AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Partagez|

« T’es mignon mais t’es un peu con » (lukaz&hillel)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar

Invité

Invité
Généralités
Feuille de RP
Jeu 18 Mai - 22:31 Message | (#)


Changer - Gorillaz ft. Grace Jones

Ce soir, ce n’était pas une crise d’insomnie qui l’avait trainé dans le quartier-général du Gang des Fables. Ou peut-être un peu vu toutes les canettes de boissons énergisantes qu’il s’était enfilé. Là, il s’amusait à faire une pyramide de canette, en les posant le plus exactement pareilles, avec le logo devant et parfaitement alignées. Il était concentré. La nuit était longue et il fallait aussi la remplir. Il n’était que trois heures du matin… Il avait commencé par griffonner quelques dessins directement sur la table, mais avec son bandage à la main, ça avait vite fait de l’emmerder. Ca le gênait ou lui faisait trop mal. Il ressortait des urgences.

Ce n’était pas à cause de sa mère cette fois-ci, ni même sa mère qui y avait fini. Non, ce soir, c’était simplement lui. Il avait fait une crise de nerfs. Il s’était disputé avec Fred, son ange-gardien. Celui qui était à la fois son ami, son amant, son père, son mari, son chanteur-affectif et son geôlier. Celui qui avait réussi à être tout pour lui, sans qu’il le voit venir. Soit. Il en avait brisé un verre en le frappant contre le plan de travail de la cuisine. Avant d’essayer de lancer le grill-pain à Fred. Or, comme il s’était blessé avec sa réaction un peu excessive, il n’a pas pu. Frederic l’emmena aux urgences en voyant l’état de sa main. Arrivé là-bas, Hillel lui avait demandé de partir et de le laisser. Il l’avait répété jusqu’à ce qu’enfin Fred le laisse tranquille. Il avait presque finit par le lui crier pour qu’il comprenne qu’il ne lâcherait pas l’affaire. Sauf que ce dernier n’était pas complètement parti, il attendait simplement dans le hall. Hillel l’avait vu quand, vers minuit passé, ils avaient enfin décidé de le laisser partir après lui avoir fait ses soins. Leur regard se sont croisés et Hillel a détalé comme un lapin. Fred l’avait poursuivit sur quelques mètres avant d’abandonner. Le kangourou sauvage reviendrait une fois calmé.

Hillel s’était alors rendu dans la planque pour s’isoler un peu. Personne ne viendrait le chercher ici et les membres du gang… bah j’ai fais comme d’habitude : l’air-de-rien. Puis je les ai bien fais chier pour qu’ils ne restent pas trop près de moi ou s’attardent à me poser des questions. Qu’ils aient même pas l’envie de venir me parler. Mais en tout cas : tout allait très bien. Ensuite, il n’y avait plus personne. Du moins ça n’avait pas l’air. Il s’en foutait un peu, tant que dans son espace personnel, il n’y avait personne. C’est ce dont il avait besoin. Pour l’instant. Il tournait sa dernière canette, faisant crisser les deux autres en-dessous en les frottant. Il était concentré. Debout devant son chef-d’oeuvre. Et voilà… Maintenant, je me fais chier et j’ai ingurgité toutes ces canettes… Dix. Dont six énergisante et quatre de soda… Je vais pas dormir… Puis, il regarda autour de lui. Il n’y avait pas l’air d’avoir âme qui vive. Il se rassit et sortit son téléphone pour trainer sur instagram.

C’est alors, enfin une occupation eut l’air de pointer le bout de son nez. Des bruits de pas. Ils s’approchaient. Hillel était avachi sur sa chaise, les pieds sur la table. Il se pencha pour voir de l’autre côté de son mur-parfait-de-canette. Son émoi de rencontrer un être humain s’écoula en une fraction de seconde. C’était Lukaz. Il leva un sourcil pour le jauger avec dédain et se réinstalla derrière son mur. J’ai bien fait de la bâtir cette connerie là ! Malgré tout, il s’était approché et comptait s’asseoir. Hillel se redressa rapidement grâce à sa ceinture et donna un coup sec sous la table, pile dans le pied de la chaise qui se décala alors que Lukaz s’apprêtait à prendre place. Hillel se pencha à nouveau pour voir son interlocuteur : « T’as cru qu'j’tais d’accord parc'que techniquement on s'voit pas ? » dit-il en désignant sa construction d’un geste théatral. « Mais j’te signal qu’j'te sens et j't’entends… Juste casse toi. ». Puis il reprit place derrière son mur en pianotant sur son téléphone. « Deux tigres ne peuvent pas boire dans la même flaque d’eau. ».

acidbrain


Revenir en haut Aller en bas

Cartel Rouge
avatar

Lukaz Le Guen

Cartel Rouge
Généralités
Solar

ϟ Nombre de Messages : 5861
ϟ Nombre de Messages RP : 659
ϟ Crédits : Eden Memories
ϟ Doublons : Ezekiel Nakamura
ϟ Célébrité : Tom Felton
ϟ Âge du Personnage : 28 ans
ϟ Statut : Célibataire libertin
ϟ Métier : Voleur du Cartel Rouge
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 5
ϟ Particularités Physiques:
Mar 6 Juin - 16:38 Message | (#)

Cela faisait maintenant quelques années que Lukaz avait rejoint le Cartel Rouge et même s'il ne pouvait pas se vanter d'avoir des contacts avec les différents chefs d'organisation, il avait su se lier à Wildcard. Ce n'était peut-être pas la décision la plus saine qui soit mais elle avait pourtant été la plus logique, sans doute parce qu'ils étaient de la même génération. Bien entendu, le chef du Gang des Fables était bizarre, étrange et un peu tordu mais quand on arrivait à faire abstraction de ces aspects et de quelques autres, on pouvait trouver le jeune homme sympathique. Un minimum. Bref, dans tous les cas, Wildcard avait déjà fait plusieurs fois appel à Solar pour mener des cambriolages que son petit groupe ne pouvait pas réaliser, faute d'avoir les compétences nécessaires.

Ce soir-là, il en allait de même, à priori. En effet, Wildcard avait demandé à Solar de passer le voir pour qu'ils puissent discuter d'une affaire et le voleur s'était donc rendu à l'As de Pique, le quartier général un peu délabré du groupe. Il ne s'agissait pas du quartier de la ville dans lequel Lukaz aimait le plus venir mais au moins, il n'avait pas peur pour sa voiture, cette dernière sachant se défendre toute seule. Le Breton était donc allé voir le chef du gang et après une longue discussion, il était ressorti de la pièce, quelques documents glissés dans la poche arrière de son pantalon. Tout cela allait demander un peu d'étude supplémentaire, une fois de retour à Fallaenn, mais en attendant, le voleur avait un peu de temps. Et justement, il venait de repérer une occupation !

Un peu plus loin, Hillel, le voleur pas très doué du Gang des Fables semblait s'amuser à empiler des canettes. Décidément, même quand il avait du temps libre, il n'en tirait rien de productif. A croire qu'il était une cause perdue... Lukaz pensait que l'Australien avait le potentiel de faire beaucoup plus et surtout, de faire mieux, s'il le voulait. Le problème, c'était qu'il ne semblait pas en avoir envie ou qu'il cherchait à se créer des problèmes pour avoir des raisons de se plaindre. Un genre d'échec ambulant, une victime qui aimait qu'on le plaigne, même s'il ne se l'avouait certainement pas. Bref, le Breton tentait donc de le faire réagir et pour cette raison, il s'amusait à le provoquer. Ce n'était pas forcément la meilleure méthode du monde et ça n'était pas toujours très gentil mais Lukaz se disait qu'à force, Hillel allait bien devoir se réveiller, montrer qu'il en avait et prendre les choses en main. Ça serait un bon début pour ensuite s'améliorer. Ouais, la théorie était bancale mais on parlait de Lukaz...

Le Français s'approcha donc de la table, prêt à s'installer sur la chaise, mais Hillel semblait bien décidé à le faire chier. En même temps, il aurait eu tort de s'en priver d'autant que comme le dit le proverbe, qui sème le vent récolte la tempête. Heureusement, Lukaz n'était pas un handicapé et même s'il rata la chaise qui avait été repoussée un peu plus loin, il parvint à se rattraper à la table, accroché au meuble comme un de ces chats qui se rataient sur les vidéos qu'on pouvait trouver sur Internet. Mais quel connard, ce Hillel ! Certes, c'était l'hôpital qui se moquait de la charité mais on s'en foutait. Cela étant dit, l'Australien était visiblement fier de sa construction aussi Lukaz fit de son mieux pour se redresser en s'appuyant au maximum sur la table, la secouant malencontreusement pour faire s'effondrer l'édifice métallique.

« Oups, on dirait que j'ai tout fait tomber... C'est pas de chance. » Se penchant pour attraper la chaise, Lukaz l'approcha de la table et s'installa, un sourire aux lèvres. « Deux tigres ? Tu te considères comme un tigre, toi ? Un chaton, à la limite, mais un tigre... » Le Breton se força quelque peu à rire pour ponctuer sa remarque avant d'enchaîner. « Encore qu'un chaton, c'est généralement mignon, donc ça ne te ressemble pas trop. »

C'était bas, c'est vrai, d'autant que c'était un peu un mensonge, mais Lukaz faisait ce qu'il pouvait pour l'énerver au maximum ! Généralement, ce n'était pas très compliqué, Hillel démarrant assez rapidement.

« Alors, t'as rien de mieux à faire que t'amuser avec des canettes vides ? Franchement, tu crains... Je me disais que tu ferais au moins des efforts pour t'améliorer un peu mais on dirait que tu te contentes de rester dans le bas du tableau. Tu me fais pitié, vraiment. » Comme pour le provoquer un peu plus, Lukaz tira un billet d'un dollar de sa poche avant de le lancer sur la table. « Tiens, va t'acheter un peigne. » Puis, d'un signe de tête, il désigna la main bandée. « Qu'est-ce que tu as fait ? Tu t'es trop tripoté ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Lumos !

avatar

Invité

Invité
Généralités
Feuille de RP
Ven 16 Juin - 21:26 Message | (#)


Changer - Gorillaz ft. Grace Jones

Ah non, ça Hillel n’était pas content que la seule occupation qui avait pointé le bout de son nez dans la « cuisine » du Q.G. soit Lukaz. Tout sauf lui. Il n’était vraiment pas d’humeur. Quoique… Il avait repoussé la chaise alors que le blond allait s’asseoir. Malheureusement pour l’Australien, le voleur professionnel avait vu le coup venir et ne s’était pas étalé sur le sol comme un benêt. Une chose qui déjà l’avait enquiquiné. Il était resté sur sa chaise, étrécissant les yeux comme s’il avait le pouvoir de le maudire et reprit son occupation sur son téléphone, lui envoyant quelques répliques cinglantes. Sauf qu’entre temps, Lukaz s’était redressé et secoua la table. Hillel avait entendu les canettes vaciller quand l’autre s’était rattrapé, mais rien n’était tombé. Là… C’était inévitable et Hillel s’en prit pas mal sur la tête et le reste roula sur la table et ensuite sur le sol.

Le délinquant avait enfin levé ses yeux de son téléphone pour regarder son mur si parfait réduit à néant et fusilla Lukaz du regard. Le pire dans tout ça c’est que ce n’était pas fini. Le blond l’enchaina et Hillel restait silencieux, son visage qui ne cessait de rougir de rage et ses yeux s’assombrissait. Il osait le réduire à l’état de chaton. Et encore, il n’aurait pas le mérite d’être aussi mignon. C’en était trop pour Hillel. Il claqua son téléphone sur la table. « Pardon ? Je suis trop mignon ouais ! C’t’une évidence su'tout à côté d'ta gueule ! ».

Ce n’était toujours pas fini pour le compte d’Hillel. Au final, celui qui s’amusait c’était Lukaz et l’autre jeune-homme s’emmerdait encore plus. Ce n’était pas comme ça que cela devait se passer. Il serrait la mâchoire et le dévisagea avec dédain. Il en prenait pour son grade. Il ne savait quoi lui dire, car dans le fond il avait pas tord. Il s’occupait en faisant des choses totalement inutiles. Mais je lui ai rien demandé ! Et si j’ai envie de rien faire, de ne pas réfléchir pour une fois, ne pas me défendre ou me battre ! « Va t’faire foutre ! » explosa t-il alors que Lukaz fit une allusion lourde sur sa blessure à la main. Il avait attrapé une canette et la jeta sur le blond pour ponctuer sa phrase pleine d’amour et de tendresse. « C’sûr ç’doit pas t’arriver à toi, vu comme tu parles et t’vantes, tu dois avoir une petite bite. » répliqua t-il avec un rictus narquois. « J’sais pas, t’as personne d'autre à aller emmerder ? ». Pause. Il prit le billet qu’il cala au fond de sa poche. C’était toujours ça de gagné gratuitement ! « Toi aussi t’as pas autre chose à faire que de perdre ton temps à me taper sur le système ? C’pas très productif comme occupation. ». Bon okay, à la base c’est ce que je comptais faire MOI, mais il prit la main, donc je ne suis plus d’accord.

« C’est toi qui fait pitié » finit par bougonné Hillel comme un gosse en reprenant son téléphone. « Putain… » râla t-il en voyant son écran de téléphone en miette. Quelle idée de l’avoir frappé avec tant de force sur la table. Il le plaqua contre lui en croisant les bras, histoire de cacher cette nouvelle deception de la soirée. Après, de briser des téléphones, c’était assez fréquent chez lui. Soit ils tombaient, soit il les jetait, soit bah il les brisait tout simplement. « C’est bon tu m’emmerdes. Casse toi ! C’pas ton r’père ici. Tu viens faire tes bails et tu te casses. C’tout. C’pas dans le contrat de venir pourrir l’atmosphère des gens ici par ta présence. » claqua sa voix, son sang commençant à bouillir.

acidbrain


Revenir en haut Aller en bas

Cartel Rouge
avatar

Lukaz Le Guen

Cartel Rouge
Généralités
Solar

ϟ Nombre de Messages : 5861
ϟ Nombre de Messages RP : 659
ϟ Crédits : Eden Memories
ϟ Doublons : Ezekiel Nakamura
ϟ Célébrité : Tom Felton
ϟ Âge du Personnage : 28 ans
ϟ Statut : Célibataire libertin
ϟ Métier : Voleur du Cartel Rouge
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 5
ϟ Particularités Physiques:
Mar 27 Juin - 15:00 Message | (#)

Embêter Hillel, c'était vraiment une activité très agréable ! Et surtout, ça permettait à Lukaz de se détendre. Il aimait beaucoup asticoter le jeune homme, même si ce dernier n'était pas vraiment au niveau question répartie. Il était vrai qu'il pouvait faire des efforts mais bon, ça ne semblait pas vraiment à l'ordre du jour. Comme pour tout le reste, Hillel se contentait d'être un minable. Le voleur n'avait qu'une envie, celle de le secouer. Parce qu'au fond de lui, il trouvait dommage que Peter Pan gâche ses talents de cette manière. A sa place, Solar aurait agi bien différemment et s'il se moquait un peu de ce que les autres faisaient de leur vie, ça n'empêchait pas qu'il s'énerve à voir un voleur aussi... pathétique. Oui, c'était le mot. Alors, peut-être qu'en le provoquant, ça finirait par déclencher une réaction quelconque !

« T'es mignon, toi ? » Lukaz fit mine de détailler Hillel de haut en bas avant de poursuivre. « Si ça peut te faire plaisir... Moi, je t'avoue que je préfère être sexy. C'est quand même plus utile pour ramener des filles à la maison. Mais bon, pour ça, faut encore en avoir une, de maison... »

Et même si Hillel avait probablement un lieu où vivre, il ne pourrait jamais rivaliser avec le voleur sur ce point. Un appartement en ville, aussi luxueux soit-il, n'égalerait jamais une villa sur les hauteurs. Mais ça, il ne pouvait pas le savoir puisqu'il n'était pas de ceux qui avaient accès à ce havre de paix. Peut-être qu'un jour, Lukaz aurait assez pitié de lui pour l'y inviter... Mais, en fait, non. C'était juste pas possible.

Finalement, Hillel finit par réagir. Saisissant une canette, il la jeta sur Lukaz en lui retournant ses propos. Le Breton la rattrapa au vol pour la reposer devant lui, sur la table, écoutant ce que l'autre avait à dire, un grand sourire sur les lèvres. Il le regarda ensuite découvrir l'état de son téléphone et ne put s'empêcher de secouer la tête en soupirant. C'était pas possible d'être aussi débile, quand même !

« Oh ? Ma présence te dérange ? Je ne m'en rendais pas compte, désolé. Ça doit être à cause des vapeurs du succès, tu vois. Ça te rend malade parce que tu ne connais pas. » Tirant les papiers qu'il avait glissé dans la poche de son pantalon, le voleur les posa sur la table, juste à côté de la canette. « Tu vois ça ? C'est ce que Wildcard m'a demandé de faire pour lui. Un vol. Plutôt audacieux, je dois l'avouer. Visiblement, il n'a personne qui peut le faire pour lui... C'est quand même triste. » Relevant les yeux, Lukaz scruta un moment Hillel en silence avant de simuler une soudaine prise de conscience. « Mais attends ! T'es pas censé être un voleur, toi ? »

Lukaz appuya bien sur le mot censé, histoire de faire comprendre à l'intéressé que s'il était ici ce soir, c'était uniquement en raison de sa propre incompétence. A quoi bon engager un extérieur si on avait quelqu'un capable de faire le boulot dans sa propre équipe ? Donc, si on en engageait un...

« Je me demande quand même pourquoi il te garde. » Lukaz jeta un regard vers le sol et les cannettes qui s'y trouvaient. « Tu ne peux même pas faire le ménage correctement... Sérieux, mec, même mon robot débile est encore plus utile que toi ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Lumos !

avatar

Invité

Invité
Généralités
Feuille de RP
Mar 1 Aoû - 12:39 Message | (#)


Changer - Gorillaz ft. Grace Jones

Lukaz n’y allait pas avec le dos de la cuillère et Hillel avait moins de patience que d’habitude. Très souvent, il ne le supportait pas longtemps, mais il y avait des fois où ça allait. Surtout en présence de Wildcard par exemple où il prenait sur lui, histoire que son « gourou » ne lui reproche pas son attitude. Car oui, malheureusement Lukaz était précieux à Jack. Le blond l’attaquait et tout ce que Hillel lui renvoyait sans grande répartie – plus proche de l’enfant renfrogné – il le réutilisait contre lui. Il en profitait même pour en rajouter une couche. Le visage de l’Australien se fermait de plus en plus et son regard s’assombrissait. Il y avait de la douleur dans l’humidité qui noyait ses yeux clairs et la colère serrait ses iris.

« Je préfère vivre à la rue qu’être un bar à M.S.T. » avait-il seulement grogné quand il le traita de miséreux. Oui et alors ?! Je t’emmerde ! On ne n’est pas tous forcément égaux à ce niveau là. Pas besoin de me le rappeler. Lukaz avait tapé là où ça faisait mal. Il lui jeta une canette et brisa son téléphone de rage. Ce n’était pas fini. Lukaz continua de le poignarder en étalant Wildcard sur la table. Les bras croisés au début, il préférait ne rien dire. Il se contrôlait, se calmant en disant que tout ce qu’il cherchait c’était à l’énerver en se vantant de la sorte et crachin son venin. Il pensait qu’il s’arrêterait là, à dire qu’encore une fois il a été le meilleur et qu’il avait accompli parfaitement ses projets. Or, Lukaz n’en resta pas là, Hillel s’était berner d’illusion. Sarcastique, ironique, humiliant, il lui jouait le grand jeu. Un requiem pour la mort de son égo qu’il allait écrabouiller en quelques phrase. Pourquoi je suis là ? Moi aussi j’en sais rien… Le voleur professionnel avait fait remonter à la surface des craintes profondes du jeune homme. Il se demandait réellement son utilité dans le gang, pour Jack, dans cette vie en général.

« T’es allé trop loin, connard ! » finit par aboyer Hillel, alors que la tête bien basse, il avait croisé celui de Lukaz. Il l’avait fixé longuement, ne croyant pas ses paroles. Il avait osé. Il lui avait fait mal et il s’en déléctait. Ses yeux reflétaient sa colère et sa douleur, demander de l’aide à sa fierté. C’est que Lukaz avait raison. Il était minable, mais il ne pouvait pas l’accepter de l’entendre de sa bouche à lui. Il se leva brusquement et d’un geste, retourna la table les deux mains sous la table. Le meuble vola en direction de Lukaz. Plein de rage, il n’avait pas manqué de force pour la décoller du sol. Elle n’était pas si lourde non plus. Le blond fut délogé de sa place. Il ne l’avait pas touché ou à peine. D’un pas, il se retrouva rapidement proche de Solar, usant des capacités magiques de sa ceinture. Une main à sa gorge et il le jeta pour le coucher au sol. En chemin, une chaise qui se brisa sous le poids de Lukaz. Hillel s’approcha de Lukaz, peut-être un peu trop confiant, le torse bombé, fier. « Casse toi j't’ai dis avant que je m’énerve pour d'bon. J’ai pas envie de jouer. T'mérites même pas tout'cette attention qu’j’te porte. ». Il espérait que ça l’intimerait à partir. Il était prêt à le pousser du pied au moment où il se relèverait. Il l’attendait, c’était gratuit. Il avait besoin de se défouler. Oui, il jouait déjà avec le feu et il risquait fortement de s’enflammer en voulant y jeter de l’huile.

acidbrain


Revenir en haut Aller en bas

Cartel Rouge
avatar

Lukaz Le Guen

Cartel Rouge
Généralités
Solar

ϟ Nombre de Messages : 5861
ϟ Nombre de Messages RP : 659
ϟ Crédits : Eden Memories
ϟ Doublons : Ezekiel Nakamura
ϟ Célébrité : Tom Felton
ϟ Âge du Personnage : 28 ans
ϟ Statut : Célibataire libertin
ϟ Métier : Voleur du Cartel Rouge
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 5
ϟ Particularités Physiques:
Mar 8 Aoû - 16:31 Message | (#)

Lukaz n'était pas gentil, c'était un fait. En même temps, il était un voleur du Cartel Rouge, à quoi d'autre pouvait-on s'attendre ? Le voleur était un super-vilain et même s'il ne dérobait pas les sucettes des enfants au parc, ça ne voulait pas dire qu'il se prenait pour Robin des Bois. Certes, Solar s'attaquait souvent à des cibles riches, des gens qui n'avaient pas grand-chose à perdre ou qui le méritaient, mais en dehors de cela, il pouvait aussi commettre des crimes plus sérieux. Il avait par exemple déjà tué. Accidentellement, au départ, mais volontairement ensuite, souvent par vengeance. S'en prendre à lui n'était donc pas forcément la meilleure chose à faire.

De son côté, Hillel ne méritait certainement pas ce que Lukaz lui faisait subir mais le voleur pensait lui rendre service. Certes, cela pouvait le blesser mais il n'y avait pas de blessures dont on ne se remettait pas. Ça allait l'aider à mûrir et à grandir, ce dont il avait réellement besoin. Peter Pan... Un choix pas forcément judicieux, même s'il représentait visiblement beaucoup le jeune homme. Enfin, pour le coup, Lukaz semblait avoir visé juste. Il avait voulu faire réagir Hillel et ce fut ce qui arriva !

Le Français avait à peine fini de parler que l'autre s'était relevé, colérique, et que d'un geste violent, il avait renversé la table ! Rien que ça. Ben dis donc ! Enfin, du moment qu'il ne devenait pas vert, c'était encore gérable. Esquivant la table, Lukaz s'était redressé et il faisait face à son concurrent, un sourire moqueur sur le visage. Oui, même à ce moment, il n'hésitait pas à le provoquer, encore ! Mais peut-être allait-il trop loin ? Sans que Lukaz n'y comprenne rien, Hillel se retrouva soudain face à lui ! Comme quoi, il avait quand même quelques talents ! Le Breton sentit ensuite une poigne se resserrer sur sa gorge et un instant plus tard, il fut jeté à même le sol. Sans avoir le temps de changer de forme, Lukaz atterrit droit sur une chaise qui se brisa, non sans lui faire mal. Il allait avoir un gros bleu ! Réprimant une grimace de douleur, le voleur s'appuya sur sa main pour se relever, soutenant le regard d'Hillel.

« Tu crois que tu vas me faire peur comme ça ? Jouer au dur, ça marche peut-être avec les gosses à qui tu piques leurs sucettes mais pas avec moi... »

Lukaz avait connu bien pire alors il en faudrait beaucoup pour qu'il détale devant l'Australien ! Une fois debout, le voleur évita de se masser le flanc mais décida de répliquer, juste pour ne pas laisser le dernier mot à l'autre. D'un pas, il rompit la distance qui les séparait et darda son regard sur le visage du blondinet. Ce dernier était peut-être plus grand d'une dizaine de centimètres mais ce n'était pas ce qui allait freiner Lukaz.

« Il paraît que la violence, ça compense toujours les faiblesses. Un mec devient violent quand il est incapable de faire autre chose. J'imagine que tu en es l'exemple parfait. Incapable de voler, incapable de répliquer, t'as rien de mieux à faire que d'essayer de m'impressionner. Manque de bol pour toi, tu me fais surtout rire. » Et comme pour le prouver, Lukaz afficha un sourire sur son visage en même temps qu'il poussa Hillel de la main, juste pour le provoquer un peu plus. « Reviens tenter ta chance quand t'auras un peu de poil et on verra si c'est mieux. En attendant, si tu allais ramasser les papiers que tu as balancé avec la table ? Je suis pas sûr que ton boss aime ce genre de comportement... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Lumos !



« T’es mignon mais t’es un peu con » (lukaz&hillel)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1


Sujets similaires

-
» Un Evoli mignon mais agressif.
» T'es mignon mais t'es un peu collant - Phen [Terminé]
» Veut voir Abdel mais tomber sur Nirina (Pv elle)
» « Mais j'trouve pas de refrain à notre histoire... »
» Aristide : « Sélection mais pas d’élections ! »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star City Heroes :: Administration :: Archives :: Archives des Rencontres-