AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 

Les entreprises, les organisations et les fondations

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 12 Nov 2012 - 21:57 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

avatar
Maître du Jeu

Afficher le profil
Madame la Maire

ϟ Âge : 50
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 05/05/1968
ϟ Arrivée à Star City : 22/03/2012
ϟ Nombre de Messages : 10553
ϟ Nombre de Messages RP : 1
ϟ Crédits : Renan
ϟ Célébrité : Viola Davis
ϟ Âge du Personnage : 52 ans
ϟ Statut : Mariée
ϟ Métier : Maire
ϟ Liens Rapides : Notice

Les entreprises, les organisations

et les fondations



Sommaire

Les entreprises
- /

Les organisations
- Normality

Les fondations
- L'Institut Underwood
- Star High
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 15 Mai 2013 - 16:12 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

avatar
Maître du Jeu

Afficher le profil
Madame la Maire

ϟ Âge : 50
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 05/05/1968
ϟ Arrivée à Star City : 22/03/2012
ϟ Nombre de Messages : 10553
ϟ Nombre de Messages RP : 1
ϟ Crédits : Renan
ϟ Célébrité : Viola Davis
ϟ Âge du Personnage : 52 ans
ϟ Statut : Mariée
ϟ Métier : Maire
ϟ Liens Rapides : Notice

Star High




Historique et création de l’école

     Si l’ouverture de Star High n’eut officiellement lieu qu’au courant de l’année 2006, le projet de sa création se veut beaucoup plus ancien. Scott Stevens, milliardaire philanthrope et ancien membre de l’Alliance Héroïque en tant que Corbeau premier du nom, fut en effet témoin de l’émergence de nouveaux justiciers et de nouveaux jeunes individus aux pouvoirs tantôt mystiques et tantôt dévastateurs. Toutefois, ce fut surtout en formant sa fille aux arts du combat et de la lutte pour la Justice que l’ancien Corbeau décida de mettre en place un projet de grande envergure : un centre de formation pour tous les jeunes individus doués de capacités particulières, d’aptitudes uniques et désireux d’apprendre à mettre leurs compétences au service du Bien.

     Initialement, le projet Star High fut inscrit sur le papier sous l’appellation de Tomorrow Skills, les Compétences de Demain. Scott Stevens se limitait dans cette première ébauche à un centre de formation ne dispensant que des cours de sports, des séances d’entrainement pour apprendre les rudiments du combat et un programme d’apprentissage du contrôle et du maintien de soi. De son côté, Sydney Stevens ne considérait pas les choses sous le même angle. En effet, l’héritière ne voyait pas l’intérêt de construire un centre n’ayant d’autre importance qu’un simple complexe sportif. Ainsi, usant de sa propre expérience, elle donna à son père l’idée de ne pas se cantonner à un simple centre de formation mais bien à un véritable temple de l’apprentissage autant en termes de compétences que de connaissances : un internat, une école pour tous les êtres exceptionnels vivant au sein de Star City. La suggestion de Sydney fut accueillie avec enthousiasme et c’est ensemble que père et fille travaillèrent à l’élaboration d’un programme d’enseignement mais, et surtout, à un processus d’inscription très construits ne visant pas qu’à ouvrir les portes de ce nouvel établissement aux jeunes prodiges. Le projet fut alors rebaptisé Star High.

     C’est en 2004, après plusieurs mois de réflexion et d’élaboration, que Scott Stevens contacta le service d’urbanisme de la ville afin d’acquérir les locaux d’un ancien établissement scolaire dans le quartier de Bayview. D’après ses différentes recherches, cette infrastructure était idéale de par sa taille, sa superficie et son emplacement quelque peu reculé du centre de la ville et de toute son agitation quotidienne. Il était déjà clair et net dans l’esprit du milliardaire que cet établissement se devrait de demeurer secret quant à sa véritable fonction, son véritable but. Un secret qui en serait sa protection numéro un face à toute tentative d’agression, d’attentat ou de destruction.

     Durant deux années, la construction fut longue et rigoureuse. Scott Stevens ne laissait rien au hasard et n’hésita pas à de nombreuses reprises à changer différents plans de construction préalablement définis. Toutefois, l’évènement le plus marquant durant la reconstruction de cette infrastructure ne fut autre qu’un immense incendie frappant l’ensemble des chantiers en avril de l’année 2005. Les causes de cet incendie restèrent un mystère : accident, acte de vandalisme immature ou bien détracteur du milliardaire philanthrope ? Les services de police ne parvinrent jamais à trancher mais inutile de dire que les médias s'en donnèrent à cœur joie pendant près de deux mois sur toutes les suppositions possibles et imaginables.

     Touché par cet acte de violence gratuite, ou ce caprice du destin, Scott laissa toutefois la supervision de la reprise du chantier à sa fille Sydney. En effet, l’ancien héros dut être hospitalisé pour des raisons de santé, un cancer du poumon le rattrapant. Ainsi plaça-t-il toute sa confiance dans sa fille unique qui n’hésita pas à apporter, elle-même, quelques petites modifications d’ordre décoratif afin de donner une touche plus fraiche et plus jeune aux apparences initialement choisies par son père.

     Alors que la reconstruction reprenait, c’est à partir du mois de janvier 2006 qu’une campagne de publicité fut lancée massivement à travers l’ensemble de la ville et dans les villes avoisinantes. Selon les estimations, la rénovation du nouvel établissement devait être terminée en mai de la même année. Des calculs menèrent Scott Stevens à décider l’ouverture de sa nouvelle école pour la rentrée scolaire 2006-2007. Ainsi les tracts présentèrent cette école comme un nouveau centre de formation pour tous les jeunes prodiges de tous âges. Un message qui se traduisit dans la pensée collective comme une école destinée à toutes les élites de la ville : à savoir les familles de riches et d’autres fortunés. Si cette considération ne plaisait que moyennement au fondateur de Star High, il décida de profiter de cette image pour préserver les secrets de l’école sous l’apparence d’une institution très sélective.

     Ce n’est finalement qu’à la fin août 2006 que tous les travaux de rénovation furent terminés. L’inauguration de l’école eut lieu le trentième jour du mois, à savoir une semaine et demi avant le lancement des cours.

     Le succès de Star High fut immédiat, dépassant largement les espérances de Scott Stevens. L’année de son ouverture, l’école compta plus d’une centaine d’élèves. Un succès problématique puisqu’il ne semblait pas avoir assez d’enseignants pour l’ensemble des étudiants. Heureusement, Scott pu compter sur l’aide de Sydney et de la Légion des Étoiles dont certains des membres les plus sages et les plus aguerris acceptèrent d’endosser le rôle de professeur pour ces nouveaux talents. Sydney, quant à elle, resta aux côtés de son père dont la santé ne cessait de se dégrader. Elle dut, par ailleurs, reprendre à plusieurs reprises le rôle dévolu à son père durant cette première année d’ouverture.

     Après une année de fonctionnement, Star High vit en son sein la création d’une nouvelle équipe de super-héros, reprenant dans ses rangs les élèves les plus talentueux et les plus prometteurs de l’école. Loin de n’être qu’un titre honorifique pour ces jeunes prodiges, la Team Alpha (ainsi fut-elle baptisée) avait notamment pour fonction d’intervenir au sein même de l’établissement pour lutter efficacement contre les élèves les plus dangereux, représentant une véritable menace pour leurs congénères mais, aussi, pour être la première vague de défense pour toute agression venant de l’extérieur.

     En décembre 2007, l’école subit la mort de Scott Stevens, emporté par la maladie. Une plaque commémorative fut installée dans le hall d’accueil de l’établissement et Sydney Stevens reprit naturellement les commandes et la direction de l’école.

     Le succès de Star High n’a cessé de se renforcer au fil des années. Sydney Stevens continue de diriger cet établissement avec sagesse, bienveillance et prévenance. Si rien ne semble entacher la réputation de cette école, il est à noter que l’établissement fut la cible de deux agressions notables. La première, durant l’année 2009, où un groupe de jeunes élèves décida de se rebeller contre le corps professoral et l’ensemble des autres élèves de l’école. Leur but ? Démontrer leur suprématie en commettant un acte digne d’un attentat terroriste. Toutefois, avec le secours de la Team Alpha et quelques membres de la Légion des Étoiles, cette attaque fut rapidement maîtrisée et tuée dans l’œuf.

     En 2010, la tentative d’invasion de l’Unité Grue marqua toutefois des dégâts plus colossaux à l’infrastructure de l’école. Une demi-douzaine d’élèves périrent dans cette attaque extra-terrestre et toute l’aile est fut détruire dans le conflit. Grâce à l’intervention du Corbeau et des plus courageux élèves de l’école, cette attaque fut finalement repoussée. Sydney Stevens profita alors de la reconstruction de l’aile est pour en agrandir le complexe sportif et aménager un sous-sol d’entraînement orienté sur la survie en condition extrême.

     A l'automne 2017, lorsque la deuxième invasion Terminus se déclencha, les jeunes membres de la Team Alpha furent obligés de défendre l'école contre les envahisseurs, dans l'attente des renforts de la Tour de la Paix. Dans le même temps, la directrice Stevens dut assurer l'évacuation des autres élèves, une tâche primordiale pour assurer leur sécurité. Ils furent ainsi transportés vers le centre-ville où ils purent retrouver leurs familles tandis que la Team Alpha trouvait de nouveaux quartiers au cœur de la Tour de la Paix. Toutefois, dans les semaines qui suivirent, le Corbeau retourna à Star High aux côtés de la Team Alpha, autant pour instaurer la résistance dans le quartier de Bayview que pour faire de l'école et de ses souterrains une base d'opération avancée. Cela fut d'actualité jusqu'à la fin de l'invasion après quoi, il fallut reconstruire et rénover les lieux.

     Si l’école conserve toujours actuellement son statut d’institut réservé aux élites, elle demeure en secret l’outil de recrutement numéro un pour la Légion des Étoiles. En effet, les plus talentueux élèves se destinent bien souvent à poster leur candidature pour rejoindre la ligue héroïque. Toutefois, cela n’est nullement une obligation en soi. Le mot d’ordre reste que chaque élève est maître de ses choix et de sa destinée, même si cela a entraîné quelques-uns d’entre eux sur les routes plus sombres de la criminalité.


Détails

Nom : Star High School
Fondation : début des travaux en 2004 ; inauguration en 2006
Secteur d’activités : enseignement
Directrice : Sydney Stevens
Situation géographique : sur les hauteurs de Bayview
Catégorie d’âge : du 6th grade (10/11 ans) au 12th grade (17/18 ans) pour les élèves ; à partir de 18/19 ans pour les membres du personnel
Particularités : permet un logement au sein de son infrastructure pour tous les élèves vivant à l’extérieur de Star City.
Abrite le quartier général de la Team Alpha.
Formation des nouveaux héros et des potentiels nouveaux membres de la Légion des Étoiles.
Depuis 2012, un système de cours différentiels a été mis à disposition pour tous les individus n’étant pas en âge de travailler, ou possédant déjà un travail, et n’étant plus en âge de suivre une scolarité traditionnelle. Ce programme repose sur un système d’intégration avec les autres élèves de l’école et également sur une concentration des cours uniquement par options.


Enseignement au sein de Star High

     Derrière ses secrets et ses mystères, Star High est avant tout une école qui fonctionne en tant que telle. Si elle a pour but d’éveiller et d’approfondir les talents de ses élèves, elle n’en perd pas moins sa fonction première d’enseigner les matières courantes et importantes pour tout éveil et épanouissement d’un élève digne de ce nom. Néanmoins, afin de renforcer l’aspect ludique de cette scolarité, les cours se divisent en des matières théoriques le matin et des cours pratiques l’après-midi.

     Le cursus suivi se divise en cours généraux et en cours par option, déterminé selon les aptitudes de l’élève mais pouvant également être choisis par ce dernier comme cours complémentaires à son programme initial.

     Voici un échantillon de l’ensemble des cours généraux et des options à la disposition des élèves :


    a) Cours obligatoires :

      - Anglais
      - Histoire : Adrian Pennington
      - Géographie
      - Mathématiques
      - Sciences générales
      - Éducation physique


    b) Cours optionnels :

      - Littérature
      - Langues étrangères
      - Éducation civique
      - Biologie
      - Chimie
      - Géologie
      - Musique
      - Danse
      - Arts
      - Arts visuels
      - Photographie
      - Arts dramatiques


    c) Cours optionnels spécialisés :

      - Droit
      - Économie
      - Géopolitique
      - Informatique
      - Journalisme
      - Médias et cinéma
      - Technologie : Ezekiel Nakamura
      - Théologie

     A cela s'ajoutent des cours supplémentaires destinés aux élèves dotés de capacités spéciales :


    d) Super-cours :

      - Langues extraterrestres
      - Histoire secrète des supers
      - Éthique de l'héroïsme
      - Droit et héroïsme
      - Comprendre les super-sciences
      - Physique dimensionnelle
      - Super-technologies : Ezekiel Nakamura
      - Xénobiologie
      - Biologie des éléments
      - Étude du mentalisme
      - Étude de la magie : Adrian Pennington
      - Éducation physique spécialisée
      - Arts du combat
      - Tactiques et stratégies
      - Cohésion et travail en équipe

     Cette liste non exhaustive n’est qu’un échantillon de toutes les matières pouvant être enseignées au sein de Star High. Cependant, pour toute question sur une matière non-citée dans l’ensemble de ces listes, merci de contacter un administrateur.


Processus de recrutement

     Contrairement à ce que peut imaginer la pensée collective, il ne suffit pas d’avoir une montagne de milliers de dollars pour pouvoir entrer à Star High, que du contraire ! L’argent n’est pas une valeur sûre et c’est bien par un ensemble de tests que le recrutement s’effectue.

     Il existe trois types de configurations pour l’inscription en tant que telle :

    1. La candidature spontanée
         Il s’agit des familles se présentant spontanément avec leur progéniture aux bureaux d’inscription de Star High. Dès qu’ils se présentent sur les lieux, la famille reçoit alors un long formulaire de plusieurs pages dont la moitié est destinée à l’enfant. Ce dernier se doit de répondre à des questions d’ordre personnel. Pour les parents, une partie du formulaire consiste en leurs motivations à inscrire leur enfant dans les locaux mais aussi à mentionner le statut médical de l’enfant (présence d’allergies, de maladies quelconques, de troubles physiques ou psychologiques, etc.). Pour finir, une partie dudit formulaire est consacrée aux évènements particuliers ou inhabituels pouvant être en rapport avec l’enfant.

         Une fois que ce formulaire est rempli et renvoyé au bureau d’inscriptions, une première sélection s’effectue. Suivant les réponses au formulaire, la famille recevra une réponse positive ou négative pour l’adhésion de son enfant au sein de l’école. Si la réponse est positive, un rendez-vous d’une journée entière sera convenu entre les parents et l’école. Les parents suivront une interview avec l’un des psychologues de l’établissement pendant que l’enfant passera un ensemble de tests physiques et cognitifs afin de déterminer s’ils possèdent de quelconques facultés sortant de l’ordinaire. En fin de journée, l’enfant terminera son rendez-vous par un entretien avec le même psychologue que celui de ses parents pendant que ces derniers seront placés en attente dans la salle de repos de l’établissement.

         Après cette journée au sein de l’école, la famille sera contactée entre deux à trois semaines plus tard afin de donner une réponse favorable ou non dans le cadre de l’inscription de leur enfant. A nouveau, si la réponse se veut favorable, seul leur enfant aura droit à une visite partielle de l’école tout en découvrant la véritable nature de l’école. A la fin de cette visite, un contrat de confidentialité validera l’inscription de l’enfant. Un contrat par lequel l’enfant promet de ne jamais mentionner la nature des cours particuliers enseignés au sein de Star High sous peine d’une très lourde sanction financière.


    2. La recommandation
         Il s’agit de tous les jeunes élèves recommandés par un de leurs amis étudiants ou bien un ancien membre de Star High ayant déjà fait ses preuves. Dans de rares cas, la recommandation peut également venir de la part d’un membre de la Légion des Étoiles.

         A moins que la fiabilité du recommandeur laisse à désirer, l’enfant recommandé n’aura pas de formulaire à remplir. A la place, il passera simplement l’entretien avec le psychologue avant de passer l’ensemble des tests physiques et cognitifs.

         En cas de doute, la personne chargée du recrutement pourra approfondir les tests au cours d’une seconde journée et demander une seconde expertise psychologique. Si le recruteur n’arrive toujours pas à se décider suite à cela, l’élève sous recommandation passera alors un entretien avec la directrice, Sydney Stevens, qui suivant les résultats de l’élève et son entretien avec lui acceptera ou non son intégration au sein de l’institut.


    3. Le recrutement par l’école
         Cette forme d’adhésion est la moins courante. Pour entrer dans ce cas de figure, il faut que ce soit l’un des membres fondateurs de la Légion, ou Sydney Stevens elle-même, qui identifie la potentielle recrue ainsi que l’ensemble de ses compétences.

         A moins que cela ne se fasse par Sydney, ou son alter-égo du Corbeau, un simple entretien aura lieu entre la nouvelle recrue et la directrice avant de valider son adhésion au sein de l’école.


     Jusqu’à ce jour, les inscriptions par candidature spontanée demeurent les plus nombreuses et aucune violation du contrat de confidentialité n’a été enregistrée mise à part le dossier Campbell, en 2011. Il s'agit d'un ancien élève turbulent qui a causé beaucoup de tort à la réputation de Star High en dévoilant notamment l’ensemble de ses secrets à qui voulait l’entendre. En sanction, la famille Campbell a été jugée coupable de diffamation envers l’établissement de feu Scott Stevens et fut condamnée à payer une amende se chiffrant en centaines de milliers de dollars.

     Pour pallier à ce problème, l’école organise désormais deux journées portes-ouvertes par an. La première, à la mi-octobre. La seconde, quant à elle, a lieu durant les vacances de Pâques afin de présenter une partie de l’infrastructure des lieux. Bien évidemment, durant ces deux journées particulières, aucun élève ni aucun professeur n’est autorisé à faire preuve de ses talents aux yeux du public.


Travailler à Star High

     Pour fonctionner, une école a besoin d'un grand nombre de membres du personnel au même titre qu’une quelconque entreprise ou industrie. Toutefois, s’il est relativement difficile d’intégrer l’école en tant qu’élève, le processus n’en n’est pas moins rigoureux et plus que sélectif en ce qui concerne les membres de son personnel.

     Généralement, l’ensemble des membres du corps professoral, du secrétariat ou encore de la maintenance ne sont autres que des membres de la Légion des Étoiles ayant décidé de partager leurs expériences au profit des élèves ou encore d’anciens élèves ayant fait le souhait de continuer leur vie à Star High mais de l’autre côté de la barrière. Dans ce cas de figure, la place visée est généralement obtenue si tant est que l’on répond aux aptitudes et aux connaissances nécessaires en la matière.

     Néanmoins, comme toute entreprise, il peut arriver que certaines candidatures spontanées débouchent sur l’intégration de nouvelles personnalités, jusque-là inconnues des lieux et parfois même inconnues de leur propre potentiel héroïque. Dans ce cas de figure, le curriculum vitae envoyé est épluché à la lettre et de longues recherches sont effectuées sur la personne se proposant : étude sur la présence ou non d’un casier judiciaire, recherche de dossiers médicaux ou psychologiques et j’en passe. Cette fonction fait partie du travail des recruteurs chargés d’étudier chacune des candidatures envoyées. Si les résultats s’avèrent concluants, le recruteur chargé de l’investigation convoquera la personne pour un entretien afin de déterminer si elle peut ou non intégrer l’école. La finalisation de cette intégration se fera, comme pour les élèves, durant un entretien avec la directrice Stevens.

     Afin de préserver les secrets liés à l’établissement de Star High, tous les entretiens menés par les différents recruteurs se font dans des bureaux situés à l'extérieur. En cas d’empêchement du recruteur concerné, le rendez-vous est soit reporté ou, en cas de chance, Sydney Stevens se chargera de conduire l’entretien elle-même.

     Puisque la logique de Star High est avant tout de pouvoir offrir une formation digne de ce nom à tout individu présent dans ses murs, un programme de cours en différé a été mis en place pour les membres du personnel n’ayant pas reçu de formations particulières en dehors des cours généraux et universitaires. Ces cours ne sont toutefois pas obligatoires.

    Membres du personnel de Star High :
      - Directrice : Sydney Stevens
      - Secrétaire de direction : un poste vacant
      - Secrétariat : trois postes vacants
      - Proviseur : un poste vacant
      - Enseignants : Adrian Pennington (Histoire, Étude de la Magie), Ezekiel Nakamura (Technologie, Super-technologies) - (merci de contacter un administrateur pour l’une des matières mentionnées plus haut ou n’apparaissant pas dans la liste)
      - Éducateurs : cinq postes vacants
      - Bibliothécaire : un poste vacant
      - Psychologues : deux postes vacants
      - Personnel de l’infirmerie : trois postes vacants
      - Concierge : trois postes vacants
      - Autres : libre - (merci de contacter un administrateur pour tout autre emploi n’apparaissant pas dans cette liste)

    Liste des élèves de Star High :
      - 9th Grade : Allison May
      - 12th Grade : M'Aisha



La Team Alpha

     Créée au cours de la deuxième année d’existence de Star High, la Team Alpha est aujourd’hui devenue un groupement de jeunes héros se consacrant tant à la sécurité interne de Star High qu’aux premières luttes contre la criminalité extérieure.

     Pour l’ensemble des élèves de Star High, intégrer la Team Alpha est très certainement la plus grande récompense qu’ils peuvent obtenir au-delà de leur diplôme. Et pour cause, ce groupe est surtout devenu pour eux un titre honorifique mettant en avant leurs compétences, leurs réussites, leur valeur et leurs mérites durant leur formation.

     Comme toute équipe, cette jeune unité d’intervention est dirigée par un leader qui n’a, jusqu’ici, malheureusement pas tous les pouvoirs. En effet, un professeur référent se charge de veiller au bon fonctionnement de l’équipe et de déterminer le type d’interventions autorisées pour la Team Alpha. Toutefois, en dehors de ce professeur référent, le leader et ses membres n’ont de compte à rendre à personne, si ce n’est à la directrice elle-même.

     Intégrer la Team Alpha ne se fait pas d’un claquement de doigt et c’est entre autre pour ça qu’elle est tant convoitée. Pour en devenir membre, il faut que le leader de la Team, ou un membre du corps professoral, remarque les talents relativement poussés d’un autre élève. Un entretien de formalité est alors organisé avec la directrice, le professeur référent, le leader de l’équipe et la potentielle recrue avant de valider ou non son adhésion.

     Il est toutefois à noter que la Team Alpha ne compte jamais plus de huit individus à la fois dans ses rangs, en dehors du professeur référent. De plus, cette équipe n’est composée que des élèves de l’école. Ainsi, exception faite du leader, lorsqu’un membre a terminé sa scolarité, il quitte par la même occasion la Team Alpha.

     Le repaire de la Team Alpha se situe dans les souterrains de l’établissement. (cfr. point suivant)

     Au mois de novembre 2015, la Team Alpha a connu deux décès. En effet, à cette date, deux anciens membres de l'équipe devenus Légionnaires ont perdu la vie en détruisant une Machine du Jugement Dernier conçue par le professeur Denfer. Il s'agissait de Jace Roberts, alias Thunder, ancien leader de l'équipe, et de Christopher Peck, alias Megastar. Leur sacrifice a néanmoins permis de sauver la planète.

     Plus récemment, au début du mois de mai 2018, une dispute éclate entre deux membres de l'équipe, Jeffrey Novack, le leader, et Damian Danger. Cet événement prend un tournant tragique quand l’affrontement dégénère et que Jeffrey termine handicapé à vie, la moelle épinière sectionnée et le bas du corps gravement brûlé. A la suite de cette affaire, Damian Danger est renvoyé de l'équipe et de l'école et M'Aisha, princesse dakanaise, est nommée au poste de leader de l'équipe.

    Membres actuels de la Team Alpha :
      - Professeur référent : /
      - Leader : M'Aisha (2018)
      - Membre : Allison May (2018)
      - Membre : /
      - Membre : /
      - Membre : /
      - Membre : /
      - Membre : /
      - Membre : /


    Anciens membres de la Team Alpha :



Les souterrains de Star High

     Les mystères de Star High ne se limitent pas à ce que l’on peut voir et deviner en surface. Sous la terre brillent plusieurs infrastructures, la plupart ayant vu le jour après la tentative d'invasion de l'Unité Grue en 2010.

     L’infrastructure principale, et non des moindres, est une grande salle d’entraînement en apparence vide lorsque l’on y entre. Bijoux de technologie, un grand panneau de contrôle mural situé à l’entrée de la pièce permet de définir un niveau et un programme d’entrainement basé sur la survie. Une fois les paramètres enregistrés, le vide de la salle se transforme, selon les désirs, en un parcours du combattant constitué d’ennemis holographiques, de tourelles automatiques et d’autres subtilités ayant offert certaines des plus belles séances d’entrainement vécues par les élèves. Calquant cette salle sur celle que fit construire Scott Stevens dans le repaire du Corbeau durant la jeunesse de sa fille Sydney, cette dernière a mis au point des tenues munies de capteurs pour les entraînements de tirs afin de limiter les blessures.

     Outre cette salle, on trouve également un atelier technologique pour tous les amateurs en la matière ainsi que différents laboratoires de recherches spécialisés dans l’étude de la chimie et de toutes ses variantes. Une infirmerie se trouve également au cœur même des souterrains.

     C’est également là que se trouve le Quartier Général de la Team Alpha. Ce dernier se compose de vestiaires où les membres de l’équipe peuvent ranger leurs costumes ainsi que d’un centre d’opération muni d’un grand écran de contrôle connecté au système informatique de l’école. C’est de cet endroit que sont organisées et planifiées toutes les interventions de l’équipe mais, également, que les membres de la Légion des Étoiles se retrouvent en cas de circonstances exceptionnelles pour toute intervention en urgence.


Habiter au sein de Star High

     L’ensemble des élèves sont généralement natifs de Star City et n’ont donc aucune difficulté à retourner chez eux chaque soir. Toutefois, en 2008, avec l’arrivée de nombreux étrangers à la ville, Sydney Stevens a fait rajouter à l'ensemble des bâtiments une aile composée exclusivement de dortoirs. Il est possible pour tout élève suivant les cours à l’école de loger au cœur même de cette aile, sous réserve de disponibilités. Les élèves extérieurs sont bien évidemment priorisés sur les autres.


Précisions

     Pour toute autre précision concernant Star High, merci de contacter un administrateur par MP.


Revenir au sommaire

Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 2 Juin 2013 - 0:59 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

avatar
Maître du Jeu

Afficher le profil
Madame la Maire

ϟ Âge : 50
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 05/05/1968
ϟ Arrivée à Star City : 22/03/2012
ϟ Nombre de Messages : 10553
ϟ Nombre de Messages RP : 1
ϟ Crédits : Renan
ϟ Célébrité : Viola Davis
ϟ Âge du Personnage : 52 ans
ϟ Statut : Mariée
ϟ Métier : Maire
ϟ Liens Rapides : Notice

Normality


Date de fondation : 2013

     Suite aux événements du Nouvel An 2013, le CODE a vu son effectif, sa popularité et sa puissance gonfler d'un seul coup. Mais loin de n'apporter que de bonnes choses, l'organisation se trouva face à de nouveaux problèmes et notamment l'apparition de nouveaux courants. Certains pensant d'ailleurs que les choses ne changeront jamais ainsi, quittèrent – tout du moins officiellement – le groupe pour agir de leur côté. Leur regroupement donna finalement naissance à Normality, un groupe de vigilants sans pouvoir qui écument la ville la nuit pour passer à tabac (voire pire) tout ce qui représente les Supers dans cette ville. Ils se seraient d'ailleurs donné pour mission de retrouver les quatre « héros » du nouvel an pour leur faire payer la mort de Marc Barney Jr, puisqu'ils les en tiennent pour responsables.

     On ne sait pas grande chose de ce petit groupuscule, ils seraient une dizaine mais surtout ils seraient particulièrement bien équipés. On parle notamment de quelques personnes influentes qui voient en eux un pari intéressant et qui les auraient fournis en armures, armes et gadgets de combat urbain, le dernier cri militaire en provenance du marché noir.

Membres : inconnus.


Revenir au sommaire

Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 25 Juil 2018 - 14:21 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

avatar
Maître du Jeu

Afficher le profil
Madame la Maire

ϟ Âge : 50
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 05/05/1968
ϟ Arrivée à Star City : 22/03/2012
ϟ Nombre de Messages : 10553
ϟ Nombre de Messages RP : 1
ϟ Crédits : Renan
ϟ Célébrité : Viola Davis
ϟ Âge du Personnage : 52 ans
ϟ Statut : Mariée
ϟ Métier : Maire
ϟ Liens Rapides : Notice







L'Institut Underwood








Historique


L’Institut Underwood fut créé en 1694 sur l’impulsion de Nicolas Underwood, en réponse à la croisade sanglante du révérend Samuel Mather contre les pratiquants occultes et les créatures magiques. Les Underwood, cohabitant avec une tribu amérindienne puisant leurs rites dans le druidisme, furent parmi les rares colons à oser se dresser contre le massacre insensé du révérend en protégeant et cachant un certain nombre d’autochtones. Après que ce dernier ait quitté Providence, les Underwood choisirent de créer une institution secrète pour permettre aux mystiques de pouvoir pratiquer leur art et s’atteler à la tâche qui était la leur dans le plus grand secret.

Au cours de siècles, le nom d’ « Institut Underwood » recouvra plusieurs réalités. Dans un premier temps, fidèles à leurs origines britanniques, les Underwood décidèrent d’en faire un salon privé réputé pour la qualité de ses mets et de son service. Entre les murs de leur manoir, ce fut tout le gratin de Providence qui se réunissait pour discuter politique et actualités. De fait, les Underwood entretenaient une réputation d’hôtes d’exception, au-delà de tout soupçon, dans une période trouble où l’héritage du révérend Mather semait encore la discorde parmi les citoyens.

Avec la Guerre d’Indépendance vint la première mutation de l’Institut Underwood. Pour supporter l’effort de guerre, les Underwood choisirent d’en faire un hospice destiné aux personnes vulnérables et avant tout aux blessés de guerre. Grâce aux enseignements du peuple Arkadien en termes de soins, l’Institut compta parmi les plus efficaces et réputés du pays. Pendant les sept années que dura la guerre, l’Institut reçut des blessés de tout le pays – si tant est qu’ils puissent supporter le voyage jusqu’à Providence.

La seconde mutation de l’Institut Underwood – et pas la plus honorable – intervint peu de temps avant la guerre de Sécession. James Underwood, convaincu par l’idéologie ségrégationniste, considéra que toutes les formes de vie ne se valaient pas et qu’il fallait, de fait, faire des différences. Pendant le temps où il fut aux commandes de l’Institut, James s’appliqua à redorer méthodiquement le blason de sa famille en réhabilitant l’établissement. Il chassa de ses entrailles le Cercle Arcadien qui y avait élu résidence et condamna l’entrée de Sanctuaire. Finalement, il choisit d’ouvrir en lieu et place de l’hospice un établissement d’excellence offrant une éducation à l’élite de Providence – moyennant des frais de scolarités hors de portée des bourses les plus modestes. Lorsqu'il fut chassé, le Cercle Arcadien fut réintégré à l’Institut Underwood mais l’établissement resta longtemps une école privée réservée aux notables de la ville.

Avec l’arrivée de Rupert Underwood à la tête de l’Institut, les choses changèrent perceptiblement. Désireux de mettre fin à une institution traditionaliste, Rupert choisit de populariser l’établissement en permettant à des enfants issus de quartiers populaires d’accéder gratuitement à une scolarité de haut-niveau au sein de l’établissement. Si l’initiative fut saluée par de nombreuses de figures politiques, la plupart des familles huppées qui y scolarisaient leurs enfants depuis plusieurs générations se tournèrent finalement vers des établissements plus conservatistes. Profitant du vide laissé par ces résidents, Rupert décida de fonder un Orphelinat avec une idée précise en tête : en faire un vivier pour les futurs mystiques qui seraient amenés à rejoindre le Cercle Arcadien.

L’Institut Underwood tel qu’on le connaît aujourd’hui ne fut pourtant mis en place qu’avec la mort de Rupert et l’accession de son fils Thomas à la direction de l’établissement. Mis à mal par la fuite des notables de la ville, Thomas dut avoir recours à des dons privés pour faire vivre l’institution devenu un Orphelinat à part entière. Finalement, la solution advint lorsque le directeur – touché par les questions de réchauffement climatique et de ses conséquences sur la biosphère – créa le Rêve Vert, organisation promulguant la défense de l’environnement et des espèces qui y vivaient. Cette dernière prit rapidement une dimension internationale et les fonds générés furent suffisants pour – entre autres – assurer la pérennité de l’Orphelinat, lequel est encore aujourd’hui en activité.


Présentation


L’Institut Underwood est une organisation articulée autour de deux institutions. L’une est une association internationale à but non-lucratif – le Rêve Vert – qui milite et finance un certain nombre d’organisations liées à la protection de l’environnement et à la défense des droits des animaux. Le Rêve Vert s’intéresse notamment aux problèmes liés à la déforestation massive, à la pollution des océans, à la disparition d’un certain nombre d’espèces terrestres et, bien évidemment, au réchauffement climatique. Ainsi, en plus de mettre en place des campagnes de sensibilisation, l’argent généré par le Rêve Vert permet de financer la recherche sur des sujets tels que l’impact de l’humanité pour la planète, le développement d’énergies vertes ou encore la préservation d’espèces en voie d’extinction.

L’autre institution est l’Orphelinat Underwood, situé à Star City, dans le New Jersey. C’est un établissement de la seconde chance, offrant à des enfants dans le besoin l’opportunité d’accéder à un enseignement de qualité supérieure. En plus d’un cursus commun, ces élèves bénéficient d’un parcours adapté et d’une aide privilégiée dans de nombreux domaines socio-éducatifs comme les arts ou le sport. Ils bénéficient de nombreuses infrastructures, dont la plupart ont été financées par de généreux donateurs, et entretenues en grande partie par l’Institut Underwood.

Officieusement, une partie des pensionnaires de l’Orphelinat sont en réalité des élèves au potentiel mystique très prononcé ; Soit de par leur ascendance, soit parce qu’ils ont démontré de ces capacités magiques. Au sein de l’institution, ceux qui le désirent reçoivent une éducation destinée à les amener à rejoindre le Cercle Arcadien, un rassemblement druidique ayant pour mission de protéger la Vie sur Terre et une dimension appelée les Grandes Terres d’Arcadie. Ainsi, l’Institut sert avant tout à dissimuler en son sein le Sanctuaire, lieu d’activité des druides du Cercle Arcadien et portail vers les Grandes Terres d’Arcadie.


Membres notables


Nicolas Underwood – Fondateur de l’Institut Underwood
Nicolas Underwood est issu d’une longue et honorable lignée de banquiers Britanniques. Sentant le potentiel de l’entreprise, son aïeul fut parmi les premiers colons à s’installer à Providence et fit en sorte de s’y implanter convenablement en nouant des relations commerciales avec certaines des tribus amérindiennes locales. L’une d’entre elles, les Arkandiens, est restée tardivement et étroitement liée à la famille Underwood. Si bien que lorsque le révérend Samuel Mather entama sa croisade sanglante, Nicolas fut de ceux qui choisirent de s’élever pour protéger les tribus autochtones, malgré les tensions croissantes que le développement des colons entraînait avec elles. Tombé amoureux d’une Arkandienne, Sooleawa, mais aussi de leurs principes et de leurs devoirs, il choisit avec sa compagne de créer un établissement destiné à protéger les mystiques des exactions telles que celles du révérend Mather. Il fonda ainsi l’Institut Underwood, qu’il dirigea jusqu’à sa mort, tandis qu’elle-même se chargea d’organiser ce qui deviendrait plus tard le Cercle Arcadien.


James Underwood – Directeur, ségrégationniste et Confédéré
Le Confédéré James Underwood n’a jamais accepté les idéaux mis en place par le fondateur de l’Institut Underwood. Il n’entendait le besoin de protéger la vie sous toutes ses formes, considérant que toutes les formes de vies n’étaient pas égales les unes avec les autres et que la race blanche devait prévaloir sur toutes les autres. Désireux de redorer le blason des Underwood, il dissocia l’Institut de son devoir originel – protéger les secrets du Cercle Arcadien, qu’il aborrait – et aligna l’Institut sur les idées ségrégationnistes de l’époque ; Il chercha dans la population blanche et fortunée de Providence de quoi renflouer les bancs de son école, se montra farouchement contre l’abolitionnisme et se faisait même un devoir de promouvoir l’esclavage. Il fut finalement chassé de l’état du New Jersey, Unioniste, et les rêves de l’institution échurent à son fils aîné qui s’était lui-même élevé contre cette politique qui allait à l’encontre de toutes ses idées. L’histoire ne sait ce qu’il est advenu de lui.


Rupert Underwood – Directeur, fondateur de l’Orphelinat Underwood
Rupert Underwood était l’arrière-grand-père de l’actuelle Directrice de l’Institut Underwood. C’était un homme froid et austère, qui avait connu les horreurs de la guerre et s’était fait un devoir d’apporter sa pierre à l’édifice de l’après-guerre. Il s’est surtout fait connaître pour la création de l’Orphelinat Underwood lequel est encore aujourd’hui en activité ; Lassé de voir les enseignements Underwood s’adresser presque exclusivement à des familles fortunées, il a décidé de mettre à profit les généreuses donations desdites familles pour offrir à des orphelins de guerre la possibilité de recevoir une éducation de qualité dans un cadre qui les arrachait souvent aux affres de la rue. Ceux qui manifestaient des capacités mystiques étaient inclus au « programme » avancé, les autres se contentaient de suivre le cursus normal. Il participa à la popularisation de l’Institut, et se dressa contre l’élitisme que ses prédécesseurs avaient mis en place.


Martha Welch, née Underwood – Directrice, mère spirituelle de la Griffe
Martha Welch est l’actuelle directrice de l’Institut Underwood et également la Mère spirituelle des druides de la Griffe. Lors de son apprentissage, elle se lia avec les Jumeaux Arctos et Artheron au cours d’une cérémonie rituelle appelée l’Ascension ; Au terme d’une série d’épreuves, elle reçut une partie de leurs pouvoirs et officia comme héroïne du nom d’Urséa pendant des années avant de finalement raccrocher son costume pour prendre les rênes de l’Institut. Discrète sur son histoire, on sait seulement d’elle qu’elle fut l’enfant unique du précédent directeur et prit naturellement sa suite lorsque ce dernier lui céda la place. Longtemps mariée à un homme du nom de Gregory Welch, elle perdit son mari et son fils unique au cours de la première invasion Terminus. Très protectrice, c’est une femme implacable, redoutable en affaires et volontaire, que le veuvage a endurci et qui considère les pensionnaires de l’orphelinat comme ses propres enfants.


Précisions


Pour plus d'informations sur cet article, n'hésitez pas à contacter Natalia Greene par message privé. Merci !


Revenir au sommaire
Revenir en haut Aller en bas



Les entreprises, les organisations et les fondations

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1


Sujets similaires

-
» Les entreprises, les organisations et les fondations
» Blog Marc Bazin sur les entreprises publiques en Haiti
» Les 100 plus grandes entreprises haitiennes selon la DGI
» e ♦ La répartition du pouvoir et les organisations
» Réunion des entreprises du Secteur Primaire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star City Heroes :: Encyclopédie :: Encyclopédie des Joueurs-