AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Les Démons de 11h26 Categorie_1Les Démons de 11h26 Categorie_2_bisLes Démons de 11h26 Categorie_3
 

Les Démons de 11h26

 
Message posté : Mar 8 Nov 2016 - 13:39 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Susan avait sérieusement besoin d’aide.
Elle n’aimait pas l’admettre, mais elle y avait bien trop réfléchi pour y couper. S’attirer les foudres de deux super vilaines en quelques semaines, c’était une mauvaise idée. Black Ermine, d’une part, qui l’avait faite finir avec une atèle qu’elle portait à sa jambe gauche, d’un coup de couteau bien placé. Celle-ci était bien gratinée : cannibale, violente et folle, elle avait fait de sombres promesses à Susan, et la mutante s’était donc promis de l’arrêter d’une façon ou d’une autre.
L’autre, Damnation, était bien pire. La première n’apprécierait probablement pas de se trouver en dessous d’elle sur l’échelle de dangerosité de Susan, mais les faits étaient là. Susan avait vu sa forme démoniaque et assisté à la noirceur qu’elle pouvait provoquer là où elle posait les pieds. Elle-même y avait participé malgré elle. Et une fois de plus, la méta-humaine avait eu droit à des menaces plus terribles encore.

C’est donc dans un souci de sécurité, de survie, qu’elle était amenée à venir voir Adrian. Encore une fois. Enfin, ça n’avait rien d’une corvée puisqu’il avait tout d’une personne sympathique, et sa venue ne concernait pas Elias, le fantôme qu’il l’avait aidée à maîtriser et à “réhabiliter”. Il avait fait ça avec aisance, et la jeune héroïne était plutôt optimiste. Surtout si cet optimisme lui évitait de penser à la mort douloureuse qui pesait au dessus de sa tête.

La démarche raide à cause de son atèle, elle avait décidé de prendre une béquille pour ne pas avoir l’air trop ridicule sur le court trajet qui séparait son appartement du manoir Pennington.

Elle venait en premier lieu pour savoir s’il y avait un quelconque moyen pour elle de se protéger contre les forces sombres auxquelles Damnation pouvait avoir recours. Loin de là l’idée de l’affronter à nouveau, elle craignait simplement que la diablesse ne vienne s’en prendre à elle tôt ou tard pour se venger. C’était un scénario franchement prévisible duquel Susan voulait se prémunir.
Face à la porte, comme à sa dernière venue en ces lieux, elle se servit du heurtoir pour toquer. C'était une fin de matinée, elle s'attendait bien à ce que quelqu'un lui ouvre. Sinon, eh bien elle attendrait et réessaierai.

Comme la dernière fois, elle patienta calmement devant la porte, rajustant son bonnet sur sa tête une paire de fois, son épaisse écharpe aussi, et vérifiant sommairement qu’elle était présentable. Elle avait toujours l’air fatiguée à cause des mauvaises nuits qu’elle passait, des nuits particulièrement désagréables et hantées par les détails sanglants dont elle avait été témoin.

Salut, c’est Susan. De l’histoire du fantôme dans le téléphone. Mais cette fois, c’est pas pour le fantôme dans le téléphone. J’espère que je dérange pas ?

Fit-elle à l’égyptien qui venait de lui ouvrir la porte.
Susan savait qu’une fois entrée, elle aurait tôt fait de se débarasser de son bonnet, écharpe et pull pour affronter une température bien trop haute pour la saison. Mais bon, ça avait aussi un petit côté agréable. Pour peu, on se croirait en vacances.
Elle croisait les doigts pour que le mage soit ici, et surtout pour qu’il puisse lui venir en aide d’une façon ou d’une autre.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 8 Nov 2016 - 21:55 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

Adrian Pennington
Légion des Etoiles

Personnage
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4931
ϟ Nombre de Messages RP : 1703
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4931
ϟ Nombre de Messages RP : 1703
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
La chance était du côté de Susan, car en effet Adrian avait des semaines assez complètes depuis la rentrée scolaire. Ses cours d'histoire et d'étude de la magie avaient repris à Star High, ce qui signifiait qu'il passait beaucoup plus de temps à vadrouiller à l'extérieur – en plus de ses heures de bénévolat au musée d'histoire de la ville. Il comptait donc profiter de cette journée de « liberté » pour glaner quelques informations sur ses recherches du moment et avait donc envahi la majorité du salon avec des bouquins ouverts un peu partout. Lena avait emménagé ici depuis environ une semaine et sa présence était presque indétectable, même pour Sallah qui était pourtant du genre à se sentir oppressé à la moindre nouveauté venant perturber sa vie bien réglée !

Lorsqu'il ouvrit la porte après avoir entendu frappé, il ne fut pas spécialement étonné de voir la jeune femme de la dernière fois, celle avec le téléphone sous cellophane. Il était fréquent que les précédents visiteurs refassent de nouvelles visites pour demander plus de renseignements ou de nouveaux services. Autant dire qu'avec le temps, l'égyptien avait développé le même don que les videurs des boîtes de nuit – pas celui de virer les mecs bourré, mais celui de physionomiste ! Il reconnut donc sans mal la demoiselle, bien qu'elle était cette fois-ci accompagnée d'une béquille qui semblait lui permettre de rester sur ses deux jambes. Sans faire de commentaire, il hocha la tête et recula pour lui laisser la place d'entrer.

Une fois de plus, le quinquagénaire s'envola pour disparaître dans la cuisine tandis qu'Adrian s'agitait toujours dans le salon entre ses bouquins. Il ne s'interrompit qu'en voyant Sallah repasser devant l'ouverture de la porte et comprit qu'il avait dû rater les coups de heurtoir à l'entrée. L'Archimage contourna le canapé situé au milieu de la pièce, puis s'approcha du hall afin de jeter un coup d’œil dans cette direction et reconnut sans mal le visage de la jeune femme qui s'y tenait. Un sourire sincère ourla aussitôt ses lèvres avant qu'il ne baisse machinalement les yeux pour remarquer la béquille qu'elle tenait à la main. À ce moment, son expression se teinta de surprise, mais il retrouva rapidement sa neutralité avant de relever ses prunelles jusqu'au visage de Susan.

« Bonjour mademoiselle Suncana, je ne m'attendais pas à vous revoir de si tôt, mais ça me fait plaisir. » C'était honnête. « Débarrassez-vous de votre veste et venez vous installer, visiblement vous n'avez pas l'air de pouvoir rester debout bien longtemps. » Il faisait référence à sa béquille. « Vous êtes venue en taxi ? Je n'ai pas entendu de voiture s'arrêter pourtant, sinon je serais venu vous accueillir. »

Ce n'était pas un questionnaire, mais bel et bien des excuses. Il n'écoutait pas vraiment ce qui se passait autour de lui lorsqu'il était plongé dans ses affaires, mais disons qu'il n'aimait pas donner l'impression que ses invités n'étaient pas désirés. Toujours est-il que le centenaire recula à son tour pour lui désigner le même canapé que l'autre fois au cas où elle voudrait bel et bien reposer sa jambe. Forcément, Adrian se demanda aussitôt si elle avait eu des problèmes avec l'esprit que son téléphone hébergeait, mais Susan ne semblait pas particulièrement soucieuse de ce côté-là puisqu'elle ne le brandissait pas en hurlant au démon. Peut-être qu'elle avait simplement des questions ?
Il attendit qu'elle décide ou non de s'installer avant de reprendre :

« Tout va bien ? Vous avez eu des problèmes avec notre nouvel ami, ou c'est simplement une visite de routine ? »

Il empruntait un ton qui montrait bien qu'il ne lui reprochait pas se présence ici, au contraire. Adrian était toujours content d'avoir des nouvelles de ses connaissances, même légères et il recevait donc volontiers toutes les personnes assez patientes et courageuses pour s'aventurer jusqu'au manoir.
Après quelques secondes de silence, il se souvint des règles de politesse :

« Vous voulez boire quelque chose ? »

Vu que le manoir était légèrement surchauffé, peut-être qu'elle aurait bien besoin de se désaltérer pour ne pas finir comme une momie. On pouvait être archéologue sans être obsédé par ces dernières !
 
Revenir en haut Aller en bas




I hurt myself today, To see if I still feel, I focus on the pain, The only thing that's real, The needle tears a hole, The old familiar sting, Try to kill it all away, But I remember everythingHurt


Message posté : Mar 8 Nov 2016 - 23:28 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
La chance sourit à Susan lorsque l’égyptien qui lui avait ouvert la porte s’écartait pour la laisser entrer. Elle le remercia en le gratifiant d’un “Merci !” enjoué et d’un sourire. Que son moral soit à plat ou pas, qu’elle aie peur pour sa vie à chaque instant ou pas, c’était important de signifier quand on était reconnaissant. Ces petits détails pouvaient facilement changer la journée d’une personne. Et au moins elle ne passait pas pour une ingrate. Détails.

Elle put saluer avec grand plaisir Mr Pennington qui venait de la rejoindre à l’entrée et l’invitait à se mettre à l’aise. Ce qu’elle fit aussi avec grand plaisir, puisque ses souvenirs avaient été bons concernant la température des lieux. Très vite, sa veste, son couvre chef et son écharpe étaient accrochés au porte manteau le plus proche et elle pouvait poser ses fesses avec ravissement sur le canapé qui était à sa disposition. Elle avait posé simplement sa béquille appuyée contre celui-ci et étendit sa jambe de façon à ce qu’elle ne gêne personne. A part elle.

Bonjour ! Et merci pour l’accueil.

Mieux valait trop le remercier que pas assez. Il aurait pu continuer de vaquer à ses occupations et la laisser dehors. Ou tout au moins se montrer moins sympathique. Mais non, il était toujours adorable lorsqu’elle venait ici, alors elle appréciait l’attention et le signifiait.

Oh euh, je suis venue à pieds. J’habite sur Kane Street aussi, en fait.

C’était aussi simple que ça, et particulièrement arrangeant pour elle. Ça lui évitait d’impliquer d’autres personnes dans ses déplacements qui touchaient à sa vie héroïque.
Seulement, sa mine n’était pas aussi enjouée que ces quelques mots. Elle était toujours rongée par ses angoisses et allait enfin pouvoir étaler ça et espérer trouver des solutions. Tout aurait été plus simple si ça n’avait été qu’un souci avec Elias ! Elle n’aurait pas apprécié, mais le danger aurait été moindre.
De fait, sa visite ne concernait pas le fantôme, mais ça n’était pas vraiment une visite de routine, alors elle secoua doucement la tête d’un air un peu dépité.

Non, Elias me pose aucun souci, c’est une vraie crème. Fallait un temps d’adaptation, mais tout va bien pour ça. C’est un peu plus compliqué que ça.

Beaucoup, en fait. Beaucoup plus.
Mais avant, elle était tout à fait disposée à accepter un bon verre d’eau bien frais pour mieux aller avec le climat ambiant. Alors elle hocha la tête.

J’dirais pas non pour un verre d’eau, s’il vous plaît.

Rien de bien sophistiqué, elle n’était pas chez mémé non plus.
Mais elle devait en venir au fait. Comment expliquer ça de façon cohérente, brève, compréhensible ?

Je risque d’avoir des petits soucis de démons, en fait. J’me suis retrouvée dans une sorte de fête étudiante dans un manoir… Sauf que c’était organisé par Damnation, et que c’est devenu une vraie boucherie.

Elle grimaça, en se remémorant les évènements. Si Adrian suivait les actualités, il en aurait certainement entendu parler. Ca avait été un massacre sans nom, de nombreux étudiants y étaient morts. Et le fait qu’elle avait participé un petit moment à la violence. Elle n’était pas tout à fait maîtresse de ses actions, mais était convaincue qu’elle aurait pu éviter tout ça.

Je l’ai affrontée, mais j’ai du m’enfuir, et j’ai essayé de faire sortir le maximum de gens de là. Elle l’a pas très bien pris et je crains qu’elle veuille me faire la peau à moi et ma copine.

Elle grimaça. Faire la peau, c’était un terme extrêmement gentil comparé à ce que la démone lui avait réellement promis. Toute l’inquiétude qu’elle portait sur ses épaules, et les responsabilités qui allaient avec pouvaient se lire dans sa posture et sur son visage. Elle avait peur et cherchait juste à se protéger.

Du coup je sais pas trop si… Vous pourriez m’aider ?

Elle se triturait les mains avec une certaine nervosité. Les faits avaient été étalés. Susan savait le mage compétent et généreux, mais est-ce que ça n’allait pas être trop pour lui ? Pire, venait-elle de l’embarquer malgré lui dans ses affaires mortelles ?
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 9 Nov 2016 - 11:02 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

Adrian Pennington
Légion des Etoiles

Personnage
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4931
ϟ Nombre de Messages RP : 1703
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4931
ϟ Nombre de Messages RP : 1703
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Décidément, à poser des questions apparemment innocentes, Adrian devait donner l'impression de chercher des renseignements louches sur cette jeune femme ! Une chance qu'il n'ait pas la tête du type suspect – du moins l'espérait-il – sans quoi il aurait fini au trou depuis belle lurette. Toujours est-il qu'elle entra rapidement dans le vif du sujet en lui expliquant qu'elle n'avait pas de problèmes avec son nouvel ami, ce qui était rassurant, mais qu'elle en avait visiblement un autre. Bien. Ou pas. Difficile de le dire sans savoir ce qui motivait sa présence ici !

Au moment où elle parla du verre d'eau, Adrian esquissa un geste vers la porte, mais aperçut Sallah dans le couloir. Celui-ci venait justement se renseigner sur ce point et il opéra donc un demi-tour relativement leste pour quelqu'un de sa corpulence, avant de se diriger à nouveau vers la cuisine, permettant à Adrian de ne pas interrompre son interlocutrice. Cette dernière continua donc ses explications, déclarant qu'elle risquait d'avoir des tracas avec des démons. Ce n'était pas du tout rassurant pour être honnête, mais fort heureusement pour elle, l'Archimage en avait déjà croisé un certain lot et n'aurait aucun mal à les repousser pour les bannir en Enfer. Mais ils n'en étaient pas encore là et Adrian préféra donc rester silencieux pour glaner un maximum d'informations. Il était bien loin de se douter qu'il avait lui-même rencontré cette Damnation en enquêtant sur les rumeurs de présence magique au Pandémonium ! Mais il avait effectivement entendu parler de ce massacre dans le journal, sans se douter que ça avait un lien avec un démon.

Toujours est-il que l'inquiétude de la jeune femme était légitime et plus que visible. Adrian ressentir forcément un pincement au cœur devant l'état de la demoiselle et se promit de faire son maximum pour aider les deux victimes malgré elle. Le plus important était de commencer par la rassurer avant d'en arriver à ce qu'il pourrait et comptait faire pour elles. Le centenaire s'installa donc dans le siège non loin de Susan avant de répondre d'un ton posé et rassurant :

« Oui, bien sûr. Les démons sont très impressionnants et effrayants, mais du moment qu'on a appris à les exorciser ou à les bannir de notre monde, c'est relativement simple de s'en débarrasser. » Enfin non, c'était assez compliqué, mais il voulait la rassurer. « Les démons viennent d'un autre plan, l'Enfer comme vous le savez certainement. Ils n'ont aucun droit d'être ici, ils doivent être invoqués par des mages, c'est pourquoi il est relativement facile de les chasser d’ici avec les bonnes formules. » De manière assez grossière, c'était la vérité. « Tout comme il est possible de se protéger d'eux sans pour autant les renvoyer. Vous m'avez parlé de votre copine, il y a quelqu'un d'autre qui pourrait être en danger, ou juste vous deux ? »

Hormis les personnes que la démone rencontrerait forcément sur sa route bien sûr. Ou plutôt la mage vu qu'il était fort probable que cette « Damnation » soit une magicienne qui utilisait la démonologie pour invoquer ces créatures dans leur monde et réclamer leur puissance contre des sacrifices de masse. Ce n'était malheureusement pas la première ou la dernière fois qu'il voyait une telle chose.
Après un léger soupir, il reprit :

« Pour commencer, je peux vous fournir des sortes de talismans protecteurs si je puis dire. Il s'agit d'amulettes qui empêcheront les créatures démoniaques de vous toucher ou de vous approcher. Une pour vous et une pour votre amie si vous êtes les seules concernées. Il faudra simplement les porter en permanence jusqu'à ce que cette Damnation soit arrêtée. » Ce qui pouvait prendre du temps. « Ensuite... pour que vous soyez totalement en sécurité, je pourrais vous proposer d'installer des protections magiques à votre domicile. Le manoir est aussi protégé. C'est une sorte de système de sécurité magique, ça empêchera les gens qui vous veulent du mal d'y entrer ou d'y faire entrer quelque chose. » Il haussa les épaules. « À vous de voir si ça vous semble nécessaire. »

Il n'allait jamais imposer son aide, si les deux jeunes femmes n'en voulaient pas, il se contenterait de leur confectionner ces amulettes avant de leur donner ! Bien sûr, ce n'était que le début, il devait encore trouver le moyen de glaner des informations sur Damnation sans avoir l'air trop suspect. Il décida donc de dire une partie de la vérité.

« Vous savez, je suis en contact avec la Légion des Étoiles, je pourrais leur parler de vos démêlés avec Damnation et vous mettre en contact avec eux pour que vous les aidiez sur cette enquête ? En tant que conseillère je veux dire, je ne vais pas vous imposer de jouer les héroïnes rassurez-vous. » C'était normal qu'il ne soupçonne pas qu'elle l'était déjà. « C'est elle qui vous a blessée ainsi ? Vous êtes allée à l'hôpital pour vous faire soigner ? » Il eut un moment de silence avant d'esquisser un sourire d'excuse. « Désolé, je vous noie sous les questions, en plus ça ne me regarde pas. »

Disons juste qu'il était trop habitué aux gens qui décidaient de se soigner seuls, lui donner le nom de quelques personnes compétentes dans ce domaine ne ferait pas de mal après tout, non ? Au même moment, Sallah pénétra dans le salon avec un verre d'eau posé sur un plateau, mais aussi une théière pleine au cas où elle préférerait quelque chose de chaud – une habitude de son pays d'origine par forte chaleur.
 
Revenir en haut Aller en bas




I hurt myself today, To see if I still feel, I focus on the pain, The only thing that's real, The needle tears a hole, The old familiar sting, Try to kill it all away, But I remember everythingHurt


Message posté : Mer 9 Nov 2016 - 13:48 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Un sourire rassuré orna le visage de Susan alors qu’elle écoutait Adrian lui répondre. Non seulement il était doué, mais en plus il avait trouvé les bons mots pour apaiser au moins en partie ses angoisses. Et il la gavait aussi d’informations qu’elle assimilait avec une grande curiosité. Elle ne savait pas grand chose sur les créatures magiques, et ces quelques informations concernant les démons et leurs possibles origines étaient enrichissantes. Elle pourrait aussi éventuellement s’en servir à bon escient un jour ou l’autre.

Ça n’était certainement pas aussi simple que ce qu’il évoquait, mais ça avait le mérite d’être sécurisant. Susan lui faisait assez confiance.
Qui d’autre pouvait être en danger ? Susan n’en savait rien, mais le plus immédiat, c’était bien sa petite amie dont la super-vilaine connaissait l’existence. Et des endroits bien physiques, comme son logement, et éventuellement sa pizzeria qui était très facile à retrouver.
Du coup, dans un premier temps, elle hocha doucement la tête.

Juste elle et moi. Y a pas de raison qu’elle aille s’attaquer à d’autres personnes, normalement."

Elle était sans doute assez frappée pour massacrer des innocents dans le seul but de provoquer la mutante, mais ses cibles principales seraient bien Susan et Cass. Tant qu’elle ignorait leur potentielle protection, elle n’aurait pas de raison d’aller voir ailleurs. En tout cas, c’est ce qu’espérait sincèrement la mutante.

Toujours aussi attentive, elle hochait la tête aux explications du mage. Ce qu’il comptait faire. Et c’était on ne peut plus rassurant. Susan se sentait soulagée. Curieuse, aussi, puisqu’elle se demandait bien quelle forme allaient pouvoir prendre ces talismans qu’elles devraient porter toujours avec elles. Enfin, ça n’était pas encore fait, mais après tant de promesses de souffrance et de mort, son regard s’éclairait d’espoir. Elle aurait enfin droit à un peu de sommeil et de tranquilité, avec tout ça. Et pas une seule seconde elle s’imaginait que le mage pouvait mentir ou lui inventer un système parfaitement placebo dans le seul but de l’apaiser. Elle le croyait à cent pourcents. On aurait pu la qualifier de crédule, mais sa santé mentale était en jeu : elle préférait ça que de refuser son aide et se débrouiller seule.

Ça serait vraiment génial ! Sur mon logement, on va emménager ensembles bientôt de toute façon. Vous pensez que ça serait possible aussi sur l’établissement que je gère ? Je sais pas si elle connaît son existence, mais ça m’étonnerait pas qu’elle essaie de tout saccager si elle le découvrait…

Elle se triturait toujours les doigts, espérant que sa demande ne passe pas pour prendre le bras lorsqu’on lui tendait la main.

Enfin, seulement si c’est possible, j’veux pas trop en demander. J’m’attendais déjà pas à tout ça…

Elle avait espéré tout ça, mais elle n’avait pu s’empêcher d’avoir des idées noires et légèrement défaitistes. Damnation était puissante, et elle ne savait pas à quel point Adrian pouvait l’aider à se protéger de tout ça. Elle ne voulait pas trop tirer sur la corde.
Susan eut un pic d’intérêt soudain lorsque Mr. Pennington aborda le sujet de la Légion des Etoiles. On pouvait dire qu’il tombait à pic, puisqu’elle-même n’avait pas encore osé aborder ce sujet là. Elle souhaitait lui demander si par hasard il n’en connaissait pas des membres qui pourraient l’aider à s’y intégrer. Ca n’aurait pas pu tomber au meilleur moment.

Je les aiderais avec plaisir ! En fait, c’est bête que j’en aie pas parlé plus tôt, mais je pensais essayer de les rejoindre. La Légion, j’veux dire. J’ai pas mal d’informations utiles, et… Je joue déjà à l’héroïne sur mon temps libre.

Quand à la blessure de sa jambe, c’était une autre histoire. Une autre vilaine. Décidément, que de femmes dans le monde du crime !

Ma jambe, c’est une autre affaire… C’est Black Ermine, une super vilaine complètement dingue… J’ai essayé de l’arrêter, mais… Elle est vraiment dangereuse. Elle m’a mis un couteau dans la jambe.

Elle secoua la tête pour signifier son échec à ce sujet là. Oh, elle était moins dangereuse que celle qui pouvait faire apparaître des démons selon son bon vouloir et savait forcer des dizaines d’étudiants à se massacrer les uns les autres. Concernant celle-ci, Susan remonta la manche de son bras droit pour y révéler des pansements qui en couvraient une bonne partie.

Ca, c’est Damnation. Elle sait invoquer des espèces de diablotins et des molosses avec la gueule en feu… Une muselière pour ceux là serait pas de trop.

C’était certainement la pire chose qu’elle avait ressenti dans sa vie.

J’ai été à l’hôpital, mais faut encore que je fasse suivre tout ça. Que ça se répare correctement.

Elle haussa les épaules. Ca ne la dérangeait pas le moins du monde de lui raconter tout ça. Et au moins, elle savait qu’elle ne l’assommait pas avec son blabla puisque c’était lui qui posait les questions. Elle, ça la soulageait plus qu’autre chose de pouvoir vider un peu ce qu’elle devait garder pour elle à longueur de journée.

Ca me dérange pas, en fait ça me fait un peu du bien d’en parler. J’vous fais confiance. Enfin, faut pas que vous deveniez mon psy non plus !

Finit-elle avec un sourire amusé, sur le ton de la blague.
Elle ne dissimulait pas son intérêt et son enthousiasme vis à vis de la proposition de la mettre en contact avec la Légion, un peu plus tôt.

Vous pourriez vraiment me mettre en contact avec la Légion, du coup ? J’vous cache pas qu’essayer de me débrouiller toute seule en mode héroïne, c’est pas toujours facile, alors ça serait vraiment super cool.

Comme à son habitude, elle avait conserver des enregistrement des voix de chaque criminel qu’elle rencontrait, pour avoir une trace quelque part. Certains étaient aussi bons qu’elle pour reconnaître ce genre de détails là, et c’était un atout qui serait sans doute utile à d’autres héros plus forts qu’elle.

Merci !

Avait-elle fait à l’attention de Sallah qui amenait bien plus qu’il n’en fallait pour se déshydrater. En plus, il avait ramené du thé, et Susan hésitait maintenant entre son simple verre d’eau et une bonne tasse. Elle craqua et se servit du thé, avant d’adresser son regard le plus reconnaissant à Adrian.

Et merci beaucoup pour tout c’que vous faites. Rien vous oblige à faire tout ça, mais vous le faites quand même. J’suis assez admirative.

Pour ne pas dire qu’il méritait amplement d’être un héros lui aussi.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 10 Nov 2016 - 20:15 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

Adrian Pennington
Légion des Etoiles

Personnage
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4931
ϟ Nombre de Messages RP : 1703
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4931
ϟ Nombre de Messages RP : 1703
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Les premières réponses de Susan renseignèrent Adrian sur le fait qu'elle semblait vivre éloignée de sa famille, à moins qu'elle n'en ait plus. Cependant, ce n'était pas ses affaires et il n'avait donc aucune raison de pousser ses réflexions plus loin ! Au lieu de cela, le centenaire acquiesça d'un hochement de la tête lorsqu'elle lui demanda s'il pouvait aussi poser des protections sur l'établissement qu'elle gérait.

« Bien sûr, à vous de me dire les endroits les plus susceptibles d'être sa cible, mieux vaut être trop prudent que pas assez. Il faudra simplement le fermer quelques heures le temps que je puisse installer les sceaux, je préfère que ça ne soit pas vu par d'autres personnes que vous. »

Ce n'était pas une question de timidité – quoique – mais c'était parce qu'il ne voulait pas que d'autres personnes puissent être au courant de ces protections sous peine de pouvoir se préparer pour les défaire. Bon, ses pouvoirs d'Archimage lui offraient une puissance presque inégalable et il avait tellement utilisé ce genre de rituel qu'il les maîtrisait parfaitement, donc autant dire qu'il ne craignait pas grand-chose de ce côté-là. Mais bien sûr, il ne pouvait pas le dire aussi clairement ou elle risquait de le prendre pour un type vaniteux, voire trop sûr de lui.

Toujours est-il qu'il ne voyait aucun problème à l'aider à installer des protections dans les bâtiments où elle passait le plus clair de son temps. Tout comme il fut intéressé par sa réponse au sujet de la Légion. Ainsi, elle voulait l’intégrer ? Très honnêtement, Adrian ne l'avait pas imaginée comme une héroïne, non parce qu'elle n'en avait pas l'envergure, bien au contraire, mais simplement parce qu'elle semblait encore très jeune et qu'elle pouvait vouloir un autre type de vie. Cela dit, c'était une bonne chose que la jeunesse se donne ainsi aux autres sans rien attendre en retour ! Il esquissa donc un sourire, qui s'envola bien rapidement lorsqu'elle lui expliqua comment elle avait récolté cette blessure. Eldoth n'avait jamais entendu parler de la Super dont elle parlait, mais disons que c'était assez inquiétant à entendre. Il resta silencieux, accumulant toutes les informations avec attention alors qu'elle continuait à lui donner des informations sur Damnation et tout ce qu'il avait pu demander.

C'est finalement avec un sourire sincère qu'il accueillit sa remarque sur la confiance qu'elle semblait lui accorder et il se laissa aller à une petite plaisanterie à son tour :

« Ne vous inquiétez pas, je ne vous ferai jamais payer des honoraires exorbitants. »

Il ne manquait pas d'argent de toute manière.
Blague à part, elle avait vraiment l'air de vouloir qu'il l'aide à intégrer la Légion et Adrian se concentra donc sur ses explications. Très franchement, même s'il n'aimait pas faire remarquer en tant que héros, il ne pouvait pas refuser de l'aider alors qu'il avait la mesure de la mettre en contact avec les bonnes personnes, voire de la faire rentrer lui-même. Après tout, Eldoth était un héros respecté et apprécié par la plupart, il n'avait donc aucune raison de douter de ses chances. Il attendit donc que Sallah se soit à nouveau éloigné avant de reprendre la parole :

« Oh, vous n'avez aucune raison de l'être. C'est normal, je peux aider alors je n'ai aucune raison de refuser. » Question de logique. « Mais oui, je peux vous mettre en contact avec eux. Je les aide occasionnellement pour des affaires de magie comme je vous l'ai dit, donc disons que j'ai un minimum de crédibilité à leurs yeux. Il faudra simplement que je vous fasse rencontrer l'un d'entre eux et il verra de lui-même si vous êtes apte à les rejoindre. » Il la regarda avec attention. « C'est ce que vous attendiez ? »

Peut-être qu'elle espérait quelque chose de plus rapide ? Bien sûr, Adrian aurait pu lui dire qu'il était Légionnaire et qu'il se chargerait de la faire intégrer la Légion lui-même, mais c'était contraire à sa manière de faire. Il se présenterait à elle en tant qu'Eldoth, visage masqué, puis développerait ses interrogations ce jour-là. Restait un dernier point qui l'avait interpellé par hasard lorsqu'elle avait répondu à ses questions à propos de sa blessure. Lena n'était pas ici depuis longtemps, mais il savait qu'elle cherchait du travail en tant qu'infirmière, pourquoi ne pas lui donner son nom et son numéro et les laisser voir entre elles ?

« D'ailleurs, vous cherchez quelqu'un pour surveiller l'avancée de votre guérison ? Parce que j'ai une amie infirmière qui vient juste de revenir à Star City et elle cherche du travail, alors si je peux vous aider toutes les deux... je peux vous donner son numéro si vous voulez ? »

Surtout si elles finissaient toutes les deux par intégrer la Légion.
 
Revenir en haut Aller en bas




I hurt myself today, To see if I still feel, I focus on the pain, The only thing that's real, The needle tears a hole, The old familiar sting, Try to kill it all away, But I remember everythingHurt


Message posté : Jeu 10 Nov 2016 - 23:03 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Susan acquiesca aux conditions nécessaire pour pouvoir poser les protections à chaque endroit nécessaire. Ca lui semblait logique et nettement plus intelligent. Puis il lui suffisait de prévenir sur les réseaux sociaux et d’écrire sur son ardoise que le restaurant était fermé et boum, le tour était réglé.

C’est vrai. J’pense que l’appartement de mon amie serait une bonne idée aussi… Damnation l’a menacée. Elle connaît pas son identité, mais j’ai peur que ça soit pas très difficile à trouver.

Elle eut une petite moue quelque peu défaitiste à ce sujet. Elle ne s’était pas méfié et avait donné quelques détails de sa vie privée à la démonologue. Trop de détails qui lui donnaient des armes à utiliser contre elle. Elle s’en mordait les doigts, mais ne pouvait que se montrer précautionneuse maintenant pour éviter le pire.

Pas de souci pour la fermeture. C’est normal.

La Pizza Box vivait très bien. Susan avait réussi à avoir quelques partenariats très intéressants, et la nourriture y était de qualité. Les avis positifs se multipliaient sur internet, et les ateliers commençaient à attirer du monde. Quelques heures de fermeture pour protéger l’établissement d’un mal qui pourrait ruiner l’affaire, ça n’était rien du tout.
Aussi, Susan sourit et rit légèrement à la remarque du mage. Ouf ! Enfin, ça ne l’aurait pas dérangée de payer pour tout ça, dans une certaine mesure. En tout cas, elle aurait pu le récompenser en pizza, mais elle ne l’imaginait pas vraiment avoir ce genre de régime.
Elle était certaine que beaucoup d’autres auraient facturé ce genre d’interventions cher. Très très cher. Les prestations magiques étaient certainement difficile à trouver et onéreuses. Plus, il fallait avoir confiance, ou pas peur de voir ses demandes révélées à d’autres.

Plus que d’être contente d’avoir accès à une certaine réassurance, elle était aussi ravie à l’idée de pouvoir être en contact avec quelqu’un de la Légion sous peu. Elle pouvait patienter, ça n’était pas un souci, tant que ça aboutissait à quelque chose. De fait, elle sirota son thé et reposa la tasse en hochant la tête.

Ca serait parfait ! Je voudrais pas m’imposer non plus si j’ai pas le niveau. J’pense que c’est ce qu’il y a de mieux.

Elle était encore un petit peu plus admirative : il les aidait pour des affaires concernant la magie ! Définitivement, elle ne regrettait pas d’avoir obtenu cette adresse de la part de Dante. A part Cass, peu de choses savaient remonter le moral de Susan ces temps ci, mais cette discussion changeait clairement la donne.

Je sais pas vraiment ce qu’ils attendraient de moi, d’ailleurs. Vous avez une idée ? Enfin, je risque de passer en mode étudiante qui stresse à cause des exams. Je sais pas si vous voyez le genre. Mais c’est super !

Elle buvait tranquillement son café, en se martelant l’esprit de questions sur ce que pourrait lui demander un Légionnaire pour la recruter. Y’aurait un QCM ? Un test d’aptitudes, peut être ? Est-ce qu’elle devrait montrer ses pouvoirs ? Certainement.
Une bonne chose : Elle ne pensait plus vraiment à toutes les morts auxquelles elle avait assisté ces dernières semaines, elle était bien trop préoccupée par les bonnes nouvelles qui se poussaient à sa porte.
En voilà une autre : Non seulement il lui proposait un contact héroïque, mais en plus il connaissait une infirmière qui cherchait du travail ?

Oh, euh, ouais ! Ca m’intéresse.

En un mot comme en cent : Oui. Elle voulait son contact. Elle poursuivit pour étayer un petit peu son propos : il s’agissait d’une affaire assez sérieuse, après tout.

Je préfère surveiller ça de près, je voudrais vraiment pas avoir des séquelles. Puis si vous me la recommandez, j’imagine que c’est quelqu’un de confiance. Je compte pas me blesser souvent, mais on sait jamais ce qui peut arriver. J’préfère avoir un bon numéro sous la main au cas où.

Songeuse, elle prit son téléphone en main pour y prendre quelques notes sur la discussion qu’ils avaient. Loin de vouloir être impolie, elle sirota un petit peu de thé avant de demander d’un ton toujours poli :

J’ai noté tout ça. Je sais pas si vous voulez mon numéro, pour que vous puissiez me contacter quand vous aurez des nouvelles pour … Ben pour un peu tout ? Pour pouvoir s’organiser, aussi, et j’imagine que vous aurez pas mal de trucs à préparer.

Vrai qu’elle avait beaucoup à faire, et qu’elle ne pouvait pas passer tout son temps à dormir pour soigner ses blessures. Elle avait du travail et des études.

J’suis pas mal disponible, et euh si besoin je peux me libérer, ça va dépendre de vous. Ca m’arrangerait que ça soit après les heures de cours, mais c’est pas obligé. Le week end par exemple… Enfin… N’importe quand.

Elle ne voulait pas se compliquer la vie, et encore moins compliquer celle du mage. Ni lui imposer des limites temporelles : ça prendrait le temps qu’il faudra. Elle n’avait pas la moindre idée de s’il pouvait avoir rapidement un légionnaire sous la main, et n’allait certainement pas lui réclamer ça dans des brefs délais. Tout comme elle devait lui donner bien assez de temps pour qu’il prépare ce qu’il avait à préparer.
C’était une question de vie ou de mort pour elle, concernant les protections magiques, mais personne ici n’était en mesure de plier les lois du temps pour faire les choses en moins de temps qu’elles en demandaient.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 11 Nov 2016 - 11:31 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

Adrian Pennington
Légion des Etoiles

Personnage
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4931
ϟ Nombre de Messages RP : 1703
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4931
ϟ Nombre de Messages RP : 1703
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Poser des sceaux ne prenait pas bien longtemps, bien que tout dépendait de la surface à protéger bien évidemment. Dans le cas de deux jeunes femmes qui semblaient débuter dans la vie, Adrian avait du mal à les imagines dans un palace de plusieurs étages, il était donc fort probable qu'il n'ait besoin que de quelques heures pour les mettre en sécurité. C'est donc avec un sourire rassurant qu'il répondit à sa précision :

« Mieux vaut être trop prudent comme je l'ai dit. Même si elle ne trouve pas votre amie, c'est préférable qu'elle soit tout de même protégée, ne serait-ce que pour vous permettre d'avoir la conscience tranquille. » Et ne pas craindre pour sa sécurité. « On commencera pas le vôtre, donc en attendant vous n'aurez qu'à réfléchir aux endroits qui méritent vraiment d'être sécurisés et on s'y rendra. J'ignore quelle est la surface de ces endroits, mais pour un appartement normal à Star City, ça ne prend pas plus d'une ou deux heures, alors ça pourrait parfaitement être fait en un après-midi, voire en une journée. »

Son commerce aurait certainement besoin de protections supplémentaires puisqu'il devait générer un flot important de visiteurs. Mieux valait mettre une double dose de sceaux pour être certains qu'ils ne laisseraient rien filtrer, ainsi donc elle serait protégée, mais en prime ses clients aussi – ce qui était tout de même important. Adrian était quelqu'un d'appliqué ce qui signifiait qu'il préférait largement prendre son temps pour réaliser tous ces sceaux plutôt que de risquer de faire trop rapidement pour ne pas la monopoliser et rater quelque chose. Ce n'était pas parce qu'il était l'Archimage qui était à l'abri d'une étourderie !

En ce qui concernait la Légion des Étoiles, Adrian ne voyait pas de raisons pour qu'elle soit refusée si elle opérait en tant qu'héroïne de son côté depuis quelques temps. Lui-même n'avait plus grand-chose d'un héros avant d'avoir décidé de remettre le couvert, donc autant dire que sa présence serait beaucoup plus légitime que la sienne ! Même s'il était vrai qu'il ne connaissait pas grand-chose de ses capacités.

« Vous ne perdez rien à tenter de toute manière. Et vous savez, la Légion abrite quelques cas... particuliers, alors je suis certain que vous n'avez pas à vous inquiéter. » Il ne laissait pas entendre qu'elle était bizarre, mais juste que Black Arm – par exemple – n'était pas l'exemple du Légionnaire parfait, mais qu'il restait parmi eux. « Quant à ce qu'ils attendent de vous... je pense qu'ils vous feront passer un test psychologique pour commencer, afin de vérifier que vous ne cachez rien... » Une maladie mentale ou quelque chose de ce genre. « … puis si votre casier judiciaire est vierge, ils se renseigneront sur vos exploits en tant qu'héroïne solitaire. Si vous ne vous êtes pas identifiée et qu'ils ne trouvent rien à cause de ça, vous devrez certainement accompagner l'un d'entre eux sur une mission pour qu'ils jugent de vos agissements. Rien de bien compliqué, vous semblez avoir l'habitude. »

Il lui offrit un sourire rassurant pour lui faire comprendre qu'elle n'avait aucune raison de se stresser pour rien. Elle lui semblait être quelqu'un d'agréable et de capable et si elle avait pu entrer dans le manoir, c'est qu'elle n'était pas mauvaise – sinon les protections se seraient chargées de la renvoyer d'où elle venait.

Lorsqu'elle accepta l'aide de l'infirmière, Adrian hocha la tête et se redressa pour s'éloigner de quelques mètres afin de saisir un papier et un stylo – à encre je vous prie – sur la table de travail encombrée, puis de revenir vers elle. Il n'avait pas une bonne mémoire des chiffres, mais se souvenait du numéro de Lena pour l'avoir beaucoup composé au cours des dernières semaines – il fallait bien organiser sa venue en ville ! Ses yeux se reposèrent sur Susan lorsqu'elle proposa son numéro et Adrian acquiesça d'un hochement de la tête.

« Votre numéro me serait utile en effet. Je vous note aussi celui du manoir. Il y a toujours quelqu'un ici, puis c'est le seul dont je dispose. » Sous-entendu qu'il n'avait pas de téléphone portable. « Le premier numéro est donc celui de l'infirmière. Je vous conseille de la contacter rapidement, elle risque de ne pas manquer de clients dans quelques temps. » Surtout qu'elle était relativement douée dans son domaine. Il poussa le papier vers elle avant d'en poser un vierge. « Vous n'avez qu'à me noter votre numéro. Normalement, la confection des amulettes devrait me prendre quelques jours, mais concernant votre appartement, il vaut mieux le protéger le plus rapidement possible. Tout comme le reste d'ailleurs. Je donne des cours d'histoire à Star High durant la journée, mais je suis relativement libre le soir et les week-ends, donc vous n'aurez qu'à me dire lorsque vous êtes disponible. » Il n'était pas bien compliqué. « Mais une fois que c'est fait, vous serez tranquille. » Vu que c'était assuré sur la durée ! « J'essaye de contacter la Légion dès demain histoire qu'ils puissent trouver rapidement un créneau pour vous recevoir. Autant mettre ça en route le plus rapidement possible. »

Elle avait certainement assez attendu comme ça !
 
Revenir en haut Aller en bas




I hurt myself today, To see if I still feel, I focus on the pain, The only thing that's real, The needle tears a hole, The old familiar sting, Try to kill it all away, But I remember everythingHurt


Message posté : Ven 11 Nov 2016 - 14:10 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Au fil de la discussion, Susan emmagasinait toutes les informations qu’elle avait demandé, même celles qu’elle n’avait pas demandé d’ailleurs. Toutes les précisions étaient bonnes à savoir : Le temps que prendrait la fabrication des talismans, les disponibilités du mage pour installer les sceaux…
Avoir la conscience tranquille, elle était complètement pour.

D’accord ! La Pizza Box c’est assez grand, je fermerais pour une journée si besoin, perso ça me pose pas de souci. Si c’est trop long on peut faire en plusieurs fois aussi, enfin si c’est possible.

Toujours dans une volonté de ne pas le déranger plus que nécessaire, elle se faisait conciliante sur toutes ces choses là. Elle saurait être vigilante quelques jours de plus si nécessaire, comme elle l’avait été jusqu’à ce jour.

Il n’avait pas tort en tout cas, quoi qu’il en soit elle pouvait tenter de rejoindre la Légion, et si ça ne passait pas, tant pis. Elle avait juste des étoiles dans les yeux à l’idée d’avoir plus d’alliés et un soutien conséquent, d’autres héros avec qui pouvoir partager certaines informations sensibles sans crainte de répercussions. Loin de là l’idée de vouloir être célèbre ou plus reconnue, c’était l’esprit d’équipe et les coopérations possibles qui la motivaient.
Elle sourit à la mention de cas “particuliers”. Elle se demandait bien ce que ça voulait dire, mais elle s’imaginait que les héros venaient de tous horizons, de tous corps de métiers et classes sociales : Ils auraient été particulièrement mal placés pour pratiquer des discriminations. Les gens étaient ici pour leurs compétences et un but commun. Plus ou moins.

C’est plutôt les questions qu’on pouvait lui poser qui allaient compliquer la tâche. Elle avait du faire des choses sous contrainte alors que ses pouvoirs étaient encore embryonnaires. Elle n’avait pas pu se défendre ni refuser : c’était sa vie qui avait été en jeu. En l’occurence, dénoncer Harvest aurait été signer son arrêt de mort. Elle ne voulait pas mentir à la Légion, elle ne savait pas si elle en aurait la possibilité, mais comment prendraient-ils cette affaire ?

C’est compliqué… Enfin, j’m’y attendais, hein. Mais j’ai eu des soucis y a quelques mois, et j’ai peur que ça me nuise. J’compte rien leur cacher, j’espère juste que je pourrais me rattrapper.

Tout ça la gardait un peu nerveuse. Elle essayait toujours de se racheter lorsqu’elle faisait des erreurs ou lorsqu’elle était contrainte à en faire. Pouvoir rejoindre la Légion serait l’une des meilleures façons de rattrapper certaines actions pas forcément bonnes. Est-ce qu’elle aurait droit à une seconde chance ? Elle l’espérait.

Enfin, vous avez raison, ça devrait le faire. J’suis confiante.

Puis comme elle récupérait les coordonnées de l’infirmière et d’Adrian lui même, elle nota son numéro de téléphone mobile sur le papier que lui confiait le mage. Pas de raison d’en donner un autre, c’était là dessus qu’elle était plus facilement joignable. Autant dire que c’était pratiquement H24 !

Je la contacterais en sortant d’ici, alors.

Fit Susan, qui ne voulait pas perdre son temps et qui de toute façon avait besoin des services d’une infirmière dans de brefs délais. Elle fit glisser le papier avec son numéro accompagné de son nom sur la table à l’attention de son interlocuteur.
Aussi, elle découvrit qu’il donnait des cours à Star High. C’était intéressant ! Cette école là semblait être hors de portée de la plupart des jeunes. Mais Adrian n’était pas n’importe qui, alors c’était certainement normal.

Elle avait pris et enregistré les coordonnées sur son téléphone, qu’elle rangea bien au fond de sa poche, et finit son thé.

Vraiment merci pour votre aide. J’espère que ça va le faire pour la Légion. Oh, et hésitez pas à m’appeler dès que vous avez des nouvelles, je réponds à n’importe quelle heure.

Ca n’était pas faux. Elle ne savait pas vraiment quoi dire de plus, puisqu’ils avaient évoqué un large panel de sujets, et Susan ne voulait pas non plus faire d’Adrian son psy personnel. Elle avait déjà du pain sur la planche : préparer la fermeture de la Pizza Box quand une date serait fixée, pour déplacer d’éventuels ateliers, et appeler l’infirmière qu’il lui conseillait !
Poliment, avant de devoir tirer sa révérence, elle lui aurait bien encore rappelé qu’elle lui en devait une et qu’en cas de besoin elle était disponible, mais elle avait peur de paraître trop insistante.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 11 Nov 2016 - 21:41 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

Adrian Pennington
Légion des Etoiles

Personnage
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4931
ϟ Nombre de Messages RP : 1703
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4931
ϟ Nombre de Messages RP : 1703
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
« En une fois ça ne me dérange pas, c'est plus important que les autres rendez-vous que je peux avoir. »

Après tout, elle risquait sa vie. Damnation ne semblait pas être quelqu'un de très conciliant, ni même agréable, donc autant dire qu'Adrian préférait décaler ses cours quitte à les rattraper un autre jour ! Du moment qu'il pouvait protéger les lieux où Susan passait le plus clair de son temps, c'était l'essentiel. La confection des talismans ne prendrait pas beaucoup de temps d'ailleurs, mais il comptait tout de même repousser ses recherches actuelles pour s'y mettre en priorité. Il devait juste trouver un support qui soit suffisamment passe-partout pour que les deux jeunes femmes puissent les porter en toute discrétion.

Lorsqu'elle reprit la parole pour expliquer qu'elle avait eu quelques démêlés qui risquaient de compliquer son entrée à la Légion des Étoiles, Adrian ne put s'empêcher de se demander de quoi elle parlait. À moins d'avoir tué quelqu'un, il avait du mal à la voir rejetée par ses semblables en collants bleus ! Mais il n'avait aucune justification pour lui demander directement à l'heure actuelle, il était donc préférable qu'il se contente de la rassurer un peu et attende qu'elle se confie au Légionnaire qui se chargerait de son recrutement – c'est-à-dire lui-même. Bien sûr, lui mentir par omission ne lui plaisait guère, cependant Eldoth ne se voyait pas lui dévoiler son identité sur un coup de tête pour faire preuve de bonne foi alors même qu'il dissimulait ce fait à quasiment tous ses collègues de la Légion.
Il lui offrit donc un sourire rassurant.

« Je doute que cela puisse vraiment vous nuire. Oh, je ne sais pas ce que c'est, mais vous me faites l'impression d'une jeune femme responsable et sérieuse, alors disons que j'ai du mal à croire que vous ayez volontairement fait quelque chose de répréhensible. » Ce qui était honnête. « Alors, vous aurez simplement à dire la vérité. Je suis certain que ça se passera bien pour vous. Au pire des cas, vous aurez peut-être une période d'essai, mais ils ne vous rejetteront pas. »

Et c'était d'un ton assuré qu'il avait tenu ce discours !
De toute manière, il ne pouvait pas faire grand-chose de plus pour elle à ce niveau, tout se finaliserait plus tard lorsqu'elle rencontrerait officiellement un membre de la Légion qui pourrait l'intégrer à leur groupe et lui donner une chance de se rendre encore plus utile pour la société. Qui plus est, désormais elle serait aussi plus en sécurité puisque ses collègues pourraient la conseiller et l'aider à se protéger si jamais elle se lançait sur une affaire relativement dangereuse – ce qui semblait être sa spécialité !

Lorsqu'elle tendit son papier, Adrian le saisir machinalement et y jeta un coup d’œil avait de hocher la tête. Il allait le ranger dès qu'elle partirait de manière à ne pas le perdre. Même s'il était relativement bordélique, Eldoth prenait garde à ne pas égarer ses papiers importants, tâche qui s'avérait souvent très difficile. Autant dire que conserver ses affaires durant près de quatre-vingts ans avait été un véritable exploit pour lui !
Ses prunelles se reposèrent finalement sur Susan lorsqu'elle le remercia à nouveau.

« Ne vous inquiétez pas, normalement dès demain je peux vous contacter. Ça ne prend pas bien longtemps et je vais me mettre à vos amulettes dès ce soir vu que c'est relativement important. J'essaye de vous appeler demain matin pour que nous puissions sécuriser tous ces lieux et faire tout le reste. »

Après avoir vérifié qu'elle n'avait plus besoin d'aide sur un autre point, il lui rappela une dernière fois qu'en cas de besoin ou de changement de dernière minute, elle pouvait le recontacter. Puis il la laissa terminer son thé, lui en reproposant un si elle le souhaitait, avant de la raccompagner lorsqu'elle décida de renter chez elle. Histoire de s'assurer qu'elle n'avait pas la jambe endormie par la chaleur environnante, Adrian lui demanda si elle souhaitait qu'il la raccompagne jusqu'à chez elle avant de la laisser regagner ses pénates.
 
Revenir en haut Aller en bas




I hurt myself today, To see if I still feel, I focus on the pain, The only thing that's real, The needle tears a hole, The old familiar sting, Try to kill it all away, But I remember everythingHurt


 
Les Démons de 11h26
 
Page 1 sur 1Revenir en haut 
Les Démons de 11h26 Categorie_6Les Démons de 11h26 Categorie_8


Les Démons de 11h26 Categorie_1Les Démons de 11h26 Categorie_2_bisLes Démons de 11h26 Categorie_3
 Sujets similaires
-
» Les démons d'Ohara
» Les Démons, tout ce que vous devez savoir
» « Vivre, c'est lutter contre les démons du coeur et du cerveau. »
» ❝ L'enfer est vide, et tous les démons sont ici. ❞
» [Avril 1755 : PV Jara & Kappa] Démons intérieurs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Démons de 11h26 Categorie_6Les Démons de 11h26 Categorie_8
Sauter vers: