AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Partagez|

"Quand le feu est à la maison de ton voisin, la tienne est en danger." - Dante

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Maître du Jeu
avatar

Esprit du Hasard

Maître du Jeu
Généralités
Le Hasard

ϟ Nombre de Messages : 3396
ϟ Nombre de Messages RP : 3046
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Feuille de RP
Sam 9 Sep - 16:34 Message | (#)

Le membre 'Raphaël Mercury' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


#1 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#3 'Jugement du Hasard' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Indépendant Neutre
avatar

Dante Visconti

Indépendant Neutre
Généralités
De Principatibus

ϟ Nombre de Messages : 7538
ϟ Nombre de Messages RP : 737
ϟ Crédits : Ed
ϟ Doublons : /
ϟ Célébrité : Francisco Lachowski
ϟ Âge du Personnage : Antédiluvien
ϟ Statut : /
ϟ Métier : Fondateur et patron secret de la Rose des vents ; propriétaire de Fragonard - Parfums et cosmétiques ; propriétaire du Jardin du Dragon
ϟ Liens Rapides :     


    PrésentationRPLiens
    JournalDestinExploits
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 6
ϟ Particularités Physiques:
Mar 12 Sep - 12:36 Message | (#)


La neige battait ses flancs. Le vent crissait à ses oreilles. Sous eux la montagne mugissait un cri de guerre, ou était-ce le vrombissement des ailes de tant de dragons réunis pour la couronner d'un diadème d'écailles et de grilles ? Les grands anciens s'élevèrent dans le ciel pour mieux se faire face. Ils se jaugeaient, se toisaient, s'observaient l'un l'autre, étonnant face-à-face de ces deux « mêmes »... les différences, peu nombreuses, se signalaient comme la perle au milieu des cailloux d'insignifiance.

Là une longue cicatrice, là une corne brisée, là un rayon d'écailles décolorées... ces deux êtres, liés par le sort et la naissance, avaient connu des vies dissemblables et pourtant, ces chemins épars se réunissaient là, au sommet du Makalu, pour un duel à mort dont aucun des deux ne mesuraient l'importance cosmique. Qu'adviendrait-il de la Terre Prime si Médomaï[i] venait à mourir ?

Quid du monde d'origine de [i]Sõleymõn
 ? Ce dernier lève la patte. La griffe mord l'écaille. Une plainte se joint aux cris de la tempête. Le sang perle. C'est l'alarme ! Le feu s'élève. Étonnante vision d'un vol de braises au cœur d'un ciel de glace ! Quelle pitié qu'aucun aède, au sol, ne soit là pour graver de ses yeux la mémoire de l'événement, pour enfin l'honorer de son chant ! Au secours des deux anciens dragons, parmi la nuée de leurs enfants, la rage et la fureur se confondent et se lient, pour alimenter l'ardeur du feu qu'ils puisent au plus profond d'eux-mêmes pour en cracher des météores !

L'Enfer lui-même ne produit point de si puissants phosphores ! Mais le feu ne peut tuer le dragon ! Dante se rit, d'un rire d'abîme, des pitoyables tentatives de son adversaire, tandis que lui s'amuse de la faiblesse de son rival l'indigène. Ils ont la fièvre au cœur, le col inflexible, la volonté parfaite et la tête indomptée ! Ils s'inspirent l'un l'autre l'idée de la vengeance et s'ils pouvaient crier, ils crieraient : à mort ! Nul ne veut céder, nul ne veut être le dragon vaincu qui dormira sur la montagne et dont les dents sèmeront des souvenirs perdus.

 « Je prendrai ta place en ce monde ! » beugla l'autre dragon, cet ancien à la robe étonnante, bleuie, jaunissante. Dante esquiva la charge de son adversaire, dont les cornes n'eurent rien à percer, en prenant de la hauteur.  « D'autres ont tenté l'aventure sans succès... » répliqua-t-il dans un souffle.

 « Contrairement à eux, je réussirai. J'ai déjà réussi ! » La démence s'insinuait dans les propos de Sõleymõn. Ses deux cornes irradièrent alors d'un vif éclat doré, comme si quelque soleil naissait entre elles. Des flancs de la montagne, où ils avaient réglé le problème des dernières troupes de « maître Sõleymõn », les gobelins s'étaient tous positionnés, mais que pouvaient-ils faire, sinon observer, puces minuscules, l'aérien ballet des titans ? Même Hermès et le dragon d'or, beauté suprême, s'offrait à eux comme un trésor volant !

    Jet de dé – I :
    Réussite : Dante esquive le sortilège.
    Échec : Le sortilège de Sõleymõn frappe Dante à la tête.

    Jet de dé – II, si réussite au I :
    Réussite : Dante blesse son adversaire au poitrail.
    Échec : Sõleymõn esquive le coup.


    Jet de dé – III, si échec au I :
    Deux réussites : Dante riposte et sa manœuvre touche Sõleymõn.
    Une réussite : Dante parvient à se dégager.
    Zéro réussite : Dante se trouve coincé.


Un halo de sombres lueurs enveloppa l'alter ego du vieux dragon qui le vit, gueule grand ouverte, se précipiter sur lui et menacer de le mordre au cœur de sa nuque. En vain il amorça un battement d'ailes pour se dégager, Sõleymõn fut plus rapide, plus leste, et mû par la puissance de cette magie, gonflé des pouvoirs qu'elle lui conférait, ce dernier s'abattit sur lui avec la célérité du couperet sur la nuque du condamné à mort. La morsure fut terrible. Les dents se plantèrent au-delà de la parure d'écailles ; celles-ci résistèrent et peu de sang coula de ces plaies nombreuses et régulières, mais un charme maudit couvrait ces cent couteaux qui lacéraient la chair. Plus tard, d'aucuns raconteraient que le cri de Dante aurait résonné dans tout le plateau Himalayen. Ce qui est en revanche certain, c'est qu'à travers toute la planète, tous les individus liés au Cérébropyre partagèrent avec le dragon l'affreux supplice de cette déchirure.

Dans son élan, l'autre dragon entraîna Médomaï sur le flanc de la montagne, plus haut que la grotte, non loin du sommet, là où la neige et la pierre se distinguent à peine, là où ils poursuivirent leur affrontement céleste, mais au sol, cette fois ; chaque coup fit trembler le Makalu et pourtant, profitant de l'incident, ignorant la douleur et n'écoutant que la voix enragée de l'instinct de survie qui troublait sa pensée, Médomaï ne chercha point à se dégager de son adversaire et tout au contraire il chercha à saisir de ses deux pattes avant la gueule de Sõleymõn.

Il ne put qu'attraper l'autre qu'au-dessous du coude de ses ailes et renonça à aller plus loin, appuyant sa prise et coulant du bout de ses doigts griffus la magie d'un sortilège destiné à transmuter la chair... Tout à la violence du combat, Sõleymõn ne comprit que trop tard la nature de cette altération et bientôt il se dégagea d'un bond. La base de ses ailes était de pierre, désormais, et la souffrance se fit connaître à lui, vivace et grave !  « Qu'as-tu fait ? » s'écriait-il avec effroi. Le constat était clair : ses ailes, encore de chair, d'os et de peau, s'agitaient, battues par le vent, mais ne lui répondaient plus. Un geste trop vif de sa part, et les sections pétrifiées menaçaient de rompre...

Spoiler:
 


Dernière édition par Dante Visconti le Mar 12 Sep - 12:53, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


 

Maître du Jeu
avatar

Esprit du Hasard

Maître du Jeu
Généralités
Le Hasard

ϟ Nombre de Messages : 3396
ϟ Nombre de Messages RP : 3046
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Feuille de RP
Mar 12 Sep - 12:36 Message | (#)

Le membre 'Dante Visconti' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


#1 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#3 'Jugement du Hasard' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Indépendant Neutre
En ligne
avatar

Raphaël Mercury

Indépendant Neutre
Généralités
Hermès
ϟ Nombre de Messages : 799
ϟ Nombre de Messages RP : 500
ϟ Crédits : Angel Dust Tumblr
ϟ Doublons : Cass Flemming - Seto Shigemitsu
ϟ Célébrité : Gaspard Ulliel
ϟ Âge du Personnage : 32
ϟ Statut : Dans une amitié avec beaucoup d'avantages avec un cauchemar
ϟ Métier : Voleur
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 3
ϟ Particularités Physiques:
Mar 12 Sep - 16:52 Message | (#)

Si Hermès avait choisi de s’attaquer plutôt aux “petits” dragons, c’était pour une excellente raison. Bon, très bien. Deux excellentes raisons. La première était qu’il se voyait mal s’interposer, même avec une résistance olympienne, entre deux créatures de cette taille. La seconde était un peu moins avouable peut-être… Sous cette forme d’écailles, d’ailes et de gueule pleine de crocs… il était bien incapable de distinguer Médomaï de Sõleymõn. Pour sa défense, il n’avait pas vu le premier sous cette forme depuis une petite éternité. Leurs provocations auraient pu être un indice, mais entre le vent sifflant, la neige tempêtant, et le déplacement d’air provoqué par son propre vol, il les entendait à peine.

Il entendit, en revanche, le hurlement de douleur poussé par l’une des deux bêtes quand l’autre planta ses crocs dans son cou, au moment où lui-même était accroché au flanc de la montagne après l’assaut de la queue écailleuse d’un des rejetons. Le cri en lui-même aurait suffi à lui glacer le sang plus efficacement que l’air qui balayait ce sommet lointain. Mais il le soupçonnait en plus d’être celui de son ami. L’éclat qui enveloppait l’autre dragon lui rappelait un peu trop les flammes brunes invoquées plus tôt.

Il aurait bien porté secours à son plus vieil ami… il se trouvait juste qu’il s’était fait la cible d’une nuée de dragons, certes plus petits, mais tout de même beaucoup plus imposants qu’il ne l’était, et qu’il n’avait, jusqu’ici, put se débarrasser que de trois d’entre eux. Ce qui en laissait, tout au plus, une petite vingtaine. La montagne lui servit d’appui pour se propulser d’un coup de talons, prendre de la vitesse, et retourner dans la mêlée.

Citation :
Jet de dés :
Jet I :

Réussite : Hermès parvient à profiter des éléments et de sa vitesse pour se faire se percuter certains des dragons.
Echec : A défaut, il ne se fait pas mordre…

Jet II :

Réussite : Le dragon d’Héphaïstos, même si simple automate, parvient malgré tout à neutraliser deux dragons.
Echec : Les écailles dorées de la créature ont au moins le mérite d’être une cible parfaite pour eux.

Jet III : Si échec au I ou II
Double Réussite : Hermès utilise son caducée en plein vol et parvient à endormir les dragons restants.
Réussite : il n’endort que la moitié des dragons.
Double échec : Ils sont trop éloignés pour provoquer un effet.

Hermès volait et virevoltait entre les jeunes dragons. Les ailes puissantes l'effleuraient parfois, déstabilisaient son vol avec la poussée d'air provoquée. A plusieurs reprises, des mâchoires claquèrent près de sa jambe, son bras, ou sa tête, mais sans jamais le croquer, et quoiqu'il eut été intéressant de voir si les dragons en étaient capables. Il espérait qu'à voler ainsi dans tous les sens, comme un insecte difficile à attraper, il pousserait les jeunes dragons à l'imprudence, mais ils semblaient maitriser leur vol bien mieux qu'espéré.

Restait alors le dragon d'Héphaïstos, merveille d'artisanat, mais à qui il manquait la conscience pour en faire un combattant efficace. L'Olympien crut bien qu'un coup de chance entraînerait deux des dragons dans une chute, mais ils rectifièrent leur trajectoire sans trop de mal. Son caducée à la main, il tenta alors d'utiliser ses pouvoirs soporifiques, mais eut le déplaisir de constater que les créatures étaient trop éloignées pour en ressentir les effets.

Jusqu'ici, l'Olympien avait répugné à se montrer trop disons... brutal. Et léthal. Disons qu'il n'avait pas manqué l'émotion de son ami quand ce dernier avait évoqué des dragons. Et puis la mort était une solution définitive. Il n'aurait rien fait sans son accord, mais dans la cohue, n'avait pas eu le temps de lui poser la question. Il n'en restait pas moins qu'il ne pourrait pas lutter indéfiniment et contre les dragons, et contre les éléments. Aussi opta-t-il pour une solution beaucoup moins élégante que toutes celles utilisées jusqu'alors... et qu'il colla un crochet du droit dans le museau du premier dragon qui passa à sa portée.

HRP:
 


Dernière édition par Raphaël Mercury le Mar 12 Sep - 17:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




"I'm the God of everything no one else wants to do"
- Hermes, probably

Maître du Jeu
avatar

Esprit du Hasard

Maître du Jeu
Généralités
Le Hasard

ϟ Nombre de Messages : 3396
ϟ Nombre de Messages RP : 3046
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Feuille de RP
Mar 12 Sep - 16:52 Message | (#)

Le membre 'Raphaël Mercury' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


#1 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#3 'Jugement du Hasard' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Indépendant Neutre
avatar

Dante Visconti

Indépendant Neutre
Généralités
De Principatibus

ϟ Nombre de Messages : 7538
ϟ Nombre de Messages RP : 737
ϟ Crédits : Ed
ϟ Doublons : /
ϟ Célébrité : Francisco Lachowski
ϟ Âge du Personnage : Antédiluvien
ϟ Statut : /
ϟ Métier : Fondateur et patron secret de la Rose des vents ; propriétaire de Fragonard - Parfums et cosmétiques ; propriétaire du Jardin du Dragon
ϟ Liens Rapides :     


    PrésentationRPLiens
    JournalDestinExploits
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 6
ϟ Particularités Physiques:
Jeu 14 Sep - 16:01 Message | (#)


Dante souffrait. La blessure reçue le brûlait, une sensation qui n'avait rien de comparable avec la caresse des flammes, mais s'approchait davantage de la morsure de l’acier. Pourtant, il n'était pas inquiet. La lutte s'intensifiait sans pour autant le contraindre encore aux dernières extrémités. La plaie à son cou l'agaçait. La tempête pesait sur ses épaules.

Que n'avait-il le temps d'en disperser les neiges insolentes ! Ils y verraient tous plus clair. Ils n'auraient à se soucier de voir ces rafales se faire bourrasques, ces intempéries devenir blizzard !  « Je je tuerai pour ça ! » Sõleymõn enrageait. Médomaï profitait de ce bref répit pour recomposer sa pensée. Devait-il... parlementer ? Discuter avec ce double extra-dimensionnel, mettre fin à ce combat de titans pour trouver un... compromis ? L'idée vint à lui. Il ne la chassa guère. Très vite, cependant, le goût du sang se fit dans sa gueule, et la perspective se resserra autour de l'unique fin possible. Dans l'air flottait les gammes, interminables tremolos d'effroi, qui ouvrent la partition du Confutatis d'un requiem trop connu, trop méconnu.

 « Tu périras sur cette montagne. » Sa voix était calme. Son cœur brûlait d'une colère infinie. Dante s'avançait sur la montagne. Il se dressa sur ses pattes arrière. Son adversaire n'osa point suivre ce mouvement, de perdre ses ailes dont la base était pétrifiée. D'un battement, Dante s'envola, laissant sur le versant du Makalu son adversaire, pour fondre plus tard sur lui. Il n'eut aucune peine à esquiver les brunes flammes, ces éclairs de magie noire, qui menaçaient de le frapper. Tout autour de ses pattes avant, de ses mains griffues et couvertes d'écailles sombres se formèrent une nuée de projectiles enflammées et dangereusement explosifs, qu'il envoya s'écraser Sõleymõn et tout autour de lui.

 « Lâche ! Tu n'es qu'un lâche ! Te cacher derrière ta magie... tu ne m'affrontes pas même dignement ! » Ses récriminations furent vaines, les météores s'abattirent sur lui, une salve d'artillerie suivie d'un grand fracas d'explosions qui firent trembler le Makalu. Par chance pour eux, les gobelins avaient déjà pris le chemin de la fuite, avec le matériel à récupérer, mais sur le trajet ils perçurent ces tremblements et la grande humeur qui saisissait la montagne.

Sous lui, Dante vit son adversaire en proie à la terrible souffrance d'avoir perdu ses ailes. L'injure s'ajoutait à la blessure, et si son « alter ego » avait la moitié de l'orgueil qu'on prêtait aux dragons de la Terre Prime... alors il y avait fort à parier que le coup à l'amour-propre aurait suffi à en tuer plus d'un, au moins métaphoriquement. Le hurlement du dragon privé de ses ailes suffit à imposer grand silence, même à la tempête, et l'on vit l'essaim de sa progéniture se précipiter à son secours. Un dernier effort était à présent indispensable... Dante sentait pourtant non pas la fatigue, mais la rage qui prenait appui au cœur même de son corps immense, comme pour lui communiquer les dernières forces nécessaires.

    Jet de dé – I :
    Réussite : Dante esquive les petits dragons.
    Échec : Dante est englouti par la volée des petits dragons.

    Jet de dé – II, si réussite au I :
    Réussite : Dante frappe Sõleymõn d'un sortilège fatal.
    Échec : Sõleymõn se protège et esquive le sortilège.


 « Hors de ma vue ! » intima-t-il à cette vermine volante, dans la langue des anciens dragons, peu soucieux de savoir d'abord s'il serait compris. Deux coups d'ailes, trois coups de patte et un revers de la queue suffirent à dégager pour lui une fenêtre de tir, à renvoyer ces faiblards cornus à leur insignifiance. Il n'avait pas vécu si longtemps, depuis l'aube du monde, pour se laisser toucher et blesser par de tels gringalets. Montant au dans le ciel, il évacua les derniers dragons qui prétendaient l'atteindre ou le défier pour ensuite fondre à nouveau sur Sõleymõn, tandis qu'autour de lui se formait cinq flèches et lances de glace qui l'accompagnaient.

Celles-ci fusèrent lorsqu'il les fit s'abattre sur son adversaire, en bas, sur le flanc de la montagne et, trop lent, ce dernier fut frappé en cinq endroits différents par ces cinq dents gelés, assez fortes et grandes pour percer l'armure d'écailles du grand dragon. Au bas de l'abdomen, au sommet du dos, sous l’aisselle, à la patte, et en pleine tête. Criblé à mort, cloué littéralement sur la pierre et la neige du Makalu, dans un dernier soubresaut de vie et de désespoir, Sõleymõn s'éteignit, après une agonie si courte et si violente. Sa progéniture se précipita tout autour de lui, comme autant de mouches pour lécher les plaies béantes... mais peu à peu on les vit s'éteindre et mourir. Dante et Raphaël découvrirait plus tard que ces « enfants » n'étaient vivants qu'à la faveur d'une magie déployée en permanence par leur « père ». Ce qui plongerait Médomaï dans un abîme de mélancolie soucieuse.

Pour l'heure, toutefois, le grand dragon s'abaissa dans les airs jusqu'à atterrir sur un promontoire. Sa blessure était grave.


Dernière édition par Dante Visconti le Jeu 14 Sep - 16:10, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


 

Maître du Jeu
avatar

Esprit du Hasard

Maître du Jeu
Généralités
Le Hasard

ϟ Nombre de Messages : 3396
ϟ Nombre de Messages RP : 3046
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Feuille de RP
Jeu 14 Sep - 16:01 Message | (#)

Le membre 'Dante Visconti' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


#1 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Indépendant Neutre
En ligne
avatar

Raphaël Mercury

Indépendant Neutre
Généralités
Hermès
ϟ Nombre de Messages : 799
ϟ Nombre de Messages RP : 500
ϟ Crédits : Angel Dust Tumblr
ϟ Doublons : Cass Flemming - Seto Shigemitsu
ϟ Célébrité : Gaspard Ulliel
ϟ Âge du Personnage : 32
ϟ Statut : Dans une amitié avec beaucoup d'avantages avec un cauchemar
ϟ Métier : Voleur
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 3
ϟ Particularités Physiques:
Jeu 14 Sep - 19:26 Message | (#)

Il avait gardé un oeil sur l’affrontement entre les plus grands dragons, bien sûr. Déjà parce que l’un d’eux était son ami. Ensuite parce qu’il voulait éviter de se prendre un sort perdu entre les omoplates ou un coup de queue malencontreux. Aucune de ces choses ne pouvaient a priori le tuer, certes… mais ça ne voulait pas pour autant dire qu’il souhaitait en faire l’expérience.

Il manqua malgré tout une partie du dénouement, la paralysie des ailes de l’autre dragon, notamment, trop occupé qu’il était à zigzaguer entre les plus jeunes, à coller son poing ici contre un museau, là dans le creux d’une aile, et surtout, à ne pas s’attarder pour laisser à ses multiples adversaires une occasion de le freiner dans sa course. Il devait de toute façon être plus une gêne qu’une réelle menace.

L’Olympien remarqua en revanche la magie, qu’il aurait pu difficilement louper au vu du bruit engendré quand les projectiles s’écrasèrent. Cela lui valut une seconde d'inattention qui se solda par un coup de griffe en pleine tête, heureusement sans dommage. Difficile aussi, d’ignorer le cri de douleur poussé par l’une des créatures, ou d’ignorer les jeunes dragons qui se désintéressaient maintenant complètement de lui.

Sauf qu’Hermès était toujours bien incapable de distinguer qui était qui, dans cette lutte sans merci. Qui était le dragon immobilisé contre la montagne, et celui qui invoquait ainsi sa magie. Autant dire que pendant une terrifiante minute, il ne sut que faire, hésitant entre les conjonctures, les hypothèses. S’il ne faisait rien, peut-être laissait-il à Médomaï le soin d’achever son ennemi. Ou peut-être laissait-il mourir un ami.

Les plus jeunes dragons, les créatures qu’il avait affronté jusqu’ici lui offrirent une réponse, sans le vouloir, en s’attaquant au dragon en vol. Il ne chercha pas à l’arrêter, s’éloigna même pour ne rien gêner. Il eut un dernier fracas… puis plus rien.

Entre les flocons de neige qui tourbillonnaient, Hermès vit l’autre dragon se poser. Il renvoya d’un claquement de doigt la création métallique d’Héphaïstos sur l’Olympe, et se posa sans aucune hésitation dans la neige. Il paraissait bien petit, face à cette montagne de muscles et d’écailles. Il n’avait que rarement eu l’occasion de voir son vieil ami sous cette forme, mais ne parut pas non plus s’en émouvoir. Il y avait un temps pour tout, et la blessure béante à son cou indiquait que c’était pas le moment de s’extasier de la beauté de ses écailles.

D’un bond, il se remit en vol, put approcher la, enfin plutôt les blessures, de près, et au passage, observer les ravages occasionnés par les crocs de l’autre dragon. Il posa une main sur les écailles, tout à côté des bords de l’une de ses blessures. L’occasion pour lui de satisfaire une partie de sa curiosité. Ah, il aurait aimé être le dieu des médecins, en cette occasion, mais cet épithète ne lui appartenait pas. Et était-ce vraiment un médecin, qu’on appelait au chevet des dragons? Il reposa le pied dans la neige, plus proche de la gueule du dragon. La neige et le vent qui sifflait l’obligeait à hausser le ton pour se faire entendre.

Peux-tu te retransformer en humain? Si je dois te reconnaître que ta forme naturelle est magnifique, ta forme humaine est plus facilement disons… manœuvrable. Je peux t’emmener sur l’Olympe, te donner Ambroisie et nectar, à moins que tu n’aies besoin d’autre chose? J'irais le chercher sans hésiter. Je n’aime pas l’aspect de ces blessures”.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




"I'm the God of everything no one else wants to do"
- Hermes, probably

Indépendant Neutre
avatar

Dante Visconti

Indépendant Neutre
Généralités
De Principatibus

ϟ Nombre de Messages : 7538
ϟ Nombre de Messages RP : 737
ϟ Crédits : Ed
ϟ Doublons : /
ϟ Célébrité : Francisco Lachowski
ϟ Âge du Personnage : Antédiluvien
ϟ Statut : /
ϟ Métier : Fondateur et patron secret de la Rose des vents ; propriétaire de Fragonard - Parfums et cosmétiques ; propriétaire du Jardin du Dragon
ϟ Liens Rapides :     


    PrésentationRPLiens
    JournalDestinExploits
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 6
ϟ Particularités Physiques:
Dim 17 Sep - 23:43 Message | (#)


Dante ne vit tout d'abord point Raphaël approcher. Il était encore trop étourdi de ces multiples douleurs qui s'agitaient à son côté, à ses flancs, au creux de ses massives épaules, au bas de son cou si long et où ruisselait un sang chaud que les basses températures et la neige peinaient à contenir, à stopper. Il ne rêvait plus qu'à une retraite profonde, ne demandait plus rien au monde que le bonheur d'être oublié.

Il ne voyait autour de lui, dans la nuit, qu'une pâle clarté, peut-être le douteux rayon d'une première étoile... et bientôt il perçut à ses côtés la chaleureuse amitié d'Hermès qui se montra toujours si fidèle et si peu inconstant. Dante tourna vers lui un regard sombre, noirci non de colère, mais d'un chagrin lourd et silencieux. Raphaël proposa de l'emmener sur l'Olympe. Le dragon fit un geste de la tête, une dénégation qui lui coûta quelques souffrances. Il ne pouvait se transformer à nouveau, si facilement, sans craindre que la blessure ne prît de l'importance.

 « Du feu... il me faut du feu. » Une requête étrange, de la part d'un vieux dragon, mais il ne pouvait tenter l'aventure de puiser en lui les flammes qu'il appelait de ses vœux, car à coup sûr la manœuvre l'épuiserait et de toute évidence, son « alter ego » l'avait trop affaibli. Il chercha à se relever mais n'y parvint pas et plutôt s'étendit de tout son long sur le promontoire enneigé et partiellement verglacé.

Combien de temps resta-t-il ainsi à attendre tandis que la neige s'amoncelait autour de lui, tandis que plus bas dans la montagne, les gobelins s'étaient arrêtés, insensibles au froid et au gel, dans une posture de prière éloquente et inquiète ? Ils ne le voyaient pas, d'où ils étaient, et pourtant c'était tout comme s'ils étaient à ses côtés, tout comme s'ils avaient sous les yeux sa noble figure. Sur l'ensemble de la planète, la Rose des vents parut se figer et pas un magister ne manqua à l'appel pourtant silencieux.

Le sort du Prince se jouait-t-il, au sommet du Makalu ? Dante en avait vu d'autres. Rien de si terrible, rien de si lourd d'un sens qui lui échappait encore, rien de si formidable. Mais il en avait vu d'autres. Il survivrait. C'était dans sa nature. Aux autres l'extinction héroïque. À lui le silence tragique des infinités silencieuses.

Quand Raphaël lui présenta un feu inattendu en cette zone-là du monde, l’œil du dragon aussitôt fut captivé par la flammèche si fragile et si gracieuse. Quelques instants plus tard, la flamme quittait son porteur portait s'élever au plus près du dragon et s'y démultiplier, y grossir et on put même croire qu'un immense cocon d'incendie allait l'envelopper.

C'était comme si Dante avait tiré sur lui une couverture de braises, les flammes s'étaient sur l'ensemble de son corps et au contact chaud de l'élément, les écailles sur sa peau s'éveillèrent et reprirent tout le lustre qu'elles avaient perdu.

Les flammes qui l'enrobaient nourrissaient le dragon d'une énergie curative à nulle autre pareille et en contrebas les gobelins virent le sommet de la montagne qui s'enflammait. C'était grandiose et fascinant. À mesure que la vitalité et la santé lui revenaient, Dante se redressait et même si Raphaël, à ses pieds, se faisait tout petit, c'est vers lui qu'il porta son premier regard, pour déclarer :  « Merci. Est-ce que tout va bien ? » Après tout, Hermès avait eu sa part des combats dans les airs, contre la progéniture de Sõleymõn. Peut-être était-il blessé ? Dante peinait à y croire, mais enfin c'était une possibilité.  « Je vais avoir besoin de repos. Et de temps... »

Point pour prendre congé longtemps de Raphaël, mais pour prendre la mesure de l'expérience qu'il venait de vivre. Elle n'avait rien d'un détail dans sa vie, rien d'anodin. « Je ne peux pas même blâmer ce chat infernal... » trouva-t-il la force de plaisanter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


 

Indépendant Neutre
En ligne
avatar

Raphaël Mercury

Indépendant Neutre
Généralités
Hermès
ϟ Nombre de Messages : 799
ϟ Nombre de Messages RP : 500
ϟ Crédits : Angel Dust Tumblr
ϟ Doublons : Cass Flemming - Seto Shigemitsu
ϟ Célébrité : Gaspard Ulliel
ϟ Âge du Personnage : 32
ϟ Statut : Dans une amitié avec beaucoup d'avantages avec un cauchemar
ϟ Métier : Voleur
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 3
ϟ Particularités Physiques:
Lun 18 Sep - 22:28 Message | (#)

Hermès avait connu peu de blessures dans sa vie, grâce à sa résistance divine pour le moins exceptionnelle. Assez cependant pour savoir que bouger quand une blessure béante déversait encore des flots de sang était une mauvaise idée. Il était aussi très mal placé pour dire quoi que ce soit : lui-même était un patient exécrable, le genre à s’agiter et à se plaindre du remède, mais il avait aussi la mauvaise foi d’attendre des autres qu’ils soient exemplaires dans leur convalescence.

Ne bouge pas” intima-t-il au dragon.

Il voyait encore du sang couler à flot sur les écailles de son ami. Quant à sa demande… elle aurait certes pu le surprendre. D’un autre côté, il connaissait Médomaï depuis assez longtemps pour lui accorder toute sa confiance. Si le dragon lui avait réclamé une méduse d’une certaine espèce qu’on ne trouvait que sur une certaine île du Pacifique, il y serait allé. Mais il lui réclamait du feu. Hermès n'était pas lié à cet élément, d’une manière ou d’une autre. Il était plutôt le dieu du vent plutôt que celui du feu. Il entretenait en revanche d’excellentes relations avec le maître de cet élément.

Il disparut sans attendre par un portail qui le mena directement sur l’Olympe, et plus précisément au coeur du volcan qui servait d’atelier à son frère Héphaïstos. Le dieu des forgerons semblait tout à la fois ravi de ce qu’il venait de voir, et furieux de voir les dégâts infligés à sa création. Ses commentaires enthousiastes étaient coupés par des remarques grognons quand il remarquait là une entaille, ici une bosse sur sa création dont il était si fier.

Tu avais promis d’y faire attention !” reprocha-t-il quand un portail s’ouvrit dans son dos.

Il aurait tout aussi bien pu parler dans le vide. Hermès ne comptait pas s’attarder. Sa situation était pour le moins pressante. Il s’expliquerait et se justifierait plus tard auprès de son frère. Le dragon lui avait apporté du feu, et il comptait lui en apporter de la meilleure qualité. Il se trouvait juste que cette feu de nature olympienne, divine même, n’était pas le genre de flammes qu’il pouvait se permettre de saisir à mains nues. Pas s’il voulait garder les mains en question en tout cas. Il trouva rapidement une solution à son problème, en se servant d’un bocal trouvé non loin pour récolter une belle flamme dans le foyer, sans que cela ne parussent gêner beaucoup les flammèches. Elles continuèrent de brûler, comme s’il n’y avait rien de plus naturel pour elles alors qu’elle n’avait plus de combustibles. Il avait rouvert un portail dans la foulée pour rejoindre le Makalu. L’Olympien présenta la flamme au dragon, et n’eut pas à attendre longtemps pour la voir entrer en action. Par prudence, il se recula, mais resta captivé par le spectacle. La neige sifflait et grésillait face à tant de chaleur. Après les silhouettes volant dans le ciel, les habitants de la vallée observaient maintenant un foyer surnaturel au sommet de leur montagne… à croire qu’ils allaient de surprise en surprise !

D’un haussement d’épaules et d’un sourire malicieux, il chassa les inquiétudes du dragon. Ce n’était pas lui qui s’était fait croquer dans l’histoire !

En pleine forme” lui assura l’Olympien. “Il semblerait que je sois un très mauvais amuse-gueule pour les dragons, je n’ai pas la viande assez tendre”.

La plaisanterie ne le fit pas rire, pas franchement sourire non plus. Il songea, pendant un instant, que si ce maudit chat ne l’avait pas poussé hors de son appartement en le faisant exploser, alors il ne se serait jamais réfugié chez son vieil ami. Peut-être qu’il n’aurait pas jugé utile de le déranger dans ses affaires, et qu’il serait venu seul ici pour affronter son double, et qu’alors, l’issue de cette confrontation aurait été bien différente. Mais il y avait un temps pour songer à cette éventualité, s’il s’autorisait un jour à y repenser.

Ils ont disparu, les jeunes dragons. En fuite, peut-être, après la mort de leur père”. Il s’obligeait à hausser le ton pour être entendu, malgré la distance entre lui et la tête du dragon, le vent sifflant qui emportait sa voix ailleurs. L’Olympien ne savait pas encore que les jeunes dragons étaient le fruit de la magie, et cela lui semblait une possibilité. N’était-ce pas ainsi qu’allaient à peu près toutes les histoires de ce type? Le roi était renversé, les princes fuyaient, se cachaient, et revenaient pour mieux se venger. “J’ai réussi à en téléporter certains… ailleurs, ils doivent encore dormir je pense… Ils ne peuvent pas y rester en revanche”. En creux, il demandait ses instructions au dragon. Il avait avoué lui-même qu’il avait besoin de repos, et de temps. “Je peux aussi m’occuper du…. corps de dragon en haut de la montagne. Selon tes instructions, bien sûr”. Déjà parce que le dragon qui se tenait devant lui ne lui paraissait guère en état, mais il le sous-estimait peut-être. Et aussi parce qu’il s’agissait de s’occuper de son propre double. Une expérience qui pouvait se révéler pour le moins… traumatisante, quand on y réfléchissait. “Rentre, ramène tes gobelins avec toi, repose-toi. Je m’occupe du reste”.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




"I'm the God of everything no one else wants to do"
- Hermes, probably

Indépendant Neutre
avatar

Dante Visconti

Indépendant Neutre
Généralités
De Principatibus

ϟ Nombre de Messages : 7538
ϟ Nombre de Messages RP : 737
ϟ Crédits : Ed
ϟ Doublons : /
ϟ Célébrité : Francisco Lachowski
ϟ Âge du Personnage : Antédiluvien
ϟ Statut : /
ϟ Métier : Fondateur et patron secret de la Rose des vents ; propriétaire de Fragonard - Parfums et cosmétiques ; propriétaire du Jardin du Dragon
ϟ Liens Rapides :     


    PrésentationRPLiens
    JournalDestinExploits
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 6
ϟ Particularités Physiques:
Ven 22 Sep - 14:03 Message | (#)


Le sort des autres dragons, ces pitoyables gamins jaillis hors de la cuisse de son double extra-planaire, était scellé, bien que Raphaël et Dante l'ignorassent encore.

Ils ne pouvaient cependant négliger le potentiel destructeur de leur présence dans l'Himalaya et même si bientôt, le monde entier serait préoccupé d'une nouvelle invasion en provenance du Terminus, il n'était pas question pour Dante de laisser l'Asie s'émouvoir de l'apparition de « dragons venus détruire le monde », surtout s'il s'agissait de cette vermine à moitié digne, seulement, du nom de dragon.

 « Leur élimination me paraît être la solution la plus appropriée. » Vae Victis. Les risques étaient trop grands. Ces avortons misérables déshonoraient toute l'engeance des dragons. Qu'un prompt trépas les précipite au gouffre de l'oubli ! Tel était le verdict rendu par ce juge dont le tribunal siégeait au toit du monde.  « Ils n'y resteront pas. Ils doivent disparaître. Le projet de... de ce Sõleymõn doit s'éteindre avec lui. »

Pour une première rencontre au sommet avec son « alter ego » venu d'une autre dimension, Dante aurait pu rêver mieux... mais les Fées de la légende, qui se penchent sur les berceaux et tissent les destinées, ont le sens de l'humour et l'ironie mordante des contes philosophiques les plus... tragiques.

Se peut-il qu'un si vieil être connaisse encore la joie des initiations ? Se peut-il qu'un vieux maître apprenne encore des leçons nouvelles ? Longtemps cet événement enfanterait son lot de songes et de réflexions. D'y penser, Dante en frémissait encore. Son cœur porterait longtemps le fardeau d'un tel drame. Punir l'ingrat était nécessaire. Il regrettait, cependant, la tournure des événements, lui qui n'avait su prévoir qu'il s'opposerait... à lui-même. À une version de lui-même.

 « Si cela ne te dérange pas... je préfère m'occuper moi-même de ce cadavre-là. Cela me semble être la chose à faire. » » La chose à faire. Qu'entendait-il par là ? Désignait-il son implication comme légitime parce qu'il s'agissait de s'occuper de son « alter ego », parce qu'il s'agissait d'en finir avec le cadavre de sa victime, parce qu'il s'estimait un droit fondé à réclamer le corps de Sõleymõn pour lui-même ?

Sans doute y avait-il un peu de tout cela, sans doute plus de temps serait nécessaire pour détricoter les mystérieuses considérations qui motivaient cette ultime requête. Les dernières flammes s'absorbaient dans le corps du grand dragon. La blessure à son cou s'était résorbée, mais elle apparaîtrait encore quelques-temps, cicatrice douloureuse, avant de disparaître à la vue de tous.

Quelques instants plus tard, Raphaël retrouvait son ami Médomaï, tel qu'il le connaissait ordinairement. Sa robe était intacte, mais il portait sur son visage et jusqu'à la base de son cou d'épais hématomes et d'inquiétantes ecchymoses à peine refermées.  « Tu as raison. J'ai besoin de repos. Une sieste... me sera nécessaire. » Point une sieste de mille dans comme il en faisait, de temps en temps, pour ses propres affaires personnelles. Une simple sieste d'une nuit au moins.  « J'espère que ton « frère » ne m'en voudra pas. »

L'appellation frère supposait là un consensus non encore acquis chez les historiens, archéologues et savants de la mythologie grecque, puisque le dieu des forges, unanimement présenté comme le fils d'Héra, n'était pas clairement le fils de Zeus. Et comme Dante n'avait jamais osé soulever la question... il s'était toujours entouré, à ce sujet, d'une prudente réserve.

 « Le dragon mécanique a-t-il été très abîmé ? » s'inquiéta-t-il. Il se doutait bien que rien ne saurait arrêter Héphaïstos, dont les talents auraient vite résolu les problèmes de la machine.  « Tu as raison. Je m'inquiéterai de cela plus tard. Je vais partir et rentrer... à la maison. » Un portail s'ouvrit près d'eux, par où Dante prendrait congé.  « Je vais les rejoindre. Nous nous reverrons prochainement, n'est-ce pas ? Au chaud et dans des circonstances plus... tranquilles. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


 

Indépendant Neutre
En ligne
avatar

Raphaël Mercury

Indépendant Neutre
Généralités
Hermès
ϟ Nombre de Messages : 799
ϟ Nombre de Messages RP : 500
ϟ Crédits : Angel Dust Tumblr
ϟ Doublons : Cass Flemming - Seto Shigemitsu
ϟ Célébrité : Gaspard Ulliel
ϟ Âge du Personnage : 32
ϟ Statut : Dans une amitié avec beaucoup d'avantages avec un cauchemar
ϟ Métier : Voleur
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 3
ϟ Particularités Physiques:
Ven 22 Sep - 16:11 Message | (#)

Il se contenta d’un hochement de tête. Si le souhait de son ami était de réduire à néant ces créatures, alors il serait ainsi. Son sens de la morale était à la fois ambigu et opportuniste, et il savait reconnaître que parfois, la mort d’un seul était le salut de milliers. Dans le cas de ces dragons, ce principe s’appliquait. Qu’ils aient été dotés du même désir de vengeance que ce satané chat, et le monde aurait pu se trouver à feu et à sang.

Il est tout à toi, mon ami” répondit-il quand il fut question d’un corps tout aussi imposant que celui du dragon installé devant lui. S'il souhaitait s'occuper lui-même de son double, il ne l'en empêcherait pas. Peut-être ce geste lui apporterait-il une certaine sérénité d'esprit.

Mais enfin, le dragon ne resta pas, bientôt, il eut de nouveau le visage humain de Médomaï devant lui. Si la blessure ne saignait plus, elle n’était pas plus belle sur la peau humaine que sur les écailles de dragon. Il en détacha néanmoins son regard bleu azur pour croiser les yeux bruns de Dante.

Ah tu le connais. Il râle, il grogne, mais il aime réparer les choses autant qu’il aime les créer. En cette occasion, il était aussi ravi du combat qu’il avait pu voir qu’en rage de voir les blessures infligées à sa création. Pour ma part, je me fiche de cette créature de métal. Elle se remplace plus facilement que d’autres dragons de ma connaissance”. Hermès était tout aussi manipulateur qu’opportuniste et menteur, mais son amitié, une fois acquise, était tout aussi durable que sa loyauté. Il aurait détesté voir arriver la fin de son vieil ami, pour toutes les raisons qui lui faisaient apprécier cette amitié. Et puis, il n’avait pas encore eu l’occasion de se glisser dans son lit. “Dois-je te rappeler que ma modeste demeure terrienne est partie en fumée, et que c’est dans la tienne que je séjourne? Je serais là si tu as besoin de moi, pour quelques raisons que ce soit”.

Une invitation à la discussion, si les événements du jour pesaient trop sur l'esprit du dragon, ou peut-être une autre aventure, plus légères que celle qu'ils venaient de vivre.

Pour l’heure néanmoins, il était temps de se séparer. Le temps pour Hermès de constater que des jeunes dragons, il n’y avait trace nul part : ni en Himalaya, ni sur ce recoin isolé du monde où il en avait abandonnés quelques spécimens pendant son combat. Il aurait pu soupçonner une fuite, mais les indices récoltés sur cette scène de crime improvisée ne pointaient pas dans ce sens. On y voyait la trace des dragons, probablement endormis ou inconscients, dans le sable, mais rien n’indiquaient qu’ils s’étaient éveillés et envolés pour fuir avant son arrivée. Quelques jours d’enquête supplémentaires lui seraient nécessaires avant qu’il n’arrive à la conclusion que l’existence de ces créatures n’avait jamais été réelle, mais plutôt les conséquences d’un enchantement quelconque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




"I'm the God of everything no one else wants to do"
- Hermes, probably



"Quand le feu est à la maison de ton voisin, la tienne est en danger." - Dante

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3


Sujets similaires

-
» Que faire?
» Comment s'occuper quand on s'ennuie...
» Petit questionnaire quand on s'ennui
» Quand haiti pourra-t-elle exporter vers RD?
» remise en vente des maisons abandonnees

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star City Heroes :: Administration :: Archives :: Archives des Rencontres-