AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Partagez|

Everywhere I Go, Bitches Always Know | Dante & Jurek

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar

Invité

Invité
Généralités
Feuille de RP
Mer 12 Juil - 15:34 Message | (#)

Terre Prime, Palais Visconti


Je sais que c’est difficile à croire, mais pour une fois, j’y suis pour rien. Je suis clean, je montre patte blanche. Je suis innocent à 100 %. Bon, d’accord, peut-être 90 %, mais ce garde était entre la sortie et moi. 15 cm sur la gauche et il ne lui arrivait rien. Je l’ai pas tué, attention, mais disons que j’espère qu’il n’était pas cardiaque. C’est dingue tous ces objets électroniques que ces gardes pouvaient avoir sur eux. En même temps, qu’est-ce que je pouvais faire d’autre ? Soit le garde se prenait une décharge électrique suite à une défaillance d’un de ses gadgets, soit je retournais en prison. La décision a été vite prise.

Encore sous le coup de l’adrénaline suite à ma fuite, il me faut quelques secondes pour réaliser où je suis. Dans la précipitation, j’ai rentré les premières coordonnées qui me sont passées par la tête. Le palais de Dante, évidemment. Ce qui veut dire que je suis de retour sur Terre Prime. La dernière fois que je suis venu ici, c’était… À l’invasion d’Oméga. Clairement, je ne garde pas de supers souvenirs de ma dernière visite. Je fais un ou deux tours sur moi-même. La décoration fait honneur aux goûts de luxe de ce cher dragon. D’ailleurs, il semblerait que je sois arrivé dans le hall d’entrée. Naturellement, je commence à faire quelques pas dans la demeure, reprenant mon souffle après ma course effrénée. En parlant de course effrénée, où est ma caméra ? Ne me dites pas que je l’ai oublié. Après vérification, si, je l’ai bien oublié. Bien joué, Jurek. Quelques jurons m’échappent. J’ai déjà perdu ma caméra, mais j’ai toujours réussi à remettre la main dessus. Malheureusement, je pense que cette fois-ci, c’est mission impossible. Hors de question que je retourne là-bas avant un bout de temps. N’empêche, on en a vécu des choses, je suis tellement dégoûté de l’avoir oublié. D’accord, je n’aurais très certainement jamais regardé les vidéos, mais ça permet de garder une trace de ce que je fais, afin de ne pas m’y perdre.

Le silence de la demeure est pesant. Je ne sais pas comment il fait pour vivre ici. Seul dans un palais, je pense que je deviendrais fou. Je traverse le hall, jetant des regards à droite à gauche en espérant reconnaître la silhouette de Dante. Si ça se trouve, il n’est même pas ici. Je marche pendant plusieurs minutes, traversant des salles à la décoration plus somptueuse les unes que les autres. Finalement, je l’aperçois dans ce qui semble être un salon pour recevoir des invités de marque. L’odeur du thé embaume toute la pièce, délicate fragrance s’élevant de la théière d’argile. « J’espère que c’est du thé chinois ou je serai très déçu. » Sourire amusé, je m’avance vers le dragon, visiblement surpris de ma visite. « Eh, fais pas cette tête, ce n’est pas la première fois que je débarque sans prévenir ! » Et c’est certainement pas la dernière. Prévenir, c’est pas trop mon truc. C’est lorsqu’on essaie de prévoir qu’on est le plus démuni face à l’imprévu. Morale de l’histoire : soyez imprévisible. Après, je ne suis pas le mieux placé pour les leçons de morale, je l’admets.

Mon regard se pose sur les tasses posées sur un plateau d’argent. « Tu attendais des invités ? Parce que, je peux comprendre que je tombe mal. Je t’aurais bien envoyé un message, mais je suis arrivé dans ton hall d’entrée, donc c’était un peu inutile. T’as changé la déco depuis la dernière fois, non ? Ou alors, t’as juste bougé les meubles pour avoir plus de place ? Au fait, comment ça se passe la vie à Star City ? Je ne suis pas revenu sur Terre Prime depuis l’invasion d’Oméga. Je sais, ça date un peu ! » Tout en continuant de parler, je fais le tour du salon, sans faire attention aux tapis hors de prix sous mes pieds. « Tu sais, si vraiment je tombe mal, je peux y aller, c’est pas un souci. Je vais faire un tour en ville, voir les reconstructions, tout ça et je te laisse avec ton thé dans ton salon. »
Revenir en haut Aller en bas

Indépendant Neutre
avatar

Dante Visconti

Indépendant Neutre
Généralités
De Principatibus

ϟ Nombre de Messages : 7538
ϟ Nombre de Messages RP : 737
ϟ Crédits : Ed
ϟ Doublons : /
ϟ Célébrité : Francisco Lachowski
ϟ Âge du Personnage : Antédiluvien
ϟ Statut : /
ϟ Métier : Fondateur et patron secret de la Rose des vents ; propriétaire de Fragonard - Parfums et cosmétiques ; propriétaire du Jardin du Dragon
ϟ Liens Rapides :     


    PrésentationRPLiens
    JournalDestinExploits
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 6
ϟ Particularités Physiques:
Lun 31 Juil - 22:09 Message | (#)



Dante était-il seul, dans son si grand palais ? Outre le personnel et les quelques résidents du moment, que dire de ces innombrables tableaux enchantés qui constituaient un monde à part, qui communiquaient entre eux par l'étrange magie de la tapisserie picturale ?

À peine Jurek avait-il posé le pied sur le plancher qu'un vieux notaire à la collerette blanche avait quitté l'obscurité de son cabinet de travail pour rejoindre la table d'un chevalier ; tous deux s'échappèrent de la grande toile rupestre et rejoignirent en toute hâte la grande fresque du salon où Dante se trouvait assis, tranquille et reposé. Les deux personnages informèrent le maître des lieux de la présence de l'intrus et la description de ce dernier suffit au dragon qui comprit qui lui rendait cette visite imprévue.

Ceux qui disposaient du droit d'aller et venir librement chez lui étaient rares ; plus rares encore étaient ceux qui pouvaient ainsi « apparaître » n'importe où, dans le palais, sans se heurter aux pièges et protections magiques dont le dragon entourait sa tanière. Au mur, chevalier et notaire reprenait la route de leurs tableaux originels. « Je ne suis pas surpris. Tu n'as jamais été du genre à envoyer des cartes postales... »

Depuis combien de temps Jurek et lui ne s'étaient-ils vus ? Depuis combien de temps n'avaient-ils pas pris contact l'un avec l'autre ? Le temps s'écoulait bien sûr fort différemment pour le vieux dinosaure qu'était Dante, mais sa mémoire ne le trompait guère, Jurek s'était fait discret depuis un bail ; pourquoi réapparaissait-il à cette heure ? « Je n'attendais personne, mais je réserve toujours une ou deux tasses vides. Pour les invités imprévus. »

Dante avait souvenance de plusieurs visiteurs qu'il reçut sans les avoir attendus et, avec le temps, à Star City, il avait pris cette habitude de toujours s'attendre, quand il prenait quelques instants de calme et de tranquillité, de recevoir la visite impromptue d'un ou plusieurs de ses amis – ou de ses ennemis ; quand on vit si longtemps, on ne peut que s'attendre à en perdre un ou deux en route, toujours susceptibles de reparaître au moment où on s'y attend le moins...

« Je t'en prie, assieds-toi. » Dante s'amusait d'entendre Jurek aligner les questions, les gestes, ses mouvements à travers le salon témoignaient d'une fébrilité qui lui était propre ; aussi longtemps qu'il pût s'en souvenir, le vieux dragon avait toujours connu le cyborg ainsi agité des spasmes d'un esprit peu tranquille.

C'est le lot, sans doute, des malheureux qui, toujours en cavale, sont constamment sur le qui-vive. « Depuis la dernière fois, je me suis fait à la vie sédentaire, alors j'ai ajusté le décor à mon goût, pour que ces lieux servent leur fonction. » Celle-ci était simple : procurer au dragon un havre de paix, un endroit où il pourrait se retirer pour exercer ses méditations et penser le fil de ses grands projets.

« Star City est comme tu l'as laissée. Craintive mais insouciante, endormie dans l'idée trompeuse que quoi qu'il arrive, les solutions sortiront du chapeau. »

Une grande ville peuplée d'Américains abrutis de leur suffisance, ni plus, ni moins. Sans répondre tout de suite aux dernières remarques de Jurek, Dante se contenta de sourire et de boire un peu de ce thé qu'il s'était fait servir. Puis, après quelques instants : « C'est du Lung Ching, du Puits du dragon. Assieds-toi, tu ne me déranges pas. Si j'avais su que tu viendrais, je me serais mieux apprêté... » Dante avait par le passé, en compagnie de Jurek, portait des tenues plus appropriées, mais ce dernier le prenant au dépourvu, il le découvrait en bermuda beige et tee-shirt blanc, chaussé de mocassins taillés de beau cuir. « Qu'est-ce qui t'amène ? L'irrépressible besoin de me revoir, ou le goût du large ? »

Dante connaissait Jurek et savait l'incapacité de ce dernier à rester loin des problèmes ; il est des êtres qui sont faits pour la vie simple et monotone, mais le polonais n'était pas de ceux-là. Aux plus brillantes étoiles le ciel réserve les plus grands troubles... assurément Jurek traînait la queue des plus turbulentes comètes, mais quelles aventures le poussaient alors jusqu'à l'antre de son vieil ami le dragon ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


 



Everywhere I Go, Bitches Always Know | Dante & Jurek

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1


Sujets similaires

-
» Epreuve de Dante
» Le monde à ses défauts, pas moi ! ✟ « Dante's Inferno » {OK}
» [Lac] Première sortie du Royaume Obscur [Megan et Dante]
» La Reine est arrivée. Prosternez-vous. (Dante)
» Stand up all Night Long! [Dante & Lysandre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star City Heroes :: Administration :: Archives :: Archives des Rencontres-