AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Partagez|

Un service qu'on rend est une dette qu'on contracte ▬ Casey

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Indépendant Neutre
avatar

Mikhaïl Yarochenko

Indépendant Neutre
Généralités
Никто

ϟ Nombre de Messages : 3183
ϟ Nombre de Messages RP : 75
ϟ Crédits : moi (gif et avatar)
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington
ϟ Célébrité : Rupert Penry-Jones
ϟ Âge du Personnage : 384 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Mercenaire
ϟ Liens Rapides :
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 1
ϟ Particularités Physiques:
Dim 4 Juin - 20:56 Message | (#)

Mikhaïl avait quitté l'établissement de Casey environ deux ou trois semaines plus tôt. Il n'avait pas oublié ce qu'elle avait fait pour lui et même s'il n'était guère satisfait de savoir qu'elle lui avait fait boire du sang, il savait qu'il lui était redevable. Cette femme l'intriguait, mais l'inquiétait aussi un peu. Elle semblait indifférente à l'idée de côtoyer une créature non humaine, ou disons plutôt elle était un peu trop enthousiaste. Cette réaction était à l'opposé de celle que l’immortel avait l'habitude d'observer chez ses interlocuteurs et il avait depuis longtemps admis qu'il n'était pas le bienvenu dans la plupart des foyers. À dire vrai, les seules personnes qui l'avaient véritablement traité comme un être humain lambda – ce qu'il n'était pas – étaient soit des chasseurs de strigoïs, comme Kolyak, soit des créatures magiques. Les humains quant à eux ne se montraient vraiment ouverts et agréables que lorsqu'ils espéraient avoir quelque chose en retour. Oh, bien sûr, il y avait eu une certaine quantité d'individus qui donnaient l’impression de ne pas voir son apparence inhabituelle, mais il avait toujours fini par voir cette lueur d'inquiétude, de peur ou de dégoût. Partout toutes ensemble.
Alors, oui, cette fille l'inquiétait plus qu'elle ne l'intriguait.

Il n'aurait certainement pas cherché à la revoir s'il n'y avait pas eu cette dette. Or, Mikhaïl était un homme de parole et lorsqu'il disait qu'il lui revaudrait son service, il parlait sincèrement. Le slave possédait une forme d'honneur qui consistait à considérer qu'il avait une dette d'honneur ou de vie lorsque quelqu'un lui rendait un service – plus ou moins important. Dans le cas de cette fille, elle l'avait trouvé blessé dans cette grange et sans son intervention, il y avait de fortes chances pour qu'il ne se soit jamais réveillé. Sauf si quelqu'un avait mis la main sur lui pour l'achever. Dans les deux cas, il aurait passé un bien mauvais quart d'heure, ce qui signifiait qu'il devait racheter sa dette en lui rendant un service équivalent – ou un qui l'arrangerait vu qu'il ne comptait pas rester à ses côtés jusqu'à ce qu'elle décède.

C'est pour prendre des nouvelles que Mikhaïl avait donc décidé de se rendre à son club. Il en connaissait le chemin pour l'avoir emprunté peu de temps après sa précédente discussion avec elle et retrouva sans mal le fameux bâtiment. Le club n'ouvrait que le soir, mais cela lui convenait parfaitement. Même sans être réellement sensible au soleil, le dhampire préférait faire ses petites affaires de nuit.

Lorsqu'il se présenta à l'entrée, le chasseur n'avait pas changé de style. Il portait toujours un épais manteau à capuche qui dissimulait son visage ainsi qu'un fourreau solidement attaché à son dos. Pas franchement le genre de look qui inspirait confiance, soyons honnêtes, c'est pourquoi il restait conscient du fait qu'il risquait peut-être de ne pas être le bienvenu. En cas de besoin, il se séparerait de son épée, même si cela ne contrarierait beaucoup, mais si c'était la seule solution pour entrer, ma foi....

Quand il put mettre les pieds à l'intérieur, armé ou non, le dhampire promena son regard rougeâtre sur les environs. Il n'aperçut pas la silhouette de la jeune femme, mais il fallait avouer qu'au vu de la foule et du nombre de femmes, c'était assez difficile de la repérer. Mettre la main sur un strigoï en pleine forêt ne lui posait pas la moindre difficulté, mais côtoyer des humains et les différencier était une autre histoire. Il décida donc de se rabattre sur la solution de facilité en s'approchant de la barman pour lui indiquer qu'il cherchait à parler à la propriétaire des lieux, précisant qu'il lui devait un service. Peut-être que cela la motiverait à ne pas le planter ? Au pire des cas, si elle refusait de le rencontrer, il repasserait un autre soir.

Au terme de quelques instants d'attente, elle finit par arriver et il ne tourna pas longtemps autour du pot. Dès qu'elle fut devant lui, Mikhaïl baissa les yeux sur son visage avant de prendre la parole :

« Je ne suis pas venu t'ennuyer longtemps, je souhaitais simplement savoir si tu avais une mission à me confier pour éponger ma dette. »

Droit au but, ne pas la monopoliser. C'était une question de logique : il se doutait qu'elle avait quelque chose de bien plus intéressant à faire que de bavarder avec lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur









Agent de l'UNISON
avatar

Victoria Neutron-Grey

Agent de l'UNISON
Généralités
℘ Elastic Girl ℘

ϟ Nombre de Messages : 2985
ϟ Nombre de Messages RP : 505
ϟ Crédits : avatar (c) Betelgeuse gif (c) tumblr
ϟ Célébrité : Emma Stone
ϟ Âge du Personnage : 27 ans
ϟ Statut : Atteinte d'une addiction olympienne ravageuse.
ϟ Métier : Agent de l'UNISON, division d'espionnage
ϟ Liens Rapides : Présentation | Liens | RPs | Téléphone | Journal intime | Exploits | Cartes.

4 roses de Lukaz | 2 roses de Dante | 2 roses de Raphaël | 1 rose d'Alice | 1 rose de Barrett
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 4
ϟ Particularités Physiques:
Lun 5 Juin - 15:58 Message | (#)

On n’entrait pas armé au Red Night.
L’endroit faisait office de sanctuaire. Des criminels s’y rencontraient dans les sous-sols, en toute confiance, pour échanger de manière pacifique. On concluait des contrats, on venait pour commercer, pas pour s’étriper. Cette règle valait également pour la partie supérieure du club, où de nombreux civils (mais pas que) venaient se détendre sur fond de musique électronique. Casey ne dédaignait jamais d’aller danser au milieu des anonymes, appréciant particulièrement cette activité découverte cinq mois plus tôt, à son arrivée sur la Terre Prime. Toutefois, même si elle se détendait et prenait une pause entre deux rendez-vous, elle restait toujours disponible pour qui la demandait. Son temps de réponse restait proportionnel à l’intérêt qu’elle portait à la personne. Pour des rendez-vous professionnels « de bons rapports », c’était rapide, jamais plus de cinq minutes. Si elle avait besoin d’assoir sa supériorité, elle n’hésitait pas à laisser traîner. Si c’était privé, tout dépendait du type de jeu auquel elle jouait avec la personne.

En l’occurrence, quand Dawn vint lui tapoter l’épaule et lui souffler « ya ton Mickey qui est là » elle y vit une chance à ne surtout pas laisser filer. En voilà un qu’elle n’aurait vraiment pas cru revoir et qui l’avait cruellement déçue lors de leur dernière rencontre ! Il aurait mérité qu’elle le laisse poireauter mais elle n’était pas sure qu’il attende éternellement… Toutefois, par pure provocation, elle attendit une dizaine de minutes avant de planter sa danse et de suivre son amie jusqu’au strigoï. Dire qu’elle lui avait sauvé la vie près d’un mois plus tôt et qu’il avait disparu d’une manière tellement frustrante, deux semaines auparavant, à son réveil. Elle se souvenait, bien entendu, de sa réserve qui semblait naturelle… Raison pour laquelle Casey lui sauta au cou, entourant ses bras autour de sa nuque, plaquant sa poitrine contre la sienne, dans un câlin beaucoup trop démonstratif pour lui, elle l’aurait juré. Il eut d’ailleurs à peine le temps d’achever sa phrase, avant d’être assailli par ce contact physique impromptu.
Elle lui sourit, rayonnante.

Tu es vraiment revenu ! Incroyable, et entier, cette fois. Ya du progrès ! Tu veux boire quelque chose ? demanda-t-elle.

Il ne manquait plus que l’auréole au-dessus de sa tête rousse.

Ou danser ?

Elle était presque certaine qu’il l’enverrait paître et réitèrerait sa question, avant de s’en aller. Casey aurait bien aimé lui répondre, mais lui donner une tâche à accomplir signifiait qu’il disparaitrait dans la nature juste après, et elle n’en avait pas envie. Il n’y avait pas de strigoï à Star City, elle n’en avait jamais vu auparavant et elle lui avait sauvé la vie, après tout ! Pendant deux semaines, elle l’avait nourri, logé, soigné, elle s’y était attachée, un peu comme les enfants s’attachent aux oiseaux tombés du nid et qu’ils recueillent. Pas question de le laisser prendre son envol, pas avant qu’elle ne se soit lassée, du moins. Puis, quand ils se connaîtraient un peu mieux, il aurait forcément envie de rester…
Non ?

Ne sois pas si coincé, on peut toujours discuter de nos affaires plus tard dans la soirée. Il est à peine minuit, franchement ! Ça t’arrive, de t’amuser, entre deux chasses ? Il faut que tu profites un peu de la vie, Mickey !

Cela ne risquait pas de le tuer…
Si ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


They're written down in eternity but you'll never see the price it costs – the scars collected all their lives. When everything's lost, they pick up their hearts and avenge defeat. Before it all starts, they suffer through harm just to touch a dream. (c) legends never die - against the current

Indépendant Neutre
avatar

Mikhaïl Yarochenko

Indépendant Neutre
Généralités
Никто

ϟ Nombre de Messages : 3183
ϟ Nombre de Messages RP : 75
ϟ Crédits : moi (gif et avatar)
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington
ϟ Célébrité : Rupert Penry-Jones
ϟ Âge du Personnage : 384 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Mercenaire
ϟ Liens Rapides :
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 1
ϟ Particularités Physiques:
Lun 5 Juin - 16:47 Message | (#)

Mikhaïl n'avait jamais été quelqu'un de démonstratif comme en témoignait son visage arborant pratiquement toujours une expression neutre. Il gardait ses pensées et ses émotions pour lui, préférant apparaître comme dénué de sentiments et en général, cela suffisait amplement à ne pas subir de démonstration d'affection embarrassante. Sauf qu'il ne s'était pas trompé en songeant que cette fille n'était vraiment pas comme les autres et lorsqu'elle se jeta à son cou, son premier réflexe fut de la repousser, mais il se retint à la dernière seconde. S'approcher autant d'une autre personne était très risqué, surtout lorsqu'on avait l'habitude de se battre. La zone vitale n'était pas appelée ainsi sans raison et Mikhaïl n'avait aucune envie de se retrouver avec un poignard en argent planté dans l'estomac. Sauf qu'elle l'avait sauvé quelques semaines plus tôt, donc si elle avait réellement souhaité se débarrasser de lui, il lui aurait suffi de le laisser moisir sur place.
Toutes ces réflexions défilèrent dans son esprit à la vitesse grand V, mais il eut l'impression que cette enlaçade durant une éternité.

Le sourire qu'elle arborait contrastait étrangement avec l'expression neutre – bien qu'un peu surprise – du russe qui pinça seulement les lèvres pour toute marque de contrariété. C'était particulièrement difficile de garder sa ligne directrice habituelle lorsqu'il se retrouvait face à quelqu'un d'aussi... volubile et accueillant. Pourtant, il décida de calmer un peu le jeu, ne souhaitait pas franchement se laisser entraîner dans une nouvelle consommation de sang.

« Je ne m'appelle pas Mickey. Si tu n'arrives pas à prononcer mon prénom, tu peux toujours m'appeler Micha. » Micha, Misha, un surnom fréquemment utilisé en Russie et qui semblait plus à la portée des américains. « Je ne m'amuse plus, j'ai eu l'occasion de le faire au cours du siècle dernier. Je n'en ai plus vraiment l'âge. »

Il ne mentait pas totalement : il avait effectivement eu l'occasion de s'amuser et de se divertir, la seule chose c'était qu'il ne l'avait jamais fait. Cela dit, à l'époque les dhampires étaient beaucoup moins bien accepté et ses rares rencontres avec des humains qui ignoraient tout de ce monde ne s'étaient pas soldées comme il l'aurait espéré. Mais là n'était pas la question. Il sentait bien qu'elle ne lui dirait rien s'il ne jouait pas un minimum le jeu, mais de là à s'amuser à danser... il y avait une marge. Se tenir au milieu d'une foule d'individus alcoolisés et parfois dangereux, très peu pour lui ! Ses prunelles rougeâtres se posèrent sur le visage de la jeune femme.

« Je ne veux rien boire, non merci. Et si tu veux tout savoir, mon corps est en meilleur état que lors de notre dernière rencontre. Tu n'as plus rien à craindre de ce côté-là. » Même si elle avait l'air de s'être amusée à jouer les infirmières avec lui. « C'est pour ça que je ne me relâche pas. »

C'était grâce à sa reprise de l'entraînement et aux choses de ce genre qu'il sentait que ses capacités revenaient doucement, mais sûrement. Même si elles restaient beaucoup moins performantes que s'il boirait du sang, le slave était certain de s'en tirer comme ça.
Un soupir lui échappa finalement avant qu'il ne reprenne :

« On peut en discuter plus tard, oui. Mais je n'aime pas rester au milieu d'une foule, ce n'est pas contre toi, mais c'est à l'opposé de ce que mon instinct de survie me dit. Surtout sans mes armes. » Même avec sa cagoule rabattue sur son crâne, il se sentait vulnérable. « Cela dit, je présume que tu ne vas rien me dire tant que je n'aurai pas joué le jeu ? Je veux bien faire un effort, mais ce genre d'environnement ne correspond pas vraiment à mon domaine d'expertise. » Autrement dit, il était d'accord pour attendre un peu, mais pas pour se mettre à danser ou boire des choses étranges. « Tu peux profiter de ta soirée et j'attendrai sagement. »

Il savait être patient. Heureusement pour lui, car quelque chose lui disait qu'elle ne lui laisserait pas l'occasion de se reposer !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur









Agent de l'UNISON
avatar

Victoria Neutron-Grey

Agent de l'UNISON
Généralités
℘ Elastic Girl ℘

ϟ Nombre de Messages : 2985
ϟ Nombre de Messages RP : 505
ϟ Crédits : avatar (c) Betelgeuse gif (c) tumblr
ϟ Célébrité : Emma Stone
ϟ Âge du Personnage : 27 ans
ϟ Statut : Atteinte d'une addiction olympienne ravageuse.
ϟ Métier : Agent de l'UNISON, division d'espionnage
ϟ Liens Rapides : Présentation | Liens | RPs | Téléphone | Journal intime | Exploits | Cartes.

4 roses de Lukaz | 2 roses de Dante | 2 roses de Raphaël | 1 rose d'Alice | 1 rose de Barrett
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 4
ϟ Particularités Physiques:
Lun 5 Juin - 19:52 Message | (#)

Casey roula des yeux, les mains sur les hanches après avoir relâché son étreinte visiblement mal acceptée par le strigoï.

Je sais prononcer ton prénom, Mikhaïl, prouva-t-elle en roulant le mot sur sa langue d’une manière qui se voulait sexy mais qu’il ne relèverait probablement pas. Mais c’est mignon, Micha, j’aime bien… Si je t’appelais Mickey, c’est pour le contraste avec… Oh puis laisse tomber, à mon avis ça ne te dira rien.

Elle soupira, secoua la tête, dépitée.

Quoi, tout ça parce que t’as… Mh… Quel âge au fait ? Non mais peu importe, c’est l’âge dans ta tête qui compte vraiment ! Je me demande comment t’en es venu à être coincé à ce point…

Question rhétorique, Casey l’imaginait très bien, grâce aux souvenirs de Victoria. Même si dans le cas de Mikhaïl, elle doutait que ce soit le poids des responsabilités et de l’image qu’il se devait de renvoyer pour ne pas mal inspirer / influencer la nouvelle génération. Casey ignorait tout des détails de sa vie, qu’elle imaginait guerrière, très rude, placée sous le signe de la traque et de la chasse. Peu de place pour la détente, donc.
Ce qui ne l’empêcha pas de lever à nouveau les yeux au ciel quand il proposa de l’attendre, pour qu’elle termine sa soirée tranquillement.

Tu sais que tu filerais le bourdon à un cadavre ? Allez, suis-moi, Sheldon.

Cette référence non plus, il ne risquait pas de la comprendre. Casey leur fraya un passage dans la foule, jusqu’à une porte marquée d’un accès spécial aux membres du personnel. Ils arrivèrent dans la remise et elle passa sa main sur une trappe, qui se transforma en un escalier. Impossible de revenir sans elle, puisque l’entrée était magique et ne reconnaissait que son aura ou celle de Jonathan. Ils empruntèrent un escalier qui descendait sur plusieurs étages, mais elle s’arrêta au second sous-sol et l’emmena dans une pièce toute décorée de velours rouge, avec un piano dans un coin et des divans à bouton dorés.

Casey se dirigea vers le minibar et se servit un verre de vodka où elle ajouta de la liqueur de violette. Elle ne proposa rien à son invité, puisqu’il avait refusé un peu plus tôt. Elle se tourna ensuite vers lui, les fesses appuyées contre le meuble, dans sa robe violette foncée déstructurée, avec ses escarpins noirs, son bracelet de cheville et sa ceinture dorée.

Y’a une chose que je n’aime pas… C’est qu’on me casse dans mon délire. Je sais que tu es très sérieux, très… Non oublie, on va en rester à très sérieux. J’imagine que tu as tes raisons, mais c’est loin d’être amusant, tu vois ? Tu es une créature surnaturelle, tu ne devrais pas le cacher. Tu veux bien enlever ta capuche, d’ailleurs ?

Même si elle distinguait ses yeux qui luisaient, comme en écho aux siens, elle préférait voir également son visage.

Ce serait un tel supplice, une petite danse, un petit rapprochement physique ou quelque chose dans ce goût-là, avant que je ne réfléchisse à si j’ai potentiellement une tâche à te confier ? demanda-t-elle avec une petite moue sur les lèvres, avant de boire une gorgée de sa boisson.

D’ailleurs, son travail pourrait consister en revenir souvent la voir, ou en une série de gages du même genre. Casey avait conscience qu’un strigoï n’était pas un jouet et qu’il pouvait servir à énormément de choses bien plus utiles pour son organisation, mais la créature cauchemardesque possédait un sens des priorités bien à elle…
Hélas pour le pauvre Micha !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


They're written down in eternity but you'll never see the price it costs – the scars collected all their lives. When everything's lost, they pick up their hearts and avenge defeat. Before it all starts, they suffer through harm just to touch a dream. (c) legends never die - against the current

Indépendant Neutre
avatar

Mikhaïl Yarochenko

Indépendant Neutre
Généralités
Никто

ϟ Nombre de Messages : 3183
ϟ Nombre de Messages RP : 75
ϟ Crédits : moi (gif et avatar)
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington
ϟ Célébrité : Rupert Penry-Jones
ϟ Âge du Personnage : 384 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Mercenaire
ϟ Liens Rapides :
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 1
ϟ Particularités Physiques:
Lun 5 Juin - 20:51 Message | (#)

Même en étant aussi distant et indifférent aux autres, Mikhaïl savait tout de même relever les intonations de ses interlocuteurs. Même en étant resté éloigné de pratiquement tous les humains qu'il rencontrait, émotionnellement parlant, le dhampire avait chassé des proies dans des quartiers mal-famés de sa Russie natale et il avait pu entendre certaines filles « peu fréquentables » user de ce genre de tentatives. Pas à son encontre bien sûr, mais le résultat restait le même ! Il comprit donc l'effet que Casey cherchait à glisser dans son prénom – et elle y parvenait avec brio – cependant, mais s'abstint de relever. Ce n'était qu'une provocation. Mode de communication qu'elle semblait particulièrement affectionner d'ailleurs.

Tandis qu'elle le questionnait à demi, il se contenta de hausser les épaules. Elle n'attendait pas vraiment de réponse de sa part et, de toute manière, même s'il lui avait avoué frôler les deux siècles, il était convaincu qu'elle aurait persisté dans l'idée qu'il devait apprendre à se détendre. Mieux valait donc la suivre en silence et ne pas chercher à comprendre toutes les références dont elle émaillait la conversation. Sa culture de la vie à l'américaine était vraiment très pauvre.

Elle le mena à travers plusieurs passages qui ne lui inspiraient pas forcément confiance, mais c'était ça ou la grande salle, alors... Tout ce qu'il espérait, c'était qu'il pourrait sortir d'ici en cas de problèmes. Même s'il espérait davantage que tout se passerait bien. Il n'y avait aucune raison du contraire, non ? Lorsqu'ils arrivèrent dans la nouvelle pièce, son regard se promena machinalement sur les environs, comme pour vérifier que tout était en ordre, puis revint jusqu'à la silhouette de la demoiselle. Ses paroles étaient logiques et il se rendait compte que la situation ne devait pas être forcément drôle pour elle, mais que pouvait-il faire d'autre ? Repousser son instinct forgé par plus de cent cinquante années d'un sérieux sans faille et cela simplement pour l'amuser ? Ce n'était pas possible, pas tant qu'il n'aurait pas réglé la raison de sa venue ici en tous les cas.
Un léger soupir lui échappa.

« Les seuls rapprochements physiques que je m'accorde sont ceux qui me permettent d'approcher suffisamment ma proie pour l'empaler avec mon épée. Je ne suis pas convaincu que ce soit ce qui puisse t'amuser. » Il glissa ses mains dans son dos comme en position d'attente. « J'ai conscience que ma présence n'est pas la plus amusante qui soit, mais je ne suis pas venu pour ça. Si tu avais besoin de te divertir, j'aurais trouvé quelqu'un de plus... compétent que moi. » Ce n'était pas par mauvaise foi, mais bien parce qu'il ne savait pas comment s'y prendre. « Je ne cherche pas à te casser ton délire comme tu le dis, je suis comme ça, c'est tout. Si je te demandais d'être sérieuse comme moi, tu aurais les mêmes difficultés j'imagine, non ? » Il posa un regard interrogateur sur son visage. « Tu es une créature surnaturelle et tu l'assumes, mais les choses ne sont pas aussi simples. Tu peux revêtir une apparence normale et te fondre dans la masse, ce n'est pas le cas de tout le monde. »

Oh, il se doutait qu'elle désapprouverait cette envie d'être « normal » et c'était bien pour cette raison qu'il évitait de souligner qu'il n'avait aucune envie d'être une créature et qu'il aspirait simplement à devenir humain. À pouvoir vivre, puis mourir. Comme n'importe quel humain.

Mikhaïl n'avait toujours pas enlevé sa capuche, mais il décida de le faire, même si l'envie n'était pas là. Elle risquait de penser qu'il faisait tout pour la contrarier s'il persistait à rester ainsi. D'un geste de la main, il repoussa donc l'épais tissu pour se découvrir, puis reprit :

« Je te propose mes services, je sais me battre et je sais remplir efficacement une mission. Je pourrai chasser ou tuer pour toi si c'est nécessaire. Mais je ne sais pas... ne pas casser tes illusions. J'ignore ce que tu croyais trouver en tombant sur moi et je suis navré si tu te sens déçue de ta récompense, mais je fais avec ce que j'ai. » Et il parlait bien de « savoir », non de « pouvoir » faire quelque chose. « Est-ce que les choses ne seraient pas plus simples, pour toi comme pour moi, si tu me donnais simplement une mission que je puisse remplir pour te laisser tranquille ensuite ? »

Il lui semblait évident qu'en comprenait qu'il n'était juste pas capable de se montrer plus volubile, la jeune femme se désintéresserait de cette histoire et serait ravie de se débarrasser de cet ennuyeux personne qu'il s'obstinait à être.
Mais la logique ne semblait pas forcément être la même pour tout le monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur









Agent de l'UNISON
avatar

Victoria Neutron-Grey

Agent de l'UNISON
Généralités
℘ Elastic Girl ℘

ϟ Nombre de Messages : 2985
ϟ Nombre de Messages RP : 505
ϟ Crédits : avatar (c) Betelgeuse gif (c) tumblr
ϟ Célébrité : Emma Stone
ϟ Âge du Personnage : 27 ans
ϟ Statut : Atteinte d'une addiction olympienne ravageuse.
ϟ Métier : Agent de l'UNISON, division d'espionnage
ϟ Liens Rapides : Présentation | Liens | RPs | Téléphone | Journal intime | Exploits | Cartes.

4 roses de Lukaz | 2 roses de Dante | 2 roses de Raphaël | 1 rose d'Alice | 1 rose de Barrett
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 4
ϟ Particularités Physiques:
Lun 5 Juin - 22:22 Message | (#)

Tout dépend de l’épée dont tu parles, releva Casey avec un sourire en coin.

En même temps, sans mauvais jeu de mots, il lui tendait la perche. Et sa position militaire ne changeait rien à l’affaire ! Au contraire, plus Mikhaïl se montrait distant et plus Casey, par esprit de contradiction, essayait de se rapprocher de lui. Sans doute que si, dès le départ, il s’était montré réceptif à ses exigences, elle se serait désintéressée plus rapidement… Quoi que, rien n’était moins sûr, vu ce qu’il cachait dans sa gorge.

Oh voyons, je peux être tout à fait sérieuse… Tu crois qu’on monte une affaire comme la mienne en jouant au clown ? Disons qu’il faut savoir compartimenter les différents aspects de son existence.

Elle but une autre gorgée de son verre, laissant l’alcool imprimer son goût sur son palais avant de l’avaler, un sourcil arqué, l’air soudain intéressée par un détail qu’elle ne révéla pas immédiatement. A la place, elle l’écouta terminer en s’excusant de ne pas être celui qu’elle attendait et qu’il serait certainement plus simple pour tous les deux qu’elle lui donne une mission dans ses compétences.
Plus simple, oui, à n’en pas douter.
Sauf que Casey n’aimait pas du tout la simplicité.

Donc si je te suis, c’est un problème de compétence plus que de véritable envie ? demanda-t-elle l’air de rien mais la bouche en cœur. J’ai un truc à te proposer… Une idée, comme ça, pour te prouver que ce n’est pas parce que je peux adopter une apparence humaine que j’assume ma nature de créature surnaturelle. Toi et moi, on sort… Et on se promène à visage découvert.

Pour appuyer son propos, Casey adopta sa forme de cauchemars, à savoir une entité ombreuse, vaguement humanoïde, proprement terrifiante, avec deux billes rouges en guise d’yeux. Forcément, dans la nuit, on apercevrait ces derniers avant toute autre chose, ce qui risquait d’effrayer pas mal de monde.

Je ne suis pas certaine que tu sois toujours le plus… Anormal des deux. Puis, tu sais…

Elle s’approcha de lui, toujours sous sa forme d’ombre. Elle leva sa « main » pour caresser les traits de son visage, envahissant à nouveau son espace vital sans la moindre gêne.

La beauté, c’est juste un concept qui varie en fonction des cultures et des individus.

Elle lui tapota gentiment la joue et s’éloigna un peu, reprenant sa forme humaine pour boire la fin de son verre. Casey n’aimait pas gâcher, surtout pas quand il s’agissait d’alcool ou, pire, de nourriture.

Quoi, tu trouves ma proposition étonnante ? Peut-être… Et peut-être que ce serait plus intelligent de t’envoyer tuer quelqu’un, menacer quelqu’un, sauf que, tu vois… Je suis un cauchemar, je m’occupe très bien des menaces. Quant au meurtre, je n’ai personne à assassiner.

Ce qui n’était pas absolument vrai, l’image de Dexter lui vint naturellement mais elle la chassa aussi sec. Son cas était trop compliqué pour qu’elle laisse quelqu’un le régler à sa place.

Donc si tu veux commencer à payer ta dette envers moi, il va probablement falloir que tu donnes un peu… beaucoup, en fait, de ta personne, sur des terrains où tu es moins à l’aise. Alors, Micha, t’en dis quoi ?

Elle lui tendit la main, comme pour sceller un accord et elle attendit, ses yeux rouges plongés dans les siens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


They're written down in eternity but you'll never see the price it costs – the scars collected all their lives. When everything's lost, they pick up their hearts and avenge defeat. Before it all starts, they suffer through harm just to touch a dream. (c) legends never die - against the current

Indépendant Neutre
avatar

Mikhaïl Yarochenko

Indépendant Neutre
Généralités
Никто

ϟ Nombre de Messages : 3183
ϟ Nombre de Messages RP : 75
ϟ Crédits : moi (gif et avatar)
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington
ϟ Célébrité : Rupert Penry-Jones
ϟ Âge du Personnage : 384 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Mercenaire
ϟ Liens Rapides :
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 1
ϟ Particularités Physiques:
Lun 5 Juin - 23:27 Message | (#)

Les sous-entendus et les choses de ce genre n'avaient jamais été sa tasse de thé. Il était pratiquement incapable de mentir ou de transformer la vérité, alors autant dire qu'il n'avait pas vu venir la remarque graveleuse de la jeune femme. Bien que cela ne l'empêcha de préciser avec pragmatisme :

« De celle qu'on m'a confisqué à l'entrée. »

Il aurait pu arguer qu'il ne comprenait pas où elle voulait en venir, mais quelque chose lui disait que Casey était du genre à aller au fond des choses lorsqu'elle en avait la possibilité et il ne tenait pas à avoir droit à des détails plus graveleux. Au lieu de ça, il préféra acquiescer d'un hochement de la tête lorsqu'elle lui expliqua qu'elle n'était pas un clown et qu'elle savait se montrer très sérieuse. Il la croyait sur parole, étant parfaitement conscient qu'un tel endroit devait être tenu par quelqu'un de compétent et surtout de crédible. Mais lui n'arrivait pas à osciller entre les deux. Il n'avait jamais appris à se comporter différemment.

Ce n'est que lorsqu'elle souligna la subtilité de sa déclaration qu'il comprit qu'il aurait peut-être dû mentir. Jouer le jeu l'ennuyait sincèrement, il n'avait plus envie de se lancer dans « une nouvelle vie » et prodiguer des efforts inutiles simplement pour se rapprocher d'autres humains. Du moins, pas tant qu'il ne le serait pas lui-même. À l'heure actuelle, il avait envie de tout, sauf d'assumer davantage sa nature « créature ». Mais il ne pouvait pas lui en parler sans devoir expliquer pourquoi il pensait ainsi, mais c'était hors de question. Ces choses-là étaient beaucoup trop personnelles.

Ses yeux s'étrécirent légèrement lorsqu'elle changea de forme pour adopter son apparence de « créature » et il dût admettre qu'il était plus humain qu'elle, mais de là à se promener en ville à visage découvert.... L'anonymat était son principal atout, il ne pouvait sérieusement pas se balader à la vue de tous ! Ses prunelles ne quittaient pas son interlocutrice, mais il eut un léger mouvement de recul lorsque sa « main » frôla son visage. Les contacts physiques le contrariaient vraiment, mais il ne s'attendait pas à ce qu'elle comprenne.
Au final, un léger soupir lui échappa lorsqu'elle lui tendit sa main pour sceller un accord qui semblait l'enchanter. Avait-il le choix ? Pas vraiment. Pas s'il souhaitait respecter sa parole. C'est pour cette raison qu'il tendit finalement sa main pour saisir celle de la jeune femme et la serrer avec fermeté.

« Très bien. » Il récupéra rapidement sa main. « Mais il y aura certaines limites. Je n'ai aucun problème à faire des efforts pour sortir de ma zone de confort, c'est ce que j'ai fait en venant ici, mais je ne veux pas que ça mette ma mission principale en danger. » Car elle passerait avant tout le reste. « Et j'apprécierais que tu cesses de toujours envahir mon espace personnel. Ne le prends pas pour toi, mais j'ai horreur qu'on me fasse ça. Il m'arrive de mal contrôler mes instincts et je m'en voudrais de te blesser parce que tu te serais trop approchée sans que je ne m'y attende. »

Pour le coup, il ne disait pas totalement la vérité : il contrôlait relativement bien ses instincts. La seule fois où il avait véritablement perdu le contrôle avait été lors de sa rencontre avec cet homme étrange dont le sang était comparable à une ambroisie, mais il ne tenait pas à ce que ça se reproduise.

« Je me moque éperdument qu'on me trouve repoussant. Ce n'est pas par coquetterie que je mets cette capuche. » C'était la vérité. « Si je le fais, c'est simplement pour éviter que quelqu'un ne me voit et en parle, puis que ça arrive un jour aux oreilles de ma proie. Si elle ignore où je suis, j'ai davantage de chances de l'attraper. » Et il pourrait enfin quitter ce pays pour retourner en Russie. « Donc c'est aussi une part d'envie. » Ou plutôt d'absence d'envie. « Je te l'ai dit, je n'ai plus la même patience qu'une jeune femme qui semble découvrir ce monde. Je vais faire des efforts pour remplir tes attentes et combler ma dette, mais je ne promets pas que ce sera exactement ce que tu aimerais. »

Au moins les choses seraient parfaitement claires entre eux. Du moins il l'espérait ! L'immortel laissa passer quelques instants de silence avant de terminer :

« Je te laisse donc mener la danse ? »

À défaut de lui en offrir une vraie, ce serait un début !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur









Agent de l'UNISON
avatar

Victoria Neutron-Grey

Agent de l'UNISON
Généralités
℘ Elastic Girl ℘

ϟ Nombre de Messages : 2985
ϟ Nombre de Messages RP : 505
ϟ Crédits : avatar (c) Betelgeuse gif (c) tumblr
ϟ Célébrité : Emma Stone
ϟ Âge du Personnage : 27 ans
ϟ Statut : Atteinte d'une addiction olympienne ravageuse.
ϟ Métier : Agent de l'UNISON, division d'espionnage
ϟ Liens Rapides : Présentation | Liens | RPs | Téléphone | Journal intime | Exploits | Cartes.

4 roses de Lukaz | 2 roses de Dante | 2 roses de Raphaël | 1 rose d'Alice | 1 rose de Barrett
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 4
ϟ Particularités Physiques:
Mar 6 Juin - 11:14 Message | (#)

Ou Mikhaïl était vraiment coincé ou il était un peu niais, pour ne pas comprendre les sous-entendus graveleux de Casey. A moins qu’il ne le fasse exprès, pour l’ennuyer ? Après tout, c’était une solution comme une autre, aussi frustrant que cela soit.
Casey parlait beaucoup de sexe, n’hésitait pas à sous-entendre des choses et laissait éclater un esprit particulièrement mal tourné que Victoria s’était toujours efforcée de cacher, mais cela ne signifiait pas qu’elle pratiquait l’activité conjointe à outrance. Que du contraire, ses amants se comptaient sur les doigts d’une main et si Mikhaïl l’intriguait autant, c’était en partie à cause de ce dard qu’il dissimulait dans sa gorge. Certes, l’intérêt était malsain, ses questionnements tordus, mais qu’y pouvait-elle ? Casey représentait tout ce que Victoria avait de pire en elle et le souci, quand on se pose énormément de barrières, c’est que quand ça explose…

Elle s’étonna que le strigoï accepte sa proposition sans (trop) de difficultés. Il la mit en garde, cependant, contre sa tendance à trop envahir son espace vital. Casey lui sourit en retour, amusée.

Sans vouloir t’offenser, tu ne risques pas de me blesser. Pour blesser quelqu’un, encore faut-il l’attraper…

Et outre ses pouvoirs sur les ombres, Casey possédait le corps élastique de Victoria, ce qu'elle ne révèlerait pas, évidemment. Mais Mikhaïl ne pourrait pas lui casser un membre ni même la mordre, peu importe la manière dont il s’y prendrait. Hélas pour Casey, d’ailleurs, qui n’aurait pas dit non à tester ce dard. Heureusement, il restait d’autres possibilités mais quelque chose lui disait que ce serait très long avant qu’ils n’en arrivent là, si tant est qu’ils y arrivent. Rien n’est moins sûr, avec un coincé pareil.

Et comment veux-tu que quoi que ce soit revienne aux oreilles de ta proie ? On n’est pas en Russie, ici, mais à Star City. Il y a des créatures bien plus bizarres que toi, les gens ici ne relèvent plus les différences, ils vivent avec, ils sont habitués. Si ta proie apprend quelque chose, c’est qu’elle t’avait déjà repéré, crois-moi.

Et elle ne disait pas cela pour le rassurer, non. Elle le pensait vraiment et l’avait même déjà expérimenté. Personne ne s’interrogeait, par exemple, sur ses yeux rouges. Le plus souvent, on pensait à des lentilles. Les créatures surnaturelles la confondaient avec un démon, mais personne (sauf Mister Parano) n’avait essayé de l’exorciser ou de la renvoyer d’où elle venait. Ici, on acceptait tout le monde, pourvu que ça se passe bien. Pourquoi pas un strigoï un peu trop civilisé ?

Ils empruntèrent le même chemin pour sortir que pour entrer. Ils poussèrent simplement la porte de service, au lieu de repasser par le club, et Casey opta pour la forme qu’elle avait montrée tout à l’heure à Mikhaïl. Ce dernier jouait le jeu, il n’avait pas remis sa capuche, mais la laissa quelques instants pour aller récupérer son arme. Porter à nouveau son épée semblait l’aider à être légèrement plus détendu. Ils sortirent de la ruelle adjacente et arrivèrent dans le quartier des Théâtres, qui grouillait d’activité. A cette heure-ci, les pièces de théâtres se finissaient, ainsi que les concerts. On sortait fumer une cigarette, échanger quelques mots, on riait de bon cœur, bref, on vivait la vie comme elle méritait de l’être.

Tu as déjà assisté à un concert ? Tu sais, je me disais quelque chose, papota tranquillement la créature sans vraiment attirer les regards sur leur couple improbable. Mais tu serais meilleur chasseur dans une ville si tu savais te fondre dans la foule, avoir des attitudes réellement humaines. Avec ton attirail, tu attires trop l’attention ! Si tu caches ton visage sous une capuche, les gens auront forcément l’œil attiré par ce détail et tu te feras repérer. Tu sais, je connais un magicien, je suis certaine qu’il pourrait te fabriquer quelque chose pour que tu paraisses humain… Ce serait une illusion, mais ça te décoincera peut-être.

Fidèle à elle-même, la créature cauchemardesque parlait beaucoup. Heureusement, elle ne racontait pas que des âneries.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


They're written down in eternity but you'll never see the price it costs – the scars collected all their lives. When everything's lost, they pick up their hearts and avenge defeat. Before it all starts, they suffer through harm just to touch a dream. (c) legends never die - against the current

Indépendant Neutre
avatar

Mikhaïl Yarochenko

Indépendant Neutre
Généralités
Никто

ϟ Nombre de Messages : 3183
ϟ Nombre de Messages RP : 75
ϟ Crédits : moi (gif et avatar)
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington
ϟ Célébrité : Rupert Penry-Jones
ϟ Âge du Personnage : 384 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Mercenaire
ϟ Liens Rapides :
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 1
ϟ Particularités Physiques:
Mar 6 Juin - 15:34 Message | (#)

Il ne releva pas sa remarque concernant ses capacités à la blesser. D'une part, il ignorait quelles étaient réellement ses capacités, puis d'autre part, il ne tenait pas à dévoiler toutes les siennes. Peut-être qu'elle le sous-estimait, mais au fond il s'en moquait. Son objectif était de se débarrasser de strigoïs et non d'humain – ou ce qu'elle pouvait bien être. Mikhaïl garde aussi pour lui ses pensées concernant la manière dont sa proie pourrait le retrouver, car apparemment elle sous-estimait grandement les moyens dont certains anciens strigoïs bénéficiaient. De la même manière qu'elle ne comprenait pas l'importance qu'il accordait à son anonymat. Difficile de le faire sans avoir vécu dans son pays natal. La Russie était un pays beaucoup moins... ouvert que l'Amérique. Là-bas, la moindre information pouvait revêtir une grande importance. Ce n'était pas sans raison que les services secrets de ce pays avaient une réputation qui traversait ses frontières.

Ils quittèrent donc l'enceinte du bar et le slave fit un crochet par l'entrée pour aller récupérer son arme, puis la rejoignit à l'extérieur. En temps normal et même de nuit, il aurait aussitôt rabattu sa capuche sur son visage, mais puisque ce point faisait partie de leur accord.... Ses prunelles se promenaient sur les environs alors qu'il l'écoutait prendre la parole. Elle lui disait des choses qu'on lui avait déjà conseillées, mais il savait parfaitement qu'elle ne comprendrait pas ce qu'il allait lui répondre. Les autres non plus n'avaient pas compris et avaient fini par dire qu'il ne devait pas se cacher s'il refusait ensuite de changer d'apparence.
Ses prunelles se posèrent brièvement sur le « visage » de la créature avant de répondre.

« C'est aimable de le proposer, mais on m'a déjà suggéré ça par le passé. »

Il avait collaboré avec de nombreux mages, donc autant dire qu'il avait eu un certain lot de propositions semblables. Parfois par curiosité scientifique, parfois par pure bonté, mais le résultat restait le même.

« Mais ce n'est pas ce que je recherche. Peut-être que ça ne te gêne pas d'emprunter une apparence qui n'est pas la tienne pour approcher les gens, mais ce n'est pas comme ça que je fonctionne. Si un jour je dois me fondre dans la masse, ce sera parce que j'aurai trouvé une solution. » Il ne précisa pas à quoi. « Les déguisements sont comme les mensonges : ils donnent l'impression d'être quelqu'un, mais ce n'est qu'une illusion. Je n'ai pas envie d'approcher les autres en leur offrant une fausse identité, je préfère encore qu'on me garde à distance pour ce que je suis. » Son regard se posa à nouveau sur elle. « Je ne te demande pas de comprendre. »

Parce qu'il se doutait qu'elle allait certainement lui dire que ce n'était pas logique, qu'il ne devait pas penser ainsi ou des choses de ce genre. Mais Mikhaïl avait un sens de l'honneur bien à lui et même s'il était toujours blessé de voir qu'on pouvait le rejeter pour ce qu'il était, il ne changerait pas d'avis. Il avait simplement appris à masquer ce que ces confrontations lui inspiraient.

Les gens autour d'eux ne portaient guère attention à leur venue, mais cela ne l'empêchait pas de se sentir mal à l'aise au milieu de cette foule. Il joua tout de même le jeu en lui répondant – en retard.

« Je n'ai jamais assisté à un concert, non. Je crois que tu n'as pas compris d'où je viens. La Russie n'est pas comme l'Amérique et l'endroit où j'ai vécu le plus clair de ma vie ressemble davantage à un champ avec quelques maisons délabrées. » Il soupira légèrement. « Je suis plutôt étonné de constater qu'une créature qui n'est pas originaire de ce monde puisse se fondre dans la masse avec autant de facilité. Est-ce que tu as volé les souvenirs d’un humain ? À moins que tu ne le possèdes ? »

Il n'avait pas franchement envie de parler de son expérience personnelle, alors si ce changement de sujet lui permettait d'en apprendre davantage sur elle, il ne s'en plaindrait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur









Agent de l'UNISON
avatar

Victoria Neutron-Grey

Agent de l'UNISON
Généralités
℘ Elastic Girl ℘

ϟ Nombre de Messages : 2985
ϟ Nombre de Messages RP : 505
ϟ Crédits : avatar (c) Betelgeuse gif (c) tumblr
ϟ Célébrité : Emma Stone
ϟ Âge du Personnage : 27 ans
ϟ Statut : Atteinte d'une addiction olympienne ravageuse.
ϟ Métier : Agent de l'UNISON, division d'espionnage
ϟ Liens Rapides : Présentation | Liens | RPs | Téléphone | Journal intime | Exploits | Cartes.

4 roses de Lukaz | 2 roses de Dante | 2 roses de Raphaël | 1 rose d'Alice | 1 rose de Barrett
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 4
ϟ Particularités Physiques:
Mer 7 Juin - 11:10 Message | (#)

Il désirait se fondre dans la masse, sans se déguiser ? Casey arqua un sourcil, bien que cela ne se voyait pas vraiment sous sa forme de cauchemar. Qu’entend-il par là ? C’était assez mystérieux, aux yeux de la jeune femme. Il était un strigoï et, sans déguisement, il ne pourrait pas passer inaperçu, pas de la manière dont il le souhaitait, en tout cas. A moins que son but ne soit de transformer tous les humains en strigoï ? Non, impossible ! Cela allait complètement à l’encontre du métier exercé par Micha et n’avait pas le moindre sens. Ils risquaient rapidement de tomber en pénurie d’humains pour se nourrir…

Dans le flou, alors que la réponse aurait été évidente pour n’importe qui d’autre, elle chercha la réponse du regard mais il ne souhaitait visiblement pas s’étendre sur le sujet. Frustration quand tu nous tiens… Casey ne baissait toutefois pas les bras. Elle comptait bien insister, jusqu’à obtenir gain de cause, et ce même si, sincèrement, elle trouvait son histoire déprimante. Un bout de champ avec quelques maisons ? Qu’est-ce qu’on devait s’ennuyer, en Russie !

Il essaya de dévier la conversation sur un sujet moins risqué pour lui, sans doute dans l’espoir d’en apprendre plus sur Casey. Elle hésita et céda finalement. Après tout, elle ne risquait pas de trahir la vérité sur son passé et cela le pousserait peut-être à se confier davantage.

C’est compliqué. Je n’appartiens pas à ce monde, je suis originaire du royaume des rêves. Je suis un cauchemar, au sens propre. Enfin, beaucoup te diront que ça vaut aussi pour le figuré, précisa-t-elle avec un sourire.

Le rictus n’était pas très rassurant, sur une bouche ténébreuse rehaussée de dents ivoires presque brillantes dans la nuit.

Je t’avoue que je ne suis pas certaine du fonctionnement exact, mais en gros, le royaume des rêves est relié à énormément de dimensions. C’est un endroit créé par les esprits des créatures capables de dormir et donc de rêver. Il y a une multitude d’êtres comme moi, mais la plupart sont dénués de conscience, nous existons trop imparfaitement pour nous développer. Sauf dans le cas de certains individus, parce qu’ils sont générés par une essence particulièrement tourmentée. C’est mon cas. La fille à qui appartenait ce corps était humaine, névrosée, dégoûtée de la vie, à ramasser à la petite cuiller. Elle ne voulait plus exister, alors j’ai pensé que je pourrais le faire à sa place. On a comme qui dirait fusionné, j’ai tous ses souvenirs, toutes ses connaissances, du coup, c’est assez facile.

Même si posséder des connaissances ne signifiait pas pouvoir les appliquer ni même les comprendre. Casey avait du mal avec beaucoup de concepts sociaux, qu’elle trouvait ridicules et illogiques. Du coup, plus le temps passait et plus elle adaptait ce que Victoria et, plus tard, Lukaz et Jonathan, lui avaient enseigné. Elle passa sous silence le fait qu’en réalité, Victoria n’avait pas trop apprécié qu’on lui dérobe son corps quand Casey avait voulu s’en prendre à Dexter, pour les protéger toutes les deux. C’avait été le seul moment où la Neutron-Grey avait vraiment réagis, s’était battue pour reprendre le contrôle et y était même temporairement arrivé.

Enfin, c’est facile mais il y a quand même pas mal de choses que je ne comprends pas ou qui me semblent absurdes, comme ton attitude. Sans être vexante, hein, mais je viens d’une dimension où on s’ennuie beaucoup plus qu’en Russie, où on dépend d’une essence pour exister, où les êtres comme moi sont des anomalies…

Elle songea à la Confrérie des Rêveurs et chassa presque immédiatement leur présence de son esprit, étouffant un frisson glacé dans son dos. Pour certains, elle était une anomalie. Pour d’autres, un modèle à suivre.
Rien de bon pour l’humanité.

Je n’ai pas envie d’être « juste » humaine, j’adore être extraordinaire mais ce qui me plait surtout, c’est d’être entourée par des personnes capables de réfléchir, d’éprouver des émotions, de m’en faire ressentir. Même des émotions négatives, tu vois? Pour être brève, j’adore vivre. Et ce même si certaines personnes veulent me refuser ce droit, à cause de ma nature. Je trouve ça injuste et je les emmerde ! C’est pour ça que je ne comprends pas ton mode d’existence. Tu n’as pas l’air de vivre, juste de survivre… Et de servir un idéal plus grand que toi. Moi, je pense qu’il faut avant tout se servir soi-même, pour être à la fois libre et heureux. Tu te sens heureux, Micha ?

Une question posée sur un ton anodin, mais…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


They're written down in eternity but you'll never see the price it costs – the scars collected all their lives. When everything's lost, they pick up their hearts and avenge defeat. Before it all starts, they suffer through harm just to touch a dream. (c) legends never die - against the current

Indépendant Neutre
avatar

Mikhaïl Yarochenko

Indépendant Neutre
Généralités
Никто

ϟ Nombre de Messages : 3183
ϟ Nombre de Messages RP : 75
ϟ Crédits : moi (gif et avatar)
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington
ϟ Célébrité : Rupert Penry-Jones
ϟ Âge du Personnage : 384 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Mercenaire
ϟ Liens Rapides :
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 1
ϟ Particularités Physiques:
Mer 7 Juin - 13:58 Message | (#)

Un cauchemar ? Mikhaïl en avait déjà eu comme tout le monde, visiblement sa nature de dhampire ne l'en protégeait pas, mais il n'imaginait pas que ces rêves puissent être des créatures à part entière. À moins qu'il ne s'agisse d'autre chose ? Ses connaissances occultes étaient plutôt limitées et bien qu'il avait collaboré avec un certain nombre de mages, il n'avait jamais entendu parler de cauchemars qui pouvaient se matérialiser.

En tous les cas, ce qu'elle expliquait laissait entendre qu'elle avait bel et bien possédé quelqu'un. Du moins, c'était ainsi qu'il voyait les choses. Le fait de prendre la place d'une humaine en occupant son corps n'avait pas vraiment d'autre terme, du moins aux yeux du dhampire, mais il s'abstint de le dire aussi clairement. Quelque chose lui disait qu'elle n'apprécierait pas forcément une telle remarque. Mais cela expliquait qu'ils ne pourraient jamais vraiment se comprendre. Mikhaïl était né « humain », mais il partageait son corps avec une infection qui l'empêchait d'être lui-même. En fin de compte, s'il devait se trouver un point commun avec Casey, ce serait davantage avec la fille qu'elle remplaçait. Le « cauchemar » quant à lui serait davantage comme le virus qui l'avait transformé avant même sa naissance. Bien sûr, une fois de plus il évita de soulever ce sujet, elle risquait de ne pas forcément apprécier d'être comparée à une maladie infectieuse.

Heureusement pour elle, le slave n'était pas du genre à se vexer, il haussa donc simplement les épaules lorsqu'elle considéra son comportement « absurde ». Il était habitué à ce que les gens désapprouvent son comportement et s'il n'avait rien changé jusqu'à aujourd'hui, il ne le ferait pas simplement pour lui faire plaisir.

La discussion prenait un tour plus intéressant puisqu'il s'éloignait de lui, mais visiblement Casey était habituée à détourner le sujet puisqu'elle enchaîna en lui posant une question assez franche. Sur le coup, il songea à mentir en disant que oui, il était parfaitement heureux dans sa vie actuelle. Sauf que c'était loin d'être le cas. Mais cela ne signifiait pas qu'elle pourrait l'aider, ou du moins il en doutait.
Après quelques secondes de silence, le Russe haussa les épaules.

« Non. Mais je sais ce que je dois faire pour l'être. » Ce qui était totalement vrai. « Mais pour le moment, ce n'est pas à ma portée. »

Jusqu'à aujourd'hui, il n'avait jamais trouvé personne qui soit capable de dissocier le virus du reste de son organisme. En vérité, il ne savait pas même pas s'il pourrait un jour devenir réellement humain. Les autres strigoïs étaient contaminés après avoir vécu en tant qu'humains, mais lui... Il était né ainsi. Rien ne lui disait qu'il ne serait pas condamné à « vivre » ainsi jusqu'à ce qu'un chasseur assez expérimenté ne décide de lui régler son compte. Cependant, il s'agissait là d'un sujet qu'il n'avait pas envie d'aborder.

« Je ne te demande pas de comprendre mon attitude et mes décisions, mais simplement de les respecter. Il me semble évident que nous n'arriverons jamais à nous entendre sur ce point, cependant je n'ai jamais eu de problèmes à côtoyer quelqu'un avec qui je n'étais pas forcément en symbiose. » C'était un euphémisme. « Moi par exemple, je n'approuve pas qu'on puisse prendre le corps de quelqu'un pour la remplacer et cela même si elle a pu le souhaiter. J'ai rencontré de très nombreuses personnes qui prétendaient vouloir mourir, mais lorsqu'elles étaient au bord de l'agonie, leur instinct de survie refaisait surface et elles se battaient pour vivre. »

Il laissa planer quelques instants de silence. Une question le taraudait, à laquelle il espérait la voir répondre. Cela lui permettrait d'en apprendre davantage sur son mode de fonctionnement et sa manière de penser. Sauf si elle décidait de lui mentir, bien sûr.

« Je me demande quelque chose. Si cette fille essayait de revenir, de reprendre le contrôle de son corps et de son existence et te demandait de partir. Que ferais-tu ? Je présume que tu refuserais. » Il glissa son regard vers elle. « J'ai du mal à croire que tu accepterais de laisser tout ce que tu sembles aimer pour qu'elle puisse reprendre sa vie, non ? »

Il n'avait pas relevé ses remarques au sujet du fait qu'elle aimait être extraordinaire. Cette discussion-là s'aventurait un peu trop dans une zone qu'il ne tenait pas franchement à aborder, pas avec elle du moins. Pas pour le moment, mais peut-être jamais suivant la réponse qu'elle lui ferait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur









Agent de l'UNISON
avatar

Victoria Neutron-Grey

Agent de l'UNISON
Généralités
℘ Elastic Girl ℘

ϟ Nombre de Messages : 2985
ϟ Nombre de Messages RP : 505
ϟ Crédits : avatar (c) Betelgeuse gif (c) tumblr
ϟ Célébrité : Emma Stone
ϟ Âge du Personnage : 27 ans
ϟ Statut : Atteinte d'une addiction olympienne ravageuse.
ϟ Métier : Agent de l'UNISON, division d'espionnage
ϟ Liens Rapides : Présentation | Liens | RPs | Téléphone | Journal intime | Exploits | Cartes.

4 roses de Lukaz | 2 roses de Dante | 2 roses de Raphaël | 1 rose d'Alice | 1 rose de Barrett
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 4
ϟ Particularités Physiques:
Sam 10 Juin - 11:41 Message | (#)

Casey ne répondit pas immédiatement à la remarque de Mikhaïl, principalement parce qu’il n’avait pas tort. Victoria avait effectivement tenté de se battre pour reprendre le contrôle, mais pas pour son propre profit. Elle tentait de protéger Dexter, aussi pitoyable que cela soit, et elle avait réussi. Ensuite, leurs deux essences avaient fusionné. Casey dominait, mais n’était jamais qu’une autre partie de la personnalité de Victoria, celle que la NG enfouissait au plus profond d’elle-même depuis de nombreuses années.

Dans l’esprit de Casey, l’enveloppe de Victoria lui appartenait aussi légitimement que celle de sa propriétaire d’origine, mais c’était assez compliqué de l’expliquer à quelqu’un ne connaissant pas son secret. Lukaz partageait son opinion, Hermès aussi, visiblement, mais ils étaient bien les seuls. Dexter refusait de voir en elle une version évoluée de Victoria, à l’instar de Zachary et ce même s’il n’était pas parvenu à la renvoyer dans le royaume des rêves. Ce simple fait constituait une preuve accablante que Casey avait désormais toute sa légitimité sur la Terre Prime, mais tout qui avait connu Victoria s’obstinait à voir en Casey un parasite.
Ils ne comprenaient pas.
Ils ne comprendraient probablement jamais.

S’arrachant à ses pensées, la créature cauchemardesque haussa les épaules. Un geste étrange, sous une forme d’ombre, et peut-être pas tout à fait perceptible.

Cela n’arrivera jamais, parce qu’elle ne peut pas revenir. Je te l’ai dit plus tôt, certains cauchemars gagnent en conscience grâce à ceux qui les créent, la puissance de leurs névroses, en quelque sorte. Je suis cette fille, la partie sombre de son être, qu’elle ne parvenait pas à assumer. Je sais, c’est très schizophrène comme concept, mais c’est la vérité. Elle et moi ne formons qu’une seule et même essence. Si tu étais magicien, tu comprendrais sûrement mieux.

Ou s’il était capable de lire les auras, mais elle ignorait si les strigoïs disposaient de cette capacité. Elle en doutait et, au fond, ce n’était pas très important.

Je suppose que tu ne me crois pas, tu ne serais pas le premier, soupira-t-elle. Mais je me moque de convaincre les gens. Je suis ce que je suis, si ça pose un problème, on s’explique et on le règle, c’est tout. Plus ou moins violemment selon les cas, mais que veux-tu, il y en a qui ont la tête dure.

Elle sourit, repensant à ce qui s’était passé quelques semaines auparavant, puis changea de sujet. Non pas que parler d’elle la dérange, mais c’était toujours délicat quand ça touchait à Victoria et elle craignait de laisser échapper une information qui mettrait la puce à l’oreille de son interlocuteur. Même si elle doutait que Mikhaïl connaisse l’héroïne, malgré sa célébrité mondiale, deux précautions valent mieux qu’une.

Ils marchaient d’un bon pas, si bien que rapidement, ils débouchèrent à l’entrée des Marais. Ce quartier longeait la rive de la Redford et était en proie à une activité débordante en raison d’une sorte de fête de quartiers, ressemblant à l’installation d’une fête foraine de petite taille. Divers stands permettaient de gagner des peluches, d’autres offraient de la nourriture sucrée, certains encore proposaient des manèges pour les enfants. A cette heure-ci, les manèges en question étaient utilisés par des adultes bourrés ou des étudiants qui achevaient de cuver en riant bêtement et en prenant des photos pour les réseaux sociaux. Des étoiles dans les yeux (principalement à cause de la nourriture, rappelons que Casey est un estomac sur patte) la créature cauchemardesque entraina Mikhaïl au milieu de toute cette agitation. Les responsables des stands étaient tous grimés en monstre, ce qui semblait être la thématique. Ici, ils passaient totalement inaperçu. Vu la proximité de l’évènement avec le QG du Gang des Fables, Casey se demanda si c’était lié… Et elle choisit de s’en moquer, au moment où son regard tomba sur une magnifique peluche licorne aux yeux globuleux, qui tirait une adorable langue rose.

Casey reprit forme humaine par inadvertance, les iris transformées en étoile.
Les prenant pour un couple d’originaux, le forain s’exclama :

Allez mon pti monsieur ! Cinq fléchettes dans les ballons et c’est gagné ! Faut gâter sa dame !

Désireuse d’aider le forain à exercer son commerce, Casey se tourna vers le strigoï en battant des cils. L’équivalent d’un « steuplaiiiiiiiiiiiiit » qui contrastait atrocement avec sa nature de cauchemar ou même son emploi de « Noctis ».

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


They're written down in eternity but you'll never see the price it costs – the scars collected all their lives. When everything's lost, they pick up their hearts and avenge defeat. Before it all starts, they suffer through harm just to touch a dream. (c) legends never die - against the current

Indépendant Neutre
avatar

Mikhaïl Yarochenko

Indépendant Neutre
Généralités
Никто

ϟ Nombre de Messages : 3183
ϟ Nombre de Messages RP : 75
ϟ Crédits : moi (gif et avatar)
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington
ϟ Célébrité : Rupert Penry-Jones
ϟ Âge du Personnage : 384 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Mercenaire
ϟ Liens Rapides :
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 1
ϟ Particularités Physiques:
Sam 10 Juin - 12:58 Message | (#)

« Si tu le dis. »

Le ton était posé, calme et en aucun cas accusateur. Mikhaïl n'était pas magicien comme elle le soulignait et il n'avait jamais trop compris comment ces choses-là fonctionnaient. Peut-être qu'elle lui disait la vérité, mais peut-être qu'elle mentait. Son esprit lui disait qu'un « cauchemar » ne devait pas être la créature la plus sincère et honnête qui puisse exister ! Peut-être qu'elle racontait ces histoires-là pour lui faire croire qu'elle occupait ce corps simplement parce que sa véritable propriétaire était incapable de le faire. Il n'exprimerait jamais à haute voix ce qu'il pensait de cette histoire, mais la vérité étant qu'il préférait la prendre pour une menteuse. Si elle disait la vérité en arguant que leurs essences avaient fusionné, cela pouvait aussi signifier que lui-même avait fusionné avec sa nature de strigoï et qu'il lui serait donc impossible de devenir humain.
Non, définitivement, il préférait considérer qu'elle mentait pour se protéger. Mais cela lui était égal, il n'était pas mage et n'était pas ici pour sauver les femmes en détresse. Si personne n'était capable d'aider cette fille, tant pis pour elle.

Comme elle soulignait avec justesse qu'il ne la croirait peut-être pas, le dhampire préféra hausser les épaules d'un air indifférent avant de répondre avec pragmatisme :

« Je suis un chasseur de strigoïs, pas de cauchemars. Peu m'importe que tu occupes ce corps légalement ou non, je ne joue pas les héros. »

Autrement dit, il ne s'amuserait pas à la convaincre de retourner dans son monde pour libérer la fille qui avait été contrainte de laisser sa place à une créature étrange. D'une part, cela signifierait qu'il serait obligé de se rapprocher d'elle pour réussir à lier une véritable relation – et pour le moment il n'y tenait pas – et d'autre part, il risquait d'avoir des ennuis avec ses autres alliés. Or, Mikhaïl avait d'autres tracas en tête et sa priorité était et resterait de chasser cette créature qui l'avait mené ici.

Cette précision faite, le dhampire tomba dans le silence et suivit la jeune femme qui semblait attirée par une sorte de fête. Il en avait déjà vu de loin, cependant le slave ne s'y était jamais mêlé. Très franchement, la perspective de rentrer là-dedans ne l'enchantait guère et il songea même à lui dire de rebrousser chemin, cependant il choisit de se taire. Elle risquait de considérer qu'il n'avait pas respecté leur accord et tout serait à recommencer – même s'ils n'avaient pas fait grand-chose.
Ses prunelles se promenaient sur les environs lorsqu'il entendit une voix l'interpeller. Son regard se posa sur l'homme qui semblait désireux de leur vendre une partie à son stand. La bouche de l'immortel eut un pli peu convaincu, mais comme Casey semblait bien décidée à le « supplier » jusqu'à ce qu'il se laisse convaincre...

« Ce n'est pas ma dame. » Précision faite à l'homme, même si ça ne le concernait guère au final. « Je ne suis pas compétent en armes de jet, je ne sais pas mieux viser que toi. »

Remarque lancée à l'attention de la jeune femme. Il prenait cela au sérieux comme tout ce qu'il faisait, mais visiblement cela ne dérangea guère l'homme qui annonça le prix – assez dérisoire – avant de poser les fléchettes une fois que le slave eut payé la somme en question. Il attrapa les projectiles avant de jauger la distance et les mouvements des ballons. Ils étaient particulièrement anarchiques et c'était plus de la chance et du hasard qui lui permettraient de les toucher ! N'étant pas spécialement compétent en la matière, le slave se laissa donc aller à l'instinct et lança les fléchettes. Sur les dix qu'il possédait, les trois premières ratèrent leurs cibles avant qu'il ne parvienne à toucher les ballons. Au final, il s'en fallut de peu pour qu'il rate le dernier ballon, mais la flèche ultime parvint à le frôler de peu et le fit exploser.
Ce n'était pas un score brillant, mais il avait le minimum requis !

Le propriétaire du stand fit son petit cinéma avant de laisser Casey choisir la peluche qui lui plaisait le plus, puis essaya de les tenter pour un deuxième tour, proposition déclinée par l'immortel. Ce dernier s'éloigna finalement du stand avant de se retourner vers sa collègue.

« Ce n'est qu'une peluche, je m'étonne que tu puisses t'y intéresser. » Il n'était pas du tout matérialiste, autant dire que ça le dépassait. « De plus, je n'ai jamais vu d'animal pareil dans la nature. Ça fait partie de ton... esprit ludique ? »

Même si elle semblait davantage en posséder un lubrique. Il était tout de même agréable de la voir capable de se comporter de manière un peu plus « enfantine » qu'aguicheuse. Visiblement, le dhampire savait mieux gérer les enfants que les femmes entreprenantes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur









Agent de l'UNISON
avatar

Victoria Neutron-Grey

Agent de l'UNISON
Généralités
℘ Elastic Girl ℘

ϟ Nombre de Messages : 2985
ϟ Nombre de Messages RP : 505
ϟ Crédits : avatar (c) Betelgeuse gif (c) tumblr
ϟ Célébrité : Emma Stone
ϟ Âge du Personnage : 27 ans
ϟ Statut : Atteinte d'une addiction olympienne ravageuse.
ϟ Métier : Agent de l'UNISON, division d'espionnage
ϟ Liens Rapides : Présentation | Liens | RPs | Téléphone | Journal intime | Exploits | Cartes.

4 roses de Lukaz | 2 roses de Dante | 2 roses de Raphaël | 1 rose d'Alice | 1 rose de Barrett
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 4
ϟ Particularités Physiques:
Sam 10 Juin - 19:50 Message | (#)

Casey n’était pas forcément « compétente en armes de jet », d’ailleurs elle ne l’était pas du tout et elle aurait utilisé ses ombres pour placer les ballons sur la trajectoire des fléchettes, histoire d’emporter la peluche. Le but n’était pas tant de la gagner que de faire en sorte que Mikhaïl la lui gagne. Une expérience sociale ! Elle l’observa, la mine réjouie, son sourire se fanant quand il ratait sa cible pour immédiatement fleurir quand il réussissait. Il parvint à lui gagner la licorne, ce que le forain n’apprécia que modérément mais un regard aux yeux rouges menaçants de Casey apaisa ses ardeurs.

Sa licorne sous le bras, la créature cauchemardesque adopta à nouveau sa forme de ténèbres. Il ne lui manquait qu’un cornet de glace avec une bonne dose de chantilly pour compléter le tableau.

Comment ça ? demanda-t-elle, sans comprendre.

Qui avait décidé qu’une femme adulte de vingt-six ans possédée par une entité cauchemardesque ne pouvait pas aimer ou désirer avoir une peluche licorne rose qui tire la langue ?
Le pire, ce fut sans doute quand Mikhaïl se questionna à propos de la nature de l’animal. Elle se retint de se frapper le visage du plat de la main.

C’est une licorne… C’est normal que tu n’en aies jamais vu, ça n’existe pas. Enfin, corrigea-t-elle, ça existe très certainement mais pas ou plus dans ce monde et pas aux États-Unis. Peut-être dans la forêt de Brocéliande, la forêt noire ou ce genre d’endroit très mystique. En Écosse, en Irlande, mais ici… Eh, j’ai comme un doute. Et il fait trop froid en Russie.

Du moins le supposait-elle, mais Casey ne disposait pas d’un manuel sur les licornes, leur mode de vie et leur habitat, pour vérifier. Elle se résolut donc à hausser les épaules.

Puis toutes les filles aiment les peluches. Enfin, aux États-Unis en tout cas. Ce n’est pas uniquement réservé aux enfants ! se défendit-elle en serrant de ses deux bras la peluche en question contre son torse ténébreux, offrant un tableau pour le moins déroutant. Petite leçon de socialisation : quand un garçon se promène avec une fille dans un endroit de ce genre, l’usage veut qu’il lui gagne quelque chose. Félicitations, tu as progressé en culture américaine !

Elle le taquinait, évidemment. Enfin… Plus ou moins.

Tu ne passes pas un bon moment ? demanda-t-elle, l’air de rien. Personne à chasser, pas besoin d’être sur tes gardes, tu peux souffler… Si tu peux me jurer en me regardant droit dans les yeux que ça te déplait, je te laisse partir. Mais tu devras toujours revenir pour ta dette, plus tard…

Elle ne mentait pas, ils avaient déjà progressé ce soir, après tout. D’une certaine façon, du moins. Mikhaïl avait accepté de se promener à visage découvert, il s’était intéressé à elle alors qu’elle n’était pas une proie et il avait même accepté de lui gagner une peluche dans une fête foraine. Casey se planta devant lui, dans l’attente de sa réponse et à nouveau sous forme humaine, quand un coup de feu retentit. Qui d’elle ou de Mikhaïl était la cible ? Difficile d’en être certain. Heureusement, le corps élastique de Victoria encaissa le choc et la balle rebondit après s’être enfoncée sans perforer la chair de son épaule, au niveau du cœur.

Sérieusement, on discute là ! s'exclama-t-elle en roulant des yeux, les mains sur les hanches, sa peluche sous le bras.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


They're written down in eternity but you'll never see the price it costs – the scars collected all their lives. When everything's lost, they pick up their hearts and avenge defeat. Before it all starts, they suffer through harm just to touch a dream. (c) legends never die - against the current

Indépendant Neutre
avatar

Mikhaïl Yarochenko

Indépendant Neutre
Généralités
Никто

ϟ Nombre de Messages : 3183
ϟ Nombre de Messages RP : 75
ϟ Crédits : moi (gif et avatar)
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington
ϟ Célébrité : Rupert Penry-Jones
ϟ Âge du Personnage : 384 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Mercenaire
ϟ Liens Rapides :
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 1
ϟ Particularités Physiques:
Dim 11 Juin - 0:03 Message | (#)

L'imagination de Mikhaïl n'était pas très prolixe, il avait plutôt tendance à se montrer extrêmement pragmatique et à tout prendre au pied de la lettre. Autant dire qu'il ne voyait guère l'intérêt de posséder une peluche représentant une créature qui n'existait certainement pas. Les enfants pouvaient éventuellement en avoir besoin, encore que lui avait très bien grandi sans, mais une adulte ? Créature des cauchemars de surcroît ? Ses lèvres s'ourlèrent en une moue peu convaincue alors qu'elle soulignait que toutes les filles aimaient les peluches. Il en avait côtoyé un certain nombre au cours de ses missions et il ne les avait jamais vues se promener avec une licorne colorée sous le bras. Cela dit, elles pouvaient bien les cacher dans leurs chambres, pour ce qu'il en savait...
Il haussa finalement les épaules d'un air toujours aussi peu convaincu, posant ses prunelles rougeâtres dans celles de la jeune femme.

« Si tu le dis. »

Décidément, ça allait devenir son leitmotiv lorsqu'il était à ses côtés !
Assez étrangement, pour quelqu'un qui passait son temps à se battre, l'immortel n'était pas d'une nature compliquée. Il n'aimait pas les confrontations et vu la situation, elle semblait plus apte que lui à savoir comment les choses se passaient dans ce pays.
Même si ça restait bizarre.

Lorsqu'elle reprit la parole pour lui demander s'il passait un bon moment, Mikhaïl resta tout d'abord silencieux. Visiblement, elle ne comprenait pas qu'après une d'un siècle et demi à jouer les chasseurs, on ne pouvait plus dissocier ses moments de libre de ceux dédiés à la chasse. Pour lui, être au milieu d'une foule revenait à exposer sur dos et ses autres points sensibles à des inconnus ! Ce n'était donc pas le genre d'occasion qui pouvait lui permettre de se détendre ou de se changer les idées. Une fois de plus, Mikhaïl nota à quel point ils étaient opposés, mais n'eut guère l'occasion de le souligner, ni même de lui répondre. Qu'aurait-il fait d'ailleurs ? Mis fin à leur sortie alors qu'il avait déjà donné de sa personne ? Ce serait du gâchis, surtout qu'il tenait vraiment à régler cette dette.
Au fond, c'était sans importance puisqu'il n'aurait pas l'occasion de se décider.

Un bruit malheureusement trop familier se fit entendre et le slave tourna aussitôt la tête dans cette direction. Il ne vit rien de bien intéressant, mais en reportant ses prunelles sur la jeune femme, il constata qu'elle était indemne. Certainement un effet de sa nature de cauchemar, à moins que le corps qu'elle occupait ne bénéficiait de pouvoirs mutants ? Il semblait y en avoir un certain nombre à Star City, l'option n'était donc pas si folle. Mais c'était secondaire, ce qui importait réellement, c'était que quelqu'un les avait pris pour cible. Elle ou lui, peu importait : il avait une dette à son égard et considérait donc qu'il était de son devoir de la protéger durant cette sortie – aussi difficile soit-elle pour lui.

Sans piper mot, le Russe fit volte-face et se dirigea dans la direction d'où le tir venait. Plusieurs personnes semblaient avoir remarqué ce qui venait de se passer et se demandaient visiblement si c'était du cinéma ou la réalité, mais la majorité des passants n'avaient même pas vu l'incident.

Dépassant la plupart des personnes d'une bonne tête, Mikhaïl ne tarda pas à repérer une silhouette qui semblait partir dans l'autre sens, poussant les individus qui lui bouchaient le chemin. Sans même vérifier si la jeune femme le suivait ou non, le dhampire parvint à remonter jusqu'à se retrouver derrière la silhouette qui n'avait pas remarqué qu'on la poursuivait. Alors qu'ils passaient à côté d'une ruelle semblable à celle par laquelle ils étaient arrivés, Mikhaïl attrapa le col du fuyard avant de le tirer vers lui, se décalant en même temps pour l'entraîner à l'écart.

Le fuyard avait émis un cri de surprise et tenta vainement de se débattre jusqu'à ce que le slave le colle brutalement contre le mur en brique. Levant la main, il baissa la capuche qui masquait le visage du criminel et constata qu'il s'agissait apparemment d'un gamin. Une sorte de rite de passage pour entrer dans un gang ? Le slave haussa un sourcil d'un air légèrement étonné avant de reprendre son expression neutre.

« Tu devrais apprendre à ne pas rater ta cible. Enfin, c'est un peu tard maintenant. On va appeler la police et tu vas l'attention avec moi, entendu ? »

Il n'était pas très friand des autorités, mais s'il pouvait disparaître avant qu'elles n'arrivent il éviterait que ce gamin s'en prenne à d'autres promeneurs innocents.
Sauf s’il n'aimait simplement pas les licornes colorées ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur











Un service qu'on rend est une dette qu'on contracte ▬ Casey

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant


Sujets similaires

-
» Une bibliothèque virtuelle au service du Droit
» Les Etats-Unis annulent la dette d'Haïti
» Granma Internacional rend hommage à Toussaint Louverture
» Avant de reprendre son service.. [Pv Fabien]
» Taiwan annule temporairement la dette d'Haïti

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star City Heroes :: Administration :: Archives :: Archives des Rencontres-