AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Partagez|

Les entreprises, les organisations et les fondations

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Maître du Jeu
avatar

La Maire

Maître du Jeu
Généralités
Madame la Maire

ϟ Nombre de Messages : 9316
ϟ Nombre de Messages RP : 1
ϟ Crédits : Renan
ϟ Célébrité : Viola Davis
ϟ Âge du Personnage : 52 ans
ϟ Statut : Mariée
ϟ Métier : Maire
ϟ Liens Rapides : Notice
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 5
ϟ Particularités Physiques:
Lun 12 Nov - 21:57 Message | (#)

Les entreprises, les organisations

et les fondations



Sommaire

Les entreprises
- La Fondation Rhodes

Les organisations
- Normality

Les fondations
- Star High


Dernière édition par Le Maire le Jeu 25 Juin - 22:32, édité 12 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Maître du Jeu
avatar

La Maire

Maître du Jeu
Généralités
Madame la Maire

ϟ Nombre de Messages : 9316
ϟ Nombre de Messages RP : 1
ϟ Crédits : Renan
ϟ Célébrité : Viola Davis
ϟ Âge du Personnage : 52 ans
ϟ Statut : Mariée
ϟ Métier : Maire
ϟ Liens Rapides : Notice
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 5
ϟ Particularités Physiques:
Lun 12 Nov - 22:23 Message | (#)

La Fondation Rhodes




Historique de la compagnie

     La Fondation Rhodes a été créée par Alexander Rhodes en 1951. Philanthrope l'homme mit sa richesse au service du monde. D'abord créée sous forme d'organisation à but non lucratif visant à centraliser et gérer des dons à but humanitaire, la fondation dérive dès 1957 sous la forme d'une société de placement dont l'ensemble des profits était reversé aux aides humanitaires et à la construction du Tiers-Monde. La fondation Rhodes pouvait alors être identifiée comme étant la première société de courtage à but non lucratif indépendante des états et des organisations de supers comme Alexander Rhodes le désirait.

     A partir des années 60, la Fondation représente à elle seule l'un des principaux donateurs à l'aide mondiale. Trop occupé dans son investissement dans l'Alliance Héroïque suite à l'attaque d'Hades, Alexander Rhodes délaisse petit à petit la direction de la Rhodes pour finalement la laisser à son proche ami Jordan Neuers qui en prend la tête. Alexander Rhodes garde tout de même une influence omniprésente et décide dans le climat tendu de la guerre froide, en pleine époque de la surconsommation et face au début de la surexploitation des ressources mondiales que les financements attribués sont finalement inefficaces. La Rhodes abandonne le système de donation et se scinde en deux. Rhodes Investment devient la première société mère de la compagnie et permet d'alimenter la Rhodes Foundation qui prend elle-même le statut d'organisation non gouvernementale à but humanitaire ayant ses propres actions sur le terrain.

     En 1965 la forte poussée du développement et de la recherche moléculaire et génétique se poursuit et atteint les secteurs commerciaux. Dans le but premier d'utiliser la Fondation afin d'influencer ses utilisations et la recherche pour le bien de l'humanité, Jordan Neuers fonde avec le soutien d'Alexander Rhodes la Rhodes Medication. En quelques années la branche pharmaceutique du groupe et ses filiales arrivent parmi les leaders du marché. En 1967 arrivent la centralisation des directions du groupe et la construction de Pyramide Plaza. Les trois tours sont construites comme étant chacune le siège de l'une des organisations de la Fondation.

     Face au premier choc pétrolier de 1973 et aux sécheresses en Afrique, le monde reçoit sa première vraie claque face à l'utilisation des ressources mondiales. Rhodes Food Industry et Rhodes Energy sont créés dans la foulée dans le but d'unir les différents besoins de base du monde afin qu'ils soient redistribués et contrôlés. Alexander Rhodes délaisse totalement la direction pour se consacrer à sa vie de Super. Développement des premiers OGM et de l'industrie énergétique lourde comme solution temporaire d'urgence aux besoins mondiaux. Les deux nouvelles filières s'installent aussi à Pyramide Plaza et prennent rapidement place parmi les têtes de marchés.

     En 1979, Alexander Rhodes meurt en héros, sa mémoire est honorée par sa statue sur Pyramide Plaza. Jordan Neuers prend le contrôle total de la Fondation en tant que PDG et il promet dans son propre discours de trouver ''le successeur'' du fondateur.

     En 1982, la forte montée en puissance de l'ONU et des organisations gouvernementales ainsi que leurs liaisons aux héros poussent la direction de la fondation à la création de Rhodes Contract. Dernière société mère de la Fondation, elle prend la direction de l'aide aux organismes officiels. Jordan Neuers promet d'aider de tout son possible les Nations Unies et les pays grâce à ses sociétés de sous-traitance gouvernementale.

     En 1985 le conseil d'administration implose, Jordan Neuers est congédié. Bill Randal prend la place de PDG. Première entrée en bourse de la compagnie et expansion totale. Les cinq branches de la Fondation deviennent inévitables. Premières critiques assez vives de la presse et des politiques.

     Dans les années 90, la Rhodes continue son expansion, les critiques se font de plus en plus vives quant à sa politique financière. On l'accuse notamment de détourner les intentions de base du fondateur, les solutions dites d'urgences et temporaires continuent de se développer sans chercher de réelles solutions alternatives.

     En 2010, suite aux pressions du conseil d'administration, Gregory William prend la place de PDG. Il renforce la politique commerciale actuelle mais fait ressortir la Rhodes Foundation et ses œuvres caritatives de ses cendres. Le slogan de la fondation devient : Créer le lendemain. Pourtant cette politique plus proche d'Alexander Rhodes est vivement critiquée car vue par certains comme un écran de fumée face aux agissements réels de la compagnie.


Le Groupe Rhodes

     Le groupe Rhodes se constitue de 5 sociétés mères séparées par secteurs d'activités. Chacune n'est finalement que le centre névralgique d'un plus grand ensemble d'entreprises internationales. A lui seul le groupe Rhodes dans sa totalité possède un capital évalué à 517 milliards de dollars pour un bénéfice annuel de 17 milliards de dollars. Il est présent à travers 137 pays et emploie près d'un million de personnes. La politique principale du groupe tient dans l'idée que les besoins de base du monde doivent être comblés et accessibles à tous. De plus les marges bénéficiaires des entreprises sont censées fournir la Rhodes Foundation pour ses actions. Cette idéologie mise en place par Alexander Rhodes à la création est aujourd'hui vivement critiquée et dite détournée.


Détails

Nom : Groupe Rhodes
Fondation : 1962
Secteurs d'activités : Gestions et stratégies du groupe Rhodes et des 5 sociétés mères
Dirigeant actuel : Gregory Williams
Vice-Président : Arthur Doyle (mort pendant l'attaque de l'Alexander Building sans remplaçant)
Actionnaire principal : Groupe Talleyrand sous directorat de Felice Medicis
Siège Social : Alexander Building ; Pyramid Plaza ; Star City


La Rhodes Foundation

     La Rhodes Foundation n'est pas une société commerciale à proprement parler, il s'agit en fait du centre des organisations caritatives de la fondation. Créée dès la première scission de l'entreprise dans les années 60, l'organisation a pour but l'action humanitaire sur différents terrains allant de la médecine aux aides à la reconstruction en passant par la lutte face à la famine. Depuis toujours et conformément à la politique de base imposée par Alexander Rhodes, ses fonds sont exclusivement alimentés par les 5 autres sociétés mères du groupe. Quelque peu délaissée après l'entrée en bourse et le changement de direction en 1985, l'organisation renaît de ses cendres avec l'arrivée de Gregory Williams au poste de PDG en 2010. Ses bureaux sont historiquement placés à Pyramid Plaza dans le Alexander Building qu'elle partage avec la Rhodes Investment. Aujourd'hui la Rhodes Foundation gère 7 ONG à travers le monde, emploie 2.300 personnes et répartit environs 50 millions de dollars en aide humanitaire chaque année.

Liste des ONG gérées par Rhodes Foundation :
- Equal World (depuis 1963)
- Hope for Africa (depuis 1965)
- Hope for Asia (depuis 1967)
- Hope for South America (depuis 1967)
- NoWar (depuis 1974)
- Rhodes Food Nation (depuis 1983)
- Rhodes Help full (depuis 2010)


Les Cinq Sociétés Mères

Nom : Rhodes Investment
Fondation : 1962
Secteurs d'activités : Finance ; Banque d'investissement ; Courtage
Dirigeant actuel : Thomas Kennedy
Siège social : Alexander Building ; Pyramid Plaza ; Star City
Part de marché mondial dans son secteur : 12 %

Nom : Rhodes Medication
Fondation : 1965
Secteurs d'activités : Pharmaceutique ; Recherche moléculaire ; Recherche Bactériologique
Dirigeante actuelle : Sarah Freeman
Siège Social : Memphis Building ; Pyramid Plaza ; Star City
Part de marché mondial dans son secteur : 19 %

Nom : Rhodes Food Industry
Fondation : 1973
Secteurs d'activités : Agroalimentaire ; OGM ; Agriculture ; Pêche
Dirigeante actuelle : Fredric Neuer
Siège Social : Memphis Building ; Pyramid Plaza ; Star City
Part de marché mondial dans son secteur : 17 %

Nom : Rhodes Energy
Fondation : 1973
Secteurs d'activités : Pétrole ; Nucléaire ; Gaz ; Métallurgie
Dirigeante actuelle : Robert Schuman
Siège Social : Ramsès Building ; Pyramid Plaza ; Star City
Part de marché mondial dans son secteur : 24 %

Nom : Rhodes Contract
Fondation : 1982
Secteurs d'activités : Sous-traitance gouvernementale ; Consultant en diplomatie et négociations
Dirigeante actuelle : Alexandra Leroy (morte dans l’explosion de l'Alexander Building sans remplaçant)
Siège Social : Ramsès Building ; Pyramid Plaza ; Star City
Part de marché mondial dans son secteur : 21 %


Pyramid Plaza

     Pyramid Plaza est une place construite et possédée par le groupe Rhodes où se dressent les trois tours, centres de la Fondation Rhodes. L'Alexander Building, le Memphis Building et le Ramses Building sont trois grandes tours de verres de 315 mètres de haut pour 113 étages, chacune entièrement construite de verre et d'acier et au toit pyramidal, placées comme les trois pointes d'un triangle autour de la grande place où l'on peut trouver au centre la statue érigée en l'honneur d'Alexander Rhodes. Les trois buildings sont notamment les sièges sociaux des entreprises Rhodes mais comportent aussi à leurs plus hauts étages d'immenses appartements de luxe. Gregory Williams habite au dernier étage de l'Alexander Building et son bureau était situé au 100e avant qu'une explosion apparemment voulue par SHADOW ne fasse partir cet étage en cendres.

     En janvier 2013, le deuxième attentat visant la vie de Gregory Williams fait de nouveau trembler le monde de la Rhodes. Le PDG fait alors face à la réalité des choses. Les pressions et menaces se font de plus en plus proches et réelles, l'UNISON ne renouvelle pas sa protection malgré le rebondissement de l'enquête, préférant la confier à des hommes dont c'est le devoir classique, les US Marshall. De plus, aux yeux du millionnaire, l'organisation de l'ONU se trouve être simplement incapable d'avancer ne serait-ce qu'un peu. Sa vie étant réellement en jeu, Gregory tombe dans la paranoïa, prend sur lui et s'enferme dans l'Alexander Building ne faisant plus que la navette entre son appartement et son bureau. Il dépense sans compter et l'organisation de la sécurité de l'immeuble se trouve grandement renforcée de la manière suivante :

Alexander Building dans son ensemble

- Vérification automatique de l'identité et de la raison de la présence
- Doublement du personnel de sécurité et renforcement des vérifications des passés et des tests psychologiques, renforcement de l'équipement.
- Surveillance de toutes les entrées
- Interdiction du stationnement de véhicules
- Surveillance caméra infrarouge/thermique/nocturne renforcée

15 derniers étages

- Gregory a simplement racheté les 7 appartements de luxe s'y trouvant afin d'en faire partir les occupants actuels. Les appartements vidés sont réaménagés en plusieurs minis QG de surveillance des étages
- Recrutement d'une milice armée privée avec vérification du passif et tests psychologiques
- Installation de vitres pare-balle dernière génération teintées vues de l’extérieur
- Restriction aux seules personnes autorisées à accéder à ces étages
- Condamnation de l'héliport gardé jour et nuit

Proximité de Gregory

- Présence permanente de trois US Marshall
- Carte magnétique spécifique et non imitable (avec les moyens classiques) pour que l’ascenseur accède au niveau de son appartement
- Présence dans son bureau d'un système de communication avec les différentes équipes de surveillance et la possibilité de voir lui même les écrans caméras


Le Sanctuaire

     Le Sanctuaire n'est autre que la prison de Nacht Krieger. Situé juste sous la place de Pyramid Plaza, il y fut enfermé par Alexander Rhodes grâce à une technologie basée sur une lumière solaire artificielle. Le sanctuaire est aussi la cachette désignée pour le super Scarab. On peut allègrement y trouver toutes les informations récoltées par Rhodes sur les différentes réincarnations à travers le temps et sur les différents pouvoirs et leur maîtrise. Il contient aussi et bizarrement un appartement assez luxueux où Scarab peut se reposer et/ou se cacher en cas de nécessité. Il n'est possible d'entrer au sanctuaire que par un passage cloisonné dans l'Alexander Building même si une sortie via la Pyramid Plaza est possible. Le gardien du sanctuaire n'est autre que le dirigeant de la Fondation Rhodes qui se retrouve alors avec la charge de trouver, de guider et d'aider Scarab dans sa mission de Super.


Précisions

     La Rhodes par sa taille influence forcément la vie de beaucoup de gens. Si vous tenez à l'utiliser dans vos RPs ou création de personnages faites-le sans hésiter et à la moindre question demandez-moi. Je vous répondrais avec plaisir.



Revenir au sommaire



Dernière édition par Le Maire le Lun 7 Avr - 22:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Maître du Jeu
avatar

La Maire

Maître du Jeu
Généralités
Madame la Maire

ϟ Nombre de Messages : 9316
ϟ Nombre de Messages RP : 1
ϟ Crédits : Renan
ϟ Célébrité : Viola Davis
ϟ Âge du Personnage : 52 ans
ϟ Statut : Mariée
ϟ Métier : Maire
ϟ Liens Rapides : Notice
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 5
ϟ Particularités Physiques:
Mer 15 Mai - 16:12 Message | (#)

Star High




Historique et création de l’école

     Si l’ouverture de Star High n’eut officiellement lieu qu’au courant de l’année 2006, le projet de sa création se veut beaucoup plus ancien. Scott Stevens, milliardaire philanthrope et ancien membre de l’Alliance Héroïque en tant que Corbeau premier du nom, fut en effet témoin de l’émergence de nouveaux justiciers et de nouveaux jeunes individus aux pouvoirs tantôt mystiques et tantôt dévastateurs. Toutefois, ce fut surtout en formant sa fille aux arts du combat et de la lutte pour la Justice que l’ancien Corbeau décida de mettre en place un projet de grande envergure : un centre de formation pour tous les jeunes individus doués de capacités particulières, d’aptitudes uniques et désireux d’apprendre à mettre leurs compétences au service du Bien.

     Initialement, le projet Star High fut inscrit sur le papier sous l’appellation de Tomorrow Skills, les Compétences de Demain. Scott Stevens se limitait dans cette première ébauche à un centre de formation ne dispensant que des cours de sports, des séances d’entrainement pour apprendre les rudiments du combat et un programme d’apprentissage du contrôle et du maintien de soi. De son côté, Sydney Stevens ne considérait pas les choses sous le même angle. En effet, l’héritière ne voyait pas l’intérêt de construire un centre n’ayant d’autre importance qu’un simple complexe sportif. Ainsi, usant de sa propre expérience, elle donna à son père l’idée de ne pas se cantonner à un simple centre de formation mais bien à un véritable temple de l’apprentissage autant en termes de compétences que de connaissances : un internat, une école pour tous les êtres exceptionnels vivant au sein de Star City. La suggestion de Sydney fut accueillie avec enthousiasme et c’est ensemble que père et fille travaillèrent à l’élaboration d’un programme d’enseignement mais, et surtout, à un processus d’inscription très construits ne visant pas qu’à ouvrir les portes de ce nouvel établissement aux jeunes prodiges. Le projet fut alors rebaptisé Star High.

     C’est en 2004, après plusieurs mois de réflexion et d’élaboration, que Scott Stevens contacta le service d’urbanisme de la ville afin d’acquérir les locaux d’un ancien établissement scolaire dans le quartier de Bayview. D’après ses différentes recherches, cette infrastructure était idéale de par sa taille, sa superficie et son emplacement quelque peu reculé du centre de la ville et de toute son agitation quotidienne. Il était déjà clair et net dans l’esprit du milliardaire que cet établissement se devrait de demeurer secret quant à sa véritable fonction, son véritable but. Un secret qui en serait sa protection numéro un face à toute tentative d’agression, d’attentat ou de destruction.

     Durant deux années, la construction fut longue et rigoureuse. Scott Stevens ne laissait rien au hasard et n’hésita pas à de nombreuses reprises à changer différents plans de construction préalablement définis. Toutefois, l’évènement le plus marquant durant la reconstruction de cette infrastructure ne fut autre qu’un immense incendie frappant l’ensemble des chantiers en avril de l’année 2005. Les causes de cet incendie restèrent un mystère : accident, acte de vandalisme immature ou bien détracteur du milliardaire philanthrope ? Les services de police ne parvinrent jamais à trancher mais inutile de dire que les médias s'en donnèrent à cœur joie pendant près de deux mois sur toutes les suppositions possibles et imaginables.

     Touché par cet acte de violence gratuite, ou ce caprice du destin, Scott laissa toutefois la supervision de la reprise du chantier à sa fille Sydney. En effet, l’ancien héros dut être hospitalisé pour des raisons de santé, un cancer du poumon le rattrapant. Ainsi plaça-t-il toute sa confiance dans sa fille unique qui n’hésita pas à apporter, elle-même, quelques petites modifications d’ordre décoratif afin de donner une touche plus fraiche et plus jeune aux apparences initialement choisies par son père.

     Alors que la reconstruction reprenait, c’est à partir du mois de janvier 2006 qu’une campagne de publicité fut lancée massivement à travers l’ensemble de la ville et dans les villes avoisinantes. Selon les estimations, la rénovation du nouvel établissement devait être terminée en mai de la même année. Des calculs menèrent Scott Stevens à décider l’ouverture de sa nouvelle école pour la rentrée scolaire 2006-2007. Ainsi les tracts présentèrent cette école comme un nouveau centre de formation pour tous les jeunes prodiges de tous âges. Un message qui se traduisit dans la pensée collective comme une école destinée à toutes les élites de la ville : à savoir les familles de riches et d’autres fortunés. Si cette considération ne plaisait que moyennement au fondateur de Star High, il décida de profiter de cette image pour préserver les secrets de l’école sous l’apparence d’une institution très sélective.

     Ce n’est finalement qu’à la fin août 2006 que tous les travaux de rénovation furent terminés. L’inauguration de l’école eut lieu le trentième jour du mois, à savoir une semaine et demi avant le lancement des cours.

     Le succès de Star High fut immédiat, dépassant largement les espérances de Scott Stevens. L’année de son ouverture, l’école compta plus d’une centaine d’élèves. Un succès problématique puisqu’il ne semblait pas avoir assez d’enseignants pour l’ensemble des étudiants. Heureusement, Scott pu compter sur l’aide de Sydney et de la Légion des Étoiles dont certains des membres les plus sages et les plus aguerris acceptèrent d’endosser le rôle de professeur pour ces nouveaux talents. Sydney, quant à elle, resta aux côtés de son père dont la santé ne cessait de se dégrader. Elle dut, par ailleurs, reprendre à plusieurs reprises le rôle dévolu à son père durant cette première année d’ouverture.

     Après une année de fonctionnement, Star High vit en son sein la création d’une nouvelle équipe de super-héros, reprenant dans ses rangs les élèves les plus talentueux et les plus prometteurs de l’école. Loin de n’être qu’un titre honorifique pour ces jeunes prodiges, la Team Alpha (ainsi fut-elle baptisée) avait notamment pour fonction d’intervenir au sein même de l’établissement pour lutter efficacement contre les élèves les plus dangereux, représentant une véritable menace pour leurs congénères mais, aussi, pour être la première vague de défense pour toute agression venant de l’extérieur.

     En décembre 2007, l’école subit la mort de Scott Stevens, emporté par la maladie. Une plaque commémorative fut installée dans le hall d’accueil de l’établissement et Sydney Stevens reprit naturellement les commandes et la direction de l’école.

     Le succès de Star High n’a cessé de se renforcer au fil des années. Sydney Stevens continue de diriger cet établissement avec sagesse, bienveillance et prévenance. Si rien ne semble entacher la réputation de cette école, il est à noter que l’établissement fut la cible de deux agressions notables. La première, durant l’année 2009, où un groupe de jeunes élèves décida de se rebeller contre le corps professoral et l’ensemble des autres élèves de l’école. Leur but ? Démontrer leur suprématie en commettant un acte digne d’un attentat terroriste. Toutefois, avec le secours de la Team Alpha et quelques membres de la Légion des Étoiles, cette attaque fut rapidement maîtrisée et tuée dans l’œuf.

     En 2010, la tentative d’invasion de l’Unité Grue marqua toutefois des dégâts plus colossaux à l’infrastructure de l’école. Une demi-douzaine d’élèves périrent dans cette attaque extra-terrestre et toute l’aile est fut détruire dans le conflit. Grâce à l’intervention du Corbeau et des plus courageux élèves de l’école, cette attaque fut finalement repoussée. Sydney Stevens profita alors de la reconstruction de l’aile est pour en agrandir le complexe sportif et aménager un sous-sol d’entraînement orienté sur la survie en condition extrême.

     Si l’école conserve toujours actuellement son statut d’institut réservé aux élites, elle demeure en secret l’outil de recrutement numéro un pour la Légion des Étoiles. En effet, les plus talentueux élèves se destinent bien souvent à poster leur candidature pour rejoindre la ligue héroïque. Toutefois, cela n’est nullement une obligation en soi. Le mot d’ordre reste que chaque élève est maître de ses choix et de sa destinée, même si cela a entraîné quelques-uns d’entre eux sur les routes plus sombres de la criminalité.


Détails

Nom : Star High School
Fondation : début des travaux en 2004 ; inauguration en 2006
Secteur d’activités : enseignement
Directrice : Sydney Stevens
Situation géographique : sur les hauteurs de Bayview
Catégorie d’âge : du 6th grade (10/11 ans) au 12th grade (17/18 ans) pour les élèves ; à partir de 18/19 ans pour les membres du personnel
Particularités : permet un logement au sein de son infrastructure pour tous les élèves vivant à l’extérieur de Star City.
Abrite le quartier général de la Team Alpha.
Formation des nouveaux héros et des potentiels nouveaux membres de la Légion des Étoiles.
Depuis 2012, un système de cours différentiels a été mis à disposition pour tous les individus n’étant pas en âge de travailler, ou possédant déjà un travail, et n’étant plus en âge de suivre une scolarité traditionnelle. Ce programme repose sur un système d’intégration avec les autres élèves de l’école et également sur une concentration des cours uniquement par options.


Enseignement au sein de Star High

     Derrière ses secrets et ses mystères, Star High est avant tout une école qui fonctionne en tant que telle. Si elle a pour but d’éveiller et d’approfondir les talents de ses élèves, elle n’en perd pas moins sa fonction première d’enseigner les matières courantes et importantes pour tout éveil et épanouissement d’un élève digne de ce nom. Néanmoins, afin de renforcer l’aspect ludique de cette scolarité, les cours se divisent en des matières théoriques le matin et des cours pratiques l’après-midi.

     Le cursus suivi se divise en cours généraux et en cours par option, déterminé selon les aptitudes de l’élève mais pouvant également être choisis par ce dernier comme cours complémentaires à son programme initial.

     Voici un échantillon de l’ensemble des cours généraux et des options à la disposition des élèves :


    a) Cours obligatoires :

      - Anglais
      - Histoire : Adrian Pennington
      - Géographie
      - Mathématiques
      - Sciences générales
      - Éducation physique


    b) Cours optionnels :

      - Littérature
      - Langues étrangères
      - Éducation civique
      - Biologie
      - Chimie
      - Géologie
      - Musique
      - Danse
      - Arts : Desmond Dale
      - Arts visuels
      - Photographie
      - Arts dramatiques


    c) Cours optionnels spécialisés :

      - Droit
      - Économie
      - Géopolitique
      - Informatique
      - Journalisme
      - Médias et cinéma
      - Technologie
      - Théologie

     A cela s'ajoutent des cours supplémentaires destinés aux élèves dotés de capacités spéciales :


    d) Super-cours :

      - Langues extraterrestres
      - Histoire secrète des supers : Victoria Neutron-Grey (anciennement)
      - Éthique de l'héroïsme
      - Droit et héroïsme
      - Comprendre les super-sciences
      - Physique dimensionnelle
      - Super-technologies
      - Xénobiologie
      - Biologie des éléments
      - Étude du mentalisme
      - Étude de la magie : Adrian Pennington
      - Éducation physique spécialisée
      - Arts du combat
      - Tactiques et stratégies
      - Cohésion et travail en équipe

     Cette liste non exhaustive n’est qu’un échantillon de toutes les matières pouvant être enseignées au sein de Star High. Cependant, pour toute question sur une matière non-citée dans l’ensemble de ces listes, merci de contacter un administrateur.


Processus de recrutement

     Contrairement à ce que peut imaginer la pensée collective, il ne suffit pas d’avoir une montagne de milliers de dollars pour pouvoir entrer à Star High, que du contraire ! L’argent n’est pas une valeur sûre et c’est bien par un ensemble de tests que le recrutement s’effectue.

     Il existe trois types de configurations pour l’inscription en tant que telle :

    1. La candidature spontanée
         Il s’agit des familles se présentant spontanément avec leur progéniture aux bureaux d’inscription de Star High. Dès qu’ils se présentent sur les lieux, la famille reçoit alors un long formulaire de plusieurs pages dont la moitié est destinée à l’enfant. Ce dernier se doit de répondre à des questions d’ordre personnel. Pour les parents, une partie du formulaire consiste en leurs motivations à inscrire leur enfant dans les locaux mais aussi à mentionner le statut médical de l’enfant (présence d’allergies, de maladies quelconques, de troubles physiques ou psychologiques, etc.). Pour finir, une partie dudit formulaire est consacrée aux évènements particuliers ou inhabituels pouvant être en rapport avec l’enfant.

         Une fois que ce formulaire est rempli et renvoyé au bureau d’inscriptions, une première sélection s’effectue. Suivant les réponses au formulaire, la famille recevra une réponse positive ou négative pour l’adhésion de son enfant au sein de l’école. Si la réponse est positive, un rendez-vous d’une journée entière sera convenu entre les parents et l’école. Les parents suivront une interview avec l’un des psychologues de l’établissement pendant que l’enfant passera un ensemble de tests physiques et cognitifs afin de déterminer s’ils possèdent de quelconques facultés sortant de l’ordinaire. En fin de journée, l’enfant terminera son rendez-vous par un entretien avec le même psychologue que celui de ses parents pendant que ces derniers seront placés en attente dans la salle de repos de l’établissement.

         Après cette journée au sein de l’école, la famille sera contactée entre deux à trois semaines plus tard afin de donner une réponse favorable ou non dans le cadre de l’inscription de leur enfant. A nouveau, si la réponse se veut favorable, seul leur enfant aura droit à une visite partielle de l’école tout en découvrant la véritable nature de l’école. A la fin de cette visite, un contrat de confidentialité validera l’inscription de l’enfant. Un contrat par lequel l’enfant promet de ne jamais mentionner la nature des cours particuliers enseignés au sein de Star High sous peine d’une très lourde sanction financière.


    2. La recommandation
         Il s’agit de tous les jeunes élèves recommandés par un de leurs amis étudiants ou bien un ancien membre de Star High ayant déjà fait ses preuves. Dans de rares cas, la recommandation peut également venir de la part d’un membre de la Légion des Étoiles.

         A moins que la fiabilité du recommandeur laisse à désirer, l’enfant recommandé n’aura pas de formulaire à remplir. A la place, il passera simplement l’entretien avec le psychologue avant de passer l’ensemble des tests physiques et cognitifs.

         En cas de doute, la personne chargée du recrutement pourra approfondir les tests au cours d’une seconde journée et demander une seconde expertise psychologique. Si le recruteur n’arrive toujours pas à se décider suite à cela, l’élève sous recommandation passera alors un entretien avec la directrice, Sydney Stevens, qui suivant les résultats de l’élève et son entretien avec lui acceptera ou non son intégration au sein de l’institut.


    3. Le recrutement par l’école
         Cette forme d’adhésion est la moins courante. Pour entrer dans ce cas de figure, il faut que ce soit l’un des membres fondateurs de la Légion, ou Sydney Stevens elle-même, qui identifie la potentielle recrue ainsi que l’ensemble de ses compétences.

         A moins que cela ne se fasse par Sydney, ou son alter-égo du Corbeau, un simple entretien aura lieu entre la nouvelle recrue et la directrice avant de valider son adhésion au sein de l’école.


     Jusqu’à ce jour, les inscriptions par candidature spontanée demeurent les plus nombreuses et aucune violation du contrat de confidentialité n’a été enregistrée mise à part le dossier Campbell, en 2011. Il s'agit d'un ancien élève turbulent qui a causé beaucoup de tort à la réputation de Star High en dévoilant notamment l’ensemble de ses secrets à qui voulait l’entendre. En sanction, la famille Campbell a été jugée coupable de diffamation envers l’établissement de feu Scott Stevens et fut condamnée à payer une amende se chiffrant en centaines de milliers de dollars.

     Pour pallier à ce problème, l’école organise désormais deux journées portes-ouvertes par an. La première, à la mi-octobre. La seconde, quant à elle, a lieu durant les vacances de Pâques afin de présenter une partie de l’infrastructure des lieux. Bien évidemment, durant ces deux journées particulières, aucun élève ni aucun professeur n’est autorisé à faire preuve de ses talents aux yeux du public.


Travailler à Star High

     Pour fonctionner, une école a besoin d'un grand nombre de membres du personnel au même titre qu’une quelconque entreprise ou industrie. Toutefois, s’il est relativement difficile d’intégrer l’école en tant qu’élève, le processus n’en n’est pas moins rigoureux et plus que sélectif en ce qui concerne les membres de son personnel.

     Généralement, l’ensemble des membres du corps professoral, du secrétariat ou encore de la maintenance ne sont autres que des membres de la Légion des Étoiles ayant décidé de partager leurs expériences au profit des élèves ou encore d’anciens élèves ayant fait le souhait de continuer leur vie à Star High mais de l’autre côté de la barrière. Dans ce cas de figure, la place visée est généralement obtenue si tant est que l’on répond aux aptitudes et aux connaissances nécessaires en la matière.

     Néanmoins, comme toute entreprise, il peut arriver que certaines candidatures spontanées débouchent sur l’intégration de nouvelles personnalités, jusque-là inconnues des lieux et parfois même inconnues de leur propre potentiel héroïque. Dans ce cas de figure, le curriculum vitae envoyé est épluché à la lettre et de longues recherches sont effectuées sur la personne se proposant : étude sur la présence ou non d’un casier judiciaire, recherche de dossiers médicaux ou psychologiques et j’en passe. Cette fonction fait partie du travail des recruteurs chargés d’étudier chacune des candidatures envoyées. Si les résultats s’avèrent concluants, le recruteur chargé de l’investigation convoquera la personne pour un entretien afin de déterminer si elle peut ou non intégrer l’école. La finalisation de cette intégration se fera, comme pour les élèves, durant un entretien avec la directrice Stevens.

     Afin de préserver les secrets liés à l’établissement de Star High, tous les entretiens menés par les différents recruteurs se font dans des bureaux situés à l'extérieur. En cas d’empêchement du recruteur concerné, le rendez-vous est soit reporté ou, en cas de chance, Sydney Stevens se chargera de conduire l’entretien elle-même.

     Puisque la logique de Star High est avant tout de pouvoir offrir une formation digne de ce nom à tout individu présent dans ses murs, un programme de cours en différé a été mis en place pour les membres du personnel n’ayant pas reçu de formations particulières en dehors des cours généraux et universitaires. Ces cours ne sont toutefois pas obligatoires.

    Membres du personnel de Star High :
      - Directrice : Sydney Stevens
      - Secrétaire de direction : un poste vacant
      - Secrétariat : trois postes vacants
      - Proviseur : un poste vacant
      - Enseignants : Adrian Pennington (Histoire, Étude de la Magie) ; Desmond Dale (Arts)- (merci de contacter un administrateur pour l’une des matières mentionnées plus haut ou n’apparaissant pas dans la liste)
      - Éducateurs : cinq postes vacants
      - Bibliothécaire : Victoria Neutron-Grey (anciennement)
      - Psychologues : deux postes vacants
      - Personnel de l’infirmerie : trois postes vacants
      - Concierge : trois postes vacants
      - Autres : libre - (merci de contacter un administrateur pour tout autre emploi n’apparaissant pas dans cette liste)

    Liste des élèves de Star High :
      - 12th grade : Megan Bailey, Poloma Ryan



La Team Alpha

     Créée au cours de la deuxième année d’existence de Star High, la Team Alpha est aujourd’hui devenue un groupement de jeunes héros se consacrant tant à la sécurité interne de Star High qu’aux premières luttes contre la criminalité extérieure.

     Pour l’ensemble des élèves de Star High, intégrer la Team Alpha est très certainement la plus grande récompense qu’ils peuvent obtenir au-delà de leur diplôme. Et pour cause, ce groupe est surtout devenu pour eux un titre honorifique mettant en avant leurs compétences, leurs réussites, leur valeur et leurs mérites durant leur formation.

     Comme toute équipe, cette jeune unité d’intervention est dirigée par un leader qui n’a, jusqu’ici, malheureusement pas tous les pouvoirs. En effet, un professeur référent se charge de veiller au bon fonctionnement de l’équipe et de déterminer le type d’interventions autorisées pour la Team Alpha. Toutefois, en dehors de ce professeur référent, le leader et ses membres n’ont de compte à rendre à personne, si ce n’est à la directrice elle-même.

     Intégrer la Team Alpha ne se fait pas d’un claquement de doigt et c’est entre autre pour ça qu’elle est tant convoitée. Pour en devenir membre, il faut que le leader de la Team, ou un membre du corps professoral, remarque les talents relativement poussés d’un autre élève. Un entretien de formalité est alors organisé avec la directrice, le professeur référent, le leader de l’équipe et la potentielle recrue avant de valider ou non son adhésion.

     Il est toutefois à noter que la Team Alpha ne compte jamais plus de huit individus à la fois dans ses rangs, en dehors du professeur référent. De plus, cette équipe n’est composée que des élèves de l’école. Ainsi, exception faite du leader, lorsqu’un membre a terminé sa scolarité, il quitte par la même occasion la Team Alpha.

     Le repaire de la Team Alpha se situe dans les souterrains de l’établissement. (cfr. point suivant)

     Récemment, la Team Alpha a connu de nombreux deuils. Ainsi, au mois de novembre 2015, deux anciens membres de l'équipe devenus Légionnaires ont perdu la vie en détruisant une Machine du Jugement Dernier conçue par le professeur Denfer. Il s'agissait de Jace Roberts, alias Thunder, ancien leader de l'équipe, et de Christopher Peck, alias Megastar. Leur sacrifice a néanmoins permis de sauver la planète. Quelques mois plus tard, en juillet 2016, c'est le criminel Wildcard qui est responsable de l'enlèvement de deux membres de la Team Alpha. Malgré l'intervention de leur professeur référent, l'un des élèves perd la vie. Il s'agit de Jordan Davis, alias Obsidian.

    Membres actuels de la Team Alpha :
      - Professeur référent : /
      - Leader : /
      - Membre : Catherine Graves (Crimson Star) [PNJ]
      - Membre : Megan Bailey (Sparkle)
      - Membre : /
      - Membre : /
      - Membre : /
      - Membre : /
      - Membre : /


    Anciens membres de la Team Alpha :



Les souterrains de Star High

     Les mystères de Star High ne se limitent pas à ce que l’on peut voir et deviner en surface. Sous la terre brillent plusieurs infrastructures, la plupart ayant vu le jour après la tentative d'invasion de l'Unité Grue en 2010.

     L’infrastructure principale, et non des moindres, est une grande salle d’entraînement en apparence vide lorsque l’on y entre. Bijoux de technologie, un grand panneau de contrôle mural situé à l’entrée de la pièce permet de définir un niveau et un programme d’entrainement basé sur la survie. Une fois les paramètres enregistrés, le vide de la salle se transforme, selon les désirs, en un parcours du combattant constitué d’ennemis holographiques, de tourelles automatiques et d’autres subtilités ayant offert certaines des plus belles séances d’entrainement vécues par les élèves. Calquant cette salle sur celle que fit construire Scott Stevens dans le repaire du Corbeau durant la jeunesse de sa fille Sydney, cette dernière a mis au point des tenues munies de capteurs pour les entraînements de tirs afin de limiter les blessures.

     Outre cette salle, on trouve également un atelier technologique pour tous les amateurs en la matière ainsi que différents laboratoires de recherches spécialisés dans l’étude de la chimie et de toutes ses variantes. Une infirmerie se trouve également au cœur même des souterrains.

     C’est également là que se trouve le Quartier Général de la Team Alpha. Ce dernier se compose de vestiaires où les membres de l’équipe peuvent ranger leurs costumes ainsi que d’un centre d’opération muni d’un grand écran de contrôle connecté au système informatique de l’école. C’est de cet endroit que sont organisées et planifiées toutes les interventions de l’équipe mais, également, que les membres de la Légion des Étoiles se retrouvent en cas de circonstances exceptionnelles pour toute intervention en urgence.


Habiter au sein de Star High

     L’ensemble des élèves sont généralement natifs de Star City et n’ont donc aucune difficulté à retourner chez eux chaque soir. Toutefois, en 2008, avec l’arrivée de nombreux étrangers à la ville, Sydney Stevens a fait rajouter à l'ensemble des bâtiments une aile composée exclusivement de dortoirs. Il est possible pour tout élève suivant les cours à l’école de loger au cœur même de cette aile, sous réserve de disponibilités. Les élèves extérieurs sont bien évidemment priorisés sur les autres.


Précisions

     Pour toute autre précision concernant Star High, merci de contacter un administrateur par MP.


Revenir au sommaire



Dernière édition par Le Maire le Mar 14 Fév - 21:57, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Maître du Jeu
avatar

La Maire

Maître du Jeu
Généralités
Madame la Maire

ϟ Nombre de Messages : 9316
ϟ Nombre de Messages RP : 1
ϟ Crédits : Renan
ϟ Célébrité : Viola Davis
ϟ Âge du Personnage : 52 ans
ϟ Statut : Mariée
ϟ Métier : Maire
ϟ Liens Rapides : Notice
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 5
ϟ Particularités Physiques:
Dim 2 Juin - 0:59 Message | (#)

Normality


Date de fondation : 2013

     Suite aux événements du Nouvel An 2013, le CODE a vu son effectif, sa popularité et sa puissance gonfler d'un seul coup. Mais loin de n'apporter que de bonnes choses, l'organisation se trouva face à de nouveaux problèmes et notamment l'apparition de nouveaux courants. Certains pensant d'ailleurs que les choses ne changeront jamais ainsi, quittèrent – tout du moins officiellement – le groupe pour agir de leur côté. Leur regroupement donna finalement naissance à Normality, un groupe de vigilants sans pouvoir qui écument la ville la nuit pour passer à tabac (voire pire) tout ce qui représente les Supers dans cette ville. Ils se seraient d'ailleurs donné pour mission de retrouver les quatre « héros » du nouvel an pour leur faire payer la mort de Marc Barney Jr, puisqu'ils les en tiennent pour responsables.

     On ne sait pas grande chose de ce petit groupuscule, ils seraient une dizaine mais surtout ils seraient particulièrement bien équipés. On parle notamment de quelques personnes influentes qui voient en eux un pari intéressant et qui les auraient fournis en armures, armes et gadgets de combat urbain, le dernier cri militaire en provenance du marché noir.

Membres : inconnus.

Cibles principales : Lucrèce Feuerbach ; Dieter Feuerbach ; Felice Medicis ; Maya Sloan.


Revenir au sommaire

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Les entreprises, les organisations et les fondations

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1


Sujets similaires

-
» Les entreprises, les organisations et les fondations
» Blog Marc Bazin sur les entreprises publiques en Haiti
» Inventaire des organisations criminelles et ennemis publics de la République
» Les 100 plus grandes entreprises haitiennes selon la DGI
» e ♦ La répartition du pouvoir et les organisations

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star City Heroes :: Encyclopédie :: Encyclopédie des Joueurs-