AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Partagez|

Parce qu'une pelote de laine ne suffit pas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Maître du Jeu
avatar

Esprit du Hasard

Maître du Jeu
Généralités
Le Hasard

ϟ Nombre de Messages : 3396
ϟ Nombre de Messages RP : 3046
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Feuille de RP
Jeu 18 Mai - 21:39 Message | (#)

Le membre 'Seto Shigemitsu' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


#1 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Caesar
avatar

Généralités
The Empress

ϟ Nombre de Messages : 375
ϟ Nombre de Messages RP : 210
ϟ Crédits : Renan
ϟ Doublons : Barrett Anderson - Crystal Somers
ϟ Célébrité : Lena Headey
ϟ Âge du Personnage : 41
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Criminelle
ϟ Liens Rapides : Dossier - Relations - Passeport - Journal - Circus Maximus
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 4
ϟ Particularités Physiques:
Sam 20 Mai - 11:47 Message | (#)

Et il était planté là tout content avec son kimono fumant d'une puissance manifestement explosive. C'était la mode apparemment. Du coup, au passage, Atia irait bien botter les fesses de son assistant, il aurait pu le prévenir que le kimono en question était une grenade tissée. « Enchanté », c'était super vague comme terme dans le monde fantaisiste de la magie.

– J'ai remarqué, merci ! lança-t-elle en se retenant de justesse de ne pas crier.

Elle ignorait comment les propriétés du kimono étaient activée. Encore une fois, avec la magie, difficile de savoir comme ça, sans plus de détails. La César n'avait pas spécialement envie de terminer dispersée en plusieurs morceaux dans ce parc, aussi charmant soit-il. Malheureusement, ils n'avaient pas le temps d'en discuter ni encore moins de mener des expériences textiles. Déjà, ils devaient foutre le camps, parce qu'à la base, ils n'étaient pas sensés se faire remarquer. Mais aussi, l'urgence se manifesta par l'apparition de trois gardes. On avait vu plus imposant comme résistance, enfin mieux valait ne pas les sous-estimer. Déjà que celui qu'elle avait voulu assommer l'avait bien ennuyée. Seulement, il fallait relativiser et au final, la César gardait son calme. Trois, c'était encore gérable, si on utilisait son timing correctement. Mais encore fallait-il que les paramètres les plus explosifs se calment. En voyant un des types s'approcher directement de Seto pour récupérer sans doute le kimono volé, Atia sentit son sixième sens la titiller.

– Next, dégage de là !

Ce qu'elle tenta de faire elle-même en bondissant le plus promptement et le plus loin possible de ce chat maudit. Le côté positif, car il fallait voir le verre à moitié plein, paraissait-il, c'était que du coup, ça ne faisait plus que deux gardes sur trois.

    Lancer de dés 1 :
    Réussite : Atia esquive l'explosion
    Échec: Atia est blessée

    Lancer de dés 2 :
    Réussite : Next esquive l'explosion
    Échec: Next est blessé

    Lancer de dés 3 :
    Réussite : Ils arrivent à se débarrasser des deux gardes
    Échec: L'un d'eux leur pose problème

    Lancer de dés 4 (si échec en 3) :
    Réussite : Ils parviennent à rejoindre le fourgon
    Échec: Ils sont bloqués


Le téléporteur ne perdit pas de temps, Atia non plus, si bien qu'ils échappèrent tous deux au souffle de l'explosion. Une bonne chose de faite, restait encore à gérer les gardes. Ces derniers furent certes surpris par ce qui arriva mais n'en perdirent pas non plus leurs moyens. Leur erreur fut cependant de se concentrer tous deux sur Atia et de délaisser Next. Le garde du corps en profita pour apparaître derrière un de leurs adversaire et l'assommer sans perdre de temps d'un coup de crosse. Celui qui restait fut un peu plus difficile à gérer de par son statut de mutant. Une révélation fort déplaisante comme Keith et Atia purent le constater. Le premier reçut une sorte de rayon énergétique en pleine poitrine. L'impact le projeta sur quelques mètres sans qu'il puisse trouver le temps de se téléporter pour amoindrir la chute. Sans perdre de temps, Atia fut la deuxième ciblée. Elle était tout juste arrivée à portée de katana lorsqu'elle reçut sa décharge. Si elle parvint à la parer avec son arme, elle fut quand même facilement repoussée. Un genoux à terre, elle releva la tête et constata que le garde commençait à accumuler de l'énergie, celle-ci semblait suinter de son corps. Ça sentait mauvais. C'était le genre d'adversaire qui gagnait en puissance si on le laissait manœuvrer.

– On se tire ! hurla la César.

Ce qui lui valut un nouveau tir qu'elle parvint à esquiver d'une roulade sur le côté. Merci à son sixième sens. Keith regardait le spectacle les dents serrés, mais il savait ce que sa patronne avait en tête alors il apparut à côté de Seto pour lui expliquer le topo. Enfin expliquer...

– T'as entendu ? On se barre. Maintenant !

C'est qu'ils n'avaient pas trop le temps pour jouer à présent. Du temps, Atia en faisait gagner à ses complices en occupant le garde mutant du mieux qu'elle pouvait. Seto et Keith parvinrent donc à se tirer... sans pour autant réussir à atteindre le fourgon car au fil de son combat, le type aux rayons en envoya un sur le fourgon qui arrivait au loin. Le véhicule ne fut pas détruit mais ses occupants furent bien d'accord pour dire qu'ils ne devaient surtout pas rester là. Un avis que partageaient Atia et Keith.

Spoiler:
 


Dernière édition par Atia César le Sam 20 Mai - 12:02, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Maître du Jeu
avatar

Esprit du Hasard

Maître du Jeu
Généralités
Le Hasard

ϟ Nombre de Messages : 3396
ϟ Nombre de Messages RP : 3046
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Feuille de RP
Sam 20 Mai - 11:47 Message | (#)

Le membre 'Atia César' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


#1 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#3 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#4 'Jugement du Hasard' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cartel Rouge
avatar

Seto Shigemitsu

Cartel Rouge
Généralités
Bakeneko
ϟ Nombre de Messages : 186
ϟ Nombre de Messages RP : 98
ϟ Crédits : Coco
ϟ Doublons : Cass Flemming - Raphaël Mercury
ϟ Célébrité : Haruma Miura
ϟ Âge du Personnage : 23
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Informateur/Espion pour le Cartel Rouge
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 1
ϟ Particularités Physiques:
Sam 20 Mai - 15:07 Message | (#)

Bizarrement, Madame César n’avait pas l’air particulièrement ravie de l’aspect pour le moins… explosif, du vêtement. Bizarrement, parce que Seto ne voyait vraiment pas pourquoi ce n’était pas un motif de réjouissance. Son kimono explosait!

Peut-être, au hasard, n’était-elle pas spécialement ravie du bordel que ça foutait, et d’avoir failli exploser avec deux-trois fois déjà. Peut-être.

Franchement, c’était de la mauvaise foi. Il avait peut-être failli faire exploser sa patronne, ok. Mais sans faire exprès! Et il s’était débarrassé de deux gardes à lui tout seul. … sans faire exprès non, certes, mais ça n’allait pas l’empêcher de s’en vanter.

Il n’avait pas spécialement envie de partir - lui trouvait ça rigolo de faire exploser des gens, et n’avait pas encore remarqué que son kimono essayait de plus en plus de faire un avec lui - mais il s’avérait qu’il n’avait pas trop le choix. Plus question de sauver les fesses de Madame César là, elle avait l’air d’humeur à lui planter son katana dans les fesses por que ça lui chatouille le palais.

Touche pas le kimono si tu veux pas envoyer ta tête en Antarctique et tes pieds en Europe” conseilla Seto.

En réalité, il n’était pas sûr que ce soit le fonctionnement du kimono, mais il avait tout de même remarqué que les deux fois où le vêtement avait explosé, les gardes avaient touché le tissu. Dans le doute quoi… Il n’allait pas faire exploser le gens de Madame César, elle le prendrait sûrement mal.
Citation :

Jet de dés :
Jet I :

Réussite : le van peut encore rouler
Echec : la décharge a endommagé le moteur.

Jet II :
Double réussite : Au moins, personne d’autre ne débarque.
Réussite : Tiens, encore deux gardes.
Double échec : Une dizaine? Mais ils font un élevage ou quoi?

La bonne nouvelle dans tout ça, c’est que le van était peut-être cabossé, mais il pouvait encore rouler. En tout cas, le moteur ronflait toujours. Il ne pourrait peut-être pas traverser l’Amérique, mais d’un autre côté, ils n’en avaient pas besoin. Juste de se barrer de là.

Autre bonne nouvelle, le gus qui s’en prenait à Madame César et qui se chargeait comme un panneau photovoltaïque en plein soleil était aussi tout seul.

Le souci principal venait peut-être du fait que le van ne pouvait qu’aller tout droit. Dans un mur. Et encore, ce n’était pas un souci, parce que le grand Seto Shigemitsu - si si, il le voyait vraiment comme ça dans son esprit - avait un kimono magique. C’est donc tout naturellement que le chat et son kimono allèrent câliner le mur. Une troisième explosion suivit, et le mur se retrouva éventré, assez pour laisser passer le van. Bon, il y avait quelques petits débris, certes, mais détail n’est-ce pas?

En revanche cette fois, il le sentit. Le kimono le gênait un peu dans ses mouvements, et surtout, il s’aperçut que le tissu s’était accroché à sa peau au niveau des manches et du col. Comme si le tissu essayait de se greffer à sa peau. Son premier réflexe fut bien sûr de tirer dessus pour essayer de le décoller, mais il se souvint aussi que ce n’était peut-être pas spécialement le moment et il retourna s’asseoir à l’arrière du camion.

Bon, on y va ou on attend Madame César?”

Peut-être que la patronne avait un plan d’extraction par exemple. Il en savait rien lui.


Dernière édition par Seto Shigemitsu le Sam 20 Mai - 15:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Maître du Jeu
avatar

Esprit du Hasard

Maître du Jeu
Généralités
Le Hasard

ϟ Nombre de Messages : 3396
ϟ Nombre de Messages RP : 3046
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Feuille de RP
Sam 20 Mai - 15:07 Message | (#)

Le membre 'Seto Shigemitsu' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


#1 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Caesar
avatar

Généralités
The Empress

ϟ Nombre de Messages : 375
ϟ Nombre de Messages RP : 210
ϟ Crédits : Renan
ϟ Doublons : Barrett Anderson - Crystal Somers
ϟ Célébrité : Lena Headey
ϟ Âge du Personnage : 41
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Criminelle
ϟ Liens Rapides : Dossier - Relations - Passeport - Journal - Circus Maximus
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 4
ϟ Particularités Physiques:
Lun 22 Mai - 13:33 Message | (#)

– Tu me prends pour un con ou quoi !? Bien sûr que j'y touche pas à ce truc ! lâcha Keith.

Sans être une tête d'ampoule, le garde du corps n'était pas con non plus. Il avait bien vu que le kimono était responsable de ces boombooms mortels alors il n'allait pas s'en approcher plus que nécessaire. Ça ne voulait pas dire non plus qu'il allait faire comme s'il s'agissait d'un serpent à sonnette, le mutant n'était pas du genre craintif. Ainsi, le fait que Seto lui-même n'ait pas encore explosé le laissait croire qu'il y avait une certaine dose de sécurité dans tout ça. Au pire, il ne toucherait que Seto directement et non son habit ensorcelé. Putain de magie, au passage. Keith détestait cette merde imprévisible et chiante comme pas possible. A ses yeux, moins il y était exposé et mieux c'était et le fait que le katana de sa patronne soit de nature mystique était un de ses plus grands malheurs de sa vie. Enfin même ce sabre enflammé n'était pas aussi incontrôlable que ce truc là ! Et quand en plus le propriétaire était tout aussi explosif...

– Mais qu'est-ce qu'il va... commença le téléporteur en voyant le chat foncer sur le mur.

Il allait peut-être le traverser. Bon, tant mieux, comme ça, ce serait une chose de faite et Keith pourrait ensuite se concentrer sur l'évacuation de sa patronne. La réalité fut toutefois moins subtile que ça et Seto généra une nouvelle explosion qui eut le mérite d'ouvrir un passage pour tout le monde. Mais comment il faisait pour ne pas se faire blesser par le souffle et les débris, c'était la question à un million.

Peut-être y avait-il là une sorte de champ de protection qui s'étirait dès que le pouvoir du kimono se manifestait... ou bien en permanence... se dit Atia qui lança un bref regard à ce qui se passait près du mur de l'enceinte entre deux esquives. Son adversaire y jeta également un œil mais il fut un peu plus long à la détente qu'elle. Inspirée par son sixième sens, la César y vit là une occasion en or et elle effectua une attaque déterminante : plongeant son katana dans le corps de sa cible. Que celle-ci se rassure, en dépit de l'agonie qui allait en suivre, aucun organe vital n'était touché. Il s'en remettrait... au bout du compte, après un certain temps et les soins appropriés mais personne ne doutait que son employeur ne fusse pas en mesure de sponsoriser un tel traitement. Ce fut donc sans regret et sans crainte qu'Atia récupéra son sabre avant d'entamer une retraite bien méritée.

– On y va ! avait répondu Keith avant même de voir que sa boss avait réglé son compte à son adversaire.

Il était primordial de ramener Seto avant toute chose. Ce type étant assez imprévisible, mieux valait éviter de prendre le risque de le voir entre les mains d'un ennemi (potentiel ou officiel) du Cartel. Surtout avec un kimono explosif sur le dos. D'ailleurs...

– Surtout ne le touchez pas ! Roulez ! Vous nous ramasserez au bout de l'allée avant la route principale. lança-il aux acolytes dans le véhicule avant de retourner chercher Atia.

Il espérait que le voyage se déroulerait sans explosion, sinon, ils allaient être dans la merde. Mais d'abord, le plus urgent : récupérer la cheffe. Celle-ci courait d'ailleurs dans sa direction, personne sur ses basques. C'était comme si le tapis rouge était déroulé sous leurs pieds. Au moment où ils allaient se percuter, au lieu de se sauter dans les bras l'un de l'autre, ils se prirent la main (plus romantique). Aussitôt, ils se téléportèrent directement au point de récupération. La tension diminua un peu sans pour autant complètement disparaître.

– C'était pas sensé être un vol discret ? demanda Keith avec humour.
– Ne m'en parle pas,
– Je crois que c'est officiel, je déteste la magie.

Là, tout de suite, Atia ne pouvait pas lui donner tord. Mais elle n'essaya même pas, trop occupée à froncer les sourcils en scrutant la route. Pourvu qu'il n'y ait pas eu de problème avec le fourgon et les autres. Cette mission commençait sérieusement à lui taper sur le système. Et contrairement à ce qu'elle aurait pu croire, Seto n'était pas entièrement responsable (mais un peu quand même, pour faire bonne mesure, sans doute).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Cartel Rouge
avatar

Seto Shigemitsu

Cartel Rouge
Généralités
Bakeneko
ϟ Nombre de Messages : 186
ϟ Nombre de Messages RP : 98
ϟ Crédits : Coco
ϟ Doublons : Cass Flemming - Raphaël Mercury
ϟ Célébrité : Haruma Miura
ϟ Âge du Personnage : 23
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Informateur/Espion pour le Cartel Rouge
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 1
ϟ Particularités Physiques:
Mar 23 Mai - 22:02 Message | (#)

Les humains étaient bizarres quand on y pensait. Il prévenait gentiment Next de faire attention à pas se faire exploser, et il se faisait méchamment remettre à sa place. Et il était sûr que s’il ne l’avait pas fait, on lui aurait reproché la fin précipitée du garde. Puisque c’était ça - est-ce qu’il avait déjà mentionné la très grande susceptibilité de l’animal ? - il ne dirait plus rien, na!

Enfin bon, on allait pas se mentir. Se taire était contraire à sa nature même de bakeneko. Il n’allait jamais tenir.

La camionnette s’arrêta devant lui dans un crissement de pneus, et il ne se fit pas prier pour y monter. Au passage, il nota que les ordres du garde du corps avaient été soigneusement écoutés. Chacun s’éloigna soigneusement de lui, comme s’il avait été porteur d’une maladie grave.

Bon, ok. Un kimono qui explosait au toucher, c’était une sorte de maladie grave. De toute façon, Seto était bien trop occupé à observer ledit kimono pour s’en inquiéter. Déjà parce que maintenant qu’il avait le temps de respirer, il se rendait compte qu’il était vraiment serré dedans, ce qui n’avait pas été le cas un peu plus tôt. Ensuite, parce que le tissu était littéralement fondu dans sa peau. Il essaya bien de tirer dessus, mais grimaça en sentant sa peau venir avec. Ca par contre, ça ne lui plaisait pas. Il n’avait pas signé pour se faire bouffer par le kimono ou pour fusionner avec.

La camionnette pila - enfin disons plutôt qu’elle ralentit juste assez pour permettre à Madame César et son garde du corps de monter en marche - et accéléra aussi sec pour s’éloigner enfin du lieu du crime. Quand une première secousse fit rebondir Seto sur son siège improvisé.

Etait-ce la route qui était mal entretenue, ou quelques débris du mur qui rendait le sol inégal ? Difficile à dire.. et pas le plus important. Le plus important était qu’un chat avait un kimono explosif sur le dos, et qu’il était balloté dans tous les sens par les cahots. Donc susceptible de toucher quelqu’un.

Il alla de lui-même s’asseoir au fond, contre les portières à l’arrière du véhicule, le plus loin possible de ses éventuels coéquipiers. Pas spécialement par bonté d’âme. Mais disons qu’il était bien conscient que dans le lot, il y avait Madame César. Contrairement aux légendes, il n’avait pas neuf vies, mais une seule, et ne tenait pas à la voir brutalement écourté parce qu’il aurait accidentellement fait exploser la patronne du Cartel. Quoique… certains lui donneraient peut-être des médailles.

Hum… j’crois que j’ai un problème” signifia-t-il après avoir essayé une nouvelle fois de décoller le tissu de sa peau.

Citation :
Jet de dés :
Jet I :

Réussite : la route a l’air en bon état.
Echec : un cahot secoue le camion.

Jet II : Si échec au I
Réussite : Tout le monde garde sa place.
Echec : Quelqu’un touche Seto, et plus dramatique, son kimono.

Les cahots semblaient terminés, en tout cas, le véhicule fonçait à toute vitesse sur une route à l'aspect des plus lisses. Tant mieux. Personne n'aurait aimé une nouvelle explosion dans un espace aussi réduit non? Mais ça n'empêchait pas que le chat avait un problème, comme il venait de le signifier.

Le kimono s'est incrusté dans ma peau, j'crois que je peux plus l'enlever”.

Emmerdant, pour le dire crûment. Si à la limite, il pouvait vivre avec l'idée de tout faire exploser au moindre contact, c'était beaucoup moins amusant s'il finissait coller au tissu. Parce qu'il était évident qu'une malédiction faisait se resserrer le vêtement sur son porteur.

Il essaya de se retransformer en chat.

Essaya, parce qu'il ne se passa absolument rien.

Alors même qu'il ferma les yeux et se concentra très fort hein !

Sauf qu'évidemment, les autres ne pouvaient pas le deviner. Pour eux, il fermait juste les yeux en faisant des têtes bizarres. Alors là aussi, il leur signifia.

J'peux plus m'transformer en chat”.

Embêtant, parce qu'il comptait un peu là-dessus pour se détacher de son encombrant vêtement.


Dernière édition par Seto Shigemitsu le Mar 23 Mai - 22:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Maître du Jeu
avatar

Esprit du Hasard

Maître du Jeu
Généralités
Le Hasard

ϟ Nombre de Messages : 3396
ϟ Nombre de Messages RP : 3046
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Feuille de RP
Mar 23 Mai - 22:02 Message | (#)

Le membre 'Seto Shigemitsu' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


#1 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Caesar
avatar

Généralités
The Empress

ϟ Nombre de Messages : 375
ϟ Nombre de Messages RP : 210
ϟ Crédits : Renan
ϟ Doublons : Barrett Anderson - Crystal Somers
ϟ Célébrité : Lena Headey
ϟ Âge du Personnage : 41
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Criminelle
ϟ Liens Rapides : Dossier - Relations - Passeport - Journal - Circus Maximus
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 4
ϟ Particularités Physiques:
Jeu 25 Mai - 10:53 Message | (#)

Le van n'était pas en miette, le toit n'était pas partie faire une promenade et aucune fumée suspecte n'en sortait. C'était plutôt bon signe. De fait, Atia et Keith bondirent dans le véhicule en marche sans hésiter. Maintenant, la fuite était possible. Direction le bâtiment qui leur avait servi de base. Mieux valait éviter de traîner sur la route, surtout avec le même véhicule, pour le moment. Il était tard et cela les rendrait autrement plus suspect. La retraite définitive devait s'organiser avec un minimum de minutie. Comme certains plats, d'ailleurs. Cela dit la comparaison s'arrêtait là pour Atia parce qu'elle n'était pas particulièrement une grande cheffe cuistot. Enfin, ils devaient encore arriver en un seul morceau. Avec un kimono explosif sur le dos d'un chat impulsif dans le fourgon, leurs chances étaient assez limitées.

– Tu vas pouvoir te retenir de tout faire sauter ou bien il faut t'attacher sur le toit ? demanda la César avec plus de sérieux que d'humour.

Elle pouvait même ajouter la possibilité de l'attacher à une chaîne et le laisser traîner derrière eu, comme pour du ski nautique. En plus drôle, peut-être, d'un certain point de vue. Quoique la réalité semblait plus sérieuse que ça, et aussi sérieuse que ce qu'on aurait pu attendre d'une situation aussi particulière. Seto l'avoua de lui-même.

– V'là aut'chose... lâcha Atia.

Les autres avaient l'air plus ou moins paniqués selon leur expérience dans le milieu. Mais tous parvinrent à fermer leurs mouilles. Bon point pour eux, ils auraient sans doute droit à un petit bonus en rentrant. Genre boissons gratuites pendant un mois au Circus. Bon, Keith était hors compétition parce qu'il était habitué à ce genre de merdes, le pauvre. Lui mériterait peut-être un mois de vacances au soleil... Pour en revenir au cas d'urgence, Atia prit quelques secondes pour réfléchir, un temps que Seto mit à profit pour tenter quelque chose. C'était justement ce que la criminelle aurait suggéré en premier.

– Ok, bon, chaque chose en son temps. Attend qu'on arrive, on verra une fois là-bas. En attendant, essaye de te détendre.

Les serpents, par exemple, avaient tendance à resserrer leur étreinte quand leurs proies se débattaient. Même principe pour les sables mouvants. Peut-être qu'un minimum de calme pourrait inverser le processus.

En tout cas, niveau transport routier, ça se passa bien, la route était plutôt tranquille. Ils arrivèrent donc à destination sans trop de problème. Les autres prenaient soin de s'occuper du fourgon tandis qu'Atia et Keith se concentraient sur Seto qu'ils amenèrent derrière le bâtiment, non pas pour se débarrasser de lui mais pour s'occuper de la situation sans risquer de se retrouver enterrés vivants sous des débris à cause d'une explosion accidentelle.

– Ça s'est arrangé ? demanda Keith qui n'y croyait pas trop.

Atia se garda encore quelques petites secondes de réflexion avant de suggérer :

– Voilà comment on va faire, Keith, appelle mon assistant, voit s'il peut nous trouver un spécialiste pour régler la situation. Seto, on va essayer de retirer ça avec la méthode douce. D'abord, explique-moi ce qui s'est passé quand tu a mis ce kimono, quels gestes du as eu, les sensations que tu as perçues... tout ça...

Le genre de discussion qui promettait d'être fatiguant avec Seto. Aussi, Atia ne tarda pas à suggérer un exercice pratique : que le chat essaie de traverser un mur pour voir si le vêtement allait suivre, s'il allait rester derrière ou s'il allait tout simplement bloquer les pouvoirs du chat. Deux chances sur trois pour que l'issue ne soit pas celle escomptée...

– Et tu fais ça doucement, bien sûr. précisa-t-elle pour la forme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Cartel Rouge
avatar

Seto Shigemitsu

Cartel Rouge
Généralités
Bakeneko
ϟ Nombre de Messages : 186
ϟ Nombre de Messages RP : 98
ϟ Crédits : Coco
ϟ Doublons : Cass Flemming - Raphaël Mercury
ϟ Célébrité : Haruma Miura
ϟ Âge du Personnage : 23
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Informateur/Espion pour le Cartel Rouge
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 1
ϟ Particularités Physiques:
Jeu 25 Mai - 22:19 Message | (#)

En temps normal, Seto aurait probablement fait remarquer à Madame César que c’était elle qui risquait justement de tout faire exploser en essayant de l’attacher sur le toit. Rapport qu’elle aurait probablement fini par toucher son kimono à un moment.

Comme il se faisait bouffer par un kimono, il estimait que ce problème était plus urgent que cette vague question de l’attacher sur le toit.

Et puis se détendre… elle en avait de bonnes. Finalement, il n’était plus trop sûr d’aimer son kimono. Encore un peu, et il aurait presque blâmer sa patronne de le lui avoir proposé tiens. Hum… mais oui tiens. Il allait blâmer Madame César.

Mais en silence.

Parce qu’elle faisait un peu peur là maintenant, probablement un contrecoup du semi-fiasco de cette mission supposée furtive et qui avait dû réveiller tout le quartier.

Il descendit tout seul du camion pour rejoindre le bâtiment, prenant soin de ne toucher personne. Encore une fois, il n’avait pas que ça a faire de se mettre tout le Cartel à dos en zigouillant Madame César par accident. Sur le chemin, il essaya encore de se défaire du vêtement. Après tout, il avait pris deux trois inspirations profondes sur le trajet, alors il devait être calme maintenant, non?

Non.

Non, il n’était pas calme, et non, il ne pouvait pas retirer le kimono.

En plus Madame César lui posait des questions bizarres.

Bah euh… il s’est pas passé grand chose. Je l’ai mis, il était confortable, et il sentait bon”. Très important les odeurs, quand on avait un odorat de chat. “Après y a un des gens là-bas qui m’a touché, et ça a fait boum, mais j’ai pas senti que ça se resserrait avant le troisième boum”.

Mine de rien, il y avait une constante. Un boum, et le kimono se resserrait. Enfin se greffait à sa peau.

Ceci dit, Madame César avait une théorie intéressante, qu’il s’empressa de tester.

Citation :
Jet de dés :
Jet I :

Double Réussite : Le vêtement ne suit pas et tombe mollement par terre. Sans faire boum.
Réussite : Le vêtement devient intangible aussi. Bon, au moins ça n’explose pas.
Double échec : Ni le vêtement ni le chat ne deviennent intangibles.

Jet II :
Si double échec au I
Réussite : Pas Boum.
Echec : Boum.

Le Bakeneko s’approcha du mur. Il y avait tout de même de quoi paniquer. Dans le cas où le vêtement se détacherait de lui, alors ce n’était pas un problème. Mais si le kimono bloquait aussi son intangibilité, alors il se produirait exactement la même chose que pour le mur d’enceinte un peu plus tôt. Un bon gros boum des familles. A la place de Next, je me serais préparée psychologiquement à embarquer Madame César sur mon épaule et à me téléporter loin d’ici.

Fort heureusement pour les tympans et la peau de tout le monde, il ne se passa en réalité rien de tout à fait inhabituel. Le kimono réagit comme aurait réagi n’importe quel vêtement porté par le chat, et passa au travers du mur avec lui. Il réitéra aussitôt l’expérience en repassant de l’autre côté, rejoignant sa patronne et son garde du corps.

Au moins j’ai pas explosé”.

Ca ne résolvait pas son problème, mais au moins il n’avait pas explosé.

Il s’assit à même le sol, en tailleur, levant les bras, et tiraillant sur sa peau au passage alors qu’il se contorsionnait.

Y a ptet une étiquette” suggéra-t-il. “Comme celle pour les machines à laver et le repassage là”.

Théorie intéressante, mais que personne n’aurait peut-être envie de tester puisque cela impliquait, entre autre, de toucher un kimono explosif dont le tissu du col était incrusté à la peau de son porteur.

Sinon j’imagine que je peux aller m’faire exploser chez mon Magicien. C’est pas le genre de vengeance flamboyante que j’imaginais mais je peux m’en contenter”.


Dernière édition par Seto Shigemitsu le Jeu 25 Mai - 22:27, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Maître du Jeu
avatar

Esprit du Hasard

Maître du Jeu
Généralités
Le Hasard

ϟ Nombre de Messages : 3396
ϟ Nombre de Messages RP : 3046
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Feuille de RP
Jeu 25 Mai - 22:19 Message | (#)

Le membre 'Seto Shigemitsu' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


#1 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Caesar
avatar

Généralités
The Empress

ϟ Nombre de Messages : 375
ϟ Nombre de Messages RP : 210
ϟ Crédits : Renan
ϟ Doublons : Barrett Anderson - Crystal Somers
ϟ Célébrité : Lena Headey
ϟ Âge du Personnage : 41
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Criminelle
ϟ Liens Rapides : Dossier - Relations - Passeport - Journal - Circus Maximus
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 4
ϟ Particularités Physiques:
Sam 27 Mai - 17:19 Message | (#)

– Très important les odeurs, j'imagine. Elles peuvent dire comment retirer un kimono maudit, par hasard ? demanda la César d'un ton un peu moqueur.

Un peu seulement parce que dans ce monde de fou, des odeurs qui « parlaient » ça n'avait rien de particulièrement bizarre même si c'était quand même difficile à imaginer. Et puis n'ayant pas beaucoup de solutions à proposer, elle était prête à prendre les plus loufoques qui venaient. Malheureusement, cela ne semblait pas suffire. Le rapport de Seto ne donna pas vraiment d'information utile, en tout cas pas pour elle. Dire qu'il n'avait pas remarquer que ce vêtement le serrait jusqu'à ce que les choses se calment, ce n'était pas si étonnant que ça. Avec l'adrénaline et tout, c'était même normal. A la limite, la César préférait qu'il s'en soit rendu compte tardivement sans que cela leur ait coûté plus sur le moment. Ils pouvaient déjà s'estimer heureux d'être partis sans trop de problème et sans trop de dégâts. Enfin dans un monde parfait, Atia aurait tout simplement préféré que ce satané kimono ne s'amuse pas à faire des câlins de la mort qui tue.

Elle observa avec attention la tentative de déshabillage de Seto mais fut assez déçue du résultat. Enfin l'avantage, c'était que si ce chat arrivait à contrôler son kimono, il pourrait le garder pour jouer les passe-muraille. Encore faudrait-il qu'il survive, cela dit. Au final, il était quand même difficile de dire si la César était vraiment satisfaite du résultat. Une petite explosion aurait très certainement réglé le problème... pour en ajouter d'autres, certes. Mais au moins ceux-là, elle savait comment les gérer.

– Je doute que ce genre de vêtement soit orné d'une étiquette, déclara la quadragénaire qui jugeait le travail de couture infiniment trop délicat pour être affublé d'une vulgaire étiquette Mais d'une signature... en revanche, ajouta-t-elle pour elle-même, pensive. Ne bouge pas. ordonna-t-elle.

Certains artistes, presque tous, la plupart du temps, signaient leurs travaux d'une manière ou d'une autre. Parfois discrètement, parfois non. Ce genre de détail pourrait peut-être leur donner des informations... ou au moins un début de piste. La criminelle s'approcha donc de Seto et l'examina sous toutes les coutures, littéralement. Tout en rappelant que s'il s'amusait à faire l'imbécile alors qu'elle était aussi près de cette bombe sur fils cousus, elle lui couperait la tête.

    Lancer de dés 1 :
    Réussite : Elle trouve un indice
    Échec: Rien

    Lancer de dés 2 :
    Réussite : Keith a récupéré des infos
    Échec: Rien


– Ben on dirait que t'as quand même un peu de chance, ce soir, fit remarquer la César, le visage près du col du kimono.

Elle y vit effectivement un symbole cousu sur le tissus, de la même couleur que le reste, mais présentant des reliefs assez visibles pour être perçus, avec un minimum d'attention. Soit c'était un autographe de la part du couturier soit ça avait à voir avec la magie du kimono, dans les deux cas, c'était exploitable.

– Je suppose que c'est suffisant pour mener une petite expédition... ajouta-t-elle.

Tout de même, au fond, ça commençait à la faire chier cette histoire. Pour tout dire, elle était à deux doigts de laisser Seto se démerder. Mais ça ne serait pas très responsable de sa part. Et puis, une bombe sur pattes, c'était potentiellement très utiles. Enfin si le greffier poussait le bouchon un peu loin, il ne serait pas à l'abri d'un « démerde-toi ». Double veine, toutefois, Keith revint avec des informations. L'assistant d'Atia avait dégoté plus de détails sur l'origine du kimono. Ils savaient à présent comment le propriétaire qu'ils venaient de défaussé l'avais acquis. Dans des sortes de halles au marché noir qui prenaient place la nuit. A coup sûr, ils trouveraient un expert capable de les informer.

– On est bons pour un nouveau voyage.

Keith fit une tête qui mériterait de passer sur le bêtisier mais il n'y ajouta aucun commentaire, comprenant parfaitement qu'ils ne pourraient pas déléguer cette tâche à leurs associés. C'était pas dans leur champ d'expertise, et sans doute refuseraient-ils cash. Et puis il voyait bien que la patronne comptait faire en sorte que son investissement paie.

Ils se rendirent donc au Quartier des Théâtres, dans un vieux bâtiment qui servait de QG pour ce marché noir.


Dernière édition par Atia César le Sam 27 Mai - 17:28, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Maître du Jeu
avatar

Esprit du Hasard

Maître du Jeu
Généralités
Le Hasard

ϟ Nombre de Messages : 3396
ϟ Nombre de Messages RP : 3046
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Feuille de RP
Sam 27 Mai - 17:19 Message | (#)

Le membre 'Atia César' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


#1 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cartel Rouge
avatar

Seto Shigemitsu

Cartel Rouge
Généralités
Bakeneko
ϟ Nombre de Messages : 186
ϟ Nombre de Messages RP : 98
ϟ Crédits : Coco
ϟ Doublons : Cass Flemming - Raphaël Mercury
ϟ Célébrité : Haruma Miura
ϟ Âge du Personnage : 23
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Informateur/Espion pour le Cartel Rouge
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 1
ϟ Particularités Physiques:
Sam 27 Mai - 22:35 Message | (#)

Effectivement, quand elle le présentait comme ça, les odeurs étaient inutiles. Mais il se trouvait que Seto était, avant tout, un chat, pas un humain. Et les félins fonctionnaient autant à l’odeur qu’à la vue et au toucher. D’ailleurs, inutile de dire que sa vue de félin n’était pas tout à fait la même que sa vue d’humain. Par exemple, il voyait mieux la nuit. Ca n’allait pas jusqu’à une nyctalopie parfaite. Il n’aurait, par exemple, pas été capable de lire quelque chose, déjà parce qu’il ne savait pas lire. Mais ça restait très pratique.

Encore une fois, pas le moment de le signifier à sa patronne alors qu’elle en était à examiner son vêtement à tendance explosive. Très docile, il ne bougea pas, à part peut-être pour écarter les bras. Au passage, ça faisait mal, parce que ça tirait sur la peau de ses poignets et de son cou, mais au moins comme ça, Madame César pouvait examine le tissu au mieux.

Un indice et quelques informations plus tard, le chat était parti, toujours en compagnie de sa patronne et de son garde du corps, vers un marché noir. Le chat, très littéral, ne comprenait pas pourquoi ça s’appelait comme ça alors que les lieux n’étaient pas noirs mais plutôt grisâtre sale quoi. Mais maintenant, il avait assez côtoyé sa patronne pour savoir que c’était une mauvaise idée de lui poser la question à voix haute.

L’endroit grouillait de monde, et c’était peut-être un problème. Des tas d’acheteurs - certains avec des masques, d’autres sous des capuches ou des chapeaux - passaient d’un étal à l’autre pour négocier substances illicites et armes pour les petits joueurs, et des choses un peu plus exotiques et magiques pour les plus audacieux. Ce qui les intéressait donc.
Citation :

Jet de dés :
Jet I :

Réussite : ils arrivent à repérer rapidement un marchand de vêtements magiques.
Echec : Entre les vendeurs de sort et de grimoires, difficile de savoir à qui s’adresser… ça ne dit rien à personne, ce kimono.

Jet II : Si réussite au I
Réussite : l’homme accepte de leur parler sans causer de problème.
Echec : Ca ne sera pas gratuit. Ou alors peut-être qu'avec une petite menace...

Jet III : Quelque soit le résultat au II
Réussite : La solution de l’homme fonctionne.
Echec : Rien de rien.

Il fallait reconnaître ça à ce marché noir, il était bien achalandé. On y trouvait des livres de toutes les tailles, de toutes les formes, et dont certains avaient l’air un poil vivant. Des ingrédients magiques rares, du genre organe qui n’avait pas l’air humain. Des vendeurs de fringues magiques par contre? Que dalle. Madame César n’allait probablement pas être ravie de comprendre qu’elle avait fait tout ce trajet pour rien.

Plus égoïstement, Seto songeait que ça ne changeait rien à son problème à lui. Un peu découragé, il s’assit en boule dans un coin, et changea très vite de position quand le kimono lui tira sur la peau. Donc résumons. Il ne pouvait pas l’enlever, il ne pouvait pas se retransformer en chat… bon, au moins ça ne l’empêchait pas d’être intangible… mais il aimait bien être un chat.

Hey mais! Attendez! Y a quelque chose que j’ai pas essayé!” s’exclama-t-il soudain.

Il se remit debout d’un bond, sans se soucier des réactions des deux autres. Comme un peu plus tôt, quand il avait essayé de reprendre sa forme naturelle, il ferma les yeux et se concentra. Sauf que cette fois, il n’essayait pas de redevenir un chat, mais d’être intangible. Plus précisément, il essayait de rendre son corps intangible mais pas ses vêtements. Exercice difficile. En général, il faisait plutôt tout pour rester habillé.

Un courant d’air plus tard, Seto rouvrit les yeux. Le kimono était étalé au sol, parfaitement inoffensif maintenant qu’il n’était plus porté. En compagnie de tous les autres vêtements du chat. Ah bah oui hein, il avait pas fait dans la dentelle! Et il n’en avait absolument rien à faire.

“Hey ça a marché!” se réjouit-il.

Et dans deux secondes, Madame César lui dirait sûrement “t’aurais pas pu essayer ça avant qu’on vienne jusqu’ici, gros teubé?”

Bon par contre ça fait mal…” marmonna-t-il en examinant ses poignets à vifs. “Mais je peux faire exploser des choses maintenant! Vous voulez que je fasse exploser des choses pour vous Madame César?

Sur un malentendu… peut-être qu’elle serait enthousiasmée par cette perspective et qu’elle oublierait momentanément que Seto était un boulet. Un boulet tout nu.


Dernière édition par Seto Shigemitsu le Sam 27 Mai - 22:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Maître du Jeu
avatar

Esprit du Hasard

Maître du Jeu
Généralités
Le Hasard

ϟ Nombre de Messages : 3396
ϟ Nombre de Messages RP : 3046
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Feuille de RP
Sam 27 Mai - 22:35 Message | (#)

Le membre 'Seto Shigemitsu' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


#1 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#3 'Jugement du Hasard' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Parce qu'une pelote de laine ne suffit pas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant


Sujets similaires

-
» Pelote de laine au milieu des décombres. [Libre (: ]
» Lézard Bourguignon ft. Pelote De Laine
» [Jeu stupide comme d'hab] J'envie X parce que...
» Parce que toute histoire a un début. (Elisabeth)
» Prez de Nuage de Laine !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star City Heroes :: Administration :: Archives :: Archives des Rencontres-