AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Partagez|

Le début du commencement des préludes de la quête [PV Raphaël]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
Indépendant Neutre
En ligne
avatar

Raphaël Mercury

Indépendant Neutre
Généralités
Hermès
ϟ Nombre de Messages : 799
ϟ Nombre de Messages RP : 500
ϟ Crédits : Angel Dust Tumblr
ϟ Doublons : Cass Flemming - Seto Shigemitsu
ϟ Célébrité : Gaspard Ulliel
ϟ Âge du Personnage : 32
ϟ Statut : Dans une amitié avec beaucoup d'avantages avec un cauchemar
ϟ Métier : Voleur
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 3
ϟ Particularités Physiques:
Mer 10 Mai - 22:32 Message | (#)

La réaction de l’autre confirma ce qu’il savait déjà. Il y avait certes la possibilité que ce ne soit qu’un rôle, mais les personnes qui jouaient aussi bien la surprise se comptaient sur les doigts d’une main, et il s’incluait évidemment dans le lot. Au-delà de la question du talent se posait aussi celle de l’intérêt. Jouer les surpris ne pouvaient qu’attirer la suspicion sur lui, plutôt que de détourner l’attention.

Eh bien je n’ai pas fait ça pour recevoir des fleurs… mais merci”.

Disons plutôt que le mystère le tracassait. S’il appréciait les énigmes, il aimait encore plus les voir résolues, et il pouvait se montrer assez obstiné. S’il n’avait pas trouvé la solution à cette énigme en particulier, il aurait probablement essayé de suivre son interlocuteur.

Vous serez peut-être surpris d’apprendre que je ne suis pas devin, disons plutôt que j’ai un esprit de déduction assez développé. Comme Sherlock Holmes, vous voyez?” S’ajoutait à cela une belle expérience de la vie. C’est-à-dire quelques millénaires. “Rassurez-vous, vous ne vous débrouillez pas si mal… disons que j’avais un avantage sur vous, j’ai déjà rencontré quelqu’un qui vous ressemblait”. Il avait pris soin de ne pas parler de “créature” et encore moins de “monstre”. Les deux termes avaient une connotation nettement péjorative, et ce n’était clairement pas son but. Contrairement à ce qu’il semblait penser, Raphaël n’était pas son ennemi. “Pour en revenir à vos soucis, ils ne me regardent en réalité pas vraiment, libre à vous de les garder pour vous. Encore une fois, je me fiche de ce que vous êtes. Si vous saviez ce qu’on trouve dans cette ville... Quant à cette aide, que je vous ai si gentiment proposé, je dirais que ça dépend de vous. Mon premier instinct serait de vous proposer un endroit un peu moins ensoleillé que celui-ci bien sûr, mais je suppose que maintenant, ça devra attendre ce soir”.

Il ne lui proposa pas son sang. L’Olympien n’était lui-même pas un buveur de sang, mais il s’imaginait que le sien devait avoir un goût, et bien… divin, pour quelqu’un comme le vampire. En tout cas s’il devait en croire que lui avait jeté un certain dhampire, quelques décennies plus tôt.

En parlant de soleil, j’ai justement une information pour vous. Cet hôtel” expliqua Raphaël en désignant l’espace autour d’eux d’un geste circulaire, “est particulièrement renommé pour ses puits de lumière”. Il pointa du doigt le plus proche, presque au-dessus d’eux. Heureusement pour le vampire, il était fermé pour l’instant. Cette particularité architecturale était possible grâce à l’implantation de l’accueil et du salon de détente, un peu en avant des étages, sur une rue orientée plein sud, et en face d’immeubles peu élevés. Il tendit son bras devant lui pour dégager son poignet, et surtout sa montre, et ajouta : “En général, ils ouvrent vers cette heure-ci. Peut-être que vous aimeriez que j’aille chercher votre clé pour vous?

Car justement, un employé s’avançait vers la manivelle pour ouvrir le store. Bien sûr, il était libre de refuser. S’il voulait brûler vif sur le tapis, c’était son problème.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




"I'm the God of everything no one else wants to do"
- Hermes, probably

avatar

Invité

Invité
Généralités
Feuille de RP
Jeu 11 Mai - 12:48 Message | (#)

Par réflexe, et aussi par crainte du soleil, Scott se renfonça dans le canapé où il était assis, bien que ça ne lui soit guère utile en fait. Pour un peu que l'employé qui s'approchait ouvrait les stores, il brûlerait vif en quelques secondes. Pouf ! Combustion ultra-rapide, prêt à la dégustation en deux secondes montre en main. Non, plus sérieusement, l'idéal aurait été de ne pas rester ici, bien sur. Mais d'un côté, sa chambre était loin d'être prête. Et il ne semblait pas y avoir beaucoup de lieux, dans le hall, où la lumière du soleil ne risquait pas de le faire flamber d'un coup.

Il suivit néanmoins le conseil plutôt avisé de son interlocuteur ; s'écarter représenterait probablement une meilleure idée que de rester là. Aussi Scott regarda dans son dos, avisa les marches de l'escalier qui montait aux chambres, prit son sac et s'y dirigea. Juste à temps ! A peine s'était-il écarté du salon que l'employé laissait s'engouffrer la lumière solaire. Même de là où il était, le vampire pouvait sentir la chaleur et le danger qui émanaient du puissant rayon solaire qui tombait sur le hall et le petit salon. Par chance, Mercury avait eu la bonté de s'éloigner aussi, épargnant de devoir crier pour se faire entendre. Si le soleil ne semblait guère le gêner, il était peut-être encore trop intrigué par le cas du vampire de service.

A l'accueil, l'hôtesse dénommée Lucy échangea sa place avec un homme, et elle se dirigea d'un pas talonné vers Scott et Mercury. Elle esquissa un sourire, malgré des marques de fatigue assez évidentes sur son visage maquillé. Pour un peu, le vampire la plaindrait presque.

 « Monsieur Kane, votre chambre devrait être prête d'ici une heure. Le nettoyage est plus... important que prévu, malheureusement. »

Elle coula un regard en coin à Mercury, ce qui n'était guère étonnant. Si ce qu'il avait entendu était exact, c'était la faute de ce gars s'il y avait autant de bordel dans la chambre. Bon, et aussi à ses deux « amis », probablement. Pour autant, ça ne semblait pas le moins du monde l'affecter, ce qui étonna un peu Scott. Il devait avoir une conception de la normalité différente des autres, ce qui le poussa à le considérer comme un de ces riches décomplexés, qu'on voit dans les films ou les livres, en manque d'originalité et qui recherche sans arrêt l'excès et de nouvelles sensations. Mais il pouvait très bien se tromper sur son compte, et il s'agissait en réalité d'un bon samaritain. Quoi que malgré sa proposition d'aide, c'était peu probable.

 « Pour reprendre notre discussion, Raphaël... sachez que je n'ai pas vraiment d'idée sur quel genre d'aide vous pourriez me procurer. A moins que vous ne connaissiez un moyen de régler mon petit souci de santé... »

Il jeta un coup d’œil vers l'hôtesse, qui se joignait plus ou moins à la conversation en fait. Il préférait éviter de parler ouvertement de son problème pour le moment ; du moins pas avant la requête spéciale qu'il voulait lui faire.

 « J'entends par-là un remède, ou un moyen de soigner, freiner, tout ça. Ou de me protéger de certains symptômes. Vous semblez avoir de nombreuses connaissances, donc je me disais que même si vous ne pouviez m'être utile ailleurs... peut-être que nous pourrions trouver une entente dans ce domaine-ci. »

Il n'avait pas trop l'habitude de parler comme ça, à mots couverts, mais c'était malheureusement nécessaire. La curiosité de la dénommée Lucy le gênait un peu, mais il ne pouvait pas lui refuser cela ; il devait garder une chance de faire sa demande particulière.
Revenir en haut Aller en bas

Indépendant Neutre
En ligne
avatar

Raphaël Mercury

Indépendant Neutre
Généralités
Hermès
ϟ Nombre de Messages : 799
ϟ Nombre de Messages RP : 500
ϟ Crédits : Angel Dust Tumblr
ϟ Doublons : Cass Flemming - Seto Shigemitsu
ϟ Célébrité : Gaspard Ulliel
ϟ Âge du Personnage : 32
ϟ Statut : Dans une amitié avec beaucoup d'avantages avec un cauchemar
ϟ Métier : Voleur
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 3
ϟ Particularités Physiques:
Ven 12 Mai - 13:03 Message | (#)

Cette révélation intéressa particulièrement son interlocuteur, et à raison. Il risquait tout de même de griller comme une saucisse sur un barbecue. Ou un chamallow au coin du feu… ou… Enfin il n’était peut-être pas nécessaire d’enchaîner ainsi les métaphores.

Beaucoup moins pressé que le vampire, Raphaël prit le temps de boire la dernière gorgée de son café avant de se lever tout aussi tranquillement. Avant de rejoindre le comptoir, il prit même le temps de sélectionner avec un soin particulier une dernière patisserie, et seulement ensuite, s’approcha du comptoir pour réclamer la clé de la chambre de Scott. Nul doute qu’il allait probablement déclencher une vague de rumeur et de remarque au sein du personnel de l’hôtel. Il ne restait jamais aussi longtemps après la fin de ses escapades nocturnes, et encore moins pour, au moins d’après les apparences, remettre ça aussitôt avec le premier venu.

Toutes mes excuses Lucy” répondit poliment Raphaël à la remarque qui ne pouvait que lui être adressée. “Gabriella s’en occupe j’imagine? Rappelez-moi de lui laisser un petit pourboire tout à l’heure”.

L’ajout d’un sourire charmeur acheva de régler le problème. Ce n’était même pas par gêne qu’il proposait ce petit supplément. Il se fichait du désordre causé - d’ailleurs pas si important, s’il pouvait se permettre de donner son avis - mais savait l’importance de soigner ses relations. Il avait travaillé dur pour avoir une certaine réputation dans cet hôtel, et savait pertinemment que le meilleur moyen de la garder était de se montrer généreux.

Je vais être honnête avec vous Scott. Je peux vous appeler Scott?” L’annonce de son honnêteté était évidemment un peu ironique, quand on était le dieu des menteurs. Mais pour continuer sur la note de l’honnêteté, il aurait continué à appeler son interlocuteur par son prénom même si ce dernier l’avait corrigé. “Je ne sais pas si c’est possible. Je ne suis pas un spécialiste de cette question. Je pourrais demander autour de moi, à des gens qui en sauraient peut-être plus mais je ne peux vous garantir aucun résultat”. Lui-même ne considérait pas la chose possible. Ou alors très compliqué. De la façon dont il voyait les choses, cela revenait à essayer de le dépouiller lui de sa divinité. Quoique… Une gorgée des eaux du Styx, et le problème pouvait se régler.

“Pour ce qui est des symptômes… je peux imaginer que certains doivent être contraignants”. Il était beaucoup plus à l’aise que son interlocuteur pour parler à mots couverts, et cela se sentait probablement. Il aurait personnellement détesté être limité dans ses mouvements la journée, trop épris de liberté pour ça. La question du sang humain ne le gênait pas particulièrement. Sans doute parce qu’il liait déjà ça à une activité plus intime. On ne se refaisait pas. “J’imagine qu’il serait plus facile de s’occuper des symptômes plutôt que de la maladie elle-même… mais vous devriez savoir que ce ne sera pas gratuit. Et je ne parle pas de mes tarifs mais de ceux du spécialiste qui vous aidera”. Il suffisait qu’en prime le magicien en question sente le désespoir de son client pour lui faire payer plein pot. “Avez-vous envisagé la possibilité de chercher à contrôler ces symptômes?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




"I'm the God of everything no one else wants to do"
- Hermes, probably

avatar

Invité

Invité
Généralités
Feuille de RP
Ven 12 Mai - 20:36 Message | (#)

Se passant une main sur le visage, Scott laissa son regard osciller entre l'hôtesse et Mercury. Qu'il le veuille ou non, ce dernier avait maintenant les clés de la chambre qui reviendrait plus tard au vampire... et donc il était probablement condamné à le voir encore pendant un petit moment. Soit ce gars avait des intentions derrière la tête – même si certaines risquaient d'être déçues – soit il agissait en bienfaiteur. Encore une fois, le doute était permis, mais l'idée qu'il soit juste amical, et non pas en parti profiteur, était hautement improbable. Ce qui amenait forcément Scott à se méfier de Lucy. Il ne la connaissait pas, encore moins qu'il ne savait de choses à propos de Mercury, mais elle lui inspirait une confiance limitée.

 « J'ai déjà essayé, oui. J'évite le contact, j'essaye de m'en tenir à des activités aussi normales que possible, qui empêchent qu'on ne remarque mon état. Mais là où c'est le plus difficile, c'est que je n'ai pas toujours le choix : je me dois de boire chaque soir, car je ne peux dormir sauf si je le désire. Et encore, ça ne m'apporte pas grand chose hormis de faire passer le temps. Et imaginez ce que ça donnerait si j'avais soif et que j'étais lâché en pleine nature, à lutter... ça aussi j'ai déjà essayé. Ça ne m'a pas réussi. »

C'était la vérité. Il n'avait aucune raison de mentir à ce sujet. Avec un soupir et un haussement d'épaules, il jeta un autre coup d’œil vers la femme qui leur tenait compagnie. Elle ne souriait pas, mais son regard étincelait légèrement, comme si elle trouvait la situation amusante. Par pitié, faites qu'elle ne comprenne pas elle aussi immédiatement qui il était réellement !

 « Soyons clairs : je ne sais pas non plus s'il existe un remède. Mais il doit exister des moyens de limiter ma déchéance, de faire en sorte que je ne devienne pas quelqu'un de beaucoup plus néfaste, pour moi comme pour les autres. Et il doit certainement exister des moyens, des choses, pour m'aider à lutter contre tout ce qui peut me faire du mal. Et à vrai dire... je ne suis pas chaud à l'idée de rencontrer quelqu'un d'autre comme moi. Quelque chose me dit que l'expérience ne serait pas agréable. »

Par précaution, il vérifia qu'il entendait le cœur de Lucy battre. Son sang tournait tout aussi calmement dans les veines de l'humaine. Il évita de rester concentré sur ça. Il ne mentait pas en disant que rencontrer un autre vampire lui déplairait : il serait à la merci de quelqu'un de plus monstrueux que lui. Le pire, c'était qu'il y avait une part de lui qui voulait devenir un monstre, un être malfaisant. Il luttait sans cesse contre. Et un autre vampire l'aiderait certainement à y succomber, plutôt que l'inverse. Ce qu'il ne voulait pas non plus.

Un silence gênant s'installa entre les trois personnes. Enfin, avant que l'hôtesse ne prenne subitement la parole, avec une innocence à vous faire douter de sa sincérité.

 « Quoi qu'il vous arrive, monsieur Kane, je suis persuadée que vous trouverez un moyen. Nous vivons dans une ville où tout est possible, où le surnaturel côtoie le naturel avec une facilité anodine. Et monsieur Mercury ici présent... est tout à fait apte à vous y aider s'il y consent. C'est un homme plein de ressources. »

Scott la remercia d'un sourire, avant de se faire la réflexion qu'elle cherchait sans doute à profiter de ce Mercury d'une manière très officieuse et privée, vu comment elle en parlait.
Revenir en haut Aller en bas

Indépendant Neutre
En ligne
avatar

Raphaël Mercury

Indépendant Neutre
Généralités
Hermès
ϟ Nombre de Messages : 799
ϟ Nombre de Messages RP : 500
ϟ Crédits : Angel Dust Tumblr
ϟ Doublons : Cass Flemming - Seto Shigemitsu
ϟ Célébrité : Gaspard Ulliel
ϟ Âge du Personnage : 32
ϟ Statut : Dans une amitié avec beaucoup d'avantages avec un cauchemar
ϟ Métier : Voleur
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 3
ϟ Particularités Physiques:
Ven 12 Mai - 22:49 Message | (#)

Pour une raison que l’Olympien ne s’expliquait pas, Lucy ne semblait pas décidée à retourner à son poste. Qu’on ne se méprenne pas : il trouvait la réceptionniste plus qu’à son goût, et savait le sentiment réciproque. Peut-être espérait-elle connaître la même chose que Joanna? C’était une réelle possibilité, mais ce n’était pas vraiment le moment.

Vous voyez, je pense que vous prenez le problème à l’envers. Si vous voulez vous contrôler, vous devez vous soumettre à la tentation. Loin de moi l’idée de vous dire que vous devriez… croquer la vie à pleine dents”. Il ne doutait pas que cette métaphore allumerait un éclair de compréhension chez son interlocuteur. “Je dirais plutôt que vous devriez apprendre à la croquer petit bout par petit bout”.

La conversation devait vraiment paraître étrange à quelqu’un qui y était complètement extérieur. Lucy, par exemple, ne devait pas tout comprendre, mais avait l’intelligence de ne pas le dire à voix haute.

Peut-être que ce serait bénéfique, au contraire. Votre condition ne vous rend pas forcément malveillant. D’autres ont appris à maîtriser leur nature. Je ne vois pas pourquoi vous n’en seriez pas capable”.

Si Raphaël avait encore des doutes - et il en avait rarement concernant son aspect physique - le compliment à peine caché que lui fit la jeune femme acheva de le convaincre. Elle espérait très certainement une proposition indécente. Il ne pouvait pas le lui reprocher. Il se trouvait séduisant, et Scott était très loin d’être laid. Enfin, l’Olympien pouvait être attiré par tout le monde ou presque. Attention, cela ne voulait pas pour autant dire qu’il avait des standards très bas, bien au contraire.

Lucy, ma chère?

Oui?” demanda l’intéressée, avec une note d’espoir mal déguisée.

Auriez-vous la gentillesse d’aller vous renseigner sur l’avancée de Gabriella? Je crois que mon nouvel ami est épuisé”.

Bien sûr Monsieur Mercury”.

Vous êtes un amour Lucy”.

La jeune femme rosit de plaisir sous le compliment, et s’empressa de filer vers la chambre concernée à petits pas pressés. Elle n’oublia pas de se retourner plusieurs fois sur son chemin, mais Raphaël l’avait en réalité déjà sorti de son esprit. Il avait beau être très porté sur la chose, il avait passé une nuit des plus satisfaisantes de ce point de vue là, et c’était sa curiosité, plus que son désir, qui était piqué par le vampire.

Il en profita pour donner sa carte magnétique à l’homme - il avait d’ailleurs eu le réflexe de se réfugier dans la bonne partie de l’hôtel - mais ne la lâcha pas tout de suite.

Je ne vous promets rien, mais je peux me renseigner. Oh, et je vous déconseille d’abîmer Lucy”.

Il avait passé assez de temps à se la mettre dans la poche, il n’avait aucune envie de recommencer. Et puis les autres employés seraient tendus, méfiants… L’ambiance se dégraderait, et il n’avait aucune envie de se choisir un nouvel hôtel pour ses aventures.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




"I'm the God of everything no one else wants to do"
- Hermes, probably

avatar

Invité

Invité
Généralités
Feuille de RP
Sam 13 Mai - 18:02 Message | (#)

Scott prit la carte que lui tendait Mercury, non sans noter la menace derrière sa remarque. Ce qui acheva les derniers doutes qui subsistaient dans l'esprit du vampire ; ce gars était bien plus dangereux qu'on ne pouvait le penser au premier abord. Il avait la mainmise sur les employés de cet hôtel, et sur l'hôtel en lui-même. Il avait passé du temps à consolider ce pouvoir, et ne souhaitait pas qu'on lui abîme ce qui lui appartenait – ou du moins, ce qu'il considérait comme étant sien. Une telle possessivité, dissimulée sous un masque amical, n'en était pas moins de fer. Mercury ne laisserait aucune chance à Scott si ce dernier s'avisait de l'entuber.

Par chance, ce n'était absolument pas dans les intentions du vampire. Au contraire. Il avait juste envie de passer un accord discret, sans qu'il n'y ait de risque pour qui que ce soit. Si l'hôtesse acceptait, ce n'en serait que plus bénéfique pour tous, en plus. Il rangea la carte dans sa poche, avant de lever une main pour apaiser l'autre.

 « Ne vous en faites pas pour elle : je n'ai aucunement l'intention de lui faire du mal, ni de l'abîmer comme vous dites. J'ai simplement un petit arrangement à la proposer. »

Il préférait taire la réalité dudit arrangement, même si Mercury le devinerait sans doute. Il n'y avait là-dessous rien de plus que la simple volonté de trouver un accord simple, permettant au vampire d'obtenir une rentrée régulière de sang, et à la dénommée Lucy de se faire un peu plus d'argent en échange. Et sans ponctionner à la source. Il lui laisserait, si elle acceptait – et il pensait bien qu'elle le ferait – la liberté d'obtenir du sang pour lui. Il avait pu avoir un petit aperçu de sa personnalité : juste assez de cupidité pour que l'appât du gain et l'espérance d'entrer dans les bonnes grâces d'un « ami » de Mercury suffiraient. Et si jamais elle ne se laissait pas convaincre, tant pis. Scott chercherait ailleurs.

Il préférait éviter d'aller se nourrir sur les innocents qui croiseraient sa route la nuit. D'une part parce que ça attirerait inévitablement le regard sur lui, de gens pas toujours bien intentionnés, et d'autre part parce que ça commencerait forcément par un incident autour de cet hôtel, voir dans l'hôtel. Et ça, il l'avait compris quelques instants auparavant, son nouveau pote ne le permettrait pas. Trois clients, deux parents et un enfant, descendirent depuis les étages par l'escalier, leur adressant un bonjour poli avant de se diriger vers l'extérieur.

Scott se renfrogna devant cette vision de normalité qui lui échapperait à jamais, désormais. Même s'il retrouvait Melissa, il ne pouvait plus se promener au soleil, ni même avoir d'enfants. Si pour la première, il lui semblait plausible qu'il existe des objets magiques – ce qui le répugnait un peu quand même – pour la seconde... il doutait que ce soit réversible. Ce qui l'amena à penser que son vampirisme l'était probablement aussi, n'améliorant pas sa morosité. Il essaya de relancer la conversation, pour s'enlever à ses noires pensées.

 « Simple curiosité, et je comprendrais si vous ne répondez pas honnêtement... vous êtes qui, réellement ? Vous n'avez pas vraiment l'air d'être le type lambda qui travaille dans l'import-export, si tant est qu'il existe un stéréotype de ce genre de personnes. »
Revenir en haut Aller en bas

Indépendant Neutre
En ligne
avatar

Raphaël Mercury

Indépendant Neutre
Généralités
Hermès
ϟ Nombre de Messages : 799
ϟ Nombre de Messages RP : 500
ϟ Crédits : Angel Dust Tumblr
ϟ Doublons : Cass Flemming - Seto Shigemitsu
ϟ Célébrité : Gaspard Ulliel
ϟ Âge du Personnage : 32
ϟ Statut : Dans une amitié avec beaucoup d'avantages avec un cauchemar
ϟ Métier : Voleur
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 3
ϟ Particularités Physiques:
Lun 15 Mai - 15:53 Message | (#)

La réponse que lui donna le vampire lui indiqua qu’il avait ses raisons de s’inquiéter. Il se trompait peut-être, mais dans le grand ordre des choses, Scott lui paraissait plus être le vampire nouveau-né que la créature sur terre depuis des siècles. Qui disait vampire nouveau-né disait aussi difficulté à se maîtriser. Il était peut-être honnête dans ses intentions, mais un tel échange pouvait vite déraper. De là à ce qu’il transforme accidentellement Lucy… Bram Stoker aurait peut-être adoré cette coïncidence.

Proposez”.

Allait-elle accepter? Franchement, Raphaël n’en savait rien. Le frisson de danger qui allait avec l’aiderait peut-être à se convaincre d’essayer, peut-être faisait-elle partie de ces groupies qui lisaient toutes les romances à base de vampire et qui rêvait de rencontrer elle-même une telle créature.

Si je puis me permettre, je pense qu’il y a bien plus simple pour vous fournir en ce dont vous avez besoin, et surtout moins risqué. Mais j’imagine que vous vous y connaissez plus que moi”.

Il s’écarta pour laisser passer la petite famille, et adressa au passage un sourire rayonnant à l’enfant. Son sourire éclatant se fit amusé quand Scott lui posa une question. Il ne savait pas d’où il tirait cette méfiance - le vampirisme rendait peut-être paranoïaque - mais ceci dit il n’avait pas tout à fait tort. Il était bien plus que ce qu’il laissait entendre.

Juste quelqu’un qui vient de rencontrer un vampire dans un hôtel”.

Il avait prononcé cette phrase sans discrétion aucune. Lucy, qui revenait de la chambre, ne l’avait pas entendu, mais si ses soupçons étaient justes, elle ne tarderait pas à découvrir la véritable nature de son dernier invité.

Gabriella a terminé” indiqua-t-elle, plus à Raphaël qu’à Scott. “Vous fallait-il autre chose Monsieur Mercury?

Ca ira, merci Lucy. Je vous retrouve en bas dans une minute”.

Il la fit rosir d’un sourire plein de fossettes, et attendit qu’elle se soit éloignée pour se tourner vers Scott.

Une dernière chose… Personnellement, je me fiche assez des caractéristiques de votre régime alimentaire. D’autres en revanche, sont moins compréhensifs et patients. Si vous êtes aussi bien intentionné que vous le dites, je vous conseille de ne pas attendre pour montrer votre bonne volonté”.

Un constat plus qu’une menace déguisée. Libre à lui de l’interpréter comme il le souhaitait, et surtout, de se servir de l’information comme il l’entendait.

J’imagine qu’il ne me reste plus qu’à vous souhaiter une bonne journée. De mon côté, une nuit de sommeil m’attend”.

Il n’attendit pas plus pour prendre congé, d’un geste de la main qui se voulait une vague imitation de salut militaire, et laissa sa nouvelle connaissance se reposer. S’il avait été humain, il aurait probablement dormi toute la journée de son côté. Humain, il n’était pas, mais il valait mieux maintenir l’illusion sur sa nature divine.

Il regagna le hall, et n’oublia pas de faire un crochet vers le comptoir. Lucy y était toujours, mais c’était l’un de ses collègues qui se chargea de gratifier la femme de ménage d’un pourboire pour son efficacité.

Quelques minutes plus tard, et Raphaël retrouvait, avec bonheur, ses pénates olympiennes. Finalement, un petit somme, même si inutile, le tentait bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




"I'm the God of everything no one else wants to do"
- Hermes, probably



Le début du commencement des préludes de la quête [PV Raphaël]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2


Sujets similaires

-
» Présentation de Raphaëlle Ein, l'innocente vilaine fille...
» 1/4 de finale [Raphaël VS. Xam]
» Décès du papa de Raphaël Tilliard
» Ne parvient pas à s'en remettre (pv Sybille et Raphael)
» Raphaël veut voir à tout prix Elodie [Pv ELLE]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star City Heroes :: Administration :: Archives :: Archives des Rencontres-