AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Partagez|

« Villain Con » ft. Lukaz

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
avatar

Invité

Invité
Généralités
Feuille de RP
Dim 28 Mai - 20:43 Message | (#)

Moi, m’entendre avec les enfants ? N’importe quoi ! Je roule des yeux sous mon casque et je croque un autre morceau de crêpe pour marquer mon profond désaccord avec cette scandaleuse affirmation. M’entendre avec les enfants… Baka, je songe. Je ne m’entends avec rien de ce qui est organique, simplement je ne suis pas un tueur en série, ni même en boucher. Le gamin n’a rien fait, hormis défendre son bien. En l’occurrence, un verre Winnie l’Ourson auquel il tient certainement beaucoup. Sans compter qu’il doit ignorer qui je suis, au contraire de sa mère, qui a frôlé l’arrêt cardiaque quand il m’a approché. Comme si me toucher allait le tuer !

Bref, l’accident « crêpe et ourson » est désormais clos. J’ai le vendre plein et nous arrivons en vue du site de la Villain Con. Mieux vaut tard que jamais, nous allons enfin pouvoir assister au concours de cosplay, bien installés dans nos loges VIP. Je note que ces dernières sont particulièrement bien protégées et je me rends compte que les organisateurs ne sont pas aussi naïfs qu’ils en ont l’air.
Je suis toujours suivi par mes trois Angel's et Hotaru trône fièrement sur mon épaule. Il se la joue un peu, j'ai l'impression... Les Angel's sont en formation déployées derrière moi et le Kaneki a un œil sur tout ce qui se déroule dans la salle. Ses caméras enregistrent et Sakura analyse tout mouvement suspect, en cas d'attaque surprise. Parano, moi?
Si peu.

Évidemment que je suis un choix logique, je relève en agitant une main comme pour chasser un moustique. Je suis extraordinaire, tout le monde rêve de me ressembler. Mais personne ne peut espérer atteindre la perfection de l’original… Je parle autant pour moi que pour mes Angel’s. Les humaines aux proportions comme celles de Mizuiro, Momoiro et Midori n’existent pas. Pas sans un bon passage sur photoshop.

Ce n’est pas mesquin ni condescendant, c’est juste la triste réalité de la condition humaine. Hélas pour la postérité, mon intérêt est dirigé uniquement vers l’esthétique des personnages de mangas.

Peuh, petits choix pour petits joueurs.

C’est un peu plus mesquin, mais même si je fais des gros efforts par rapport à Casey, j’ai une dent contre les NG. Qu’ils soient morts, vivants, possédés, je m’en moque, ils me cassent les pieds à exister !

Ah, voilà des gens qui ont du goût !

Un groupe de cosplayeuses a choisi de représenter les Angel’s. Celle qui incarne Midori est trop petite et la teinte de sa perruque est un ton trop clair. Celle qui incarne Momoiro a au moins cinq centimètres de cheveux en trop et un visage trop ovale. Celle qui incarne Mizuiro est plutôt ressemblante : même taille à un centimètre près, même maquillage, même tenue, même coupe de cheveux, dommage que ses ongles soient un peu trop long et qu’elle ne porte pas le sabre maudit.
Exigeant, moi ?
Elles prennent des poses sexys, défilent sur une musique entrainante et viennent s’incliner respectueusement à l’endroit où Lukaz et moi sommes assis, à la mode japonaise.

J’ai critiqué tout haut, pour que Lukaz puisse m’entendre. Après ça, je tempère.

Elles sont plutôt intéressantes, pour des organiques.

Le genre de compliment ultime.

Ce ne sont pas les seules qui tentent de copier mes Angel’s, mais ce sont celles que je préfère. A cause de la Mizuiro, même si je me garde bien de le préciser tout haut. Je remarque que personne n’a tenté de reproduire l’armure du MechOtaku, à peine fis-je part de cette observation à Lukaz qu’un nouveau concurrent entre avec. Il est accompagné d’un second… Engoncé dans l’armure de Dédale. Il se fait huer, forcément, même si les deux sont plutôt ressemblants, pour des armures en mousse. Jusqu’à ce qu’on comprenne qu’il s’agit d’une mise en scène, d’un combat qui n’a jamais eu lieu (enfin pas vraiment) mais que je remporte haut la main.
J’adhère.

Ah, voilà ! Voilà, excellent, j’adore ! je m’exclame. C’est génial tu ne trouves pas ? Ils doivent gagner.

Mais la compétition est rude ! Les cosplayeurs rivalisent d’imagination. L’apiculteur, Hadès, Maestro et même Auguste César. Ce dernier n’est pas seul, c’est tout un groupe de mafieux italiens des années cinquante qui débarquent sur la musique du Parrain et font leur show. Je trouve ça très divertissant et je me demande comment Atia César prendrait « l’hommage »… On a ensuite droit à une Mélusine, puis à un Gang des Fables, avec Wild Card et ses poupées de contes, dont j’oublie toujours les noms. On s’en fiche, au fond, ce n’est pas moi de toute façon…

C’est dommage que tu n’aies pas un costume plus… Cosplayable, je fais remarquer à Lukaz.

Quoi qu’avec des leds, il doit y avoir moyen de bricoler quelque chose ! En tout cas, le spectacle continue.
Revenir en haut Aller en bas

Cartel Rouge
En ligne
avatar

Lukaz Le Guen

Cartel Rouge
Généralités
Solar

ϟ Nombre de Messages : 6002
ϟ Nombre de Messages RP : 676
ϟ Crédits : Eden Memories
ϟ Doublons : Ezekiel Nakamura
ϟ Célébrité : Tom Felton
ϟ Âge du Personnage : 28 ans
ϟ Statut : Célibataire libertin
ϟ Métier : Voleur du Cartel Rouge
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 5
ϟ Particularités Physiques:
Mar 30 Mai - 19:18 Message | (#)

Lukaz ne pouvait s'empêcher de sourire quand Otaku parlait. Il était tellement humble ! S'il y avait un péché capital qui lui allait comme un gant, c'était bien l'orgueil. Cela étant dit, le voleur ne pouvait pas spécialement lui donner tort. Après avoir surpris le Japonais dans le plus simple appareil, il se devait d'avouer que de son point de vue, il flirtait avec la perfection. Il était peut-être juste un poil trop petit, mais en dehors de cela, il risquait de nourrir bien des fantasmes de Lukaz. Et mieux valait qu'il l'ignore !

Sur la scène, les cosplayers succédaient les uns aux autres jusqu'à ce qu'un groupe ne décide de représenter les Angels. Du point de vue de Lukaz, elles étaient plutôt réussies mais le perfectionnisme d'Otaku frappa, signalant de nombreux petits problèmes qu'il était bien le seul à repérer. Et pourtant ! Lukaz fut surpris que le Japonais ne critique pas les poses prises par les jeunes femmes ! Après tout, elles se mettaient volontairement en avant dans des attitudes sexy qui ne correspondaient pas vraiment au programme des robots et pourtant, Ando ne releva pas. Lukaz jugea dès lors que le cosplay était vraiment une réussite et cela ne fit que se confirmer par le jugement final de son ami.

« Ah ouais ? Si tu veux, je peux tenter de les inviter pour la soirée, je suis sûr que ça leur plairait beaucoup. Et puis, je me dévoue pour les distraire, comme ça, tu n'auras rien à faire. Alors ? »

Bien évidemment, Lukaz savait très bien ce que le Docteur allait répondre et il visualisait parfaitement l'expression qu'il allait arborer sous son casque. Il n'y aurait pas de soirée, c'était l'évidence même. Cela étant dit, comme ils faisaient chambre séparée, rien n'empêchait Lukaz de s'organiser une petite soirée privée... Il allait devoir étudier ça. D'autres concurrents passèrent et le voleur dut se rendre à l'évidence, il n'en reconnaissait pas beaucoup... Il fallait dire qu'en dehors des super-vilains de Star City, il ne s'intéressait pas trop à leur actualité et surtout, il ne s'était pas abonné au magazine Villains. L'arrivée d'un Docteur Otaku et d'un Dédale sembla alors attirer l'attention de son ami, surtout que sa copie remporta un combat.

« Heureusement que tu n'es pas juge, tu m'as pas l'air spécialement impartial... » Cela étant dit, cette attitude amusait Lukaz. Elle était tellement Otaku ! « Mais c'était pas mal, j'avoue, même si je trouve que l'Otaku ne porte pas l'armure avec ta classe. Il lui manque quelque chose. Puis il est trop grand. »

C'était pinailler, certes, mais comme le Japonais avait mis en avant sa propre perfection quelques instants plus tôt, il était surprenant de le trouver aussi enthousiaste ! La dernière fois, ça avait été la veille, devant le vendeur de produits dérivés. Comme quoi, il suffisait qu'on le mette en avant pour que le Docteur Otaku vous apprécie ! Cela, Lukaz l'avait déjà constaté par le passé mais il appréciait d'en avoir à nouveau la confirmation, des fois que ça lui serve un jour.

« Faut dire que je n'ai pas vraiment de costume, de toute façon. Et tenter de cosplayer mon pouvoir, ça risque de rendre tout pourri. Mais en même temps, un voleur n'a pas spécialement pour but d'être reconnu... »

Parce qu'à partir du moment où on était connu et reconnu, cela signifiait que n'importe qui pouvait vous repérer avec une aisance extrême. Résultat, les coups du Breton risquaient de devenir beaucoup plus difficiles à réaliser. D'un autre côté, il aspirait à la renommée et rêvait de devenir célèbre... Comment y parvenir sans qu'on ne vous reconnaisse ? Telle était la question. Bien entendu, son nom pouvait toujours devenir une légende mais si personne ne savait à qui l'attribuer, il ne pourrait pas vraiment en cueillir les fruits. Est-ce que ça voulait dire qu'il devait réfléchir à son image ?

« Pourquoi, tu penses que je devrais me trouver un costume ? Genre un truc coloré moulant et un slip par-dessus ? De toute façon, je suis pas certain que ça serve, quand j'utilise mon pouvoir, j'absorbe toute la lumière. Personne ne le verrait. »

C'était un peu l'inconvénient de sa forme solaire, mais en même temps, il pouvait difficilement s'en passer. Alors la solution était peut-être de jouer sur cette forme ? Plutôt qu'un costume coloré, il devrait définir une forme spécifique de manière à ce que sa silhouette ténébreuse soit des plus parlantes. Il aurait tout le temps d'y réfléchir une fois de retour à Star City ! Pendant ce temps, les derniers costumes furent présentés et quelqu'un vint indiquer que les juges allaient débattre. En attendant de connaître le vainqueur, ils allaient tous laisser la place aux combattants qui allaient illuminer la scène de leurs prouesses.

« Tu crois vraiment que des sbires peuvent faire des prouesses ? Je veux dire, bon, si on prend tes robots, ils assurent, c'est évident. Mais je sais pas, regarde le Gang des Fables... Il accueille quand même quelques types inutiles ! » Surtout Hillel, surnommé Peter Pan, un voleur qui apparaissait vraiment pitoyable, aux yeux de Solar. « J'imagine pas ce que ça donnerait dans un combat sur scène... Mais bon, ceux qui viennent là doivent savoir à quoi s'en tenir. »

Et justement, sur scène, un gros barbare armé d'une hache s'avançait vers ce qui semblait être une jeune femme très menue. Le combat semblait bouclé d'avance mais quelque chose disait à Lukaz qu'il ne fallait pas se fier aux apparences. Après, peut-être qu'on s'attendait justement à un piège qui n'aurait pas lieu...

« Tu paries sur qui ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Lumos !

avatar

Invité

Invité
Généralités
Feuille de RP
Mar 30 Mai - 21:27 Message | (#)

Garde tes fantasmes déplacés loin de moi ! je m’exclame à sa proposition.

Franchement, je préfère ne pas songer au fait qu’il se touche sur mes Angel’s (et même pire…) ou ce que subiront ces pauvres filles si elles acceptent de monter dans sa chambre. Enfin, si ça l’amuse, peu importe, tant qu’il ne m’oblige pas à écouter le récit de sa folle épopée d’une nuit. J’ai déjà bien assez, parfois, avec les enregistrements de Clank… Sérieusement.

Et je suis impartial, en même temps la simple idée de me rendre hommage doit être récompensée, je trouve. Au lieu de s’amuser à représenter des vilains bas de plafond et très très loin en-dessous de mon génie.

Je n’estime pas grand monde (d’accord, absolument personne) et je pense sincèrement tout ce que je viens de dire, aussi égocentrique que cela paraisse. En même temps, si ça ennuie quelqu’un, mh…

Tu as raison, je concède. Il n’est pas parfait, mais me reproduire n’est humainement pas possible. Disons qu’il fait de son mieux, t’exagères, tu pourrais saluer l’effort.

Mauvaise foi totale.
Je fais l’effort de m’intéresser à son choix de carrière et aux conséquences que cela a sur sa représentation dans un concours de cosplay.

Il me semble que ton objectif est d’être mondialement reconnu. Certes, pour un voleur, c’est compliqué mais je suis certain que les deux ne sont pas incompatibles. Tu connais Kaito Kid ? Non, évidemment que tu ne connais pas, je soupire avant même qu’il ne réponde. Je te montrerais, tu verras, il y a du potentiel. On peut te fabriquer un costume qui fonctionne avec ta mutation.

Un de facture Otaku, haut-de-gamme, pas ce qu’il utilise pour le moment.
Oui, mauvaise foi totale le retour.

Alors si ce n’était pas clair, oui, je pense que je vais encore devoir m’occuper de t’équiper un peu plus dignement. Si on doit continuer à se fréquenter publiquement, ce sera le minimum.

Non, je n’exagère pas du tout.
Pendant que le jury délibère (même si je ne vois pas du tout ce qu’il y a à délibérer) on annonce les fameux combats de sbires. Dommage que mon casque n’affiche pas les expressions, parce que mon visage en arbore une pleine d’un absolu mépris.

Mes Angel’s ne sont pas de vulgaires sbires ce sont des joyaux. Mais non, je ne pense pas qu’un sbire ait un quelconque intérêt, hormis peut-être celui de prendre une balle à la place de son employeur… Ou de servir de bélier contre une porte récalcitrante… Ce genre de menus services.

J’agite vaguement la main, pour signifier à quel point ça m’importe peu.

Ne me parle pas du Gang des Fables, ce rassemblement de crétins décérébrés, sérieusement… Plein d’attardés sans aucune finesse. Puis cette obsession pour la magie ! La discipline des petites gens, les inférieurs sans talent.

Non, je ne vise pas Noctis par extension.
Même si nos relations se sont un peu améliorées, par la force des choses.
Un barbare s’avance contre une jeune femme plutôt petite. J’arque un sourcil.

La fille, je réponds sans hésitation.

Par principe. Moi non plus, je ne paie pas de mine ! Elle a intérêt à ne pas me décevoir…
Le barbare lève sa hache et pouf, la fille disparait, littéralement. Lui aussi semble surprit, quand son arme entaille le sol. Le contrecoup ne doit pas être agréable, d’autant que quelqu’un est en train de lui tirer sur ses tresses, avant de lui donner ce qui ressemble à un coup de genou entre les jambes. Vu son vol plané, la fille doit disposer d’une force ahurissante. Le barbare s’envole au-dessus des gradins et est déclaré perdant.

Bon, c’est l’effet de surprise qui lui permet de l’emporter. Son prochain combat sera plus difficile, je commente d’un air expert.

C’est amusant, les combats de sbires.
Entre ensuite trois petits bonhommes jaunes assez étranges, qui affrontent un gamin en collant. Bizarrement, ce sont les bonhommes jaunes qui l’emporte, mais je n’ai pas l’impression que ce soit voulu de leur part. Plusieurs combats improbables se suivent et j’ignore si je préfère le pirate borgne avec son perroquet explosif ou le poulet humanoïde avec une veste de costume. Entre enfin sur la piste l’asiatique repéré par Lukaz hier. Je croise les bras sur ma poitrine.

Tiens, ton nouveau copain. Voyons en combien de temps il va se faire tuer…

Son adversaire est un grand blond décoloré avec une veste en cuir rapiécée.
J’espère que c’est un tueur en série particulièrement violent.
Revenir en haut Aller en bas

Cartel Rouge
En ligne
avatar

Lukaz Le Guen

Cartel Rouge
Généralités
Solar

ϟ Nombre de Messages : 6002
ϟ Nombre de Messages RP : 676
ϟ Crédits : Eden Memories
ϟ Doublons : Ezekiel Nakamura
ϟ Célébrité : Tom Felton
ϟ Âge du Personnage : 28 ans
ϟ Statut : Célibataire libertin
ϟ Métier : Voleur du Cartel Rouge
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 5
ϟ Particularités Physiques:
Ven 2 Juin - 13:46 Message | (#)

Tes fantasmes déplacés... Nan mais franchement, ce qu'il ne faut pas entendre ! Est-ce que c'est plus déplacé que de fantasmer sur des personnages imaginaires ? Dans l'esprit d'un Japonais, probablement, surtout s'il s'agit du Docteur Otaku, mais ça n'impliquait pas que ça soit vrai. De toute façon, chacun faisait ce qu'il voulait ! Très bizarrement, Lukaz ne put s'empêcher de se demander si Otaku fantasmerait sur lui, s'il avait été un personnage de manga... Après tout, il suffisait de l'écouter parler de son robot Kaneki pour avoir l'impression qu'il n'y avait pas que les héroïnes en tenue d'écolière pour lui plaire. Or Solar aurait pu faire un personnage plutôt classe, non, si l'on tenait compte de ses pouvoirs ? Peut-être faudrait-il lui poser la question, un jour. Mais pas ce jour-là et surtout pas à cet endroit. Une crise de couple sur le week-end, c'était largement suffisant.

Otaku se mit alors à parler de la carrière de voleur de Lukaz, évoquant le nom de Kaito Kid. Cela disait vaguement quelque chose au Breton puisqu'il se souvenait avoir porté son costume pour Halloween, même s'il n'avait pas spécialement creusé la question par la suite. Qui était-il et d'où sortait-il ? Mystère et boule de gomme. Cela étant dit, son costume était sympathique mais... Pas forcément pratique. Déjà, un voleur habillé en blanc, ben, ce n'était pas discret. Et puis, ce chapeau énorme, comment vouliez-vous ramper dans des endroits étroits avec ça ? Non, franchement, Lukaz avait du mal à s'imaginer voler en étant vêtu de la sorte.

« J'ai déjà des costumes qui fonctionnent avec ma mutation, ce n'est pas le problème. J'y connais rien en physique mais à priori, comme mon corps absorbe toute la lumière, c'est pour ça qu'on ne voit rien. Genre je suis un trou noir vivant. »

Bon, ce n'était pas tout à fait exact puisqu'il n'aspirait que la lumière mais le principe restait le même. Après tout, un trou noir était justement noir parce qu'il piégeait tout, même la lumière. Lukaz n'y connaissait pas grand-chose mais il lui semblait impossible qu'Ando soit capable de le doter d'un costume visible alors qu'il prenait sa forme solaire. Bien sûr, il n'allait pas le dire, sans quoi le Japonais risquait de s'énerver, n'aimant pas trop quand on suggérait qu'il soit incapable de réaliser quelque chose. S'il voulait essayer, soit ! Lukaz n'avait rien demandé, c'était sa décision, alors il ne pourrait pas venir râler !

« Oui, tes robots sont géniaux, justement. Mais tout le monde ne peut pas se créer des serviteurs parfaits. Je sais, je pourrais t'en commander. Tu es très doué mais... Je ne crois pas s'il soit possible de programmer un robot pour en faire un voleur. »

Un voleur devait toujours être aux aguets, il devait savoir improviser et retourner une situation à son avantage. Même quand on préparait tout, il était rare qu'un vol se déroule comme prévu et ça imposait donc de savoir se retourner. Un robot était-il capable de cela ? Lukaz en doutait. Du moins, il doutait qu'un robot soit capable de réaliser un cambriolage au sens où il l'entendait lui. Otaku lui-même ne semblait pas suivre cette voie, lui qui était si... explosif et démonstratif.

« Un acolyte, ça peut être une bonne idée, selon la voie qu'on suit. Je suis sûr que le Mandarin ne serait jamais devenu celui qu'il est sans ses sbires et ses acolytes. »

Sans compter qu'un robot ne risquait pas de maîtriser la magie mais cela, Lukaz n'en dirait rien vu la remarque qu'Otaku venait de faire à ce sujet. Ce qui était assez amusant, quand on considérait que l'un de ses robots faisait usage d'un sabre maudit... C'était de la magie, non ? Quoi qu'il en soit, le premier combat débuta et Lukaz eut un sourire quand le Japonais fit le même choix que lui. Certes, la fille gagna grâce à la surprise mais le barbare était aussi passé à l'action sans réfléchir... Franchement, qui se lançait à l'assaut sans étudier un minimum la question ? Même Lukaz faisait cela alors qu'il ne brillait pas par son intellect. Le combat suivant fut aussi expéditif et ceux qui suivirent permirent aux deux habitants de Star City de découvrir qu'il y avait des sbires vraiment très étonnants... Entre le nain de l'espace et l'homme raton-laveur, il y en avait vraiment pour tous les goûts...

Finalement, ce fut au tour du Japonais repéré par Lukaz dans les fichiers, le jour précédent. Visiblement, Ando n'appréciait toujours pas cette idée et pourtant, il n'avait rien à craindre. S'imaginait-il que Lukaz le remplacerait pour la seule et unique raison qu'il avait trouvé un nouvel Asiatique ? C'était un peu étrange comme raisonnement, non ? C'était d'autant plus vrai que les deux Japonais n'avaient absolument rien en commun. Là où Otaku était blond, l'autre portait de longs cheveux noirs. Là où Otaku entretenait la pâleur de sa peau, sans doute pour être raccord avec Lukaz, l'autre semblait avoir le teint plus mat, probablement en raison du feu avec lequel il jouait. De plus, il ne semblait pas vraiment porter d'autre costume qu'un pantalon, puisqu'il s'affichait torse nu, même si cela ne se voyait pas nécessairement en raison d'un sombre maquillage rouge et noir qui semblait représenter le feu et la fumée. Pour l'occasion, le jeune homme arborait aussi deux fausses cornes de démon qui n'étaient pas visibles sur la photo de son dossier.

« Tu es incorrigible. Est-ce que tu m'as vu me plaindre quand tu t'es trouvé un autre blondinet sexy ? Non. Et pourtant, j'aurais des raisons parce que lui, tu le tripotes ! » Lukaz faisait bien évidemment référence à Kaneki. « Rassure-toi, tu n'auras pas besoin de le fréquenter. Tu te doutes bien que je préfère passer mon temps seul avec toi. »

Un sourire particulièrement amusé s'affichait sur les lèvres de Lukaz, mais son pouvoir étant actif, cela ne se voyait absolument pas. Le Breton cherchait à imaginer l'expression blasée que dissimulait très certainement le casque de son ami et ça ne faisait qu'en ajouter à son hilarité. Quoi qu'il en soit, le combat débuta et le Japonais s'entoura de flammes, sans doute dans l'espoir d'empêcher son adversaire de l'approcher de trop près. Dans le même temps, l'autre sembla dégager une puissante aura alors même que ses cheveux se redressaient dans une étrange coiffure, sur sa tête. L'échange commença alors vraiment, les coups fusant, autant au corps à corps que par des techniques visiblement très spéciales. Finalement, ce fut le Japonais qui remporta le défi, disparaissant dans les flammes pour réapparaître juste devant son adversaire, dans une forme de téléportation, le frappant de toutes ses forces d'un poing enflammé qui laissa des marques.

« Il se débrouille plutôt pas mal, pour un voleur. Alors, quelle liste de défauts tu lui as trouvés ? »

Pendant qu'Otaku répondait, de nouveaux combattants se présentèrent sur scène et l'un d'eux se révélait des plus étonnants. Il s'agissait à priori d'une jeune femme et on ne pouvait nier qu'elle semblait inspiré par le look des Angel's. A moins que l'inspiration ne sorte des mangas mais la ressemblance était frappante. Peut-être un hommage ? On aurait pu le croire, jusqu'à ce que la main de la jeune femme ne se change en ce qui se révélait être un gros canon. Ce n'était pas une jeune femme mais un robot.

« Oh. Quelqu'un te plagie ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Lumos !

avatar

Invité

Invité
Généralités
Feuille de RP
Dim 4 Juin - 10:51 Message | (#)

Je mets un moment à comprendre ce que Lukaz entend par « blondinet sexy » et sans son regard vers le Kaneki, je serais toujours en train de chercher. Je roule des yeux sous mon casque. Pourquoi tout le monde se persuade que je considère mes robots sous un angle dépravé ? Contrairement à la croyance populaire, je n’entretiens pas un harem et quand bien même, je n’ai aucune attirance pour les hommes. Si je « tripote » le Kaneki, c’est uniquement pour lui apporter certains réglages ou de nouveaux programmes. Je m’apprête à l’expliquer d’un ton particulièrement condescendant au voleur (pour la centième fois au moins) mais son sbire adoré commence le combat à ce moment-là. Je l’observe d’un œil particulièrement critique, je secoue la tête à plusieurs reprises, désapprobateur. Finalement, il l’emporte et cela me contrarie énormément. Les dents serrées, je commence mon analyse :

La magie, c’est ça le défaut. Qu’est-ce que tu veux faire avec un type comme lui, tu crois qu’il ressemble à un voleur ? Au mieux, il ressemble à Natsu dans Fairy Tail, je vois d’ici le gros bourrin. Vive la discrétion ! Non, il ne te sert à rien et je suis certain que je peux te fabriquer un robot assistant à la hauteur.

J’avoue que cela me vexe qu’il refuse, je sens qu’il y a anguille sous roche mais pour une fois, j’opte pour la technique de l’autruche. Je n’ai pas envie de me disputer devant des témoins et le petit intermède d’hier m’a suffi.

De toute façon, fais ce que tu veux, ce type est naze.

Voilà, et j’ai toujours raison.
Je me retiens de croiser les bras et je profite de l’arrivée d’un nouveau sbire pour me désintéresser du précédent. Je tire la gueule, c’est indéniable, mais peu importe. Les petites bassesses de Lukaz en matière de personnel disparaissent en un claquement de doigt quand je me rends compte qu’on a envoyé un robot sur la piste, un robot qui ressemble à mes Angel’s, au niveau du style et de la conception. Un hommage ou une provocation ? Comme je suis de mauvaise humeur, je le prends mal.

Sérieusement ? SÉRIEUSEMENT ?!

Je tape du poing sur le fauteuil qu’on m’a donné et malheureusement pour moi, des têtes s’étaient tournées dans ma direction au moment de son apparition. Je me force à ne plus rien laisser paraître.

J’hallucine, quelle technologie ridicule.

On connait ma condescendance à l’égard des armes à feu banales. Forcément, le robot gagne et je cherche son créateur dans la foule. Je profite d’un changement de combat et d’une remise à niveau du sable de l’arène pour sortir de la loge et exiger de descendre dans les coulisses.
Je veux voir ce robot de plus près.
Les deux gorilles hésitent une demi seconde, sûrement à se demander si c’est une bonne idée de laisser entrer quelqu’un qui n’a rien d’un sbire, mais je n’attends pas leur opinion. Je force le passage (enfin, Midori force le passage) et tombe nez à nez avec le robot. Si elle a le même style que les Angel’s, son visage est typé caucasien. Elle est banale, les proportions ne sont pas mauvaises mais la qualité de sa peau la rapproche davantage d’une poupée Barbie que d’une véritable création Otaku. Je sais déjà qu’elle dispose d’une arme dans ses bras, je remarque que ses yeux paraissent morts et que son programme est probablement très basique. L’I.A. ne doit pas être développée à 100%, c’est un objet jetable, comparables aux frelons de Zerg. Un truc qu’on envoie en première ligne, qui est rapidement détruit mais qui permet de jouer la carte du nombre. Je roule des yeux, quand elle commence à parler.

Bonjour Docteur. Comment me trouvez-vous ?
Trop classique et loin en-dessous de mon niveau. Trop pour que je t’adresse la parole, je réponds, franchement de mauvaise humeur.

Je n’aime vraiment pas son sourire. Me devançant, Mizuiro dit avec calme :

La violence est proscrite dans cet endroit, Ishi.

J’inspire, j’expire, puis je rétorque à la poubelle sur jambes :

Qu’est-ce qu’il y a de si drôle ?
Vous verrez dans quelques mois. Passez une bonne fin de convention, Docteur.

Elle s’incline, et sincèrement, ça me donne juste envie de la fracasser. Comment ça, je verrais dans quelques mois ? Je n’ai pas le temps d’en apprendre davantage, un organisateur vient me trouver, me prie avec moult courbettes de venir me rassoir, parce qu’on va annoncer les gagnants du concours de Cosplay, et que ce serait vraiment un honneur si, et blablabla et blablabla et blablabla. Je préfère le suivre, Lukaz n’est plus là lorsque je reviens. Soit il est parti à ma recherche, soit il est parti signer un contrat avec ce japonais qui a le feu au cul. L’un dans l’autre, je m’en moque. Cette histoire de robot tourne dans ma tête et je n’ai plus qu’une envie, rentrer au labo pour effectuer quelques recherches. Je sais que les filles ont des vidéos précises et détaillées du combat mais aussi du robot en elle-même, je devrais pouvoir trouver des correspondances, remonter jusqu’au fabriquant et lui acidifier la tête en toute bonne foi, en dehors de cette stupide convention bourrée de baka et de teme.

Ah, si on m’avait dit qu’un jour, Star City me manquerait !
Revenir en haut Aller en bas



« Villain Con » ft. Lukaz

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3


Sujets similaires

-
» Le hideux personnage [Lukaz]
» La routine habituelle, quoi (Lukaz)
» Test - Quel méchant de Disney êtes-vous ?
» Lukaz Le Guen - Le Nouvel Arsène Lupin
» Every fairy tale needs a good old fashioned villain. Sherli. link.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star City Heroes :: Administration :: Archives :: Archives des Rencontres-