AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

« Quiproquo » ft. Renan  Categorie_1« Quiproquo » ft. Renan  Categorie_2_bis« Quiproquo » ft. Renan  Categorie_3
Aller à la page : 1, 2  Suivant
 

« Quiproquo » ft. Renan

 
Message posté : Mar 10 Jan 2017 - 10:34 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
10 Janvier 2017, aux environs de 20h.

Durant la semaine, le Red Night était beaucoup plus calme, que ce soit en terme de musique ou en terme de fréquentation. Il ouvrait à 18h et fermait aux alentours de 3h du matin. Un seul barman suffisait, en plus de celui dévolu aux pièces secrètes sous l’édifice, où les membres du Cartel se rencontraient dans un secret plus ou moins grand, à l’abri des regards et des oreilles indiscrètes.

Le mardi soir était dédié au blues. John Lee Hocker, Fat Domino, Freddy King et Chuck Berry, entre autres, se côtoyaient sur des remix un peu plus actuels, agréables à écouter, incitant à la danse, mais sans forcer l’ambiance débridée des soirées hardcore du vendredi et du samedi.
Le Red Night avait rouvert ses portes depuis dix jours, après une rénovation en profondeur. Casey vaquait sur la Terre Prime depuis un mois et dix jours très exactement, et elle commençait à trouver sa voie, ses propres goûts, ses propres désirs, à comprendre ce qui la différenciait de Victoria. Elle menait une vie à laquelle elle n’aurait jamais osé rêver, découvrait chaque jour de nouvelles choses sur la culture populaire humaine et commençait à établir un réseau assez solide dans le domaine du renseignement criminel. Cela prenait et prendrait encore du temps pour qu’elle pèse dans la balance, mais elle comptait exploiter la réputation de l’ancien Noctis pour attirer la curiosité de nouveaux associés, comme cela ne cessait de lui arriver.

Elle espérait juste que la majorité d’entre eux se comporterait convenablement et n’essaierait pas de ravager son club, comme ceux rencontrés avec Dante.

Grâce au dragon, elle portait un pendentif qui la dissimulait aux yeux des autres. Ou plutôt, qui empêchait les gens de connecter entre eux l’information de son apparence, avec celle de son identité. Un charme d’une grande subtilité, mais on n’en attendait pas moins d’un maître comme lui. D’autant qu’il avait ajouté une fonctionnalité inattendue, à savoir que les appareils électroniques ne pouvaient capturer son image. Ainsi, la voilà en paix, personne ne viendrait jamais la déranger en la prenant pour Victoria Neutron-Grey. Sauf peut-être Dexter, mais il allait avoir de l’occupation bientôt, grâce à Otaku.

Assise sur l’un des hauts tabourets à coussins en cuir et boutons dorés, juste devant le bar, elle agita son grand éventail. Casey prenait beaucoup de plaisir à se déguiser et s’était constituée une garde-robe en accord avec toutes les soirées à thème qu’elle avait organisé au Red Night pour les mois à venir. Heureusement que Lukaz ne manquait pas de fond, même si elle était en train de se constituer sa propre fortune. Enfin, fortune… C’était très dérisoire pour le moment, mais il fallait laisser le temps au temps.

Elle sirotait un cosmopolitan avec un plaisir non dissimulé, les jambes croisées, fredonnant « I put a spell on you » de Screamin’ Jay Hawkins. Ses mollets étaient révélés par sa robe style année 20 d’un joli rouge assorti à la couleur de ses cheveux et de ses yeux. Elle avait passé un ruban dans sa crinière ondulée, surmonté d’une jolie plume et d’une sorte de pierre précieuse sur le front, avec des paillettes tout du long. Ses yeux étaient maquillés de sombre, pour en faire ressortir leur extraordinaire couleur, qui intriguait tant de gens. Casey ne comprenait pas encore à quel point c’était dangereux, mais elle allait recevoir une bonne leçon à ce sujet, ce soir.

Un homme s’approcha du bar. Elle agita son éventail et le détailla, comme elle s’amusait à le faire pour tous les clients. Elle était encore émerveillée par tous les gens d’humains qui croisaient sa route : des gros, des minces, des grands, des petits, des gens quelconques, des gens extraordinaires, des bruns, des blonds, des roux, des couleurs improbables et chimiques, avec des yeux arc-en-ciel ou pas… Celui-ci semblait plutôt normal, même s’il dégageait quelque chose…oserons-nous dire… de magnétique ? Comme s’il avait senti ses yeux sur lui, il tourna son visage vers elle et elle lui adressa un sourire un peu gêné. Lukaz lui avait dit que ce n’était pas poli de fixer les gens de cette manière. Elle ouvrit la bouche pour s’excuser, mais l’expression de son visage se modifia brutalement. Il semblait… Comme en colère ? Étonnée, elle essaya de désamorcer le conflit :

Je suis désolée si ça vous a gêné, je ne suis pas encore bien habituée au fait qu’on ne détaille pas les gens quand ils arrivent quelque part, je ne suis pas là depuis longtemps.

Elle ne cachait pas sa nature de créature magique, mais les gens la prenaient toujours pour une étrangère. Une européenne.
Il faudra qu’elle les rencontre, ces fameux européens, un jour.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 10 Jan 2017 - 14:51 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Officier de la Pénombre
Officier de la Pénombre

Renan Le Guerec
Officier de la Pénombre

Personnage
« Quiproquo » ft. Renan  RangPseudo

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5144
ϟ Nombre de Messages RP : 1753
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 35 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Joueur
« Quiproquo » ft. Renan  RangPseudo

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5144
ϟ Nombre de Messages RP : 1753
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 35 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Depuis la disparition de Raphaël qu'il devait en grande partie à la chance, mais aussi au talent de certains mystiques, Renan se montrait extrêmement méfiant et prudent. Chat échaudé craint l'eau froide et si une chose était certaine, c'était que l'Archidémon l'avait brûlé comme personne, pratiquement marqué au fer rouge. Tant d'investissement pour faire fructifier leur relation, cédant à pratiquement tous ses caprices pour finalement être remercié en le voyant disparaître. Oh, bien sûr, la créature n'était pas responsable de l'explosion qui lui avait coûté la vie, ou plutôt celle de son hôte, mais disons qu'avec tous les pouvoirs qu'il prétendait posséder, le français avait espéré le voir revenir rapidement. Espéré, vraiment ? Sa relation avec la créature avait toujours été nébuleuse et agitée, il ne pouvait pas dire qu'il l'appréciait, mais disons qu'il avait exercé une sorte d'attrait et de fascination morbide qu'il ne pouvait dissimuler. Alors, résumons plutôt la chose en disant que Renan avait espéré voir ses investissements rapporter gros.
Au lieu de cela, l'Archidémon avait jugé bon de pourrir en Enfer en le privant de son appui.

Il était évident que le véritable responsable de cet échec cuisant était le poseur de bombe, mais comme Renan ne pouvait pas lui nuire sans mettre sa couverture en risque, il se rabattait sur le grand absent. C'était connu : les absents ont toujours tort.

Depuis ce jour-là, les démons et la magie infernale de manière générale étaient devenus un sujet très épineux pour l'Officier de la Pénombre qui avait fait son possible pour tirer un trait sur le passé. Il tentait de se concentrer sur ses autres accords en les développant suffisamment pour compenser la perte d'un appui. Et c'était pour cette raison qu'il avait pris garde à disséminer des agents dans divers endroits de la ville – dont certains appartenaient au Cartel Rouge. Oh, Atia ou ses alliés n'auraient guère apprécié d'apprendre cette petite cachotterie, mais comme il ne comptait pas être démasqué, Renan s'en satisfait bien.
C'était grâce à cela qu'il avait réussi à apprendre le retour de Noctis.

Leur dernière rencontre remontait à bien longtemps. Chase Neutron-Grey, puisqu'il s'agissait de lui, avait suggéré une collaboration afin de démanteler la Légion des Étoiles et nuire à l'UNISON. Renan avait bien évidemment accepté, mais peu de temps après l'homme avait disparu, envolé des écrans radar au point qu'il se demande s'il allait revenir un jour. La réponse semblait négative jusqu'à ce que l'un de ses agents l'informe qu'un certain Noctis faisait parler de lui. Il avait visiblement racheté ou récupéré un club qui lui servait sans doute à blanchir de l'argent ou à abriter des criminels. Renan ignorait encore les détails, mais avait décidé de se rendre sur place de manière à en savoir davantage.

Toutefois, avant le fameux soir, le breton avait eu la surprise d'apprendre que, visiblement, Noctis se dissimulait sous les traits d'une femme. Une jolie rousse à l'apparence assez « normale » s'il en croyait les rapports. Ce changement de sexe avait intrigué le français qui n'ignorait toutefois pas les amourettes que Chase avait pu avoir – comme tous les habitants de Star City d'ailleurs. Le fait qu'il ait pu opter pour un corps de femme était assez compatible avec son attrait pour la gente masculine et c'est pourquoi il ne s'attarda pas sur ce détail.

En arrivant sur place ce soir-là, Renan ne vit rien d'inhabituel. L'endroit ressemblait aux bars qu'il pouvait fréquenter quelques années plus tôt – avant de devoir s'occuper d'un rejeton surtout – et c'est donc avec un calme non feint qui se dirigea vers l'endroit le plus adapté pour obtenir des informations : le bar. Il ne dérogeait pas à sa règle habituelle d'ailleurs : passer inaperçu ! Ses vêtements étaient on ne peut plus communs et en toute logique, il ne devrait pas attirer le moindre regard. Du moins, c'est ce qu'il pensa jusqu'à ce que ses prunelles ne croise celle de la femme installée à ses côtés et en quelques secondes, la colère le submergea au point qu'il eut du mal à le dissimuler. Des yeux rouges, jusqu'à présent les seuls qu'il avait connus étaient ceux de l'Archidémon. Même si ce club était beaucoup plus sage que le Cirque des Damnés, les points communs étaient trop évidents pour qu'il ne se laisse pas aveugler par sa colère. Persuadé de faire face au retour de Nagato, le français ne chercha même pas à être poli lorsqu'il répliqua à la remarque de la jolie rousse :

« Pas là depuis longtemps ? Et on se vouvoie maintenant ? Tu sais, je n'ai croisé qu'une seule personne avec des yeux rouges comme les tiens et à chaque fois que tu changeais d'hôtes ils étaient là. Tu penses vraiment que j'allais tomber dans le panneau et croire que c'est un simple hasard que le fameux Noctis ait les mêmes yeux rouges que l'Archidémon qui m'a pourri l'existence pendant tout ce temps ? » Il hésita à faire volte-face et à s'en-aller, mais resta finalement sur place avant de reprendre d'un ton hostile : « Depuis combien de temps est-ce que tu es revenu de l'Enfer ? »

Une question parfaitement normale, bien évidemment !
 
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Ich will eure Stimmen horen, Ich will die Ruhe storen. ♦️ ©️ Rammstein



Message posté : Mar 10 Jan 2017 - 16:06 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Casey cligna lentement des yeux sous le coup de la surprise quand l’homme auprès de qui elle venait de s’excuser l’agressa sans la moindre raison. La colère suintait par tous les pores de sa peau et déformait ses traits. Visiblement, il la prenait pour quelqu’un d’autre… Un archidémon ? Casey connaissait ces créatures grâce aux nombreuses lectures de Victoria, qui adorait la littérature fantastique. Elle savait aussi que, dans l’imaginaire collectif, les démons avaient les yeux rouges. Mais visiblement, il n’y en avait eu qu’un dans ce goût-là, à Star City, du moins. Pas de chance, cet homme avait eu un contentieux avec lui ! Un peu dépassée, elle ouvrit la bouche pour parler, mais il la coupa en lui demandant depuis quand elle était revenue de l’Enfer. Ah bah celle-là !

On peut se tutoyer, si tu veux, mais je te promets que tu fais une grosse erreur, répondit-elle d’un ton étonnamment calme. Elle but même une autre gorgée de son cosmopolitan. Je ne suis pas un démon, ni un archidémon, et je pourrais très bien porter des lentilles ! Ou euh.. Être albinos et me teindre les cheveux?

On y croit.
Cette dernière affirmation était de mauvaise foi. Aucune lentille au monde ne donnait le même résultat que les yeux de Casey ou de feu Nechtaàn. Au premier coup d’œil, peu importe la technologie utilisée, la différence était flagrante, assez simplement parce qu’une lentille se place par-dessus l’œil et que sa couleur va forcément se mélanger, ne fut-ce qu’un peu, avec celle d’origine. Ici, ce n’était pas le cas. Son iris brillait d’un éclat infernal, et on pouvait expliquer la similitude assez simplement. Pour rappel, Nechtaàn était l’archidémon des ombres et des cauchemars. Casey était une créature cauchemardesque et elle maîtrisait les ombres. Dans une moindre mesure que le démon ou, en tout cas, d’une manière différente, mais elle ne le connaissait pas, contrairement à cet homme.
Mieux valait qu’elle ne lui montre pas ses pouvoirs, bien qu’elle l’ignorait encore.

Je ne suis pas sur la Terre Prime depuis longtemps, parce que je viens d’une autre dimension, mais je te… vous…Désolée, c’est cette foutue politesse qui ressort, quelle emmerdeuse celle-là. Elle a été trop bien élevée, pesta-t-elle en parlant de Victoria, sans la citer évidemment. On peut se présenter, quand même ? Je m’appelle Casey.

Normalement, elle portait un masque pour incarner Noctis et elle laissait systématiquement planer le doute. Enfin, elle aurait dû, mais elle n’y pensait pas toujours et elle n’avait pas encore construit son identité criminelle. C’était une sorte de secret de polichinelle, mais elle ne faisait rien de mal (pour l’instant) et n’avait pas envie de dissimuler son visage. Comme un pied de nez au plus cher désir de Victoria. De toute manière, elle défiait quiconque d’essayer de l’attraper… C’est l’avantage d’être une ombre.

Écoutez, écoutes, bref, sincèrement, on ne se connait pas. Donc je n’ai pas encore pu vous pourrir la vie. Qui sait, ça va peut-être arriver dans le futur, plaisanta-t-elle avec un sourire en coin. Mais le fait est que ça n’est pas encore arrivé, donc gardez… Gardes, les reproches pour ce moment-là, mister Parano ? Oh et je le répète, je ne suis pas un démon. Je ne sais pas trop comment on prouve ce genre de choses… En allant dans une église ? En buvant de l’eau bénite ?

Une autre l’aurait probablement planté là, mais Casey avait un gros défaut dans la vie, qu’elle partageait avec Victoria : sa curiosité. Elle mourrait d’envie d’en apprendre plus sur cette drôle d’histoire, sur l’amalgame dont elle était victime et sur cet homme qui ne payait pas de mine. Pourtant, il avait attiré l’attention d’un archidémon qui lui avait « pourri la vie »… Il devait bien cacher son jeu, non ? Comme elle n’avait rien de mieux à faire en ce mardi soir, elle décida qu’il serait sa « chose nouvelle à expérimenter » comme elle se l’était promis pour cette année 2017.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 10 Jan 2017 - 20:40 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Officier de la Pénombre
Officier de la Pénombre

Renan Le Guerec
Officier de la Pénombre

Personnage
« Quiproquo » ft. Renan  RangPseudo

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5144
ϟ Nombre de Messages RP : 1753
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 35 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Joueur
« Quiproquo » ft. Renan  RangPseudo

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5144
ϟ Nombre de Messages RP : 1753
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 35 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Les excuses de la fille le laissèrent de marbre. Il n'y croyait pas une seule seconde : elle avait exactement le même regard, sans compter qu'elle semblait gérer le même genre d'établissement que l'Archidémon. Certes, cette fille ne gloussait pas comme la créature, mais Renan savait que ça ne signifiait rien. Leur dernière « discussion » avait été suffisamment animée pour que Nagato décide tout à coup de faire table rase du passé et s'invente une nouvelle identité. Le regard mordoré du français brillait donc d'une méfiante non feinte alors qu'elle reprenait, arguant qu'elle venait juste d'arriver sur la Terre Prime. Bah voyons. Et dans quelques minutes elle allait lui raconter qu'elle invoquait des caniches démoniaques et qu'elle pouvait créer du feu, mais que ça n'avait strictement rien à voir avec le démon dont il parlait ?

Bien sûr, le fait qu'elle parle de « cette emmerdeuse » ne tomba pas dans l'oreille d'un sourd. De qui parlerait-elle si ce n'était de son hôte ? Et même s'il savait que certaines autres créatures magiques pouvaient s'inviter dans le corps d'humains, il avait tout de même du mal à dissocier ça de son ancienne connaissance. Son silence dura jusqu'à ce qu'elle lui demande comment prouver qu'il se trompait. Sur le coup, Renan pesta pour la bonne et simple raison que depuis la disparition de Raphaël, il ne prenait plus l'habitude de porter la plume d'archange sur lui. Elle sommeillait tranquillement dans un tiroir sécurisé de son appartement où elle ne servait strictement à rien. Autant dire qu'il n'avait strictement aucune idée de comment prouver qu'elle était bel et bien la personne qu'il croyait.

Refusant de donner son prénom ou son surnom à son interlocutrice, le français préféra esquiver la question pour entrer dans le vif du sujet :

« De l'eau bénite, l'église ça me semble aussi une bonne solution oui. J'aurais bien vérifié moi-même, mais j'ai oublié ma plume d'archange. » Ce qui était la pure vérité. « Je ne cris pas à tes excuses, j'ai suffisamment vu de quoi tu étais capable pour me faire embobiner encore une fois. On sait tous les deux que les yeux rouges factices n'ont pas le même éclat que les tiens. » Ce n'était pas un compliment, mais bien une observation sincère. « Si tu n'es pas un Archidémon comme tu le prétends, mais que tu utilises un hôte, que tu as les yeux rouges et que tu ne viens pas de la Terre, qu'est-ce que tu es réellement alors ? »

Bien évidemment, ce n'était pas parce qu'il posait cette question que Renan était disposé à la croire sur parole ! Elle avait vu juste en le taxant de paranoïaque, parce que c'était exactement ce qu'il était. Mais après toutes les manipulations que Raphaël avait pu inventer pour le persuader de faire ce qu'il voulait, comment pourrait-on lui en vouloir ? À cet instant précis, Renan était convaincu que son interlocutrice comprenait parfaitement de quoi il parlait et pourquoi il se comportait ainsi puisqu'il avait affaire à la créature infernale – du moins dans son esprit.

Croisant ses bras sur son torse dans une attitude fermée, le trentenaire ne quitta pas le visage de la jeune femme des yeux. Comment la mettre face à ses mensonges ? Plus facile à dire qu'à faire ! Un soupir lui échappa tandis qu'il reprenait d'un ton légèrement plus calme, mais toujours hostile.

« Les coïncidences sont plus qu'étranges. Yeux rouges, un bar comme couverture, l'emprunt du surnom d'un ancien adversaire ou du moins de quelqu'un de plus fort que toi... Ajoutons à cela que tu optes pour une hôte rousse alors que sa sorcière favorite l'était... définitivement, j'ai beaucoup de mal à gober tes excuses. Je pensais simplement que tu assumerais, sauf si tu sais que tu as fait une belle connerie, bien sûr. »

Mais vu la personnalité de l'animal, Renan en doutait.
 
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Ich will eure Stimmen horen, Ich will die Ruhe storen. ♦️ ©️ Rammstein



Message posté : Mar 10 Jan 2017 - 23:43 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
C’est original comme technique de drague et comme premier rencart n’empêche… Une église, rien que ça? C'est quoi, un genre de truc fétichiste? Je crois que tu détiens la palme du gars le plus atteint que j’ai croisé jusqu’ici. Et pourtant, j’ai rencontré des gusses qui en tenaient une bonne couche.

Son grand sourire pouvait laisser croire qu’elle se moquait de son interlocuteur, qui n’avait toujours pas daigné se présenter à elle. En réalité ? Elle s’amusait follement. On savoure particulièrement les situations les plus folles, lorsqu’on vient d’une dimension où tout tourne autour des cauchemars et des rêves des humains, où l’on n’existe que grâce aux psychoses d’une seule fille, d’une héroïne malgré elle, née dans la mauvaise famille, avec le mauvais nom. Les angoisses de Victoria se révélaient affreusement banales et ennuyeuses, à côté de tout ce que la Terre Prime avait à offrir. Elle ne regrettait définitivement pas son choix.

Ce que je suis réellement ? minauda-t-elle en agitant son éventail à perles sur le bas de son visage, comme pour se cacher derrière. Ce n’est pas le genre de choses qu’on demande alors qu’on ne s’est même pas présenté. Mais je suis bonne joueuse, je veux bien te donner un indice : je viens de la dimension onirique.

Quant à sa nature précise, elle préférait la garder pour elle, juste au cas où ce type connaîtrait le Summoner et irait lui raconter qu’un cauchemar se promenait dans le corps d’une mutante. Casey n’avait rien fait de mal, hormis cacher des cadavres (majoritairement tués par le dragon !) et effacé la mémoire de ses ouvriers pour qu’ils n’en gardent aucun souvenir traumatisant, mais pour certains, c’était déjà trop.

Si je peux me permettre une réflexion, juste comme ça… En analysant tout ce que v…tu me dis. Tu as été en contact avec une créature démoniaque qui t’as bien énervé. Donc, a priori, cette créature n’a aucune raison de revenir ici et d’attirer ton attention, non ? De plus, admettons que tu sois tellement irrésistible, ou puissant, ou que sais-je, pour qu’elle ne puisse pas s’en empêcher… Tu ne crois pas qu’elle tenterait une approche un peu plus subtile que de laisser tous ces indices ? A sa place, j'en profiterais pour tout recommencer à zéro et essayer de réparer les erreurs du passé. Donc, si j’étais cet archidémon, je dissimulerai mes yeux rouges, je n’opterais pas pour le même métier ni même pour le nom d’un ancien adversaire… Et je ne possèderais pas une rousse, vu qu'il aime ça. Puis v…tu en parles comme d’un mec depuis tout à l’heure, qu’est-ce qu’il ficherait dans le corps d’une fille ?

Casey avait bien noté la mention faite à Noctis comme un ennemi juré de ce démon et se promit de poser des questions quand le moment serait un peu plus opportun. Elle se demandait en quelles circonstances Chase avait pu tomber sur cette créature et surtout, ce qu’il avait pu lui faire… A moins que ça ne soit l’inverse ? Elle n’avait jamais rencontré de démon, en tant que Casey ou en tant que Victoria. Elle ne savait sur eux que ce qu’elle avait lu dans les livres et, par moment, tout ça se contredisait.

Je vous donne le point, pour les yeux rouges. Enfin, je te. Ils sont 100% naturels, mais ce ne sont pas ceux d’un démon. Je suis certaine qu’on peut trouver d’autres créatures, sur Internet, qui en ont. On cherche ? proposa-t-elle en sortant son téléphone portable. Elle tapa « créature yeux rouges » sur google. Bon, j’admets, ça parle souvent de démons… Oh, un dragon ! Dommage que ça ne soit pas ça, mais je connais un dragon, il n’a pas les yeux rouges… A mon avis, ça dépend de l’espèce, réfléchit-elle tout haut en hochant la tête comme pour approuver sa propre réflexion. Puis, elle tourna son écran vers lui. Là, des hommes papillons, des fantômes, chien infernal… Ah, non, infernal, ça ne va pas. Mais bon, c’est la preuve qu’il existe d’autres possibilités. Après, honnêtement, je ne suis pas une femme papillon, ni un fantôme. Enfin, quoi que, un genre de fantôme… Plus ou moins.

Elle tourna la main de droite à gauche, geste universel pour le « couci-couça ». Sans remballer son téléphone, elle agita sa jambe croisée pour chasser les fourmis qui commençaient à y monter. Elle posa son menton sur sa main libre et le fixa d'un air curieux.

T’as vraiment une plume d’archange ? Quoi il te l’a donné ou tu lui as piqué ? T’es pas un genre de prêtre quand même ?

Elle le détailla de bas en haut pour s’en assurer. Il ne portait pas le col caractéristique, mais c’était peut-être un religieux en infiltration. Dans la mémoire de Victoria, des affaires de ce genre avaient déjà eu lieu. Ses yeux rouges pouvaient poser un réel problème, elle devrait peut-être commencer à porter des lunettes de soleil ?
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 11 Jan 2017 - 14:35 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Officier de la Pénombre
Officier de la Pénombre

Renan Le Guerec
Officier de la Pénombre

Personnage
« Quiproquo » ft. Renan  RangPseudo

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5144
ϟ Nombre de Messages RP : 1753
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 35 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Joueur
« Quiproquo » ft. Renan  RangPseudo

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5144
ϟ Nombre de Messages RP : 1753
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 35 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Une technique de drague ? Si cette fille n'était pas Raphaël comme elle le prétendait, Renan se ferait du souci à sa place. Si elle interprétait cette agression verbale comme une approche pour tenter de la faire terminer sa nuit dans son lit, c'est qu'elle devait côtoyer des personnes assez... spéciales dirons-nous ! Mais il en faudrait davantage pour le vexer. Depuis quelques temps, le breton essayait de retrouver son caractère d'il y a quelques années. Il s'était beaucoup trop laissé influencer par Raphaël ou encore Abigaïl qui avaient tous les deux tendance à épuiser sa patience et à la rendre grognon. Renan tentait donc de retrouver son caractère plus conciliant, mais ce n'était pas gagné.
Bras toujours croisés sur son torse, il rétorqua d'un ton toujours méfiant :

« Si je te draguais, tu le saurais. »

Il ne faisait pas forcément dans la dentelle, surtout lorsqu'il voulait obtenir quelque chose de précis – comme les faveurs d'une jolie fille. Mais ce n'était vraiment pas le cas, Renan persistait à croire qu'il avait affaire à Raphaël qui essayait d'échapper à SHADOW et plus précisément à l'Officier de la Pénombre particulièrement irrité de la manière dont leur relation s'était soldée.

Les explications qu'elle lui donna ne l'avancèrent pas franchement. La dimension onirique ? Renan n'y connaissait rien en matière de magie, ou si peu, autant dire qu'elle aurait pu lui parler du pays imaginaire ou de Babar-land qu'il n'aurait pas compris qu'elle se fichait ouvertement de lui. Enfin si, peut-être un peu. Comme son ego lui interdisait d'étaler son ignorance, Renan se contenta de hausser les épaules comme si cet argument ne le convainquait pas. Pas plus que les explications pourtant logiques qu'elle avança ensuite. En effet, un individu normal se serait lancé dans une nouvelle vie, aurait changé ses habitudes et se serait forgé une nouvelle personnalité, mais pas lui. Pas l'Archidémon que Renan connaissait. Pourquoi ? D'une part parce qu'il ne l'avait jamais craint, ni même SHADOW, ce n'était donc pas une raison valable pour arrêter de faire ce qu'il aimait. D'autre part, peut-être qu'il se trompait, mais Tesla avait vu la manière dont la créature le considérait comme sa propriété. Il n'aurait donc aucune raison de chercher à l'éviter puisqu'il devait s'imaginer qu'il l'accueillerait à bras ouverts. Toutefois... le français n'était pas totalement sûr de ses arguments, peut-être qu'un séjour en Enfer avait poussé la créature à changer de caractère ?
Fronçant les sourcils, Renan laissa passer quelques secondes de silence avant de répondre, d'un ton légèrement plus mesuré.

« Oh, ce serait valable pour une personne normale et sensée, oui. Mais pas pour lui. C'est une créature particulièrement illogique, imprudente et vaniteuse. J'en viens à me demander comment il a survécu toutes ces années alors qu'il reproduit toujours le même schéma sans chercher à dissimuler son identité. Qui plus est, il a fait l'erreur de se croire supérieur à moi, alors je suis convaincu qu'il pensera pouvoir calmer la situation en refaisant surface. » Il haussa les épaules. « Mais on n'échappe pas aussi facilement à ses obligations. » Encore moins avec SHADOW. « Quant au corps de l'hôte, il habitait celui d'une fille quand je l'ai rencontré et il l'avait déjà fait par le passé, ça n'aurait rien de surprenant. »

Il avait volontairement accentué les défauts de la créature, le dédaignant pour obliger la jeune femme à se défendre, du moins s'il s'agissait bien de lui. Sauf que Renan commençait à douter légèrement : elle était très calme, trop calme pour supporter tant de provocations sans réagir. Et s'il se trompait ? Sa contrariété refit surface lorsqu'elle commença ses soi-disant recherches en se moquant de lui au passage et il ne se gêna pas pour lui montrer ses sentiments en lui offrant un regard courroucé. Finalement, être de bonne humeur demandait beaucoup d'efforts.
Renan n'ouvrit la bouche que lorsqu'elle lui demanda s'il avait quelque chose à voir avec les prêtres. Un bref sourire ourla ses lèvres.

« Pourquoi, ça te poserait problème ? » Répondre à une question par une question était malpoli, mais ça évitait d'y répondre vraiment. « Oui, j'en ai une. » Mais le reste, elle ne le saurait pas. « Vu que tu n'es ici que depuis peu, je vais t'expliquer quelque chose. Internet n'est pas une source de renseignements vraiment fiable. Tu pourras trouver des informations sur tout ce que tu veux sans que ce soit vrai. Et moi, je ne crois que ce que je vois. Alors, soit je te traîne par les cheveux jusqu'à l'endroit où j'ai caché ma plume et on la teste sur toi, soit tu me suis jusqu'à l'église la plus proche et on verra comment tu réagis à l'eau bénite. »

Il préférait la première option, traîner une inconnue par les cheveux dans le hall de son immeuble risquait légèrement d'attirer l'attention sur lui.
 
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Ich will eure Stimmen horen, Ich will die Ruhe storen. ♦️ ©️ Rammstein



Message posté : Jeu 12 Jan 2017 - 13:42 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Ah, je vois… Les problèmes d’ego, c’est toujours compliqué, acquiesça-t-elle d’un ton compatissant.

Même si, sincèrement, la situation l’amusait. Casey n’avait pas encore eu l’occasion de rencontrer des créatures issues de d’autres univers que le sien, du moins pas consciemment. Elle n’imaginait pas qu’il existait des êtres aussi… Folkloriques ? que cet archidémon dont parlait l’inconnu qu’elle appellerait « Mister Parano » jusqu’à avoir son prénom.

Mais du coup, si tu penses qu’il sera certain de pouvoir arranger les choses en réapparaissant, pourquoi il ne serait pas venu à toi directement ? Tu sais, en mode « coucou c’est moi je suis de retour, pour vous jouer un mauvais tour ! ».

La référence n’eut pas beaucoup d’effet et Casey se concentrait vraiment pour comprendre Mister Parano dans son raisonnement.

J’ai un ami qui t’affirmerait le contraire. Il dit toujours, enfin bon tu me diras je le connais depuis deux semaines donc c’est relatif hein « toujours », qu’Internet est la meilleure source de renseignement au monde, quand on sait s’en servir. Mais bon, je débute.

Et la citation venait d’un technopathe, plus habilité qu’elle à surfer sur le net et à en comprendre le fonctionnement profond, pour savoir distinguer une vraie information d’une fausse. Toutefois, elle n’allait pas entrer dans les détails et ça n’intéressait de toute façon pas Mister Parano, qui menaçait désormais de la traîner par les cheveux. Elle rit de bon cœur devant sa proposition.

Me trainer par les cheveux, vraiment ? C’est quoi, un genre de fétichisme sexuel ? Je n’ai pas encore pu tout expérimenter depuis que je suis là mais ça me semble un peu bizarre comme lubie. Enfin bon, ce ne sera pas nécessaire. Déjà parce que tu ne m’attraperas pas si je n’en ai pas envie et ensuite, parce que je veux bien te suivre. Je suis curieuse de savoir si tu es un juste un gars qui a eu une mauvaise expérience ou un genre de psychopathe en recherche d’une proie. Bon ! s’exclama-t-elle en sautant du tabouret. On y va ? Je sais qu’il y a une église à Little Italy mais si tu en as une plus proche, n’hésites pas. Sinon, je suis curieuse de voir ta plume, je n’ai jamais rien contemplé de divin, ça pourrait être mon truc nouveau du jour…

Casey tenait vraiment à sa résolution du Nouvel An, comme une sorte de promesse faite devant une autorité supérieure. Elle accompagna Mister Parano jusqu’à la sortie du club et un frisson glacé la parcourut quand un vent froid s’invita à la fête. Elle se frotta les bras.

Brr, je crois qu’il vaut mieux que je prenne une veste. Je reviens !

Et elle…
Disparut dans les ombres.
Elle disparut tout court, comme avalée par la nuit, d’une manière qui rappellerait de mauvais souvenirs à Mister Parano. Elle revint six secondes plus tard, emmitouflée dans un manteau long noir qui lui tombait au-dessus du genou. Cherchant dans l’une de ses poches, elle enfila une paire de gants en cuir.

Ce serait chouette qu’il neige, non ? Je trouve ça joli, confia-t-elle en enlevant la plume de ses cheveux. Bon, on y va ?

Elle tourna la tête vers lui puis fronça les sourcils.

Quoi ?
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 12 Jan 2017 - 20:18 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Officier de la Pénombre
Officier de la Pénombre

Renan Le Guerec
Officier de la Pénombre

Personnage
« Quiproquo » ft. Renan  RangPseudo

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5144
ϟ Nombre de Messages RP : 1753
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 35 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Joueur
« Quiproquo » ft. Renan  RangPseudo

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5144
ϟ Nombre de Messages RP : 1753
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 35 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
« Il aime trop les mises en scène pour ça. »

Ça, Renan en était convaincu. Nagato l'avait toujours exaspéré à cause de ce trait de caractère – entre-autre. Le fait qu'il soit incapable de faire quelque chose sans devoir fanfaronner et se faire remarquer était particulièrement lassant pour une personne aussi secrète et discrète que le français, du coup ce dernier avait beaucoup de mal à envisager un retour de l'Archidémon qui se bornerait à un coup de téléphone pour lui dire « coucou, je suis de retour » ! Mais bon, il n'était toujours sûr de rien. Cette fille semblait de plus en plus innocente, même si d'étranges similitudes le perturbaient toujours.

Renan se contenta de hausser les épaules lorsqu'elle souligna que certains pouvaient considérer internet comme la solution à tous les problèmes d'informations. Il fallait savoir s'y prendre pour ça et selon le français, ce n'était pas avec un smartphone qu'elle en apprendrait beaucoup ! Mais, de toute manière, il était quasiment persuadé qu'il faisait face à un démon. Restait à savoir si c'était « le sien » ou simplement un autre qui lui ressemblait. Le fait qu'elle accepte aussi facilement de le suivre était d'ailleurs assez perturbant : il s'était attendu à ce qu'elle proteste ou tente simplement de le persuader qu'elle n'avait rien à voir avec toute cette histoire, mais non. Elle était prête à aller faire une visite guidée de l'église du coin par simple curiosité. Bon, soyons honnêtes, s'il avait réellement affaire à une autre créature que Raphaël, Renan ne mourait pas d'envie d'attirer son attention. Une seule créature possessive et curieuse lui avait suffi.

« Va pour l'église, je ne sors pas ma plume dès le premier rendez-vous. »

Ni sa plume, ni autre chose d'ailleurs. Mais la perspective d'avoir peut-être affaire à l'Archidémon l'empêchait de glisser des sous-entendus graveleux comme il en avait l'habitude. C'est donc en silence qu'ils quittèrent le bar pour se diriger dans la ruelle où le vent frais traînait toujours. Star City n'était pas une ville aussi froide que son village natale ce qui lui permettait de supporter un peu mieux la fraîcheur qu'une créature venue d'une autre dimension, mais il n'eut guère le temps de s'en vanter puisque sa collègue du moment s'éclipsa tout à coup en disparaissant dans les ombres. Inutile de préciser que le français se pétrifia en reconnaissant le mode de déplacement favoris de Raphaël : elle osait prétendre qu'elle n'avait rien à voir avec lui alors qu'elle utilisait exactement les mêmes pouvoirs ? Étant donné que la créature lui avait précisé que tous les démons n'avaient pas les mêmes, Renan n'avait aucune raison de soupçonner le fait qu'elle pouvait venir de la même dimension et il songea seulement au fait qu'elle se moquait ouvertement de lui et essayait de le provoquer à la moindre occasion.

Lorsqu'elle revint, il était encore perdu quant à la réaction à avoir : la planter et s'en-aller définitivement ? L'étriper sur-le-champ ? Appeler des agents de SHADOW pour s'occuper de lui ? Le regard qu'il posa sur elle dû certainement la renseigner sur le changement qui venait de s'opérer puisqu'elle l'interrogea comme si elle ne soupçonnait rien. Mût par une colère qui sommeillait depuis longtemps, Renan lui répliqua d'un ton où perçait clairement une hostilité prononcée :

« Tu n'es pas lui, mais tu as les yeux rouges et tu utilises exactement les mêmes pouvoirs que lui. Tu te fous de moi ? Je ne sais pas à quoi tu joues, mais j'en ai marre que tu essayes de me prendre pour l'imbécile de service ! »

La réaction semblerait certainement disproportionnée à la pauvre si elle n'avait effectivement rien à voir dans cette histoire, mais Renan se trouva relativement conciliant. Même si, sur la fin, il ne résista pas à l'envie de s'approcher d'elle pour tenter de la saisir par le col de sa veste histoire de la secouer un peu. Ce serait d'ailleurs la première fois qu'il lèverait la main sur elle depuis la mort de Cornelia !
 
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Ich will eure Stimmen horen, Ich will die Ruhe storen. ♦️ ©️ Rammstein



Message posté : Jeu 12 Jan 2017 - 21:17 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Casey eut un mouvement de recul quand Mister Parano se mit en colère, parce qu’il dégageait quelque chose de réellement et profondément dangereux. Les sourcils froncés, elle comprit que le démon en question possédait le même genre de pouvoirs qu’elle et qu’en se dématérialisant, elle n’avait fait que renforcer l’amalgame. Elle soupira.

Exactement les mêmes pouvoirs que lui ? Quoi, sérieusement, ton démon était un cauchemar issu de la dimension onirique comme moi ? Cauchemar, ombre, c’est logique que ça soit lié, non ?

Hélas pour Casey, elle s’enfonçait encore plus de cette manière, mais elle l’ignorait puisque pour une fois, elle était de totalement bonne foi. Quand il agrippa le col de son manteau, visiblement pour la coller au mur ou essayer de l’étrangler, elle le toisa, puis roula des yeux et se dématérialisa, pour réapparaître dans son dos, à un bon mètre de lui. En théorie, elle aurait pu l’encaisser sans problème avec sa peau élastique, mais Casey prenait grand soin de ne pas utiliser la mutation de Victoria en public. Elle n’était pas la seule femme élastique sur terre, mais la coïncidence serait trop grosse et vu la couverture médiatique entourant sa mystérieuse mise à la retraite, elle préférait ne pas prendre de risques. D’autant qu’elle ne connaissait absolument rien de cet homme et que Lukaz lui avait bien expliqué l’importance de rester discrète sur la provenance de son corps.

Pour cette raison, et contrairement à son habitude avec Dexter, elle n’encaissa pas et utilisa son pouvoir. Elle tendit ensuite la main bien à plat dans sa direction. A son annulaire brillait l’anneau d’invocation d’ombre offert par Lukaz. Mieux valait que la créature qu’il renfermait n’en sorte pas, parce que le carnage serait immédiat. Pour cette raison, elle essayait de calmer Mister Parano.

Stop ! Eh, j’ai accepté de te suivre dans cette fichue église, d’accord ? s’exclama-t-elle très vite. Je suis toujours partante pour y aller, à condition que tu n’essaies pas encore de me frapper. J’ai rien contre les préliminaires bizarres ou brutales mais je vois dans ton regard que tu es sérieux et vraiment prêt à faire quelque chose de dangereux. Je tiens à ce corps, okey ? Et toi, tu tiens au tien, j’en doute pas. Donc on respire un coup et on y va.

Casey le fixa, attendant sa réaction. Elle espérait que ça n’allait pas mal tourner mais elle ne pouvait pas le jurer, vu la crispation de ses traits et ce qu’il dégageait. Elle aurait très bien pu s’en aller tout de suite et disparaître, mais il était venu la trouver au Red Night, il y reviendrait et peut-être accompagné, cette fois. Autant se montrer coopérative, jusqu’à comprendre ce qu’il lui voulait et ce que ce démon avait bien pu lui faire pour le mettre dans cet état. Rien de très agréable, à son avis, mais elle doutait qu’un type pareil se confie sur le sujet.

Il s’appelait comment, ton archidémon ? demanda-t-elle pour essayer de l’apaiser un peu. Elle lui parlait d’ailleurs d’un ton très calme, le même qu’on utilisait pour les fous dangereux sur le point de faire une grosse bêtise. Moi, je te l’ai dit tout à l’heure, je m’appelle Casey. Et je suis une créature onirique, je viens de la mer des angoisses, je suis un cauchemar. Quand tu fermes les yeux et que tu fais de vilains rêves, c’est en partie à cause d’entités comme moi. Tu sais comment fonctionne la dimension onirique ? On est relié à tout un tas de plans matériels, c’est comme ça que je sais ce qu’est un démon et que je comprends l’amalgame, mais franchement, tu vas pas me faire croire qu’il n’y a personne qui contrôle les ombres, dans cette ville ? Rien que dans ma mémoire, je peux te citer trois vilains qui ont des pouvoirs comme ça… Bref, j’étais affiliée à l’ancienne âme de ce corps, et quand elle a cédé à la folie, j’ai pu venir et profiter de la vie à sa place. Je suis juste là pour le fun. Et, à ta manière, t’es vraiment délirant comme mec, j’ai envie de voir ce qui va se passer dans cette église, donc… On y va et on voit ensuite, deal ?

Les démons passent des pactes sans arrêt, non ?
Oups.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 13 Jan 2017 - 11:46 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Officier de la Pénombre
Officier de la Pénombre

Renan Le Guerec
Officier de la Pénombre

Personnage
« Quiproquo » ft. Renan  RangPseudo

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5144
ϟ Nombre de Messages RP : 1753
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 35 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Joueur
« Quiproquo » ft. Renan  RangPseudo

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5144
ϟ Nombre de Messages RP : 1753
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 35 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Ombres, cauchemars, c'était lié en un sens oui, même si Renan avait rencontré bien des méta-humains qui n'étaient liés qu'à l'un ou qu'à l'autre ! Et leurs capacités ne ressemblaient pas à celles de l'Archidémon, sans ajouter qu'ils n'avaient pas les yeux rouges et ne possédaient pas les corps de jolies rousses pour se faire plaisir. Donc non, la situation n'était pas la même à ses yeux, surtout qu'il ne comprenait pas grand-chose à cette histoire de dimension onirique l'avouer lui coûtait beaucoup, mais il ne voyait pas trop quoi faire d'autre. D'un ton toujours aussi revêche, il répliqua :

« C'était un Archidémon issu de l'Enfer, le fils de Bélial, je ne vois pas quel rapport il aurait avec ton histoire. »

Peut-être que la dimension onirique était liée à l'enfer ? Pour ce qu'il en savait ! En tous les cas, ce n'était pas ces quelques arguments qui allaient le faire changer d'avis puisque Renan s'approcha pour agripper son col dans l'optique de lui saisir la gorge, mais avant qu'il n'y arrive, elle s'était à nouveau dématérialisée pour réapparaître dans son dos. Si elle décidait d'utiliser son pouvoir lié au feu, Renan espérait bien que l'esprit protecteur confié par Abigaïl allait l'en protéger : il n'avait plus aucune envie de subir ce genre de souffrance !

Sauf qu'elle se contenta de négocier une nouvelle fois, avançant qu'elle n'avait pas accepté de l'accompagner pour se faire agresser – ce qui était vrai – et qu'elle préférait donc qu'ils s'y rendent en paix. Oh, le français ne manqua pas de relever la menace voilée qu'elle glissa à propos du fait qu'il devait tenir à son corps, signe qu'elle ne savait rien de son immortalité ou de sa capacité à ses régénérer. À bien y réfléchir, il n'avait pas encore ces nana-robots dans le corps quand la créature avait disparue de sa vie, il ne pouvait donc pas le savoir, cela ne prouvait rien.

Son expression s'était légèrement apaisée et il ne tentait plus de l'attaquer, cependant il semblait clair qu'il ne lui faisait toujours pas confiance. Oh, elle méritait pourtant plus de considérations vu la manière dont elle s'échinait à lui faire comprendre qu'elle n'était pas ce fameux Raphaël. Ses arguments étaient valables et quelques années plus tôt, Renan l'aurait peut-être crue, mais cette fois-ci c'était différent. La créature démoniaque avait tellement abusé de sa « confiance » qu'il refusait de marcher dedans encore une fois. Il fronça finalement les sourcils lorsqu'elle eut terminé d'avancer ses arguments et haussa les épaules comme s'il n'était pas convaincu.

« Je ne vois pas vraiment la différence avec une possession. Quant aux autres qui utilisent les ombres, ils n'ont pas des yeux rouges, ne possèdent pas des belles rousses et ne gèrent pas des bars pas toujours très fréquentables. Mais passons, nous verrons rapidement si c'est bien la vérité. » Si elle réussissait ou non à entrer dans l'église. « Et il s'appelait Nechtaàn. Il s’appelle toujours aux dernières nouvelles. »

Renan n'avait jamais connu son nom véritable avant de contacter une démonologue qui l'avait provisoirement aidé à entrer en contact avec lui, mais ce n'était pas pour autant que tout risque était écarté. Car c'était ainsi que le français voyait le retour de la créature.

D'un geste de la main, il fit signe que c'était sans importance et se détourna d'elle pour se diriger vers la ruelle devant eux. Suivant le trottoir, il prit la direction de Little Italy qui se trouvait non loin d'ici. Il ne leur fallut pas plus d'un quart d'heure de marche dans l'atmosphère fraîche de la ville avant d'arriver aux abords du quartier. L'église était visible d'assez loin et le breton ne s'arrêta que lorsqu'ils se retrouvèrent face à la porte. Pivotant pour faire face à la rousse, il désigna l'entrée d'un geste de la main.

« Les dames en première. »
 
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Ich will eure Stimmen horen, Ich will die Ruhe storen. ♦️ ©️ Rammstein



Message posté : Ven 13 Jan 2017 - 16:36 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Quoi que Casey puisse dire, Mister Parano s’obstinait à refuser de la croire et à démonter ses arguments un par un. C’en devenait frustrant, d’autant qu’il sous-entendait que le Red Night n’était pas un établissement fréquentable, ce qui lui valut une moue outrée en retour. Elle fronça les sourcils, croisa les bras sous sa poitrine puis secoua la tête. Bon, sur le fond, il n’avait pas tort, mais il n’était pas supposé être au courant pour le sous-sol, à moins d’appartenir au Cartel… Était-ce le cas ? Elle aurait bien aimé poser la question, mais ça manquait cruellement de subtilité et ce n’était pas dit qu’il lui réponde honnêtement.

Enfin, au moins le renseigna-t-il sur le nom de la créature et accepta-t-il d’aller jusqu’à l’église la plus proche pour faire un test. Il se mura dans un silence de plomb tout le long du chemin, si bien que la promenade ne fut pas vraiment agréable. Casey en profita pour réfléchir à sa situation et à comment la désamorcer. Elle ne s’était jamais rendue dans une église auparavant et elle ignorait sur ces endroits risquaient de mal réagir avec sa nature de créature onirique. Elle allait le découvrir bientôt, mais si c’était le cas, elle en rajouterait une couche et ce serait impossible de convaincre ce type qu’il se trompait.
D’ailleurs, qui était Mister Parano ? Quel genre de type fréquente un Archidémon ? Il dégageait une aura dangereuse, sa proximité déclenchait le sixième sens de Casey, qui n’avait rien de surnaturel. C’était juste… Une intuition, un feeling. Peut-être parce qu’elle n’appartenait pas stricto sensu à l’espèce humaine, mais elle parvenait à distinguer les personnes cleans des autres, avec une marge d’erreur, évidemment.

Mais, plutôt que de s’enfuir (et risquer de le voir mettre son affaire en péril) et d’avoir peur, elle était titillée par la curiosité et voulait connaître les détails de son histoire avec la créature, ce fameux Nechtaàn. Après tout, s’il avait pu les confondre, d’autres le pourraient aussi et, en prime des ennemis de Noctis, elle allait peut-être récupérer ceux d’un archidémon. Mieux valait s’informer et compter sur son technopathe pour boucher les trous. Casey avait un plan, une idée franchement bancale, mais qui pourrait fonctionner avec un peu de chance. Elle avait confiance en ses pouvoirs et, au pire, si la situation dégénérait, elle invoquerait la créature dormant dans son anneau.
Elle espérait juste que ce mutant ne maîtrise pas la lave ou le feu. Roulette russe, le retour.

Ils arrivèrent devant l’édifice religieux et Mister Parano l’invita à grimper les marches la première. Elle sourit, retint la remarque qui lui brûlait les lèvres sur le fait de ne pas en profiter pour mater ses fesses, puis s’exécuta. Elle poussa ensuite le double battant en bois de l’endroit, toujours ouvert à cette heure-ci. Étonnant… Elle inspira et posa son premier pied sur le sol consacré.
Il ne se passa…
Rien.
Ouf.
Les pas suivant furent plus assurés. Elle s’avança sur l’allée centrale, entre deux rangées de bancs en bois, et contempla les magnifiques vitraux. Certains étaient cassés et recouverts par du carton pour essayer de le masquer. Un sale courant d’air soufflait dans sa nuque et le Christ agonisant les surplombait. Elle bascula la tête pour l’observer et elle ressentait une drôle d’émotion. Aucun rapport avec une quelconque nature démoniaque, c’était plutôt comme si elle percevait l’aura de sainteté. Instinctivement, elle n’eut plus envie de parler et elle en oublia presque Mister Parano, jusqu’à ce qu’il la rejoigne.

Bon, je ne suis pas partie en fumée. Je suppose que c’est une bonne chose ? demanda-t-elle en se retournant pour lui faire face. Un vilain sourire, qu’elle réservait usuellement à Dexter, apparut sur ses lèvres. En même temps, il y a quand même de grandes chances pour que ce soient des conneries, ces histoires de lieux saints… Tu ne trouves pas que c’est l’endroit parfait pour une mise en scène ? susurra-t-elle.

Elle ne connaissait rien du caractère de la créature, en dehors de ce que Mister Parano lui avait dit. Elle ne connaissait pas les petits surnoms qu’ils se donnaient, ni leur passif, mais cette phrase à double sens allait soit exciter son interlocuteur et le pousser à parler (ou agir), soit provoquer le déclic, pour qu’il se rende compte que tout ça ne rimait à rien. Dans un cas comme dans l’autre, Casey se tenait prête à se défendre, très stimulée par cette drôle d'histoire. Elle mourrait d'envie d'en connaître le fin mot !

A ta place, j'aurais quand même sortit ta plume, pour être certain.

Elle gloussa.
Oups.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 13 Jan 2017 - 21:03 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Officier de la Pénombre
Officier de la Pénombre

Renan Le Guerec
Officier de la Pénombre

Personnage
« Quiproquo » ft. Renan  RangPseudo

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5144
ϟ Nombre de Messages RP : 1753
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 35 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Joueur
« Quiproquo » ft. Renan  RangPseudo

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5144
ϟ Nombre de Messages RP : 1753
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 35 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Très honnêtement, Renan s'attendait à ce qu'elle soit éjectée à l'instant où elle avait posé le pied sur le sol de l'église. Mais bon. Elle parvint à marcher et à emprunter l'allée centrale en contemplant les environs comme si elle était en pleine visite guidée. Peut-être que, finalement, cette fille n'était rien de plus que ce qu'elle prétendait être ? Tesla avait un caractère très... têtu quand il s'y mettait, mais pas au point de ne pas reconnaître lorsqu'il se trompait quelque part ! Raphaël avait pesté comme jamais lorsqu'il avait senti la plume d'archange, c'était d'ailleurs ce qui avait causé leur grosse dispute qui avait coûté la vie à Cornelia ! Par logique, Renan avait donc compris que tout ce qui touchait à la religion de manière générale devait lui nuire, d'où le fait qu'il se mettait à douter en la voyant observer les environs avec autant de calme.

Renan emprunta à son tour l'allée de l'église, rejoignant la jeune femme au milieu du bâtiment. Elle fanfaronnait, mais il devait admettre qu'il le méritait. Un bref sourire passa sur ses lèvres alors qu'il songeait réellement au fait qu'il s'était trompé... du moins l'espace de quelques secondes. Puis un sourire étrange apparut chez son interlocutrice et poussa Renan à froncer les sourcils d'un air méfiant. C'est au moment où elle déclara que ces histoires n'étaient peut-être que des conneries qu'il se demanda s'il n'avait pas vu juste depuis le début. Ses prunelles mordorées se teintèrent de méfiance, puis de colère lorsqu'elle termina en gloussant. Glousser... c'était la marque de fabrique de l'Archidémon !

« Espèce de.... »

Sa mâchoire se contracta alors que ses émotions reprenaient le dessus. Il n'y avait qu'avec l'Archidémon qu'il perdait ainsi le contrôle et qu'il se laissait aller à ses bas-instincts. Levant la main, le trentenaire fit apparaître du métal sous la forme d'une longue barre qui se précipita vers la rousse pour tenter de s'enrouler autour de son cou. C'était aussi une nouveauté que Raphaël ne pouvait pas connaître : Renan avait développé cette capacité après la disparition de la créature et il avait encore besoin de métal à proximité pour utiliser ses pouvoirs.

Il ne serait pas étonné qu'elle se défasse de son emprise pour se matérialiser plus loin, mais ce n'était pas bien important. L'essentiel restait de le remettre à sa place et de lui faire comprendre qu'il n'allait pas s'en tirer aussi facilement, voire ne pas s'en tirer du tout.

« Qu'est-ce que tu t'imaginais ? Que j'allais te laisser revenir comme ça, la bouche en cœur pour essayer de me rouler encore une fois ? » Inutile de le cacher maintenant qu'il avait la certitude que c'était elle. « Je ne sais pas comment tu t'es débrouillé pour partir de l'Enfer, Abigaïl m'avait assuré que tu y pourrirais, alors j'imagine que tu as encore dû baiser les pieds d'une démonologue pour qu'elle accepte de te tirer de là ? » C'était la solution la plus évidente. « Tu aurais dû rester là-bas, même si tu ne supportais pas le traitement qu'ils te faisaient subir, crois-moi : c'était bien plus agréable que ce qui t'attendra ici. »

Il était à deux doigts d'enchaîner avec une nouvelle attaque, mais se retint histoire de voir ce qu'il allait dire pour sa défense. Même si rien ne pourrait le convaincre, il en était certain.

Spoiler:
 
 
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Ich will eure Stimmen horen, Ich will die Ruhe storen. ♦️ ©️ Rammstein



Message posté : Sam 14 Jan 2017 - 9:47 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Visiblement et malgré elle, Casey parvenait à ressembler à cette créature que Mister Parano détestait tellement. A son avis, il avait surtout tellement envie qu’elle soit ce Nechtaàn qu’il s’accommodait bien des différences flagrantes qui existaient entre eux pour ne se concentrer que sur les ressemblances. Soit ! Casey en profitait pour en apprendre davantage sur cette drôle d’histoire et pour combattre quelqu’un de dangereux pour la seconde fois de sa vie. La première, ç’avait été ce pseudo gang qui pensait judicieux de lancer une expédition punitive contre Noctis, afin de récupérer l’ancien Séraphia. Pas de chance, non seulement ils avaient trouvé une créature onirique cauchemardesque mais également, en prime, un dragon pas commode qui ne supportait pas d’être dérangé au milieu d’une discussion.
Pas de bol, n’est-ce pas ?

Elle se demandait quel type de pouvoir Mister Parano pouvait bien posséder et elle eut bientôt la réponse à sa question, quand une longue barre en métal (du moins à l’œil) apparut dans sa main. Était-il capable de créer le métal ou juste de le manipuler ? Elle jeta un coup d’œil circulaire et se dit qu’elle aurait peut-être mieux dû choisir son arène. Quoi que… L’endroit ne manquait pas de matière première, mais il faisait nuit et les ombres étaient présentes en quantité. Le terrain était donc plutôt neutre !
La barre de métal bougea d’elle-même et essaya de l’étrangler. Elle s’enroula autour de son cou, mais Casey se dématérialisa avant qu’elle ne serre trop fort, avec un petit coucou de la main, histoire d’en rajouter une couche.

Abigaël ne sait pas tout. Tu vois, on ne peut faire confiance qu’à soi-même, tu aurais dû aller vérifier.

La voix venait de sa gauche, elle était réapparue sur l’un des bancs où elle s’était tranquillement installée, les jambes croisées.
Oui, il aurait pu vérifier lui-même et concrètement, si cette créature le hantait à ce point-là, il aurait dû ! Et s’il l’avait fait, il ne l’aurait pas agressée de cette manière. Casey ignorait totalement qui était cette Abigaël mais, par déduction, elle comprit que ce devait être une magicienne, peut-être avec des liens démoniaques ? Était-elle vraiment importante dans cette histoire ?

Et qu’est-ce qui attend, ici ? Je veux dire, objectivement, l’Enfer est supposé être la pire chose qui existe et je doute que quiconque ait les moyens de faire pire. Sauf si tu caches quelque chose de plus, Metal Man ? Oh non attend, attend… Man of Steel ? Non non attend, je suis sûre que je peux trouver mieux que ça. Quoi que, ton corps est dur aussi ou tu te contentes de jouer avec ?

Avec le métal, bien entendu, mais elle ne se rendait pas compte du double sens de sa phrase. Casey s’était déjà envoyé en l’air, toutefois elle ne maîtrisait pas les subtilités sociales qui s’y rapportaient.

La barre métallique revint à la charge et elle se laissa attraper, amusée. Elle lui sourit pendant que le lien se serrait à nouveau autour de sa gorge, la maintenant sur le banc, heureusement en position assise. Dans le cas contraire, ç’aurait pu être le début d’un mauvais film porno.

A ta place, j’éviterai de serrer trop fort, Mister Parano. Ouais, c’est définitivement celui qui te va le mieux… Donc, j’éviterai de serrer trop fort, parce que tu ne vas pas du tout aimer le résultat. Tu devrais plutôt en profiter pour vider ton sac, tu ne trouves pas ? Promis, je ne disparais pas.

Évidemment, elle ignorait tout de son immortalité, et lui ignorait tout de l’anneau à son doigt. Percevait-il la puissance magique qui vibrait depuis son annulaire droit ? Irait-il trop loin jusqu’à en sortir la créature de l’Umbra, intangible, aux griffes acérées et au toucher vampirique dévastateur ?
Peut-être.
Ou peut-être pas.
Casey n’avait pas l’air perturbée ou effrayée. Elle souriait tranquillement en attendant la suite, et pas parce qu’elle jouait le rôle d’un démon. Tout ça l’amusait vraiment.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 14 Jan 2017 - 14:17 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Officier de la Pénombre
Officier de la Pénombre

Renan Le Guerec
Officier de la Pénombre

Personnage
« Quiproquo » ft. Renan  RangPseudo

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5144
ϟ Nombre de Messages RP : 1753
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 35 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Joueur
« Quiproquo » ft. Renan  RangPseudo

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5144
ϟ Nombre de Messages RP : 1753
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 35 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Abigaïl était puissante, Renan le savait. Elle avait réussi à annuler le lien que Raphaël avait instauré entre eux et elle l'avait « sauvé » de son emprise, ce qui était une raison valable pour que Renan considère qu'elle savait ce qu'elle faisait. D'ailleurs, il n'aurait pas pu le vérifier en personne même s'il l'avait souhaité pour la bonne et simple raison qu'il n'avait pas la capacité de voyager jusqu'en Enfer. La démonologue lui avait fait voir la créature, plus semblable à une sorte de blob informe qu'à un démon d'ailleurs, mais rien ne lui disait que c'était définitif.

Il fronça les sourcils, toujours aussi contrarié, observant les environs en essayant de voir où elle se trouvait désormais. Son regard accrocha rapidement sa silhouette alors qu'elle était installée sur un banc, les jambes croisées. La provocation suivante ne manqua pas de lui faire penser à Raphaël pour la bonne et simple raison que la créature aimait particulièrement glisser des sous-entendus graveleux dans leurs conversations, même si ce n'était pas volontaire de la part de la jeune femme. Disons que sa colère l'aveuglait, sans quoi il aurait aussi remarqué qu'elle ne lui avait pas encore glissé de « patron chéri » et qu'elle avait appelé Abigaïl par son prénom alors que l'Archidémon la détestait suffisamment pour lui offrir des qualifications moins agréables.

« Tu devrais le savoir. »

Ce qui était parfaitement vrai. Qui plus est, il se sentait suffisamment en colère pour ne pas avoir envie de se repasser tout le film de cette dernière année ! Au lieu de cela, Renan préféra enrouler à nouveau sa barre de métal autour du cou de la rousse, prêt à lui briser la nuque ne serait-ce que pour avoir la satisfaction de le renvoyer en Enfer. Mais quelque chose lui disait qu'elle risquait de se dématérialiser avant qu'il n'y parvienne. Au lieu de cela, le français décida de garder une simple pression autour du cou de la rousse, l'empêchant de se mettre à l'aise, mais sans baisser les armes pour autant. Mâchoire contractée, regard assassin, il brûlait d'envie de lui effacer le sourire qu'elle arborait à coup de barre de métal, mais se contrôla.

« Pas aimer le résultat ? Je pourrais éventuellement te briser la nuque, ce serait une vision suffisamment agréable pour me satisfaire durant quelques instants. Alors, je crois que j'aimerais le résultat, si. » Il le fusilla du regard. « Tu veux que je vide mon sac ? Ne me fais pas croire que tu ne sais pas ce qui me contrarie. On a eu cette discussion des dizaines de fois, sauf que cette fois-là tu avais visiblement l'intention de t'en tirer sans honorer ta part du marché. »

Sa voix vibrait d'une colère et d'une haine non feinte. Il ne se souvenait pas d'avoir été autant en colère au moins une fois dans sa vie. Pourquoi ? Parce que l'Archidémon l'avait manipulé et qu'il s'était laissé avoir comme un gamin. Pour un type qui pensait être le roi des manipulateurs, inutile de dire qu'il avait du mal à l'avaler. Il ne se sentirait bien qu'une fois que les scores auraient été remis à zéro, mais il devait encore trouver comment s'y prendre.
Approchant de quelques pas, le trentenaire s'arrêta assez près d'elle.

« Le problème, c'est que tu m'as promis monts et merveilles, je m'appuyais sur toi pour la suite de mon projet et je comptais sur notre collaboration. Je t'ai donné beaucoup de choses, beaucoup plus que je ne voulais d'ailleurs, j'ai même accepté de dépasser mes limites habituelles et de te laisser une liberté à laquelle tu n'aurais pas eu droit. J'ai investi tout ce que j'avais dans cette relation pour que tu ne te lasses pas et toi, tu juges utile de mourir stupidement et de te faire enfermer en Enfer. » Il fronça les sourcils. « J'ai dû payer cher pour me débarrasser des souvenirs que tu m'avais laissé et tu oses revenir comme une fleur et me faire croire que tout va bien dans le meilleur des mondes ?? Tu croyais sincèrement que je te laisserais revenir tranquillement pour tout reprendre comme avant ? »

La colère était palpable, mais il décida tout de même de rester maître de lui-même, attendant de voir la réaction et les arguments qu'il aurait avant de décider comment agir.
 
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Ich will eure Stimmen horen, Ich will die Ruhe storen. ♦️ ©️ Rammstein



Message posté : Sam 14 Jan 2017 - 19:48 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Tu n’auras pas le temps de me briser la nuque, répondit-elle tranquillement.

Aucune trace de fanfaronnade dans ses propos, Casey se contentait d’être sincère. Objectivement, elle adoptait sa forme d’ombre en une fraction de seconde, plus rapidement qu’un battement de cœur. Et comme si ça ne suffisait pas, son corps d’emprunt était une mutante élastique. Il pourrait l’empêcher de respirer, comme Dexter l’avait déjà fait, mais pas briser ses os. Et d’ici à ce qu’elle étouffe, elle se serait dématérialisée sans le moindre problème. Ses menaces étaient une impasse et il le découvrirait bien assez tôt, si toutefois il tentait le coup. Pourtant, Casey était certaine qu’il se tiendrait tranquille. Une sorte d’intuition, vu la façon dont il sautait sur l’occasion pour vider son sac. Après tout, il n’en avait jamais eu l’occasion et on sous-estime souvent le pouvoir thérapeutique de quatre vérités balancées en pleine poire d’un individu qui l’a mérité.
Bon, elle ne l’avait pas à proprement parlé mérité, mais puisqu’il voulait qu’elle soit Nechtaàn, elle pourrait bien l’être quelques minutes. Juste le temps qu’il extériorise, et qu’elle en apprenne plus sur cette étrange histoire.

Oui mais cette fois, j’écoute vraiment, tenta-t-elle.

De ce qu’il lui avait dit de la créature, ça n’avait pas l’air d’être son fort. D’autant qu’ils avaient eu cette conversation « des dizaines de fois » sans grand résultat. Elle l’écouta donc avouer qu’il comptait sur ce démon pour son projet (mais quel projet ?) et que ce dernier lui avait promis tout un tas de choses, sans jamais les tenir. Quoi, précisément ? Et jusqu’où Mister Parano avait été pour satisfaire la créature ? Sans doute très loin, il suffisait de voir à quel point ça le mettait en colère que tous ses sacrifices aient été vain.
Quant à cette histoire de souvenir, elle ne voyait pas du tout de quoi il pouvait s’agir et ignorait comment le demander sans se faire griller. Elle se contenta donc de le fixer, jusqu’à ce qu’il ait terminé…

Ce n’est pas un peu contradictoire, ce que tu dis, Mister Parano ? Parce que menacer de tuer une personne avec qui tu as un marché en cours, dont tu as tellement besoin visiblement, assez pour te mettre en rogne comme ça, ce n’est pas le meilleur moyen d’obtenir ce que cette personne te doit. Si tu le tues, tout est perdu et tu as fait tout ça pour rien. C’est ballot quand même.

Casey mima la réflexion. Ou plutôt, elle exagéra sa mimique pour qu’il comprenne bien qu’elle était en train de songer à quelque chose. Elle pencha la tête sur le côté, autant que l’étreinte le lui permettait, tout en prenant garde à simuler d’avoir un corps normal. Autant que possible, elle préférait ne pas se reposer sur la mutation de Victoria.

J’ai l’impression que tu ressens énormément de frustration, que tu as un sentiment d’inachevé qui te ronge et que tu supportes très mal l’idée que quelqu’un a pu te rouler, parce que tu as un ego de la taille du Grand Canyon. Le fait est que, parfois, on tombe sur plus fort que soi et on n’y peut rien. L’admettre est déjà une force, parce que si tu en as conscience, tu peux travailler dessus. Tu devrais plutôt te dire que Nechtaàn t’a appris une bonne leçon et que tu ne referas pas deux fois les mêmes erreurs, au moment où tu le croiseras. Et de rien pour la séance, c'est gratuit !

Elle lui adressa un clin d’œil.

Je suis curieuse, quand même… Parce que s’il a les mêmes pouvoirs que moi, le même job et le même goût pour les rousses –sérieux je préfère ne pas savoir ce que vous avez pu faire ensemble avec son corps- qu’est-ce qui t’empêche de me demander de l’aide pour ton truc mystérieux ? J’adore les trucs mystérieux et je me demande ce qui pousse un gars comme toi à vouloir le soutien d’un démon. J’espère juste que c’est pas un truc genre « si je te le dis je devrais te tuer »…

Il n’y avait plus qu’à espérer qu’il ait l’esprit assez vif pour comprendre qu’elle n’était pas ce démon qui se fichait de lui. Mais, dans le pire des cas, un peu de grabuge dans une église n’a jamais fait de mal à personne !
Quoi que.
 
Revenir en haut Aller en bas

 
« Quiproquo » ft. Renan
 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  SuivantRevenir en haut 
« Quiproquo » ft. Renan  Categorie_6« Quiproquo » ft. Renan  Categorie_8


« Quiproquo » ft. Renan  Categorie_1« Quiproquo » ft. Renan  Categorie_2_bis« Quiproquo » ft. Renan  Categorie_3
 Sujets similaires
-
» PARTY UP ft. Renan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
« Quiproquo » ft. Renan  Categorie_6« Quiproquo » ft. Renan  Categorie_8
Sauter vers: