AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Partagez|

Prise d'otage entre amies ft. Alice

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Agent de l'UNISON
avatar

Victoria Neutron-Grey

Agent de l'UNISON
Généralités
℘ Elastic Girl ℘

ϟ Nombre de Messages : 2985
ϟ Nombre de Messages RP : 505
ϟ Crédits : avatar (c) Betelgeuse gif (c) tumblr
ϟ Célébrité : Emma Stone
ϟ Âge du Personnage : 27 ans
ϟ Statut : Atteinte d'une addiction olympienne ravageuse.
ϟ Métier : Agent de l'UNISON, division d'espionnage
ϟ Liens Rapides : Présentation | Liens | RPs | Téléphone | Journal intime | Exploits | Cartes.

4 roses de Lukaz | 2 roses de Dante | 2 roses de Raphaël | 1 rose d'Alice | 1 rose de Barrett
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 4
ϟ Particularités Physiques:
Jeu 16 Fév - 14:23 Message | (#)

Jeudi 16 février, fin d'après-midi.

Casey n'avait toujours pas connu de véritable contrariété, en dehors de sa rencontre avec Dexter Specter. Selon Otaku, le Docteur Syndrome provoquait cet effet chez la majorité des gens et la créature cauchemardesque ne s'était pas formalisée.
Puis vint Beverly Owens.
Blonde, sculpturale, yeux bleus, l'aryenne typique dans toute sa splendeur. Son visage de poupée respirait une douceur factice, ses iris trahissaient la noirceur de son âme. Au moins cela ! Casey en était persuadée, cette fille n'était pas claire, en plus d'être affreusement froide et désagréable avec l'affable propriétaire du Red Night. Que fichait-elle dans son club, si Casey l'importunait en l'abordant? Forcément des affaires louches et la créature comptait bien enquêter.
Hélas, se recherches ne menèrent... A rien. Sauf à ceci: Beverly Owens fréquentait Joanna Holmes. Mais dans quelle mesure exactement? Difficile de le savoir. Avec tout ce qui tournait autour de la coincée de service, cela pourrait être énorme. Une information en or massif, pour démolir un peu plus la campagne !

Enfin, ça, c'était le bonus. Elle voulait surtout cracher à son tour sur Beverly.

Elle opta donc pour une seconde solution, un peu plus violente, à laquelle elle assista un soir, au Circus Maximus. Inspirée, intriguée, elle décida de recopier le processus pour tirer les vers du nez de Beverly. A ce moment-là, Casey n'avait aucune notion morale au sujet de la torture. Elle savait que Victoria la réprouvait vivement, et ça lui donnait envie, contradiction dans l'âme, d'essayer...

Et, comme depuis plusieurs semaines, Casey cherchait une activité à pratiquer avec sa chère amie Alice... Tout s'emboîtait parfaitement ! Elles avaient essayé plusieurs hobbys typiquement humains mais, si Casey s’émerveillait de tout et s’amusait d’un rien, Alice était l’exact opposé. Peut-être que tourmenter une femme politique allait trouver grâce à ses yeux ? Mieux, peut-être qu’elle donnerait envie à Alice de s’investir davantage dans la toute nouvelle organisation de Casey ? A elles deux, les ravages promettaient d’être d’anthologie.

Satisfaite de ce qu'elle nommait volontiers « éclair de génie » elle se rendit à Fallaenn, sous la conduite d’Isabela. La jaguar-garou supportait très bien le caractère de l’entité cauchemardesque, contrairement à Jonathan, qui l’avait cordialement détestée au premier coup d’œil. Cela arrivait souvent à son lieutenant, vu son caractère exécrable, mais Casey soupçonnait qu’Alice dégage quelque chose de particulier, qui perturbait ses perceptions d’empathe.

La créature cauchemardesque avait opté pour un pantalon en cuir et un haut noir, surmonté d’un col en dentelle. Sa flamboyante chevelure était attachée en une queue de cheval haute d’où s’échappait quelques mèches. Ses yeux rouges brillaient dans la complète obscurité. Étant nyctalope, Casey allumait rarement les lumières. Elle fredonnait une musique entendue hier soir et dont la mélodie l’avait marquée.

Elle demanda à sa lieutenant d’attendre dans la voiture et s’approcha de la porte de Fallaenn. Le système de sécurité la reconnut et elle put entrer sans prendre la peine de frapper ou même de croiser Clank alias la-catastrophe-ambulante. Elle trouva Alice, en train de boire une énième tasse de thé. Immédiatement, Casey la prit dans ses bras. Hyper tactile, elle adorait toucher tout le monde, surtout les créatures surnaturelles issues de sa propre dimension.
Elle s’installa ensuite sur le rebord du fauteuil où Alice était assise, envahissant son espace vital.

J’ai trouvé une activité hilarante pour ce soir ma chérie, tu vas a-do-rer. Tu as un peu suivi les élections dans cette ville ou pas du tout ?


Dernière édition par Casey Ní Grimm le Dim 21 Mai - 11:06, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


They're written down in eternity but you'll never see the price it costs – the scars collected all their lives. When everything's lost, they pick up their hearts and avenge defeat. Before it all starts, they suffer through harm just to touch a dream. (c) legends never die - against the current

Indépendant Neutre
avatar

Alice Hatter

Indépendant Neutre
Généralités
Reine des Cauchemars
ϟ Nombre de Messages : 157
ϟ Nombre de Messages RP : 110
ϟ Crédits : Puckessa
ϟ Célébrité : Aimee Teegarden
ϟ Âge du Personnage : Alice n'a pas vraiment d'âge, mais elle paraît avoir environ 25 ans
ϟ Statut : Harcelée par un loup volant
ϟ Métier : Chercheuse d'informations chevronnée pour Noctis
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 0
ϟ Particularités Physiques:
Jeu 16 Fév - 21:34 Message | (#)

Depuis que Casey avait débarqué sur la Terre Prime, je ne pouvais plus avoir la paix une seconde. La créature m’avait adoptée par Mara interposée, et n’avait de cesse de me faire découvrir toutes ces choses « exaltantes » (selon elle) que renfermait le petit monde de Lukaz. Tout prenait des allures de fête avec elle. Moi qui était toujours d’humeur égale, j’avais fini par abandonner l’idée de suivre les états d’âmes de la jeune femme. Je me contentais de la suivre, bon gré mal gré, dans ses éternelles pérégrinations à Star City. Et de partager une tasse de thé avec elle, de temps en temps. Et de partager Fallaenn. Et même de passer au Red Night. Seigneur, comment cette rouquine avait pris une telle place dans ma vie ?

Au fond, je l’appréciais. Sa personnalité haute en couleurs et sa moralité à détermination variable, le fait qu’elle connaisse le royaume onirique presque aussi bien que moi, son amitié pour Lukaz, sa compréhension de ma condition, tout cela me plaisait étrangement. Mais je ne l’aurais avoué pour rien au monde. J’avais bien assez traîné la patte pour admettre que le français qui me logeait était un ami au même titre que le Lièvre de Mars, le Chapelier Fou, ou encore Mara.

J’étais assise au salon, en tête à tête avec la tablette de Lukaz dont je tentais de maîtriser le fonctionnement, ma sempiternelle tasse de thé à la main, quand la flamboyante créature entra dans la pièce. Heureusement, le récipient rempli de liquide brûlant était alors sagement posé sur la table basse, car Casey se précipita presque sur moi pour me serrer dans ses bras. Je ne me raidis pas, maintenant que j’étais habituée au fait que la demoiselle était croisée pot de colle. Peut être un peu aussi parce que Casey sentait la maison. Comprenez qu’elle avait l’énergie d’une créature du Royaume Onirique. C’était familier et étrangement réconfortant même pour une étrange petite Alice comme moi. En revanche, le fait qu’elle s’assoit sur l’accoudoir de mon fauteuil me tira un soupir désabusé. Il y avait au moins deux autres fauteuil et un canapé dans la pièce, mais noooon, il fallait venir poser son fessier sur le mien.

Les élections ? De quoi ? Miss Star City ?

Hm, voilà que je faisais de l’humour à présent – et pas très amusant, avec ça. J’avais découvert les concours de Miss la semaine passée. J’en cherchais toujours l’utilité. Pour l’instant, je n’avais même pas le début d’une idée.

Je ne sais même pas de quoi tu parles.

Ça ne changeait pas de d’habitude, vous me direz. Parfois, j’avais l’impression que la demoiselle me parlait chinois. Et je ne comprenais pas le mandarin, au cas où vous vous poseriez la question. Ce n’était pas une langue courante dans mon vieux Londres.

Mais explique moi tout ça, ça pourrait même me plaire.

Je n’étais presque pas ironique. J’espérais juste que cette activité serait plus trépidante que les précédentes dans lesquelles Casey m’avait entraînée. La dernière fois qu’il s’était passé quelque chose de véritablement intéressant, c’était quand le Lièvre de Mars avait débarqué en même temps que Docteur Machin. Et je n’avais pas adoré du tout.

Tu veux encore sortir je ne sais où faire je ne sais quoi ? Pitié, dis moi que je vais vraiment aimer.

Habillée de ma vieille robe bleue, avec mon tablier soigneusement noué par dessus, j’ajoutais après réflexion :

Et si je dois me changer.

Casey avait parfois un drôle de sens pour le mot activité. Il pouvait cacher beaucoup de choses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Agent de l'UNISON
avatar

Victoria Neutron-Grey

Agent de l'UNISON
Généralités
℘ Elastic Girl ℘

ϟ Nombre de Messages : 2985
ϟ Nombre de Messages RP : 505
ϟ Crédits : avatar (c) Betelgeuse gif (c) tumblr
ϟ Célébrité : Emma Stone
ϟ Âge du Personnage : 27 ans
ϟ Statut : Atteinte d'une addiction olympienne ravageuse.
ϟ Métier : Agent de l'UNISON, division d'espionnage
ϟ Liens Rapides : Présentation | Liens | RPs | Téléphone | Journal intime | Exploits | Cartes.

4 roses de Lukaz | 2 roses de Dante | 2 roses de Raphaël | 1 rose d'Alice | 1 rose de Barrett
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 4
ϟ Particularités Physiques:
Sam 18 Fév - 11:18 Message | (#)

Alice venait-elle de faire de l’humour ? Ça y ressemblait et, pour encourager sa tentative, Casey éclata de rire avant de lui caresser les cheveux, comme pour la féliciter. En échange, Alice lui servit une tasse de thé et ne se formalisa pas de cette proximité. Casey avait toujours un peu de mal avec la notion d’espace vital chez un individu, alors un cauchemar… Imaginez ! Un cauchemar anglais et coincé, en plus…

Tu es hilarante, ma chérie ! Oui, oui, je suis sure que tu ne peux qu’aimer. Quant à te changer, mh…

Casey détailla la tenue d’Alice, une énième robe à l’anglaise d’une jolie couleur crème. Elle fit la moue, en secouant la tête d’un air dépréciateur.

J’ai bien peur que tu doives te changer, oui. Il est possible que quelques projections de sang imprévues tâchent ta robe, tu imagines ? Je vais te prêter quelque chose.

Sans attendre qu’elle lui donne son accord, Casey se leva et prit Alice par sa main libre. Cette dernière eut juste le temps de déposer sa tasse de thé sur la table, alors que Casey conserva la sienne en la vidant à grandes gorgées sur le chemin de sa chambre. La pièce qu’elle occupait à Fallaenn pour dormir était plutôt vaste, dotée d’un lit double et d’une armoire qui occupait tout un pan de mur. Elle s’était employée à la remplir avec suffisamment de vêtements pour toute une vie, dont certains qu’elle ne porterait peut-être jamais. Asseyant Alice sur son lit, elle lui tourna le dos pour ouvrir la double porte et contempla son contenu, circonspecte.

Je te parlais des élections pour la Mairie de Star City, ma chérie. C’est de la politique, tu comprends ? Y'a une fille - je sais, y'a toujours une fille, donc y'a cette fille, Beverly, une blondasse... Sans offense, ma beauté. Une blondasse, donc, avec ses grands airs, qui est venue squatter mon club et qui m'a vexée, alors que j'étais sympa, moi, tu vois? Impensable, vraiment. Ces humains ! Bref, du coup, j'ai appris qu'elle était liée à une candidate des élections. Je me suis dis, et si j'enquêtais? Donc j'ai enquêté, et là... Et là... Tiens, enfile ça !

Casey lui lança un pantalon en cuir moulant. Elles avaient le même genre de physique, ses vêtements lui conviendraient tout autant. Elle chercha un débardeur et un soutien-gorge en dentelle, ainsi qu’un gilet à capuche avec un drapeau anglais imprimé sur le devant.

Tu préfères le string ou la culotte assortie avec le soutif ? Oh, bête question…

Elle lui lança la culotte.

Toujours assortir ses sous-vêtements, on ne sait jamais… Tu veux une ceinture ? Oh, un petit chapeau ?

Casey ouvrit un autre pan de l’armoire en sautillant, et revint sur le sujet principal.

Donc, je disais: et là! Rien. Je sais, c'est incroyable, mais cette fille est un fantôme, ou alors la nana la plus ennuyeuse de la terre mais, tu vois, c'est louche. Dans les films, les gens trop lisses, trop parfaits, ont forcément quelque chose à cacher. Et la vie, c'est un genre de film. Donc je me suis dis que, pour le bien de mon organisation mais aussi de mon club, nous devions absolument rendre visite à cette fille. Pour parler tu vois ce que je veux dire?

Une ceinture dans chaque main, Casey se retourna vers Alice.

Alors, tu en dis quoi ?


Dernière édition par Casey Ní Grimm le Dim 21 Mai - 11:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


They're written down in eternity but you'll never see the price it costs – the scars collected all their lives. When everything's lost, they pick up their hearts and avenge defeat. Before it all starts, they suffer through harm just to touch a dream. (c) legends never die - against the current

Indépendant Neutre
avatar

Alice Hatter

Indépendant Neutre
Généralités
Reine des Cauchemars
ϟ Nombre de Messages : 157
ϟ Nombre de Messages RP : 110
ϟ Crédits : Puckessa
ϟ Célébrité : Aimee Teegarden
ϟ Âge du Personnage : Alice n'a pas vraiment d'âge, mais elle paraît avoir environ 25 ans
ϟ Statut : Harcelée par un loup volant
ϟ Métier : Chercheuse d'informations chevronnée pour Noctis
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 0
ϟ Particularités Physiques:
Dim 5 Mar - 0:55 Message | (#)

Je me retins à grand peine de me raidir alors que Casey me caressait les cheveux. Est ce que je devais remuer la queue pour manifester mon contentement ? Beurk. Cette fille était d’un tactile un peu trop surprenant à mon goût. Je ne parviendrais jamais à m’y habituer, décidément. Beurk, beurk, beurk. Est ce que je la tripotais dans tous les sens, moi ? Je redressais la tête en entendant le mot « sang », soudainement plus intéressant.

Attention, je n’étais pas une folle sanguinaire (juste folle). Mais ça restait du domaine « intéressant » que je me sentais en mesure de gérer. Plus que les séances interminables de shopping de la rouquine. Seigneur, j’avais échappé au shopping. Béni soit l’hémoglobine.

Me prêter… Quoi ? Je peux m’habiller toute seule ! Casey ?

Hm, j’aurais pu parler dans le vent, vu comme la pétillante rousse m’entraînait derrière elle vers sa chambre, encore une fois sans me demander mon avis avant de me tripoter. Je me fis asseoir sur le lit (si si, vraiment. Elle me fit asseoir telle une poupée) avec un air vaguement ahuri tandis qu’elle retournait à son armoire. Que je regardais comme si elle allait s’ouvrir pour m’avaler toute crue. Les armoires pouvaient être dangereuses. Je me souvenais d’un placard à l’air tout à fait inoffensif qui s’était avéré être un passage vers un coin de Wonderland particulièrement peu charmant. Le genre où les lapins avaient des dents de dix kilomètres de long. J’avais toujours su que les lapins étaient dangereux. Pour ce qui était des placards, j’avoue que ça avait été une vilaine surprise.

La politique. Pfeuh. Quel intérêt ? Du blabla pour savoir qui détiendra un peu de pouvoir, si ça n’a pas trop changé depuis mon époque ?

Et quand il fallait faire quelque chose, il n’y avait plus personne.
Je rattrapais machinalement l’espèce de chose en cuir que Casey me lançait avant de faire la moue. Un pantalon. Joie. Une culotte suivit avec un soutien-gorge en dentelle, et un gilet portant le drapeau de mon beau pays (l’Angleterre pas le Pays des merveilles, il n’avait pas de drapeau).

J’observais le tout avec une moue dubitative tandis que mon acolyte cauchemardesque continuait de me raconter ses plans. Une sombre histoire d'élections, d'enquête, et je décrochais momentanément.
La dernière question de Casey souleva une interrogation en moi.

Je veux bien kidnapper qui tu veux et tout ça, même si j’ai compris à peu près la moitié de ce que tu disais mais j’ai une question.

Je marquais une pause observais mes mains pleines de vêtements en tout genre, puis soulevais le pantalon d’un air dubitatif :

Je dois vraiment porter ça ?

Comprenez, je ne portais que des robes depuis des années, et je n’avais pas dérogé à la règle depuis que j’étais arrivée ici. C’était confortable, pratique, et puis, oui, les pantalons pouvaient être pratiques aussi mais je me sentais vaguement à l’étroit là dedans.

Je veux dire, ton idée a l’air amusante, mais un pantalon..., ajoutais-je d’un air morne.

Pour un peu, j’aurais supplié la rouquine de me laisser porter une bonne vieille robe. Qui se souciait qu’elle soit un peu tâchée ? Ma vieille robe bleue avait des traces rouges non identifiables (enfin, je savais exactement qui lui avait saigné dessus mais passons), et ça ne préoccupais personne. Etait-il écrit dans le petit guide du parfait kidnappeur qu’un pantalon était indispensable ? J’en doutais fort. Et puis qu’en penserait le Chapelier ? Le Lièvre ?

Ce n’est pas convenable pour le théééé.

Je sursautais quand le Lièvre se matérialisa en hurlant (lui arrivait-il de s’exprimer normalement, cela dit ?) avant de me reprendre et de le renvoyer d’où il venait (dieu merci, j’avais fait quelques progrès sur la question) avec un ferme :

— Ah non, je ne t’ai pas sonné. Désolée, ajoutais-je à l’intention de Casey en regardant l’endroit où le léporidé s’était tenu une seconde avec méfiance. Pensée intempestive. Mais il n’a pas tort.


Dernière édition par Alice Hatter le Dim 18 Juin - 0:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Agent de l'UNISON
avatar

Victoria Neutron-Grey

Agent de l'UNISON
Généralités
℘ Elastic Girl ℘

ϟ Nombre de Messages : 2985
ϟ Nombre de Messages RP : 505
ϟ Crédits : avatar (c) Betelgeuse gif (c) tumblr
ϟ Célébrité : Emma Stone
ϟ Âge du Personnage : 27 ans
ϟ Statut : Atteinte d'une addiction olympienne ravageuse.
ϟ Métier : Agent de l'UNISON, division d'espionnage
ϟ Liens Rapides : Présentation | Liens | RPs | Téléphone | Journal intime | Exploits | Cartes.

4 roses de Lukaz | 2 roses de Dante | 2 roses de Raphaël | 1 rose d'Alice | 1 rose de Barrett
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 4
ϟ Particularités Physiques:
Dim 12 Mar - 11:40 Message | (#)

Aucun intérêt ma chérie, absolument aucun. Hormis celui de nous divertir. La politique, tu sais, répondit-elle en haussant les épaules. Bon, alors, la ceinture noire avec ou sans les strass ?

Une question très importante, dans la vie. L’intérêt de ce strass en particulier était sa forme de tête de mort très mignonne qui irait bien au nouveau style d’Alice, si tant est que son amie accepte d’enfiler ces vêtements tellement contraires à leur époque.

Oh, Alice, tu ne peux pas toujours porter des robes, soupira Casey en secouant la tête. Tu comprends, c’est très joli mais tu as des goûts tellement… Tellement 19e ça ne va pas. Tu évolues au 21e siècle, essaie de t’adapter un peu à ce qu’on trouve ici. Tu peux toujours mettre tes robes pour le thé ou pour un bal costumé, mais ce serait bien que tu sortes prendre l’air de temps en temps et tu vas forcément attirer l’attention, comme ça. Que feras-tu sur le Summoner t’attrape et te renvoie d’où nous venons ?

Un frisson parcourut les avant-bras du cauchemar en songeait à Zachary Blake. Pourtant, le garçon n’avait rien de très impressionnant ou terrifiant, loin de là. Mais il représentait, assez ironiquement, leur plus gros problème dans cette dimension. Jusqu’à ce qu’il soit réglé, Alice comme Casey devaient se montrer prudentes.

Un petit effort, ce n’est pas la mort ! Puis une fois que tu auras essayé, tu ne pourras plus t’en passer.

C’est le moment que choisit le Lièvre de Mars pour intervenir, en hurlant. Casey le toisa, parée à l’étrangler avec ses ombres s’il se montrait trop désagréable, mais Alice parvint à le renvoyer d’où il venait sans le moindre problème. Noctis hocha la tête d’un air appréciateur. Elle faisait vraiment des progrès !

A cette époque-ci, c’est tout à fait convenable. Puis tu as un si joli corps, c’est dommage de ne pas l’utiliser…

Par opposition à Casey, qui l’utilisait sûrement un peu trop. Quoi que ? Pour le moment, hormis Dexter (et elle n’était pas responsable de cette faute abjecte) elle avait couché avec Lukaz et Raphaël, qui méritaient tous deux qu’on écarte les cuisses pour eux, vu leur talent en la matière. Elle ne regrettait rien, et songer à la créature mystérieuse dont elle ne connaissait toujours pas la nature lui rappela qu’ils devaient se revoir bientôt… Et qu’elle avait très envie de le présenter à Alice, pour la décoincer un peu.

Alleeeeeeeeeeeeeeeeeeez, supplia-t-elle avec des yeux de chat potté. Pour moiiiiii. J’ai envie qu’on soit assorties pour aller torturer des gens, tu veux bien ?

Elle battit des cils, ses mains jointes devant elle ce qui lui permit de bomber sa poitrine. Ce stratagème ne fonctionnait pas avec tout le monde mais sur quelques semaines, Casey avait pris le pli d’être une adorable aguicheuse.

Et si tu veux, pour l’effort, je viendrais avec toi t’acheter une nouvelle robe dans le magasin de ton choix. Je te l’offre !

Après tout, elle commençait à bien gagner sa vie avec ses activités criminelles et elle serait grassement rémunérée pour le crime de ce soir. Alice méritait bien une petite part du butin ! Puis ça lui ferait du bien de sortir prendre l’air, même si c’était pour ensuite s’enfermer dans une pièce insonorisée et torturer une dame qui n’avait rien fait de pire que d’avoir quelques mots malheureux.
Ah, la vie est injuste !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


They're written down in eternity but you'll never see the price it costs – the scars collected all their lives. When everything's lost, they pick up their hearts and avenge defeat. Before it all starts, they suffer through harm just to touch a dream. (c) legends never die - against the current

Indépendant Neutre
avatar

Alice Hatter

Indépendant Neutre
Généralités
Reine des Cauchemars
ϟ Nombre de Messages : 157
ϟ Nombre de Messages RP : 110
ϟ Crédits : Puckessa
ϟ Célébrité : Aimee Teegarden
ϟ Âge du Personnage : Alice n'a pas vraiment d'âge, mais elle paraît avoir environ 25 ans
ϟ Statut : Harcelée par un loup volant
ϟ Métier : Chercheuse d'informations chevronnée pour Noctis
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 0
ϟ Particularités Physiques:
Dim 18 Juin - 0:39 Message | (#)

Dieu tout puissant. Voilà que Casey me tendait une chose pleine de strass. Avec un intérêt mâtiné de scepticisme je saisis ce qui s’avéra être une ceinture ornée de scintillantes têtes de mort. A mon grand désarroi, je dus avouer que je la trouvais tout à fait charmante.

Avec. Je crois que je l’aime bien avec.

Je ne croyais pas, j’en étais absolument certaine, mais si je commençais à montrer trop d’approbation aux goûts vestimentaires de ma cauchemardesque compagne, j’allais finir par porter des… des pantalons en permanence. Je retins un frisson et me contentais d’une moue dégoûtée. Le 19ème me manquait, définitivement.

D’aucuns considèreraient que nous divertir est un intérêt suffisant en soi , marmonnais-je en observant le pantalon d’un air songeur, tandis que Casey continuait à me sermonner.

Je la regardais fixement, quelque part entre le désarroi et l’incompréhension la plus totale.

Tu me parles d’attirer l’attention alors que tu tiens un club digne des Enfers et que n’importe quel imbécile doté de deux yeux pour voir et d’un peu de sens commun se retournerait sur ton passage ?

Non mais de qui se moquait-on ? J’étais certaine que j’étais capable de me fondre plus facilement dans le décor que la rouquine haute en couleurs. Jusqu’au moment où j’ajoutais le Lièvre de Mars et les bizarreries que j’attirais sur mon chemin dans la balance. Le plateau de celle-ci pencha soudain en ma défaveur, et je grimaçais. Oui, soit, si l’on s’arrêtait à d’embarrassants détails de ce genre, je risquais effectivement de me retrouver renvoyer à coup de pied au c… au derrière dans le Royaume des Rêves. Et puis, comment pouvais-je résister quand Casey me suppliait de façon adorable.

Très bien. Très bien, pour cette fois – j’insiste, pour cette fois – je veux bien me plier à tes… extravagances vestimentaires. Mais la robe que tu m’offriras aura intérêt à en valoir la peine , ajoutais-je avec un discret sourire.

J’embarquais la tenue que Casey avait choisi puis filais vers la salle de bains la plus proche. Ma compagne était peut être très à l’aise avec son corps, mais d’où je venais il y avait des règles. On respectait les convenances. Je me changeais le plus rapidement possible, quoi que je sois quelque peu maladroite dans l’ajustement de ces vêtements dont je n’avais pas l’habitude. Puis je ressortis pour rejoindre la rousse tout en finissant d’enfiler la ceinture avec une étrange satisfaction (que je n’aurais admise pour rien au monde), et tournais sur moi-même sans cacher le fait que j’étais assez dubitative.

Certes, j’étais plutôt jolie dans cette tenue, mais ma raison refusait de considérer celle-ci comme appropriée. Enfin, je n’avais pas besoin d’être sur mon trente-et-un pour torturer quelqu’un.

Alors, satisfaite , interrogeais-je le cauchemar.

Je réfléchis, me disant que mon Glaive chéri serait le parfait accessoire de sortie pour le genre de sanglantes activités qui se profilaient à l’horizon. Je n’avais pas fini de formuler cette pensée que mon regard fut attiré par l’éclat argenté de sa lame. Je retins un sourire attendri devant la soif de sang de l’objet… Et sa loyauté. Où que je sois, quoi que je fasse, l’arme me retrouvait toujours. Je le passais à ma ceinture, caressant l’acier tranchant avec affection.

Le Glaive peut venir, j’espère ? Cela fait bien longtemps que je n’ai pas rempli mes obligations envers lui.

Casey avait pris l’habitude que je parle du Glaive comme d’une entité distincte. Personne n’en avait jamais fait mention, mais j’avais parfois l’intime certitude qu’il pouvait… Communiquer avec moi. Sans doute une énième hallucination. Mara comme sa cauchemardesque amie ne s’en étaient jamais offusquées. Sans attendre vraiment de réponse, je me dirigeais vers la sortie. Il était temps d’aller terroriser quelques personnes. La sorcière qui partageait chacun de mes pas tordit mes lèvres dans un rictus qui n’augurait rien de bon pour notre future victime. Et lorsque je me tournais vers la rousse pour vérifier qu’elle suivait le mouvement, mes iris bruns se teintaient d’un noir corbeau.

Alors ? Où allons-nous, ma chère ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Agent de l'UNISON
avatar

Victoria Neutron-Grey

Agent de l'UNISON
Généralités
℘ Elastic Girl ℘

ϟ Nombre de Messages : 2985
ϟ Nombre de Messages RP : 505
ϟ Crédits : avatar (c) Betelgeuse gif (c) tumblr
ϟ Célébrité : Emma Stone
ϟ Âge du Personnage : 27 ans
ϟ Statut : Atteinte d'une addiction olympienne ravageuse.
ϟ Métier : Agent de l'UNISON, division d'espionnage
ϟ Liens Rapides : Présentation | Liens | RPs | Téléphone | Journal intime | Exploits | Cartes.

4 roses de Lukaz | 2 roses de Dante | 2 roses de Raphaël | 1 rose d'Alice | 1 rose de Barrett
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 4
ϟ Particularités Physiques:
Dim 18 Juin - 11:44 Message | (#)

Casey attendit sagement qu’Alice ait terminé dans la salle de bain. La créature cauchemardesque avait du mal avec les notions de pudeur et d’intimité, elle trouvait que son homologue en faisait un peu trop et qu’elle se donnait « un genre » mais elle l’aimait comme elle l’était. Qu’elle accepte aussi facilement un pantalon et une ceinture à strasse témoignait de la bonne volonté d’Alice, si bien que Casey s’installa sur le lit, jambes croisées, puis applaudit joyeusement quand sa consœur apparut.

Aaah ma chérie tu es extraordinaire ! Tu vas voir, une fois dehors, tu comprendras ce que je voulais dire. On se retourne forcément sur une femme sexy mais ce n’est pas anormal d’en croiser une, par contre si elle se promène en robe démodée depuis deux siècles… Enfin, je ne critique pas, je ne critique plus, s’exclama-t-elle en anticipant d’un geste de la main. Bref, oui, tu peux emmener le Glaive évidemment. Je n’oserais pas le laisser ici tout seul à s’ennuyer !

Vu la relation que Casey entretenait avec Haft, l’épée des rois, elle ne comptait pas juger celle d’Alice avec son mystérieux artefact. Sur ces entrefaites, elles sortirent de Fallaenn. Isabela attendait toujours au volant de la voiture, Casey tint la porte à Alice pour qu’elle puisse s’assoir à l’arrière et se glissa à côté d’elle.

C’est partiiiii ! s’exclama-t-elle avec beaucoup trop d'enthousiasme vu la situation.

Isabela connaissait l’adresse et le plan de sa patronne. En une vingtaine de minutes seulement, elles rejoindraient le domicile de Beverly, dans le quartier du parc. Un petit immeuble sans prétention, un masque de normalité pour dissimuler l’atroce personnalité de cette garce ! Sur le chemin, Casey ne cessa pas de parler pendant une minute, décrivant à Alice à quel point cette fille était immonde, lui montrant les photos qu’elle postait sur facebook, ses opinions politiques désastreuses, et cherchant à convaincre son amie du bienfondé de sa vengeance. On lui avait demandé de trouver un moyen d’enfoncer Joanna Holmes définitivement et comme Beverly travaillait en étroite collaboration avec elle, Casey joignait l’utile à l’agréable. Toutefois, une étrange pulsion la poussait à trouver de véritables raisons, autre que son animosité personnelle. Foutue part de Victoria.

Alors, tu vois, conclut-elle quand Isabela se gara devant une petite maison qui ne payait pas de mine, cette fille mérite indubitablement une leçon.

Sans doute Alice fut-elle soulagée d’arriver à bon port, car cela obligea sa compagne à observer un silence durable. Le plan était le suivant : Casey, sous sa forme d’ombre, passait sous la porte et ouvrait cette dernière afin qu’Alice la rejoigne. Ensuite, elles emmenaient Beverly dans sa propre cave pour lui apprendre la vie. Pendant ce temps, Isabela s’éloignait pour ne pas attirer l’attention et montait la garde plus loin. Grâce à ses sens de jaguar-garou, elle était parfaite pour cette mission.

La première partie du plan de Casey se déroula sans encombre. Elle se glissa sous la porte, se matérialisa de l’autre côté, tourna la clé dans la serrure… Quand le chambranle eut le mauvais goût de grincer. Une chance pour elle, sa cible n’entendit rien et ce pour une raison très simple : elle était en train de s’envoyer en l’air à l’étage, sur fond de musique d’ambiance qui se garnissait, en prime, d’une corole de gémissements et cris divers. La créature cauchemardesque tourna son visage vers Alice, sans trop savoir comment lui annoncer cette fâcheuse nouvelle ni comment elle la prendrait. Avec Alice, on n’était jamais sûre de rien…

Ils sont en train de baiser, chuchota finalement Casey. Tu préfères te charger de neutraliser Beverly ou son… « copain » ?

Elle mima les guillemets. Une fille pareille ne pouvait décemment pas avoir un copain. Ce devait être un pauvre type levé dans un bar, au mieux !

Casey aurait sûrement dû préciser qu’il ne fallait tuer personne.
Certainement.
Dommage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


They're written down in eternity but you'll never see the price it costs – the scars collected all their lives. When everything's lost, they pick up their hearts and avenge defeat. Before it all starts, they suffer through harm just to touch a dream. (c) legends never die - against the current



Prise d'otage entre amies ft. Alice

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1


Sujets similaires

-
» [Libre]Prise d'otage? Pas si sûr! [Rang C]
» Après-midi shopping, comment passer un bon moment entre amies • Sarah
» [Mission de rang B] Prise d'otage (PV: Hakushi Ozuka)
» Un juge américain accuse six Haïtiens
» the city burns (groupe B) | Prise d'otages au New York Marriott

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star City Heroes :: Administration :: Archives :: Archives des Rencontres-