AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Partagez|

Two Guys, One Ring

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Indépendant Neutre
avatar

Dante Visconti

Indépendant Neutre
Généralités
De Principatibus

ϟ Nombre de Messages : 7538
ϟ Nombre de Messages RP : 737
ϟ Crédits : Ed
ϟ Doublons : /
ϟ Célébrité : Francisco Lachowski
ϟ Âge du Personnage : Antédiluvien
ϟ Statut : /
ϟ Métier : Fondateur et patron secret de la Rose des vents ; propriétaire de Fragonard - Parfums et cosmétiques ; propriétaire du Jardin du Dragon
ϟ Liens Rapides :     


    PrésentationRPLiens
    JournalDestinExploits
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 6
ϟ Particularités Physiques:
Lun 5 Déc - 1:42 Message | (#)





Two Guys, One Ring




Dante observait Solar. Il se doutait bien que ce qu'il venait de lui exposer l'obligerait à prendre le temps de la réflexion, alors il gardait le silence et attendait, patiemment. Dans ce grand entrepôt désaffecté où ils avaient l'habitude de se rencontrer, il n'y avait personne à part eux. Ils n'étaient ni des parents, ni des proches, ni même des familiers, mais Dante ne craignait pas Solar et ce dernier ne craignait pas le magicien : le patron et le mercenaire ne sont pas deux ennemis, mais deux partenaires. Le premier définit un contrat, le second l'exécute.

C'était leur relation depuis le début et en dépit du gouffre abyssal qui les séparait tous deux, cette relation fonctionnait. Dante se détendit sur cette vieille chaise de métal. Très inconfortable, il redoutait qu'elle n’abîmât sa belle veste, son beau tee-shirt, son beau pantalon. Sa main, sur la table qui le séparait de Solar, martelait les secondes. Mais revenons un instant sur ce que Dante avait expliqué plus tôt. Une fois de plus, il avait pour Lukaz un contrat. Cette fois-ci, cependant, le contrat serait d'un genre particulier, puisqu'il s'agissait, pour Solar, de pénétrer à l'intérieur de Fort Knox, le camp militaire de la United States Army construit en 1918 et situé aux États-Unis, dans le Kentucky, au sud de Louisville et au nord d'Elizabethtown.

Là où le gouvernement fédéral américain entrepose sa réserve d'or. Autrement dit, le lieu probablement le mieux gardé au monde – rien que cela. Autrement dit, pour Solar, cette cible représenterait un défi d'une envergure comme rarement voleur en connaît au cours de sa carrière. Il pourrait se vanter auprès de ses pairs d'avoir fait un petit tour au cœur du camp le mieux protégé des États-Unis. Toutefois Dante n'avait pas seulement agité le drapeau de l'ambition sous les yeux de Solar – il avait délivré un projet fort précis, et source de potentiels problèmes.

Ceux-ci viendraient de l'objet à voler. Il ne comptait pas envoyer Lukaz à Fort Knox pour récuper un ou deux lingots d'or du trésor américain. Il y avait, dans les profondeurs de ce coffre-fort géant, un petit boîtier d'acajou. Autour de cette curieuse babiole planait un lourd secret. Nul ne savait plus désormais de quoi il s'agissait, à l'exception de Dante et des plus hautes éminences de l'administration américaine.

Ce boîtier était là depuis presque cent ans, puisqu'il fut caché dans Fort Knox quelques mois à peine après sa construction et sa mise en fonction. Ce petit trésor abritait un secret que Dante ne révéla guère, information qu'il ne croyait pas devoir partager avec Solar. En revanche, il avait bien précisé que le voleur ne pourrait mettre la main sur le boîtier : il serait tué sur place, car une protection magique était attaché à ce trésor. Dante ne comptait pas envoyer Lukaz au casse-pipe. Il lui avait donc précisé être celui qui, dans le temps, posa le piège sur le coffret, et être donc le seul capable de le désamorcer.

Dante avait perdu la trace de ce boîtier depuis près de quatre-vingt dix-huit ans, et comptait désormais le récupérer. Il l'avait confié à la garde d'un de ses amis de l'époque, mais celui-ci, malheureusement, mourut durant la Première guerre mondiale – Dante, absent à l'époque, n'avait donc pu récupérer le coffret. Au cours des années, il avait mené des recherches plus ou moins diligentes, pour finalement découvrir la destinée de ce trésor insolite. Il fut sidéré d'apprendre par quels sinistres moyens les autorités américaines s'occupèrent d'installer le boîtier au plus profond de Fort Knox. Il n'en confia pas le détail à Lukaz, évoquant simplement de « nombreuses morts » et de « nombreux dégâts ». C'était dire la virulence du piège installé par le vieux dragon sur cet objet.

Dante avait alors posé des conditions inédites. D'ordinaire, il laissait faire Solar à sa manière. Cette fois, c'était impossible. La présence du magicien et sa participation étaient nécessaires. En contrepartie, étant donné l'ampleur des exigences du dragon, celui-ci avait proposé un paiement à la hauteur. Lukaz disposait de tous les éléments et pourrait décider librement. S'il refusait, Dante trouverait un autre moyen ; il se doutait cependant que Solar aurait quelques questions. Il était prêt à y répondre, dans la mesure du raisonnable.

Il savait d'avance ce qu'il pouvait dire et ce qu'il garderait au contraire pour lui. Il ne considérait pas que le voleur eût besoin de tout savoir dans le détail. Lukaz avait de sa part accepté des contrats moins documentés, après tout... mais ce serait la première fois qu'ils collaboreraient si étroitement. Sans doute le voleur aurait-il des réticences bien naturelles. Celles-ci seraient partagées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


 

Cartel Rouge
avatar

Lukaz Le Guen

Cartel Rouge
Généralités
Solar

ϟ Nombre de Messages : 6002
ϟ Nombre de Messages RP : 676
ϟ Crédits : Eden Memories
ϟ Doublons : Ezekiel Nakamura
ϟ Célébrité : Tom Felton
ϟ Âge du Personnage : 28 ans
ϟ Statut : Célibataire libertin
ϟ Métier : Voleur du Cartel Rouge
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 5
ϟ Particularités Physiques:
Lun 12 Déc - 20:23 Message | (#)

Solar était un personnage connu à Star City parce qu'il remplissait, notamment dans le monde de l'ombre, parce qu'il s'était spécialisé dans la récupération d'objets et de documents qui n'appartenaient pas forcément aux commanditaires de ces opérations. Pour la justice, il était simplement un voleur et un cambrioleur mais le Breton se voyait plus comme un artiste. Il faisait toujours de son mieux pour que ses vols soient menés dans la discrétion la plus totale, ne laissant qu'une trace de son passage en lieu et place de l'objet dérobé. Les victimes faisaient rarement circuler l'information mais cela n'empêchait pas sa réputation de se faire. Réputation qui avait encore grandi quand il avait rejoint les Neuf Fils du Dragon mais aujourd'hui que ce groupe était dissout, le voleur récupérait son indépendance et devait refaire ses preuves. Ou du moins, montrer qu'il était toujours là et surtout, qu'il était toujours au niveau.

C'était pourquoi il avait accepté de rencontrer Dante Visconti, un commanditaire qui avait déjà souvent fait appel à lui pour récupérer d'étranges objets aussi divers que variés. Lukaz ne savait pas grand-chose de ce garçon si ce n'était qu'il était relativement jeune mais comme il payait toujours rubis sur l'ongle et qu'il revenait avec de nouveaux contrats, c'était l'un de ceux que l'on pouvait considérer comme un privilégier. Ainsi, quand Lukaz recevait une demande de sa part, il faisait toujours de son mieux pour la satisfaire dans les plus brefs délais. Et voilà que ça payait enfin. Du moins, que ça payait plus que d'habitude.

En effet, dans cet entrepôt qui servait de lieu de rencontre à toutes leurs entrevues, Dante avait tout simplement proposé d'entrer à Fort Knox, d'y dérober une petite boite qui tuait quiconque mettait la main dessus et de ressortir. Rien de moins que ça. Bien entendu, au vu de la nature de l'objet à voler, Dante avait imposé sa présence à ses côtés, ce qui n'en rendait la tâche que plus difficile. Mais dans le même temps, pouvait-on refuser un vol à Fort Knox ? Et la paye qui allait avec ? Certainement pas.

« Ça ne va pas être une mince affaire. Déjà tout seul, j'aurais du mal à y entrer mais à deux... »

Le lieu avait servi de cadre à de nombreux films et on en avait donc plus que largement entendu parler mais il restait à savoir ce qui était vrai et ce qui tenait de la fiction. Ce qui était néanmoins sûr, c'était que l'on ne devait pas trouver la moindre information sur la sécurité interne ou le moindre plan du bâtiment... Quoi qu'il en soit, il fallait déjà tabler sur le fait que Fort Knox était justement un fort, ce qui impliquait la présence de personnels militaires en nombre. Le dépôt d'or devait aussi être protégé par des clôtures, probablement électrifiées, des gardes patrouillant, des chiens, des caméras de surveillance et probablement d'autres systèmes dont on ignorait tout. Une véritable promenade de santé !

« Est-ce que vous avez une idée de l'endroit précis où est gardée cette boite ? Il serait dangereux de s'y aventurer à l'aveugle. »

Lukaz ne partait jamais dans une opération sans savoir précisément le lieu qu'il devait atteindre. Quand on voulait planifier un vol, on commençait en effet toujours par la fin du parcours et on remontait en cherchant les options les plus sûres. A Fort Knox, il n'était même pas certain que de telles options existent...

« Quoi qu'il en soit, je vais accepter la mission. Ça ne sera pas facile mais ce sera l'occasion de montrer que je suis bel et bien l'un des meilleurs. Mais vous... Quelle expérience avez-vous de ce genre de choses ? Si vous en avez une... Et surtout, quand voulez-vous partir ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Lumos !

Indépendant Neutre
avatar

Dante Visconti

Indépendant Neutre
Généralités
De Principatibus

ϟ Nombre de Messages : 7538
ϟ Nombre de Messages RP : 737
ϟ Crédits : Ed
ϟ Doublons : /
ϟ Célébrité : Francisco Lachowski
ϟ Âge du Personnage : Antédiluvien
ϟ Statut : /
ϟ Métier : Fondateur et patron secret de la Rose des vents ; propriétaire de Fragonard - Parfums et cosmétiques ; propriétaire du Jardin du Dragon
ϟ Liens Rapides :     


    PrésentationRPLiens
    JournalDestinExploits
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 6
ϟ Particularités Physiques:
Lun 12 Déc - 22:43 Message | (#)

Indifférent, Dante écouta ces paroles de Solar qui sonnaient comme un aveu de faiblesse. Il ne sourit pas, il ne réagit pas, il demeura silencieux et garda tout son sérieux, attentif aux paroles de celui qu'il considérait comme un professionnel. Il n'était pas dupe. Fort Knox, ce n'était pas une mince affaire. Il en avait conscience et n'était pas venu dans cet entrepôt dans le seul but de poser au voleur un problème impossible à résoudre. Lukaz parut moins intéressé par les motivations de son commanditaire, que par les détails techniques de l'opération ; il ne chercha pas même à discuter la présence que Dante lui imposait.

Il y avait là un professionnalisme assez rare, que le dragon n'avait pas toujours observé chez les humains qui se piquaient d'ériger en profession l'art de pratiquer la soustraction frauduleuse de la chose d'autrui. «  Je n'ai pas une idée de l'endroit précis où est gardée cette boîte. Je sais précisément où elle se trouve dans Fort Knox.  » Il avait glissé cette information à mi-voix, comme si quelque instinct lui dictait de garder un dernier mystère sur les détails précieux qui entouraient l'obtention d'un tel renseignement.

Dante n'avait pas vécu si longtemps pour se voir refuser le secret des princes, et s'il l'était déjà des siècles plus tôt, il le demeurait encore. Depuis plus de six ans il méditait ce cambriolage si particulier : soixante-douze mois d'une préparation méticuleuse, qui lui permit d'obtenir des informations parmi les plus dangereuses en ce bas monde, puisqu'elles concernaient l'architecture du camp qu'il proposait à Solar d'investir, pour y dérober un petit coffret de bois.

Tout à sa réflexion, le dragon ne sut quoi répondre à la dernière question du criminel. Ce dernier semblait un brin inquiet. Il y avait sans doute de quoi. S'enticher d'un amateur fantaisiste et tout juste soucier de se payer quelques sensations fortes, ce qu'était a priori certainement Dante aux yeux d'un professionnel, voilà qui n'était pas tout à fait très raisonnable, quand on prétend mener son commerce avec sérieux et application, dans le secteur si compétitif du vol organisé. La question était légitime.

Placide, Dante répondit : «  Aucune. Je n'ai pas fait du vol ma profession et toute comparaison avec vous me paraît superflue.  » Il était inutile d'entrer dans les détails. Ce vilain demi-mensonge passerait inaperçu. Dante avait un passif, en la matière, mais pourquoi l'ébruiterait-il ?

Comme l'aurait sans doute souligné Solar, rien de ce qu'il fit ces dernières années ne se comparerait raisonnablement au cambriolage projeté de Fort Knox. Le marin normand qui réussit la traversée de la Manche ne se compare pas à Ulysse sans passer pour un idiot. «  J'ai des renseignements et besoin de votre expertise. Vous conduirez l'opération. Je vous écouterai et vous obéirai dès lors que nous quitterons Star City pour notre destination,  » ajouta-t-il avec ce même sérieux et cette même placidité.

Dante avait déjà fait son choix. Il irait seul avec Solar et ne risquerait aucun de ses proches, de ses compagnons ou de ses serviteurs pour l'occasion. Il n'avait pas proposé au criminel un trio, mais un duo, et pour cause : si la situation tournait mal, le dragon aimait mieux abandonner Solar à son sort pour ne s'occuper que de lui-même. Dante ne doutait pas un seul instant que cet égoïsme serait partagé par son futur « partenaire ».

Ses mains avaient finalement cessé de tapoter le zinc de la table. L'une d'elle s'y reposait à plat, l'autre grattait son torse, sur son tee-shirt. Il les joignit comme s'il s'apprêtait à prier, mais elles ne quittèrent pas la froideur de ce socle misérable. «  Nous partirons quand vous le désirez après le quinze décembre, si cela vous laisse assez de temps pour vous préparer.  »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


 

Cartel Rouge
avatar

Lukaz Le Guen

Cartel Rouge
Généralités
Solar

ϟ Nombre de Messages : 6002
ϟ Nombre de Messages RP : 676
ϟ Crédits : Eden Memories
ϟ Doublons : Ezekiel Nakamura
ϟ Célébrité : Tom Felton
ϟ Âge du Personnage : 28 ans
ϟ Statut : Célibataire libertin
ϟ Métier : Voleur du Cartel Rouge
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 5
ϟ Particularités Physiques:
Ven 16 Déc - 21:01 Message | (#)

S'il y avait une chose que l'on pouvait dire, c'était que Dante n'était pas un homme facile à cerner. De manière générale, Lukaz observait toujours ses interlocuteurs afin de repérer d'éventuels signes représentatifs de leur humeur, même s'il était loin d'être un spécialiste dans le domaine. Il n'en avait de toute façon pas besoin et il lui suffisait de repérer les signes d'agacement pour savoir quand il fallait se taire ou quand il fallait s'éloigner. Avec Dante, cela ne marchait malheureusement pas parce que le jeune homme était aussi silencieux qu'immobile. A croire qu'il s'était endormi sur place !

Quoi qu'il en soit, le garçon était intriguant, surtout quand on prenait en compte ses autres informations. Par exemple, il était celui qui avait posé le piège sur la boite qu'ils devaient retrouver. Qu'est-ce que cela signifiait ? Difficile à dire mais une boite conservée à Fort Knox et capable de tuer celui qui la touchait, ce n'était pas rien et on était donc en droit de se demander ce que le petite herboriste de Star City avait à voir avec tout ça. Bien sûr, Lukaz avait toujours soupçonné Dante d'être un peu plus que ça, parce qu'un simple herboriste n'allait pas commanditer autant de vols mais là, c'était un tout autre niveau. Qu'est-ce qu'il ne lui disait pas ? Difficile de le savoir mais il était évident qu'il gardait des informations pour lui. Comme par exemple la manière dont il pouvait savoir où la boite se trouvait, précisément. C'est pourquoi la réponse du jeune homme le surprit quelque peu.

« Hum. »

D'un côté, Dante semblait savoir très précisément ce qu'il faisait. Du moins, il en donnait l'impression et le Breton n'avait pas forcément de raison de remettre cela en cause. Mais de l'autre côté... Il avait l'air d'un fils de riche famille à la recherche de sensations fortes et ça, ce n'était pas vraiment pour plaire au voleur. Heureusement, au fil de leurs collaborations, Dante s'était montré digne de confiance et Lukaz était donc enclin à lui laisser le bénéfice du doute.

« Je préférerais agir seul, dans ces conditions. Réaliser un cambriolage n'est jamais quelque chose de simple mais quand on s'attaque à un endroit de ce genre, la moindre petite erreur peut entraîner la mort. Sans vouloir vous vexer, avec quelqu'un qui n'y connaît rien, les risques d'erreur sont multipliés. » C'était un fait et celui qui dirait le contraire serait un fou. « Il n'y a pas moyen que vous m'appreniez à désamorcer votre piège ? De cette manière, vous éviterez de prendre des risques. Mais si vous devez vraiment être présent sur place, nous ferons avec. »

De toute façon, ils n'avaient pas vraiment le choix. C'était soit agir comme ça, soit renoncer au cambriolage et sur cette question, Lukaz s'était déjà décidé. Il lui faudrait donc trouver un moyen de faire entrer un parfait débutant dans l'endroit le plus protégé de la planète. Easy !

« Les gardes de Fort Knox doivent avoir ordre de tirer à vue alors j'attends effectivement de vous que vous m'obéissiez une fois sur place et que vous ne preniez pas d'initiative. Si on entre à deux, on ressort à deux, il n'y a pas d'alternative. »

Sur ce point, Lukaz était parfaitement sérieux. Il était peut-être un voleur et un tueur, il avait peut-être une vision particulière sur certaines choses mais dans sa carrière professionnelle, il ne laissait pas de place à de telles erreurs. Et puis, c'était aussi pour des questions de sécurité puisque Dante savait des choses sur lui, comme par exemple son apparence physique, ce qui pouvait représenter une menace des fois qu'il se faisait capturer. Cette option n'était donc pas envisageable.

« Vous avez dit avoir des renseignements. C'est-à-dire ? »

Lorsque l'on voulait effectuer un cambriolage, on pouvait prévoir toutes sortes de renseignement, des plans aux horaires des tours de garde en passant par les informations sur l'identité des gardes, sur la nature des défenses et autres choses dans le même ton. Lukaz pourrait peut-être faire jouer ses contacts pour en obtenir certaines mais il doutait avoir le temps de récupérer les plus importants. Dès lors, il espérait que Dante avait déjà en sa possession des éléments utilisables.

« Et cette boite, où est-elle ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Lumos !

Indépendant Neutre
avatar

Dante Visconti

Indépendant Neutre
Généralités
De Principatibus

ϟ Nombre de Messages : 7538
ϟ Nombre de Messages RP : 737
ϟ Crédits : Ed
ϟ Doublons : /
ϟ Célébrité : Francisco Lachowski
ϟ Âge du Personnage : Antédiluvien
ϟ Statut : /
ϟ Métier : Fondateur et patron secret de la Rose des vents ; propriétaire de Fragonard - Parfums et cosmétiques ; propriétaire du Jardin du Dragon
ϟ Liens Rapides :     


    PrésentationRPLiens
    JournalDestinExploits
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 6
ϟ Particularités Physiques:
Ven 16 Déc - 22:54 Message | (#)

«  Vous ne me vexez pas. Je comprends tout à fait.  » Dante ne contredirait pas Solar : la collaboration de l'expert et du néophyte, en des circonstances si dangereuses, ne produisait jamais rien de bon, sinon la démultiplication des périls. Ils ne pourraient que s'accorder sur ce point. En revanche, quand Lukaz évoqua l'idée de se voir indiquer comment désamorcer le piège, pour dispenser Dante d'une présence risquée, le jeune homme afficha un sourire amusé et commenta : «  Il faudrait pour cela me couper la main, littéralement, et c'est un sacrifice que je ne suis pas prêt à consentir.  »

Le maléfice attaché à l'objet du cambriolage, la fameuse boîte cachée au fin fond de Fort Knox, n'offrait qu'une seule fenêtre de contournement : la propre main qui posa le piège serait seule à pouvoir le lever. Dante se tut cette fois jusqu'à la fin. Les questions de Solar étaient légitimes. «  La boîte se trouve dans un coffre secret, accessible par une trappe discrète et sécurisée, installé sous l'entrepôt des stocks d'or de la Réserve fédérale.  »

Ce glorieux trésor, enrichi dans les années 1930 par le président Franklin Delano Roosevelft, quand il émit l'executive Order 6102 interdisant la possession pour les particuliers américains de pièces d'or, de lingots d'or et de gold certificate, ce qui les contraignit à les vendre à la Réserve fédérale. «  Les renseignements dont je dispose devraient vous permettre de gagner du temps et de nous préparer au mieux à ce cambriolage. Je dispose des plans complets des extérieurs e des intérieurs du complexe, ce qui inclut les sous-sols, les réseaux d'évacuation sanitaire, les réseaux électriques. Par ailleurs, demain me sera confié l'organigramme complet de l'administration de Fort Knox, avec les emplois du temps détaillés de chacun des membres du personnel... mais je suppose que vous intéressera davantage ceux des agents de sécurité. À leur égard, je n'ai pris aucune initiative : c'est votre cambriolage, vous procéderez comme vous l'entendez.  »

Ainsi il n'avait pas, par exemple, pris la décision de soudoyer tel ou tel garde, de graisser la patte de tel ou tel agent de sécurité, de menacer la famille de tel ou tel membre du personnel : Solar seul aurait la main et déciderait la meilleure approche possible ; le vol était sa spécialité, après tout ! C'était là l'occasion rêvée d'en faire la preuve irréfutable. Fort Knox serait la prise du siècle. Dante poursuivit, car l'étendue des renseignements dont il disposait ne s'arrêtait pas là. «  Ensuite, j'imagine que cela peut vous intéresser, j'ai eu accès au fac-similé d'une note d'information confidentielle du département du Trésor des États-Unis ; il s'agit d'un long mémoire sur les dispositifs de sécurité qui protègent Fort Knox des attaques terroristes. Une lecture très instructive.  »

On y découvrait notamment comment le gouvernement américain avait pris à cœur de préserver son or des attentats terroristes et comment Jack Lew, secrétaire du Trésor, avait pris dès son entrée en fonction en 2013 des dispositions pour améliorer ces protections, afin de les adapter aux éventuelles menaces posées par les criminels méta-humains – un large chapitre était d'ailleurs consacré à des noms évocateurs : Otaku, le Géant Vert, La Pie... «  Voilà tout. Il s'agit là d'informations brûlantes. Vous comprendrez donc pourquoi je ne vous dirai rien de mes sources. Un criminel de votre envergure connaît l'importance et la valeur du secret, n'est-ce pas ?  »

Sans parler de « confiance », Dante savait Solar raisonnable, assez pour ne pas émettre des demandes inconsidérées, d'autant plus qu'il se trouverait en fâcheuse posture, s'il cherchait à le doubler. Tous deux s'étaient par le passé entendus plusieurs fois et de toute évidence, cela continuerait : s'ils respectaient leurs apanages respectifs, leur collaboration s'épanouirait à Fort Knox et même au-delà. Le fossé philosophique qui les séparait n'était qu'un détail, et l'intérêt mutuel dressait chaque fois les ponts nécessaires à ces rapprochements réguliers du mercenaire et du patron.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


 

Cartel Rouge
avatar

Lukaz Le Guen

Cartel Rouge
Généralités
Solar

ϟ Nombre de Messages : 6002
ϟ Nombre de Messages RP : 676
ϟ Crédits : Eden Memories
ϟ Doublons : Ezekiel Nakamura
ϟ Célébrité : Tom Felton
ϟ Âge du Personnage : 28 ans
ϟ Statut : Célibataire libertin
ϟ Métier : Voleur du Cartel Rouge
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 5
ϟ Particularités Physiques:
Lun 26 Déc - 13:12 Message | (#)

Comme Solar s'y était attendu, Visconti lui expliqua qu'il était tout simplement impossible de lui apprendre à désamorcer ce piège mortel puisque pour cela, il aurait eu besoin de la main de son commanditaire. Soit, ils iraient donc ensemble, ce qui n'était pas forcément la chose la plus rassurante mais il fallait bien pimenter sa vie avec des défis toujours plus grands à relever, non ?

Bien entendu, le défi actuel surpassait tout ce que l'on pouvait imaginer et dans le même temps, il révélait Dante comme quelqu'un de bien mystérieux. Ce dernier évoqua ainsi un coffre secret et une trappe dissimulée, sans que l'on ne sache vraiment d'où il tenait ces informations. Avait-il torturé un garde du fort pour les obtenir ou avait-il d'étranges contacts avec on ne savait qui ? En savoir autant sur un lieu aussi sécurisé, ça relevait presque du miracle ! Qu'est-ce que le jeune homme pouvait bien lui cacher ? A dire vrai, Lukaz s'en moquait, tant que cela ne mettait pas sa mission en péril, mais il n'en était pas moins curieux.

« Mais comment avez-vous pu obtenir des informations pareille... ? » L'étonnement se lisait sur le visage du voleur, mais ce dernier se reprit néanmoins très vite. « Enfin, laissez tomber, ça ne me regarde pas. Avec de tels documents, les choses devraient être beaucoup plus simples. Façon de parler, bien entendu, parce que j'imagine que la sécurité sera au top niveau tout du long. »

Le Breton n'en restait pas moins persuadé de pouvoir en venir à bout, que ce soit grâce à ses propres compétences, à ses pouvoirs mutants ou à ses équipements. Il avait bien des ressources à sa disposition et il était certain de pouvoir se débrouiller une fois à l'intérieur du bâtiment. Le plus difficile restait donc de trouver un moyen d'y entrer, même si cela devrait être assez aisé en comparaison de l'autre difficulté, à savoir le moyen de sortir.

« Il me faudra étudier les plans pour déterminer les différents moyens d'action dont nous disposons. Je vous en ferais ensuite part afin que vous m'indiquiez celui qui vous semble le plus adapté à vos propres capacités. Il pourrait aussi être utile que vous dénichiez un uniforme. Pour vous. Je n'en aurais pas besoin, de mon côté, mais cela sera plus discret pour vous permettre de circuler sans encombre dans les couloirs. Peut-être même qu'avec un peu de chance, on pourrait trouver un membre du personnel qui vous ressemble ? »

Un petit coup de teinture blonde sur les cheveux, une fausse moustache et le tour était joué pour ne pas alerter les membres de la sécurité installés derrière les caméras de surveillance. Cela ne les aiderait pas, c'était évident, mais ça permettrait au moins à Visconti de ne pas déclencher les alertes. De son côté, en revêtant son costume, Lukaz pourrait compter sur son invisibilité afin de ne pas attirer les regards. Bien entendu, il était plus que probable que les systèmes de sécurité fassent usage de caméras et de détecteurs thermiques mais par chance, le voleur était capable de réduire son empreinte thermique, ce qui lui permettait de ne pas déclencher de tels systèmes.

Le Français n'en était pas encore certain parce qu'il n'avait pas pu étudier les documents, mais il pensait que cette façon d'agir leur permettrait peut-être dé réussir. En effet, ils allaient se rendre à Fort Knox dans le seul et unique but de dérober un petit objet insignifiant. Du moins, en apparence, mais on s'en moquait. La sécurité des lieux ne devait pas avoir été prévue pour cela. Non, si on avait protégé la réserve d'or, c'était contre de violents assauts dignes d'un Docteur Otaku qui éventrerait l'édifice pour s'emparer des lingots d'or. Solar, de son côté, ne s'intéresserait jamais à une telle cible parce qu'il ne pourrait jamais repartir avec le butin, bien trop lourd. Que pourrait-il faire de quelques lingots ? Rien. Un cambrioleur avait donc toutes ses chances, pour peu qu'il prenne ses précautions. Mais de là à savoir ce que deux cambrioleurs donneraient...

« Bien, je pense donc avoir toutes les informations nécessaires. Je vais étudier tout ça pour voir nos options et je vous recontacterais. Nous déterminerons alors notre meilleur plan d'action. Cela vous convient-il ? »

La dernière fois qu'il y avait eu une histoire où l'on trouvait un cambrioleur, un dragon et un anneau magique, ça avait fini par une violente bataille de cinq armées... Il restait à espérer que les choses se passent un peu mieux pour eux.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Lumos !

Indépendant Neutre
avatar

Dante Visconti

Indépendant Neutre
Généralités
De Principatibus

ϟ Nombre de Messages : 7538
ϟ Nombre de Messages RP : 737
ϟ Crédits : Ed
ϟ Doublons : /
ϟ Célébrité : Francisco Lachowski
ϟ Âge du Personnage : Antédiluvien
ϟ Statut : /
ϟ Métier : Fondateur et patron secret de la Rose des vents ; propriétaire de Fragonard - Parfums et cosmétiques ; propriétaire du Jardin du Dragon
ϟ Liens Rapides :     


    PrésentationRPLiens
    JournalDestinExploits
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 6
ϟ Particularités Physiques:
Lun 26 Déc - 19:06 Message | (#)

La question de Solar était légitime, mais Dante n'y répondit qu'à l'appui d'un sourire. Un dragon tel que lui se devait de conserver quelques secrets. Il n'avait pas construit son empire sur la Terre Prime sans entourer ses activités, ses projets et sa personne d'une nébuleuse de mystères et d'étrangetés. «  Vous aurez tous les documents, bien sûr.  » Il les avait apportés et les laisserait entre les mains du voleur une fois leur entretien terminé. Il n'était guère besoin d'étaler toute cette paperasse sur la table qui les séparait pour le moment. Solar pourrait les étudier à sa guise et ainsi déterminer les différents moyens d'action à leur disposition. Il se proposait aussi de suggérer plusieurs plans afin que Dante choisît celui qui lui semblerait convenir à ses propres capacités et aptitudes.

Quand le criminel conseilla l'acquisition préalable d'un uniforme pour les besoins en discrétion du cambriolage, le dragon approuva ; il viendrait avec Morguse, et n'en userait qu'en cas d'extrême urgence : les méthodes de Solar primeraient ses initiatives. «  Cela me convient très bien. Prenez l'ensemble et n'hésitez pas à me contacter si vous avez la moindre question avant de me proposer vos options. En attendant, bon vent à vous.  »

[...]

Dante et Lukaz se trouvaient donc dans le musée dédié à la mémoire du général George Smith Patton Junior, éminent chef de guerre américain pendant la Seconde guerre mondiale. De l'autre côté du Lindsey Golf Course, grand parc où le client fortuné peut venir tâter l'herbe du green et frapper quelques balles de golf, se tenait leur cible, le bâtiment qu'ils se proposaient de cambrioler : l'United States Bullion Depository. Ils feignaient tous deux, dans les salles du musée, de s'intéresser aux portraits du général, aux photographies des zones de guerre de la France et de l'Allemagne des années 1940, aux modèles, véritables ou factices, d'armes employées à l'époque, mais ce n'était qu'une leurre. Solar n'était pas visible, et Dante suivait dans le musée un itinéraire précis et calculé. Il n'était d'ailleurs plus tout à fait lui-même. Ayant pris à la lettre le conseil de Lukaz, il s'était arrangé pour que son visage empruntât l'apparence d'un autre, un agent d'entretien en poste à Fort Knox, dont le secteur de travail couvrait l'intégralité des zones qu'ils auraient à visiter.

Un simple addendum à la potion d'anthropomorphisme lui avait suffi. Pour éviter toute rencontre inopportune entre les deux jumeaux, Dante avait par ailleurs missionné quelqu'un pour « garder à la maison » l'homme en question – il s'agissait d'un jeune homme de sa taille et de sa stature, blonde et généreuse chevelure, peau claire et satinée, yeux verts et mordorés. Il était impossible d'établir un lien quelconque entre Dante Visconti et Jeff Brig, à l'exception notoire de la silhouette athlétique qu'ils partageaient. Dante avançait donc dans le musée comme s'il savait ce qu'il faisait, comme s'il venait y prendre son service ; les autres employés ne firent pas attention à lui, trop habitués qu'ils étaient à la valse des agents d'entretien qui se renouvelaient sans cesse : dans ce lieu de culture, peu de soins étaient accordés à l'examen rigoureux des profils des employés, au contraire de ce qui se pratiquait à Fort Knox, dans le bastion, où pas un chat n'entrait sans avoir été identifié physiquement et même intellectuellement. L'or américain est un trésor trop précieux pour qu'un seul détail fût laissé au hasard. Il quitta le rez-de-chaussée et emprunta un escalier en direction d'un sous-sol où, d'après les plans, il trouverait le local des agents d'entretien.

Quand il fut certain d'être seul avec Solar, d'être isolé loin des hauteurs du musée où vagabondaient quelques âmes perdues – Décembre n'était pas mois de grande affluence – il dit à voix basse : «  Voici la trappe qui mène aux anciens égouts du fort. Le passage n'a jamais été condamné : comme vous l'avez lu dans les documents que je vous ai fournis, il n'existe plus officiellement et officieusement, le gouvernement américain se réserve l'opportunité d'évacuations clandestines du contenu de ses coffres...  » Dante souriait. Il imaginait volontiers quels secrets les plus proches collaborateurs des présidents et les présidents eux-mêmes pourraient vouloir soustraire à l'attention du public, au moyen de ces passages dérobés au sein même de Fort Knox. Dante serra les bretelles de sa bandoulière – elle faisait partie intégrante de son uniforme d'agent de service, mais ne contenait rien qui pût l'aider à nettoyer les surfaces ou polir les marbres...

«  Pas de dispositifs sécuritaires, de ce côté-là, avant les abords de Fort Knox.  » C'était pour cette raison que Solar avait choisi en concertation avec Dante l'approche par le musée plutôt que l'approche par le cimetière des vétérans. «  Quand vous voulez.  »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


 

Cartel Rouge
avatar

Lukaz Le Guen

Cartel Rouge
Généralités
Solar

ϟ Nombre de Messages : 6002
ϟ Nombre de Messages RP : 676
ϟ Crédits : Eden Memories
ϟ Doublons : Ezekiel Nakamura
ϟ Célébrité : Tom Felton
ϟ Âge du Personnage : 28 ans
ϟ Statut : Célibataire libertin
ϟ Métier : Voleur du Cartel Rouge
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 5
ϟ Particularités Physiques:
Jeu 5 Jan - 15:10 Message | (#)

Pénétrer dans Fort Knox n'était pas quelque chose que l'on faisait avec facilité et c'était pourquoi Lukaz avait longuement étudié tous les documents fournis par Dante. Plus il avait avancé sa lecture, plus il avait eu l'impression que les options diminuaient. Seul, il aurait pu réussir sans la moindre difficulté, du moins, sur le papier. Mais comme il devait tenir compte du fait qu'il allait être accompagné, cela réduisait grandement le champ de ses possibilités. Si au moins son commanditaire avait eu un minimum l'expérience du vol, mais non, même pas. Au moins, il était jeune et semblait être en bonne santé, c'était donc toujours mieux que rien.

Malgré tout, le duo avait fini par se mettre d'accord sur un plan et c'était ainsi qu'ils s'étaient retrouvés à Fort Knox. Solar avait revêtu son costume et sa ceinture utilitaire, garnie de très nombreux équipements dont il espérait ne pas avoir besoin tandis que sa voiture, la Nisshoku construite par le Docteur Otaku attendait non loin de là. Il avait jugé préférable d'utiliser ce véhicule puisqu'il avait été doté de nombreuses armes plus efficaces que celles de la Scorpio, sans parler d'un système de camouflage conférant une invisibilité relative. En cas de fuite et de poursuite, c'était donc la voiture la plus adaptée même s'il espérait bien entendu ne pas avoir besoin d'y recourir.

Invisible, Solar avançait donc silencieusement aux côtés de Visconti. Ce dernier avait réussi à se maquiller avec brio et Lukaz se demandait bien comment il s'y était pris. Même un maquilleur de talent aurait eu du mal à le rendre aussi ressemblant à l'employé dont il devait adopter l'identité ! Quoi qu'il en soit, ce qui importait le plus, c'était le résultat et à priori, celui-ci ne devrait pas poser de problème. Visuellement, bien entendu, puisque s'il fallait passer un quelconque test de reconnaissance digitale, vocale ou rétinienne, ils seraient dans la merde.

Après avoir visité le musée, ils avaient finalement rejoint la salle dédiée aux employés et dans laquelle se trouvait un accès menant aux anciens égouts du fort. Pour avoir regardé quelques films, Lukaz savait que le passage par les égouts était toujours le meilleur moyen d'entrer dans un ancien fort, même si ce n'était pas le moyen le plus propre. Bien entendu, dans le cas présent, il fallait aussi rester sur ses gardes puisqu'on ne savait pas quels pièges pouvaient s'y dissimuler...

« Restons quand même sur nos gardes. Ce n'est pas parce qu'il n'y a pas de caméras que les constructeurs de ces tunnels n'y ont pas installé des pièges... »

Il ne restait qu'à espérer que contrairement aux films du genre, ils ne se retrouveraient pas dans un couloir truffé de pièges et de de dispositifs destinés à blesser et mutiler les intrus éventuels. Ce n'était bien entendu pas le but d'un égout mais comme ce dernier menait à un fort militaire, on était en droit de supposer qu'il avait été défendu pour éviter les intrusions ennemies. Au mieux, il ne s'agirait que de lourdes grilles. Au pire... Mieux valait ne pas y penser.

Redevenant visible mais adoptant sa forme solaire, intégralement noire, Solar s'approcha de la trappe et glissa ses doigts dessus. Il s'agissait d'une trappe de pierre relativement lourde que l'on ne pouvait théoriquement soulever qu'avec un dispositif particulier mais par chance, sous cette forme, le voleur disposait d'une force bien supérieure à la normale. Saisissant les bords de la pierre, il la souleva donc sans le moindre mal et la fit glisser sur le côté afin de leur ménager un passage. Jetant un coup d’œil par le trou, Lukaz fit ensuite glisser le sac qu'il portait sur le dos. Ils y avaient glissé des tenues de protection afin de se protéger des eaux croupies qui devaient stagner dans les égouts. Il aurait été bête de se faire repérer en raison de l'odeur que l'on avait...

Une fois proprement protégé, le Français se glissa le premier par l'ouverture, scrutant les alentours avant d'inviter Dante à le suivre. Il referma ensuite la trappe derrière eux afin qu'elle n'attire pas l'attention des autres employés, ce qui serait particulièrement fâcheux.

« C'est comme dans les films. L'odeur en plus. » Le voleur fit alors apparaître une sphère lumineuse dans le creux de sa main, s'arrangeant pour qu'elle n'éclaire pas de trop, juste au cas où. « Par ici. »

L'autre avantage du passage par les égouts, c'était qu'il n'y avait pas trente six mille chemins à suivre. En effet, il suffisait d'avancer, les conduites parallèles étant souvent bien trop étroites pour laisser passer un homme. Tout ce qu'il leur fallait faire, c'était réussir à repérer l'endroit où ils devaient s'arrêter. Cela leur offrirait quand même un périple de cinq bonnes minutes dans l'eau vaseuse mais au moins, ils avaient pris toutes les précautions à ce niveau.

Citation :
Lancer de dé n°1 :
Réussite : il n'y a aucun piège dans les égouts.
Echec : le duo tombe sur un piège.

Lancer de dé n°2, si échec au lancer n°1 :
Réussite : ils parviennent à éviter le piège.
Echec : Lukaz se retrouve coincé !

Malheureusement pour eux, le couloir n'était pas aussi sûr qu'ils l'avaient pensé ! Bien qu'ils aient pris toutes leurs précautions, marcher dans une eau sombre n'aidait pas à repérer les éventuels déclencheurs et autres dispositifs qui pouvaient indiquer la présence d'un piège. Ainsi, vint un moment où Lukaz posa le pied sur une brique qui cliqueta brièvement... Il eut juste le temps de réagir en reculant que déjà des piques jaillissaient du sol, prêtes à l'embrocher comme un cochon de lait ! Le voleur sentait son cœur battre à tout rompre.

« Bordel ! C'est pas passé loin. Il faut vraiment qu'on fasse attention. Encore cent mètres... On devrait pouvoir y arriver. »


Dernière édition par Lukaz Le Guen le Jeu 5 Jan - 15:14, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Lumos !

Maître du Jeu
avatar

Esprit du Hasard

Maître du Jeu
Généralités
Le Hasard

ϟ Nombre de Messages : 3395
ϟ Nombre de Messages RP : 3045
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Feuille de RP
Jeu 5 Jan - 15:10 Message | (#)

Le membre 'Lukaz Le Guen' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


#1 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Indépendant Neutre
avatar

Dante Visconti

Indépendant Neutre
Généralités
De Principatibus

ϟ Nombre de Messages : 7538
ϟ Nombre de Messages RP : 737
ϟ Crédits : Ed
ϟ Doublons : /
ϟ Célébrité : Francisco Lachowski
ϟ Âge du Personnage : Antédiluvien
ϟ Statut : /
ϟ Métier : Fondateur et patron secret de la Rose des vents ; propriétaire de Fragonard - Parfums et cosmétiques ; propriétaire du Jardin du Dragon
ϟ Liens Rapides :     


    PrésentationRPLiens
    JournalDestinExploits
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 6
ϟ Particularités Physiques:
Jeu 5 Jan - 19:50 Message | (#)

«  Très bien.  » Solar savait ce qu'il faisait. Il n'était pas le voleur de grand renom qu'on connaissait sans avoir l'expérience et le talent pour justifier sa réputation. Il n'était pas non plus le choix de régulier de Dante, pour ce genre de mission « cambriolage », sans avoir donné des gages de son efficacité. Dans ces tunnels et jusqu'à l'objet qu'ils allaient dérober, le vieux dragon obéirait donc aux consignes et aux directives de celui qui, en quelque sorte, chapeautait l'opération. Faire attention aux pièges dans les égouts de Fort Knox, voilà qui semblait s'imposer.

Le gouvernement fédéral avait certainement veillé à ce que la zone fût tout à fait protégée contre toutes les éventualités – de l'attaque terroriste à la horde de robots d'un savant criminel et détraqué. Dante vit donc Solar adopter une forme nouvelle, qui lui donnait une apparence d'une absolue noirceur, et soulever la trappe de pierre avec aisance, comme s'il avait soulevé un simple morceau de plastique. Comme lui, il enfila une tenue de protection afin de traverser les tunnels des égouts sans craindre les souillures qu'on y trouvait communément. Tous deux disparurent ensuite dans les profondeurs et une fois la trappe à nouveau à sa place, rien n'aurait pu laisser présager de leur passage. «  J'ai un rhume, je ne sens rien.  » C'était bien sûr absolument faux.

Là-dessous, Solar prit soin d'allumer une sphère dans le creux de sa main, prenant à cœur d'éclairer la voie. Dante comprit qu'il s'agissait là d'une extension de ses pouvoirs et comprit mieux la pertinence du surnom que s'était choisi ce criminel. Marcher dans l'eau vaseuse ne serait pas une mince affaire, mais ils pouvaient se consoler en considérant le peu de temps qu'ils y pataugeraient. Hélas, un piège les attendait au tournant puisque le pied de Lukaz se posa aveuglément sur un mécanisme qui entraîna l'apparition de piques saillantes et pointues. À quelques secondes près, il aurait peut-être perdu l'usage de son pied ou, en tout cas, fait des trous à sa combinaison. D'après Solar, cent mètres les séparaient de leur première destination, le point d'infiltration du United States Bullion Depository.

Dante, à l'arrêt derrière le mutant, l'observa un moment, observa les piques apparues devant eux et ne put s'empêcher de remarquer avec dépit qu'il s'agissait là d'installations bien démodées... bizarrement, l'ambiance vieux tombeau de la Vallée des rois lui paraissait fort curieuse à Fort Knox, mais il s'attendait à tout de la part des Américains. Après tout, ce peuple avait plus d'une fois donné des preuves de son goût pour les absurdités, à travers ses gouvernants, puisqu'ils avaient élu un acteur à la maison Blanche, puisque Herbert Hoover avait donné à son fils, comme animaux de compagnie,une paire d'alligators, puisque William Harrison avait pour « meilleure amie » une chèvre... alors ce genre de pièges, « à l'ancienne »... fallait-il vraiment s'étonner ? «  Ils ont sûrement pire en stock... mais pour avoir conservé ce truc-là, c'est bien la preuve qu'il y a par ici très peu de passage.  » Ces conduits étaient sans doute moins fréquentés que ne l'étaient certaines femmes des maisons closes, trop vieilles pour plaire, trop puantes pour attirer, et qui tenaient plus souvent les comptes et le comptoir que la verge et la trique.

«  Je dois pouvoir nous aider un peu. Cent mètres, c'est rapide, mais mieux vaut n'encourir aucun risque, n'est-ce pas ?  » Ce disant, le jeune homme agita ses doigts devant lui, comme s'il manipulait les cordes d'une lyre invisible. Aucune musique ne vint troubler le silence des égouts mais autour d'eux, l'eau croupie s'écarta pour leur ménager un espace... au sec ? Pas vraiment. Le sol restait humide et couvert de traces de boues et de saleté, mais au moins ils auraient l’œil ouvert sur ces traîtres pavés.

«  Appelez-moi Moïse..  » plaisanta-t-il, d'un ton qui n'était pas sans rappeler une œuvre d'un certain Melville, livre ennuyeux mais si terrible. «  Poursuivons. L'eau s'écartera à votre passage.  » Autrefois, le prophète avait fendu la mer pour aider son peuple à fuir une terre d'esclavage et de calamités... cette fois, un tout autre type de prophète ouvrait d'autres eaux pour pénétrer un lieu d'abondance et de richesse. Étrange parallèle...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


 

Cartel Rouge
avatar

Lukaz Le Guen

Cartel Rouge
Généralités
Solar

ϟ Nombre de Messages : 6002
ϟ Nombre de Messages RP : 676
ϟ Crédits : Eden Memories
ϟ Doublons : Ezekiel Nakamura
ϟ Célébrité : Tom Felton
ϟ Âge du Personnage : 28 ans
ϟ Statut : Célibataire libertin
ϟ Métier : Voleur du Cartel Rouge
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 5
ϟ Particularités Physiques:
Mar 10 Jan - 17:13 Message | (#)

La remarque de Dante n'était pas infondée, le piège qu'ils venaient d'éviter montrait de manière certaine que les égouts n'étaient plus guère utilisés. En même temps, à quoi auraient-ils pu servir ? De nouvelles installations sécurisées contre les intrusions devaient les avoir remplacés depuis longtemps et on avait peut-être même oublié que ces vestiges des temps passés existaient encore. En même temps, vu que le point d'accès se trouvait directement dans une zone de passage, il était peu probable que quelqu'un parvienne à s'y introduire et de toute façon, même s'il y parvenait, il resterait coincé dedans. Il restait bien entendu envisageable de ramener du matériel et de l'équipement mais dans ce cas-là, autant prendre directement d'assaut la réserve d'or.

Bref, ce piège avait aussi l'avantage de leur dire qu'ils étaient toujours là parfaitement incognito et qu'ils avaient donc tout loisir de mener leur mission à bien, en espérant que les choses n'empirent pas dès leurs prochains pas. Pour éviter cela, Dante proposa alors son aide, attisant la curiosité de Lukaz. Qu'est-ce que le jeune homme voulait faire ? Est-ce qu'il avait un détecteur à piège dans sa poche ? Ce n'était à priori pas le cas mais il se mit à agiter les doigts devant lui, un peu comme s'il était en train de faire une crise... Il fallait appeler un docteur ? Non... Ce n'était pas un malaise. Mais plutôt... C'était bizarre. En effet, l'eau se mit alors à s'écarter, leur ouvrant un passage clair qu'ils n'avaient plus qu'à suivre. Est-ce qu'il était un mutant capable de contrôler l'eau ? Ou alors, est-ce que ça avait un rapport avec la magie ? C'était bien des objets magiques qu'il envoyait Lukaz voler et Dante avait bien précisé qu'il avait lui-même posé le piège qu'il devait désamorcer... Il était donc magicien ? Bon, mais quels autres pouvoirs avait-il, dans ce cas ?

« Ça aurait été pratique de le faire directement, vous croyez pas ? »

Et Lukaz ne disait pas ça juste parce qu'il avait failli perdre sa jambe, voire pire, une autre partie de son anatomie. Non, il le disait aussi parce qu'il avait l'impression que Visconti lui cachait des choses. Il n'avait jamais évoqué ces capacités particulières qu'il possédait alors qu'elles auraient pu leur servir dans l'élaboration de leur plan. Avait-il donc des raisons particulières de cacher tout ça ? Solar devait-il se méfier de lui et de ses secrets ? Difficile à dire et de toute façon, ils devaient avancer.

Prudemment, le voleur reprit donc sa marche, étudiant avec soin les pavés qui constituaient le sol de ces égouts, cherchant à éviter de déclencher de nouveaux pièges. Par chance pour lui, cela se fit sans heurt et ils parvinrent finalement à la section de mur qu'ils avaient repérée sur les plans. L'idée mise en place consistait à percer le mur afin de pouvoir déboucher de l'autre côté, dans une salle à priori désaffectée. Cela leur assurait que personne ne viendrait faire un tour dans la pièce, ce qui éviterait qu'on découvre l'état du mur, mais aussi que personne ne risquait de les voir débarquer. Enfin, c'était la théorie, ça. Parce qu'au fond, les choses avaient pu changer depuis. Le point le plus hasardeux se trouvait malheureusement être la manière dont ils allaient percer le mur. Enfin, à ce niveau, Lukaz avait son idée. Il ne put cependant pas s'empêcher de lancer une pique à son partenaire.

« Vous ne pouvez pas pousser les murs à s'ouvrir devant vous, par hasard ? » Il laissa planer un instant de silence avant d'ajouter : « Non ? Tant pis. On va faire ça à l'ancienne. Ecartez-vous. »

Lorsque Dante fut un peu éloigné du mur, Solar fit apparaître une épée de lumière dans le creux de sa main. Le rayon de ce sabre était si concentré qu'il en devenait capable de découper de nombreux matériaux, un peu à la manière de ce que faisaient les chevaliers Jedis dans les films de Star Wars. S'agenouillant au sol, le Breton enfonça donc la lame de son épée dans la roche et il se mit à la découper, lentement, ménageant une ouverture d'un bon mètre de large sur une quarantaine de centimètres de haut. Quand cela fut fait, un coup de pied lui permit de déloger le bloc de briques et un regard à travers le trou lui assura qu'ils étaient seuls.

« La voie est libre. »

S'allongeant sur le sol, Solar rampa alors à travers l'ouverture, laissant à Dante le soin de le suivre de près. Lorsqu'ils furent tous les deux dans la salle, Lukaz retira sa tenue de protection et la glissa à nouveau dans le sac, avec celle portée par son partenaire, déposant ensuite le sac de l'autre côté du mur, dans les égouts. La prochaine étape consista à replacer le bloc de pierre et à faire un peu le ménage pour retirer la poussière qui aurait pu les faire détecter. Ainsi, même si quelqu'un entrait dans la pièce, à moins d'un examen minutieux et attentif, il ne remarquerait rien. Restait l'étape la plus compliquée.

« A vous de jouer. Avec votre déguisement, ça devrait passer comme une lettre à la poste mais on ne sait jamais... Vous passez devant et je vous suis, invisible. Je peux réguler la chaleur de mon corps alors normalement, même s'ils ont des caméras thermiques, ils ne devraient pas pouvoir me repérer mais on ne sait jamais... C'est Fort Knox ! »

Et avec un dernier regard derrière eux, pour voir s'ils n'avaient rien oublié, Lukaz redevint invisible, laissant à Visconti le soin de mener la danse en suivant le chemin qu'ils avaient repéré sur les plans.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Lumos !

Indépendant Neutre
avatar

Dante Visconti

Indépendant Neutre
Généralités
De Principatibus

ϟ Nombre de Messages : 7538
ϟ Nombre de Messages RP : 737
ϟ Crédits : Ed
ϟ Doublons : /
ϟ Célébrité : Francisco Lachowski
ϟ Âge du Personnage : Antédiluvien
ϟ Statut : /
ϟ Métier : Fondateur et patron secret de la Rose des vents ; propriétaire de Fragonard - Parfums et cosmétiques ; propriétaire du Jardin du Dragon
ϟ Liens Rapides :     


    PrésentationRPLiens
    JournalDestinExploits
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 6
ϟ Particularités Physiques:
Mar 10 Jan - 18:24 Message | (#)

Dante ne répondit rien à la remarque du voleur. Il aurait peut-être pu écarter l'eau dans un premier temps, avant que Solar n'exposât son pied à la morsure d'un piège. Dante préférait s'économiser, mais un peu d'énergie magique valait bien un surcroît de sécurité. À quoi bon interroger ce qui aurait pu être ?

Il allait se contenter de hausser les épaules mais s'abstint : le geste n'avait pas grand sens. Son partenaire interpréterait sûrement son silence comme un aveu de culpabilité, mais il y avait bien des lustres que le dragon se souciait assez peu de l'opinion d'autrui. Ils poursuivirent donc à travers ce couloir empuanti des putrides parfums qui font tout le charme d'un égout, et parvinrent à leur objectif. Ils avaient un mur à percer et malheureusement, Dante ne disposait d'aucun moyen d'y parvenir discrètement. Il aurait pu défoncer le mur, mais la méthode n'était pas tout à fait recommandée pour une infiltration en douceur. Il se contenta de faire non de la tête avec un large sourire.

À l'injonction de Solar, il s'écarta du mur et vit le voleur faire apparaître une épée de lumière dans le creux de sa main. En faisant usage de la lame, constituée d'énergie lumineuse ou d'une matière approchante, il réussit à découper le mur, avec lenteur pour ne rien bousculer. Il y tailla l'équivalent d'une porte, quoiqu'elle fût adaptée à la morphologie d'un rejeton de nain ou de gobelin. Dante, de haute taille, aurait plus de difficulté à passer par là, mais il s'y essaierait tout de même.

De l'autre côté, ils purent abandonner leur tenue de protection pour reprendre leurs habits normaux – c'est-à-dire que Solar redevint invisible et Dante redevint l'inconnu agent de service qu'il singeait. Le voleur s'occupa de remettre en place le bloc de pierre, scellant ainsi le passage jusqu'au conduit des égouts ; de son côté, Dante devrait à présent les guider dans les premiers couloirs du bâtiment, pour atteindre leur cible sans encombre ni problème. Solar était à l'origine du plan et avait mesuré tous les facteurs pour leur assurer le plus complet des succès.

Ils n'étaient pas à l'abri d'une sottise ou d'une erreur, pourtant... Ils avaient envisagé plusieurs problèmes possibles et disposaient de réponses adéquates à la majeure partie d'entre eux, mais en cas de complète surprise, il faudrait improviser. Ils quittèrent donc cette salle désaffectée et les premiers ennuis s'imposèrent à eux : il fallait rejoindre au plus tôt le circuit habituel de l'agent de service pour éviter les suspicions inutiles.

Ils devaient pour cela suivre le chemin le plus court et s'assurer de n'attirer l'attention de personne. Solar était invisible, mais passerait-il tous les dispositifs de sécurité sans problème ? Il connaissait son « métier » et avait sans doute tout prévu. S'il ne l'avait pas fait, hélas, ils se paieraient une grande et terrible surprise.

    Jet de dé – I :
    Réussite : Ils sont retardés.
    Échec : /

    Jet de dé – II :
    Réussite : /
    Échec : Ils sont interrompus.


Hélas, ils avaient à peine fait une dizaine de mètres et tourné à droite au premier carrefour qu'ils croisèrent la route d'un homme qui était, selon toute vraisemblance, un collègue de l'agent dont Dante avait pris l'apparence. « Eh, je te cherchais justement ! T'étais en retard tout à l'heure ou quoi ? Je t'ai pas vu... » Voilà qui était un premier obstacle, et de taille. Mais la chance leur souriait puisque le « maquillage » qui donnait au dragon une toute autre apparence fonctionnait à plein : l'autre agent n'y voyait que du feu. Ils échangèrent ainsi quelques phrases, que dictaient la banalité d'une conversation entre deux collègues, et Dante apprit des choses qu'il n'était pas destiné à apprendre – mais cela n'avait aucune espèce d'importance.

C'était un petit contre-temps qui dissimulait en vérité une grande chance, puisque l'interruption de ce collègue bavard les préserva d'une rencontre autrement plus dangereuse pour eux : une patrouille de sécurité très tatillonne et très procédurière... qui sait ce qui aurait pu arriver ! Dante révélait donc des talents d'acteur assez convaincants. Ils étaient donc tranquilles pour le moment, quoique retardés. Sans plus attendre, Dante mena Solar jusqu'à un poste de service, une pièce avec de nombreux casiers alignés aux murs. «  C'est ici qu'on trouve le nécessaire pour la suite.   »


Dernière édition par Dante Visconti le Mar 10 Jan - 18:53, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


 

Maître du Jeu
avatar

Esprit du Hasard

Maître du Jeu
Généralités
Le Hasard

ϟ Nombre de Messages : 3395
ϟ Nombre de Messages RP : 3045
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Feuille de RP
Mar 10 Jan - 18:24 Message | (#)

Le membre 'Dante Visconti' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


#1 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cartel Rouge
avatar

Lukaz Le Guen

Cartel Rouge
Généralités
Solar

ϟ Nombre de Messages : 6002
ϟ Nombre de Messages RP : 676
ϟ Crédits : Eden Memories
ϟ Doublons : Ezekiel Nakamura
ϟ Célébrité : Tom Felton
ϟ Âge du Personnage : 28 ans
ϟ Statut : Célibataire libertin
ϟ Métier : Voleur du Cartel Rouge
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 5
ϟ Particularités Physiques:
Mar 24 Jan - 15:09 Message | (#)

Si Lukaz n'avait pas apprécié l'idée de faire ce cambriolage en compagnie d'un débutant, il appréciait néanmoins le fait que ce dernier suive ses directives à la lettre et qu'il ne rechigne pas à la tâche. Même si Visconti semblait cacher certains de ses talents, cela n'avait pour l'heure pas posé de gros problème et Lukaz se disait que si le supposé magicien avait eu un moyen de les téléporter à l'intérieur sans souci, il l'aurait certainement déjà fait. Ses pouvoirs potentiels n'entraient donc pas en ligne de compte d'autant que le Breton lui-même n'avait pas abattu toutes ses cartes. Il aurait été plutôt injuste de reprocher à quelqu'un de garder des informations pour lui quand on faisait de même. Malgré tout, le Français espérait bien que son partenaire ferait usage de ses capacités si l'occasion s'en présentait, histoire d'éviter un nouveau piège tendu...

Par chance, dans les couloirs de cet endroit, ils ne risquaient plus de tomber sur des piques jaillissant du sol ou sur des trappes qui s'ouvraient dans le sol dès qu'on posait son pied dessus. S'il devait y avoir des pièges, il s'agirait de ceux qui faisaient partie du système de sécurité, système qu'ils avaient suffisamment étudié pour connaître les points à éviter. Pour l'heure, il n'était pas encore question de ces problèmes puisqu'ils devaient déjà quitter la salle dans laquelle ils se trouvaient pour s'enfoncer dans le dédale des couloirs souterrains.

Leur objectif était une chambre-forte dans laquelle se trouvait la fameuse boite – et sans doute bien d'autres trésors – mais le problème, c'était qu'on ne pouvait pas vraiment ouvrir la porte comme ça dans le but d'y jeter un coup d’œil... Comme il n'y avait malheureusement pas de second point d'accès et qu'il était impossible à Lukaz de percer les murs, renforcés et surtout beaucoup trop épais, ils avaient du réfléchir à une solution de secours. Celle-ci était malheureusement plutôt... mouvementée.

Le duo de cambrioleurs s'avança donc à travers les couloirs et tomba malheureusement sur un premier problème, à savoir quelqu'un qui connaissait l'homme dont Visconti avait pris l'apparence. Voilà qui était gênant, surtout s'il se rendait compte qu'il y avait chez lui quelque chose de bizarre. Ailleurs, cela serait probablement passé inaperçu mais dans un lieu aussi bien protégé, les gens étaient peut-être bien plus vigilant à ce sujet, non ? Il aurait été si aisé de s'y introduire en prenant l'apparence d'un garde de service...

Par chance, en plus de disposer de pouvoirs secrets, Visconti semblait être un très bon acteur puisqu'il parvint à entretenir une conversation des plus banales sans éveiller le moindre soupçon ! Finalement, il avait peut-être des prédispositions pour ce genre de travail ! La question serait à étudier s'ils en sortaient vivants et entiers. Quoi qu'il en soit, ils finirent par rejoindre un poste de service dans lequel on pouvait trouver plusieurs casiers. Pourquoi avoir choisi une pièce de ce genre ? Voilà une question des plus intéressantes à laquelle il n'était pas simple de répondre... Elle avait néanmoins rapport avec cette solution mouvementée déjà mentionnée précédemment.

En effet, comme cela a déjà été expliqué, il était à priori totalement impossible d'entrer dans la chambre-forte visée. Solar était bien capable de se rendre intangible mais pour que cela fonctionne, il fallait qu'il passe à travers des surfaces translucides et ce n'était pas le cas dans la situation actuelle. De toute façon, seul Visconti pouvait toucher à la boite et c'était bien là leur premier souci. Comment réussir à le faire entrer sur place ? Peut-être tout simplement en faisant du remue-ménage ? C'était la conclusion à laquelle Solar était arrivé.

Pour une fois, il n'était pas celui qui allait réaliser le cambriolage mais il allait laisser cette chance à son partenaire. Se reposant sur son invisibilité, le Breton allait ainsi se rendre jusqu'à la porte de la chambre-forte et il allait faire usage de ses capacités pour l'éventrer. Ce ne serait pas discret et ça risquait de déclencher les systèmes de sécurité mais c'était justement le but. En faisant cela, il attirerait l'attention de tous et il lui suffirait alors d'occuper les gardes dans un jeu du chat et de la souris, redevenant occasionnellement visible pour attirer les forces de sécurité vers lui, laissant ainsi la possibilité à Visconti d'agir de son côté. Il pourrait en effet profiter de son déguisement pour se mêler aux gardes et ainsi, pour entrer dans la chambre-forte afin d'y récupérer son dû. Ce ne serait sans doute pas aussi facile que cela en avait l'air mais Lukaz ferait de son mieux pour occuper les gardes le temps qu'il fallait.

« Bien, je vous laisse ajuster votre déguisement le temps que j'aille m'occuper de causer du trouble. Lorsque l'alarme se déclenchera, vous aurez dix minutes pour récupérer la boite. Pas une minute de plus. Ce sera suffisant ? »

Lukaz ne savait pas trop combien de temps il lui faudrait pour désamorcer son piège mortel, sans compter le temps qu'il fallait pour s'introduire discrètement, sans attirer l'attention des potentiels gardes qui s'occuperont de surveiller la porte fracturée mais ils devaient faire vite et ne pouvaient pas trop s'attarder.

« Je vous rejoindrais quand le temps sera écoulé et je m'arrangerais pour vous donner l'occasion de quitter votre poste. On reviendra alors sur nos pas et on reprendra le même chemin. Normalement, les choses devraient se passer comme sur des roulettes, pour peu qu'on s'en tienne au plan. Et si vous continuez à jouer votre rôle aussi bien, on sera dehors avant d'être entré ! Bon, moi, j'y vais. »

Un imperceptible mouvement signala le départ du voleur invisible qui prit la direction de la chambre-forte. Moins d'une minute plus tard, il se retrouva devant la lourde porte et c'est avec un sourire qu'il reprit sa forme solaire, surprenant forcément les gardes qui ne tardèrent néanmoins pas à réagir rapidement. Par chance pour lui, Solar fut plus prompt qu'eux et il était déjà redevenu invisible alors qu'un soleil de la taille d'une boule de bowling roulait tranquillement en direction de la porte. Un instant plus tard, une énorme explosion se fit entendre, sonnant les deux gardes tout en éventrant la porte de sécurité. Il fallait cependant éviter d'attirer toutes les forces de sécurité vers cet endroit et c'est pourquoi le Français remonta les couloirs en sens inverse, assommant le premier garde qu'il rencontra pour attirer l'attention des autres et s'échapper en les obligeant à le suivre. Le jeu venait tout juste de commencer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Lumos !

Indépendant Neutre
avatar

Dante Visconti

Indépendant Neutre
Généralités
De Principatibus

ϟ Nombre de Messages : 7538
ϟ Nombre de Messages RP : 737
ϟ Crédits : Ed
ϟ Doublons : /
ϟ Célébrité : Francisco Lachowski
ϟ Âge du Personnage : Antédiluvien
ϟ Statut : /
ϟ Métier : Fondateur et patron secret de la Rose des vents ; propriétaire de Fragonard - Parfums et cosmétiques ; propriétaire du Jardin du Dragon
ϟ Liens Rapides :     


    PrésentationRPLiens
    JournalDestinExploits
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 6
ϟ Particularités Physiques:
Mar 24 Jan - 18:00 Message | (#)

Solar quitta compagnon d'aventure et d'infortune pour la suite de leurs petits jeux illégaux, ce qui laisserait à Dante le soin d'accomplir sa part, ce qui commençait par un bref ajustement d'apparence. Il disposait, pour cela, d'une fenêtre de temps réduite, mais il n'était pas la moitié d'un manchot. Dans un casier, il trouva comme il s'y attendait l'uniforme dont il aurait besoin et l'enfila, laissant dans son sac les autres vêtements qu'il portait, jusque-là. Il ajusta sa ceinture et vissa sur son crâne l'infâme casquette – celle-ci ruinait ses blonds cheveux, mais quelle importance ? Ce n'était pas les siens.

Il attendit encore quelques minutes. Bientôt Solar aurait produit la diversion nécessaire, alors il entrerait en scène. Laissant au criminel patenté le soin de détourner l'attention et de régler la question des dispositifs de sécurité dont ces profondeurs de Fort Knox étaient truffées, Dante s'avança dans le couloir dès qu'il entendit la déflagration. Suivirent bientôt les sirènes et les messages d'alerte – qu'il entendit même à la bouche du talkie-walkie réglementaire suspendu à son uniforme – mais il demeura insensible à la panique qui gagnait l'établissement et s'inséra dans le trajet défini par avance, à l'étude des plans de la forteresse, pour gagner au plus vite la grande réserve d'où il pourrait atteindre ses objectifs. Il fut bientôt rejoint par d'autres agents de sécurité qu'il n'écouta guère.

Ceux-ci évoquaient leur étonnement, partageaient leur affolement, décrivait ce qu'ils avaient pu voir ou percevoir de la situation, mais le dragon n'en avait cure. Il ne devait les suivre qu'à peine le temps d'un couloir ou deux, leur destination divergerait de toutes façons. Une grande agitation s'emparait de tout Fort Knox, mais Dante restait tranquille et concentré. Solar comptait sur lui, après tout ! Il arriva assez rapidement sur les lieux de l'explosion, où il découvrit éventrée la porte principale de ce qu'il conviendrait d'appeler la chambre forte la mieux protégée de tous les États-Unis.

Des dispositifs de sûreté supplémentaires s'installaient déjà : les gardiens s'étaient étonnés de voir le coupable détaler et suspectaient une diversion, mais ils étaient loin de se douter qu'une « taupe » infiltrait leurs rangs au moment même où ils guettaient l'apparition d'un ou plusieurs complices. Avec d'autres agents de sécurité, Dante pénétra dans la chambre et s'étonna d'y trouver moins d'or qu'il n'aurait cru – il y en avait en abondance, bien sûr, à ses yeux, ce n'était qu'une paille.

Plusieurs agents s'occupaient d'éteindre les départs d'incendie que l'explosion avait déclenchés. Au passage du dragon, subrepticement, celui-ci leur compliqua la tâche, mais il s'enfonça bientôt dans la vaste salle avec ses collègues. Ils devaient y surveiller, de l'intérieur, la sécurité des trésors ici conservés. L'un d'eux déplora la mise hors jeu des appareils de vidéo-surveillance. Ce fut bientôt le tour des appareils de communication, des terminaux de sécurité. Point culminant, cette zone de Fort Knox fut coupée de toute électricité, ce qui provoqua une semi-pénombre. Dante en profita pour assommer les agents qui s'agitaient en vain près d'un terminal impossible à utiliser.

Il hésita à les pétrifier par mesure de prudence, mais jugea vain d'aller jusqu'à si cruelle extrémité. Il s'éloigna, l’œil alerte et surtout le nez levé, métaphoriquement, guettant l'odeur spéciale d'un enchantement qu'il lui suffirait de débusquer pour trouver sa cible, la trappe menant à l'antichambre où son trésor l'attendait. Il lui suffit de quelques pas entre les hautes rangées de lingots d'or pour trouver la trace de ce fumet mystique. Plus loin il trouva la trappe : invisible à l’œil humain, ou plutôt dissimulée sous un carré de lingots au bout d'une rangée en retrait. « Habile procédé », songea-t-il avec amusement.

Il approcha sa main des lingots et ceux-ci disparurent dans un crépitement d'étincelles, laissant apparaître sous eux la ronde bouche de métal. Un boîtier muni d'un clavier numérique attira son attention. Il y inscrivit un code en murmurant, non sans sourire : «  Speak softly and carry a big stick.  » Un soupir s'échappa des contours métalliques et le conduit s'ouvrit. Il s'y faufila par l'échelle. En bas, il découvrit ce qui s'apparentait à une casemate constituée de plusieurs salles liées les unes aux autres par de petits corridors. Il n'eut pas besoin d'en explorer tous les recoins, son flair et son instinct le conduisirent naturellement vers le coffret d'acajou qu'il connaissait bien. Il l'ouvrit et à son contact, le bois rayonna comme s'il était soumis à la chaleur intense d'un haut-fourneau. Les gravures du boîtier s'éteignirent peu à peu – la magie à l’œuvre reconnaissait son maître et créateur.

Il le fourra dans son sac à dos. Solar était arrivé quelques instants plus tôt dans le réduit. Dante lui dit : «  Voilà qui est fait. À présent, il faut partir. Votre diversion a semé la pagaille dans tous le fort, n'est-ce pas ?  » Après tout, Lukaz était aux manettes : il avait conçu le plan pour entrer et le plan pour sortir. Dante suivrait. Cependant, Solar avait à peine dit un mot qu'un grand bruit l'interrompit. C'était la bouche du bunker qui s'était soudain refermée ! Ils se précipitèrent vers l'échelle et constatèrent en effet que l'ouverture était condamnée. Dante réfléchit un instant et voulu faire apparaître près d'eux un portail dimensionnel. Il n'y réussit pas. Il s'y essaya encore, en vain.

Son visage s'anima d'un froncement de sourcils. Il aurait dû s'en douter. Il aurait dû anticiper. Il aurait dû envisager ce qui n'était pas seulement une possibilité, mais bel et bien une évidence. «  Des suggestions ?  »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


 



Two Guys, One Ring

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant


Sujets similaires

-
» Hogan critique The Rock! Star Jersey Shore dans le ring ++
» War of The Ring
» Figurines Lord of the Ring
» [Archive 2011] The return of the Ring - 16/20 août 2012
» Undertaker sur le ring!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star City Heroes :: Administration :: Archives :: Archives des Rencontres-