AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Partagez|

Ne pas marcher sur la queue du chat - Jake

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Cartel Rouge
avatar

Seto Shigemitsu

Cartel Rouge
Généralités
Bakeneko
ϟ Nombre de Messages : 186
ϟ Nombre de Messages RP : 98
ϟ Crédits : Coco
ϟ Doublons : Cass Flemming - Raphaël Mercury
ϟ Célébrité : Haruma Miura
ϟ Âge du Personnage : 23
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Informateur/Espion pour le Cartel Rouge
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 1
ϟ Particularités Physiques:
Mar 9 Mai - 15:20 Message | (#)

Ce que Seto aimait, à propos du Cartel, c’est qu’on ne s’y ennuyait jamais. Les missions d’espionnage se suivaient, mais ne se ressemblaient pas. On pouvait suivre le coup d’un soir de quelqu’un un jour, et se retrouver à espionner un banquier d’affaire le lendemain, voir obligé de saboter un chantier. Enfin, obligé… c’était un bien grand mot, et peut-être pas le plus adapté à la situation. Dans le fond, Seto s’était bien amusé, et puis ça avait été de sa propre initiative. Disons qu’il y avait été obligé pour le bien du Cartel.

Pour en revenir à aujourd’hui, il s’agissait là aussi d’une initiative toute personnelle. Il avait travaillé avec le Cartel assez longtemps pour savoir qu’on pouvait avoir autant d’ennemis en dehors de l’organisation que dans son sein. Son cas à lui était un peu particulier : il était un empêcheur de tourner en rond, un casse-c… bonbons (restons polis), un emmerdeur, une épine planté dans le cul. Traduction, personne ne l’aimait. Mais il était utile, et même plus qu’utile, ce qui expliquait sans doute pourquoi personne ne l’avait encore refroidi. Ca, et la peur de se louper et de se faire un ennemi pour la fin d’une vie qui s’annonçait très courte.

Grimper les échelons au sein du Cartel était plutôt simple : il fallait se montrer le plus opportuniste du lot et ne pas avoir peur d’écraser le voisin. Heureusement pour Seto, l’opportunisme et le plantage de couteaux dans le dos étaient deux talents particulièrement développés. Sa carrière au sein de l’organisation s’annonçait donc plutôt bien.

Sa cible du jour n’était nul autre que le chef du Gang des Fables. Pas un ennemi du Cartel donc, mais il était toujours utile d’avoir des infos sur quelqu’un avant d’en avoir réellement besoin. La base de l’espionnage et du chantage.

Sa forme naturelle de félin s’était encore une fois révélé des plus utiles pour s’approcher de la cible en question. Il commençait certes à être connu, ou disons plutôt reconnu par ses coéquipiers malheureux - une paranoïa féline s’était répandue chez certains membres du Cartel, et ils paniquaient désormais dès qu’un chat vaguement ressemblant à Seto s’approchaient d’eux - mais il n’en était pas non plus au stade de la célébrité, et c’était tant mieux. Difficile d’être un espion quand on ne pouvait plus se permettre d’être discret.

Son approche du repaire du Gang s’était faite sans encombre - on pouvait aussi remercier ses dons de passe-murailles - il ne lui restait plus qu’à espérer deux choses : que ça continue comme ça, et que le leader du Gang soit bien présent. Il n’y avait rien qu’il ne détestait plus qu’une cible qui n’était pas là où il voulait la trouver. L’animal était pour l’instant caché entre deux poubelles, seule un bout de sa queue touffue dépassait. Au cas où on se méfierait de lui, il pourrait toujours prétendre qu’il cherchait de la nourriture dans une poubelle. Mais vraiment, qui se méfiait d’un chat ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Invité

Invité
Généralités
Feuille de RP
Mar 16 Mai - 20:47 Message | (#)

Jake portait ce qu'il portait en règle générale. Il n'était pas très original, niveau tenu, ou du moins, pas lorsqu'il n'arborait pas ce maquillage si reconnu et terrifiant que tous connaissaient. Il portait un pull pour recouvrir ses tatouages sur ses bras et avait rabattu la capuche comme à son habitude lorsqu'il se rapprochait du repaire du Gang des Fables. Il préférait encore que ce ne soit pas connu de tous, que Jake Walker était en réalité Wildcard.

Posséder une identité civile avait du bon et lui permettait ainsi de passer encore plus aisément sous le radar. Le criminel ne vivait que pour la fuite, à savoir attirer les autorités sur sa personne avait de leur filer entre les doigts, avec son arrogance coutumière qui n'étonnait plus personne.

En passant près de quelques poubelles, l'homme n'avait pas remarqué le chat qui s'y était caché. Lui qui portait déjà peu d'attention aux humains l'entourant, personne ne pouvait lui reprocher de négliger la présence d'un animal. La vie lui était un concept éphémère alors qu'il la prenait sans s'en soucier en outre mesure. Il tuait, torturait, et traumatisait au gré de ses envies. Il possédait donc que très peu de considération, voir même pas du tout, pour la vie d'autrui.

C'était donc pour cela qu'il ne s'arrêta même pas alors qu'il venait d'écraser la queue dudit chat. Il ne s'agissait pas d'un geste prémédité, il ne l'avait tout simplement pas remarqué sur son chemin. Il ne s'embarrassa cependant pas de s'arrêter et de voir si l'animal s'en portait bien.

Sûrement que Cendrillon se serait insurgé de le voir agir ainsi et Peter Pan lui aurait supplié de le garder, or, bien heureusement pour lui, il était seul.

Même s'il avait sut que celui possédant cette queue velue n'était nul autre que Seto, un emmerdeur du Cartel Rouge, il ne se serait pas arrêté. Il voyait, certes, l'organisation comme un allié de taille. Après tout, il y avait certains collègues avec qui il appréciait bien travailler. Ce qui était assez surprenant, lorsqu'on apprenait à connaître le personnage qu'était Wildcard. Ces personnes avaient sut gagner assez d'estime de la part du criminel pour qu'il puisse considérer que leur vie avait une certaine valeur. Plus que ceux qu'il sacrifiait pour son propre divertissement personnel du moins.

Cependant, autre ces quelques personnes, les autres étaient des pions négligeables, et ce, même s'ils travaillaient normalement pour la même organisation. Jake n'avait aucun remord à tuer ce que certains diraient comme l'un des siens, ne serais-ce que parce qu'il ne voyait pas les choses ainsi.

Jake n'avait que son Gang, le reste était superflu et pouvait être aisément sacrifier pour ses besoins personnels, quels qu'ils étaient.

Il n'avait que peu d'estime pour toute personne qui n'était pas lui-même.
Revenir en haut Aller en bas

Cartel Rouge
avatar

Seto Shigemitsu

Cartel Rouge
Généralités
Bakeneko
ϟ Nombre de Messages : 186
ϟ Nombre de Messages RP : 98
ϟ Crédits : Coco
ϟ Doublons : Cass Flemming - Raphaël Mercury
ϟ Célébrité : Haruma Miura
ϟ Âge du Personnage : 23
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Informateur/Espion pour le Cartel Rouge
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 1
ϟ Particularités Physiques:
Mer 17 Mai - 19:29 Message | (#)

Seto attendait-là, caché derrière sa poubelle, depuis au moins une heure maintenant (ça ne faisait en réalité que cinq minutes). Plus il attendait, moins il se passait quelque chose, au contraire. Il était maintenant là depuis plus d’une heure et demie (hum… toujours cinq minutes. Allez, cinq minutes trente tout au plus), et commençait à perdre patience. Il était comme ça, l’animal. Du genre à rester des heures assis en planque pour surveiller quelqu’un sans broncher, mais à s’impatienter quand personne n’était là. L’ennui était le pire ennemi du bakeneko, et par extension de tout le monde. Parce que quand il s’ennuyait, il faisait chier tout le monde.

Après un siècle d’attente (toujours cinq minutes, à la rigueur six, mais pas plus), il se passa enfin quelque chose. Il était juste dommage que la chose en question ait été particulièrement désagréable puisqu’on venait de lui marcher sur la queue. Comprenez-bien, ce n’était peut-être pas un organe humain, mais ça faisait foutrement mal. Il lâcha un miaulement sonore, mélange d’indignation et de douleur, et se remit debout par réflexe. Et instantanément, il en oublia la mission qu’il s’était fixé. Le boss du Gang des Fables pouvait aller se faire mettre, il allait le faire payer à ce sale type !

Bien sûr… Seto n’avait pas encore réalisé que le type qui lui avait écrasé la queue était le chef du Gang. Mais il s’en apercevrait sans doute bien assez tôt.

Il commença par le fusiller de ses yeux jaunes de chat. Totalement useless, mais ça faisait du bien de s’exprimer. Il eut même la patience de le laisser s’éloigner un peu. Toujours cueillir sa cible quand elle s’y attendait le moins. Ensuite seulement, il se retransforma en humain - comprendre qu’il y avait donc un japonais tout nu dans la rue - et qu’il trottina en silence jusqu’à rattraper le type. Il espérait presque qu’il soit aussi résistant que sa copine Eden. L’informatrice, et ce qui se rapprochait le plus d’une partenaire, ne se serait sans doute pas décrite comme “une copine”. Rapport au fait que le chat avait essayé de la tuer une bonne vingtaine de fois, et qu’il trouvait ça hilarant. Mais elle n’était pas là pour le corriger.

Et puis il n’était pas question d’Eden Wells ici, mais de cet écraseur de queue. Ce qui sonne un peu sale dans mon esprit, et assez douloureux pour les humains dotés de ce genre de partie. Mais passons.

Il aurait pu se contenter de lui attraper la main pour lui infliger sa malédiction, mais il se trouvait que Seto avait très mal - d’ailleurs, sous sa forme humaine, il ressentait une espèce de douleur fantôme dans le bas du dos, là où aurait pu se trouver une queue si les humains en avaient une - et que donc, il voulait le faire payer. Alors il sauta sur le dos du type et lui colla les deux mains sur le visage. Sa victime dut sentir son visage le chauffer, le brûler même - Seto y avait mis la dose pour que sa malédiction dure le plus longtemps possible, et soit tout aussi puissante - mais cette brûlure n’était pas le pire dans l’histoire.

Il le lâcha aussi soudainement qu’il s’était agrippé à lui comme une sangsue, et passa au travers du mur pour se réfugier à l’intérieur du bâtiment qui se trouvait de l’autre côté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Invité

Invité
Généralités
Feuille de RP
Jeu 18 Mai - 5:07 Message | (#)

Pour certaines personnes, cela semblait couler de source qu’il y avait des gens à ne pas embêter, ne serais-ce que parce qu’ils pouvaient s’avérer dangereux. Cependant, ce n’était pas le cas du criminel et de sa ego démesuré, alors qu’il ne craignait rien ni personne. Il écrasait sans remords tous ceux se dressant sur son chemin, ne se souciant que trop peu de qui pouvait-il bien avoir comme ennemi. Après tout, la liste était longue et beaucoup d’entre eux étaient puissants. Ou, du moins, semblaient-ils l’être aux yeux de la population lambda.

Or, Wildcard l’était d’autant plus, ayant de son côté un atout inestimable qu’eux n’avaient pas. Il était chanceux. Terriblement chanceux. La vie elle-même s’était rangée de son côté de faire de lui un dieu parmi tous ces figurants au sein de ce théâtre qu’était sa vie.

Il avait obtenu le pouvoir d’altérer les possibilités, faisant de lui un être terriblement chanceux dans tout ce qu’il entreprenait, réussissant même à faire de l’impossible quelque chose de possible. Malgré ses années au sein de la pègre et des combats qui en avaient découlés, sa peau se voulait toujours imberbe de toute cicatrice. Personne n’arrivait à la toucher. Il était bien trop chanceux pour sa.

Et cela avait fait de lui un homme arrogant et particulièrement imbu de lui-même.

Personne ne lui arrivait à la cheville.

Il fut cependant déstabilisé lorsqu’il senti un poids s’abattre sur son dos, manquant de l’envoyer face première contre terre. Mais voilà, Jake ne tombait pas. Jamais. Il réussissait toujours à reprendre son équilibre au dernier moment.

Il n’eut cependant pas le loisir de s’attarder quant à qui pouvait bien être le malheureux qui allait connaître une fin bien rapide à son insipide vie qu’il ouvrit la bouche, hésitant entre émettre une exclamation de surprise ou un gémissement de douleur. Rien ne sorti cependant de sa gorge alors que les deux mains décolèrent finalement de ses joues qui devaient nécessairement être d’un rouge éclatant.

À peine eut-il eut le temps de se remettre de ses émotions et de faire volte-face que son agresseur avait disparu. Il fronça donc les sourcils, scrutant autour de lui, curieux.

Une substance visqueuse s’abattit sur son épaule, le sortant de ses pensées alors qu’il porta un regard sur cette dernière, une expression de dégoût venant se dessiner sur son visage.

Un oiseau venait-il réellement de déféquer sur son épaule ? Sur son magnifique pull qui plus est ?

Ce genre de chose arrivait aux autres, mais pas à lui. Pas à lui, celui qui était connu comme étant ce criminel détenteur d’une chance arrogante, alors qu’il s’était élevé au-dessus de tous avec comme seule arme ce pouvoir que de plier les probabilités à sa propre volonté. Il était celui qui avait survécu à une attaque de mafieux alors qu’ils vidaient leur réservoir sur lui, réussissant à éviter toutes les balles.

Mais voilà qu’une merde de pigeon trônait sur son épaule.

Le jeune homme se retrouva donc à pester à voix haute, convaincu qu’il s’agit-là de quelque chose que l’inconnu l’ayant agressé avait pu faire. Peu importe ce qu’il avait fait, il avait certainement fait quelque chose.

Il en fut d’autant plus convaincu alors qu’il avança de quelques pas avant de se prendre pied dans une fissure au sol et de s’étaler de tout son long.

Voilà que le Chef de Gang des Fables avait bien piètre allure.

[Je m'excuse si ça manque de relance, mais comme Seto s'est caché ]
Revenir en haut Aller en bas

Cartel Rouge
avatar

Seto Shigemitsu

Cartel Rouge
Généralités
Bakeneko
ϟ Nombre de Messages : 186
ϟ Nombre de Messages RP : 98
ϟ Crédits : Coco
ϟ Doublons : Cass Flemming - Raphaël Mercury
ϟ Célébrité : Haruma Miura
ϟ Âge du Personnage : 23
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Informateur/Espion pour le Cartel Rouge
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 1
ϟ Particularités Physiques:
Jeu 18 Mai - 21:39 Message | (#)

L’avantage à s’être planqué tout de suite, c’est qu’il allait rendre fou sa victime, qui allait sans doute se demandait si elle ne devenait pas folle, et si elle ne venait pas d’imaginer cette agression. L’inconvénient évident fut que Seto loupa l’opportunité de voir un caca de pigeon s’écraser sur l’épaule du concerné.

Il entendit tout de même ses jurons depuis l’autre côté du mur, ce qu’il interpréta comme un signe que sa malédiction fonctionnait plutôt bien. Il reprit sa forme féline sans s’arrêter de marcher et ressortit à l’angle du bâtiment, passant à travers le mur comme si il n’avait été qu’une fenêtre ouverte.

Juste à temps pour assister à une chute, certes pas vraiment spectaculaire, mais qui avait tout de même le mérite d’être parfaitement humiliante. Disons un 5/10 sur le style, et un 7 pour l’atterrissage visage en premier qui rajoutait une petite touche finale. Il n’aurait sûrement pas été ravi de savoir que son humiliation ne lui donnait droit qu’à une petite moyenne de 6/10. Ou alors, plus prosaïquement, il avait d’autres chats à fouetter.

En tout cas, l’occasion était trop belle pour ne pas ajouter à son malheur. Il avait littéralement atterri sous son nez, à croire que c’était le destin.

Comme s’il avait toutes les raisons de se trouver là, il grimpa sur le dos de sa victime. Le fait est que Seto n’était pas juste un chat ordinaire, il était un bakeneko. Un chat, devenu esprit malfaisant quand, d’après les légendes, il avait vécu une longue vie… et atteint une certaine taille et un poids tout aussi… certain. Traduction, le chat pesait bien ses quinze kilos. Facile. Forcément, ça devait handicapé un peu la personne allongée en-dessous.

Mais le but de Seto n’était pas spécialement de l’étouffer. Lui, il commençait à peine à s’amuser, il était vraiment du genre à s’amuser avec sa nourriture.

L’autre dut sentir une nouvelle fois de la chaleur, dans son dos cette fois. Et surtout, un peu plus humide. Voir… carrément liquide. Et avec une légère odeur d’ammoniaque peut-être.

Le bakeneko poussa même le vice jusqu’à piétiner le dos humide avec ses pattes, comme il aurait pu le faire avec une vraie litière - s’il y avait bien une chose qu’il appréciait dans ce siècle qui n’était pas le sien, c’était ça, une belle litière qui absorbait les odeurs et qu’on pouvait gratter à loisir - et marcha sans hésitation aucune sur l’arrière du crâne qui se présentait à lui. Il sauta souplement sur le sol, et histoire de clôturer cet acte purement gratuit, lâcha un petit “maow” complètement innocent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Ne pas marcher sur la queue du chat - Jake

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1


Sujets similaires

-
» La queue du chat
» |SCÉNAR| Résurrection.
» Il vaut mieux éviter de tirer la queue d'un chat ! Et celle d'un tigre ?
» Activer le chat
» Invitation au Chat

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star City Heroes :: Administration :: Archives :: Archives des Rencontres-