AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Partagez|

Le pardon ne fait pas oublier le passé, mais élargit le futur.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Cartel Rouge
avatar

Casey Ní Grimm

Cartel Rouge
Généralités
℘ Noctis ℘

ϟ Nombre de Messages : 2762
ϟ Nombre de Messages RP : 446
ϟ Crédits : avatar (c) BABINE gif (c) tumblr
ϟ Doublons : Ando Takashi - Leander Edelwald
ϟ Célébrité : Emma Stone
ϟ Âge du Personnage : 27 ans
ϟ Statut : Atteinte d'une addiction olympienne ravageuse.
ϟ Métier : Propriétaire & Gérante du « Red Night »
ϟ Liens Rapides : Présentation ♦️ Liens ♦️ RPs ♦️ Téléphone ♦️ Journal intime ♦️ Exploits ♦️ Cartes.


3 roses de Lukaz ♥️ 2 roses de Dante ♥️ 1 rose de Raphaël ♥️ 1 rose d'Alice ♥️ 1 rose de Barrett ♥️
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 4
ϟ Particularités Physiques:
Ven 21 Juil - 12:19 Message | (#)

Son cœur rata un battement quand Raphaël lui attrapa le poignet pour l’attirer contre lui et couvrir ses lèvres d’un baiser. La déception se mêlait à l’excitation. D’un côté, elle n’attendait rien de plus pour céder mais de l’autre… C’était trop facile. Même si elle avait accepté de lui pardonner, ce qui était arrivé entre eux en Grèce était grave. Certes, ils étaient drogués, sous l’influence d’un philtre d’amour qui décuplait leurs sentiments et leurs sensations, mais quand même… Sans vouloir jouer la prude, elle aurait aimé qu’il n’agisse pas ainsi.

Pourtant… N’était-ce pas jouer inutilement la prude ? Se prendre la tête pour rien ? Son corps désirait celui de son amant, ses caresses restaient chastes et suffisaient à l’embraser, preuve qu’elle était en manque. Depuis leur dispute en Grèce, Casey n’avait couché avec personne et ce n’était pas dans les habitudes qu’elle avait prise depuis Janvier. Elle avait soif de lui, de sa peau, de son contact, de son sourire en coin et de ses coups de hanche. Soif d’une réconciliation complète, pour reprendre leur relation là où ils l’avaient laissé.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Feel it comin' in the air and the screams from everywhere. I'm addicted to the thrill. Can't be scared when it goes down got a problem, tell me now. Only thing that's on my mind is who's gonna run this town tonight? We gonna run this town. (c) run this town - rihanna, kanye west & jay-z

Indépendant Neutre
avatar

Raphaël Mercury

Indépendant Neutre
Généralités
Hermès
ϟ Nombre de Messages : 682
ϟ Nombre de Messages RP : 414
ϟ Crédits : Angel Dust Tumblr
ϟ Doublons : Cass Flemming - Seto Shigemitsu
ϟ Célébrité : Gaspard Ulliel
ϟ Âge du Personnage : 32
ϟ Statut : Dans une amitié avec beaucoup d'avantages avec un cauchemar
ϟ Métier : Voleur
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 3
ϟ Particularités Physiques:
Ven 21 Juil - 14:52 Message | (#)

Il connaissait suffisamment la jeune femme pour savoir qu’il paierait son action, d’une façon ou d’une autre. Après tout, il avait avec elle un jeu de défis qui ne cessaient d’escalader. Il en était à passer ce qui allait sans doute être un ajout prochain à sa nouvelle garde-robe quand il entendit un soupir, venir de l’autre côté du rideau. Le genre de soupir qu’il connaissait bien, puisque c’était d’ordinaire lui qui les faisait jaillir de la bouche de la jeune femme.

Qui était-il pour juger? C’était tout de même une manière très efficace d’évacuer l’état de frustration et d’excitation dans lequel il l’avait mise. Et puis il y avait quelque chose d’érotique, à l’entendre gémir à côté de lui, sans pour autant qu’il n’en soit directement la cause. Il ne bougea pas de sa cabine, trop occupé à s’habiller. Il devait bien laisser à la jeune femme l’occasion de s’exprimer, de jouer son coup dans cette petite guerre qu’ils se livraient, non?

Il écarta le rideau entre leur cabine, complètement habillé d’un smoking noir, au moment où elle atteignait la jouissance. Les revers du col et des manches étaient eux aussi noirs, mais d’une matière différente, en velours. Sa chemise blanche était impeccable, et même pieds nus et le noeud papillon dénoué autour du coup, il avait beaucoup plus de classe dans cette nouvelle tenue que dans le costume mal taillé - pour lui en tout cas - de Jonathan. Il retrouva la jeune femme, jambes écartées, pantelante, son nom divin encore sur ses lèvres. Autrement dit, parfaitement désirable.

Hum… voyons voir…

Il se pencha sur ses lèvres et l’embrassa à pleine bouche, sa langue cherchant la sienne avec fougue, cherchant à goûter un peu plus que sa salive dans ce contact. Il profita de ce baiser langoureux, une distraction parfaite, pour glisser ses mains sur les hanches de la jeune femme et lui retirer sa culotte. Le tissu était trempé, et pour cause… l’entrejambe de son amante était encore humide de l’orgasme qu’elle venait tout juste de se donner. Il se détacha de ses lèvres et huma le sous-vêtement sous ses yeux.

Je dirais que ça compte, oui…”.

Tout aussi ostentatoirement, il glissa la culotte de la jeune femme dans sa poche, et s’agenouilla devant son siège pour être à sa hauteur, son regard rivé dans le sien, ses lèvres se rapprochant des siennes sans jamais l’embrasser pour autant.

Il semblerait que tu n’aies pas besoin de moi”. Il avait mis, dans sa voix, juste assez de déception pour qu’elle le sache un peu vexé, mais rien de bien sérieux. “J’imagine que si tu es pleinement satisfaite… je n’ai nul besoin d’aller goûter entre tes cuisses… n’est-ce pas?”. Au vu de sa position, à genoux entre ses cuisses, elle n’avait qu’à appuyer sur ses épaules pour lui faire comprendre que c’était au contraire exactement ce qu’elle voulait. Si elle le désirait, bien entendu. Il était toujours question de ne rien faire de sexuel. Bien entendu. Même si la jeune femme avait un peu triché. Il glissa une main dans son cou, repoussa une mèche de cheveux du bout des doigts, puis glissa son index le long de sa clavicule, et entre ses seins. “Mais loin de moi l’idée de faire quelque chose qui te déplairait… bien sûr. Tes désirs sont des ordres”.

Pour sa part, il trouvait cette perspective tout aussi excitante que le petit jeu de préliminaires à l'oeuvre. Quand on était un dieu... c'était généralement les autres, qui exécutaient nos désirs...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




"I'm the God of everything no one else wants to do"
- Hermes, probably

Cartel Rouge
avatar

Casey Ní Grimm

Cartel Rouge
Généralités
℘ Noctis ℘

ϟ Nombre de Messages : 2762
ϟ Nombre de Messages RP : 446
ϟ Crédits : avatar (c) BABINE gif (c) tumblr
ϟ Doublons : Ando Takashi - Leander Edelwald
ϟ Célébrité : Emma Stone
ϟ Âge du Personnage : 27 ans
ϟ Statut : Atteinte d'une addiction olympienne ravageuse.
ϟ Métier : Propriétaire & Gérante du « Red Night »
ϟ Liens Rapides : Présentation ♦️ Liens ♦️ RPs ♦️ Téléphone ♦️ Journal intime ♦️ Exploits ♦️ Cartes.


3 roses de Lukaz ♥️ 2 roses de Dante ♥️ 1 rose de Raphaël ♥️ 1 rose d'Alice ♥️ 1 rose de Barrett ♥️
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 4
ϟ Particularités Physiques:
Mar 25 Juil - 19:47 Message | (#)

Les joues de Casey se teintèrent d’une légère rougeur quand ce dernier ramassa sa culotte après lui avoir volé un baiser. Haletante, elle s’attendait à ce qu’il passe à l’action sans plus attendre, pour une séance de sexe aussi brutal que primitif, destiné à achever leur réconciliation. Mais non, il respectait ses engagements uniquement quand ça l’arrangeait et si la proposition d’écarter davantage les cuisses afin qu’il ait de la place pour sa tête –et surtout ses lèvres- était alléchante… La frustration, ainsi qu’une pointe de vexation, en décidèrent autrement. Son escarpin nouvellement chaussé trouva l’épaule du dieu grec et le repoussa sèchement, le déséquilibrant pour qu’il tombe sur les fesses.

Casey se redressa et lui tourna le dos comme si rien ne s’était passé, comme si ses doigts n’étaient pas encore légèrement humides et que son sexe ne palpitait pas d’un désir inassouvi. L’ignorant royalement, elle se baissa pour s’emparer de la robe et l’enfiler, avant de s’admirer dans le miroir. Elle hocha la tête d’un air appréciateur et l’ôta ensuite pour remettre ses anciens habits –à l’exception de sa culotte, ainsi que ses anciens talons. Elle sortit de la cabine et déposa le tout dans les bras de la brune.

Vous les mettrez sur sa note et vous rajouterez les deux paires d’escarpins en plus. Comme vous avez toutes gagné, il laissera un pourboire en conséquence, déclara-t-elle avec un grand sourire de garce.

Cela réjouit les vendeuses. Toujours sans un regard en arrière, Casey laissa Hermès seul à la caisse pour payer ses dettes et il avait tout intérêt à ne surtout pas retirer l’une des paires de chaussure du décompte. Après tout, bien qu’elle n’appréciait pas franchement le premier modèle, l’idée qu’il banque pour elle avait quelque chose d’agréablement satisfaisant. On se venge comme on peut !

Bon, c’est pas tout ça, mais nous sommes ici pour ta garde-robe. Et si on s’en préoccupait sérieusement ? proposa-t-elle quand elle le sentit dans son dos.

Oh et il porterait les sacs, même si son absence de geste pour lui ôter les paquets des mains suffisait à préciser ce détail.

Il te faut des costumes, plein de costumes, à ta taille de préférence. Je ne connais pas bien les bonnes maisons pour les hommes, j’en ai cité une au hasard que j’avais vu dans un film, on pourrait aller voir ?

Se déplacer par téléportation, c’est pratique. Sauf que Casey ne voulait pas que Raphaël la touche, alors elle héla un taxi. Étrangement, elle ne rencontra aucune difficulté pour attirer l’attention du chauffeur et ouvrit la portière, s’appuyant en partie dessus et jetant un regard provocateur à son ancien-nouveau-ex-autre-amant.

Alors, tu te bouges les miches ? Ça me fait penser qu’il te faudra des caleçons. Je suggère des Disney ! T’as déjà vu Hercules ?

Le dessin-animé.
Elle sourit plus largement.
Elle adorait vraiment la culture populaire de Victoria, quand ça lui permettait de placer des piques comme celles-là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Feel it comin' in the air and the screams from everywhere. I'm addicted to the thrill. Can't be scared when it goes down got a problem, tell me now. Only thing that's on my mind is who's gonna run this town tonight? We gonna run this town. (c) run this town - rihanna, kanye west & jay-z

Indépendant Neutre
avatar

Raphaël Mercury

Indépendant Neutre
Généralités
Hermès
ϟ Nombre de Messages : 682
ϟ Nombre de Messages RP : 414
ϟ Crédits : Angel Dust Tumblr
ϟ Doublons : Cass Flemming - Seto Shigemitsu
ϟ Célébrité : Gaspard Ulliel
ϟ Âge du Personnage : 32
ϟ Statut : Dans une amitié avec beaucoup d'avantages avec un cauchemar
ϟ Métier : Voleur
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 3
ϟ Particularités Physiques:
Mar 25 Juil - 21:34 Message | (#)

Elle avait envie de lui. Il le voyait à l’éclat dans ses yeux, à la teinte de ses joues, à son souffle court. Restait à savoir si elle allait lui céder, presser son visage entre ses cuisses et profiter du contact ou lui résister par principe. Honnêtement, aucune de ces options ne l’aurait réellement surpris. Il connaissait son attirance pour le sexe tout autant qu’il connaissait son caractère. Il tomba sur les fesses, suivant son coup de talon, mais n’en était nullement vexé. Au contraire. Un sourire s’était épanoui sur ses lèvres, et il regarda en détail Casey se dévêtir, puis se rhabiller.

La jeune femme ne l’avait joué “inaccessible” avec lui. Evidemment, cette nouvelle perspective avait des effets plus qu’appréciables sur le corps de l’Olympien. Il sentait le désir se mêler à la frustration, et s’imaginait le moment où il pourrait enfin la prendre. Si possible sauvagement. Enfin… il laissait ses pensées s’égarer. Sans s’émouvoir, sans se départir non plus de son sourire, il regagna sa cabine, mais ne tira pas le rideau de séparation entre les deux. Il renfila le costume mal taillé, et changea la culotte de la jeune femme de poche. Non pas que l’idée que l’une des vendeuses la trouve le dérangeait, au contraire. Disons plutôt qu’il préférait s’accrocher au bout de tissu pour… un peu plus tard.

Il régla une note qui aurait fait palir la plupart des foyers aux faibles revenus du monde, pourboires non inclus, et sortit de la boutique chargés de sacs plutôt remplis de vêtements féminins que masculins. Il avait pris le costume, tant qu’à faire, et avait rajouté un petit cadeau pour la jeune femme. Il le lui donnerait plus tard peut-être. Si elle n’était pas sage…

Pourquoi ? Tu n’aimes pas quand je suis nu?” demanda innocemment le dieu.

Il n’était pas non plus particulièrement pudique… mais les humains l’étaient. Un bout de fesses en trop, ou un téton indiscret et c’était le drame. Les grecs de l’Antiquité étaient beaucoup moins mélodramatiques.

Allons voir, et si jamais, allons ailleurs!

Il tenta un rapprochement, mais elle se déroba aussitôt. Le jeu du chat et de la souris qu’ils menaient était de plus en plus excitant. L’humeur fut peut-être légèrement cassée quand la jeune femme mentionna un célèbre dessin animé. Que l’Olympien avait beaucoup de mal à voir avec de l’autodérision, même s’il en avait. Il fallait le comprendre. Non seulement son crétin de demi-frère était décrit comme un héros, mais en prime, il ne ressemblait à rien ! Scandaleux.

Je me demandais quand tu allais enfin me sortir cette horreur. Tu en auras mis du temps”. Il se pencha à son oreille et chantonna “J’ai souvent rêvé… d’un lointain pays…”.

Il vola un baiser à ses lèvres et s’éclipsa le temps de déposer les sacs à l’arrière, dans le coffre, avant de grimper aux côtés de la jeune femme. Il ne se retrouvait pas souvent à l’arrière d’une voiture - quel était l’intérêt quand on volait plus vite que n’importe quel véhicule avec des roues? - mais voyait déjà émerger plusieurs possibilités plus intéressantes les unes que les autres. Au moment de s’asseoir sur la banquette, il s’assit peut-être un peu trop près de la jeune femme. En tout cas, plus proche que nécessaire.

Faubourg Saint-Sulpice. Vous laisserez tourner le compteur, nous allons avoir besoin de vous pour la soirée”.

Autant dire qu’en plein Paris, à cette heure… ça allait lui coûter une fortune. D’un autre côté, l’argent n’était pas vraiment un problème. Et puis quel était l’intérêt d’en avoir si c’était pour ne pas le dépenser? Le véhicule rejoignit le flot de la circulation, mais Hermès remarqua les regards fréquents du chauffeur pour son rétroviseur. Et au vu de l’angle de ce dernier, il ne regardait pas les voitures qui les suivaient. L’Olympien étendit son bras pour le passer autour des épaules de la jeune femme. Son autre main se posa sur sa cuisse, plus précisément, ses doigts se glissèrent sous son short, et il glissa ses lèvres contre son oreille.

Tu as déjà passé la nuit dans un cinq étoiles?” Car qu’elle était l’intérêt d’être à Paris s’ils n’y passaient même pas une nuit ? “Je te laisse choisir ton préféré, évidemment. Cet anniversaire doit être inoubliable”.

Il retira ses doigts et se redressa, mais il ne retira pas son autre bras. Il ne la touchait plus, mais elle devait très probablement sentir la chaleur de son corps. Pour l’instant, elle lui résistait par principe, mais il se demandait combien de temps elle tiendrait. Lui ne comptait pas relâcher ses efforts. Le taxi s’arrêta à l’adresse demandée, et Raphaël s’empressa de descendre pour galamment ouvrir la portière de Casey. D’un geste de la main, il l’invita à le précéder, mais il lui ouvrit la porte, bien entendu.

Bonjour” lança-t-il joyeusement, et en français dans le texte. A force de voyager, on grapillait des petites choses par-ci par-là… Cette fois-ci, ce n’était pas une femme, mais un homme qui tenait le comptoir. Un homme dans un costume avec veston tout à fait charmant, que l’Olympien aurait bien poussé dans son lit pour son dîner… mais passons. “Ma charmante amie ici présente me dit que je dois refaire ma garde-robe, et elle vous a chaudement recommandé”. Il présenta Casey d’un geste de la main. “Je serais bien évidemment fou de ne pas suivre ses conseils. J’aimerais donc un certain nombre de costumes et de chemises, dans un certain nombre de couleurs. Peut-être aussi quelques cravates et noeud-papillons, quand penses-tu ma chère?” Il se tourna vers Casey, en attente d’une approbation quelconque, puis pivota vers le tailleur de la boutique. “Oh, et dernière précision… elle paiera. C’est mon anniversaire” chuchota-t-il, comme une confidence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




"I'm the God of everything no one else wants to do"
- Hermes, probably

Cartel Rouge
avatar

Casey Ní Grimm

Cartel Rouge
Généralités
℘ Noctis ℘

ϟ Nombre de Messages : 2762
ϟ Nombre de Messages RP : 446
ϟ Crédits : avatar (c) BABINE gif (c) tumblr
ϟ Doublons : Ando Takashi - Leander Edelwald
ϟ Célébrité : Emma Stone
ϟ Âge du Personnage : 27 ans
ϟ Statut : Atteinte d'une addiction olympienne ravageuse.
ϟ Métier : Propriétaire & Gérante du « Red Night »
ϟ Liens Rapides : Présentation ♦️ Liens ♦️ RPs ♦️ Téléphone ♦️ Journal intime ♦️ Exploits ♦️ Cartes.


3 roses de Lukaz ♥️ 2 roses de Dante ♥️ 1 rose de Raphaël ♥️ 1 rose d'Alice ♥️ 1 rose de Barrett ♥️
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 4
ϟ Particularités Physiques:
Mar 25 Juil - 22:18 Message | (#)

Casey n’était pas plus avancée, avec un baiser et une chanson casse-pied en tête. La mâchoire serrée, elle essaya de la chasser en fredonnant « de zéro en héros » et en rétorquant :

T’es juste jaloux de ne pas avoir ton propre dessin-animé, avoue ?

Cela dit, elle ignorait tout des disputes éventuelles qui liaient Hermès à son demi-frère et ne se doutait pas qu’elle mettait les pieds dans le plat. Le taxi démarra et son amant opéra un rapprochement plutôt malvenu, qui l’empêchait de se concentrer sur sa froideur et sa distance calculée. Elle n’avait encore jamais vraiment joué à ce jeu-là et le trouvait frustrant. Il lui donnait envie de serrer les poings et d’enfoncer ses ongles dans la peau glabre d’Hermès, histoire de lui apprendre un peu la vie. D’une humeur assez étrange, elle croisant les bras sous sa poitrine et détourna le regard pour observer le paysage défiler. Au moins, avec la téléportation, il ne la touchait que quelques secondes…

Là, il lui parlait, lui proposait une chambre d’hôtel cinq étoiles… Elle répondit avec un sourire poli, sans trop se mouiller. Evidemment, elle crevait d’envie d’accepter son invitation mais d’un autre côté, ce serait trop facile. A moins qu’elle ne se refuse à lui toute la nuit ? Vengeance quand tu nous tiens ! Elle aviserait le moment venu.

Une fois arrivée à destination, elle le laissa ouvrir les portes devant elle. Le magasin dans lequel ils venaient de pénétrer ressemblait davantage à ce qu’elle imaginait pour des professionnels de la confection de costume. Elle sourit au vendeur, avec toute l’amabilité qu’elle refusait à Raphaël, et le laissa se mettre au travail en se demandant s’il était gay ou hétéro. Il prit les mesures du Dieu, le complimenta, tandis que Casey leur tournait le dos et observait les différents costumes, les couleurs, les accessoires, acquiesçant vaguement à ce que son amant baragouinait. Jusqu’à ce qu’il évoque un paiement de sa part. Elle dut se faire violence pour ne pas protester et sauver les apparences.
Hélas, contrairement à lui, Casey ne comptait pas parmi les dix plus grandes fortunes mondiales. Pas même parmi les dix plus grandes fortunes de Star City.

Évidemment chéri, je suis tellement heureuse de t’entretenir, affirma-t-elle avec un accent bourgeois hyper prononcé.

Et l’enfer bancaire s’abattit sur Casey. Raphaël tombait dans l’excès, acceptait toutes les propositions du tailleur dont les iris criaient « euros » et qui menaçait d’hyper ventiler à mesure que la note grimpait en flèche. Des costumes classiques, des coupes modernes, des couleurs allant du noir au pourpre en passant par diverses nuances de bleu, de blanc, de gris aussi, des chemises lignées, à carreaux, simples, avec des motifs. Des cravates, des nœuds papillons, elle le soupçonnait même d’acheter des vêtements qu’il n’aimait pas, pour le simple plaisir de la voir se décomposer.

Heureusement, la créature cauchemardesque affichait sa tête « business », un léger sourire en coin et le regard pétillant. Intérieurement, elle paniquait, parce que le plafond de sa mastercard gold ne montait pas aussi haut. Une chance pour elle, elle eut une idée plutôt culottée…
Et si elle détroussait le dieu des voleurs ?

Oh tu es tellement sublime dans tous ces habits ! Quel travail extraordinaire que ce monsieur a fourni, tu ne trouves pas ? s’exclama-t-elle à grands renforts de gestes et d'exclamations.

Elle se jeta au cou de son amant et le dévora les lèvres, comme si son excitation ne pouvait plus attendre. Pendant qu’elle opérait, un tentacule d’ombre subtilisait son portefeuille, l’ouvrait, piochait sa carte de crédit et le remettait en place. Comme Casey avait quasiment entouré ses jambes autour de ses hanches, il n’y vit que du feu. A moins qu’il ne joue le jeu ? Toujours est-il qu’au moment de payer, elle enfonça la carte de Raphaël dans la machine, remercia le tailleur pour son accueil et se dirigea vers la porte. Une fois dehors (et Raphaël toujours encombré des paquets, elle n’allait pas porter tout de même !) elle lui sourit, provocatrice, et demanda, la bouche en cœur :

Je garde ceci, tu ne m’en veux pas ?

Elle agita la carte où brillait le nom de Raphaël Mercury, puis la glissa entre ses seins.

Quel bonheur que tu sois à nouveau présentable !

Genre…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Feel it comin' in the air and the screams from everywhere. I'm addicted to the thrill. Can't be scared when it goes down got a problem, tell me now. Only thing that's on my mind is who's gonna run this town tonight? We gonna run this town. (c) run this town - rihanna, kanye west & jay-z

Indépendant Neutre
avatar

Raphaël Mercury

Indépendant Neutre
Généralités
Hermès
ϟ Nombre de Messages : 682
ϟ Nombre de Messages RP : 414
ϟ Crédits : Angel Dust Tumblr
ϟ Doublons : Cass Flemming - Seto Shigemitsu
ϟ Célébrité : Gaspard Ulliel
ϟ Âge du Personnage : 32
ϟ Statut : Dans une amitié avec beaucoup d'avantages avec un cauchemar
ϟ Métier : Voleur
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 3
ϟ Particularités Physiques:
Mer 26 Juil - 15:43 Message | (#)

Raphaël n’était pas vraiment un grand amateur de shopping. Comprenez bien qu’il aimait les belles choses, oui… mais de là à passer des heures et des heures à essayer des vêtements ? Non. Et puis il était matérialiste sans l’être. S’il perdait toute sa garde-robe, ce n’était pas si grave, il suffisait d’en racheter une. Bien sûr, c’était une toute autre histoire quand il s’agissait de ses attributs divins. IL n’était donc pas un grand amateur de shopping, mais il y avait quelque chose de particulièrement plaisant à la séance du jour. Peut-être l’expression de Casey, certes calme en apparence, mais qui donnait l’impression qu’elle allait le tuer à la première occasion.

Son compte en banque n’égalait probablement pas le sien. L’un des petits avantages à être immortel et d’avoir eu la bonne idée de placer de l’argent sur un certain nombre de compte-épargnes il y avait déjà un bon paquet de décennies. Disons qu’il lui faisait payer sa froideur toute calculée et motivée par nulle autre chose qu’un désir de le faire baver pour mériter ses faveurs. Enfin… L’Olympien savait aussi se montrer généreux et surtout, il n’avait pas envie de la mettre sur la paille. Il la laisserait mariner jusqu’au bout, et règlerait la facture. Peut-être même que, grand seigneur, il lui prêterait discrètement sa carte pour qu’elle ne perde pas la face devant le tailleur, particulièrement affairé. Et en tant que marchand, Hermès ne pouvait que le comprendre. Quand on voyait approcher deux clients prêts à tout acheter, il ne fallait pas se retenir. Les affaires étaient les affaires.

Vous savez quoi?” décida-t-il après ce qui semblait être l’énième costume, assorti de l’énième chemise et du noeud papillon/cravate qui allait avec. “Je crois que je vais garder celui-ci”.

Il portait pour l’instant un costume gris clair trois-pièces. Le gilet était d’une nuance de gris plus sombre, par-dessus une chemise blanche, parfaitement ajusté, et la différence avec le costume de Jonathan était visible. Il retira tout de même la veste et remonta ses manches pour se donner un côté négligé. Tout ça était certes bien beau, sa garde-robe était certes plus que renouvelé… mais il lui manquait tout de même un côté désinvolte. Il s’occuperait plus tard de renouveler cette partie-là de ses affaires. Parfois, un dieu avait besoin d’être en jean et en basket. Et il paraissait tout aussi sexy dans cet accoutrement.

Qu’est-ce que tu en penses chérie? Noeud papillon ou cravate?

Il porta un modèle de chaque à son cou pour qu’elle puisse se faire une idée. Il était serviable, on ne pouvait pas lui retirer ça! Il opta finalement pour la cravate bleue et se retourna vers la jeune femme au moment où celle-ci se jetait à son cou. Il n’était pas dupe, évidemment. Il la sentit le délester de son porte-feuille. Il n’était pas n’importe qui, s’il se faisait dépouiller aussi facilement… mais d’un autre côté… Elle se frottait contre lui et l’embrassait à pleine bouche. Qui était-il pour refuser ça? En tout cas, il n’était pas idiot. Disons qu’il était aussi d’humeur à lui faire plaisir, ce qui expliqua sans doute pourquoi il ne protesta pas trop quand elle paya avec sa carte et conserva soigneusement le bout de plastique entre ses seins.

Oh mais je n’ai fait que suivre tes conseils ma chère…

Il n’en restait pas moins qu’il allait avoir une petite conversation avec elle. L’ennui, c’est que ni la boutique et les oreilles indiscrètes du tailleur, ni le taxi au coffre dangereusement rempli et au chauffeur un peu trop curieux n’étaient des endroits convenables pour cette conversation. Non, elle allait devoir attendre qu’ils atteignent leur destination, qu’il s’empressa de donner au chauffeur.

15 place Vendôme s’il-vous-plait”.

Nul rapprochement de sa part cette fois-ci. Pas un regard non plus pour la poitrine de la jeune femme et sa carte bancaire rangée là. Bon, d’accord. Peut-être un ou deux regards discrets en direction de la poitrine tout juste mentionnée, mais était-ce sa faute si la mutation de la jeune femme lui permettait d’avoir des courbes absolument parfaites? Il descendit de la voiture en premier, et là aussi, il ouvrit la portière de la jeune femme pour elle. Il étendit même la galanterie jusqu’à étendre une main pour l’aider à descendre. Peut-être avait-elle reconnu la façade du grand hôtel devant lequel le taxi s’était arrêté. Le chauffeur en tout cas, donnait l’impression qu’il venait tout juste de réaliser à quel point ses deux passagers étaient blindés.

Attendez-nous une minute”.

Tout aussi galamment, il conduisit la jeune femme à l’intérieur, mais n’eut pas besoin d’ouvrir la porte puisqu’un jeune homme en uniforme s’en chargea. Un grand sourire affichée aux lèvres, très sûr de lui, le dieu s’approcha du comptoir.

Bonjour, j’aimerais la suite la plus luxueuse à votre disposition. Si possible avec terrasse et vue sur Paris”.

Sa tenue, bien qu’un peu décontracté, ne détonnait pas totalement avec le look de l’hôtel. Celle de Casey en revanche attirait un peu plus les regards. Evidemment, l’Olympien s’en fichait comme de ses chemises brûlées.

Nous dînerons dans la chambre bien sûr. Vous avez du champagne? Oh, et ma tendre amie ici présente n’a plus rien à se mettre. Moi non plus d’ailleurs, vous pouvez nous envoyer quelques petites choses j’imagine?”. Son sourire s’élargit un peu plus et il ajouta, comme en confidence : “Je vous sens sur le point de faire un commentaire désobligeant… je vous conseillerais de le garder pour vous, je réagirais assez mal dans le cas contraire”. Il se tourna vers Casey et plongea sans aucune hésitation la main dans son décolleté. “Tu me pardonneras? Rien de sexuel, bien sûr, mais j’ai vraiment besoin de ma carte”.

Il présenta le bout de plastique avec un grand sourire à la jeune femme derrière le comptoir. Si elle trouvait peut-être la tenue de Casey loin des valeurs de l’hôtel, la couleur de la carte qu’on lui présenta lui fit ravaler tout commentaire. Ah, le pouvoir de l’argent !

Voici. Vous avez la suite royale monsieur… Mercury” se renseigna-t-elle en lisant le nom sur la carte. “Cette carte permet l’accès à un ascenseur privatif. Combien de temps vous et votre amie comptez rester parmi nous?

Ah, un jour, une semaine… comment savoir? Nous vous tiendrons au courant bien sûr. Ah! Et si vous pouviez nous apporter les sacs dans le coffre du taxi, juste à l’extérieur, vous seriez bien aimables. Si vous pouviez régler sa note pour moi aussi… parfait !

Il s’empara de la carte magnétique, présenta son bras à Casey et l’emmena jusqu’à l’ascenseur qu’on lui désigna. La cabine ne comportait que deux boutons : RDC et dernier étage. Il pressa bien évidemment ce dernier. En temps normal, et encor eplus dans ces circonstances, il aurait probablement tenté une approche du genre sexuel. Probablement quelque chose du type : fornication sauvage dans l’ascenseur. Mais il avait un autre sujet en tête.

Sache avant tout que ce que je vais te dire n’est pas une menace”. Il tourna la tête vers la jeune femme, les mains dans le dos. “Tu ne peux pas me voler. Que ce soit de mes poches, ou bien chez moi”. Il tendit un index pour éviter toute interruption. “Ce n’est pas de l’arrogance ou que l’idée me vexe, mais tu dois comprendre que ce geste a des conséquences. Voler un dieu est pour les miens un crime, un blasphème. Or voler un dieu, c’est les voler tous. Me prendre quelque chose donnerait à n'importe qui le droit de réclamer une punition. Le dernier à s’y être risqué a fini au Tartare. Je n’ai nul envie d’aller y récupérer ton âme, et encore moins envie de la voir entre les mains d’Hadès”. Il ajouta un sourire à cette tirade, plus sérieux que d’ordinaire, mais qui avait vocation à adoucir ses paroles : “Les Olympiens ne sont pas un dessin animé, crois-moi. Mais si ça peut te rassurer... ce n'était pas vraiment un vol”.

Il s'était un peu trop laissé faire pour ça. Mais encore une fois... qui aurait dit non?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




"I'm the God of everything no one else wants to do"
- Hermes, probably

Cartel Rouge
avatar

Casey Ní Grimm

Cartel Rouge
Généralités
℘ Noctis ℘

ϟ Nombre de Messages : 2762
ϟ Nombre de Messages RP : 446
ϟ Crédits : avatar (c) BABINE gif (c) tumblr
ϟ Doublons : Ando Takashi - Leander Edelwald
ϟ Célébrité : Emma Stone
ϟ Âge du Personnage : 27 ans
ϟ Statut : Atteinte d'une addiction olympienne ravageuse.
ϟ Métier : Propriétaire & Gérante du « Red Night »
ϟ Liens Rapides : Présentation ♦️ Liens ♦️ RPs ♦️ Téléphone ♦️ Journal intime ♦️ Exploits ♦️ Cartes.


3 roses de Lukaz ♥️ 2 roses de Dante ♥️ 1 rose de Raphaël ♥️ 1 rose d'Alice ♥️ 1 rose de Barrett ♥️
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 4
ϟ Particularités Physiques:
Jeu 27 Juil - 21:38 Message | (#)

Raphaël avait un don pour casser l’ambiance.
Pourtant, ça partait bien… L’hôtel cinq étoiles, ses quelques œillades pas si discrètes que ça sur sa poitrine, son programme qui évoquait un bon dîner, ce que le ventre affamé de Casey bénissait… Elle le laissa récupérer sa carte en le gratifiant même d’un sourire en coin, prête à passer l’éponge, et tourner la page…
Sauf que.

Le peu de temps que dura le trajet en ascenseur se transforma en véritable calvaire. Il avait beau commencer sa phrase en précisant que ce n’était pas une menace, la chaleur qui grimpait entre les cuisses de Casey déserta subitement et cela se lut sur son visage fermé. Pourquoi lui parlait-il de vol ? Tout à l’heure, ça n’avait été qu’un jeu entre eux. Si elle avait utilisé sa carte pour payer, c’était d’abord parce qu’elle n’en avait pas les moyens et surtout parce qu’il s’agissait de ses fringues à lui. Le fait qu’il vienne tout juste de lui payer trois paires d’escarpins et une robe hors de prix n’entrait pas en ligne de compte. La créature cauchemardesque n’était pas radine, mais on n’accumule pas la même fortune en six mois qu’en six… quoi, millénaires ? En quoi ce geste aurait-il des conséquences, si lui-même le prenait à la légère. Quoi, il existait une brigade spéciale des droits divins, pour protéger les dieux de toute attaque blasphématoire ? Elle devait être fameusement débordée avec le Dieu unique… D’où « n’importe qui » pourrait réclamer une punition pour une « faute » que Raphaël lui-même ne reconnaissait pas ? Les sourcils de plus en plus froncés, l’humeur ombrageuse, elle sortit de l’ascenseur quand celui-ci arriva directement dans leur suite, mettant une distance de sécurité entre eux. Les bras croisés sous sa poitrine, elle se mordit la lèvre, hésitant à parler, puis…

T’es sérieux ?

Elle soupira, se passa une main dans les cheveux, puis croisa les bras à nouveaux, lui tournant le dos.

J’hallucine totalement.

Elle le fixa à nouveau, agitant les bras pour parler, comme une réminiscence de sang italien perdu quelque part au fil des générations.

C’est allé beaucoup trop loin ce délire de shopping. Moi, tout ce que je voulais, c’est qu’on passe un moment ensemble, pouvoir matter du coin de l’œil, retrouver une sorte de… Complicité, buta-t-elle en agitant le poignet. Mais là tu me sors tout un discours en sous-entendant que je suis une voleuse, qu’on peut me punir si je te fais du tort… Merde, je t’ai enfoncé mon épée dans le ventre et le ciel ne m’est pas tombé dessus, que je sache ! Okey c’était un accident, mais j’ai pas besoin de ce genre de commentaires foireux. J’essaie de me sentir mieux, pas de…

Elle n’acheva pas sa phrase et soupira. En réalité, si elle réagissait de manière aussi épidermique, c'est parce qu'elle se souvenait très bien de ce qu'il lui avait dit, sous l'action de la drogue. Et même s'il s'était excusé, même si elle lui avait pardonné, elle se raidissait à chaque mention de son statut divin tellement supérieur au sien, pauvre mortelle, âme égarée loin de la dimension onirique.
Tu n'en vaux pas la peine. Tu n'es rien du tout. Juste une poupée de cire qui doit sourire au bon moment.

Ramène-moi, déclara-t-elle brusquement en lui tournant le dos, une fois de plus. S'il te plait, précisa-t-elle un peu de mauvaise grâce. C’était stupide, comme idée. J’ai la dalle, je suis refroidie et je déteste ce pays.

Mais si, c’était lié et logique, voyons !
Elle jeta un œil à travers la fenêtre, vers la vue magnifique qui s’étendait en contrebas. Elle serra ses bras un peu plus fermement autour de son torse et griffa son coude avec ses ongles, frustrée de ne même pas avoir un peu mal.
C’aurait peut-être aidé à faire passer le goût amer sur sa langue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Feel it comin' in the air and the screams from everywhere. I'm addicted to the thrill. Can't be scared when it goes down got a problem, tell me now. Only thing that's on my mind is who's gonna run this town tonight? We gonna run this town. (c) run this town - rihanna, kanye west & jay-z

Indépendant Neutre
avatar

Raphaël Mercury

Indépendant Neutre
Généralités
Hermès
ϟ Nombre de Messages : 682
ϟ Nombre de Messages RP : 414
ϟ Crédits : Angel Dust Tumblr
ϟ Doublons : Cass Flemming - Seto Shigemitsu
ϟ Célébrité : Gaspard Ulliel
ϟ Âge du Personnage : 32
ϟ Statut : Dans une amitié avec beaucoup d'avantages avec un cauchemar
ϟ Métier : Voleur
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 3
ϟ Particularités Physiques:
Jeu 27 Juil - 22:08 Message | (#)

Hermès avait l’impression, depuis quelques temps, de se découvrir un nouvel épithète, celui de dieu des malentendus. En tout cas, cela semblait particulièrement marcher avec Casey. Sinon comment expliquer ce brusque changement d’attitude? Il pensait pourtant avoir été clair en précisant d’emblée qu’il ne la menaçait pas. Non, il la prévenait des conséquences désagréables que pouvaient avoir un geste irréfléchi. Cela ne lui arrivait pas souvent, mais il ferma les yeux, se pinça l’arête du nez et inspira à fond. De mémoire divine, le seul mortel à avoir jamais provoqué cette réaction chez lui était un certain Hercules. Le bonhomme était idiot ET borné. Une dangereuse combinaison face à un Olympien comme lui.

Très bien” répondit-il avec le ton le plus calme à sa disposition. Et le ton en question virait dangereusement vers le passif-agressif. “Il semble que je me sois mal exprimé, ou que je n’ai pas été assez clair. Soit”.

Il entra à son tour dans la suite, sans se soucier une seule seconde du décor somptueux des lieux. De quoi justifier le prix exorbitant, bien sûr.

Une seule personne a réussi à me détrousser. Son nom était Autolycos. Il a pris la bourse accrochée à ma ceinture. Je n’ai même pas été en colère. J’étais même plutôt fier. Il se trouve qu’Autolycos n’était pas juste mon élève, il était mon fils. Et que ce que je considérais comme son plus grand succès l’a condamné à passer une éternité au Tartare. Au cas où tu l’ignores, c’est là que vont les plus grands criminels de l’histoire grecque. Tu connais peut-être Tantale? Ou Sisyphe?

L’aventure était encore récente dans sa mémoire, ce qui expliquait sans doute ses poings serrés pour éviter que ses mains ne tremblent.

Je ne l’ai jamais considéré comme un vol, mais Hadès, mon cher oncle et roi du royaume des Morts en a décidé autrement et l’a mis au Tartare pour se venger de moi. Tu connais Hadès? Le dieu qui a voulu envahir la Terre Prime? Parce qu’il se trouve que les Olympiens ne sont pas tous aussi plaisants que moi. Si tu veux, nous pourrions prendre quelques minutes pour parler de Zeus, mon cher paternel. Le violeur. Si tu en doutes, je t’invite à réfléchir sur certains des mythes qui se rapportent à lui, notamment celui où il féconde une femme avec une pluie dorée, ou celui où il prend l’apparence du mari d’Alcmène pour lui faire un enfant. Ou nous pourrions parler de la fois où il a essayé de me tuer aussi… Oh d’ailleurs… puisque nous parlons d’Alcmène, parlons d’Hercules aussi. Le grand héros qui a tué sa femme et ses enfants dans une crise de folie”.

Si elle désirait un peu plus de détails, il serait évidemment ravi de les lui fournir. Il était le messager des dieux, et surtout, il connaissait les mythes pour les avoir vécus. Plus important encore, il connaissait la vraie version de chacune de ses histoires, et pas celle que l’Histoire avait retenu.

Je ne suis nullement en train de te traiter de voleuse. En réalité, il était toujours dans mon idée de régler ces achats, je voulais surtout t’inquiéter un peu, peut-être te faire paniquer, rien d’autre. Seulement ensuite ai-je réalisé les possibles conséquences. Les Olympiens ne sont peut-être pas sur la Terre Prime, mais ça ne veut pas pour autant dire qu’ils ne peuvent pas t’atteindre, d’une façon ou d’une autre”.

En d’autres termes, c’était sa façon de lui signifier qu’elle pouvait risquer gros en sa compagnie, et qu’il ne pourrait peut-être rien faire pour l’aider. Disons qu’elle n’était pas la seule à avoir des ennemis....

Mais si tu veux rentrer…” Un claquement de doigts, et il ouvrit un portail tout droit vers Star City, qu’il lui présenta obligeamment d’un geste de la main. “Star City, salon privé du Red Night”.

Bizarrement, lui aussi n'était plus d'humeur. Remuer les vieilles histoires de famille avait cet effet sur lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




"I'm the God of everything no one else wants to do"
- Hermes, probably

Cartel Rouge
avatar

Casey Ní Grimm

Cartel Rouge
Généralités
℘ Noctis ℘

ϟ Nombre de Messages : 2762
ϟ Nombre de Messages RP : 446
ϟ Crédits : avatar (c) BABINE gif (c) tumblr
ϟ Doublons : Ando Takashi - Leander Edelwald
ϟ Célébrité : Emma Stone
ϟ Âge du Personnage : 27 ans
ϟ Statut : Atteinte d'une addiction olympienne ravageuse.
ϟ Métier : Propriétaire & Gérante du « Red Night »
ϟ Liens Rapides : Présentation ♦️ Liens ♦️ RPs ♦️ Téléphone ♦️ Journal intime ♦️ Exploits ♦️ Cartes.


3 roses de Lukaz ♥️ 2 roses de Dante ♥️ 1 rose de Raphaël ♥️ 1 rose d'Alice ♥️ 1 rose de Barrett ♥️
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 4
ϟ Particularités Physiques:
Ven 28 Juil - 20:42 Message | (#)

Casey se sentait ridicule.
Une moins que rien.
Il essayait simplement de la préserver et elle montait sur ses grands chevaux, prenant la mouche et se braquant en un quart de seconde. Forcément, elle ignorait tout ce qu’il venait de lui dévoiler et elle restait à fleur de peau, malgré leur réconciliation. Elle avait souffert et elle craignait toujours un peu de s’ouvrir totalement, de céder aux émotions qui la tourmentaient.

Le silence s’étira alors que le portail restait ouvert. Il ne dégageait aucun vent magique, aucun tourbillon. C’était comme une porte, une déchirure dans l’espace. Elle distinguait les meubles de son salon privé, Star City, la maison… Elle voulut regarder Raphaël, s’excuser, mettre sa fierté de côté, lui expliquer, mais quand elle ouvrit la bouche, aucun son n’en sortit. Une fois, deux trois… Énervée contre elle-même, Casey s’approcha, hésita avant de passer le seuil, cherchant encore les mots adéquats.

Merci pour l’après-midi, murmura-t-elle d’une voix un peu trop cassée.

Honnêtement ? S’excuser lui semblait presque insultant.
Elle sa matérialisa à Star City et la porte disparut dans son dos.
Seule dans le salon privé du Red Night, elle resta droite, raide, et se servit un verre d’une main tremblante. Quand il glissa entre ses doigts, elle avala la totalité de la bouteille directement au goulot.

blackout.


Casey ouvrit les yeux à une heure indéterminée du jour ou de la nuit, le crâne retourné, les paupières collantes des larmes versées et la bouche pâteuse. Heureusement, elle n’avait vomi nulle part mais se sentait toujours comme une merde. Se trainant jusqu’à la douche, elle y resta une bonne heure, profitant du jet brûlant pour se remettre les idées en place, faire le point sur sa vie et décider ce qu’elle voulait. Tenter le coup avec Raphaël en mettant vraiment de côté tout le négatif qu’ils avaient pu vivre ou, au contraire, tirer un trait sur tout ça ? Le front posé sur le carrelage du mur, elle ferma les paupières et laissa l’eau couler dans son dos.

plus tard dans la journée.


Mal à l’aise sur le siège passager de la voiture, Casey observa l’habitation de Dante. Elle connaissait bien l’endroit pour s’y être déjà rendue à une ou deux reprises. Selon ses informations, Raphaël vivait là-bas en attendant de retrouver un logement décent ou, au moins, de mettre la main sur celui qui en voulait à sa vie. La créature cauchemardesque se rendit compte qu’ils n’avaient absolument pas abordés le sujet et cela rajouta à la couche de culpabilité déjà bien gratinée qu’elle se trainait depuis quoi… 24 heures ? 48 ?

Bon, t’y vas ou pas ? s’impatienta Dawn.

Casey haussa les épaules.

J’sais pas…
Arrête de jouer la gamine, c’est bon. T’as déconné, t’as déconné. Assumes et excuse-toi.
Et si…, commença-t-elle en se mordant la lèvre.

Dawn soupira.

Bah au moins, tu seras fixée. T’as envie qu’il sorte de ta vie ? demanda-t-elle à Casey, qui secoua vivement la tête. Alors bouge ton cul de ma voiture.

La créature cauchemardesque pinça les lèvres et ouvrit la portière. S’avançant vers l’entrée d’un bar plutôt crade du quartier des Marais, où un de ses agents avait localisé Hermès, elle espérait juste ne pas le trouver en compagnie de quelqu’un d’autre. Ils n’avaient jamais signé un pacte de fidélité ou quoi que ce soit du genre, mais ses résolutions fondraient comme neige au soleil.
Une chance pour elle, il était seul au bar. Autour de lui, des étudiants faisaient la fête mais il contemplait son verre comme si la vérité absolue y flottait. Casey se glissa sur le tabouret à sa droite et se rematérialisa brutalement. Le barman sursauta et claqua la langue, agacé. Elle l’ignora.

Je suis désolée, commença-t-elle. Je ne voulais pas que ça tourne de cette façon, je me sens idiote et ridicule. J’avais pas compris, j’étais encore tendue et ça t’es retombé dessus. J’pense que toi et moi, on n’est peut-être pas fait pour… Tu sais… Les trucs plus classiques, continua-t-elle avec une pointe de déception dans la voix qu’elle dissimula tant bien que mal. Mais je ne veux pas qu’on soit fâchés… Je m'excuse si je t'ai blessé. J'ai compris que tu voulais juste m'éviter d'avoir des ennuis, que tu ne pensais pas à mal en me disant ça, j'ai réagis de manière excessive et tu ne méritais pas ça, pas alors que tu te montrais gentil, que tu cherchais à me protéger, en quelque sorte. Je ferais attention à l'avenir. Enfin, si...

Si tu veux toujours de moi, resta suspendu à ses lèvres.
Casey avait prévu une tenue aguicheuse et des sous-vêtements qui l’étaient tout autant, mais elle espérait que ses mots toucheraient avant sa plastique.
Enfin, s'il avait compris quelque chose malgré le boucan de la musique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Feel it comin' in the air and the screams from everywhere. I'm addicted to the thrill. Can't be scared when it goes down got a problem, tell me now. Only thing that's on my mind is who's gonna run this town tonight? We gonna run this town. (c) run this town - rihanna, kanye west & jay-z

Indépendant Neutre
avatar

Raphaël Mercury

Indépendant Neutre
Généralités
Hermès
ϟ Nombre de Messages : 682
ϟ Nombre de Messages RP : 414
ϟ Crédits : Angel Dust Tumblr
ϟ Doublons : Cass Flemming - Seto Shigemitsu
ϟ Célébrité : Gaspard Ulliel
ϟ Âge du Personnage : 32
ϟ Statut : Dans une amitié avec beaucoup d'avantages avec un cauchemar
ϟ Métier : Voleur
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 3
ϟ Particularités Physiques:
Ven 28 Juil - 21:33 Message | (#)

On aurait pu couper le malaise ambiant au couteau. La jeune femme ne s’excusa pas. Peut-être en avait-elle envie, peut-être pas. Comment pouvait-il savoir? Il n’était pas dans sa tête. Et il n’avait pas envie de faire l’effort d’être dans sa tête. Il ne répondit rien à ses remerciements, et préféra se détourner pour aller s’asseoir. Dans l’autre pièce. En soi, c’était une réponse. Il referma le portail derrière elle et s’enferma dans une humeur maussade. Lui qui pensait sa semaine noire achevée - hey entre l’histoire du philtre et cette explosion, il avait de quoi en avoir marre hein - s’en prenait une nouvelle couche. Il avait beau être un dieu, et certes dans un an, il aurait probablement oublié cette histoire, cela ne changeait rien au fait qu’il avait connu des séjours parisiens plus agréables. Il glissa machinalement les mains dans ses poches, et retira aussitôt la gauche en sentant un bout de tissu. Il en retira la culotte de la jeune femme, transférée là après ses séances d’essayages. Sauf que la vue du sous-vêtement ne provoqua aucune réaction. A part un jet en boule dans un coin de la pièce avec ce qui avait tout l’air d’être une pointe de colère.

Il avait connu des séjours parisiens plus agréables. Mais il resta quand même. Déjà parce qu’il avait payé, et qu’il avait beau être blindé, il ne voyait pas l’intérêt de dépenser dans le vide. Ensuite parce qu’il espérait qu’un changement d’air lui ferait du bien. Dans les faits, il échangeait l’air pollué d’une grande ville pour l’air tout aussi pollué d’une autre, mais hey, Star City n’était pas Paris. A Paris, personne n’essayait de le tuer, tout du moins à sa connaissance, et il devait, entre autre, réfléchir à la marche à suivre là-dessus.

Il ne resta pas longtemps dans la capitale française. Comprenez bien,il y avait des destinations qui pouvaient s’apprécier seul, mais Paris n’en faisait pas partie. Surtout après des centaines de séjour dans la ville. Il rentra le lendemain, d’humeur un peu moins morose, certes, mais loin de son caractère habituellement affiché. Oh, et chargé d’habits. Certains beaucoup trop petits pour être seyant. Peut-être aussi trop féminins, mais bon, ça à la limite… il était sûr d’être plus que mignon en robe. Tout était entassé dans l’armoire ou au pied du lit. A part ce qu’il portait aujourd’hui, bien sûr. Il inaugurait une nouvelle marinière, acheté à Paris, du vrai made in France, aux manches négligemment relevées jusqu’au coude, avec un jean retroussé sur ses chevilles et une paire de converse blanche. Autant dire qu’il était une gravure de mode à lui tout seul.

Pour l’instant, il avait délaissé la chambre que lui laissait gracieusement son vieil ami Dante pour un bar beaucoup moins classieux du quartier du Marais. Il avait commandé un verre, mais n’y avait pas encore touché. Non, l’Olympien considérait ses options. Il lui fallait un nouveau logement, c’était un fait. Jusqu’ici, il avait choisi un appartement miteux, dans un immeuble miteux, et dans une partie peu recommandable du Quartier des Théâtres. Le raisonnement derrière ce choix était simple : on songeait moins à viser un type qui vivait dans un lieu aussi pourri. Enfin quand il disait “viser” il parlait surtout de vol. Le raisonnement se tenait moins dès qu’il était question de tentative d’assassinat. Et puis il aimait bien l’ambiance vivante du quartier. Il en était donc à réfléchir sérieusement à sa situation. Et envisageait de plus en plus de viser une habitation plus… haut de gamme. Il avait repéré plusieurs lieux correspondants à ces critères dans plusieurs journaux et sur internet - merveilleuse invention, lui était fan - mais n’avait encore rien tenté.

Casey apparut plus que soudainement à ses côtés alors qu’il venait tout juste d’éliminer définitivement l’un des appartements. Il ne sursauta pas. Son visage ne bougea pas d’un pli non plus. Tout au plus la regarda-t-il en coin pendant qu’elle lui présentait des excuses. Intérieurement, il lui reconnut tout de même un talent pour les arrivées surprises, mais ne se risquerait jamais à lui faire ce compliment à voix haute. Bon, peut-être pas jamais mais en tout cas pas tout de suite.

Il entendit, malgré la musique, mais ne répondit pas tout de suite. Objectivement, il n’avait aucune raison de refuser ses excuses. Elle avait fait une erreur, elle s’en excusait, fin de l’histoire. Subjectivement, il avait tout de même le droit d’être blessé dans son amour-propre, non? Il en était à se dire que ça lui apprendrait à être gentil. Même si, par définition, il ne l’était pas. Non, Hermès était un pragmatique à qui il arrivait parfois de vouloir faire preuve de bonté. Par exemple en évitant à quelqu’un de finir bêtement damné pour l’éternité dans un enfer mythologique. Il était aussi un dieu raisonnable, avec un peu trop de coeur pour son propre bien, et il se fit une remarque cinglante à lui-même de ranger son ego.

Tu es pardonnée”. Il avala une gorgée de son verre, le reposa sur les feuilles et les coupures de journaux étalées devant lui et pivota vers elle. “Et je veux toujours de toi, si bien sûr c’était ce que tu voulais dire”. C’était probablement ce qu’elle voulait dire. Il se savait imbu de lui-même, mais ne se trompait probablement pas là-dessus. Elle n’aurait pas pris la peine de se déplacer sinon. Quant à ce qu'elle entendait par "plus classique"... c'était un sujet de discussion pour plus tard. “Il n’en reste pas moins que tu vas devoir apprendre, ou réapprendre à me faire confiance, ou en tout cas, à ne pas surinterpréter ce que je dis. Je ne suis pas amoureux de toi, mais je t’aime bien Casey, je te l’ai déjà dit. Et cette affection que j’ai pour toi implique que, dans la mesure du possible, j’aimerais te garder en vie, et si possible t’éviter un sort déplaisant après ta mort. Pour autant, je ne supporterais pas sans broncher une crise de ce genre par semaine. Je pense que tu as peur de quelque chose, même si je ne sais pas précisément de quoi. Enfin… j’ai une petite idée…” Il se pencha vers elle pour être sûre qu’elle entende bien ce qui allait suivre. “Je ne vais nulle part. Et si un jour je dois m’en aller, je te préviendrais. Maintenant, sois gentille, arrête de trouver des excuses pour me repousser à la moindre contrariété”.

Il s’enfila le reste de son verre. La balle était dans son camp.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




"I'm the God of everything no one else wants to do"
- Hermes, probably

Cartel Rouge
avatar

Casey Ní Grimm

Cartel Rouge
Généralités
℘ Noctis ℘

ϟ Nombre de Messages : 2762
ϟ Nombre de Messages RP : 446
ϟ Crédits : avatar (c) BABINE gif (c) tumblr
ϟ Doublons : Ando Takashi - Leander Edelwald
ϟ Célébrité : Emma Stone
ϟ Âge du Personnage : 27 ans
ϟ Statut : Atteinte d'une addiction olympienne ravageuse.
ϟ Métier : Propriétaire & Gérante du « Red Night »
ϟ Liens Rapides : Présentation ♦️ Liens ♦️ RPs ♦️ Téléphone ♦️ Journal intime ♦️ Exploits ♦️ Cartes.


3 roses de Lukaz ♥️ 2 roses de Dante ♥️ 1 rose de Raphaël ♥️ 1 rose d'Alice ♥️ 1 rose de Barrett ♥️
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 4
ϟ Particularités Physiques:
Ven 28 Juil - 22:01 Message | (#)

L’entendre dire tout haut qu’il lui pardonnait la soulagea d’un poids devenu bien trop lourd sur sa poitrine. L’entendre confirmer qu’il souhaitait toujours entretenir une forme de relation avec elle provoqua même un peu d’allégresse. Elle commença à sourire, un rictus qui perdit un peu de sa douceur quand il lui dit qu’il l’aimait bien. Juste bien. En même temps, elle-même ne savait pas trop où elle en était mais son petit cœur de cauchemar humain accusa le coup pendant environs trois secondes, avant de passer à autre chose.
C’était inutile de se prendre le chou pour ça.

Elle s’humecta la lèvre inférieure, parce que la suite de sa déclaration était quand même moins agréable que le début. Mais il avait raison et totalement le droit de lui dire cela. Pour une fois, la créature cauchemardesque voulait bien admettre qu’elle était dans son tort, qu’elle avait piqué une crise sur un malentendu et qu’elle n’avait même pas été capable de passer outre sa honte pour s’excuser directement auprès de lui. Non, au lieu de ça, elle était rentrée à Star City, s’était bourrée la gueule, se tapait encore une sacrée gueule de bois quoi que les deux aspirines qu’elle avait avalées avant de venir aidaient pas mal, et avait attendu presque deux jours avant de trouver le courage de lui parler.
Assez minable, comme constat.
Franchement, je crains.

Il n’avait pas tort, toutefois. Elle avait peur de quelque chose et il venait de mettre le doigt dessus. Presque instantanément, elle détourna le regard, mal à l’aise. Le barman lui sauva la mise en lui demandant si elle souhaitait boire quelque chose et, bien que ça ne soit franchement pas indiqué, elle réclama un cocktail à base de vodka. La musique beuglait dans les hauts parleurs, les étudiants fêtaient quelque chose, peut-être la fin des examens ? Elle ne savait pas trop et s’en moquait. Tous ces détails s’éclipsaient, comme s’ils évoluaient dans une bulle de silence, juste elle et lui. Elle but une gorgée, toujours sans un mot, puis se décida à murmurer :

Promis ?

Et il hocha la tête, d’un mouvement aussi léger que sa question.
Comme si cet échange n'avait jamais eu lieu.
Quelque chose se dénoua en elle.
T’as vraiment envie de prendre le risque ?

Elle se leva du tabouret et lui tendit la main, un sourire radieux sur le visage.

J’ai l’impression qu’on n’a pas dansé depuis une éternité. Bon, ça ne vaut pas le Red Night, mais... Elle se pencha pour terminer sa phrase. J’ai vraiment très envie que tu me touches, ronronna-t-elle à son oreille. Et que tu me fasses des choses vraiment scandaleuses, Hermès.

Elle effleura le lobe du bout de la langue puis s’écarta aussi brusquement qu’elle s’était approché, lui tournant le dos et remuant déjà ses fesses engoncées dans une jupe en cuir qui, si elle se penchait un peu trop, dévoilerait un ensemble en dentelle vert émeraude que son amant appréciait particulièrement. Son corset serrait sa poitrine et comme elle ne portait aucun cache-cœur, il suffisait à Raphaël de baisser les yeux pour plonger tout droit dans son décolleté. Son apparence oscillait entre celle du mannequin gothique et celle de la trainée classique qu’on trouve dans tous les bars. Si ça n’avait pas été pour lui faire plaisir, elle aurait passé autre chose, mais elle savait qu’il ne la pardonnerait totalement qu’une fois leur réconciliation consommée.
Chose qu’ils auraient dû faire dès le départ.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Feel it comin' in the air and the screams from everywhere. I'm addicted to the thrill. Can't be scared when it goes down got a problem, tell me now. Only thing that's on my mind is who's gonna run this town tonight? We gonna run this town. (c) run this town - rihanna, kanye west & jay-z

Indépendant Neutre
avatar

Raphaël Mercury

Indépendant Neutre
Généralités
Hermès
ϟ Nombre de Messages : 682
ϟ Nombre de Messages RP : 414
ϟ Crédits : Angel Dust Tumblr
ϟ Doublons : Cass Flemming - Seto Shigemitsu
ϟ Célébrité : Gaspard Ulliel
ϟ Âge du Personnage : 32
ϟ Statut : Dans une amitié avec beaucoup d'avantages avec un cauchemar
ϟ Métier : Voleur
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 3
ϟ Particularités Physiques:
Ven 28 Juil - 22:33 Message | (#)

Il avait touché une corde sensible à en juger par son expression. Probablement même la corde sensible. Si ça pouvait la faire réagir… Car il était sincère sur ce qu’il lui avait dit. Il ne supporterait pas tout ça sans broncher. Visiblement, la conversation avait eu du bon. Enfin… il avait surtout parlé, mais cela avait suffit. Avec un grand sourire aux lèvres elle l’invita à sa suite et lui murmura quelque chose à l’oreille. Quelque chose de particulièrement tentant.

Parce qu’il fallait bien comprendre une chose. Hermès n’était pas contre les conversations sérieuses et autres épanchements. Il n’en restait pas moins qu’il restait un dieu doté d’un organe des plus actifs. Et puis il avait des yeux. Il avait peut-être fait semblant de ne rien voir, mais il avait au contraire bien détaillé sa tenue.

Il glissa sa main dans la sienne, et se laissa entraîner sur la piste de danse. La musique était entrainante, et se prêtait à quelques déhanchés. Il se prêta au jeu pendant quelques minutes, le bassin pressé contre le sien. Mais ce n’était pas ce qu’elle lui avait demandé. elle lui avait demandé des choses scandaleuses, elle avait murmuré son nom divin à son oreille, et pour être parfaitement honnête, il avait tout autant envie d’elle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




"I'm the God of everything no one else wants to do"
- Hermes, probably

Cartel Rouge
avatar

Casey Ní Grimm

Cartel Rouge
Généralités
℘ Noctis ℘

ϟ Nombre de Messages : 2762
ϟ Nombre de Messages RP : 446
ϟ Crédits : avatar (c) BABINE gif (c) tumblr
ϟ Doublons : Ando Takashi - Leander Edelwald
ϟ Célébrité : Emma Stone
ϟ Âge du Personnage : 27 ans
ϟ Statut : Atteinte d'une addiction olympienne ravageuse.
ϟ Métier : Propriétaire & Gérante du « Red Night »
ϟ Liens Rapides : Présentation ♦️ Liens ♦️ RPs ♦️ Téléphone ♦️ Journal intime ♦️ Exploits ♦️ Cartes.


3 roses de Lukaz ♥️ 2 roses de Dante ♥️ 1 rose de Raphaël ♥️ 1 rose d'Alice ♥️ 1 rose de Barrett ♥️
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 4
ϟ Particularités Physiques:
Sam 29 Juil - 10:04 Message | (#)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Feel it comin' in the air and the screams from everywhere. I'm addicted to the thrill. Can't be scared when it goes down got a problem, tell me now. Only thing that's on my mind is who's gonna run this town tonight? We gonna run this town. (c) run this town - rihanna, kanye west & jay-z

Indépendant Neutre
avatar

Raphaël Mercury

Indépendant Neutre
Généralités
Hermès
ϟ Nombre de Messages : 682
ϟ Nombre de Messages RP : 414
ϟ Crédits : Angel Dust Tumblr
ϟ Doublons : Cass Flemming - Seto Shigemitsu
ϟ Célébrité : Gaspard Ulliel
ϟ Âge du Personnage : 32
ϟ Statut : Dans une amitié avec beaucoup d'avantages avec un cauchemar
ϟ Métier : Voleur
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 3
ϟ Particularités Physiques:
Sam 29 Juil - 21:39 Message | (#)



Il avait reboutonné son pantalon, et déverouilla la porte dans la foulée. Un jeune homme à l’air malade se trouvait derrière. Il voulait entrer dès que Raphaël s’écarta de la porte, mais s’immobilisa quand Casey sortit derrière lui. Le dieu lui adressa un grand sourire, apparemment pas gêné de la situation. Il prit d’autorité la main de la jeune femme dans la sienne et l’entraîna à sa suite vers la salle principale. Il fit exprès de la trainer jusqu’au bar pour y récupérer ses affaires - il aurait pu les retrouver n’importe où, mais prenait ce prétexte pour l’obliger à marcher les cuisses serrées, et seulement ensuite, il la guida vers l’extérieur. Il en profita pour passer un bras dans le creux de ses reins.

J’ai une idée” glissa-t-il à son oreille. “Appelons ça un fantasme. Je pense qu’il va te plaire. Bien sûr, si je me trompe, n’hésite pas à me le signaler”.

Il n’en dit pas plus pour l’instant, préférant laisser planer le mystère, et surtout, laisser l’imagination de son amante s’emballer. Des fois que cela puisse renforcer son excitation… Il bifurqua dans une impasse sur le côté du bar, où s’entreposaient les poubelles, et poussa la jeune femme à travers un portail tout juste ouvert, qu’il referma derrière lui. Il les avait téléporté dans ce qui avait tout l’air d’être un petit hall d’entrée, plongé dans le noir.

Los Angeles” annonça-t-il à son oreille. “Je te ramènerais à Star City bien sûr. Mais peut-être que demain matin”.

La porte qui l’intéressait se trouvait entre lui et la jeune femme. Il se rapprocha, dans le noir, mais trouva aisément ses lèvres. Il ouvrit la porte en l’embrassant, et la claqua derrière lui. Très amusé par ce petit manège, il tarda un peu avant d’allumer la lumière. Il n’était pas nouveau que Raphaël avait une sexualité quelque peu… débridée. Quand on vivait aussi longtemps que lui, il fallait un peu d’imagination pour éviter la monotonie. Il avait quelques fantasmes. Beaucoup d’idées aussi. Des lieux, des situations,... cette chambre lui paraissait parfaite pour la nuit.

Il laissa la jeune femme découvrir une pièce avec des meubles en bois noir, dont un lit immense au milieu de la pièce, et au mur rouge. Un seul mur rouge puisque les trois autres semblaient n’être constitué que de miroirs. Un autre miroir couvrait le plafond, créant un jeu de reflets infinis ou presque. A croire que des dizaines de Raphaël et de Casey les regardaient.

Ca te plait? A moins que tu ne préfères être entendue plutôt que vue”.

Quoique… il pouvait faire quelque chose pour ça aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




"I'm the God of everything no one else wants to do"
- Hermes, probably

Cartel Rouge
avatar

Casey Ní Grimm

Cartel Rouge
Généralités
℘ Noctis ℘

ϟ Nombre de Messages : 2762
ϟ Nombre de Messages RP : 446
ϟ Crédits : avatar (c) BABINE gif (c) tumblr
ϟ Doublons : Ando Takashi - Leander Edelwald
ϟ Célébrité : Emma Stone
ϟ Âge du Personnage : 27 ans
ϟ Statut : Atteinte d'une addiction olympienne ravageuse.
ϟ Métier : Propriétaire & Gérante du « Red Night »
ϟ Liens Rapides : Présentation ♦️ Liens ♦️ RPs ♦️ Téléphone ♦️ Journal intime ♦️ Exploits ♦️ Cartes.


3 roses de Lukaz ♥️ 2 roses de Dante ♥️ 1 rose de Raphaël ♥️ 1 rose d'Alice ♥️ 1 rose de Barrett ♥️
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 4
ϟ Particularités Physiques:
Lun 31 Juil - 20:49 Message | (#)

Lui aussi, lui avait manqué, et pas forcément que pour ça non plus. Satisfaite, Casey aurait bien remis le couvert immédiatement mais un emmerdeur à la vessie trop petite (ou à l’estomac au bord des lèvres ?) tambourinait à la porte. Quoi, vomir dans un bar, ça ne se fait pas ? Vu le nombre de fois où Dawn nettoyait sur une soirée, elle en doutait. Et l’endroit n’avait rien de chic… Agacée, elle lança un regard noir au mec qui les bouscula pour entrer, répondait d’une manière bien froide à son œillade à la fois surprise et intéressée. Elle l’entendit dégueuler alors que Raphaël et elle sortaient. Sans culotte, avec son excitation mêlée au foutre de son amant qui subissait l’assaut des lois de la gravité. Suivant son conseil, amusée par son petit jeu, elle serra les cuisses en marchant, ce qui lui donnait une démarche assez étrange que personne ne releva. D’un côté, ils étaient trop collés pour ça et de l’autre, la fête battait son plein. Alors une meuf qui se dandinait comme pour se retenir de se pisser dessus, ça n’étonnait personne.

Un détour par le bar plus tard, ils sortirent tout deux de l’établissement, s’engageant dans une ruelle sordide à l’odeur acide. Elle fronça le nez sous l’assaut de la fragrance des déchets mais n’eut pas le temps de se plaindre ou d’émettre un quelconque reproche à l’encontre de Raphaël. Principalement parce que ce dernier venait de la pousser à travers un portail, apparu juste devant elle. Saisie, elle cligna des paupières et se retrouva dans une pièce sans lumière. Heureusement, le dieu l’y rejoignit et s’employa à lui dévorer avidement la bouche, chassant les questions que Casey se posait. Elle avait du mal à réfléchir lorsqu’il la touchait de cette manière.

Los Angeles, hein ? Elle se demandait ce que cette ville avait de particulier et elle comprit quand il poussa une porte. Ils débouchèrent dans une chambre aux meubles sombres et surtout, aux multiples miroirs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Feel it comin' in the air and the screams from everywhere. I'm addicted to the thrill. Can't be scared when it goes down got a problem, tell me now. Only thing that's on my mind is who's gonna run this town tonight? We gonna run this town. (c) run this town - rihanna, kanye west & jay-z



Le pardon ne fait pas oublier le passé, mais élargit le futur.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant


Sujets similaires

-
» On ne peut oublier le passé, mais le futur peut l'enfouir || Vent du Sahara
» L'amour fait naître la jalousie, mais la jalousie fait mourir l'amour... | AMETHYSTE
» [Terminé] Tu peux peut-être me donner le passé, mais Alec est mon futur.
» le jour fait semblant de se lever. mais c’est la nuit pour toujours. et je suis la seule à le savoir.
» MAELYS ♣ Tout le monde sait comment on fait les bébés, mais personne sait comment on fait des papas...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star City Heroes :: Administration :: Archives :: Archives des Rencontres-