AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Partagez|

J'peux pas, j'a poney !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Agent Junior de l'UNISON
avatar

Barrett Anderson

Agent Junior de l'UNISON
Généralités
Linguistic Nerd

ϟ Nombre de Messages : 1324
ϟ Nombre de Messages RP : 239
ϟ Crédits : L.
ϟ Doublons : Atia César - Crystal Somers
ϟ Célébrité : Josh Hutcherson
ϟ Âge du Personnage : 23 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Analyste linguiste
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 1
ϟ Particularités Physiques:
Mar 22 Aoû - 17:04 Message | (#)

Ce personnage avait sûrement tout plein de défauts, mais le manque de dynamisme et d'enthousiasme n'en faisait certainement pas partie. C'était peut-être un euphémisme de plus d'ailleurs. Enfin pour l'instant, Barrett arrivait à gérer plutôt bien tous ces excès, même si un peu plus de retenue ne serait pas pour lui déplaire. Par contre, pour ce qui était de la relation Ryan-Sed, l'étudiant n'avait rien à juger. Ce n'était pas sa place. Aussi, il avait du mal avec les enfants. Il ne voyait donc pas vraiment que ces échanges n'étaient peut-être pas très orthodoxes. Un adjectif qui, de toute façon, n'avait pas sa place dans cette rencontre, il fallait se l'avouer.

– Heu... ok, enfin 25 minutes, ça va ptet être un peu juste pour que je tire quelque chose de tout ça. tenta d'expliquer le jeune traducteur en se disant intérieurement que c'était sans doute peine perdue.

Déjà, le temps de trier tout ce que Ryan avait ramené, les 25 minutes seraient déjà passées... A moins qu'il y aille à l'aveuglette, au petit bonheur la chance. Autant dire que ce n'était pas la perspective qui plaisait le plus au jeune homme organisé qu'il était. Mais pourquoi ce type était-il aussi pressé d'ailleurs ? Une pathologie psychologique sans doute... chimique peut-être. Qui sait, avec les Supers ? On pouvait s'attendre à tout et n'importe quoi. Y compris au pire, comme Barrett allait s'en rappeler incessamment sous peu.

– Attend, tu ne vas quand même pas... commença-t-il en voyant Ryan disparaître avec son matériel avant de réapparaître.

Pas besoin d'être un génie pour comprendre les enjeux du « tout de suite » du Super. Il comptait les déplacer avec sa super vitesse, ce qu'il fit sans discuter avec leur jeune ami. Sauf que ce plan génial comportait une faille qui risquait de compromettre très fortement notre traducteur haptophobe.

– Non, non, non, il n'est pas question de...

Trop tard. Le mal était fait.

Le déplacement rendit Barrett malade à un point assez extrême. La peau moite, des vertiges, l'air nauséeux, très nauséeux. Et accessoirement en colère, quoique le terme crise de nefs ne serait sans doute pas superflux.

– Je t'ai dit... tenta-t-il d'expliquer sans même faire l'effort de baisser le ton ce qui lui attira des regards mauvais de la part des usagers de la bibliothèque.

Il attira encore plus l'attention lorsqu'il vomit abondamment dans la poubelle précédemment mentionnée par Ryan.

La vitesse du contact et le fait que l'esprit de Barrett n'en n'ait quasiment pas eu conscience ne changeaient rien au fait qu'il savait qu'on venait de le toucher. Contre son gré, qui plus est. Le fantôme de ces contacts physiques était encore là, hantant son corps et son esprit, le rendant malade comme pas possible. Le jeune homme se releva, déséquilibré par les vertiges, l'émotion et la colère.

– ne pas... me toucher ! articula-t-il avec force.

Dans la bibliothèque, quelqu'un se leva, pour lui demander de partir sans doute. Barrett prit les devants en faisant un signe de tête et en s'en allant. Un peu d'air lui ferait du bien. S'éloigner de Ryan aiderait également. En tout cas, l'aider dans ses recherches n'était plus la priorité de Barrett. Contenir sa crise pour ne pas se retrouver en boule dans un coin en mode autiste, c'était son unique priorité pour le moment. Ainsi, sans attendre et en ignorant superbement tout le monde, il se dirigea vers la sortie, déterminé dans sa démarche quoique perturbé par le choc émotionnel et physique. Il vacillait presque comme un alcoolique, ou peut-être comme quelqu'un qui venait de se prendre de face le souffle d'une grenade. La comparaison n'était pas si éloignée que ça de la réalité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Légion des Etoiles
avatar

Ryan J. Heckart

Légion des Etoiles
Généralités
Black Arm

ϟ Nombre de Messages : 2456
ϟ Nombre de Messages RP : 175
ϟ Crédits : Myself
ϟ Célébrité : Chris Pratt
ϟ Âge du Personnage : 29 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Chomeur
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 2
ϟ Particularités Physiques:
Sam 26 Aoû - 14:58 Message | (#)

Vous l’aurez certainement noté de vous-même, mais Ryan est un crétin… Un crétin de classe mondiale, mais pas un crétin au mauvais fond. Franchement, foncièrement c’est un mec un minimum bien qui offre son amitié et ne la reprends jamais. Un mec qui se soucie réellement de ses amis et essaye d’être là pour eux quand ça va pas, même si dans ces cas-là il sait pas franchement quoi dire… Mais bon, parfois, une présence silencieuse vaut mieux qu’une absence totale, non ?

Aussi, faut pas s’étonner de voir que quand Barrett rendit ses tripes après avoir monté dans les décibels, il se pencha de biais pour juger de la consistance du pâté laissé dans la poubelle autant que du teint de la peau de notre homme. Il crispa un peu son visage devant le constant, inspirant aussi douloureusement que bruyamment en imaginant que ça devait être la première fois pour son pote. Et, comme toujours, les premières fois sont les plus douloureuses… Mais abandonnons là les métaphores graveleuses pour revenir à notre situation de crise !

" C’est quoi son problème ? " Lâcha t’il Au petit Sed en désignant le fuyard du pouce. Le môme se contenta d’hausser les épaules avant d’exposer sa théorie : " Peut être qu’il veut pas qu’on l’touche parce que sinon il vous vide de votre vie, un peu comme Rogue dans X-Men ! " Ryan haussa un sourcil avant de regarder la paume de sa main. " Naaaaaaaaan ! J’ai rien senti ! " " Ouais mais vous avez touché que ses fringues aussi, Sensei ! " Le môme marquait un point… Et si c’était le cas… Barrett devenait immédiatement l’un des types les plus cool que connaissait Ryan !!! Il en avait déjà plein les yeux que -comme d’habitude- le gamin venait tempérer son enthousiasme dans une parfaite inversion des rôles proprement hallucinante. " Ou alors, il aime VRAIMENT pas qu’on l’touche. " " C’est débile çà… Qui qu’aime pas qu’on l’touche, sérieux ? " Il y avait encore du chemin à faire…

Là-dessus, le mec qui s’était levé avant que Barrett se tire leur adressa un « chut » sonore que Ryan rembarra d’un mouvement de main négligé… C’était pas le moment de l’emmerder alors qu’il regardait la sortie avec un regard aussi déterminé que ceux qu’on pouvait voir dans les films avant les scènes chargées en émotions !

" Bon… J’vais aller l’voir ! " Tonna t’il d’une voix enjoué en amorçant une marche décidée vers la sortie ! " Et moi… J’fais quoi alors ? " Une moue perplexe passa sur les traits de notre homme. " T’as qu’à commencer tes devoirs… Et surveilles moi ce bordel ! " Il désigna l’amas de pièces informatiques d’un mouvement de menton ! " Et si quelqu’un veut les piquer ? " Ce gosse commençait à sérieusement le fatiguer à se montrer si malin par rapport à ses propres plans pas du tout ingénieux. " Tu mords ! De toute façon j’reviens dans pas longtemps… " Là-dessus, l’autre type leur adressa un nouveau « chut » auquel Ryan répondit par un sourire qui voulait clairement dire « vas te faire mettre » !

Et donc, voilà que notre homme sortit de la bibliothèque à la recherche de son pote… Qu’importe si l’autre le considérait pas comme tel au final ! Il ne lui fallut pas longtemps pour le retrouver et s’immobiliser à côté de lui, sans rien dire… A défaut, il prit le temps de s’allumer une clope et tira un moment dessus en regardant le ciel se marbrer des couleurs de la nuit. Puis, finalement…

" Hum... Heu… J’suis désolé, mec… " Il fallait agrémenter le tout d’une tape sur l’épaule mais il se reprit au dernier moment et rangea son geste en posant simplement son bras derrière sa nuque. " Quand j’suis un dans l’feu d’l’action j’ai un peu tendance à faire des conneries et j’pensais que tu… ‘fin… Que çà… Bref, j’aurai dû t’écouter et pas t’toucher donc bon… J’m’excuse, c’était pas cool ! " Des excuses un peu misérables mais qui avaient le mérite d’être assez honnêtes ! le genre de trucs qu’on est en droit de s’attendre de pareil personnage, non ? Et Ryan de poursuivre : " Ecoutes, ça a été une sale soirée et je t’en ai fait voir des vertes et de la peinture ! " Oui, oui… " Je t’en voudrai pas si t’as envie de rentrer, t’as déjà géré un max pour tout ce que t’as fait et j’veux pas t’emmerder plus ! " En plus de ça, il ne le savait pas mais il n’avait vraiment pas envie de croiser la mère du petit Sed pour se prendre un savon !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Le Poing de la Justice

"A monster ? How am I monster ? Yer all just pussies !"

Agent Junior de l'UNISON
avatar

Barrett Anderson

Agent Junior de l'UNISON
Généralités
Linguistic Nerd

ϟ Nombre de Messages : 1324
ϟ Nombre de Messages RP : 239
ϟ Crédits : L.
ϟ Doublons : Atia César - Crystal Somers
ϟ Célébrité : Josh Hutcherson
ϟ Âge du Personnage : 23 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Analyste linguiste
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 1
ϟ Particularités Physiques:
Dim 27 Aoû - 13:24 Message | (#)

Avec ses pouvoirs, ou juste grâce à ses capacités d'observation, Barrett vit que Ryan n'avait pas pensé à mal et que sa réaction l'étonnait vraiment. De toute évidence, il avait oublié ce que le traducteur lui avait dit sur sa volonté de ne pas être touché. Cela n'excusait pas vraiment la chose, bien sûr, et surtout, cela ne modéra pas vraiment la réaction du phobique, après tout, cette même réaction n'ayant rien de logique, ce n'était pas ce genre de détail qui allait le calmer. Qu'est-ce qui pourrait vraiment l'apaiser, d'ailleurs ? Bonne question. Mais autant aller chercher une réponse dehors, il y avait moins de paramètres dangereux.

Une fois hors de la bibliothèque, cependant, Barrett n'alla pas plus loin. Fermer les yeux et respirer un grand coup, c'était préférable de le faire sans marcher. Combien de temps il resta ainsi à respirer en carré ? Il ne saurait le dire. Pas assez, sans doute. En tout cas, l'arrivée de Ryan à ses côté lui donnait l'impression qu'il était trop tôt. Le muté n'était pas certain de pouvoir supporter sa présence. La seule chose qui l'incita à ne pas fuir sa compagnie (ou essayer), c'était la raison. Il savait que sa phobie était difficile à aborder, aussi bien pour lui que pour les autres. Et il voulait vraiment la soigner. Ce ne fut donc qu'au prix d'une grande force de volonté qu'il daigna, finalement, lever la tête vers Ryan. Bizarrement, très bizarrement, même, l'odeur de la cigarette que le Super venait d'allumer aida un peu. Elle ajoutait un détail remarquable qui aidait ses sens à se concentrer sur quelque chose de concret, et non sur son imagination, vilaine complice de sa phobie. Bon, l'encens aurait sûrement eu le même impact, mais on n'allait pas chipoter. Pas du tout même car Barrett resta silencieux, laissant à son voisin le soin de briser la glace, ou d'essayer. Le jeune Anderson l'écouta sans rien dire, sans le regarder non plus. Regarder le vide devant lui, c'était plus facile.

– Non, en effet, ce n'était pas cool. confirma le muté sur un ton qui sous-entendait que c'était là un euphémisme.

Cela dit, il n'insista pas davantage. Se concentrer sur son calme était plus important et surtout plus utile. Accessoirement, écouter la nouvelle conclusion de Ryan importait aussi.

– Je suis bien d'accord... Après, je t'avais quand même dit que je t'aiderait. mine de rien, Barrett Anderson était du genre à faire ce qu'il disait, envers et contre toutes ses pathologies psychiatriques Juste... j'pense pas être en état de faire quoi que ce soit là ou même ce soir

Lutter pour rester debout et ne pas se trouver un coin tranquille pour se rouler en boule en mode autiste demandait toute son énergie. Il serait donc incapable de se concentrer sur quoique ce soit d'autre, surtout si cela impliquait un brin de complexité.

– J't'ai donné mon email tout à l'heure. Envoie-moi ce que tu trouves et je l'analyserai. plans et autres contenus codés n'auraient qu'à bien se tenir. En attendant, si tu veux, j'peux prendre une clé ou deux ou un disque dur et voir ce que je peux en faire demain. Je comprendrais que tu veuilles pas. parce que cet accident aurait peut-être incité Ryan à revoir la confiance qu'il pouvait miser en lui. Du coup, là, je vais retourner au bâtiment de tout à l'heure faire ma déposition. conclut l'étudiant.

Sur ce, il attendit la réponse de Ryan... sans le regarder. Mais moins que par colère, c'était surtout pour éviter de voir dans son regard une sorte de jugement, de la pitié ou quelque chose de désagréable du genre par rapport à sa phobie. Mine de rien, le muté était plus sensible qu'il en avait l'air.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Légion des Etoiles
avatar

Ryan J. Heckart

Légion des Etoiles
Généralités
Black Arm

ϟ Nombre de Messages : 2456
ϟ Nombre de Messages RP : 175
ϟ Crédits : Myself
ϟ Célébrité : Chris Pratt
ϟ Âge du Personnage : 29 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Chomeur
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 2
ϟ Particularités Physiques:
Dim 27 Aoû - 15:52 Message | (#)

Sur le moment de la confession de son pote Barrett, Ryan eut envi de lui passer un bras autour des épaules. Comme pour dire « t’inquiètes pas mec, on est là pour toi » ! Et même si le « on » se résumait à un gamin et un attardé mental, c’était peut être suffisant pour foutre un peu de baume au cœur ! Sauf qu’il se rappela par miracle que le toucher c’était vraiment pas cool pour lui donc il s’abstint. Comme quoi, il progresse un peu avec le temps l’animal !

" T’inquiète, j’comprend ! " Lâcha t’il au jeune homme lorsque ce dernier lui énonça qu’il en avait un peu eu assez pour ce soir. " Moi aussi, j’crois que j’ai eu ma dose pour ce soir… " Mentit-il dans un sourire parce qu’il ne voulait pas le froisser ! En vérité, la nuit ne faisait probablement que commencer et le mènerait vers un début de piste qu’il explorerait en compagnie de Dante au surlendemain. Mais çà, c’est à lire dans un autre sujet !

Index levé pour faire signe à Barrett de patienter un court instant, Ryan disparut dans les entrailles de la bibliothéque pour y retrouver le tas de bordel qu’il y avait accumulé. De tout çà, il sortit quelques disques durs externes et deux-trois clés USB qu’il pensait confier aux bons soins de son camarade d’infortune. Pour le reste, il avait sa petite idée de comment gérer ce bordel ! Avant de repartir à toute blinde, il gratifia quand même le petit Sed d’une tarjette sur le haut du crâne, le sacripant lisant un tome de la bande-dessinée « Léonard » plutôt que de faire ses devoirs ! Sale gosse quand il le voulait !

" Du coup, çà te vas si je te file çà ? " Questionna t’il en tendant le matos à son camarade du soir, prenant soin de le tenir du bout des doigts histoire de par toucher Barrett quand ce dernier récupèrerait le matos. Il y a pas à dire, Ryan c’est pas le genre de mec lourd quand il a remarqué un truc qui vas pas chez quelqu’un. Pas du tout le genre à prolonger le malaise sans fin… " Hum… ça roule ! Moi j’vais rester là avec le môme… " Autant dire qu’il n’avait pas follement envie de croiser les forces de l’ordre… Mais il chercha un peu à le rassurer en disant : " Je refourgue le môme à sa mère, je me fais passer un savon par elle et ensuite je dépose aussi ! "

Autant dire qu’il y avait surement un peu de mensonge là-dedans mais bon… C’était potentiellement pas le truc le plus grave qu’avait fait Ryan ce soir !

" Si jamais je te recroise pas là-bas, j’t’envoie un mail fisa, gros ! " Ah ! On avait passé un nouveau pallier dans l’intimerie entre eux dis donc ! Quelques signes de main amicaux plus tard, Ryan attendit d’avoir terminé sa clope pour repartir vers la bibliothèque. Ça ne se voyait pas très distinctement, mais c’est que ça chauffait assez dur sous sa caboche là… Il réalisait qu’il n’avait pas franchement été tellement cool avec Barrett à lui foutre une telle pression sur les épaules et que -du coup- c’était peut-être préférable de se tourner vers une solution « bis » histoire de le préserver.

Les solutions n’était pas non plus légion, mais en dégainant son portable Ryan en avait une en tête… Une solution avec qui il avait partagé une mousse, des coups de poing et des états d’âme… Quelqu’un qui -il le savait- s’opposerait à lui si jamais il venait à franchir la ligne jaune. Et ce, même s’il n’avait, pour ainsi dire, aucune chance de l’arrêter ! Avec les ressources dont il disposait, lui filer un coup de main ne serait pas bien difficile et probablement qu’il ne lui en voudrait pas d’être appelé pour çà. Et la tonalité de se saccader à son oreille. Avant, qu’enfin, on ne décroche le combiné… Coup d’chaud et phonème dur pour déclamer : " Black Arm pour Megatron ! "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Le Poing de la Justice

"A monster ? How am I monster ? Yer all just pussies !"



J'peux pas, j'a poney !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3


Sujets similaires

-
» Le Poney Fringant
» Une invitation que,malheureusement je ne peux refuser(PV HC)
» Arrivée d'un etranger au Poney
» Arrivée au Poney Fringant après un périlleux voyage
» poney

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star City Heroes :: Administration :: Archives :: Archives des Rencontres-