AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Partagez|

Hakon J. Wodan ~ Little lost sunshine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar

Invité

Invité
Généralités
Feuille de RP
Sam 7 Jan - 16:19 Message | (#)

Informations Personnelles
ϟ Nom : Wodan
ϟ Prénoms : Hakon Jake
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Âge : 21 ans
ϟ Date de Naissance : 22 Avril 1995
ϟ Lieu de Naissance : New-York
ϟ Nationalité : Américano-scandinave
ϟ Orientation : Homosexuel
ϟ Métier : Etudiant
Administration
ϟ Avatar : Kurt Cobain
ϟ Crédits : Aki
ϟ Pseudo : Aki
ϟ Âge réel : 21 ans
ϟ Parlez-nous de vous : 'aime l'histoire de l'art, la mythologie, le tir à l'arc, je suis 20 000 séries, je suis un cinéphile avéré.
ϟ Comment avez-vous connu le forum ? Je voulais reprendre le rp, donc j'ai cherché et voilà ce que j'ai trouvé.
ϟ Que pensez-vous du forum ? Super forum ! les gens ont l'airs sympathique pour l'instant !
ϟ Quelques conseils à donner ? Nop, just have fun.
Historique
Vous savez parfois dans la vie ont fait des expériences qui nous changent du tout au tout. Je ne sais pas, comme par exemple devenir l'hôte d'une divinité Nordique.
C'est ce qui m'est arrivé et je peux vous dire que ce n'est pas une expérience des plus géniale. Je m'en souviens encore parfaitement ; j'étais en train de mourir dans le caniveau.

Non attendez ... Déjà, je dois vous raconter comment je me suis retrouvé en train de mourir dans un caniveau. C'est donc un flashback, dans un flashback, cette histoire commence fort !

J'ai grandi à New-York, grande ville, pas la capitale, mais encore plus vivante, presque comme un organisme à elle toute seule, une fourmilière gigantesque qui ne cesse de vivre, de bouger, de hurler, de rire et de pleurer. C'est dans ce décor de béton et de millions de vies en effervescence perpétuelles que ma mère à eu un enfant avec un Scandinave de passage, il faisait le tour du monde, c'était un voyageur, comme de ceux qui vivent dans leurs camping-cars et qui veulent faire le tour du monde avec seulement de pauvres moyens. L'ennui avec ce genre de personne, c'est qu'à moins de les accompagner dans ce grand voyage, ils finiront forcément par vous abandonner. C'est ce qui est arrivé, le pauvre bougre est parti, il a repris ça marche vers le reste du monde, vers d'autre personne laissant ma mère seule et avec un enfant dans les bras. Aussi loin que je me remémore pourtant elle ne lui en à jamais voulu, elle ma toujours parler de lui comme d'une personne extraordinaire qui lui avait fait connaître des choses et des histoires merveilleuses. Bien sûr, je n'étais pas de cet avis. Pour moi, ce n'était qu'un pauvre lâche qui était parti, qui c'était enfuis, un égoïste qui avait pensé d'abord à son plaisir personnel avant de penser aux autres. Je le détestais et pourtant pas moyen d'y échapper.

Ma mère m'avait même donné un nom à consonance scandinave en pensant à lui. Hakon (prononcer Hakonne), qui signifie "haut protecteur". Je me demande encore comment ce type à réussir à lui inspirer une idée quelconque de protection.

Sinon a part ça, je n'ai pas vraiment à me plaindre de mon enfance, ma mère s'est toujours bien occupée de moi malgré ses faibles revenues, on ne faisait pas grand choses ensembles hormis nos sorties camping en été pendant les vacances. Nous partions pendant 2 ou 3 semaines près d'un lac, nous pêchions, on se baladait et ma mère me racontait des histoires sur sa jeunesse, sur la famille ou sur mon père. J'adorais ses instants qui n'étaient qu'à nous. Perdu au milieu d'une forêt, les pins émeraude toisaient les nuages et semblaient défier les cieux eux-mêmes, l'eau plus claire produisait un agréable clapotis et le soleil réchauffait nos visages comme une invitation à une sieste bien méritée. Enfin loin du chaos et du tumulte de la ville, la nature semblait être un havre de paix que rien ne pouvais détruire. C'est lors de l'un de ses instants que ma mère me raconta une histoire sur mon père, histoire que j'allais bien sur oublier, mais qui allait revenir bien plus tard dans ma vie.

-Tu sais, un jour ton père ma parler de l'endroit où il venait. Un pays où il fait froid, mais qui apparement ressemble beaucoup à cet endroit. Un pays qui a été oublié par ses dieux. Le vieux Panthéon du Nord. Il y a un dieu là-bas qui s'appelle Frey, il est le dieu de la vie et de la fertilité, du soleil et de la chaleur. Cet endroit ma toujours fait penser à l'impression que l'on doit avoir en le rencontrant.

C'est aussi ce jour-là qu'elle m'a donné ce pendentif ou pendant une plaque de métal marqué d'un F, une rune, Fehu celle qui représente le dieu Frey dont elle venait de me parler. Elle appartenait à mon père. Ce qui occasionna immédiatement un refus de la porter de ma part, elle insista, me faisant promettre et j'ai promis ; j'ai donc passé le bijou autour de mon cou, le regardant avec un peu de dégoût avant de passer à autre chose.

À cette époque, j'étais jeune et j'allais rentrer au lycée, je me sentais comme tous les adolescents, invisibles, comme si rien ne pouvais m'atteindre, après tout. Le malheur n'arrive qu'aux autres non ? Et bien non, parfois le malheur vous touche personnellement, comme si soudainement le destin avait remarqué votre existence et c'était dit tient, il est beaucoup trop horreur, il faut que je détruise sa vie.
Les ennuis ont commencé avec la maladie de ma mère, violente et sournoise, ce déclarant au travail où elle est tombée dans les vapes. Des que j'ai eu l'information, je me suis hâté vers l'hôpital. D'après les médecins sont cœur avait lâcher pendant quelques instants, ils avaient réussi à la réanimer, mais avait dépisté une maladie du cœur qui indiquais surement que cela recommencerai. Le traitement était très cher et elle ne pourrait plus travailler pendant un moment, elle avait besoin de repos. Je crois que c'est surtout de la voir qui m'a choqué, elle était pale, de gros cernes sous les yeux, des tuyaux qui lui sortaient de partout, le bip redoutable et incessant de la machine. Je suis parti, courant vers l'extérieur, je ne voulais plus voir. J'avais besoin de me changer les idées et j'avais aussi besoin de trouver de l'argent. Les billets qui font tourner le monde et qui tournent avec le monde. Je n'avais pas le bac et je ne savais pas vraiment quoi faire. Trouver du travail était dur, j'ai cherché partout allant voir chaque commerçant, chaque personne. J'ai stoppé mes études alors que ma mère s'affaiblissait encore, je ne voulais pas la voir, je ne pouvais pas supporter de la regarder mourir à petit feu, je ne voulais pas penser au fait qu'a chaque instant sont cœur pouvait s'arrêter de battre.
C'est comme ça que ma vie a pris un tournant encore plus désastreux, un virage à 90° sur une route plein de verglas à 120km/h. Droit dans le mur. C'est le manque d'argent qui m'a poussé en premier jusqu'à la drogue. À New-York, c'est un des moyens les plus simples, bien que l'un des moins légaux de se faire de l'argent. J'ai pu enfin gagner de quoi commencer a payer le traitement de ma mère, elle allait mieux, mais ça n'a pas duré longtemps plus on avançait dans le temps, plus les années passaient et plus les médicaments étaient chers. En y repensant, je pense qu'elle avait deviné ce que je faisais et comment j'obtenais cet argent, je me souviens d'une phrase qu'elle ma lancer, le regard dur.

-Tu sais mon fils, parfois, il faut laisser les choses s'en aller, c'est le court naturel des choses. Ne donne pas ton âme pour en sauver une autre, tu es bien trop jeune pour ça.

Bien sûr, je ne l'ai pas écouté et je suis reparti. Les années ont passé. J'ai continué à descendre, cette fois, je ne faisais pas que vendre, je consommais aussi. J'avais trouvé un moyen efficace d'échapper aux problèmes et aux pensers noirs qui me tournaient autour de plus en plus comme une nuée de frelons qui ne cessaient d'essayer de me piquer droit au cœur. La drogue vous corrompt doucement, c'est une fausse amie, elle détruit peu à peu votre système nerveux et vous pousse dans les bras des enfers lentement. Comme lorsque l'on fait cuire un homard, on fait bouillir l'eau doucement pour ne pas qu'il se rende compte qu'il va mourir et finir dévoré.

L'état physique de ma mère se détériorait presque aussi vite que le mien maintenant, jamais je n'aurai assez d'argent, maintenant, j'en devais même à beaucoup de monde et je commençais à me faire des ennemis dans la rue. Est-ce que je m'en préoccupai encore ? Tel était la question ... Jusqu'à ce fatal jour de mars. Un flic est arrivé, j'ai couru pour m'enfuir, mais quand il m'a rattrapé, il ne m'a pas arrêté, il voulait juste me parler. Au sujet de ma mère. Elle était partie dans la nuit. Moi, je n'étais pas là, j'étais en train de chercher de quoi m'évader encore plus loin, je serrai mon poing. Le policier remuait les lèvres, mais je ne comprenais pas ce qu'il me disait.
Il se répéta alors que mes yeux s'embrumaient déjà de larmes amères, pleines de colères, envers moi-même et le reste du monde.

-Tu sais gamin, tu as besoin d'aides, j'en ai vu plein comme toi. Tu as du potentiel, ne le gâches pas comme ça.

Encore une fois, je n'ai pas écouté et je me suis renfermé, je me souviens vaguement avoir abattu mon poing sur ça figure et avoir décampé, avoir couru loin, très loin jusqu'à une ruelle où je me suis mis à genoux et où j'ai fondu en larmes, jusqu'à qu'il me semble n'en avoir plus aucune dans mon corps. Je me suis relevé, j'avais soif et j'avais faim. En même temps, j'avais envie de vomir, j'ai vomi. J'ai continué d'avancer dans la rue et les jours ont passé, monotone, vide, froid et gris. Je repensais parfois à l'époque où j'allais faire du camping. Une époque révolue, emporter par l'âge adulte et par le monde. J'en voulais au destin, au monde entier et à ma propre personne. Je ne lui avais pas dit au revoir, je ne l'avais pas écouté. J'ai plongé encore plus profondément dans les abysses. Je ne m'en suis jamais relevé et j'en suis mort, j'étais une loque humaine, abattue par toutes les substance illicite que j'avais ingurgité, je traînais ma carcasse quand ils me sont tombé dessus, une bande de gars, je leur devais de l'argent, ils avaient des couteaux et me menaçais. Je leur ai souri.

"Allez-y tuer moi, au moins je me sentirais sans doute mieux."

Et je me suis fait tuer. J'ai senti la lame transpercer ma poitrine, je suis tombé en avant, la douleur n'était pas le plus gros problème. Les synapses de mon cerveau devaient être tellement abîmées que je ne sentais plus rien, juste légèrement le sang coulé et la pluie qui me tombait dessus alors que je perdais la vie dans le caniveau. C'était enfin la fin, le misérable que j'étais n'allait être qu'un autre cadavre de droguer retrouver par la police.

C'est ce que je croyais, jusqu'à ce que je sente une odeur, une odeur de pins, des bois réchauffés par le soleil et que j'entende le clapotis d'un lac. Celui que j'avais connu auparavant. Je levais les yeux, je n'étais plus dans le caniveau, il ne pleuvait plus et devant moi se tenait un homme, habillé avec des toiles colorées, du rouge et du orange, une prestance que seulement peu de personnes ont. Il avait des cheveux de la couleur des blés juste avant la moisson, des yeux d'un bleu étrange qui ressemble à ce bleu que l'on voit au printemps quand la nature commence à ce réveillé de son sommeil hivernal. Il était beau sans aucun doute, une mâchoire carrée et un début de barde, il souriait un peu, comme s'il savait des choses et pas moi.

-Je suis mort, c'est ça ?

-Non, pas encore, mais bientôt ... Je suis Frey. J'ai connu ta famille, il y a bien longtemps.

Je jetais un regard aux pendentifs accroché à mon cou. Frey ? Comme le dieu de la mythologie Nordique ? J'étais encore en plein trip non ... Qu'est-ce qu'un dieu pouvait avoir à faire avec un drogué comme moi, une raclure dont personne ne se préoccupe ; je ne le croyais pas une seule seconde et le regard désabuser que je lui portais ne semblait pas le surprendre.

-Donc t'es un dieu hein, pouvoir divin et tout ça ... Et t'étais où hein ? Quand ma mère est tombée malade ? Quand elle morte ?

-Il y a des choses qu'on ne peut empêcher Hakon, certaines personnes meurent, d'autre vivant. C'est un cycle, avant que la nature ne revive au printemps, elle doit passer par la mort de l'hiver. Écoute, je t'offre une deuxième chance, rare sont les mortels qui en ont alors choisi bien. Laisse-moi m'incarner dans ton corps. Nous le partagerons, je te guérirais de cette addiction stupide, tu gagneras des pouvoirs extraordinaires, tu pourras faire des choses que peu de gens peuvent rêver de faire.

Cette fois, c'était à mon tour de sourire. J'ai appris en vivant dans la rue à me méfier de ce genre de propositions, il y a toujours une contrepartie. Ceux qui vous promettent des merveilles sont plus souvent des menteurs ou des gens qui vous veulent du mal, ils ne pensent qu'a leurs propres intérêts au fonds.

-Et la contrepartie, c'est quoi hein ? Je sais qu'il y en a une alors parle maintenant.

Le dieu se renferma, comme s'il n'avait jamais pensé un seul instant que j'aurais pu refuser sa proposition. C'est sûr que j'imagine que quand on est un être divin qui a vécu de nombreuses années, on ne se doute pas une seule seconde qu'un pauvre insecte en train de mourir puisse vous envoyer balader pourtant, c'était ce que je m'apprêtais à faire.

-Je suis le dieu qui préside à la vie, et même si cela ne voit pas, j'aime les humains. De grands dangers pèsent sur cette humanité. En échange de cette nouvelle vie que je t'offre, tu devras m'aider à sauver le plus de vie possible et à protéger les gens, tu seras mon véhicule dans ce monde matériel loin d'Asgard ... Tu vas mourir, et tu ne vas pas aller au Vahalla là où se retrouvent les fiers guerriers non, tu finiras aux tréfonds des enfers gardés par Hel, la déesse aux deux visages là où vont les lâches et les pauvres âmes.

Protéger le monde ? Moi un pauvre gamin perdu. Voilà qui me faisais bien rire. Je n'avais déjà pas réussi à me protéger moi-même. En même temps, maintenant que je n'étais plus sous l'influence des choses que j'avais avalées, j'y voyais plus clair. Je n'avais pas envie de mourir, devenir le pantin d'un être surnaturel en valait-il la peine ? Peut-être bien. Je fixais l'homme droit dans les yeux, il avait l'air sincère.

-Très bien, mais à une seule condition ! Je veux conserver mon libre-arbitre ! À cette condition, j'accepte !

Le dieu souri et une lumière dorée m'enveloppa, chaude, douce et apaisante, comme la lumière du soleil qui éclairait le lac où j'allais camper avec ma mère avant. Voilà qui me fit l'effet d'une madeleine de Proust. J'ouvrais les yeux dans le caniveau. Je ne saignais plus. Je me sentais bien, libre enfin de mon addiction. J'avais toujours mal au cœur à cause de tout ce qui m'était arrivé avant, mais c'était le départ d'une nouvelle vie. J'avais gagné des pouvoirs, j'étais plus résistant, plus rapide, plus fort qu'avant. Je pouvais guérir les gens avec mes mains et éclairer la nuit avec des flammes. Il y avait aussi cette épée dorée à côté de moi, summerbander. L'arme du dieu Frey capable de voler par elle-même au-dessus des champs de bataille. J'étais un homme nouveau et j'avais maintenant une mission et un but dans la vie. Aider les autres, c'est pour cette raison que j'ai déménagé à Star city, la ville des super-héros, s'il y avait un endroit où je pouvais accompagner ma destinée, c'était bien là-bas à moins que ce soit la main du dieu qui me guida dans cette ville.
Dossier Médical
ϟ Corpulence : Hakon n'est pas une montagne de muscles. Il fait du sport seulement pour ne pas prendre de graisse en trop et non pour augmenter sa masse corporelle. Il n'est pas très grand et ne mesure que 1m76.
ϟ Visage : Un visage atypique, assez pale, des cheveux longs et blonds qui lui tombent aux épaules. Une tête en ovale, des joues un peu enfoncés ainsi qu'un front un peu saillant. Deux yeux comme deux lagons incrustés. Pour finir des lèvres qui ont constamment l'air d’exécuter une moue boudeuse.
ϟ Particularités : Un pendentif avec une rune en forme de F qu'il tient de ça mère et qu'il porte la plupart du temps autour du cou.
ϟ Qualités et défauts : Hakon à autant de qualité que de défauts et parfois les deux sont la même chose, il faut juste changer de point de vue. Il est sarcastique la plupart du temps, ce qu'il considère comme un qualité, c'est son armure contre le monde extérieur. Tout comme la colère dans la quel, il préfère ce murer la plupart du temps. Sinon malgré cette indifférence qu'il semble posé sur toutes les choses de la vie, il reste une personne avec un grand cœur et un humour très personnel.
ϟ Goûts et dégoûts : Il aime qu'on le laisse tranquille, fumer une cigarette de temps en temps, l'art, surtout la musique. Au niveau de la nourriture, il adore la vanille, surtout la glace ainsi que le caramel au beurre salé.

Au niveau de ce qu'il déteste, on peut parler du bruit et des gens qui parlent pour ne rien dires, il supporte les imbéciles environs 5 secondes avant que ça patiente ne parte en fumée.
ϟ Rêves et peurs : Il ne rêve pas de grand chose, surement pas d'une belle maison avec une clôture blanche et un chien, il ne recherche rien en particulier si ce n'est le calme et la paix.
ϟ Quelle vision votre personnage a-t-il des autres ? Les autres ... Voilà un sujet intéressant, pour représenter la vision mentale qu'Hakon ce fait des gens, il existe une phrase simple "Tout le monde est coupable jusqu'à preuve du contraire." Il n'aime pas avoir à travailler en équipe, il préfère se débrouiller lui-même, de peur que les autres le gène ou se fasse tuer pendant la même occasion. Il sait bien sur rester courtois et ne pas vexer sont interlocuteur, enfin jusqu'à un certain point, il faut éviter de le chercher sinon il pourrait lancer une réplique ou deux qui ferraient mal.

ϟ Où se placerait-il dans l’échelle qui va du Super-Vilain au Super-Héros ? Il n'est pas un vilain, il aide les autres, il les protège, à cause du commandement du dieu Frey, mais aussi parce qu'il ne veut pas revoir quelqu'un souffrir à cause d'un destin tragique. Il ne supporte pas qu'on fasse du mal à quelqu'un sans raison valable ou qu'on s'attaque à plus faible que soit.

ϟ Est-il prêt à tout pour arriver à ses fins ? Il sera retissant à toi quelqu'un, mais si ça vit est en danger, il n'hésitera pas un seul instant à éliminé la personne qui se trouve devant lui. Il dit que parfois ce n'est pas de perdre une partie de son âme l'important, mais de savoir là qu'elle, il utilisera la violence ou non en fonction de la personne qui se trouve devant lui.

ϟ Serait-il prêt à blesser ou tuer pour gagner un combat ? L'important dans un combat, c'est de s'en sortir en vie, on ne commence pas un combat à la légère alors oui, il sera toujours près à blesser ou même à tuer son adversaire. Mieux avoir l'air d'un mec borderline vivant que d'un mec cool dont le cadavre est en train de refroidir.

ϟ Pourra-t-il user de violence pour se sortir d'une situation de crise ? Oui, il usera de la violence, même si parfois le dieu qui lui donne ses pouvoirs est en désaccord avec cette violence qu'il privilégie. C'est toute la nature complexe de leurs relations. Hakon pense que la fin justifie les moyens et quand dans une situation de crise, la moindre hésitation peu vous faire tout perdes.

Super Dossier
ϟ Groupe et raisons : Indépendant : il ne veut pas se mêler aux autres, il le générait et il ne leur ferrait pas confiance. Il ne voudrait pas d'eux pour assuré ses arrières et il n'a pas envie d'avoir à protéger encore plus de monde.

ϟ Pouvoirs et capacités : Les pouvoirs d'Hakon sont liés au dieu du Panthéon Nordique Frey, dieu de la fertilité, de l'été et du renouveau. Il en tir :
- Une vitalité plus grandes que celles des êtres humains normaux. (Régénération stade 1)
- Un pouvoir de soin grâce à l'imposition des mains.
- Une grande résistance qui s’exerce dans beaucoup d'atmosphères différents. (Super-résistance 4T)
- Son pouvoir le plus dangereux reste Summerbrand, l'épée de Frey, faite d'or, elle possède l'étonnante capacité d'aller attaquer d'elle-même sans qu'Hakon est à la manipuler, elle vole sur le champ de bataille et va pourfendre ses ennemis. Le seul inconvénients est qu'une fois que l'épée reviens dans ça main, il accumule la fatigue comme s'il avait lui-même effectuer les prouesses de l'épée.

ϟ Surnom et costume :
Informations Complémentaires


Dernière édition par Hakon J. Wodan le Sam 7 Jan - 17:26, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas

Cartel Rouge
avatar

Casey Ní Grimm

Cartel Rouge
Généralités
℘ Noctis ℘

ϟ Nombre de Messages : 2517
ϟ Nombre de Messages RP : 390
ϟ Crédits : avatar (c) BABINE gif (c) tumblr
ϟ Doublons : Ando Takashi
ϟ Célébrité : Emma Stone
ϟ Âge du Personnage : 27 ans
ϟ Statut : Atteinte d'une addiction olympienne ravageuse.
ϟ Métier : Propriétaire & Gérante du « Red Night »
ϟ Liens Rapides : PrésentationLiensRPsTéléphoneDestinJournal intimeExploitsCartes.


3 roses de Lukaz ♥ 2 roses de Dante ♥ 1 rose de Raphaël ♥ 1 rose de Susan ♥ 1 rose de Barrett ♥
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 4
ϟ Particularités Physiques:
Sam 7 Jan - 16:52 Message | (#)

Bienvenue sur le forum Hakon

Voilà longtemps que je n'avais pas vu Kurt en avatar sur un forum '.' Ça me fait bizarre XD
Bonne chance pour ta fiche ! Ah et si je peux me permettre un petit conseil, pense à lister tes pouvoirs en tirets pour faciliter la vie des administrateurs o/

Au plaisir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Feel it comin' in the air and the screams from everywhere. I'm addicted to the thrill. Can't be scared when it goes down got a problem, tell me now. Only thing that's on my mind is who's gonna run this town tonight? We gonna run this town. (c) run this town - rihanna, kanye west & jay-z

Indépendant Neutre
avatar

Dante Visconti

Indépendant Neutre
Généralités
De Principatibus

ϟ Nombre de Messages : 7096
ϟ Nombre de Messages RP : 666
ϟ Crédits : Miss Victory
ϟ Doublons : /
ϟ Célébrité : Francisco Lachowski
ϟ Âge du Personnage : Antédiluvien
ϟ Statut : /
ϟ Métier : Fondateur et patron secret de la Rose des vents ; propriétaire de Fragonard - Parfums et cosmétiques ; propriétaire du Jardin du Dragon
ϟ Liens Rapides :     


    PrésentationRPLiens
    JournalDestinExploits
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 6
ϟ Particularités Physiques:
Dim 8 Jan - 0:32 Message | (#)

Sois donc officiellement le bienvenu parmi nous !

Ta fiche sera étudiée (hihi) sous peu ! Tu as déjà trouvé le chemin de la CB et j'espère que ton personnage se fera une place durable à Star City ! Freyr Prends donc une cookie !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


 

Agent Junior de l'UNISON
avatar

Barrett Anderson

Agent Junior de l'UNISON
Généralités
Linguistic Nerd

ϟ Nombre de Messages : 1165
ϟ Nombre de Messages RP : 220
ϟ Crédits : L.
ϟ Doublons : Atia César
ϟ Célébrité : Josh Hutcherson
ϟ Âge du Personnage : 22 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Analyste linguiste
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 1
ϟ Particularités Physiques:
Dim 8 Jan - 10:35 Message | (#)

Je te souhaite à nouveau la bienvenue sur le forum !

C'est un personnage intéressant que tu proposes, et c'est vrai que l'avatar choisi est peu commun.
Bon courage pour ta validation !

Des origines scandinaves !!! La classe ! Si jamais Hakon a des restes de langues vikings en tête, Barrett et lui pourront causer autour d'une bière, comme de vrais bonhommes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar

Invité

Invité
Généralités
Feuille de RP
Dim 8 Jan - 18:26 Message | (#)

Bienvenue à toi !

C'est la première fois que je vois Cobain en avatar, j'aime !
Et vive les dieux nordiques !
Revenir en haut Aller en bas

Maître du Jeu
avatar

Le Maire

Maître du Jeu
Généralités
Le Maire

ϟ Nombre de Messages : 9077
ϟ Nombre de Messages RP : 1
ϟ Crédits : Renan
ϟ Célébrité : Aaron Eckhart
ϟ Âge du Personnage : 47 ans
ϟ Statut : Marié
ϟ Métier : Maire
ϟ Liens Rapides : Notice
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 5
ϟ Particularités Physiques:
Dim 8 Jan - 20:32 Message | (#)

Bienvenue à toi sur le forum !

Tout d'abord, il pourrait être utile de relire ta fiche afin de corriger les fautes parce qu'il y a pas mal d'erreurs comme la confusion a/à, on/ont, sa/ça, etc. Ça devient notamment gênant pour la lecture dans le dossier médical quand certaines phrases présentent presque des fautes à tous les mots.

J'en viens maintenant à la modération de ton histoire. Elle présente malheureusement plusieurs problèmes. Tout d'abord, il n'y a pas la moindre mention du contexte dans ta fiche. Pourtant, c'est clairement demandé ici :

Citation :
Star City est un forum au contexte inventé et de ce fait, vos personnages peuvent prendre part aux événements de l'histoire sans que cela ne soit un problème. Bien entendu, il n'est pas possible de s'approprier un élément particulier, mais il est tout à fait possible d'y participer. En dehors de cela, il faut aussi noter que tout événement d'importance va nécessairement toucher votre personnage et donc, on doit en retrouver des mentions dans votre fiche ! Que ce soit une guerre, un attentat terroriste ou un séisme, un événement d'ampleur à toujours un impact, quel qu'il soit, sur nous. Il en va donc de même de vos personnages et quand des vaisseaux aliens s'approchent de la Terre et qu'on en parle partout à la télé, il paraît peu probable qu'on continue à vivre comme si de rien n'était ! Tenez-en compte et faites donc des références au contexte (historique ou récent) dans votre fiche !

Il faudrait donc corriger tout ça !

Ensuite, toute la partie en lien avec le dieu Frey pose un gros problème, c'est qu'elle n'est absolument pas possible en l'état. En effet, dans notre contexte, il existe quelque chose qui s'appelle le Pacte et qui empêche les dieux d'intervenir sur la Terre donc en aucun cas un dieu pourrait contacter un humain et encore moins se servir de lui comme hôte. Du moins, pas tel que tu le décris puisqu'il y a quand même des options, comme c'est par exemple le cas du personnage d'Horus mentionné dans l'encyclopédie. Il te faudra donc trouver une autre piste si tu souhaites conserver ton idée ! Au passage, j'ajouterais aussi qu'avoir un personnage qui est l'hôte d'un dieu en fait en quelque sorte un dieu et les fiches des dieux imposent des critères précis mentionnés dans ce sujet :

Citation :
Note : jouer une divinité demande la rédaction d’une fiche de présentation de bonne qualité. Il faut bien entendu qu’elle respecte un minimum les mythes et les légendes associés à la divinité en question, mais il faut aussi que l’histoire compte un minimum de 1300 mots (2000 mots dans le cas d’une fiche RP).

Il faudra donc aussi parler du dieu, de son histoire et bien entendu, il faudra expliquer comment il peut revenir sur la Terre et surtout pourquoi. Par définition, un dieu scandinave ira plutôt s'occuper des terres scandinaves donc pourquoi se rendre à Star City ? Ce n'est qu'un exemple des choses auxquelles il faudrait réfléchir.

J'ajouterais que l'explication du voyage à Star City pour le principe d'aider les autres ne tient pas vraiment la route. Star City est la ville où il y a la plus grande concentration de super-héros donc par définition, c'est l'endroit où il y a le plus de monde pour aider. Pourquoi ne pas rester à New-York pour apporter son aide, dans ce cas, puisqu'il y a moins de monde disponible ? Tout le monde justifie son voyage à Star City simplement par la volonté d'aider mais en délaissant toutes les autres villes, n'est-ce pas plutôt le contraire que l'on fait ? Il faudrait donc une explication un peu plus logique, selon moi.

Au niveau du choix des pouvoirs, je dois avouer que j'ai un peu de mal à en saisir la logique. Généralement, les pouvoirs sont liés aux champs d'action de la divinité, qu'on soit champion divin ou hôte d'un dieu. Or, dans le cas de Freyr, il semblerait qu'en tant que dieu de la fertilité, il ait des pouvoirs sur le soleil et la pluie. Il n'est en tous les cas aucunement fait mention de dons de guérisseur donc je ne saisis pas trop d'où vient cette capacité à se régénérer ou celle de soigner. Il ne semble en effet avoir aucun lien avec la vie, à moins que je n'ai pas trouvé cette référence.

J'ai aussi un problème avec le fait que dans ta fiche tu évoques le fait que ton personnage soit plus résistant, plus rapide et plus fort. Ce n'est effectivement pas le cas, à moins que tu prennes des pouvoirs en conséquence mais ces derniers doivent alors être en lien avec les pouvoirs du dieu. Une force supérieure sera sans doute plutôt l’apanage d'un dieu guerrier. Bien sûr, par nature, tous les dieux sont plus forts que les hommes mais ça ne veut pas dire que ce sera le cas de l'hôte.

Concernant l'épée, je n'ai rien trouvé à son sujet, est-ce une invention de ta part ?

Bref, je te laisse revoir tout ça. Si tu as des questions, n'hésite pas à m'envoyer un MP sous Lukaz Le Guen.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Hakon J. Wodan ~ Little lost sunshine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1


Sujets similaires

-
» LOST LE RPG
» << Let the sunshine in >> { PV Aroz }
» Alice always lost... [Validée]
» Why the U.N. Lost credibility in Haiti
» Lost in blue

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star City Heroes :: Administration :: Archives :: Archives des Citoyens-