AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Partagez|

« What I've done » ft. Adrian

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Cartel Rouge
avatar

Casey Ní Grimm

Cartel Rouge
Généralités
℘ Noctis ℘

ϟ Nombre de Messages : 2762
ϟ Nombre de Messages RP : 446
ϟ Crédits : avatar (c) BABINE gif (c) tumblr
ϟ Doublons : Ando Takashi - Leander Edelwald
ϟ Célébrité : Emma Stone
ϟ Âge du Personnage : 27 ans
ϟ Statut : Atteinte d'une addiction olympienne ravageuse.
ϟ Métier : Propriétaire & Gérante du « Red Night »
ϟ Liens Rapides : Présentation ♦️ Liens ♦️ RPs ♦️ Téléphone ♦️ Journal intime ♦️ Exploits ♦️ Cartes.


3 roses de Lukaz ♥️ 2 roses de Dante ♥️ 1 rose de Raphaël ♥️ 1 rose d'Alice ♥️ 1 rose de Barrett ♥️
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 4
ϟ Particularités Physiques:
Mar 25 Juil - 21:39 Message | (#)

Après-midi du 23 Juin 2017.
Sur le pas de la porte du Manoir Pennington.

La tête de Casey ressemblait à un tourbillon impitoyable dans lequel dansaient des tourments ineffables. A peine se remettait-elle des révélations désastreuses glanées dans le cerveau de Renan qu’elle encaissait un mauvais coup de Jonathan susceptible de détruire totalement sa relation avec Raphaël. Mal dans sa peau, des pulsions destructrices virent le jour dans son esprit perturbé. Mêlées à une envie de régler ses comptes.

Assez logiquement, elle s’attaqua à la personne la plus sensible de son entourage et la plus accessible : Zachary. Dire qu’il appartenait à son cercle était relativement exagéré puisqu’il passait plutôt son temps à essayer de trouver un moyen de ramener Victoria, refusant d’affronter la réalité. Sur les nerfs, Casey s’en servit comme d’un punching-ball, déversant sur lui une bile acide et amère, d’une cruauté purement gratuite.
Le pire ? Elle ne ressentit aucun plaisir, après coup. Juste de la culpabilité.

L’occasion d’effectuer le bilan de sa double existence. De se rappeler que, même si ces gens la haïssaient, quelque chose, au fond d’elle, les aimait encore. Elle laissa le Summoner et ses pas la menèrent finalement vers Kane Street. Le soleil brillait encore haut dans le ciel, se reflétant sur la chevelure rousse flamboyante de Casey. Figée face à l’allée, elle fixa la porte, l’estomac retourné. Une sueur glacée coula dans son dos, sa mâchoire se serra dangereusement. Ses dents grincèrent, en un mélange de colère, de haine et de tristesse.
Tu savais.
Et elle savait qu’il savait, parce que Zachary, en essayant de rattraper son immense bêtise, l’avait balancé. Non, il ne lui avait pas menti, pas vraiment, c’était pour son bien, même Adrian le pensait. Adrian…
Elle, enfin, Victoria, avait aimé cet homme comme un père, comme un grand-père. Il s’était brusquement éloigné d’elle à la mort de Chase. Naïve, elle avait cru qu’il faisait son deuil mais comprenait désormais qu’il portait un secret trop lourd pour lui et craignait de ne pas être capable de le lui cacher.
Pourquoi lui et pas moi ?
La lèvre tremblante, elle retint une larme obscène. Elle refusait de ressentir quoi que ce soit.
Je n’ai rien à faire ici.

Sauf qu’au moment où elle tourna les talons, la porte du Manoir s’ouvrit.
L’avait-il aperçue depuis l’étage ou était-ce le fruit d’une coïncidence ? A moins que ça ne soit son aura particulière, ou celle de son collier. Un enchantement tout à fait inefficace contre l’Archimage, probablement le seul que le Dragon ne puisse ensorceler. Il contemplerait sa chevelure rouge, ses yeux grenats pareils à deux gouttes de sang dans un océan de noirceur. Mais, contrairement aux autres, il serait capable de reconnaître Victoria.

Leurs regards se croisèrent et le temps se figea.
Elle entrouvrit sa bouche sèche et demanda, dans un murmure à peine audible :

Tu m’as cherchée, au moins… ?

Interrogation incongrue, loin de ce qu’elle souhaitait savoir. Le bon sens aurait été pour elle de fuir, immédiatement.
Parce qu’il n’était plus son Papy Pennington.
Il était son ennemi. Il était l’Archimage.
Et il chercherait à la renvoyer d’où elle venait, même si le gardien du monde des rêves lui-même avait échoué.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Feel it comin' in the air and the screams from everywhere. I'm addicted to the thrill. Can't be scared when it goes down got a problem, tell me now. Only thing that's on my mind is who's gonna run this town tonight? We gonna run this town. (c) run this town - rihanna, kanye west & jay-z

Légion des Etoiles
avatar

Adrian Pennington

Légion des Etoiles
Généralités
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Nombre de Messages : 4103
ϟ Nombre de Messages RP : 1340
ϟ Crédits : Dark Dreams
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Yarochenko
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Âge du Personnage : 117 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Liens Rapides :
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 6
ϟ Particularités Physiques:
Mer 26 Juil - 14:24 Message | (#)

Bien des événements s'étaient produits au cours des dernières années et, parfois, Adrian se disait qu'il aurait dû rester enfermé dans son manoir à ne vivre que pour ses livres et son rôle d'Archimage au lieu de recommencer à se mêler aux autres. Ce n'était plus de son âge et il n'était de toute manière pas capable d'assumer son rôle d'ami. Depuis combien de temps n'avait-il pas eu l'occasion de croiser Gabriel et de passer un moment avec lui en dehors de leurs heures de travail ? Il n'osait même pas y réfléchir ! En fin de compte, ce dont il avait toujours été persuadé se révélait vrai : il était incapable d'être un ami digne de ce nom.

Dans sa jeunesse, il avait été très doué pour tout ce qui était social, mais avec les années qui passaient, la perte de ses proches et les temps qui changeaient, il se sentait comme un éléphant dans un magasin de porcelaine dès qu'il était question de devoir se sociabiliser. Ses multiples échecs avec les Neutron-Grey le prouvaient d'ailleurs ! Tout d'abord Chase qui avait irrémédiablement glissé vers le mal avant de disparaître pour de bon, puis maintenant Victoria qui était aux abonnées absents depuis près d'une année. Autant dire qu'il ne savait plus quoi faire pour changer les choses et toutes ses recherches restaient vaines.

Mais malgré cela, il devait continuer à vivre, à assumer son rôle de Légionnaire ou encore celui de professeur. Les élèves de Star High ne comprenaient pas forcément les difficultés que pouvaient traverser leurs professeurs – ou alors ils s'en fichaient totalement – ce qui les poussait parfois à être particulièrement pénibles. Dans ces moments-là, Adrian regrettait souvent de s'être lancé là-dedans, mais fort heureusement, les vacances étaient arrivées à point nommé et il avait bénéficié d'une petite pause salutaire. Durant cette période, il employait son temps entre les musées et son travail d'Archimage, autant dire qu'il était relativement occupé là aussi !

Ce jour-là, il prévoyait de se rendre au musée d'histoire où des collègues archéologues avaient prévu de se réunir pour discuter des expositions à venir, mais lorsqu'il se retrouva sur le palier du manoir, une aura étrange attira son attention. Elle ressemblait à celle de Dante lorsqu'il utilisait sa magie, mais mêlée à autre chose qu'il n'identifiait pas. Forcément, son regard se tourna dans cette direction et il remarqua rapidement une silhouette féminine qui le contemplait. Durant quelques secondes, Adrian ne reconnut pas la jeune femme dont la chevelure et les yeux ne correspondaient à rien de connu, mais bien rapidement il remarqua ses traits. Après l'avoir côtoyé autant d'années, difficile de l'oublier ! Au début, l'Archimage songea que son esprit lui jouait un tour, mais elle s'adressa soudain à lui d'un ton presque trop bas pour qu'il l'entende convenablement – fort heureusement, il saisit le sens de sa phrase.

Sa bouche s'était asséchée et il craignait de la voir disparaître s'il bougeait, mais après quelques secondes, Adrian reprit le contrôle de son corps et répliqua aussitôt, un peu vivement à son goût – inquiétude oblige :

« Bien sûr ! »

Il avait la main encore posée sur la poignée de la porte d'entrée et il bougea donc pour s'avancer d'un pas vers Victoria, mais s'immobilisa soudain. Il ne s'agissait pas de la faire fuir ! Humectant ses lèvres, le centenaire reprit d'un ton qui se voulait plus posé :

« Victoria, je t'ai cherchée partout depuis que tu as disparu ! Tu étais introuvable ! Même en demandant à tes frères et sœurs je n'ai rien appris ! » Et c'était la vérité. « Ces cheveux... j'ai failli ne pas te reconnaître ! »

Alors qu'il prononçait ces mots, Adrian se rendit compte que la demoiselle avait changé, non seulement physiquement, mais aussi dans son aura. Elle n'avait jamais dégagé cette sorte de « magie » qui n'en était pas vraiment une. Ce n'était pas comme si elle avait décidé de se lancer dans l'apprentissage de la magie en vérité, mais comme si elle portait un artefact ou quelque chose dans ce goût-là. Rien qui ne soit très familier en fait.
Fronçant légèrement les sourcils, le centenaire reprit la parole :

« Victoria, tout va bien ? Tu ne veux pas entrer un peu ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Shosholoza, Kule... Zonzaba, Stimela siphume South Africa, You are meandering on those mountains, The train is from South Africa, Wen´uyabaleka, Wen´uyabaleka ♦️ ShoSholoza


Cartel Rouge
avatar

Casey Ní Grimm

Cartel Rouge
Généralités
℘ Noctis ℘

ϟ Nombre de Messages : 2762
ϟ Nombre de Messages RP : 446
ϟ Crédits : avatar (c) BABINE gif (c) tumblr
ϟ Doublons : Ando Takashi - Leander Edelwald
ϟ Célébrité : Emma Stone
ϟ Âge du Personnage : 27 ans
ϟ Statut : Atteinte d'une addiction olympienne ravageuse.
ϟ Métier : Propriétaire & Gérante du « Red Night »
ϟ Liens Rapides : Présentation ♦️ Liens ♦️ RPs ♦️ Téléphone ♦️ Journal intime ♦️ Exploits ♦️ Cartes.


3 roses de Lukaz ♥️ 2 roses de Dante ♥️ 1 rose de Raphaël ♥️ 1 rose d'Alice ♥️ 1 rose de Barrett ♥️
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 4
ϟ Particularités Physiques:
Jeu 27 Juil - 5:40 Message | (#)

Bien sûr.
Casey le dévisagea, le visage impassible mais ses billes rouges trahissant les secrets de son âme. Est-ce qu’il a vraiment remué ciel et terre pour la retrouver ou s’est-il contenté, comme d’habitude, d’agir en façade sans trop se mouiller ? A quel point a-t-il été un soutien pour Max ? Tesla ? Helena ? Jack ? Sa disparition permit-elle au moins que eux retrouvent l’amitié du vieux magicien à l’apparence trentenaire ou creusa-t-elle un gouffre plus profond ? Savaient-ils que l’Archimage mentait autant que le Summoner ?
Et autant que Solar, même si au fond, ce dernier ne la connaissait pas comme eux la connaissaient. Solar n’était qu’un pote au moment où tout ce drame s’était joué. Et il avait trahi sa confiance également, avant de lui tendre la main pour l’aider. Le seul qui ait connu Victoria et qui la préfère, qui l’accepte.

Adrian ne comprendrait pas.
Une pulsion enfantine la poussait à se blottir contre lui, à entrer dans le Manoir pour s’installer sur l’un des confortables fauteuils, Monsieur Pennington (son ours) sous le bras, réclamant une autre histoire à propos de la magie, tirée d’un vieux livre poussiéreux.

Elle ne bougea pas une oreille.

Je ne sais pas, répondit-elle.

Vague. Elle ignorait si elle allait bien, elle ignorait si elle souhaitait entrer, en bref elle n’était certaine de rien. Venir jusqu’ici, même poussée par son inconscient, était une terrible erreur qu’elle regrettait déjà.

Je ne veux pas être prisonnière. Si j’entre, je vais le redevenir, prophétisa-t-elle d’un air sombre.

Mais elle souhaitait lui parler, les mots brûlaient ses lèvres. Alors elle se retourna et elle sentit qu’Adrian la suivait, vers l’un des arbres du jardin. Le bouclier magique du collier résisterait-il à l’Archimage, alors que son illusion avait échoué ? Adrian serait-il capable d’attraper les ombres ? S’humectant la lèvre inférieure, elle se réfugia dans la silhouette noire du végétal, y trouvant un peu d’apaisement mais également une illusion d’intimité. Tout ce qu’elle espérait, c’était que Sallah n’avait rien entendu, rien compris, et qu’il ne prévenait pas le reste des NG dans son dos. Elle ne souhaitait pas voir débarquer Maxime, Tesla, Helena, Greg et Jack, avec leurs yeux larmoyants et leurs suppliques.
Elle n’était plus Victoria Neutron-Grey.

Pourquoi ? cracha-t-elle finalement en se retournant pour lui faire face.

Il était très proche d’elle, comme s’il avait voulu lui toucher l’épaule mais sans aller au bout de son geste, poussé par sa retenue légendaire. Ou la crainte, plus probablement. Car elle n’avait plus rien d’humain et il sentait probablement ses effluves de créature obscure.

Pourquoi tu as choisi de me mentir ? J’ai toujours cru que tu m’aimais comme… Je ne sais pas, comme ta petite-fille. Aussi ridicule que ça paraisse vu que tu as l’air d’avoir à peine trente ans. Je comprends pour quelle raison tu m’as abandonnée à ce moment-là, mais ce que je ne conçois pas c’est pourquoi tu as fait ce choix ? martela-t-elle. Tu m’as laissé pleurer un mort pendant deux ans, tu m’as laissé seule m’enfoncer dans les ténèbres, tout ça… Tout ça, Papy Pennington, c’est ta faute autant que la leur !

Sa famille. Dexter. Zack. Lui.
Tous des menteurs. Des traîtres. Des lâcheurs.
JE LES HAIS.

Et elle se blottit dans sa haine, elle la laissa flamboyer dans l’iris incandescente de son regard.
Parce que c’était plus facile que de se rappeler à quel point elle tenait à l’Archimage, quelque part au fond de son cœur de petite fille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Feel it comin' in the air and the screams from everywhere. I'm addicted to the thrill. Can't be scared when it goes down got a problem, tell me now. Only thing that's on my mind is who's gonna run this town tonight? We gonna run this town. (c) run this town - rihanna, kanye west & jay-z

Légion des Etoiles
avatar

Adrian Pennington

Légion des Etoiles
Généralités
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Nombre de Messages : 4103
ϟ Nombre de Messages RP : 1340
ϟ Crédits : Dark Dreams
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Yarochenko
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Âge du Personnage : 117 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Liens Rapides :
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 6
ϟ Particularités Physiques:
Jeu 27 Juil - 14:44 Message | (#)

Si Victoria ne savait pas comment elle allait, Adrian quant à lui était sûr d'une chose : elle n'était pas dans son état normal ! Il essayait vainement de ne pas se laisser persuader que cette essence étrange qui émanait d'elle était mauvais signe, très mauvais même. Il avait côtoyé suffisamment de personnes possédées ou changées pour en reconnaître une lorsqu'il en avait une sous le nez ! Mais pour le moment, le centenaire restait silencieux face à la jeune femme qui ne semblait plus éprouver la moindre confiance à son égard. Ou, du moins, c'était ainsi qu'il interprétait ses paroles concernant son invitation à rentrer pour discuter.

Après l'avoir suivie, Adrian contempla son visage et ne put dissimuler une expression de surprise lorsqu'elle se montra tout à coup hostile à son égard. Il n'eut toutefois pas de mouvement de recul : Victoria était quelqu'un de bien trop proche et important à ses yeux pour qu'il puisse avoir peur d'elle. Pourtant, ses paroles étaient à la fois surprenantes et inquiétantes, de quoi le tracasser sincèrement. Il lui fallut quelques instants avant de comprendre de quoi elle parlait, mais dès qu'elle cita « ce mort », il réalisa qu'elle avait découvert la vérité pour Chase. Comme Adrian n'avait jamais été bon menteur, sa culpabilité s'afficha rapidement sur son visage et le regard hostile qu'elle lui offrait n'arrangeait pas le malaise qui s'installait dans son esprit. Il resta silencieux durant quelques secondes qui lui semblèrent interminables, puis trouva enfin le moyen de répondre :

« C'est de ma faute, oui, je le sais. » Il hésita. « Tu crois que tes frères et sœurs sont responsables de quelque chose ? Mais ils n'étaient pas au courant, pourquoi est-ce que tu crois une chose pareille ? »

En vérité, il n'en était pas sûr. Peut-être que Tesla avait deviné quelque chose ? Elle était très intelligente et débrouillarde, quant à Maxime il bénéficiait des informations de l'UNISON. En fait, il pouvait bien avoir cru être le seul au courant alors que ce n'était pas le cas. Faisant fi de ce détail, Adrian répondit aux accusations de la jeune femme, même s'il avait parfaitement conscience que ses arguments tomberaient à plat – lui-même n'y croyait plus forcément en voyant l'état de Victoria.

« Le fait que je t'ai caché la vérité ne signifie pas que je ne t'aime pas, c'est tout le contraire qui m'a poussé à le faire. Lorsque je l'ai revu, il m'a fallu un petit moment pour y croire, mais il m'a demandé de ne pas vous en parler. Sur le coup, j'ai voulu le faire malgré tout, mais j'ai fini par comprendre que ça te ferait plus de mal qu'autre chose. » Il inspira profondément. « Tu l'as peut-être découvert, mais Chase avait tourné le dos à tout ce en quoi votre famille croyait et pour quoi elle se battait. Logiquement, j'aurais même dû intervenir pour l'arrêter. » Victoria n'ignorait pas qu'il avait rejoint les rangs de la Légion. « Alors... j'ai cru qu'en sachant ce qu'il était devenu, tu chercherais à le faire revenir à la raison et que tu t'en rendrais malade. J'ai pensé que c'était mieux pour toi si tu le croyais mort. »

Oh, il ne prétendait pas avoir eu raison ! Adrian savait qu'il était plus que faillible et il y avait fort à parier qu'il soit totalement responsable de la déchéance de la jeune femme. Il n'avait pas été à la hauteur, il avait fui au lieu de l'aider alors qu'elle avait besoin de lui. C'était honteux et il le savait bien.

« J'ai vécu suffisamment de disparitions pour savoir que c'est difficile à vivre, mais on finit toujours par tourner la page. J'étais persuadé que tu étais entre de bonnes mains avec ta famille, c'est pour ça que je ne suis pas revenu te voir. » Il soupira. « Je ne cherche pas à excuser mon attitude, je sais que j'ai eu tort. Mais je n'aurais pas pu te regarder en face et te cacher une chose pareille, alors j'ai compté sur la présence des tiens pour t'entourer mieux que je ne l'aurais fait. »

Mais visiblement, vu son apparence et son attitude, il s'était vraiment trompé. Tesla et Maxime avaient des obligations eux aussi, il n'aurait pas dû leur confier une tâche pareille alors qu'il était clairement le mieux placé pour l'aider. Mais c'était fait.... Adrian détourna brièvement le regard, jetant un coup d’œil au manoir.

« Tu sais que je ne te retiendrais jamais contre ta volonté. Je t'assure que tu ne seras pas prisonnière si tu décides de rentrer. Tu n'as pas l'air très à l'aise dehors.... » Il la regarda dans les yeux. « Tu n'as pas l'air vraiment toi-même en fait. »

Mais il n'irait pas plus loin, ce serait à elle de lui dire ce qui se passait vraiment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Shosholoza, Kule... Zonzaba, Stimela siphume South Africa, You are meandering on those mountains, The train is from South Africa, Wen´uyabaleka, Wen´uyabaleka ♦️ ShoSholoza


Cartel Rouge
avatar

Casey Ní Grimm

Cartel Rouge
Généralités
℘ Noctis ℘

ϟ Nombre de Messages : 2762
ϟ Nombre de Messages RP : 446
ϟ Crédits : avatar (c) BABINE gif (c) tumblr
ϟ Doublons : Ando Takashi - Leander Edelwald
ϟ Célébrité : Emma Stone
ϟ Âge du Personnage : 27 ans
ϟ Statut : Atteinte d'une addiction olympienne ravageuse.
ϟ Métier : Propriétaire & Gérante du « Red Night »
ϟ Liens Rapides : Présentation ♦️ Liens ♦️ RPs ♦️ Téléphone ♦️ Journal intime ♦️ Exploits ♦️ Cartes.


3 roses de Lukaz ♥️ 2 roses de Dante ♥️ 1 rose de Raphaël ♥️ 1 rose d'Alice ♥️ 1 rose de Barrett ♥️
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 4
ϟ Particularités Physiques:
Ven 28 Juil - 5:44 Message | (#)

Il ne comprenait pas, forcément, il ne le pouvait pas.
Si sa famille ne lui avait pas menti au sujet de Chase, subissant avec elle un deuil que l’Archimage aurait pu éviter, ils avaient d’autres tords. Comme toute cette pression sur ses épaules, cette incapacité de la comprendre, de la protéger. Ils lui avaient tourné le dos au retour de Dexter, au lieu de se battre pour l’aider à garder la tête hors de l’eau. Les NG étaient responsables de son évolution en Casey, mais devait-elle avouer ce nouvel état à Adrian ? Question ridicule : il savait déjà. Elle le remarquait à la manière soucieuse dont son front se plissait, à la façon dont ses yeux la scrutaient, à la recherche d’une différence notable, jusqu’à se poser sur le collier de Dante. La magie du dragon éclipsait peut-être une partie de son aura, même pour l’archimage ? Ou la brouillait suffisamment pour qu’il ne puisse pas comprendre, sans aide, quel sorte de mal rongeait Victoria.
Enfin, Victoria…
Deux faces d’une même pièce.

Et qui es-tu, pour décider à ma place ? rétorqua-t-elle, glaciale. Tout le monde prend toujours des décisions en mon nom. C’est mieux pour toi, Vicky, singea-t-elle. C’est la meilleure solution. C’est la meilleure chose à faire. NON ! sa voix claqua dans l’après-midi déclinant. Vous ne pouvez pas tous exiger de ma part un comportement d’adulte et m’infantiliser comme si je n’étais pas capable de veiller sur moi.

Bien que, objectivement, Victoria avait échoué sur ce point. Il suffisait de voir ce qui était arrivé avec Dexter, mais cette situation en serait-elle là si on avait daigné la considérer comme une personne au lieu d’une poupée ? Elle secoua la tête.

Tu as été lâche, tu m’as abandonné au moment où j’avais le plus besoin de toi. C’est bien beau, d’avouer ! Et qu’est-ce que ça change à la réalité ? Tu as toujours été comme ça, tu m’énerves, TU M’ÉNERVES ! La rédemption ne sert à rien, c’est au bon moment que tu dois agir, au lieu de te cacher, de jouer à l’ermite pour ne pas devoir assumer ses engagements envers les autres. C’est pour ça que t’es tout seul et que tu le resteras toujours, ajouta-t-elle avec une pointe de méchanceté gratuite, mais elle souffrait, une douleur qui ne lui appartenait pas vraiment. Si tu avais été là…

Son regard se perdit dans le vague, quelque part au-dessus de l’épaule de l’Archimage. Quelque chose remuait en Casey, des sentiments qui appartenaient à son autre elle-même et qui refaisaient surface. Victoria avait fusionné avec sa part d’ombre, l’avait acceptée, en réalité, tout simplement. Elles ne formaient qu’une seule et même personne, quoi que leurs deux personnalités entraient parfois en conflit.
On ne tue pas. On ne torture pas. On reste dans les limites de la légalité. On vit à 200 à l’heure mais on n’écarte pas les cuisses devant n’importe qui.
Elle restait une gentille fille derrière ses allures provoquantes.

Non, je ne le sais pas, répondit-elle d’un œil méfiant. Je ne sais plus rien à ton sujet, je n’ai plus aucune confiance en toi et je… Même si j’ai envie d’entrer, je ne le ferais pas, parce que tu vas finir par comprendre et par vouloir essayer, toi aussi, même si tu vas échouer.

Essayer de la renvoyer dans le monde des rêves, comme le Summoner, à plusieurs reprises. Sauf que Zack, à l’instar probablement d’Adrian, n’accepteraient jamais que Casey, bien qu’originaire de là-bas, appartenait aussi à ce monde et qu’en fusionnait avec l’essence malade, affaiblie, de Victoria, elle lui avait rendu de la force mais aussi révélé sa véritable personnalité, enfouie très profond sous les couches de bienséance, sous la pression du devoir et des obligations. Il tenterait de la chasser.
Tu n’as pas l’air toi-même.
Elle éclata de rire.

Au contraire, je n’ai jamais été plus moi-même qu’à cet instant. Mais personne ne veut le comprendre, personne ne l’acceptera. Si j’avais pu, j’aurais simulé ma mort mais, tu vois, je préfère qu’ils souffrent, qu’ils se rongent les sangs et se remettent en question en me croyant enfuie avec ce taré de Syndrome alors qu’il a disparu peu de temps après ma renaissance. Lui aussi, c'est un lâche, un moins que rien, il m'a abandonné, comme toi,renifla-t-elle, dédaigneuse, alors qu'une pointe lui transperçait le cœur. J’ai envie qu’ils se sentent aussi mal que moi je l’ai été. Je veux que l'ignorance les ronge. Et je suis sure qu'en bon lâche que tu es, tu n'oseras pas aller leur rapporter ce que tu as vu, uh? A moins que tu n'apprennes finalement au bout d'un siècle ce que c'est d'aimer quelqu'un?

Demi-mensonge. Elle culpabilisait, parfois, lorsqu’elle apercevait le Bigsby Building. Mais Casey ne tenterait rien. La Légion l’avait rejetée, sa famille aussi –et elle comptait Adrian dans cette catégorie- son meilleur ami et finalement, même son ancienne Némésis.
Elle avait dû se reconstruire toute entière.

Mais je ne le suis plus, maintenant. Pour la première fois en vingt-six ans, je vis vraiment.

Triste constat ou lueur d’espoir ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Feel it comin' in the air and the screams from everywhere. I'm addicted to the thrill. Can't be scared when it goes down got a problem, tell me now. Only thing that's on my mind is who's gonna run this town tonight? We gonna run this town. (c) run this town - rihanna, kanye west & jay-z

Légion des Etoiles
avatar

Adrian Pennington

Légion des Etoiles
Généralités
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Nombre de Messages : 4103
ϟ Nombre de Messages RP : 1340
ϟ Crédits : Dark Dreams
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Yarochenko
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Âge du Personnage : 117 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Liens Rapides :
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 6
ϟ Particularités Physiques:
Ven 28 Juil - 11:07 Message | (#)

Dans une autre situation, il aurait été d'accord avec elle sur le fait qu'elle était assez grande pour décider seule de ce qu'elle voulait savoir ou non, sauf que cette fois-là était bien différente. Il savait ce que la vengeance pouvait représenter comme obsession : Amaryllis ne vivait que pour elle et il n'avait de cesse de la convaincre que ce n'était pas la bonne solution. Jadis, Adrian croyait connaître la demoiselle, mais désormais il se rendait compte que ce n'était peut-être pas le cas. Elle avait l'air très sûre d'elle et, après tout, peut-être que la Victoria qu'il croyait connaître n'était qu'une façade ? Non. Sinon, il se serait rendu compte de ce qu'elle cachait depuis tout ce temps ! Quoique... Chase aussi lui était apparu comme parfaitement digne de ses parents et pourtant, il était devenu.... ça.
Non, peut-être qu'il s'était trompé, mais l'Archimage ne l'admettrait pas ainsi. Oh, ce n'était pas par peur d'être ridicule, mais simplement parce qu'il pensait que quelqu'un devait croire en sa véritable nature, sinon elle sombrerait pour de bon. C'est donc avec une intonation assurée qu'il répondit à ses accusations :

« Même les adultes ne peuvent pas toujours prendre les bonnes décisions. Je suis bien placé pour savoir que, parfois, il faut faire confiance aux autres. Je continue à penser que te le dire aurait été une mauvaise chose pour toi. »

Ou, du moins, qui aurait été pire que la situation dans laquelle elle se trouvait maintenant ! Oh, forcément, Victoria n'avait pas l'air au mieux de sa forme, mais il était convaincu de pouvoir l'aider à redevenir elle-même.

Mais, malgré ses bonnes résolutions, Adrian sentit son assurance flancher lorsqu'elle se montra cruellement hostile avec lui. Victoria ne lui avait jamais dit de pareilles choses ! Seuls ses élèves s'étaient laissés aller à des insultes aussi blessantes et même si elles l'avaient atteint, le fait qu'elles viennent de personnes qui ne le connaissaient pas avait atténué la douleur, mais là.... Il prit la remarque comme une gifle et son expression témoigna de sa surprise – et de sa culpabilité teintée de déception – mais il se reprit tant bien que mal avant de répondre d'une voix blanche, mais concise.

« Tu as raison, je mérite ton hostilité. Je sais que rien de ce que je peux dire ne changera ça. »

Il aurait beau s'excuser autant qu'il le pouvait, les choses resteraient comme elles l'étaient actuellement ! Malheureusement, il ne voyait pas quoi faire de plus, pas pour le moment. Cependant, une chose était sûre : Victoria n'était plus elle-même et il avait tout lieu de penser qu'elle était possédée ou quelque chose de semblable. Le mieux serait donc d'enquêter là-dessus pour comprendre ce qui lui arrivait. Il notait d'ailleurs que la jeune femme dégageait une forte aura magique qui ne lui était pas inconnue : apparemment, elle avait été en contact avec Dante qui lui avait fourni l'un de ses objets. Une découverte qui le blessait autant qu'elle le contrariait. Apparemment, son ami avait été au courant depuis le début, mais il n'avait pas jugé utile de le prévenir de ce qui arrivait à sa protégée.
Une réflexion qu'il préféra mettre de côté pour le moment afin de se concentrer sur Victoria.

Cette dernière avait visiblement une opinion bien arrêtée le concernant et il en venait à se demander pourquoi elle était venue ici – surtout qu'elle parlait apparemment d'une autre personne. Il ne releva pas sur le moment, préférant attendre de voir ce qu'elle allait dire de plus et il ne fut pas déçu ! Sa colère transparaissait à travers ses paroles et Adrian éprouvait beaucoup de difficultés à essayer de conserver une expression calme et neutre. En fait, il n'y arrivait pas. Ces reproches, ils lui rappelaient tellement ceux de ses frères après sa disparition en Afrique pour remplir son rôle d'Archimage ! Finalement, il n'avait jamais changé contrairement à ce qu'il croyait, il était toujours aussi peu fiable et mauvais ami – ou frère.
Lorsqu'elle eut terminé, il plongea son regard dans ses yeux rougeâtres, puis haussa les sourcils d'un air interrogateur.

« Vraiment ? Dans ce cas, pourquoi éprouves-tu le besoin de venir jusqu'au manoir ? Tu passais ici par hasard ? Tu aurais pu t'en-aller et m'ignorer, pourtant tu es restée. Est-ce que c'était seulement pour me montrer à quel point j'ai raté ce que j'ai entrepris ? Si c'est le cas, ne te fatigue pas, je le sais déjà. » Il soupira. « Tu as l'air d'avoir une idée déjà bien arrêtée sur la question, mais laisse-moi te dire que ce n'est pas le fait d'aimer quelqu'un qui me pose problème. En fait, c'est plutôt le contraire. » Il marqua une pause. « Quand tu es née, j'ai essayé de rester à distance. Je savais que je n'étais pas quelqu'un de fiable concernant les sentiments, alors j'ai estimé que tu serais mieux sans moi. Mais les choses ont fait que j'ai fini par te côtoyer et que je n'ai pas pu résister longtemps à ton caractère. Tu ne t'es jamais demandée pourquoi j'étais aussi proche de toi alors que je ne suis qu'une connaissance parmi d'autres pour tes frères et sœurs ? » Adrian haussa les épaules. « Il y a toujours eu quelque chose chez toi qui m'a plus attiré que chez quiconque. C'est pour ça que j'ai du mal à croire que tu voudrais réellement avoir ces yeux rouges et cette aura qui n'a rien de naturel pour toi. J'ai plutôt tendance à croire que tu es possédée ou quelque chose de similaire et que ta seule manière de protéger ta nouvelle nature, c'est de repousser les gens qui t'aiment assez pour tenter de te sauver. » Il marqua une pause qui lui sembla interminable, puis termina en la regardant dans les yeux : « Alors, tu n'as qu'une chose à faire : me dire que Victoria est définitivement morte et que tu veux que je disparaisse de ta vie, que je t'abandonne pour de bon. Tu seras libérée de ma présence et ça ne fera que te confirmer que tu as raison, ce que tu sembles d'ores et déjà penser. »

Il retomba dans le silence. Très franchement, Adrian espérait qu'elle ne le ferait pas, cela prouverait que la Victoria qu'il connaissait et aimait n'était pas définitivement morte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Shosholoza, Kule... Zonzaba, Stimela siphume South Africa, You are meandering on those mountains, The train is from South Africa, Wen´uyabaleka, Wen´uyabaleka ♦️ ShoSholoza


Cartel Rouge
avatar

Casey Ní Grimm

Cartel Rouge
Généralités
℘ Noctis ℘

ϟ Nombre de Messages : 2762
ϟ Nombre de Messages RP : 446
ϟ Crédits : avatar (c) BABINE gif (c) tumblr
ϟ Doublons : Ando Takashi - Leander Edelwald
ϟ Célébrité : Emma Stone
ϟ Âge du Personnage : 27 ans
ϟ Statut : Atteinte d'une addiction olympienne ravageuse.
ϟ Métier : Propriétaire & Gérante du « Red Night »
ϟ Liens Rapides : Présentation ♦️ Liens ♦️ RPs ♦️ Téléphone ♦️ Journal intime ♦️ Exploits ♦️ Cartes.


3 roses de Lukaz ♥️ 2 roses de Dante ♥️ 1 rose de Raphaël ♥️ 1 rose d'Alice ♥️ 1 rose de Barrett ♥️
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 4
ϟ Particularités Physiques:
Ven 28 Juil - 21:15 Message | (#)

Il était blessé.
Elle ne lui avait jamais vu une expression pareille et, l’espace d’un instant, sa colère s’évanouit au profit de la honte. Comme pour Zachary, elle se sentait comme une moins que rien (un état devenu naturel ces derniers jours) de s’acharner ainsi sur lui. Au fond, elle n’y gagnait même pas un peu de réconfort, que du contraire. Peut-être parce qu’il acceptait ses reproches… Elle aurait tellement voulu qu’il se défende, se batte, se justifie, s’exclame à grands renforts de gestes et d’arguments… Mais Adrian n’agissait pas ainsi. Il restait pondéré, posé, calme, comme si rien ne l’atteignait, comme si rien ne revêtait une quelconque importance.

Pourtant, quand il plongea son regard dans le sien, elle sut que la suite n’allait pas lui plaire. Qu’il s’apprêtait à mettre le doigt sur des points de détails qu’elle ne souhaitait pas entendre. Ô surprise, ce fut le cas.
Pourquoi était-elle ici ?
Je ne sais pas.
Pourquoi est-ce qu’ils partageaient, lorsqu’elle était plus jeune, une relation si spéciale ?
Je ne sais pas.
Pourquoi tu n’essaies pas de lui expliquer ?
J’ai peur.

Casey se mordit la lèvre inférieure, tiraillée par un sentiment qui commençait à devenir familier. Victoria pleurait souvent et elle commençait à s’y mettre aussi, depuis sa première dispute avec Raphaël. Tout allait de travers, tout se ramenait à Victoria. C’est moi. C’était moi. C’est moi, maintenant. Elle croisa les bras sous sa poitrine et recula d’un pas, son dos buttant contre l’écorce e l’arbre probablement centenaire sous lequel elle s’était réfugiée.

Victoria n’est pas morte. Et elle n’est pas possédée. Victoria, c’est moi. C’est elle qui m’a créé. Je suis sa partie sombre, tout ce que vos règles et vos idéaux l’obligeaient à garder secret. Je suis la moitié de son âme. C’est moi. Je suis elle. Nous sommes un tout. Un autre tout que tu n’aimeras jamais, précisa-t-elle avec amertume. Nous ne sommes plus sages, nous sommes un être magique, mais même si tu ne le croiras pas, nous ne sommes pas mauvaises.

Parler à la première personne du pluriel la perturbait. Casey fronça les sourcils et secoua la tête, comme pour chasser un bourdonnement désagréable qui vrillait son cerveau.

Qu’est-ce que tu veux sauver ? reprit-elle d’une voix plus ferme. C’est de votre faute à tous, si elle… moi… si le changement a eu lieu. La faute de Max, qui n’a jamais su comprendre. La faute de Tesla, qui ne lui a jamais tendu la main. La faute d’Helena, trop gentille, qui n’a compris que trop tard. La faute de Jack, l’éternel absent, qui porte encore le fardeau d’un amour défunt, trop pour vraiment réussir à regarder le portrait craché qu’était Victoria. La faute de Zack, qui lui a menti, tu parles d’un meilleur ami. La faute de Dexter, qui était censé rester l’élément stable de son univers mais qui l’a abandonnée. La faute de Chase, parce qu’il l’a laissée, parce qu’elle ne comptait pas, elle ne comptait plus. Et ta faute, parce que toi aussi, tu es parti. Tu n’as pas changé de dimension, mais ç’avait quelque chose de plus cruel et de bien pire. Tu étais là, tu vivais, tu enquêtais, tu enseignais, tu appartenais à la Star High, à la Légion, et tu parvenais à l’éviter comme une lépreuse. Vous tous, vous l’avez laissée seule. Heureusement, j’étais là, moi…

Son discours frisait la crise schizophrénique. Pourtant, si Casey se sentait parfois « deux » malgré la fusion, elle restait saine d’esprit.
Elle lui sourit, un rictus d’une infinie tristesse.

Tu veux juste que je te donne l’autorisation de ne plus te soucier de tout ça, n’est-ce pas ? C’est toi, qui veux que je te libère de ma présence… Je ne sais pas ce qui m’a mené ici, mais ce n’était pas une bonne idée. J’étais triste, à cause de…, elle secoua violemment la tête. Peu importe. Je crois qu’une réminiscence m’a poussée à me réfugier quelque part où je me sentais bien, avant. Avant…Avant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Feel it comin' in the air and the screams from everywhere. I'm addicted to the thrill. Can't be scared when it goes down got a problem, tell me now. Only thing that's on my mind is who's gonna run this town tonight? We gonna run this town. (c) run this town - rihanna, kanye west & jay-z

Légion des Etoiles
avatar

Adrian Pennington

Légion des Etoiles
Généralités
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Nombre de Messages : 4103
ϟ Nombre de Messages RP : 1340
ϟ Crédits : Dark Dreams
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Yarochenko
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Âge du Personnage : 117 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Liens Rapides :
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 6
ϟ Particularités Physiques:
Ven 4 Aoû - 11:57 Message | (#)

Adrian était dubitatif face aux paroles de la jeune femme. Il avait déjà rencontré des créatures qui « remplaçaient » des personnes, mais jamais comme elle le décrivait. Peut-être qu'elle provenait d'un monde parallèle où Victoria était une star du rock qui sniffait de la blanche tous les soirs pour s'endormir entre les bras de types tous plus louches les unes que les autres ? Possible. S'il n'émanait pas d'elle une telle aura magique, Adrian aurait pu songer qu'elle avait été manipulée mentalement ou choquée au point de changer de personnalité, voire de révéler une schizophrénie endormie jusque là. Mais il devait arrêter de vouloir se voiler la face : Victoria n'était plus elle-même, quelque chose l'en empêchait. Cependant, il décida de ne pas se montrer aussi « hostile » à l'égard de la créature, ne serait-ce que pour ne pas l’effaroucher. Mais il était possible qu'elle croit vraiment ce qu'elle disait. C'est pour cette raison qu'il haussa simplement les épaules avant de répondre d'un ton aussi posé que possible compte tenu des circonstances :

« Je vois. Mais tu te trompes sur toute la ligne. Du moins, de mon point de vue. » Le ton de sa voix était conciliant et aussi doux qu'il le pouvait, un peu comme s’il parlait vraiment à Victoria. « Il n'y a rien chez toi que je n'aimerais pas. Ce serait stupide et idiot de prétendre que tu as toujours été une femme parfaite : personne ne l'est. Tu as toujours eu une part d'ombre, des secrets à cacher, des pensées ou des envies dont tu ne parlerais à personne. C’est normal, c'est humain. » Cela semblait logique et évident vu la manière dont il parlait. « Si tu m'avais dit que tu en avais assez de cette image, je l'aurais accepté. Tu n'avais pas besoin de t'allier à une créature ou que sais-je encore. » Il marqua une pause avant d'ajouter quelque chose d'un ton légèrement déçu : « Tu crois que mon amour pour toi est si superficiel que je t'aurais tourné le dos si tu avais dit ça ? »

C'était forcément blessant de constater que quelqu'un que vous aimiez n'avait pas assez confiance en vous pour vous dire la vérité, mais au fond, il le méritait : il avait fait pareil en lui cachant la survie de Chase. C'était d'autant plus vrai que tous les torts qui lui étaient reprochés n'étaient pas faux, bien au contraire. Il n'avait pas assuré et il le savait parfaitement. C'était dans sa nature de faillir à chaque fois que quelqu'un avait besoin de lui ! Mais pour le reste... ces accusations étaient fausses. Les Neutron-Grey avaient toujours été là pour les leurs, quant à Jack, Adrian ne pouvait pas lui jeter la pierre. Il savait ce que c'était que de vivre enfoncé dans le passé. Il resta quelques instants silencieux avant de répondre d'un ton neutre.

« Tu as raison pour tout ce qui me concerne et je l'ai déjà admis. Je ne t'en veux pas de ne plus me faire confiance, c'est normal après ce que j'ai fait. Ou plutôt ce que je n'ai pas fait. » Il soupira légèrement. « Mais pour le reste, je ne peux pas te laisser dire ça. Tes frères et sœurs ont toujours veillé sur toi. Vous vous êtes toujours serré les coudes, mais la disparition de Chase a ébranlé votre famille et c'est normal. Ils n'ont pas su comment réagir, mais tu ne peux pas leur reprocher ça. Chacun gère un décès à sa manière, toi tu avais besoin d'être entourée, mais peut-être qu'eux éprouvaient le besoin de se plonger dans la solitude ou le travail ? Je ne leur cherche pas des excuses, mais j'aimerais savoir une chose : leur as-tu parlé de ce que tu ressentais vraiment ? Les as-tu confrontés à cet échec comme tu le fais avec moi ? »

C'était toujours plus simple de reprocher ce genre de choses à des absents ! Mais en étant face aux personnes en question, disons que c'était bien différent. Adrian soupira légèrement, détournant le regard pour contempler le sol non loin de là. Il ne savait plus trop quoi faire pour éviter que cette discussion ne finisse dans une impasse. Il craignait de la braquer et de la faire fuir définitivement, mais il ne pouvait pas rester silencieux et dire amen à tout ce qu'elle lui reprochait !
Au final, lorsqu'elle eut terminé sa dernière réplique, il se laissa aller à une nouvelle remarque :

« Tu te trompes. Si je m'écoutais, je ferais tout mon possible pour te retenir ici et t'empêcher de partir pour t'enfoncer davantage dans cet état d'esprit, mais je ne le fais pas. Tu m'as laissé entendre que tu ne voulais plus me voir, que je n'avais plus le droit de prétendre tenir à toi, alors si c'est ce que tu veux.... » Ces mots lui coûtaient, mais il les prononça tout de même : « … je n'ai pas respecté tes désirs en te disant pour Chase, j'ai choisi ce que j'estimais le mieux pour toi. Mais pas cette fois-ci. Visiblement, tu es assez grande et indépendante pour décider seule, alors si tu me confirmes que tu veux que je te laisse, je le ferais. Mais ce n'est pas ce dont j'ai envie si c'est ce que tu crois. » Il posa un regard affectueux sur elle. « Tu pourrais toujours te sentir bien ici si tu le voulais. »

Il en étant convaincu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Shosholoza, Kule... Zonzaba, Stimela siphume South Africa, You are meandering on those mountains, The train is from South Africa, Wen´uyabaleka, Wen´uyabaleka ♦️ ShoSholoza


Cartel Rouge
avatar

Casey Ní Grimm

Cartel Rouge
Généralités
℘ Noctis ℘

ϟ Nombre de Messages : 2762
ϟ Nombre de Messages RP : 446
ϟ Crédits : avatar (c) BABINE gif (c) tumblr
ϟ Doublons : Ando Takashi - Leander Edelwald
ϟ Célébrité : Emma Stone
ϟ Âge du Personnage : 27 ans
ϟ Statut : Atteinte d'une addiction olympienne ravageuse.
ϟ Métier : Propriétaire & Gérante du « Red Night »
ϟ Liens Rapides : Présentation ♦️ Liens ♦️ RPs ♦️ Téléphone ♦️ Journal intime ♦️ Exploits ♦️ Cartes.


3 roses de Lukaz ♥️ 2 roses de Dante ♥️ 1 rose de Raphaël ♥️ 1 rose d'Alice ♥️ 1 rose de Barrett ♥️
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 4
ϟ Particularités Physiques:
Sam 5 Aoû - 11:59 Message | (#)

Victoria n’avait rien d’une femme parfaite, mais elle subissait la pression de son entourage, comme si elle devait l’être. On jugeait le moindre de ses comportements, on corrigeait la moindre de ses erreurs. En grandissant sous les lumières des projections, cette sensation s’était intensifiée. On analysait ses moindres faits et gestes dans la presse, parfois pour la féliciter et l’encenser, parfois pour la descendre et lui cracher au visage.
C’est à cette époque qu’elle prit conscience du pouvoir destructeur des mots.
Et plus elle grandissait, moins elle le supportait. En apparence, elle restait digne mais en elle, la bulle était sur le point d’éclater. L’évasion de Dexter n’avait fait qu’accélérer l’inévitable. Tout ce drame se serait joué, inéluctablement, quelques mois plus tard, peut-être une année… Pas plus.

Oui, je le crois. Parce que tu m’as tourné le dos quand j’étais parfaite, alors tu l’aurais fait encore plus vite si je ne l’avais pas été, répondit-elle d’une voix neutre.

Elle énonçait un fait extrêmement douloureux, mais un fait tout de même. Une vérité. Sa vérité. Victoria avait souffert du retrait de l’Archimage. Elle avait d’abord pensé qu’il avait trop de travail, ce qu’elle pouvait comprendre. Puis elle se dit qu’à l’instar de Tesla, il se réfugiait dans ses obligations pour faire son deuil. Cela aussi, elle le concevait même si une part égoïste, tout au fond d’elle, aurait aimé qu’il se soucie davantage d’elle que de lui-même. Puis les mois se muèrent en années… Et rien ne changeait. Aux yeux de Victoria, Adrian l’avait fui, abandonnée, et elle ne comprenait pas pour quelle raison. Leur mission ensemble en Amérique du Sud lui avait laissé entrevoir un possible rapprochement mais dès le retour, ce fut comme si rien ne s’était passé.
Une gifle de plus.

Il ne cessait de parler, d’accepter ses torts et ça la rendait dingue. Casey cherchait une confrontation, pas une acceptation passive ! Mais il avait toujours été ainsi et il ne changerait pas, pas à son âge en tout cas. Elle ne pouvait s’acharner sur Zachary, parce qu’il lui inspirait de la pitié, et elle ne le pouvait pas plus sur l’Archimage, parce qu’il se laissait insulter sans bouger. Au final, Raphaël était le seul à se disputer avec elle de manière pro-active. Enfin, Ando aussi, mais elle avait promis à Lukaz de faire des efforts avec le Docteur Otaku, pour harmoniser leurs collaborations.
Les lèvres pincées, elle lui cracha sa réponse :

Et comment j’aurais pu leur parler ? Quand le Commander m’a renvoyé… Parce que tu le sais, n’est-ce pas, que ce n’était pas une démission volontaire ? Ils m’ont forcé la main, c’était mieux pour moi. J’avais besoin de prendre du repos et de me recentrer sur moi. Tu parles, c’était surtout mieux pour eux ! Pour éviter d’entacher la si jolie image de la Légion ! Une héroïne n’a le droit de rien, c’est une poupée Barbie docile, juste bonne à se donner en spectacle contre des « super-vilains ». J’ai lu de la déception dans leurs regards, quand le Commander a énoncé les faits. De la déception, mais pas de la surprise. Je suis certaine que c’est l’un d’entre eux, qui a averti la Légion. Parce qu’ils me faisaient suivre, ils interceptaient mes textos, ils ont vu que c’était moi, qui avait appelé Dexter. Parce que je voulais lui parler, pour le convaincre d’arrêter tout ça, je voulais… Je ne sais pas exactement ce que j’imaginais, en fait.

Elle eut un rire amer.

C’est lui qui m’a ouvert les yeux. Et quand je suis revenue, quelques heures plus tard, quand le Commander était là, il y avait du jugement et du dégoût dans leurs yeux. Comment j’étais supposée leur parler ? Ils n’auraient pas pu comprendre. Max a une petite vie parfaite, Tesla n’a aucun désir pour personne, et Jack n’a aimé qu’une seule femme de toute sa vie ! Je suis anormale depuis longtemps et ils me l’ont fait comprendre.

Des sentiments probablement imaginés de toute pièce par son esprit déjà au bout du rouleau à ce moment-là. S’enfonçant dans la mauvaise foi, elle précisa :

Ils n’ont jamais compris que Dexter était le seul à m’avoir jamais vraiment aimé… Et maintenant il est parti, lui aussi.

Elle enroula ses bras autour de son corps, s’appuyant contre le tronc de l’arbre, les yeux voilés, la gorge nouée. Elle souffrait vraiment de cette disparition, plus que certainement définitive. Un abandon de plus, parce que elle n’était pas Victoria.
Adrian aussi, la laissait tomber. Par ses mots, il se dédouanait de sa responsabilité. Il préférait qu’elle s’en aille, parce qu’elle n’était plus la fille qu’il avait connue. Soudainement, elle devenait adulte et indépendante, alors qu’elle aurait aimé, aussi puéril que cela puisse paraître, qu’au moins une personne ayant vraiment connu Victoria l’aime pour ce qu’elle était.
Ce qu’elle était vraiment.
Et Lukaz ne comptait pas. Il n’avait pas été un proche ou un membre de sa famille. Il n’était pas un héros non plus.
Pitoyable utopie.

Elle secoua vivement la tête.

Non, je ne pourrais pas. J’ai choisi un autre genre de chemin et j’aime ma vie, même si elle implique d’utiliser un artefact pour qu’on ne reconnaisse pas mon visage. J’ai un travail dans lequel je suis douée, je fréquente même quelqu’un ! Plus personne ne me juge ou ne me prend pour modèle, plus personne ne me scrute, je peux me promener dans la rue et simplement vivre. Je ne veux plus jamais redevenir Victoria. Je m’appelle Casey, maintenant, l’informa-t-elle.

Depuis tout à l’heure, elle n’avait pas desserré l’étreinte de ses bras autour de sa propre poitrine, comme si ça l’aidait à rester entière.

Et Papy Pennington n’aimera jamais Casey, murmura-t-elle d’une voix d’enfant triste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Feel it comin' in the air and the screams from everywhere. I'm addicted to the thrill. Can't be scared when it goes down got a problem, tell me now. Only thing that's on my mind is who's gonna run this town tonight? We gonna run this town. (c) run this town - rihanna, kanye west & jay-z

Légion des Etoiles
avatar

Adrian Pennington

Légion des Etoiles
Généralités
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Nombre de Messages : 4103
ϟ Nombre de Messages RP : 1340
ϟ Crédits : Dark Dreams
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Yarochenko
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Âge du Personnage : 117 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Liens Rapides :
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 6
ϟ Particularités Physiques:
Jeu 10 Aoû - 11:02 Message | (#)

C'était assez douloureux de voir ce qu'elle pensait de lui, mais Adrian estimait l'avoir mérité. Il lui avait tourné le dos, elle se sentait incomprise et trahie, quoi de plus logique ? Le vieux mage s'en voulait amèrement, mais il ne voyait pas quoi dire pour rattraper cette erreur : les mots ne suffisaient pas. Il aurait pu argumenter à propos du fait que ce n'était pas sa perfection – ou son absence – qui entrait en jeu, mais ses sentiments pour Chase et le fait qu'il voulait la protéger, sauf que tout cela lui semblait bien creux et inutile.

Il resta donc silencieux, l'écoutant avec attention, bien qu'il fut un peu étonné de l'entendre parler du Docteur Syndrome. Un peu, mais pas trop. Adrian ressentit un nouveau coup de poignard en l'entendant arguer que seul cet homme l'avait vraiment aimée, mais il camoufla son trouble comme il le put. C'était plus fort que lui. Son regard resta posé sur le minois de la demoiselle qu'il peinait à reconnaître malgré les traits familiers. Ce n'était plus vraiment Victoria, elle avait parfaitement raison sur ce point.

Un soupir lui échappa, lourd, mais pas résigné pour autant. Son regard se voilà un instant d'un film de tristesse, mais il se reprit rapidement.

« J'aimerais pouvoir te dire que si, mais la vérité c'est que je ne sais rien de ta nouvelle vie. Tu sais, je suis loin d'être parfait, alors on aurait pu s'entendre entre gens imparfaits. » Ce n'était un secret pour personne qu'il avait beaucoup d'échecs à son actif. « Mais tu te trompes en disant que seul ce Dexter t'a aimée. Toute ta famille aussi. Moi aussi. » Il haussa légèrement les épaules. « Et même si tu ne me croiras pas, c'est toujours le cas. » Un soupir lui échappa. « La vérité, c'est que la manière dont il t'aime est différente, plus... démonstrative je dirais ? »

Oh, il ne le connaissait pas personnellement, mais Adrian savait que cet homme était obsédé par les Neutron-Grey et plus précisément par Victoria. Il devait certainement avoir fait tout son possible pour lui prouver qu'il tenait à elle et comme la jeune femme était plutôt innocente sur ce plan-là – du moins c'était son impression – elle pouvait certainement avoir été captivée par cette nouvelle forme d'amour. Ce n'était pas franchement le genre de sujet qu'Adrian aimait avoir, trop pudique et prude qu'il était, mais avait-il vraiment le choix ? Ignorant la gêne qu'il éprouvait, le vieux mage reprit :

« Je crois plutôt qu'il t'a montré une autre forme d'amour et que tu as pensé que c'était la seule qui existait. » Certainement parce qu'elle lui plaisait, mais il occulta ce détail. « Sauf que c'est faux. J'ai vécu suffisamment longtemps pour savoir lorsque j'aime quelqu'un. » Il parlait au présent, signe que ses sentiments pour la jeune femme n'avaient pas changé. « Je ne peux pas te reprocher d'en vouloir à la Légion. J'admets volontiers que ce n'est pas un groupe très tolérant, tu t'y sentais certainement trop conditionnée. » Chase aussi avait fait le choix de quitter l'UNISON pour les mêmes raisons après tout. « Tout le monde a le droit d'avoir besoin de changer d'air, d'habitudes ou de caractère tu sais. » Lui-même l'avait fait. « Mais.... j'ai l'impression que tu ne l'as pas fait pour les bonnes raisons. »

Il ne se targuerait pas de savoir quelles étaient ces bonnes raisons bien sûr ! Mais vu son état actuel, il semblait évident qu'elle ne se sentait pas au mieux de sa forme malgré tout ce qu'elle disait. Avec un pincement au cœur, Adrian réalisa qu'il ne pourrait peut-être rien faire pour elle cette fois-ci. Joignant ses mains dans son dos, il reprit une dernière fois.

« Si j'étais convaincu par tes paroles, j'admettrais que tu as raison. Mais... j'ai comme le sentiment que tu n'es pas aussi sûre de toi que tu voudrais le faire croire. » Il sonda son regard. « Et tu n'avais pas besoin de changer pour qu'on veuille te prendre pour modèle, tu sais. »

Même si elle trouverait certainement cela étrange, Adrian avait toujours admiré sa capacité à être proche des gens, à savoir comment aider quelqu'un dans le besoin, à être pédagogue... en somme, à être tout ce qu'il était incapable d'être. Elle lui avait servi de modèle à sa manière, mais il savait parfaitement qu'elle ne le croirait pas s'il disait une chose pareille. Cependant, un dernier détail restait à régler :

« Ton artefact.... je vois que tu as eu l'aide de Dante. »

Il eut beaucoup de mal à camoufler sa tristesse pour ce coup-là. En plus de son échec face à Victoria, voilà qu'il découvrait aussi la trahison d'un ami. C'était beaucoup, même pour un vieillard !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Shosholoza, Kule... Zonzaba, Stimela siphume South Africa, You are meandering on those mountains, The train is from South Africa, Wen´uyabaleka, Wen´uyabaleka ♦️ ShoSholoza


Cartel Rouge
avatar

Casey Ní Grimm

Cartel Rouge
Généralités
℘ Noctis ℘

ϟ Nombre de Messages : 2762
ϟ Nombre de Messages RP : 446
ϟ Crédits : avatar (c) BABINE gif (c) tumblr
ϟ Doublons : Ando Takashi - Leander Edelwald
ϟ Célébrité : Emma Stone
ϟ Âge du Personnage : 27 ans
ϟ Statut : Atteinte d'une addiction olympienne ravageuse.
ϟ Métier : Propriétaire & Gérante du « Red Night »
ϟ Liens Rapides : Présentation ♦️ Liens ♦️ RPs ♦️ Téléphone ♦️ Journal intime ♦️ Exploits ♦️ Cartes.


3 roses de Lukaz ♥️ 2 roses de Dante ♥️ 1 rose de Raphaël ♥️ 1 rose d'Alice ♥️ 1 rose de Barrett ♥️
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 4
ϟ Particularités Physiques:
Jeu 10 Aoû - 11:28 Message | (#)

La colère avait cédé place à la tristesse. Casey avait envie de croire Adrian, d’être naïve, d’enterrer cette voix malsaine qui lui hurlait que l’Archimage essaierait forcément de la renvoyer d’où elle venait, comme Zachary l’avait fait avant lui. Sauf que l’amour d’une petite fille pour son grand-père n’a rien de comparable. Rien n’existe de plus puissant, hormis l’amour pour un père que Victoria n’avait jamais connu. Son ours en peluche, Mister Pennington, était resté au Bigsby Building et c’était le seul élément de sa vie passée qui lui manquait parfois.
Oui, elle avait envie de s’approcher et qu’il la prenne dans ses bras, comme lorsqu’elle était petite fille. Il avait arrêté quand elle avait grandi, peut-être parce qu’il jugeait cela inconvenant. Il avait toujours été si réservé !

Dont il m’aimait, murmura-t-elle. Il est parti, quand je suis devenue Casey. Il la hait, il voulait que je revienne. Que Victoria revienne. Zack aussi, me déteste. Il a essayé de me chasser, il est le seul à en avoir le pouvoir, parce que sa magie est liée à l’endroit d’où je viens, mais il n’a pas réussi. Et il n’a pas voulu accepter que c’est tout simplement parce que je suis Victoria.

Et Adrian, le comprendrait-il ? L’accepterait-il ? Ou essayait-il de l’amadouer avec sa douceur et sa gentillesse ? Casey ne le connaissait pas manipulateur, mais au fond, depuis toutes ces années, peut-être avait-il changé.

Au début, c’était un accident, acquiesça-t-elle sans détourner le regard. On a lutté. Puis j’ai compris qu’en réalité, je me battais contre une part de moi dont j’avais honte. Cette part de moi qui assume tout ce qu’il y avait de noir dans mon cœur. Qui ose envoyer balader les conventions sociales, le carcan dans lequel on m’a forcée à grandir. Une fois que j’ai compris ça… Tout allait beaucoup mieux.

Après tout, les seules fois où « Victoria » était revenue, ç’avait été pour empêcher « Casey » de tuer Dexter. En réalité, l’amour avait affronté la raison mêlée de haine. Et l’amour avait gagné, jusqu’à ce que Dexter disparaisse. Désormais, leur cœur battait pour quelqu’un d’autre. Elle avait guéri, d’une certaine manière.
Plus ou moins.

Elle déglutit et s’obligea à ne pas détourner les yeux quand il parla de Dante. Elle avait l’impression e trahir le dragon mais, d’un autre côté, personne ne pouvait cacher la nature de sa magie à l’Archimage.

Dante était l’ami de Victoria. Quand il a eu vent d’une certaine rumeur… Il a tenu à la vérifier et il a été surpris de tomber sur moi. Il a accepté de m’aider, même si je savais que tu serais le seul de qui le pendentif ne me protègerait pas. Il a juste voulu m’aider… Il savait que sans lui, tout ça ne resterait pas un secret très longtemps. Il a compris ce que je lui ai expliqué, il a accepté l’évidence. Il est tellement vieux, tellement ancien, je pense qu’il a mieux compris que moi, au début, ce qui était en train d’arriver. Ne lui en veut pas trop. Il a veillé sur moi. Il m'a protégée.

Même si elle comprenait parfaitement qu’il soit en colère, après tout. Le mensonge entre amis, Casey connaissait bien… Ceci dit, elle ne mentait pas. Sans Dante, elle serait probablement morte ou entre les mains de la Confrérie des Rêveurs, à l'heure actuelle. Le dragon avait eu beaucoup de bienfaits pour elle, plus qu'Adrian ces dernières années, objectivement. Même s'il ne remplacerait jamais l'Archimage dans son cœur.
Il y eut un silence entre eux puis, poussée par un élan, Casey relâcha les bras autour de sa poitrine et réduisit la distance entre Adrian et elle. Et l’enlaça, entourant son cou de ses bras. Elle enfouit son nez dans ses vêtements et inspira son odeur, qui la ramena en enfance. Elle savait, pourtant, qu’elle prenait un très grand risque mais elle avait besoin d’un câlin, en cet instant. Et pas celui de n’importe qui. Pas celui de Lukaz ou de Dawn, pas du regard circonspect d’Alice.
Il lui manquait, même si elle lui en voulait.
Et les autres NG aussi, même si elle les détestait.

Une larme silencieuse roula sur sa joue.

C’était un accident, murmura-t-elle à nouveau. J’ai appris que Chase était toujours vivant, c’est Zachary qui me l’a dit, en espérant me secouer, juste après que le Commander m’ait renvoyé. Il m’a dit qu’il n’en pouvait plus de me voir sombrer à cause d’un pseudo mort. Et je savais que quelqu’un d’autre était au courant et m’avait menti… Pas toi mais… Le copain de Chase, qui était devenu mon ami. Alors je suis allée le trouver, on s’est disputé et je suis tombée. Je suis tombée, répéta-t-elle en étouffant un sanglot. Je suis tombée et elle était là. Moi, elle, nous… Mes psychoses, mes cauchemars, ma haine, ma peur, mon désir, tout ça, rassemblée en une boule noire et compacte aux yeux rouges comme ceux d’un démon. Si tu ne veux plus de ton corps, Victoria, moi je le prends. Deviens moi, deviens toi. Je sais, j’ai l’air malade, mais c’est arrivé comme ça. J’ai eu de nouveaux pouvoirs, de la magie, parce qu’elle était magique, elle venait de la dimension onirique, tu comprends ? C’était le moi créé dans mon sommeil, quand tout ce que tu caches refait surface et te juge, implacablement. Je me sens mieux, maintenant, je me sens libre, mais je suis triste, parce que ça te met dans une situation difficile.

Parce qu’elle était Noctis.
Parce qu’elle appartenait au Cartel Rouge.
Parce qu’elle le haïssait.
Et qu’elle l’aimait tout à la fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Feel it comin' in the air and the screams from everywhere. I'm addicted to the thrill. Can't be scared when it goes down got a problem, tell me now. Only thing that's on my mind is who's gonna run this town tonight? We gonna run this town. (c) run this town - rihanna, kanye west & jay-z

Légion des Etoiles
avatar

Adrian Pennington

Légion des Etoiles
Généralités
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Nombre de Messages : 4103
ϟ Nombre de Messages RP : 1340
ϟ Crédits : Dark Dreams
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Yarochenko
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Âge du Personnage : 117 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Liens Rapides :
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 6
ϟ Particularités Physiques:
Jeu 10 Aoû - 12:04 Message | (#)

Adrian n'était pas très étonné que ce Dexter lui ait tourné le dos en découvrant Casey. Il était obsédé par Victoria et non son autre personnalité. Peut-être bien que c'était son innocence qui lui plaisait tellement ? L'idée de la pervertir et de la forcer à changer pour lui ? Au fond, c'était sans importance, il semblait ne plus faire partie de sa vie. Quant à Zack... c'était assez normal de réagir comme il le faisait. Adrian aurait certainement été dans le même cas que lui s'il avait eu un siècle de moins au compteur ! Mais avec les années qui passaient, vous commenciez à avoir une vision différente de la personnalité et de son évolution.

Au fur et à mesure des explications de la demoiselle Adrian comprenait ce qui s'était passé. Enfin, grossièrement. Il n'avait jamais rencontré quelqu'un dans ce cas-là, mais c'était une forme de possession, à l'exception près qu'elle était possédée par... elle ? Mais était-ce vraiment le cas ? Elle pouvait bien croire que ce n'était pas une possession habituelle alors qu'il suffirait d'un petit rituel pour la faire redevenir elle-même. Adrian ne pouvait pas se prononcer sur ce point : il n'avait pas eu l'occasion de vérifier ce détail.

Lorsque la jeune femme défendit Dante, l'Archimage ne fut pas franchement étonné de ce qu'il apprit. Le dragon avait toujours été très... neutre. Il n'avait jamais pris position pour « le bien » ou « le mal », mais le vieux mage avait naïvement pensé que l'immortel l'avertirait s'il avait des informations sur Victoria. Adrian n'avait jamais dissimulé son inquiétude pour la demoiselle, c'était donc assez décevant et blessant de comprendre que son ami l'avait laissé dans le doute et la crainte alors qu'il savait ce qui se passait réellement. Qui sait, peut-être même qu'à ce moment Adrian aurait encore pu « la sauver » ? Il n'en savait rien. Sur le coup, sa déception était telle qu'il préférait ne pas y penser. Il le ferait plus tard, à tête reposée.

Son regard se reposa sur le minois de Victoria – Casey – au moment où elle se dirigea vers lui et il fut étonné de constater à quel point son geste lui fit plaisir. Adrian n'avait jamais été quelqu'un de démonstratif ou de tactile, il témoignait son affection par des sourires et des gestes – distants – mais à ce moment c'était bien différent. En la voyant agir ainsi, il avait l'impression qu'elle ne mentait pas en disant qu'elle était toujours « elle »... à moins qu'il ne s'agisse d'une habile et cruelle manipulation ? Il préférait croire que non.
Machinalement, il glissa l'un de ses bras autour de la taille de la demoiselle et son autre main se posant sur son dos, le caressant doucement comme il le faisait lorsqu'elle était petite. L'écoutant parler, son cœur se serra alors qu'il imaginait l'état de détresse dans lequel elle avait dû être, tout ce qu'elle avait pu endurer alors qu'il n'avait pas été là pour la protéger comme il aurait dû le faire.... Tellement d'échecs et pourtant... elle était encore là, elle était revenue vers lui. Il ne le méritait pas et à ce moment, il se sentait bien moins humain qu'elle.

La logique, mais aussi son rôle de Légionnaire ou encore d'Archimage aurait voulu qu'il la convainque de changer, de le laisser tenter de l'exorciser, sauf que son affection pour elle lui disait le contraire. Qu'est-ce qui comptait le plus ? Qu'elle soit heureuse, qu'elle se sente libérée, ou qu'elle se morfonde dans une vie qui n'était plus faite pour elle ? Son cœur se serra alors qu'il l'enlaçait toujours. Quelques longues secondes de silence passèrent avant qu'il ne reprenne la parole.

« Tu sais, tout ce que je veux, c'est que tu sois heureuse. Je ne veux pas que tu te morfondes dans une vie qui ne te convient pas, que tu ressentes un vide, ou que tu vives par obligation et pour ne pas décevoir les autres. » Il avait du mal à croire ce qu'il disait. Son étreinte se resserra légèrement comme s'il craignait de la perdre. « J'ai juste envie que tu vives comme tu le souhaites, que tu fasses ce dont tu as besoin pour toi et non pour faire plaisir aux autres. Tu le mérites tu sais. » C'était plus facile à dire sans la regarder. « Je ne peux pas m'empêcher de vouloir te persuader de me laisser tenter un exorcisme, trouver une solution pour vous séparer ou que sais-je encore... mais c'est surtout parce que j'ai peur pour toi. » Son cœur s'était accéléré alors qu'il parlait, l'anxiété se manifestait. « Mais si tu me dis que tu as la vie que tu veux, que tu n'as pas besoin ou envie de mon aide, alors.... » Il marqua une pause, se demandait s’il arriverait à prononcer ces mots. « Alors.... je pense que tu as raison de rester comme tu es. » Un profond soupir lui échappa. « C'est toi que j'aime, peu importe que tu sois Victoria, Casey ou autre chose. Tes paroles me prouvent que tu n'as pas vraiment changé. » Et son geste aussi. « Tout ce qui compte, c'est que tu sois bien. »

Dans un geste instinctif, il baissa légèrement la tête et approcha ses lèvres de la tempe de la jeune femme pour y déposer un léger baiser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Shosholoza, Kule... Zonzaba, Stimela siphume South Africa, You are meandering on those mountains, The train is from South Africa, Wen´uyabaleka, Wen´uyabaleka ♦️ ShoSholoza


Cartel Rouge
avatar

Casey Ní Grimm

Cartel Rouge
Généralités
℘ Noctis ℘

ϟ Nombre de Messages : 2762
ϟ Nombre de Messages RP : 446
ϟ Crédits : avatar (c) BABINE gif (c) tumblr
ϟ Doublons : Ando Takashi - Leander Edelwald
ϟ Célébrité : Emma Stone
ϟ Âge du Personnage : 27 ans
ϟ Statut : Atteinte d'une addiction olympienne ravageuse.
ϟ Métier : Propriétaire & Gérante du « Red Night »
ϟ Liens Rapides : Présentation ♦️ Liens ♦️ RPs ♦️ Téléphone ♦️ Journal intime ♦️ Exploits ♦️ Cartes.


3 roses de Lukaz ♥️ 2 roses de Dante ♥️ 1 rose de Raphaël ♥️ 1 rose d'Alice ♥️ 1 rose de Barrett ♥️
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 4
ϟ Particularités Physiques:
Jeu 10 Aoû - 12:50 Message | (#)

Casey avait du mal à croire aux paroles de l’Archimage. Elle s’était attendue à beaucoup de choses, mais certainement pas à de l’acceptation, du renoncement. Elle se crispa quand il évoqua l’idée d’un exorcisme, mais, la tête ainsi posée contre son torse, elle entendait son cœur battre la chamade et elle le savait sincère. Il avait peur pour elle, comme ç’avait toujours été le cas. Quand ils avaient formé l’équipe des NG, qu’ils étaient devenus des enfants héros, Adrian avait été l’un de ceux qui avait tiqué devant cette idée, qui avait pensé au bienêtre des enfants et surtout des deux plus jeunes : Victoria et Chase. Ç’avait été une protestation passive, parce que concrètement, il ne s’était pas interposé, mais il avait eu peur pour eux à ce moment-là, comme si une petite voix lui soufflait comment toute l’histoire allait se terminer.
Et peut-être que s’il avait été plus ferme, s’il avait accepté de s’en mêler, au lieu de juger que, n’étant pas leur tuteur, ça ne le « regardait pas », probable que Chase serait toujours Chase et Victoria toujours Victoria.
Ou peut-être pas.
Avec des si, on redessine le monde.

En cet instant, Casey se moquait du passé. Elle ne voyait que le présent, que cette étreinte chaste qui lui procurait exactement ce qu’elle avait besoin en cette seconde. Il était la première personne de son cercle proche à l’accepter comme Casey et elle ne parvenait pas à tarir les larmes silencieuses qui mouillaient le costume de son Papy Pennington. Elle le serra plus fort et murmura un « Merci » étranglé. Incapable de cesser ses larmes après qu’il lui ait tendrement embrassé le front, elle pleura pendant plusieurs minutes et il lui caressa les cheveux en murmurant, de temps en temps, des paroles apaisantes.

Avec réticence, pourtant, Casey finit par s’écarter un peu. Elle frotta ses joues trempées par les larmes, s’employa à ravaler sa mine défaite. Comme souvent lorsqu’on pleure autant, elle se sentait vide, mais cette fois, c’était un vide apaisant. Elle leva sur Adrian ses yeux désormais secs quoi que cernés, de ce rouge démoniaque qui n’en était pas vraiment un.

J’ai besoin de ton aide, pour quelque chose. Parce que je ne veux pas que tu mentes pour moi, comme tu l’as fait pour Chase. Peut-être qu’il était assez égoïste pour te demander de garder son secret, mais moi… Je ne veux pas. Si jamais ils sont aussi tristes que tu le prétends, alors, s’il te plait, dis-leur…Dis-leur que je vais bien. Dis-leur que j’ai besoin d’encore un peu de temps, mais que je suis là, que je vais bien, et surtout… Surtout dis leur que je ne suis pas avec lui. Je crois qu’ils ont besoin de le savoir, parce que je connais Maxime, ça doit le ronger.

Renouer avec Adrian ramenait à la surface les sentiments contradictoires qu’elle entretenait pour sa famille. Un amour mêlé de haine, une affection sincère qui ne disparaitrait jamais tout à fait. Depuis plus de six mois, ils avaient souffert par sa faute… Et elle jugeait désormais que c’était assez.

Je ne veux pas te dire trop de choses sur ma vie, parce que tu vas encore t’inquiéter, et je ne veux pas te mettre dans une position délicate. Mais je ne suis pas mauvaise, je fais des choses, parfois… Mais je ne tue pas les gens et je ne leur fais pas du mal. Tu me crois ? demanda-t-elle, les yeux brillant d’espoir.

C’était un demi mensonge. Elle avait tué par accident, par extension aussi, son business se situait à la limite de la légalité, mais Casey n’était jamais parvenue à aller beaucoup plus loin. Même pour ses mœurs, finalement, elle était fidèle à un dieu libertin qui n’avait même pas idée qu’elle ne baisait pas à tout vent depuis qu’elle avait compris qu’elle était tombée amoureuse de lui. Mais ça, c’était une autre histoire, bien trop intime et gênante pour en discuter avec son grand-père.
Il risquait l’arrêt cardiaque de honte.

Et je voudrais aussi… Elle hésita une seconde, les yeux baissés. Si jamais tu vas dans ma chambre, est-ce que tu pourrais… Récupérer Mister Pennington ? Elle rougit un peu. Je sais que tu l’avais enchanté pour qu’il veille sur moi, qu’il me fasse un câlin quand j’étais triste et qu’il aidait Chase à tenir les cauchemars à distance. Je crois que la magie s’est estompée, ces dernières années, parce qu’il ne bougeait plus beaucoup, mais même si on ne peut plus vraiment se voir, j’ai vraiment envie de posséder quelque chose qui vient de… toi. C’est bizarre, non ? De t’en vouloir à ce point mais de t’aimer encore si fort. C’est de la folie.

Elle sourit, nostalgique, et songea mais tout le monde est fou, ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Feel it comin' in the air and the screams from everywhere. I'm addicted to the thrill. Can't be scared when it goes down got a problem, tell me now. Only thing that's on my mind is who's gonna run this town tonight? We gonna run this town. (c) run this town - rihanna, kanye west & jay-z

Légion des Etoiles
avatar

Adrian Pennington

Légion des Etoiles
Généralités
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Nombre de Messages : 4103
ϟ Nombre de Messages RP : 1340
ϟ Crédits : Dark Dreams
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Yarochenko
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Âge du Personnage : 117 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Liens Rapides :
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 6
ϟ Particularités Physiques:
Sam 12 Aoû - 13:48 Message | (#)

Adrian n'était pas naïf, il se doutait parfaitement qu'ils ne pourraient pas rester ainsi éternellement, ni même que cela pourrait se reproduire un jour. Il avait beau vouloir l'aider et lui promettre d'être présent si elle avait besoin de son aide, il se doutait que cela ne serait pas aussi aisé. Victoria – Casey – lui avait clairement expliqué qu'elle avait changé de vie, qu'elle avait un nouveau travail, de nouveaux amis et visiblement un compagnon. Ce dernier n'apprécierait pas forcément de voir un type comme lui tourner autour de sa petite copine, sauf si la jeune femme lui avait tout dit à son sujet – mais il espérait que non. Qui plus est, bien qu'ils avaient retrouvé leurs gestes passés, Adrian n'oubliait pas qu'elle ne lui faisait plus autant confiance qu'auparavant. Même s'il n'en était pas sûr, elle pouvait penser qu'il la dénoncerait à la Légion si elle revenait trop souvent ? Pour être franc, l'immortel n'était plus sûr de rien et il préférait ne pas poser la question aussi clairement. Il y avait malheureusement certaines choses qui semblaient naturelles sans avoir besoin de le dire à haute voix.

Il la laissa s'écarter quelques instants plus tard, baissant simplement les yeux pour la contempler alors qu'elle lui expliquait qu'elle ne voulait pas qu'il mente à ses frères et sœurs et qu'il leur passe un message. Un très léger sourire ourla les lèvres de l'américain, même si un fond de tristesse était encore visible. Au fond, elle n'avait pas vraiment changé contrairement à ce qu'elle semblait croire, mais elle n'était plus la même. Prétendre le contraire aurait été se voiler la face.

Adrian n'interrompit son silence qu'au moment où elle lui demanda s'il la croyait lorsqu'elle disait ne tuer personne.

« Oui, évidemment. »

Malgré tous ses changements elle restait la même dans le fond. En tous les cas, Adrian la reconnaissait à ce moment précis et cela malgré ses cheveux et ses yeux étranges. Elle le prouva une fois de plus en parlant de son ours en peluche. Voilà une demande à laquelle il ne s'attendait pas, mais cela le toucha étrangement. Un nouveau sourire ourla ses lèvres alors qu'il acquiesçait.

« C'est juste être humaine. » Les sentiments... « Tout n'est pas noir ou blanc. » Une manière de lui dire que cela ne changerait rien à ce qu'il ressentait lui aussi. « La prochaine fois que j'irai là-bas, je le récupérerai. Je ne pense pas qu'ils s'y opposeront. » Elle se doutait de qui il parlait. « Je pourrais même rafraîchir l'enchantement. Enfin, si tu le souhaites. » Il ne voulait pas qu'elle pense qu'il en profiterait pour modifier l'enchantement initial. « Ça me fait plaisir que tu penses encore à lui, même maintenant. »

Il retrouvait un peu plus de la petite fille qu'il avait appris à aimer toutes ces années. Un peu à l'instar de tous les pères du monde, il était content de voir qu'elle ne l'oubliait pas après avoir trouvé sa nouvelle vie et ses nouveaux amis. Pouvoir se sentir encore un peu utile pour elle avait quelque chose de rassurant.
Un léger soupir lui échappa.

« Et je transmettrai ce que tu m'as dit. Je crois que tu as fait le bon choix.... » Il hésita avant de poursuivre. « Malgré tout ce que tu peux penser, ton départ leur a laissé un immense vide et même s'ils ne seront pas comme avant même avec ces quelques mots... je crois que ça leur fera du bien. »

Bien sûr, il s'attendait à ce que Maxime veuille se lancer dans une nouvelle recherche plus poussée, peut-être même qu'il pourrait lui demander de les assister, mais Adrian ne le ferait pas. Oh, ce n'était pas l'envie qui lui en manquait, mais il devait accorder sa confiance à Victoria. Malgré tout, un dernier point devait être éclairci pour qu'il se sente capable de s'en tenir à ce qu'il venait de décider :

« Je veux juste que tu me fasses une promesse.... Je veux que tu me jures que si quelque chose va mal, que tu sens que la situation t'échappe ou même simplement si tu n'en peux plus... je veux que tu me préviennes. Pas forcément en venant ici si tu ne le veux pas, même par un simple message écrit ou que sais-je encore. » Il faisait de gros efforts pour ne pas avoir l'air envahissant. « Je vais forcément m'inquiéter pour toi, c'est dans ma nature tu sais, mais je respecte tes choix. La Légion et tout ça... ça passe après toi. J'espère juste que je n'aurai pas à la regretter. »

Autrement dit, si jamais quelqu'un mettait son rôle de Légionnaire dans la balance pour le forcer à parler, il s'en irait tout simplement. Victoria passait avant, mais elle devait lui promettre de ne pas se mettre en danger inutilement, ou tout du moins, de le prévenir si elle avait besoin d'aide.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Shosholoza, Kule... Zonzaba, Stimela siphume South Africa, You are meandering on those mountains, The train is from South Africa, Wen´uyabaleka, Wen´uyabaleka ♦️ ShoSholoza


Cartel Rouge
avatar

Casey Ní Grimm

Cartel Rouge
Généralités
℘ Noctis ℘

ϟ Nombre de Messages : 2762
ϟ Nombre de Messages RP : 446
ϟ Crédits : avatar (c) BABINE gif (c) tumblr
ϟ Doublons : Ando Takashi - Leander Edelwald
ϟ Célébrité : Emma Stone
ϟ Âge du Personnage : 27 ans
ϟ Statut : Atteinte d'une addiction olympienne ravageuse.
ϟ Métier : Propriétaire & Gérante du « Red Night »
ϟ Liens Rapides : Présentation ♦️ Liens ♦️ RPs ♦️ Téléphone ♦️ Journal intime ♦️ Exploits ♦️ Cartes.


3 roses de Lukaz ♥️ 2 roses de Dante ♥️ 1 rose de Raphaël ♥️ 1 rose d'Alice ♥️ 1 rose de Barrett ♥️
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 4
ϟ Particularités Physiques:
Lun 14 Aoû - 13:02 Message | (#)

Le bon choix ? Peut-être… Casey n’était pas certaine à cent pour cent, le doute l’assaillait déjà, mais elle ne comptait pas revenir sur sa parole. Au bout d’un moment, la rancœur n’apporte plus rien si ce n’est souffrance inutile et bassesse. Sans son tragique parcours, elle ne serait jamais devenue Noctis et elle aimait sincèrement son existence actuelle, malgré tous les problèmes dont elle était parsemée. Malgré les menaces, malgré la pression engendrée dans son business, elle s’amusait, elle vivait pour la première fois de son existence.
Que demander de plus ?

Tu sais, les cauchemars ne rêvent pas, alors... L'enchantement initial n'aura plus grand intérêt.

En effet, elle avait cette chance. Ni rêves, certes, mais pas plus de cauchemars. Un sommeil calme, vide, parfois trop...

Toutefois, Adrian s’inquiétait. C’aurait pu être son second prénom, d’ailleurs : Inquiétude. Une ride barrait systématiquement son front, qui revenait creuser un sillon déjà trop présent malgré son apparence jeunesse. Elle l’écouta lui demander de venir le trouver si quelque chose n’allait pas. Elle pinça les lèvres, en se demandant s’il avait véritablement conscience de ce qu’il venait de dire. Était-ce vrai ? La Légion valait-elle moins que son bien-être, à ses yeux ? Ses sourcils se froncèrent sous le coup de sa suspicion. Elle scruta ses traits à la recherche d’un quelconque mensonge, d’une quelconque félonie, mais ne trouva… Rien, évidemment. Alors, finalement, elle se décida à sourire.

J’ai peut-être une idée, pour te tranquilliser… Je sais que la magie permet des merveilles, alors écoute. Pourquoi ne pas enchanter l’ours ? Le transformer en pendentif ou ranimer son espèce d’existence qu’il possédait jadis, pour en faire une sorte de familier, qui apparaitrait pour me prêter main forte, pour me défendre ou, plus simplement, pour me réconforter si j’en éprouve le besoin ? Dante a déjà doté le pendentif d’un puissant bouclier magique, mais rien n’est absolu, rien n’est à toute épreuve, et rien ne surpassera jamais la magie de l’Archimage. Par ce moyen, tu pourras être averti et dans le cas où tu ne peux pas venir, ou si je suis trop loin, trop inaccessible, il pourra m’aider. Serais-tu davantage rassuré ?

Invoquer un ours en peluche… Cette idée lui rappelait quelque chose à la frontière de sa mémoire et elle ne lierait cette impression que plus tard, en repensant à Zachary qui invoquait cette petite fille pyromane qui se battait en arène avec son ours en peluche, Tibbers. Ainsi, Mister Pennington retrouverait une seconde jeunesse, Adrian serait rassuré, Casey mènerait sa vie sous un œil protecteur de plus et si quelqu’un la menaçait, si quelqu’un lui brisait encore le cœur, elle ne serait pas seule, même dans la nuit la plus froide, même dans les ténèbres les plus profonds.

Oui, elle aimait cette idée. Et ce même si elle était dangereuse, si Adrian décidait de retourner le sort contre elle ou d’y installer une rune de localisation. Lui proposer cela s’apparentait à un pacte silencieux, à une preuve de confiance : il ne la trahirait pas. S’il se jouait d’elle, elle l’apprendrait et jamais elle ne lui pardonnerait. Casey n’eut pas besoin de prononcer tous ces mots, un seul regard suffit, un échange qui dura une longue minute.
C’était grâce à lui, que la petite Victoria avait appris à si bien s’exprimer avec ses yeux.

Je te promets que je ne courrai pas de dangers inutiles. Cette tendance m’est passée en même temps que l’affection pour Dexter. J’ai d’autres hobbys, à présent. Pas plus normaux, mais bien plus sains, à leur manière.

Elle lui sourit, consciente que cette phrase pourrait lui donner matière à s’inquiéter ou à imaginer des choses qu’il préférait garder loin de son esprit. C’avait un côté mesquin ou peut-être taquin, mais bon, on ne se refait pas !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Feel it comin' in the air and the screams from everywhere. I'm addicted to the thrill. Can't be scared when it goes down got a problem, tell me now. Only thing that's on my mind is who's gonna run this town tonight? We gonna run this town. (c) run this town - rihanna, kanye west & jay-z



« What I've done » ft. Adrian

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant


Sujets similaires

-
» Adrian Mutu
» Adrian Aucoin
» Université de Boston - Adrian dans son bureau...
» Adrian Korbel
» Adrian fait une visite surprise à Colleen (Colleen)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star City Heroes :: Administration :: Archives :: Archives des Rencontres-