AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Partagez|

« Mais oui, j'ai vu un grosminet ! » ft. Seto

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Agent de l'UNISON
avatar

Victoria Neutron-Grey

Agent de l'UNISON
Généralités
℘ Elastic Girl ℘

ϟ Nombre de Messages : 2985
ϟ Nombre de Messages RP : 505
ϟ Crédits : avatar (c) Betelgeuse gif (c) tumblr
ϟ Célébrité : Emma Stone
ϟ Âge du Personnage : 27 ans
ϟ Statut : Atteinte d'une addiction olympienne ravageuse.
ϟ Métier : Agent de l'UNISON, division d'espionnage
ϟ Liens Rapides : Présentation | Liens | RPs | Téléphone | Journal intime | Exploits | Cartes.

4 roses de Lukaz | 2 roses de Dante | 2 roses de Raphaël | 1 rose d'Alice | 1 rose de Barrett
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 4
ϟ Particularités Physiques:
Mar 14 Mar - 23:09 Message | (#)

14 mars 2017, aux environs d'une heure du matin.

Il prenait parfois à Casey des envies étranges.
Comme celle de manger une glace à une heure du matin, un mardi, alors que le Red Night fermait ses portes. Evidemment, il n’existait aucune application pour qu’un livreur lui en apporte une. Une pizza, un plat chinois, sans problèmes ! Mais une glace ? A croire qu’au vingt-et-unième siècle, on n’avait pas encore trouvé un moyen de garder un cornet congelé assez longtemps pour cela.

En plein mois de mars, cela pouvait s’avérer complexe mais Casey ne reculait devant rien pour satisfaire ses pulsions gourmandes (liées à la nourriture, s’entend. Quoi qu’une certaine créature étrange et aux origines inconnues appartenait aussi à la catégorie « pulsion gourmande »). Ainsi, elle se dématérialisa dans un restaurant italien et descendit, sous sa forme d’ombre, dans la cave, près du congélateur. Elle se souvint de la dernière fois qu’elle avait approché un frigo et ce qu’elle y avait trouvé… Heureusement, aucun cadavre dans celui-ci. Par contre, beaucoup de pots de crème glacée, de quoi faire son bonheur !
Evidemment, elle aurait pu se rendre dans une supérette, dérober un pot de Ben&Jerries, mais pourquoi faire simple quand on peut se compliquer la vie ?

Casey fit les choses bien. Elle chercha les cornets ainsi qu’un instrument pour faire de belles boules (de glace) et empila quatre d’entre elles. Melon, chocolat blanc, bubble-gum et une deuxième de bubble-gum, parce que ça lui goûtait bien. Elle tomba même sur un pot de chantilly, qu’elle versa allègrement jusqu’à en recouvrir toute la glace. Satisfaite du résultat, elle remonta au rez-de-chaussée et ouvrit une fenêtre, ne pouvait se dématérialiser avec sa glace entre les mains. Elle s’offrit ensuite une petite promenade jusqu’au Red Night.

Non loin de son club, un bruit dans une ruelle attira son attention. Une personne saine d’esprit, comprenez qui ne soit pas démesurément curieuse et qui soit dotée d’un minimum d’instinct de survie, aurait passé son chemin. Mais Casey se demandait ce qui pouvait causer un pareil raffut. Combat d’ivrognes ? Vampire en maraude ? Animal dangereux ? Le vent ? Espérant une aventure extraordinaire et léchant sa glace (sans se rendre compte qu’il restait un peu de chantilly sur le bout de son nez) elle s’avança. Sa nyctalopie lui permit de distinguer qu’il n’y avait rien d’humain ici. Un peu déçue, elle manqua de faire demi-tour mais tomba nez à nez avec un chat, assis sur une poubelle, un peu de sang sur ses pattes avant.

Oh, tu t’es fait mal mon mignon ? demanda-t-elle d’une voix d’enfant.

Casey s’approcha de la créature sans se poser la moindre question concernant ses vaccinations, son degré de dangerosité ou même pourquoi l’animal dégageait une énergie magique. Elle approcha sa main et il lui lécha un doigt.

Tu veux de la glace ? proposa-t-elle en le voyant lorgner sur sa tour de boules, même s’il n’en restait que la moitié, vu le chemin qu’elle venait de parcourir. Attend, je vais t’en donner un peu, mais c’est bien parce que tu es adorable.

Elle hésita. Mettre une boule dans sa main ? Elle voulait en profiter pour l’amadouer et vérifier qu’il ne portait aucune blessure grave, ce qui excluait donc cette option, à moins de sacrifier la fin de sa glace… Finalement, elle baissa le cornet à hauteur du museau du chat. Ses moustaches se couvrirent du parfum melon et les doigts de sa main libre cherchèrent une éventuelle blessure en le gratouillant d’abord sous le menton, puis sur son poitrail. Son pelage était un peu poisseux, mais ça ne venait pas de lui. Essayant de voir derrière l’amas de poubelle, elle se demanda s’il n’y avait pas un cadavre quelconque dans le coin. Humain ou animal ? Difficile d’être certaine.

Comment tu t’es fait ça ? se demanda-t-elle en marmonnant. Haha, c’est bon hein la glace ? Bon, tu ne vas pas tout me manger, c’est ma glace quand même.

Et elle reprit son cornet, avant de le lécher à nouveau.
Casey, aucune notion de prudence alimentaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


They're written down in eternity but you'll never see the price it costs – the scars collected all their lives. When everything's lost, they pick up their hearts and avenge defeat. Before it all starts, they suffer through harm just to touch a dream. (c) legends never die - against the current

Cartel Rouge
avatar

Seto Shigemitsu

Cartel Rouge
Généralités
Bakeneko
ϟ Nombre de Messages : 186
ϟ Nombre de Messages RP : 98
ϟ Crédits : Coco
ϟ Doublons : Cass Flemming - Raphaël Mercury
ϟ Célébrité : Haruma Miura
ϟ Âge du Personnage : 23
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Informateur/Espion pour le Cartel Rouge
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 1
ϟ Particularités Physiques:
Mer 15 Mar - 18:50 Message | (#)

Seto avait beau être une créature magique, il avait beau avoir, en théorie, un petit millénaire (on était plus à deux siècles quand on en était déjà à huit), il avait beau faire pleuvoir le malheur et la mort sur ses ennemis… Il restait, fondamentalement, un chat.

En cette soirée, cette affirmation se valait doublement. Déjà parce qu’il était sous sa forme féline, ensuite parce qu’il était présentement en train de poursuivre une souris, et chasser les souris, c’est ce qu’il avait passé sa vie à faire du temps de sa vie féline disons… classique. Parce qu’ensuite il était en quelque sorte devenu un esprit malveillant, et ce passe-temps était passé au second plan.

Sauf que chasser les souris, ça ne lui était plus arrivé depuis une éternité. Oh, et aussi, très pragmatiquement : il avait faim.

Cette chasse l’avait amenée jusque dans le Quartier des Théâtres. Il avait déjà eu l’occasion de le parcourir plusieurs fois, sous sa forme féline aussi bien qu’humaine, mais il aurait été bien incapable de dire où il se trouvait. L’un des inconvénients à être totalement illettrée dans une société qui s’appuyait beaucoup sur ce mode de communication. Enfin non. Il aurait pu dire où il était. A coup de “a droite après le machin bleu, et puis après tout droit jusqu’au chose rouge où tu tournes à gauche”.

Mais après tout, savoir où il était n’était pas le plus important. Le plus important, c’est qu’après une chasse pour le moins épique, impliquant des poubelles renversés, des miaulements agressifs - un chat tout à fait banal avait essayé de lui piquer sa proie et s’était pris un méchant coup de pattes qui l’avait fait détalé - il avait enfin réussi à attrapper sa souris, et le rongeur avait atterri directement dans son estomac.

Je vous l’accorde, peu ragoûtant. Mais quand on y pense… Il aurait pu avoir tué quelqu’un dans la rue. Comme quoi, tout était relatif.

Il en était à tranquillement se nettoyer les pattes, assis sur une poubelle, quand une humaine osa le déranger dans sa toilette. Non mais! Il était occupé enfin, elle voyait bien! En plus, elle prenait cette voix idiote que les humains prenaient toujours quand ils le trouvaient mignon!

Clairement, Seto le chat était en train de rouler des yeux au ciel. Extérieurement en tout cas. Non parce que, intérieurement, il était plutôt axé “oh oui humaine, reconnais ton maître et vénère-moi”.

La modestie des chats dans toute sa splendeur quoi.

Il était à deux doigts de partir sans demander son reste quand l’humaine lui offrit sa nourriture en offrande. Seto n’était pas fou au point de refuser, et il s’empressa de goûter ce qu’elle lui présentait. C’était froid, mais bon, et en plus, elle lui grattouillait le poil. Alors forcément, il fut carrément déçu quand non seulement elle arrêta de le papouiller, mais qu’en prime, elle lui retira la nourriture du nez. Genre comment osait-elle quoi?

Et comme elle ne semblait pas décidé à lui redonner ce qui lui revenait de droit - oui, Seto partait du principe que maintenant qu’il y avait goûté, cette glace était la sienne, et qu’il avait justement la bonté de lui en donner à elle - il décida d’actionner le plan “chaton mignon”.

Il commença par un miaulement plaintif, accompagné de grands yeux innocents, roula pour se mettre sur le dos, et installa ses patounes juste sous sa tête en mode “regarde-moi je suis trop mignon”.

Maooooooooow” lâcha-t-il plaintivement.

Il ajouta la touche finale, un petit coup de papatte dans le vide, mais dans sa direction. Un grand manipulateur ce Seto. “Regarde-moi je suis trop mignon”, ok, mais “donne-moi ton âme en échange” quoi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Agent de l'UNISON
avatar

Victoria Neutron-Grey

Agent de l'UNISON
Généralités
℘ Elastic Girl ℘

ϟ Nombre de Messages : 2985
ϟ Nombre de Messages RP : 505
ϟ Crédits : avatar (c) Betelgeuse gif (c) tumblr
ϟ Célébrité : Emma Stone
ϟ Âge du Personnage : 27 ans
ϟ Statut : Atteinte d'une addiction olympienne ravageuse.
ϟ Métier : Agent de l'UNISON, division d'espionnage
ϟ Liens Rapides : Présentation | Liens | RPs | Téléphone | Journal intime | Exploits | Cartes.

4 roses de Lukaz | 2 roses de Dante | 2 roses de Raphaël | 1 rose d'Alice | 1 rose de Barrett
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 4
ϟ Particularités Physiques:
Ven 17 Mar - 9:25 Message | (#)

Le chat semblait très contrarié par la confiscation de la glace et Casey pouvait le comprendre : elle était délicieuse ! Elle avait tout de même cambriolé un restaurant italien connu pour son talent artisanal dans la préparation de tous ses plats, desserts compris. Il miaula, plaintif, et elle l’observa, la tête légèrement penchée sur le côté, en essayant de voir où il voulait en venir. Puis elle haussa les épaules et s’avança vers les poubelles pour essayer de trouver l’origine de la blessure du chat. Sa nyctalopie lui permettait de voir comme en plein jour dans cette pénombre mais elle ne distingua rien : ni cadavre humain, ni animal. Elle en conclut qu’il s’était peut-être tapé une souris (dans le sens alimentaire du terme) parce qu’il ne semblait pas être blessé. Par acquis de conscience, elle revint vers lui et il agita sa patte dans sa direction, sans doute pour attirer son attention et briser son petit cœur de femme fragile et…
Ou pas.

Casey était un cauchemar. Elle trouvait ce chat mignon mais concrètement, n’était pas atteinte par des émotions banalement humaines du style « oh un chat errant, je vais l’adopter et lui donner mon âme. » D’autant que, à choisir, elle préférait les chiens. Toutefois, elle accepta de lui céder la fin de sa glace (la moitié d’une boule et le cornet) pour deux raisons. Enfin, pour une raison : elle avait trop mangé. Quatre boules et de la chantilly, même pour une gourmande, ça commençait à faire beaucoup, surtout vu le repas chinois qu’elle s’était enfilé une grosse heure et demi avant cette scène.

Si ça te fait plaisir… Tu aimes le bubble-gum ? T’as l’air en tout cas. Allez, tchuz le chat.

Elle déposa son cornet sur le couvercle de la poubelle où l’animal l’attendait mais il ne semblait pas décidé à accepter si facilement qu’elle s’en aille, comme en témoignait le miaulement pas tant plaintif qu’autoritaire. Les sourcils froncés, elle se retourna, les mains sur les hanches.

Eh, oh, tu me miaules autrement ? Pour être pourri gâté comme ça, tu dois appartenir à quelqu’un. Fais voir ton collier ? Je m’en vais lui dire deux mots.

Cette réflexion poussa Casey à retourner près du chat pour chercher le collier en question. Evidemment, par la même occasion, elle lui gratouilla le cou et vu les ronronnements que cela produisait, il aimait ça le salaud !

Ou alors tu n’as pas souvent des câlins ? Tu vis sûrement dans la rue…

Parce qu’il n’y avait aucun collier autour de son cou. Peut-être une puce, chez un vétérinaire ? L’entité cauchemardesque ne comptait pas ouvrir un refuge pour animaux abandonnés mais elle aimait se dire que rien n’arrive jamais par accident, un peu comme sa rencontre avec Lukaz, Jonathan, Isabela, Dawn qui mena à celle du Dread Maker ou plus récemment encore, celle avec le mystérieux Raphaël. Que de gens intéressants, dans son entourage ! Mais pouvait-on considérer un chat comme une personne ? Tout en lui gratouillant l’arrière de la tête, pendant qu’il continuait de lécher avidement la glace, elle lui palpa le flanc.
On sentait nettement ses côtes.
Un peu de sang lui tacha les mains, elle en profita pour chercher une blessure quelconque avec un peu plus d’application que la première fois, en vain.

T’es un petit chasseur teigneux en fait, tu me plais bien. J’aimerais bien te voir courser une souris, ça doit être amusant.

Son téléphone sonna et elle décrocha en voyant qu’il s’agissait d’Isabela.

Un souci ?
Non, enfin, oui, enfin… Disons que je ne viens pas bosser demain. Enfin, tout à l’heure, vu qu’on est déjà demain.
Quoi ?! s’exclama Casey en cessant de toucher le chat pour agiter sa main libre, comme si elle avait du sang italien dans les veines. A force de fréquenter les chefs de Cosa Nostra… Elle piquait leurs tics de langage. Non sérieux ne me fait pas ça, je vais avoir un déficit à la sécurité.

Et elle se disputa plus ou moins avec la jaguar-garou, oubliant totalement le chat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


They're written down in eternity but you'll never see the price it costs – the scars collected all their lives. When everything's lost, they pick up their hearts and avenge defeat. Before it all starts, they suffer through harm just to touch a dream. (c) legends never die - against the current

Cartel Rouge
avatar

Seto Shigemitsu

Cartel Rouge
Généralités
Bakeneko
ϟ Nombre de Messages : 186
ϟ Nombre de Messages RP : 98
ϟ Crédits : Coco
ϟ Doublons : Cass Flemming - Raphaël Mercury
ϟ Célébrité : Haruma Miura
ϟ Âge du Personnage : 23
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Informateur/Espion pour le Cartel Rouge
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 1
ϟ Particularités Physiques:
Ven 17 Mar - 12:25 Message | (#)

Bon, il fallait se rendre à l’évidence. Le plan “chaton mignon” était une réussite totale puisque Seto obtint ce qu’il voulait. Elle lui céda sa glace sans condition. Victoire !

Sauf que… forcément. Maintenant qu’elle lui donnait le cornet et le reste de la glace, et que c’était concrètement à lui… et bah il n’en voulait plus. Logique. Si en prime il avait su qu’elle lui filait sa glace parce qu’elle-même n’en voulait plus et pas parce qu’elle avait cédé à sa bouille mignonne et ses grands yeux adorables…

Il ignora donc royalement l’offrande et lui miaula après quand elle daigna faire mine de partir. Genre elle se prenait pour qui hein. C’était lui le chef dans l’histoire. S’il avait été capable de hausser un sourcil sous cette forme, il l’aurait sans doute fait quand elle lui demanda à qui il appartenait. Il avait une tête de chat de compagnie peut-être? Encore un peu, et il lui aurait appris la vie hein.

Sauf que bon, elle eut le bon réflexe de le grattouiller juste comme il fallait, au point qu’il en ronronna, et en prime, il aimait vraiment la glace. Mais soyons clairs hein ! Il la mangeait uniquement pour lui faire plaisir à elle, qu’elle ne se dise pas que son offrande avait été vaine.

Franchement, Seto était plutôt bien. Bon, ok, la rue puait un mélange d’urine de différentes origines, aussi bien humaines que féline et canine, voir encore d’autres animaux, les poubelles dégageaient une odeur pas franchement agréable… mais que voulez-vous, il aimait les grattouilles. Sauf que décidément, son humaine du soir avait l’air d’avoir la capacité d’attention d’un écureuil et qu’elle osa le délaisser, une nouvelle fois, pour grogner dans ces étranges machins qui servaient aux humains à communiquer de nos jours.

Il se redressa pour s’asseoir, et reprit sa forme humaine, le visage qui avait été celui du fils de sa maîtresse, bien des années auparavant.

Hey, j’ai pas dit que tu pouvais arrêter de me grattouiller hein”.

Il s’étira, tel le félin qu’il était même si, en l’occurrence, il avait l’apparence d’un jeune homme d’une vingtaine d’années. Ses changements d’apparence entre l’humain et l’animal lui étaient si naturels qu’il oubliait parfois que ce n’était justement pas commun pour le commun des mortels et que la jeune femme risquait d’être surprise. Bien sûr, il ne savait pas que la jeune femme n’était pas tout à fait humaine non plus.

Franchement, les humains c’est plus ce que c’était”.

Il ramassa le reste du cornet de glace, apparemment pas dérangé par le fait qu’elle ait reposé un moment sur le couvercle sale d’une poubelle. C’était beaucoup plus pratique à manger quand on avait des mains et une langue autrement plus grande qu’une petite langue de chat.

C’est bon. C’est quoi ce truc?

Une petite précision toutefois… quand il se transformait en humain… Seto n’était jamais habillé. Et si sa fourrure de chat pouvait lui suffire en cette période de l’année, sa peau nue d’humain était beaucoup moins efficace pour lutter contre les températures encore basses de ce mois de mars.

J’ai froid. Tu m’donnes tes fringues?

Parce qu'il ne lui serait évidemment pas venu à l'idée de se retransformer en chat. En plus, il n'avait pas fini la glace.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Agent de l'UNISON
avatar

Victoria Neutron-Grey

Agent de l'UNISON
Généralités
℘ Elastic Girl ℘

ϟ Nombre de Messages : 2985
ϟ Nombre de Messages RP : 505
ϟ Crédits : avatar (c) Betelgeuse gif (c) tumblr
ϟ Célébrité : Emma Stone
ϟ Âge du Personnage : 27 ans
ϟ Statut : Atteinte d'une addiction olympienne ravageuse.
ϟ Métier : Agent de l'UNISON, division d'espionnage
ϟ Liens Rapides : Présentation | Liens | RPs | Téléphone | Journal intime | Exploits | Cartes.

4 roses de Lukaz | 2 roses de Dante | 2 roses de Raphaël | 1 rose d'Alice | 1 rose de Barrett
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 4
ϟ Particularités Physiques:
Sam 8 Avr - 13:24 Message | (#)

Casey sursauta brusquement en entendant la voix dans son dos, au point d’en lâcher son téléphone. Heureusement, l’objet n’eut pas le temps d’atteindre le sol qu’une ombre le réceptionnait déjà. La créature onirique se tourna vers ce qui s’avérait être un asiatique tout nu, et déclara :

Je te rappelle, Isa.

Elle cligna des yeux à plusieurs reprises, matant ce qui avait été un chat et qui était désormais un humain manquant carrément de pudeur. Notons que Casey le détaillait tout entier jusqu’à son entrejambe qui pendait mollement entre ses cuisses. Sans se soucier de son état, le chat, enfin l’humain, s’empara du cornet de glace pour le manger avec avidité. Casey hésitait entre le fou rire et une petite crise de colère. Elle opta finalement pour le rire, parce que franchement, la situation était cocasse !

Merde, t’es vraiment un gros pervers mon gars.

Mais ça ne sonnait pas comme une insulte… Casey trouvait cet humain ou ce métamorphe, en l’occurrence, particulièrement culotté. Enfin, au sens figuré, parce que strictement parlant, il se promenait cul nu.

De la glace, t’en a jamais mangé ? s’étonna-t-elle.

D’où est-ce qu’il sortait ? Elle se demanda, d’un coup, si elle n’avait pas affaire à une créature magique native d’une autre dimension. C’était la seule explication pour ne pas connaître la glace. Enfin, la seule acceptable aux yeux de la créature onirique.

Par contre, tu peux te brosser pour avoir mes fringues, mon mignon. Je suis gentille, mais pas exhibitionniste. Chacun son délire, fallait y penser avant. C’est plutôt un passe-temps d’été, tu crois pas ?

Les questions existentielles de Casey.

Tu sors d’où, comme ça ? Tu ne viendrais pas « d’ailleurs » par hasard ?

Et elle ne voulait pas sous-entendre qu’il était un alien ou quoi que ce soit du genre ! Quoi que, pourquoi pas, après tout. Certains héros de la Légion venaient de l’espace, le Cartel comptait peut être même l’un de ces rares spécimens. Casey n’en avait jamais vu mais elle se souvenait, grâce à Victoria, des Grues capables de se changer en humain.
Alors pourquoi pas en chat ? Drôle de choix, sauf s’il venait espionner quelque chose… Et dans cette ruelle proche du Red Night, la créature onirique devait se montrer prudente.

Si tu as froid, je vis pas loin. Tu veux un café ? Un chocolat chaud ? Tu devrais peut-être redevenir un chat, pour le chemin. Les gens ont du mal avec les hommes tout nu, même si t’es plutôt mignon. Enfin, je dis les hommes, mais ça marche avec les femmes aussi. C'est pour ça qu'on peut acheter des vêtements franchement cools. En plus, tu as de la chance, tu es asiatique, tu peux te créer un style comme dans les mangas, ce serait génial !

Bon, ce qu’il avait entre les jambes ne cassaient pas des briques mais il était au repos, après tout. Et elle devrait franchement arrêter de se concentrer sur des détails aussi incongrus, mais bon, c’était son premier exhibitionniste et elle trouvait ça vraiment amusant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


They're written down in eternity but you'll never see the price it costs – the scars collected all their lives. When everything's lost, they pick up their hearts and avenge defeat. Before it all starts, they suffer through harm just to touch a dream. (c) legends never die - against the current

Cartel Rouge
avatar

Seto Shigemitsu

Cartel Rouge
Généralités
Bakeneko
ϟ Nombre de Messages : 186
ϟ Nombre de Messages RP : 98
ϟ Crédits : Coco
ϟ Doublons : Cass Flemming - Raphaël Mercury
ϟ Célébrité : Haruma Miura
ϟ Âge du Personnage : 23
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Informateur/Espion pour le Cartel Rouge
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 1
ϟ Particularités Physiques:
Sam 8 Avr - 16:09 Message | (#)

Seto était un chat, c’était établi. En tant que tel, il n’avait aucune notion de pudeur, et s’il remarqua que l’autre le détailla de haut en bas, en s’attardant peut-être particulièrement sur une ou deux parties précises, il ne fit aucune remarque. Il s’en fichait comme de sa première litière.

Il la regarda rire, sans cesser de léchouiller sa glace, et sa seule réaction fut de pencher la tête sur le côté quand elle le traita de pervers.

Vous savez sous ma forme de chat je suis toujours nu. Vous les humains, vous faites vraiment des histoires pour des bouts de peau”.

Il secoua la tête quand elle s’étonna de le voir découvrir la glace, et continua justement de la manger. On allait pas entrer dans le détail hein, mais il y avait deux ou trois endroits collants sur le cornet qui n’était pas de la glace fondue, et qu’aucun être vivant normalement constitué n’aurait osé mangé. Seto croqua pourtant cet endroit précis du cornet à pleine dent.

Il ne réitéra pas ses explications sur la nudité tout ça. En plus, fallait lui expliquer comment il était censé se débrouiller pour emmener ses vêtements avec lui sous sa forme de chat, pour les enfiler au moment de reprendre sa forme humaine. Il avait beau être un félin imposant, il n’allait pas s’embêter avec un jean.

Il fronça franchement les sourcils quand elle lui demanda s’il ne venait pas d’ailleurs. Insistance sur le “ailleurs”.

Tu dis ça parce que je suis asiatique?”

C’était une vraie interrogation. Il n’avait jamais connu ça dans son Japon médiéval où il n’y avait… et bien… que des japonais ou presque. Le racisme avait été une nouveauté de ce siècle pour lui, mais il avait vite appris à s’en défendre. Pas une seconde il ne songea que le “ailleurs” pouvait se trouver un peu plus loin que les îles nippones. Par exemple sur un autre plan d’existence. De toute façon, il était terrien. Pas humain, mais terrien.

Enfin, même si le chat était d’un naturel susceptible, il avait aussi la capacité d’attention d’un écureuil sous speed, et oublia qu’il devait en vouloir à la jeune femme dès qu’elle aborda un autre sujet.

“... je suis mignon ?” s’étonna-t-il franchement. “D’habitude je suis un chat quand on me le dit. C’est quoi un chocolat chaud?”

Parce que ça aussi, ça lui était totalement inconnu. A croire que ce n’était pas une boisson courante au sein du Cartel. En même temps, on aurait pu arguer qu’un type du Cartel qui boit un chocolat chaud aurait perdu toute sa street credibility, mais passons.

Comme il avait pu lui-même expérimenté la pudeur de cette société, il délaissa la toute fin du cornet, l’abandonnant sur le sol sans arrière pensée, se leva, et le chat que Casey avait d’abord rencontré vint se frotter contre ses jambes. Allez allez! Maintenant qu’on lui avait vendu du rêve à lui parler de chocolat chaud, il avait envie d’y goûter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Agent de l'UNISON
avatar

Victoria Neutron-Grey

Agent de l'UNISON
Généralités
℘ Elastic Girl ℘

ϟ Nombre de Messages : 2985
ϟ Nombre de Messages RP : 505
ϟ Crédits : avatar (c) Betelgeuse gif (c) tumblr
ϟ Célébrité : Emma Stone
ϟ Âge du Personnage : 27 ans
ϟ Statut : Atteinte d'une addiction olympienne ravageuse.
ϟ Métier : Agent de l'UNISON, division d'espionnage
ϟ Liens Rapides : Présentation | Liens | RPs | Téléphone | Journal intime | Exploits | Cartes.

4 roses de Lukaz | 2 roses de Dante | 2 roses de Raphaël | 1 rose d'Alice | 1 rose de Barrett
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 4
ϟ Particularités Physiques:
Sam 8 Avr - 19:39 Message | (#)

Il n’avait pas tort sur le fait que les humains montaient des histoires sur base de pas grand-chose. Casey connaissait la pudeur par le biais de Victoria et avait adopté assez naturellement les mœurs humaines. Toutefois, elle n’allait pas hurler au scandale du fait qu’un asiatique se promenait à poil. Au contraire ! D’ailleurs, il l’informa être japonais et elle se posa la question : venait-il du Japon profond avec des mentalités étranges ou les gens à Tokyo se comportaient-ils tous comme lui ? Elle se promit de l’interroger mais, pour l’heure, le chocolat chaud semblait davantage l’intéresser. De retour sous sa forme de chat, il se frotta contre sa jambe. Peut-être l’aurait-elle portée en d’autres circonstances, mais elle lui fit plutôt signe de la suivre, tout en parlant :

C’est marrant, tu dis « vous les humains » et tu te prétends asiatique… C’est un peu contraire, tu ne penses pas ? Enfin, tu ne peux pas parler, donc tu me diras tout à l’heure ce que tu en penses. Et je ne suis pas humaine, au fait, précisa-t-elle pour la forme. Même si j’en ai l’air… C’est marrant, ton pouvoir.

Enfin, sûrement pas pour la bagarre, mais par contre, question discrétion et espionnage, il devait se poser là ! Casey ne perdait pas de vue ses objectifs premiers, à savoir s’entourer de gens efficaces pour lui rendre service dans son business de trafic d’information.
Ils retournèrent dans l’artère principale. Heureusement, à cette heure avancée de la nuit, on croisait surtout des noctambules et personne ne s’étonna de voir une fille discuter avec un chat. Au moins, son interlocuteur était vivant ! Et, bourrée, on peut trouver de l’intérêt n’importe où…

Je veux dire, je n’avais jamais croisé de gars capable de se transformer en chat. Faut dire que je ne suis pas sur la Terre Prime depuis longtemps, alors si ça se trouve c’est super commun. Je n’ai jamais été au Japon, c’est bien ? Par contre, j’ai vu des mangas, tu sais à qui tu me fais penser, comme ça ? A Zoey Hanson. Enfin, bon, t’as pas de clochette sur la queue, mais on pourrait t’en mettre une ! Quoi, t’aime pas ? Y’a Yoruichi aussi, elle est stylé, au fond se transformer en chat, ça a l’air d’être un truc de nana…

Casey parlait toute seule, parfois un peu vite et surtout, tout haut. Se frottant le menton, elle poussa la porte du Red Night après l’avoir déverrouillé avec sa clé. S’orientant sans problème dans la pénombre complète du club, elle se glissa derrière le bar et alluma les lumières autour du miroir qui le surplombait.

On a une machine à café, pour les gens qui ont besoin de se remettre les idées en place avant de reprendre le volant. J’en ai pris une qui fait aussi le chocolat, tu mets une capsule tu vois et pouf, une tasse. Je trouve ça trop bon, je crois que c’est une des meilleures inventions de ce siècle. Enfin, avec la glace tu vois ? On va dire que c’est pas comparable, j’aimerais pas choisir. Bon bon bon… Ah, voilà la boîte.

La machine en question se trouvait à l’abri, dans une armoire et en quelques mouvements rapides, Casey fit couler deux tasses sans se soucier de savoir si le chat était toujours un chat ou avait posé ses fesses nues sur ses sièges en velours.

Alors, tu me racontes ? demanda-t-elle en déposant deux tasses fumantes sur le comptoir. T’es quoi exactement ?

Ses yeux brillaient de curiosité, comme toujours quand elle croisait quelque chose d’intriguant. Ce type aurait pu vouloir la tuer, jouer sur une diversion ou Lucifer seul savait quoi ! Mais ça ne passait pas une seule seconde à l’esprit de Casey.
En même temps, elle avait de quoi se défendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


They're written down in eternity but you'll never see the price it costs – the scars collected all their lives. When everything's lost, they pick up their hearts and avenge defeat. Before it all starts, they suffer through harm just to touch a dream. (c) legends never die - against the current

Cartel Rouge
avatar

Seto Shigemitsu

Cartel Rouge
Généralités
Bakeneko
ϟ Nombre de Messages : 186
ϟ Nombre de Messages RP : 98
ϟ Crédits : Coco
ϟ Doublons : Cass Flemming - Raphaël Mercury
ϟ Célébrité : Haruma Miura
ϟ Âge du Personnage : 23
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Informateur/Espion pour le Cartel Rouge
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 1
ϟ Particularités Physiques:
Sam 8 Avr - 20:47 Message | (#)

Seto avait peut-être espéré qu’elle le prenne dans ses bras pour l’emmener jusqu’à chez elle. Plus besoin de répéter maintenant que, du fait de sa nature, il pétait un peu plus haut que son cul. Voir même beaucoup plus haut. Mais non, il se retrouva à marcher, comme un manant.

La jeune femme était d’humeur bavarde, et semblait trouver tout à fait normal de lui parler à haute voix. Elle avait en revanche raison de supposer qu’il ne pouvait pas lui répondre sous cette forme. Ses cordes vocales félines n’étaient pas adaptées. Peut-être un jour… Comme il était redevenu un chat, sa tête à elle se trouvait très loin au-dessus de lui. Il eut donc tout naturellement le réflexe de lever son museau félin. C’était sans compter sur la jupe de la demoiselle, lui offrant une vue plongeante sur une partie de l’anatomie que Seto n’avait jamais eu l’occasion de voir d’aussi près. Sa maîtresse avait toujours fermé la porte au moment de faire sa toilette par exemple.

Maow” lâcha l’animal.

Il venait de découvrir un truc là. A priori, elle n’avait pas de trucs qui pendouillaient comme lui. Dans la tête de Seto, il se passait l’équivalent d’un mindblown. Ca ne l’empêcha pas de protester d’un miaulement quand elle lui proposa de lui installer une clochette. Et puis quoi encore? Sa force venait de sa discrétion. Autant envoyer une fanfare prévenir de son arrivée hein.

Il la précéda dans sa propre demeure. Comprendre qu’il se faufila entre ses jambes dès qu’elle lui ouvrit la porte. Il explora d’abord les lieux sous sa forme féline. Les lieux étaient plongés dans le noir, et ses yeux félins étaient plus efficaces dans la pénombre. Il testa ses griffes sur les sièges, grimpa sur une table, et se retransforma en humain quand Casey alluma la lumière. Cul nu sur la table donc.

J’suis japonais. Mais j’suis pas humain” répondit-il enfin à la question de la jeune femme.

Et ce n’était même pas un mensonge. Il était né au Japon. Sous forme de chat, certes, mais ça ne changeait pas sa nationalité. Il rejoignit le comptoir, toujours nu, et s’installa sur un tabouret. Il renifla prudemment la tasse, et la poka avec l’index. Réflexe félin. Mais a priori, ça n’allait pas l’attaquer.

J’te dis si tu m’dis ce que t’es”.

Jusqu’ici, il savait qu’elle n’était pas de la Terre Prime… mais ça n’était absolument pas une indication de sa nature. Et il était au moins aussi curieux qu’elle. En parlant de curiosité, il trempa sa langue dans sa tasse de chocolat chaud, pour le laper. Il était tellement habitué à sa forme féline qu’il en oubliait parfois qu’il était humain, comme maintenant, et en gardait des attitudes de chat. Il retira vite sa langue quand il se brûla, et délaissa pour l’instant la boisson. Pour l’instant, il n’était pas hyper convaincu par le chocolat chaud.

J’suis un esprit-chat, un bakeneko. J’peux me transformer en humain. J’passe à travers les murs aussi. Oh, et j’peux maudire les gens, ça j’aime bien”.

Les humains réagissaient très mal à la malchance en tout genre. Ils maudissaient tout et n’importe quoi, sans effet bien sûr. Parfois, ces gens-là, il les mangeait ensuite. Il ne fallait pas gâcher quoi.

Oh, et j’ai huit cents ans”.

Presque. Disons qu’il les avait passé enfermé en prison. Techniquement, il les avait quand même.

Et toi alors, t’es quoi? Parce que c’est monté bizarrement entre les jambes”.

Et ça, il trouvait ça louche. C’était certainement l'un des signes qui indiquaient qu’elle n’était pas humaine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Agent de l'UNISON
avatar

Victoria Neutron-Grey

Agent de l'UNISON
Généralités
℘ Elastic Girl ℘

ϟ Nombre de Messages : 2985
ϟ Nombre de Messages RP : 505
ϟ Crédits : avatar (c) Betelgeuse gif (c) tumblr
ϟ Célébrité : Emma Stone
ϟ Âge du Personnage : 27 ans
ϟ Statut : Atteinte d'une addiction olympienne ravageuse.
ϟ Métier : Agent de l'UNISON, division d'espionnage
ϟ Liens Rapides : Présentation | Liens | RPs | Téléphone | Journal intime | Exploits | Cartes.

4 roses de Lukaz | 2 roses de Dante | 2 roses de Raphaël | 1 rose d'Alice | 1 rose de Barrett
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 4
ϟ Particularités Physiques:
Dim 9 Avr - 16:59 Message | (#)

Japonais et non humain ? Cela convenait à Casey, qui comprenait mieux l’association des deux adjectifs avec cette petite précision. Toutefois, il restait encore vague sur sa nature précise et elle espérait que, contrairement à Raphaël, il n’allait pas lui ressortir le coup du « devine ». Non pas que le jeu des devinettes ait déplu à la créature cauchemardesque, mais elle ne pouvait décemment pas s’y prêter avec la première créature magique venue.
Quoi que, depuis quand la décence préoccupait-elle Casey ?

Cul nu sur la surface luisante de son bar, le chat finit par lui avouer d’où il sortait. Ainsi, il était d’abord un chat, un esprit chat, avant toute autre chose ? Mater son entre-jambe relevait-il de la zoophilie ? Chassant ces considérations, la propriétaire ne le sentait pas très convaincu par le chocolat. Avant qu’elle n’ait le temps de lui préciser que le mot « chaud » dans le titre n’était pas là pour décorer, il lui balança à la figure qu’il avait huit cent ans et qu’il avait regardé sous sa jupe. Parce que oui, Casey oubliait parfois d’enfiler une culotte mais elle n’avait pas imaginé qu’un animal lèverait la truffe pour s’apercevoir qu’elle n’était pas montée comme tout le monde. Enfin, comme les mâles. Elle oscilla une fraction de seconde entre l’exclamation pudique typiquement Victoria et le sourire en coin.
Elle opta pour la seconde solution, de justesse.

Maudire les gens ? J’avoue, c’est cool, approuva-t-elle d'un air convaincu. Et souffle sur le chocolat, morfale.

Ou il risquait d’y laisser ses moustaches.

Je suis une fille. Je ne sais pas trop d’où tu sors pour ignorer la différence des genres, mais sur huit cent ans, t’as jamais remarqué que les humains n’étaient pas tous fichus pareils ? Ce que t’as entre les jambes, c’est supposé aller entre les miennes, c’est comme ça qu’on se reproduit. Ou qu’on baise pour le fun.

Explication claire et précise, avec tout le tact dont Casey était capable.
C’est-à-dire pas beaucoup.

Bakeneko… J’avais jamais entendu parler, réfléchit-elle tout haut en se grattant sous le menton. Oh et moi, je suis un cauchemar. Au sens propre, je viens de la dimension onirique. Le monde des rêves, précise-t-elle en voyant son air pas très convaincu. Je ne maudis pas les gens, mais je peux leur montrer ce qui les terrifie le plus, voler leur vie, les enfermer dans une prison de ténèbres, tu vois, ce genre de trucs.

Elle possédait aussi une mutation de type élastique, mais elle taisait ce point, trop facilement mit en lien avec Victoria Neutron-Grey. Une femme qu’elle n’était plus.
Sans parler de ses artefacts, mais elle ne le connaissait pas et ne comptait pas révéler ses petits secrets, comme le bouclier magique de son pendentif, son tatouage dans la paume droite de sa main d’où sortait une épée magique ou encore l’anneau à son annulaire gauche, qui lui permettait d’invoquer un monstre d’Umbra.
Cela, ce serait si le chat se révélait agressif.

Dis-moi, mon petit chat, si tu es japonais, que tu n’es pas humain, que tu es vieux mais n’a pas l’air très au courant de ce qui se passe dans le monde ou même sous la ceinture, qu’est-ce qui t’amène à Star City ? Et surtout, comment tu as pu éviter le sexe pendant huit cent ans ? Je veux dire, les humains baisent à tous les coins de rue ou presque, et ils ne vont pas se formaliser de la présence d’un chat.

Oui, c’était le sujet qui préoccupait le plus Casey. Enfin, ça et…

Tu connais l’alcool, quand même ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


They're written down in eternity but you'll never see the price it costs – the scars collected all their lives. When everything's lost, they pick up their hearts and avenge defeat. Before it all starts, they suffer through harm just to touch a dream. (c) legends never die - against the current

Cartel Rouge
avatar

Seto Shigemitsu

Cartel Rouge
Généralités
Bakeneko
ϟ Nombre de Messages : 186
ϟ Nombre de Messages RP : 98
ϟ Crédits : Coco
ϟ Doublons : Cass Flemming - Raphaël Mercury
ϟ Célébrité : Haruma Miura
ϟ Âge du Personnage : 23
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Informateur/Espion pour le Cartel Rouge
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 1
ϟ Particularités Physiques:
Dim 9 Avr - 18:53 Message | (#)

Souffler? Il s’exécuta, d’un air de félin concentré qui vient de repérer un point rouge mouvant sur le mur. Il retenta l’expérience et dut admettre que si c’était un peu mieux d’un point de vue chaleur, d’un point de vue strictement gustatif.... et bah ça n’avait pas de goût. La faute à une langue brûlée par sa première tentative.

Casey le corrigea aussi sur ses différences anatomiques en lui précisant qu’ils étaient supposés s’emboiter. Un tas de trucs qu’il avait pu voir, que ce soit au temps du Japon avec, entre autre, des geishas, et maintenant venait de prendre un sens. Genre… pourquoi les femmes allaient chez les hommes.

“C’est chouette… tu peux les pousser au suicide toi aussi? C’est ma spécialité. J’ai presque décimé toute une famille comme ça”.

Il retenta le chocolat chaud. Heureusement pour lui, toute sa langue n’était pas brûlée, et il put sentir le goût. Et il trouvait ça… étrange. Sucré. Un peu trop à son goût peut-être. Il était un chat hein, il préférait le poisson à la fève de cacao.

Je cherche quelqu’un. Il y a huit cent ans, il m’a enfermé dans un parchemin magique, j’ai pas aimé. En plus je suis sorti de là, et tout était en feu. J’ai pas aimé non plus. Dans mon village les gens étaient très pudiques. Ma maîtresse s’est jamais déshabillée devant moi”.

Seto ne le réalisait probablement pas, mais vu l’âge de sa maîtresse au moment où elle l’avait recueilli, ce n’était pas plus mal.

Bien sûr, j’ai bu du sake”.

Avant même d’être un bakeneko. Ensuite, il avait été un peu trop occupé avec cette histoire de vengeance pour boire de l’alcool ou épier les gens en train de faire la bête à deux dos. Seto était donc plutôt innocent dans cet aspect-là de la vie. Il savait que ça impliquait des petits cris bizarres, et donc de l’emboîtage, d’après Casey. Quand il y pensait, ce n’était pas très différentes des chats.

Et toi, pourquoi t’es là? Les cauchemars, c’est pas sensé être humain, si? Les choses ont beaucoup changé depuis que j’ai été enfermé”.

Il n’y avait qu’à voir le bâtiment où ils se trouvaient. Rien à voir avec ce qu’il avait connu. En plus, il n’y avait même pas de coin lit, que des tables, des tabourets et des sièges. Vraiment très étranges… a moins que les cauchemars n’aient pas eu besoin de dormir? Difficile à dire…

Ce n’était pas la seule chose qui avaient beaucoup perturbées Seto, et qui continuaient de le perturber. Les rues étaient toujours pleines de gens, les chevaux étaient particulièrement brillants et bruyants, et les humains semblaient particulièrement obsédés par leur version de l’argent. D’ailleurs, il avait aussi une autre question, qui le faisait froncer des sourcils :

Si ce que j’ai entre les jambes est supposée aller entre les tiennes… ça veut dire qu’on doit se reproduire?”

Et vu la tête du chat, il commençait à se demander si c’était obligé. Il fallait le comprendre, il n’avait jamais essayé sous sa forme humaine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Agent de l'UNISON
avatar

Victoria Neutron-Grey

Agent de l'UNISON
Généralités
℘ Elastic Girl ℘

ϟ Nombre de Messages : 2985
ϟ Nombre de Messages RP : 505
ϟ Crédits : avatar (c) Betelgeuse gif (c) tumblr
ϟ Célébrité : Emma Stone
ϟ Âge du Personnage : 27 ans
ϟ Statut : Atteinte d'une addiction olympienne ravageuse.
ϟ Métier : Agent de l'UNISON, division d'espionnage
ϟ Liens Rapides : Présentation | Liens | RPs | Téléphone | Journal intime | Exploits | Cartes.

4 roses de Lukaz | 2 roses de Dante | 2 roses de Raphaël | 1 rose d'Alice | 1 rose de Barrett
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 4
ϟ Particularités Physiques:
Jeu 20 Avr - 19:37 Message | (#)

En général, je les pousse vers la folie. C’est marrant aussi !

Enfin, elle disait « les » mais Casey était née avec Victoria, de ses cauchemars, de ses craintes les plus profondes et c’était surtout l’héroïne, qu’elle s’était employée à pousser vers la folie. Toutefois, Casey préférait ne pas préciser, pour ne pas perdre en crédibilité. A la place, elle écouta l’histoire du chat, qui se révélait assez peu banale. Quelqu’un l’avait donc enfermé dans un parchemin et il en était sorti avant de brûler. Une chance pour lui ! Même s’il avait un peu gâché sa vie, à passer autant de temps entre deux roulades de papier.

La vengeance, c’est un peu… Cliché, non ? tenta Casey, pas très convaincue.

Puis cette histoire de maîtresse qui ne se déshabille pas… Drôle de culture, ces japonais ! pensa la créature, sans toutefois relever.

Non, en effet, les cauchemars sont supposés vivre dans la dimension onirique. Mais je suis un cauchemar un peu spécial, alors j’ai le droit de squatter ce corps, déclara-t-elle d'un ton très pédagogue.

Grosso modo. Elle avait tout de même dérobé ce corps à la fragile Victoria Neutron-Grey, détruit sa vie, pour que finalement, leurs essences fusionnent et qu’elles ne fassent plus qu’une, chacune prenant un peu de l’autre jusqu’à trouver un équilibre. Les caractéristiques de Casey dominaient, mais il lui restait tous les souvenirs, toute la culture de Victoria ainsi que, par moment, des sursauts d’altruisme, des pulsions héroïques. Raison peut-être pour laquelle Casey donnait dans le commerce d’informations, et pas dans le crime plus violent.

Elle manqua de s’étouffer dans son chocolat quand il lui posa crument la question de savoir s’ils devaient, du coup, se reproduire. Elle hésita entre lui coller une gifle et éclater de rire et, à nouveau, le rire l’emporta.

T’as l’air ravi à cette idée, dit donc ! Non, t’en fait pas, tu ne dois pas forcément te reproduire avec tous les gens que tu croises. Comment t’expliquer… Disons que c’est seulement sous certaines conditions. Si la personne te plait, tu vois ? Enfin, je veux dire, si ton machin devient dur, en général, c’est que c’est le moment d’essayer de te reproduire. Sinon, tu peux aussi t’en servir pour manipuler quelqu’un et obtenir des informations. Maiiiiiiis je crois que c’est peut-être un peu tôt pour parler de ça ? releva-t-elle devant son air perplexe. T’es toujours puceau, hein ?

Casey avait posé la question sur le même ton que si elle essayait de savoir s’il était ou non gravement malade.

Et tu sais qui c’est, le type qui t’a enfermé ? Je veux dire, il vit dans le coin ou t’es de passage un peu « comme ça » par accident ?

La créature ne posait pas la question sans arrière-pensée. Avoir, dans son équipe, quelqu’un capable de se transformer en chat (et par extension, un espion extrêmement discret) ç’avait de quoi lui plaire et l’intéresser. Restait à savoir s’il allait comprendre le concept, au moment de le lui expliquer. Pour le moment, elle partait à la pêche aux informations.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


They're written down in eternity but you'll never see the price it costs – the scars collected all their lives. When everything's lost, they pick up their hearts and avenge defeat. Before it all starts, they suffer through harm just to touch a dream. (c) legends never die - against the current

Cartel Rouge
avatar

Seto Shigemitsu

Cartel Rouge
Généralités
Bakeneko
ϟ Nombre de Messages : 186
ϟ Nombre de Messages RP : 98
ϟ Crédits : Coco
ϟ Doublons : Cass Flemming - Raphaël Mercury
ϟ Célébrité : Haruma Miura
ϟ Âge du Personnage : 23
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Informateur/Espion pour le Cartel Rouge
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 1
ϟ Particularités Physiques:
Jeu 20 Avr - 22:26 Message | (#)

Hum… moui, ok, la folie c’était pas mal. Il ne pouvait pas trop critiquer, en général, les gens passaient par l’étape “folie” avant d’aller à l’étape “suicide”. Mais il préférait tout de même la finalité de la chose quoi.

C’est parce que tu m’as jamais vu me venger moi” répondit le chat, absolument pas vexée par ce manque pourtant évident d’enthousiasme. “Moi quand j’le fais, c’est rigolo. C’est pour ça que j’me suis retrouvé enfermé tu vois. Je poussais tranquillement un clan à la mort, et puis le magicien m’a arrêté. Tout ça parce que les autres voulaient que j’arrête de les tuer!”

Il avait dit cette dernière phrase sur un ton proche du “non mais franchement je te jure quoi”. Genre “Ces humains qui veulent pas mourir!”. N’empêche… il allait probablement être éternellement frustré de ne pas avoir mené sa première vengeance à son terme. Autant dire qu’il comptait soigner la deuxième.

J’espère qu’il a des amis. Et que je pourrais en tuer un devant lui sans qu’il puisse rien faire”.

Cette phrase avait été prononcée d’un ton extrêmement rêveur. Seto imaginait des châtiments des plus délicats. Par exemple… il planifiait de brûler vif l’un de ces hypothétiques amis. Il avait failli finir en brochette féline extrêmement grillé à sa sortie du parchemin hein, tout ça, ce n’était qu’un prêté pour un rendu. En plus, c’était totalement stupide quand on y pensait. Si le magicien l’avait laissé faire sa petite vengeance dans son coin, peut-être qu’il serait déjà mort à l’heure qu’il était. Il n’en savait rien après tout, combien de temps ça vivait, les esprits chat comme lui? Aucune idée! Alors que là, le Magicien l’avait congelé pendant huit siècles… autant dire qu’il avait eu temps de nourrir une certaine dose de ressentiment.

Non” bouda le chat, vexé de cette insinuation. “Mon machin est devenu dur pour plein de chattes”. Les… les animaux hein. Les femelles des chats. Evidemment. Loin de nous tout idée mal placée, n’est-ce pas? “Comment tu fais pour manipuler les gens avec un machin dur?”

Il retourna laper son chocolat chaud. Sa méthode à base de machin dur et d’emboitage avait quand même l’air hyper compliqué. Il préférait largement sa méthode à base d’intangibilité, de voleur de visage, de queue enflammée - en tout bien tout honneur bien sûr - et de transformation en chat. Il garda tout de même en tête qu’elle avait parlé de “squatter” un corps. Ca voulait dire que ce n’était pas le sien?

Sais pas” avoua-t-il franchement. “J’suis arrivé là. Quand la maison avec le parchemin a brûlé, y avait des gens, alors j’les ai suivi. Au début j’aimais pas trop, mais ils sont utiles, alors j’reste. Ils m’donnent des choses quand j’leur rends des services. Et c’est rigolo de les torturer aussi, parce qu’ils aimeraient bien me coller un coup de pied au cul, mais en même temps ils peuvent pas, parce que je suis utile”. Il esquissa un sourire, et ses canines pointues lui donnaient assurément l’air d’un démon. Surtout avec cet éclairage. “J’ai remarqué que quand t’es utile, t’as le droit d’être chiant”.

Ceci dit, chiant, c’était aussi sa nature. Il l’aurait été même s’il n’avait pas été utile.

En plus les gens aiment bien les chats. Et ils pensent jamais que le chat peut être un espion en train de les écouter dire ou faire des choses qu’ils devraient pas dire ou faire”.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Agent de l'UNISON
avatar

Victoria Neutron-Grey

Agent de l'UNISON
Généralités
℘ Elastic Girl ℘

ϟ Nombre de Messages : 2985
ϟ Nombre de Messages RP : 505
ϟ Crédits : avatar (c) Betelgeuse gif (c) tumblr
ϟ Célébrité : Emma Stone
ϟ Âge du Personnage : 27 ans
ϟ Statut : Atteinte d'une addiction olympienne ravageuse.
ϟ Métier : Agent de l'UNISON, division d'espionnage
ϟ Liens Rapides : Présentation | Liens | RPs | Téléphone | Journal intime | Exploits | Cartes.

4 roses de Lukaz | 2 roses de Dante | 2 roses de Raphaël | 1 rose d'Alice | 1 rose de Barrett
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 4
ϟ Particularités Physiques:
Jeu 20 Avr - 23:09 Message | (#)

Casey acquiesça, compatissante, aux malheurs du chat. Quel rustre, ce magicien ! Empêcher cette pauvre bête d’accomplir son dessein, tout ça pour… Quoi ? Il devait bien avoir une raison de pousser tout un clan à la mort ! Ne fut-ce que pour passer le temps.

Franchement, ces magiciens, pour qui ils se prennent hein ?

La partie « Victoria » en elle, se révolta contre cette nonchalance affichée devant la mort violente de plusieurs personnes. Casey, elle, était beaucoup plus pragmatique. Mais ces sursauts de conscience lui rappelaient qu’elle devait vraiment se montrer plus humaine, pour se fondre dans la masse. Enfin, avec un cas comme ce chat, elle n’avait pas besoin de faire beaucoup d’efforts. En terme de « mec chelou » il battait des records.

Le mieux, c’est s’il a des enfants, non ? Pour plus de tragique.

Si elle avait su de qui il parlait…
Mais pas le temps de développer, il lui ressortait une énormité. Elle éclata de rire.

Eh bah, elle est pas mal celle-là ! Pourquoi tu joues au puceau, alors, si t’as déjà pratiqué ? releva-t-elle en secouant la tête. Mh, comment t’expliquer… Souvent, les humains mâles pensent avec leur machin dur, comme tu dis. Ils ont super envie de l’utiliser pour baiser des filles, parce que c’est agréable, les orgasmes, tout ça, tu vois ? Du coup, ils perdent de vue le plus important et ils se laissent avoir, en espérant pouvoir tirer leur coup. C’est comme ça qu’on dit, « tirer son coup ». Si jamais quelqu’un te le propose, au moins tu sauras ce que c’est. Oh et c’est possible qu’un mec te le propose, mais ça se passe par d’autres trous, vaut mieux apprendre petit à petit…

Comment en arrivaient-ils à avoir ce genre de conversation ? Heureusement, il revenait à des considérations un peu plus terre à terre, en lui racontant de quelle façon il était arrivé à Star City. Son explication manquait cruellement de clarté, mais elle sourit quand il arriva à la même conclusion qu’elle, quelques minutes plus tôt, au sujet de l’intérêt d’un chat espion.

Figure toi que j’étais en train de me dire la même chose. Donc les gens avec qui tu traines, ils sont au courant que tu es un esprit malveillant et ils t’utilisent ? Ou tu te fais passer pour un chat ? C’est quoi, comme genre de personnes ? Et qu’est-ce que tu entends, comme genre d’informations ? Tu sais, ça peut être utile. Tu travailles déjà avec quelqu’un ? demanda-t-elle, l’air de rien.

Elle termina son chocolat et proposa avec un sourire aimable :

T’en reveux, du chocolat ? Ou tu préfères un alcool ? J’ai l’embarra du choix.

En règle générale, elle n’essayait pas de saouler ses potentiels collaborateurs, mais celui-ci n’avait rien de banal. Casey se demandait de quelle manière réussir à le faire travailler pour elle, en éliminant le côté « chiant » de l’équation. Parce qu’une chose était sure, elle n’hésiterait pas à lui mettre un coup de pied au cul.
Avec un peu de chance, il se découvrirait masochiste !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


They're written down in eternity but you'll never see the price it costs – the scars collected all their lives. When everything's lost, they pick up their hearts and avenge defeat. Before it all starts, they suffer through harm just to touch a dream. (c) legends never die - against the current

Cartel Rouge
avatar

Seto Shigemitsu

Cartel Rouge
Généralités
Bakeneko
ϟ Nombre de Messages : 186
ϟ Nombre de Messages RP : 98
ϟ Crédits : Coco
ϟ Doublons : Cass Flemming - Raphaël Mercury
ϟ Célébrité : Haruma Miura
ϟ Âge du Personnage : 23
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Informateur/Espion pour le Cartel Rouge
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 1
ϟ Particularités Physiques:
Ven 21 Avr - 20:58 Message | (#)

De toute évidence, Casey partageait le même point de vue qu’elle à l’égard des magiciens. Forcément, elle gagnait donc au minimum vingt points de réputation. Oui, seulement vingt. Hey, ils se connaissaient à peine hein, Seto n’était pas du genre à distribuer des bons points à la pelle non plus. Il lui en ajouta mentalement une cinquantaine d’autre quand elle parla de s’en prendre aux hypothétiques enfants du Magicien. Elle avait franchement des bonnes idées dis donc ! Bon bien sûr, ça impliquait d’abord de retrouver ledit Magicien, et de traquer ses proches. N’empêche qu’il aurait adoré qu’il ait des enfants. Des petits si possibles.

Toi, j’t’aime bien. T’as des bonnes idées” lâcha très franchement l’esprit-chat.

D’un autre côté, ils n’étaient pas si différents. On pouvait très facilement le qualifier de cauchemar poilu. Lui-même ne savait pas comment il était passé de simple chat à esprit malfaisant. Enfin il se souvenait du moment décisif bien sûr, mais il n’aurait pas pu dire pourquoi une transformation avait suivi.

J’suis pas vraiment un humain mâle, alors je pense pas avec mon machin dur. Et je vois pas l’intérêt de faire ça avec des femelles humaines si c’est ta question”. Alors en revanche attention, ce n’était pas pour autant de la zoophilie. Seto était de base, un chat. Laissons ce genre d’égarements aux supposés amateurs de chèvres. “Les humains sont bizarres. Avec les chats, ça passe que par un seul trou hein”. Et il trouvait ça beaucoup plus simple. Un trou, un machin qui s’emboite dedans, et bim.

Il retourna laper son chocolat chaud. La boisson était à une température idéale, et il l’appréciait un peu plus. Il n’allait pas pour autant se mettre à en boire tous les jours. Disons que c’était une découverte qu’il qualifiait d’intéressante.

Ses yeux se plissèrent quand Casey démontra un intérêt certain pour ses talents. Seto, malgré ses airs enfantins et son attitude chiante, n’était pas idiot. Il savait reconnaître de l’intérêt quand il en voyait, et surtout, il savait se montrer habile pour négocier ensuite.

Des trucs” éluda-t-il, n’ayant pas envie d’abattre ses cartes trop tôt. “Et ils savent pas que je suis un bakeneko. Ils pensent que je suis un humain à la base, pas un chat”.

Comme s’il avait une tête à être un humain tout à fait basique! Non mais franchement… Ceci dit, c’était peut-être mieux comme ça. Il connaissait très mal sa propre nature. Peut-être qu’il existait des sorts et de la magie spécialement destinés à brider les bakeneko comme lui. Mieux valait éviter de trop en dire sur lui s’il pouvait l’éviter.

Tu proposes quoi?” demanda-t-il très franchement.

Parce qu’il était évident qu’elle essayait de le recruter. Encore une fois, il n’était pas idiot. Et traitait pour l’instant la question avec une nonchalance certaine. On aurait dit un milliardaire, qui se demandait ce qu’on allait bien lui offrir pour le convaincre de faire quelque chose alors qu’il avait déjà tout.

Sauf que si elle lui proposait de l’argent, elle risquait d’avoir une surprise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Agent de l'UNISON
avatar

Victoria Neutron-Grey

Agent de l'UNISON
Généralités
℘ Elastic Girl ℘

ϟ Nombre de Messages : 2985
ϟ Nombre de Messages RP : 505
ϟ Crédits : avatar (c) Betelgeuse gif (c) tumblr
ϟ Célébrité : Emma Stone
ϟ Âge du Personnage : 27 ans
ϟ Statut : Atteinte d'une addiction olympienne ravageuse.
ϟ Métier : Agent de l'UNISON, division d'espionnage
ϟ Liens Rapides : Présentation | Liens | RPs | Téléphone | Journal intime | Exploits | Cartes.

4 roses de Lukaz | 2 roses de Dante | 2 roses de Raphaël | 1 rose d'Alice | 1 rose de Barrett
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 4
ϟ Particularités Physiques:
Mer 26 Avr - 21:21 Message | (#)

Victoria aurait trouvé cela perturbant, de parler de sexe avec un chat devenu humain. Enfin, elle aurait trouvé ça perturbant de parler de sexe tout court… Casey ? Pas le moins du monde. Ce chat humanoïde était carrément poilant (sans mauvais jeu de mots) et c’était la principale raison qui la poussait à vouloir l’engager. La créature des cauchemars aimait s’entourer de gens hors du commun et le bakeneko en tenait une bonne couche.

Elle pensait qu’il ne relèverait pas son sous-entendu, mais il était moins innocent qu’il ne le laissait paraître. Casey le nota dans un coin de son esprit et formula sa proposition :

Tu cherches un magicien et ça tombe bien, ma spécialité, c’est le commerce d’informations. Je pourrais t’aider à lui mettre la main dessus mais, même si je t’aime bien, rien n’est jamais gratuit, au 21e siècle. Même pas les glaces ou le chocolat chaud. Je sais, c’est une terrible réalité…

Un constat fait sur le ton du désespoir. Elle soupira, secoua la tête comme une actrice dramatique, puis sourit finalement.

Et toi, tu pourrais être un espion d’enfer. Qui se méfie d’un chat, hein ? Même moi, j’ai cru que tu en étais un, alors que je suis plutôt douée pour sentir les signatures magiques.

Toutefois, maintenant qu’elle l’avait identifié comme différent, Casey ne s’y laisserait plus prendre et elle ne risquait plus de le confondre avec un autre félin. Non pas qu’elle ait dans l’idée de le traquer… Du peu qu’elle en avait vu, Noctis avait compris que la contrainte ne fonctionnerait pas sur lui et, de toute façon, ce n’était pas son mode de fonctionnement. Elle préférait quand tout glissait comme sur des roulettes.
Et elle n’avait pas envie de savoir si elle se suiciderait avant lui, en cas d’affrontement.

Évidemment, je te donnerais les gens amusants à espionner et si on me demande d’éliminer quelqu’un, je penserais à te le garder pour le suicider.

Son sourire s’élargit. Elle se pencherait bien sur le bar, mais il est toujours assis dessus et ses attributs trônent sur le bois laqué. Elle nota, mentalement, de passer un coup de lingette désinfectante dessus… Après avoir convié Jonathan à boire un verre à cet endroit précis, juste pour rire.

T’en pense quoi ? On pourrait bien s’amuser. Mais c’est toi qui vois, c’est juste une idée que j’ai eue, comme ça.

Casey préfère lui laisser penser que ce n’est pas si important. D’ailleurs, au fond, ça ne l’est pas. Elle ne prendra pas mal un refus de la part du félin, même si ce serait dommage, parce que leur collaboration promettait de l’épique.
Après, tout dépendait pour qui…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


They're written down in eternity but you'll never see the price it costs – the scars collected all their lives. When everything's lost, they pick up their hearts and avenge defeat. Before it all starts, they suffer through harm just to touch a dream. (c) legends never die - against the current



« Mais oui, j'ai vu un grosminet ! » ft. Seto

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant


Sujets similaires

-
» « Mais oui, j'ai vu un grosminet ! » ft. Seto
» Mais oui, on dirait bien un gros minet, non ? [Livre 1 - Terminé]
» Veut voir Abdel mais tomber sur Nirina (Pv elle)
» « Mais j'trouve pas de refrain à notre histoire... »
» Aristide : « Sélection mais pas d’élections ! »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star City Heroes :: Administration :: Archives :: Archives des Rencontres-