lou apprenait leur mode de fonctionnement, il pourrait certainement réussir à faire en sorte de « bloquer » certaines capacités pour les empêcher de lui empoisonner la vie – vu qu'il semblait prendre ça ainsi.

Bien sûr, ce serait un travail de longue haleine et Adrian en avait conscience, mais il était plus que prêt à aider le jeune homme si celui-ci souhaitait se lancer dans cette option.
Après une légère pause, il reprit la parole.

« Je pense que vous sentez les esprits et que vous pouvez les voir lorsqu'ils sont suffisamment accrochés à un lieu ou un objet. Ou lorsqu'ils sont très récents comme l'homme du pont. » Il esquissa un sourire à l'attention du jeune homme. « C'est quelque chose d'assez commun si ça vous rassure. Notamment dans les tribus indiennes, mais aussi en Afrique et dans des groupes de ce type. » Il devait comprendre l'idée. « C'est une sorte de... nécromancie. Mais le mot est mal adapté, cette magie a souvent mauvaise réputation, mais à tort. On peut faire énormément de bonnes choses avec ces pouvoirs. Disons que vous possédez certaines capacités des chamans indiens pour résumer grossièrement. »

Le jeune homme devait certainement avoir entendu parler de ces histoires et il comprendrait donc où Adrian voulait en venir. Cela dit, il ne pouvait pas définir avec précision quel était le degré de compétence que Lou possédait, surtout s'il cherchait à fuir cette partie de sa personnalité.

« Le poignard devait avoir servi à des sacrifices humains et vous aurez été mis en contact avec l'esprit de l'une des victimes. Si elle vous a aidé, c'est sans doute par esprit de... vengeance envers la créature. C'est un peu compliqué à expliquer, mais elle a voulu vous aider, c'est l'essentiel. » Et c'était une chance pour eux. « Mais... je me demandais... pourquoi est-ce que vous voulez les fuir ? Parce qu'ils vous effraient, ou parce que vous craignez de ne pas être... normal à cause de vos visions ? Vous ne voudriez pas changer les choses, mais conserver cette capacité ? »

Le ton n'était pas pressant ou intrusif, juste interrogateur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Shosholoza, Kule... Zonzaba, Stimela siphume South Africa, You are meandering on those mountains, The train is from South Africa, Wen´uyabaleka, Wen´uyabaleka ♦️ ShoSholoza


Personnel Civil de l'UNISON
avatar

Lou Gravet

Personnel Civil de l'UNISON
Généralités
Mind Device

ϟ Nombre de Messages : 256
ϟ Nombre de Messages RP : 56
ϟ Crédits : Nepy
ϟ Célébrité : Jamie Bell
ϟ Âge du Personnage : 27 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Spécialiste en nouvelles technologies à l'UNISON et assistant d'Adrian Pennington.
ϟ Liens Rapides :
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 1
ϟ Particularités Physiques:
Dim 10 Sep - 14:00 Message | (#)

J'écoutais les explications d'Adrian en silence, laissant sa voix me rassurer et surtout m'instruire. Étant complètement novice dans un domaine où lui était expert je buvais ses paroles avec intérêt, me nourrissant du savoir qu'il me distillait et essayais de recouper cette nouvelle connaissance avec ma propre expérience quasi inexistante.
 
Je m'adossai au fauteuil, concentré, et commençais à ramener l'un de mes genoux contre ma poitrine avant de me souvenir que j'avais toujours mes chaussures aux pieds et que le mage n'apprécierait probablement pas d'avoir la marque de mes semelles sur ses coussins. Dommage, j'avais vraiment envie de regrouper mes membres, de me tasser, me mettre en boule. À la place, je me contentai simplement de croiser mes jambes…
 
« Mais... je me demandais... pourquoi est-ce que vous voulez les fuir ? Parce qu'ils vous effraient, ou parce que vous craignez de ne pas être... normal à cause de vos visions ? Vous ne voudriez pas changer les choses, mais conserver cette capacité ? »
 
Sa dernière interrogation fit naitre un petit sourire sur mes lèvres.
 
« Je ne suis pas normal, je ne l'ai jamais été… J'ai toujours été le garçon bizarre qui n'était pas capable d'apprendre comme les autres et qui confondait le b et le d, celui qui ne connaissait pas les histoires de chevaliers et de dragons mais qui racontait celles de tortues géantes qui avaient créé le monde et de vieille femme tissant avec des araignées, celui qui ne s'intéressait pas aux filles mais qui était capable de réparer votre calculette avec un trombone et une punaise… Être différent, ne pas être normal, ça me va… J'ai la chance d'avoir une famille pas vraiment normale non plus et ma différence n'a jamais été un poids pour moi. Au final, je considère que j'ai eu plus de facilités à m'accepter et à m'aimer moi-même que bien d’autres enfants considérés comme normaux. »
 
Je redressai ma tête que j'avais légèrement penchée et mon regard plongea dans celui d'Adrian.
 
« Ce que tu dois comprendre, c'est qu'avant de te connaitre, je n'avais jamais eu de vrais contacts avec la magie, ou du moins c'est ce que je crois… Pour moi, c'était juste des trucs de contes auxquels je ne crois plus depuis bien longtemps alors l'explication "j'ai potentiellement des pouvoirs mystiques" n'était juste pas envisageable. Cela ne laissait alors que celle de la démence et … et à la base je crois que je ne voulais pas faire de peine à ma mère, je ne voulais pas l'inquiéter, d'autant plus que je savais que l'on était dans une situation financière précaire et que l'on n'aurait pas eu l'argent pour un psy ou autres. Avec mon recrutement à l'UNISON ma situation est devenue plus stable mais j'ai eu peur d'avoir des problèmes avec mon travail… »
 
Comme l'avait précédemment fait le mage, je laissai mes yeux vagabonder dans la pièce avant de reprendre.
 
« Mais la magie ouvre de toute autre possibilité, des possibilités très intéressantes… Je suis un geek, j'aime comprendre et, même si j'ai tourné le dos à ces capacités pendant presque vingt ans, aujourd'hui j'aimerais comprendre, apprendre... Si tu voudrais bien m'enseigner, ce serais cool… »
 
Je grimaçai à la formulation pitoyablement maladroite de ma demande et m'empressai de rebondir sur un autre point qui avait attiré mon attention.
 
« Tu m'avais déjà dit que la nécromancie était mal considérée… Mais quand tu parles de capacités des chamans indiens, tu parles de pouvoir discuter avec les morts, d'invoquer les ancêtres, les totems et les esprits, de recevoir les faveurs des animaux et des plantes ?... Enfin, c'est ce que ma grand-mère me racontait à propos des chamans, elle est Mo… »
 
Je m'arrêtai en plein milieu du mot, sourcils fortement froncés.
 
« Le fait que j'ai des origines Mohawks ne peut juste pas être une coïncidence n'est-ce pas ?... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Légion des Etoiles
avatar

Adrian Pennington

Légion des Etoiles
Généralités
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Nombre de Messages : 4103
ϟ Nombre de Messages RP : 1340
ϟ Crédits : Dark Dreams
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Yarochenko
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Âge du Personnage : 117 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Liens Rapides :
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 6
ϟ Particularités Physiques:
Mer 13 Sep - 11:20 Message | (#)

Adrian n'était pas spécialement étonné d'entendre Lou lui raconter qu'il n'avait jamais eu la vie d'un enfant normal. Assez étrangement, dès leur première rencontre il avait senti quelque chose de « différent » chez lui, mais pas dans le mauvais sens du terme. Lui-même avait été un enfant très normal au sein d'une famille traditionnelle, mais le fait d'être immortel et de vieillir sans s'adapter à sa nouvelle époque l'avait transformé en « type bizarre ». Donc il comprenait plus ou moins ce que le jeune homme voulait lui dire en parlant d'être considéré comme quelqu'un d'original, voire d'étrange.

Restant silencieux, il écouta attentivement la suite et commença à entrevoir quelques bribes d'explications sur la condition de son interlocuteur. Peut-être que sa vie de famille mouvementée et ses origines jouaient en faveur d'un véritable don qui ne demandait qu'à être exploité ? Forcément, pour un archéologue et Archimage de surcroît, cette question donnait envie d'être explorée ! Avec sérieux, l'américain acquiesça finalement d'un hochement de la tête à la question de Lou :

« Je ne pense pas, en effet. La magie n'est pas quelque chose de génétique dans le sens où n'importe qui peut l'apprendre, cependant les gènes peuvent tout de même jouer un rôle dans son apprentissage. Certaines lignées de magiciens s'alliaient dans l'espoir de créer des descendants plus puissants et en général... ça fonctionnait la plupart du temps. » Malheureusement. « Il est donc fort possible que vos origines indiennes soient... responsables de toutes ces choses. » Le mot n'était pas le mieux adapté, mais il comprendrait l'idée. « Les chamans indiens ont une autre relation avec la mort. Leurs croyances donne une nature différente à leur magie et on ne peut pas vraiment la comparer à la nécromancie. » Même si cette dernière avait au moins autant de facettes différentes. « J'ai déjà eu un élève dans votre cas. Enfin, plus ou moins. Il vient d'une réserve indienne des environs et il a aussi un lien avec la magie, alors rassurez-vous, vous n'êtes pas aussi bizarre que vous pouvez le croire. » Il eut un léger sourire. « La bizarrerie vient uniquement du fait que vous ayez grandi au sein d'une culture différente, mais si vous aviez vu le jour dans une réserve indienne, vous auriez été parfaitement dans le ton. »

Adrian ne cherchait pas seulement à rassurer Lou, mais aussi à lui faire comprendre qu'il ne devait pas se soucier de ce que les autres pensaient – même s'il semblait l'avoir compris seul – parce qu'il serait toujours considéré comme bizarre par quelqu'un. L'Archimage était bien placé pour le savoir !
Un léger soupir lui échappa avant qu'il ne reprenne.

« Je ne pense pas qu'il soit nécessaire de voire un psychologue ou quelque chose dans ce genre. La magie n'est pas un signe de folie, ou alors je suis bien placé pour me faire interner.... » C'est le moins qu'on puisse dire. « Peut-être même qu'elle pourrait vous permettre de vous sentir plus entier. Vu que vous avez des prédispositions, ce serait assez normal que vous ayez l'impression que... quelque chose vous manque. » Il l'avait aussi ressenti à ses débuts dans le rôle d'Archimage. « Je pense qu'en apprenant à dompter cette capacité que vous avez, vous pourriez en apprendre davantage sur votre nature. Je ne peux pas encore vous dire avec précision de quoi il s'agit, mais vu ce que vous m'avez dit, je pense qu'il s'agit d'une sorte de communication avec les esprits. Pas ceux de vos ancêtres vu que ça a été le cas avec le poignard, mais ça restera une évolution possible. »

Par chance, après avoir eu un élève doté de telles capacités, Adrian s'était renseigné sur la magie indienne. Bien sûr, il ne précisa pas à Lou que l'élève en question avait participé aux cours de magie qu'il donnait au lycée... ce domaine-là était malheureusement trop secret pour que le vieux mage en parle à quelqu'un d'extérieur.

« Après, je ne vais pas vous mentir : vous pourriez bien trouver tout cela étrange au début. Ce serait même normal. Je peux commencer par vous donner des livres traitant de magie indienne et d'expériences similaires à la vôtre, puis quand vous vous sentirez prêt, on pourrait commencer à essayer de comprendre ce que vous abritez comme capacités ? »

Commencer en douceur restait généralement la meilleure solution !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Shosholoza, Kule... Zonzaba, Stimela siphume South Africa, You are meandering on those mountains, The train is from South Africa, Wen´uyabaleka, Wen´uyabaleka ♦️ ShoSholoza


Personnel Civil de l'UNISON
avatar

Lou Gravet

Personnel Civil de l'UNISON
Généralités
Mind Device

ϟ Nombre de Messages : 256
ϟ Nombre de Messages RP : 56
ϟ Crédits : Nepy
ϟ Célébrité : Jamie Bell
ϟ Âge du Personnage : 27 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Spécialiste en nouvelles technologies à l'UNISON et assistant d'Adrian Pennington.
ϟ Liens Rapides :
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 1
ϟ Particularités Physiques:
Mer 13 Sep - 17:28 Message | (#)

Plus cette discussion avançait, plus je me félicitais d'avoir enfin pris mon courage à deux mains et d'avoir décidé de me confier à Adrian. Le mage faisait un formidable travail pour me rassurer et savoir qu'il avait déjà eu afféré à une personne plus ou moins dans la même situation que moi renforçait encore ma tranquillité naissante.

Quant à être considéré comme étrange, c'était presque une chose banale pour moi dès l'ore que l'on me connaissait un petit peut et j'aurais sincèrement été étonné que plus de personnes me considèrent normale que bizarre…

Je cherchais distraitement dans les recoins de ma mémoire tout ce que je connaissais des chamans. Sans surprise beaucoup d'histoires et de comptes amérindiens que m'avait narrés ma grand-mère, ma mère ou l'une de mes sœurs me revint à l'esprit. Certains jeux vidéo s'imposèrent aussi à mon rappel mais je les chassais vite, peux convaincu de leur fiabilité ni du fait qu'ils puissent m'apporter une aide quelconque.
Je n'avais jamais vraiment cherché à approfondir mes connaissances sur mes origines contrairement à Mel qui elle s'était énormément renseigné sur l'histoire ainsi que les use et coutume amérindiennes. Elle avait carrément vécu quelques mois au sein d'une réserve en compagnie d'une vieille tente au quinzième degré… Je pourrais peut-être luire demander de me relater ce qu'elle sait sur les chamans. Il faudra aussi que j'ai une discussion sérieuse avec ma grand-mère, à tous les coups la veuille Awhem sera une mine d'or d'information et peut-être même qu'à elles deux elles pourront me mettre en contact avec un chaman accomplit, qui savent

Enfin, en premiers lieux il faudrait nous assurer que mes … "capacité" soit bien en rapport avec le chamanisme, je me voyais mal mettre tout le monde en bran- le bas de combat pour finalement leur annoncer, deux semaines plus tard, qu'en fait ce n'était pas ça du tout !

« Je ne pense pas qu'il soit nécessaire de voire un psychologue ou quelque chose dans ce genre. La magie n'est pas un signe de folie, ou alors je suis bien placé pour me faire interner.... »

Je ris bien volontiers à cela avant de redevenir pensif à la suite.
En apprendre plus sur ma nature ? Me permettre de me sentir entier ?
Je me savais légèrement paradoxale sur la question… J'aimais à croire que je me connaissais bien, que j'étais capable de dresser des listes égales de mes qualités, de mes défauts et des trucs dont on n'était jamais d'accord si c'était des qualités ou des défauts, que j'étais capable de poser sur moi-même un regard objectif et neutre, qu'au final je me comprenais quoi… Et en même temps je n'avais jamais cherché à comprendre d'où je venais, je n'avais jamais cherché à en savoir plus sur mes origines Mohawks comme je n'avais jamais cherché à savoir qui étais mon père ni à essayer de le comprendre. Peut-être était-ce un tort après tout…
Quoi que concernant mon géniteur non, probablement pas….

Quant à communiquer avec les esprits… Ma foi, pourquoi pas, je vivais et participais activement à un monde sur-connecté où il y avait une multitude de manière de se lier aux autres, celle-ci serait juste une connexion de plus à un réseau disons pour le moins original.

Je ne peux retenir un reniflement amusé à sa dernière phrase, je trouvais déjà cela bizarre !

« Je… Oui, oui, j'aimerais beaucoup ! »

Peut-être était-ce ma pitoyable expérience avec l'école, mais j'avais depuis longtemps expérimenté les mérites de l'autodidact. J'avais toujours aimé apprendre les choses par moi-même, considérant que l'on les retenait bien mieux que quand on essayait de vous les enfoncer dans le crâne de force à grands coups de cour théoricienne. Alors pour le coup, ce que me proposait Adrian me convenait parfaitement ! Cela me permettrait de me familiariser à mon rythme avec les notions de base avant d'aller plus loin.

Non, décidément ça semblait être la meilleure solution !

------------------------------

Une semaine plus tard me vit de nouveau devant la porte du mage, les livres qu'il m'avait confiés sous le bras et une certaine excitation, toujours un peu mêlé de crainte, grimpant le long de ma colonne vertébrale.




HJ:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Légion des Etoiles
avatar

Adrian Pennington

Légion des Etoiles
Généralités
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Nombre de Messages : 4103
ϟ Nombre de Messages RP : 1340
ϟ Crédits : Dark Dreams
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Yarochenko
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Âge du Personnage : 117 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Liens Rapides :
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 6
ϟ Particularités Physiques:
Sam 16 Sep - 11:53 Message | (#)

Lou avait semblé hésitant à se confier au départ, mais plus les choses avançaient et plus le jeune homme se montrait intéressé et désireux d'approfondir ses talents. Autant dire que le professeur qui sommeillait en Adrian avait été ravi de sa réponse positive ! Après le départ du technicien, il s'était donc chargé de retrouver toutes les informations qu'il avait accumulées lors de ses précédentes recherches sur la magie indienne, puis il avait approfondi tout cela en glanant quelques nouvelles informations plus axées sur les esprits.
En fin de compte, c'était une chance qu'il soit devenu enseignant à Star High, sans quoi il n'aurait jamais rencontré ce jeune indien et ne se serait jamais autant intéressé à leur magie. Après tout, ce n'était pas parce qu'il était l'Archimage que le centenaire pouvait tout connaître ! Son statut lui permettait simplement d'apprendre beaucoup plus rapidement que n'importe quelle personne, mais s'il n'avait jamais mis le nez dans une école précise de magie, il serait aussi débutant que n'importe qui.

Si Lou avait eu des ancêtres africains, la situation aurait été différente, mais les deux styles de magie n'avaient malheureusement rien de semblable.

Adrian avait informé Sallah du fait que le jeune homme reviendrait dans quelques temps et lorsqu'il eut confirmation de la visite de Lou, le vieux mage prépara un peu le terrain. Le manoir dans on intégralité était un endroit parfait pour exercer la magie, cependant il y avait tout de même un lieu plus « puissant » que les autres. Il avait donc décidé de commencer cette histoire là-bas. L'endroit avait de toute manière été aménagé depuis leur arrivée au manoir et était aussi confortable que n'importe quelle pièce de la maison – confortable, mais démodée.

Dès que Lou toqua à la porte, l'intendant alla lui ouvrir et comme la fois dernière, l'accueillit en silence. Cette fois-ci il ne s'enfuit pas dès que leurs regards se croisèrent, mais attendit que le jeune homme pénètre dans le bâtiment avant de refermer la porte d'entrée derrière lui et lui fit signe de le suivre. D'un pas calme et patient, l'égyptien mena le nouvel arrivant jusqu'au garage où il emprunta un escalier qui descendait à la cave. L'endroit était relativement agréable pour un tel endroit et comportait autant d'artefacts magiques et de bouquins que tout le reste de la demeure ! Un bureau était positionné au centre de la pièce et Adrian se trouvait non loin de là, levant les yeux d'un bouquin au moment où les deux hommes arrivèrent.

« Oh, bonjour. »

Il se redressa de sa chaise et posa l'ouvrage sur le bureau avant de se diriger vers Lou. Sallah quant à lui fit demi-tour pour regagner l'étage d'un pas pesant, faisant grincer l'escalier en bois. Un sourire ourla les lèvres d'Adrian qui s'excusa de l'endroit dans lequel il l'accueillait :

« Je sais qu'une cave n'est pas forcément très accueillante, mais c'est pour votre bien, croyez-moi ! » Il désigna le sol avant d'enchaîner. « Le manoir a été construit sur un nexus magique qui décuple les capacités mystiques, la cave est donc l'endroit le plus... adapté à l'apprentissage si je puis dire, même si tout le bâtiment bénéficie de cet avantage. » Autant mettre toutes les chances de leur côté ! « Alors, ces livres vous ont été utiles ? Est-ce qu'ils ont éveillé des questions ou quoi que ce soit d'autre ? »

Autant faire une mise au point avant d'aller approfondir tout le reste !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Shosholoza, Kule... Zonzaba, Stimela siphume South Africa, You are meandering on those mountains, The train is from South Africa, Wen´uyabaleka, Wen´uyabaleka ♦️ ShoSholoza


Personnel Civil de l'UNISON
avatar

Lou Gravet

Personnel Civil de l'UNISON
Généralités
Mind Device

ϟ Nombre de Messages : 256
ϟ Nombre de Messages RP : 56
ϟ Crédits : Nepy
ϟ Célébrité : Jamie Bell
ϟ Âge du Personnage : 27 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Spécialiste en nouvelles technologies à l'UNISON et assistant d'Adrian Pennington.
ϟ Liens Rapides :
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 1
ϟ Particularités Physiques:
Mar 19 Sep - 22:44 Message | (#)

J'avais passé tous les soirs de la semaine à potasser les bouquins que le mage m'avait gracieusement confié. Aucun autre de mes projets n'avait plus avancé depuis, pas un boulon de ce vieux moniteur que j'avais entrepris de trafiquer n'avait bougé et mon fidèle tournevis aller bientôt me bouder si je continuais à le délassait ainsi. Mais le fait est que je venais tout juste de trouver un nouveau terrain de jeu et que plus j'en apprenais sur lui plus il me plaisait.
J'avais toujours été curieux de nature, aimant apprendre, comprendre et surtout expérimenter. Ce nouveau monde dont Adrian m'avait ouvert les portes était particulièrement neuf pour moi, il me semblait que j'y avais tout à apprendre, tout à tester. L'euphorie finirait probablement par retomber tôt au tard, mais pour le moment je devais avouer que j'étais particulièrement "hyper"...

C'est donc avec bien plus de sérénité que la première fois que je toquais à la porte du manoir Pennington.
Cette fois-ci je pris soin d'attendre de voir qui se trouvait en face de moi avant de me lancer à toute allure dans une quelconques tirade incompréhensible et ce fut sans vraiment de surprise que je vis le quinquagénaire basaner dont j'avais totalement oublié le nom m'ouvrir. Je lui fis un sourire poli avant de le saluer.

« Bonjour, Adrian, enfin M. Pennington doit m'attendre … Normalement... »

Je fronçais légèrement les sourcilles à ma propre réflexion, il faut dire que la première fois aussi j'étais persuadé d'être attendu, alors qu'en fait non, pas du tout !

Je m'attendais à voir l'homme disparaître comme la première fois et ensuite à ce qu'Adrian fasse son apparition, mais il n'en fut rien et à la place il s’effaça pour me laisser entrer avant de me guider d'un pas tranquille; mais sure, jusqu’à la cave où il n'y avait pas que de la bièraubeurre, mais surtout beaucoup d’artefacts et de livres.
Mais genre, vraiment beaucoup !

Mon regard se perdit un moment sur cette caverne aux merveilles que j'imaginais dédier aux arts occultes avant que je ne repaire un bureau et à coter, Adrian qui me salua. Je répondis par un grand sourire franc.

« Pas de problème, ce n'est pas la cave la plus inhospitalière dans lequel on s'est retrouvé... »

Je ne savais pas vraiment ce qu’était un Nexus magique mais ça avait l’aire cool !
Je posais les ouvrages que j'avais ramène sur le bureau et mon sac au pied de celui-ci avant de commencer à doucement m’ajuster, mais dans le bon sens du terme, à sa dernière question.

« J'ai bien aimé tes livres, j'ai retrouvé pas mal de la philosophie et de l'apprentissage que nous enseigner notre grand-mère. Je suppose que c'est logique, mais ça m'a quand même faite bizarre ! Pour ce qui est des questions, ouais, j'en ai plein ! Je me demande de quoi je pourrais être capable, j'ai lu que les chamans étaient liés aux esprits, mais aussi aux cycles de la vie, est-ce que je pourrais soigner, protéger ou renforcer les autres ? Oh, et je veux savoir quel est mon totem, genre je veux vraiment savoir, je me suis retenu de faire des tests à la con sur internet toute la semaine ! »

Je m'arrêtais là et réfléchis. Il y avait bien quelque chose d'autre en plus, mais honnêtement, je ne savais pas vraiment si c'était lié ou c'était moi qui imaginer des choses... J'avais l'impression de plus rêver, je ne parvenais à me souvenir de rien, mais je savais que je rêvais chaque nuit depuis quelques jours déjà.
Peut-être était-ce juste dû à l'excitation de la découverte ? Oui probablement... À la place je préférais demander :

« C'est quoi un Nexus magique ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






Technophile craintif cherche mentor mystique [Adrian]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1


Sujets similaires

-
» Recherche un mentor sorcier
» Apprenti super actif recherche mentor ^^
» Sith en devenir cherche mentor pour nouveau départ
» Cherche mentor écrivain !
» Mentor qui s'ennuie cherche apprenti ☼

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star City Heroes :: Centre Ville :: Le quartier du Front de Mer :: Kane Street :: Manoir d'Adrian Pennington-