AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Un chat d'enfer - Page 2 Cadre_cat_1Un chat d'enfer - Page 2 Cadre_cat_2bisUn chat d'enfer - Page 2 Cadre_cat_3
Aller à la page : Précédent  1, 2
 

Un chat d'enfer

 
Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 3 Oct 2016 - 13:51 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

Esprit du Hasard
Maître du Jeu

Personnage
Le Hasard

ϟ Sexe : Masculin ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 4479
ϟ Nombre de Messages RP : 4080
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Joueur
Le Hasard

ϟ Sexe : Masculin ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 4479
ϟ Nombre de Messages RP : 4080
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Marishka Mihaylova' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


#1 'Jugement du Hasard' :
Un chat d'enfer - Page 2 576808Russite

--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :
Un chat d'enfer - Page 2 576808Russite

--------------------------------

#3 'Jugement du Hasard' :
Un chat d'enfer - Page 2 576808Russite
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Lun 3 Oct 2016 - 20:15 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Marishka venait sans s’en rendre compte de faire une chose particulièrement insensée et inédite : elle venait de donner de la considération à Calydus. Ce dernier était un diablotin, une exécration infernale, l’équivalent démoniaque d’un chérubin, quoique les gens avaient plus de considération pour des bébés dodus dotés d’ailes que pour un diablotin tel que lui. Autant dire que dès que la méta-humaine lui adressa directement la parole, ce qui était déjà une nouveauté, et qu’en plus elle annonça apprécier sa compagnie, ce fut le plus beau jour de sa vie. Ce qui chez un diablotin impliquer forcément la montée d’un membre particulier par l’éclatement de nombreux vaisseaux et l’accumulation de sang dans cette zone de l’organisme. Mais bon, en tant que danseuse exotique, c’était probablement une réaction à laquelle Marishka était habituée de toute façon.

« Toi dire gentillesse. Toi devenir meilleur amie de moi. » Lâcha le diablotin tout en se bavant abondamment dessus.

Olivia elle se contenta de lever les yeux au ciel. Elle n’avait pas de temps à perdre à expliquer au diablotin que non, il ne pourrait jamais faire part à Marishka de toute l’étendue de son amitié, même sous forme de tigre par ailleurs. Car c’était un détail qui gênait peu ceux de son espèce.

« Je vais initier le rituel dans ce cas. » Le sourire malicieux de la démone ne laissait aucun doute sur ce qu’elle avait failli ajouter. Marishka ne devait en aucun cas la décevoir. Il en allait de la réputation de la sorcière dans le Hellfire Club et au sein de son propre convent, mais aussi de l’avenir de la tigresse dans le Pandémonium. Si la blonde, qui avait maintenant des cheveux tentacules, avait laissé à la méta-humaine les libertés que le vampire lui avait accordé, il y avait des façons bien plus lucratives de profiter d’elle si l’occasion se présentait. Et Black Priest serait ravi de les appliquer. Heureusement que Marishka pouvait compter sur le dévouement érectile de Calydus. D’ailleurs le diablotin gambada silencieusement aux côtés du grand félin alors qu’Olivia elle, était retournée au milieu de la clairière.

Ce qui se passa ensuite ne fut qu’un étalage de débauche et d’immondices que Damnation menait d’une main de maître. Les sorcières dansaient toujours, offrant leurs corps à leurs camarades masculins, mais aussi aux démons qui étaient présents. Peu importait si ces derniers étaient de véritables monstruosités, des entités éthérées en train d’habiter des corps d’emprunt, ou bien des animaux. Olivia se tint face aux flammes, étendant ses bras et ses ailes, plongeant son regard dans le brasier. Elle ne portait plus aucun vivant, tout comme toutes les créatures qui se massaient maintenant autour d’elle. C’était comme si elles fusionnaient toutes, venant gommer les différences entre l’animal et l’humain, avilissant tout ce qui était sacré alors que femmes et hommes couchaient avec les bêtes, que des abominations hybrides comme Olivia venaient régner au-dessus de cette masse charnelle. La puissance ténébreuse se faisait alors un raz-de-marée, venant s’éclater sur les âmes corrompues qui encerclaient le brasier. C’était un cercle, un ouroboros de débauche et d’obscénités dans lequel suppurait et tournoyait le mal. C’était tout ce dont Olivia avait besoin, de pouvoir utiliser toute cette puissance, de pouvoir créer une tornade sorcière, un maelstrom de puissance impie. Dans sa main apparut un couteau rituel, une lame d’ossements. Une femme dans une robe blanche se plaça à genou devant la reine du sabbat. Elle avait été enlevée, mais pas violée, elle était toujours vierge, mais maintenant qu’elle avait bu le vin des sorcières, elle était extatique, orgasmique alors même qu’Olivia enfonçait sa lame dans son corps, extirpant son cœur palpitant…

Dans les bois, Calydus lui observait une toute autre scène. Celle de la tigresse en train de s’attaquer à une mage. Le petit diablotin sortit d’ailleurs de l’ombre en voyant que Marishka avait l’avantage, se mettant à applaudir généreusement. « Oh oui, très très beau ! Maîtresse va être contente. Vous tuer la sorcière maintenant ! Elle vouloir arrêter le rituel ! Amie de Calydus arracher cœur et emmener à Maîtresse ! »

Citation :

Jet de dé n°1 :
Réussite : aucun autre mage naturel fait son apparition.
Echec : d’autres mages font leur apparition.

Jet de dé n°2 si échec au précédent.

Double réussite : Calydus parvient à en tuer un.
Une réussite : Calydus esquive les attaques.
Double échec : Calydus est entravé.

Jet de dé n°3 :
Réussite : Olivia a bientôt fini le rituel (prochaine réponse)
Echec : Olivia n’a pas bientôt fini le rituel et Marishka doit continuer de la protéger.


Deux autres silhouettes encapuchonnées firent irruption de derrière les arbres. L’un d’entre eux lança une incantation et des racines sortirent du sol tout autour du diablotin ! Heureusement, Calydus était plus doué pour se battre que dans ses déclarations d’amour envers Marishka. Le diablotin bondit en l’air, s’accrochant aux branches comme un singe particulièrement agile et émit quelques petits ricanements.

« Ha ha ha, des hippies ! »
Il attrapa quelques pommes de pin qui traînaient par là pour les lancer sur le type qui avait tenté de l’entraver. « Vouloir sauver la forêt ! Mais forêt aux ténèbres maintenant ! Hihihi. Amie de Calydus doit mangers les hippies ! Maîtresse bientôt avoir fini rituel ! Allez amie de Calydus ! Hippies être plus bas dans chaîne alimentaire ! »

Le diablotin sautait maintenant de branches en branches, évitant toujours les attaques des mages aux pouvoirs naturels. Le second lui s’était tourné vers la tigresse, comprenant probablement qu’il n’avait pas affaire à un animal naturel et peut-être à un démon.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 3 Oct 2016 - 20:15 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

Esprit du Hasard
Maître du Jeu

Personnage
Le Hasard

ϟ Sexe : Masculin ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 4479
ϟ Nombre de Messages RP : 4080
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Joueur
Le Hasard

ϟ Sexe : Masculin ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 4479
ϟ Nombre de Messages RP : 4080
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Olivia Crowley' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


#1 'Jugement du Hasard' :
Un chat d'enfer - Page 2 607338Echec

--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :
Un chat d'enfer - Page 2 607338Echec Un chat d'enfer - Page 2 576808Russite

--------------------------------

#3 'Jugement du Hasard' :
Un chat d'enfer - Page 2 576808Russite
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Lun 3 Oct 2016 - 21:34 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Dès que le diablotin indiqua que Damnation n'aurait pas besoin de la femme, les dents de la tigresse se refermèrent et broyèrent le cou de la sorcière. Un flot de sang inonda sa bouche, mais la slave n'eut guère le temps d'en profiter puisque deux nouveaux arrivants débarquèrent et furent identifiés comme des mages du même ordre que celle qui venait d'être tuée. Ou du moins c'est ainsi que Marishka interpréta les paroles du diablotin et elle ne chercha donc pas plus loin : il fallait s'en débarrasser avant qu'ils ne parviennent à prendre le contrôle de son esprit !

Relâchant le cadavre qu'elle tenait entre ses dents, la tigresse pivota pour faire face au mage qui se concentrait sur elle. Un long grondement hostile fut audible alors qu'elle se décalait sur le côté pour essayer de repérer un point faible, mais le temps pressait et dans la mesure du possible, la jeune femme préférait éviter que son nouvel ami ne se fasse tuer avant la fin de la soirée ! C'est donc sans trop hésiter que la brune se déporta sur le côté comme si elle comptait fuir, mais se rabattit au dernier moment, percutant de plein fouet l'individu qui se tenait debout. Si elle visait bien et se propulsait assez rapidement, elle pourrait réussir à le renverser et à entraîner l'autre dans sa chute ! Mais il fallait encore que ces individus ne soient pas plus doués pour utiliser la magie, ce qui n'était pas certain.

    Lancer de dé #1 :
    RÉUSSITE : Marishka le percute.
    ÉCHEC : elle le rate.

    Lancer de dé #2 : (Si échec au #1)
    RÉUSSITE : Marishka garde le contrôle.
    ÉCHEC : elle est dominée.


    Lancer de dé #3 : (Si réussite au #1 ou #2)
    RÉUSSITE : elle réussit à attaquer l'autre mage.
    ÉCHEC : elle n'y arrive pas.


L'individu perdit l'équilibre et chuta lourdement sur le sol, ce qui permit à la tigresse de se jeter sur lui et saisir son épaule avant de tirer un coup sec en arrière. Un craquement sonore se fit entendre et l'homme, car il s'agissait d'un type dans la trentaine, s'évanouit sous le choc de la douleur. Comme l'autre mage s'attaquait toujours au diablotin, la russe ne perdit pas de temps avec celui-là puisqu'il était déjà neutralisé et elle se précipita sur sa nouvelle proie, prenant garde à ne pas trop se faire remarquer. En quelques foulées, elle fut dans le dos de la personne vêtue d'une cape et lui sauta dessus, l'écrasant au sol sous son poids plutôt important. Le cri que la cible émit renseigna Marishka sur le sexe de sa nouvelle victime : encore une femme ! Que ce soit par jalousie ou pour éviter que Damnation n'ait à supporter la présence d'une femme qui lui était inférieure – en plus de la slave bien entendu – cette dernière planta ses dents dans le flanc de la femme. Celle-ci lâcha un cri de douleur avant de se débattre comme elle pouvait, mais c'était sans compter sur la pression que la tigresse avait dans les dents et elle ne lâcha pas.

Alors que la femme protestait toujours comme elle pouvait, la slave la retourna à l'aide de sa grosse patte et raffermit sa prise sur son flanc, ce qui eut l'effet de produire une nouvelle série de hurlements. Peu soucieuse de la douleur qu'elle infligeait à sa proie, la jeune femme commença à arracher des bouts de chair du corps de la malheureuse qui commença à frapper le museau du félin avec aussi peu de force qu'un gamin. Cependant, irritée par l'agitation de l'emmerdeuse, Marishka finit par délaisser son flanc – qui avait davantage l'air d'un champ de bataille que d'un corps humain – pour s'intéresser à sa gorge qu'elle broyait à l'instar des précédents victimes de la soirée. Aussitôt, le silence retomba et la brune se désintéressa de la femme pour reprendre forme humaine et s'approcher du dernier survivant.

En s'agenouillant à ses côtés, elle put dégager le capuchon qui dissimulait son visage, mais sans ses sens de félins elle ne put guère distinguer ses traits dans la pénombre. Il avait juste l'air jeune et en vie. Peut-être que la maîtresse lui trouverait une utilité ? Sans quoi elle l'en débarrasserait en s'amusant un peu au passage. Glissant les yeux sur le diablotin qui gambadait toujours, la slave reprit la parole, les yeux pétillants d'amusement.

« J'aime beaucoup jouer les gardes du corps pour la maîtresse, c'est beaucoup plus amusant que je ne le croyais. »

Et elle ne mentait pas !
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 3 Oct 2016 - 21:34 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

Esprit du Hasard
Maître du Jeu

Personnage
Le Hasard

ϟ Sexe : Masculin ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 4479
ϟ Nombre de Messages RP : 4080
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Joueur
Le Hasard

ϟ Sexe : Masculin ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 4479
ϟ Nombre de Messages RP : 4080
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Marishka Mihaylova' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


#1 'Jugement du Hasard' :
Un chat d'enfer - Page 2 576808Russite

--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :
Un chat d'enfer - Page 2 607338Echec

--------------------------------

#3 'Jugement du Hasard' :
Un chat d'enfer - Page 2 576808Russite
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Mar 4 Oct 2016 - 21:51 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Calydus ne pouvait qu’applaudir face à la prestation particulièrement efficace de Marishka ! Le diablotin n’en pouvait plus, à voir ce gros chat en train de bondir et surtout de massacrer tous ces gens ! Il n’y avait rien de mieux que de voir un animal avec une intelligence humaine, c’était ce que les démons préféraient, y compris les diablotins. Pourquoi est-ce que tant d’habitants des enfers avaient-ils des attributs bestiaux ? Pourquoi Satan lui-même avait-il des cornes ? Pourquoi les hommes se changeaient-ils en loups sous l’emprise de malédictions ? Parce que la bête a terrorisé l’homme, mais qu’elle devient véritablement monstrueuse quand ses griffes et ses crocs sont dirigés par l’intelligence humaine et non par l’instinct animal ! Car Marishka tuait car on le lui avait donné l’ordre, pour protéger sa maîtresse et non parce qu’elle avait faim ou était en danger…

Le diablotin se retrouvait donc sur la branche d’un arbre, en train de babiller joyeusement en applaudissant ! Il n’avait pas vu de tel spectacle depuis un moment ! Et pourtant il passait la plupart de son temps aux côtés de Damnation. Il bondit à terre, attrapant une branche au passage pour éviter de chuter bêtement. « Calydus être amoureux de copine de moi. Copine de moi parfaite avec sang sur la figure. Calydus vouloir lécher sang tout partout sur elle ! » Lâcha-t-il tout en bondissant autour d’elle. Autant dire que le diablotin appréciait autant qu’elle le massacre qu’il y avait eu. La bestiole malsaine s’approcha d’ailleurs de la première femme que Marishka avait tuée, arrachant son visage avec ses griffes pour s’en faire un masque.

« Calydus être belle femme maintenant ! Calydus être comme coupine de moi ! Calydus donner baiser plein de crocs à méchant ! Hahaha ! »

Mais il se contenta de ramasser un bout de bois pour en enfoncer la pointe dans la blessure de l’homme qui était encore vivant et de rire de plus belle. Les diablotins avaient vraiment des plaisanteries bien à eux. « Rituel bientôt terminé, ramener gros vilain à Maîtresse. Maîtresse être fière de coupine de moi. » Le diablotin referma sa main sur la cheville de l’homme et commença à le traîner derrière lui, sans qu’il ne semble peser bien lourd. Après tout, ce n’était pas parce que le démon ressemblait à une bestiole rachitique qu’il ne possédait pas une force bien supérieure à ce qu’on pourrait croire.

Olivia trembla et émit un hurlement alors que la puissance des enfers venait irradier tout autour d’elle. Ses membres lui donnaient l’impression de brûler de l’intérieur, comme si on avait appliqué des milliers de volts à chaque extrémité de ses nerfs, qu’on enfonçait des aiguilles chauffées à blanc dans chaque pore de sa peau. Mais toute cette souffrance était délectable, délicieuse, car alors même que la démone pleurait des larmes de sang, elle pouvait les voir, elle pouvait la voir… Les ténèbres et la puissance qu’elles contenaient. « Oh Lucifer, mon père… Laisse-moi appeler à moi l’un de tes serviteurs ! Qu’il dévore les agneaux jusqu’à Yule ! Qu’il renforce notre pouvoir lors des longues nuits à venir ! » Des serpents venaient l’enserrer, courir le long de son corps… Leonard, le bouc noir, avait pris une apparence anthropomorphe, alors qu’il se dressait derrière Damnation pour d’autres raisons… C’était un sacre monstrueux et Calydus eut le bon réflexe de faire signe à Marishka de ne pas trop s’approcher…

Ils se trouvaient en bordure de la clairière et les flammes ainsi que les corps agglutinés rendaient impossibles de discerner avec certitude ce qu’il s’y passait. Mais le tout était vibrant d’énergie et le diablotin ne pouvait s’empêcher de baver et de rire en même temps. « Oh oui, rituel bientôt fini, bientôt fini ! »

Il y eut un nouveau hurlement strident, une agonie orgasmique qui déchira les cieux nocturnes. Les flammes se mirent à grandir, devinrent un instant noir et glacées, avant de disparaître complètement. L’obscurité vint dans la clairière, aussitôt suivie par le silence… Jusqu’à ce que les halètements des participants du Sabbat viennent aux oreilles de Marishka. Olivia était toujours sous sa forme de démone, terrassée par la fatigue, à quatre pattes devant le tas de cendres et de bûches brûler. Il n’y avait point de braises rougeoyantes, alors même qu’une créature s’extirpait des restes du brasier. Elle avait un aspect bestial, des sabots fourchus, des cornes qui sortaient d’un capuchon… Car le démon portait un vêtement écarlate et crasseux, dans son dos se trouvait une hotte. Son visage était caché par un masque de chair, une langue monstrueuse sortant de sa gueule pour venir caresser le visage de Damnation.

« Yule si loin… L’été est encore là… Je suis si faible, pourquoi m’avoir appelé ? »

Olivia se redressa avec un sourire, elle se massa contre le démon caprin, murmurant quelques mots à son oreille. Il se mit à rire, d’un rire à vous glacer le sang, puis d’une démarche de vieillard il commença à marcher en direction d’autres membres du convent, comme pour les saluer. Olivia, elle, avait posé son regard sur Marishka et Calydus et il ne lui fallut que quelques battements d’ailes pour se retrouver à leurs côtés.

« Alors mon petit chaton, il semblerait que tu aies décidée de me rapporter un petit cadeau ? » Susurra-t-elle. Seulement quelque chose dans son regard révélait que la démonologue était éreintée, le rituel d’invocation avait drainé une grande partie de son énergie.
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Mer 5 Oct 2016 - 11:56 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Le diablotin était vraiment étrange et... particulier, mais Marishka ne s'en formalisa guère, se doutant qu'il ne devait pas avoir la même mentalité que les humains. Elle se força donc à rire lorsqu'il arracha le visage de la morte pour s'en faire un masque, agissant de la même manière qu'elle l'aurait fait avec un client humain. Après tout, il n'était pas spécialement différent, sauf qu'il ne pourrait pas lui acheter de jolies choses pour se sentir encore plus valorisée. Qu'il soit admiratif devant elle était amplement suffisant au final.

La slave lui emboîta donc le pas, délaissant ses vêtements certainement perdus dans la forêt et se dirigea jusqu'au site où le rituel se déroulait. Obéissante, la brune s'arrêta lorsque le diablotin lui fit signe d'attendre et elle resta à ses côtés, bras croisés sous sa poitrine tandis que ses prunelles sombres se promenaient sur les corps agglutinés qui se trouvaient dans la clairière. Difficile de savoir ce qui se passait vraiment, mais la créature à ses côtés avait l'air enthousiaste et Marishka considéra donc que les choses se déroulaient comme Damnation l'avait espéré !

Un hurlement effrayant résonna alors, arrachant quelques frissons à la trentenaire. Oh, pas de la peur, non, mais une forme d'excitation de la chasse. Chaque fois qu'elle se transformait, son esprit mettait quelques instants à différencier ses deux corps et le hurlement éveillait forcément ses bas-instincts. Fort heureusement, la russe se contrôlait bien et elle n'eut donc aucun mal à rester immobile, l'oreille tendue et l’œil vif alors que les silhouettes semblaient s'être immobilisées. Le rituel était donc terminé ? Elle eut sa réponse en voyant une créature s'extirper des cendres éteintes et même si elle n'y connaissait rien, il semblait évident qu'au vu de son physique, il s'agissait d'un démon. Ce dernier avait l'air de bien connaître la mystique qui eut droit à une caresse pour le moins étrange, mais comme elle ne se débattit pas, Marishka considéra que c'était normal.

Comme la bête s'éloignait, la maîtresse vint vers eux en quelques battements d'ailes et s'intéressa à leur prisonnier. Le regard de la slave s'attarda sur le minois de la blonde, remarquant bien qu'elle semblait véritablement épuisée, même si elle restait droite sur ses jambes et ne tremblait guère. Pas étonnant, elle était d'une grande puissance, il faudrait plus qu'un simple rituel pour la défaire !
Reprenant ses esprits, la brune posa ses yeux sur l'homme qui traînait au sol.

« Oui, un mage. Il y avait deux autres femmes avec lui, elles contrôlaient apparemment la magie vu qu'elles semblaient étonnées de ne pas réussir à m'imposer leur volonté. J'ai tendance à penser qu'il a les mêmes capacités vu qu'ils étaient tous vêtus de la même manière, mais c'est vous l'experte. » Une manière de rappeler qu'elle lui était inférieure et que c'était Damnation la grande maîtresse. « Les deux femmes sont mortes, une a perdu son visage d'ailleurs. » Elle eut un sourire et passa ses doigts sur le crâne du diablotin avant de reprendre : « Il est seulement blessé, il survivra sans mal si vous voulez le garder quelques temps. Je ne savais pas si vous aviez envie de l'interroger ou non. »

Comme elle terminait de parler, la slave contourna le diablotin pour se placer au niveau du visage de l'homme et tira sur la capuche qui recouvrait son visage. Il avait bel et bien la trentaine, des yeux clairs et des cheveux châtains. Plusieurs symboles étranges recouvraient une partie de son visage parfaitement rasé. Il n'était pas repoussant, mais cela importait peu à la slave, même si elle s'autorisa une remarque lancée sur un ton moqueur.

« Quel dommage, il aurait mieux fait de venir travailler pour vous plutôt que de se dresser sur votre chemin. »

Bien que les clients habituels ne goûteraient pas forcément à la danse d'un homme. Quoique, allez savoir, plus rien n'étonnerait la slave. Cette dernière détourna finalement son attention de l'homme et de Damnation pour observer les silhouettes qui se dressaient plus loin, se demandant toujours si c'était terminé et ce qu'elle allait encore devoir faire pour satisfaire Damnation. En songeant à cette dernière, la russe reporta son attention sur elle et après une ultime hésitation, reprit la parole d'un ton caressant et enjôleur.

« Vous avez l'air fatiguée maîtresse, j'imagine que vous avez dû beaucoup vous concentrer pour parvenir à un tel résultat.... y a-t-il quelque chose que je peux faire pour vous soulager un peu ? »

Peut-être qu'elle en faisait un peu trop ? Non, on n'en faisait jamais assez, surtout pour flatter un ego aussi demandeur que celui de la belle blonde !
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Mer 5 Oct 2016 - 21:27 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Allons-donc… La présence de mages dans la forêt ce soir confirmait les suspicions d’Olivia. Quelqu’un s’était arrangé pour que les bois soient fréquentés ce soir, qu’il y ait une expédition de scouts, qu’un agent de police soit en train de patrouiller. Puis, voyant que les satanistes n’avaient pas suspendu leur messe noire et leur sabbat à cause de ces perturbations, ils avaient décidé d’intervenir directement, d’essayer d’arrêter le rituel… Non, de le perturber pour qu’il se retourne contre eux.

« Trois donc… Allons-bon, voilà un chiffre qui ne me dit rien qui vaille. La sainte trinité, ce genre de choses, j’ai horreur de ça. Mais notre ami ne ressemble pas vraiment à un prêtre. Pas du dieu chrétien en tout cas. »

La démone s’était approchée, posant son talon sur la poitrine de son prisonnier, appuyant jusqu’à ce qu’elle puisse voir une grimace de douleur déformer ses traits. Quoiqu’il devait déjà souffrir le martyr, avec ce que Marishka lui avait infligé. Mais la blessure n’était pas fatale, pour le moment… Elle s’infecterait sûrement. Déjà que c’était une possibilité avec une attaque d’animal sauvage, mais sachant que les morsures d’êtres humains s’infectaient toujours et que Marishka en était une en réalité. Il allait avoir besoin de voir un docteur, ou bien de trouver un moyen de se soigner par magie. Le plus longtemps il resterait aux prises avec Olivia et Marishka, moins il avait de chances de survie. Il le savait très bien et la démone elle-même savait qu’il en avait conscience. Ce qui ne faisait qu’élargir son sourire.

« Je ne sais pas si l’interroger sera très utile, mais tu as très bien fait de me l’amener… Ce genre d’individu est dévoué, il ne craquera, sauf face à la torture la plus terrible. Mais même là, il pourrait résister. » Olivia s’accroupit devant lui, venant caresser la joue de l’homme qui devait lutter pour ne pas s’évanouir. « Oh, pauvre petit homme… A voir ta tenue de druide, j’ai une petite idée de qui tu es, de qui vous êtes. Vous avez essayé de me dérober mon chaton donc. Je n’aime pas partager, loin de là. Je pense même que par conséquent, tu me dois quelque chose. Calydus. »

Le diablotin fondit sur l’homme à terre et lui arracha l’oreille d’un coup de dent. Les rires de la créature démoniaque furent cachés par les hurlements de douleur. Satisfaite, Olivia recula de quelques pas avant de se tourner vers le diablotin.

« Donne. » Tout en rechignant, Calydus s’approcha de sa maîtresse, avant de recracher l’oreille pour la lui tendre. Avec une mimique dégoûtée la démonologue se saisit de l’organe couvert de bave et de sang, l’essuyant nonchalamment sur les vêtements de son prisonnier. « Quelle idée d’être chauve, tu aurais beaucoup moins souffert si tu avais eu des cheveux. Maintenant chaton, nous n’avons plus qu’une chose à faire. » Olivia plongea son regard dans celui de Marishka. « Le laisser partir. »

Sans attendre, la démone enjamba l’homme pour se diriger vers l’endroit où ils avaient garé les voitures, faisant signe à la méta-humaine de la suivre.

« Ta sollicitude me touche ma chérie. Mais tout devrait bien se passer. Les scouts comme l’officier de police donneront l’impression d’avoir été massacrés par une bête sauvage. Il y aura une battue, probablement, mais cela sera trop tard, car nous ne serons plus dans ces bois à ce moment là. Quand aux deux femmes… Je vais envoyer certains de mes gens récupérer leurs corps. Peut-être qu’ils seront utiles, ou dans le pire des cas, je laisserais mes chiens les dévorer. Des filles habillées ainsi, dont une sans visage… »
Olivia lança un coup d’œil à Calydus qui gambadait à leurs côtés. « Cela attirerait trop l’attention. Nos ennemis savaient que nous étions ici, ils sont donc parfaitement bien informés sur nos pratiques, mais ils ne s’attendaient pas à ce que j’utilise une méta-humaine. Je suis certaine qu’ils devaient avoir plein de rituels pour lutter contre les démons, mais pas contre une tigresse. Ha ! Quelle formidable nuit. Est-ce que tu sais qui sont ces gens ? Non, sûrement pas… Tu n’étais pas là à cette époque. »

Elles arrivaient près des voitures. Qui allaient pouvoir les ramener au Pandémonium où Marishka pourrait se débarrasser du sang qui la recouvrait et Olivia de la sueur. Le sabbat continuerait jusqu’au petit matin, mais il n’y en aurait aucune trace.

« Ce sont des païens, de ceux qui vénèrent des dieux anciens et qui pensent que cela les rend supérieur. » Toujours sous sa forme démoniaque, Olivia était assise nonchalamment au fond de la voiture, laissant Marishka se placer à ses côtés ou en face d’elle. « Ces gens sont les derniers survivants d’un groupe disparu… Enfin, pas totalement disparu. Car finalement, il s’agit d’un autre Hellfire Club. » Tous savaient que Damnation dirigeait une organisation de ce nom, qui rassemblait les plus terribles adorateurs de démons mages noirs de tout Star City et œuvrait pour le Cartel Rouge. « Et grâce à cela. » Elle montra l’oreille sectionnée et partiellement mâchouillée. « Je vais avoir un agent en leur sein. Ils s’attendront à ce qu’il soit possédé par un démon, mais cela ne sera pas le cas. Non, il sera juste torturé chaque nuit jusqu’à ce qu’il devienne un esclave servile qui ne cherchera qu’une chose : me satisfaire. »
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Jeu 6 Oct 2016 - 0:38 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
La sainte trinité, Marishka en avait entendu parler à l'époque où elle vivait encore chez ses parents. Son grand-père était très croyant, orthodoxe par contre, il lui faisait une éducation religieuse ou du moins quelque chose qui s'en approchait. Cependant, les années passées dans les clubs de Russie avaient fini par lui faire oublier toutes ces belles paroles et elle ne se souvenait donc plus vraiment de ce que c'était censé représenter.

Un sourire ourla ses lèvres lorsque Damnation s'approcha du prisonnier pour planter son talon à l'endroit où il avait été blessé, l'ignorant presque comme s'il n'était que quantité négligeable. Ce qui était le cas en vérité. Marishka quant à elle fut plus qu'heureuse d'entendre sa maîtresse désapprouver la tentative de ces mages de pacotille. Qu'elle la considère comme sa propriété aurait pu être vexant, mais aux yeux de la slave, c'était tout le contraire. Si elle avait été indifférente, cela signifierait que la brune ne représentait rien pour elle. Oui, ce côté possessif avait quelque chose de très valorisant et rassurant pour la métamorphose qui ne dissimulait même pas son sourire joyeux.

Elle resta passive et silencieuse tandis que le diablotin se chargeait d'arriver une oreille au malheureux druide avant de l'apporter à Damnation qui l'essuya avant d'annoncer qu'ils allaient le laisser partir. Vraiment ? Une expression de surprise passa sur le visage dénué de maquillage de la slave qui emboîta toutefois le pas à sa patronne, jetant un dernier regard au blessé avant de s'en désintéresser. Marishka s'était vraiment attendu à ce qu'il soit exécuté ou sacrifié, mais visiblement Damnation avait une autre idée en tête et cela suffisait à la brune. Ce n'était pas elle qui remettrait une décision mystique en question, loin de là !

Écoutant attentivement les paroles de la jolie blonde – qui ne ressemblait plus guère à une humaine en vérité – Marishka veilla simplement à ne pas se prendre les pieds dans les branchages qui traînaient sur le sol, puis secoua finalement la tête en signe de dénégation lorsque la mage lui demanda si elle savait qui étaient ces individus.

« Non. Je n'y connais pas grand-chose en religion et je n'ai pas la même que dans ce pays. »

Enfin, elle n'en avait aucun à dire vrai, mais la jeune femme le savait bien. Marishka avait été honnête à ce niveau et sa vie n'était un secret pour personne qui travaillait dans l'administration du Pandémonium. De toute manière, c'était sans importance : elle grimpa dans la voiture qui les attendaient toujours et s'installa aux côtés de la demi-démone comme pour lui montrer qu'elle serait toujours là pour la soutenir en cas de besoin. Et elle le pensait réellement, ce n'était pas un style qu'elle se donnait, bien au contraire. Son investissement n'était jamais feint lorsqu'elle était dévouée à quelqu'un et Damnation lui avait beaucoup donné, il était donc normal qu'elle lui rende.

Les prunelles sombres de la jeune femme restèrent posées sur sa voisine qui expliquait qui étaient ces individus avant d'enchaîner sur ce qui les attendait. Ainsi donc, avec une simple oreille elle allait pouvoir les espionner et s'accaparer cet homme ? Marishka avait un peu de mal à comprendre comment c'était possible, mais elle n'y connaissait vraiment rien en magie et ce n'était pas les possédés qu'elle croisait au club qui allaient lui faire comprendre l'étendue des pouvoirs de Damnation.

Cependant, ce n'était pas vraiment grave : elle était là pour assurer la sécurité et non pour l'assister lors des messes noires ou des choses de ce genre, son manque de culture n'était donc pas très grave. La trentenaire resta donc silencieuse pour laisser la jeune femme se reposer si elle le souhaitait, puis lorsqu'elles arrivèrent au club, la slave s'assura que sa présence n'était plus requise avant de s'éclipser jusqu'à la douche. L'odeur du sang ne la dérangeait guère, mais elle ne pouvait pas sortir dans la rue avec les dents ou les cheveux maculés de sang ! À moins de vouloir finir en prison à soulever des poids pour survivre bien sûr !

Après s'être débarbouillée, la demoiselle emprunta simplement des vêtements à une autre danseuse avant de regagner son petit nid – ou plutôt son antre – histoire d'y prendre un peu de repos.
Celui de la guerrière !
 
Revenir en haut Aller en bas

 
Un chat d'enfer
 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2Revenir en haut 
Un chat d'enfer - Page 2 Cadre_cat_6Un chat d'enfer - Page 2 Cadre_cat_8


Un chat d'enfer - Page 2 Cadre_cat_1Un chat d'enfer - Page 2 Cadre_cat_2bisUn chat d'enfer - Page 2 Cadre_cat_3
 Sujets similaires
-
» Un chat d'enfer
» Chine: Amérique, va en enfer
» L'enfer n'est jamais la fin [PV]
» Le réveil du chat
» Chat méchant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Un chat d'enfer - Page 2 Cadre_cat_6Un chat d'enfer - Page 2 Cadre_cat_8
Sauter vers: