AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Partagez|

Le problème du contrat est de savoir sur quoi il se fonde ▬ Casey

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Officier de la Pénombre
avatar

Renan Le Guerec

Officier de la Pénombre
Généralités
Tesla

ϟ Nombre de Messages : 4140
ϟ Nombre de Messages RP : 1339
ϟ Crédits : © Moi (gif et avatar)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Yarochenko
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Âge du Personnage : 32 ans
ϟ Statut : Divorcé
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Liens Rapides :
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 1
ϟ Particularités Physiques:
Jeu 15 Juin - 22:51 Message | (#)

S'il y avait bien une chose que Renan n'aimait pas, c'était qu'on essaye de le doubler. Et qu'on se moque de lui. Mais en un sens, ça revenait du pareil au même. À ses yeux, le simple fait de trahir un accord était le signe qu'on essayait de se jouer de lui, c'est pourquoi, il décida de se lancer à la poursuite de la traîtresse.

Enfin, c'était un bien grand mot. Pour le moment, le français n'avait la preuve de rien. Cette fille avec qui il avait scellé un accord n'était pas venue pour l'honorer – le contrat, pas lui – ce qui signifiait certainement qu'elle essayait de le doubler. Il avait tout de même décidé de lui laisser deux semaines avant de se rendre chez elle pour lui rappeler qu'ils avaient décidé de quelque chose et dès que ce délai fut dépassé, Tesla se fit une joie de lui rendre une petite visite.

Le soir était tombé lorsqu'il s'aventura dans les rues de Star City. Il prit soin de revêtir une tenue civile parfaitement banale avant d'emprunter sa voiture pour se diriger vers le club de la rousse. Peut-être même de la traîtresse, tout dépendrait de ce qu'elle aurait à répondre.

Une fois arrivé sur place, il s'arrêta à quelques rues du bâtiment et termina le chemin à pied de manière à ce qu'elle ne puisse pas relever le numéro de sa voiture – elle avait certainement des caméras dans le coin – et remonter jusqu'à lui. Oh, bien sûr, elle pourrait aisément retrouver son identité civile et lui causer des ennuis, mais qu'aurait-elle à gagner ? Pour le moment, la considérant toujours comme non coupable – jusqu'à preuve du contraire – il préférait imaginer qu'elle avait simple « oublié » de venir lui rendre visite et qu'elle ne comptait donc pas lui mettre de bâtons dans les roues, mais quelque chose lui disait qu'il risquait certainement d'être déçu.
On ne ressemblait pas à un Archidémon sans avoir d'autres points communs avec lui.

Il pénétra dans le bâtiment sans trop de problèmes et sans croiser quelqu'un qui le connaissait, puis chercha la rousse du regard. Elle n'était pas dans les environs, ou pas de manière visible du moins. Peut-être qu'elle pouvait changer de forme ? Il n'en savait pas beaucoup à son sujet, les possibilités étaient donc nombreuses. Renan nota dans un coin de son esprit qu'il allait devoir se renseigner à son sujet pour pouvoir en apprendre davantage sur elle. Pour contrôler quelqu'un, il était primordial de savoir à qui on avait affaire.

Après avoir vainement cherché à la retrouver, Renan se rabattit finalement sur la barman et lui glissa un petit mot qui ne manquerait pas de la faire réagir – du moins l'espérait-il :

« Dis à ta patronne que l'autre propriétaire de son épée attend et que si elle lui pose encore un lapin, il s'occupera d'attirer l'attention sur son club. Comme avec un petit accident qui entraînera la mort de nombreux clients. »

Ce n'était pas des menaces en l'air. Elle ne le connaissait pas assez pour savoir de quoi il était réellement capable, mais Renan se savait en mesure de tuer les clients à tour de bras. Il espérait simplement qu'elle serait assez futée pour comprendre qu'il valait mieux éviter de trop le provoquer, sans quoi elle risquait d'avoir de gros problèmes. À moins qu'elle ne le sous-estime à ce point ?

La graine de son éventuelle vengeance étant semée, Renan s'éloigna de la barman pour s'appuyer contre le mur dans un coin en retrait de la salle, puis attendit de voir si elle allait daigner honorer leur accord ou s'il devait commencer à rendre la soirée un peu plus animée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Ich will eure Stimmen horen, Ich will die Ruhe storen. ♦ © Rammstein



Cartel Rouge
avatar

Casey Ní Grimm

Cartel Rouge
Généralités
℘ Noctis ℘

ϟ Nombre de Messages : 2305
ϟ Nombre de Messages RP : 321
ϟ Crédits : avatar (c) endlessly epic gif (c) tumblr
ϟ Doublons : Ando Takashi
ϟ Célébrité : Emma Stone
ϟ Âge du Personnage : 26 ans
ϟ Statut : Complexe, potentiellement atteinte d'un grave syndrome de Stockholm... En quelque sorte.
ϟ Métier : Propriétaire & Gérante du « Red Night »
ϟ Liens Rapides : PrésentationLiensRPsTéléphoneDestinJournal intimeExploitsCartes.


3 roses de Lukaz ♥ 1 rose de Susan ♥ 2 roses de Dante ♥ 1 rose de Barrett ♥
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 4
ϟ Particularités Physiques:
Ven 16 Juin - 8:22 Message | (#)

Soirée du 7 février 2017.


Objectivement, Casey s’attendait à ce que Mister Parano se repointe. Elle avait juste opté pour la technique de l’autruche, parce qu’elle ne savait pas trop quoi faire d’autre. Lors de leur dernière rencontre, la créature cauchemardesque lui avait damé le pion avec Haft, s’emparant de l’épée sous son nez tout en lui promettant qu’il pourrait l’étudier à loisir. En quelque sorte, ils partaient sur une garde partagée d’artefact magique. Sauf que l’artefact en question en avait décidé autrement. Peu après être sortie de la propriété du magicien, l’objet avait réagi au contact de son essence. Pourquoi pas directement ? Probablement parce que la demeure possédait une bardée de protections en tout genre qui empêchaient que cela n’arrive. La poignée s’était fondue dans sa paume dans un halo lumineux relativement peu discret. Sa chair avait absorbé la totalité de l’objet, qui ne laissa derrière lui qu’un tatouage.
Oups.

Casey n’y était pour rien et possédait désormais la capacité d’utiliser Haft comme bon lui semblait, ce qui incluait le fait de l’invoquer, de savoir d’instinct comment se battre, de modifier à loisir sa taille, bref cette arme se révélait extrêmement pratique. Sauf qu’on ne pouvait l’éloigner de Casey ou la lui prendre. Elle avait essayé, avec Jonathan. A plus de quelques mètres, l’objet forçait pour revenir et s’il n’y parvenait pas, il retournait dans les limbes. Ce qui risquait de compliquer la garde alternée susnommée. Mister Parano n’avait aucun intérêt à étudier cet objet, selon elle, puisqu’il lui était irrémédiablement lié. Sauf qu’elle avait un peu cerné son caractère et qu’elle était persuadée qu’il ne la croirait pas. Pour cette raison, elle n’avait pas essayé de le contacter, en espérant qu’il l’oublie.

Oui, c’était un peu naïf.

Quand il se pointa au bar et débita sa menace à Dawn, barmaid en service presque tous les soirs, la blonde darda sur lui des yeux méprisants. Elle était pourtant tout ce qu’il y a de plus humaine : ni dons magiques, ni mutation, mais Casey s’en était entichée très rapidement. Le feeling inexplicable.

Tu sais qu’il y a environs un taré par semaine qui se pointe ici avec le même genre de discours ? demanda-t-elle en le tutoyant puisqu’il n’hésitait pas à faire de même. Sérieusement, un coup de téléphone et un « s’il vous plait mademoiselle » ça ne coûte rien.

Elle roula des yeux et lui tourna le dos pour l’empêcher de répondre, se dirigeant vers le bout du bar où se situait un téléphone, qu’elle décrocha pour informer Casey de la présence de « Mister Parano ». Dawn le connaissait parce que, se doutant bien de ce qui pourrait arriver, la créature cauchemardesque avait montré son portrait à son amie, grâce aux caméras de surveillance qui l’avaient filmé le fameux jour où ils s’étaient rencontrés. Pour être précis, Dawn lui annonça que « le taré paranoïaque » était là et qu’il menaçait les clients. Casey, qui lisait tranquillement dans son bureau, n’eut qu’à relever les yeux sur l’écran de surveillance pour comprendre qu’elle ne terminerait pas ce bouquin aujourd’hui.
Il n’était pas très bon, de toute façon.
Elle inspira et se redressa. Ce jour-là pour aller au club, elle avait opté pour une robe verte émeraude avec un col en V, des bretelles larges et de la dentelle. Courte, elle s’arrêtait à la moitié de ses cuisses. Une fine ceinture enserrait sa taille, assortie à ses escarpins noirs à talon plat. Ses cheveux flamboyants cascadaient sur ses épaules, entourant son regard rouge. Elle serra la main où Haft avait pénétré et où se trouvait désormais un tatouage, puis se résolut à tenter l’impossible : convaincre ce paranoïaque qu’elle ne l’avait pas roulé.

Descendant l’escalier qui menait de son bureau au club, elle se glissa sous sa forme d’ombre derrière lui et effleura le bas de son dos en se rematérialisant, un sourire aguicheur aux lèvres. Un peu de séduction ne coûte rien et rapporte parfois beaucoup.

Aaaah Mister Parano, tu m’as manqué tu sais ? Je comprends que je t’ai manqué aussi, mais ce n’est pas utile d’employer la violence. Je suis très disponible, il aurait suffi d’un coup de téléphone. Tu ne m’as pas appelé, je me trompe ?

Elle lui sourit, innocence incarnée.

Montons dans mon bureau, on discutera calmement autour d’un verre. Tu préfères quoi ? Whisky ? Champagne ? Scotch ? Coca ?

Le dernier mot fut prononcé avec un petit rire, parce que c’était une boutade. N’attendant pas sa réponse, elle lui tourna le dos, leva son bras et mima un signe de l’index l’invitant à la suivre en longeant la piste de danse pour emprunter un escalier menant au bureau de l’étage. Tant qu’elle n’en savait pas plus à son sujet, elle se refusait de l’emmener dans les sous-sol du Red Night, réservés majoritairement au Cartel et à ses affaires. Ce n’était pas faute d’avoir essayé de se renseigner sur lui, mais sa photo ne lui apprit absolument rien. Il n’était pas fiché, elle ne possédait ni son prénom, encore moins son nom de famille, tout juste une esquisse de ses pouvoirs et de ce qui ressemblait à un costume de super-vilain. Mais ce dernier n’était pas particulièrement représentatif, il aurait pu sortir de n’importe quelle organisation. Était-il un sbire ? Vu son caractère, elle en doutait fortement.

La pièce où elle l’emmenait surplombait la piste de danse mais était insonorisée et dotée d’une vitre teintée. Le sol transparent permettait de tout voir sans être vu. Une chaise de bureau confortable trônait derrière un bureau en bois de cerisier laqué, sur lequel était posé un ordinateur portable ainsi qu’un écran où on pouvait voir les différents coins du club. Une grande bibliothèque débordait de livres, des romans. Au mur, des tableaux de peintres romantiques français dont certains étaient des originaux. Face au bureau, trois chaises rembourrées où elle invita Mister Parano à prendre place si cela lui disait. La couleur sur les murs était plutôt chaleureuse et rappelait non seulement les cheveux de la propriétaire mais également le nouveau nom de cet endroit : Red Night. Casey se dirigea vers le minibar, qui occupait tout un coin derrière son bureau, à gauche en face de son invité.

Elle se servit un verre de vodka et en proposa un à Mister Parano, presque sûre de recevoir un couplet sur le « je ne bois pas d’alcool » blablabla.

Alors, quel bon vent t’amène ? Tu ne peux plus te passer de moi ? entama-t-elle, cet air angélique toujours collé sur le visage.

Elle connaissait déjà la réponse à sa question, mais jouer les cruches lui permettrait de prendre la température.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Feel it comin' in the air and the screams from everywhere. I'm addicted to the thrill. Can't be scared when it goes down got a problem, tell me now. Only thing that's on my mind is who's gonna run this town tonight? We gonna run this town. (c) run this town - rihanna, kanye west & jay-z

Officier de la Pénombre
avatar

Renan Le Guerec

Officier de la Pénombre
Généralités
Tesla

ϟ Nombre de Messages : 4140
ϟ Nombre de Messages RP : 1339
ϟ Crédits : © Moi (gif et avatar)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Yarochenko
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Âge du Personnage : 32 ans
ϟ Statut : Divorcé
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Liens Rapides :
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 1
ϟ Particularités Physiques:
Ven 16 Juin - 14:14 Message | (#)

Renan était quelqu'un de très ouvert et même de rentre-dedans selon les points de vue, mais il n'aimait pas que les autres prennent les initiatives. Encore moins quand il pensait être pris pour un crétin. Autant dire que la main baladeuse de la jeune femme ne récolta qu'un regard indifférent. Si elle espérait l'amadouer en flirtant légèrement, c'est qu'elle le connaissait très mal !

Il garda les lèvres scellées, lui emboîtant le pas alors qu'elle traversait la pièce pour les mener jusqu'à l'étage supérieur dans ce qui semblait être une sorte de bureau. Le sien ? Certainement, mais au fond ça n'avait pas d'importance. Même si elle avait posé des micros ou des caméras pour capturer des images de leur accord et essayer de l'utiliser contre lui – sait-on jamais – il se chargerait de rendre toutes ces précautions inutiles. Renan s'installa donc sur l'une des chaises qu'elle lui désigna, mimant une apparente décontraction, puis prit soin d'étendre son pouvoir autour de lui pour neutraliser toutes les caméras et tous les équipements d'enregistrement qui se trouvaient dans cette pièce. Bien sûr, il négligea d'en parler à la propriétaire des lieux, mais ce n'était pas bien grave.

Après avoir décliné sa proposition de boisson d'un hochement négatif de la tête, il répondit à sa remarque. Autant mettre les choses au clair dès le début, sans quoi ils risquaient de se perdre dans des conjectures inutiles et Renan estimait avoir été suffisamment patient comme ça.

« On va éviter les plaisanteries et les tentatives de flirt, je ne suis pas venu pour que tu essayes de me servir le couplet de la fille naïve et innocente. Si tu me mens en espérant que je vais me faire avoir, non seulement tu m'insultes, mais en plus tu me déçois. Puis si tu ne joues aucun rôle... tu es encore plus stupide que je l'avais pensé. »

Ce qui laissait entendre qu'il la pensait stupide.
Renan aurait pu envisager de l'approcher d'une manière délicate, mais quelque chose lui disait qu'avec cette fille, il allait devoir jouer les gros bras. La dernière fois qu'il avait essayé d'être conciliant avec une créature d'un autre plan, elle s'était jouée de lui et il s'en mordait les doigts encore aujourd'hui. Autant dire qu'il ne comptait pas tenir compte des conseils de Lilian qui lui suggérait d'y aller doucement. Si leur collaboration devait se passer, il se montrerait beaucoup plus strict avec elle, c'est pourquoi il souhaitait dès maintenant poser les bases. Lui faire comprendre que c'était lui le chef et qu'il ne se laisserait pas avoir par de simples sourires et des mains baladeuses.

« Histoire que les choses soient claires, je vais tout de même te résumer la situation... Voyons, tu devais me recontacter et venir m'apporter l'épée pour que je puisse aussi en profiter et la confier à mes mages pour qu'ils l'examinent. Or, tu n'es jamais venue, pire, tu n'as jamais donné de nouvelles, un peu comme si tu essayais de faire la morte et de te faire oublier. » Il soupira de manière exagérée. « Alors, on a deux solutions : soit tu me prends pour un véritable imbécile et tu t'imaginais que j'allais oublier, soit tu es tellement stupide que tu pensais que j'allais te laisser tranquille simplement parce que tu ne me recontactais pas. »

Un résumé pas très flatteur, que ce soit pour elle comme pour lui. Il n'y avait pas énormément de possibilités, soit elle était totalement idiote, soit elle le prenait pour un imbécile. Dans les deux cas, autant dire que l'un des deux avait le mauvais rôle. Un nouveau soupir lui échappa tandis qu'il appuyait ses coudes sur les accoudoirs, laissant ses mains tomber vers l'intérieur du fauteuil, au-dessus de ses cuisses.

« Donc, quelle est la bonne proposition ? » Il haussa les sourcils d'un air interrogateur. « Et n'essaye pas de m'amadouer avec des sourires, je ne suis pas dirigé par mon entrejambe comme les types que tu as l'air de côtoyer. »

Elle le savait paranoïaque et désormais elle le saurait désagréable quand il n'avait pas ce qu'il voulait.
Un vrai petit caprice !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Ich will eure Stimmen horen, Ich will die Ruhe storen. ♦ © Rammstein



Cartel Rouge
avatar

Casey Ní Grimm

Cartel Rouge
Généralités
℘ Noctis ℘

ϟ Nombre de Messages : 2305
ϟ Nombre de Messages RP : 321
ϟ Crédits : avatar (c) endlessly epic gif (c) tumblr
ϟ Doublons : Ando Takashi
ϟ Célébrité : Emma Stone
ϟ Âge du Personnage : 26 ans
ϟ Statut : Complexe, potentiellement atteinte d'un grave syndrome de Stockholm... En quelque sorte.
ϟ Métier : Propriétaire & Gérante du « Red Night »
ϟ Liens Rapides : PrésentationLiensRPsTéléphoneDestinJournal intimeExploitsCartes.


3 roses de Lukaz ♥ 1 rose de Susan ♥ 2 roses de Dante ♥ 1 rose de Barrett ♥
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 4
ϟ Particularités Physiques:
Sam 17 Juin - 10:53 Message | (#)

Si Mister Parano s’était montré un peu moins agressif, Casey lui aurait sûrement expliqué la situation en toute honnêteté et ce même s’il y avait peu de chance qu’il la croit. Mais qu’il ait le culot de la prendre de haut, d’être insultant et parfaitement désagréable… Victoria, en son temps, ne supportait pas ce type de comportement et Casey n’aimait pas cela non plus. Elle ne se considérait pas comme supérieure à tout le monde, elle se montrait respectueuse envers autrui, à moins que cette personne ne le mérite pas. Décidée à ne rien laisser paraître et ce même si le rouge de son regard s’était dangereusement assombri, Casey but tranquillement une gorgée de sa boisson alcoolisée, laissant le liquide réchauffer sa gorge.

Si tu préfères la jouer de cette façon, déclara-t-elle en haussant légèrement les épaules. La vérité, Mister Parano, c’est que tu as perdu cette nuit-là.

Elle le toisa, lui laissant quelques secondes pour diriger cette affirmation, cette attaque.

J’ai voulu être sympa, avec toi. Je ne t’ai pas recontacté pour que tu ne sois pas obligé d’affronter une humiliation supplémentaire, puisque c’est comme ça que tu as l’air de le vivre. On ne se connait pas bien, toi et moi, mais j’ai l’impression que tu possèdes un énooooooooorme ego. Bref, je me suis dit que j’allais te laisser t’effacer, accepter d’avoir été vaincu par une créature magique, histoire que tu puisses tourner la page, tracer ta route, tu vois quoi... J’aurais dû me douter que tu t’obstinerais.

Après tout, il s’était systématiquement montré très borné lors de leurs deux rencontres. Casey appuya sa main gauche sur son bureau et se pencha un peu vers lui, pas tant pour qu’il puisse matter ses seins que pour amoindrir la distance entre eux.

Alors j’ai envie de dire : tant pis pour toi. Je te laissais une défaite honorable, mais la vérité, c’est que tu ne récupèreras jamais cette épée, quoi que tu fasses. Haft m’appartient, je suis devenue sa propriétaire légitime et il ne me plait pas trop de la laisser entre les mains d’une personne sur laquelle je ne sais rien, pour qu’elle la confie à l’équipe d’une organisation totalement inconnue. Tu me reproches de ne pas avoir « honoré mes engagements » ? demanda-t-elle en mimant les guillemets. Mais on ne se connait pas, Mister Parano. Tu es une ombre, tu n’existes nulle part, et tu me demandes de te confier un artefact magique qui a une grande valeur sentimentale pour moi ?

Elle laissa planer sa phrase, pour bien souligner le ridicule de la situation. Si leurs rôles avaient été inversé, comment aurait-il agit ? Certainement de la même manière qu’elle. A l’origine, Casey avait voulu le revoir, pour essayer de lui soutirer des informations à son sujet et au sujet de sa mystérieuse organisation. Elle avait effectué des recherches, remué son réseau, sans rien trouver de probant. Sa photographie ne donnait rien dans les bases de données, ni dans le dark net. Elle ne disposait pas de son ADN, ni de son prénom, encore moins de son nom de famille… Elle ne connaissait que ses pouvoirs, et encore, sans certitude de les avoir totalement cerné. Hélas, l’épée avait fusionné avec son essence et cela avait tout changé.

Cela, elle le lui aurait expliqué mais elle répondait à l’agression par l’agression.

Reconnais que c’est ridicule. Tu te tiens peut-être en haute estime, mais tant que nous resterons deux étrangers que le destin s’obstine à réunir pour notre plus grand malheur, tu n’obtiendras rien de moi. Tu peux essayer de m’attaquer, menacer mon club, mais cette pièce peut résister à l’explosion d’une bombe. On peut la jouer à qui fait le plus mal à l’autre, ou être raisonnable.

Même si elle doutait qu’il connaisse la définition de ce mot.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Feel it comin' in the air and the screams from everywhere. I'm addicted to the thrill. Can't be scared when it goes down got a problem, tell me now. Only thing that's on my mind is who's gonna run this town tonight? We gonna run this town. (c) run this town - rihanna, kanye west & jay-z

Officier de la Pénombre
avatar

Renan Le Guerec

Officier de la Pénombre
Généralités
Tesla

ϟ Nombre de Messages : 4140
ϟ Nombre de Messages RP : 1339
ϟ Crédits : © Moi (gif et avatar)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Yarochenko
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Âge du Personnage : 32 ans
ϟ Statut : Divorcé
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Liens Rapides :
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 1
ϟ Particularités Physiques:
Sam 17 Juin - 21:06 Message | (#)

Il toisa la jeune femme du regard alors qu'elle débitait ce qu'il soupçonnait être un gros flot de conneries. Elle voulait le ménager ? Et puis quoi encore ? Très franchement, elle n'avait pas du tout le style de la fille qui se montrait patiente, compréhensive et qui prêtait attention aux émotions des autres, au contraire ! Lorsqu'elle eut terminé, il lâcha un profond soupir en la regardant comme s'il avait affaire à une gamine un peu niaise.

« J'ai donc ma réponse : tu es stupide. » Il n'élevait pas le ton, se contentant de parler avec calme. « Tu crois que tu es la première personne avec qui j'ai un accord ? Je ne suis pas stupide, je sais très bien que tu n'allais pas me confier ton épée comme ça en me croyant sur parole. Je ne l'ai jamais exigé de la sorte, mais si tu crois que c'est comme ça que ça fonctionne, je m'étonne que tu sois rousse et pas blonde. » L'insulte était plutôt évidente. « Je t'aurais laissée suivre ton épée pour surveiller tout ce qu'on faisait, j'aurais même été d'accord pour qu'on le fasse dans un endroit que tu connaîtrais pour que tu ne penses pas que j'allais te piéger. Alors, ne me sors pas ce genre de connerie, ou alors tu es vraiment débutante dans le milieu si tu crois que ça se passe comme ça. »

Dénigrer l'autre était quelque chose qu'il maîtrisait plutôt bien.
Cette fille lui disait qu'il avait un gros ego, mais elle ne semblait pas différente vu son discours. Prétendre qu'il essayerait de la rouler d'une manière aussi grossière... autant dire que c'était un crétin né de la dernière pluie ! C'était plus ça qui l'énervait que le reste de son discours en fait. Peut-être parce qu'il avait du mal à croire qu'elle soit réellement assez stupide pour penser qu'il agirait réellement comme ça – ce qui signifiait forcément qu'elle se moquait de lui.
Après un nouveau soupir, il reprit :

« Et je n'ai pas perdu. Ça aurait été le cas si je n'avais pas été en mesure de te tuer pour récupérer l'arme si l'envie m'avait pris. Mais je ne l'ai pas fait parce que je me suis dit que tu me serais plus utile en vie. Crois que je suis simplement égocentrique si tu veux, je m'en fiche pas mal, mais je ne considère pas que j'ai perdu. J'ai juste investi dans un nouveau placement et je venais le récupérer. » Il se redressa légèrement pour lui montrer qu'il n'avait pas peur de leur proximité. « Et ne me prends pas pour un imbécile, tu es aussi empathique que moi je suis le gendre idéal. Tu as simplement eu la frousse, ou alors tu es particulièrement stupide et tu as cru que tu pourras disparaître ou te faire oublier. Dans les deux cas, ça ne change rien à la situation : tu as encore des comptes à rendre. » Il haussa les épaules. « Et si tu n'as plus l'épée, tu devrais me rembourser la perte autrement. »

Le ton de sa voix laissait clairement entendre qu'il n'y avait aucune autre solution possible, mais il était convaincu qu'elle allait essayer de le prendre pour un idiot, encore une fois. Sauf que cette fois-ci, il ne laisserait personne le doubler. Une fois, d'accord, deux fois, c'était hors de question. Plutôt la tuer et semer un gros bordel pour couvrir ses traces, même si cela voudrait dire qu'il se mettrait peut-être Atia à dos.

Histoire de montrer qu'elle n'était pas invulnérable, il se concentra et commença à tâtonner dans sa direction, repérant le fer du sang de la rousse jusqu'à être sûr de pouvoir le contrôler. Elle ne pouvait rien sentir, pas avant qu'il ne commence à utiliser son pouvoir du moins. Quelques instants plus tard, la créature magique dût être surprise lorsque son bras se leva de lui-même et que sa main se glissa sur sa propre poitrine sans qu'elle ne le fasse elle-même. Malheureusement, à sa grande déception elle se transforma en une sorte d'ombre avant que sa main ne se fasse trop précise.

« Et c'est moi qui ne suis pas drôle. » Il eut un soupir théâtrale. « J'aurais pu te tuer si je l'avais voulu. Ton corps reste humain et je les tue en un rien de temps. Alors, à moins que tu ne veuilles passer tout le reste de ta... vie sous ta forme actuelle, je crois qu'on devrait discuter posément de la suite de notre collaboration. » Il ne lâcherait pas l'affaire. « Ou tu peux essayer de me tuer. Je saignerai et je souffrirai, mais je préfère te prévenir que ça s'arrêtera là. Alors, réfléchis bien avant de te lancer. »

Une manière de lui dire qu'elle ne pourrait pas le tuer, mais penserait-elle que c'était simplement son ego qui parlait ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Ich will eure Stimmen horen, Ich will die Ruhe storen. ♦ © Rammstein



Cartel Rouge
avatar

Casey Ní Grimm

Cartel Rouge
Généralités
℘ Noctis ℘

ϟ Nombre de Messages : 2305
ϟ Nombre de Messages RP : 321
ϟ Crédits : avatar (c) endlessly epic gif (c) tumblr
ϟ Doublons : Ando Takashi
ϟ Célébrité : Emma Stone
ϟ Âge du Personnage : 26 ans
ϟ Statut : Complexe, potentiellement atteinte d'un grave syndrome de Stockholm... En quelque sorte.
ϟ Métier : Propriétaire & Gérante du « Red Night »
ϟ Liens Rapides : PrésentationLiensRPsTéléphoneDestinJournal intimeExploitsCartes.


3 roses de Lukaz ♥ 1 rose de Susan ♥ 2 roses de Dante ♥ 1 rose de Barrett ♥
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 4
ϟ Particularités Physiques:
Dim 18 Juin - 11:20 Message | (#)

Jusqu’ici, Casey n’avait jamais rencontré quelqu’un qui l’avait insultée ouvertement, sans prendre de gants, et elle ne savait pas exactement comment réagir. En quelques mois, elle avait appris énormément sur le milieu criminel grâce à Lukaz mais surtout grâce à Jonathan. Elle savait négocier, naviguer en eaux troubles, jouer avec les alliances des uns et des autres, mais rentrer dedans de cette façon-là… Vexée et en colère, Casey aurait aimé étrangler cet emmerdeur de première. Deux choses, toutefois, l’en empêchaient. La première : son affirmation selon laquelle il était immortel. Vérité ou mensonge ? Sans certitude, elle préférait ne pas déclencher d’hostilité ouverte. La seconde : pouvait-il vraiment lui apporter quelque chose ? Ou était-ce sa dérobade face à ses capacités magiques qui le poussait à proposer une alliance entre eux ? Rattraperait-elle le coup de l’épée d’une autre manière ?

En tout cas, quand sa main se leva pour caresser sa propre poitrine, elle n’hésita pas une seconde, craignant même qu’il soit trop tard. Elle avait ressenti une emprise sur son enveloppe, comme si elle était une étrangère, prisonnière, un peu comme quand Victoria reprenait le contrôle. Heureusement, sa forme d’ombre ne laissait filtrer aucune émotion sur un visage inexistant (à l’exception des yeux rouges) si bien que Mister Parano ne fut pas témoin de sa panique.

Je n’ai aucun problème à adopter cette forme, je peux même la garder éternellement, rétorqua-t-elle d’une voix un peu plus grave.

Même si en toute honnêteté, cela l’ennuierait énormément. Casey aimait disposer du corps de Victoria, ne pas être juste une entité de la dimension onirique.

Et tu veux me faire croire, après tes insultes et tes provocations, que tu souhaites toujours collaborer avec moi ? Alors que tu m’as clairement fait comprendre que tu pouvais me tuer en un claquement de doigts ? Si je reprends forme humaine pour discuter, combien de temps mettras-tu avant de m’assassiner, mh ? C'est vrai que tu me prends vraiment pour une conne...

Sans doute une fraction de seconde. Quel pouvoir étrange ! Casey était jusqu’ici persuadé qu’il contrôlait le métal, était-il magicien en prime ? Non, elle ne distinguait rien dans son aura, hormis une sorte de lueur qui ne lui appartenait pas vraiment. Sans doute était-il l’objet d’un sort quelconque, mais la créature cauchemardesque ne connaissait aucun nécromancien, elle ignorait donc tout de cette signature énergétique particulière.

Qu’est-ce que tu serais disposé à accepter, en échange de l’épée ? Je n’ai pas confiance en toi pour te donner un artefact qui m’appartient, mais je peux t’en dénicher d’autres, te donner des informations, te payer aussi, tout simplement. Même si j’ai comme l’impression que tu te moques pas mal de l’argent… Je ne suis pas mauvaise joueuse, Mister Parano. Si j’en savais un peu plus à ton sujet, peut-être que je serais plus apte à te proposer le marché adéquat. Je me doute qu’il ne tourne pas autour de mes seins, ce serait trop facile.

Quoi que. Jusqu’ici, Casey n’avait jamais couché avec pour motivation principale le fait d’éponger une dette ou de s’en sortir. Sans compter que, si elle était un peu honnête avec elle-même, elle s’avouerait que Mister Parano l’effrayait, avec ses pouvoirs. Dans le corps de Victoria et avec ses capacités propres, elle se sentait à la limite de l’invincible, mais elle se rendait désormais compte que ce n’était pas le cas. Sa forme d’ombre contrait le feu, la lave, l’acide, et les pouvoirs de cet homme… Mais elle ne comptait pas passer sa vie à regarder derrière son épaule. Sans compter qu’elle ignorait le rayon d’action de ses capacités. Il pouvait très bien choisir de la tuer depuis son canapé, en regardant Master Chef.

Elle venait d’essayer d’en apprendre plus sur lui, mais elle doutait qu’il lui en révèle assez pour satisfaire sa curiosité. Casey n’avait aucune carte en main pour négocier et elle n’aimait pas trop se retrouver à la merci de quelqu’un. Cela lui rappelait trop sa dimension d’origine et ses premiers soubresauts de conscience. Toutefois, elle n'avait pas le choix et se résolut à attendre une opportunité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Feel it comin' in the air and the screams from everywhere. I'm addicted to the thrill. Can't be scared when it goes down got a problem, tell me now. Only thing that's on my mind is who's gonna run this town tonight? We gonna run this town. (c) run this town - rihanna, kanye west & jay-z

Officier de la Pénombre
avatar

Renan Le Guerec

Officier de la Pénombre
Généralités
Tesla

ϟ Nombre de Messages : 4140
ϟ Nombre de Messages RP : 1339
ϟ Crédits : © Moi (gif et avatar)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Yarochenko
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Âge du Personnage : 32 ans
ϟ Statut : Divorcé
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Liens Rapides :
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 1
ϟ Particularités Physiques:
Lun 19 Juin - 22:34 Message | (#)

Renan resta silencieux tandis qu'elle répondait avec un calme qui était peut-être sincère – ou feint, allez savoir. Il ne la connaissait pas assez pour savoir ce qu'elle pensait réellement, c'était pourquoi il fallait avancer à tâtons. Ce n'était pas la première fois qu'il agissait ainsi, restait à voir si les choses allaient bien se passer, ou s'il se plantait sur toute la ligne et qu'elle allait se braquer.

Lorsqu'elle termina en parlant de sa poitrine, le français émit un léger rire, arborant un sourire qui exprimait clairement son amusement.

« En effet. Sans vouloir te vexer, tu n'es pas franchement mon genre, donc on peut oublier ce paiement-là. » De toute manière, il était hors de question qu'il paye pour une chose pareille. « Tu n'en sauras pas plus, j'en suis navré. Vois-tu, mon organisation est basée sur le modèle « top secret », si tu n'as rien trouvé, c'est la preuve qu'on est bons dans ce qu'on fait. Fouiller ne t'apportera rien de plus, si ce n'est des ennuis. Mes supérieurs n'aiment pas franchement que des inconnus mettent leur nez dans leurs affaires. C'est un simple conseil, si tu ne tiens pas à la vie, tu peux bien essayer de fouiner. »

Son sourire s'élargit, un peu comme s'il la mettait au défi. Une fois de plus, Renan s'amusait à la menacer alors qu'il semblait clair qu'elle n'appréciait pas franchement ça... c'était le but d'un côté, non ? Le français essayait de tester ses limites et de voir s'il arriverait à la dominer. Si pour une fois il pouvait bénéficier d'une telle position avec un contact, ce serait une bonne chose. Jusqu'à présent, que ce soit avec Abigaïl, Lilian, Nagato ou encore Hermès, il avait toujours été limité au rôle d'allié débonnaire. Rien qui ne lui convienne donc.

« Tu sais, je crois que toi et moi on devrait arrêter de prendre l'autre pour un imbécile. » Il leva sa main pour la passer sur ses lèvres dans un geste de réflexion, puis reprit : « Si tu voulais éternellement rester comme ça, tu ne serais pas venue sur Terre via le corps de cette fille. Ou alors tu resterais toujours sous ta forme originelle. Sauf que tu ne le fais pas, j'en déduis donc que tu aimes être humaine. » Il eut un sourire amusé. « Et vu que tu fais du rentre-dedans avec la subtilité d'un buffle, j'imagine que tu as eu l'occasion de ramasser un ou deux types en manque, ce qui signifie aussi que tu ne pourras plus t'envoyer en l'air. Enfin, pas de manière conventionnelle du moins. »

En temps normal, Tesla aurait considéré que c'était sans intérêt ou sans importance, que les créatures d’autres mondes ne devaient pas être intéressées par ce genre de choses. Sauf qu'il l'avait vu avec Nagato et avec d'autres individus de ce type : ce n'était pas parce qu'on était d'un autre monde qu'on ne se laissait pas intéresser par ce genre de vice.
Bougeant légèrement sur son fauteuil, il reprit.

« Tu as une dette, donc oui, je veux encore collaborer. Au moins le temps que tu la règles et qu'on soit quittes. D'ici-là, on verra si on peut s'entendre et si tu as autre chose d'intéressant à me fournir. On ne sait jamais, parfois la surprise peu être agréable. » Ou peut-être pas. « Tu pourrais peut-être commencer par me proposer quelque chose ? Un truc intéressant, motivant, ou au moins potable. Tu as l'air d'avoir de l'imagination si j'en crois ce que je vois dans ton club, alors montres-moi si c'est valable pour tout ou si tu te contentes de copier ce que d'autres ont déjà fait pour s'attirer toute leur gloire.... »

Un sourire provocateur ourla ses lèvres. Il faisait évidemment référence au fait qu'elle avait repris le surnom de Noctis, ce qui était la raison de leur première rencontre après tout !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Ich will eure Stimmen horen, Ich will die Ruhe storen. ♦ © Rammstein



Cartel Rouge
avatar

Casey Ní Grimm

Cartel Rouge
Généralités
℘ Noctis ℘

ϟ Nombre de Messages : 2305
ϟ Nombre de Messages RP : 321
ϟ Crédits : avatar (c) endlessly epic gif (c) tumblr
ϟ Doublons : Ando Takashi
ϟ Célébrité : Emma Stone
ϟ Âge du Personnage : 26 ans
ϟ Statut : Complexe, potentiellement atteinte d'un grave syndrome de Stockholm... En quelque sorte.
ϟ Métier : Propriétaire & Gérante du « Red Night »
ϟ Liens Rapides : PrésentationLiensRPsTéléphoneDestinJournal intimeExploitsCartes.


3 roses de Lukaz ♥ 1 rose de Susan ♥ 2 roses de Dante ♥ 1 rose de Barrett ♥
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 4
ϟ Particularités Physiques:
Hier à 13:06 Message | (#)

Mister Parano appartenait donc bien à une organisation secrète, très secrète, assez pour se dissimuler au réseau de Casey. Certes, ce dernier était encore jeune mais il s’étendait rapidement et elle disposait d’outils plutôt puissants pour arriver à ses fins. Elle ne s’était jamais confrontée à un mur et cela la frustrait. Elle ignorait comment réagir, préférant attendre qu’il lui donne un indice ou deux afin d’orienter la discussion vers un dénouement moins violent que ce qui était prévu à l’origine. Par esprit de contradiction, la créature cauchemardesque désirait fouiller plus avant, pour essayer d’en apprendre davantage, mais elle remettrait ça à plus tard.
Un problème à la fois.

Le fait qu’il pense si bien la connaître l’agaçait presque autant que de la ramener systématiquement au sexe. Oui, au début, elle l’avait un peu dragué pour essayer d’obtenir un règlement à l’amiable, mais cela ne signifiait pas qu’elle baisait à tout va. Cela dit, pour être totalement honnête, Casey aimait beaucoup coucher avec Raphaël (qu’elle ne connaissait pas encore comme Hermès, à ce moment-ci de notre histoire) et ne gardait pas des souvenirs désagréables de ses précédentes expériences, bien qu’elles se comptaient sur les doigts d’une main. S’envoyer en l’air pour fidéliser un client ou un associé ? Très peu pour elle, même si on aurait pu le penser, vu son lien avec Raphaël. Pour autant, elle choisit de ne pas relever les insinuations foireuses de Mister Parano, consciente qu’il cherchait uniquement à l’agacer pour prendre le dessus.

Et ça n’allait pas en s’arrangeant.
Casey lui adressa un sourire qui transpirait l’hypocrisie et s’assit sur son bureau, croisant les jambes devant son invité, envahissant son espace vital. Elle venait de reprendre forme humaine en gage de bonne foi, mais se tenait prête à redevenir une ombre s’il retentait quoi que ce soit. Évidemment, c’était un pari, ses capacités pouvaient très bien être instantanées. Cela se jouerait au plus rapide et pour une fois, être précoce se révèlerait positif.

T’es chou, tu sais ça ? répondit-elle en élargissant son sourire. Mahomet avait neuf épées, enfin disons qu’historiquement, on le considère comme ça. Al’Mathour, Al’Battar, Al’Mikdham, Al’Rashoûb, Al’Adb, Al’Quadib, Quali, Dhou Al’Fiqar et enfin, Haft. Ce sont des trésors, aux yeux des musulmans, mais il existe un grand nombre de légendes à leur sujet. Je n’y croyais pas vraiment, jusqu’à ce que je touche Haft et qu’il se passe… Quelque chose.

Casey tendit sa paume droite, où se trouvait le tatouage d’une épée. Ce dernier brilla, elle écarta son bras de sous le nez de Mister Parano et Haft apparut.

Elle m’a reconnue, je ne sais pas exactement pour quelle raison… Et elle a fusionné avec moi. C’est pour ça, que je ne pouvais pas te la laisser. Mais je n’ai pas compris pourquoi une épée supposément divine m’a choisi, alors j’ai demandé à mon spécialiste, et tu sais d’où vient en réalité cette lame ? De Dis.

En fait, c’était plutôt savoureux de lui débiter cette vérité compte tenu de son passif avec les créatures de cette dimension. Casey avait du mal à ne pas sourire franchement, mais elle se retint, persuadée qu’il le prendrait mal. Déjà là, elle était presque sure qu'il allait encore donner dans l'amalgame. Sauf s'il se souvenait des titres précis de son petit copain.

Et tu sais d’où précisément, à Dis ? Je te laisse deviner.

Elle battit des cils et ajouta, pleine d’innocence :

Ce qui me fait dire qu’il est très probable que toutes les lames viennent soit de Dis, soit du « Paradis » -je ne sais pas comment on appelle la dimension des anges- et Haft était une exception. Quoi qu’il en soit, elles possèdent la capacité de vaincre ces créatures, les anges comme les démons… Et même, qui sait, les archidémons. Et les Sat'hans... Et leurs équivalents côté emplumés... Tu vois le tableau? C’est en tout cas ce que mon contact m’a sous-entendu. Tu la connais sûrement, il n’y a pas énormément de spécialistes en démonologie, dans cette ville.

Casey parlait évidemment de Mélusine. Elle avait été la rencontrer après sa première confrontation avec Mister Parano, pour en apprendre plus sur cette histoire d'archidémon. Comme elle appartenait au Cartel, ç'avait été logique de s'adresser à elle.

Alors tu me diras que ces lames sont exposées au musée du Caire… Et je te répondrais que ce ne sont pas les vraies. Ce n’est pas là, que notre ami archéologue a mis la main dessus, et en l’interrogeant dans ses cauchemars, il est possible que je sache où se trouve le reste du lot. Comme il n’a pas grand intérêt pour moi, je pourrais te transmettre l’information et même mieux que ça : venir les chercher avec toi. Ne suis-je pas adorable ? demanda-t-elle la bouche en cœur.

Évidemment, Casey avait une idée derrière la tête, qui ne concernait pas directement Mister Parano. Elle voulait récupérer quelque chose en Égypte, dans le cadre de son arrangement avec Raphaël. Quelque chose que personne ne parvenait à lui ramener et qui se situait non loin de là où se cachaient les autres épées. Dans le tombeau d’à côté, en fait.
Et elle avait un déplorable sens de l’orientation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Feel it comin' in the air and the screams from everywhere. I'm addicted to the thrill. Can't be scared when it goes down got a problem, tell me now. Only thing that's on my mind is who's gonna run this town tonight? We gonna run this town. (c) run this town - rihanna, kanye west & jay-z



Le problème du contrat est de savoir sur quoi il se fonde ▬ Casey

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1


Sujets similaires

-
» Les expressions et vocabulaire à savoir par votre perso
» La Tour du Savoir
» Poser un Contrat
» Nouveau contrat social
» Labadie: Contrat entre l'etat haitien et la Royal Carribean

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star City Heroes :: Centre Ville :: Le quartier des Théâtres :: Red Night-