AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Partagez|

Multiplier les Pains

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
avatar

Invité

Invité
Généralités
Feuille de RP
Mer 26 Avr - 18:56 Message | (#)

Jusque là, Susan ne savait pas trop si sa réussite tenait plus du talent ou de la chance. Du coup elle partit sur le principe qu’elle était quelque part entre les deux, genre à cinquante/cinquante. Ou bien soixante-quinze chance et vingt-cinq talent, mais elle ne voulait pas trop miner son moral en pensant de la sorte. L’ennemi était en nombre, fort, et elle devait continuer d’en mettre hors service le maximum si elle ne voulait pas être surmenée. Toujours le même problème du dosage entre l’éparpillement de ses pouvoirs et la concentration sur l’ennemi le plus important, qui semblait décidé à mettre le feu à la verdure locale.

Genre, sérieusement ? Parce que Pizza-Girl l’embêtait, elle mettait le feu au parc ? L’avait-elle vexée avec sa remarque ? Peut-être. Enfin, dans les faits, la mutante était surtout occupée à veiller sur ses dormeurs le temps qu’elle pouvait. Et en fait, elle se rendit vite compte que ça faisait franchement peu de temps. La madame au katana revenait déjà à la charge, avec des armes qui n’arrangeaient pas vraiment l’héroïne.

La légionnaire, dévouée au quartier du Front de Mer, n’avait franchement pas envie de voir tout l’espace réduit en cendres. Ca n’était probablement pas la meilleure chose à faire, stratégiquement, mais il fallait faire des choix dans la vie. Voulait-elle faire partie de ces héros de réputation bourrine, qui laissaient un véritable carnage derrière eux ? Nope.

Au risque de se faire trouer au passage, elle décida de prioriser le feu, qu’elle ne voulait pas voir s’étendre plus que nécessaire.

Lancer de dé 1
Réussite x3 : Susan n’est pas touchée, et parvient au feu en sécurité
Réussite x2 : Susan arrive au feu, mais est touchée (blessure mineure)
Réussite x1 : Elle n’arrive pas jusqu’au feu, et elle est touchée
Echec : Pizza-Girl est méchamment touchée

Lancer de dé 2
Réussite x2 : Les criminels ne reprennent pas leurs esprits
Réussite x1 : Les sbires d’Atia ou les Artistes commencent à se remettre au boulot
Echec : Tout le monde met la main à la pâte

Lancer de dé 3 (si réussite x1 au 2
Réussite : C’est les artistes
Echec : C’est les hommes d’Atia


Lancer de dé 4
Réussite : Des renforts commencent à rappliquer
Echec : Va falloir temporiser

Rencontre héroïque si réussite au 4


Manifestement, Pizza-Girl avait placé une confiance en elle incroyable pour lutter aussi longtemps et efficacement contre autant d’ennemis à la fois. Seulement voilà, à force de se disperser, son attention ne fut plus ce qu’elle était. Ses pouvoirs consommaient son énergie à grosses bouchées, genre comme elle quand elle mangeait un kebab, et ce qui devait arriver arriva.
Elle avait entamé une course un peu folle pour contourner son adversaire principal et éteindre ces maudites flammes à grands coups de souffles glacés. Sur le papier, ça fonctionnait superbement bien : Elle déviait les balles avec ses compétences soniques, mettait un pied devant l’autre, puis balançait sa magie pour remplacer l’absence de pompiers.
Dans la pratique, c’était pas tout à fait ça. Elle courait à toutes jambes, déviait autant de tirs qu’elle pouvait, puis se retrouvait d’un instant à l’autre en train de rouler dans l’herbe avec une douleur aigüe dans les abdominaux. Elle s’apercevrait surement à un moment qu’une autre balle l’avait touchée dans le cou, mais sa compétence de régénération aurait pris le relais bien assez tôt pour celle-ci. Pour ce qu’elle venait de prendre dans le bide, c’était une autre affaire, et chaque instant qu’elle passait de plus au sol était un risque de prendre une balle dans la tête qui rendrait les autres assez insignifiantes.

Maintenant, elle pouvait commencer à avoir peur. Stoppée brutalement dans son élan d’héroïsme, elle ne dut son salut qu’à un timing soigné des forces de la SCPD, dont le premier agent venait d’arriver sur les lieux. Ni une ni deux, et probablement aussi engagé que la Légionnaire, il ouvrit le feu sur la César pour l’empêcher d'abattre sa cible. Et probablement pour l’arrêter pour de bon au passage.
Susan profita de l’ouverture pour se téléporter non loin de l’agent, au couvert d’un arbre. Elle avait un peu la sensation désagréable de fuir la queue entre les pattes après un retour de flammes douloureux. Exténuée et dans un sale état, elle s’efforçait de se rendre utile en couvrant l’agent avec ses pouvoirs. Comme elle, il était sûrement impatient de voir le reste de la cavalerie arriver.


Dernière édition par Susan Suncana le Mer 26 Avr - 19:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Maître du Jeu
avatar

Esprit du Hasard

Maître du Jeu
Généralités
Le Hasard

ϟ Nombre de Messages : 3395
ϟ Nombre de Messages RP : 3045
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Feuille de RP
Mer 26 Avr - 18:56 Message | (#)

Le membre 'Susan Suncana' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


#1 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#3 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#4 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#5 'Rencontre Héroïque' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Caesar
avatar

Généralités
The Empress

ϟ Nombre de Messages : 375
ϟ Nombre de Messages RP : 210
ϟ Crédits : Renan
ϟ Doublons : Barrett Anderson - Crystal Somers
ϟ Célébrité : Lena Headey
ϟ Âge du Personnage : 41
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Criminelle
ϟ Liens Rapides : Dossier - Relations - Passeport - Journal - Circus Maximus
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 4
ϟ Particularités Physiques:
Jeu 27 Avr - 16:50 Message | (#)

Oui, cette saleté de chance jouait en la défaveur d'Atia et ses hommes, ce n'était pas possible autrement. Car enfin, après toutes ces années, la César espérait bien avoir accumulé un minimum d'expérience dans la gestion de ce genre de situation de crise. Il ne pouvait pas s'agir d'une incompétence à proprement parler, si ? Encore, de la part de ses hommes, pourquoi pas... mais de sa part à elle... Purée, ça lui donnait presque envie de suivre une thérapie cette histoire ! Allez, pour compenser, elle allait décharger son arme sur son ennemie du soir, ça devrait la détendre un poil. Quoique, pendant un temps, cette activité généra plutôt de la frustration car il semblait qu'en dépit de ses compétences de tireuse, Atia n'arrivait pas à atteindre sa cible, comme si ses balles décidaient, en cours de route, d'aller voir ailleurs si elles y étaient. Ô rage ! En attendant, et c'était là une maigre victoire, la criminelle remarqua qu'elle avait réussi à attirer l'attention de son adversaire. Ses hommes auraient la paix pendant quelques minutes. Avec un peu de chance (rien qu'un peu), ils en profiteraient pour se ressaisir. Mais leur patronne ne leur accorda pas beaucoup d'attention, concentrée sur sa tâche. Si bien qu'elle parvint enfin à toucher Pizza-Girl, à deux reprises ! Quel doux début de victoire. Atia sentait presque la satisfaction prendre la forme d'un frisson grisant qui lui remontait le long de la colonne vertébrale.

Armée de cette satisfaction qui renforçait sa détermination, Atia fit quelques pas en direction de sa cible, histoire de l'achever une bonne fois pour toute, mais non sans lui dire quelques mots. Payer son hommage, en quelques sortes. Malheureusement, elle fut grossièrement interrompue par un flic.

– Les poulets sont là ! S'écria un des hommes de la César.

Qui avait dit qu'ils étaient si inutiles que ça, pensa la criminelle avec amertume. Mais le gros de sa déception était focalisé sur son ennemie qui était parvenue à s'enfuir. Cela n'empêchait pas la combattante de vider le reste de son chargeur en direction de ses cibles. Histoire de faire bonne figure. Car l'issue de ce combat ne laissait aucune place à l'incertitude : la fuite était inévitable. Les flics, c'était comme les charognes. On en voyait une arriver, les autres n'allaient pas tarder. Mais quitte à prendre la poudre d'escampette, autant le faire la tête haute.

    Lancer de dés 1 :
    Triple Réussite : Atia place une balle entre les yeux du flic
    Double Réussite : Le flic est grièvement blessé
    Une Réussite : Le flic est modérément blessé
    Échec: Atia est blessée

    Lancer de dés 2 :
    Réussite : Les criminels arrivent à s'enfuir
    Échec: Une grosse partie reste bloquée

    Lancer de dés 3 (si échec en 2) :
    Réussite : C'est une majorité d'Artistes
    Échec: Ce sont en grande partie des hommes d'Atia


    Lancer de dés 4 :
    Réussite : Le feu prend bien et s'étend sur tout le parc
    Échec: Le feu n'affecte qu'une seule partie du parc


Et il fallait que l'autre à la grande gueule vienne soutenir le flic ! Sans ça, il était presque certain qu'Atia aurait liquidé le poulet sans le moindre problème, mais à force de se recevoir des ondes sonores, ses balles voyaient leur tâche entravée. Malgré cela, l'une d'elles arriva à se loger confortablement dans l'épaule du policier. Au moins, il allait arrêter de lui tirer dessus, comme ça. Atia en profita pour se lâcher un peu plus sur sa pyromanie. Le tout en gueulant :

– Allez, les belles au bois dormant, on se bouge les miches et on se tire vite-fait !

Les réactions ne furent pas très vives. Certains avaient le sommeil lourd, apparemment. Mais ceux qui étaient moins affectés que les autres arrivèrent quand même à soutenir leurs voisins, si bien que la fuite se fit, laborieusement, mais tout de même. Seuls quelques rares individus, vraiment assommés pour le coup, restèrent plantés là, à la merci des flics, ou encore à celle des flammes du katana d'Atia. Non pas que cela inquiète cette dernière, d'ailleurs. Elle fit juste attention à ce que ses hommes s'occupent de Next. Oui ? Super ! Effectivement, le téléporteur se faisait soutenir par deux acolytes qui se taillaient aussi rapidement que possible. Pour la dernière fois, la César se retourna vers ses ennemis : la Légionnaire et ce flic se trouvaient de l'autre côté d'un véritable mur de feu qui les séparait. Derrière eux, d'autres voitures de police arrivaient. La quadra n'allait pas rester là à les accueillir, en revanche, elle ne pouvait résister à l'envie de prévenir l'héroïne. Question de fair-play :

– Hey toi ! Oui, toi la chieuse ! Toi un jour je te crame ta famille ! Prépare-toi !

Les nerfs lâchaient un peu. La défaite ne réussissait pas vraiment à la César. Partagée entre la rage et un début de fou rire hystérique, elle réussit à écouter sa raison et se décida à tourner le dos pour quitter les lieux, laissant derrière elle un parc presque complètement enflammé.


Dernière édition par Atia César le Jeu 27 Avr - 17:09, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Maître du Jeu
avatar

Esprit du Hasard

Maître du Jeu
Généralités
Le Hasard

ϟ Nombre de Messages : 3395
ϟ Nombre de Messages RP : 3045
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Feuille de RP
Jeu 27 Avr - 16:50 Message | (#)

Le membre 'Atia César' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


#1 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#3 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#4 'Jugement du Hasard' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Invité

Invité
Généralités
Feuille de RP
Jeu 27 Avr - 19:23 Message | (#)

Maintenant qu’elle était vaguement à l’abri d’un tronc d’arbre, Pizza-Girl se laissait aller. Elle avait des sueurs froides et la nausée. Elle l’avait pas loupée, l’autre grognasse ! Un mal de chien la saisissait, si bien qu’elle ne se sentait franchement pas la forme de bouger. Elle avait franchement cru mourir, sur le coup. Mais voilà, monsieur l’agent était arrivé à temps. Bon, il n’était pas médecin, mais c’était mieux que rien puisque son arrivée suffit à déclencher le vent de la fuite chez l’ennemi. Bien qu’elle n’aie pas l’esprit ni le physique pour sauter de joie, la mutante célébrait intérieurement la victoire, et tenta de se redresser, la main appuyée fermement sur sa plaie, pour aider le policier lui aussi blessé à se mettre à couvert.
Elle n’aimait pas laisser le dernier mot à son ennemie, et encore moins avec des menaces aussi vaines. Enfin, elle espérait vraiment qu’elles l’étaient.

Ouais ouais, je préparerais les merguez !

Rétorqua-t-elle tout fort, avant de se tasser sur elle même suite à un tel effort. Prendre des balles, ça ne lui avait pas manqué, et elle sentait son pouvoir de guérison qui travaillait de l’intérieur vers l’extérieur, repoussant petit à petit la balle vers la porte de sortie. La sensation était tout sauf agréable.

De toute façon, le reste des forces de l’ordre débarquait, et le parc avait été pratiquement vidé des criminels qui le peuplaient un peu plus tôt. C’était une demi victoire, mais pas suffisante pour la Légionnaire. Les quelques hommes que la SCPD venait arrêter ne mèneraient peut-être pas à grand chose et tout au plus, elle avait réussi à faire passer le Cartel pour des plots en les faisant fuir pratiquement toute seule. C’était ça de pris.
Mais au prix d’un incendie ? C’était pas super motivant. D’ailleurs, la mutante s’efforçait de souffler ce qu’elle pouvait de glace, sur ce qu’elle pouvait de flammes avant l’arrivée des pompiers, mais les lieux seraient définitivement changés. Il faudrait un bon bout de temps et beaucoup de jardiniers pour que l’endroit retrouve sa superbe.
Pas question de demander de l’aide à Harvest.


Lancer de dé
Réussite : Les pompiers gèrent assez bien le feu
Echec : Franchement c’est pas terrible


Pizza-Girl avait beau jouer la grande gueule, elle avait hâte de profiter de vrais soins. Elle se jeta pratiquement dans la première ambulance qui arrivait, peu après la venue des combattants du feu.
Ces derniers parvinrent à éviter une véritable catastrophe écologique au Front de Mer, et Susan leur en était reconnaissante. Quand à la police, elle n'était pas mécontente de la capture de certains sbires du Cartel, ainsi que de quelques Artistes qui leur menaient la vie dure dans ce coin de la ville.
L'héroïne dut rester plusieurs heures aux bons soins des médecins avant de pouvoir se remettre sur pieds. En pleine nuit. Forcément, elle avait prévenu sa copine, et avait même glissé un appel à ses parents, au cas où. La menace avait pu être jetée dans le vent, mais elle préférait la prendre au sérieux par prévention.

C'était un combat dont elle se souviendrait, et qui risquait d'avoir des conséquences tôt ou tard.


Dernière édition par Susan Suncana le Jeu 27 Avr - 19:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Maître du Jeu
avatar

Esprit du Hasard

Maître du Jeu
Généralités
Le Hasard

ϟ Nombre de Messages : 3395
ϟ Nombre de Messages RP : 3045
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Feuille de RP
Jeu 27 Avr - 19:23 Message | (#)

Le membre 'Susan Suncana' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


'Jugement du Hasard' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Multiplier les Pains

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2


Sujets similaires

-
» New York Islanders ! Roster tout frais comme des petits pains chauds !
» Cloner un pokemon par la GTS dans XY
» Nouvelles de Growing Pains
» Ultimate Team NHL 15
» Pains, croissants et petite monnaie. [Antonio DiGonzales / Octavie Serge]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star City Heroes :: Administration :: Archives :: Archives des Rencontres-