AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Partagez|

Propriété piratée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
avatar

Invité

Invité
Généralités
Feuille de RP
Mar 29 Aoû - 22:23 Message | (#)

À présent que l’abomination technologique a eu son compte je peux enfin souffler tranquillement, métaphoriquement parlant bien entendu, puisque je suis exempte des besoins vitaux sous forme matricielle. Je le mérite bien après le rude combat virtuel que j’ai eu. Dans un même temps je contemple, depuis une autre caméra avec une excellente vision que j’incarne, les hommes d’Atia désosser la carcasse du monstre technologique, morceaux, par morceau, par ordre de la matrone. Bonne initiative de sa part, car rien ne garantit qu’il soit à terre pour de bon. Il peut très bien faire le mort pour ensuite nous attaquer une fois le dos tourné, chose que l’on ne peut pas se permettre de faire. Heureusement, il y a une partie des hommes d’Atia qui se chargent de pointer leurs armes sur l’amas de débris électroniques, du coup il n’y a pas trop de soucis à se faire pour eux.

Dans un même temps, j’ai droit aux réclamations d’Atia sur des informations concernant le virus. Sauf que voilà, je n’ai pas eu la possibilité de lâcher un mot puisqu’Atia fut interrompue en cours de route par l’arrivée prompte d’un de ses hommes de main qui déclare avoir trouvé quelque chose de louche dans une pièce de l’entrepôt. Pas de détails pour l’instant, mais je compte bien le savoir en me déplaçant dans le cyberespace local en suivant l’écran lumineux mouvant qui n’est d’autre que le cellulaire d’Atia.

Après que l’écran lumineux s’est arrêté, Atia balance une exclamation qui me pousse fortement à voir par moi-même par l’intermédiaire d’une caméra situer dans une salle de stockage. En effet c’est vraiment particulier ce qu’on vient de trouver. Nous avons clairement affaire à une silhouette holographique verdâtre de forme humanoïde, aux traits physiques bien trop flous pour être identifié correctement, mais ce qui est sûr c’est que la carrure donne une réponse quant au sexe de l’individu.

Je vois ça, en effet. C’est assez particulier. Ajoutais-je en soupesant mon menton dans un élan de réflexion.

À première vue il est aussi vivace qu’une feuille morte, puisque c’est ce qu’affirme Atia avant de me demander ce qu’il en est dans le cyberespace. On va voir ça de suite….

    Jet de dé 1 :
    Réussite : L'hologramme est vivant
    Echec: pareil que dans le réel.

    Jet de dé 2 (si réussite de jet 1) :
    Réussite : L'hologramme semble montrer une coopération avec Network
    Echec: Non, il se montre réticent.



Bon déjà, il semble être aussi bien visible dans le monde réel que virtuel. De mon côté, j’essaie de déclencher une réaction chez l’individu en lui faisant le même signe de main qu’on utilise quand on voit quelqu’un dans les nuages, des phrases d’introductions pour enclencher un dialogue chez le sujet, suivit d’observations.

Aucune réaction chez l’hologramme.
Pas même un petit doigt levé.
C’est à se demander si on n’a pas juste affaire à une image holographique statique qui se tient ici depuis le début.

Et pourtant, ça n’en est pas une…..

Tout simplement parce que même une image holographique possède « au minimum » une ligne de codes. Or, cet hologramme n’en possède pas. Impossible que ce soit ma forme matricielle qui me bride l’ensemble de mes pouvoirs cyberpathique, c’est même le contraire. D’ailleurs, c’est un cas qui me concerne également puisque je ne suis pas une authentique I.A malgré ce que je laisse croire aux gens en énonçant des calculs, diagnostiques et évalue comme si j’étais une machine. Serait-ce possible que cet hologramme soit…. La conscience d’un cyberpathe qui aurait subi des séquelles ayant entrainé sa mort virtuelle ? Après un diagnostic suivi d’une évaluation en profondeur sur l’entité, il semblerait que ce soit le cas.

J’en informe de suite Atia, toujours par canal virtuel.

Pareil. Il est aussi visible dans le Net mais comme sur le plan physique il n’a révélé aucune réaction. En revanche, j’ai examiné l’image holographique et j’ai fait une découverte assez intéressante. Je laisse planer un bref silence pour le suspense. Aussi dingue que cela puisse paraître, cet hologramme n’en est pas vraiment un. En fait, nous nous trouvons en face d’un fantôme cybernétique, comme moi en fait. Autrement dit, un métahumain cyberpathe si vous préférez. Sauf que sa conscience semble être… morte. Du moins, c’est ce que j’en déduis, puisque j’ai essayé de déclencher une réaction chez lui, en vain.

Il est tout à fait possible aussi qu’il soit en dans une sorte d’inconscience mentale, mais ça reste qu’une hypothèse théorique.


Dernière édition par Tessa Hartley le Mar 29 Aoû - 23:22, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas

Maître du Jeu
avatar

Esprit du Hasard

Maître du Jeu
Généralités
Le Hasard

ϟ Nombre de Messages : 3396
ϟ Nombre de Messages RP : 3046
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Feuille de RP
Mar 29 Aoû - 22:23 Message | (#)

Le membre 'Tessa Hartley' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


#1 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Caesar
avatar

Généralités
The Empress

ϟ Nombre de Messages : 375
ϟ Nombre de Messages RP : 210
ϟ Crédits : Renan
ϟ Doublons : Barrett Anderson - Crystal Somers
ϟ Célébrité : Lena Headey
ϟ Âge du Personnage : 41
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Criminelle
ϟ Liens Rapides : Dossier - Relations - Passeport - Journal - Circus Maximus
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 4
ϟ Particularités Physiques:
Mer 30 Aoû - 15:39 Message | (#)

Network sembla assez étonnée elle aussi, enfin si on voulait. Pas facile de détecter les émotion avec leur mode de communication. Non pas qu'Atia ait envie de jouer à la psy, cela dit. Elle avait d'autres priorités et celles-ci prenaient un malin plaisir de lui en faire voir de toutes les couleurs. Au moins en termes d'étonnement. « Assez particulier »... La César aurait grandement préféré une réaction un peu plus détaillée et informée. A croire que même son experte n'avait pas l'air de comprendre la situation. Pendant une seconde, la criminelle s'amusa à imaginer ce qu'Otaku aurait dit s'il avait été là. Bon, par contre, elle ne s'amusa pas à songer à autre chose avec ce roboticien imbu de lui-même. Niveau personnalité, Atia préférait, pour l'instant, collaborer avec Network. Niveau performance... l'avenir le dira.

– Donc on a affaire à une sorte de fantôme de cyberpathe. Je sens que ça va me plaire.

A bien des égards, les Supers étaient utiles et aidaient le business d'Atia à fonctionner. Mais parfois, assez souvent, même, ils constituaient une belle épine dans son pied.

– Est-ce que vous pouvez trouver quelque chose sur son identité ? demanda-t-elle en pensant surtout à la question : qu'est-ce que ce fantôme foutait là dans son entrepôt ? Aussi, si on parle d'un Super, mutant ou autre, j'imagine qu'il doit y avoir un corps quelque part...

Voilà une logique qu'on retrouvait dans les films d'horreur avec des fantômes, mais en était-il de même avec l'esprit... numérique d'un cyberpathe ? Décidément, avec tous ces termes, Atia avait l'impression d'être en train de devenir une geek.

– Patronne ? L'interpella un autre de ses hommes depuis une autre salle

La concernée se déplaça, laissant quelques acolytes surveiller le fantôme du cyberpathe, et alla voir de quoi il s'agissait. Encore. Le problème se situait du côté de la machine que ses hommes avaient bien démontée à présent. Il semblerait que cet engin ait une fonction armure ou véhicule car à l'intérieur, on pouvait voir... un corps inconscient. Peut-être même mort, personne n'avait osé vérifier.

– Oooh, ça m'gonfle... lâcha une Atia que toutes ces surprises commençaient à agacer. Voyez s'il est mort. ordonna-t-elle, impatiente.

On lui obéit, un peu à reculons peut-être mais on lui obéit tout de même. Un de ses hommes s'approcha pour prendre le pouls de ce type ou pour voir s'il respirait... Sauf qu'avant même qu'il ne le touche, quelque chose se produisit : le portable de l'acolyte d'Atia se mit à sonner. A la plus grande surprise du propriétaire de l'appareil. Et pour la plus grande surprise des autres : tous les portables présents dans l'entrepôt firent de même, y comprit celui d'Atia. Pendant ce temps, sa communication avec Network se vit coupée.

– Quoi, encore ?

La réponse se situa dans la salle de stockage... et aussi sur le réseau : le fantôme holographique s'anima. Dans la réalité, il se releva et traversa le corps de l'homme de main qui était présent, prenant possession de lui au passage. Sur la toile, Network eut droit à un fantôme qui ne faisait plus le mort non plus. Mais elle vous en parlera mieux que moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Propriété piratée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2


Sujets similaires

-
» Assassinat du propriétaire de l’hôtel Le Palace
» Effondrement en Haiti: de la mairie au propriétaire de l'école .
» Des Haïtiens tuent un second propriétaire de plantation
» relation propriétaire - locataire
» L'amitié, c'est la propriété de la vie ! ( PV Rivière de Givre )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star City Heroes :: Administration :: Archives :: Archives des Rencontres-