AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Partagez|

Qui veut voyager loin ménage sa valise - Alex

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
avatar

Invité

Invité
Généralités
Feuille de RP
Jeu 13 Avr - 20:22 Message | (#)

Alex éprouvait une certaine empathie pour le Dieu. Il avait été capable de retrouver son premier serpent grace aux fabuleux outils que proposait la technologie et les réseaux modernes, mais hélas, le célèbre moteur de recherche n’avait su lui donner plus d’indications sur ses possessions, ou les possessions de sa famille. La norvégienne en était assez étonnée, mais en même temps, elle comprenait que certains objets ou certains êtres restent dans des réseaux plus souterrains.

Pas de chance. Mais cette ville c’est un peu une plaque tournante, pas mal de choses circulent, ça viendra.

Elle l’espérait pour lui ! C’est que cette affaire l’avait intéressée, quoi. Et puis, quand même, découvrir qu’un authentique dieu antique se promenait en ville, c’était surprenant aussi ! Enfin, pour peu qu’elle soit toujours à Star city, et pas à l’autre bout du monde. Elle n’avait pas pensé à jeter un oeil dehors pour s’en assurer. Oups ?
Pour le moment, elle partait du principe qu’elle était toujours dans sa ville, puisque Raphaël avait bien répondu concernant le Jardin du Dragon.
La révélation qui suivit la laissa bouche bée. La bouche en “o”. C’était assez … osé ? Ou courageux ? Alex n’était pas très au fait des normes sociales, mais avoir la main de son fils en guise d’artefact lui paraissait assez étrange en termes relationnels.

Oh, j’en ai entendu parler, oui. Et oui, je sais pas exactement pourquoi, mais ça fait partie du rituel.

Quand à la main de gloire… Pouvait-elle posséder des attributs qu’avaient l’homme de son vivant ? Voilà une bonne question ! Des mages qui continuaient d’officier après leur mort par divers moyens, souvent peu recommandables, existaient. alors pourquoi pas ? Ca n’était pas une mutation, mais bien une sorte d’enchantement qui avait peut-être survécu à la mort de son porteur.
Elle se concentra pour obtenir plus d’informations : Elle se focalisait sur l’objet, et fermait les yeux pour mieux sentir les différents sentiments qu’il lui évoquait. Des flux d’information un peu bruts, qu’elle réorganisait avec des images, des idées… Il y en avait un certain nombre ici, et Alex finit par hocher la tête.

Faut croire que même dans la mort, il n’a pas perdu votre cadeau. Par contre je saurais pas vous dire quelle combinaison il faut faire.

Ce qui était curieux dans l’affaire, c’est qu’il n’avait pas fait la main lui même. Enfin, d’un côté c’était rassurant : il n’avait pas profané le corps de son propre fils. Mais c’était toujours étrange à imaginer.

J’imagine que ça doit être compliqué de retrouver tous vos trucs. Déjà, ici, c’est quand même vachement loin de la Grèce. Ou de l’Olympe.

En parlant d’Olympe, d’ailleurs, et comme la curiosité d’Alex ne tarissait jamais, d’autres questions lui montaient en tête. Et elle ne se fit pas prier pour les évacuer par voie orale.

D’ailleurs, pourquoi vous êtes ici ? Vous avez pas encore eu de problèmes avec nos, euh… organisations ? Enfin, je dis ça parce que ça touche un peu indirectement mon travail à l’UNISON. C’est bien le genre à venir vous embêter pour vous demander vos papiers d’identité, ou une autorisation de séjour, et ce genre de trucs. Enfin, moi j’compte pas vous embêter hein, c’est pas mon boulot et j’trouverais ça ennuyeux à mourir.

Elle avait repris les papouilles du serpent, qui ne s'en plaignait pas jusque là.
Revenir en haut Aller en bas

Indépendant Neutre
avatar

Raphaël Mercury

Indépendant Neutre
Généralités
Hermès
ϟ Nombre de Messages : 797
ϟ Nombre de Messages RP : 499
ϟ Crédits : Angel Dust Tumblr
ϟ Doublons : Cass Flemming - Seto Shigemitsu
ϟ Célébrité : Gaspard Ulliel
ϟ Âge du Personnage : 32
ϟ Statut : Dans une amitié avec beaucoup d'avantages avec un cauchemar
ϟ Métier : Voleur
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 3
ϟ Particularités Physiques:
Jeu 13 Avr - 21:00 Message | (#)

Vous êtes optimiste” s’amusa l’Olympien.

Ceci dit, elle n’avait pas tort. Star City était une ville intéressante à bien des égards. En plus… que représentaient quelques années pour un être qui en avait déjà plusieurs milliers sous les talons?

Lui non plus ne savait pas dans quelle mesure la pendaison était important dans le rituel de fabrication. Depuis qu’il avait découvert les circonstances de la mort de son descendant, et ce détail intéressant, il se posait certainement des questions. Par exemple… avait-on délibérément pendu son fils pour fabriquer une Main de la Gloire? L’acte avait-il été prémédité? Autant de réponses qu’il aurait pu obtenir… mais à quel prix?

La révélation que la main d’Autolycos avait conservé, même dans la mort, sa bénédiction, lui fit plus d’effet qu’il ne voulait bien l’admettre. Que voulez-vous… Hermès avait un coeur… Et il voyait aussi les effets immédiats de cette information. S’il y avait une combinaison de doigts à faire pour activer de pouvoir, il la trouverait.

Vous n’avez pas idée” soupira Hermès, comme si le voyage jusqu’à l’Olympe impliquait de prendre cinq bus, douze avions, sept trains et une quinzaine de covoiturages, et non pas un simple claquement de doigts.

Il but une gorgée de son café, et étendit ses longues jambes devant lui. Elle avait certainement des questions pertinentes pour une humaine de son âge.

Pour retrouver tous ces objets. Il faut bien que quelqu’un s’y colle, et j’ai perdu à la courte-paille. Ils sont trop dangereux pour être laissé à l’humanité”.

Mensonge éhonté bien sûr, il était ici de son plein gré, mais il se voyait mal l’avouer à son invité, surtout vu sa dernière remarque. L’UNISON… L’organisation n’avait jamais cherché à le renvoyer chez lui… Il n’avait même jamais côtoyé l’un de ses agents, à sa connaissance en tout cas. Jusqu’à maintenant. Son invitée lui apparaissait comme un peu trop naïve pour le tromper, pour autant, il se demandait s’il ne devait pas assurer ses arrières… par précaution. Et il avait peut-être une idée.

Vous me laisseriez jeter un oeil à l’intérieur de votre valise? Sous votre surveillance, bien sûr”.

Loin de lui l’idée de la voler. A moins qu’il ne repère quelque chose de particulièrement intéressant. Mais de vraiment très intéressant. Une cuillère, ça ne l'intéressait pas.

J’ai longtemps eu une dimension de poche moi aussi, mais je n’ai jamais pu y entrer. Je suis curieux de voir à quoi ressemble la vôtre”.

Anástasi participa plus ou moins volontairement à cette tentative de persuasion en réclamant encore plus de caresse à la jeune femme. Mais Hermès, dieu des marchands, et de l’éloquence, avait un dernier argument dans sa poche.

Je vous laisserais examiner mon caducée. Je le laisserais entre vos mains aussi longtemps que vous me laisserez entre vos murs si vous voulez”.

Elle n’allait tout de même pas refuser d’examiner un artefact divin de cet acabit, si?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




"I'm the God of everything no one else wants to do"
- Hermes, probably

avatar

Invité

Invité
Généralités
Feuille de RP
Jeu 13 Avr - 22:36 Message | (#)

Alex n’arrivait décidément jamais à savoir si Raphaël était sérieux ou pas quand il répondait à ses question. Mais bon, concrètement, il ne lui devait rien alors peu lui importait s’il lui racontait des bêtises. En tout cas, elle était naïve et avait tendance à mettre sur un piédestal tout ce qui était magique. Donc s’il lui affirmait avoir des intentions super louables, elle le croyait. C’était bête, mais c’était ainsi. Elle avait d’autant plus envie de l’aider après ce genre de révélations, même si elle pouvait en faire assez peu.

Se contenter de partager leurs savoirs et d’étudier les attributs du Dieu (pas ceux là) était déjà une excellente compensation à l’idée d’avoir été plus ou moins kiddnappée.

Oh, bien sur vous pouvez jeter un coup d’oeil. Faites juste pas trop attention au désordre. Et euh à la propreté ?

Propreté qui justement n’était pas au rendez-vous. C’était clair et net. Enfin, il le verrait bien à l’intérieur. La perspective de pouvoir jeter un oeil à un objet aussi légendaire que le caducée la faisait littéralement vibrer ! Pour rien au monde elle n’aurait décliné une telle opportunité. Du coup, elle présenta la valise ouverte, au sol, comme une trappe. C’était la façon la plus commode de s’en servir. Puis elle descendit l’échelle la première. D'ailleurs, une chaussette reposait sur l'une de ses barres.

L’échelle menait à la pièce principale. Dans cet appartement, le sol était d’un bois clair et lisse, et les murs étaient blancs, pour peu qu’on arrive à les apercevoir derrière la masse de mobilier et d’objets en tous genres. Elle était relativement grande et avait des airs de bibliothèque, avec de très nombreuses étagères, des supports sur lesquels étaient posés divers objets de la collection d’Alex, et tout autant de livres. Certains objets magiques venaient même s’intercaler entre deux séries d’ouvrages, comme si leur place avait toujours été là. Il n’y avait pas de télévision, mais la norvégienne avait quand même songé à mettre un coin détente avec un canapé, une table basse et des poufs pour s’installer tranquillement. Contre un mur, un bureau encore plus encombré que la table basse, avec un ordinateur portable éteint. Sur leur droite, un bar séparait partiellement l’espace principal d’une petite cuisine contenant uniquement le minimum nécessaire.
Pas la peine de demander comment Alex était alimentée en gaz et en électricité : Elle n’en avait pas la moindre idée. TGCM ?

Des objets étaient étalés un peu en vrac, avec un livre et un carnet griffonné sur la table basse. Au sol aussi, une pile de livres rivalisait en hauteur avec la table basse. Le petit bar était quelque peu encombré de vaisselle à la propreté douteuse.
Alex désigna une porte sur leur gauche.

Là bas c’est la salle de bains, y’a rien de passionnant. Et la porte d’à côté c’est ma chambre. C’est pareil qu’ici, sauf qu’y a un lit, des vêtements partout, et qu’y a pas d’étagères pour mettre les objets, alors ça traine. Enfin, on dirait pas comme ça mais dans ma tête c’est organisé, je perds jamais rien.

Sauf que si elle ne perdait jamais rien, ça n’était certainement pas grâce à son “organisation”. C’était simplement parce qu’elle était capable de sentir et donc de retrouver instinctivement l’objet qu’elle cherchait.
Les lieux étaient étrangements lumineux. La norvégienne avait bidouillé la configuration magique de la valise pour y avoir des lumières qui éclairaient comme de jour, mais ne venaient pas heurter les yeux des visiteurs.
Revenir en haut Aller en bas

Indépendant Neutre
avatar

Raphaël Mercury

Indépendant Neutre
Généralités
Hermès
ϟ Nombre de Messages : 797
ϟ Nombre de Messages RP : 499
ϟ Crédits : Angel Dust Tumblr
ϟ Doublons : Cass Flemming - Seto Shigemitsu
ϟ Célébrité : Gaspard Ulliel
ϟ Âge du Personnage : 32
ϟ Statut : Dans une amitié avec beaucoup d'avantages avec un cauchemar
ϟ Métier : Voleur
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 3
ϟ Particularités Physiques:
Ven 14 Avr - 18:34 Message | (#)

Hermès était un Olympien. En tant que tel, il n’était pas franchement étouffé par la modestie. Pour le dire simplement, il pétait plus haut que son cul, mais si on lui avait demandé son avis, il aurait certainement dit qu’il pétait plus haut que son cul, oui, mais à raison, vu qu’il était le meilleur entourloupeur de la Terre Prime et d’ailleurs. Très franchement, il ne s’était pas pour autant attendu à ce qu’il soit aussi facile de convaincre son invitée de le laisser visiter son chez elle. Il se demandait même s’il n’aurait pas pu faire sans son caducée

En fait, la jeune femme ne semblait même pas s’inquiéter de la possibilité qu’il ait pu lui voler un truc, alors même qu’elle savait qui il était. Tout au plus lui signala-t-elle d’ignorer l’état de bordel et de saleté de l’endroit. Soit elle avait prévu le coup contre les vols, soit elle était vraiment aussi naïve que ça. A ce stade, Hermès penchait pour cette deuxième solution.

Il laissa sa tasse sur la table et la suivit dans sa valise. L’effet était pour le moins saisissant. C’était un peu comme entrer dans le sol, et découvrir qu’il y avait une pièce entière là-dessous. Le premier instinct de l’Olympien ne fut pas d’examiner les objets magiques, pourtant présent en profusion, mais les murs et le sol de la valise. Lui-même n’avait pas spécialement d’affinités avec la magie, mais il avait “emprunté” et vu assez de choses ensorcelées pour savoir reconnaître de la belle magie quand il en voyait, et cette valise était certainement une pièce d’exception.

Très impressionnant” commenta-t-il enfin.

Il s’approcha enfin des étagères, sans daigner s’intéresser à la salle de bain ou la chambre. Son instinct lui soufflait que le plus intéressant se trouvait ici. Il effleura quelques objets du bout des doigts, déchiffra le titre de quelques ouvrages, en lâchant des commentaires comme “oh, intéressant” ou “j’ai la première édition de celui-là. Il est un peu sauvage. On dit qu’il a mangé son auteur”.

Il n’avait pas non plus oublié qu’il avait promis à Alex autant de temps avec son caducée en main que lui-même en passerait ici, aussi l’Olympien ne s’attarda pas spécialement. Il ne résista tout de même pas à la tentation d’essayer un peigne magique posé sur une étagère. Un coup d’oeil dans un miroir lui apprit qu’il avait suffit d’un coup de peigne pour qu’il se retrouva avec les cheveux bleus. Peut-être pas le plus seyant. Quoique… ça lui donnait un style. Il aurait été curieux de savoir s’il pouvait ouvrir un portail ici, mais n’avait, pour des raisons évidentes, pas envie d’essayer l’expérience devant la demoiselle.

J’espère que ça part au lavage?” se renseigna-t-il en pointant sa chevelure. “J’ai passé l’âge d’une crise d’ado”.

Ceci dit, c’était une question intéressante. Quand on était un être pratiquement immortel, et éternel, à quel âge était-on considéré comme un adulte? Car en comparaison d’autres êtres tout aussi éternels, Hermès avait, malgré son grand âge, encore du lait derrière les oreilles.

Les cheveux tout aussi bleus - il était presque assorti aux écailles de son serpent - il ressortit de la valise de la même façon qu’il y était entré. Il récupéra son caducée sur le canapé, et tendit la baguette ailée, mais dénuée de serpent à Alex. Un marché était un marché, et il avait pour l’instant tout intérêt à respecter celui-ci. Au cas où elle aurait encore eu des doutes sur son identité, c’était maintenant très clair.

Si vous avez des questions” l’invita-t-il.

Il ramassa Anástasi avant que le serpent ne se faufila dans la valise. Hors de question qu’il y aille, ça aurait été un coup à ce qu’il y reste, et qu’elle reparte avec lui par inadvertance. Il l’avait perdu de vue assez longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




"I'm the God of everything no one else wants to do"
- Hermes, probably

avatar

Invité

Invité
Généralités
Feuille de RP
Ven 14 Avr - 22:21 Message | (#)

Alex n’avait aucun mérite quand aux propriétés extraordinaires de sa valise appartement. Aussi, face au compliment de Raphaël, elle se fendit simplement d’un :

On me l’a offerte. Ils en ont à la Rose des Vents, mais faut mettre le prix.

Elle même n’aurait probablement jamais eu les moyens de se faire don d’un tel objet. Enfin, elle aurait essayé d’économiser des centaines et des milliers de dollars, mais y serait-elle parvenue ? Rien de moins sur. Et elle n’avait absolument pas les talents nécessaires en magie pour réaliser elle même de tels enchantements. Parce que cet objet était le résultat de nombreuses combinaisons. Ne serait-ce que pour créer une ouverture entre leur dimension et celle-ci, pour régir les lois physiques de cet endroit, et tous les accessoires de conforts. Le mobilier était sur demande. Alex n’avait eu qu’à imaginer l’agencement qu’elle souhaitait pour que les lieux s’y adaptent.
En revanche, l’espace était limité et si elle souhaitait agrandir l’espace, il lui faudrait contacter un mage compétent en la matière. Enfin, elle avait déjà largement de quoi faire et ne se plaignait certainement pas de sa condition !

Elle ne se formalisa pas qu’il touche à certains de ses objets. Elle l’aurait interrompu si c’était trop dangereux ou … trop aléatoire. Pour le peigne, il était déjà trop tard pour elle réagir : Le dieu grec avait une belle chevelure bleutée, maintenant. Le secret de ses folies capilaires avait été dévoilé ! Est-ce que ça partait au lavage ? Oups.

J’crois que vous allez devoir faire un tour chez le coiffeur, désolée. C’est comme une vraie teinture, ça met un bout de temps à partir.

L’avantage de ce peigne, c’est que la couleur était magique : Non seulement elle tenait très bien, mais en plus elle épargnait ses cheveux. Ils n’étaient ni asséchés ni abimés par la procédure. L’inventeur de cet objet aurait pu devenir riche s’il avait investi pour les salons de coiffure, mais il avait préféré le partager en petit comité. Alex faisait partie des heureux élus !

Ca vous va pas si mal, hein. Y a un petit côté chanteur de punk-rock.

S’amusa-t-elle. Parce que bon, c’était un peu rigolo quand même, surtout compte tenu de l’identité du concerné, de le voir comme ça. S’il n’aimait pas, il avait intérêt à prendre vite rendez-vous chez un coiffeur un peu talentueux.
La norvégienne embarqua l’un de ses carnets avec elle pour sortir de la valise. Elle avait besoin d’au moins ça pour étudier correctement l’objet rare et puissant que lui tendait le dieu.

La classe.

Elle était toujours aussi soigneuse et délicate avec les objets magiques, et d’autant plus avec celui-ci qui était connu dans le monde entier. Elle en avait bien sur senti les propriétés, et pouvait maintenant profiter pour admirer la qualité de la manufacture, du bois et des détails qu’il présentait. Bien sur, elle notait le tout sur un carnet, à côté d’un griffonnage rapide, néanmoins assez détaillé, de l’artefact.

Je savais pas du tout que les serpents pouvaient s’en séparer. C’est de leur propre volonté, où il s’est passé quelque chose ?

Tout ça, elle était prête à le prendre en note aussi. Tout était bon à savoir. Surtout si elle faisait partie des rares au courant. C’était un peu comme être VIP dans la loge de son acteur préféré, sauf que là c’était pas juste le dieu des jeunes sur twitter, c’était un vrai de vrai.
Elle avait posé son regard sur Anastasi, alors qu’elle rendait le caducée à son propriétaire. Il n’avait pas trop tiré la corde dans la valise, alors elle n’allait pas non plus abuser de sa patience.
Revenir en haut Aller en bas

Indépendant Neutre
avatar

Raphaël Mercury

Indépendant Neutre
Généralités
Hermès
ϟ Nombre de Messages : 797
ϟ Nombre de Messages RP : 499
ϟ Crédits : Angel Dust Tumblr
ϟ Doublons : Cass Flemming - Seto Shigemitsu
ϟ Célébrité : Gaspard Ulliel
ϟ Âge du Personnage : 32
ϟ Statut : Dans une amitié avec beaucoup d'avantages avec un cauchemar
ϟ Métier : Voleur
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 3
ϟ Particularités Physiques:
Sam 15 Avr - 13:01 Message | (#)

Alex joua les modestes quant aux extraordinaires capacités de son habitat et dans le fond… et bien elle n’avait pas tort. Elle n’y était effectivement pour rien du tout, puisqu’elle avait eu la valise déjà enchantée. Il se demandait quel prix pouvait bien réclamer son vieil ami le dragon pour un tel bien. Etait-ce seulement possible à chiffrer? Et puis l’argent… Raphaël voulait bien reconnaître de l’utilité des pièces de monnaie et autres billets dans les échanges commerciaux - il était le dieu du commerce, il avait connu le troc, et les dons et contre-dons aussi bien que les échanges impliquant des pièces sonnantes et trébuchantes - mais au final… ce n’était que des chiffres. Il y avait des choses dans ce monde dont la valeur allait au-delà de l’aspect financier. Par exemple, il aurait pu tirer une fortune de la Main de Gloire en sa possession, mais l’idée ne lui aurait jamais effleuré l’esprit. Les aspects pratiques et sentimentaux attachés à l’artefact allaient bien au-delà des centaines de milliers de dollars qu’il pourrait hypothétiquement en tirer.

J’imagine que je ferais avec” répondit l’Olympien - il en était de nouveau rendu à observer son reflet dans le miroir de son salon. Cette coloration était un sacré changement, et pourtant… il s’y faisait déjà. Il avait bien envie de garder ces cheveux comme ça, au moins pour une semaine ou deux. Peut-être de l’agiter sous le nez de son illustre paternel, rien que pour le plaisir de sa réaction. “Au moins le bleu va avec mes yeux”.

Il fallait voir le bon côté des choses. Il aurait pu avoir les cheveux roses fuschia. Loin de lui l’idée de dire que le rose était pour les filles, le bleu pour les garçons, blablabla. Il trouvait cette histoire de couleurs genrées parfaitement stupide. Plus pragmatiquement, le fuschia ne le mettait pas en valeur. Du violet, peut-être? Mais il n’allait pas réessayer de se peigner, des fois que ce second essai ne lui plaise pas. Il resterait sur le bleu.

Je n’ai aucun mérite non plus” répondit-il à son émerveillement face à l’une de ses possessions divines les plus connus. “C’était un cadeau de mon frère”.

Apollon, plus précisément. Parce que dans son cas, parler de “son frère” sans plus de précision était un risque de qui pro quo. La faute à son paternel, un peu trop prompt à semer des bâtards partout. En tout sérieux, Hermès n’aurait pas été capable d’évaluer le nombre de ses frères et soeurs. En plus, certains étaient aussi ses cousins, ses neveux, ses petits-enfants… Peut-être tout ça à la fois.

Vous admettrez que ce n’est pas spécialement drôle d’être attaché à un bout de bois quand on est une créature mystique avec son petit caractère. Pas vrai?

La question s’était adressée à Anástasi, et le serpent se contenta d’un sifflement évocateur. Hermès ne précisa pas qu’en l'occurrence, la disparition de ses serpents étaient des siècles plus tôt avaient plutôt été un acte indépendant de sa volonté. Ce n’était pas une information à confier à n’importe qui.

Il récupéra son bien quand elle le lui rendit. Il n’avait, bien entendu, pas loupé une miette de ce qu’elle annotait sur son carnet, et il ne lui semblait pas avoir vu quelque chose de compromettant. Elle n’avait pas eu l’objet en main assez longtemps pour en découvrir tous les secrets, et l’Olympien préférait que les choses restent ainsi.
Il n’avait pas oublié sa promesse et alla chercher la mue d’Anástasi. Il la destinait initialement à son ami Médomaï, mais comme le dragon n’était pas au courant, il ne le regretterait sûrement pas. Juste avant de la remettre à Alex en revanche, il se fendit d’une demande pleine de sens.

Les autorités compétentes - comprendre l’archimage - sont au courant de ma présence ici. Pour autant, je n’ai pas envie de la crier sur les toits. Je vous demanderais donc de ne pas mentionner ma présence à l’UNISON. Ou à qui que ce soit d’ailleurs. J’ai assez soupé des demandes humaines dans l’Antiquité pour avoir mérité un peu de tranquillité dans la modernité”. Il se fendit d’un sourire franchement amical, qui détonna avec ce qu’il ajouta ensuite. “Je suis le dieu des voleurs, je ne pense pas que vous ayez envie de m’avoir pour ennemi”.

Lui bien sûr, disait ça comme ça, par simple précaution. La jeune femme lui semblait assez naïve pour ne pas avoir ne serait-ce qu’envisager de mentionner sa présence ici. Il partait tout de même du principe qu’il valait mieux prévenir que guérir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




"I'm the God of everything no one else wants to do"
- Hermes, probably

avatar

Invité

Invité
Généralités
Feuille de RP
Sam 15 Avr - 16:53 Message | (#)

Alex était pour le moment franchement ravie de sa virée surprise. C’était fort, quand même : Elle avait réussi à sortir de chez elle et à rencontrer quelqu’un sans le faire exprès. Genre, elle avait juste passé une grosse nuit, et hop en se réveillant, quelqu’un avait fait tout le boulot. Et ça n’était pas n’importe quelle rencontre. Limite, si ça n’impliquait pas les risques de se retrouver face à un individu dangereux, elle aimerait se réveiller tous les matins face à quelqu’un d’autre qui avait jugé bon de ramasser sa valise. Ca pouvait être une philosophie de vie assez… particulière, peut-être enrichissante aussi ! Tant qu’elle ne finissait pas face à un policier persuadé de tomber sur une valise piégée.

Elle secoua la tête lorsque le dieu répondit à sa question, concernant les serpents.

C’est vrai, ça doit pas être super sympa. Si ça se trouve ça leur file des crampes.

Elle non plus n’y serait pas restée. Déjà, elle ne savait pas tenir en place quelle que soit la situation plus de cinq minutes, alors de là à rester enroulée des années autour d’un bâton… Non merci ! Bon, c’était vraiment simplifier la chose, mais elle comprenait aisément que les reptiles souhaitent dégourdir leur absence de pattes.
Du coup, difficile de savoir où se trouvait le second aujourd’hui. Elle ne désespérait pas de voir un jour le caducée complet, avec les deux bestioles et tout. Mais ce jour n’était certainement pas arrivé.

Vous me préviendrez quand vous aurez trouvé le second ? J’suis quand même vachement curieuse de voir ça.

Bon, loin de là l’idée de trop en demander à la divinité, elle restait tranquille et respectait son engagement concernant le temps passé à observer la baguette d’olivier ailée.
Elle reçut avec grand joie la peau de mue d’Anastasi que lui confia Raphaël. Son comportement et sa façon d’être changeait toujours radicalement lorsqu’on lui mettait un truc précieux en main. On aurait pu l’imaginer toujours aussi erratique et insouciante, mais non. Elle prenait toutes les précautions du monde et avait des gestes précis, professionnels.

Waouh, merci.

Elle était vraiment reconnaissante. Et haussa un sourcil face à la demande et aux explications du Dieu. A vrai dire, ça ne lui était même pas venu à l’idée de le dénoncer ou de hurler sa présence sur tous les toits. Elle était un petit peu VIP en quelques sortes. Outre sa non-envie de se faire piquer ses affaires.

Oh vous en faites pas, j’dirais rien. Tant que vous faites pas de bêtises, personne se posera de question de toute façon.

Elle hocha la tête, assez convaincue. S’il ne se faisait pas remarquer, aucun raison que l’UNISON envoie des gens pour le trouver, ni qu’on lui pose la moindre question.
Elle ferma la valise derrière elle, au cas où un certain reptile se décidait à y entrer par erreur.

Si jamais vous avez besoin d’un truc, vous savez où j’habite… D’ailleurs, on est où ?

C’est qu’elle n’allait pas lui tenir la jambe des années non plus, mais… Autant savoir comment rentrer chez elle, non ?
Revenir en haut Aller en bas

Indépendant Neutre
avatar

Raphaël Mercury

Indépendant Neutre
Généralités
Hermès
ϟ Nombre de Messages : 797
ϟ Nombre de Messages RP : 499
ϟ Crédits : Angel Dust Tumblr
ϟ Doublons : Cass Flemming - Seto Shigemitsu
ϟ Célébrité : Gaspard Ulliel
ϟ Âge du Personnage : 32
ϟ Statut : Dans une amitié avec beaucoup d'avantages avec un cauchemar
ϟ Métier : Voleur
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 3
ϟ Particularités Physiques:
Sam 15 Avr - 22:00 Message | (#)

Si le serpent mystique avait pu parler, il aurait sûrement été d’accord avec elle. Anástasi, plus que Psychí, n’aimait pas rester sous sa forme pétrifiée. Hermès se souvenait de discussion avec lui, on pouvait même parler de négociations, pour qu’il reste tranquille, enroulé autour du caducée, le temps qu’il règle quelque chose. La créature avait certainement son petit caractère… et encore. Psychí était pire.

Si vous promettez de me prévenir quand vous tomberez sur un artefact divin” répondit-il du tac au tac.

Hey, il ne perdait pas le nord hein ! En plus, elle le lui avait proposé. Comme en plus, il était tout à fait possible qu’il ne remette pas tout de suite la main sur Psychí, l’accord pouvait se révéler plus que bénéfique. Surtout que pour l’instant, il ne coûtait pas bien cher. Quelques papouilles à Anástasi, un tas d’écailles, et quelques croquis et notes sur ses autres possessions...

Je serais sage” affirma-t-il avec un clin d’oeil.

Enfin sage… selon sa propre définition, qui n’était peut-être pas la plus admise.

Toujours à Star City. Si vous remontez dans votre valise, je peux vous déposer chez vous d’un claquement de doigts”.

Et il le pensait d’une manière tout à fait littéral. Peut-être même que si elle était sage, il ouvrirait un portail pour elle, devant, très probablement, ses grands yeux ébahis. Dans les deux cas, elle ne verrait pas précisément où elle était à Star City. Ce qui n’était pas pour lui déplaire. Ceci dit, il était aussi parfaitement conscient qu’elle pouvait le retrouver en traquant ses possessions. Notamment Anástasi.

A mon grand étonnement… je crois que je vous aime bien”.

Et l’étonnement n’était pas feint, et méritait franchement d’être souligné. Non pas qu’il n’avait pas de cœur, ou qu’il ne s’était jamais pris d’affection pour des humains. Sauf que d’ordinaire, les humains en question étaient des voleurs, des marchands, des guides, des orateurs, enfin des gens liés de près ou de loin à son domaine d’activité. Or, Alex n’était rien de tout ça. Il ne détectait pas la plus petite parcelle de tromperie chez elle. Elle était probablement le genre de personne qui gâchait la surprise en révélant le cadeau en avance plutôt que de mentir. Il esquissa un sourire. Il aimait assez l’enthousiasme naturel de la jeune femme. C’était… rafraîchissant. On aurait dit Athéna, en beaucoup moins coincée.

Si jamais vous avez un jour besoin d’aide, n’hésitez pas à m’adresser une petite prière”.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




"I'm the God of everything no one else wants to do"
- Hermes, probably



Qui veut voyager loin ménage sa valise - Alex

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2


Sujets similaires

-
» Jour 3 - Qui veut voyager loin ménage son chocobo !
» Lire c'est voyager ; voyager c'est lire. [V. Hugo]
» Veut voir Abdel mais tomber sur Nirina (Pv elle)
» Retour aux bercailles [Qui veut]
» OH CONS SEYE ELEC TORO ! VOTRE 12 JANVIER N'EST PAS LOIN !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star City Heroes :: Administration :: Archives :: Archives des Rencontres-