AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Partagez|

Le chef du troupeau est un animal comme les autres ▬ Atia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Indépendant Neutre
avatar

Mikhaïl Yarochenko

Indépendant Neutre
Généralités
Никто

ϟ Nombre de Messages : 3184
ϟ Nombre de Messages RP : 75
ϟ Crédits : moi (gif et avatar)
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington
ϟ Célébrité : Rupert Penry-Jones
ϟ Âge du Personnage : 384 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Mercenaire
ϟ Liens Rapides :
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 1
ϟ Particularités Physiques:
Sam 29 Avr - 11:36 Message | (#)

Voilà environ un mois qu'il avait mis les pieds à Star City, mais son enquête n'avait pas vraiment progressé. Il avait trouvé la piste du groupe qui avait fait venir le strigoï en Amérique et s'était directement adressé à son chef, mais la suite était un peu plus compliquée. Mikhaïl avait appris l'existence d'une sorte de vampire qui avait dirigé un club assez peu fréquentable – du moins de l'avis de son contact – mais celui-ci semblait s'être envolé. Autant dire que l'interroger se révélerait donc très compliqué, sauf s'il trouvait quelqu'un qui le connaissait. De fil en aiguille, l'immortel avait fini par apprendre qu'il s'agissait d'un membre du Cartel Rouge, un regroupement de criminels de Star City et ses environs. Il avait bien tenté de les contacter via la mafia russe – qui se montrait étrangement amicale avec un natif de ce pays – mais ces derniers l'avaient informé qu'ils ne pouvaient rien pour lui. Visiblement, ils faisaient bande à part et leurs relations n'étaient pas franchement cordiales avec la patronne de l'organisme, une certaine Atia César. Ce nom ne lui disait rien, mais il connaissait à peine Star City et devait encore combler ses lacunes.

Ses recherches avaient fini par le mener sur la piste d'Atia César qui semblait donc être la solution à son problème. Cependant, il s'agissait de la grande patronne et il était donc peu probable qu'elle accepte de faire ami-ami avec un simple chasseur de strigoï qui n'avait strictement aucune réputation dans cette ville. Ah, quel dommage qu'ils ne soient pas en Russie, il n'aurait pas eu tous ces problèmes ! Mais il devait faire avec et c'est pour cette raison que le slave se renseigna autant qu'il put au sujet de cette mystérieuse femme. Il apprit pas mal de choses, mais principalement des informations « sans intérêt ». Il savait donc qu'elle n'était pas réputée pour sa bonté d'âme, ni même pour son joli minois – ce qui leur ferait un point commun. Cependant, il semblait qu'elle était la cible idéale pour sa recherche. Si quelque chose se passait sur son territoire, elle serait forcément au courant et pourrait donc lui expliquer ce qui s'était passé avec ce vampire. Peut-être même lui dire où il était ?
Enfin, si leur prise de connaissance se déroulait bien du moins.

Mikhaïl ne souhaitait pas avoir l'air suspect, mais il avait besoin d'informations pour avancer. C'est pourquoi ses questions se firent parfois insistantes, au risque que l'un de ses informateurs ne décide de prévenir la première concernée. Ce n'est finalement qu'après près de deux semaines de recherche qu'il décida de se rendre aux abords d'un bâtiment qu'on lui avait signalé comme « sa zone de loisir ». Apparemment, la grande patronne y organisait des combats ou quelque chose d'approchant et il savait qu'il aurait pu tenter d'y participer pour se faire remarquer, mais estima que ce n'était pas prudent. Son corps était toujours souillé par les plombs d'argent et il ne jouissait pas de ses compétences habituelles. Autant dire qu'il n'était absolument pas convaincu de remporter les affrontements qu'on lui imposerait. C'est pour cette raison qu'il entreprit de faire le tour du bâtiment, cherchant d'éventuelles entrées qui lui permettraient de s'y infiltrer pour tenter une discussion en tête-à-tête avec sa cible.

Le dhampire avait beau savoir se rendre discret, dans une ville la tâche était plus ardue et c'était sans compter sur le fait que cet endroit devait être très surveillé. Ajoutez à cela que l'immortel était prêt à tuer quelques larbins si c'était sa seule chance d'obtenir des informations et vous compreniez qu'il ne se montrait pas spécialement discret.

Après quelques longues minutes à sonder les environs et à essayer de repérer les gardes qui pourraient l'empêcher d'entrer, l'homme se dirigea vers le bâtiment, commença à le longer, puis s'immobilisa. Du mouvement était perceptible et il finit par entendre des bruits qui ne laissaient guère place au doute : quelqu'un approchait. Il faisait nuit et même avec des gènes de strigoï, Mikhaïl n'était pas nyctalope ce qui ne manquerait pas de compliquer un éventuel affrontement. Il recula afin de s'éloigner un peu du bâtiment, puis dégaina l'épée longue qu'il portait dans son dos. Il avait besoin d'un peu de place pour se mouvoir correctement et accueillir un éventuel adversaire.
Car il était peu probable qu'on lui envoie une invitation spéciale.

Lorsqu'une silhouette s'immobilisa non loin de là où le bruit provenait, il s'adressa à elle dans un anglais quasiment parfait, mais clairement baigné d'un accent russe aisément identifiable.

« Est-ce que je peux vous aider ? Vous avez l'air perdu. »

Plutôt ironique sachant que c'était lui qui tournait autour d'un bâtiment qui ne lui appartenait pas, mais il préférait généralement prendre ses interlocuteurs à revers pour éviter qu'on ne lui posa la question qui gêne.
Même si ça fonctionnait rarement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur









Caesar
avatar

Généralités
The Empress

ϟ Nombre de Messages : 375
ϟ Nombre de Messages RP : 210
ϟ Crédits : Renan
ϟ Doublons : Barrett Anderson - Crystal Somers
ϟ Célébrité : Lena Headey
ϟ Âge du Personnage : 41
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Criminelle
ϟ Liens Rapides : Dossier - Relations - Passeport - Journal - Circus Maximus
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 4
ϟ Particularités Physiques:
Dim 30 Avr - 11:14 Message | (#)

Les défaites marquaient parfois plus que les victoires mais comparer celle qu'Atia avait subie au Parc du Front de Mer avec sa victoire sur son katana, c'était pire que le choix de Sophie. Enfin il paraît, ils n'arrêtent pas de dire ça dans les séries et les films américains, il faudra que je le voie un jour. Bref, on comprend l'idée et la situation présente semblait bien correspondre à cette formule. D'un côté un succès que les tripes de la César attendaient depuis des années, sans même forcément le savoir, un succès qui avait amené son corps à récupérer, enfin, de ses blessures, et d'un autre, un cuisant échec face à une, une seule, Légionnaire... et en présence des hommes d'Atia... et des autres artistes criminels, même si ceux-là ne comptaient pas trop. Autant dire que la César l'avait bien en travers de la gorge. Ce qui influait grandement sur son humeur pendant les jours qui suivirent ce triste événement. Autant dire qu'elle n'était donc pas dans d'excellentes dispositions.

Ainsi, lorsque son petit doigt lui appris qu'un individu louche essayait de récolter des informations sur le Cartel et plus précisément sur elle, la quadra partit presque au quart de tour. Presque, car elle ne se lança pas tout de suite à sa recherche pour exiger des réponses. Bien qu'elle soit sur les nerfs elle n'était pas non plus devenue complètement inconsciente. Un minimum de réflexion était nécessaire. Elle se fit donc violence pour attendre un tout petit peu et voir ce dont il s'agissait. Mais une telle sagesse n'était que façade car sa colère sourde et ses tendances paranoïaques guidèrent sa réflexion au point d'arriver jusqu'à la conclusion que cet homme était directement lié à l'attentat de 2016. Apparemment, il en avait le look. Toutefois, d'un point de vue stratégique, Atia ne comprenait pas les manœuvres de cet homme. Ses ennemis s'étaient toujours montrés très prudents et surtout très discrets. Obtenir des informations à leur sujet n'a pas été une mince affaire, les bougres savaient comment dissimuler leurs traces. D'un autre côté, la César avait récemment accéléré les choses avec Ward, cet informaticien qu'elle avait surveillé et qui faisait l'objet d'une observation numérique. Il n'était pas impossible que ses ennemis aient découvert le pot aux roses et que, dans l'urgence, se mettent à agir sans la moindre discrétion. Pire encore, c'était peut-être là un piège visant justement à attirer son attention. Et plus elle y réfléchissait, plus Atia était persuadée que cet homme curieux faisait partie de ces ennemis.

De fait, en apprenant qu'un soir il s'aventurait sur son territoire, la patronne du Circus décida d'aller à sa rencontre. Le comité d'accueil serait restreint, pour motif de discrétion. Ce qu'elle avait cru comprendre et surtout ce qu'Atia imaginait sur cet homme lui laissait entendre qu'il pourrait facilement les repérer si elle débarquait avec plusieurs hommes. Et puis ces derniers n'avaient pas spécialement brillé lors de leur dernière sorite officielle. La César n'était pas prête à leur confier une mission délicate aussi tôt. Là, ce sera une rencontre intime. L'inconnue, la César et son garde du corps. Ce dernier posa une main sur l'épaule d'Atia avant de la téléporter à une distance raisonnable du visiteur, dans l'ombre. Ils restèrent quelques temps dissimulés mais l'autre repéra leur présence, ou au moins une présence. Atia hocha légèrement la tête pour faire signe à Next qui obéit à cet ordre silencieux et se téléporta de nouveau. L'idée c'était d'accueillir cet homme en sandwich. Mais le mutant devait se faire discret, de fait, Atia se mit en avant et s'approcha de l'inconnu, quittant la pénombre pour se révéler à lui.

– Étant sur mon propre territoire, je ne pense pas être perdue... ou même avoir perdu quelque chose. répliqua-t-elle sur un ton calme.

En revanche, en son fort intérieur, une rage sourde brûlait ses entrailles.

– En tout cas tu es plus poli que moi car je ne compte pas te proposer mon aide. Pas tant que tu ne lâcheras pas cette épée.

Pour accompagner ces mots, elle leva les bras pour récupérer quelque chose qui semblait être dissimulé sous la manche de sa veste. Lentement, elle en sortit son katana dont la poignée avait surgit hors de son avant bras. Une fois l'arme totalement dégainée, Atia la tint à bout de bras, le long de son corps, de manière presque nonchalante. Mais la lenteur et la précision de ses gestes laisseraient certainement un épéiste expert deviner une réelle maîtrise.

– Mais si tu as besoin d'aide pour la poser, ça peut s'arranger.

Cette fois, sa voix diffusait un ton menaçant, léger mais bien présent. D'autant plus qu'au même moment, quelques mètres derrière l'intrus, à une distance optimale à la fois pour éviter un coup d'épée et pour effectuer un tir précis, Next venait de réapparaître, avec toute la discrétion dont il était capable, braquant son arme droit vers le crâne de sa cible. L'excitation fit frissonner la César qui apprécia la configuration des choses, mais aussi qui se sentait fort disposée à adopter la stratégie du « Tirer d'abord, poser des questions ensuite ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Indépendant Neutre
avatar

Mikhaïl Yarochenko

Indépendant Neutre
Généralités
Никто

ϟ Nombre de Messages : 3184
ϟ Nombre de Messages RP : 75
ϟ Crédits : moi (gif et avatar)
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington
ϟ Célébrité : Rupert Penry-Jones
ϟ Âge du Personnage : 384 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Mercenaire
ϟ Liens Rapides :
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 1
ϟ Particularités Physiques:
Dim 30 Avr - 13:15 Message | (#)

Elle était sur son territoire ? L'espace d'un instant, Mikhaïl se demanda s'il avait affaire à l'un des lieutenants de la César, mais opta finalement pour quelque chose d'un peu plus probable : il s'agissait sans aucun doute de l'un de ses hommes de main qui faisait du zèle. Le slave n'avait aucune raison valable de penser que la patronne en personne se donnerait la peine de sortir faire son affaire à un visiteur indésirable.

Il resta donc immobile et silencieux alors qu'elle soulignait sa politesse, en profitant pour lui demander de lâcher son arme. Plutôt mourir bien évidemment, il savait que c'était certainement sa seule chance de s'en tirer, alors autant dire qu'il ne comptait pas s'en défaire. Alors qu'une arme semblait... apparaître dans la main de la femme, le slave lâcha quelques mots d'un ton toujours aussi poli – c'était bien la seule chose qu'il n'oubliait jamais de faire.

« Je suis navré, mais je ne vais pas pouvoir accéder à votre demande. Je n'ai pas l'habitude de me rester sans défense face à une personne armée. »

Elle tenait à présent une épée ou une arme de ce type en main. Ne voyant pas dans le noir, Mikhaïl n'avait pas pu constater qu'elle sortait directement de son bras, mais il se doutait qu'elle devait savoir s'en servir. Sa manière de la manipuler ou de se déplacer témoignait d'une aisance difficile à rater et l'immortel comprit que l'affrontement – s'il avait lieu – ne serait pas facile à remporter.

L'échange commençait à prendre un tour plus menaçant, mais cela n'effraya pas le dhampire qui esquissa un pas sur le côté pour tester son adversaire à venir. Elle semblait douée pour manipuler son arme, mais parfois les déplacements faisaient défaut aux meilleurs combattants. Mikhaïl était grandement affaibli et il s'agirait de son premier combat depuis l'Incident, il ne connaissait donc pas ses limites. La prudence était de mise, ce qui le poussa à s'ouvrir autant que possible à son environnement. Après avoir passé des décennies à combattre des strigoïs qui chassaient essentiellement en meute, le russe avait appris à se concentrer sur son adversaire, mais sans oublier qu'il pouvait être la proie d'alliés tapis dans l'ombre.
Malheureusement, rien ne lui disait qu'il était encore aussi alerte avec tout cet argent dans l'organisme.

    Lancer de dés #1 :
    RÉUSSITE : il n'est pas touché.
    ÉCHEC : il est touché.

    Lancer de dés #2 : (Si échec au #1)
    RÉUSSITE : il est légèrement touché.
    ÉCHEC : il est touché au bras et handicapé pour le combat.

    Lancer de dés #3 :
    RÉUSSITE : il réussit à assommer l'homme.
    ÉCHEC : il n'y arrive pas.


Il semblait effectivement que ce n'était plus le cas. Mikhaïl n'entendit aucun bruit provenir des alentours et considéra que son adversaire était venue seule, mais il fut rapidement détrompé. En effet, un bruit devenu familier se fit entendre et la morsure de la douleur étreignit son épaule avant qu'il n'ait été capable de se déplacer. Ses réflexes étaient redevenus ceux d'un humain lambda et c'est pour cette raison que le coup de feu ne le rata pas. Oh, il put s'estimer heureux étant donné que la cible initiale – sa tête – fut épargnée grâce au mouvement de déplacement qu'il avait fait pour tester la combattante ! Cependant, son épaule gauche avait été largement atteinte et comme c'était son bras directeur, autant dire qu'il risquait d'avoir un peu de mal à manier son épée durant l'affrontement à venir.

Le regard rougeâtre de l'homme, masqué par sa capuche, se posa sur l'endroit d'où provenait le coup de feu et sans crier gare, il se jeta en avant. Au corps-à-corps, Mikhaïl était très bon puisqu'il avait appris à utiliser un art martial très peu répandu – et donc difficile à contrer comme les prises n'étaient pas connues – ce qui le rendait assez confiant. L'autre avait peut-être le temps de faire à nouveau feu, mais c'était un risque à prendre. Il effectua donc plusieurs mouvements anarchiques pour compliquer une éventuelle visée, puis fit pivoter la lame de son épée pour qu'elle ne touche pas le tireur au moment où il lui asséna un premier coup. Son but était uniquement de l'assommer et non de le tuer.

À sa grande surprise, Mikhaïl parvint à atteindre son objectif et l'homme écopa d'un bon coup derrière le crâne qui le fit tomber dans les vapes pour quelques instants. Suffisamment pour battre l'autre femme ? Il l'espérait. Sans perdre de temps, le dhampire pivota pour ne pas exposer son dos à l'inconnue. Fort heureusement, l'obscurité masquait la couleur blanchâtre de son sang qui aurait certainement interpellé n'importe quelle personne sensée, mais cela ne lui offrait pas la victoire pour autant.
D'un ton toujours aussi calme et poli, le slave lâcha quelques mots à l'intention de la femme :

« Vous êtes donc du genre à prendre vos adversaires à revers pour mieux gagner ? Un procédé comme un autre. »

Il n'en mourait pas, normalement pas du moins. Seules les balles d'argent bien placées pourraient le tuer et il était assez peu probable que ce soit le cas, mais sait-on jamais... Toujours est-il qu'il se tint prêt à riposter si tant est que la femme ne soit pas échaudée par le sort de son ami.
Mais il avait comme un doute là-dessus.

Spoiler:
 


Dernière édition par Mikhaïl Yarochenko le Dim 30 Avr - 13:26, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur









Maître du Jeu
avatar

Esprit du Hasard

Maître du Jeu
Généralités
Le Hasard

ϟ Nombre de Messages : 3395
ϟ Nombre de Messages RP : 3045
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Feuille de RP
Dim 30 Avr - 13:15 Message | (#)

Le membre 'Mikhaïl Yarochenko' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


#1 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#3 'Jugement du Hasard' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Caesar
avatar

Généralités
The Empress

ϟ Nombre de Messages : 375
ϟ Nombre de Messages RP : 210
ϟ Crédits : Renan
ϟ Doublons : Barrett Anderson - Crystal Somers
ϟ Célébrité : Lena Headey
ϟ Âge du Personnage : 41
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Criminelle
ϟ Liens Rapides : Dossier - Relations - Passeport - Journal - Circus Maximus
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 4
ϟ Particularités Physiques:
Lun 1 Mai - 17:15 Message | (#)

– Et je n'ai pas l'habitude de laisser des inconnus armés entrer chez moi. répliqua la César.

Ce qui devait être une belle ironie si ce type appartenait à ce groupe responsable de son attaque. Car d'après ses informations, on pouvait parler d'un groupe et non d'un seul individu. De fait, avoir affaire à un individu isolé en face d'elle l'étonnait un peu, mais encore une fois, les questions viendraient après. L'excitation d'avoir enfin l'opportunité de confronter un de ces types venait changer la donne et le caractère personnel de la situation empêchait Atia de se montrer aussi raisonnable qu'en temps normal. Si un tel adjectif pouvait s'appliquer à elle... Parce que bon, laisser son garde du corps désarmer un type en lui tirant dessus, ce n'était pas franchement sage comme stratégie. Allez, ne jugez pas, Atia était une femme dont l'esprit était accaparé par beaucoup de soucis, c'était normal de ne pas réagir comme tout le monde lorsqu'on était une César. Si on pouvait l'être... un tel poste devait bien requérir une certaine disposition émotionnelle et mentale. Rien que pour entendre et voir un tir au pistolet se loger dans le corps d'un homme. La César n'eut aucune réaction et ne cligna même pas des yeux lorsque Next appuya sur la gâchette. Certains diront que c'est là le B.A.BA quand on est un criminel, mais figurez-vous que ce n'était pas forcément une évidence. Atia pourrait vous le dire elle-même et le souvenir de sa sortie au parc du Front de Mer de l'autre jour en serait un parfait exemple. Enfin, ici, ce soir, il n'y avait qu'elle, et Keith. Des pros, en somme.

Sauf que Keith ne s'était pas vraiment attendu à ce que l'autre soit aussi vif. Rapidement après avoir été blessé, il se retourna pour contre-attaquer. Le téléporteur était rapide lui aussi, mais les mouvements de l'autre étaient d'une grande précision et le garde du corps se concentrait sur son épée plus que sur le reste ce qui perturba ses autres tirs qui ne firent pas mouche. Le reste ne fut qu'un enchevêtrement de mauvais réflexes qui donnèrent l'avantage à l'intrus. Surtout qu'Atia resta un peu en retrait pour observer ce dernier et analyser ses mouvements. Le bougre savait se battre, c'était une évidence. C'était aussi le minimum syndical pour arriver à assommer Next, de toute façon. Encore une fois, en temps normal, elle n'aurait pas agi de la sorte, principalement pour couvrir son homme, mais là, la situation était assez exceptionnelle.

– C'est vrai que ce n'est pas votre genre... fit-elle remarquer, hautement sarcastique Tu n'as donc pas la décence de te laisser tirer dessus lorsque tu es surpris à traîner comme un rat ? Question rhétorique Mais tu as de la chance, ici on admire la force et le talent... les tiens t'offrent une petite chance. Pour peu que tu te montre coopératif.

Un avertissement qu'elle conclut en portant sa lame au niveau de ses lèvres pour lui murmurer quelque chose, hors des oreilles indiscrètes de l'intrus. Puis elle se mit soudainement en garde en même temps que sa lame s'enflamma jusqu'à la pointe.

– Je suis prête à t'écouter pendant qu'on danse, toi et moi, si tu arrives à expliquer ta présence, je ne te tuerais peut-être pas.

De cela, elle semblait plutôt certaine. Et cette assurance s'accentua d'avantage lorsqu'elle se jeta sur son adversaire pour commencer l'affrontement. Ou la danse, comme elle aimait le dire. Et les mouvements de ses flammes ne risqueraient pas de contredire cette image. En tout cas, force était de constater que cette offre était des plus généreuses de sa part. Ou des plus vicieuses, mais mélanger ces deux critères faisait partie de ses petits talents.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Indépendant Neutre
avatar

Mikhaïl Yarochenko

Indépendant Neutre
Généralités
Никто

ϟ Nombre de Messages : 3184
ϟ Nombre de Messages RP : 75
ϟ Crédits : moi (gif et avatar)
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington
ϟ Célébrité : Rupert Penry-Jones
ϟ Âge du Personnage : 384 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Mercenaire
ϟ Liens Rapides :
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 1
ϟ Particularités Physiques:
Lun 1 Mai - 18:11 Message | (#)

Surprit à traîner comme un rat ? La comparaison n'était guère flatteuse, mais assez justifiée, il devait l'admettre. Mikhaïl aurait peut-être gagné à se présenter directement devant la César en lui expliquant la raison de sa venue ici, mais c'était bien trop risqué. Un refus de sa part aurait grandement compliqué sa traque et il avait déjà perdu bien trop de temps, mais il ne s'en sortait pas mieux à cet instant précis. Il allait devoir la jouer finement s'il espérait réussir à convaincre cette femme de le guider jusqu'à sa supérieure.

Le bon côté des choses, c'est qu'elle avait l'air d'apprécier le fait qu'il sache se battre. Est-ce qu'en la battant il pourrait obtenir une entrevue avec la chef du Cartel ? Le slave l'espérait, mais il n'oubliait pas qu'il devait se montrer prudent. Cette femme savait se défendre et s'il ne voulait pas échouer lamentablement, il allait devoir passer outre sa faiblesse actuelle.

Sa main se resserra fermement autour du fémur qui tenait lieu de garde à son épée. C'était une sensation ô combien rassurante qui lui permettait de retrouver ses habitudes de combattant. Ce n'était ni le premier, ni le dernier. Qui plus est, Mikhaïl ne comptait pas la tuer, ni même la blesser grièvement s'il pouvait l'éviter. Tout dépendait d'elle en vérité. Lorsqu'elle attaqua, il put constater que les flammes qui étaient apparues étaient bel et bien vraies. La chaleur qui s'en dégageait ne prêtait pas à confusion et lui procurait un avantage certain. Son épée était simplement en argent, mais solide et parfaitement équilibrée et entretenue.

Pour parer la première attaque, Mikhaïl opta pour une technique connue de tous les combattants un minimum compétents. Effectuant ensuite un pas en arrière, il repoussa en même temps l'épée de son adversaire de manière à se ménager un petit moment de répit pour se préparer à attaquer à son tour. Avisant de la proximité de la femme, des flammes de son épée et de la disposition de la ruelle, le slave décida de se lancer dans un combat assez rapproché. S'il réussissait à lui asséner un coup – avec sa main – suffisamment fort pour la désarmer, le combat serait terminé et il pourrait espérer rencontrer la César. Mais c'était aussi très risqué : dans un affrontement à l'épée, les coups étaient plus difficiles à porter, mais les dégâts infligés bien plus dévastateur.
Tant pis, il devait bien faire quelque chose.

Sans perdre de temps, l'homme positionna son épée avant de s'élancer vers la femme d'un pas aussi souple qu'à l'accoutumée. Au moins une capacité que l'argent n'avait pas réduite à néant.

    Lancer de dés #1 :
    RÉUSSITE : il la touche.
    ÉCHEC : il la rate.

    Lancer de dés #2 : (Si réussite au #1)
    RÉUSSITE : il peut la frapper avec son poing.
    ÉCHEC : il ne peut pas.


Mais il semblait que c'était bien la seule, car dès sa première tentative, Mikhaïl comprit que le combat allait être particulièrement difficile. La blessure récoltée à l'épaule allait sérieusement l'handicaper, quant à sa faiblesse générale, elle n'arrangeait pas les choses. L'épée en argent siffla près de la jeune femme, mais ne la toucha pas. Il avait frappé de manière à ne pas la tuer, mais elle n'aurait pas l'occasion de constater avec quelle mansuétude il se comportait !

Sans perdre de temps, le dhampire essaya de se dégager et de reculer pour ne pas se prendre une riposte qui l'ouvrirait de haut en bas, mais il ne se gêna pas pour plaider sa cause auprès de cette femme. Peut-être que s'il réussissait à attirer son attention, elle daignerait lui permettre de parler à Atia même s'il perdait le combat ? Rien n'était moins sûr, cependant on ne pouvait pas dire qu'il avait franchement le choix pour le moment...

« Je me renseignais sur Atia César. On m'a dit qu'il s'agissait de son lieu de prédilection, alors je suis venu repérer les alentours avant d'y entrer. Question de prudence, histoire de savoir à quoi m'en tenir. »

C'était la vérité. Qui plus est, la femme avait simplement dit qu'il devait lui expliquer la raison de sa présence ici et non ses motivations. Mikhaïl n'était pas du genre à donner plus d'informations que nécessaire étant d'un naturel plutôt taciturne, mais il doutait malheureusement que cette réponse suffise à combler son interlocutrice.


Dernière édition par Mikhaïl Yarochenko le Lun 1 Mai - 18:19, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur









Maître du Jeu
avatar

Esprit du Hasard

Maître du Jeu
Généralités
Le Hasard

ϟ Nombre de Messages : 3395
ϟ Nombre de Messages RP : 3045
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Feuille de RP
Lun 1 Mai - 18:11 Message | (#)

Le membre 'Mikhaïl Yarochenko' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


#1 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Caesar
avatar

Généralités
The Empress

ϟ Nombre de Messages : 375
ϟ Nombre de Messages RP : 210
ϟ Crédits : Renan
ϟ Doublons : Barrett Anderson - Crystal Somers
ϟ Célébrité : Lena Headey
ϟ Âge du Personnage : 41
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Criminelle
ϟ Liens Rapides : Dossier - Relations - Passeport - Journal - Circus Maximus
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 4
ϟ Particularités Physiques:
Mar 2 Mai - 17:20 Message | (#)

Ce cafard réussissait tout de même à accumuler quelques bons points. Le fait qu'il n'ait pas amorcé de geste craintif en voyant le katana d'Atia s'enflammer laissait supposer que son esprit guerrier était assez aiguisé pour être digne de l'attention de César. Mais cette dernière ne s'était pas vraiment inquiétée de cette partie. Après tout, elle avait déjà perdu face à ces gens, cela signifiait forcément qu'ils savaient se battre. Ou bien qu'ils n'avaient pas leur pareil pour attaquer en traître. Mais la criminelle s'était assurée que cet intrus soit seul avant de l'approcher. Quant à ses capacités... elle improviserait.

Déjà, elle pouvait remarquer qu'il savait y faire et donc que son attitude n'était pas de l’esbroufe. Voilà qui donnerait presque une excuse à Keith pour s'être fait avoir. Le type semblait bien prompt à alterner entre les attaques à mains nues comme à l'épée. Une versatilité potentiellement redoutable, mais ce n'était pas comme si Atia n'avait pas la même chose dans son arsenal. La combattante parvint à esquiver les assauts de son adversaire sans trop de problème, avantagée par la blessure de ce dernier... et peut-être aussi par autre chose. Sans trop savoir pourquoi, elle sentait que ce type n'était pas à son maximum. Une drôle d'impression dont elle n'arrivait pas à se défaire. Mais elle la mit de côté car l'autre prit la parole pour tenter de s'expliquer, sans doute parce qu'il avait comprit qu'elle ne se laisserait pas neutraliser aussi facilement.

Son discours généra un éclat de rire méprisant de la part de la César.

– C'est tout ce que t'as trouvé ? J'en déduis que t'es soit un idiot soit que tu me prends pour une conne...

Et honnêtement, Atia ne savait pas trop vers quelle théorie elle devait davantage pencher. Les deux étaient tout à fait possible. Il se pouvait également que ce soit une ruse, troisième théorie. Un piège grossier pour l'inciter à baisser sa garde au moins une seconde. Ce qu'elle ne fit absolument pas. A la place, la combattante s'élança à nouveau dans la mêlée avec grâce. Effectuant un tour à 180° se soldant sur une attaque horizontale qui fut parée. Normale, la César n'avait pas vraiment cherché à toucher son adversaire avec cette attaque. En revanche, le coup de pied qu'elle enchaîna pour frapper sa cible au visage fut plus entreprenant.

    Lancer de dés 1 :
    Réussite : Elle le touche
    Échec: Raté

    Lancer de dés 2 (si réussite en 1) :
    Double Réussite : Elle arrive à placer son sabre contre sa gorge
    Une Réussite: Elle enchaîne en infligeant une blessure mineure
    Double Échec: Elle n'arrive qu'à placer un autre coup de pied


Manqué. Le pied d'Atia ne rencontra ni mâchoire ni tempe et se contenta de brasser de l'air. Sans tarder, la criminelle enchaîna avec une acrobatie pour s'éloigner un peu de son ennemi et de son épée acérée avant d'atterrir en garde, prête à continuer. Sauf qu'elle préféra prendre un peu de temps pour analyser son adversaire. Son style de combat l'intriguait et pour ton dire, elle l'admirait presque.

– Pas mal pour un... son corps mais surtout son sabre se déplacèrent de manière à ce que les flammes de la lame éclairent un peu plus le visage de l'intrus balafré... conclut-elle avec un sourire ironique qui étira ses propres cicatrices On dirait pourtant que tu n'as pas toujours eu autant de chance pour éviter les pains. Où est-ce que tu as appris à te battre ?

Tout en conversant ainsi, la César resta bien en garde et se déplaçait latéralement pour jauger son adversaire et trouver une zone sensible. Mais aussi pour tester sa posture. Enfin, discuter un peu permettrait à Next d'avoir le temps de se remettre de son coup. Peut-être. Si le Hasard le désirait bien... En attendant, l'intérêt de la quadra pour son adversaire ne diminuait pas, pas plus que sa colère car, plus il se montrait compétent, plus elle était persuadée qu'il était lié à ceux qui avaient réussi à la blesser.


Dernière édition par Atia César le Mar 2 Mai - 17:28, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Maître du Jeu
avatar

Esprit du Hasard

Maître du Jeu
Généralités
Le Hasard

ϟ Nombre de Messages : 3395
ϟ Nombre de Messages RP : 3045
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Feuille de RP
Mar 2 Mai - 17:20 Message | (#)

Le membre 'Atia César' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


#1 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Indépendant Neutre
avatar

Mikhaïl Yarochenko

Indépendant Neutre
Généralités
Никто

ϟ Nombre de Messages : 3184
ϟ Nombre de Messages RP : 75
ϟ Crédits : moi (gif et avatar)
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington
ϟ Célébrité : Rupert Penry-Jones
ϟ Âge du Personnage : 384 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Mercenaire
ϟ Liens Rapides :
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 1
ϟ Particularités Physiques:
Mar 2 Mai - 20:20 Message | (#)

Mikhaïl ne s'attendait pas vraiment à ce que son explication soit suffisante pour lui laisser une chance de rencontrer la grande patronne, mais l'espoir était encore permis. Il fut toutefois rapidement balayé par le rire de son adversaire qui semblait le prendre pour un menteur. Il avait pourtant dit la vérité et ses explications restaient parfaitement valables. Sauf si elle avait une raison de craindre la venue d'adversaires dangereux bien évidemment, mais c'était un point que le slave ignorait et qui ne lui vint donc pas à l'esprit.

Il resta silencieux, s'attendant à une attaque de la part de la femme et il ne fut pas déçu : elle s'élança vers lui avec une souplesse qui témoignait de sa maîtrise du combat à l'épée, mais porta pourtant une attaque qui ne semblait pas vraiment sérieuse. Il n'eut aucune difficulté à la parer et se demanda si elle avait une autre idée derrière la tête : lui-même avait tenté d'associer les deux styles de combat qu'il maîtrisait après tout ! Et il semblait qu'elle n'était pas sans réserve puisqu'elle tenta effectivement de lui expédier un beau coup de pied en plein visage. Mikhaïl parvint heureusement à reculer au dernier moment, sentant le souffle dégagé par le pied de la femme, épargnant en même temps son visage déjà suffisamment peu présentable comme ça.

Le temps qu'il soit à nouveau en mesure de se confronter à elle, la femme s'était déjà éloignée, signe qu'elle connaissait ses forces et ses faiblesses. Il allait à nouveau devoir se montrer agressif s'il voulait pénétrer dans son espace vital pour tenter de la désarmer, mais cela ne l'effrayait pas vraiment. Il resta d'ailleurs de marbre face à ses remarques sur les balafres de son visage – qui étaient parfois de simples protubérances héritées de son côté strigoï – et se contenta de suivre son mouvement pour se déplacer à son tour lorsqu'elle tenta de le contourner. Calquer son pas sur celui de son adversaire était encore à sa portée.

« Auprès de mon maître. Un très bon combattant. »

Encore une fois, c'était l'entière vérité. Kolyak lui avait tout appris : à chasser le strigoï, à connaître son adversaire, mais surtout à se battre efficacement. Sa maîtrise du corps-à-corps par contre, il la devait à un ancien soldat, certainement décédé à ce jour. Mais elle n'avait pas encore eu le temps de le constater, il était donc inutile de préciser ce point.

« Il a d'ailleurs toujours considéré que les cicatrices étaient un témoin des affrontements passés et des erreurs à ne plus reproduire. Ce n'est donc rien de négatif. »

C'était du moins ainsi qu'il présentait les choses à l'époque. Un homme qui n'avait jamais connu l'échec ne pouvait pas s'y préparer et encore moins le combattre. Mikhaïl n'avait pas honte de ses cicatrices, pas de celles héritées lors de combat. Pour les autres, c'était une affaire différente dirons-nous. Mais il n'était pas ici pour se lancer dans un débat philosophique, c'est pourquoi le slave retomba dans le silence, se concentrant en essayant d'enregistrer le mode de déplacement de son adversaire pour prévoir ce qu'elle allait faire. Une fois qu'il pensa être en mesure de la toucher, l'immortel brisa leur petite danse et s'élança vers elle d'un pas rapide, mimant une attaque d'estoc afin d'opérer une ouverture, mais changea de direction à la dernière seconde. Au lieu de chercher à briser sa garde, Mikhaïl tenta plutôt d'emprisonner son épée dans la sienne pour la décaler sur le côté et lui expédier un bon coup de coude en plein visage.

    Lancer de dés #1 :
    RÉUSSITE : il la touche.
    ÉCHEC : il la rate.

    Lancer de dés #2 : (Si réussite au #1)
    2 RÉUSSITES : il la touche de plein fouet et peut la sonner.
    1 RÉUSSITE : il la touche légèrement, mais peut la repousser.
    2 ÉCHEC : il n'arrive pas à placer d'autre coup.


Mikhaïl ne savait pas si c'était sa faiblesse actuelle qui le rendait aussi peu performant, ou le fait que son adversaire soit bien plus compétente que tous ceux avec qui il avait croisé le fer ces dernières années. En tous les cas, son attaque ne produisit pas l'effet escompté puisqu'il sentit le métal enflammé de la femme résister à son assaut. Oh, il aurait pu utiliser sa force améliorée pour tenter de la repousser davantage, mais l'immortel n'était pas du genre à utiliser ses « autres atouts » dans des combats à l'épée. Il avait un sens de l'honneur qui lui coûtait parfois la victoire, mais au moins pouvait-il encore se regarder dans la glace.

Constatant que la femme résistait et refusait de se laisser refaire le portrait, le slave relâcha la pression, mais conservant son épée en travers de celle de son adversaire le temps de s'écarter suffisamment pour ne pas finir éventré comme un poisson. Dès lors, il reprit une position défensive.

« Je ne vous ai pas menti tout à l'heure. Je suis ici pour parler à Atia César. Son nom est arrivé au cours d'une conversation qui m'intéresse beaucoup et je souhaitais en discuter avec elle. Malheureusement, elle a l'air un peu trop entourée pour que j'arrive sans rendez-vous. » C'était peu de le dire. « Mais il se trouve que je n'ai pas le temps de patienter. »

Ce qui était assez ironique pour un immortel.


Dernière édition par Mikhaïl Yarochenko le Mar 2 Mai - 20:26, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur









Maître du Jeu
avatar

Esprit du Hasard

Maître du Jeu
Généralités
Le Hasard

ϟ Nombre de Messages : 3395
ϟ Nombre de Messages RP : 3045
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Feuille de RP
Mar 2 Mai - 20:20 Message | (#)

Le membre 'Mikhaïl Yarochenko' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


#1 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Caesar
avatar

Généralités
The Empress

ϟ Nombre de Messages : 375
ϟ Nombre de Messages RP : 210
ϟ Crédits : Renan
ϟ Doublons : Barrett Anderson - Crystal Somers
ϟ Célébrité : Lena Headey
ϟ Âge du Personnage : 41
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Criminelle
ϟ Liens Rapides : Dossier - Relations - Passeport - Journal - Circus Maximus
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 4
ϟ Particularités Physiques:
Mer 3 Mai - 18:35 Message | (#)

Sans surprise, l'adversaire d'Atia conserva un pas précis qui reflétait bien sa technique et sa maîtrise du combat. Quel âge pouvait-il bien avoir, d'ailleurs ? Ce qui lui servait de visage ne permettait pas vraiment une estimation bien précise. Mais à l'entendre parler, il semblait évident que ce n'était pas un jeune puceau sorti du berceau. Bon, puceau, peut-être, mais le reste, c'était presque certain. Ce type avait assurément de la bouteille. En tout cas, il semblait drôlement bien maîtriser ses émotions, mieux que la César, elle le reconnaissait. Elle en serait presque admirative si ce n'était pas accompagné d'un manque de communication des plus frustrants. La réponse qu'il lui fournit fut particulièrement évasive à son goût.

– Ouais, faut dire que je ne m'attendais pas à ce que ce soit un chihuahua qui t'ait entraîné... se moqua-t-elle T'aurais pas plus de détails à partager, par hasard ?

Il lui était très difficile de parler sur un ton égal car même si elle reconnaissait la valeur du combattant qui se tenait face à elle, Atia n'oubliait pas qu'elle avait une dent toute personnelle contre lui. Enfin son côté philosophique à la limite du sage moine adepte de méditation, c'était un peu saoulant. La Caesar aurait presque préféré qu'il reste complètement silencieux.

– C'est un point de vue, Yoda. N'empêche que ça veut dire que t'es capable de t'en prendre plein le cornet. lâcha-t-elle avec une petite once de mépris.

Lui était sage et elle optimiste, chacun sa croix.

Cependant, leurs échanges se virent interrompus par une « pause combat ». Atia reconnut presque aussitôt le silence dans lequel son ennemi s'était replongé. La rixe allait reprendre. Ce fut presque impatiente que la criminelle se prépara à la suite. Bien évidemment, elle n'abaissa pas sa garde d'un centimètre, sauf peut-être pour créer quelques feintes afin d'attirer sa cible dans un piège. Pas sûr qu'il se laisse prendre, néanmoins. Ou si. L'intrus s'élança vers la quadra pour attaquer de nouveau en commençant lui aussi par une feinte. Atia amorça un mouvement pour la parer avant de réaliser que ce n'était que de l'esbroufe. Trop tard, elle ne parvint à manœuvrer son katana autrement que pour parer l'épée d'en face. Puis vint une nouvelle attaque à main nue. La César esquiva en usant de sa souplesse mais ne parvint pas à dégager son sabre sans risque, la contre-attaque fut donc impossible. Ils finirent par se retrouver au point de départ. Était-ce frustrant ou excitant, difficile à dire. En tout cas, on pouvait affirmer que ces préliminaires à l'épée étaient de qualité. La conversation, en revanche, offrait des réactions un peu plus mitigées.

– Mais c'est que t'insistes en plus. On dirait presque que tu dis la vérité. fit-elle remarquer sur un ton passablement railleur, quoiqu'elle abordât un sourire mauvais empli de rancœur. Une chance pour toi, j'ai l'habitude des mythos alors je vais jouer le jeu, juste un peu c'est quoi cette soit-disant conversation qui t'intéresse tant ?

Oui, elle sous-entendait clairement qu'elle ne croyait pas un mot de ce qu'il disait. Comment faire autrement avec les soupçons qu'elle nourrissait à l'égard de cet homme, et aussi quand on avait autant l'habitude d'entendre des mensonges. Le monde du crime était un terrain presque aussi prospère que la politique pour les affabulations. Elle-même s'en sortait plutôt bien dans ce domaine comme le prouva le coup de pute qu'elle effectua ensuite, attendant à peine la fin de sa phrase pour se jeter sur son ennemi et enchaîner les attaques au katana uniquement, mais en prenant un soin tout particulier à croiser le fer plusieurs fois de suite et rapidement pour générer des étincelles avec leurs lames et ses flammes, histoire d'aveugler un peu son adversaire. Comment ça déloyal ? Elle n'avait pas encore sorti ses flingues que je sache alors vous plaignez pas !

    Lancer de dés 1 :
    Réussite : Les étincelles créent une ouverture
    Échec: Ce n'est pas très efficace

    Lancer de dés 2 (si réussite en 1) :
    Réussite : Atia brûle la manche de son adversaire
    Échec: Atia inflige une blessure mineure


    Lancer de dés 3 (si échec en 1) :
    Réussite : Atia arrive à donner un coup de pied au ventre de son adversaire
    Échec: Elle doit se dégager

    Lancer de dés 4 :
    Réussite : Next reprend ses esprits
    Échec: Il reste KO

    Lancer de dés 5 (si réussite au 4 et échec au 1) :
    Réussite : Next tire sur la jambe de l'intrus
    Échec: Il lui faut encore quelques secondes pour se reprendre


Rien n'y faisait, les étincelles n'arrivaient même pas au visage de sa cible, ou bien elles ne le dérangeaient pas plus que ça. A aucun moment Atia ne parvint à tirer son épingle du jeu. L'ennemi avait un bon jeu de jambes, d’excellents réflexes et même une endurance à toute épreuve. Si bien que la guerrière n'eut pas d'autre choix que de clore ses enchaînements par une nouvelle retraite, cette fois un peu essoufflée. Un rapide coup d’œil au sol un peu plus loin lui indiqua que Keith roupillait toujours. Non, les planètes avaient décidé de ne pas s'aligner pour elle. Son agacement grimpa en flèche.

– J'attends ta réponse... et ne t'amuse pas à me mentir, avertit-elle.

Mais pour le coup, et elle en prenait conscience, ses émotions prenaient légèrement le dessus sur la raison. Ainsi, elle décida qu'elle allait en finir à la prochaine occasion. Sans quoi, le manège durera toute la nuit et elle finira par succomber à sa rage et coller une balle dans la tête de l'intrus. Or, elle comptait bien le garder en vie.

Spoiler:
 


Dernière édition par Atia César le Mer 3 Mai - 18:42, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Maître du Jeu
avatar

Esprit du Hasard

Maître du Jeu
Généralités
Le Hasard

ϟ Nombre de Messages : 3395
ϟ Nombre de Messages RP : 3045
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Feuille de RP
Mer 3 Mai - 18:35 Message | (#)

Le membre 'Atia César' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


#1 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#3 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#4 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#5 'Jugement du Hasard' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Indépendant Neutre
avatar

Mikhaïl Yarochenko

Indépendant Neutre
Généralités
Никто

ϟ Nombre de Messages : 3184
ϟ Nombre de Messages RP : 75
ϟ Crédits : moi (gif et avatar)
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington
ϟ Célébrité : Rupert Penry-Jones
ϟ Âge du Personnage : 384 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Mercenaire
ϟ Liens Rapides :
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 1
ϟ Particularités Physiques:
Mer 3 Mai - 22:17 Message | (#)

Apparemment, son interlocutrice ne goûtait ni à sa tendance à la rétention d'informations, ni à son côté philosophe. Dommage. Ce n'était pas bien grave : cela ne l'empêcherait pas de se concentrer sur le combat en lui prouvant qu'il n'était pas en train de lui mentir. Sauf qu'elle ne semblait toujours pas le croire, un peu comme si elle ne côtoyait que des menteurs et des mythomanes professionnels. Ce n'était pas si surprenant étant donné qu'elle collaborait certainement avec d'autres criminels, si elle était sous les ordres d'Atia César, ce qui signifiait qu'elle devait penser que tout le monde mentait dès l'instant où ils ouvraient la bouche. Manque de chance pour lui, Mikhaïl avait plutôt tendance à toujours dire la vérité, même dans les moments les plus tendus.

Fort heureusement, elle semblait décidée à lui offrir une petite chance en jouant le jeu. Quand bien même elle le prenait réellement pour un menteur, Mikhaïl osait espérer qu'il parviendrait tout de même à la convaincre de la vérité à force de lui répondre honnêtement. Malheureusement, avant qu'il ne puisse ouvrir la bouche, elle s'élança vers lui avec la vivacité d'un chat et il en fut quitte pour parer les assauts comme il le pouvait. Ses gestes semblaient avoir un autre objectif que celui de le blesser, mais il préféra se concentrer sur sa défense que de partir dans une analyse qui se révélerait peut-être inutile.

Ce choix sembla être le bon puisqu'elle ne parvint pas à le toucher et que l'assaut se solda par un retrait stratégique de son adversaire qui relança la conversation. Elle semblait impatience. Peut-être de l'énervement dû au fait qu'elle n'avait pas encore réussi à le blesser avec son épée ? Elle était très douée et il semblait évident qu'elle devait avoir l'habitude de sortir victorieuse de ses affrontements... mais il était inutile de soliloquer et l'immortel préféra conserver sa position défensive avant de lui répondre – conformément à se demande :

« Je ne mens jamais. » Pas de manière volontaire en tous les cas. « J'ai besoin de son aide pour retrouver la piste d'un ancien membre du Cartel Rouge qui a disparu. Un vampire qui était en affaires avec un autre organisme de votre regroupement. La seule piste que j'ai pu trouver remonte jusqu'à elle. » Il se déplaça sur le côté afin de ne pas garder l'homme assommé dans son dos. « Mais, sans vouloir vous manquer de respect, je ne dirai la suite qu'à Atia César. »

Il n'avait toujours pas réalisé qu'il avait affaire à elle, mais les informations dont il bénéficiait ne concernaient pas ses pouvoirs ou son aspect physique. Quoi qu'il en soit, étant donné qu'elle semblait vouloir que ce combat se solde par la défaite de l'un d'entre eux, Mikhaïl ne perdit pas de temps et s'élança à nouveau vers elle, sauf que cette fois-ci, il décida de prendre davantage de risques. S'il réussissait son coup, il pourrait peut-être la désarmer, mais s'il le ratait, elle aurait une superbe ouverture dans sa défense et pourrait lui infliger de gros dégâts.
Mais à combattre sans risques, on triomphe sans gloire.
Même s'il ne la recherchait pas.

    Lancer de dés #1 :
    RÉUSSITE : il la touche.
    ÉCHEC : il la rate (tu peux le toucher sans lancer les dés).

    Lancer de dés #2 : (Si réussite au #1)
    2 RÉUSSITES : il peux enchaîner en la désarmant.
    1 RÉUSSITE : il peut la faire chuter.
    2 ÉCHEC : il arrive juste à reculer pour s'abriter.


Son assaut commença plutôt bien : leurs positions respectives lui laissaient l’espoir d'une réussite, mais il déchanta rapidement. Son adversaire était leste et habile, il l'avait constaté depuis le début, mais Mikhaïl n'avait pas tenu compte de son état actuel. Son épaule, qui 'lavait laissé relativement tranquille jusqu'à présent, l'élança au mauvais moment et sa prise ne fut pas aussi solide qu'il l'aurait souhaité. Elle n'eut aucun mal à dévier son coup et il ne put lâcher la garde de l'épée sous peine d'être désarmé. Le coup qu'il voulait portait en agissant ainsi resta donc à l'état de projet et le slave misa tout sur son retrait. Malheureusement pour lui, son état de faiblesse associé à sa blessure et au combat qui demandait une certaine concentration, lui coûta quelques précieuses secondes. Durant ce laps de temps, sa garde fut trop basse, ouvrant un chemin jusqu'à l'un de ses points vitaux.
Une combattante aussi expérimentée qu'elle ne manquerait pas de le remarquer et de l'utiliser !

Spoiler:
 


Dernière édition par Mikhaïl Yarochenko le Mer 3 Mai - 22:24, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur









Maître du Jeu
avatar

Esprit du Hasard

Maître du Jeu
Généralités
Le Hasard

ϟ Nombre de Messages : 3395
ϟ Nombre de Messages RP : 3045
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Feuille de RP
Mer 3 Mai - 22:17 Message | (#)

Le membre 'Mikhaïl Yarochenko' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


#1 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Le chef du troupeau est un animal comme les autres ▬ Atia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant


Sujets similaires

-
» Nê-Nê, un animal de compagnie pas comme les autres.
» 04. Des cupcakes pas comme les autres - Oxanna/Sue/Alejandro
» Un journée presque comme les autres.../ PV électrique/
» Un entretien d'embauche pas comme les autres...
» Un entretien d'embauche pas comme les autres...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star City Heroes :: Administration :: Archives :: Archives des Rencontres-