AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Partagez|

Bannissons les ombres - αLx / Adelaïde

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar

Invité

Invité
Généralités
Feuille de RP
Lun 12 Déc - 22:07 Message | (#)

Informations Personnelles
ϟ Nom : Rockwood.
ϟ Prénoms : Adélaïde Illyana.
ϟ Sexe : Féminin.
ϟ Âge : 17 ans.
ϟ Date de Naissance : 19 Février 1999.
ϟ Lieu de Naissance : Seattle.
ϟ Nationalité : Américaine.
ϟ Orientation : Hétérosexuel.
ϟ Métier : Lycéenne au Star High School, leader de la Team Alpha et championne divine de Baldr, Dieu Ase de la lumière et de l'amour.
Administration
ϟ Avatar : Emilia Clarke
ϟ Crédits : Liliana
ϟ Pseudo : Cricrilove
ϟ Âge réel : 24 ans
ϟ Parlez-nous de vous : IRL je m'appel Chrystelle et je suis Iséroise pure souche (même si j'habite en Drôme mais chut....). Je suis rpgiste depuis une dizaine d'années et je craque depuis toujours sur des forums au thème fantastique - surnaturel. Ce que je fais de mes journées quand je ne rp pas? J'élève des chèvres et je fais des fromages. Oui Monsieur! Ce n'est pas une blague! Enfin, et le plus important : dans mon monde à moi y'a que des poneys, ils mangent des arcs-en-ciels et font des cacas papillons.
ϟ Comment avez-vous connu le forum ? Lylou, alias Anthony le moche, m'a tiré de force jusqu'ici et vu que je suis faible... j'ai pas su résister!
ϟ Que pensez-vous du forum ? Original et très complet, vous avez crée tout un univers et avez sans doute fait un travail monstrueux pour en arriver là! Vous êtes des héros!
ϟ Quelques conseils à donner ? J'avoue que, au début, je me suis perdu dans la quantité d'informations qu'on peut trouver dans les annexes. Je ne savais plus où donner de la tête. Je pense qu'il serait bien de mettre en avant le guide du joueur. Personnellement, j'ai tardé à le trouver. Bon après je suis une boulette alors autant je suis passé devant plusieurs fois!
Historique
Après deux splendides garçons, elle voulait une fille. Une enfant qu’elle pourrait parfaire à son image. Une enfant qui hériterait de son pouvoir après elle ; le pouvoir de l’ombre, celui qui s’infiltre langoureusement dans les veines pour aboutir à son but ultime : dominer. Dominer le monde. Un monde d’homme dit-on. Quelle belle blague ! Les apparences sont vicieuses, bourrées d’illusions. Les femmes règnent dans l’ombre de leurs époux, elles murmurent leurs désirs dans un souffle chaud, pétillant de beauté. Et ils obéissent, obstinément et aveuglément. Croyant en leur souveraineté, en leur contrôle, en leur allure fière et virile. Ils ne sont que pantins asservis, accrochés à des fils habilement magnés par des doigts de fées, par des manipulatrices. C’est ce qu’est Déborah Rockwood, et c’est également ce qu’elle désir que je devienne.
Mais elle ne voit pas, elle ne voit rien. Elle ne voit pas la lumière qui pétille dans mes yeux alors que je les ouvre pour la première fois ; Une lumière aveuglante, ensorcelant l’ombre pour mieux la disperser. Elle ne voit rien de ce que je suis, ni de ce que je ne suis pas. C’est le 19 Février 1999, dans l’une des cliniques les plus réputées de Seattle, que mes cries retentissent comme la naissance d’une véritable révolte ; Le soulèvement de la lumière et de sa justice.

I - C'est en soi qu'est l'adversaire véritable. / αLx

« Adélaïde Rockwood, 19,5/20. »

Mes mains fébriles déposent le livre que j’étais entrain de lire sur mon bureau, à plat. Je porte mon attention sur Mme. Candet, le professeur de mathématique de CM2, et me lève afin de traverser la salle par l’allée du milieu. Je sens les regards méprisants de jalousie se poser sur moi, je les entends siffler leurs haines dans des murmures inaudibles. Je les ignore, du moins j’essaye. Alors que je me rapproche du bureau principal pour récupérer ma copie, la professeur me sourit et lance, avec toute sa bienveillance.

« Vos parents doivent être fière de vous, Mlle. Rockwood. Mais… qu’avez-vous là ? » Demande t-elle, inquiète.

La main tendre de l’institutrice se soulève jusqu’à mon visage dont la mâchoire porte un léger bleu. Je tourne immédiatement la tête, refusant tout contact.

« Rien madame. Je suis tombée. » Lançais je, assurément.

L’habitude de mentir fait que ces mots sortent de ma bouche aussi naturellement que s’ils étaient vrais. Pourtant, aux yeux du professeur intriguée, ils sont bels et bien faux. La sonnerie retentit, la stoppant dans son élan bienveillant mais, pour ma part, mal placé. Je ne réclame et ne désir en effet aucune pitié. Après avoir attrapé ma copie, je fais volte-face pour récupérer mes affaires et disparaître dans le brouhaha des couloirs de l’école primaire ; fuyant toutes autres questions supplémentaires.

**

J’aurai pu être une princesse grandissant dans un monde pétillant de richesse, mais ce n’est pas le cas. Ma famille possède en effet une entreprise d’industrie lourde et pétrolière qui s’étend à l’international. Je ne manque donc de rien, certes, du moins pas d’argent. Mon père, PDG de l’édifice familial, n’est pas souvent à la maison ; Nous nous ressemblons beaucoup, tant physiquement que moralement. Il est mon model et sans doute mon plus grand soutient dans la vie. Contrairement à ma mère qui, elle, a plutôt tendance à m’enfoncer. Je ne suis pas ce qu’elle désir et je ne le deviendrais jamais. Frustrée et sans doute touchée dans son orgueil, elle se montre donc très violente. Il est courant qu’elle hausse la voix pour sortir des abominations à mon égard, et un peu moins courant qu’elle lève la main sur moi. Des bousculades et des gifles j’en ai reçus, souvent parées par mon frère aîné, Maxime ; A l’opposé de mon second frère, Anthony, ce dernier me protège. Mieux, il me considère. Anthony, lui, a toujours été hostile avec moi ; Un véritable mystère ténébreux que je me suis toujours acharnée de découvrir et qui, depuis peu, m’attire irrémédiablement à lui. Un rapprochement qui n’a pas échappé à ma génitrice et qui lui déplaît. Ce qui l’amène à me punir de la façon que je déteste le plus : m’enfermer dans le noir. M’emprisonner dans l’ombre sans que je ne puisse faire quoi que ce soit, mise à part pleurer et crier; Pour moi c’est bien plus douloureux que d’être baffé et pourtant, je m’obstine encore et toujours a vouloir me rapprocher de lui. A vouloir me rapprocher d’Anthony.

**

Sans doute ne sont-ils pas au courant de ces détails sombres de mon quotidien, eux. Sans doute ne voient-ils que la marque de la voiture qui vient me chercher tout les soirs, les marques de mes vêtements, ma façon soutenue de parler, mes bonnes notes… Ces enfants sans conscience qui ne pèsent ni leurs mots, ni leurs gestes. Jalousant la richesse qui n’apporte pourtant pas le bonheur avec elle.

« Alors madame parfaite, papa et maman offriront encore à leur gentille petite fille de jolies cadeaux. Pfff tu mérite rien de tout ça Rockwood. T’est une moins que rien ! »

Assise sur les marches de l’entrée de l’école en attendant qu’on vienne me chercher, je suis sortie de ma lecture. Je lève les yeux en entendant cette voix, loin d’être amicale, et constate avoir affaire à trois garçons de ma classe.

« Laissez-moi tranquille. » Répliquais-je, la voix hésitante.
« Laissez-moi tranquille… » Répète t-il en m’imitant vulgairement avant d’ajouter, moqueur. « Pauvre fille va ! Incapable de se défendre toute seule. Tu va faire quoi ? Appeler ton grand frère chéri ? »
Mon cœur se serre subitement alors que mes doigts se referment plus fortement sur mon livre. Je fronce les sourcils, ne supportant pas qu’on fasse référence à mon frère, quel qu’il soit.
« Laisse mon frère en dehors de ça toi ! » Sifflais-je comme un serpent, plus assurée. Le garçon semble surpris un court instant, puis reprend sa contenance en se moquant à nouveau.
« Ooh elle s’énerve quand on parle du frangin. T’est amoureuse ou quoi ?! »

Ma réaction est rapide, incontrôlée ; mon livre s'envole en effet jusqu'à son visage tandis que je bondis sur lui. Donnant à ma mère une raison de plus pour me punir, et donnant à Mme. Candet une autre raison pour laquelle je me retrouve avec ces marques ; Cachant pour de bon le véritable secret de mes mauvais traitements.

II - Sa lumière éclatante fera trembler ses ennemis… / αLx

Je n'ai jamais accepté les mots de cet enfant ; le désir qu'il me sauve et le fait que je sois amoureuse de lui, amoureuse d'Anthony. Je n'ai jamais accepté la vérité. Une vérité qui fait mal, une vérité malsaine et interdite. Je ne suis qu'une gosse totalement perdue dans un monde qui ne lui appartient pas ; ça doit sans doute être ça la cause : Je suis perdue et folle. Alors il faut que j'oublie, que j'abandonne. Je n'ai que 11 ans et rien de mes rêves ne sera possible. Mon espoir est vain, épuisé... Jusqu’à ce jour, où je l'ai rencontré.

Parée de mon indépendance et de mes responsabilités, la pointe de mon stylo s'applique a retranscrire les formules et les résultats de mon devoir de math sur un bout de papier. En cette fin de soirée, je suis en effet confortablement installée à mon bureau, concentrée sur mon travail. Bien que mon caractère réservé et effacé pose des problèmes à ma réputation à l'école, je n'ai aucune difficulté avec les études. "Élève assidue et motivée, elle ira loin dans la vie" ; voila quels sont les avis de mes professeurs. Loin ; tant que cela signifie être libre, loin de ma mère et de ses désirs.
Je suis subitement interrompu par un claquement de porte qui retentit dans le couloir, me faisant sursauté, puis suivent rapidement des cries. Je reconnais sans mal la voix colérique de ma mère et fait la moue en imaginant une nouvelle dispute avec mon père. Puis, je me souviens que ce dernier n'est pas à la maison. L'air inquiet qui s'affiche sur mon visage est accentué par le son de cette seconde voix, celle de mon frère aîné, Anthony. Mon cœur se serre, écrasé dans un étau douloureux, alors que je bondis de ma chaise pour me précipiter dans le couloir et débarquer dans sa chambre. La scène qui s'étale devant mes yeux me fait perdre tout mes moyens.
Mon frère est étendu sur le sol, du sang perlant de ses lèvres. Son visage est meurtrie par des rougeurs et la colère. Ma mère se tient debout prêt de lui, prête à le réprimander encore pour une raison que j'ignore. Je me vois à la place d'Anthony, lorsque je n'avais que 8 ans. Je le vois s'interposer entre elle et moi. Je le vois me sauver la vie et je sens de nouveau naître les sentiments dans ma poitrine; abandonner m'est impossible. Je lui dois bien ça après tout ; je ne laisserai pas cette femme satisfaire son injustice et sa cruauté. Alors je bondis face à elle pour m'interposer à mon tour.

« Laisse le! » Criais-je alors que mes mains la repoussent, ne sachant pas vraiment d'où vient la force que je trouve pour la faire reculer. Laisse le tranquille! » Grognais-je à nouveau, alors que mon regard ampli de haine s'abat sur elle.

Je ne regrette pas mon geste, même pas lorsque ses yeux s'embrasent de haine à leurs tours. Comment en sommes nous arrivé là? De mère à fille, jamais il ne devrait y avoir de tels regards, de tels gestes. Pourtant, sa main s'abat sur ma joue avec violence, me faisant tourner la tête en un petit gémissement. Je la regarde à nouveau et la repousse encore.

« Tu n'a pas le droit! Laisse le! »

Aucunes larmes. Aucunes larmes ne s'affichent dans mes yeux. Je ne pleurerais pas pour elle aujourd'hui. Je la défis, plus que jamais. Ce qui me vaut une seconde gifle puis un coup plus puissant qui me fait perdre l'équilibre.

« Espèce de petite putin, comment ose tu?! Je vais t'apprendre que, ici, j'ai tout les droits! »

Son pieds s'écrase dans mon ventre avant que je ne me replis sur moi même pour me protéger. En vain, il s'abat encore alors que la douleur s’amplifie et que mes gémissements se transforment en cries. Toujours pas de larme, toujours pas de soumission. Le sang s'écoule doucement d'entre mes lèvres, pour goutter peu à peu sur le sol. Soumise à la haine et à la folie de la femme qui me sert de mère.

« NON! »

Je l'entends. Je l'entends hurler et je le vois tenté de s'interposer entre nous mais rien a faire, la furie est telle qu'il chute à nouveau avant que la douleur ne s'écrase encore contre moi.

« Arrête. S'il te plait arrête. Lâche là. »

Ses mots la supplie. Ils s'atténuent peu à peu alors que la douleur disparaît elle aussi. Je me sens partir. Je lutte et pourtant, l'ombre s'empare subitement de moi tandis que les battements de mon cœur faiblissent.

Je m'appel Adélaïde Rockwood, je n'ai que 11 ans et, ce jour là, je l'ai rencontré.

**

J'ouvre doucement les yeux, clignant plusieurs fois pour dégager ma vision du floue qui s'y est installé. Je vois mais je ne vois rien. Je suis étendu sur un sol de néant, noir comme la nuit sans lune et sans étoiles, entourée par des murs noirs également. Je vois l'ombre mais je ne distingue qu'elle. J'ai peur. J'ai peur de la nuit, j'ai peur de l'ombre. Alors je me relève subitement, en panique. Mon cœur s'emballe dans ma poitrine, menaçant de s'en échapper.

« Il y a quelqu'un?... s'il vous plait. » Criais-je, la voix tiraillée par les premiers sanglots.

Des larmes s'échappent de mes yeux alors que je me met à courir. Il n'y a que cette ombre. Que ce silence. Que l'envie irrépressible de fermer les yeux et de sortir de ce cauchemar, de me réveiller. Alors je crie à nouveau.

« Aidez moi! Je vous en prie. Aidez moi! »
« Regarde au fond de toi. Qu'est ce que tu vois? »

Cette voix retentit avec un écho cristallin, me figeant brutalement. Je regarde tout autour de moi et trébuche pour m'étaler sur le sol. Tombant face à mon désarrois, face à ma peur. Je relève les yeux et ne vois rien. L'ombre, toujours l'ombre.

« Qui... qui est là? Répondez! » Criais-je alors que les larmes ruissellent sur mes joues rosies.
« La lumière de ton âme s'affaiblit t-elle? » Lance à nouveau la voix.

Je me relève, cherchant encore d'où peut bien venir ces paroles étranges. Puis mon regard bleuté se stoppe enfin sur une image qui se décèle là, dans l'ombre. Je vois ma mère bousculer Anthony et le plaquer contre le mur. Je la vois jurer sans l'entendre. Je vois mon corps inconscient étendu à ses pieds. Je vois ses larmes, je ressens la douleur de mon frère ; non pas celle qui l'assaille par ses plaies et ses bleus, mais bien celle crée par la vision de mon corps qui perds de sa vie. Alors, m'aime t-il? M'aime t-il rien qu'un peu?
Mon cœur s'accélère dans ma poitrine tandis que mes sourcils se froncent. Il ne mérite pas ça. Nous ne méritons pas ça.

« Est-elle ravivée par la colère? Sublimée par les flammes? » S’exclame encore la voix qui, inconsciemment, m'encourage à avancer.

Je tente alors de me diriger vers eux mais, cette fois ci, je butte contre un mur invisible. Un mur fait d'ombre qui m'empêche de les entendre, qui m'empêche de me faire entendre et qui m'empêche de les toucher. Pourtant je suis toujours là, avec eux, avec lui. Je tape contre ce mur de toute mes forces. J'hurle de rage, agacée par mon impuissance.

« Cherche encore. Qu'est ce que tu vois? » Demande alors la voix.

Je souffle pour me calmer, pour me concentrer, et observe à nouveau autour de moi. L'ombre, puis un minuscule éclat de lumière qui se trouve sur ce mur invisible. Je m'en approche. Il semble flotter dans l'air. Il semble être une brèche qui me ferait retourner à la réalité, retourner à la vie. Je regarde à nouveau la scène, je la vois le baffer, lui ordonner de garder ce secret. Et j'hésite, j'hésite à briser d'avantage ce mur car, derrière, se trouve celle que je crains. Celle qui ne m'apporte que douleur et désespoir. Mais il se trouve là, lui aussi. Anthony. Entouré par mes sentiments déroutants, mes sentiments plus que fraternels.

« Trouve la réponse et accepte ton destin. Tu ne dois pas avoir peur de l'inconnu. »

La réponse, c'est lui. C'est cet éclat de lumière qui sublime mon âme. Qui sublime ma vie. Je n'ai pas le droit d'avoir peur. Je n'ai pas le droit de la laissé gagner, de laissé gagner l'ombre. Alors je frappe de toute mes forces contre le mur, prêt de la lumière. J'arrache l'ombre avec mes doigts, me blessant à son contact et pourtant, je ne m'arrête pas. Je crie. Je l'appel.

« Anthony! »

Ma voix retenti en échos tandis que les ténèbres se fissurent en un millier d’éclats qui tombent au sol, laissant place à une lumière vive et aveuglante. Lumière que je n'hésite pas une seule seconde à traverser...

« Regarde au fond de toi. Qu'est ce que tu vois? »

**

Mon cœur reprend de sa vivacité tandis que mes cheveux blanchissent étrangement, émettant une lumière qui s'accentue et qui se dégage également de ma peau. L'attention de ma mère est donc attirée. Elle se retourne, écarquille les yeux et se recule pour se plaquer à son tour dos au mur, aux cotés de mon frère. J'ouvre les yeux dont la teinte bleutée s'est largement éclaircie, laissant une lueur opaline transpercer les mauvaises âmes, avant de me relever doucement et de me redresser fièrement. Je les regarde et, pour la première fois, je vois ma mère trembler face à ce qu'elle a crée.

Une super, voila ce que je suis devenue. Comment? Pourquoi? Je l'ai compris au fil de mes rêves. Je n'ai plus jamais entendu la voix de manière distinct. Mais il m'a montré des images, il m'a laissé entendre des murmures, afin que je comprenne. Baldr, le dieu Ase de la lumière et de l'amour, m'a choisit pour éclairer le monde de l'éclat qu'il m'a transmit. Il m'a choisit pour être sa championne.

Après ça, même si nous restons en conflit permanent, ma mère n'ose plus lever la main sur moi. D'une part parce qu'elle me crains, mais d'autres part parce que mon père a décidé d'être plus présent pour moi. En effet, je ne contrôle pas vraiment les pouvoirs dont j'ai hérité et il a vite comprit que j'ai besoin d'aide. Il est donc devenu un soutient considérable, me poussant à croire en moi et à ne jamais douter. Je ferais de grande chose et, pour cela, je dois apprendre. C'est ainsi qu'il me fait découvrir l'existence du Star High, un lycée spécialement conçu pour les supers, en me promettant de m'ouvrir ses portes. L'espoir renaît alors véritablement, éveillant en moi le désir d'intégrer la Légion, le désir d'étendre la lumière. Le désir de la transmettre à mon frère qui, inconsciemment, m'a sauvé la vie en me montrant cette infime preuve d'amour. Mais est-ce seulement possible? Est-il seulement capable d'accepter cette lumière? Si seulement je savais...

III - …mais c'est de la lumière déclinante qu'ils devraient avoir peur. / αLx

La nouvelle me brise le cœur, me fait fondre en larme. C'est en 2014 que j'apprend la mort de mon second frère, Maxime. Celui qui s'est toujours battu pour me protéger. Celui qui a toujours été un frère véritable. Un malheureux accident ; voila ce qu'on me répond quand je demande la cause de son décès. Je ne me doute pas une seule seconde qu'on me ment. Je ne me doute pas une seule seconde que c'est Anthony, l'autre frère qui me prend dans ses bras pour me consoler, qui est la cause de mon chagrin. Je ne me doute pas une seule seconde que je serai capable de le haïr, autant que je suis capable de l'aimer.

Le malheur s'accentue d'avantage alors que, un an plus tard, j'apprend le décès de mon père. Après ça tout se bouscule, tout bascule. Les portes du Star High se ferment sous mon nez, tandis que les larmes ruissellent sur mes joues. Il est hors de question pour ma mère de m'envoyer là bas. "Tu n'est pas une super. Tu n'est rien." Répète t-elle à longueur de journée. Alors je me sens seule ; il n'y a plus qu'Anthony, mais est-il véritablement là? Restera t-il véritablement là? Il est chargé de succéder à mon père. Il est chargé de s'élever à la tête de la spectaculaire entreprise familiale. Je refuse ; Je refuse d'être seule avec elle.
C'est le jour de l'enterrement que je prend la décision la plus importante de ma vie ; celle d'arracher une bonne fois pour toute ma liberté d'entre les mains de ma mère. Qu'est ce qui me convainc? Une nouvelle rencontre. Celle de Reagan Boyles, un vieil ami de mon père. J'ai tout de suite vu que ma génitrice ne l'appréciait pas, je l'ai vu à ses regards méprisants ; ce qui n'a fait qu'attirer d'avantage mon attention. Alors qu'il me présente ses condoléances, il me tend également un bout de papier sur lequel est inscrit son nom et son numéro de téléphone, au cas où. En se faisant, je l'ai regardé dans les yeux et j'ai lu en lui quelque chose d'étrange ; il est différent, et je crois qu'il sait que je le suis aussi.

**

Voila une semaine que mon si cher père est partie dans l'autre monde, absorbé par la mort d'une manière suspecte. Au fond de moi, je suis certaine que la sorcière qui me sert de mère y est pour quelque chose. Elle est vicieuse et manipulatrice, et ils n'avaient de cesse de s'engueuler. Mon père possédait tout ; l'entreprise, l'argent, la maison... et elle, elle n'avait rien, rien de véritablement à elle. Elle a dû se sentir en danger et la seule façon de se protéger a été de l'éliminer. Je la hais. Je la hais plus que tout pour avoir détruit ma famille. Pour avoir fait en sorte que je me retrouve seule. Il est hors de question que je la laisse me détruire d'avantage.

En début de soirée, mes affaires sont déjà prête et fourrées dans un sac à dos, bien caché sous mon lit en baldaquin. J'ai pris le strict minimum ; de quoi m'habiller chaudement, à boire et à manger. Alors que quelqu'un tape à la porte, mon cœur se met à tambouriner dans ma poitrine tandis que je sursaute et me retourne brutalement pour poser mes yeux sur la poignet qui s'abaisse. Et si c'est elle? Si elle a apprit que je m'apprête à fuguer? Elle me tuera, c'est certain. Mais, alors que la porte s'ouvre enfin, c'est un visage bien plus tendre pour moi qui apparaît : Anthony.

« Anthony? Qu'est ce que tu viens faire dans ma chambre ? » Demandais je, la voix légèrement angoissée par la frayeur que je viens de me faire. Mes joues rougissent doucement alors que je détourne mon regard. Il ne doit pas savoir, lui non plus ; Même si je souhaite plus que tout au monde l’emmener avec moi.
« Je suis venue te dire adieu Adélaïde. Je ne viendrais plus te voir. Je ne veux plus te voir. » Lance t-il subitement, après un instant de réflexion.

Mes yeux bleus se relèvent vers lui, écarquillés par la surprise. A t-il véritablement dit ce que je viens d'entendre? Des adieux, mais... pourquoi? Mes lèvres s’entrouvrent sans même laisser un son s'évader, bloquées par l’incompréhension. Mon cœur vient de se déchirer en deux alors que, de mon coté, je m'apprêtais moi aussi à l'abandonner. Jamais je n'aurai cru que, lui, m'abandonnerait avant. Ça aurait été plus facile à ma façon ; pour moi. Partir sans dire au revoir... mais voila qu'il vient me faire ses adieux.
Le trouble laisse peu à peu place à la colère, à la rancune et à la douleur. Je ne suis pas du genre impulsive mais là, je ne sais pas vraiment ce qui me prend. Le perdre, c'est perdre une partit de moi même.

« Alors... toi aussi tu m'abandonne?! » Lançais je, la voix déchirée alors que mes yeux se remplissent de larmes sans qu'aucunes d'elles ne coulent sur mes joues. Je serre les dents, reprenant le contrôle de ma voix, me voulant plus piquante. « Vous êtes tous les même de toute manière ; Des lâches soumis, sans aucune volonté! »

Je me retourne, incapable de le regarder d'avantage. Il me dégoutte, je me dégoutte. Ça ne devrait pas me faire autant de mal ; j'ai déjà perdu deux hommes dans ma vie, alors un de plus ou un de moins... Pourquoi, pourquoi est ce que je ressens ça? Pourquoi la douleur s'intensifie toujours avec lui? J'ai déjà mes réponses mais je refuse de l'admettre.

« Va t-en alors, si c'est ce que tu veux! » Dis-je, la voix plus faible alors que je croise mes bras contre ma poitrine ; cherchant du réconfort, puisque plus personne ne semble pouvoir m'en donner.
« Nous ne sommes pas du même monde petite sœur. Et tu devrais partir d'ici avant que le mien ne t'écrase. »

Je me retourne subitement. Écraser par son monde? Veut-il dire par là écraser par lui? Les yeux au bord des larmes, je m'assois sur le lit qui se trouve derrière moi ; Affaiblit par la douleur et la tristesse.

« Tu ne peux pas comprendre... » Murmure t-il, la voix brisée, avant que je ne murmure à mon tour avec une voix similaire.
« Evidemment, je ne comprend jamais rien...»

Mon visage se ferme. Tout comme ma mère, Anthony m'a toujours donné l'impression d'être une idiote ; Une enfant incapable de comprendre quoi que ce soit, incapable de faire quoi que ce soit. J'en ai assez de tout ça, j'ai besoin qu'on me voit à ma juste valeur. Jamais, oh grand jamais, je ne laisserais mon frère menacer mon monde.

« De toute manière il n'y a plus rien a comprendre Tony.» Sifflais-je, comme un serpent prêt à mordre età injecter son venin mortel.

Je me relève, décroisant mes bras, laissant l'audace et la prestance de mon dieu m'accaparer. Le visage désormais démunie d'émotion, je m'avance vers lui afin de le contourner et d'ouvrir la porte de ma chambre en grand. Je me tourne vers lui et ne flanche pas en constatant que je me suis rapproché plus que je ne l'imaginais. Anthony doit faire une tête de plus que moi, si ce n'est plus, et pourtant pour la première fois de ma vie, je le fixe de mes yeux bleus sans une seule seconde me soumettre à ce regard... ce si beau regard. Ce regard qui me manquera tant. Mes doigts se serrent sur le bois de la porte. "Ne craque pas Adélaïde. C'est ton frère, et il n'en vaut pas la peine." Pensais-je avant de lancer à nouveau, froidement.

« Ne sous estime pas mon monde, Anthony.» et d'ajouter, déterminée. « Va t-en!»

Le visage d'Anthony est figé dans la glace avant que cette dernière n'explose violemment pour laissé place à la colère bouillante de la lave.

« Ferme là Adélaïde ! Rien à comprendre ! Putain tu crois vraiment qu'il n'y a rien à comprendre ?! » Grogne t-il, les mains tremblantes.

Malgré le danger, je ne bouge pas. Je ne fais que le fixer de mes yeux bleus. Ce que je vois au fond de son regard me déstabilise et, au dépend de la douleur de mon aîné, me redonne espoir. Il y a quelque chose en lui, quelqu'un qui ne parle pas au nom de notre mère. Quelqu'un qui souhaite s'évader, oublier tout ça ; comme moi.

« Alors... explique moi.» Murmurais-je, radoucissant l'expression de mon visage autant que ma voix.

Je ferme doucement la porte, sans pour autant m'éloigner de lui ; appréciant quelque part ce rapprochement. Comme je me mens en imaginant pouvoir résister. Je fixe avec douceur son regard en cherchant des réponses, en cherchant ce que je désir voir et entendre. J'ajoute, afin de l'encourager.

« Il y a des choses que je ne comprendrais jamais, sur moi... sur nous. Mais je pense quand même être capable de comprendre ce qui amène mon frère à me faire ses adieux, du moins à l'accepter.» Dis je, assez difficilement dans un premier temps.
« A oui ? Alors pourquoi je te dis au revoir ? Pourquoi je prends la peine de venir jusqu'ici. » Lance t-il, méprisant et sombre

Puis mes yeux l'implorent ; j'ai besoin de réponse, j'ai besoin de savoir qu'il tient ne serais-ce qu'un peu à moi car, quoi qu'il se passe, nous nous quitterons pour de bon ce soir.

« Je veux juste savoir Anthony. Savoir pourquoi, aujourd'hui, je me retrouve seule.»
« Tu te retrouves seule car tu as refusé de plier Adelaïde. Tu te retrouves seule car tu veux jouer au gentil, à la super héroïne au cœur pur. Mais tu n'es pas née dans la bonne famille ma pauvre. »

A ses mots, je finis par baisser les yeux. Le laissant me poignarder à plusieurs reprises sans pour autant flancher. J'en ai vu d'autres après tout, j'ai vu et entendu bien pire. Il n'est pas encore à la hauteur de notre mère et j'espère qu'il ne l'atteindra jamais.

« Tu a pris la peine de venir jusqu'ici parce que tu tiens à moi, Tony. » Dis je d'une seule traite, comme une révélation que je ne me suis jamais faites. Oui, il est ici, pour moi. « Et je tiens à toi aussi... plus que tu ne peux l'imaginer.» Rajoutais-je en glissant tendrement mes doigts entre les siens, prenant sa main en relevant les yeux vers son visage. « Je ne suis pas une héroïne, et je n'ai pas voulu être choisit. Je n'ai pas voulu être différente. Je...» Je souffle, incapable d'en dire plus. A nouveau mes yeux se baissent, se posant sur nos mains entrelacées. Ça me brise le cœur mais, après tout, il faut que nous nous séparions. Il n'avait pas à me demander de partir, tout simplement parce que j'ai choisis de le faire bien avant ça. « Tu me manquera, Tony.»

« Tu lui as toujours tenue tête. Tu aurais du t'incliner comme je te l'avais dis. Aujourd'hui... Tout serait différent. » Me reproche t-il avec une voix ampli de regrets alors que je lève de nouveau les yeux vers lui, commençant à bouillir de l’intérieur.

Se soumettre, c'est donc tout ce qu'il sait faire? Si il ne s'était pas incliné, tout serait différent aussi. Maxime et papa seraient peut être encore en vie et nous serions certainement beaucoup plus heureux. Nous serions ensemble. Unis. Il se refroidit à nouveau en ajoutant.

« Garde tes pensées et tes sentiments Adélaïde. Car tu es la seule à les éprouver. Si je suis venue te dire adieu, c'est uniquement pour bien te prouver qu'il n'y a rien entre nous et que tu ne dois ni me chercher ni espérer. »

Je me pince les lèvres. Il ment, je suis sur qu'il ment. Les mots sortent sans vraiment que je ne les contrôle tandis que mes yeux s'embrasent de mépris et de colère.

« Oui, tu as raison. Tout serais différent... mais moi, je n'ai jamais voulu devenir comme elle! Je n'ai jamais voulu trahir et taire les pensées et les sentiments dont tu parle. Ne me fais pas croire que tu ne ressens rien Anthony. Je suis ta sœur, et je te connais plus que n'importe qui. Plus que notre mère! » J'avance vers lui en le faisant pour la première fois reculer. Ma petite taille fait certes disparaître toute la menace que cette action aurait pu engendrer, mais la blancheur qui s'installe inconsciemment et progressivement sur les racines de mes cheveux n'augure rien de bon. « Cette garce nous a monté les uns contre les autres. Oui, même devant toi je l’appellerai comme ça parce que c'est ce qu'elle est! Je n'ai plus peur d'elle, et je n'ai pas peur de toi.» Je m'arrête face à lui, proche, très proche. Un regard lumineux de détermination planté dans les siens tandis que mon apparence à totalement changé. L'angélisme que je dégage cache bien des secrets ; aussi dangereux soient ils. Il faudrait être idiot pour ne pas s'en méfier. « Encore aujourd'hui, je ne m'inclinerai face a personne d'autre que mon Dieu. Et je ne m'inclinerai face à aucune autre volonté que la mienne!»

Quel mensonge venais-je de lancer là. Il n'y a en ce jour qu'une seule personne capable de me faire ployer véritablement, et elle se trouve face à moi.

Je lis dans ses yeux. Je vois ce regard défier mes lèvres. Mon cœur se déchaîne dans ma poitrine alors que ce dernier a zappé subitement la colère pour laissé place à une déroute totale, à un désir irrésistible ; prononcé par la puissance et la fougue de l'apparence divine dans laquelle je me trouve. Je n'attend pas une seule seconde de plus pour me hisser sur la pointe des pieds en posant une main sur son torse, jusqu'à ce que mes lèvres pulpeuses atteignent les siennes et lui offrent un baiser inattendu, intense d'émotions.
Jamais je n'aurai cru qu'il l'accepte, jamais je n'aurai cru qu'il y réponde. Je frisonne en sentant sa main se glisser derrière ma nuque. Je frisonne en sentant la chaleur de nos corps se mêler. Cette étreinte est pourtant beaucoup trop courte à mon gout. En effet, il me repousse sans pour autant faire preuve de violence avant de lancer, fou de rage.

« Tu es folle Adélaïde ! Complètement folle ! »
Oui, et c'est par ma folie que je découvre la cruelle vérité. Il me bouscule pour s’enfuir en passant la porte.
« Attend Anthony...» Lançais je, la voix si faible qu'elle parait être un murmure, alors que je tente d'empêcher la porte de se fermer. En vain, elle claque juste devant moi.

Je pose mon front contre cette dernière alors que les larmes me montent aux yeux. Je me retourne ensuite pour me laisser glisser dos contre elle et m'asseoir au sol. Je laisse enfin les sanglots s'emparer de moi tandis que la lumière disparaît lentement, pour laissé place à l'Adélaïde ombrageuse et malheureuse.
Les adieux sont cruels ; voila que mon cœur se déchire en deux.

**

Quelques heures plus tard je me retrouve dans le bus en direction de Star City, parée de mon pauvre sac à dos et de ma seule détermination. Mon regard s'attarde sur le paysage qui défile tandis qu'un papier se froisse dans ma main trop crispée ; celui que m'a donné Reagan Boyles, une semaine plus tôt, avec son numéro de téléphone, et maintenant son adresse. De nos jours, il est facile de trouver un domicile avec un simple nom ; il suffit de demander à notre ami google. Et si l'ami de mon père refusait de m'accorder son aide, qu'est ce que je ferais? Si il venait même à prévenir ma mère, qu'est ce que je ferais? Je n'en sais foutrement rien. "N'ai pas peur de l'inconnu." Répétais-je dans ma tête.
Et j'ai eu raison de ne pas avoir peur, Reagan m'a accueillit les bras ouverts dans son appartement. Si il n'a pas cherché à comprendre les raisons de mon arrivée, j'ai finis par les lui donner au bout de quelques jours et à me confier à lui ; Chose qu'il a faite à son tour. Je ne m'attendais pas a découvrir qu'il est un super, un robot incapable de l'entendre qui plus est ; ce qui n'a véritablement aucune importance pour moi : il est une personne a part entière, munie de sa conscience et de ses sentiments. Et je m'attendais encore moins à apprendre qu'il fait partit de la Légion. Je ne m'attendais pas à ce que, après tout ces malheurs, il m'arrive une chance pareille. Dans toute sa bienveillance et son attention, Reagan m'a de nouveau ouvert les portes sur Star High et je peux l'intégrer en tant qu'élève à la rentrée de Septembre 2015. Baldr l'a mit sur ma route, j'en suis sure ; Il me trace le chemin.

IV - Bannissons les ombres. / αLx

Après avoir passé avec succès l'entretien avec le psychologue de l'école, il m'a fallu quelques mois pour m'intégrer comme il se doit mais, contrairement à mon ancienne vie, je me sens à ma place ; Dans mon univers. Je me suis faite des amis, notamment Raphael, un garçon plein de ressource dont l'intelligence m'étonnera toujours ; bien que un peu geek sur les bords, il me redonne confiance en l'amitié et égaye mes journées grâce à son humour totalement décalé. C'est lui qui m'a inspiré pour créer mon identité de super. J'ai également découvert, à l'aide des professeurs de l'institut, l'étendu de mes pouvoirs et ai appris a apprivoiser certains d'entre eux ; J'ai encore beaucoup à apprendre mais je pense être sur le bon chemin. Reagan est devenu mon mentor, celui qui m'encourage et me conseil ; j'aime à le considérer comme un frère de cœur, comme le frère que je n'ai jamais véritablement eu. Il y avait Maxime, certes, mais il ne sera plus là... et Anthony. Anthony, un nom qui glisse sur ma langue avec mélancolie, un nom que je ne peux pas oublier... et qui s'est pourtant estompé en fin d'année scolaire 2016.
Dès mon arrivée au Star High j'ai entendu parler de la Team Alpha ; comment ne pas l'entendre alors que, deux mois après la rentrée, deux anciens membres de cette organisation sont mort en sauvant la planète. Toutefois, au stade actuel des choses, je ne me sentais aucunement capable de l'intégrer ; l'école est pleine de super, aussi doués les uns que les autres, alors pourquoi moi? C'est ce que je me suis demandé lorsque, en Février 2016, le leader de la Team s'est intéressé à moi. J'ai donc intégré l'équipe d'élite un mois plus tard, prenant confiance en moi grâce à mes coéquipiers. Pour la première fois de ma vie, je me suis sentis véritablement importante, je me suis sentis considéré. Ils sont devenus ma nouvelle famille, mais le destin semble vouloir me l'arracher à nouveau. En juillet 2016, deux membres de l'organisation disparaissent, il n'y a qu'un seul d'entre eux qui finit par rentrer au bercail. Une perte qui, comme tout les autres, me fait me sentir coupable ; Les pouvoirs que m'a offert Baldr me laisse à croire que mon devoir est de protéger ceux qui m'entourent. J'ai échoué ce jour là et, à la rentrée suivante, alors que je prend la succession de l'ancien leader de la Team Alpha, je me promet de défaire tout mes échecs. Une page se tourne pour l'organisation, mais surtout pour ma vie ; c'est un nouveau chapitre qui commence, et il est écrit en lettres de lumière.
Dossier Médical
ϟ Description Physique :

Adélaïde
Au premier abord, Adélaïde est une jeune femme parfaitement normale. Mesurant à peine 1m50, son corps athlétique ne pèse pas plus de 52 kilos. Elle a toujours entretenu ses capacités physiques mais les traits de ses muscles restent fins et féminins, intensifiés par la volupté timide de ses formes. Son apparence "fragile" est accentuée par un visage pâli, presque enfantin, paré de douceur ainsi que de sourcils épais et parfaitement dessinés, n'enlevant rien à son charme. Il est encadré par de longs cheveux châtains foncés, légèrement ondulés. Son regard d'un bleu intensément profond et ses lèvres pulpeuses, souvent parées d'un sourire éclatant, sont sans doute ses plus grands atouts de séduction. De ça, elle est très expressive et sait transmettre ses émotions.
Contrairement à sa mère, Adélaïde n'est pas artificielle pour un sou. Elle préfère rester naturelle ; et ça lui va si bien. Elle se maquille très peu et on la voit souvent les cheveux détachés ; ou remontés en queue de cheval pour les entraînements. Vestimentairement parlant, elle porte tout ce qu'il y a de plus commun ; à la mode dirons-nous.

Lux
Lorsqu'elle utilise ses capacités, Adélaïde change d'apparence et redevient ce qu'elle considère être véritablement. Lux, championne divine.
Si sa taille, sa corpulence et ses traits physiques ne changent pas, on ne peut pas en dire autant pour ses cheveux, sa peau et ses yeux. Sa chevelure s'éclaircit rapidement jusqu'à devenir dorée, presque blanche, et émet une lueur qui lui confère une aura étrange, voir angélique. Sa peau se met à briller, comme si elle se recouvre soudainement de minuscules cristaux. Et ses yeux prennent une teinte opaline, perçants et surprenant.
Sous cette apparence là, Lux ne peut pas se déplacer en toute discrétion. Dans l'ombre, elle éclaire irrémédiablement son chemin et, il faut se le dire, une fille qui brille ça attire forcement l'attention.

ϟ Particularités : Adélaïde n'a pas de particularités physiques exceptés le fait qu'elle change d'apparence en utilisant ses capacités. Dès lors, elle s'élève à la hauteur de la beauté réputée de son Dieu, Baldr, en devenant elle même une déesse lumineuse.
ϟ Description Mentale : Sa famille et ses anciens amis ont connus une Adélaïde si réservée qu'elle devenait invisible à leurs yeux. On disait qu'elle n'avait pas de gout, qu'elle ne pensait pas par elle même. Qu'elle n'avait aucun courage ni aucune volonté. La jeune fille a souffert de ça, comme elle a souffert de beaucoup de choses... mais tout ce qu'on a dit, tout ce qu'on a pensé, tout ce qu'on a fait à son encontre ont fait d'elle ce qu'elle est aujourd'hui. Elle a toujours gardé la tête haute, et ça commence a payer.
La championne est déterminée, plus que jamais. Parée de son ambition et de son audace, elle souhaite gravir les échelons pour grimper jusqu'aux cieux ; non pas pour la gloire, ni pour la fortune, mais bel et bien pour la volonté de son Dieu et pour sa propre volonté - la paix, se débarrasser de l'ombre, se débarrasser du mal et des vilains qui le nourrissent ; voila tout ce qu'elle désire. Et si pour cela elle doit détruire son innocence, elle le fera, sans la moindre pitié pour la blancheur de son plumage. Aucunement prétentieuse, elle met sa bienveillance au service d'une juste cause et de ses valeurs. Généreuse, parfois un peu trop, elle a tendance a faire passer les besoins des autres avant les siens ; ce qui s'avère être autant une qualité qu'un défaut. Bien qu'elle puisse faire parfois preuve d'immaturité en se montrant têtu et trop franche, elle est appliquée dans ses études. Un tantinet érudit, elle s'avère être une excellente stratège pour son âge et a rapidement développé un instinct de meneuse ; ce qui lui vaut sans doute la place de leader dans la team Alpha au Star High. Elle ordonne, elle encourage ; voila peu de temps qu'elle a véritablement confiance en elle. Elle doit notamment ça à Reagan, son mentor en qui elle place une confiance sans faille. En revanche, elle peut se montrer plutôt méfiante avec les étrangers ; pour elle, il faut faire ses preuves avant d'acquérir sa confiance. Elle a été trop de fois trahi dans sa vie pour prendre de nouveau risque à ce sujet. Toutefois, ce qui la qualifie le plus est qu'elle reste toujours fidèle à elle même ; jamais personne ne pensera à sa place. Ni sa mère, ni son frère, ni son dieu. Elle agit en son nom avant d'agir au nom de Baldr, et c'est sans aucun doute ce que le Dieu de la Lumière aime chez elle. Si elle manque encore d’expérience, elle se promet un avenir prometteur.
L’héroïne parfaite direz-vous. Grossière erreur, car les apparences sont souvent trompeuses. La lumière est tachée d'une ombre qui la ronge de l’intérieur, comme un poison qui s'infiltre dans ses veines sans qu'aucuns remèdes n’existent. Un amour impur qui naît en son sein. Un amour néfaste et interdit. Dangereux. Anthony est bien plus que son frère, il est la part d'ombre d'Adélaïde. Il possède son âme, il possède son cœur, sans que jamais elle ne l'admette. Elle l'aime autant qu'elle le hait.
Super Dossier
ϟ Groupe et raisons : Adélaïde fait actuellement partie du groupe des Indépendants, faute de pouvoir intégrer la Légion ; Trop jeune et trop inexpérimentée dit-on. La jeune femme compte bien prouver que son ambition et ses principes surpasseront un jour tout ça. Elle n'est pas une championne divine pour rien après tout, et sa place de leader dans la Team Alpha n'est que le commencement de sa progression héroïque.

ϟ Pouvoirs et capacités :Adélaïde est la championne divine de Baldr, Dieu Ase de la lumière et de l'amour. Etant donné son apparence stupéfiante, certains l'assimilent même à la jeunesse et à la beauté. Il est le fils d'Odin et de Frigg, époux de Nanna et père de Forseti. De part leurs larges diversités d'apparences et d'esprits, Baldr apprécie tout particulièrement l'espèce humaine et la Terre sur laquelle elle vit. La lumière régnerait de manière prospère en ces lieux, si seulement l'ombre du mal ne la menaçait pas autant. Depuis plusieurs années, le Dieu Ase nourrit le désir de la faire ressembler à sa demeure, pour peut être un jour remettre en question le Pacte et pouvoir y retourner librement. En effet Breidablik, le domaine de la lumière, signifie en langage divin « où il ne peut rien y avoir d'impur. ». La menace qui vit dans l'humanité est impur, autant que son plus fidèle ennemi Loki. Faute de pouvoir aider lui même les supers-héros à s'en débarrasser, Baldr a légué une fraction de son pouvoir à une mortelle bien particulière afin qu'elle répande sa lumière, et ramène enfin la paix.

Les pouvoirs d'Adelaïde sont apparus lorsqu'elle n'avait que onze ans. Elle même ne sait pas vraiment comment, ni pourquoi. Quoi qu'il en soit, et si elle a mit beaucoup de temps pour cela, elle a apprit à les connaitre, à les contrôler. Sa volonté et sa détermination l'ont beaucoup aidée, intensifiées par une présence permanente qu'elle ressent autour d'elle. Baldr est souvent prêt d'elle, du moins inconsciemment. Elle sait qu'ils sont liés. Elle sait qu'il essaye par tous les moyens de lui faire passer des messages, en rêve. Même si aujourd'hui elle ne les comprend pas encore et qu'elle a toujours plus à apprendre, elle croit en lui, elle a foi en lui. Il la guidera où il veut qu'elle aille. Il la guidera où elle doit aller.

Lux est sa propre source d'énergie. Son manque d’expérience et sa jeunesse font que, si elle pousse ses capacités dans l’excès, elle peut s'épuiser et devenir vulnérable.

Métamorphose
Changement d'apparence - Adelaïde change d'apparence dès lors qu'elle le décide, et dès lors qu'elle utilise ses pouvoirs. Elle devient alors Lux, championne divine et lumineuse, lui offrant plus de puissance et plus de confiance en elle.

Contrôle de la lumière (Photokinésie)
Tir - Des rayons opalescents s'évadent du bout de ses doigts, tranchant tout les éléments qui se trouvent sur son sillage. En se concentrant, elle peut même les rassembler en un seul rayon pour accentuer la puissance de son attaque. Toutefois, elle ne maîtrise pas cette technique à la perfection et s'avère être parfois assez dangereuse en l'utilisant.
Champ de force - Une lumière éclatante l’enveloppe ou enveloppe une cible (à ses dépends) pour former une barrière contre la majorité des attaques. Parfois, on ne la distingue même plus derrière son éclat. C'est sans doute la capacité qu'elle contrôle le mieux. Toutefois, plus l'attaque adverse est puissante, plus ça lui coûtera d'énergie.

Super-vitesse
Flash lumineux - 200 km/h - Adélaïde disparaît en un rayon de lumière légèrement éblouissant. Elle est de se fait très difficile à atteindre au corps à corps.

ϟ Surnom et costume : Elle se faisait surnommer Luxanna, qui s'est finalement rapidement transformé en Lux. Lux comment? Lux tout court. Clair et précis. Ce surnom est tout ce qu'elle a et tout ce qu'elle est.

Pour les nuls ou les curieux:
 

Costume de Lux

Le costume de Lux est plutôt léger, résistant aux éventuelles surchauffes dû à un surplus d'énergie lumineuse. Il est blanc, tirant vers un rose très discret, et paré de détails argentés et de reflets dorés. Elle porte un large collier qui se disperse en deux petites épaulettes, ainsi qu'un bustier qui dessine ses formes jusqu'à ses hanches. Il se divise en deux dans le bas de son dos afin de former une cape, retombant en cascade le long de ses jambes, jusqu'à ses mollets. Sa jupe est parsemée de vagues, arrivant à mi-cuisse. Elle porte également des bottes montantes et des gants atteignant la base de ses coudes. Lux ne possède ni diadème, ni armes ; du moins pas encore.
Informations Complémentaires
La championne est en plein apprentissage des arts martiaux car, au corps à corps, elle se voit être très vulnérable ; même si il n'est pas toujours facile de l'attraper.

Adelaïde souhaite faire partie de la Légion pour satisfaire son Dieu et ses principes, mais également pour chasser l'ombre qui ronge le cœur de son frère, Anthony.

Elle est irrémédiablement attirée par tout ce qui brille. Ses amis savent en effet comment lui faire plaisir ; elle fait la collection d'objets divers et variés. Une véritable petite pie.

La jeune femme a une peur bleu du noir. Véritable phobie, elle en perd tous ses moyens. Heureusement que son Dieu est là pour l'éclairer.



Dernière édition par Adélaïde I. Rockwood le Mer 28 Déc - 18:21, édité 17 fois
Revenir en haut Aller en bas

Agent de l'UNISON
avatar

Victoria Neutron-Grey

Agent de l'UNISON
Généralités
℘ Elastic Girl ℘

ϟ Nombre de Messages : 3121
ϟ Nombre de Messages RP : 542
ϟ Crédits : avatar (c) Betelgeuse gif (c) tumblr
ϟ Célébrité : Emma Stone
ϟ Âge du Personnage : 27 ans
ϟ Statut : Atteinte d'une addiction olympienne ravageuse.
ϟ Métier : Agent de l'UNISON, division d'espionnage
ϟ Liens Rapides : Présentation | Liens | RPs | Téléphone | Journal intime | Exploits | Cartes.

4 roses de Lukaz | 2 roses de Dante | 2 roses de Raphaël | 1 rose d'Alice | 1 rose de Barrett
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 4
ϟ Particularités Physiques:
Lun 12 Déc - 22:43 Message | (#)

Bienvenue parmi nous Adélaïde Il faudra qu'on ait un lien, jusque récemment, Victoria était la professeur référente de la Team Alpha jusqu'à fin novembre, alors nos deux personnages se connaissent forcément Wink

Bonne chance pour ta validation, j'ai hâte de te connaître un peu plus


Dernière édition par Victoria Neutron-Grey le Mar 13 Déc - 0:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


They're written down in eternity but you'll never see the price it costs – the scars collected all their lives. When everything's lost, they pick up their hearts and avenge defeat. Before it all starts, they suffer through harm just to touch a dream. (c) legends never die - against the current

Indépendant Neutre
avatar

Dante Visconti

Indépendant Neutre
Généralités
De Principatibus

ϟ Nombre de Messages : 7587
ϟ Nombre de Messages RP : 745
ϟ Crédits : Ed
ϟ Doublons : /
ϟ Célébrité : Francisco Lachowski
ϟ Âge du Personnage : Antédiluvien
ϟ Statut : /
ϟ Métier : Fondateur et patron secret de la Rose des vents ; propriétaire de Fragonard - Parfums et cosmétiques ; propriétaire du Jardin du Dragon
ϟ Liens Rapides :     


    PrésentationRPLiens
    JournalDestinExploits
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 6
ϟ Particularités Physiques:
Lun 12 Déc - 23:55 Message | (#)

Bienvenue parmi nous Adélaïde !

1) Ton avatar me rend fort sympathique une actrice qui jusqu'à présent me donner des boutons, alors pour cela tu mérites un cookie !

2) Ce concept de personnage me paraît fort prometteur ! Il me tarde de lire ta biographie et une fois que tu seras validée () j'ai hâte de te voir à l'oeuvre en RP !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


 

avatar

Invité

Invité
Généralités
Feuille de RP
Mar 13 Déc - 0:01 Message | (#)

Officiellement bienvenue !

Je me doutais que tu t'étais inspirée de Lux dans LoL pour faire ce perso, et je suis contente de voir que je ne m'étais pas trompée !

Ta petite Adélaïde a l'air très sympathique, je pense que nos deux personnages finiront par se rencontrer, Adrian a proposé à Lena de devenir infirmière au lycée Star High. Et puis Lena est la représentante d'Apollon sur Terre, qui est aussi Dieu de l'amour et de la Lumière (entre autres XD), mais plutôt dans le panthéon gréco-romain.

Au fait, aucun rapport mais pense à modifier ton âge dans ton profil, il est encore marqué 18 ans. Wink
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

Invité
Généralités
Feuille de RP
Mar 13 Déc - 1:08 Message | (#)

Bienvenue !
C'est rigolo j'me suis doutée que tu venais d'isère parce que je t'ai vu mettre des "y" à des endroits incongrus

Hâte de te croiser en rp !
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

Invité
Généralités
Feuille de RP
Mar 13 Déc - 1:25 Message | (#)

Bienvenue parmie nous !

Au plaisir de te rencontrer IRP
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

Invité
Généralités
Feuille de RP
Mar 13 Déc - 21:14 Message | (#)

Victoria Neutron-Grey
Merci!

J'aurai quelques questions à te poser alors! Je te les enverrais par mp dès que possible.

Dante Visconti

Ravie de te filer des boutons! Toi aussi t'a un problème avec mes sourcils?!

En tout cas merci beaucoup pour tout ces jolies compliments!

Lena Miles
Oh oui!

Je suis sur qu'on pourrait bien s'entendre toutes les deux!
Merci en tout cas.
Ps : j'avais complètement zaper pour mon profil !

Susan Suncana
Même pas vrai d'abord!


Amanda Valentine
Merci a toi aussi!



Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

Invité
Généralités
Feuille de RP
Mar 13 Déc - 21:57 Message | (#)

En matière de sourcils, c'est quand même Morgan qui a les plus gros. XD

Hâte de te croiser au détour d'un rp !
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

Invité
Généralités
Feuille de RP
Mer 14 Déc - 11:08 Message | (#)

Si tu es une amie de Lylou, on ne pourra qu'être amies ! Du moins les joueuses, parce que les personnages, l'ombre et la lumière, ça risque de faire des étincelles x)
J'ai hâte de te voir en RP

Bienvenue à toi
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

Invité
Généralités
Feuille de RP
Mer 21 Déc - 14:47 Message | (#)

On fera un sondage pour savoir Lena!


Merci beaucoup Ambre!
Oui je vois que nos deux persos sont parfaitement opposés, ça promet!



En tout cas je m'excuse pour mon retard!
Quelques soucies niveau boulot (emploi du temps très chargé avant les fêtes) et familial (ma maman et ma nièce sont malade alors j'ai eu la tête un peu ailleurs ces derniers temps, mais rien de grave!)!

Ça avance bien et ma fiche sera finis avant la fin de semaine!! Promis!!

Revenir en haut Aller en bas

Cartel Rouge
avatar

Lukaz Le Guen

Cartel Rouge
Généralités
Solar

ϟ Nombre de Messages : 6082
ϟ Nombre de Messages RP : 685
ϟ Crédits : Eden Memories
ϟ Doublons : Ezekiel Nakamura
ϟ Célébrité : Tom Felton
ϟ Âge du Personnage : 28 ans
ϟ Statut : Célibataire libertin
ϟ Métier : Voleur du Cartel Rouge
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 5
ϟ Particularités Physiques:
Mer 21 Déc - 22:32 Message | (#)

Je t'ai pas souhaité la bienvenue par ici donc voilà qui est corrigé ! Même si j'aime pas trop que tu copies mes pouvoirs /ZBAFF/

Ne t'inquiète pas pour la fiche, c'est une période chargée pour tout le monde donc on est plus souple, du coup, ne te stresse pas, tu as encore du temps ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Lumos !

avatar

Invité

Invité
Généralités
Feuille de RP
Mer 28 Déc - 18:23 Message | (#)

J'annonce que ma fiche est enfin terminée !

Même si elle l'est depuis Vendredi mais chut... J'attendais sagement la validation de Reaganichou chéri.

Très bonne lecture. J'espère que ça ne sera pas trop barbant et que vous allez aimer!
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

Invité
Généralités
Feuille de RP
Ven 30 Déc - 13:36 Message | (#)

Je confirme que les passages concernant Reagan sont ok
Revenir en haut Aller en bas

Maître du Jeu
avatar

La Maire

Maître du Jeu
Généralités
Madame la Maire

ϟ Nombre de Messages : 9495
ϟ Nombre de Messages RP : 1
ϟ Crédits : Renan
ϟ Célébrité : Viola Davis
ϟ Âge du Personnage : 52 ans
ϟ Statut : Mariée
ϟ Métier : Maire
ϟ Liens Rapides : Notice
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 5
ϟ Particularités Physiques:
Sam 31 Déc - 13:29 Message | (#)

Bienvenue à toi sur le forum !

A la lecture de ta fiche, je ne vois rien à redire sur ton dossier médical, que ce soit la description physique ou la description mentale. Au niveau du super-dossier, j'ai par contre deux petites remarques à faire ! La première concerne le groupe. La Team Alpha est un sous-groupe de la Légion des Étoiles, en fait, même si tu ne pouvais pas le savoir En effet, Star High est dirigée par Sydney Stevens, le Corbeau, membre fondateur de la Légion et la majorité des professeurs sont eux-mêmes des Légionnaires, donc l'équipe est elle-aussi liée à la Légion. Les Alphas ne sont toutefois pas des Légionnaires mais on peut les considérer comme des apprentis Légionnaires ! Souvent, les anciens membres de la Team Alpha rejoignent d'ailleurs officiellement la Légion à la fin de leurs années de lycée ^^ Tu peux donc garder le descriptif que tu as écrit pour le groupe, mais en mentionnant le groupe de la Team Alpha plutôt que celui des Indépendants (vu que tu auras la couleur bleue et non verte).

La deuxième remarque concerne ton pouvoir de métamorphose. En l'état, je ne le considère pas vraiment comme un pouvoir, en fait. Il ne fait que changer partiellement l'apparence d'Adelaïde mais elle pourrait avoir le même résultat avec une perruque et du maquillage ! Maintenant, tu peux laisser les choses comme ça, si tu veux, hein ! Mais je pense aussi que tu peux rajouter un effet à ce changement d'apparence, pour que le pouvoir soit vraiment un pouvoir. Si tu n'as pas d'idée, pas de souci, tu peux laisser les choses comme elles sont ^^

J'en viens maintenant à l'histoire ! Je trouve un peu dommage qu'il n'y ait pas de référence à certains événements importants du contexte, comme la tentative d'invasion Grue en 2010, parce que ce sont quand même des choses qui peuvent chambouler ce qu'on croit savoir de notre monde. Cela étant dit, il y a surtout quelques soucis vis-à-vis de Star High.

Officiellement, Star High n'est qu'un lycée privé destiné aux enfants de l'élite, rien de plus ! Personne ne connaît la véritable nature de l'école, en dehors de son personnel, de ses élèves et de ses anciens élèves. Je dirais même que les Légionnaires qui n'ont pas de lien direct avec l'école n'ont aucune raison de savoir ce qu'il en est ! Donc, il n'est pas logique que la mère d'Adélaïde refuse de l'envoyer là-bas pour cette raison puisqu'elle ne peut rien savoir ^^ Ce serait d'ailleurs même plutôt un choix logique pour y envoyer sa fille puisque c'est là-bas que vont tous les enfants des riches familles (en théorie, bien entendu). Il faudra donc baser le refus sur une autre raison ! Malgré tout, je n'ai rien contre le fait que Baldr ait pu dire à ton personnage ce qu'il en était réellement.

Ensuite, tu dis qu'Adélaïde rentre à Star High en septembre 2015, donc, elle avait déjà 16 ans et entre en deuxième année. Jusque là, elle allait dans quel lycée ? Dans un établissement à Seattle ? Mais sa « fugue » n'a pas été signalée par sa mère ? Par les autorités compétentes (comme son ancien lycée) ? Qu'en est-il à ce niveau ? ^^

Sinon, pour le reste, je ne vois rien à ajouter. Je te laisse donc revoir ces petits détails et tout devrait être bon !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Invité

Invité
Généralités
Feuille de RP
Sam 14 Jan - 14:51 Message | (#)

Je viens signaler pour elle vu qu'elle m'a envoyé un message : Adou revient bientôt mais elle a déménagé et elle n' atoujours pas internet donc elle attend sagement Elle revient au plus vite
Revenir en haut Aller en bas



Bannissons les ombres - αLx / Adelaïde

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant


Sujets similaires

-
» Les Ombres
» Le clan des Ombres
» Duel d'Ombres. [Hamaÿeb]
» L'Europe des ombres
» Objets de la guilde des ombres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star City Heroes :: Administration :: Archives :: Archives des Citoyens-