AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Partagez|

Jason O'Maley | Rise of the Wolfhound

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar

Invité

Invité
Généralités
Feuille de RP
Dim 27 Nov - 23:12 Message | (#)

Informations Personnelles
ϟ Nom : O'Maley
ϟ Prénoms : Jason
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Âge : 39 ans
ϟ Date de Naissance : 25 décembre 1976
ϟ Lieu de Naissance : Star City
ϟ Nationalité : Américaine
ϟ Orientation : Hétérosexuel
ϟ Métier : Ancien militaire, gérant, book-maker, marchand d'armes
Administration
ϟ Avatar : Cilian Murphy
ϟ Crédits : Avenbed.
ϟ Pseudo : Lanesra
ϟ Âge réel : 20 ans
ϟ Parlez-nous de vous : Seconde fiche
ϟ Comment avez-vous connu le forum ? Seconde fiche
ϟ Que pensez-vous du forum ? Seconde fiche
ϟ Quelques conseils à donner ? Seconde fiche
Historique

La famille avant tout.

Comme son nom laisse l'imaginer, Jason est d'origine irlandaise. Cependant, cela fait déjà plusieurs générations que son arbre généalogique s'est planté aux Etats-Unis. Les quelques paysans que formaient la famille O'Maley avaient fuis la "Crise de la Patate" qui sévissait dans les années 1840, rejoignant la terre promise, le nouveau monde. C'était une façon de repartir à zéro, sur des bases saines, le rêve américain leur tendaient les bras. Ils se sédentarisèrent rapidement dans ce qui allait un jour devenir Little Italy, entre la grande synagogue et le fleuve, au sein d'une communauté de paires dans laquelle ils se retrouvaient. Le temps passa, nombre de communautés s'installèrent aux alentours avant d'être soit chassées, soient aspirée par la culture italienne. Pourtant, tel un fameux village gaulois, le quartier Irlandais tenait bon. Il était certes cernés de Pizzeria et autres cochonneries, mais il tenait bon, fièrement. Son fer de lance était son pub, véritable murailles aux vins de méditerranée. Il avait un style assez ancien, comme s'il était là depuis toujours et que, tel un chêne. Il se trouvait dans une impasse, au bout de cette dernière. Lorsqu'on entrait, on était tout d'abord frappé par la chaleur et la lumière qui vous réchauffait en un instant. C'était en opposé total avec le reste de la rue qui était sombre de part la proximité des bâtiments. Une fois le petit sas d'entrée passée, on trouvait sur la gauche bon nombre de table et de chaises qui étaient prises d'assaut par des petits groupes qui parlaient et riaient fort. En face, un escalier qui menait à l'étage, seules les personnes averties y montaient. A droite de ce dernier, on retrouvait le comptoir derrière lequel une serveuse et un serveur s’affairait, tachant de satisfaire au mieux et le plus rapidement possible leurs clients. Entre la vitrine teinté et le bar sur ce même côté, il y avait une pièce d'une dizaine de mètres carrés. Elle permettait d'être isolé du reste de la populace sans pour autant être coupé du monde. La pièce disposait d'une petite fenêtre à double battant qui donnait directement sur le bar et qui permettait de passer commande sans attente. Loin des chaises de bois, de confortables banquettes de cuir rouge entretenaient les fessiers de trois jeunes hommes. Les trois frères O'Maley, même s'ils n'étaient pas tous nés sous ce nom, ils n'en étaient pas moins tenue par un pacte qui défiait les liens du sang. Malgré leur jeune âge, ils étaient ici des rois. La famille était depuis de nombreuses années plongées dans la banditisme. Il ne s'agissait là que de racket, de protection. Mais à l'adolescence, Jason développa une intelligence hors du commun. Il se jouait des chiffres avec une facilité déconcertante. Il aurait certainement pu faire une très grande carrière de mathématicien, mais il était trop obsédé par le pouvoir pour cela. Il profita de cet atout pour élever de quelques strates l'entreprise familiale. Ils touchaient alors un peu à tout, que ce soit les combats illégaux ou les trafics en tout genre, continuant parallèlement leurs activités basiques. Il avait rapidement fallut avoir une vitrine légale pour justifier ces entrées d'argents douteuse. Bien que tout le monde savaient parfaitement d'où ils tiraient leurs fonds, nul ne parlaient, permettant ainsi à la famille irlandaise de rester inatteignable.


Pour la mort et la gloire.

Malgré leurs tendances criminelles, les O'Maley étaient des patriotes. Ils savaient d'où venaient leur nom, mais ils savaient aussi où ils étaient né. Le fait de vivre en marge de la ville leur permettait d'éviter les plus grand danger. Les attaques à répétitions qui se faisaient sur Star City ne les affectaient pas plus que cela, cela les renforçaient même. Après tout, quand survient l'insécurité générale, les hommes prennent peur, ils cherchent des moyens de se protéger ou d'oublier. Ce qui ne leur passait cependant pas au dessus de la tête, c'était les nombreux conflits dans lesquels leur pays s'enlisait. Pareils événements ne les laissaient pas indifférents. La Guerre du Golfe d'abord, puis celle de Somalie les marquèrent profondément. Jason ressentait, tout comme ses frères, un réel besoin de s'investir, de donner en échange de la chance qu'il avait eu jusqu'à présent. Ils s'engagèrent alors. Mais, les fières jeune hommes ne pouvaient se résoudre à rejoindre un corps d'armée où ils seraient utilisés vulgairement comme de la chaire à canon. A respectivement, vingt trois, vingt cinq et vingt huit ans ils postulèrent pour devenir les meilleurs entre les meilleurs. Contre toutes attentes, ils parvinrent à devenir des SEALs. Qui plus est, ils poursuivirent leur formation ensemble, en tant que tireur d'élites.
Ils furent déployés à l'été 2002. Appartenant au groupe SEAL 1 il rejoignirent l'Afghanistan et la base de Kaboul. On aurait dit que cette partie du monde avait concentrée tout ce qui était mauvais. La chaleur y était insoutenable, l'air y était irrespirable. Jason et ses frères appartenaient à une unité d'anti-sniper chargée d'assurer la sécurité des marines déployés dans la zone.


Le seul jour facile était hier

Les Celtic Dogs. C'est ainsi qu'ils avaient été surnommés. Un trio offensif d'une efficacité redoutable. Tels des chiens de chasse, ils traquaient, trouvait et délogeait le moindre tireur d'élite ennemi. Ils progressaient généralement sans couverture dans des zones non sécurisées. Il s'agissait déjà de leur cinquième déploiement. A chaque fois, ils avaient réussi à se retrouver ensemble. Mais cette fois-ci, un puceau avait été assigné à leur unité. En tant que chef de meute, Jason n'avait jamais eu à se soucier de son groupe, même en grand danger, ils avaient su se montrer d'une efficacité monumentale. Ils bougeaient tous comme s'ils ne faisaient qu'une seule et même personne. Mais la tâche se compliquait à présent. On rajoutait plusieurs kilos à une machine qui était pourtant bien huilé. Il fallut donc un certain temps d'adaptation pour retrouver un équilibre convenable. Mais l'inconnu fut finalement adopté.

25/02/2005
Quartier Est, Red Zone, Bagdad, Irak
Unité spéciale Celtic Dogs, Dog Company
Major J. O'Maley; Sergent J. O'Maley; Soldat C. O'Maley; Soldat A. Frank
Obj. Ouvrir le passage au convoi et l'escorter jusqu'à la ZE.
Code de mission : Talion
Code d'unité : Nez

Ouvrir la marche à un convoi en tant qu'éclaireur n'est pas simple à faire. Cela nécessite une grande coordination et un savoir faire important. Tout le monde ne peut se vanter d'en être capable. C'est une responsabilité et un honneur, une marque de confiance. En plein milieu de l'après-midi, les rues étaient désertes. Il aurait fallut être stupide pour s'aventurer par quarante trois degrés en pleine rue à cette heure. Mais, ils avaient été formés, forgés pour cela. Aucun marque de faiblesse ni d'énervement ne passaient sur leurs visages. Les gouttes de sueur qui coulaient sur leur front était le seul témoignage du calvaire qu'ils enduraient. De temps à autre, Jason lâchait son SR25 pour s'essuyer de ses filets liquide qui lui grattaient le crâne. Il n'en perdait pas pour autant son objectif de vu. Ils avaient fait cela des dizaines, peut-être même des centaines de fois. Généralement rien n'arrivait. De temps à autre, ils pouvaient tomber sur des poches de résistances, mais en général rien qui n'était assez gênant pour les arrêter dans leur progression. Ils avaient formées deux unités de deux. Chacune d'entre elle avançait du côté d'une des artères principales de la ville. Longeant les bâtiments sans pour autant les coller. Ils respectaient un certain espacement de sorte qu'une grenade ne puisse causer au maximum que la mort d'une personne.
Soudain, un crépitement raisonna dans le casque de Jason. En charge de l'unité, il se devait de garder contact avec son commandement et le convoi qui les suivait, c'était une lourde responsabilité qu'il portait avec ses frères sans que cela soit très officiel. "Tête ici corps, on a des tango dans les bâtiments ils canardent comme jamais. Progression momentanément interrompu. Terminé." Attendant son tour pour prendre la parole, le major laissa le commandement prendre une décision. "Nez ici Tête, stoppez la progression, sécurisez un secteur et garder la route propre. Attendez les instructions. Terminé" Jason soupira, fermant levant le poing et le fermant pour faire signe à la petite troupe d'arrêter la marche. "Tête ici nez, heure de reprise de la balade prévue pour quand ? Terminé." Un crépitement. [color:1a97=FF4500]"Inconnue. Fin de transmission." Levant les yeux au ciel, le plus gradé de la troupe ordonna un regroupement immédiat. De toutes évidences ils n'étaient pas prêt de bouger. "Le M1 et les LAV sont bloqués à plusieurs pâtés de maison, les marines dans la rue se font tirer comme des lapins. On a interdiction de bouger. On sécurise un bâtiment et on couvre le boulevard. Hooyah ?" Expliqua-t-il. Comme seule réponse il eu droit au cri de ralliement des Navy SEALs. C'était tout ce qu'il voulait entendre. Ils s'étaient arrêtés à proximité d'un immeuble d'environs trois étages, la plus part des autres bâtiments de ce côté de la rue étaient en ruine ce qui leur permettaient de se contenter de surveiller ce qui arrivait de l'autre côté de la rue. C'était une position plutôt agréable. A tour de rôle ils surveillaient aux jumelles tactiques les alentour, tachant de déceler le moindre mouvement. A l'ombre de la cage d'escalier, les frères O'Maley profitait d'un brun d'ombre et d'une petite brise qui se levait avec l'altitude. Leur quatrième larron était quant à lui au poste le point chanceux, ils avaient tirés à la courte paille, tant pis pour lui. Alors que Joseph s'était endormis, Jason et Christopher discutaient de leur prochain retour au bercail. Ils s'arrangeaient toujours pour pouvoir absolument tout faire ensemble. Bien qu'ils détestaient cette endroit plus que tout au monde, ils ne parvenaient pas à se le sortir de la tête une fois rentré au pays, il les hantait. Ils savaient qu'ils été entrés dans la dernière période de leur service, plus que trois ans et ils reviendrait à la vie civile. Le plus jeune ne se faisait pas d'illusion, il aurait un temps d'adaptation. Nombre étaient les horreurs qu'il avait vécu ici, et ce n'était pas finis.
Un sifflement les tira de leur torpeur. De toutes évidences, cela ne présageait rien de bon, Amsterdam était certes inquiet pour peu de choses, mais dans pareille configuration, cela ne pouvait être très bon. Attrapant les jumelles au vol, il scruta de ses yeux perçant la rue qu'ils étaient chargés de contenir. Par Saint Patrick... Jason se dépêcha de basculer sur le canal de commandement pour transmettre les informations. "Tête ici Nez, une trentaine de tango en approche par le Nord. On dirait qu'ils veulent se joindre à la fête. Où en est Corps ? Permission d'engager ? Terminé." Un temps. "Nez ici Tête, restez dans votre perchoir." C'était inconcevable, rester ici, et ils étaient fait comme des rats s'ils les ennemis décidaient d'investir les bâtiments pour préparer une embuscade. Sans plus attendre, et dans un juron, il ramassa sa R4C et son SR25. "On fonce, on descend, on monte sur le pont et on arrose ces ordures. Quand ce sera fait notre position sera compromise, on devra bouger vite, et rallier le reste du convoi. Si y'en a une trentaine ici, qui sait combien y'en a en reste." Jason descendit les escaliers quatre à quatre, son fusil d'assaut en main et le fusil de précision automatique en bandoulière dans son dos.


Soit on meurt en héros,..

Quatre hommes, formés pour être les meilleurs, habitués aux missions de reconnaissances, ce n'est pas ce qu'il y a de plus évident à remarquer. Le pont était un passage qui permettait aux piétons de passer au dessus de cette avenue. Des tôles ondulées étaient placées sur les rambardes de métal. Elles formaient un abris parfait au vus de la pluie de balle qui allait s'abattre sur eux. Vérifiant une dernière fois ses armes et ses chargeurs, il fit signe à la petite troupe d'avancer à couvert. Une fois en position au milieu du pont ils s'arrêtèrent, plaçant leurs canons sur la rambarde pour s'en servir d'appui. Même si son rythme cardiaque augmentait sous l'effet de l'adrénaline, il se forçait à prendre d'importantes respirations pour trembler le moins possible. Dans un sifflement puis un tintement particulier, la première goupille tomba au sol, se fut bientôt un florilège le balles qui fusèrent de part et d'autre. Les AK-47 et 74 de tous types crachaient leur calibre 7.39 et 7.45. Ils tiraient comme des cow-boy ceux la. Mais petit à petit leur nombre diminuait. Ils étaient trop imprécis, trop peu concentré pour réussir pareils exercices. Au final, tout se passait pour le mieux. Du moins jusqu'à ce que cette énorme tas de ferraille débarque. Avec un truc pareil, même si on ne savait pas viser on pouvait aisément réduire en poussière quatre soldat aussi entraîné soient ils. Le premier obus fusa dans un bruit horrible et aigu, il arracha la rambarde comme si elle avait été faite d’allumettes. Tous se couchèrent au sol dans un même mouvement. Ils étaient dans un merdier sans non et sans sortie de secours. Ce fut le moment qu'Amsterdam choisit pour tirer la manche du major et lui désigner leur arrière garde. L'espace d'un instant Jason crut qu'ils s'étaient fait encercler par l'ennemi. Heureusement pour eux c'était la cavalerie qui arrivait. Les marines ouvrirent à leur tour le feu, tout comme le calibre 50. tandis que le 120mm restait muet. Sans doute attendait d'avoir l'angle sur le T90A. C'était un choc de titans, deux monstres de métal faisaient pleuvoir l'enfer. Cette distraction obligea le blindé d'origine russe à modifier son angle de tir. A présent, la section d'élite se trouvait au milieu d'une bataille rangée. Ce n'était pas beaucoup mieux pour eux. "On dégage, en rampant, bougez vous l'cul !" Tout allait bien se passer. Ils allaient sortir d'ici, et ils rentreraient à la base où ils se feraient botter les fesses un bon coup. Le sol se déroba sous eux puis plus rien.
Un long sifflement retentissait dans ses oreilles, les douleurs se multipliaient partout dans son corps. Où était-il ? Que c'était-il passé ? Un énorme morceau de béton lui pressait le torse. Poussant l'épais bloque sur le côté, il toussa un long moment. Il avait sans aucun doutes des côtes cassées, mais il n'était certainement pas le plus amoché du groupe. Jason jeta un regard désespéré autour de lui. La poussière commençait à peine à retomber mais les tirs ne s'arrêtaient pas pour autant. Allongé, il rampait tant bien que mal, croisant Joseph, puis Christopher, ils semblait aller bien, même si le moins gradé des deux semblait saigner. Mais l'un d'eux restait introuvable. Ce furent les gémissement qui l'amenèrent au dernier larron. Le pauvre diable était dans un sale état, une tige de métal s'enfonçait dans on abdomen et ressortait pas l'épaule. Dans pareil état, il ne pouvait s'en sortir, s'il n'était pas déjà mort. Tout le reste, sembla n'être un film. Jason n'était plus qu'un spectateur dans une salle de cinéma qui se contentait d'observer et d'écouter une suite d'image qui n'avait plus de sens. D'abord emmené en soins intensifs, il fut par la suite placé en détention provisoire. L'insubordination à l'armée n'était pas ce qui passait le mieux. De plus, c'était un exemple parfait, un médaillé de la Silver Star n'avait pas de traitement de faveur.


..Soit on vit assez longtemps pour se voir endosser le rôle du méchant

Quatre ans. Quatre ans derrière les barreaux. Pour certains c'est une descente aux enfers. Mais quand on sait qui est Jason et de quoi il est capable. On ne s'en fait pas plus que cela. C'était plus une occasion de s'élever dans les strates de la criminalité qu'autre choses. Il avait mis un long moment avant de tourner la page. Il avait perdu l'un des siens, sans doute s'en voudrait-il toujours pour cela. Ce souvenir resterait à jamais ancré dans sa mémoire. Mais il était passé à autre chose, il était plus froid, plus dur. Il avait failli à sa mission, il se devait d'effectuer un meilleur travail, de moins se distraire, il se devait d'être plus exigeant avec lui même. Il retrouva la liberté à l'automne 2009. Mais, que c'est-il passé de cette fin d'année 2009 à aujourd'hui ? Qu'à-t-il pu accomplir durant ces sept dernières années qui a permis à lui et à son gang de s'élever ainsi ? Le fait que la famille O'Maley soit installée depuis longtemps à Star City lui permettait d'avoir un réseau conséquent. Un réseau qui allait permettre de satisfaire la soif de pouvoir de Jason. Ce dernier avait rapidement compris qu'ils ne pouvaient continuer ainsi, s'il voulait s'élever parmi les plus grandes entreprises de malfrat en ratissant aussi large. Il allait devoir d'une part se spécialiser, mais aussi jouer des coudes s'il voulait pouvoir intégrer le Cartel Rouge, qui lui offrirait une clientèle plus importante. Le trafic d'arme était un marché trop encombré pour qu'on tente de s'y installer, mieux valait viser des aspects de la criminalités qui se coordonneraient avec les actionnaires déjà en place plutôt que leur chercher des poux. Tous rêvaient de choses parfaitement illégale dans cet Etat. Jason allait se présenter comme le passeur idéal. Drogue et marchandises de contrebandes trouvaient refuges dans les nombreux futs de bières qu'il importait. Il se forgeait petit à petit un véritable empire économique qui avait bien entendue des répercussions alentour. Le bon côté des choses étaient que l'argent attirait l'argent, plus il vendait, plus il commandait. Très rapidement il pu élargir son panel de drogue à des stupéfiants bien plus puissant et à de la contrebande bien plus douteuse. Il devait à chaque fois redoubler d'ingéniosité et de pot de vin pour faire entrer ses biens en ville. L'augmentation de la demande de main d’œuvre illégale était bénéfique pour le Wolfhound comme pour les travailleurs. Cela leur permettait d'arrondir leurs fins de mois sans craindre les impôts, avec l'assurance d'être protégé et pour leur employeur c'était la conviction de savoir sa marchandise entre de bonne mains et de n'avoir aucun témoin. Comment les O'Maley auraient-ils pu être au courant si personne ne disait être au courant dans son propre quartier ? Seulement la fortune faisait irrémédiablement des envieux. S'il ne voulait pas voir ses activités limités par l'intervention de la concurrence, il avait tout intérêt à confier sa sécurité entre les mains d'autrui. En échange de l'effet de groupe que conférait le Cartel Rouge, il se mettait à leur disposition, outre ses tarifs préférentiels, il répondrait présent. Encore aurait-il fallut que le reste de la pègre soit son seul problème. Placé ainsi à proximité du centre, il avait déjà subies les aléas des combats des supers. Il ne se considérait en rien comme l'un d'eux, il avait certes des capacités hors du commun, mais il doutait de pouvoir arrêter un monstre de plusieurs tonnes par la seule force de sa pensée, du moins pas directement. Quand la ville ne tournait qu'à mi-régime, les affaires en ralentissaient. Certes, il sa priorité dans la liste des cibles baissait, mais le marché en était en général grandement affecté. S'il voulait pouvoir s'immuniser face à pareils danger, il allait devoir s'entourer avec plus que ce que le Cartel fournissait comme soutient. Le contact avec pareil syndicat criminel ne se faisait pas simplement en un claquement de doigts. Ces quelques années en prisons lui avaient permis de tisser de nombreuses relations. Des relations qui lui permirent d'être légèrement pistonnée, d'avoir accès à des numéros qu'il n'aurait jamais atteint.
Durant ces sept dernières années, Jason et le reste de sa famille sont restés cloitré dans leurs quartiers, limitant leur influence, renforçant leur base. Ils étaient incapable de s'étendre, d'absorber leurs ennemis. Comme s'ils devaient survivre à un long hiver, les Celtic's Dogs hibernaient. Dans l'ombre ils manigançaient, cherchant à tirer sur les bonnes ficelles. Faire l'autruche avait ses avantages tout comme ses inconvénients. La tempête passait sans causer trop de dégâts mais cela ne permettait pas d'avoir une vue d'ensemble. Tout est une question de patience, il faut savoir viser juste pour faire son entrée en scène de la manière la plus tonitruante possible.

Dossier Médical
ϟ Corpulence : Jason est quelqu'un d'assez grand, sans trop l'être, il atteint le mètre quatre-vingt quatre. De corpulence assez fine il n'en est pas moins musclé. Après tout, il s'agit tout de même d'un ancien soldat adepte de l'effort physique. Ses muscles sont donc dessinés. Cependant il s'agit là d'un ensemble relativement homogène. A la différence d'une personne pratiquant l’haltérophilie, il s'agit là d'une machine, d'un moteur dont chaque muscle est un engrenage qui se complète. Ce ne sont pas seulement les muscles apparents qui sont mis en valeur, mais tous autant qu'ils sont. Il n'est pas pour autant bodybuildé, fin de nature il est d'une allure plutôt normale.
ϟ Visage : Le visage de Jason est sans doute ce qui se remarque en premier chez lui. Il met un point d'honneur à toujours être parfaitement propre sur lui même. Ses cheveux sont ainsi rasé sur les côtés, ne laissant qu'une touffe au sommet. Cette dernière est coiffée avec soin. Sa barbe quant à elle, est toujours rasée de prêt, peu poilu de base, il ne laisse aucune chance au moindre poil. Son visage semble être fait d'angles dessinés à la règle. Sa mâchoire est large et carré, ses pommettes hautes et écartés, tempes assez larges. Pourtant, il est loin de passer pour une brute épaisse, bien au contraire. Ses yeux bleu glace et sa bouche quasi-féminine lui confère une douceur naturelle.
ϟ Particularités : Jason est d'un calme à tout épreuve. Le monde pourrait prendre feu qu'il ne se dépêcherait pas pour autant de finir son scotch. Il est toujours politesse extrême, à tel point que si on ne connaissait pas son nom, on pourrait le confondre avec un gentleman anglais. Même s'il sait faire preuve d'un sang froid à toutes épreuves, mieux vaut ne pas traîner dans les parrages s'il lui arrive de s'énerver. Jason est un fumeur régulier, il est plus que rare de l'observer sans une cigarette aux lèvres. Il a un tatouage sur le pectoral gauche.
ϟ Qualités et défauts : Les qualités et les défauts dépendent du point de vue. Le calme par exemple peut sembler être une qualité enviable, d'autant plusque cela lui permettait de résoudre bien des situations. Mais, cela peut aussi passer pour du désintérêt. Nous nous contenterons donc simplement d'énoncer une liste de traits de caractères en essayant de la rendre la plus complète possible. Jason est quelqu'un d'extrêmement travailleur et sérieux, il pourrait lui arriver d'oublier de manger ou de dormir s'il avait à finir un travail important. Il n'est pas du genre à repousser au lendemain, bien au contraire, quand une occasion se présente, il faut savoir la saisir, l'attraper à deux mains. Il est très protecteur avec les siens. Celui qui s'en prend à la famille paye en général le prix du sang. Mais comme il tâche de laisser paraître le moins d'émotion possible, il se contente d'être ferme lorsqu'il s'adresse à ses frères. En revanche, lorsqu'il devra converser avec une personne extérieur au cadre familiale, il saura parfaitement adapter son ton et sa conversation pour qu'il paraisse, selon son humeur, le plus agréable, le plus intelligent ou le plus énervant. Il cible les gens en quelques secondes et les attire dans un piège oratoire dont il a le secret. Il ne lui arrive presque jamais de se relâcher, sauf en présence de femmes auquel il serait sensible, ou bien s'il était uniquement avec ses frères dans le cadre d'une petite soirée festive. De plus, il est extrêmement têtu et rancunier. Il est d'une fourberie sans pareil. Gare à vous si vous vous en prenez à l'honneur familiale, cependant, il est très loin d'être bête il est conscient de ce qu'il sait faire et de ce que les autres peuvent faire. C'est un stratège avant tout.
ϟ Goûts et dégoûts : Jason possède des goûts on ne peut plus simple. Le pouvoir l'enivre, il y est totalement accro, il a besoin de diriger, d'organiser de commander sans que rien n'y personne ne se mette en travers de sa route. Il ne lui a pas fallut beaucoup de temps pour comprendre que le pouvoir, c'était l'argent. Il aime les billets vert, c'est sans doute la drogue dont il ne pourrait jamais se passer, une fois qu'on y a goûter on ne peut plus en sortir le nez. En parlant de dépendance, ces dernières se limitent aux cigarettes ainsi qu'à l'alcool. Cependant dans ces domaines il est un expert, on ne lui sert pas la même pisse qu'au poivrot du coin, à moins de voir son bar en feux dans les deux heures. Les femmes sont son dernier vice, il les aime. Profondément, toutes autant qu'elles soient, il aime les séduire, les amuser, leur faire plaisir. Un costume impeccable et une voiture respectable sont nécessaire à son bien être selon lui.
En ce qui concerne ses dégoûts, ces derniers se limitent à peu de choses. Il ne supporte pas la trahison, et il fera tout ce qui est en son pouvoir pour la faire payer le prix fort. Il déteste les situations dans lesquels il n'a pas le choix, où il doit improviser, où il est sous le joug de quelqu'un d'autre. Ne pas connaître tout sur quelqu'un est quelque chose qui a du mal à ne pas l'irriter. Il n'aime pas particulièrement avoir des ennemis. S'il peut les remplacer, il le fera, s'il peut les supprimer, il le fera, s'il peut en faire des alliés de confiance, il le fera.
ϟ Rêves et peurs : Les rêves de Jason sont très simple, il veut élever son gang au sommet de la hiérarchie criminelle de la ville. Il veut que sa famille soit celle par qui tout passe. Que ce soit les politiques comme les contrebandes. Tout devrait obtenir son accord pour pouvoir avoir ne serait-ce que le droit de poser le pied dans sa ville.
En ce qui concerne ses peurs, il n'en a pas vraiment. Il craint simplement de voir ce qu'il a accomplis s'effondrer. Mais il sait que même si cela arrivait, il reconstruirait tout denouveau comme au premier jour.
ϟ Quelle vision votre personnage a-t-il des autres ? Jason n'a pas une pensée fixe sur les autres. Il attend d'avoir un rapport sur leurs actions. Les paroles ne valant rien à ses yeux. Alors que les agissements pouvaient lui rapporter beaucoup plus. Il porte donc un regard généralement neutre sur autrui, emprunt de sa froideur habituelle. Il serait prêt à confier sa vie entre les mains de ceux en qui il a confiance. Pour les autres ? Il tâche de se rendre indispensable.

ϟ Où se placerait-il dans l’échelle qui va du Super-Vilain au Super-Héros ? Jason n'est clairement pas un bon samaritain, il agit pour son compte et celui de sa famille, et ce au dépend de la loi. Il graisse des pattes, a des passes droits, commandite des assassinat, fait de la vente d'armes et de drogue. Il est difficile de le placer comme un super-héros. Là où les choses se corsent, c'est qu'il agit avec un certain paternalisme envers les personne de son entourage et de son quartier, il les protège et les aides. Il sait se faire respecter et aimer d'eux.

ϟ Est-il prêt à tout pour arriver à ses fins ? Rien ne pourrait l'arrêter, il est prêt à absolument tout. La mort, la torture, le racket d'autrui ne l’effraie pas. De même, il est prêt à courber l'échine si ça peut lui permettre de le rapprocher un peu plus des plus gros gangs du cartel.

ϟ Serait-il prêt à blesser ou tuer pour gagner un combat ? Si on considère que la mort fait partie de son quotidien, il paraît évident qu'il ne se gênera pas pour trouer son adversaire de quelques balles.

ϟ Pourra-t-il user de violence pour se sortir d'une situation de crise ? Il fait déjà usage de la violence dans une situation banale, alors sans aucun doutes.

Super Dossier
ϟ Groupe et raisons : Cartel Rouge. Jason a fait entrer son petit gang dans le cartel dans le but de leur faire gagner en importance, de leur assurer une certaine sécurité. C'est un choix tactique dont il se félicite. Il compte bien se servir de ses nombreux nouveaux contacts pour étendre son influence et asseoir sa position.

ϟ Pouvoirs et capacités : Le pouvoir de Jason s'articule autour des pensées et des sensations. Il lui permet d'influencer ces derniers en regardant son interlocuteur dans les yeux. Les parois transparentes et translucides ne sont pas des obstacles. S'il sait exactement où se trouve une personne qui serait cachée derrière un obstacle visuel, il pourrait employer ses pouvoirs, mais avec une plus grand imprécision.

Le malade imaginaire : Jason possède la capacité d'inverser une émotion (I) ou une sensation (II). Les émotions sont un trouble de l'esprit, une manifestation de notre pensée. Il est en mesure de retourner totalement une émotion, la remplaçant par son exact opposé, la tristesse devenant de la joie, le bien être devenant de la crainte etc... Les sensations sont une stimulation des organes récepteurs. La main mise de Jason sur ces ressentie se limite à la douleur quelle qu'elle soit. Il ne peut pas créer de la douleur, il peut simplement échanger une sensation de bien être avec celle de la douleur absolue. Plus le sujet sera dans de bonnes conditions plus il aura mal. Le mutant s'attaque directement au centre de contrôle de la douleur du cerveau, la douleur irradie donc dans l'intégralité du corps de la victime, aucun anesthésique ne peut y remédier, ni même si le sujet avait les terminaisons nerveuses insensibles. Jason ne peut pas s'appliquer son pouvoir à lui même. Il ne peut cependant modifier qu'une émotion/sensation sur une personne à la fois. Cette dernière doit se trouver dans son champ de vision. Le lien s'effectue par le contact visuel de Jason, une fois que ce dernier ce romps ou qu'il arrête d'utiliser son pouvoir les effets s'estompent très rapidement, mais les souvenirs restent. Ces capacités ne sont pas en mesure de franchir un bouclier mental quel qu'il soit.

Les Fourberies de Scapin : Jason est capable d'influencer les pensées d'autrui (I). Il ne s'agit pas d'une manipulation très précise, c'est une capacité encore à l'état brute et peu exploité. Elle peut être facilement arrêté par un bouclier mentale et ne s'applique qu'à une personne à la fois. Les effets s'estompent après la perte du contact mais les souvenirs restent. La cible du pouvoir deviendra plutôt docile, elle sera en accord avec les propositions du mutant. Ces suggestions ne doivent pas être trop farfelues. Il ne peut par exemple pas demander à un millionnaire de lui céder l'intégralité de sa fortune. Il pourra cependant l'inciter avec une persuasion très soutenue à le suivre sur un projet. Jason est obligé d'être en contact visuelle avec cette personne, un appel téléphonique n'est pas efficient. Mais pour accomplir un tel prodige, il lui est nécessaire d'avoir un aperçu des pensées (II) de son interlocuteur. Il n'a qu'un regard flou sur la chose comme une peinture expressionniste, il n'arrive donc à ressentir que les pensées les plus fortes.

ϟ Surnom et costume : Irish wolfhound. Il n'a pas besoin de costume, officiellement, il ne fait absolument rien d'illégalle.
Informations Complémentaires
L'intégralité des affaires que pratique Jason est légale. Du moins sur le papier, mais chacun sait qu'officieusement ce n'est absolument pas le cas.


Dernière édition par Jason O'Maley le Ven 16 Déc - 17:50, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

Invité
Généralités
Feuille de RP
Mar 29 Nov - 0:17 Message | (#)

Rebienvenue sous ce visage
Je trouve les pouvoirs du personnage intéressant, ça donne peu envie d'être son ennemi
Et bon courage pour te faire une place dans le milieu, y en a du gros poissons au Cartel
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

Invité
Généralités
Feuille de RP
Mar 29 Nov - 2:01 Message | (#)

Re-bienvenue !

J'aime beaucoup tes pouvoirs, surtout leur appellation. XD
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

Invité
Généralités
Feuille de RP
Mar 29 Nov - 12:19 Message | (#)

Merciii
Au plaisir d'être ton ennemi alors !
Content que ça te plaise Lena ! c:
Revenir en haut Aller en bas

Super-Vilain Indépendant
avatar

Ando Takashi

Super-Vilain Indépendant
Généralités
Docteur Otaku

ϟ Nombre de Messages : 517
ϟ Nombre de Messages RP : 135
ϟ Crédits : avatar (c) BABINE gif (c) tumblr (psycho-pass)
ϟ Doublons : Casey Ní Grimm
ϟ Célébrité : G-Dragon
ϟ Âge du Personnage : 26 ans
ϟ Statut : Égocentrique autochorisexuel.
ϟ Métier : Super vilain & inventeur
ϟ Liens Rapides :
5 roses de Lukaz ♥
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 5
ϟ Particularités Physiques:
Mar 29 Nov - 12:52 Message | (#)

Re bienvenue sur le forum avec cette nouvelle tête !
J'aime bien ton personnage et ton choix d'avatar qui fait très old school Et la petite référence à Molière, je ne peux qu'approuver.

Bonne chance pour ta validation et au plaisir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Docteur Otaku
Fumareta hana no namae mo shirazuni. | © linked horizon - shingeki no kyojin

avatar

Invité

Invité
Généralités
Feuille de RP
Mar 29 Nov - 19:15 Message | (#)

Merci Ando c:

Sinon je pense avoir terminé cette fiche !
Revenir en haut Aller en bas

Maître du Jeu
avatar

Le Maire

Maître du Jeu
Généralités
Le Maire

ϟ Nombre de Messages : 9077
ϟ Nombre de Messages RP : 1
ϟ Crédits : Renan
ϟ Célébrité : Aaron Eckhart
ϟ Âge du Personnage : 47 ans
ϟ Statut : Marié
ϟ Métier : Maire
ϟ Liens Rapides : Notice
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 5
ϟ Particularités Physiques:
Jeu 1 Déc - 19:30 Message | (#)

Bienvenue à toi sur le forum !

Je commencerais par une petite précision concernant tes informations générales. Le nom de notre ville est simplement Star City. Star City Heroes, c'est le nom du forum ^^

Venons-en maintenant à ton histoire. Il y a déjà quelques soucis historiques, dans le début de ta fiche. En effet, si tu lis les chroniques, tu te rendras compte que la ville de Star City n'était pas aux origines ce qu'elle est aujourd'hui. Providence n'occupait que ce qui est actuellement le centre-ville, en allant jusqu'au quartier de la Colline aux Lanternes. Le district Ouest formait quant à lui ses propres villes, incorporées plus tard, tandis que dans le district Est, il n'existait que Port-Royal, qui était aussi une ville. En tous les cas, les quartiers ethniques de Lincoln ou de Chinatown n'existaient pas, à cette époque. Ce sont des créations plus récentes. C'est d'ailleurs précisé très clairement ici :

Citation :
Le quartier le plus au sud, Lincoln, a été créé dans les 1950 et 1960. Il a depuis toujours été marqué par la prédominance de la population Afro-américaine, ce qui reste encore la règle de nos jours, malgré quelques incursions de communautés hispaniques.

Tu comprendras donc aussi que ce quartier est essentiellement occupé par les populations noires et hispaniques, ce qui fait qu'une famille irlandaise pourra difficilement s'y faire une place. Il serait plus logique d'opter pour un autre quartier, je pense, histoire que ça ne pose pas de souci avec ce qui est dit dans le contexte. Ce serait un peu comme imaginer une famille irlandaise à Harlem, pour faire un parallèle ^^

Pour la partie concernant la guerre, je ne vois rien de spécial à dire, même si c'est une guerre très conventionnelle dans un contexte de super-héros. Jason a eu de la chance de ne pas tomber sur un super ou autres problèmes dans le même genre ! Malgré tout, ça reste logique et crédible donc il n'y a rien de plus à ajouter.

Par contre, pour la suite, j'ai un gros souci, c'est que ta fiche ne développe rien. Si ton personnage était un citoyen ou un indépendant soldat, je ne dis pas, ton histoire conviendrait. Mais là, tu nous présentes un criminel chef de gang, membre du Cartel Rouge, et ta fiche détaille uniquement son passage à la guerre. Par contre, tu ne racontes presque rien de sa carrière criminelle et tu n'évoques aucunement les liens avec le contexte. C'est très gênant.

Tu indiques que les événements que subit la ville ne l’affectent pas. Mais pourquoi ? Ce n'est pas très logique, ça. D'accord, le quartier de Lincoln n'a pas forcément été touché par certains événements mais quand tu as des aliens qui viennent envahir la planète, toute la ville est concernée, Jason compris. Bref, ça demanderait un peu plus d'explications. Ensuite, pour la contrebande que tu évoques à ce moment, il serait utile de donner plus de détails. En général, pour faire de la contrebande, on doit avoir accès à des bateaux, des cargaisons, ce genre de choses. On peut difficilement faire venir de la contrebande si on ne fait pas venir une cargaison légale pour la couvrir. Donc, comment Jason s'y prend ? Que fait-il passer par la contrebande ? Pour qui ? Pourquoi viendrait-on le voir lui plutôt qu'un autre ? La mafia russe fait le commerce d'armes, par exemple, mais au sein du Cartel, il y a déjà la Triade qui fait la contrebande de tout ce qui vient d'Asie. Donc, quel serait l'avantage d'aller voir Jason ?

Il faudrait très clairement détailler les activités de Jason et de son gang pour qu'on sache à quoi on a affaire parce que pour le moment, on voit pas mal de choses mais sans réel lien entre elles. D'un côté, on dirait une bande de bikers qui gère un bar dans un quartier pourri, de l'autre, tu en fais un marchand d'armes. C'est un peu bizarre. Il faudrait donc préciser tout ça. Dans le même temps, il faudrait aussi préciser pourquoi et comment Jason rentre dans le Cartel Rouge parce qu'il ne suffit pas de venir dans un bureau et de signer un papier pour que ça se fasse ^^ Toutes les organisations criminelles ne sont pas affiliées au Cartel. La mafia russe n'y est pas liée, par exemple, de même que de nombreuses familles italiennes ou des gangs tels que les Hell's Angels ou des gangs de Lincoln. Donc, pourquoi Jason veut-il rejoindre le Cartel, surtout vu que tu dis que son but est de régner sur le crime (ce qui est irréaliste puisque personne n'a jamais fait ça à Star City) ? Bref, il y a beaucoup de choses qu'il faudrait préciser !

En ce qui concerne les pouvoirs, par contre, je n'ai rien à redire.

Si tu as des questions sur ma modération, n'hésite pas à poster à la suite ou à me contacter par MP sous Lukaz Le Guen. Bon courage pour tes corrections !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Super-Héros Indépendant
avatar

Jendayi Ndongo

Super-Héros Indépendant
Généralités
Protectrice de l'héritière du Dakana
Traque les voleurs des "Cristaux de Daka"

ADAMAS


ϟ Nombre de Messages : 184
ϟ Nombre de Messages RP : 54
ϟ Crédits : @ ACYDIC
ϟ Célébrité : Zoe Saldana
ϟ Âge du Personnage : 28 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Marchande d'art de Dakana, Protectrice de la Princesse du Dakana et du Dakana...
ϟ Liens Rapides :
. Histoire . Rps . Liens. Journal de bord

. La boutique . L'appart


2/3 RPs 0 en attente, open!
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 1
ϟ Particularités Physiques:
Lun 19 Déc - 23:27 Message | (#)

Who, quel homme! Diablement bienvenue à toi!

Bon courage pour tes modifications et bonne chance pour ta validation!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Maître du Jeu
avatar

Le Maire

Maître du Jeu
Généralités
Le Maire

ϟ Nombre de Messages : 9077
ϟ Nombre de Messages RP : 1
ϟ Crédits : Renan
ϟ Célébrité : Aaron Eckhart
ϟ Âge du Personnage : 47 ans
ϟ Statut : Marié
ϟ Métier : Maire
ϟ Liens Rapides : Notice
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 5
ϟ Particularités Physiques:
Ven 23 Déc - 20:14 Message | (#)

Bienvenue à toi sur le forum !

La nouvelle version de ta fiche est beaucoup mieux. Je pense qu'il aurait été possible d'intégrer le contexte de manière un peu plus poussée et il est assez dommage que tu n’aie pas eu d'idées à ce niveau mais ce sera malgré tout suffisant. N'oublie pas tout ce qui t'a été expliqué sur le Cartel et son fonctionnement pour tes futurs RP, ça t'évitera quelques désillusions !

Tu commences avec un niveau 3, je te l'ajoute à ton profil. Tu pourras le faire augmenter en gagnant des points de réputation, alors n'hésite pas à te lancer immédiatement dans l'aventure.

Bref, si cela ne semblait pas encore clair, je te valide ! Tu vas donc pouvoir te lancer dans le jeu ! N'oublie pas de remplir ton profil, ta fiche de personnage et de poster les fiches relatives à ton personnage. Ensuite tu pourras débuter le jeu, tu peux regarder si une des demandes de ce sujet t'intéresse, sinon tu peux toujours poster la tienne ou demander directement à un membre. Enfin, si tu en as l'utilité, n'hésite pas à aller faire certaines des demandes disponibles ici. En tous les cas si tu as des questions les administrateurs sont à ta disposition ! Je t'encourage aussi à venir flooder et à passer sur la ChatBox ! C'est comme cela que l'on trouve des liens et des sujets le plus facilement, d'autant que ça permet de faire connaissance avec les autres joueurs. Il y a toujours quelqu'un dessus alors n'hésite pas !

Bon courage pour faire prospérer ta famille malgré les dangers !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Jason O'Maley | Rise of the Wolfhound

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1


Sujets similaires

-
» Créations de Jason
» Jason Derulo || Wallpaper || Gus' Art'
» Jason Allison
» Prèsentation: Jason Bourne
» (n°16) Rêves et Réalité [PV Jason Blake]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star City Heroes :: Administration :: Archives :: Archives des Citoyens-