AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Partagez|

Vol au-dessus d'un nid de lucioles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Indépendant Neutre
avatar

Raphaël Mercury

Indépendant Neutre
Généralités
Hermès
ϟ Nombre de Messages : 798
ϟ Nombre de Messages RP : 500
ϟ Crédits : Angel Dust Tumblr
ϟ Doublons : Cass Flemming - Seto Shigemitsu
ϟ Célébrité : Gaspard Ulliel
ϟ Âge du Personnage : 32
ϟ Statut : Dans une amitié avec beaucoup d'avantages avec un cauchemar
ϟ Métier : Voleur
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 3
ϟ Particularités Physiques:
Lun 27 Mar - 15:29 Message | (#)

Comme beaucoup de ses semblables, Raphaël était prompt à l’ennui. C’est qu’il finissait toujours par arriver un moment où on avait tout vu, tout fait, tout entendu. L’ennui, c’était précisément ce qui avait poussé Hermès, dieu des voleurs, etc. à quitter l’Olympe pour la Terre Prime.

Sauf que la Terre avait beau être animée, il arrivait encore au dieu de s’y ennuyer. Justement comme ce soir. Aucune aventure haletante à l’horizon, aucune piste à remonter pour sa quête de ses attributs perdus,... Il n’avait même pas envie de voler quelque chose, juste pour le plaisir de voler quelque chose. Il venait de dérober Désespoir, la monture du Cavalier de la Mort. Autant dire que tout paraissait bien plat et peu digne de sa personne à côté.

La divinité en était presque à se dire que c’était l’ennui qui finirait par avoir sa peau d’Olympien quand il décida de se ressaisir. L’aventure n’allait pas venir le chercher sur son canapé, alors il allait la provoquer. Il n’était pas sorti voler, juste pour le plaisir de voler, depuis une éternité. C’était pourtant l’une de ses activités favorites. Lui qui pouvait voyager d’un point à l’autre de la Terre Prime d’un claquement de doigt avec ses portails dimensionnels aimaient parfois prendre le temps d’emprunter le chemin le plus long. Et puis… la dernière fois qu’il avait fait un tour en volant, il avait fini par se mesurer à la course face à une jeune femme dotée de la même capacité. Peut-être qu’il serait aussi chanceux ce soir, et qu’il trouverait de quoi occuper sa soirée.

Il avait enfilé un blouson pour l’occasion - à son âge, on ne sous-estimait plus le froid qui nous cinglait quand on volait à basse-altitude avec le vent qui nous cinglait le visage - et décolla dans le ciel de Star City.

Ce qu’il appréciait tout particulièrement dans cette ville, c’est que sa présence passait des plus inaperçus. Un type volant de plus ou de moins, ça n’avait rien d’extraordinaire dans cette ville. Et puis il avait pris soin de revêtir des couleurs sombres, et la lune était cachée par des nuages bas. Autrement dit, à moins de lever la tête pile au bon moment et d’avoir la vision d’un lynx… personne ne le verrait.

De toute façon, il s’était empressé de quitter le centre-ville pour se diriger vers la côte. Peut-être pourrait-il aller jusqu’à Paris? Bon… il n’aurait peut-être pas la patience de parcourir les 5.800 et quelques kilomètres en volant, mais rien ne l’empêchait de voler un moment au-dessus de l’Atlantique, et de finir le voyage via un portail dimensionnel. Il pouvait y être dans la matinée. S’acheter des croissants, et s’installer sur un toit pour les manger face à un lever de soleil sur la Tour Eiffel. Et puis sans valoir le vin olympien, le vin français n’était pas si mal, il pouvait en profiter pour en ramener une ou deux?

Comme il n’avait jusqu’ici pas de destination précise, il s’était contenté de filer vers le Sud-Est et survolait à présent Bayview et sa coast road, mais rien ne l’empêchait de changer de cap. Il s’apprêtait justement à changer de direction, quand ses yeux bleus furent attiré par la silhouette d’une structure humaine, perdue au milieu des arbres. Ce n’était pas sa première expédition volante dans cette partie de la ville, et il avait déjà repéré ce bâtiment lors d’un vol précédent. Seulement il ne s’en était jamais approché.

La seule différence était que ce soir, contrairement aux fois précédentes, il s’ennuyait vraiment. L’Olympien oublia Paris aussi rapidement que l’idée lui était venue et entama sa descente pour se rapprocher de ce qui avait tout l’air d’être une maison. Et pas juste, une maison, une villa aux immenses baies vitrées auquel il accorda un sifflement appréciateur.

Il se posa sans aucune hésitation sur la terrasse, juste à côté de la piscine, et explora les lieux les mains dans les poches, comme s’il était parfaitement à sa place ici et qu’il venait d’arriver ici de la manière la plus naturelle possible.

Il ignorait qui pouvait bien vivre ici, mais visiblement, personne n’était là. En tout cas, les lumières étaient éteintes. L’Olympien ne se gêna pas et colla presque son visage contre la baie vitrée pour observer le salon. L’intérieur avait l’air aussi beau que l’extérieur… et sa curiosité était définitivement piquée. Il considéra la baie vitrée, la taille et la localisation de la maison, et songea qu’il y avait probablement des tas de système de sécurité. Sans doute une alarme. Peut-être même que les fenêtres étaient renforcées.

Cependant, il n’avait pas besoin de réfléchir pendant des heures au moyen le plus simple d’entrer dans la villa. Aucun système de sécurité ne pouvait empêcher l’ouverture d’un portail. Un claquement de doigt plus tard et un portail s’ouvrait à côté de lui, en même temps qu’un autre apparaissait au milieu du salon. Il n’eut besoin que d’un pas pour franchir le premier portail et ressortir par le second. Si jamais une alarme se déclenchait… eh bien il ressortirait de la même façon. Dans le cas contraire, il n’hésiterait pas à explorer les lieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




"I'm the God of everything no one else wants to do"
- Hermes, probably

Cartel Rouge
avatar

Lukaz Le Guen

Cartel Rouge
Généralités
Solar

ϟ Nombre de Messages : 6002
ϟ Nombre de Messages RP : 676
ϟ Crédits : Eden Memories
ϟ Doublons : Ezekiel Nakamura
ϟ Célébrité : Tom Felton
ϟ Âge du Personnage : 28 ans
ϟ Statut : Célibataire libertin
ϟ Métier : Voleur du Cartel Rouge
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 5
ϟ Particularités Physiques:
Mar 4 Avr - 22:10 Message | (#)

Si Fallaenn était un projet qui avait été décidé à deux, cela faisait maintenant longtemps que Lukaz y vivait tout seul. Enfin, ça avait été vrai jusqu'à il y avait quelques mois mais les choses avaient ensuite changé, quand le voleur avait ramené dans ses bagages deux créatures du Royaume des Rêves. Il y avait d'abord eu Alice, création onirique issue d'un jeu vidéo. Puis, il y avait eu Casey, double étrange et maléfique de Victoria Neutron-Grey, la sœur de Chase qui était justement ce fameux deuxième participant à la création de la villa marine. Comme quoi, tout se recoupait !

Et pourtant, malgré le monde qui vivait dans cette maison, ce soir-là, elle était totalement vide. Casey devait probablement se trouver à son club, comme tous les soirs depuis qu'elle l'avait ouvert tandis qu'Alice... Et bien, elle devait être la seule à le savoir. De son côté, Lukaz avait eu une soirée libre et il en avait profité pour aller faire un tour avec la Nisshoku, la voiture aimablement conçue par le Docteur Otaku. Il n'avait pas souvent l'occasion de la sortir mais il appréciait beaucoup les gadgets et les équipements dont elle avait été dotée. La soirée se présentait donc sous les meilleurs auspices, même si le Breton n'avait pas vraiment de programme défini, quand une alerte d'intrusion s'afficha directement sur le pare-brise.

Activant un bouton sur sa montre-bracelet, Lukaz entra en contact avec MEDEE, l'intelligence artificielle qui gérait ses différentes installations, certains de ses véhicules et qui lui fournissait ses gadgets. Autant dire qu'elle était d'une importance capitale dans la carrière criminelle de Solar.

« Qu'est-ce qu'il se passe ? »

« Un individu vient de s'introduire à Fallaenn par des moyens non conventionnels. Il se tient actuellement dans le salon. »

« Non conventionnels ? Qu'est-ce que tu veux dire ? »

« C'est difficile à expliquer. Il n'était pas là et soudainement, il y était. »

« Un téléporteur... Le retour du Passeur ? »

« Non. Votre visiteur actuel ne figure dans aucune de mes bases de données. »

« Bien, je rentre très vite. Arrange-toi pour qu'il n'emporte rien. Au pire, tu n'as qu'à lui envoyer Clank. »

Lukaz fit dès lors faire un demi-tour à sa voiture pour revenir vers Fallaenn aussi vite que cela lui était possible sur les routes sinueuses de Bayview. Il s'engagea ensuite sur un sentier qui le conduisit jusqu'à l'entrée dissimulée d'une caverne dans laquelle il s'engouffra sans crainte. En effet, cela faisait maintenant quelques temps que le Français avait procédé à d'importants travaux dans les cavernes creusées au cœur de la falaise, afin d'y installer un sanctuaire plus secret et mieux équipé que la villa qui les surplombait. L'idée lui en était venue en lisant des comics et il avait trouvé ça très cool ! Comme cette nouvelle installation bénéficiait d'un garage pour les super-véhicules du voleur, Lukaz s'était arrangé pour avoir un accès depuis l'extérieur et c'était celui-ci qu'il empruntait.

Quelques instants plus tard, il gara la Nisshoku et se dépêcha d'emprunter les escaliers pour rejoindre le sous-sol de la villa elle-même. Il déboucha dans une cave et une nouvelle échelle lui permit de se retrouver dans un local technique. Là, Lukaz se glissa silencieusement dans le couloir qu'il remonta jusqu'à une porte. Au-delà se trouvait le salon et, à priori, l'étranger. Que faire ? Qui était-il ? Un simple voleur ? Ça aurait quand même été un comble... Non, si un téléporteur s'introduisait chez lui alors que tout le monde était absent, c'était qu'il y avait quelque chose d'autre. Une voix se fit alors entendre, celle de Clank. Voilà qui était intéressant ! Peut-être allait-il parvenir à détourner l'attention de l'importun ! Tandis que Lukaz réfléchissait, le robot s'approchait de Raphaël.

« Est-ce que vous désirez un thé ? Alice en a laissé ! »

Entrouvrant la porte, Lukaz jeta un œil dans le salon avant de se glisser dans la pièce. Un instant durant, il se demanda ce qu'il devait faire. Fallait-il qu'il change d'apparence ou devait-il rester lui-même ? Difficile à dire sans savoir à qui il avait affaire... Ainsi, le voleur décida de rester lui-même mais il fit malgré tout apparaître un sabre-laser dans sa main. Il était évident que cette lumière soudaine allait attirer l'attention sur lui mais au moins, l'autre éviterait de bouger. Sauf s'il se téléportait, évidemment.

« Généralement, on s'annonce avant d'entrer chez les gens. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Lumos !

Indépendant Neutre
avatar

Raphaël Mercury

Indépendant Neutre
Généralités
Hermès
ϟ Nombre de Messages : 798
ϟ Nombre de Messages RP : 500
ϟ Crédits : Angel Dust Tumblr
ϟ Doublons : Cass Flemming - Seto Shigemitsu
ϟ Célébrité : Gaspard Ulliel
ϟ Âge du Personnage : 32
ϟ Statut : Dans une amitié avec beaucoup d'avantages avec un cauchemar
ϟ Métier : Voleur
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 3
ϟ Particularités Physiques:
Mer 5 Avr - 21:34 Message | (#)

Quelques pas lui confirmèrent que la demeure était belle et bien vide… ou alors ses occupants dormaient déjà… Il avait certainement déclenché une alarme en entrant - la villa respirait le luxe et criait presque “Oh oui vole-moi” à l’Olympien - mais aucun bruit strident ne vint rompre le silence qui régnait dans les lieux.

Il commença son exploration silencieuse, se limitant pour l’instant à la pièce où il avait atterri. De ce qu’il pouvait en voir - la pièce était plongée dans la pénombre - l’intérieur était aussi beau que l’extérieur… et lui était de plus en plus curieux. La bâtisse avait une vue imprenable, mais était plutôt isolée. Une star quelconque à la recherche de tranquillité? Ou alors quelqu’un de tout aussi riche, mais avec des activités moins avouables. Baron du crime, etc.

Il s’approcha d’une statue qui décorait la pièce, mais eut besoin d’une bonne minute pour l’identifier, dans la faible lumière. Il lâcha un petit rire en se reconnaissant ou en tout cas, en identifiant certains de ses attributs. Il ne connaissait pas le ou la propriétaire, mais il ou elle avait certainement très bons goûts. Il essaya d’examiner le visage, mais difficile de dire s’il lui ressemblait, comme la statue qu’il avait dû détruire au musée, ou bien si ce n’était qu’une vague représentation de son humble personne. Il espérait cette seconde option.

Il en était là de son exploration des lieux quand une petite voix l’interpella. Il se retourna pour se retrouver nez à nez avec une créature pas tout à fait humaine qu’il identifia comme un robot. Son frère, Héphaïstos, dieu des artisans, était lui-même adepte de ce genre de construction mécanique, mais si ses automates bougeaient, il n’était pas pour autant doter d’intelligence.

Non merci. C’est gentil de proposer”.

Il n’avait pas été surpris par la voix du robot, et ne le fut pas plus quand quelqu’un d’autre fit une entrée pour le moins théâtral.

Hum… vous admettrez que c’est quand même beaucoup moins amusant. J’imagine que vous n’êtes pas Alice?

Ce qui portait le nombre d’habitants dans cette maison à trois, si on y incluait le robot, dont une dénommée Alice. L’information ne valait pas grand chose en soi, mais comme il l’avait déjà été dit, Raphaël était curieux, et trouvait amusant de mener son enquête et de grappiller des indices.

Il avisa aussi le sabre lumineux. Il était difficile à louper dans le noir, mais n’inquiètait pas spécialement l’Olympien. Quelles étaient les chances que ce type ait été une divinité, ou que l’arme en question ait été de nature divine ? On aurait certainement pu reprocher à Raphaël d’être un peu trop confiant, mais les divinités étaient suffisamment rares ici pour qu’il se sente en sécurité.

Est-ce une invitation d’ordre sexuel? J’espère que vous ne compensez pas”.

Il montra la pièce d’un geste circulaire de l’index, et commenta en même temps :

J’imagine que vous êtes le propriétaire? Très belle vue. Je dois avouer être un grand fan de la piscine et de la statue”.

Jouait-il avec le feu? Certainement. Il s’était après tout introduit sans invitation ici - et le jeune homme au sabre laser l’avait d’ailleurs souligné - et était plutôt à classer dans la catégorie “tête à claque” pour l’instant. Point positif : il ne s’ennuyait plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




"I'm the God of everything no one else wants to do"
- Hermes, probably

Cartel Rouge
avatar

Lukaz Le Guen

Cartel Rouge
Généralités
Solar

ϟ Nombre de Messages : 6002
ϟ Nombre de Messages RP : 676
ϟ Crédits : Eden Memories
ϟ Doublons : Ezekiel Nakamura
ϟ Célébrité : Tom Felton
ϟ Âge du Personnage : 28 ans
ϟ Statut : Célibataire libertin
ϟ Métier : Voleur du Cartel Rouge
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 5
ϟ Particularités Physiques:
Ven 28 Avr - 15:32 Message | (#)

L'importun déclina la proposition de Clank et Lukaz se demanda si le petit robot comprenait vraiment ce qu'il se passait. Il avait probablement été envoyé là par MEDEE, l'intelligence artificielle qui gérait la maison, mais ne devait pas mesurer la gravité de la situation, contrairement à Lukaz. En théorie, c'était lui qui s'introduisait chez les gens, pas l'inverse ! Tout cela était vraiment très troublant et ça le mettait presque mal à l'aise. Surtout si l'on considérait que personne ne pouvait forcer les lieux et qu'il y avait donc une autre option à considérer, ce qui n'était pas très réjouissant. Si on ne pouvait pas forcer la porte, crocheter la serrure ou briser les fenêtres, il restait toujours possible de se téléporter dans la demeure. Après tout, les lieux avaient été conçus par Chase Neutron-Grey et le meilleur ami de ce dernier était un mutant téléporteur, il aurait donc été problématique de se prémunir contre ce genre d'entrée.

L'intrus répondit à l'apostrophe de Lukaz mais cette réponse ne plut pas vraiment au voleur. Ce type trouvait donc amusant d'entrer chez les gens ? Ça leur faisait un point en commun mais malheureusement, dans la situation présente, ce n'était pas forcément un atout. Ailleurs, Lukaz aurait sans doute pu trouver ça drôle mais dans sa villa, il était hors de question de le faire ! Au mieux, le type n'était qu'un voleur qui avait fait un choix étrange, au pire, il en avait après Solar et sa base secrète, même s'il était à priori impossible qu'il fasse le rapprochement. Ignorant la question posée par l'intrus, Lukaz se contenta de l'observer, prêt à réagir à la moindre entourloupe.

A première vu, l'homme n'était pas très impressionnant. S'il était un téléporteur, ça lui donnait un avantage mais ça impliquait aussi que Lukaz pourrait avoir le dessus en cas de confrontation physique. Et puis, MEDEE veillait au grain sans qu'il ne puisse se douter de quoi que ce soit. Ça faisait un avantage de plus. Enfin, en théorie, parce que vu les propos que l'intrus tenait, il ne devait pas avoir de lumière à tous les étages... Une invitation d'ordre sexuel ? Nan mais c'était quoi ce mec ? Et après, on osait qualifier Lukaz de pervers ! C'était du grand n'importe quoi.

« Je ne crois pas t'avoir invité. »

Même si Clank avait proposé du thé mais ce robot était complètement débile, la faute à un Japonais trop mignon pour qu'on le lui reproche. Lorsque l'intrus fit mention de la statue, Lukaz tiqua, ne sachant pas trop ce que ça signifiait. C'était une babiole qu'il avait dérobée dans un musée français, au tout début de sa carrière, mais à priori, ça n'avait pas une grande valeur. Est-ce qu'il en parlait parce que c'était tout ce qu'il avait pu voir ou alors, est-ce que la statue valait plus que Lukaz ne le pensait ? Il allait falloir mener une enquête. Haussant les épaules mais restant sur ses gardes, le voleur décida qu'on ne le bernerait pas.

« Si c'était la piscine qui t'intéressait, tu aurais pu venir sonner demain, même s'il fait un peu frais pour s'y baigner, en ce moment. » Et puis, une piscine creusée, ça n'avait rien de très étonnant dans le coin ! Toutes les villas devaient en avoir une alors pourquoi celle-ci serait spéciale ? « Mais ça ne me dit toujours pas qui tu es ou ce que tu es venu faire... Ni comment tu es rentré. Ça serait bien que tu t'expliques un peu, si tu veux pas que je m'énerve. Tu n'aimerais pas ça. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Lumos !

Indépendant Neutre
avatar

Raphaël Mercury

Indépendant Neutre
Généralités
Hermès
ϟ Nombre de Messages : 798
ϟ Nombre de Messages RP : 500
ϟ Crédits : Angel Dust Tumblr
ϟ Doublons : Cass Flemming - Seto Shigemitsu
ϟ Célébrité : Gaspard Ulliel
ϟ Âge du Personnage : 32
ϟ Statut : Dans une amitié avec beaucoup d'avantages avec un cauchemar
ϟ Métier : Voleur
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 3
ϟ Particularités Physiques:
Ven 28 Avr - 22:11 Message | (#)

On aurait pu trouver Raphaël étrangement détendu au vu de la situation. Il était désarmé, face à quelqu’un qui ne l’était pas, et paraissait un tout petit peu tendu par la situation. D’un autre côté, l’Olympien s’était lui-même fourré dans cette situation. Et il s’amusait comme un petit fou.

L’invitation a dû se perdre” répondit le dieu des voleurs avec une décontraction qui avait de quoi agacer un peu plus. “Encore heureux que j’ai l’esprit d’initiative, où nous serions passés à côté de quelque chose”.

Le quelque chose en question ressemblant fortement à un début de confrontation, on aurait pu arguer que c’était justement une rencontre dont on aurait pu se passer. Encore une fois, c’était oublié le caractère de la divinité. Son pire ennemi n’était pas le danger, mais l’ennui.

Vous seriez surpris. Peut-être que j’aime qu’on me punisse” rétorqua Hermès avec le ton le plus tendancieux à sa disposition.

Il devait reconnaître au propriétaire des lieux une certaine détermination. Pour autant, il n’était pas spécialement impressionné. Encore une fois, il doutait sérieusement que l’arme soit d’origine divine. A moins de venir du panthéon Star Wars. Il avait regardé les films il y a quelques semaines.

J’imagine que je pourrais répondre à vos questions… mais alors ma part de mystère s’envolerait…” Il se laissa tomber dans le canapé et étendit ses jambes devant lui jusqu’à la table basse. La définition même de faire comme chez soi en somme. Sauf qu’il se rappela que ce n’était pas chez lui, et il fit l’effort de retirer ses chaussures avant de recroiser ses jambes devant lui. “Mais je me sens d’humeur généreuse. Tu peux m’appeler Raphaël. Et toi? Y a-t-il un nom pour aller avec ce visage qui baigne dans la pénombre ?

Il s’était décidé à passer au tutoiement puisqu’après tout, son interlocuteur était décidé à être plutôt familier. Un effet de l’énervement sans doute.

Quant à ce que je fais là… soit je suis venu te voler quelque chose, soit je passais là par hasard. Si j’étais venu te voler, crois bien que tu ne m’aurais pas attrapé. Sauf évidemment si j’avais de bonnes raisons de me faire attraper”.

Toute cette tirade avait été dite sur un ton égal. Difficile de démêler le vrai du faux… et c’était tant mieux. Il avait un mystère à entretenir, ce qui expliquait aussi pourquoi il avait volontairement ignoré la troisième question.

Tu comptes t’en servir?” ajouta l’Olympien en désignant le sabre d’un geste du menton. “Si oui, je te conseille de le faire maintenant. Si non, autant le ranger, non?

Ce n’était pas comme s’il cherchait à s’enfuir, au contraire. Le canapé était plus que confortable, l’environnement agréable et la compagnie… hum… pour l’instant la compagnie était d’humeur massacrante, mais il pouvait changer ça. Il n’était pas le dieu de l’éloquence pour rien. Il pouvait vendre un peigne à un chauve, et il l’avait même déjà fait. Plus d’une fois.

Je n’ai toujours pas envie de thé, mais je n’aurais rien contre autre chose” lança-t-il à l’intention du petit robot. “Bière? Whisky? Le vin fait peut-être un peu trop romantique, non? On se connait à peine, je ne voudrais pas te donner de fausses idées”.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




"I'm the God of everything no one else wants to do"
- Hermes, probably

Cartel Rouge
avatar

Lukaz Le Guen

Cartel Rouge
Généralités
Solar

ϟ Nombre de Messages : 6002
ϟ Nombre de Messages RP : 676
ϟ Crédits : Eden Memories
ϟ Doublons : Ezekiel Nakamura
ϟ Célébrité : Tom Felton
ϟ Âge du Personnage : 28 ans
ϟ Statut : Célibataire libertin
ϟ Métier : Voleur du Cartel Rouge
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 5
ϟ Particularités Physiques:
Dim 28 Mai - 15:06 Message | (#)

Lukaz se considérait comme l'un des meilleurs voleurs de Star City, à tort ou à raison. Il savait qu'il y avait bien d'autres cambrioleurs talentueux, à commencer par la Pie, mais il avait su se creuser son trou dans la profession, que ce soit grâce à ses compétences propres ou grâce à ses pouvoirs de mutant. Comme un moyen de le trouver, l'UNISON menait une enquête à son sujet, sans pour autant connaître la véritable identité de Solar. Et à dire vrai, rares étaient ceux à la connaître. Il y avait bien entendu Casey, à qui le Breton avait été obligé de faire cette révélation et il y avait le Docteur Otaku. Le Mandarin le savait aussi et c'était certainement le cas de la César. Sans parler de quelques membres de la Triade, même si beaucoup avaient perdu la vie depuis... Bien sûr, il restait encore quelques autres personnes mais toutes étaient dignes de confiance sur ce point. Il était donc impossible que quiconque ait parlé en révélant à quelqu'un l'identité de Solar. Autrement dit, ce n'était qu'un pur hasard si un cambrioleur téléporteur venait s'introduire chez lui ? A priori, oui, mais c'était quand même vachement gros, quand on y pensait, non ?

Cela dit, plus l'intrus parlait, plus Lukaz optait pour l'option du hasard. Après tout, ça avait l'air d'être un mec bien tordu... Non seulement, il ne semblait pas se méfier du danger que représentait le voleur mais en plus, il n'arrêtait pas avec ses remarques déplacées ! C'était assez dérangeant dans le sens où Lukaz avait tendance à faire la même chose... Est-ce qu'il était aussi ridicule ? Il allait peut-être falloir qu'il revoit son mode opératoire, s'il voulait avoir l'air crédible et menaçant, à l'avenir. En tous les cas, l'intrus ne semblait pas précisément savoir à qui il avait affaire, sans quoi il aurait davantage été sur ses gardes. A moins qu'il ne le sache parfaitement et qu'il ait prévu le coup... Parano ? Lukaz ne l'était certes pas en temps normal mais il ne pouvait s'empêcher de trouver tout cela louche. Et on ne perdurait pas dans le métier sans être un poil parano.

En s'installant dans le canapé sans qu'on ne l'invite à le faire, l'intrus décida quand même de répondre aux questions. Bien, il n'était donc pas si débile que ça ! Il indiqua s’appeler Raphaël, même si ça pouvait être un faux nom et voulut connaître celui de Lukaz. Hum, voilà qui devenait compliqué. Lukaz pouvait donner son véritable nom puisque dans tous les cas, il suffisait de consulter un annuaire pour découvrir l'identité du propriétaire des lieux. D'un autre côté, il pourrait indiquer le nom de Solar, du fait de l'apparence qu'il arborait mais dans ce cas, cela risquait de griller son identité secrète. Il n'était en effet pas certain que le dénommé Raphaël fasse le rapprochement entre la silhouette ténébreuse et le super-voleur, sans qu'on ne lui souffle alors mieux valait rester dans la prudence.

« Lukaz. C'est écrit sur la boite aux lettres. Tu l'aurais su si tu avais sonné avant d'entrer. »

La suite fut néanmoins plus étrange... Que Raphaël soit venu cambrioler, soit, mais quelles pouvaient être ces autres bonnes raisons ? Laissait-il entendre qu'il savait à qui il avait affaire et qu'il était précisément venu pour cela ? Peut-être tentait-il de se faire passer pour un voleur alors qu'il était davantage un tueur... Se pouvait-il qu'il soit un envoyé du Cénacle qui s'était déjà attaqué à Lukaz et Chase par le passé et qui était le responsable de la destruction du clan Miura ? Le Breton décida de rester sur ses gardes et de ne pas faire disparaître son arme sans en savoir davantage, même si techniquement, il pouvait la faire ressortir en un claquement de doigts.

« Je n'ai pas encore décidé si j'allais m'en servir ou non mais je ne tiens pas trop à tacher le canapé alors je vais attendre de voir. »

Il était évident que Lukaz n'était pas un hôte des plus sympathiques mais en même temps, il fallait le comprendre. Un inconnu s'introduisait chez lui, faisait des mystères, prenait ses aises et tout cela, sans même demander son avis ! N'importe qui se serait méfié et étant donné le statut criminel de Lukaz, c'était encore plus vrai pour lui. Surtout que quand on y réfléchissait, personne n'avait la moindre raison d'agir comme le faisait Raphaël, à moins d'avoir des idées derrière la tête et c'était précisément ce qui dérangeait le maître des lieux.

« Clank, si tu allais plutôt au garage pour compter les vis ? » Le robot ne tarda pas à partir et Lukaz adressa un sourire invisible au voleur. « Désolé, je ne propose à boire qu'à mes invités et tu n'en es pas un, à priori. Je dois avouer que tu as un certain culot et j'imagine que cette attitude doit faire son effet, la plupart du temps. Seulement, tu as du remarquer que je ne suis pas comme tes autres victimes... Le hasard t'a fait choisir la mauvaise maison, ce soir. » C'était le moins que l'on pouvait dire. « Mais comme tu l'as dit, tu avais peut-être de bonnes raisons et je serais très curieux de les connaître. Parce que pour le moment, tu ne me donnes pas la moindre raison de me détendre, au contraire. Et je pense que garder ton mystère ne va pas vraiment t'aider parce que des mystères, j'en ai aussi et tu n'aimerais pas les découvrir, je t'assure. Aussi maso que tu puisses l'être. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Lumos !

Indépendant Neutre
avatar

Raphaël Mercury

Indépendant Neutre
Généralités
Hermès
ϟ Nombre de Messages : 798
ϟ Nombre de Messages RP : 500
ϟ Crédits : Angel Dust Tumblr
ϟ Doublons : Cass Flemming - Seto Shigemitsu
ϟ Célébrité : Gaspard Ulliel
ϟ Âge du Personnage : 32
ϟ Statut : Dans une amitié avec beaucoup d'avantages avec un cauchemar
ϟ Métier : Voleur
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 3
ϟ Particularités Physiques:
Dim 28 Mai - 21:31 Message | (#)

Hum, tu dois bien reconnaître que ça aurait été un peu impersonnel non? Et puis les portes d’entrée… tellement ennuyeux!

Son attitude était exaspérante au possible. Il le savait, il en abusait, il en jouait. Il était curieux de savoir si l’autre irait effectivement jusqu’à se servir de son arme. Pour ce qu’il en savait, son invité ne résistait pas aux armes lumineuses de ce type - inutile de dire qu’Hermès y voyait en prime toujours un côté phallique - et il était plus que possible qu’il essaie si l’Olympien continuait à lui hérisser le poil.

J’imagine que c’est une raison supplémentaire de rester sur ce canapé alors” commenta-t-il avec un grand sourire.

Il n’en doutait plus, ce petit arrêt était bien mieux que Paris. Lui en tout cas s’amusait. Le propriétaire des lieux, beaucoup moins. Il aurait pu continuer à jouer les mystérieux et à entretenir le mystère, mais il avait une autre stratégie en tête, bien plus amusante.

Bon, très bien. Je vais être honnête. Même si je ne serais pas contre essayer cette petite chose d’un point de vue sexuelle” ajouta-t-il, comme en aparté, en désignant le sabre de lumière. “Alors voilà, j’étais tranquillement chez moi, et il se trouvait que je m’ennuyais. Comme il faisait beau, j’ai eu envie d’aller voler, me dégourdir les ailes, en quelque sorte. J’étais à peine sorti de Star City que je me suis imaginé en train de petit-déjeuner des croissants à Paris, face à la Tour Eiffel. J’allais justement changer de direction pour traverser l’Atlantique quand cette somptueuse demeure a attiré mon attention. Ma curiosité piquée, je n’ai pas hésité à changer de cap pour observer les lieux de plus près. Je me suis téléporté à l’intérieur d’un claquement de doigts, et tu es arrivé, mon cher, avant que je n’ai le temps d’explorer les lieux”.

Ce qu’il venait de raconter était l’exacte vérité. Il se trouvait qu’Hermès, dieu des voleurs, était aussi celui des menteurs. Sa langue agile pouvait tout raconter, d’un ton égal. Rares étaient ceux qui pouvaient distinguer mensonges et vérités, à tel point qu’il arrivait parfois, ironie du sort, qu’on ne le croit pas alors qu’il racontait l’exacte vérité.

Cela ne risquait pas d’arriver aujourd’hui puisqu’il avait utilisé un ton clairement destiné à lui faire comprendre qu’il se fichait de lui. Si ça ne suffisait pas à le rendre fou.

Enfin, puisque tu es là, j’imagine qu’on peut prendre l’option d’une visite guidée… j’imagine que les chambres sont par ici? Et j’ai cru comprendre qu’il y avait une Alice… Elle serait partante pour une orgie? Le robot peut aussi participer”.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




"I'm the God of everything no one else wants to do"
- Hermes, probably

Cartel Rouge
avatar

Lukaz Le Guen

Cartel Rouge
Généralités
Solar

ϟ Nombre de Messages : 6002
ϟ Nombre de Messages RP : 676
ϟ Crédits : Eden Memories
ϟ Doublons : Ezekiel Nakamura
ϟ Célébrité : Tom Felton
ϟ Âge du Personnage : 28 ans
ϟ Statut : Célibataire libertin
ϟ Métier : Voleur du Cartel Rouge
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 5
ϟ Particularités Physiques:
Mar 30 Mai - 17:43 Message | (#)

Il ne fallut pas longtemps pour que Lukaz comprenne qu'il allait passer une très mauvaise soirée, dans le meilleur des cas. Ce type, Raphaël, était parfaitement imbuvable. Le Breton n'avait qu'une seule envie, celle de lui taper sur la gueule jusqu'à ce qu'il ne puisse plus bouger. Le problème, c'était qu'il ne pouvait pas, parce qu'il était chez lui. Et il en aurait mis sa main à couper, l'autre devait sans doute en profiter. Il n'avait toujours pas expliqué ce qu'il voulait et plus ça allait, plus Lukaz supposait que ce qu'il cherchait, c'était à créer des problèmes. Quel était son intérêt ? Aucune idée... Peut-être qu'il n'avait même pas de raisons mais ça ne l'empêchait pas de le faire. Décidément, cette ville allait de pire en pire...

« En fait, t'es juste un gros troll, c'est ça ? Tu t'emmerdais alors tu t'es dit que tu allais te téléporter chez moi dans le seul et unique but de me faire chier. Tu pouvais pas simplement rester chez toi à mater la télé ? »

Quel intérêt pouvait-on avoir à faire ça ? Oh, bien sûr, à priori, Raphaël était d'abord venu pour cambrioler mais comme cela avait échoué, il aurait dû fuir. Rien de plus simple pour un téléporteur. Et pourtant, il restait et faisait tout son possible pour se montrer énervant et insupportable. La question était : pourquoi ? Que pouvait-il gagner à faire cela ? On aurait pu penser qu'il détournait l'attention du voleur pendant que ses complices visitaient les autres pièces mais ce n'était pas le cas, sans quoi, MEDEE aurait prévenu Lukaz. Que cherchait-il donc à faire ?

« C'est quoi l'idée ? Tu me prends la tête pour que je m'énerve, on se bat et quand tout est détruit, tu te casses ? T'as franchement rien de mieux à faire de ta vie ? Parce que même si tu sembles pas en avoir grand-chose à faire, je t'assure qu'il vaut mieux éviter de me chercher, tu pourrais le regretter. Non, plutôt, tu vas le regretter. J'y tiens, à ma baraque, mais si je dois vraiment y aller, une maison, ça se reconstruit. Toi, on risquera d'avoir du mal à te reconnaître une fois que j'en aurais fini alors arrête de jouer au con, ça m'énerve. »

Et pourtant, Lukaz fit disparaître son arme. Il n'avait clairement pas envie d'en venir aux mains parce qu'il savait très bien qu'il y aurait du dégât et que ça attirerait l'attention des autorités. Sauf que voilà, il préférait éviter cela, parce que s'ils cherchaient un peu trop, ils risquaient de découvrir ses petits secrets. C'était bien pour cela qu'il n'avait pas encore appelé la police alors qu'il avait surpris un cambrioleur chez lui. Et pourtant, l'autre ne s'en étonnait pas.

« Une chose est sûre, on ne va rien visiter du tout. Tu crois sérieusement que je vais montrer la maison à un cambrioleur téléporteur ? Je ne suis pas aussi bête. Et arrête avec tes trucs salaces, on n'est pas dans un mauvais porno. Sérieux, c'est quoi l'idée ? Je succombe à ton charme parce que tu es trop badass et sûr de toi et ça se termine dans la cuisine, sur le plan de travail ? Faut arrêter les films ! Tu vas pas me faire croire que ça a déjà marché, cette technique... »

De toute façon, il s'en moquait. Tout ce que Lukaz se demandait, c'était s'il se montrait aussi lourd quand il s'y mettait, lui. A priori, ça ne devait pas être marrant pour les autres mais il ne s'en était jamais rendu compte. Est-ce que ça voulait dire qu'il allait changer ? Non, peut-être pas, mais il allait au moins tenter de se calmer un peu.

« Bon, et sinon, on va se sortir comment de cette situation foireuse ? J'imagine que si je te demande poliment de partir et d'aller te trouver une autre victime, tu bougeras pas tes fesses, c'est ça ? Mais moi, je tiens à ma maison. Va donc quand même falloir que tu te montres un peu plus raisonnable, déjà que tu te tapes l'incruste. Les croissants à Paris, c'était quand même un meilleur programme, y a rien à manger et rien à boire ici. Tu devrais peut-être reconsidérer cette option. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Lumos !

Indépendant Neutre
avatar

Raphaël Mercury

Indépendant Neutre
Généralités
Hermès
ϟ Nombre de Messages : 798
ϟ Nombre de Messages RP : 500
ϟ Crédits : Angel Dust Tumblr
ϟ Doublons : Cass Flemming - Seto Shigemitsu
ϟ Célébrité : Gaspard Ulliel
ϟ Âge du Personnage : 32
ϟ Statut : Dans une amitié avec beaucoup d'avantages avec un cauchemar
ϟ Métier : Voleur
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 3
ϟ Particularités Physiques:
Mar 30 Mai - 19:13 Message | (#)

Le résumé de la situation qu’en fit son hôte involontaire n’était certes pas tout à fait l’exact, mais il y avait de l’idée. Oui, il était là parce qu’il s’ennuyait. “Le faire chier” pour reprendre son expression n’était que la cerise sur le gâteau.

Se battre? Non non, je ne suis pas là pour ça. Franchement, je m’en voudrais de détruire ta demeure”. En tout cas en se battant. Ravager les lieux à cause d’une activité sexuelle trop intense en revanche… “Je suis venu en paix, c’est toi qui a sorti ton arme”.

Il disait ça comme si c’était une réaction anormale, occultant totalement qu’à la base, il s’était introduit chez lui sans permission.

Tu serais surpris” répondit Hermès. Il en profita pour étirer ses bras vers le haut et les laisser retomber sur le dossier du canapé, les mains pendant dans le vide. “Parfois ça me fait atterrir dans le canapé, le lit ou la piscine. Je note au passage que tu es du genre comptoir de la cuisine”.

Il assortit cette réplique d’un sourire tout à fait innocent, et donc parfaitement agaçant. Il nota, au passage, que l’autre avait rangé son arme. Quelque part, il y avait du progrès. Il le menaçait toujours verbalement, certes, mais au moins, il n’était plus armé.

Je te conseillerais bien de te calmer” offrit l’Olympien, serviable, comme issue pacifique à la situation. “Mais j’ai bien peur que tu ne t’énerves encore plus… Ce n’est vraiment pas bon d’être tendu comme ça tu sais? Tu es sûr que je ne peux rien faire pour te détendre avant de partir?

Le quelque chose qu’il avait en tête était clairement sexuel. Hermès espérait, en quelque sorte, transformer la simple tension en tension sexuelle. Sans grand succès jusqu’à présent, évidemment. Quel dommage… il n’allait tout de même pas partir sans au moins piquer une tête dans la piscine, si? Clairement, il n’avait pas abordé les choses de la bonne façon pour faire ami-ami, mais le dieu voyait au contraire cela comme un challenge.

Le même sourire légèrement moqueur habillait toujours son visage alors qu’il ouvrit un portail à côté de sa main, juste assez grand pour pouvoir y passer la main en question. La destination du portail? Oh, disons la proximité immédiate du postérieur de son hôte auquel il donna une petite tape, appréciant au passage la fermeté. Il retira aussitôt main et portail, guettant sa réaction. Elle ne tarderait sûrement pas, et impliquerait peut-être la réapparition de l’épée lumineuse. Peut-être aussi un poing dans la tête ou deux.

Oh, comme il s’amusait !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




"I'm the God of everything no one else wants to do"
- Hermes, probably

Cartel Rouge
avatar

Lukaz Le Guen

Cartel Rouge
Généralités
Solar

ϟ Nombre de Messages : 6002
ϟ Nombre de Messages RP : 676
ϟ Crédits : Eden Memories
ϟ Doublons : Ezekiel Nakamura
ϟ Célébrité : Tom Felton
ϟ Âge du Personnage : 28 ans
ϟ Statut : Célibataire libertin
ϟ Métier : Voleur du Cartel Rouge
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 5
ϟ Particularités Physiques:
Mar 30 Mai - 19:40 Message | (#)

Raphaël expliqua très clairement qu'il ne souhaitait pas être responsable de la destruction de Fallaenn et Lukaz espéra donc qu'il allait lui signifier son départ. Malheureusement, les choses ne pouvaient pas être aussi simples et comme l'importun estimait visiblement que le voleur était dans son tort en sortant son arme, ça impliquait qu'il allait continuer de lui pourrir la soirée. Franchement, qu'est-ce qu'il avait fait pour mériter ça ?

« J'étais très calme avant ton arrivée. Si tu t'inquiètes autant pour ma santé, tu sais donc ce qu'il te reste à faire. »

Il s'agissait bien entendu de la réponse à la question posée. Lukaz était absolument certain que le cambrioleur ne pouvait rien faire avant de partir. Tout ce qu'il désirait, c'était son départ, aussi rapidement que possible, histoire de pouvoir souffler pour de bon. Parce que là, oui, il était en effet énervé et ça n'allait pas en s'arrangeant. Parce que si Raphaël avait évité de renchérir sur des remarques déplacées, il s'autorisa un geste qui l'était beaucoup plus. Non mais sérieusement, il se croyait où ? Même Lukaz ne se permettait pas ce genre de familiarité quand il allait draguer dans les bars !

Le Breton changea dès lors de forme et sa sombre silhouette disparu purement et simplement à la vue. Il était devenu invisible. Bien sûr, invisible n'était pas intangible et son corps était toujours palpable et repérable. Une personne entraînée pouvait l'entendre marcher ou même sentir son odeur, ce qui expliquait pourquoi le voleur portait une tenue spéciale lors de ses crimes et surtout pourquoi il ne mettait presque jamais de parfum. Ne sachant pas si Raphaël avait un quelconque talent pour le repérer, Lukaz s'approcha à pas de loup mais sans pour autant tarder et levant la main, il frappa.

Ce qui était dommage, c'était que sous sa forme invisible, Lukaz ne bénéficiait pas de ses capacités accrues. En effet, sous sa forme solaire, celle de la sombre silhouette, il était beaucoup plus fort et plus résistant ! Dans ces conditions, Raphaël l'aurait clairement senti passer pour ne pas dire qu'il aurait pu perdre la tête, littéralement. Le coup de poing tout ce qu'il y avait de plus humain était néanmoins suffisant, pour le moment.

« Tu te prends pour qui ? Tu fais peut-être ça dans les Marais, quand tu cherches de la compagnie, mais ne t'avise pas de recommencer. Je te l'ai déjà dit, tu n'as pas envie que je m'énerve. Mais là, tu n'es pas loin de franchir la ligne. »

Lukaz espérait que sa petite démonstration soit suffisamment suggestive pour que Raphaël s'imagine qu'il puisse effectivement avoir bien d'autres pouvoirs. De cette manière, il changerait peut-être d'habitude ou prendrait la décision de partir. C'était vraiment la meilleure des choses à faire s'il ne voulait pas que cela finisse en pugilat mais Lukaz doutait qu'il soit aussi réceptif. Avec sa chance, le type était un évadé de l'asile de Port-Royal qui avait remonté la côté !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Lumos !

Indépendant Neutre
avatar

Raphaël Mercury

Indépendant Neutre
Généralités
Hermès
ϟ Nombre de Messages : 798
ϟ Nombre de Messages RP : 500
ϟ Crédits : Angel Dust Tumblr
ϟ Doublons : Cass Flemming - Seto Shigemitsu
ϟ Célébrité : Gaspard Ulliel
ϟ Âge du Personnage : 32
ϟ Statut : Dans une amitié avec beaucoup d'avantages avec un cauchemar
ϟ Métier : Voleur
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 3
ϟ Particularités Physiques:
Mar 30 Mai - 21:25 Message | (#)

Le mettre dehors, il n’avait que ça à la bouche ! N’avait-il pas autre chose en tête? Vu les sous-entendus qu’il lâchait régulièrement, il était évident que l’Olympien était d’humeur à batifoler. En même temps, quand n’était-il pas d’humeur ?

Il ne pouvait pas en dire autant de son interlocuteur, qui ne réagit pas très bien à son côté tactile. Pour la simple et bonne raison qu’il le vit… disparaître. Ce brusque changement modifia en conséquence son expression facile. Il plissa des paupières, balayant l’espace des yeux. Où étais-donc parti le jeune homme?

Il le retrouva en même temps qu’il lui colla un coup de poing monumental… et qui ne laissa absolument aucune trace sur la joue du dieu. Tout au plus tourna-t-il la tête pour prétendre que le geste l’avait blessé. Quant à cette ligne invisible… Raphaël n’hésita pas à la franchir d’un bond. Il commençait par ignorer la remarque précédente. La base de l’énervement en somme, avec peut-être de faire remarquer à l’autre qu’il était énervé.

Vraiment très utile cette capacité. Surtout la nuit. Ou pour traîner dans les endroits où on n’est pas supposé être”. Où voulait-il en venir avec ça? Justement, il y venait. “Par exemple les banques, les bijouteries ou tout autre endroit avec des choses à voler. Mais tu n’es pas un voleur, n’est-ce pas? Je suis sûr que tu n’utilises ce pouvoir que pour faire le bien, et éventuellement troller les gens, pas pour voler des objets de valeur…” Il fit une pause, le temps d’observer les lieux d’un oeil critique. Il pointa la statue - pour le coup, c’était un hasard complet, il ne savait réellement pas s’il l’avait volé, acheté ou hérité ou qu’en savait-il, mais l’objet avait le mérite d’avoir attiré son attention. “Comme cette statue par exemple. Je suis sûr qu’elle a été acquise d’une manière tout à fait honnête. Tout aussi honnêtement que cette magnifique demeure qui doit valoir une petite fortune avec sa vue et sa piscine”.

Il s’installa un peu plus profondément dans le canapé, sans se départir de son calme, et toisant son hôte d’un regard tranquille.

Je suis sûr que tu es tout à fait honnête… mais hypothétiquement, si tu étais un voleur... enfin déjà je dirais que tu es plutôt doué si tu peux t’offrir tout ça, bravo. En tant que collègue, je respecte”. Collègue… le mot était faible au vu de son statut d’Olympien, mais passons. “A moins que tu ne sois blindé de naissance, et que le vol soit un passe-temps, histoire d’avoir des frissons?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




"I'm the God of everything no one else wants to do"
- Hermes, probably

Cartel Rouge
avatar

Lukaz Le Guen

Cartel Rouge
Généralités
Solar

ϟ Nombre de Messages : 6002
ϟ Nombre de Messages RP : 676
ϟ Crédits : Eden Memories
ϟ Doublons : Ezekiel Nakamura
ϟ Célébrité : Tom Felton
ϟ Âge du Personnage : 28 ans
ϟ Statut : Célibataire libertin
ϟ Métier : Voleur du Cartel Rouge
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 5
ϟ Particularités Physiques:
Ven 2 Juin - 20:26 Message | (#)

Dans d'autres circonstances, Lukaz aurait peut-être eu d'autres idées en tête. Peut-être. Dans le cas présent, ce n'était toutefois pas possible. Très franchement, quelle personne censée allait accueillir avec enthousiasme un cambrioleur chez soi ? Personne, justement. Surtout que si l'on réfléchissait bien, si Lukaz n'était pas rentré chez lui, l'autre serait certainement parti avec certaines de ses possessions. Comment donc pouvait-on espérer une réaction positive ?

Invisible, le Breton surveillait son invité surprise et étudiait sa réaction. Visiblement, il encaissait bien les coups puisqu'il ne chercha même pas à masser son menton supposément douloureux. Ça pouvait tout dire comme ça pouvait aussi ne rien dire. Après tout, Lukaz n'était pas un garçon particulièrement musclé et il ne faisait donc pas très mal, quand il frappait sous sa forme humaine. A ce point-là, quand même, c'était un peu frustrant.

Lorsque Raphaël se mit à réagir à son invisibilité, Lukaz le sentit venir gros comme une maison. Des endroits où on n'est pas supposé être... Mais bien entendu. Genre quoi ? Les vestiaires des filles ? Les cabines d'essayage d'un magasin de lingerie ? Et bien non ! Contre toute attente, l'intrus se révéla être beaucoup plus pragmatique, évoquant banques et bijouteries. Que c'était décevant...

« Troller les gens ? Tu es la preuve vivante qu'on n'a pas besoin d'être invisible pour ça. »

Lukaz ponctua sa phrase de quelques pas, changeant de position pour déstabiliser Raphaël afin de l'empêcher de savoir où il se situait précisément. La précaution était sans doute inutile mais comme le disait le proverbe, mieux vaut prévenir que guérir !

« Mais tu fais erreur. Je ne vole pas d'objets de valeur. » Présentée de cette manière, la remarque pouvait laisser penser que Lukaz se dédouanait et qu'il répondait à la réflexion de Raphaël sur le fait qu'il était honnête. Pourtant, il n'en était rien. « C'est surfait, ce genre de choses. Les banques et les bijouteries... Franchement, t'es sérieux ? N'importe quel caïd du quartier fait ce genre de choses, ça ne fait pas de lui un voleur. Un braqueur, à la limite. »

Si Lukaz avait commencé sa carrière grâce à des talents de pickpocket et de cambrioleur, il avait très vite changé de voie, se faisant voleur. Un vrai voleur, pas ces vulgaires braqueurs ou brigands qu'on pouvait voir dans les films de braquage de banques. Non, ça, ce n'était clairement pas fait pour lui. Lui, il était un artiste de la cambriole, il tentait de faire de son mieux pour élever la discipline au statut d'art.

« Un vrai voleur n'en a rien à faire des objets de valeur. Ce n'est pas l'objet qui importe, c'est l'endroit où on le récupère. »

Une fois de plus, Lukaz se déplaça dans la pièce, mais cette fois-ci, il se dirigea vers un petit meuble qui se trouvait hors du champ de vision de Raphaël. Là, il tira un tiroir et soulevant une pile de tissu plié, il en extirpa un objet métallique. Celui-ci ne tarda pas à voler à travers la pièce, heurtant la tête de l'intrus avant de finir sur ses genoux. Oups, c'était fait exprès. Il s'agissait d'un chevalet de bureau, ces petits objets que l'on place en général sur son bureau afin d'indiquer son nom aux visiteurs. Celui-ci portait à la fois un titre et un nom, ceux du commissaire de police de Star City. On pouvait imaginer que c'était un faux mais quel en aurait été l'intérêt ? Lukaz avait récupéré cet objet sur le bureau même de la chef de la police, quelques années plus tôt. Pourquoi ? Parce que c'était un défi pour un voleur. S'emparer d'un objet au cœur même des locaux des forces de l'ordre et en ressortir sans se faire prendre, ça en disait long sur celui qui avait exécuté cet acte, non ? Même si l'objet était totalement anodin.

« Même si j'en conviens, parfois, on est attiré par ce qui brille. Tout le monde aime le luxe. Mais y a pas besoin de braquer des banques pour l'obtenir. »

En effet, dans le cas présent, rien de tout ce que Lukaz possédait n'avait été acheté avec l'argent des vols. Du moins, pas directement. L'argent gagné par le voleur était parfaitement propre. On l'engageait pour dérober un objet précis et il était rémunéré pour cela. Après tout, il n'y avait rien de plus pénible que de refourguer des bijoux volés ou que de blanchir de l'argent sale. Avec les technologies actuelles, il devenait de plus en plus difficile d'utiliser un billet de banque volé et dont le numéro était connu des autorités. De toute façon, la villa de Fallaenn avait été payée par son ancien petit ami, Chase Neutron-Grey, après sa mort. Il avait utilisé certaines réserves pécuniaires qu'il avait mise de côté et il n'y avait donc rien de louche dans l'élévation de ces murs.

« Cela dit, venant d'un type qui rentre chez les gens sans dissimuler son visage et sans prendre garde à la sécurité, ça ne me surprend pas des masses. T'es vraiment un voleur ? T'en as pas l'air... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Lumos !

Indépendant Neutre
avatar

Raphaël Mercury

Indépendant Neutre
Généralités
Hermès
ϟ Nombre de Messages : 798
ϟ Nombre de Messages RP : 500
ϟ Crédits : Angel Dust Tumblr
ϟ Doublons : Cass Flemming - Seto Shigemitsu
ϟ Célébrité : Gaspard Ulliel
ϟ Âge du Personnage : 32
ϟ Statut : Dans une amitié avec beaucoup d'avantages avec un cauchemar
ϟ Métier : Voleur
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 3
ϟ Particularités Physiques:
Sam 3 Juin - 13:00 Message | (#)

Je vais prendre ça comme un compliment” se contenta de répondre l’Olympien quand l’autre souligna, encore une fois, ses talents de troll.

Il n’allait tout de même pas se vexer de cette remarque alors qu’il faisait tout son possible pour lui hérisser le poil. Son hôte n’avait pas jugé bon de reprendre une forme visible, mais en tendant l’oreille, Raphaël pouvait l’entendre se déplacer. Quand il parla de nouveau, sa voix venait d’ailleurs d’un autre point de la pièce.

Oh, je vois. Tu es du genre artiste alors?

Un objet lui percuta la tête - sans dommage, sauf peut-être à son ego pour ne pas l’avoir intercepté à temps mais hey, il n’avait pas encore des yeux à l’arrière du crâne - et répondit à sa question. Le chevalet nominatif du commissaire de la ville. Impressionnant, il voulait bien l’admettre. Il appréciait de plus en plus le jeune homme, ce qui n’était sans doute absolument pas réciproque.

J’essaie, humblement à mon niveau” convint Raphaël. Il était certes imbu de lui-même, mais pas idiot au point de se vanter de ses talents ou de révéler sa véritable identité, et sa vraie nature. Il était pour l’instant plus prudent de se faire passer pour médiocre, en tout cas comparé à l’autre, que de crier haut et fort qu’il avait volé le destrier de la Mort, le plus récent de ses hauts-faits dirons-nous. “Et je n’étais pas venu te voler. Voler un collègue, ça ne se fait pas enfin. Ayons un peu de savoir-vivre”.

Ou alors, vraiment, pour le troller. Justement en lui volant quelque chose de parfaitement insignifiant juste pour lui prouver qu’on pouvait.

Surtout un collègue talentueux comme…

Il s’interrompit. Il venait de penser à quelque chose. Le jeune homme était effectivement talentueux. Il pouvait certes se rendre invisible, mais l’invisibilité ne faisait pas tout. Et s’il avait eu le cran de s’infiltrer dans les locaux de la police pour y prendre un vulgaire bout de métal, qu’est-ce qui lui disait qu’il n’avait pas été ailleurs, réaliser des vols un peu conséquents? Il s’était renseigné sur la concurrence, bien sûr. Il était tout de même le dieu des voleurs, quoi de plus normal que de garder un oeil sur la dernière génération de talent?

Ooooh je viens de réaliser quelque chose. Mais noooon ça ne peut pas être ça” s’exclama-t-il, sur le ton d’une groupie qui réalisait qu’elle était en train de rencontrer sa star préférée. “Tu n’es quand même pas une tête d’affiche de la cambriole, si? Oh mon dieu, je crois que je vais me sentir mal”.

Il se leva et se tourna, exagérant toujours son rôle en faisant mine de s’éventer à grands renforts de mains.

Oh mon dieu oh mon dieu oh mon dieu”.

Il trouvait toujours ça hilarant de répéter ces mots en boucle, au vu de sa nature. Et tout aussi hilarant de l’entendre dans la bouche de ses amants.

Attends attends. Tu ne peux pas être la Pie, tu es un peu trop… eh bien… masculin. Mais…. ooooh est-ce que tu es lui? Si oui, alors je suis ton plus grand fan ! Hey, on peut prendre un selfie? Tu peux rester invisible bien sûr”.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




"I'm the God of everything no one else wants to do"
- Hermes, probably

Cartel Rouge
avatar

Lukaz Le Guen

Cartel Rouge
Généralités
Solar

ϟ Nombre de Messages : 6002
ϟ Nombre de Messages RP : 676
ϟ Crédits : Eden Memories
ϟ Doublons : Ezekiel Nakamura
ϟ Célébrité : Tom Felton
ϟ Âge du Personnage : 28 ans
ϟ Statut : Célibataire libertin
ϟ Métier : Voleur du Cartel Rouge
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 5
ϟ Particularités Physiques:
Dim 4 Juin - 20:51 Message | (#)

« Tu peux pas t'en empêcher, hein ? J'ai eu l'espoir que tu pourrais te comporter normalement mais j'imagine que c'est trop te demander... »

Et cela fatiguait Lukaz, comme il l'avait déjà laissé entendre à plusieurs reprises. Il n'appréciait déjà pas qu'on se soit introduit chez lui mais à la limite, comme il n'y avait pas eu mort d'homme, il pouvait tenter de passer l'éponge. Le problème, c'était que si on se foutait de sa gueule, ça n'allait pas durer longtemps pour qu'il perde son calme et ça, il l'avait déjà dit. L'autre avait bien expliqué qu'il ne voulait pas détruire la demeure, ce qui sous-entendait qu'il ne cherchait pas le conflit et pourtant, il continuait sur la même voie... Où était la logique là-dedans ? Que cherchait-il à faire ? Si Lukaz avait été dans un bar, ça aurait fait longtemps qu'il l'aurait planté sur place pour aller voir ailleurs. Le problème, c'était qu'il était chez lui et qu'il ne pouvait décemment pas laisser un intrus demeurer dans son salon sans surveillance...

« Tu n'étais pas venu me voler ? Pourtant, je croyais que tu étais venu ici par hasard. C'est pas ce que tu as dit ? Faudrait savoir, à toujours changer d'histoire, ça ne tient plus trop la route... »

Que fallait-il croire, maintenant ? Après avoir pensé que Raphaël était venu chez lui dans un but précis, Lukaz avait accepté de lui laisser le bénéfice du doute. Or, voilà que le cambrioleur lui faisait comprendre qu'il ne volait pas les voleurs et qu'il n'était donc pas venu pour ça. Ben tiens ! Ça signifiait donc qu'il savait qu'un voleur vivait dans cette demeure, non ? Donc tout son bordel depuis le début de la discussion, c'était de l'embrouille pour perdre Lukaz... Résultat, le Breton ne savait plus trop quoi penser, si ce n'était qu'il devait vraiment se méfier de ce mec.

Et pour cela, mieux valait pour Lukaz de se reposer sur ses pouvoirs les plus puissants. Quittant l'invisibilité, il reprit sa forme solaire, continuant néanmoins de se camoufler dans les ténèbres. En dehors de ses yeux d'un blanc laiteux et de la couronne solaire qui l'enveloppait, on ne voyait rien, même en ayant un regard des plus affûtés. Sous cette nouvelle apparence, Lukaz se dirigea vers la grande baie vitrée qui donnait sur la terrasse et la piscine et en ouvrit un des battants.

« Et puis bon, je te l'ai déjà dit, si tu es venu ici pour te foutre ma gueule, j'ai d'autres choses à faire. Alors t'es bien marrant à te payer ma trogne mais tu devrais peut-être te trouver un endroit où aller jouer un one-man show. Parce qu'ici, ton humour ne passe pas. Je t'épargne la téléportation, tu peux passer par ici pour t'envoler. Avec de la chance, tu devrais encore arriver à Paris pour les croissants. Bon vol ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Lumos !

Indépendant Neutre
avatar

Raphaël Mercury

Indépendant Neutre
Généralités
Hermès
ϟ Nombre de Messages : 798
ϟ Nombre de Messages RP : 500
ϟ Crédits : Angel Dust Tumblr
ϟ Doublons : Cass Flemming - Seto Shigemitsu
ϟ Célébrité : Gaspard Ulliel
ϟ Âge du Personnage : 32
ϟ Statut : Dans une amitié avec beaucoup d'avantages avec un cauchemar
ϟ Métier : Voleur
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 3
ϟ Particularités Physiques:
Lun 5 Juin - 12:58 Message | (#)

Se comporter normalement, qu’est-ce que ça pouvait bien vouloir dire? Et puis être normal, c’était tellement ennuyeux… Par exemple, pour cette conversation. S’il avait agi normalement, il aurait probablement frappé à la porte, comme un humain normal, et n’aurait obtenu aucune réponse, ou alors une porte claqué au nez. En agissant anormalement, c’est-à-dire en se téléportant à l’intérieur comme un malpropre, il avait au moins droit à une discussion animée. Et à une rencontre des plus intéressantes.

Ah mais c’était complètement par hasard”. Là-dessus, il n’avait pas menti. “Et j’admets que si tu n’avais pas été un collègue, j’aurais pu embarquer une ou deux choses. Peut-être un caleçon ou quelque chose du genre”.

S’il avait pu croire que la porte-fenêtre s’était ouverte toute seule - une théorie plausible, ne serait-ce qu’à cause des progrès technologiques ou des pouvoirs mutants ou magiques - il s’aperçut en réalité que son hôte s’était encore déplacé pour l’ouvrir lui-même. Encore quelques minutes et il se ferait même dehors à coup de pieds aux fesses, ce qui n’était pas la chose la plus plaisante à recevoir dans cette partie de son anatomie.

Il lâcha un soupir et se remit debout, non sans oublier de remettre ses chaussures au passage. Il ne se téléporta pas, et marcha jusqu’à la baie vitrée.

J’imagine que c’est un au revoir”.

Il n’avait pas réellement l’intention de revenir, en tout cas pas tout de suite. Il estimait peut-être un peu plus probable de le recroiser sur le terrain, de voleur à voleur, mais jugeait amusant de lui laisser croire qu’il reviendrait. Il allait sûrement renforcer son système de sécurité pour éviter ça.

Ca a été un plaisir”.

Non partagé, ça on pouvait l’affirmer, mais ça n’empêcha pas Raphaël de se fendre d’un simulacre de salut militaire en guise d’au revoir, juste avant de décoller du sol d’une poussée de genoux.

Quelques heures plus tard, il était à Paris, après une traversée de l’Atlantique à toute vitesse. Tranquillement assis à la terrasse d’un café, il sirotait son café, lunettes de soleil sur le visage, un croissant à moitié entamé posé à côté de lui. Il était d’ailleurs occupé à écrire un mot, sur le sac en papier qui contenait une demi-douzaine d’autres viennoiseries - entières celles-ci - et ne se redressa qu’une fois qu’il eut terminé.

Un claquement de doigts plus tard, et le sac en papier passa par un portail dimensionnel, et atterrit plusieurs milliers de kilomètres plus loin, sur la table d’une cuisine des environs de Star City. Une cuisine qui se trouvait elle-même dans une villa avec piscine, et qu’un indélicat avait visité quelques heures plus tôt, juste pour le plaisir de satisfaire sa curiosité.

Paris s’apprécie mieux à deux, R” disait le mot.

Et Raphaël, loin d’ici, à Paris, s’installa un peu plus confortablement dans son siège, ravi de sa plaisanterie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




"I'm the God of everything no one else wants to do"
- Hermes, probably



Vol au-dessus d'un nid de lucioles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1


Sujets similaires

-
» Quand l'eau ruisselle et que les lucioles dansent
» Mon voisin du dessus [RP VERSION]
» Mon Voisin du Dessus
» Tuer votre voisin du dessus
» Mon voisin du dessus

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star City Heroes :: Administration :: Archives :: Archives des Rencontres-