AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Partagez|

Multiplier les Pains

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar

Invité

Invité
Généralités
Feuille de RP
Jeu 20 Avr - 19:27 Message | (#)

Avec le retour du beau temps sur Star City, Pizza Girl constatait aussi une hausse de ses appels en urgence venant de la Légion. Fallait-il croire que les criminels aussi profitaient d’une météo agréable pour faire leurs petites affaires en extérieur ? L’héroïne n’irait probablement pas jusqu’à tracer ce genre de conclusions. Elle aussi tendait à passer plus de temps dehors pour réaliser des vidéos et ainsi subvenir à ses besoins les plus élémentaires. Et d’une façon un peu plus originale, elle passait aussi plus de temps en costume à patrouiller les rues et les toits de Star City, avec l’honorable volonté de mettre un maximum de vilains derrière les barreaux.

Tant qu’elle ne tombait pas sur celle qui devait certainement se complaire dans l’ambiance printanière de la ville, pas de problème.

En tout cas, pour une fois, ça n’était pas la Légion qui l’avait dépêchée sur une affaire pendant qu’elle était tranquille chez elle à mater des séries avec sa copine. Ni à faire d’autres choses en sa compagnie, d’ailleurs. Elle patrouillait simplement aux alentours du parc, où des jeunes se regroupaient régulièrement, légalement ou pas, généralement pour fumer ou boire entre potes. Elle n’avait rien contre eux, vraiment, mais préférait éviter qu’il leur arrive des crasses en état d’ébriété.
A environ neuf heures du soir, Susan s’étonnait de n’avoir croisé aucun des adolescents ou jeunes adultes qui trainaient habituellement dans le coin aux abords du parc. Elle ne les entendait pas non plus, d’ailleurs. C’est en tendant l’oreille qu’elle comprit pourquoi :
D’autres personnes avaient décidé de monopoliser les lieux. Des personnes dangereuses. La mutante ne reconnaissait pas leurs voix, mais leurs propos étaient assez clairs. Surement pensaient-ils être dans un coin isolé, à l’abri des regards, des oreilles, et avoir sécurisé les lieux pour faire leurs petites transactions en paix.

Pas de chance.

Avec son casque, la Légionnaire pouvait voir comme en plein jour, et son ouïe lui permettait de localiser aisément les différentes personnes qui discutaient, de même que ceux qui étaient certainement chargés de rendre cet endroit sur.
Elle décida que ceux-là passeraient en premier, peu désireuse de finir avec des trous dans la peau par excès de zèle. Son mode d’action était simple :
Rendre ses déplacements silencieux, approcher l’ennemi, l’endormir avec ses ondes sonores en silence, puis passer au suivant. Dans la théorie, leur sieste devait durer bien assez longtemps pour couvrir sa petite opération secrète. Par contre, les choses allaient se compliquer lorsqu’elle serait au niveau de l’échange lui-même.

L’étape un de son intervention fut couronnée de succès. La Légionnaire n’avait pris aucun risque, et l’alarme n’avait pas encore été déclenchée. Enfin, ça ne durerait pas, il suffisait que quelqu’un essaie d’appeler l’un de ses sbires pour éveiller les soupçons. Susan comptait passer à l’assaut avant que ça ne se produise.
Elle arriva en vue de ses antagonistes, qui discutaient autour d’une caisse contenant un certain nombre d’armes. La précédente mission de Pizza-Girl concernant un trafic d’armes expérimentales ne l’avait pas vraiment ravie, bien que la Légion soit parvenue à ses fins.


La mutante lança les hostilités, d’un cri paralysant dirigé vers un homme se tenant devant les caisses. L’une des têtes décideuse, s’imaginait-elle, au vu de son accoutrement.

Zun Haal Viik !
Revenir en haut Aller en bas

Caesar
avatar

Généralités
The Empress

ϟ Nombre de Messages : 375
ϟ Nombre de Messages RP : 210
ϟ Crédits : Renan
ϟ Doublons : Barrett Anderson - Crystal Somers
ϟ Célébrité : Lena Headey
ϟ Âge du Personnage : 41
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Criminelle
ϟ Liens Rapides : Dossier - Relations - Passeport - Journal - Circus Maximus
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 4
ϟ Particularités Physiques:
Ven 21 Avr - 18:06 Message | (#)

Le Parc du front de Mer, et puis quoi encore ? Non, Atia n'aimait vraiment pas cet endroit, trop exposé, trop difficile à sécuriser... Trop risqué. Seulement voilà, elle avait rende-vous avec un groupuscule criminel montant qui commençait à s'impatienter. Il fallait dire que son affiliation au Cartel était délicate pour de nombreuses raisons et que le manque d'implication d'Atia, ces derniers moins, n'avait pas arrangé les choses. Certes, son lieutenant avait réussi à arrondir les angles, mais c'était comme un pansement temporaire. A présent, il fallait procéder à un véritable traitement, digne de ce nom. Les types en face étaient une sorte de groupe un peu extrémiste qui mêlait l'art de rue au crime. Des originaux, en somme, mais ça n'allait pas refroidir la César. Quand on travaillait avec le Gang des Fables, il en fallait beaucoup pour nous étonner. Enfin, il fallait dire que les hurluberlus mettaient le paquet et que les avoir vu quitter leurs accoutrements excentriques pour arborer des vêtements plus discrets qui avaient même une chance de figurer dans la garde robe d'Atia, c'était perturbant. Enfin, on allait faire avec.

Ce fut donc dans un petit espace composé bancs, assez isolé et facile à surveiller que la réunion se tenait. Les artistes avaient insisté. Le gang de tagueurs et les hommes d'Atia s'étaient partagé la tâche de sécuriser le reste du parc en chassant notamment les visiteurs. La discussion avançait donc bon train. Enfin...

– Je ne vois pas où est le problème, vous n'avez pas besoin d'aller à Chinatown pour...
– Permettez-moi de vous contredire ! bon sang, ce style exagérément et faussement pompeux la gonflait Chinatown est un quartier important dans les sphères artistiques. Déjà que le quartier du théâtre nous est restreint, il nous faut absolument !
– Chinatown n'est pas votre territoire, vous n'avez pas à y opérer.
– Nous pourrions faciliter la revente de votre drogue.
– Non.

Chinatown, c'était le royaume de la Triade et donc du Mandarin. Ce dernier serait donc le seul avec qui Atia pourrait négocier sur la question. Et si les Artistes tenaient vraiment à y bosser, ils devraient voir avec lui directement et non avec la César, en discuter serait inutile, même s'ils proposaient tout de même des échanges intéressants, il fallait le reconnaître. Enfin, déjà, ils pourraient commencer par se mettre d'accord sur leur nom, ça ferait avancer les choses. Mais les artistes avaient des priorités bien particulières. Décidément, Atia ne comprendrait jamais ces gens-là...

– Écoutez, c'est très simple. Votre zone, c'est le Front de Mer, vous pouvez y faire ce que vous voulez, tuer, violer, décorer, peindre, brûler, je m'en fiche ! Mais restez à votre place et n'allez pas emmerder les autres groupes.

On ne voyait pas son visage à cause du masque qu'elle portait mais Atia était agacée. D'ailleurs, ses bras s'agitaient un peu sous sa veste de cuir et venaient accompagner ses propos, laissant ainsi ressurgir des racines italiennes qui remontaient dès que la température montait. Ce qui n'était pas franchement un bon signe.

– Un peu comme vous avec les Russes, en somme ! lâcha l'autre.

Cette fois, Atia se calma complètement, resta silencieuse et pratiquement immobile. Ce qui était encore moins rassurant. Keith, situé derrière elle, contracta légèrement sa mâchoire... attendant que la faux tombe... Mais à la place, une Super en costume débarqua et vint punir le chef des Artistes pour Atia. Celle-ci la remercierait bien, mais elle était trop occupée à bondir pour se mettre à distance.

Putains de héros.

– Butez-la ! cria Next qui joignit le geste à la parole pour donner à sa patronne l'occasion de s'abriter.

La concernée s'y employa activement, bien sûr. Mais c'était pour mieux réagir. La situation sentait mauvais. Une seule héroïne ? Peu probable. Personne n'aurait été aussi con pour s'attaquer à tout ce monde en solo... a moins que... Atia jeta un œil pour voir si elle reconnaissait le costume. Quoi ?! C'était celle qu'on appelait Pizza-Girl ?! Il ne manquait plus qu'un Bagel Boy !

– Refroidissez-moi cette garce ! cria Atia alors qu'elle se relevait du banc derrière lequel elle avait plongé, Ivory et Ebony en mains, braquées sur sa cible pour se joindre aux tirs qui avaient déjà commencé à pleuvoir.

    Lancer de dés 1 :
    Réussite : Les « Artistes » ne perdent pas leurs moyens
    Échec: Sans leur chef, ils sont paumés

    Lancer de dés 2 :
    Réussite : Next parvint à rester hors de portée des attaques de Pizza-Girl
    Échec: Le téléporteur est potentiellement vulnérable


Dernière édition par Atia César le Ven 21 Avr - 18:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Maître du Jeu
avatar

Esprit du Hasard

Maître du Jeu
Généralités
Le Hasard

ϟ Nombre de Messages : 3394
ϟ Nombre de Messages RP : 3044
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Feuille de RP
Ven 21 Avr - 18:06 Message | (#)

Le membre 'Atia César' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


#1 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Invité

Invité
Généralités
Feuille de RP
Sam 22 Avr - 20:52 Message | (#)

Pizza-Girl ne comptait pas devenir un Bagel Boy en garnissant son anatomie de nouveaux trous. Sa petite arrivée fut bien remarquée, et accueillie d’une pluie de balles vers sa position. Il semblait qu’elle arrivait plus ou moins à point nommé, puisqu’elle avait interrompu une discussion qui n’avait fait que gagner en tension depuis qu’elle avait commencé à les épier.
D’ailleurs, ce qu’elle en avait conclu, c’est qu’elle ne s’attaquait pas vraiment à du menu fretin. Plutôt l’inverse, même. Si le groupe criminel A demandait au groupe B s’il avait le droit d’aller mettre les pieds dans d’autres quartiers, c’était en tout logique que B était un peu le chef dans le domaine.
C’était sommaire, mais ça lui suffisait pour le moment. Si elle réfléchissait trop, elle allait certainement se mettre à flipper. Pour le moment, il n’y avait que l’adrénaline, et aucune place pour l’appréhension.

De façon un peu plus immédiate, la mutante avait une stratégie assez basique : Tous les mettre hors service, un par un.

Tout naturellement, elle décida de s’attaquer à ceux qui ne s’étaient pas immédiatement mis à couvert. Comprendre, un monsieur qui essayait de lui tirer dessus, et avait hurlé une déclaration de guerre à son égard.
Les autres, les Artistes, les gangsters locaux, étaient déjà en panique et Susan jugea qu’elle pouvait les négliger pour le moment. Pour le moment ils étaient figés et ne représentaient aucune menace pour Susan, qui les avait bombardé d’ondes pour les rendre somnolents et encore moins combatifs.
Même pas ils comptaient essayer de discuter ! Merde alors. Qui l’eut cru. En tout cas, la mutante ne se prononça pas à ce sujet. D’ailleurs elle n’avait pas eu à dire le moindre mot, formules draconiques exclues, avant de devenir l’ennemie publique numéro un dans ce parc.

Dans un geste plein de bon sens, qui lui donnerait quelques secondes sans balles qui fusaient un peu partout, la Légionnaire se téléporta plus près de Next. Puisqu’il était là et visiblement hostile, elle avait intérêt à le neutraliser.



Lancer de dé 1
Réussite x2 : Elle arrive à neutraliser Next -temporairement-
Réussite x1 : Susan est une grosse nuisance pour lui faut avouer
Echec : Loupé

Lancer de dé 2
Réussite x2 : Susan n’est pas touchée
Réussite x1 : Elle est touchée (Légèrement) par balle
Echec : Elle est touchée plus sérieusement


Bien sur, Susan ne pouvait pas tout prévoir. Genre, le fait qu’elle aie décidé de s’attaquer à un téléporteur comme par hasard. Enfin, le fait est que, quoi qu’il se soit passé pendant l’instant où elle pensait le souffler façon cône de glace, elle l’avait raté. Genre, magistralement. Les mots de la langue des Dragons avaient déchaîné leur puissance sur toute une foule de brins d’herbes qui se briseraient bien vite sous les piétinements des combattants. Du coup, d’un côté, ça avait été impressionnant, mais de l’autre, elle venait un peu d’user une cartouche pour rien, et de dévoiler l’une de ses capacités à l’ennemi.

Sur une note plus positive, le bon geste qu’elle avait eu en poussant les artistes-gangsters du coin au sommeil lui avait certainement épargné bien des soucis. Son sens du danger et sa super ouïe combinés lui permettaient de repérer avec une certaine finesse la provenance des balles. De fait, Pizza-Girl put utiliser ses talents pour dévier celles qui visaient un peu trop bien à son goût, et éviter les autres de pas grand chose.
En fait, il y avait un truc qu’elle pouvait faire pour réduire l’attention de tout le monde, ou au moins leur faire détourner les yeux quelques instants. Elle généra de toutes pièces un sourd bruit de feuillages et de craquements derrière ses ennemis, dans les arbres qui remplissaient le parc. C’était sa façon à elle de pointer du doigt dans une direction et de dire “REGARDE, UN ELEPHANT ROSE !”. A voir si ça allait fonctionner et si elle pourrait profiter d’une autre ouverture.


Dernière édition par Susan Suncana le Sam 22 Avr - 21:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Maître du Jeu
avatar

Esprit du Hasard

Maître du Jeu
Généralités
Le Hasard

ϟ Nombre de Messages : 3394
ϟ Nombre de Messages RP : 3044
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Feuille de RP
Sam 22 Avr - 20:52 Message | (#)

Le membre 'Susan Suncana' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


#1 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Caesar
avatar

Généralités
The Empress

ϟ Nombre de Messages : 375
ϟ Nombre de Messages RP : 210
ϟ Crédits : Renan
ϟ Doublons : Barrett Anderson - Crystal Somers
ϟ Célébrité : Lena Headey
ϟ Âge du Personnage : 41
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Criminelle
ϟ Liens Rapides : Dossier - Relations - Passeport - Journal - Circus Maximus
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 4
ϟ Particularités Physiques:
Dim 23 Avr - 15:28 Message | (#)

Quels pourraient être les bénéfices d'une interruption héroïque lors d'une discussion criminelle houleuse ? Vous avez une heure. L'usage de la calculatrice est interdit.

Pour être honnête, si Atia devait répondre dans le feu de l'action, seul un flot d'insultes et de malédictions sortirait de sa bouche. Mais avec un peu recul, elle réaliserait que ça n'était pas forcément une bonne chose et que cette crise pourrait, à terme, resserrer les liens entre le Cartel et les Artistes. Enfin, si les choses se terminaient correctement, évidemment. Et ça, ce n'était pas encore assuré. D'autant plus que l'héroïne en question pouvait se téléporter, génial, voilà qui rendait les avantages de Next un peu moins glorieux, mais bon, au moins c'était une capacité qu'ils pouvaient contrer. Et ils avaient encore l'avantage du nombre. En plus, la Légionnaire commit ce que la César jugea être une erreur en ignorant complètement les restes paumés des Artistes. Certes, ils n'étaient pas très dangereux, là, tout de suite, mais cela les rendait particulièrement vulnérable et une telle occasion ne se reproduirait certainement pas quand ils retrouveront leurs moyens et leur combativité. Si ils les retrouvaient un jour...

Cependant, Atia ne prit pas le temps de leur secouer les puces pour accélérer le processus. Leur ennemie déployait une certaine polyvalence dans ses assauts et la criminelle jugea préférable de commencer par calmer un peu ses ardeurs. Seulement voilà, la Légionnaire générait à elle seule un véritable chaos. La Caesar comprit toutefois que ses capacités provenaient de sa voix. Le pourquoi du comment n'était pas encore là, mais l'expérience de la quadragénaire au Circus suffisait à faire cette découverte. A cela s'ajoutait le fait que les balles semblaient être détournées par une défense sonique ou vibrante ou un autre procédé physique du même genre, ou même autre chose. Les attaques à distance n'étaient donc pas très efficaces. Ça tombait bien, Atia était aussi redoutable au combat rapproché. Mais encore fallait-il s'approcher. Elle aurait besoin de soutien.

– ALLEZ LES GARS ! NE FAITES PAS ATTENTION A CES BRUITS, CE NE SONT QUE DES DIVERSIONS ! s'exclama-t-elle pour motiver les troupes.

Il restait à voir si sa voix avait réussi à percer la cacophonie générée par cette peste de Pizza Girl.

    Lancer de dés 1 :
    Réussite : Ses hommes l'entendent
    Échec: Sa voix est avalée par les nuisances sonores

    Lancer de dés 2 :
    Réussite : Les Artistes se bougent
    Échec: L'inspiration ne leur vient toujours pas

    Lancer de dés 3 :
    Réussite : Atia arrive à s'approcher de sa cible
    Échec: Elle n'y arrive pas

    Lancer de dés 4 (si échec en 1 et/ou en 3) :
    Réussite : Next gère la fougère
    Échec: Le garde du corps est en difficulté


Comme quoi, gueuler au Circus pour encourager tel ou tel combattant, ça portait ses fruits. La douce voix d'Atia fut entendue par ses hommes qui arrivèrent plus ou moins à lui obéir pour détourner l'attention de Pizza Girl. L'héroïne se retrouvait donc non seulement occupée par Next qui gardait le bon bon mais aussi par les autres sbires qui ne se laissèrent pas beaucoup déconcentrer par ses diversions sonores. Cela dit, sans elles, elle aurait sûrement déjà terminé en gruyère. Donc trouée de partout. En revanche, les Artistes ne retrouvèrent toujours pas leurs esprits, et eux, pour le coup, étaient des plus intimidés par la prestation bruyante de l'héroïne, sans parler de ses ondes bizarres qui empêchait leur esprit combatif de s'éveiller. Ou même tout le reste de leur corps de s'éveiller.

Heureusement qu'Atia et ses hommes étaient encore au taquet. D'ailleurs, la César parvint à s'approcher de la Légionnaire, armée de son katana. Elle était prête à l'attaquer et dans une bonne configuration. Il ne restait plus qu'à trancher dans le vif.


Dernière édition par Atia César le Dim 23 Avr - 15:33, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Maître du Jeu
avatar

Esprit du Hasard

Maître du Jeu
Généralités
Le Hasard

ϟ Nombre de Messages : 3394
ϟ Nombre de Messages RP : 3044
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Feuille de RP
Dim 23 Avr - 15:28 Message | (#)

Le membre 'Atia César' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


#1 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#3 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#4 'Jugement du Hasard' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Invité

Invité
Généralités
Feuille de RP
Dim 23 Avr - 22:32 Message | (#)

La situation aurait franchement pu être meilleure pour Susan. Elle avait peut-être un peu soigné son entrée, mais maintenant c’était franchement une autre affaire. Disons qu’elle avait du monde à gérer : Beaucoup de monde. Elle ne pourrait jamais assez remercier ses gènes de lui avoir fourni toute une boîte à outils pour elle pouvoir sauver sa peau lorsqu’elle se mettait toute seule dans des situations invivables.

Pour autant, elle n’envisageait pas la fuite. Elle avait encore beaucoup à faire, genre, histoire de ruiner un peu la transaction entre les deux camps qui faisaient front contre elle. Enfin, fallait dire qu’il y avait surtout un camp qui résistait, et l’autre qui faisait la sieste sur l’herbe fraiche. Dans le fond, Pizza-Girl était certaine d’avoir des renforts. Autant de coups de feu tirés d’un coup allaient faire rappliquer la police assez rapidement et ça ne pourrait être qu’un point positif. Genre, ils pourraient arrêter les hommes qui étaient déjà par terre, ça serait sympa.

Quand à sa diversion, le bilan était franchement mitigé. Ca avait fonctionné quelques instants, mais pas assez pour lui garantir un réel avantage. Tout au plus, elle s’était assurée que les “Artistes” du crime restent dans leur état de sieste léthargique. S’ils s’endormaient pour de vrai, ça serait même tip top.
Enfin, l’héroïne éprouva des difficultés parce que le bonhomme auquel elle s’était attaqué se débrouillait pas mal. C’était pas la folie non plus puisque personne n’avait encore touché personne pour le moment. Personne d’important en tout cas.

Bien sur, les vociférations d’Atia lui avaient donné quelques pions pour la suite des opérations : Déjà, elle savait qui était le chef dans le coin, vu que c’était celle qui donnait des ordres. Genre, plus que les autres quoi. Et surtout, surtout ! la mutante avait enregistré sa voix dans la vraie petite base de données qu’était son cerveau. Et elle n’allait pas hésiter à s’en servir contre elle.
Le tireur téléporteur s’était… téléporté ? A priori. En tout cas, c’était maintenant la madame avec un katana qui venait à sa rencontre, et ça n’était pas forcément un bon signe pour Susan : Le corps à corps, c’était pas exactement son truc. Enfin, elle avait travaillé ses techniques à mains nues avec les enseignements de Kitsune, et mis au point un petit quelque chose mettant à profit sa mutation au combat. Ah, si elle avait su, elle aurait probablement pris son glaive avec elle. Mais elle ne pouvait pas tout prévoir, ni tout embarquer avec elle sur des “on sait jamais”.

Malgré la complexité et l’incertitude de la situation, la Légionnaire sourit sous son casque en songeant à ce qu’elle s’apprêtait à faire.

Je m’occupe d’elle personnellement ! Méfiez vous, y’a des traîtres parmi nous !

S’écria-t-elle en imitant à perfection la voix de la César. Bien sur, elle avait rajouté une petite dose d’ondes sonores indécelables qui inspiraient un fort charisme à tous ceux qui l’entendaient. De quoi appuyer un petit peu son usurpation, quoi. Elle ne pouvait pas vraiment leur demander de prendre la fuite : C’étaient des criminels, tous, alors autant en coffrer autant que possible. Et semer un peu la pagaille parmi eux.


Lancer de dé 1
Réussite x2 : Les hommes du Cartel l'écoutent, et certains se battent entre eux par parano
Réussite x1 : Ils décident simplement de laisser Atia et la Légionnaire se battre, comme l'a demandé la patronne, mais sont prêts à intervenir.
Echec : C'est bizarre comme ordre quand même. Ils continuent leur assaut.

Lancer de dé 2 (Si échec au 1)
Réussite : Susan arrive à rester dans une sécurité relative
Echec : Elle est touchée, sommairement


Lancer de dé 3 (si réussite au 1)
Réussite : Elle parvient à tenir Atia à distance
Echec : C'est pas trop ça


La demande de Susan, se faisant passer pour la patronne du Cartel herself sans le savoir, provoqua quelques échanges de regards curieux entre les membres de l’organisation qui ne savaient pas trop comment réagir. Ils respectaient surement leur chef et avaient trop peur de la vexer pour intervenir, bien qu’ils soient tous prêts à tirer en cas de difficultés trop évidentes. C’était louable de leur part. La mutante en aurait attendu un peu plus, mais se contentait déjà de ce petit bout de répit pour essayer de garder la criminelle à distance… Seulement, ben elle était déjà là. C’était donc un peu tard. Forcément, elle n’allait pas lui laisser le temps de réfléchir à une nouvelle stratégie, il fallait faire vite.

Le premier réflexe de Pizza-Girl fut donc d’incanter de nouveau cette formule dans la langue des Dragons, l’une des premières qu’elle avait apprises :

Zun Haal Viik !

Elle n’avait pas le temps d’appliquer la version la plus poussée de ce “sort” pour paralyser sa cible. D’ailleurs, celle-ci risquait fort d’être assez grande pour y résister. En revanche, parviendrait-elle au moins à lui faire lâcher son arme avec ce cri de désarmement ?
Quoi qu’il en soit, elle était contrainte à reculer parce que si ça ne fonctionnait pas, elle risquait de finir avec les doigts façon lardons. Ceci dit, y'avait aussi des chances qu'elles soit capable de lui mettre la misère à mains nues. Mais bon, Susan préférait ne pas penser à toutes ces possibilités.


Dernière édition par Susan Suncana le Dim 23 Avr - 22:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Maître du Jeu
avatar

Esprit du Hasard

Maître du Jeu
Généralités
Le Hasard

ϟ Nombre de Messages : 3394
ϟ Nombre de Messages RP : 3044
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Feuille de RP
Dim 23 Avr - 22:32 Message | (#)

Le membre 'Susan Suncana' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


#1 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#3 'Jugement du Hasard' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Caesar
avatar

Généralités
The Empress

ϟ Nombre de Messages : 375
ϟ Nombre de Messages RP : 210
ϟ Crédits : Renan
ϟ Doublons : Barrett Anderson - Crystal Somers
ϟ Célébrité : Lena Headey
ϟ Âge du Personnage : 41
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Criminelle
ϟ Liens Rapides : Dossier - Relations - Passeport - Journal - Circus Maximus
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 4
ϟ Particularités Physiques:
Lun 24 Avr - 17:37 Message | (#)

La voilà qui était à portée, il ne restait plus qu'à porter un joli coup bien placé pour... Attends, elle fait quoi là, cette garce ? Elle était en train de beugler des ordres avec la voix de la César là ! La pét...

– Ne l'écoutez pas, elle imite ma voix ! Je veux que vous continuez jusqu'à ce qu'elle crève ! vociféra la patronne du Cartel.

Sauf que cela lui coûta son occasion et la criminelle ne parvint pas, du coup, à porter son attaque convenablement. Pizza-Girl gardera donc la gorge intacte pour le moment. Mais ce n'était qu'une question de temps car Atia était bien décidée à lui faire la peau. Bien motivée et se disant qu'ils avaient encore le temps avant de devoir songer à une évacuation d'urgence, elle se concentra sur la contre-attaque. Il n'était pas question qu'une Légionnaire, seule, lui pose autant de problèmes !

De son côté, Next fut tout aussi perturbé que les autres par l'ordre de sa patronne. Mais étant un peu plus futé que la moyenne, il ne se rendit pas complètement inutile pour autant et s'employa à tenter de secouer les puces des Artistes, quitte à user de ses poings pour un réveil brutal, sans parler de sa délicatesse et de sa poésie légendaires.

– HEY ! On se bouge les larves ! Vous avez un putain de message artistique de mes deux à faire passer, là !

Autant Keith pouvait faire dans la retenue, autant quand il se lâchait, il y allait franco.

Quant à Atia, elle dut amorcer une esquive pour éviter une sorte d'onde sonique bizarre. Mais son adversaire ne parvint pas à la repousser efficacement, si bien que la César lui collait encore aux basques telle une hyène décidée à bouffer sa proie. A peu de choses près, c'était ce qu'elle comptait bien faire.

    Lancer de dés 1 :
    Double Réussite : Atia garde son sabre et assène un coup à Pizza-Girl
    Réussite : Atia garde son sabre mais n'arrive pas à enchaîner d'attaque
    Échec: Atia fait tomber son katana

    Lancer de dés 2 (si échec en 1) :
    Réussite : Atia enchaîne avec le corps à corps et frappe sa cible
    Échec: Atia n'arrive pas à contre-attaquer


    Lancer de dés 3 :
    Double Réussite : Les Artistes se bougent et attaquent Pizza-Girl
    Réussite : Les Artistes se bougent et s'occupent des blessés/paralysés
    Échec: Les Artistes ne se bougent pas, certains roupillent même

    Lancer de dés 4 :
    Réussite : Les hommes d'Atia ont entendu le contre-ordre de leur patronne
    Échec: C'est le dawa


– Me dites pas que vous dormez là ! Ho, réveillez-vous bande de lopettes ! scanda Next tout en assénant des claques.

Certains Artistes se montrèrent réceptif à ces bons traitements, mais même ceux-là ne devinrent pas vraiment réactif et continuaient à avoir l'air complètement paumés, à rester entre eux à découvert en se demandant ce qu'il convenait de faire. Mais les hommes d'Atia n'étaient pas mieux car ils étaient encore perdus. Une bonne partie se contentait d'observer leur patronne qui essayait de s'occupait de l'ennemi et une minorité tentait d'établir un périmètre de sécurité pour couvrir leurs arrières ou encore pour tenter de récupérer ceux qui devaient s'en charger mais que Pizza-Girl avait neutralisés avant son intervention. Mais ça restait globalement très peu organisé, et c'était là un euphémisme. Certains beuglaient dans leurs radios sans rien décider, d'autres se marchaient sur les pieds. C'était le chaos. Et en plus de cela, même Next n'avait pas entendu le contre-ordre que sa patronne avait donné.

Heureusement, la concernée était trop occupée pour remarquer ce désastre. Il fallait dire que son adversaire avait réussi à lui couper dans son élan, si bien qu'Atia n'arrivait toujours pas à porter d'attaques efficaces.

– T'es vraiment une saloperie, tu le savais ? cracha-t-elle avec hargne avant de passer au stade supérieur [Japonais] Réduis le monde en cendres .

Sur ces paroles, la lame de Kasai no Burēdo se mit à émettre des flammes chaudes et redoutables, rendant son tranchant encore plus dangereux.


Dernière édition par Atia César le Lun 24 Avr - 17:46, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Maître du Jeu
avatar

Esprit du Hasard

Maître du Jeu
Généralités
Le Hasard

ϟ Nombre de Messages : 3394
ϟ Nombre de Messages RP : 3044
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Feuille de RP
Lun 24 Avr - 17:37 Message | (#)

Le membre 'Atia César' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


#1 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#3 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#4 'Jugement du Hasard' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Invité

Invité
Généralités
Feuille de RP
Mar 25 Avr - 19:48 Message | (#)

Susan ne s’en cachait pas, ça faisait un moment qu’elle avait envie de tester une telle technique sur le terrain. Donner des ordres contradictoires aux méchants… Dans le fond, elle n’avait rien à perdre à faire ça : Au mieux, ça marchait, au pire, c’était comme si elle n’avait rien fait. Ça ne faisait généralement pas empirer sa situation.
Et dans le cas présent, c’était le mieux !

D’ailleurs, le contre-ordre de la nana au katana tomba ironiquement dans l’oreille d’un sourd. Pizza-Girl songeait même à empêcher sa voix d’aller plus loin en créant une zone de silence pour que ses hommes ne puissent pas l’entendre si elle insistait. Ca aurait été une sage idée, mais elle ne pouvait pas trop se disperser et claquer toutes ses capacités en un instant, elle finirait trop déconcentrée, fatiguée, et risquait de faire une erreur fatale.

La réussite était loin d’être totale. La Légionnaire n’avait pas réussi à désarmer son adversaire, certainement à cause de l’usage intensif qu’elle faisait déjà de ses pouvoirs dans le parc. Du coup, elle était assez frustrée de devoir reculer encore et encore face à son adversaire pour éviter ses coups. Elle était seule contre beaucoup trop à son goût, et c’était pas si simple de faire preuve d’ingéniosité quand on était en pleine bagarre et occupée sur à peu près tous les fronts possibles. Bien sur, elle comptait changer ça d’un moment à l’autre !

Sous son casque, Susan avait haussé un sourcil à la vue des flammes, apparues après quelques mots de la criminelle. Bien sur, ça n’était pas la première fois qu’on lui disait ce genre de choses. D’autres avaient préféré le mot “peste” à “saloperie”, mais ça restait dans le même ton. Par contre, les katanas qui s’enflamment, c’était nettement moins commun, alors la mutante s’autorisa une brève surprise. Et un commentaire digne de son estomac sans fond :

Si j’avais su j’aurais ramené des brochettes.

Ceci dit, elle avait comme l’impression que ça risquait d’être elle, la brochette, si elle ne faisait pas gaffe à ses fesses.
C’était un vrai chaos ici, les hommes du Cartel agissaient comme des poulets sans tête et c’était un peu tant mieux. Elle devait en profiter. Du coup, elle ne passa pas par quatre chemins et généra une puissante onde de choc vers la César.


Lancer de dé 1
Réussite x2 : Susan arrive à tej Atia sur un truc dur
Réussite x1 : Elle la tej, mais dans un buisson
Echec : Apprends à viser cocotte

Lancer de dé 2 (Si réussite)
Réussite : Elle en profite pour endormir Next
Echec : Elle n’y arrive pas, il est où le mec ?


Cette fois ci, soulagement général (Enfin, général de l’unique Légionnaire présente), elle parvint à toucher son adversaire avec son onde de choc. Et autant dire qu’elle n’y était pas allée avec le dos de la cuillère, il y avait là de quoi projeter un homme bien constitué quelques mètres plus loin, façon vol plané. Elle aurait peut-être du prendre le temps de mieux viser pour l’envoyer contre un arbre, mais fallait avouer que c’était rigolo de l’entrevoir s’enfoncer dans un buisson.
Pas de temps à perdre avec ces visions peu honorables !
Susan s’était empressée de se rapprocher de l’autre mec. Oui, celui là ! Celui qui tentait de réveiller les artistes à grands coups de torgnoles dans la gueule. Pas de chance pour lui, Pizza-Girl utilisa ses pouvoirs autant de temps possible pour le forcer à rejoindre la sieste collective. Elle avait chargé ses ondes qu’elle surnommait “berceuses” à puissance maximale, et l’effet était tel que sa copine la surnommait “rondoudou” quand elle ne avait l’occasion.

L’héroïne se serait fait un plaisir de dessiner sur le visage du sbire endormi avec un marqueur noir, mais elle avait encore d’autres priorités. D’ailleurs, le katana en feu dans les buissons, ça risquait pas un peu de foutre le feu au parc ?
Zut.

Elias, vérifie que les flics arrivent, et puis appelle les pompiers aussi au passage, on sait jamais…

Fit-elle dans son casque, à l’attention de son fantôme connecté rien qu’à elle. Pas aussi fin ni aussi sympa qu’une intelligence artificielle, l’esprit caractériel faisait cependant bien son boulot.


Dernière édition par Susan Suncana le Mar 25 Avr - 20:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Maître du Jeu
avatar

Esprit du Hasard

Maître du Jeu
Généralités
Le Hasard

ϟ Nombre de Messages : 3394
ϟ Nombre de Messages RP : 3044
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Feuille de RP
Mar 25 Avr - 19:48 Message | (#)

Le membre 'Susan Suncana' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


#1 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Caesar
avatar

Généralités
The Empress

ϟ Nombre de Messages : 375
ϟ Nombre de Messages RP : 210
ϟ Crédits : Renan
ϟ Doublons : Barrett Anderson - Crystal Somers
ϟ Célébrité : Lena Headey
ϟ Âge du Personnage : 41
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Criminelle
ϟ Liens Rapides : Dossier - Relations - Passeport - Journal - Circus Maximus
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 4
ϟ Particularités Physiques:
Mer 26 Avr - 17:51 Message | (#)

Alors qu'elle voltigeait malgré elle vers son buisson, Atia se disait qu'elle était en train de se prendre la pâtée par une seule Légionnaire. Pire encore, ses hommes et elle se faisaient ridiculiser. L'autre encapée arrivait à faire tomber ses hommes comme s'ils étaient des poupées et sans recevoir de dégât. Sans même parler des Artistes. A la limite, si ces derniers avaient été les seuls à s'en prendre plein la gueule, la César n'en n'aurait presque pas été agacée. Mais là, l'humiliation était vive, si vive qu'elle lui parut plus douloureuse encore que celle qui avait suivi sa longue convalescence l'an dernier. Si on avait mis un œuf sur la tête de la criminelle, en cet instant, la colère de cette dernière l'aurait cuit.

Aux grands maux, les grands moyens.

– Elle veut foutre le bordel, elle l'aura ! cracha la César entre les dents tout en se redressant douloureusement.

La combattante prit alors un soin tout particulier pour laisser sa lame embraser le buisson qui l'avait réceptionnée. Puis, elle se dirigea vers son adversaire, en laissant délibérément sa lame enflammée racler le sol pour propager les flammes. Le but étant de foutre le feu au parc, quitte à le brûler complètement. Si l'héroïne voulait mériter son titre, elle concentrerait son attention sur le feu. Et alors, Atia en profiterait pour...

Attendez... elle était en train d'endormir Keith, là, non ? Mais si... La colère fit trembler la cheffe du Cartel qui continuait malgré tout d'avancer tout en utilisant la main qui ne tenait pas son katana pour s'emparer d'Ebony. Toujours en marchant vers sa cible, elle brandit son flingue et visa avant de hurler... non, répéter un ordre :

– BUTEZ-MOI CETTE GARCE !

Sur cette consigne très simple, la Caesar appuya sur la détente pour faire pleuvoir les balles sur sa cible, animée d'une rage sourde. Ce n'était pas tant parce qu'elle tenait à Keith et qu'elle voulait le protéger. Atia appréciait certes son garde du corps, mais pas au point de laisser de telles émotions entraver son jugement. Mais c'était principalement parce que son honneur était blessé, parce qu'elle sentait presque son père lui hurler qu'elle était une incapable et qu'il avait honte de la voir aussi faible. Autant dire que si elle détestait, par principe, les Légionnaire, celle-ci était tout bonnement haïe.

    Lancer de dés 1 :
    Réussite : Le katana d'Atia a déclenché un véritable brasier
    Échec: Les flammes générées ne sont pas encore trop importantes

    Lancer de dés 2 :
    Réussite : Les hommes d'Atia viennent prêter main forte à leur patronne et à Next
    Échec: Ils sont toujours paumés et plus ou moins inutiles

    Lancer de dés 3 :
    Réussite : Le chef des Artistes reprend ses esprits
    Échec: Il se relève mais reste dans le coltard


Dans le feu de l'action, Atia ne réalisa pas tout de suite que sa manœuvre pyromane ne fonctionnait pas très bien. Il fallait dire que l'envie de voir son ennemie percée de balles était trop fortes. Elle continua donc de vider son chargeur en continuant à avancer, animer d'une détermination inébranlable. Pourtant, son esprit continuait à réfléchir et à analyser la situation. Il comprit que ses hommes étaient encore paumés et incapables, mais aussi que le chef des Artistes était en train de se relever, sans non plus manifester des signes de vivacité. Décidément, elle n'avait pas beaucoup de flèches de son côté, ce soir. La seule qui valait le coup, Next, avait été neutralisée par l'autre Pizza-Girl. Il fallait se ressaisir, si bien qu'entre deux balles, la César s'adressa à son homologue :

– Dépêche-toi de remuer tes hommes sinon je te jure que je te ferais bouffer ton art par le trou de balle !

Atia avait la défaite poétique. Enfin il était encore un peu trop tôt pour parler de véritable défaite. Même si celle-ci était malheureusement à portée de main...

Spoiler:
 


Dernière édition par Atia César le Mer 26 Avr - 18:00, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Maître du Jeu
avatar

Esprit du Hasard

Maître du Jeu
Généralités
Le Hasard

ϟ Nombre de Messages : 3394
ϟ Nombre de Messages RP : 3044
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Feuille de RP
Mer 26 Avr - 17:51 Message | (#)

Le membre 'Atia César' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


#1 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#3 'Jugement du Hasard' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Multiplier les Pains

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant


Sujets similaires

-
» New York Islanders ! Roster tout frais comme des petits pains chauds !
» Cloner un pokemon par la GTS dans XY
» Nouvelles de Growing Pains
» Ultimate Team NHL 15
» Pains, croissants et petite monnaie. [Antonio DiGonzales / Octavie Serge]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star City Heroes :: Administration :: Archives :: Archives des Rencontres-