AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Partagez|

An apple a day keeps the doctor away... or ish - Dexter

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Légion des Etoiles
avatar

Cass Flemming

Légion des Etoiles
Généralités
Scarlet Mind
ϟ Nombre de Messages : 1012
ϟ Nombre de Messages RP : 382
ϟ Crédits : Coco
ϟ Doublons : Raphaël Mercury - Seto Shigemitsu
ϟ Célébrité : Willa Holland
ϟ Âge du Personnage : 21
ϟ Statut : célibataire à pizza
ϟ Métier : faiseuse de café au chômage/Légionnaire
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 3
ϟ Particularités Physiques:
Mer 5 Juil - 23:36 Message | (#)

Cela faisait un mois. Un mois que sa ville avait brûlé. Un mois qu’elle avait perdu sa famille, et que des centaines de milliers de personnes avaient péri dans d’atroces souffrances. Un mois qu’elle se réveillait avec des cauchemars atroces, des objets qui volaient partout, et des crises d’angoisses à répétition.

Un mois qu’elle délaissait la petite maison récupérée par hasard dans le quartier du Front de Mer pour se réfugier dans le sanctuaire. Le lieu avait de nombreux avantages. Il était spacieux, le bruit de la mer toute proche avait un effet plus qu’apaisant, et surtout, à l’exception notable d’une ou deux personnes, le lieu était désert. Un lieu désert, quand on était mentaliste, ça voulait dire un lieu sans d’autres pensées que les siennes. Juste soi-même, et c’était incroyablement reposant. Ses pensées n’étaient certes pas joyeuses, se référer pour cela au paragraphe précédent, mais elles avaient au moins le mérite d’être les siennes. Ah, et elle ne le savait pas non plus, mais ce lieu était a priori hors de portée de l’oeil espion du bon Docteur Otaku.

Surtout qu’elle avait besoin de toute sa capacité de réflexion.

Car si cela faisait un mois que sa ville avait connu un destin tragique, cela faisait un mois, aussi, qu’elle travaillait avec Victoria, qu’elle ignorait être un robot contrôlé par Otaku, justement pour arrêter Otaku. Un mois qu’elle enchaînait les missions, qu’elle menait l’enquête… Sans grand succès pour l’instant.

Mais le fait est que la canadienne y avait réfléchi. D’après les révélations de celle qu’elle était persuadée d’être Victoria Neutron-Grey, Otaku n’était pas seul, il s’était allié avec un autre Docteur qui n’avait rien d’un enfant de coeur, Syndrome. Le cheminement de pensées de Cass avait été très simple. Si elle ne pouvait pas trouver le premier docteur, elle pouvait tout aussi bien essayer de trouver le deuxième.

Fort heureusement pour elle, si elle n’avait aucune compétente informatique pour trouver et traquer quelqu’un, elle pouvait se montrer particulièrement persuasive… et les petits génies de l’informatique n’étaient pas tous dotés d’un bouclier mental pour contrer ses pouvoirs. Elle avait transformé la pièce principale de son sanctuaire en salle de recherche. Son ordinateur - tout neuf, elle avait réduit l’autre en bouillie le soir où Otaku avait fait exploser sa ville - y était installé de façon permanente ou presque, et semblait capter le wifi de sa maison - et elle avait punaisé une grande carte du monde, et une autre de Star City, avec tout un tas d’articles de presse, en attendant de remettre la main sur Syndrome. L'intéressé n’avait pas donné signe de vie depuis des mois, mais Cass ne désespérait pas.

Enfin presque pas.

Disons qu’elle avait parfois envie de se taper la tête contre un mur, mais très légèrement. Elle commençait à désespérer quand enfin, enfin, quelqu’un trouva quelque chose. Il ne restait plus qu’à aller cueillir le bon docteur. Quant à savoir ce qu’elle ferait de lui ensuite… elle n’y avait en réalité pas réfléchi. Elle le livrerait probablement à la Légion… encore que.. est-ce que ça ne serait pas contreproductif? Son sens moral avait tendance à être quelque peu biaisé ces derniers temps.

Elle ne tarda pas à s’équiper mais passa un sweat à capuche plutôt que la Cape. Ces derniers temps - et c’était compréhensible - elle avait du mal à être Scarlet Mind. Cela déplaisait au vêtement magique, mais elle trouvait ça préférable. Et puis, elle pouvait se défendre seule.

Elle garda en revanche le bracelet d’Astrophé, et celui de Bansky, qui ne la quittaient de toute façon jamais, ainsi que son amulette de protection. Elle n’oublia pas les bottes non plus, très pratiques pour se déplacer, et se téléporta aussitôt dans le monde réel. Par automatisme, elle protégea son esprit de ceux des autres. Elle n’arrivait jamais à les garder éloigner à cent pour cent, mais c’était toujours mieux qu’au tout début. Et elle ne perdit pas de temps pour se mettre en route. Sa première piste depuis des semaines, elle ne comptait pas la laisser refroidir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Invité

Invité
Généralités
Feuille de RP
Jeu 6 Juil - 17:05 Message | (#)

Quelque chose était rapidement devenu évident pour Dexter, depuis son retour sur la Terre Prime : son meilleur ennemi, Ando Takashi, avait très, très mal pris sa disparition et son absence d'activité. Pourquoi ? Probablement son égo boursouflé n'avait-il pas supporté que son plus grand rival ne l'ait pas placé au centre de son intérêt. Le bridé était assez puéril pour réagir de la sorte.
En apprenant cela, Syndrome avait juste haussé les épaules sans en tenir compte, mais Atlas, son second robot qui était resté sur la Terre Prime durant l'absence de son créateur pour surveiller les internets et tout ce qui pouvait potentiellement affecter le Dr. Syndrome, avait rapporté des faits beaucoup plus inquiétants. Régulièrement, des sbires -ou une I.A. particulièrement développée- scannaient en long et en large la toile pour dénicher la moindre trace d'activité de Dexter. Le travail était si large qu'elle ne pouvait simplement pas être discrète aux yeux de l'I.A. spécialisée dans le piratage informatique qu'était Atlas.
L'autre chose qui avait attiré l'attention de Syndrome dans le rapport de son tas de ferraille ?
Le fait qu'Ando avait été capable de raser une ville notable pour assouvir son désir de reconnaissance et pour blesser une personne qui avait eu le malheur de le vexer.

Suite à cela, le jeune homme avait réfléchi en demandant à Atlas de continuer son travail de garde informatique, puis avait effectué quelques recherches pour voir quelles avaient été les dernières facéties du bridé, pour évaluer l'écart technologique entre leurs créations. Ce fossé qui s'était creusé entre eux durant son séjour en taule ne lui faisait plus peur à présent. Il avait vu des choses fantastiques durant sa formation dans l'autre dimension et il savait au plus profond de lui qu'il avait les compétences pour les reproduire.
Ce qui l'intéressait, c'était de savoir à quel point il était en danger. Et de savoir comment clouer le bec de cet insolent de petit con.
Plusieurs solutions s'offraient à lui, mais quelque chose devint rapidement évident : Ando était doté de puissants alliés quand Dexter ne possédait que Dante, qui avait été clair : il serait son mécène mais ne se mêlerait pas des détails de sa vie de super-vilain. Il était neutre, et si le Dr. Syndrome avait un problème, il devait le résoudre seul.
Le génie effectua donc des recherches sur la fameuse Scarlet Mind.
Une Légionnaire.
Un sourire étira ses lèvres.
Oserait-il... ?

***

- Docteur Syndrome, crachèrent les enceintes de Stockholm.

Les ronflements graves du jeune homme cessèrent et il ouvrit un œil, émergeant doucement mais sûrement d'une sieste bien méritée.
Oui, oui, bien méritée.
Pour regagner un peu en popularité, il avait agi de nouveau sur le deepweb, prophétisant son retour, attendant de voir si quelqu'un allait mordre à l'hameçon. Outre les fanas habituels des anciennes aventures des NG et Little Syndrome, le génie remarqua rapidement des attaques aussi agressives que futiles dans le but de le tracer. L'amateurisme de ces assauts prouvait à lui seul que ce n'était pas Otaku qui en était à l'origine.
Curieux, une théorie lui vint en tête : la rivalité entre Otaku et Syndrome, si elle n'était pas de notoriété publique, était loin d'être quelque chose de secret. Une personne ayant un minimum fouillé pouvait savoir. En faisant quelques recherches, en piratant quelques caméras de surveillance et en croisant les données, Dexter en vint à une conclusion : il y avait de grandes chances que Scarlet Mind soit à ses trousses et qu'elle ait suivi le même raisonnement que lui.
L'ennemi de mon ennemi est mon ami.
A partir de là, Syndrome avait laissé plusieurs indices sur le deepweb pour se laisser tracer et faire croire à une rencontre avec un fournisseur de matos ce jour, dans un vieil entrepôt à l'extérieur de Star City. Et il était prêt à mettre sa main à couper que son poursuivant avait mordu à l'appât.
Se redressant et s'asseyant au bord de la gigantesque caisse en bois sur laquelle il avait roupillé, Dexter attrapa son thermos de café et en avala une grande rasade pour sortir de son sommeil.

- Dis-moi tout Stockholm, articula tout en se décrochant la mâchoire en baillant.
- Quelqu'un approche.
- Très bien, très bien. Rapidement. Il se gratta la joue et s'étira, avant de se mettre debout sur la caisse. Tu me descends de ce perchoir ?
- Votre plan est imprudent. C'est une Légionnaire.

Dexter poussa un long soupir et ses épaules s'affaissèrent. Paupières closes, il secoua la tête d'un air désespéré.

- Tu sais, c'est assez drôle, parce que je suis persuadé de ne pas t'avoir codé comme une maman poule. Maintenant, descends-moi.
- Et je devrais encore vous sortir d'une situation compliquée.
- C'est ta raison d'être, non ?

Le robot se plaça à la hauteur de son créateur grâce à ses propulseurs, croisa les bras et pencha la tête, comme si son I.A. calculait différentes possibilités et les évaluait. Son créateur commençait à taper du pied d'un air agacé quand le tas de ferraille consentit enfin à répondre "Oui" d'un mouvement de tête, avant de saisir le jeune homme de ses mains métalliques et de le déposer délicatement au sol.

- Maintenant, en hauteur avec le fusil taser et surveille. N'interviens que si je suis en danger de mort. Et j'insiste sur ce point. Uniquement en danger de mort.

Sans mot dire, Stockholm partit dans les hauteurs du bâtiment pour se positionner. Dexter l'observa d'un air absent une seconde, avant de se placer en plein centre de l'unique et gigantesque pièce poussiéreuse, assis, attendant patiemment en sirotant son thermos. Il vérifia que son pistolet à plasma était bien à sa ceinture -on ne sait jamais- et attendit l'arrivée de son invitée.

- Oh mon dieu, vous n'êtes pas mon fournisseur, railla-t-il quand, enfin, elle se dévoila. J'ai presque attendu.
Revenir en haut Aller en bas

Légion des Etoiles
avatar

Cass Flemming

Légion des Etoiles
Généralités
Scarlet Mind
ϟ Nombre de Messages : 1012
ϟ Nombre de Messages RP : 382
ϟ Crédits : Coco
ϟ Doublons : Raphaël Mercury - Seto Shigemitsu
ϟ Célébrité : Willa Holland
ϟ Âge du Personnage : 21
ϟ Statut : célibataire à pizza
ϟ Métier : faiseuse de café au chômage/Légionnaire
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 3
ϟ Particularités Physiques:
Jeu 6 Juil - 21:30 Message | (#)

Finalement, elle n’avait pas pu partir sans la Cape. Elle s’était aperçue, juste avant de sortir de chez elle, que le vêtement avait réussi à se glisser sur la plate-forme de téléportation au dernier moment, et lui barrait maintenant la sortie. Pour la défense de la Cape, il était vrai qu’elle n’était jamais sortie en mission en sa qualité de Légionnaire sans son assistance. Le problème, c’est qu’elle n’avait pas le temps d’expliquer au vêtement pourquoi elle ne voulait pas l’emmener avec elle. Il était hors de question qu’elle perde la trace de Syndrome maintenant. Et puis, il fallait tout de même regarder les choses en face. Il était tout à fait possible qu’il se soit s’agit d’un piège, dans lequel elle se jetait volontairement. Autant emporter avec elle autant d’alliés que possible.

Elle accepta la compagnie de la Cape, mais seulement dans un sac à dos, et elle partit en bottes d’Astrophé - comprendre avec la fonction “roller” des chaussures - en direction du lieu repéré.

Ses quelques expériences face à des super vilains notoires - et le nom d’un certain docteur lui venait en tête… - lui avait appris la prudence, et elle ne s’enfonça pas tout de suite dans les chemins étroits entre les bâtiments et les entrepôts, préférant plutôt utiliser sa projection astrale en guise de reconnaissance. Elle trouva effectivement Syndrome… et remarqua qu’il n’était pas seule. Un robot, probablement l’un des siens - qu’est-ce qu’ils avaient tous avec leur robot d’ailleurs? - était là en renfort, en hauteur. Et le docteur lui-même donnait l’impression de l’attendre.

Un piège donc.

Elle réintégra son corps, gardée par la Cape pendant sa petite expédition astrale, passa le masque d’Astrophé sous sa capuche, au cas où, et se remit en marche. Car pour le coup, elle marcha pour franchir les derniers mètres. Elle n’allait pas révéler toutes ses cartes tout de suite. Enfin, elle utilisa tout de même sa télékinésie pour ouvrir la porte. Déjà parce que ça faisait une entrée un peu plus classe que de galérer à la pousser avec ses petits bras, et ensuite, justement parce qu’elle avait des petits bras et qu’elle n’aurait probablement pas pu l’ouvrir seule.

Elle reste à quelques mètres de distance de son ennemi du jour, juste assez pour pouvoir se protéger, et l’avoir à portée de ses dons, et repoussa sa capuche en arrière. La fonction zoom de son masque la renseigna sur l’équipement du bon docteur, et lui confirma également qu’à part le robot, ils étaient seuls.

Oh, pardon, je suis en retard? Toutes mes excuses… Vous préférez quoi? Syndrome? Docteur? Docteur Syndrome?

Son cœur battait à cent à l’heure dans sa poitrine. Elle avait assez de jugeote maintenant pour savoir qu’elle l’avait trouvé aussi facilement, probablement parce qu’il le voulait, et que l’arrêter ne serait probablement pas aussi facile. Elle vivait en quelque sorte dans l’angoisse de voir un piège lui tomber sur le coin du nez.

Je préfère vous prévenir, je ne suis pas spécialement d’humeur. Alors on va faire simple, vous préférez la manière douce, ou la manière forte?

Elle espérait presque qu’il choisisse cette seconde option. Son esprit, rendu confus par les derniers événements, songeait que ça l’aiderait peut-être à passer ses nerfs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



An apple a day keeps the doctor away... or ish - Dexter

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1


Sujets similaires

-
» Partenariat avec Green Apple *-*
» [EVENT] Witch Doctor give us the magic words ▬ pv Lilinn & Warren
» We were not meant to be together – ft. Apple
» { APPLE SPRING } • ressources avatars & codes
» Apple Spring

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star City Heroes :: Administration :: Archives :: Archives des Rencontres-