AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Partagez|

Parce qu'une pelote de laine ne suffit pas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Caesar
avatar

Généralités
The Empress

ϟ Nombre de Messages : 375
ϟ Nombre de Messages RP : 210
ϟ Crédits : Renan
ϟ Doublons : Barrett Anderson - Crystal Somers
ϟ Célébrité : Lena Headey
ϟ Âge du Personnage : 41
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Criminelle
ϟ Liens Rapides : Dossier - Relations - Passeport - Journal - Circus Maximus
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 4
ϟ Particularités Physiques:
Lun 29 Mai - 19:00 Message | (#)

– Eh ben y a du peuple ce soir, maugréa Next.

En bon garde du corps, il n'aimait pas les endroits bondés quand il était en service. Atia le comprenait assez bien, pour tout dire, surtout ce soir qu'elle aimerait bien que cette histoire s'abrège. Mais peut-être que ce serait l'occasion de rencontrer de nouveaux associés intéressants. Ce genre d'endroit pouvait offrir de nombreuses possibilités. Même si elle trouvait ça assez étonnant qu'il y ait autant de monde. Elle aurait pensé que les clients soient moins nombreux et plus discret. C'était peut-être les soldes.

– Tant mieux comme ça on aura plus de chance de tomber sur quelqu'un qui pourra nous aider.

Il fallait voir le verre à moitié plein.

Sauf quand le verre était une passoire. Car il s'avéra que personne ne fût capable de leur apporter une aide un tant soit peu utile. Aussi bien sur le kimono que sur son créateur. Ben heureusement qu'ils étaient venus en suivant une piste ! Il fallait dire qu'il y avait vraiment beaucoup de monde, notamment au « rayon » des technologies. Normal, vu que le « concepteur » en question, Atia l'avait rencontré il y a quelques temps. Pas étonnant de voir ses travaux aux enchères. C'était de la qualité... enfin si on voulait. Mais bon, c'était bien joli tout ça, il fallait quand même avancer. Keith en déduisit que les sources pouvant les informer n'étaient tout simplement pas venues ce soir, à cause justement de cette « convention » spéciale robotique. La partie mystique du marché n'était donc pas à son « maximum »... Mais Seto non plus, apparemment, car après de longues errances, une idée lumineuse lui traversa l'esprit... et fonctionna.

– T'aurais pas pu y penser avant ? demanda la César de mauvaise grâce.

Keith aussi avait l'air passablement agacé et il suffisait de voir la manière dont il remuait les phalanges pour deviner qu'il avait soudainement très envie de coller une balle dans la tête de Seto. Pas sûr qu'Atia lui en aurait sérieusement voulu s'il s'était laissé allé à cette pulsion, pour tout dire. Surtout que là, elle ne comprenait pas trop pourquoi ça avait marché dans le cas présent et pas tout à l'heure. Il fallait dire que les subtilités de l'intangibilité lui échappaient un peu (beaucoup) sans parler de celles de la magie. Entre les caprices d'un chat et ceux d'un kimono, mieux valait ne pas trop se creuser la tête. Enfin, maintenant, ils ne risquaient plus d'exploser. Enfin ptet que si, mais les chances semblaient réduites. Sinon, ils avaient gagné un Seto à poil, ce qui ne manquait pas de générer un coup d’œil désapprobateur de la part de Keith, parce que ça attirait l'attention, tout ça. Effectivement, les passants s'amusèrent à reluquer avec plus ou moins d'enthousiasme l'asiatique. Pour sa part, Atia y fut indifférente même si elle ne détourna pas les yeux. C'était qu'un mec à poil, pas de quoi en faire une histoire.

– Commence par te faire un peu plus discret, on te remarque bien assez à poil.
– Excusez-moi, est-ce que votre ami est à vendre ? Demanda un vieil homme au regard lubrique et/ou vicieux.
– Ne me tentez pas, répliqua la César.

Sur ce, un regard un peu plus insistant de la part de Keith finit de chasser ce client potentiel. Pendant ce temps, la César pouvait gérer Seto. Ou essayer. Comme d'hab.

– Peut-être, on verra. là tout de suite, le simple fait d'essayer d'impliquer Seto dans un projet explosif sérieux lui donnait mal au crâne. Mais oui, l'intérêt était plus que présent En attendant, tu es responsable de ce truc. Gare à toi si tu laisses un gêneur te le piquer. Pas question de voir une telle arme entre les mains d'un ennemi. A choisir, elle préférait la laisser dans les pattes du chat. Et tu as interdiction de le mettre dans un bâtiment du Cartel, ajouta-t-elle à voix basse.

Les gangs affiliés pouvaient bien l'accepter s'ils le voulaient, pas question de voir Seto avec ce truc sur le dos au Circus ou encore dans l'Entrepôt de la 82ème. Pas tant qu'il ne prouvera pas qu'il maîtrise complètement ce kimono.

– Mais sinon c'est ton kimono, tu fais ce que tu veux avec... mais tu te doutes bien qu'il faudra t'en servir avec prudence. Les explosions, ça a tendance à attirer les flics ou les héros.

Atia osait espérait que Seto n'aurait pas l'idée de faire exploser un monument en plein lieu public juste parce que des adolescents se seraient amusés à y pointer un laser. C'était le genre de chose qui pourrait exciter le chat... entre autres malentendus. Mieux valait sans doute ne pas trop songer à toutes les catastrophes que Seto pourrait causer. Tant que sa bêtise ne causait pas de dégât au Cartel, la César s'en lavait les mains.

– Bon, par contre, si ça ne te dérange pas, je pense qu'on s'est assez vu pour ce soir. Pour la semaine même, que dis-je, pour le mois ! Ne compte pas sur nous pour jouer les taxis. Tu es grand. Et tu peux toujours retrouver le vieux pervers pour lui demander un voyage, si tu veux.

Sans rien ajouter, parce que bon, elle s'était quand même donné beaucoup de mal pour ce kimono, Atia et son garde du corps s'en allèrent. Persuadé qu'à leur prochaine rencontre avec Seto, ils seraient devenus allergiques aux chats.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Cartel Rouge
avatar

Seto Shigemitsu

Cartel Rouge
Généralités
Bakeneko
ϟ Nombre de Messages : 186
ϟ Nombre de Messages RP : 98
ϟ Crédits : Coco
ϟ Doublons : Cass Flemming - Raphaël Mercury
ϟ Célébrité : Haruma Miura
ϟ Âge du Personnage : 23
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Informateur/Espion pour le Cartel Rouge
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 1
ϟ Particularités Physiques:
Mar 30 Mai - 15:47 Message | (#)

Seto était tellement fier d’avoir correctement deviné ce qu’allait lui rétorquer la patronne du Cartel qu’il en oublia carrément qu’elle était en train de l’envoyer bouler. Il en fallait peu pour le rendre heureux.

Il était nu comme un ver, et parfaitement heureux d’être libéré de son fardeau. Franchement, la soirée avait plutôt mal commencé avec cette expédition au final plutôt désastreuse - entre les explosions et le kimono fusionneur, ça pouvait être qualifié de désastreux - mais elle finissait sur une note plutôt positive. Non seulement il avait un beau kimono, mais en plus c’était un kimono magique qui faisait boum. Et vu la malédiction qui allait avec, il serait probablement le seul à pouvoir s’en servir au sein du Cartel puisqu’il serait le seul à pouvoir le retirer. Enfin disons qu’il se pensait le seul. Il y avait peut-être d’autres gens avec un pouvoir d’intangibilité comme le sien.

Mine de rien satisfait, le chat entreprit de remettre ses vêtements. Mais pas le kimono hein. Il avait eu bien assez de mal comme ça à le retirer, et en plus, c’était un coup à refaire exploser des trucs. A la place, il le plia soigneusement et le remit sur son bras tout en écoutant presque religieusement - presque parce qu’en apparence, il donnait l’impression d’écouter, mais qu’en réalité il n’accordait qu’une oreille à madame César - sa patronne lui donnait des recommandations d’usage. Loin de lui l’idée de se le faire piquer hein. C’était son kimono, il y tenait !

Oui Madame César. Merci pour votre aide Madame César

Il fallait bien lui reconnaître ça, le chat était poli. Le genre de politesse qui tapait sur les nerfs, mais poli quand même. En réalité, il aimait bien Madame César. Par exemple, il ne l’aurait jamais faite exploser de son plein gré. Mais il aimait aussi l’embêter. A petites doses tout de même, ça restait la boss.

Planté tout seul au milieu d’un marché noir trop technologique à son goût, Seto ne savait pas vraiment quoi faire de lui-même. Et puis il se rappela le commentaire de Madame César et se lança à la poursuite du vieux monsieur pervers qui voulait l’acheter. Des fois qu’il ait pu en tirer un quelconque avantage.

Est-ce que vous voulez toujours m’acheter et si oui, vous voulez m’acheter combien et ça serait pour faire quoi?”

Non pas qu’il comptait obéir franchement, mais s’il pouvait le délester de quelque chose d’intéressant… On ne savait jamais ce qui trainait chez les gens. Il avait bien récupéré un kimono explosif.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Parce qu'une pelote de laine ne suffit pas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3


Sujets similaires

-
» Pelote de laine au milieu des décombres. [Libre (: ]
» Lézard Bourguignon ft. Pelote De Laine
» [Jeu stupide comme d'hab] J'envie X parce que...
» Parce que toute histoire a un début. (Elisabeth)
» Prez de Nuage de Laine !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star City Heroes :: Administration :: Archives :: Archives des Rencontres-