AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Ca sent le sapin Categorie_1Ca sent le sapin Categorie_2_bisCa sent le sapin Categorie_3
Aller à la page : 1, 2  Suivant
 

Ca sent le sapin

 
Message posté : Lun 28 Nov 2016 - 19:50 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Lilian détestait l’hier. Les arbres devenaient dormants, tout comme les graines qui se cachaient sous la neige. Elle avait dû assister sans rien pouvoir faire, comme chaque année, à la mort de tant de plantes pendant l’automne. Cela faisait partie d’un cycle, les plantes avaient besoin de cette période sèche et malheureuse pour croître à nouveau… Mais la femme végétale sentait aussi une vague d’impuissance la saisir face au froid et à l’absence de lumière, elle sentait ses pouvoirs diminuer, ses capacités s’amoindrir et elle se languissait rapidement du printemps. Cette année avait été meilleure toutefois, elle avait réussie à se concentrer sur l’aspect humain de sa personnalité, sur les élections qui absorbaient totalement son esprit. Elle n’avait plus le temps de se pencher sur ses bébés, sur toutes les plantes qui poussaient dans la serre de Manheim ou encore sur ses autres projets. Plus que jamais, quand elle était censée vivre pleinement en tant que Lilian Holland, elle se sentait enchaînée à SHADOW.

C’était pour cela qu’elle avait décidé de s’autoriser quelques instants de répits, quelques moments où elle ne serait pas Lilian Holland, pas seulement elle. Assez ironiquement, ce serait en allant chez l’officier de la pénombre qu’elle trouverait un peu de ce calme. La jeune femme qui marchait dans la rue avait ses airs de ressemblance avec la candidate à la mairie, celle qui avait survécue à la terrible attaque contre Arturo et qui avait repris le flambeau. Sauf qu’elle était plus jeune de quelques années, qu’il y avait assez de différence dans ses traits pour les rendre moins agressifs et surtout ses cheveux tiraient sur le blond et ne formaient plus une crinière incandescente. Les génomes de milliers de plantes partageaient le corps de Lilian avec le sien. Elle pouvait tirer partie de milliers de formes et de couleurs différentes. Bien sûr ce n’était pas un pouvoir qu’elle détenait depuis longtemps. Seulement quand Zoey Miller avait été rajeunie, quand elle avait puisée dans le côté le plus végétale de ses cellules, cela avait créé une réaction en chaîne. Encore maintenant Lilian ignorait toute l’étendue de ses capacités et ne savait pas si ce serait une bonne chose de les découvrir. Après tout, elle pourrait passer du statut d’infiltratrice à celui de mutée chez SHADOW. Ce qui pourrait arriver si elle révélait l’étendue de ses capacités et qu’elle perdait les élections.

Pas besoin de clef pour ouvrir la porte en bas de l’immeuble de Renan. Il lui suffisait de presser un doigt contre la serrure, laisser les branchages pousser depuis sa peau, venir s’enrouler autour des verrous et les actionner. La jeune femme poussa la porte comme si elle venait de l’ouvrir normalement et monta jusqu’à l’étage où vivait son neveu. Le seul homme qui devait comprendre la situation dans laquelle elle se trouvait et se sentir lui aussi enchaîné à l’Ombre. Même s’il ne risquait pas de finir en tant que muté. Plus assurément il se ferait assassiner si jamais il décevait leur grand maître dont Lilian mettait parfois l’existence en doute. Elle aurait pu ouvrir la porte de l’appartement de Renan de la même manière, mais préféra toquer. Il n’avait pas eu l’air d’apprécier qu’elle utilise son sapin pour apparaître chez lui la dernière fois et elle ne sentait plus la présence du petit végétal, ce qui n’était véritablement pas pour lui plaire.

« Bonsoir, chéri. » Lâcha-t-elle avec un sourire en coin. Sûrement que les voisins allaient se poser des questions s’ils voyaient les blondes se succéder à sa porte, mais Lilian n’en avait que faire. « Je t’aurais bien apporté un cadeau, mais j’ai cru comprendre que le dernier que je t’ai fait pour les fêtes a fini à la poubelle. C’est malheureux, il allait bientôt avoir un an. Tu avais si peur que cela que je m’amuse à t’espionner à travers ce malheureux petit sapin ? » Susurra-t-elle pour éviter que des voisins ne l’entendent. « Si tu savais… Je peux toujours trouver quelque chose de végétal chez toi. Tu as bien des vêtements en coton, non ? Enfin, trêve de bavardage, et si tu m’invitais à entrer ? » Car elle savait qu’il était territorial, même si son territoire était uniquement tiré vers le pragmatisme et rien d’autre. Ils avaient à parler. Du temps s’était écoulé depuis qu’ils avaient eu leur petite mission ensemble pour faire tomber Arturo. Encore plus depuis qu’ils avaient tué Atlas. Cela faisait trop longtemps que Lilian n’avait pas eu la liberté de pouvoir tuer quelqu’un d’ailleurs, cela ne lui manquait pas, mais certains de ses bébés devaient commencer à avoir faim.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 29 Nov 2016 - 11:50 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Officier de la Pénombre
Officier de la Pénombre

Renan Le Guerec
Officier de la Pénombre

Personnage
Ca sent le sapin RangPseudo

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5144
ϟ Nombre de Messages RP : 1753
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 35 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Ca sent le sapin RangPseudo

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5144
ϟ Nombre de Messages RP : 1753
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 35 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Les soirées se ressemblaient toutes et parfois, cela le navrait presque. Renan n'avait jamais été amateur de la routine et c'était bien pour cette raison que sa vie maritale avec son ex-femme avait été aussi difficile à supporter ! Pourtant, en décidant de créer son petit soldat parfait en la présence de Gwendal, le français avait aussi compris qu'il ne pourrait plus s'amuser à battre la campagne pour effectuer des missions comme bon lui semblait. Il devait compter sur l'aide de sa charmante voisine – pas sa cousine, l'autre – pour garder son rejeton le temps de s'absenter et autant dire qu'elle se montrait souvent très curieuse. L'excuse de la petite amie n'était pas inépuisable et lorsqu'elle lui avait demandé pour quelle raison ils n'emménageaient pas ensemble pour se voir plus souvent, le breton avait compris qu'il gagnerait à varier encore davantage ses justificatifs d'absence. Ou à diminuer le rythme de ses sorties.
Soupçonnant sa voisine d'être beaucoup trop bavarde avec les autres voisins, Renan avait opté pour la deuxième option, mais à son grand regret.

Ces soirées monotones l'étaient aussi parce que les visites étaient rares, mais là il s'agissait de son propre choix. Renan aimait son territoire et détestait la simple idée de voir un intrus s'aventurer ici sans son autorisation... comme cela avait été le choix d’Abigail et de sa famille il y a quelques jours. C'est pourquoi, lorsqu'une personne frappa à sa porte, le français songea aussitôt au fait que c'était le retour de sa mère qui tenterait une fois de plus de le persuader de demander sa dulcinée en mariage pour faire d'elle une honnête femme. Il songea d'ailleurs à l'ignorer et continuer sa petite vie, mais se souvint qu'elle avait tendance à s'acharner d'autant plus dès qu'il la snobait, ce qui le poussa à aller lui ouvrir. Ou plutôt à ouvrir à une femme bel et bien blonde, mais qui n'avait rien de comparable avec Kate Le Guerec. Il lui fallut un ou deux secondes avant de reconnaître Lilian et non l'un de ses clones. Elle avait les cheveux plus clairs et ses traits semblaient aussi plus jeunes. Une nouvelle version ?

Cela dit, même la blondeur de la nouvelle arrivante ne le rendrait pas plus tolérant et il lui offrit un regard qui parlait de lui-même lorsqu'elle lâcha un petit surnom affectueux sur son palier. Si là sa voisine ne le soupçonnait pas d'avoir une double-vie – voire davantage....

« Merci de la précision, je sais que je dois brûler tous mes vêtements pour en acheter des synthétiques. »

Il parlait presque sérieusement ! Au lieu de s'éterniser ici, bien que l'envie de la faire entrer n'était pas présente, Renan s'effaça pour libérer la place. Il préférait l'avoir à l'intérieur plutôt qu'à portée d'oreilles de sa voisine bien trop curieuse depuis quelques temps. Refermant derrière elle, il entra dans le salon sans prendre la peine de l'inviter à faire de même, puis tourna finalement la tête dans sa direction.

« Tu seras bien aimable d'arrêter de me donner des surnoms comme ça dans le couloir, ma voisine a les oreilles qui traînent et je n'ai pas envie qu'elle me prenne pour un type qui va draguer partout. » Même si ce n'était pas forcément faux. « Mais tu as raison, j'ai dû me séparer de ton sapin. Il prenait trop de plaisir à salir le sol avec ses épines, ça ne pouvait pas marcher entre nous, tu comprends.... » Ce qui n'était pas totalement vrai, le don de sa tante avait beaucoup joué dans cette décision. « Mais trêve de plaisanteries, tu sais que je n'aime pas particulièrement les arrivées surprises, surtout lorsque tu entres dans l'immeuble sans avoir sonné avant. En général, on s'annonce avant de débarquer chez quelqu'un, il faudrait que je te donne quelques cours de politesse peut-être ? »

Malgré tout, le ton restait calme et posé. Il avait compris que Lilian n'était pas tout à fait celle qu'il pensait jadis et qu'elle méritait un peu plus de respect – visible – de sa part, mais dans ces moments-là, Renan avait du mal à s'y faire. Il se demandait toujours si la rousse – blonde désormais – ne le faisait pas exprès pour le pousser dans ses retranchements. Possible.

« Qu'est-ce que tu veux ? » Il leva les yeux vers sa chevelure, ne résistant pas à une dernière remarque hors contexte. « Les cheveux blonds, c'est parce que tu espères toujours que je vais céder un de ces jours ? »

Inutile de préciser dans quel domaine, elle savait très bien à quoi il faisait référence.
 
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Ich will eure Stimmen horen, Ich will die Ruhe storen. ♦️ ©️ Rammstein



Message posté : Mar 29 Nov 2016 - 20:17 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Lilian ne se fit pas prier pour entrer. Elle savait que son cher neveu n’avait aucune envie de la voir là, même s’ils s’étaient rapprochés et qu’ils avaient maintenant quelques projets intimes en commun. Elle avait presque imaginé que pour une fois, il se montrerait un peu plus cordial et hospitalier. Mais non, c’était apparemment trop demandé. Sûrement qu’il était toujours intimidé sexuellement par la présence sensuelle de la rousse qui s’était faite blonde pour l’occasion. Après tout, elle était sa tante, une femme mûre et qui pourtant paraissait plus jeune que jamais. Sa façon de prendre les devants ne devait pas lui plaire non plus. Oui, c’était certain qu’il était intimidé, le pauvre petit breton n’aimait pas perdre le contrôle.

« Je peux te retirer tes vêtements maintenant si tu veux. Mais quelque chose me dit que tu auras peur des qu’en diras-t-on et de ce genre de choses. » Glissa-t-elle avec un sourire alors qu’elle passait par l’embrasure de sa porte d’entrée, laissant sa main passer sur le torse du méta-humain au passage.

Comme si elle était chez elle, ce qu’elle considérait un peu, après tout le monde n’appartenait-il pas aux plantes ? Les humains n’en étaient que locataires et elle espérait bien qu’ils finiraient par être évincés une fois que l’Ombre aurait gagné et une fois qu’ils auraient vaincu l’ombre. La jeune femme retira son manteau, révélant bien entendu un haut moulant au décolleté appréciable et au tissu vert.

« Ce n’est pas ce que tu es ? Après tout tu as eu un certain nombre de conquêtes ces derniers temps. Oh, mes petits écureuils ne sont probablement pas au courant de toutes tes aventures, mais j’en sais assez. » Elle eut un léger sourire un tantinet condescendant, tout en inclinant la tête sur le côté. Elle savait que cela lui donnait un air adorable, surtout avec le visage qu’elle arborait. « Comme je sais que la petite famille t’a rendu visite. Ils ne sont pas très discrets, à se demander comment ils ont fait pour t’engendrer. Tu t’es jamais demandé si tu n’avais pas été adopté ? Puis avec de la chance ta voisine va simplement croire que je suis l’une de tes sœurs. Je m’inquièterais d’ailleurs, une telle passion pour cette couleur de cheveux alors qu’elle est si présente dans ta famille… Tu n’en pincerais pas pour tes sœurs ? »

Alors qu’elle parlait la couleur des cheveux de Lilian varia légèrement, passant du blond à quelque chose de plus roux, sans pour autant atteindre leur couleur véritable. C’était en fait à se demander quelle était la couleur véritable des cheveux de Lilian et si elle n’utilisait pas depuis des années sa chevelure incandescente telle une corolle de pétales pour attirer l’attention. Tout comme elle utilisait les courbes de son corps aussi. La femme-plante ignorait d’ailleurs superbement Gwendal et ne se gênait pas pour utiliser ses pouvoirs devant lui. Il était un soldat, tout comme l’étaient ses boutures à elle.

« Tu veux me punir ? M’apprendre la politesse ? J’ai été une vilaine fille tu sais. » Ajouta-t-elle avec une moue désolée. Qui paraissait totalement véritable. Lilian n’était pas une infiltratrice hors du commun pour rien. « Même si c’est moi qui devrais te punir pour ce que tu as fait à mon sapin. » Elle soupira. « C’est à se demander comme tu comptes prendre soin de ton marmot si une simple plante t’incommode. Mais passons, je ne suis pas là pour te donner des cours de jardinage comme nous savons tous les deux que tu n’utiliseras pas ta ceinture de manière originale sur moi. »

Elle savait jouer de la provocation. Surtout maintenant qu’ils étaient associés sur des projets un peu plus sérieux qu’auparavant. Lilian avait eu du mal à percer à jour les secrets de son neveu et elle avait elle-même dû révéler ses propres sentiments à propos de Jack pour y parvenir. Ils étaient tous les deux victimes de la loyauté du méta-humain à SHADOW, mais ils étaient aussi, par bien des aspects, ses créations.

« C’est simplement pour ne pas me faire reconnaître dans la rue. Si un simple changement de teinte te faisait chavirer, je serais déçue je pense. Je suis une célébrité après tout. Quand à ce que je veux… Parler tout simplement. Nous avons laissez beaucoup de nos projets en plan la dernière fois. J’avance lentement avec Holmes, plus lentement que je ne le voudrais, mais j’ai une bonne nouvelle. J’ai réussi à approcher notre cher major Colt. Je sais que l’UNISON est une chasse gardée pour toi, je me suis dis qu’il serait plus sage de te demander ton avais avant de continuer dans ma lancée, même s’il est appétissant. Surtout qu’il pourrait être utile à certains de nos projets. »

 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 29 Nov 2016 - 23:50 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Officier de la Pénombre
Officier de la Pénombre

Renan Le Guerec
Officier de la Pénombre

Personnage
Ca sent le sapin RangPseudo

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5144
ϟ Nombre de Messages RP : 1753
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 35 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Ca sent le sapin RangPseudo

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5144
ϟ Nombre de Messages RP : 1753
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 35 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Avait-il peur de ce que ses voisins pourraient penser ? Non, il ne voulait simplement pas leur donner du grain à moudre. Et il ne comptait pas s'exposer en tenue d'Adam au milieu du salon alors que son fils continuait irrémédiablement à colorier dans la même pièce. Encore moins lorsqu'il s'agissait de Lilian de l'autre côté, l'ombre de Jack continuant à flotter au-dessus d'elle. Silencieux, il croisa ses bras sur sa poitrine tandis qu'elle ôtait son manteau pour s'installer ici comme si elle était chez elle. Renan prit soin de ne pas lui proposer quelque chose à boire pour qu'elle ne s'éternise pas et se contenta d'attendre qu'elle daigne exposer la raison de sa venue ici, sauf qu'elle ne pouvait pas s'empêcher de le titiller avant. Il fronça les sourcils lorsqu'elle parla de ses nombreuses conquêtes, lui répondant presque immédiatement.

« Ne dis pas de bêtises, je n'ai approché aucune autre femme que celle que tu critiques si souvent. »

Il ne savait pas où elle avait obtenu ses informations, mais ne s'attendait pas trop à ce qu'elle lui avoue. Renan n'avait vraiment approché aucune autre femme depuis qu'il avait scellé cet accord avec la nécromancienne et cela malgré le fait qu'ils s'étaient accordés le droit de donner un coup de canif au contrat si cela pouvait servir leur traque de puissance.

« Tu prends tes fantasmes pour la réalité, voilà tout. »

Même s'il doutait qu'elle s'amuse à se faire des films sur lui. Lilian était le genre de femme qui provoquait les hommes simplement pour les ennuyer, mais elle ne cherchait pas plus loin. Il suffirait qu'elle croise un autre mâle à enquiquiner et il était aussitôt oublié ! C'était d'ailleurs en grande partie pour cette raison qu'il se montrait aussi distant avec elle sur ce plan, en plus du fait qu'il s'agissait de l'ex de son oncle. Mais ces détails furent rapidement balayés par les nouvelles piques de la rousse – légèrement blonde – qui souligna la couleur des cheveux de ses sœurs et de sa génitrice. Il était vrai que c'était assez louche, mais Renan n'avait jamais été attiré par les membres de sa famille. Un soupir lui échappa.

« Non. Je m'en fiche d'elles. Tu sais très bien d'où vient mon attrait pour les blondes : j'ai rencontré Evey et elle nourrit mes fantasmes depuis tout ce temps. C'était la seule femme valable autour de moi à cette époque, tu comprends, alors j'ai tout centré sur elle. »

C'était faux, totalement faux même. Mais il soupçonnait Lilian de ne pas apprécier cette remarque. Après tout, elle était aussi présente que la blonde dans sa vie, si ce n'est plus ! Inutile de dire que le fait qu'il préférait se rincer l’œil sur la belle blonde que sur elle devrait certainement l'irriter. Malheureusement, ce n'était qu'une brève victoire puisqu'elle recommençait en jouant sur le registre de la mauvaise fille et sur ce qu'il pourrait faire avec sa ceinture. Ridicule. Si elle avait ne serait-ce qu'une idée de ce qu'il faisait avec la nécromancienne, elle saurait qu'elle se trompait lourdement, mais il ne comptait pas lui en parler. Il y avait certaines choses qui ne resteraient qu'entre la concernée et lui. Renan se contenta donc de rester silencieux, gardant ses lèvres scellées en patientant jusqu'à ce qu'elle daigne lui répondre et lui donner la raison de sa visite surprise – hormis l'ennuyer dans son appartement.

Lorsqu'elle lui parla de Holmes et du reste, il hocha la tête avant de lâcher un profond soupir au moment où elle parla du major Colt. Il lui décrocha un regard qui en disait long avant de répondre.

« Le major Colt, bien sûr. Tu espères le mettre dans ton lit j'imagine ? C'est bien le seul atout dont tu fais autant usage ! Mais si tu juges que c'est nécessaire, ma foi... Tu as intérêt à être prudente avec lui Lilian, il était venu me voir à cause de Charlie et il s'est montré très curieux. Il a profité d'une invitation à manger pour me questionner sur ma vie privée et je ne suis pas sûr qu'il est aussi naïf qu'il veut bien le faire croire. » Autrement dit, il n'était pas sûr d'être totalement blanc. « Tu as quels projets le concernant ? Et pour Holmes, tu entends quoi par « plus lentement » ? Elle ne te mange pas dans la main ? Peut-être que je devrais tenter ma chance ? Certaines femmes ont des fantasmes bizarres avec les laveurs de vitres. »

Mais il ne parlait pas sérieusement bien sûr, c'était simplement pour voir jusqu'à quel point elle pouvait lui faire confiance.
 
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Ich will eure Stimmen horen, Ich will die Ruhe storen. ♦️ ©️ Rammstein



Message posté : Mer 30 Nov 2016 - 19:55 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Appuyant sa joue contre sa main, Lilian eut un sourire rêveur et teinté de taquinerie alors qu’elle observait son cher neveu. Il avait eu de nombreuses conquêtes, elle le savait. Il y avait eu Kailee bien sûr, cette Charlie Lane encore une fois pour SHADOW. La nécromancienne devait être la seule avec laquelle il s’était acoquiné qui ne soit pas liée à une mission bien particulière. Ce qui la laissait penser qu’elle avait quelque chose de spécial. Et autant dire que cela ne lui plaisait pas. Lilian considérait toujours qu’elle devait être la seule et unique femme spéciale dans la vie d’un homme, quel qu’il soit. Qu’il s’agisse de Jonas Cooper trahi par sa jumelle, de Gabriel Colt qui semblait tenter de draguer tout ce qui bougeait pour s’amuser, ou même de Renan qui était lancé sur sa quête de pouvoir.

« Des fantasmes, des fantasmes… Peut-être que nous pourrions en mettre quelques uns en pratique ? Tu as beau te tenir bien droit et loin de moi en ce moment, je sais qu’une part de ton esprit doit s’aventurer dans ce domaine, s’imaginer ce que tu pourrais me faire. Qui sait, il y a peut-être encore une part du jeune Renan en toi. »

Et elle savait que ce jeune Renan avait enchaîné les conquêtes. Sans la présence de Jack pour le mettre dans le droit chemin, le méta-humain aurait probablement écopé d’une collection de maladies sexuellement transmissibles mémorables. Mais il aurait aussi été bien plus facile à faire tomber dans les filets de la rousse, ou plutôt entre ses pétales. L’officier de la pénombre semblait être le seul à pouvoir lui résister, mais elle savait qu’il finirait par céder. Il n’y avait rien de plus durable qu’une plante et même si l’hiver venait amoindrir ses pouvoirs, Lilian savait que le printemps finirait par revenir et que les désirs profonds de son neveu finiraient pas se révéler.

« Evey bien sûr… Je ne avais pas que tu avais tant d’affection pour les femmes de ménage. A moins qu’il ne s’agisse du côté blonde squelettique ? » Lilian se savait légèrement plus en chair que l’associée de Renan. Puis elle ne pouvait pas le nier, Evey était belle, magnifique même. Si elle avait mieux sue jouer de son physique elle aurait pu faire une infiltratrice remarquable. Lilian aurait pu lui faire faire de grandes choses. « De toute façon, j’aime trop mes cheveux dans leur couleur originale pour que je tente de contenter tes désirs, tu finiras par céder mon chou. »

Même s’il faisait un travail remarquable pour lui résister. Peut-être qu’elle se reposait bien trop sur ses phéromones et ses toxines ces derniers temps. Cela avait considérablement aidé lors de sa rencontre avec Gabriel Colt, tout comme cela avait aussi scellé le destin de Jonas Cooper, faisant de lui sa chose. Le directeur du Herald avait encore son rôle à jouer dans l’élection à venir.

« Dans mon lit, sur son bureau, sous son bureau, peut-être que je m’arrangerais pour que ce soit toi qui lave les vitre à ce moment là. Tu pourras voir tout ce que tu rates. Mais pour le moment je n’en suis pas, je me fais désirer. Je veux qu’il soit incapable d’imaginer sa vie sans moi, que le moindre de mes désirs devienne le sien. De cette manière je sais qu’il me soutiendra dans la campagne. Et je ne suis pas une idiote, je me doute bien qu’il n’est pas l’ahuri complet qu’il prétend être. On ne devient pas major en jouant simplement au clown… Ce qui me laisse à penser que ma relation avec Jonas Cooper pourrait prendre un tournant assez gênant pour la suite de ma campagne. Je n’ai pas envie d’un combat de coqs, même si ce serait flatteur. » Surtout qu’elle ne voyait pas le journaliste tenir bien longtemps face à un militaire de carrière. Sauf s’il utilisait ses contacts à Normality pour faire exploser le Brett Building. Rien ne le poussait à jouer franc jeu après tout, Lilian elle-même ne le faisait pas. « Holmes finira par me manger dans la main, ce n’est qu’une question de temps. Mais de récents évènements l’ont fait renforcer sa sécurité, ce qui rend plus difficile une approche en tant qu’Harvest. Puis en tant que Lilian Holland, les gens commenceraient à se poser des questions. Non, j’ai plus décidé de lui envoyer l’une de mes boutures rajeunie, de la faire entrer dans son staff et de la séduire. Puis de fil en aiguille, soit Holmes devient ma marionnette, soit je m’arrangerais pour que des vidéos compromettantes d’elle fassent leur apparition. C’est une fille de policier, l’un de ses principaux arguments, mais beaucoup de ses suivants sont assez conservateurs, si tu vois ce que je veux dire… Non, le major me semble la proie la plus utile, mais pour être sûr qu’il n’y ait pas d’interférence, je risque de devoir utiliser ma carte Jonas Cooper un peu plus tôt. Peut-être qu’il serait bien de réfléchir à un moyen de faire tomber Wallace. Ainsi de ce que tu as prévu pour moi si jamais je deviens mairesse, ou au contraire si je perds et que ma carrière politique connaît une fin abrupte. »
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 30 Nov 2016 - 23:42 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Officier de la Pénombre
Officier de la Pénombre

Renan Le Guerec
Officier de la Pénombre

Personnage
Ca sent le sapin RangPseudo

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5144
ϟ Nombre de Messages RP : 1753
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 35 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Ca sent le sapin RangPseudo

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5144
ϟ Nombre de Messages RP : 1753
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 35 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Renan jugeait préférable de ne pas répondre à ses remarques concernant la mise en pratique de certains fantasmes, il craignait trop qu'elle aille jusqu'au bout s'il avait l'audace de répondre sur le ton de la plaisanterie. Il secoua légèrement la tête tandis qu'elle persistait à croire qu'elle avait habité ses pensées durant son adolescence. Oh, ce n'était pas totalement faux. Comme tous les jeunes de son âge, Renan avait eu l'esprit vagabond, mais le fait qu'elle soit la compagne – ou ce qui s'en approchait le plus – de son oncle était une raison valable pour censurer toutes ces pensées. Quoi qu'il en soit, malgré toute sa bonne volonté à rester silencieux et à ignorer les provocations de sa tante, Renan ne résista pas à l'envie de la recadrer lorsqu'elle laissa entendre qu'il céderait.

« Ne prends pas tes rêves pour des réalités. J'ai été clair la dernière fois que tu m'as parlé de ça, il ne se passera jamais rien entre nous, notre relation restera purement professionnelle. »

Plus elle insistait, plus il avait envie d'insister pour lui dire qu'elle se trompait. La vérité, c'est qu'il n'en savait strictement rien. Son ego lui interdisait de céder lorsqu'une personne lui disait qu'il le ferait. De plus, il ne cessait de repenser à sa relation avec Jack et ne pouvait tout simplement pas envisager de « le remplacer », puis pour finir, il n'était pas certain qu'Abigaïl approuverait cette décision. Après tout, Lilian lui accordait son aide même sans « ce supplément », il n'y avait donc aucune raison de passer par là. Mais à côté, il n'allait pas nier qu'il était toujours attiré par les jolies filles – ce qui était le cas de la rousse – et qu'elle avait des arguments qui plaidaient en sa faveur.
Mais il préféra ne plus y changer et se concentrer sur la discussion sérieuse.

Malheureusement pour lui, son esprit ne put s'empêcher de visualiser les scènes subtilement décrites... du moins quelques secondes, le temps qu'il reprenne le contrôle de son esprit. Il avait rencontré le major Colt et savait parfaitement qu'il était loin d'être stupide. Sous ses plaisanteries et sous ses blagues délurées, il dissimulait certainement un très vif esprit. Il s'agissait de ce type d'hommes qui pouvait aborder n'importe quel sujet sans la moindre honte, ou encore se ridiculiser en public, mais sans jamais perdre une miette de ce qui se passait autour de lui. Oh, bien sûr, le français n'en avait pas eu la preuve évidente, mais c'était ce que son instinct lui disait.

Toutefois, son idée de publier des images ou des vidéos de la conservatrice dans une position délicate serait relativement intéressant. Non pas pour se rincer l’œil bien évidemment, mais simplement parce qu'il savait que s'ils suivaient leurs idéaux, les conservateurs seraient obligés de lui tourner le dos. Par contre, pour ce qui était du Cooper, Renan était toujours méfiant. Il se demandait si cet homme ne leur tournerait pas le dos du jour au lendemain. Après tout, il avait réussi à se débarrasser de Nagato alors que ce dernier était convaincu de le dominer et il avait l'avantage d'avoir une otage ! Définitivement, ce type le tracassait toujours autant et il aurait préféré le voir mort, quitte à être remplacé par un agent de SHADOW formé à gérer un journal de ce type.
Un soupir lui échappa.

« Tu sais ce que je pense de ce type. Il risque de nous poser des problèmes, tu le sais aussi bien que moi. Il a réussi à se débarrasser de Nagato alors qu'est-ce qui nous dit qu'il ne finira pas par nous poser des problèmes à nous aussi ? » Mais il savait qu'elle ne l'écouterait pas. « Comment est-ce que tu comptes faire tomber Wallace ? Ils sont aussi conservateurs qu'Holmes, alors tu n'as qu'à essayer de le faire fricoter avec le Cooper, on pourra en tirer un joli film et s'assurer de les griller tous les deux, non ? » Quelque chose lui disait qu'elle n'approuverait pas. « Pour Holmes, tu crois sincèrement que ce sera suffisant ? Qu'on la trouve en train de conter fleurette à son assistante ? Les hommes fantasment souvent sur ce genre de relation, tu sais, ils pourraient décider de passer outre. »

Bien qu'il s'attendait à une réflexion de sa part, Renan préféra ignorer la critique pour se concentrer sur les questions réellement importantes. Comme celle de savoir s'il n'y avait pas un autre moyen pour se débarrasser d'Holmes sans attirer autant l'attention sur elle.

« On a déjà vu plusieurs candidats être écartés à cause de mœurs légères... tu ne crois pas que ça risque de faire redondant et d'attirer l'attention ? On devrait peut-être plutôt suivre ton plan initial, à savoir qu'elle abandonne à ton profit. Et peut-être que tu devrais te caser avec un homme parfaitement respectable pour t'attirer les faveurs des conservateurs ? » Idée assez amusante à ses yeux. « Maintenant que j'y pense, Cooper a uniquement affaire à Harvest, pas à Lilian, non ? En quoi ta relation avec lui pourrait porter préjudice à ta mission avec le major ? »

Il ignorait qu'elle avait « convaincu » le directeur du Herald aussi bien sous son identité de civile que celle d'agent. Inutile de dire qu'il aurait forcément désapprouvé, la preuve qu'il avait raison en lui conseillant de s'abstenir de fricoter avec tous les hommes qui passaient à portée de main.
 
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Ich will eure Stimmen horen, Ich will die Ruhe storen. ♦️ ©️ Rammstein



Message posté : Jeu 1 Déc 2016 - 19:53 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Lilian avait plus tendance à faire de ses rêves une réalité. Cela lui avait bien réussi jusqu’à présent. Elle était passée de la fille d’un botaniste dealer de drogue à une femme respectée dans le milieu politique. Ce qui était un grand pas en avant, surtout quand on considérait qu’à un moment elle avait dû se résoudre à utiliser ses pouvoirs pour manipuler et des gens et piller des banques… Simplement pour poursuivre ses études. Puis voilà qu’elle habitait un corps plus jeune, qu’elle s’était affranchie du temps, des limites du corps humain pour ne faire qu’un avec ses plantes adorées. Oui, les rêves de Lilian étaient des arbres fertiles qui avaient bien tendance à porter des fruits bien tangibles ? Pourquoi pas Renan alors ? Ce n’était qu’une question de temps.

Elle ne répondit rien toutefois. Même si son sourire en coin, la façon dont elle croisa les jambes et lui offrait une vue imprenable sur son décolleté en disait long. Elle était parfaitement au courant de ses capacités et du désir, même minime qui devait habiter Renan. Les hommes étaient ses jouets depuis plusieurs décennies maintenant. Seul Jack lui avait résisté et encore, c’était parce qu’elle n’avait jamais cherché à le manipuler. Renan avait aussi ce bon plaisir pour le moment, mais il finirait par céder, par la désirer comme tous les autres. Comme elle possédait Jonas Cooper, comme elle pensait bien posséder Gabriel Colt, ou encore ce curieux légionnaire… Eldoth. Cela faisait un moment qu’elle n’avait plus cherché à creuser cette possibilité. La campagne l’avait complètement absorbée et les gens devaient penser qu’avec l’hiver, Harvest ne serait pas active avant le printemps. Ce en quoi ils n’avaient pas tort. Elle-même aurait bien pris des vacances en Amérique du sud, malheureusement, Lilian ne pouvait pas se le permettre.

« Voyons, Jonas Cooper a été un atout depuis le début. Bien sûr il a fait sauter ton petit démon, mais finalement, cela nous a rendu un service. Il aurait fini par exploser lui-même et alors peut-être que les directeurs et l’Ombre y auraient vu de l’incompétence de ta part. Ce qui aurait été fâcheux, surtout après l’incident avec ta cousine… Non, je pense que j’offrirais un panier de fruits de ta part à Jonas, mieux vaut tard que jamais, non ? »
Ah, si seulement le directeur du Herald savait qu’il lui devait la vie ! Quoiqu’avec son caractère irascible et la façon dont s’était jouée leur première rencontre… Lilian ne savait pas vraiment si elle pourrait le contrôler sans faire usage de ses phéromones. « Si Cooper et Holmes couchent ensemble, cela ne servira à rien. Ils sont tous les deux des adultes célibataires et consentants. Alors que si Holmes couche avec une femme. Même si les conservateurs sont comme tous les hommes des pervers à fantasmer sur deux femmes ensemble, cela ne signifie pas qu’ils vont se masturber en public et renier leurs idéaux. Ils ne passeraient pas outre, j’en suis certaine. Beaucoup le verraient comme une trahison. Mais ils finiraient alors par se tourner plus vers Wallace que moi j’en ai bien peur… » Murmura-t-elle finalement.

Après tout elle partageait beaucoup de choses avec Holmes. Le fait qu’elle ne possède pas de partie qui pendouillait entre les jambes principalement, puis leur couleur de cheveux aussi. Sauf que Lilian était plus jeune, avait des idéaux portés vers l’écologie et le social qui ne plaisaient pas à tout le monde… Même si elle avait pris des idées plus conservatrices à propos de la sécurité, beaucoup grinceraient des dents. On avait beau réunir tout ce qu’il y avait de meilleur chez les autres, certains restaient trop attachés à leurs convictions pour voir une bonne opportunité se profiler.

« Plusieurs ? Juste Papadopoulos, non ? Enfin, dans son cas c’était un acte que le Cartel l’a poussé à faire. Sa carrière est foutue, certes, mais ce n’était pas un vilain secret qu’il avait cherché à garder. Mais non, tu as raison, mieux vaut que je m’en tienne au plan d’origine avec Holmes. Seulement c’est plus difficile de l’approcher, elle a grandement augmenté sa sécurité. Notamment à cause de la mort d’Arturo et aussi de quelque chose qui se serait passé le soir d’Halloween, je ne sais pas trop quoi. » Elle eut un geste dédaigneux de la main. Elle avait besoin de réunir tous les plus petits joueurs derrière elle si elle voulait pouvoir faire face aux géants qu’étaient Everett et Wallace.

« Cooper a affaire à Lilian maintenant. » Elle plongea son regard dans celui de Renan, à la recherche des reproches qui n’allaient pas tarder. « Si Harvest lui avait dit subitement de soutenir une candidate particulière, même un cerveau intoxiqué par mes soins comme le sien aurait réussi à se douter de quelque chose. Je n’ai pas spécialement besoin de pions qui sachent qui je suis, ou plutôt qui peuvent faire le lien entre deux de mes identités. J’ai donc dû me rapprocher particulièrement de Jonas. Ce qui pourrait coincer avec le major. Sauf si tu veux que j’épouse l’un des deux ? C’est vrai que cela pourrait me donner certains atouts, je pourrais toujours garder l’autre comme amant. Ce n’est pas comme si un seul homme était capable de s’occuper convenablement de la fleur que je suis. »
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 2 Déc 2016 - 11:59 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Officier de la Pénombre
Officier de la Pénombre

Renan Le Guerec
Officier de la Pénombre

Personnage
Ca sent le sapin RangPseudo

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5144
ϟ Nombre de Messages RP : 1753
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 35 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Ca sent le sapin RangPseudo

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5144
ϟ Nombre de Messages RP : 1753
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 35 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
« Il aurait tenu assez longtemps pour que je l'utilise, après je m'en fichais pas mal. »

C'était l'entière vérité. Renan restait persuadé que sans la mort de l'Archidémon, il aurait pu tenter une attaque sur l'Ombre très prochainement, sauf que cet incident avait réellement retardé son projet. Si Nagato s'était lâché après l'avoir débarrassé de l'Ombre, le français s'en fichait pas mal, il aurait demandé à Abigaïl de le bannir ou de le soumettre à un contrôle magique et le tour aurait été joué. Inutile de dire qu'il n'avait jamais réellement songé à laisser une totale liberté à un être aussi égocentrique et impulsif que cette créature. Mais il ne servait à rien d'en débattre avec Lilian qui, de toute manière, avait déjà pris partie. Il savait parfaitement que de nombreux individus de son entourage désapprouvaient ses liens avec d'autres personnes. Lilian avec Abigaïl, cette dernière avec l'Archidémon, etc. Une vraie prise de tête !
Heureusement, les choses s'étaient un peu tassées.

Il resta donc silencieux jusqu'à ce qu'elle reprenne la parole pour parler de Holmes et Cooper. Renan esquissa un sourire amusé avant de secouer la tête en signe de dénégation.

« Tu as mal compris ce que je te disais. Je te parlais de coller Wallace avec Cooper. Ça par contre, je pense que ça ferait la une des journaux, non ? Et ça nous débarrasserait de Wallace. Oh, bien sûr, tu perdrais l'un de tes jouets, mais je suis certain que tu sauras t'en remettre avec un autre, non ? » Elle en avait tellement. « Enfin, tu sais mieux que moi ce que les conservateurs aiment ou non, je t'avoue que je n'en ai jamais vraiment côtoyé. »

Et vu ce qu'il était prêt à faire pour obtenir ce qu'il voulait, c'était vraiment préférable ! Il serait loin de correspondre aux critères de ces individus. Toujours est-il que Renan ne mentait pas. Il ignorait effectivement pas mal de choses au sujet des habitudes des politiciens, notamment parce qu'il laissait Lilian s'en occuper, ce qui était une réelle marque de confiance. Il hocha la tête avant de répondre :

« Allard aussi est sous l’œil du FBI. N'oublie pas que c'est sur lui qu'on a fait retomber la faute du meurtre de Caruso. Alors, ça nous fait tout de même deux grosses têtes dénigrées en peu de temps. Peut-être qu'on devrait aussi faire courir une petite rumeur sur toi. Quelque chose de léger, qui ne te plombe pas, mais qui prouve à tous que tu es au même niveau que les autres. » Il marqua une brève pause tout en réfléchissant. « Si on faisait le même genre d'attaque sur Holmes et sur toi, mais en nous assurant que toi tu peux t'en dépêtrer, tu ne crois pas que ça chasserait les soupçons éventuels ? Oh, bien sûr, les gens risquent de soupçonner que les autres accusations sont aussi volontaires, mais c'est relativement courant de sortir les squelettes du placard de futurs maires, non ? »

Ce n'était encore qu'à l'état de projet bien évidemment, Renan n'avait pas de plan précis, mais il était convaincu qu'ils pourraient trouver quelque chose d'intéressant à se mettre sous la dent. Sauf qu'ils étaient loin d'en avoir terminé ! Le français soupira légèrement alors que Lilian passait à la suite de ses explications, avançant que désormais le Cooper était concerné par Lilian et non Harvest. Une lueur de désapprobation passa dans le regard mordoré du trentenaire qui resta tout de même silencieux pour écouter la suite. Il n'était pas convaincu que ce soit une bonne idée de jouer sur les deux plans, mais si elle pensait que c'était préférable ainsi... malgré tout, Renan décida de ne pas l'avouer aussi franchement :

« Te rapprocher particulièrement ? Et tu ne crains pas qu'il trouve étrange qu'il n'arrive pas à résister à deux femmes en particulier ? Je ne suis pas un fan de ce type, je ne connais que ce que les journaux en disent, mais il n'a pas l'air de collectionner les conquêtes, ça veut dire qu'il sait un minimum se contrôler. » Et qu'il trouverait étrange que deux femmes le fassent céder aussi facilement. « Je pense que tu n'y as pas été en subtilité non ? Tu as dû lui rentrer dedans pour obtenir ce que tu voulais quitte à bousculer les choses. » Et le ton qu'il employait montrait qu'il désapprouvait ça. « Enfin... c'est fait, que je râle n'y changera rien. Mais tu devrais te méfier. L'UNISON et le Herald viennent juste d'enterrer la hache de guerre, ce qui veut dire que le major et le Cooper doivent se voir de temps en temps. Ce serait dommage qu'ils découvrent comme ça que tu joues sur deux tableaux, ce serait une mauvaise rumeur pour ta campagne. » Elle ne pourrait pas le nier. « Je crois que tu devrais plutôt couper totalement les ponts avec l'un d'entre eux. Pourquoi ne pas en confier un à une autre agent ? »

Comme Evey par exemple, ou un autre agent féminin, ce n'était pas les recrues potentielles qui manquaient.
 
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Ich will eure Stimmen horen, Ich will die Ruhe storen. ♦️ ©️ Rammstein



Message posté : Sam 3 Déc 2016 - 16:33 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Renan était peut-être satisfait de son utilisation de l’archidémon, mais pour Lilian, il avait fait une terrible erreur depuis le début en s’alliant avec une telle créature. Son instabilité avait failli tout mettre en danger pour la femme-végétale, elle était beaucoup plus digne de confiance et digne de se tenir aux côtés du méta-humain. Mais c’était un sujet de conversation bien stérile, comme celui de la nécromancienne finalement. Malheureusement, le mutant cherchait de l’aide dans des domaines occultes et éloignés au lieu de se pencher sur ce qu’il avait déjà sous son nez. Elle ne revenait pas qu’il n’ait pas cherché à faire d’elle son alliée avant qu’ils n’aient éliminé le dernier des assassins de Jack.

« Wallace et Cooper… J’ai bien peur que ce serait un peu trop évident que c’est une mise en scène. Surtout avec ce qui est arrivé à Papadopoulos. Une femme qui tombe sous le charme d’une secrétaire ou stagiaire inconnue au bataillon, c’est toujours plus crédible que deux conservateurs connus qui décident soudainement de faire la bête à deux dos. » Elle passa ses doigts dans ses cheveux, déployant sa longue chevelure rousse derrière elle. Comme la petite amie du méta-humain réagirait si elle trouvait l’un de ses cheveux écarlates dans son salon ? « J’apprécie de voir deux hommes faire des choses ensembles comme n’importe quelle femme, quoique je préfère encore participer, mais il faut que nous soyons un minimum subtil. Tu ne serais pas en train d’essayer de m’utiliser pour assouvir tes fantasmes vis-à-vis de Jonas Cooper ? » Ajouta-t-elle avec son éternel air provocateur.

Renan n’appréciait pas les hommes de ce point de vue aux dernières nouvelles. Mais il était comme elle : une arme de SHADOW. Tout leur être était au service de la cause et parfois cela allait à l’encontre de leurs préférences. Comme si elle avait vraiment voulu coucher avec la plupart des individus qu’elle avait manipulé. Bien sûr, la plupart des cas un baiser suffisait, mais elle avait tout de même dû endurer un mariage pour obtenir des ressources crédibles et devenir une politicienne.

« Tu veux faire de moi la catin du village avec tes rumeurs ? C’est un jeu dangereux, surtout que je pense que les autres candidats s’amuseront d’eux-mêmes à déterrer des choses sur mon passé quand ils me verront comme une candidate sérieuse. Ce qui ne serait tarder. Même si mon passé est totalement factice pour la plupart, j’ai laissé des petits éléments pour qu’ils puissent se rassasier sans mettre en danger ma campagne. Rien que mon ancien mariage devrait les occuper un bon moment, sans parler des raisons du divorce. » Ah s’ils savaient que le mari de Lilian n’avait été qu’un pantin après les premiers mois, complètement intoxiqué par ses baisers, il était devenu sa chose. Même le divorce, c’était elle qui l’avait choisi pour se libérer de certaines attaches et apparaître plus disponible aux yeux de la plupart des hommes. « Après, cela ne nous empêche pas de chercher de la crasse sur Holmes ou d’en inventer. Là encore ce ne sera pas difficile, surtout avec ma bouture dans son équipe. » Puis cela pourrait rassurer Renan qui semblait voir tout lien au sexe comme une menace. Pourtant c’était un bon sujet pour faire réagir les gens aux yeux de la rousse.

« Les souvenirs de Jonas Cooper à propos d’Harvest sont tout au plus confus. Il était sous l’influence de me toxines, son esprit divaguait. Oh, il doit se demander s’il a vraiment couché avec une criminelle parfois. S’il est intelligent, il va considérer son absence de visite comme une chance et un moyen de reconstruire sa vie. Si je l’ai un peu bousculé, c’était uniquement pour m’assurer qu’il soit de mon côté. C’est ma dernière carte à abattre, celle qui pourrait me faire gagner beaucoup de votes à la moindre faiblesse de Wallace ou d’autres conservateurs. » Seulement le méta-humain avait raison, elle jouait un jeu dangereux à conter fleurette au major Colt tout en ayant une relation avec Jonas Cooper. Même si cela faisait un moment qu’elle n’avait revu aucun des deux, son emploi du temps était chargé. « Cela pourrait être un problème oui. Même si avoir les deux en même temps… Quel est ton avis sur la chose ? Que j’abandonne Jonas Cooper une fois que je l’ai utilisé ou bien que je batte en retraite avec le major Colt ? Je n’ai pas encore couché avec ce dernier si cela peut te rassurer. Je voulais t’en parler avant vu que tu t’intéresses tellement à pour qui j’ouvre mes cuisses. »

Elle eut un nouveau sourire, décroisant les jambes. Renan avait un problème avec la sexualité de sa « tante », ce qui lui avait donné un léger pouvoir sur lui par le passé. Lilian ignorait un peu si c’était toujours le cas. D’un geste elle attira l’attention de Gwendal.

« Gwendal chéri, si tu allais chercher un verre d’eau pour ta chère tante ? Je crois que ton père a oublié son sens de l’hospitalité. »
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 3 Déc 2016 - 22:10 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Officier de la Pénombre
Officier de la Pénombre

Renan Le Guerec
Officier de la Pénombre

Personnage
Ca sent le sapin RangPseudo

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5144
ϟ Nombre de Messages RP : 1753
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 35 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Ca sent le sapin RangPseudo

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5144
ϟ Nombre de Messages RP : 1753
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 35 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Ce n'était pas faux au sujet de Wallace et Cooper, notamment parce qu'aucun des deux n'avait jamais eu l'air de s'intéresser à l'autre. Bon, dans le cas de Holmes et sa secrétaire non plus, mais disons qu'il était plus probable que ça arrive qu'avec deux types aussi coincés qu'eux. Pourquoi ? Parce que les femmes étaient souvent plus ouvertes que les hommes, ou c'était du moins ce que le français avait remarqué. Il valait donc mieux oublier ce détail, même si Lilian ne résistait pas à l'envie de le provoquer une fois de plus. Plutôt que de jouer les vierges effarouchées, Renan décida de ne pas se laisser démonter.

« Bien sûr que si, il ne se passe pas une soirée sans que je ne rêve de ce Cooper. Mais je vais peut-être me lancer tout seul, proposer de lui nettoyer ses vitres et plus si affinités. » Ça lui ressemblait tellement. « Mais pour en revenir au vif du sujet, tu as raison, ce serait étrange qu'ils se rapprochent de la sorte. Surtout que Wallace n'est pas un canon de beauté. Enfin Cooper non plus, mais ils n'ont pas vraiment le même âge. »

Ce serait donc moins crédible qu'une Holmes en train de draguer quelqu'un de son âge – ou à peu près. Mais il valait mieux préparer plusieurs plans d'approche pour le cas où leur première tentative ne porterait pas ses fruits. Il hocha donc la tête, toujours appuyé contre son mur à bonne distance de la rousse-blonde qui continuait à lui expliquer ce qu'elle avait en tête.

« On peut prévoir plusieurs squelettes à sortir du placard, histoire d'affiner suivant l'évolution des élections. Mais tu as laissé quoi comme traces précisément ? Au sujet de ton divorce, tu t'es amusée à le faire passer pour un infidèle ou tu as opté pour un autre argument ? » Il connaissait les vraies conditions, mais peut-être qu'elle avait affiné les choses pour ces élections ? « Je te fais confiance pour ce qui est de ne pas trop te mettre en danger. Mais je ne pensais pas forcément à diffuser des sextape de la conseillère Hollande, je pensais plutôt à d'autres histoires. On sait tous les deux que les histoires de fesse ont tendance à rapidement déraper. »

Il ne parlait pas de leur histoire vu qu'elle n'avait jamais débuté, mais bel et bien des rumeurs à ce sujet. Il suffisait de lancer une petite phrase tendancieuse dans la presse et les gens s'en emparaient pour la déformer et l'agrémenter de tout un tas de détails sans rapport avec la rumeur de départ ! Non, définitivement, à moins de vouloir ruiner les chances de la jeune femme, il était préférable de ne pas s'aventurer dans ces eaux-là. Lilian avait bien assez de problèmes en ce qui concernait sa relation avec le Cooper qui, aux yeux de Renan, risquait vraiment de tourner au vinaigre si elle ne surveillait pas cette histoire de très près. Il resta tout de même silencieux alors qu'elle essayait de lui montrer qu'elle maîtrisait la situation tout en profitant de la situation pour le provoquer une énième fois. Un soupir lui échappa.

Gwendal leva les yeux au moment où la jeune femme prononça son nom et ses yeux bleus se posèrent sur son père qui le regarda d'un air dur. Pourtant, l'enfant se redressa tout de même pour se diriger vers la lavabo, tira le tabouret qui se trouvait à côté et remplit un verre qu'il attrapa sur l’étagère.

« Ce n'est pas ton serviteur, tu peux aussi bien te lever et te servir si tu veux quelque chose à boire. » Signe qu'il ne comptait pas jouer les bonniches avec elle. « Si je devais me soucier de toutes les fois où tu ouvres les cuisses Lilian, je passerais tout mon temps à le faire. Il n'y a que le train qui ne t'es pas passé dessus. » Au moins ça avait le mérite d'être clair. « Je ne sais pas ce qui est le mieux. Je sais que l'agent ténébreux qui vient d'arriver s'intéresse de près au cas du major, mais je ne sais pas jusqu'à quel point elle veut pousser son approche. Le Cooper ne m'a jamais inspiré confiance et tu lui farcis la tête de phéromones depuis tellement longtemps que son cerveau doit être une véritable semoule. Tu devrais te débarrasser de lui rapidement et on pourra toujours se débrouiller pour qu'il y passe ensuite. » Une banalité ! « Mais on peut attendre jusqu'à la fin des élections si tu penses qu'il peut faire pencher la balance en ta faveur. Évite seulement de l'approcher inutilement, ou encore d'aller trop loin. Tu m'avais bien dit que tu pouvais séduire sans coucher non ? Bien que j'ai quelques doutes là-dessus, je dois l'admettre. »

Au même moment, le gamin s'était dirigé vers elle avec un verre soigneusement rempli d'eau – et essuyé pour qu'il soit propre – puis lui tendit le tout d'un regard intrigué.
 
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Ich will eure Stimmen horen, Ich will die Ruhe storen. ♦️ ©️ Rammstein



Message posté : Dim 4 Déc 2016 - 19:35 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Il était toujours amusant de voir Renan se lancer ainsi dans son petit jeu, marcher dedans et reprendre ses provocations. Lorsque le méta-humain s’emportait ainsi, c’était toujours avec une amertume certaine dans la voix, teintée d’agressivité. Comme si le simple fait qu’on puisse supposer qu’il soit intéressé par Jonas Cooper, même pour le provoquer, était une insulte. Il était fier, peut-être même plus fier encore qu’elle, c’était ce qui le rendait si amusant à titiller d’ailleurs.

« Oh, cela explique bien des choses. Notamment pourquoi tu veux tant que je me débarrasse de lui. C’est pour l’avoir à toi tout seul n’est-ce pas ? Plus la peine de faire le timide maintenant que je connais ton attachement pour lui. Qui sait, je pourrais lui en toucher deux mots. »

Ce qui ne serait jamais le cas bien sûr. Tout cela n’était qu’une vaste plaisanterie et de toute façon, Lilian avait bien mieux à faire que de risquer ses contacts au contact de Renan. Le méta-humain était un manipulateur né, une créature d’objectifs mais il était presque trop inhumain par certains aspects. Puis il chercherait à traire Jonas jusqu’au bout, à en tirer le plus possible, alors que Lilian cherchait des contacts plus stables, en créant une situation de désir et presque de confiance. Quoique Jonas Cooper avait la confiance difficile. Peut-être que le fait d’avoir été à la merci d’Harvest n’aidait pas et qu’il se battait instinctivement contre toute attraction qu’il pourrait ressentir naturellement pour Lilian, ou pour toute femme en fait.

« Infidèle ? Et puis quoi encore. Je suis une déesse au lit, après tout cela fait partie de mes arguments de vente, enfin, de ceux de Lilian Holland en tout cas. » Il était si facile d’oublier qu’elle n’était pas que la politicienne, mais tellement plus. « Non, nous sommes partis sur un simple désaccord, à propos d’enfants notamment. Quelque chose de calme toutefois, même si je lui ai pris la moitié de tout ce qu’il possédait. Pour les paparazzi, si jamais il y en a qui s’intéressent à un couple comme celui là, il doit être toujours amoureux de moi. Tiens, cela pourrait être un élément assez intéressant, pas le fait qu’il est toujours épris de moi, non, mais le fait que je n’ai pas d’enfants. Certains font sauter sur l’occasion, se demander si je ne suis pas stérile ou que je n’en ai pas eu en secret. Peut-être que je m’inventerais une enfant illégitime purement fictive dont l’existence serait ensuite complètement démantelée dans les journaux prouvant ainsi que je suis simplement une femme absorbée par son travail. Qu’est-ce que tu ne penses ? Après tout tu as l’habitude de voir des rejetons apparaître un peu partout, non ? »

Cela n’était pas vraiment une histoire de fesse. Pas de celles qui intéresseraient de trop les gens. De toute façon, rien ne viendrait surpasser ce qu’il avait bien pu se passer avec Papadopoulos, cela, Lilian en était certaine. Elle ne comptait pas utiliser ses plantes pour aller butiner l’arrière train d’un légionnaire après tout. Les rumeurs qu’elle donnerait devraient être inoffensives. Même si cela serait amusant de laisser courir une histoire comme quoi elle serait en réalité la super-criminelle Harvest. Même si c’était trop risqué avec le Cooper. Il n’était pas stupide, loin de là.

« Je sais que ce n’est pas mon serviteur, mais cela peut être un neveu serviable, cela me changerait. » Répondit-elle d’un ton légèrement sec. « J’ouvre mes cuisses pour l’organisation, pas pour mon bon plaisir. Si tu confonds mes petites mises en scène avec de la nymphomanie, alors j’ai bien peur de m’être alliée à la mauvaise personne. » L’agressivité de Renan était habituelle, mais même elle avait ses limites. D’ailleurs elle laissa échapper un profond soupir. « Jonas Cooper a son utilité. S’il se porte officiellement pour Lilian Holland, il peut apporter plusieurs votes du CODE avec lui. Notamment ceux qui peuvent voir Wallace comme un fossile. Surtout si je donne quelques assurances à ces chers conservateurs. Jonas Cooper pensera que je lui dois une faveur, ce qui serait le cas d’ailleurs. Là où le soutien de Gabriel Colt pourrait consolider ma base d’électeur et celui de Jonas Cooper d’en voler à Wallace. Si j’avais les deux ce serait un avantage indéniable et je ne serais pas surprise d’être assise sur la chaise du maire plus tôt que prévu. Mais je ne suis pas obligée de coucher avec les deux, c’est même préférable que cela n’arrive pas. » De toute façon, elle n’aimait pas tant les hommes que cela. Ni le sexe. Coucher avec eux, c’était un moyen de les contrôler, de devenir un besoin, un désir ardent dont ils ne pouvaient se défaire. « Je vais m’occuper de gagner l’affection de Gabriel Colt pour le moment, c’est plutôt bien parti. Par contre, j’espère que la nouvelle agente ténébreuse ne viendra pas venir gêner ma campagne. Je suis celle qui manipule les gens dans cette ville. » Clairement, elle n’aimait pas qu’on vienne empiéter sur ses plates-bandes.

« Merci mon chéri. » Lilian avait pris avec délicatesse le verre d’eau que lui tendait Gwendal, se penchant même pour déposer un baiser sur le front de celui-ci. Elle n’aimait pas les humains, elle n’aimait pas les enfants. Mais celui-là avait au moins le bon sens de savoir se tenir et il n’était jamais trop tôt pour planter des graines. Après tout, elle utilisait déjà les orphelins de Star City pour obtenir des informations. « Le mieux ce serait que les deux m’apportent leur soutien. J’ai Cooper dans ma main pour le moment, mais je pense que notre liaison le met plus mal à l’aise qu’autre chose. Peut-être qu’il serait temps que je joue la carte de la fille sage avec lui pour voir comme il réagirait, lui faire entendre que ce qui a pu se passer la dernière fois était un accident malencontreux qui ne devrait pas mettre à mal nos projets. Gabriel Colt a l’air plus romantique, mais je compte le laisser mariner de toute façon. » Elle porta le vers d’eau à ses lèvres. La preuve que si on lui refusait ce qu’elle voulait, elle s’arrangeait pour l’avoir tout de même.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 5 Déc 2016 - 11:32 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Officier de la Pénombre
Officier de la Pénombre

Renan Le Guerec
Officier de la Pénombre

Personnage
Ca sent le sapin RangPseudo

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5144
ϟ Nombre de Messages RP : 1753
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 35 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Ca sent le sapin RangPseudo

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5144
ϟ Nombre de Messages RP : 1753
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 35 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
L'histoire de l'enfant secret qui, finalement, n'existait pas était effectivement envisageable. Cependant, il est vrai que c'était assez risqué d'attirer l'attention sur elle alors qu'elle n'avait encore été la proie d'aucune rumeur. Ils devaient choisir entre laisser ses adversaires chercher à la démonter ou alors s'arranger pour que la rumeur de l'enfant illégitime ne débarque dans le QG de campagne d'un autre candidat de manière à ce qu'il se discrédite lui-même. Faire d'une pierre deux coups en somme ! Toutefois, Renan n'imaginait pas Wallace ou Holmes jouer à ce petit jeu-là, ils devraient donc trouver une autre cible. Ou laisser les citoyens faire leur travail en glissant cette rumeur dans deux ou trois oreilles indiscrètes.
Ses réflexions furent interrompues par une dernière provocation de Lilian à propos de ses enfants, remarque qui ne manqua pas de l'irriter, mais il conserva un air aussi calme que possible. Mieux, un sourire ourla ses lèvres avant qu'il ne réponde d'un ton tranquille :

« Oh, tu veux parler de ceux de Jack ? Je ne sais pas, tu es mieux placée que moi. Après tout, s'il en a semé autant, c'est que tu ne devais pas être si bonne au lit que tu le prétends. »

Parler des histoires de fesse de son oncle l'énervait, mais si c'était pour fermer la bouche de Lilian, il était prêt à en arriver là ! À ses yeux, Renan n'avait qu'un enfant et il était debout au milieu du salon avec ce verre d'eau à la main. La fille d'Abigaïl ne partageait même pas son ADN avec lui, du moins pas à ses yeux. Elle n'était qu'un enfant appartenant à sa mère et pour laquelle il n'avait rien à dire ou à décider. Rien qui ne l'intéresse en somme. Mais il ne comptait pas partager cet état d'esprit avec Lilian compte tenu du fait qu'elle désapprouvait déjà sa relation avec la blonde.

Il ne releva pas la remarque qu'elle fit à propos du neveu serviable, estimant qu'il ne lui devait rien sur ce plan, se contentant de l'écouter parler de sa vision de ses relations. Est-ce qu'il la prenait pour une nymphomane ? Non. Sans quoi elle aurait encore plus d'amants, mais disons qu'il vivait assez mal ses sous-entendus réguliers alors qu'il lui avait clairement exprimé ce qu'il en pensait. Renan haussa finalement les épaules lorsqu'elle parla de l'agent ténébreux.

« Tu n'as qu'à aller lui dire en face. Je ne lui ai pas refusé cette mission, mais tu peux jouer la poule dans le poulailler si tu veux, ça ira de paire avec les deux coqs, non ? » Il eut un sourire à la simple pensée de cette scène. « Mais blague à part, je ne te prends pas pour une nymphomane. Disons juste que tu as collectionné plus d'amants que moins de blessures au cours de ces dernières années. Et que ta tendance à toujours me provoquer sur ce plan me pousse à me poser des questions. » Une manière de la pousser à calmer le jeu en somme. « Enfin, cela ne change rien au fait que je pense que le Cooper a fait son temps. On verra ensuite si on s'en débarrasse, tout dépendra des liens qu'il a avec l'UNISON. Si c'est trop dangereux pour ta couverture, on le laissera simplement vivre sa vie en s'assurant qu'il ne te portera pas de torts. »

Après tout, SHADOW était censé ne pas collectionner les cadavres ! Même si c'était parfois plus difficile que prévu, autant en convenir. Le français n'était pas encore décidé sur ce point et préféra laisser tomber ce sujet pour le moment, soupirant légèrement alors qu'elle jouait son manège avec Gwendal qui semblait plutôt satisfait. Le gamin n'était pas très expressif, mais Renan remarquait bien la manière dont ses yeux pétillaient en observant Lilian. Il n'était pas spécialement habitué aux visites de femmes, contrairement à ce que la rousse avait l'air de croire, ce qui offrait un agréable changement dans leurs habitudes.

Ses yeux se détournèrent finalement pour se poser sur le visage de Lilian qui soulignait qu'il serait préférable d'avoir les deux soutiens. Préférable, mais pas forcément possible. Elle savait mieux que lui ce qu'il en était et si elle devait forcer ou au contraire atténuer le tout. Du peu qu'il avait vu du major lors de leur précédente rencontre, Renan l'imaginait assez mal s'envoyer en l'air avec la première venue. Il plaisantait beaucoup, mais ça s'arrêtait certainement là.

« Évite de le noyer sous les phéromones, en effet. Je ne l'ai pas beaucoup côtoyé, mais il m'avait l'air du genre assez plaisantin, sans aller plus loin. Tu gagnerais certainement à jouer le jeu de la séduction au travers de ses plaisanteries et ça n'ira pas plus loin. » Il marqua une pause. « Enfin, c'est toi l'experte de la séduction, pas moi. Tu sauras mieux que moi ce que tu dois faire. »
 
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Ich will eure Stimmen horen, Ich will die Ruhe storen. ♦️ ©️ Rammstein



Message posté : Mar 6 Déc 2016 - 19:44 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Les doigts de Lilian vinrent tapoter un instant l’accoudoir du fauteuil dans lequel elle avait pris place. Seule preuve de son agitation. Les errances de Jack ne lui plaisaient guère et elles ne se les expliquaient pas toutes. Pourtant il avait été clair dans leur relation qu’ils ne pourraient jamais être exclusifs l’un à l’autre, que forcément viendraient des moments où ils devraient coucher avec d’autres personnes. Elle n’avait jamais imaginé qu’il aurait une telle descendance, aussi nombreuse… Mais elle avait été incapable de lui donner des enfants. Il ne le lui avait jamais demandé, mais finalement cela n’aurait rien changé. Même avant qu’elle ne subisse des expérimentations pour se rajeunir, son génome était devenu trop semblable à celui d’une plante à cause de ses pouvoirs pour qu’elle puisse porter des enfants d’humains ou d’autres mutants. A l’exception du Géant Vert peut-être, mais elle n’avait pas vraiment pris le temps d’aller lui demander.

« Je parlais plutôt des tiens. » Commenta-t-elle avec un sourire qui ne trahissait en rien sa contrariété. « Après tout, le petit Gwendal sort un peu de nulle part. Même si oui, tu as l’air de tenir ça de ton oncle, comme si vous étiez incapables de coucher avec une femme sans l’inséminer. »

De véritables animaux. La reproduction végétale était tellement plus élégante. Elle n’impliquait pas ces mouvements ridicules, toute cette transpiration. Bien sûr elle savait que Renan ne partagerait pas son avis sur la question. Aucun humain ne le pouvait vraiment. Ils avaient déjà tellement de mal à se rendre compte que les végétaux étaient vivants. Tout simplement parce qu’ils ne bougeaient pas. Mais il y avait des moyens de s’affranchir de cette immobilité, d’aller au-delà de l’enracinement. Les plantes communiquaient, se disséminaient par des procédés bien plus ingénieux que les animaux. Elle-même avait trouvé un moyen d’aller à l’encontre de sa stérilité en faisant des boutures, même si aucune de ses créations n’était en état de se rapprocher de l’originale pour le moment. Ce qui n’était pas non plus pour lui déplaire. Renan était peut-être convaincu que son fils serait l’arme parfaite, un brave petit soldat, mais Lilian savait bien que les humains étaient par définition imprévisibles car trop dépendants de leurs pulsions.

« Il n’est pas question de volaille, seulement de nuisibles qui viennent dans mon jardin. » Elle joignit ses doigts devant son visage, songeuse. « Je n’apprécie pas vraiment qu’on nous colle dans les pattes un nouvel agent ténébreux. Surtout si peu de temps après que nous nous soyons débarrassés des assassins de Jack, comme s’ils savaient… » Par ils elle voulait parler de l’Ombre et des directeurs de SHADOW. « Le sexe est simplement un moyen de contrôler les autres. Puis si je n’écope pas de blessures, c’est parce que je me régénère et aussi parce que je suis douée pour mon travail. On n’a pas besoin de tuer ce qu’on a apprivoisé et généralement tous mes ennemis finissent par me manger dans la main. Après tout, leurs cerveaux, comme ceux de tous les animaux est si malléable quand on utilise les bonnes essences végétales. Mais oui, il est temps que je libère le cerveau de Jonas Cooper… »

Même si elle n’était pas particulièrement enjouée par cette idée. Le tuer pendant la campagne risquait d’attirer l’attention et surtout de faire fouiller des gens sur ses activités. S’ils découvraient la moindre trace de leur petite relation ou pire, de celle qu’il avait entretenue avec Harvest, cela lui compliquerait grandement la tâche. Mais le laisser en vie ? Il avait fait exploser le Cirque des Damnés. Sans sa dose régulière de toxines, personne ne savait ce qu’il pourrait découvrir. D’habitude les gens n’échappaient au contrôle de la rousse que les deux pieds devant.

« Je n’ai pas besoin de mes phéromones. Ton fils est très bien élevé, il a juste besoin d’un peu plus de présence féminine et il ne grandira pas pour devenir un goujat comme son père. » Elle adressa un sourire provocateur à Renan tout en portant son verre à ses lèvres. « Ne t’inquiète pas pour Gabriel. Je trouverais bien un moyen de lui faire faire ce que je veux. Au pire cela ne nécessitera qu’un baiser, même si je préfèrerais ne pas en arriver là. Qui sait ce qu’il pourrait se passer vu ses particularités… Non, en fait je ne pense pas que nous devrions nous concentrer sur ma campagne, mais peut-être sur ce que je devrais tenter après coup. Si j’obtiens la mairie de Star City, j’aurais rempli l’une des tâches les plus difficiles que SHADOW m’a confiés et je serais peut-être en l’état de demander une promotion. Ne t’inquiète pas, je ne veux pas te prendre ta place d’officier. Mais je me demande s’il ne serait pas de temps que les directeurs ne soient pas dispersés dans le monde, des gens qui auraient une meilleure vision du terrain que nos amis coincés sur la calotte glaciaire. Au pire, mes réclamations resteront sans réponses, mais je suis loyale à la cause depuis plus de trente ans, j’y ai tout dédié. Puis cela nous aiderait sûrement à passer à la vitesse supérieure si j’y arrivais. »
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 7 Déc 2016 - 11:45 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Officier de la Pénombre
Officier de la Pénombre

Renan Le Guerec
Officier de la Pénombre

Personnage
Ca sent le sapin RangPseudo

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5144
ϟ Nombre de Messages RP : 1753
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 35 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Ca sent le sapin RangPseudo

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5144
ϟ Nombre de Messages RP : 1753
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 35 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Renan avait très bien compris qu'elle parlait de ses enfants, mais il avait espéré la contrarier un peu. Les femmes semblaient vivre ce genre de situation avec un peu plus de difficultés que les hommes. Il n'y avait qu'à voir Abigaïl qui n'éprouvait pourtant aucun amour à son encontre, mais qui n'aimait guère voir Gwendal se promener devant elle. Quoique, il n'avait jamais vu sa compagne se faire engrosser par le premier venu, il était donc probable qu'il le prenne aussi mal. Mais comme la nécromancienne était stérile, la question ne se posait pas vraiment. Fort heureusement, Lilian ignorait normalement l'existence de la fille d'Abigaïl, sans quoi elle n'aurait pas manqué de le railler sur ce point aussi.
Il se contenta donc de hausser les épaules.

« La différence avec Jack étant que moi je l'ai souhaité. » Ce qui était vrai. « Et si ce que tu dis était vrai, j'aurais plus d'un enfant, ce qui n'est pas le cas. »

Après tout, il avait empoisonné la seule femme vraiment enceinte de lui – hormis la mère de Gwendal – jusqu'à ce que le rejeton en décède. Inutile de préciser qu'il en aurait fait de même avec une autre potentielle génitrice. Mais Renan n'était pas ici pour discuter de sa progéniture avec une femme qui, de toute évidence, semblait le prendre pour un bonobo qui réglait tout ses différends avec le sexe. Il jugea plus productif d'aborder un autre sujet en lui répondant :

« Je n'aime pas cette situation plus que toi. De la même manière que j'aurais préféré ne pas me coltiner une cousine cachée sur le même palier. » Ce que Lilian savait certainement. « Et je sais bien que le sexe est un excellent moyen de contrôler les autres, je trouve simplement que pour une personne qui dénigre ce procédé, tu l'utilises souvent. J'en déduis qu'il ne doit pas tellement te déplaire, ce que je ne te reproche pas, bien au contraire. »

C'était vrai. Il l'ennuyait simplement parce qu'elle donnait l'impression d'être au-dessus des contraintes charnelles et de tout ce que cela pouvait impliquer, mais qu'elle les utilisait tout de même à tort et à travers. La vérité, c'était que Renan avait beaucoup de mal à assimiler le fait que Lilian n'était plus une humaine à part entière. Il l'avait connue comme Zoey et ne voyait aucune raison pour elle de changer, mis à part en se rajeunissant. Mais de là à accepter qu'il avait affaire à une plante sur pattes plutôt qu'à une humaine, il y avait une grosse différence.

« On ne tuera pas forcément le Cooper. Cela risquerait d'attirer l'attention sur lui, surtout que le décès de son père est encore assez récent. Le mieux sera de s'assurer qu'il t'oubliera et s'il est trop dangereux, on avisera. » Il haussa les épaules. « À toi de te débrouiller pour qu'il te remplace par une autre, ou qu'il t'oublie simplement. Ce n'est pas dans tes habitudes, mais ça fait du bien de changer de temps en temps, tu verras. »

Renan avait conscience que Lilian n'était pas du genre à aimer se faire oublier, encore moins au profit d'une autre femme, mais il savait aussi que c'était la meilleure solution. Peut-être qu'il pourrait s'arranger pour lui coller un agent dormant de SHADOW dans les bras ? Ce serait à voir, ils n'en étaient pas encore là et pour le moment, le breton préférait attendre de voir comment sa chère tante parviendrait à se débarrasser de ce type. Plus discrètement et délicatement qu'avec son ex-époux en tous les cas, c'était tout ce qu'il espérait.

Cette discussion apaisait doucement son esprit souvent échauffé en présence de la rousse – à défaut d'un autre endroit de son anatomie – mais Lilian parvint une fois de plus à le provoquer. La manière dont elle s'imaginait pouvoir lui donner des conseils sur sa vie privée lui rappelait vraiment sa mère – une raison de plus pour ne pas envisager de fricoter avec elle. Il se contenta de lui décrocher un regard agacé alors qu'elle buvait.

« Il a une présence féminine, tu n'es pas la seule femme de ma vie, bien au contraire. » Evey passait régulièrement ici. « Et je n'ai rien d'un goujat. Peut-être que si ma tante ne se mêlait pas de ma vie sexuelle, les choses se passeraient mieux. »

Mais il doutait sincèrement qu'elle se laisse embarrasser par cette remarque. Lilian semblait particulièrement indifférente à la contrariété que ses avances provoquaient chez lui, à moins qu'elle ne s'en amuse ? Au fond, Renan s'en fichait, de toute manière il savait parfaitement que la situation n'évoluerait jamais entre eux. Bien qu'il avait été à deux doigts de se laisser avoir en Louisiane après l'assassinat d'Atlas, le français s'était repris depuis et ne se laisserait plus influencer comme un débutant. Il laissa donc ce sujet de côté pour répondre à ce qu'elle suggérait à propos d'une promotion en tant que membre du directorat. L'idée était séduisante, surtout si elle continuait à lui apporter son soutien, mais sa paranoïa restait présente.

« Membre du directorat ? Et j'imagine que notre accord tiendra toujours après ? J'ai tendance à me montrer méfiant lorsque mes alliés espèrent sur une promotion, surtout que je pourrai te donner une place bien plus enviable si notre collaboration porte ses fruits. » Et il était honnête. « Tu crois vraiment qu'ils t'accorderaient cette place ? Oh, je sais que tu la mérites, mais ils ont tendance à aimer garder leurs habitudes, alors te voir sur le terrain plutôt qu'à faire la potiche là-bas... » Il haussa les épaules. « Est-ce que ça signifie que si tu obtiens ta promotion, ton prix pour ta collaboration sera plus élevé ? »

Ils n'avaient rien déterminé de précis, mais il semblait tout de même important d'aborder le sujet avant d'avoir une mauvaise surprise, non ?
 
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Ich will eure Stimmen horen, Ich will die Ruhe storen. ♦️ ©️ Rammstein



Message posté : Mer 7 Déc 2016 - 19:24 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Elle devait accorder cela à Renan… Jack avait été bien plus prolifique sur le nombre de bâtards dont il avait doté SHADOW que son neveu. Surtout qu’il avait aussi eu le bon sens d’en planquer quelques uns tout en les conservant dans l’organisation. Combien d’enfants avait véritablement Jake ? Combien se trouvaient dans d’autres bases de l’organisation à attendre passivement les ordres ? Sans jamais avoir levé le doigt pour venger la mort de leur géniteur. Sans même avoir montré le moindre signe de deuil après sa mort. Peut-être qu’ils ne le connaissaient tout simplement pas, ou alors qu’ils n’en avaient que faire. Lilian posa son regard sur Gwendal une nouvelle fois. Est-ce que ce soldat si parfait en viendrait à en rien ressentir comme son père ? Quoique Renan ressentait toujours des choses, sinon il n’aurait pas insisté pour tuer Vendetta. C’était bien la preuve qu’il était bien plus humain qu’il n’aimait à le faire croire.

Ce fut sa voix qui le tira à nouveau de ses réflexions. Elle n’avait pas répondu sur le sujet des enfants éparpillés un peu partout dans le monde et c’était tant mieux. De toute façon ils n’étaient pas d’elle. Alors à quoi bon s’en soucier ? Cette nouvelle officier, comme Shahren, n’étaient finalement que des spermatozoïdes égarés de l’homme qu’elle avait aimé, rien de plus.

« Je l’utilise souvent car les hommes y pensent assez facilement. Oh, je ne suis pas de celles qui laissent entendre que les hommes pensent au sexe toutes les sept secondes. C’est complètement ridicule. Mais beaucoup sont très sensibles au moindre signe. Puis tu sais, tu ne lis que ce que je mets dans mes rapports. Peut-être qu’il y en a moins eu que tu ne le penses, ou plus. Qui sait. »

Elle ne faisait pas le compte de ses conquêtes, masculines ou féminines. Les hommes étaient pour elle une force destructrice qui avait forcément besoin d’une présence plus créatrice à leurs côtés. Ils étaient des enfants armés de torches et rares étaient ceux qui abandonnaient leurs jouets pour se consacrer à la terre sur laquelle ils marchaient. C’était d’ailleurs pour cela qu’elle avait rejoint SHADOW. L’organisation allait tout brûler, allait désarmer l’humanité. Puis elle construirait son Eden végétal sur les cendres fertiles que l’Ombre, ou Renan, laisserait derrière elle.

« M’oublier ? Je ne suis pas une vision éphémère mon cher neveu, je l’air marqué jusqu’à l’âme. » Ajouta-t-elle avec un sourire taquin. Elle exagérait grandement. Mais ce n’était pas important. « Mais tu as raison, le meilleur moyen de remplacer une addiction est de la remplacer par autre chose. Peut-être que tu voudrais essayer ? Ou lui prêter ta petite amie ? Enfin, je me débrouillerais. De toute façon je suppose qu’en voyant mes objectifs de campagne, il doit déjà avoir envie de se détacher complètement de moi. Surtout que nos rapports ont toujours été un peu tumultueux. » Il n’y avait aucune loyauté entre eux et ils partageaient à peine les mêmes idées. Le seul moment où elle avait réussi à coucher avec lui cela avait été en utilisant ses phéromones. Il avait toujours refusé de succomber à son charme autrement. « Enfin la situation est réglée. J’abandonne Cooper et fait de Colt mon nouvel animal de compagnie. En espérant qu’il en vaudra la peine. »

Après tout elle était à peu près certaine d’avoir le support de Cooper et d’une partie du CODE à travers lui. Ou plutôt à travers les phéromones et les toxines qui faisaient de lui son pantin. Lilian n’était pas stupide non plus, elle avait aussi constaté que comme certains addicts, ses victimes pouvaient construire une certaine tolérance vis-à-vis de ces substances. Le contrôle de son mari lui avait presque échappé si elle n’avait pas expérimenté sur lui. Cela pourrait se produire avec Jonas, mieux valait s’en débarrasser rapidement.

« Je parle d’une vraie femme, pas des groupies que tu peux ramener de temps à autre. Tous les enfants ont besoin d’une figure maternelle après tout. Ce ne sont pas tes blondinettes qui vont remplir cette fonction, non ? » Lilian tendit sa main en direction de Gwendal, ses doigts s’allongèrent pour former des branches et finalement venir faire apparaître une pomme parfaitement mûre au-dessus de sa tête, juste à portée de ses doigts. « Peut-être que si ta vie sexuelle était moins ennuyeuse… »

Parce qu’elle n’en faisait pas partie évidemment. Le fait que Renan refuse toujours de coucher avec elle lui donnait l’impression qu’il échapperait toujours à son contrôle. Pas qu’elle ait envie d’en faire un pantin. Mais elle avait d’une certaine façon besoin de lui pour pouvoir avancer dans SHADOW et pouvoir atteindre ses objectifs. L’Ombre ne faisait que se préparer sans jamais rien tenter depuis des années. L’Eden de Lilian commençait à faner et parfois elle se demanderait si elle le verrait un jour. Ou si au contraire, elle aurait tellement évolué d’ici là qu’elle serait devenue plus plante que femme, à ne plus se soucier que de l’eau et de la lumière.

« Ne sois pas stupide, si je veux rejoindre le Directorat c’est pour servir notre accord. Pour le moment nous sommes de provinciaux pour l’Ombre, des péquenauds. Il n’écouterait même pas la moindre de nos recommandations, elle n’hésite pas à t’envoyer ta propre cousine pour te surveiller. Non, il nous faut plus d’influence, au-delà de seulement Star City. Ce que nous ne pourrons pas faire sans avoir un pied dans le Directorat. Par contre, si je pouvais y semer mes graines… Peut-être nous accorder la fidélité de quelques directeurs ou les pousser à rejoindre des emplacements différents plutôt que de tous rester dans notre base principale… Cela ferait naître des dissensions, des méfiances. Ce qui nous aiderait forcément. Dans tous les cas, si le Directorat ne finit pas en partie avec nous, il faudra nous en débarrasser. Là encore, il faudra trouver un moyen de rencontrer tous les directeurs, tu ne crois pas ? Heureusement pour toi je ne compte pas augmenter mon prix. Après tout, si je deviens directrice, je pourrais avoir un peu plus de ressources pour jouer de toute façon. »
 
Revenir en haut Aller en bas

 
Ca sent le sapin
 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  SuivantRevenir en haut 
Ca sent le sapin Categorie_6Ca sent le sapin Categorie_8


Ca sent le sapin Categorie_1Ca sent le sapin Categorie_2_bisCa sent le sapin Categorie_3
 Sujets similaires
-
» mes décorations en bois
» Sapin Enneigé - Femelle

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ca sent le sapin Categorie_6Ca sent le sapin Categorie_8
Sauter vers: