AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

It's a kind of Magic Categorie_1It's a kind of Magic Categorie_2_bisIt's a kind of Magic Categorie_3
Aller à la page : 1, 2  Suivant
 

It's a kind of Magic

 
Message posté : Sam 26 Nov 2016 - 18:59 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Cass avait comme qui dirait un problème.

Le problème en question avait la taille d'une manchette en cuir qu'elle avait découvert un beau matin sur le pas de sa porte, dans un petit paquet soigneusement emballé. Le cadeau lui venait de Wild Cat, un super qu'elle avait aidé dans une aventure plutôt traumatisante impliquant des rats, un chat chelou et un clochard psychopathe qui lui donnait encore des frissons. Genre quand Susan lui avait proposé de revisiter Ratatouille en mode karaoké cinéma, elle avait légèrement paniquée.

Même si en soi, elle était ravie de l'attention et trouvait le bracelet plutôt joli, elle était un peu plus sceptique vis-à-vis des capacités dudit bracelet. Parce que ce n'était pas un simple bijou, non. La canadienne avait découvert, un peu par hasard, que l'objet était magique. Et elle avait découvert ça quand elle s'était taguée dans le mur par accident.

Sur le coup, elle n'avait pas vraiment eu envie de rire, elle avait bien cru qu'elle allait rester coincée en mode œuvre d'art sur sa tapisserie. Quand elle avait enfin réussi à s'extraire du mur (là non plus, elle n'était pas trop sûre de savoir comment elle avait fait ça, mais elle était bien contente d'avoir réussi), elle avait compris ce que Wild Cat voulait dire dans la petite carte qui accompagnait le cadeau quand il avait écrit que « ça pourrait lui être utile ».

Cass avait passé une après-midi à faire des tests et avait à peu près compris comment ça marchait. En tout cas, elle avait compris comment entrer et sortir du mur. Elle s'était même fait la réflexion que c'était effectivement un objet magique drôlement utile, au moins autant que l'amulette que lui avait donné Susan. A partir de là, son cerveau lui avait signifié que cette amulette était là pour la protéger des trucs maléfiques, et que ça serait sans doute pas mal de s'assurer que le bracelet n'était pas un truc bouffeur d'âme avant de s'amuser avec. Ou un autre truc tout aussi désagréable que de se faire bouffer l'âme.

Sauf que les connaissances magiques de la canadienne s'arrêtaient à Harry Potter, Gandalf et éventuellement Merlin l'Enchanteur. Autant dire que c'était mal barré. Heureusement que son cerveau (encore lui) lui avait signifié que Susan non plus n'y connaissait rien en magie, qu'elle avait fait appel à quelqu'un pour l'amulette.

Par chance, le quelqu'un en question habitait dans le même quartier qu'elle, et c'était comme ça que la canadienne s'était retrouvée devant le manoir Pennington en cet après-midi de Novembre. Sauf que si elle était pleine d'enthousiasme et de détermination au moment de partir de chez elle, elle l'était beaucoup moins maintenant qu'elle était au pied de la maison. Son cerveau (oui, toujours lui) s'amusa à lui signaler que peut-être qu'elle allait entrer et ne plus jamais ressortir, parce qu'elle aurait été sacrifié dans un rituel de magie noire ou un truc comme ça.

Et ensuite (à croire que son cerveau était facétieux, ou bipolaire) elle songea que c'était tout de même peu probable. Si cet homme avait aidé Susan, pourquoi est-ce qu'il l'aurait transformé en truc dégueulasse ?

Rassurée par cette pensée, la canadienne s'était avancée pour frapper à la porte d'entrée. Elle resta plantée sur le pas de la porte, mais avec une très forte envie de partir en courant pendant qu'il était encore temps. Sauf qu'il était trop tard, elle avait frappé. Partir maintenant, ça aurait été d'une impolitesse incroyable.

« Faites que je me retrouve pas transformée en hamster, merci » marmonna-t-elle pour elle-même pendant qu'elle attendait.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 26 Nov 2016 - 23:02 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

Adrian Pennington
Légion des Etoiles

Personnage
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 5000
ϟ Nombre de Messages RP : 1730
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 5000
ϟ Nombre de Messages RP : 1730
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Les visiteurs étaient assez fréquents au manoir Pennington et ils venaient toujours pour lui parler de magie et ou lui demander son aide. Ou presque toujours du moins ! Quelques rares exceptions se démarquaient du lot en venant simplement lui rendre visite pour prendre de ses nouvelles, mais disons que le fait d'avoir vécu plus de trente ans enfermé dans sa demeure minimisait les potentielles visites amicales. Il n'était donc pas rare que quelqu'un vienne frapper à la porte de la demeure sans qu'Adrian ne sache à qui il avait affaire ! Souvent, il s'agissait de personne qui connaissaient certains de ses alliés – au sein de la Légion, de l'UNISON ou dans le milieu de la magie – et à ce moment, le réseau tentaculaire devenait aussi difficile à déchiffrer que l'arbre généalogique de consanguins texans. Tout cela pour dire qu'en général l'Archimage ne cherchait pas midi à quatorze heures avant d'accepter de faire entrer quelqu'un chez lui. Les nombreuses protections magiques qui sécurisaient le vieux manoir permettaient effectivement de se montrer confiant : si jamais il s'agissait d'une personne mal-intentionnée, elle ne pourrait pas entrer dans le manoir. Le ménage était donc rapidement effectué.

C'est pour cette raison qu'Adrian ne se soucia pas vraiment de vérifier qui venait de frapper à la porte de la demeure alors qu'il passait – par hasard – dans le couloir pour rejoindre son bureau. Sallah, son fils adoptif, s'était envolé pour l'après-midi histoire de rendre visite à sa dulcinée, ce qui laissait Adrian seul chez lui dans la vaste demeure. Il n'avait jamais fait installer de système de surveillance, bien évidemment, puisque la seule véritable technologie que le manoir abritait devait être le vieux téléphone des années soixante. Autant dire qu'il comptait beaucoup sur les sceaux qui englobaient la bâtisse dans son intégralité. Il fallait avouer qu'il avait souvent l'avantage de surprendre ses visiteurs : en entendant parler d'un archéologue qui ne sortait jamais de chez lui, les gens s'attendaient généralement à tomber sur un vieillard sénile et grabataire ! Ce n'était pas totalement faux vu qu'il était effectivement vieux, mais pour le reste Adrian espérait encore avoir quelques années devant lui avant d'en arriver là ! Toujours est-il que les nouveaux visiteurs étaient toujours surpris de tomber sur quelqu'un d'aussi « jeune » que lui et n'osaient plus forcément s'en prendre à lui s'ils venaient avec de mauvaises intentions. Bon, dès qu'ils le regardaient cinq secondes, ils comprenaient aussi qu'ils avaient affaire à un gringalet sans muscles et la situation s'inversait, mais bon !

Après avoir entendu frapper, il se dirigea donc vers la porte, ses bouquins sous le bras, puis l'ouvrit pour jeter un coup d’œil à l'extérieur. Une jeune femme se tenait sur le palier. Elle devait avoir dans la vingtaine, un joli visage et l'air hésitant. Et bien ? De prime abord, son minois ne lui évoquait rien, mais Adrian n'oubliait pas qu'il avait beaucoup de nouveaux élèves cette année et même quelques mois après la reprise des cours à Star High, il lui arrivait encore de confondre quelques visages.

Quelques secondes de silence passèrent avant qu'il ne se rende compte qu'il la regardait peut-être un peu trop fixement et surtout en silence. Elle allait le prendre pour « le fou du manoir » s'il continuait comme ça ! Se redressant et ouvrant plus grand la porte, Adrian esquissa finalement un sourire avant de prendre la parole :

« Bonjour ! Désolé, j'étais en train d'essayer de me souvenir si nous nous connaissions. » Bon, ce n'était pas la meilleure entrée en matière qui soit, mais tant pis. « Et là je risque de passer pour l'étourdi si c'est le cas, mais votre visage ne me rappelle rien. Je peux vous aider ? »

Dans tout son joli discours qu'il imaginait parfait, Adrian ne se rendit pas compte qu'il avait oublié un léger détail : se présenter ! Dans son esprit il semblait évident qu'il s'agissait de lui puisqu'il venait d'ouvrir la porte, mais comme à l'accoutumée c'était Sallah qui s'en chargeait, il était inutile de préciser que cet argument tombait légèrement à l'eau. Au fond, ce n'était qu'un léger détail, non ?
 
Revenir en haut Aller en bas




I hurt myself today, To see if I still feel, I focus on the pain, The only thing that's real, The needle tears a hole, The old familiar sting, Try to kill it all away, But I remember everythingHurt


Message posté : Sam 26 Nov 2016 - 23:56 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Dans les faits, Cass n'eut pas à attendre très longtemps. Dans son esprit, elle se répéta bien dix fois qu'elle avait encore tout le temps de partir tant qu'elle le pouvait. D'ailleurs, elle sursauta presque quand la porte s'ouvrit enfin.

Ensuite, elle fronça un demi-sourcil, parce qu'elle était surprise, mais pas trop. L'homme en face d'elle avait l'air tout à fait humain. Le seul truc, c'est qu'il la regardait très fixement. A tel point que la canadienne se demanda si elle n'avait pas quelque chose sur le nez ou un bouton qui lui poussait sur le front.

Et comme il la regardait bizarrement, Cass en avait un peu oublié d'être polie. Pas même un bonjour, rien. Elle se détendit quand même quand il ouvrit la porte en grand et lui adressa un sourire. Bon. A priori, elle n'allait pas se faire bouffer tout de suite.

« Euh... Bonjour. Et non, rassurez-vous, nous ne nous sommes jamais rencontrés ».

Ou alors, elle non plus, ne s'en souvenait plus mais franchement, quelles étaient les chances que deux personnes oublient s'être déjà rencontrées ?

« Je euh... ».

Elle se sentit rosir à s'entendre hésiter et bafouiller comme ça. Elle se râcla la gorge, se redressa un peu, et reprit, avec un poil plus de confiance dans la voix :

« Je cherche Monsieur Adrian Pennington, est-ce qu'il est là ? »

Elle réajusta la sangle de son sac sur son épaule. Elle devait se contrôler pour ne pas se dandiner sur place. Si elle n'avait pas été en train de demander après un magicien, elle aurait presque eu l'impression de retomber en enfance, du temps où elle allait réclamer aux mères de ses amis s'ils étaient disponibles pour jouer avec elle.

« J'ai euh... en quelque sort un problème magique. Enfin pas exactement un problème, disons plutôt des... interrogations ? » tenta-t-elle.

Hum... Dans les faits, c'était ça. Elle avait des questions du genre « Est-ce que ce machin va potentiellement me tuer ou pas ? » ou « Est-ce que ça m'a déjà pris mon âme et je suis condamnée à une éternité de souffrance, si oui, comment je fais pour ne plus être condamnée à une éternité de souffrance ».

« Bref, j'y connais rien, mais lui si d'après ce que je sais alors est-ce qu'il est là ? »

Maintenant que la canadienne posait la question pour la deuxième fois, elle réalisa quelque chose.
Elle venait de frapper à la porte d'entrée du manoir Pennington. Il y avait tout de même une sacrée probabilité pour que ce soit son propriétaire qui lui ait ouvert.

« … Je suis... en quelque sorte en train d'espérer que ce n'est pas vous, parce que là je serais sérieusement ridicule ».
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 28 Nov 2016 - 11:09 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

Adrian Pennington
Légion des Etoiles

Personnage
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 5000
ϟ Nombre de Messages RP : 1730
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 5000
ϟ Nombre de Messages RP : 1730
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Heureusement pour la jeune femme, Adrian mit la coloration de ses joues sur la fraîcheur qui régnait à Star City depuis quelques temps. Lorsqu'elle prononça son nom, il comprit rapidement que ce n'était pas l'une de ses élèves comme elle l'avait déjà souligné : visiblement elle ne savait même pas qu'elle avait affaire à la personne qu'elle cherchait ! D'ailleurs, au moment où elle parla du fait qu'elle risquait de se ridiculiser, le centenaire eut un léger rire avant de secouer la tête en signe de dénégation :

« C'est bien moi, mais ne vous inquiétez pas, vous n'avez rien de ridicule. Je ne me suis pas présenté, désolé, mais on ne reçoit pas tellement de visites ici. »

Il avait parlé d'un « on » sans s'en rendre compte, mais c'était l'habitude de ne côtoyer presque que des connaissances qui étaient au courant pour son âge et son fils adoptif. Au pire des cas, il aurait le droit d'être pris pour un homosexuel en couple avec un quinquagénaire comme c'était bien souvent le cas ! Mais en attendant, Adrian ne comptait pas laisser la demoiselle moisir sur le palier de sa porte pendant des heures, c'est pourquoi il recula en ouvrant totalement la porte d'entrée, puis lui fit signe de pénétrer dans le hall.

« Je vous en prie, entrez donc, il fait meilleur qu'à l'extérieur. »

C'était d'autant plus vrai que Sallah était parti tôt le matin, ce qui signifiait qu'Adrian avait volontairement évité de remettre des bûches dans le feu pour diminuer la chaleur écrasante qui régnait dans le manoir. Il la laissa donc avancer dans le hall avant de refermer la porte derrière elle, puis désigna l'ouverture qui se trouvait non loin de là et débouchait directement sur le salon. Ce dernier était rempli de bibliothèques aux rayons pleins d'ouvrages abordant divers sujets, mais l'on y trouvait aussi une table de travail presque entièrement occupée par des papiers et des stylos, signe que le propriétaire des lieux n'était pas l'homme le plus ordonné qui soit !

Un canapé et une table basse se trouvaient en face de la cheminée, ainsi qu'un fauteuil situé perpendiculairement. Il l'invita à s'installer où bon lui semblait et prit place sur le fauteuil restant. Ses yeux se posèrent sur le visage de la jeune femme alors qu'il se demandait quel problème magique elle pouvait bien avoir. Il ne ressentait aucune énergie magique émaner d'elle, ce qui signifiait qu'elle n'avait pas de compétences dans ce domaine, mais peut-être qu'elle s'était déniché un artefact magique quelconque ? Il semblait que c'était relativement fréquent ces dernières semaines vu le nombre de visiteurs qui étaient passés pour cette raison.

Après avoir humecté ses lèvres, il joignit ses mains devant lui, ses avant-bras posés sur ses genoux, puis prit la parole d'un ton toujours aussi posé et professionnel.

« Vous m'avez dit que vous avez besoin d'aide en matière de magie ? Dans quel domaine exactement ? Vous n'avez pas l'air d'être une pratiquante de la magie, alors j'imagine que vous avez rencontré quelqu'un ou trouvé quelque chose de ce type ? »

Elle allait peut-être le prendre pour un fou à l'entendre parler d'être pratiquant de la magie, après tout, tout le monde ne savait pas que les mages pouvaient se « sentir » entre eux — non à la manière des chiens bien sûr ! Mais si elle était ici, c'était déjà qu'elle devait croire à l'existence de cette fameuse magie, ce qui était un bon point de départ pour qu'elle n'appelle pas les petits hommes blancs !
 
Revenir en haut Aller en bas




I hurt myself today, To see if I still feel, I focus on the pain, The only thing that's real, The needle tears a hole, The old familiar sting, Try to kill it all away, But I remember everythingHurt


Message posté : Lun 28 Nov 2016 - 19:43 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Cass songea que s'ils continuaient à s'excuser mutuellement, ils n'allaient pas s'en sortir. « Pardon, je ne vous ai pas reconnu », « non, vraiment, c'est ma faute, je me suis pas présenté », « non, je vous assure, c'est de la mienne, j'aurais dû... » ça pouvait durer des jour. Non mais quelle idiote aussi ! La prochaine fois, elle commencerait par demander à son interlocuteur si c'était bien lui qu'elle cherchait. Ça lui gagnerait un temps fou et ça éviterait de se sentir ridicule. Enfin, pour sa défense... quand elle s'était mise en tête d'aller voir un magicien, elle s'était plutôt imaginée un type qui aurait ressemblé à Gandalf le gris, pas à un trentenaire quoi.

« Merci ».

Elle entra quand il l'y invita. Il n'avait pas tort, la température s'était considérablement rafraichie. Depuis qu'elle était partie de chez elle, Cass s'était plusieurs fois frictionnée les bras. Elle avait l'habitude du froid, mais il allait lui falloir un peu de temps pour s'habituer à l'arrivée de l'hiver, comme chaque année.

Elle se retourna quand il ferma la porte, mais ne paniqua pas. Elle avait connu plus flippant, et il n'avait vraiment pas une tête de serial killer. En plus, elle-même n'était pas totalement sans défense. Elle suivit la direction qu'il lui désignait et débarqua dans un salon encombré par des livres, de toutes les tailles et toutes les couleurs. La table était tellement recouvert de papiers que c'était à se demander si les feuilles ne cherchaient pas à dévorer le bois. Bon, jusqu'ici, ça correspondait assez à ce qu'elle s'était imaginée. Ça manquait de tour et de crépuscule peut-être... ou alors, elle avait vraiment des clichés énormes à l'esprit.

Bon, ok. Elle avait vraiment trop de clichés en tête.

Son hôte l'invita à s'asseoir, mais Cass préféra rester debout. Elle se sentait un peu trop agitée pour être assise, et savait qu'elle n'aurait pas tenu deux minutes avant de se relever d'un bond. Elle avait un peu l'impression de transporter une bombe dans son sac, autant dire qu'il y avait de quoi rendre nerveux. Enfin elle posa tout de même son sac sur le fauteuil libre. Déjà parce que son épaule criait au supplice, ensuite parce qu'elle voulait quand même signifier à son interlocuteur qu'elle n'ignorait pas ses invitations de se mettre à l'aise.

D'ailleurs, ce dernier entra directement dans le vif du sujet. Parfait.

« Un euh... ami m'a offert un objet magique »

Elle n'était pas sûre qu'elle pouvait réellement qualifier Wild Cat d'ami, mais elle préférait aller au plus simple. Elle ne voyait pas en quoi sa relation avec un super changerait quoi que ce soit à sa situation si le machin était maléfique.

Elle fouilla son sac à la recherche du bracelet pendant qu'elle continuait à parler :

« Je ne pense pas qu'il m'aurait volontairement donné quelque chose de dangereux, mais je sais pas non plus où il l'a trouvé alors... ah voilà ! »

Elle mit enfin la main sur la manchette de cuir et la montra au magicien.

« Je l'ai essayé, je... sais à peu près ce qu'il peut faire et... »

Et elle s'aperçut soudain qu'elle ne savait pas comment expliquer ça simplement. « Bonjour, j'ai trouvé un bracelet qui me transforme en tag »... enfin elle ne trouvait pas ça percutant. Elle aurait plutôt dit « J'ai un putain de bracelet magique qui me fax dans le mur bordel de cul ! » mais elle était trop polie pour dire ça. Et puis une démonstration valait probablement mieux qu'un long discours.

« Attendez, je vais vous montrer ».

Elle passa la main dans la manchette et s'approcha du mur nu le plus proche d'elle. Juste avant de poser sa main sur la surface, elle se retourna, et assura :

« Euuuuh... normalement, y a rien qui explose, juré ! »

Enfin juste au cas où, elle pria pour que les choses continuent de ne pas exploser. Elle reporta son attention sur le mur, respira à fond, parce que c'était toujours bizarre, et posa la paume de sa main gauche – celle qui portait le bracelet – sur le mur. Cass se sentit s'étirer, comme si on la passait sous un rouleau. La sensation dura moins d'une demi-seconde, puis elle se retrouva dans le mur.

Elle voyait toujours la même pièce, mais les reliefs et les distances étaient un peu faussés. Elle pouvait aussi entendre ce qui se passait. De son point de vue à elle, le mur n'était plus un mur, plus un couloir qu'elle pouvait remonter dans les deux directions. En revanche, elle ne savait pas trop comment les autres la percevaient quand elle utilisait le bracelet. C'était la première fois qu'elle en montrait les effets à quelqu'un.

Elle sortit du mur presque sans effort. Elle ne savait pas trop comment ça marchait. C'était sans doute bizarre à dire, mais elle, elle avait l'impression qu'elle en était réduite à demander poliment au bijou s'il voulait bien la laisser sortir.

Une demi-seconde et une désagréable sensation de tassement plus tard, elle sortit du mur et retourna dans le salon. Elle retira le bracelet en même temps qu'elle revenait vers monsieur Pennington et le lui tendit.

« Alors voilà, ma question c'est... est-ce que ce machin est maléfique ? Est-ce que ça va me bouffer mon âme ? Est-ce que ça va me bouffer la main ? Parce que vraiment, c'est cool comme pouvoir hein, mais j'aimerais vraiment garder et mon âme, et ma main. A moins que ça soit trop tard et que mon âme ait déjà été bouffée ? Ou alors, si l'objet lui-même n'est pas maléfique, mais plutôt genre... neutre, est-ce que ça appartient à quelqu'un de maléfique ? Parce que là aussi, j'aimerais éviter de froisser qui que ce soit de maléfique
 ».

Ok, elle avait dit « ma question » et elle en avait posé une demi-douzaine de plus. Elle avait un tout petit peu paniquée. Les Machins Magiques Non Identifiés lui faisaient cet effet-là.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 29 Nov 2016 - 11:14 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

Adrian Pennington
Légion des Etoiles

Personnage
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 5000
ϟ Nombre de Messages RP : 1730
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 5000
ϟ Nombre de Messages RP : 1730
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Attentif, Adrian observa la jeune femme visiblement en proie à une forte tension. Il n'était pas spécialement doué pour comprendre les émotions des gens – et cela malgré l'artefact magique qui lui offrait un simulacre d'empathie – mais disons que pour elle, c'était aussi voyant que le nez au milieu de la figure. Le début de l'exposé de son problème semblait annoncer quelque chose d'assez simple, à savoir : identifier la nature d'un artefact magique, mais visiblement c'était beaucoup plus effrayant pour la concernée. Elle ne devait certainement pas avoir souvent croisé la route d'un mage ou d'un objet magique, ce qui expliquait la tension qui l'habitait. Il se montra donc extrêmement attentif alors qu'elle se dirigeait vers le mur pour une démonstration. Un bref sourire ourla tout de même ses lèvres lorsqu'elle le prévint que rien n’exploserait ! Heureusement pour elle, les murs du manoir n'étaient protégés qu'à l'extérieur, sans quoi elle aurait été surprise de constater que son artefact magique ne fonctionnait plus – ceux de l'extérieur étant ensorcelés pour « couper » les pouvoirs magiques.

Toutefois, même s'il avait vu un certain lot d'objets magiques défiler devant lui au cours du siècle dernier, Adrian fut étonné de la voir se fondre dans le mur comme un dessin. C'était assez surprenant, surtout qu'elle avait vraiment l'air de faire partie du décor... enfin si tant est que le manoir eut été décoré avec des dessins représentant des jeunes femmes ! Son silence persista jusqu'à ce qu'elle regagne le monde de la 3D pour lui poser une flopée de questions qui, une fois de plus, témoignaient de son état d'esprit agité. Adrian prit quelques secondes de réflexion pour organiser ses pensées avant de lui répondre point par point, de manière aussi détaillée que possible.

« Alors, pour commencer : non, ce n'est rien de maléfique et je pense que ça n'appartient pas à quelqu'un dans ce cas. » Il avait saisi le bracelet et le contemplait avec attention. « Je me trompe peut-être, mais vous n'avez pas l'air familière de la magie, non ? » Il lui laissa le temps de nier s'il se fourvoyait, puis reprit. « Les artefacts magiques sont des sortes de... solution de remplacement. La plupart du temps, ce sont des individus sans compétences magiques spéciales qui les portent, ou alors des mages qui les fabrique pour remplacer un rituel long et fastidieux. Ce qui signifie que la magie utilisée par le créateur de l'artefact est souvent liée à celle de l'objet en question. Sauf s'il s'agit d'une commande ou d'un présent, bien sûr. » Et encore, c'était quand même relativement souvent le cas. « Tout cela pour dire que si cet objet appartenait à quelqu'un de maléfique, ça se sentirait. La magie laisse des traces, surtout la mauvaise. »

Bon, il n'était pas vraiment certain que tout cela était très clair pour la jeune femme. Adrian s'efforçait toujours d'être aussi clair et pédagogue que possible pour la bonne et simple raison que son statut d'Archimage lui conférait une affinité unique avec la magie, ce qui lui permettait de comprendre en un clin d’œil ce qu'un mage lambda devait apprendre sur plusieurs mois, voire années. Alors, autant dire que pour une personne qui ne baignait pas dans ce domaine depuis son enfance, ses explications risquaient d'être un peu nébuleuses.

« Quand vous l'avez utilisé, je n'ai rien ressenti de mauvais. Alors, selon moi vous pouvez l'utiliser sans risquer de vous faire dévorer l'âme ou la main. Ni une autre partie de votre corps d'ailleurs. » Il baissa à nouveau les yeux vers le bracelet et l'observa. « Ce bracelet a dû être parfaitement normal à la base, puis un mage a gravé des runes magiques dessus pour canaliser la magie et il en a... enfermé dedans si je puis dire. Un rituel magique est effectué de la même manière, sauf que c'est le mage qui insuffle l'énergie nécessaire. » Il lui jeta un coup d’œil pour vérifier qu'elle suivait. « C'est un très bel objet d'ailleurs, ses effets sont impressionnants. » Il souleva légèrement le bracelet pour lui montrer. « Regardez de plus près. »

Et non, il ne comptait pas faire une blague pour l'effrayer ! Au lieu de cela, Adrian diffusa un peu de magie dans sa main, laissant apparaître une aura légèrement colorée autour du bijou dont certaines parties se mirent à briller très légèrement. Il s'agissait des fameux symboles, ou plutôt des runes magiques dans un langage plus familier. L'énergie magique disparut rapidement et les glyphes lumineux avec elle.

« C'est ces fameux symboles. » Il baissa à nouveau le bras. « La personne qui vous a donné cet objet, vous la connaissez bien ? Elle pourrait vouloir vous nuire ? »

Une question assez logique et évidente au final.
 
Revenir en haut Aller en bas




I hurt myself today, To see if I still feel, I focus on the pain, The only thing that's real, The needle tears a hole, The old familiar sting, Try to kill it all away, But I remember everythingHurt


Message posté : Mar 29 Nov 2016 - 14:18 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
A l’oreille de Cass, la première phrase que prononça le magicien après sa petite démonstration sonna comme une douce mélodie à ses oreilles puisque cette simple phrase contenait pas moins de deux bonnes nouvelles. Première bonne nouvelle : le bidule magique n’était pas maléfique. Deuxième bonne nouvelle, il n’appartenait pas non plus à quelqu’un de maléfique.

La canadienne n’alla pas jusqu’à pousser un soupir de soulagement, mais ce fut tout comme. Ses épaules se détendirent d'une manière tout à fait visible.

Mes connaissances se limitent à Harry Potter” admit-elle très honnêtement.

Et peut-être à deux-trois autres trucs moins avouables comme des séries télés. Enfin, elle partait du principe qu'il vallait mieux jouer franc-jeu. Pour lui, c’était très probablement la routine. Un machin magique par-ci, un sortilège par-là, il devait avoir droit à ça tous les lundis avant le petit-déjeuner. Son quotidien à elle était nettement plus moldu. A quelques exceptions près peut-être.

L’explication qui suivit - et qu’elle écouta d’une oreille attentive - acheva de la rassurer. Le bracelet était définitivement à classer dans la catégorie “absolument pas maléfique”. Bon, ça n’excluait pas totalement la possibilité que l’objet ait appartenu à quelqu’un de légèrement taré et psychopathe sur les bords avant elle, mais au moins, elle n’allait pas perdre son âme ou sa main. Ou autre chose, comme le précisa obligeamment le mage. C’était une excellente nouvelle, parce qu’elle aimait assez sa main, et son âme, et les autres parties de son corps..

Le mage lui expliqua aussi que l’objet avait probablement était un simple bijou avant de devenir un artefact magique, même si cet aspect-là des choses demeuraient un peu plus flou aux yeux de la canadienne. Surtout le passage de “objet magique” à “objet pas magique”. Et puis ça soulevait des tas d’autres questions… Aussi, quand son interlocuteur entreprit de lui montrer les symboles magiques qui ornaient son bracelet, elle le regarda faire avec des grands yeux.

Il… venait de faire de la magie. La, comme ça, devant elle. Elle avait déjà vu des trucs chelous dans sa vie, surtout dans les derniers mois, mais là, c’était encore un truc à part. Et encore, il n’avait rien fait d’impressionnant.

Hum… pas trop” admit la canadienne. “Disons qu’on s’est sauvé mutuellement la vie, alors forcément, ça créé des liens”.

Mais à part ça… est-ce que Wild Cat était un ami? Elle n’aurait pas utilisé ce terme. Elle ne connaissait rien de sa vie quotidienne, quand il n’était pas un super. Et elle ne savait pas trop non plus ce qu’il faisait de sa vie de super, à part quelques articles de temps en temps, qui relataient ses exploits.

Quand on s’est rencontré, il… était manipulé par quelqu’un. Genre… euh… vraiment manipulé” insista-t-elle, pour appuyer le fait que ce n’était pas simplement une histoire de mensonge et de tromperie, mais vraiment de contrôle mental. “Genre l’autre lui a dit de me tuer, et il allait le faire parce qu’il avait pas le choix… mais c’est terminé maintenant, il est le maître de son esprit”.

En tout cas, elle l’espérait très fort. Wild Cat avait déjà été contrôlé une fois, et elle avait vu l’effet que ça avait eu sur lui. Elle espérait sincèrement que ça ne lui arriverait plus jamais.

Je ne sais pas où il a trouvé le bracelet, mais je pense qu’il a fait comme moi, il a testé, et quand il a vu ses effets, il a dû se dire qu’il me serait plus utile”.

Enfin, elle disait ça… mais ça restait bizarre. “Oh un bracelet magique qui permet de se faxer sur le mur! Et si je le donnais à la gamine canadienne que j’ai failli trucider hein?” Il avait peut-être voulu être gentil? Ou… encourager ses débuts balbutiants d’héroïne à la ramasse en lui donnant un pouvoir en plus? Elle ne saurait sans doute jamais.

Je crois pas qu’il me l’aurait donné s’il avait su que c’était dangereux”.

Ca, elle en était quasi sûre. Peu importait leur relation, elle ne voyait pas Wild Cat la mettre volontairement en danger. Bon… elle avait brièvement songé, sur le chemin, que ce n’était peut-être pas le super qui lui avait remis le bracelet, mais quelqu’un qui se serait fait passé pour lui, mais elle avait vite écarté l’idée. A part le clochard - dont elle gardait un très mauvais souvenir, mais qui était en prison - et Susan - mais elle ne voyait pas pourquoi elle lui aurait offert un truc en prétendant être quelqu’un d’autre - personne n’était au courant de son rôle dans cette affaire et de son lien avec le super.

Elle croisa les bras sur sa poitrine, et pencha la tête sur le côté, le regard fixé sur le bracelet. Maintenant que le potentiel maléfique était écartée… elle avait d’autres questions.

Est-ce que vous savez qui a fait ce bracelet? Ou… est-ce qu’il y a un moyen de le découvrir? Est-ce que… il y a un risque que… je sais pas, la magie s’en aille au bout d’un moment? Le bracelet en soit est joli hein, je peux le garder, même s’il est pas magique, mais j’aimerais éviter que ça arrive pendant que je suis dans un mur par exemple…”.

A sa première utilisation, elle avait eu la désagréable sensation d’être coincée dans le mur, et même si elle n’était pas claustrophobe, elle n’était pas passée loin d’une crise de panique. Elle voulait vraiment éviter de rester coincée dans un mur pour toujours à cause d'un problème de batterie magique. Même si elle ferait un superbe poster.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 29 Nov 2016 - 22:01 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

Adrian Pennington
Légion des Etoiles

Personnage
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 5000
ϟ Nombre de Messages RP : 1730
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 5000
ϟ Nombre de Messages RP : 1730
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Harry Potter ! S'il avait reçu un dollar à chaque fois qu'une personne lui citait ce nom, il serait devenu millionnaire depuis belle lurette ! Fort heureusement grâce à son ancienne apprentie qui lui avait prête un des ouvrages, il comprenait la référence.

Quoi qu'il en soit, visiblement la demoiselle pensait que la personne qui lui avait confié cet objet ne cherchait pas à lui nuire, ce qui était plutôt rassurant en soi. Oh, bien sûr, il y avait toujours la possibilité que cette personne ait été manipulée et étant donné qu'elle en avait apparemment déjà été victime, disons qu'elle aurait effectivement pu offrir ce bracelet dans le but de lui nuire. Mais c'était assez gros, d'autant plus qu'Adrian ne ressentait vraiment rien de négatif qui émanait de ce bracelet ce qui signifiait qu'il n'était pas destiné à lui nuire. Il acquiesça donc d'un hochement de la tête avant de se ré-intéresser au bracelet qu'il finit par poser sur la table basse face à lui. Ses prunelles brunes se dirigèrent vers la demoiselle qui lançait à nouveaux quelques questions – qui semblaient inépuisables chez elle !

« Qui l'a fait ? Là, je ne peux pas vous dire, mais en faisant des recherches je pourrais éventuellement en trouver l'origine. C'est possible, les artefacts de ce genre laissent toujours des traces. Il faudrait que vous me donniez le nom de cette personne, que je puisse la questionner sur l'endroit où elle a trouvé le bracelet et remonter la piste. » Il marqua une pause, conscient qu'elle ne lui ferait pas forcément confiance. « Si vous craignez pour la sécurité de votre ami, je tenais à préciser que je collabore avec la Légion des Étoiles et l'UNISON, donc son identité restera secrète et il ne risquera rien. »

Bon, elle pouvait ne pas le croire, mais dans le pire de cas Adrian lui donnerait le nom de quelques personnes à contacter pour avoir confirmation de ses dires et alors à ce moment elle pourrait prendre sa décision. Cependant, quelque chose lui disait qu'elle comprendrait qu'elle avait tout à gagner à jouer le jeu, après tout, c'était elle qui était venue vers lui et non le contraire. Refuser une main tendue qu'on venait soi-même chercher était assez inhabituel. Bougeant légèrement sur son siège, le centenaire reporta son regard sur le bracelet avant de reprendre la parole.

« Cela dit, vous n'avez pas à vous inquiéter pour ce qui est de l'épuisement de la magie. Je parlais d'une réserve, mais en vérité le mot n'est pas forcément bien choisi, parce qu'elle est inépuisable. À partir du moment où un artefact est enchanté, il garde ses fonctions jusqu'à ce qu'un autre mage ne le détruise ou ne neutralise ses effets, mais disons que ça demande plus qu'un claquement de doigts, donc vous n'avez pas à vous en faire. »

Pour étayer ses dires, Adrian releva légèrement sa manche gauche et détacha un bracelet qu'il portait quotidiennement. Il s'agissait d'un bijou typiquement africain assez large, couleur argent et métallique. Les symboles qui l'ornaient situaient clairement ses origines tandis que la patine qui le couvrait montrait qu'il n'était pas de première jeunesse. Adrian le montra à la demoiselle.

« Il s'agit aussi d'un artefact magique. Je l'ai depuis.... » Plus de soixante ans, mais il ne pouvait pas le dire. « … très longtemps et il a plusieurs siècles. Il fonctionne toujours aussi bien qu'au premier jour, donc je peux vous dire que même si sa source de magie pouvait se tarir, vous auriez encore du temps devant vous. » Il leva les yeux vers elle. « Donc, vous pouvez l'utiliser sans avoir de problèmes du moment que vous considérez que vous le maîtrisez convenablement. Là, vous êtes mieux placée que moi pour le savoir. »

Après tout, c'était elle qui « sentait » lorsqu'elle changeait de forme, elle savait donc mieux que personne si elle pouvait ou non réussir à en ressortir. L'originalité de ce pouvoir le poussa d'ailleurs à lancer une dernière interrogation qu'elle serait parfaitement libre d'ignorer si elle le souhaitais :

« Je me demandais, vous avez des compétences en lien avec les effets de cet artefact ? Je présume qu'il y a une raison pour que cette personne ait pensé à vous après tout. Mais, vous n'êtes pas obligée de répondre si vous préférez garder ça pour vous. »

Sa curiosité n'avait jamais été intrusive et il n'allait pas commencer à harceler ses visiteurs !
 
Revenir en haut Aller en bas




I hurt myself today, To see if I still feel, I focus on the pain, The only thing that's real, The needle tears a hole, The old familiar sting, Try to kill it all away, But I remember everythingHurt


Message posté : Mar 29 Nov 2016 - 22:46 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Moui bon... Elle se doutait bien qu'elle ne risquait pas d'avoir une réponse immédiate à la question sur l'identité du fabricant. Après tout, il y avait peut-être des dizaines et des dizaines de magiciens qui auraient pu créer ce genre de trucs.

« Euh... C'est gentil je vous assure mais euh... Enfin déjà, je voudrais pas abuser de votre temps et ensuite euuuh... »

Elle rougit et se gratta la joue. Bon, c'était un peu délicat à dire, de son point de vue en tout cas. Il lui assurait qu'il pouvait lui faire confiance – et clairement, la Légion des Étoiles ET l'UNISON, c'était un énorme signe qu'elle pouvait lui faire confiance – il y avait juste un tout petit problème.

« Je ne connais pas son nom. Je l'ai rencontré sous son identité de super ».

Et franchement, elle n'était pas sûre d'avoir envie de changer ça. Elle avait lu suffisamment de bouquins et de bds, vu suffisamment de films et de séries pour savoir que quand on était l'amie ou la petite amie d'un super héros, on finissait toujous kidnapper par le méchant ou une connerie du genre. Heureusement qu'elle aussi était un peu héroïne, parce que ça aurait très bien pu lui arriver avec Susan, avec leur karma...

Elle se tortilla sur place. Qu'est-ce qu'elle risquait à lui donner l'identité du super ? Probablement pas grand chose. Pour l'avoir vu à l’œuvre, elle savait que Wild Cat savait se défendre. Et puis... Il ne serait pas forcé de révéler son identité ou quoi que ce soit. Juste les infos relatives au bracelet ;

« Wild Cat » avoua la jeune femme. « Mais je ne peux pas vous dire où le trouver. C'était la première fois qu'il reprenait contact avec moi depuis notre rencontre. Je ne l'ai même pas vu, il a laissé un paquet avec un mot sur mon palier ».

Ce qui voulait dire que le mage allait sûrement perdre un temps fou pour remonter toute la piste. A moins qu'avec ses connexions à la Légion et à Unisson il puisse le retrouver rapidement... Enfin, elle avait déjà la sensation d'abuser. Déjà qu'elle avait débarqué sans prévenir et qu'elle le bombardait de questions depuis tout à l'heure...

« Vous tracassez pas, je vous assure. Vous avez répondu à mes interrogations les plus importantes ».

Et en prime, il lui assura que l'objet ne risquait aucunement de tomber en panne, démonstration à l'appui, puisqu'il lui montra le bracelet qu'il portait et qui n'avait pas l'air de toute première jeunesse. Si effectivement le bijou avait été enchanté quand il était neuf... alors ça faisait déjà un moment. C'était d'autant plus rassurant qu'elle avait un autre objet magique, donné par Susan celui-ci. Pour ce qui était de la maîtrise de son objet à elle en revanche...

« Honnêtement... je l'ai depuis avant-hier. Je l'ai testé, mais c'est tout. Ça se trouve... il fait plus que taguer son porteur au mur... »

Elle se sentit rougir face à sa dernière question.

« Huuuuum... euh... c'est-à-dire... Enfin pas exactement... lié au bracelet lui-même c'est que euuuuh... »

Elle se râcla la gorge. Elle hésitait à le dire parce que son don avait tout le potentiel pour faire flipper les gens.

« Je suis euh... une mutante » admit-elle. « Mais mon don n'a rien à voir avec le pouvoir du bracelet ».

Elle rosit un peu plus. Elle n'avait probablement pas besoin de l'enrober autant, après tout, il en avait sûrement vu d'autres, et bien pire, mais elle ne pouvait pas s'en empêcher. Ce n'était pas tous les jours qu'elle révélait ce genre de chose.

« Je euh... contrôle l'esprit des gens ».

Voilà voilà.

Elle se racla la gorge.

« Et euh... enfin j'ai utilisé mon don sur Wild Cat, parce qu'il était... contrôlé par quelqu'un d'autre avec des intentions beaucoup moins nobles que le miennes et... bref, je sais pas, il a dû se dire que j'étais une héroïne en herbe, quelque chose comme ça et... peut-être qu'il pense que ça pourra m'aider, un truc du genre ».

Encore une fois... voilà voilà.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 30 Nov 2016 - 11:02 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

Adrian Pennington
Légion des Etoiles

Personnage
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 5000
ϟ Nombre de Messages RP : 1730
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 5000
ϟ Nombre de Messages RP : 1730
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
La manière dont elle refusait de le déranger ou d'abuser de son temps lui rappelait le comportement de Susan, la jeune femme qui était venue quelques semaines plus tôt et qu'il avait finalement aidée à intégrer la Légion des Étoiles. Lui qui pensait que pratiquement tous les jeunes de cette époque avaient tendance à demander sans remercier, ces deux demoiselles l'obligeaient à réviser ses préjugés de vieillard aigri ! Blague à part, lorsque l'Archimage proposait son aide, c'était qu'il en avait l'envie. Et puis, c'était à la fois lié à son rôle, mais aussi à son métier. Les archéologues fouillaient le passé pour en découvrir l'histoire, c'était ce dont elle avait besoin, non ?

« Ne vous inquiétez pas, je suis archéologue, j'ai pas mal de contacts qui pourront m'aider. Et ça ne me dérange pas. »

En général, Adrian n'aimait pas insister pour la bonne et simple raison qu'il avait l'impression de forcer la main à quelqu'un qui n'avait pas envie de son aide, mais dans ce cas de figure, c'était différent. La jeune femme semblait plus gênée à l'idée de lui prendre du temps que dérangée par l'idée de le voir se mêler de sa vie. Et s’il se trompait, ma foi, elle n'aura qu'à lui dire clairement et il comprendrait le message.

Au moment où elle cita le surnom de l'homme, Adrian acquiesça d'un hochement de la tête. Il avait entendu parler de cet homme qui avait manqué de finir ses jours en prison avant d'être sauvé par une civile. Ainsi donc, il l'avait en face de lui ? Autant dire que même s'il ne l'avait pas rencontré lui-même, Adrian savait comment faire pour le contacter. Il suffisait de demander l'aide des Légionnaires qui l'avaient retrouvé après son expédition au-delà des frontières de la loi, ceux qui s'étaient portés garant pour sa réintégration au groupe de héros. Mais bon, il ne pouvait pas le dire aussi simplement.

« Je vois de qui il s'agit, ce sera facile de le recontacter vous savez. »

Mais il ne l'obligeait à rien. Si la demoiselle préférait laisser tomber la piste de Wild Cat, Adrian obéirait et se contenterait de faire ce qu'elle lui demandait. Après tout, c'était son histoire à elle et c'était elle qui avait décidé de venir vers lui, il aurait donc été malvenu de s'imposer en ignorant ses demandes ! En tous les cas, il ne pouvait pas dire qu'elle se montrait malhonnête. Il n'y avait qu'à voir la manière dont elle rougissait – il ne faisait pas assez froid ici pour lui offrir une excuse – mais décidait tout de même de lui répondre. Adrian savait que ce n'était jamais facile de parler de ses compétences et c'était pour cette raison qu'il lui avait ménagé une porte de sortie dans le cas où elle voudrait garder cette information pour elle. Mais non, elle répondit franchement et l'Archimage comprit la raison de ses hésitations. Autant, les méta-humains étaient acceptés dans ce monde depuis longtemps, autant les mentalistes étaient souvent beaucoup plus pointés du doigt. Les gens semblaient avoir du mal à apprécier des individus capables de s'insinuer dans leurs esprits et de les manipuler comme des pantins. Sauf que le vieux mage avait un avantage dont il se servit pour rassurer la demoiselle – en agrémentant le tout d'un sourire conciliant.

« Je comprends. Vous savez, l'un des artefacts que je possède me permet de faire ce genre de choses et je l'ai déjà utilisé pour apaiser une situation inextricable, alors je comprends tout à fait la situation dans laquelle vous étiez. » Au cas où elle craindrait qu'il ne cherche à la juger. « Je pense que vous devez avoir raison, si je ne m'abuse Wild Cat se concentre uniquement sur le développement de ses compétences, donc j'imagine qu'il a jugé plus utile de transmettre ce bracelet que de le garder inutilement. »

Il pourrait toujours le demander au concerné si jamais la demoiselle acceptait de le laisser faire de plus amples recherches. Maintenant, Adrian ignorait dans quel état d'esprit elle était vraiment. Il avait côtoyé suffisamment de méta-humains, de mages ou même de créatures magiques pour ne plus se laisser effrayer par une jeune femme son l'ADN avait muté. Lui-même était « génétiquement humain » dans le sens où il ne possédait aucun gène mutant, mais cela ne l'empêchait pas d'avoir côtoyé beaucoup de personnes dans ce cas. Suffisamment pour que cela lui importe peu. Il lâcha donc une dernière question :

« Quoi qu'il en soit, la décision sur les recherches ne dépend que de vous. J'ai largement le temps et les moyens de le faire, mais si vous préférez en rester là, il suffit de me le dire et je comprendrais. Mais cela permettrait au moins de savoir s'il a d'autres capacités encore en sommeil ou des choses de ce type. À vous de voir si ça vous suffit de la sorte ou si vous voulez en apprendre davantage. »
 
Revenir en haut Aller en bas




I hurt myself today, To see if I still feel, I focus on the pain, The only thing that's real, The needle tears a hole, The old familiar sting, Try to kill it all away, But I remember everythingHurt


Message posté : Mer 30 Nov 2016 - 21:47 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Cass faisait partie de ses gens un peu trop polis qui avaient toujours l'impression de déranger. Elle aurait pu être invitée chez quelqu'un et s'inquiéter, en entrant, de déranger la personne, des fois qu'elle ait eu autre chose de prévue. Parfois, elle le faisait même avec Susan, à lui demander dix fois si par exemple ça ne la dérangeait pas de lui laisser la dernière part de pizza, genre est-ce qu'elle était vraiment absolument sûre parce que c'était tout de même de la pizza.

Alors qu'un grand mage respecté – il lui avait quand même claqué la Légion des Etoiles et UNISON dans la même phrase comme si ce n'était rien – lui propose gentiment de jouer les archéologues détectives ? C'était peut-être un peu trop pour elle.

Et elle ne pouvait même plus se retrancher derrière l'excuse qu'il aurait dû mal à retrouver Wild Cat puisque il lui assura que ce n'était pas un souci. Elle s'attendait presque à ce qu'il lui passe un coup de fil et que le super vienne prendre le thé au manoir.

« Eh bien... une fois j'ai dit à un type d'aller se faire cuire un œuf et... il y a été. Littéralement. Il est entré dans un restau et a insisté pour se faire cuire un œuf sur le plat dans leur cuisine parce qu'il était sous l'influence de mon pouvoir. Évidemment le cuisinier ne voulait pas, ils ont fini par appeler la police. Fin bref... C'est euh... pas toujours super cool ».

Elle avait choisi cette incident plutôt que d'autres, avec des conséquences beaucoup plus graves. Par exemple, quand elle avait failli tuer sa meilleure amie. Elle ne savait même pas pourquoi elle lui racontait ça. Il était mage, pas psy. En plus, elle abusait déjà assez de son temps et de ses connaissances. Même si son argument sur les capacités cachées de l'objet magique était loin d'être idiot. Peut-être qu'il y avait des trucs cools et utiles. Genre un lance-flamme. Bon, à la réflexion, peut-être pas un lance-flamme... On ne savait jamais, c'était un coup à se transformer en barbecue géant.

Elle se tordait la bouche et se dandinait légèrement sur place pendant qu'elle réfléchissait. Et puis finalement, la curiosité l'emporta sur la politesse.

« Bon, ok. Mais seulement si vous me promettez que ça ne vous embête vraiment pas. C'est vrai que ça peut être utile... ma copine se fourre toujours dans des trucs... A ce niveau-là, c'est même plus du mauvais karma. Y a pas si longtemps, elle s'est ramenée avec une amulette pour me protéger du mal ».

Et ça, ça en disait long sur la malchance cosmique qui semblait poursuivre Susan. Parce qu'attirer les robots, les machins maléfiques et autres, c'était forcément du mauvais karma. Elle repensa à l'amulette de protection, les sourcils froncés, et releva le nez :

« Vous n'auriez pas un truc contre le mauvais karma par hasard ? Elle pourrait sérieusement en avoir besoin ».

Et quand elle demandait ça, la canadienne était à moitié sérieuse. Si ça pouvait lui éviter des réveils en pleine nuit ou des révélations choc du genre « Euh... tu vas pas le croire mais j'ai énervé un loup-garou bicéphale en fait » elle prenait. Enfin, elle n'était à la base pas venu pour ça, alors elle recentra la conversation.

« [color=#FF4500]Vous voulez garder le bracelet en attendant ou c'est pas nécessaire? »

De son côté, elle était hésitante. Certes, le machin n'était pas maléfique et n'allait rien lui bouffer. Mais elle ne tenait peut-être pas particulièrement à découvrir une autre facette de l'objet par accident, surtout si c'était potentiellement dangereux.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 1 Déc 2016 - 11:26 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

Adrian Pennington
Légion des Etoiles

Personnage
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 5000
ϟ Nombre de Messages RP : 1730
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 5000
ϟ Nombre de Messages RP : 1730
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
L'incident que la jeune femme lui raconta ne manqua pas de l'amuser. Adrian imaginait bien qu'elle n'avait pas dû être d'aussi bonne humeur en découvrant ce qu'elle avait involontairement fait, mais bon, avec du recul elle aurait pu faire largement pire ! Et puis, au fond, Eldoth avait toujours trouvé les pouvoirs mentaux bien plus difficiles à dompter que les autres. Lui-même ne s'y était pas trop risqué lorsqu'il avait découvert l'artefact qui lui conférait la capacité de télépathie, donc il ne pourrait certainement pas lui jeter la pierre ! La seule chose qui importait dans cette discussion, c'était qu'elle comprenne bien qu'il ne la jugeait pas et qu'il ne la craignait aucunement. Après tout, il avait une protection mentale qui empêchait la majorité des mentalistes de s'infiltrer dans son esprit. Elle n'avait donc pas à craindre de le voir danser déguisé en poulet parce qu'elle lui aurait ordonné malgré elle.

« Vous êtes encore jeune, je dirais plutôt que vous devriez vous estimer très douée si vous n'avez que quelques anecdotes de ce genre à votre actif. »

Après, il ignorait totalement si c'était le cas. Peut-être bien qu'elle collectionnait les bourdes et qu'elle passait son temps à convaincre son chat qu'il était un chien et inversement. Mais, de toute manière, Adrian n'était pas ici pour juger la jeune femme, elle avait déjà été bien aimable de répondre à sa question concernant ses capacités !

C'était d'autant plus vrai qu'elle accepta son aide, ce qui ne manqua pas de réjouir Adrian. Il aurait été hypocrite de prétendre qu'il n'était pas curieux de connaître l'origine et les possibilités de ce bracelet. Son côté archéologue refaisait souvent surface et il aimait particulièrement se plonger dans le passé pour découvrir l'origine d'un objet. Au-delà de ce détail, il y avait aussi le fait que ces recherches concernaient aussi bien la magie que l'histoire, il comblait donc ses deux passions. Ce qu'il s'abstint de préciser à la brune, c'était qu'il avait une autre corde à son arc. Dans son atelier de travail, l'Archimage stockait précieusement un artefact permettant de retracer le passé d'un objet, de savoir où il avait été créé, par quels événements il était passé, etc. Une bonne ligne directrice qu'il devrait ensuite compléter en se renseignant sur les personnes qui apparaîtraient dans ces souvenirs. Un jeu d'enfant en somme, surtout lorsque vous disposiez des mêmes moyens que les siens.

Cela dit, le flot de ses pensées fut interrompu par les paroles de la demoiselle qui souligna que sa petite amie était si poissarde qu'elle avait dû lui apporter une amulette pour la protéger. Difficile de ne pas remarquer les similitudes entre ce récit et la venue récente de Susan ! Pouvait-il s'agit de la fameuse amie avec qui la Légionnaire avait dit vivre ? Ce serait tout de même un drôle de hasard, surtout qu'elle ne semblait pas au courant du fait que c'était lui qui avait confectionné ces amulettes.

Après quelques secondes de silence, il secoua finalement la tête, reprenant contenance avant de répondre :

« Un ou deux jours ce serait utile. J'ai un artefact qui pourrait m'aider à retracer son passé, mais ça demande d'avoir l'objet en question. Ou alors vous le gardez avec vous et vous revenez d'ici un ou deux jours pour qu'on vérifie ça ensemble, même si j'ignore si ce genre de choses peut vous intéresser. » La magie ne passionnait pas tout le monde. « Vous avez parlé d'une amulette ? Autant dire que vous ne risquez rien dans ce cas. Je me demandais... votre amie, elle ne s’appellerait pas Susan ? » Il sonda son regard et lorsqu'il eut confirmation qu'il ne s'était pas trompé, enchaîna : « Dans ce cas vous ne risquez vraiment rien. Elle est venue me voir il y a quelques temps, c'est moi qui a confectionné ces amulettes. Elles vous protégeront de tous les sortilèges maléfiques et de toutes les créatures liées à cette forme de magie. Alors, si le bracelet devait changer de bord, il sera neutralisé par l'amulette. »

Elle le trouverait peut-être vaniteux de croire qu'il pouvait neutraliser un artefact magique avec une simple amulette, mais Adrian comptait sur son manque de connaissances en matière de magie pour ne pas soulever ce genre de questions. Quiconque ne baignait pas dans le milieu ignorait l'existence et le rôle de l'Archimage, il préférait donc que les choses en restent ainsi.

« Quant à l'histoire du karma.... malheureusement je crains que rien de ce genre ne soit vraiment efficace. Sinon j'aurais dû dénicher quelque chose pour pas mal de mes amis qui ont aussi tendance à se fourrer dans des situations impossibles. » Comme Gabriel Colt par exemple. « Mais je peux toujours m'arranger pour ajouter un petit plus à vos amulettes pour que vous puissiez me contacter en cas de problèmes avec la magie. Même si j'imagine qu'elle doit faire dans tous les domaines pour ce qui est des ennuis. »

Après l'avoir vu débarquer en béquilles, il croyait la jeune femme sur parole !
 
Revenir en haut Aller en bas




I hurt myself today, To see if I still feel, I focus on the pain, The only thing that's real, The needle tears a hole, The old familiar sting, Try to kill it all away, But I remember everythingHurt


Message posté : Jeu 1 Déc 2016 - 21:50 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Il essaya de la rassurer, et c'était vraiment très gentil de sa part. L'ennui, c'est que des casseroles de ce genre, Cass en avait d'autres. Toute une panoplie même. Dont l'énorme marmite qui l'avait poussé à émigrer ici. Enfin, elle se consolait en se disant qu'elle ne pourrait probablement rien faire de grave au mage. Elle n'était sûre de rien, et elle n'avait aucunement envie de tester, mais elle suspectait une immunité à son pouvoir, genre bouclier magique. Parce que si on y réfléchissait deux minutes, on ne devenait pas mage en ayant un esprit comme une passoire.

Elle hésita face à sa proposition. Maintenant qu'elle savait qu'elle ne risquait pas grand chose, elle avait bien envie de tester son nouveau joujou. D'un autre côté, c'était aussi très raisonnable d'attendre un peu d'en savoir plus. Sans compter qu'en prime... sa curiosité était de plus en plus piquée par toute cette histoire de magie. Bon, elle se doutait bien qu'elle allait vite perdre ses illusions et que ça n'était probablement pas aussi cool et féérique que ce qu'elle imaginait, mais tout de même.

« Ça... ca ne vous dérangerait pas, que je sois là ? J'avoue, je suis un peu curieuse... Et... Enfin si jamais ça implique de revoir Wild Cat, j'aimerais bien avoir la possibilité de le remercier ».

Elle haussa un sourcil quand il cita très explicitement le nom de sa petite amie. Elle ne s'était pas attendue à ce qu'il fasse la connexion. Dans sa tête, il devait voir défiler suffisamment de gens avec des demandes un peu bizarres pour perdre le compte. De son côté à elle, c'était nettement plus simple. Un magicien, à deux pas de chez elle, il n'y en avait pas cinquante.

« Euh... si, c'est elle »

Elle lâcha un « oh ». Effectivement, elle n'avait pas vu les choses comme ça. Susan lui avait effectivement dit que le bracelet la protégerait des machins maléfiques, mais toute à sa panique, la canadienne n'avait pas réalisé que ça incluait aussi le bracelet. Enfin c'était rassurant.

« Merci d'ailleurs, c'était très gentil à vous de lui donner un coup de main. Sans vouloir vous offenser, j'espère n'avoir jamais besoin de tester votre amulette ».

Parce que sinon, ça voulait dire qu'elle était face à un machin maléfique. Très peu pour elle.

Elle grimaça en entendant la réponse négative du magicien concernant sa demande de porte-bonheur ou en tout cas d'anti-karma pourri, mais haussa aussitôt les épaules puisque de toute façon, elle n'avait été qu'à moitié sérieuse.

« Tant pis, j'imagine que je vais devoir trouver autre chose pour l'empêcher de se fourrer dans des trucs pas possibles... M'enfin... je crois qu'elle arriverait à trouver des ennuis même enfermée dans une pièce sans fenêtre avec des pizzas... Elle se fourre dans des trucs de toute catégorie. On s'est rencontré après un braquage, donc j'imagine que ça présumait déjà pour la suite... »

Elle n'avait volontairement pas répondu à sa suggestion d'ajouter un sos magique à l'amulette, en cas de pépin surnaturel. Elle avait besoin de considérer l'idée deux minutes. Comme elle était raisonnable, elle voyait déjà les avantages, juste au cas où elle se retrouvait face à face avec un truc avec plein de tentacules. Comme elle était aussi polie, elle était affreusement gênée à l'idée d'accepter, même si c'était lui qui avait proposé.

« Hum... en admettant... comment ça marcherait ce SOS magique ? »

Voila. Elle allait poser une ou deux questions, comme ça, elle aurait un peu plus de temps pour tergiverser et lui répondre. Excellent plan.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 2 Déc 2016 - 15:00 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

Adrian Pennington
Légion des Etoiles

Personnage
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 5000
ϟ Nombre de Messages RP : 1730
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 5000
ϟ Nombre de Messages RP : 1730
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
« Non bien sûr, c'est pour ça que je vous l'ai proposé. »

L'utilisation de l'artefact ne permettait normalement qu'à son utilisateur de voir le passé d'un objet, cependant Adrian avait trouvé comment élargir son champ d'effet. Avec le bon rituel, il pouvait réussir à faire une sorte de film sur un écran invisible pour permettre à quelqu'un d'autre de visualiser ces souvenirs. Bien sûr, certains pouvaient être sans intérêt, surtout si l'objet était extrêmement vieux, mais ce serait déjà un bon début. S'ils réussissaient à repérer des endroits ou des personnes particulières, il n'y aurait plus qu'à enchaîner avec des enquêtes sur eux.

« Je vais essayer d'entrer en contact avec Wild Cat d'ici-là et le convier à cette expérience. Il pourrait nous aider si c'est lui qui a trouvé le bracelet. »

Même s'ils ne s'étaient jamais rencontrés personnellement, Adrian savait que son nom était connu au sein de la Légion des Étoiles. Adrian Pennington servait de conseiller en matière de magie depuis quelques temps déjà, même si ses interventions avaient grandement diminuées depuis qu'il jouait aussi le rôle d'Eldoth – qui était légèrement plus crédible qu'un pseudo-trentenaire.

Après cette légère mise au point, Adrian eut confirmation que la jeune femme était bel et bien la compagne de Susan. Bon, il ne s'était pas trompé, c'était déjà ça ! Il se serait senti un peu ridicule de parler d'une jeune femme qui n'avait rien à voir avec elle – en plus de balancer son nom sans savoir s'il en avait le droit d'ailleurs ! Il se contenta donc de lui offrir un énième sourire lorsqu'elle argua préférer éviter d'avoir à utiliser son amulette.

« Et je ne peux pas vous en vouloir. C'est tout ce que je vous souhaite de mon côté aussi. »

Même si quelque chose lui disait qu'elles en auraient encore besoin en vérité. Rien que le tableau peint par la demoiselle semblait indiquer qu'elle avait une forte tendance à attirer les ennuis, mais il avait eu l'occasion de le vérifier en entendant ses précédents récits. Il nota aussi que les pizzas semblaient occuper une place étrangement importantes dans la vie des deux demoiselles, mais peut-être que c'était devenu le nouveau plat gourmet par excellence auprès de la jeunesse de Star City ? Allez savoir. Disons qu'il y avait des réflexions légèrement plus pressantes que de savoir si elles aimaient la cuisine française ou les fast-food, il chassa donc ce détail de ses pensées pour lui répondre aussi sérieusement et précisément que possible.

« Un peu comme un SOS traditionnel je dirais. Il enverra une sorte d'alerte que je réceptionnerai. Je pourrai savoir où vous vous trouvez, mais pas le genre de danger auquel vous êtes confrontées par exemple. C'est plus une alerte qu'un moyen de communiquer, mais ça me permettra de prévenir les autorités et de venir vous aider moi-même. Même si vous êtes loin d'ici. » Il marqua une pause avant de préciser un point : « Les rituels magiques permettent aussi de se téléporter à des endroits où vous avez déjà été, je pourrai donc vous rejoindre sans trop de mal je pense. J'ai beaucoup voyagé. »

Il ne prétendait pas avoir visité tous les pays du monde, bien entendu, mais Star City et ses environs faisaient partie des endroits qu'il avait pas mal parcourus. Pas autant que l'Afrique, mais bon, il était peu probable que les jeunes femmes s'envolent vers ce continent du jour au lendemain.
Ils ne faisaient pas beaucoup de pizzas là-bas.
 
Revenir en haut Aller en bas




I hurt myself today, To see if I still feel, I focus on the pain, The only thing that's real, The needle tears a hole, The old familiar sting, Try to kill it all away, But I remember everythingHurt


Message posté : Ven 2 Déc 2016 - 21:49 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Bon, il était temps de mettre fin à son supplice. Il avait proposé, il avait affirmé à plusieurs reprises que ça ne le dérangeait pas, il était temps d'accepter. Et au cas où elle aurait eu besoin d'un argument supplémentaire, il comptait essayer d'impliquer Wild Cat.

« Ça serait vraiment avec plaisir. Ça sera cool de le revoir sans qu'il soit en train d'essayer de me tuer ahah ».

Bon, elle jouait les braves, mais en vrai, elle était toujours un peu secouée par l'expérience. Il y avait eu d'autres occasions où elle avait failli y rester, à commencer par la fois où elle avait été sur le point d'être caramélisée dans une piscine. Avec Wild Cat, ça avait été différent et un poil plus intense dans le côté flippant.

Elle écouta attentivement son explication concernant le SOS. De la façon dont elle voyait ça, c'était comme avoir un gros bouton rouge marqué « panique » qui ne marchait qu'en face d'un bidule magique et qui faisait apparaître un magicien. Enfin presque puisqu'il précisa que les rituels de téléportation n'étaient pas infaillibles.

« J'éviterais des endroits bizarres comme l'Antarctique. Et les ennuis, autant que possible » promit-elle avec un grand sourire.

Enfin, elle se faisait peu d'illusions sur sa capacité à éviter les ennuis. En ce moment, elle cumulait les trucs des plus bizarres, et elle ne pouvait pas seulement blâmer Susan. Elle aussi devait avoir un karma défaillait. Pas étonnant qu'à elles deux, elles aient eu le droit à des catastrophes...

« Je sais que j'ai déjà dû vous dire ça... dix fois au moins, depuis que je suis arrivée, mais vous êtes sûr que ça ne vous ennuie pas ? C'est juste que... bon j'ai déjà débarqué sans prévenir, vous étiez peut-être occupé, et je n'ai pas envie d'abuser de votre temps et de vos compétences ».

Enfin plus qu'elle n'en avait déjà abusé quoi. Parce qu'entre ses multiples questions pressantes, ses moments de panique et ses interrogations idiotes... Et encore. De son point de vue, elle s'était contrôlée. Elle n'avait pas tout comparé à Harry Potter par exemple. Bon, pas à haute voix.

« Je peux repasser si vous voulez, à un moment où ça vous arrangera plus ou... ou si vous avez besoin de préparer quelque chose ».

C'était une possibilité. Après tout, la magie, elle n'y connaissait rien. Pour ce qu'elle en savait, il y avait des symboles magiques à tracer ou des trucs du genre.

« Genre prendre un rendez-vous, tout ça ».

C'était un peu étrange à dire. Ça donnait presque l'impression que prendre rendez-vous avec un magicien, c'était comme prendre rendez-vous chez le dentiste. Bon, le rendez-vous avec le magicien, ce n'était probablement remboursé par aucune mutuelle.
 
Revenir en haut Aller en bas

 
It's a kind of Magic
 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  SuivantRevenir en haut 
It's a kind of Magic Categorie_6It's a kind of Magic Categorie_8


It's a kind of Magic Categorie_1It's a kind of Magic Categorie_2_bisIt's a kind of Magic Categorie_3
 Sujets similaires
-
» Une petite détour aux sources [ PV - Hentaï ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
It's a kind of Magic Categorie_6It's a kind of Magic Categorie_8
Sauter vers: